Chrétiens, j’irai cracher sur vos tombes !

Posté le août 18, 2020, 11:04
8 mins

C’est une insulte que l’on peut prêter à Recep Tayyip Erdogan, le nouveau sultan turc qui s’efforce de reconstituer l’empire ottoman et de renforcer un islam agressif et conquérant. Un signe spectaculaire de cette reconquête religieuse et politique a été la transformation en mosquée de la basilique Sainte-Sophie, bâtie au IVe siècle, symbole séculaire de l’empire byzantin d’Orient. Le vendredi 27 juillet, plusieurs milliers de musulmans ont participé autour du président turc à la prière organisée, dirigée contre l’Occident et le christianisme.
Le problème presque indicible, tant il est choquant, est que la Turquie est membre de l’OTAN, et le reste, tout en étant devenue une alliée de la Russie, à laquelle elle a acheté un armement anti-aérien sophistiqué, les missiles S-400.
En face de cette trahison, que font les Occidentaux ? Eh bien, ils ne font rien. Ils se limitent dans l’impuissance – dont ils donnent de nombreux signes – à déplorer. Les États-Unis continuent à considérer la Turquie comme un allié, avec le plein accord de Donald Trump. L’Allemagne, dont plusieurs localités sont entièrement peuplées de migrants turcs, reste très réservée. Il n’y a que la France pour dénoncer poliment les agressions turques en Méditerranée et les visées expansionnistes en Méditerranée orientale, en Grèce et en Libye.
Au demeurant, les Turcs n’ont pas laissé dans l’histoire un souvenir qui impose respect et considération. On se souvient du massacre des Arméniens parce que chrétiens, selon des méthodes génocidaires que l’on aurait pu prêter à l’URSS. Les Turcs, issus de peuplades venues d’Asie centrale, où l’on trouve encore des populations turcophones, les Ouïgours par exemple, ne sont pas un rassemblement de gentlemen et il y a tout lieu de craindre de leur part de nouvelles opérations de domination, en Grèce, en Égypte, en Libye, aussi bien pour une domination politique qu’économique, notamment dans la recherche de gisements de gaz offshore.
Bref, Erdogan est devenu le principal problème de l’Union européenne, à tel point que l’un de nos diplomates, bien informé, a pu écrire après l’agression islamique de la basilique Saint-Sophie : « Erdogan fait un pas supplémentaire dans l’engrenage qui pourrait nous mener vers une guerre de civilisations et de religions. »
Si la marine turque, par exemple, plus ou moins volontairement, envoyait par le fond un bateau occidental, que feraient les Occidentaux ?
Il existe pourtant un moyen assez simple de calmer les ardeurs d’Erdogan : armer les Kurdes. Ceux-ci sont suffisamment nombreux pour occuper un tiers du territoire de la Turquie et mener une guerre contre le nouvel empire ottoman et en même temps contre l’islam de Daesh. À les aider, on ferait « d’une pierre deux coups ».
En attendant, Erdogan pratique le chantage avec l’UE disant : donnez-moi des milliards de dollars ou je vous envoie 6 millions de réfugiés syriens qui, à travers les Balkans, arriveront Porte de la Chapelle à Paris, cette capitale où l’on compte bien d’autres portes à migrants avec campements, chiens et poubelles.
À la vérité, ce conflit nouveau avec la Turquie, sa trahison spectaculaire au profit de la Russie, son militantisme islamique dans toute la Méditerranée démontrent une fois de plus la faiblesse de l’Occident. On ne saurait trop le souligner et on en a, hélas, bien d’autres preuves.
Le général De Gaulle disait que le réalisme exigeait de reconnaître ses adversaires. Il avait pleinement raison. Mais lorsque le « réalisme » revient à aider ses ennemis, il faut au plus vite revenir à la raison. L’expansion de l’islam dans le monde apporte une démonstration très visible de cette faiblesse. Ainsi, en France, on compte des milliers de mosquées, certaines d’entre elles étant payées par l’argent public, mais en Arabie saoudite, pas un seul lieu de culte chrétien ! L’interdiction est assortie de la peine de mort.
Un survol de la politique occidental depuis 75 ans démontre cette faiblesse de la façon la plus claire. Il a été ainsi donné à l’URSS, pendant la Deuxième Guerre mondiale, une quantité gigantesque d’armes et de crédits, à tel point que Staline, éberlué par cette générosité, disait : « Ils vont finir par nous acheter la corde avec laquelle on les pendra. »
Même constat avec la Chine communiste. Reconnue en 1964 à grands sons de trompette par le général De Gaulle, puis par Nixon en 1972, la Chine communiste est devenue la superpuissance de l’Extrême-Orient et pas seulement au plan commercial.
Quelle est la place de la France désormais en Extrême-Orient ? Sûrement pas un fauteuil, plutôt un strapontin mal assuré et provisoire.
Que l’on examine la politique intérieure ou la politique étrangère, on arrive toujours au même constat : le manque d’autorité. C’est le manque d’autorité du pouvoir politique qui a laissé l’anarchie gouverner la France dans les crimes, les délits et les désordres. Et c’est le manque d’autorité, avec la politique incertaine qui en découle, qui a fait que l’Occident va de revers en revers, ne sachant souvent pas où aller. C’est ce qu’on doit appeler le respect des droits de l’homme. C’est ce qu’on appelle aussi la démocratie. Mais, à vrai dire, si on est tant soit peu informé, la démocratie a encore beaucoup à faire pour nous convaincre d’y adhérer !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

6 réponses à l'article : Chrétiens, j’irai cracher sur vos tombes !

  1. quinctius cincinnatus

    24/08/2020

    les tournantes , » ça  » se passe aussi ailleurs

     » viol collectif par une trentaine d’ hommes majeurs et mineurs d’ une jeune fille de 16 ans en état d’ ébriété dans un hôtel de la station balnéaire … d’ Eilat « 

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    22/08/2020

    illumination vaticane (  » Le Figaro  » )

     » l’ Eglise ( c à d le Pape Soi même ) accuse la Mafia de  » détourner  » la dévotion à la Vierge pour asseoir son  » emprise  » sur les  » populations  » …  »

    il est temps de s’ apercevoir que les  » populations  » sont crédules !

    voyez Marine Le Pen et S. Bannon

    votez pour des  » cyniques « 

    Répondre
  3. omer douille

    18/08/2020

    A celui qui viendrait « cracher sur ma tombe » -pas de risque : je veux être incinéré- , je recommanderais à mes descendants d’aller « caguer » sur les leurs. Juste retour des choses. Surtout pour des gens qui ne respectent que la force.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19/08/2020

      même mort votre  » Royaume  » c’ est encore et toujours la … merde !

      on sait au moins que vous n’ êtes pas constipé !

      le Sultan est maître chez lui , faisons en sorte qu’ il ne soit pas Maître chez nous et là hélas ce n’ est pas gagné tant la société civile devient de plus en plus communautariste ; début de l’ opération sous Sarkozy le Fossoyeur levantin

      Répondre
      • OMER DOUILLE

        19/08/2020

        Monsieur Quinctius.
        Décidément, vous ne pouvez vous empêcher de venir mettre votre grain de sel (de merde en l’ occurence) même lorsque vous n’êtes pas sollicité.
        Puis je vous rappeler que lorsque je sonne le valet de chiottes (restons dans le caca que vous affectionnez) : c’est trois coups.
        Je ne vous ai pas encore sonné.
        Continuez à faire le paon sur ce site qui vous ignore et à pérorer comme le faiseur que vous êtes. Et lachez nous la grappe.
        Je vous invite même a aller vous faire « voir » chez les …Turcs.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          20/08/2020

          devrais je attendre votre autorisation pour commenter vos grossièretés scatologiques ? si vous êtes resté au stade de développement mental du pipi-caca réservez votre pensée à vos proches et à vos amis

          si  » Les 4 Vérités  » veulent se ridiculiser, et se ridiculiser auprès de ses lecteurs en vous publiant c’ est leur affaire, leur mauvaise affaire, une mauvaise affaire pour les gens  » de droite  » ( c’ est à dire ceux qui ont encore le sens des responsabilités individuelles et collectives )

          vous êtes un con , un con épais

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)