Ce que Georges Bush et son équipe ont accompli

Posté le octobre 24, 2004, 12:00
7 mins

Guy Millière nous a expliqué Pourquoi Georges Bush sera réélu. Cette note pourrait s’intituler Pourquoi Georges Bush mérite d’être réélu. Elle n’a d’autre but que de fournir un aide-mémoire à ceux qui auraient encore le courage d’engager la discussion sur le sujet avec leurs compatriotes, pour la plupart antiaméricains et encore plus anti-Bush.
La première chose à noter est la qualité intellectuelle et la force de caractère des personnes qui composent l’entourage de Bush : Dick Cheney, Richard Perle, Colin Powel, Condoleazza Rice, Donald Rumsfeld, Paul Wolfowitz. Un chef médiocre ne s’entoure pas de gens exceptionnels, de peur qu’ils lui fassent de l’ombre. Bush a choisi ses collaborateurs parmi les meilleurs de sa génération, et il sait arbitrer entre eux lorsqu’ils ne sont pas d’accord.
Voyons donc ce qu’a accompli cette équipe pendant ces quatre années.
Les armements nucléaires ont été réduits comme ils ne l’avaient jamais été jusque-là. Le retraitement de plutonium américain par la France en est le dernier exemple. (On s’étonne à ce propos de l’inconséquence des manifestants. Il est vrai que l’information officielle est si mauvaise dans ce pays !).
Un dialogue efficace a été établi avec l’URSS, malgré l’aide fournie à la Géorgie, ex république d’URSS – dont Staline était issu -, et jusque-là chasse gardée du Kremlin. Cette aide lui a permis de devenir une démocratie et de maintenir son indépendance.
Les Pays Baltes font maintenant partie de l’Otan.
La diplomatie américaine a empêché que la crise latente entre Taïwan et la Chine ne dégénère. Mieux encore, elle a réussi à créer une coalition avec la Chine, le Japon, la Corée du Sud et la Russie pour convaincre la Corée du Nord d’arrêter sa course aux armements nucléaires. Certains irresponsables reprochent à Bush de ne pas l’avoir désarmée par la force, mais sont-ils conscients que Séoul est à seulement 60 km de l’endroit où la Corée du Nord stocke les deux ou trois bombes nucléaires qu’elle a déjà ?
La Libye a été persuadée de démanteler ses installations nucléaires. D’un État hostile, le Pakistan a été transformé en un État allié. Sa tricherie nucléaire a été percée à jour et arrêtée.
Bush a appelé à la création d’un État Palestinien. Il a encouragé Israël à se retirer de Gaza. Il a contribué à dévaloriser Yasser Arafat, principal artisan des échecs successifs des tentatives de paix au Moyen-Orient. (Sa duplicité à été mise en évidence par Guy Millière, qui a fait l’effort de comparer ses discours en arabe et en anglais).

Défense de l’Occident


Pendant qu’en Europe nous nous dispersons autour de philosophies fumeuses et utopiques sur le monde arabe, Bush a défini et appliqué avec une détermination sans faille une stratégie offensive vis-à-vis du terrorisme islamique, sans pour autant se couper des Arabes modérés. Rumsfeld a retiré ses troupes d’Arabie Saoudite à la grande satisfaction de ce pays, mais Powel a su aider les factions saoudiennes favorables aux États-Unis à accentuer leur pression sur les factions hostiles.
Une lutte implacable a été menée contre Al Qaida, non seulement sur le terrain, mais aussi en débusquant et supprimant ses sources de financement.
En Afghanistan, les Taliban ont été chassés. Les femmes sont libérées par la loi, même si elles ne le sont pas encore complètement par la tradition. Une élection démocratique vient d’avoir lieu. 80 % des électeurs potentiels étaient inscrits, dont plus de la moitié de femmes. Une femme figurait même parmi les candidats. Dans ce pays au moins, la collaboration avec la France est exemplaire. (Chacun en tirera les enseignements qu’il jugera utile).
La dictature de Saddam Hussein a été éradiquée. La mise à jour de fosses communes contenant les cadavres de milliers d’Irakiens torturés et mutilés justifie l’intervention américaine aux yeux de toute personne animée d’un minimum de sentiments humains. 70 % de la population, celle du Nord, et celle du Sud, qui couvre 95 % du territoire, a retrouvé la liberté et la tranquillité. Dans les 5 % qui restent, c’est-à-dire le triangle formé par Bagdad, Ramadi et Tikrit, l’armée américaine passe peu à peu la main aux Irakiens eux-mêmes pour combattre les exactions inhumaines commises par les terroristes sur les 30 % de la population qui y résident. La démocratie est en train de revenir dans ce pays. Des élections libres vont avoir lieu dans trois mois.

Il apparaît donc que pendant ces quatre ans les États-Unis auront été les défenseurs inlassables et déterminés de la civilisation occidentale, en dépit des obstacles que sèment sur leurs pas d’autres gouvernements occidentaux.

45 réponses à l'article : Ce que Georges Bush et son équipe ont accompli

  1. ATTAC de guénin

    25 novembre 2005

    Je vous fait part de mon indignation suite a vos propos avec toutefois les maladresses inhérentes à la jeunesse, mais une telle démagogie ne peut laisser insensible Votre logorrhée est tout à fait touchante M.de guénin bien qu’elle s’enlise de contradictions patentes ce que du reste je crois vous reprochiez à ATTAC…Les Américains en défenseur de la civilisation occidentale contre les non-civilisés du Tiers Monde…votre article n’a d’égal que les éditoriaux affligeant de M.Claude Imbert dans le Point.Vous reprochez à ATTAC de faire preuve de courtes vues, votre myopie (que j’ose espérer involontaire; encore que votre secte landaise me fasse douter) est d’autant plus accablante qu’elle se prétend savante …allez demandez aux peuples du Tiers-Monde combien les Etats Unis leur sont venus en aide lorqu’Ils ont co-dirigé les assassinats de M.Allende au chili, de M.Arbenz au Guatemala,de M.lumumba au Congo,portés au pouvoir démocratiquement et remplacés par des dictateurs gràce à la main des “défenseurs de l’Occident”.Intervention dirigée au demeurant au nom, non bien sur de la libération des peuples mais de la défense d’intérêts (UNITED FRUIT en Amérique latine et les mines du Congo) dans des pays qui ne leur appartiennent même pas…Quel argument émouvant encore que la justification humaniste, A POSTERIORI, de l’intervention américaine en Irak quand on sait que les armées américaines ont fait en 3 ans plus de 100 000 morts..ou encore la libération quasi messianique de la Géorgie qui n’est en fait que la prise de pouvoir,orchestrée par la “commision” de Mme Albright, des anciens apparatchik du pouvoir… En outre M.Bush le messie a oeuvré pour la défense de l’occident,mais pas pour la défense de la planète car bien sur il refusé,sous la pression du lobby pétrolier est-il besoin de le préciser, de se soumettre aux normes environnementales du protocole de Kyoto…pourquoi défendre autre chose que notre occident me direz-vous? Quant à votre adage selon lequel “seule la mondialisation libérale peut aider les pays pauvres” il ferait sourire s’il n’était pas si dangereux et je pense que M.Stiglitz, prix Nobel d’économie comme vous les aimez tant,se ferait un plaisir de vous énumérez les ravages des directives du FMI et de la Banque mondiale dans les pays du Tiers-monde (pour ne citer que lui, l’exemple de la Thaïlande sommée par le FMI de diminuer les dépenses de santé avec pour conséquence prévisible l’accroissement du SIDA) J’ose espérer que cela touche un humaniste tel que vous si soucieux des droits de l’individu! Je ne peux m’empêcher de vous demander ce qu’un “libéral” comme vous fait du principe sacro-saint “du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes” qui me conduit à penser Votre libéralisme n’est qu’un impérialisme qui se double d’un occido-centrisme déconcertant et semble t-il peu en accord avec vos prétentions d’humaniste libéral… Un étudiantn indigné….

    Répondre
  2. Maxence

    5 décembre 2004

    Je vous conseille d’aller faire un tour en Iraq. Vous verrez si 95% de la population est libre. Aussi je suis heureux d’apprendre que l’Iraq va bientot pouvoir regouter aux joies de la démocratie. Ca alors, les Irakiens ont deja connu la democratie par le passé. Ca devrait pas etre trop dur d’organiser des élections alors??? !!!

    Répondre
  3. Bourbaki

    30 octobre 2004

    Quand on entend un professeur de fac déclarer que les chambres à gaz n’étaient qu’un détail de l’Histoire, il n’est pas étonnant qu’un autre vénère un crétin, un pantin, un incapable, un raté et un fou de Dieu de la trempe du Bushman. Il est bien loin le temps où les universitaires étaient des sommités… Et si Bush l’emporte, il le devra au fric et à la fraude électorale en Floride.

    Répondre
  4. Isabelle

    30 octobre 2004

    Bonjour Aude: votre message est bien passe et je ne sais pas si vous verrez le mien. Ne vous inquietez pas, c’est comme vous dites comme ceux qui disent que tel you tel s’est converti a l’Islam etc. Pour la petite histoire, un francais il n’y a pas longtemps m’a affime que John Wayne etait “gay”. Alors ca vous montre ou ils en sont! Bien a vous.

    Répondre
  5. jacques furlainac

    30 octobre 2004

    Pour Eric: “on croirait a vous entendre que l’amerique est un enfer et que la france est un paradis. Alors expliquez moi pourquoi depuis 2 ans je ne trouve pas de boulot dans ce beau pays qu’est la france ” C’est très simple. En France, on peut rester chomeur le temps de se trouver une job qui conviennent à son goût, son éducation et son expérience. Vos soins de santé sont converts. Vous avez un filet de protection sociale. Ce n’est pas le cas aux Usa. Vous avez le choix: mourir de faim ou prendre le premier emploir venu. Bref, aux Usa vous seriez déjà en train de laver la vaisselle au McDonald de votre quartier, mais plus probablement encore vous vous seriez enrôler dans l’armée par nécessité et vous seriez en train de vous promener dans les rues de Bagdad, en train de tuer. Choisissez votre vie. Si vous préferrer celles des jeunes américains, rien ne vous empêche d’offrir vos services à l’armée américaine. Par les temps qui courrent, Rumsfeld serait très heureux d’envoyer un français mourir au front. Je ne caricature pas. Il y avait il y a quelques jours une reportage à la télévision sur les USa rurale dans le cadre de la campagne électorale américaine où on interviewait un maire d’une petit village typique de 5,000 habitants. Le chomage chez les jeunes y étaient très élevé et le maire disait que la seule ouverture pour les jeunes étaient d’entrer dans l’armée et que c’était par nécessité financière qu’ils étaient contraint de s’enroller. Bush a syphonné les fonds de la société civile et redirigés vers sa machine à tuer. Forcément les jobs suivent les fonds. Reliser les débuts de carrière de Hitler et Goebbels pour connaître mieux la stratégie de Bush et Rumsfeld.

    Répondre
  6. Sous-Commandant Marco

    30 octobre 2004

    Sur l’homosexualité de Lincoln: http://www.laweekly.com/ink/04/49/news-ireland.php http://www.salon.com/books/it/1999/04/30/lincoln/print.html J’ai trouvé cette information sur le blog d’Andrew Sullivan: http://www.andrewsullivan.com Andrew Sullivan est un patriote pro-guerre (en Irak), qui a choisi Kerry, du fait de l’incompétence de Bush. Ce qui semble être constant chez les Bushistes, c’est leur paranoïa ou du moins leur manichéisme outrancier. Par exemple, dans le message d’Eric Dugas: “on croirait a vous entendre que l’amerique est un enfer et que la france est un paradis”. Je ne vois pas ce qui permet à Eric Dugas d’écrire cela. Kerry lui-même est resté très mesuré dans ses critiques de Bush. Pour ne citer que moi-même, je suis le premier à critiquer l’orientation socialo-fasciste de la France et à déplorer que les leçons économiques des Etats-Unis n’aient jamais porté leurs fruits dans mon pays. Pourtant, je pense que Bush n’a rien à voir avec un Reagan ou un Lincoln et que Kerry fera un bien meilleur président. Pour les raisons suivantes. 1. Kerry sera plus libéral et plus “fiscalement conservateur” que Bush. Je n’oublie pas que c’est Clinton qui a remboursé les déficits publics creusés par Reagan et Bush I alors que Bush II confond le libre-échange avec le “corporate welfare” (voir l’implication de ses partisans dans les scandales Enron ou Halliburton). 2. Kerry a compris depuis longtemps que la “guerre contre le terrorisme” était d’une nature différente des guerres classiques. Bush, en décidant l’augmentation du budget de la défense après les évenements du 11 septembre ou en envahissant l’Irak, a démontré qu’il n’a rien compris (ou fait semblant de ne rien comprendre) à ce problème. 3. La stratégie de Kerry pour développer la démocratie au Moyen-Orient est bien meilleure. En particulier, Kerry fera pression sur l’Arabie Saoudite pour qu’elle s’ouvre enfin et cesse de maintenir ce régime corrompu et cette atmosphère d’Islamisme extrême qui favorisent le terrorisme. Le travail ne sera certes pas facile, mais au moins la direction de Kerry est la bonne. Bush confond la démocratie avec les élections. C’est une erreur classique, que font aussi les socialistes par exemple. Son équipe est l’une des plus corrompues et les plus en cheville avec la maison Saoud. 4. Kerry est plus authentique que Bush. Il ne ment pas sur sa fortune personnelle ou sur son passé militaire. Que penser d’un président qui a gagné des millions de dollars grâce à l’expropriation d’un rival et qui prétend “si mon unité avait été appelée au Vietnam, je serais parti avec elle”, alors qu’il avait explicitement exclus tout déplacement “overseas” dans son contrat? Que c’est un menteur patenté? Oui, c’est exactement ce que je pense. 5. Kerry pense et s’exprime par lui-même et n’a pas besoin d’un oreillette ou d’une connexion directe avec Dieu. Ce sont là des qualités indispensables pour un chef. Pour finir, je recommande la lecture du livre de Robert Baer, un ancien de la CIA: “Or Noir et Maison Blanche”, récemment paru dans la collection Folio Documents. Ce qui se passe dans l’administration américaine et en Arabie Saoudite fait froid dans le dos. L’équipe Bush, de Richard Perle à Colin Powell en passant par Condoleeza Rice, est, espérons-le, le paroxysme de ce système délétère.

    Répondre
  7. Christophoros.

    29 octobre 2004

    A Isabelle, Aude et les autres bushistes. Angelaume a répondu pour moi rien à ajouter sauf ceci, je viens d’apprendre que le journal médical “The Lancet” estime à 100.000 morts le nombre de victimes irakiennes de la folie meurtrière de Monsieur Bush et de ses faucons, en majorité des femmes et des enfants. Le beau résultat vraiment ! On juge Slobodan Milosevic pour bien moins que cela. Bien la peine d’aller au temple tous les dimanches….. George W Bush a déjà sa place retenue en enfer avec son ennemi Ben Laden. Evangélistes hystériques et barbus musulmans même combat… Cela me fait penser à une chanson de Georges Brassens: ( de mémoire ) “Mourir pour des idées, l’idée est excellente Moi, j’ai failli mourir de ne l’avoir pas eue. Car tous ceux qui l’avaient, multitude accablante En hurlant à la mort, me sont tombés dessus ! Ils ont su me convaincre et ma muse insolente Reniant ses erreurs, s’est ralliée à leur foi Avec, cependant, une nuance toutefois Mourir pour des idées, d’accord, mais de mort lente Mourir pour des idées, d’accord, mais de mort lente.” Cordialement.

    Répondre
  8. eric dugas

    29 octobre 2004

    A tous les defenseurs de Kerry : on croirait a vous entendre que l’amerique est un enfer et que la france est un paradis. Alors expliquez moi pourquoi depuis 2 ans je ne trouve pas de boulot dans ce beau pays qu’est la france (alors que les 18 annees precedentes j’en avais un), et pourquoi on est tous suspendu a la croissance americaine en esperant qu’elle entraine la croissance francaise. Expliquez moi aussi pourquoi de plus en plus de gens (y compris en france) s’efforcent d’apprendre l’anglais, alors que l’amerique est soit disant un pays en perdition. je suis comme guy Milliere : j’attends que Bush soit reelu pour voir la tete que l’on fera en france. Et si Kerry passe, j’attends de voir la tete que l’on fera quand on se rendra compte que Kerry demande gentiment a Chirac d’envoyer des hommes en irak, sous couvert de l’onu… je crois qu’on vit dans un pays de soumis et de cretins.

    Répondre
  9. jacques furlainac

    29 octobre 2004

    La vérité finalement sort, au compte goutte. Le journal The Lancet prestigieux vient de conclure son étude sur les crimes de guerre Bush/Rumsfeld “We estimate that 98000 more deaths than expected (8000-194000) happened after the invasion outside of Falluja and far more if the outlier Falluja cluster is included. … AFTER the invasion violence was the primary cause of death. Violent deaths were widespread, reported in 15 of 33 clusters, and were MAINLY ATTRIBUTED TO COALITION FORECES. MOST individuals reportedly killed by coalition forces were WOMEN and CHILDREN.” “Making conservative assumptions, we think that about 100,000 excess deaths, or more have happened since the 2003 invasion of Iraq. Violence accounted for most of the excess deaths and AIR STRIKES FORM COALITION FORCES ACCOUNTED FOR MOST VIOLENT DEATHS. ” A noter: ceci a) exclut l’invasion elle-même ! b) exclut Falluja ! Si le tribunal international des crimes de guerre n’est réellement autre chose qu’une parodie à la sorte d’intérêt occidentaux, il devrait se saisir au plus tôt de ce dossier. A mon avis, et puisque cela est la méthode préférée de disposer des criminels au Texas, Bush et Rumsfeld devrait être condamné à la chaise électrique pour assault et meurtre persistant, immoral et non provoqué contre un peuple innocent. Quant à ceux qui louange de tels comportements tels que les Guénin et Millière de se monde, je vous laisse le soin de faire votre opinion.

    Répondre
  10. Aude

    29 octobre 2004

    J’espère que les personnes auxquelles je m’adresse pourront lire ce post avant que les nouveaux articles n’arrivent. Sous-Commandant, ça faisait longtemps. Je ne vais pas y aller par quatre chemins : ABRAHAM LINCOLN ETAIT GAY????!!! C’est la première fois que j’entends ça. Il est vrai qu’il y a eu un tel mythe autour de ce personnage que certaines choses ont pu être cachées mais quand même. Pouvez vous me dire où vous avez entendu une chose pareille. J’espère que ce n’est pas les homos qui ont colporté cette rumeur tout comme les musulmans ont inventé le fait que le Commandant Cousteau et Neil Armstrong s’étaient convertis à l’islam… Angelaume, avez vous lu l’article de M Millière cette semaine ? Vous êtes en train de faire exactement ce qu’il dit : du racisme anti-arab. Les arabs sont ils si débiles qu’ils ne peuvent pas aspirer à une démocration comme les occidentaux ? Lorsque vous dites que les occidentaux ont mis des siècles pour obtenir des régimes démocratiques, vous insinuez que nous sommes en avance par rapport aux arabs. Je vous trouve très condescendant.

    Répondre
  11. angelaume

    28 octobre 2004

    Mr Millière à raison : Mr bush risque malheureusement d’être réélu. Mais pas pour les raisons qu’il évoque et sûrement pas en vertu de son bilan à l’international. Il est bon de faire la part des choses car ce n’est jamais tout blanc ou tout noir. Des succès sont indiscutables, en particulier la chute de Saddam et celle des Talibans. Mais enfin. Franchement, vous trouvez qu’on a avancé dans un monde plus sur et plus juste ? Vous pensez que la situation s’est apaisée ? Que les peuples se sont rapproché ? Qu’il y a moins de conflits ? de dictateurs ? de terroristes ? de misère ? Je vous soumets quelques faits : .Les milliers de victimes civiles, les dévastations, les souffrances. On ne peut pas être un apôtre et un messager en ayant la main aussi lourde. .le chaos en Irak : le fait d’être intervenu, en manipulant les opinions, à la manière d’un éléphant dans un magasin de porcelaine, à eu pour effet d’ouvrir la boite de pandore. Le pire est à venir. .Ben Laden et le mollah Omar sont toujours en liberté; jadis structure localisée, Al Qaida est devenue une idéologie fédératrice. Le terrorisme est en pleine forme sur toute la planète. .l’ONU et le droit international sont décrédibilisés, le monde est divisé, l’Europe est déchiré, l’Amérique est coupé en deux. .la course aux ADM redouble en Corée et en Iran ; c’est bien sur un effet dissuasif qui est recherché puisqu’on attaque pas ce qui en possèdent. Course aux armements et budgets de la défense en hausse : l’information est tellement biaisée, la force si mal utilisée qu’il devient vital d’être indépendant et d’avoir ses propres moyens. .L’instabilité persistante, voire grandissante au Moyen-Orient (le mur !), .l’exacerbation des esprits dans le monde musulman et la crainte d’un fossé grandissant entre les civilisations. .le Pakistan véritable bombe à retardement et d’une manière générale, la fracture consommée entre les populations et leur dirigeants pro-Américains. .les mensonges et la dégradation de l’image de l’occident et de la démocratie. .le manque d’engagement sur les grandes causes : la pauvreté, la taxe Tobin, Kyoto, la cour pénale Internationale. .le cours du brut,les guerres commerciales (acier, aéronautique) etc. Et j’en passe et des meilleurs. Un dernier mot concernant ces démocraties naissantes que sont l’Irak et l’Afghanistan. La prudence est de mise. Nous les occidentaux, on a quand même mis plusieurs siècle à bâtir un système qui ne repose pas uniquement sur le fait de mettre un bulletin dans une urne. Vous imaginez Pink TV à Kaboul ou Ni puttes ni soumises à Bagdad ? Un code du travail, un canard enchaîné, une constitution, etc. Qu’adviendra-t-il du régime de Karzai si les armées étrangères quittent le pays ? En Irak, qui va contrôler le pays avec ou sans les élections ? Les Chiites bien sur. Et vous croyez que les sunnites seront solubles dans cet état ? Ils ne le sont tellement pas qu’ils ont déjà pris les armes. Ca vous rappelle pas les serbes de la Krajina ? les Tusti de la RDC ? Même les Etats-Unis ne verront pas d’un bon œil surgir un régime proche des mollahs Iraniens. Vous préférez quoi ? Un régime islamique chiite ou une dictature laïque pro-arabe ? Faire croire que la démocratie est exportable comme une enseigne commerciale est une imposture surtout sur des territoires balkanisés par la colonisation. Je tiens le pari qu’on verra resurgir d’ici peu des pouvoirs très forts en Afghanistan et en Irak (un saddam à la place d’un saddam), c’est d’ailleurs la condition sine qua non pour préserver l’intégrité territoriale et la stabilité dans la région. Alors pourquoi Bush risque t-il d’être réélu ? Quelques réflexions : -Parce que Bush s’est appuyé sur des fondamentaux Américains: une identité élitiste, la ferveur religieuse, ce conservatisme emprunté de puritanisme, la fierté du drapeau, l’apologie du système, son idéologie messianique. -Parce que les Américains sont très fiers, très patriotes et que nombres d’entres eux préfèrent inconsciemment la fuite en avant, quitte à se rattraper, plutôt que d’avouer une quelconque erreur, une quelconque faiblesse. Vous imaginez W se repentir, s’excuser ? -Parce que la propagande d’état est très redoutable :beaucoup d’Américains sont encore persuadés qu’il existe un lien entre l’Irak et le 11 septembre. -Parce que J.Kerry à fait des erreurs de campagne et qu’il n’a pas stigmatisé suffisamment l’intervention en Irak (difficile d’être critique lorsque les soldats se font tués). On sent bien qu’il n’y aura pas de rupture franche. -Parce que bon nombre d’Américains votent pour un homme et pas pour une politique. Et W à gagné la bataille de l’image. Beaucoup d ‘électeurs aiment le style Bush et votent pour quelqu’un qui leur ressemble : un mec qui en a !! Un mec qui a des certitudes et qui sait faire pleurer dans les chaumières. Mieux vaut un gars certain qui se trompe qu’un incertain qui dit la vérité. -Parce que le traumatisme du 11 septembre est toujours là, que la douleur et la haine rendent aveugle. Les Américains ont eu besoin d’une revanche, il fallait que ça pète, que ça saigne ! Faire la guerre, regarder les explosions sur CNN, c’est bien plus mobilisateur que d’attendre les résultats des inspections et bien moins frustrant que de s‘appuyer sur les opposants locaux (alliance du Nord, Chiites). -Parce que de nombreux Américains se foutent royalement de ce qui se passent dans le reste du monde, du moment qu’ils peuvent voir le super ball et remplir leur réservoirs. Beaucoup d’électeurs ne connaissent pas les enjeux de cette élection. Ils sont ignorants et ne font pas l’effort d’être bien informés. -Parce que les élections sont mal organisées et que le pouvoir sait tricher. -Parce que le monde change : la Chine va bousculer tout le monde, le pétrole va se raréfier, les économies ultra endettées vont étouffer et les puissances d’aujourd’hui vont devoir s’adapter, faire des sacrifices et se remettre en cause. De quoi largement effrayer et rendre belliciste un pays qui consomme presque la moitié des ressources mondiales pour rendre ces citoyens heureux. Dernières précisions : -Je ne fais pas un concours entre les States et la France pour savoir celui qui a fait le plus de saloperies dans le monde. A ce jeu là, je ne suis pas sur que l’on puisse trouver un gagnant. -Je ne fais pas de l’anti-américanisme primaire et suit parfaitement conscient d’être aussi pétri par la propagande d’état Française ; certaines remarques concernant les électeurs Américains sont parfaitement transposables aux Français

    Répondre
  12. Sous-Commandant Marco

    28 octobre 2004

    Enfin le vernis se craquèle. Les Bushistes, affolés à l’idée que Kerry puisse gagner, perdent tout contrôle d’eux-même. Ainsi donc, nous apprenons de ceux qui ont le monopole de la raison (voir le message d’HyPNOS) que les gays et lesbiennes représentent la décadence. Il est vrai que leur réaction hypocrite aux remarques de Kerry sur Mary Cheney avaient déjà fait laisser entrevoir leur haine et leurs préjugés. Si l’homosexualité est décadente, il vaut mieux décader en compagnie de Léonard de Vinci et d’Abraham Lincoln (tous deux homosexuels) plutôt que rester moralement droit en compagnie de Bush et de sa clique. M. Tocqueville, rappelez-vous que beaucoup d’homophobes (vous sans doute) sont des homosexuels refoulés. Et par pitié, changez de pseudo et arrêtez de salir le beau nom du laudateur de la “démocratie en Amérique”.

    Répondre
  13. jacques furlainac

    28 octobre 2004

    Pour Isabelle: “… vous ne connaissez pas grand chose a l’economie. En quoi votre Euro fort vous est-il benefique quand a vos exports que personne ne peut se permettre d’acheter? alors que notre dollars plus faible (par intention) ne fait que favoriser nos exports et notre croissance economique en plein essor” Je crois que vous êtes malheureusement fort peu au courant de la situation économique de votre propre pays. Vous êtes comme M. Millière très vocale mais peu renseigné. Vos exports ne sont PAS florissants MEME avec votre monnaie fortement dévaluée. Vous avez un DEFICIT non seulement au niveau de vos dépenses gouvernementales, mais également un DEFICIT COMMERCIAL extraordinairement élevé avec les autres pays. Pour vous aider à comprendre, un déficit commercial veut dire que vous importer plus que vous n’exporter. Même avec une monnaie fortement dépréciée, vos produits ne se vendent pas. Je cite: La baisse de 20% de la valeur du billet vert face à l’euro en 2003 n’a pas particulièrement soutenu l’économie américaine, souligne le même organisme dans son dernier rapport. Les prévisions font d’ailleurs ressortir une nouvelle dégradation de la balance commerciale américaine en 2004. En ce sens, estimera M. Flassbeck, le déficit de la balance courante des Etats-Unis devrait représenter cette année entre 6 et 7% du produit intérieur brut (PIB). (source: http://www.elwatan.com/2004-09-19/2004-09-19-2733” Et voici le dernier rapport su Bureau of Economic Analysis des USA d’il y a deux semaines à peine: “Trade gap ***WIDEN*** in august 2004” http://www.bea.gov/bea/newsrelarchive/2004/trad0804_fax.pdf Peut-être penser-vous que cela importe guère, que votre déficit commerciale et votre monnaie moribonde ne sont que que des variations temporaires sans importance. Alors si c’est le cas, posez-vous la question suivante: Pouquoi Warren Buffett le financier américain le plus réputé (qui a supporté le républicain Arnold comme gouverneur en Californie, mais souhaite la défaite de Bush à cause de son incompétence) 1) a-t-il écrit un article arlamant dans les médias au sujet du déficit commercial où il va même jusqu`a proposer une mesure draconienne (ni plus ni moins qu’un contrôle des échanges commerciaux !!!!). 2)Pouquoi pour la PREMIERE FOIS DE SA VIE a-t-il converti une grande partie des dollars US$ de sa compagnie en monnaie étrangère? Il y a péril dans votre demeure et il serait bon que vous en preniez conscience pour voter intelligemment mardi prochain. Bush compte sur la désinformation systématique pour être réelu. Je vous crois trop fière pour accepter d’être une dupe. Quant à: “vos exports que personne ne peut se permettre d’acheter” Ne confondez pas “Américains” avec “Personne”. Il est effectivement malheureux que les américains puissent moins s’offrir les produits européens, mais le reste du monde achète avec plaisir et en grand nombre les produits français comme le montre l’EXCEDANT commercial de la France: http://bourse.lesechos.fr/IDE/graphes/efrbala.htm Maintenant ne trouvez-vous pas étrange, que la France a) avec un euro fort b) en ne travaillant que 35 heures par semaines! c) avec des soins de santé gratuite! d) un minimum de 7 semaines de vacances par année (vs 2 pour les Usa!) e) avec une meilleure sécurité (un taux de meurtre 1/7 de celui des Usa!) arrive à avoir un EXCEDANT COMMERCIAL alors que les Usa sans aucun de ses autres avantages, n’y arrive même pas! M. Bush devrait davantage écouter les sages conseils de ses amis français. (et en plus, je ne suis même pas Français !)

    Répondre
  14. R. Ed.

    28 octobre 2004

    Pour TOCQUEVILLE : j’ai apprécié la conclusion de votre article – continuez sur cette voie – A+ 🙂

    Répondre
  15. TOCQUEVILLE

    27 octobre 2004

    A Christophoros : un essai de démonstration. Entre autres : 1/ GWB ne se laisse pas influencer par les medias (ex : sa fermeté dans l’application de la peine de mort, face aux abolitionnistes irresponsables), 2/ sa détermination à jeter bas le tyran irakien, en dépit de l’opposition plus ou moins affichée de dirigeants européens veules, calculateurs à la petite semaine, ou stipendiés, 3/ sa politique fiscale : pour l’abolition de l’impot sur la mort et le retour à un niveau raisonnable de l’impot sur le revenu (qu’il n’a pu mener à son terme en raison de l’effort de guerre), 4/ son refus de toute démagogie face à la décadence (cf. a contrario les ronds de jambes des démocrates vis à vis des gays, lesbiennes, drogués et autres minorités agissantes), 5/ son courage s’agissant du protocole de Tokio, qui visait essentiellement à démanteler l’industrie américaine, 6/ le respect dont fait désormais, bon gré mal gré, l’objet l’Amérique : on est loin du pauvre J. CARTER, traité comme un moins que rien lors de sa visite officielle au Mexique, ou du vellétaire CLINTON se contentant d’envoyer quelques tomahawks dans le désert afgan après l’attentat contre le croiseur Cole, 7/ la bonne santé de l’économie américaine , notamment comparée à la langueur des économies socialisantes européennes (Allemagne, France, Belgique), 8/ sa détermination et son sang froid dans la lutte contre le terrorisme et contre Al Quaida en particulier, 9/ accessoirement, la rigueur de sa vie privée : on n’a guère entendue parler de frasques sexuelles à la Maison blanche depuis qu’il s’y trouve (cf. Clinton), on n’a pas entendu dire qu’il avait passé la nuit avec une actrice la veille de son suicide (cf. Kennedy). Mais, je dois vous dire, ce qui me rend l’homme sympathique, c’est surtout la haine au front de taureau dont il fait l’objet. Elle me rappelle la déferlante de crétinisme qui a envahi la France entre les deux tours de la présidentielle en 2002.

    Répondre
  16. Isabelle

    27 octobre 2004

    Je confirmerai aussi ce qu’ecrit Aude pour repondre a Jacquese Furlainac. Desolee, mais le New York Times et le Washington Post pourraient etre renommes “organes officiels de la campagne de John Kerry”. J’admets que les conceptions de “droite” et “gauche” ne sont pas necessairement les memes en Europe et aux Etats-Unis (bien que dernierement, nos Democrates font un reel effort pour rejoindre la gauche a L’Europeenne) mais aux USA ces 2 grands journaux sont certainement a gauche. En plus, citer Paul Krugman pour etablir une credibilite centriste du New York Times est vraiment un effort vain de votre part Mr. Furlainac. Krugman est legerement a droite de Michael Moore qui, sans aucun doute, est tres a gauche meme par un standard francais. Quand au reste de vos elucubrations (US dollars=peso latino-americain, USA va s’effondrer comme l’URSS, dettes insurmontables, etc.) c’est du delire pur et simple qui montre, qu’en plus d’etre visceralement anti-americain, vous ne connaissez pas grand chose a l’economie. En quoi votre Euro fort vous est-il benefique quand a vos exports que personne ne peut se permettre d’acheter? alors que notre dollars plus faible (par intention) ne fait que favoriser nos exports et notre croissance economique en plein essor. Pour les dettes, elles vont et elles viennent comme elles l’ont fait dans le passe et ne sont en rien une juste mesure de notre sante economique qui est bien meilleure que la votre. Quand a l’effondrement prochain de notre nation, je crois qu’on a vu suffisemment de vertes et de pas mures depuis plus de 200 ans (guerre de secession, mouvement migratoires/syndicaux violents du debut du 20eme siecle, grand crash de 1929, grands mouvements contestaires des annees 60, etc.) pour montrer que notre stabilite est plus forte que vous ne le pensez. Imaginez, une republique de plus de 200 ans avec la meme constitution. Excusez-moi mais c’est bien plus impressionnant comme bilan dans l’ere moderne qu’une republique francaise en somme beaucoup plus jeune. Et ne me parlez pas de votre revolution et votre regne de la terreur qui d’ailleurs ont abouti en quelques annees seulement a encore plus de dictatures, coups d’etats et autres aberrations au cours des plus de 200 memes annees. En plus, avec une invasion demographique musulmane incontrollee, c’est votre jeune democratie qui est plutot fragile Mr. Furlainac. Bien a vous.

    Répondre
  17. Isabelle

    27 octobre 2004

    Oh Pauvre Christophoros! Je crois que plutot que de vous convaincre qu’il n’y a pas de censure (chez nous aux USA tout du moins) dans la couverture de la guerre en Irak(merci Adolphos!), je rejoindrai Aude et dirai que vous nous aviez habitues a mieux de votre part. Meme chose pour Cuba: Encore une fois, que proposez-vous que nous fassions et seriez-vous vraiment pret a soutenir une invasion de Cuba par les USA (apres que les vacanciers et investisseurs francais en soient evacues bien sur)? Vous devez admettre que notre embargo est deja pas mal et qu’il marcherait en effet bien mieux si vos concitoyens etaient plus cooperatifs et eux aussi boycottaient ce regime infame. Vous devez aussi admettre que votre suggestion de racisme anti-bronze pour expliquer notre non intervention militaire a Cuba est plutot ridicule dans la mesure ou les Irakiens sont plutot bronzes eux aussi. Pour Voyageur: desolee mais votre intervention est completement hors sujet. Ma remarque sur les francais a Cuba n’avait rien a voir avec le sujet du comportement de touristes de differentes nationalites a l’etranger. Si vous n’avez pas compris le sens plutot evident de mon intervention je doute que cela serve a grand chose d’essayer de vous l’expliquer.

    Répondre
  18. Sous-Commandant Marco

    27 octobre 2004

    Il est vraiment dommage que des prétendus libéraux (en réalité des conservateurs atlantistes) soutiennent l’administration Bush, alors qu’elle se caractérise par ses positions résolûment anti-libérales, tant sur les sujets de société qu’en matière économique. Il serait facile de démolir point par point l’argumentaire de Jacques de Guénin (qui est plus inspiré dans le cadre du cercle Bastiat). Sur deux points cruciaux, Jacques de Guénin commet des bourdes. En fait, l’équipe de Bush est l’une des plus corrompues et des plus incompétentes qui ait jamais été rassemblée par un président américain. Que penser de Dick Cheney, qui s’est rempli les poches en vendant à Saddam Hussein des équipements pétroliers, dans le cadre du programme Oil-For-Food? Le rapport Duelfer évite soigneusement d’en parler, en ne citant pas les entreprises et individus américains impliqués (quelle pudeur!). Que penser de Donald Rumsfeld? Son intransigeance sur les effectifs de la coalition en Irak ont tranformé une victoire-éclair en défaite honteuse. Au moins, cela a le mérite de démontrer que l’objectif réel de la guerre en Irak n’a jamais été d’y établir la démocratie mais plutôt de contrôler militairement le Moyen-Orient et ses réserves pétrolières. Pour mesurer le degré de mensonge de cette équipe, il suffit de rappeler que Rumsfeld a le culot de prétendre qu’il a fait le trajet jusqu’à Bagdad en décembre 1983 pour mettre en garde Saddam contre l’usage d’armes chimiques alors que Reagan l’y avait envoyé pour faire au dictateur irakien des propositions d’aide dans sa guerre contre l’Iran. Aides qui se sont si bien concrétisées que l’équipe de Reagan (et la France de Mitterrrand) doutaient que Saddam soit responsable du massacre d’Al Habja. Que penser de Colin Powell, le pro de la présentation Powerpoint truquée, quand il déclare que Taiwan ne doit pas rester indépendante: http://www.nytimes.com/aponline/international/AP-Taiwan-US-China.html Il semble que ce cadeau fait à la Chine ait été inutile: http://www.nytimes.com/reuters/international/international-china-taiwan.html L’Amérique de Bush est forte avec les faible, l’Irak notamment, et faible avec les forts. Le régime corrompu d’Arabie Saoudite continue à favoriser le terrorisme islamique. La Russie peut continuer à écrabouiller la résistance Tchéchène. Je prends au hasard le morceau de choix sur la Corée du Nord: “Mieux encore, elle a réussi à créer une coalition avec la Chine, le Japon, la Corée du Sud et la Russie pour convaincre la Corée du Nord d’arrêter sa course aux armements nucléaires. ” La réalité est bien différente. En fait, la Corée du Nord augmente ses armes nucléaires: http://www.nytimes.com/2004/05/07/international/07DISPATCHES.html?ex=1099022400&en=e77b532e2f45c332&ei=5070 Bush et son équipe de malfaiteurs incompétents ne méritent même pas d’être élus. Il a fallu que son frère Jeb truque les élections en Floride pour que Bush puisse entrer à la Maison Blanche. Seuls les événements du 11 septembre lui permettront (peut-être) d’y rester.

    Répondre
  19. HyPNOS

    27 octobre 2004

    On prend les mêmes et on recommence… Toujours la même opposition, toujours la même obstination… rien ne change. Les arguments, les chiffres, rien n’y fait. Nous ne sommes plus dans un débat rationnel, mais dans un débat subjectif. D’une part, les éternels gauchistes passionnés, mais guère passionnants, traînant leurs illusions soixante-huitardes comme des fantasmes inavoués; raccommodant leurs vieux credos marxistes à la sauce écolo-altermondialiste; se targuant de connaître le monde et de prédire l’histoire, comme si le présent pouvait leur donner raison d’une quelconque façon ; bref toujours la même inconscience du monde qui les entoure drapée dans un orgueil de vieille pute aveugle. Et d’autre part, les inépuisables prosélytes, dont je me sens proche, qui défendent leurs idées , martèlent jour après jour la pensée unique pour ouvrir des brèches, avec le maigre espoir d’être compris. « la vérité est comme le soleil, disait Victor Hugo, elle montre tout, mais ne se laisse pas regarder en face ». A quoi bon ces débats Kerry-Bush ? Nous espérons tous la victoire de Bush c’est un fait, nous avons dit pourquoi. La gauche new-yorkaise, française, européenne et tout le troupeau altermondialiste espère en Kerry. Ok. Alors à quoi bon discuter ? le verdict est proche. Le 2 novembre nous seront fixé. Pour le meilleur ou pour le pitre.

    Répondre
  20. Ryan

    27 octobre 2004

    Concernant les médias : Au total, selon un décompte de la revue professionnelle Editor and Publisher, le candidat démocrate pouvait dimanche se targuer du soutien de 111 quotidiens contre 70 pour M. Bush — correspondant respectivement à 14,4 millions et 8,6 millions d’exemplaires diffusés. (AFP 25/10/2004). C’est très étrange quand même….. Dans les médias français, nos journalistes n’ont répercuté que les positions anti-Bush du NY Times (qui est très “libéral” quoi qu’en dise Monsieur Furlainac) ou du Washington Post (qui ne l’est pas comme il le souligne aussi), qui sont effectivement les journaux les plus importants. On ne sait presque rien sur les autres quotidiens (70 quand même) qui sont pour Bush. Etrange…. Sachant que nos journalistes sont à près de 80% des gens de gauche qui votent à gauche, je me demande quelles seraient leurs positions s’ils devaient donner leur avis sur nos élections présidentielles. Sans nul doute, nos médias, en majorité, voteraient à gauche. On pourrait alors dire : Voilà, nous avons bien une preuve que la Droite est incompétente puisque nos médias ont choisi la gauche en majorité….CQFD Quel beau pays que la France!!

    Répondre
  21. Aude

    27 octobre 2004

    M. Furlainac. Prenons l’exemple de Fox News. Je pense que vous serez d’accord avec moi que cette chaine est de droite voire même conservatrice. Hors, il y a des gens qui y travaillent mais qui se disent democrates. Je prends l’exemple de Colmes de l’excellente émission Hannity and Colmes. Ceci pour dire que le NY Times est connu comme étant de gauche. Quant au Washington Post, je me trompe peut être (je l’avoue) mais il me semble tout de même qu’il est plutôt orienté à gauche alors que le Washington TIMES, lui est à droite (tout comme le NY Post). C’est comme en France, Le Monde = gauche et Le Figaro = droite. Bien à vous.

    Répondre
  22. Adolphos

    27 octobre 2004

    Amusant cette accusation que les américains auraient censuré la guerre d’Irak. On se demande bien pourquoi ils l’auraient fait : tout le monde sait ce que c’est qu’une guerre. Sinon, il faudra aussi nous expliquer comment nous pouvons avoir des journalistes enlevé en Irak si les USA ne laisse rien ni personne y entrer..

    Répondre
  23. NOTSAG

    26 octobre 2004

    Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il est enragé. C’est bien connu. Les Européens, pour cacher leur lâcheté, s’en prennent à celui qui a eu le courage de se lancer dans l’aventure pour contrer le terrorisme et l’avancée de l’Islam. Dans les medias français — je parle d’eux car ce sont les seuls que je lis vraiment — on déborde de haine et de mépris pour ce Président renégat de la plus grande puissance mondiale. Et ce, avec un ensemble tellement parfait qu’on se demande s’il n’y a pas un chef d’orchestre bien intentionné. Suivez mon regard. Malheureusement pour les medias, si par haine contre Bush ils ont voté pour Kerry et on persuadé les Francçais de le faire, les Américains, eux, voteront BUSH le 2 Novembre. Car ce sont eux les électeurs. Pauvre France !

    Répondre
  24. Christophoros.

    26 octobre 2004

    A Tocqueville. Une affirmation ne remplacera jamais une démonstration.

    Répondre
  25. TOCQUEVILLE

    26 octobre 2004

    G.W. BUSH, un Grand Homme. Force est de reconnaître que G. W. BUSH a accompli un parcours sans faute et que cet homme est sans doute – avec G. Washington, A. Lincoln, F.D. Roosevelt et R. Reagan – l’un des plus grands Présidents que l’Amérique ait connus. C’est d’ailleurs ce qui explique cette hargne frénétique dont il fait l’objet de la part des ennemis de l’Amérique et de l’Occident, qui aimeraient bien voir un politicien falot et versatile – tel J. KERRY- prendre sa place, ce qui leur permettrait d’être plus tranquilles pour miner le monde libre.

    Répondre
  26. jacques furlainac

    26 octobre 2004

    J’image qu’on ne pourra accuser le Wall Street Journal d’être à gauche 🙂 9/29/2004 “Despite President Bush’s rosy assessments, Iraq remains a disaster. If under Saddam it was a ‘potential’ threat, under the Americans it has been transformed to ‘imminent and active threat,’ a foreign policy failure bound to haunt the United States for decades to come. Iraqis like to call this mess ‘the situation.’ When asked ‘how are thing?’ they reply: ‘the situation is very bad.” What they mean by situation is this: the Iraqi government doesn’t control most Iraqi cities, ” “The insurgency, we are told, is rampant with no signs of calming down. If any thing, it is growing stronger, organized and more sophisticated every day. The various elements within it-baathists, criminals, nationalists and Al Qaeda-are cooperating and coordinating” “As for reconstruction: firstly it’s so unsafe for foreigners to operate that almost all projects have come to a halt. After two years, of the $18 billion Congress appropriated for Iraq reconstruction only about $1 billion or so has been spent and a chuck has now been reallocated for improving security, a sign of just how bad things are going here” “One could argue that Iraq is already lost beyond salvation. For those of us on the ground it’s hard to imagine what if any thing could salvage it from its violent downward spiral. The genie of terrorism, chaos and mayhem has been unleashed onto this country as a result of American mistakes and it can’t be put back into a bottle” Farnaz Fassihi, journaliste du Wall Street Journal en Iraq.

    Répondre
  27. voyageurs

    26 octobre 2004

    en réponse à isabelle : si il y a bien un domaine dans lequel les français n ont aucune leçon à recevoir des américains , c est bien celui de la tenue en vacances : pour avoir beaucoup voyagé , je peux affirmer que ce sont les américains qui se comportent les plus mal une fois qu ils ont franchi leur frontières : tout leur semblent permis!!!ils n ont aucun savoir vivre que ce soit au restau , dans les hotels , au musée, non pas au musée , on parle plus français qu américains dans les musées

    Répondre
  28. robert.haug

    26 octobre 2004

    J’imagine que vous êtes français. Ne vous laissez pas contaminer. Dites “en France” au lieu de “dans ce pays”. Cet article démonstratif suggère que vous n’êtes pas impliqué dans la société française. Continuez, vous avez raison. Amicalement. R.H.

    Répondre
  29. jacques furlainac

    25 octobre 2004

    Pour Aude: En ce qui a trait au New York Times, les “columnists” varient grandement entre par exemple Krugamn (un économiste hautement réputé) de “centre” et Saphire et Brooke (droite). Par contre Krugman est farouchement anti-Bush comme la plupart des vrais libéraux tant américains, canadiens ou européens. Krugman n’est évidemment PAS un conservateur anti-libéral d’extrême droite comme par exemple Guy Millière. Quand au Washington Post, dire que c’est un journal de gauche est une absurdité à moins que vous n’apparteniez à l’extrême droite. Une autre preuve que ces journaux ne sont pas de “gauche” est qu’ils sont les deux journaux les plus influents aux Etats-Unis, et qu’ils n’auraient JAMAIS atteint cette réputation avec un bias de gauche, surtout lorsqu’on sait qu’aux USA la “gauche” est plus libérale que la droite française. Je crois qu’il est impossible de suivre l’actualité américaine sérieusement et ne pas conclure que l’administration américaine actuelle est d’une incompétence rarement vue. C’est ce que rendent compte les deux journaux les plus influents. Après 50 MILLIARD ils ne peuvent que de peine et misère contrôler qu’une petite “zone verte” (et même pas , comme l’a appris à ses dépents Wolfsowitz), sont incapables de trouver leur ennemi (Bin Laden). n’arrivent même pas à sécuriser l’arsenal en Iraq. Sans comptez la perte de crédibilité complète dont le zenith a été les mensonges de Colin Powell télévisés en direct au monde entier à l’ONU (bravo M. Villepin!). Quand à l’économie, une monnaie devnue presque à un peso latino-américain, un marché boursier plus bas après 4 ans de 20%, une mortalité néo-natales dans plusieurs régions qui atteint celles des pays du tiers-monde, une insécurité inégalé dans les pays développés avec des taux de meurtres stupéfiants (7x la France), des taux d’assurance-santé incontrôlé (en grande partie a cause du refus de M. Bush de négocier le prix des médicaments, ou à tout le moins de lutter contre leur achat au Canada), taux d’assurance-santé dont l’accroissement a complètement avalé les baisses d’impôts consenties, l’absence de fair-play dans le libre-échange même avec ses partenaires les plus proches comme le Canada, l’éloigement du reste de l’Amérique (Canada, Mexique et Amérique latine) des Usa au profit de liens économiques plus étroits avec l’Europe, le mensonge presque constant dans les discours présidentiels, et pour conclure, une référence à la volonté divine dans les discours d’états en preuve d’arrogance ultime. Bien sûr, vous trouverez des membres de l’Amérique “profonde” rurale (dont M. Millière ne semble ne pas avoir dépasser le niveau de jugement), avec typiquement une éducation sécondaire ou inférieure, une croyance dans les superstitions religieuses de toute sorte, une incapacité d’après les sondages dans une proportion de 40% à positionner le Canada sur une carte (!) Pour ces pauvres gens comme pour Millière, Bush avec ses allures de macho cowboy “craignant Dieu”, peut effectivement impressionné. Bref, quelle différence avec les Usa, superpuissance respectée et émulée, qu’on a connue il y a à peine 4 ans. Quatre autre années de Georges W Bush, et les Usa ne seront plus une super-puissante: ils est fort possible qu’ils vont s’effondrer commes l’ex-URSS et pour la même raison: des dépenses militaires incontrôlés dû à un imperialisme insoutenable entrainant une dette et des déficits qui vont détruire ce qu’il reste de leur économie. Des émeutes dans les principales villes du pays ou une guerre civile sous le deuxième règne de Bush ne peut pas être complêtement exclu si le prix du pétrole continue sa montée.

    Répondre
  30. Christophoros.

    25 octobre 2004

    Chère Isabelle. La vérité n’est ni agréable, ni désagréable, ni pro ou anti-américaine, ni de droite ni de gauche c’est la vérité. En vérité, que nous ont montré les médias occidentaux de la réalité de la guerre en Irak ? Rien ou presque. Je pense que les US – je peux les comprendre – ont voulu limiter l’impact de certaines images inévitables ( du style de la petite fille brûlée au napalm photo qui reste dans l’inconscient collectif de l’occident, combien d’enfants tués à ce jour en Irak ? ). Je pense que cette attitude finalement nuira aux USA car elle peut se révéler pire que les manipulations des images par des journalistes américains “de gauche”. Cette attitude laisse le champ libre aux rumeurs, aux images odieuses sur Internet, aux manipulations des seules télévisions présentes sur le terrain : les télévisions arabes dont les journalistes disposent de plus de liberté. Cette absence d’information objective laisse également toute la place aux pamphlets de plus ou moins bon goût style Fahrenheit 9/11. Voilà le beau résultat du refus par les US de laisser voir sans commentaire ce qui se passe en Irak ( style journalistes avec les unités de combat). Quant au drame de Cuba, en quoi la privation de liberté des cubains est-elle moins odieuse que celle des irakiens de Saddam ? Si vraiment les US se donnent pour mission messianique de promouvoir la démocratie pourquoi laissent-ils tomber les cubains ? Parce qu’ils sont bronzés ? Parce qu’ils sont pauvres ? Parce qu’ils n’ont pas de pétrole ? Parce que les US craignent une immigration massive ? Quand on proclame urbi et orbi que l’on agit conformément à la vertu on ne peut que s’exposer à ce type de remontrances. ? Cordialement ( sans le quand même ).

    Répondre
  31. Ryan

    25 octobre 2004

    C’est drôle, on retrouve toujours des classiques de l’antiaméricanisme : que les USA agissent ou pas, c’est négatif… Puisque l’Irak attise toujours autant de préjugés et puisque la presse française a désinformé les français (cf “la guerre à outrances” d’Alain Hertoghe), un conseil de lecture : “Irak an I” (collectif) et “Premier retour à Bagdad” de Rigoulot et Yannikakis. Il n’est pas question de nier la situation actuelle en Irak qui n’est pas aussi joyeuse que l’avait prévue l’administration Bush mais de tempérer les propos à tendance escathologique de certains…. Concernant la politique étrangère de Bush, il y a eu de bonnes choses (notamment concernant l’Afghanistan, la Lybie et les négociations Pakistan/Inde sur le cachemir). Il y en a de moins bonnes concernant l’Irak par exemple ou la situation n’est pas encore stabilisée et risque toujours de dégénérer. Une autre conséquence négative de l’administration Bush est d’avoir augmenté l’antiaméricanisme dans le monde notamment dans le monde musulman. Pour l’Europe et notamment la République islamique de France, c’est une aubaine!! Elle va profiter de ce courant de haine antiaméricain pour renforcer son influence géopolitique dans le proche et moyen orient. Elle tente à l’heure actuelle de jouer la grande avec l’Iran ou prend le parti des palestiniens sans réserves (tout comme les USA prennent partie pour Israël sans réserves)en tentant de régler le conflit israelo-palestinien. Barnier vient même de déclarer que les négociations prochaines sur Gaza seront euro-arabe!!! La France et l’Europe ont choisi leur camp. Plutôt que de se chamailler sur la politique de Bush en mélant nos fantasmes et la désinformation de nos médias, nous ferions peut-être mieux de nous intéresser à notre propre politique qui nous conduit à une dhimmitude certaine et à l’éclatement de l’Occident.

    Répondre
  32. F&H

    25 octobre 2004

    Bonjour, Bush-Kerry, c’est comme le conflit israélo-palestinien : quel que soit le résultat, cela ne changera rien, mais alors rien, aux problèmes et aux difficultés en Europe. Une preuve : les médias ne parlent jamais des vrais problèmes, donc, par déduction, s’ils ne cessent de parler de Bush-Kerry…. Bush-Kerry ? Et si on s’en moquait ? F&H

    Répondre
  33. Isabelle

    25 octobre 2004

    Bravo Lexile! Moi aussi je dois “taper” un peu sur ce cher Christophoros que j’aime bien pourtant. Mon cher Christophoros, j’ai bien peur que votre anti-americanisme ne vous aveugle completement. Je ne sais pas si vos media sont museles (apparemment oui par votre gouvernement qui s’assure a ce qu’ils ne rapportent rien de positif sur la situation en Irak) mais, ici aux USA, elles ne le sont pas du tout. Entre Dan Rather de la grande chaine CBS qui est alle jusqu’a utiliser de faux documents pour discrediter George Bush et toutes les autres “main stream” media qui jouent clairement le jeux de Kerry. Vous parlez de la presse au Vietnam. Eh bien, rappelez-vous pendant la guerre en Irak de tous ces journalistes “embedded” avec les troupes americaines jusque dans leurs tanks pour suivre l’action qui nous etait reportee pratiquement en directe comme si on y etait. C’etait la premiere fois qu’il y a avait un tel acces et une telle transparence au sujet du deroulement d’une guerre. Ici aux USA, nous continuons a avoir une couverture complete du bon et du mauvais qui se passe en Irak. Nous avons d’ailleurs eu le privilege d’entendre le courageux premier ministre irakien Allaoui nous expliquer que sur 18 provinces irakiennes, 15 etaient stables. Mais j’oubliais qu’en France vous ne risquez pas en effet d’entendre beaucoup Allaoui dans la mesure ou sa visite anticipee a Paris avait ete annulee par la France quand Allaoui avait ose critiquer la politique francaise en Irak a l’occasion de la prise d’otage des 2 journalistes francais. Cela quand un tyran comme Mugabe a les portes de l’Elysee grandes ouvertes pour lui. Quand a votre remarque sur Cuba, alors la je rejoins tout a fait Lexile et Pierre Favre car vous etes vraiment l’hopital qui se foue de la charite. Alors que les USA sont les seuls a continuer un embargo sans relache pour essayer d’etouffer cet “infame regime” comme vous dites, vos concitoyens deferlent par milliers pour aller se prelasser sur les plages cubaines, y trouver des prostituees a bon marche et y depenser leurs euros en divers investissements ce qui ne peut que prolonger l’agonie de ce regime. Que proposeriez-vous Christophoros (Lexile j’ai bien aime votre “buter Fidel dans son lit d’hopital)? George Bush devrait-il aller bombarder Cuba? Apres vos reactions sur la guerre en Irak, seriez-vous vraiment pret a nous feliciter et nous soutenir si nous intervenions a Cuba? Et au fait, avant de commencer les bombardements, devrions-nous avoir la courtoisie de prevenir la France pour qu’elle evacue d’urgence ses vacanciers de cette ile infame? Vraiment Christophoros, vous n’etes pas serieux mais bien a vous quand meme.

    Répondre
  34. Domver

    25 octobre 2004

    Je ne sais pourquoi tant de gauchistes,de nationaux-gaullistes,de nationaux-socialistes,de néo-communistes et autres réactionnaires à deux balles choisissent les forums de sites libéraux pour y distiller leur haine antilibérale et antiaméricaine.Et c’est comme ça sur tous les forums.Pauvre web francophone.

    Répondre
  35. pierre

    25 octobre 2004

    l assassinat aprés une embuscade de 49 soldats irakiens est la premier signe de l “algérisation” de l irak et on peut penser que une fois les américains partis , l irak sera le cadre d une grande boucherie ; le bilan de bush sera alors une population doublement massacrée ( par saddam et entre eux ) plus un regain du terrorisme ( les madrilènes peuvent en parler ).

    Répondre
  36. Aude

    25 octobre 2004

    Bravo pour cet article. J’imagine bien la réaction de la majorité des français s’ils lisaient ceci. Soit : non, c’est un tas de mensonges, soit : oui, mais, il n’y a pas de Sécurité Sociale aux Etats-Unis… Pour Jacques Furlainac, je tiens juste à vous signaler que les deux journaux que vous nous avez cités sont des journaux de gauche. Influents, certes, mais de gauche. Il n’est donc pas étonnant qu’ils soutiennent Kerry. Quant à vous Christophoros, vous nous avez habitué à mieux…

    Répondre
  37. jacques furlainac

    25 octobre 2004

    Jacques de Genin. N’est-il pas curieux qu’un si “grand” chef d’état (selon vu) soit rejetté par les deux journaux les plus inflents du pays. En effet, et le New York Times et le Washington Post ne veulent d’une deuxième mandat de cette administration. Peux-t’être sont-ils beaucoup mieux informés que vous et M. Millière? Je vous encourage à vous informer, réfléchir et (on l’espèrera) comprendre pourquoi même les américains les plus riches (qui ont pourtant le plus bénéficiés des politiques de M. Bush) tels que Warren Buffett et Georges Soros, veulent la défaite de Bush.

    Répondre
  38. honteux d'etre francais

    24 octobre 2004

    Voila un site montrant la désinformations des médias francais ://www.acmedias.org/

    Répondre
  39. honteux d'etre Francais

    24 octobre 2004

    Honte à la France et à Barnier de demander que l’on invite à la table de discussion les “résistants irakiens” (des terroristes, des tueurs d’enfants)pour envisager l’avenir de l’irak. A moins que Chirac ne recoive encore des barilsde pétrole!!! vive le pays des droits de l’homme

    Répondre
  40. Pierre Favre

    24 octobre 2004

    Amusant cette façon de montrer que les Américains ont toujours tort: quand ils interviennent (en Irak) ou quand ils n’interviennent pas (à Cuba)…Je suis agréablement surpris aussi d’apprendre que les médias sont acquis à la cause de Bush. Franchement, cela ne m’avait pas paru évident. S’il vous plait, continuez de nous faire sourire!

    Répondre
  41. Blanche

    24 octobre 2004

    Il n’y a de Dieu que Georges Bush et Guy Millière est son prophète. On sait, on sait, Superbush va sauver le monde et tout ce que les autres pensent est nul et non avenu ! Blanche

    Répondre
  42. warlin

    24 octobre 2004

    Bravo ; et encore ne parlez vous pas de la politique intérieure, de la croissance doublre de celle de l’Europe, du dynamisme de l’industrie, etc..

    Répondre
  43. Lexile

    24 octobre 2004

    Christophoros, merci pour votre rafraîchissante touche d’humour. La meilleure plaisanterie est sans doute celle qui dénonce le muselage des médias occidentaux. Après Abu Grahib, le gros porc de Michael Moore, ou encore le rapport sur la non présence d’armes de destruction massive, j’en passe et des meilleures, le muselage de l’administration Bush est un peu léger, ne trouvez-vous pas? Vous parlez de nos amis arabophones, et là encore, votre message est un régal: si je l’ai bien compris, vous faites allusion au découpage de têtes et autres mutilations que les gentils rebelles se font un plaisir de filmer. Où sont donc passées ces images dans nos très cher médias Francais??? Heureusement que les têtes blondes des cités peuvent parfaire leur éducation grâce à Al Jaezirra, n’est-ce pas? Vous avez raison, on nous cache la vérité: où sont donc aussi passées les images de charniers, les allusions aux quelques centaines de milliers de cadavres retrouvés (merci tonton Saddam), dont ceux d’enfants? Vous finissez votre lettre par une recommendation au président Bush d’aller buter Fidel dans son lit d’hopital. Christophoros, vous avez vraiment du génie! Je t’embrasse chéri Lexile

    Répondre
  44. Christophoros.

    24 octobre 2004

    Bref c’est le meilleur des mondes et tout est rose. Faut-il rappeler que contrairement au Vietnam les médias occidentaux ont été totalement muselés et que les télespectateurs occidentaux ( contrairement aux arabophones qui disposent d’antennes paraboliques ) n’ont presque rien vu de la guerre en Irak ou alors des images bidonnées style fausse foule irakienne renversant la statue de Saddam Hussein. Faut-il rappeler que les infrastructures irakiennes déjà mal en point sont détruites ? Un beau résultat vraiment ! Pendant que les bushistes se réjouissent de la disparition d’un dictateur il laissent en paix l’infâme régime de Fidel Castro. Une belle logique assurément !

    Répondre
  45. Pierre Favre

    24 octobre 2004

    Synthèse précise mais accablante pour la pensée unique française. La langue juste et élégante de Jacques de Guénin, que j’ai appréciée le 10 octobre lors du forum de Cluny (avec Charles Millon), fait ici merveille. Rien à rajouter.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)