Chirac soutiendra Arafat jusqu’au bout !

Chirac soutiendra Arafat jusqu’au bout !

Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a des motifs d’être furieux à l’égard du gouvernement français et de Jacques Chirac en particulier, qui inspire et pilote, en personne, notre politique étrangère.
Soulignons tout d’abord que le Chef du Likoud, principal parti de la droite israélienne, dispose, depuis plusieurs années, d’un large soutien dans l’opinion publique. Et en ce qui concerne sa stratégie à l’égard de l’Autorité palestinienne, elle est approuvée par une majorité de citoyens israéliens, au point que les socialistes (travaillistes) négocient actuellement leur entrée dans un gouvernement d’union, où leur appui contre-balancerait la défection de religieux jusque-boutistes hostiles au désengagement de l’armée israélienne de la bande de Gaza, programmée pour être mise en œuvre dans le courant de l’année prochaine.
Ce n’est certainement par un tendre. Mais ce n’est pas non plus un faucon. Ce n’est en tout cas pas de gaieté de cœur qu’il est arrivé à la conclusion que Yasser Arafat n’a jamais vraiment voulu d’un accord de paix et qu’il serait jusqu’au bout un obstacle sur cette voie. Il est parvenu à faire partager cette conviction à un grand nombre de chefs d’État. Non seulement à ses alliés américains, mais aussi à de nombreux responsables politiques internationaux.
En Europe, à Bruxelles, on est exaspéré par la corruption et le népotisme qui entourent le Président de l’Autorité palestinienne. À l’ONU, jusqu’au secrétariat général de Kofi Annan, on reproche au vieux chef de jouer perpétuellement un double jeu, laissant le champ libre aux organisations terroristes dont les commandos obligent Israël à maintenir son occupation.
La diplomatie française est aujourd’hui le plus net soutien de Yasser Arafat. Sans elle, l’Union européenne aurait sans doute, déjà, interrompu ses subsides. Sur ordre de Jacques Chirac, tout ministre français se rendant en Israël doit absolument rendre visite au Chef palestinien, encerclé par Tsahal depuis trois ans dans ses bureaux de Ramallah. Michel Barnier, pour sa première visite au Moyen-Orient, a même cru devoir y passer une nuit entière ! Il est vrai qu’au Quai d’Orsay, depuis plusieurs dizaines d’années, on s’est fait une spécialité dans le soutien aux dictatures, surtout quand elles sont en voie de disparaître : hier les régimes communistes et les tyrannies moyen-orientales ; aujourd’hui, Cuba et la Palestine arabe… Le même scénario que celui qui s’est déroulé sous la présidence de François Mitterrand semble se reproduire aujourd’hui : la France continuait à soutenir le gouvernement de l’Allemagne de l’Est alors que le peuple de ce pays était dans la rue ; la France continue à soutenir Yasser Arafat alors que son peuple manifeste contre lui, contre ses fidèles corrompus, qu’il prétend imposer aux postes-clés des services de sécurité…
C’est dans ce contexte que le Premier ministre israélien, dimanche dernier, devant des représentants d’associations juives américaines, a appelé les juifs de France à émigrer en Israël, pour fuir un antisémitisme renaissant, dont la cause, selon lui, réside précisément dans le fait que « 10 % de la population en France est désormais musulmane ».
Les réactions enregistrées en France méritent d’être examinées. Tout d’abord, et c’est nouveau, personne ne semble contester ce chiffre de 10 % de la population qui serait « musulmane ». Or, jusqu’à présent, quand une telle affirmation était avancée, elle était le plus souvent démentie… La multiplication des faits d’antisémitisme ne sont pas non plus contestés. La seule chose qui le soit, c’est le lien qu’il y aurait entre cette donnée-là et ce fait-ci. Mais la corrélation est tellement évidente, qu’il n’y a que Julien Dray, porte-parole du parti socialiste, pour oser affirmer que « ce n’est pas parce que 10 % de la population française est de confession musulmane qu’elle est pour autant responsable de la montée de l’antisémitisme »… Elle n’en est d’ailleurs pas responsable, car les responsables et en vérité les coupables, sont bien sûr les politiciens qui nous gouvernent.
Quant à être choqué par le fait qu’un Premier ministre étranger appelle les juifs de France à émigrer en Israël, il s’agit d’un fait constant depuis la création de cet État en 1948. Depuis cette date, 70 000 juifs, sur une communauté actuelle estimée à 600 000 personnes, auraient quitté la France pour Israël. Le retour en Israël, ou « Aliya », encouragé par les rabbins, est également subventionné par l’Agence juive. Le nombre des départs à ce titre, aux alentours de 2 000 en 2003 et en 2002, a déjà été multiplié par 2,5 par rapport aux années 2000 et 2001. Il va devenir un nouvel indicateur de l’état de la société française. v
PS : Cette chronique est habituellement écrite le mardi. Mais, la semaine dernière, pour cause de 14 juillet, elle a été bouclée le lundi. C’est la raison pour laquelle, comme tout le monde, nous sommes tombés dans le panneau de l’agression imaginaire de Marie-Léonie dans le RER D, le vendredi précédent. Mais que ce fait divers ait été finalement  inventé ne change rien à notre conclusion : « Notre pays est aujourd’hui confronté aux conséquences d’une politique d’immigration suicidaire ». Non seulement elle génère des coups et des blessures véritables, mais aussi des fantasmes…

Partager cette publication

(15) Commentaires

  • R. Ed. Répondre

    Vous prenez un Magrhébin (avec ou sans papier) plus une Asiate (avec ou sans papier) ,ils entrent clandestinement en France,font un enfant,un Français d’office (par le droit du sol)et vous avez trois habitants « assistés financièrement » de plus en France: le petit « Français » plus le père (on peut plus l’expulser), plus la mère (idem).Le mode d’emploi est affiché dans tous les « bureaux de tourisme » du tier-monde,et très largement appliqué en France.Et cela se passe avec la bénédiction des grands qui nous gouvernent mais surtout AVEC NOS SOUS .Sans oublier que NOS SOUS on les prend une deuxième fois pour en envoyer aux pays de provenance de ces deux nouveaux profiteurs et cela à titre d’aide économique( malheureusement cet argent moins « la commission de 10% »de celui qui signe le chèque se retrouve illico presto sur des comptes numérotés en Suisse, demander donc le mode d’emploi à ce cher Monsieur Arafat, il « sait »,lui).Bien à vous tous, R. Ed.le Flamand.

    31/07/2004 à 15 h 21 min
  • R. Ed. Répondre

    Vous avez raison, la population de la France est comprise entre 61 et 65 millions d’individus. Officiellement à peu près 61,62,plus environ 3 millions de clandestins-pris en charge par l’Etat- pour la plupart.Moi j’annonce 10 millions de Musulmans en France ,c’est-à-dire un sixième de la population,vos chiffres sont eux à un tiers d’immigrés africains ou asiatiques ,c’est-à-dire le double ! J’ose espérer que les votres sont faux sinon c’est foutu, il est trop tard ,on sera,nous les Blancs européens balayés par cette foule de barbares venus d’un autre âge et en plus,cela sera avec notre argent.Merci à tous ces grands hommes d’état qui nous gouvernent pour ce résultat.Gouverner c’est prévoir,allez donc expliquer cela à ce benêt de Chirac.Ses prédécesseurs ne valaient de toutes façons pas mieux,au contraire!

    30/07/2004 à 0 h 11 min
  • AGAMEMNON Répondre

    Sur le nombre réel des immigrés en france, il n’ y a aucune statistiques fiables, puisque la notion même d' »immigré » (id est : citoyen « français », mais de fraiche date) était jusqu’à il y a peu absolument taboue. Pour avoir une idée de leur nombre réel il faut don avoir recours à la déduction. Je vous y invite: En 1939, la France était tombée à environ 37 millions d’habitants. La guerre de 39/45 a fait 600 000 morts. Reste 36,4 millions. Pendant la guerre, il n’y a naturellement pas eu d’excédents de naissances sur les décès. Après guerre, il y a le baby boom (avec cependant beaucoup de morts parmi les nouveaux nés). L’excédent des naissance sur les décès a été d’environ 300 000 pendant 15-20 ans, disons jusqu’en 1965. Nous voilà à 42,6 millions. Ajoutons 1,2 millions de rapatriés d’Algérie, nous sommes à 43,8. A partir de 1965, la natalité a chuté énormément et n’a pas réellement repris depuis. L’excédent des naissance (800 000/an bon an mal an) sur les décès (500 000/ an, bon an mal an) est largement dû à la population immigrée, ce qui fait qu’on peut considérer que la population « de souche » est restée a peu près stable, voire a diminué légèrement. Nous sommes aujourd’hui officiellement entre 61 et 62 millions, plus sérieusement sans doute au minimum 65 millions (tous ceux qui ont pratiqué des recensements connaissent les causes de cette distorsion). 65 millions (encore une fois, hypothèse basse) – 43 millions environs = 22 millions d’immigrés (je ne parle pas des immigrés d’avant guerre, de souche essentiellement européenne). Arrondissons à 20 millions d’immigrés depuis 1945. D’ou viennent-ils, pour l’essentiel? Ceux qui ont des doutes à ce sujet n’ont qu’à parcourir les boites aux lettres dans les grandes villes. Cela explique beaucoup de choses dans la politique étrangère de la France, dans sa politique sociale et dans la politique suivie (ou subie) en matière de sécurité publique. J’attends d’éventuels contradicteurs, non des insultes, mais des réfutations sérieuses.

    29/07/2004 à 19 h 22 min
  • coutant Répondre

    Bonjour Mon propos n’est pas de juger tel ou tel terroriste, ils sont tous à mettre dans le même sac. Mais, il ne faut pas oublier que ces gens ont été crées et formés à l’époque de la guerre froide, les pays de l’est et l’ouest ont utulisé manipulé, des gens qui seraient à leurs guerres tribales sans interventions extérieures, maintenant qu’ils ne servent plus à rien, ils lachés dans la nature sans aucun contrôle, ils nous dérangent et pensent pouvoir imposer leur loi. Sans aller dans des pays exotiques, il suffit de voir les banlieues, il s’applique tous les classiques des méthodes de subversion, matière enseignée dans la plupart des écoles militaires. Même si les casseurs et autres indésirables ne sont que des vulgaires crapules, leurs actions s’inscrivent bel et bien dans une action de déstabilisation de notre société, il est évident, qu’ils sont surement trop bêtes pour le comprendre, il ne voyent que leur intérêt propre, d’autant que les rigueurs de la loi s’appliquent surtout à l’encontre des automobilistes. Pour le problème de ARAFAT, c’est un petit malin, étant marié à une française, il peut se prévaloir de la nationalité française, dans les abérrations de notre république, il pourrait fort percevoir une retraite pour les services rendus au moyen orient, dans les absurdité, le gouvernement accordé une pension au ancien combattants de la guerre d’ESPAGNE, alors une absurdité de plus ou moins on est pas à ça près. Pour protèger quelques magouilles et combines, qu’ils ou non un terroriste, c’est pas ce qui peut déranger les pouvoir, en avril 2002, il a été possible de mesurer leur peur de perdre le pouvoir et ce qui va avec, maintenant il reste à préparer 2007.

    28/07/2004 à 15 h 53 min
  • R. Ed. Répondre

    Satan hussein donnait lui aussi 25.000$ à la famille du « human bomb »,raison pour laquelle Tsahal va systématiquement démolir les maisons des proches du terroriste,le gain espéré étant donc annulé .

    28/07/2004 à 14 h 02 min
  • miloud3 Répondre

    A PIERRE le plus grand ghetto du monde est soit la Corée du nord ,soit Le TIBET,le SAHARA ESPAGNOL(partagé par 5 barrieres qui le coupent du reste du monde par le Maroc(personne n’en parle).Les Palestiniens peuvent aller en EGYPTE et en JORDANIE,moins librement en ISRAEL ET POUR CAUSE. Quant à ARAFAT ,il semble que vous ne lisez pas le presse arabe qui actuellement exorte ce monsieur à quitter le pouvoir rongé par la corruption.MM. HANANE HACHRAOUI insoupçonnable a supplé ARAFAt dans une interview au journal arabe « el shawk el awsaatt » d’arréter son »one man shaw »,je pourrai vous citer des centaines de réactions . Les masques tombent ,ARAFAT a détourné l’équivalent du budget de la SIERRA LEONE ( rapport de l’ ONU JAMAIS PUBLIE ) etc. etc. ,un sondage fait cette semaine dans les territoires palestiniens par HRW donne pour les palestiniens 26% pensent qu’ISRAEL est responsable de la situation actuelle ,un député palestinien conclut que l’occupation israelienne soude pour l’instant les palestiniens entre eux mais qu’après …. il suffit de voir la situation dans beaucoup de pays arabes actuellement. Je sais de quoi je parle je suis né là bas (je m’excuse de ne pas trop me dévoiler,j’y retourne et ma famille y est encore). PIERRE avez vous visité un de ces pays autrement qu’en touriste? PIERRE ou est l’argent du pétrole? PIERRE mème si les occidentaux ont corrompu nos dirigeants,pourquoi ne pouvons nous pas avoir la possibilité de changer les choses autrement que par des menaces terroristes? PIERRE pourquoi nos « amis » occidentaux nous donnent ils toujours l’impression d’ètre plutot anti quelque chose que pro autre chose? PIERRE je pourrai occuper toute les pages de ce site que je n’aurai pas encore fait le tour de toute la situation. I

    28/07/2004 à 11 h 54 min
  • Thierry Répondre

    Bonjour Pierre, J’ai peur que vous soyez plutot mal renseigné !! Il y a maintenant plus de deux and que CNN a publié une copie des contrats que signe Arafat a l’égard des personnes terroristes du Hamas: 250.000F C’est ce que vaut la vie d’un « jeune » palestinien. L’argent de ce contrat est reversé a sa famille apres que celui-ci se soit débarrassé de quelques « infideles » en se faisant sauter pour cette belle cause. Les signatures d’arafat sont autant de mise a mort d’hommes de femmes et d’enfants. cet homme a plus de sang sur ses mains que vous n’en avez dans votre corps!! Ne vous en faite pas Pierre: La France va soutenir Arafat…Comme elle soutien la majorité des Tyrans de la planête.

    27/07/2004 à 20 h 45 min
  • Pierre Répondre

    le président CHIRAC a une attitude on ne peut plus inquiétante et hypocrite à l’égard de M.ARAFAT; Il ne le soutient plus ouvertement plus préoccupé d’aller frotter le dos de Schroeder et de baratiner avec Tony Blair. yasser ARAFAT est en danger de mort. Ce pacifiste exemplaire tient tete à Sharon. ARAFAT mérite le soutien de la communauté européenne. Dénonçons ces accords israelo-americains qui veulent nous faire croire qu’Arafat soutient le terrorisme. la Palestine est le plus grand ghetto du monde. L’ingérence israelienne est inacceptable. Pierre

    27/07/2004 à 12 h 57 min
  • R. Ed. Répondre

    Le nombre d’habitants en France ? Entre 61 millions et 64 millions et demi !Voila encore une autre raison pour laquelle il n’y a plus de recensement!Sarkhozi a interdit la consultation publique des listes des naissances (à cause des prénoms).Le prénom le plus répandu en France est Mohamed, cela veut tout dire !La choucroute en Alsace, les tripoux en Auvergne, mais le plat national c’est devenu le couscous ! Il y a en france entre 1 million et demi et 3 millions et demi d’illégaux ,en majorité Musulmans mais pris en charge pour la plupart .Officiellement 6 à 7 millions de Moslims, plus les « illégaux », on en est presque aux 20% de la population, c’est à dire un « Français » sur 6 !A méditer ! Apprendre le Coran pourra bientôt être utile pour survivre !Et lever son cul en l’air !

    27/07/2004 à 10 h 50 min
  • paddy10 Répondre

    Il n’y a pas eu de réaction quand aux 10 % de musulmans en France, car on se demande en haut lieu si le chiffre véritable n’est pas 20%. Comment peut t’on passer de 50 millions à la fin des années 60 à + de60 millions actuelement avec une natalité en très forte baisse depuis 30 ans? La seule réponse l’immigration, et sa forte natalité, composée en majorité de musulmans. Il n’y aura plus de recencement pour cette raison.

    26/07/2004 à 19 h 12 min
  • Thierry Répondre

    Quelle Honte !!!! Jamais, depuis les 25 Ans ou j’observe la politique étrangere Française je n’ai vu de gouvernement aussi pervers que celui de la France actuelle : Même le premier septemmat de Mitterrand etait plus a droite que ça !! S’il y a un tyran ailleurs sur la planete, vous pouvez être sur que la France va le soutenir quoi qu’il arrive..(a l’exception de ceux chez qui la France n’a pas massivement investi comme en Lybie par exemple). Je ne regarde plus les actualités: La position de la France en politique étrangere est TOUJOURS la mauvaise…

    26/07/2004 à 18 h 48 min
  • Sous-Commandant Marco Répondre

    Les illusions d’optique continuent sur ce site. Chirac soutien de Saddam? Il n’a pas été le seul. Ce sont Reagan et Bush Sr. qui ont sorti Saddam de la mouise dans laquelle il s’était fourré avec l’Iran. L’aide de Chirac et de la France était loin d’être suffisante. Chirac soutient Arafat? Ne serait-ce pas aussi Clinton, Barak et d’autres qui ont insisté pour signer la paix avec Arafat, alors que celui-ci a toujours été un terroriste corrompu? Sharon ne serait pas un faucon (comme lu dans l’article de Dumait)? Ha ha ha ha ha ha ha! Demandez donc aux Libanais ce qu’il en pensent! Des milliers de morts malgré les ordres de Begin. Je crois d’ailleurs que Sharon a été condamné pour cela dans son propre pays. Sharon est un criminel irresponsable et corrompu, à l’image de son vieil ennemi Arafat. Quant à prétendre que ce serait l’immigration musulmane qui aurait rendu à 95% la France anti-sémite, c’est vraiment à pleurer de rire. Le pétainisme n’est pourtant pas si loin que cela. Au vu de tant d’ignorance, peut-être sera-t-il de retour bientôt?

    26/07/2004 à 18 h 05 min
  • cygnenoir Répondre

    Chirac est un réel probléme pour l’occident. L’appeler « le pétain de l’islamisme » n’est pas une boutade mais un fait. ON se souvient de son amitié particuliére pour Saddam. Avec Arafat on voit les mêmes liens indéféctibles. Alors qu’il est critiqué de toutes parts même au sein de son camp shirak continue a lui apporter un soutien sans faille contribuant ainsi a ce que la situation stagne. Shirak est largement compromis avec les extremistes et dictacteurs islamistes mais pire encore il ne se défait pas de ces amitiés ce qui souléve la question si l’on a pas affaire à un traitre. les affaires de la mairie de Paris sont des choses bégnines a cotés de cela.

    26/07/2004 à 13 h 42 min
  • barbounia Répondre

    Les déclaration de Sharon sur l’urgence d’un départ des juifs a tout l’air d’un coup de pied dans les couilles de Chirak.Laissons ces messieurs s’expliquaient. Les déclarations des notables juifs ou d' »origine » juives, sur cette déclaration,ne sont que propos de salon,il y a trop longtemps que ces personnes ne sont pas sortis de leur tour d’ivoire pour aller se balader dans certains quartiers. Ce qui est indéniable ,et je mets au défi quiconque de me prouver le contraire ,c’est que lors de réunions familiales ,amicales ou professionnelles,trés rares sont les fois ou un départ de France n’est pas envisagé. Ce qui est frappant ce n’est pas que ce départ soit une espece de lubie de passage.Les destinations ,Etats Unis pour certains ,le Canada,l’Australie,La Nouvelle Zélande pour d’autres et Israel pour les juifs et certains chrétiens pratiquants sont le fond de ces discussions. Partir c’est acquis, maintenant ou? La conséquence pour beaucoup c’est que les investissements lourds,immobiliers,gros travaux,investissements financiers sont fait à court terme voire suspendus . Ce qui m’a le plus frappé c’est que lors d’une de ces discussions ,un ami arménien,jeune marié et père d’un bébé,m’a demandé conseil sur un des pays nommés plus haut. A ma question sur la raison qui lui faisait envisager un départ,lui propriétaire d’un joli pavillon hérité de ses parents,pourvu d’un travail indépendant confortablement payé ainsi que son épouse ,bref le bonheur,quelle ne fut ma surprise de l’entendre me répondre,qu’ils appréhendaient l’entrer de la Turquie dans la communauté européenne et que voyant ce qui se passait avec les juifs actuellement,populations dont on avait pas besoin de comptabiliser l’apport intellectuel,scientifique,financier etc… ils s’interrogeaient sur leur avenir en France. Que l’on ne vienne pas me dire qu’il éxagérait,j’invite le sceptique à relire la presse d’il ya dix ans voire cinq ans et mois.

    25/07/2004 à 10 h 24 min
  • Joel Répondre

    Sharon a dit « la verite qu’il ne fallait pas dire », et chirac en a mal! Bien sur que sans chirac, arafat serait a la retraite depuis longtemps! La seule solution pour se debarasser du terroriste arafat serait donc de renvoyer chirac chez lui… Ou plutot dans une cellule de La Sante!

    25/07/2004 à 7 h 45 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: