Comment (ne pas) lutter contre l’islam radical

Posté le février 18, 2015, 3:14
6 mins

Certes, la situation est difficile. Un minimum de 10 % de la population française est mu­sulmane (certaines évaluations de services de renseignement étrangers font état de chiffres plus élevés).

Si la grande majorité des musulmans français sont intégrés et entendent simplement vivre leur vie comme tout autre citoyen de ce pays, une frange de ceux-ci est touchée par des idées radicales, porteuse de sympathies pour la cause islamiste. Et, dans ce qu’il est convenu d’appeler les « banlieues de l’islam », des émeutes sont toujours susceptibles d’éclater.

Dans ces conditions, tenir un discours clair et précis présente des dangers certains.

Mais prétendre lutter contre l’islam radical comme cela se fait aujourd’hui est tout simplement ridicule, inutile, contre-productif, et montre de la part de ceux qui dirigent ce pays ou prétendent le faire dans le futur, un consternant mélange de naïveté, d’aveuglement volontaire et de soumission préventive.

Le site mis en place par le gouvernement sous le nom « Stop djihadisme » constitue, en ce contexte, une initiative pavée de bonnes intentions – comme l’enfer, dit-on –, mais particulièrement risible.

Si la situation n’était si tragique, ce site pourrait être classé dans la catégorie du comique involontaire.

En page d’accueil, figure un film censé dissuader les apprentis djihadistes et poser un contraste entre leurs attentes (illustrées par des images en couleurs), et la réalité (illustrée par des images en noir et blanc).

Ce que ne semblent pas comprendre les auteurs du film est que la réalité décrite, et présentée comme horrible, correspond très exactement à ce que les apprentis djihadistes s’attendent à trouver en partant.

Des violences cruelles vis-à-vis de civils ? Quiconque entend mener le djihad en prenant le coran à la lettre entend recourir à la violence et ne sait plus ce que c’est que la cruauté. Qui­conque entend mener le djihad en prenant le coran à la lettre ne connaît plus la distinction entre soldats et civils : il y a pour lui les musulmans combattant au nom d’Allah et les infidèles, qu’il faut mépriser, et qui méritent la mort.

Le risque de mourir soi-même au milieu des combats ? Qui­conque entend mener le djihad en prenant le coran à la lettre est prêt à mourir au milieu des combats, et peut le souhaiter. Celui qui meurt au combat devient shahid (martyr), et est censé aller au paradis, où l’attendent soixante-douze vierges et d’infinis délices.

Tout apprenti djihadiste qui regardera cette vidéo se dira que les infidèles qui ont réalisé le film ne comprennent décidément rien à rien et sont méprisables.

Le reste du site est à l’avenant : s’y trouve une section « Com­prendre le terrorisme », où celui-ci est décrit comme un « phénomène complexe », sans que subsiste la moindre mention renvoyant à l’idée de djihad. C’est donc une explication qui n’explique rien, et qui montre la peur de parler de djihad, et la peur aussi qu’on puisse songer que le djihad a quoi que ce soit à voir avec l’islam.

Que peut penser un apprenti djihadiste lisant cette section ? Je vous laisse deviner.

Une autre section s’appelle « Agir : l’action de l’État ». S’y trouvent détaillées les mesures (inutiles) prises par le gouvernement.

Que peut penser un apprenti djihadiste lisant cette section : qu’on lui indique les pièges tendus devant lui. Il lui reste à dire merci et à éviter les pièges.

Suit une section : « Décrypter la propagande djihadiste ». Et il n’y a pas à être déçu : s’y trouve explicité ce qui est présent dans la vidéo.

Pour un apprenti djihadiste, la lecture peut permettre de plaisanter entre frères.

Une vidéo supplémentaire montre la musulmane Dounia Bou­zar expliquer que le djihad n’a rien à voir avec l’islam. Dé­sopilant.

Le tout finit avec une dernière section : « Se mobiliser ensemble ». On y explique comment détecter les signes de glissement vers l’embrigadement : le mot djihad qui avait réapparu disparaît à nouveau.

L’« embrigadé » change ses habitudes alimentaires (pour le hallal ? Ce n’est pas dit), sa façon de s’habiller (djellabah ? niqab ?).

Des services de désenvoûtement sont proposés. On peut douter qu’ils soient beaucoup sollicités…

Guy Millière

78 réponses à l'article : Comment (ne pas) lutter contre l’islam radical

  1. Hilarion

    25/02/2015

    J’avoue avoir une certaine indifférence à l’égard de gens qui auraient les yeux bridés, seraient rouges, noirs, verts et toutes autres configurations à l’avenant. Ce qui me révulse par contre c’est lorsque des gens qui viennent chercher secours ici parce qu’ils crèvent de misère chez eux, veulent nous imposer l’inculture ayant généré leur misère et qui les confine dans leur médiocrité. Et que se refusant, ou incapables d’acquérir nos codes, ils finissent par haïr tout ce dont pourtant ils bénéficient. Des cliniques d’accouchement font signer à leurs futures parturientes des acceptations d’actes et soins de personnel médical quels que soient leurs sexes ! Que révèlent tous ces actes ou se mêlent haine et insondable bêtise comme le caillassage et les agressions des véhicules de secours, des médecins, autobus susceptibles de « désenclaver » etc…Invectives et agressions à l’égard de femmes et jeunes filles non habillées conformément à leur « (in)culture » ou plutôt leur névropathie. Sauf pour Mme Taubira, mais pour le commun des mortels, les gens qui sont en prison sont considérés comme des prédateurs. Le député Guillaume Larrivé faisait à l’Assemblée Nationale le 22 Décembre dernier, un déclaration suivant laquelle 40 000 « culturellement musulmans » constituaient la population pénitentiaire sur un total de 63 000 détenus. Ce qui revient à dire que 60 % des détenus de droit commun sont musulmans. Ce qui revient aussi à dire que le taux d’incarcération dans cette population, compte tenu de son poids démographique est entre 15 et 17 fois supérieur à celui des autochtones. Ce qui revient aussi à dire que 6 délits ou crimes justifiant un emprisonnement sur 10 est le fait d’un musulman. Quand on vous dit que l’immigration est une chance pour la France.

    Répondre
  2. Serge-Jean P.Peur

    24/02/2015

    Quand on parle au boucher,c’est l’andouille qui répond, en l’occurrence Jaurès. Enfin glissons!
    Un exemple récent pour appuyer mes propos: Pierre Niney, tout récent césar du meilleur acteur pour son interprétation d’Yves Saint Laurent.Et le voilà qui va remercier sur la scène dans son petit fute étriqué…
    Avant on avait Gabin,Delon,Ventura,Belmondo,Constantin…
    Tout est dit.

    Répondre
  3. BRENUS

    23/02/2015

    TIENS ! les commentaires non politiquement corrects ne passent plus ici. Tandis que la porte est grande ouverte aux inepties jauraissiennes. Le PS aurait il pris des parts au capital de la revue?

    Répondre
  4. Serge-Jean P.Peur

    23/02/2015

    A me relire, je me dis que « les grandes oreilles » à l’écoute pourrait prendre mon post pour une apologie du terrorisme.
    Dame,on vit une telle époque de « liberté » qu’il n’est pas bon d’avoir raison et de l’ouvrir en conséquence!
    J’essaye de comprendre et j’explique pourquoi, il me semble que la perte de valeurs dans nos sociétés occidentales peuvent provoquer chez une partie de notre jeunesse une fuite en avant vers des valeurs plus viriles animées par une foi extrême.
    Je ne m’en fais pas le chantre,au contraire,étant moi-même chrétien et pacifique.

    Répondre
  5. Serge-Jean P.Peur

    23/02/2015

    Est-ce bien étonnant de voir de « nos jeunes » partir faire le djihad au moyen-orient? A l’heure où le gay est glorifié comme jamais,pas tellement. Vous en critiquez à peine un et vous voilà homophobe.
    La justice ( drame des divorcés dont le droit de paternité est bafoué) et l’enseignement sont largement féminisés. Les bobos ont perdu toute virilité et la France se taffiolise à tout va.
    La presse en rajoute de telles couches qu’on peut bien parler de propagande et une folle à barbe remporte l’Eurovision: bim, tout le monde tombe en pâmoison!
    Devant le tableau d’une telle dégénérescence masculine certains jeunes tentent l’aventure du terrorisme,de la guerre:là au moins on se sent un homme.
    Médias et intellectuels,tous coupables!

    Répondre
    • Jaures

      23/02/2015

      Analyse intéressante !
      Ainsi, une société où l’homosexualité n’est pas réprimée incite ses jeunes à la violence et à la guerre.
      Cela explique pourquoi les pays les plus actuellement touchés par la violence sont les pays musulmans où comme chacun sait l’homosexualité a bonne presse.
      Idem en Ukraine où c’est sans doute en réaction à l’homosexualité que les deux communautés s’étripent à l’envi.
      Je me demande où traine encore cette vieille croyance qui lie ainsi virilité et violence. Les femmes qui tous les deux jours succombent sous les coups de leur conjoint devraient peut-être se réjouir d’avoir affaire à ces modèles de virilité.

      Répondre
  6. druant philippe

    21/02/2015

    Eureka a repris le nom de l’ infâme Wolton qui se faisait souvent ridiculiser par Zemmour lors de débats (vu sur fdesouche voici 2 ans) .
    Ses maîtres mondialistes lui ont probablement enjoint de fermer son désastreux clapet car ses interventions devenaient de plus en plus ridicules : un collabo caricatural comme l’ était « Adolfo Ramirez » dans le film « papy fait de la résistance  » .
    Cette gauche mondialiste compte vraiment des personnages remarquables dans ses rangs : Wolton , Lebras , Roger Petit, Domenach ,Kouchner , Lang , Con Bandit , Attali , Minc , ……

    Répondre
    • euréka

      22/02/2015

      @druant philippe
      mdr Vraiment un défilé de mochetés en plus d’être c*** !
      Wolton Le Bras des boloss. lol : les rois de la pleurniche
      et quand ils sont en duos à « C’Dans l’Air » ils crèvent tous les plafonds d’audience tellement on se marre.
      Surtout Wolton la pleurniche.

      Quand le pays sera à sec, ils seront les premiers à pointer à Pôle Emploi. Quoique non je dis une bêtise ils sont tous les deux fonctionnaires.
      Toutes ces personnes que vous avez citées ne sont plus dans le coup mais elles s’accrochent comme des moules à leur rôcher.
      A droite il y a philippe Tesson , lui il éructe, surtout depuis que son fils a fait un gros splash en voulnt escalader une façade d’immeuble et que maintenant il côtise aux gueules cassées..

      Répondre
  7. Jaures

    21/02/2015

    Moktar, pour les sources que vous sollicitez dans votre post de ce jour à 10h52, il faut vous référer aux livres de l’éminent Pascal Blanchard, historien spécialiste de la colonisation.
    Pour aller plus vite, allez sur le site Hérodote dont les chiffres sont proches de ceux que j’avance:
    http://www.herodote.net/1830_a_1962-synthese-43.php

    Répondre
    • Moktar

      21/02/2015

      ah…ah…ah…Et pourquoi pas l’éminent Benjamin Stora.
      Pauvre brêle.Puisque vous aimez lire et nous faire part de vos connaissances, consultez plutôt que votre hérodote que je consulte aussi et à qui j’apporte assez fréquemment qq commentaires les documents ci-après qui curieusement ne sont pas similires à ceux que vous avez inventés.
      – SHAT / documentation, pour le 19ème siècle et les campagnes d’outre-mer
      – SHAT (archives) : 7 T 134 -137, 7 T 250, I H 1 375-1376 pour les effectifs de 1954 à 1962, 7 T 204, I H 1 402/1, I H 2 708/5 pour les pertes
      – L. MARIN. Rapport à la Chambre des Députés. N° 335 du 29/7/1924
      – X. YACONO. Histoire de l’Algérie. L’Atlanthrope 1994. p. 189, pour les guerres de 1870, 1914 et 1962.
      – G. MEYNIER. L’Algérie révélée. Genève 1981, pour 1914 – 18.
      – J. FRÉMEAUX. Les armées françaises pendant la seconde guerre mondiale, colloque SHAT de 1985, p. 355
      – C.R. AGERON. Histoire de la France coloniale. A. Colin. 1990, p. 313, pour 1939-40 et 194 -45.
      – S.H.A.T. = Service Historique de l’Armée de Terre, devenu le S.H.D. = Service Historique de la Défense 94300 VINCENNES)

      Répondre
      • Jaures

        21/02/2015

        Ami Moktar, si vous avez consulté les documents que je vous ai indiqué, vous saurez que je ne les ai pas inventés.
        Par ailleurs, vous citez des documents sans doute très intéressants mais que disent-ils ? Quels chiffres avancent-ils ? En quoi sont-ils différents ? Plus ou moins de mobilisés ? Plus ou moins de morts ?
        Et quelle conclusion en tirez-vous ?
        Enfin, vous pouvez prendre Pascal Blanchard de haut, après tout, il n’est que chercheur au CNRS, auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur la question, conférencier pour l’ENS,…

        Répondre
        • Moktar

          21/02/2015

          Je suis ravi d’être devenu votre ami. Je vous donne des sources nettement plu fiables; quant aux chercheurs au CNRS ce ne sont pas forcément des références dont il faut suivre aveuglément les données.
          Les chiffres que vous indiquez données par votre chercheur sont totalement faux et fantaisistes.
          Pour la guerre 14/18 il y eut 173000 Musulmans soit 3,5% de la population musulmane et 25000 tués; 155000 Pieds-Noirs soit 27% de la population; leurs pertes furent de 22000.
          Ces chiffres cher ami sont vérifiables aux sources officielles que je vous ai indiquées et non des chiffres fantaisistes d’un homme au gré de ses lectures.
          Et sur un autre sujet : les Musulmans en France représentent 15 millions (quinze millions) d’individus.
          Et vous ami Jaurès bien renseigné me semble t’il devriez le savoir notamment que toutes les statistiques d’où quelles viennent sont totalement faussées car PERSONNE n’ose donner les vrais chiffres; il existe d’autres statistiques de source étrangère nettement plus fiables. Cherchez vous trouverez plutôt que baratiner sur les recensements des nés en france, des origines, etc….

          Répondre
          • Jaures

            21/02/2015

            Cher ami, sur quel critère décidez-vous que telle source est fiable et telle autre non ?
            Ainsi, les auteurs dont vous donnez les références sont des universitaires parmi d’autres dont les travaux datent d’ailleurs quelque peu.
            Yacono, par exemple, était professeur à l’université de Toulouse (il est mort en 1990) et a étudié à l’ENS où Blanchard est conférencier.
            Meynier enseigne à Nancy.
            En quoi ces références sont-elles pour vous plus considérables ?
            On pourrait ainsi aisément avec votre même verve persifler ces auteurs. Quel intérêt ?

            Sur les chiffres que vous donnez, je dispose des mêmes mais exclusivement pour les Algériens. Il semble que votre décompte néglige les Marocains, les Tunisiens et les musulmans d’Afrique Noire. D’ailleurs, votre chiffre de 3,5% correspond bien aux 173 000 Algériens mobilisés, sachant que rien qu’au Maroc la population était évaluée à 4, 5 millions.

            Quant au chiffre de 15 millions de musulmans en France en 2015, encore une fois, à part A.Begag, quelle est votre référence ?
            Aucune étude à ma connaissance, de sources aussi différentes que l’OCDE, l’IFOP ou l’INED, ne va au-delà de 5 millions.

  8. druant philippe

    21/02/2015

    « Tribalat comme la clique de l’Ined sont tous des falsificateurs à la botte de la dictature républicaine. »

    On ne peut plus vrai et le chef manipulateur s’ appelait Hervé Le Bras (gauche), sorte de Jaures de l’ INED .
    Tribalat est à bonne école mais elle ne nie pas la menace démographique Africomuzz en France au contraire d’ un Lebras qui craignait comme la peste les statistiques ethniques .
    Une chose me tracasse sur les sites de droite natio , c’ est ce désir de vouloir intégrer ou assimiler des populations étrangères muzz ou non : au nom de quoi devrions – nous
    accepter sans sourciller le trop plein démographique de pays lapinistes : l’ Europe est plus que pleine (voir la densité démographique de l’ Europe ) .

    Répondre
    • Jaures

      21/02/2015

      Des falsificateurs à l’INED ? Mais ils sont tous en perpétuelle dispute ! On dit Tribalat « à la botte de la dictature républicaine »(eureka) alors qu’elle est la référence du FN (Le Pen lui a proposé d’être membre d’honneur).
      On ne peut pas dans les publications faire son marché et citer celle-ci qui arrange en oubliant celle qui contredit. Suivre une opinion étayée d’aucune référence (Begag) et rejeter les études et enquêtes qui se recoupent.
      Après on peut interpréter les données comme on l’entend (d’où le débat Tribalat-Le Bras) mais avancer des chiffres fantaisistes pour nourrir les idées reçues est une supercherie intellectuelle.

      Répondre
      • euréka

        21/02/2015

        @ jaurtès

        J’ai un ami statisticien à l’Ined socialiste bon teint. Il me dit que « on ne donne pas de faux chiffres mais on doit s’arranger pour en donner une présentation conforme aux désidératas des politiques  »

        C’est tout un art : on peut en effet faire dire n’importe quoi aux chiffres selon la façon dont on les présente. Excercice
        dans lequel « les décodeurs » du Monde excellent.

        Répondre
        • Jaures

          21/02/2015

          C’est fou le nombre d’intervenants sur ce blog qui ont des amis socialistes !
          Si c’est pour s’entendre dire « les chiffres on leur fait dire ce qu’on veut », inutile d’interroger un démographe: vous entendrez cela au comptoir de n’importe quel bistrot.
          Les chiffres sont publiés et vous pouvez les analyser vous-mêmes. A partir des 5 millions de musulmans recensés, vous pouvez dire que c’est insupportable, inutile pour cela de les multiplier par 3.

          Répondre
    • euréka

      21/02/2015

      Le Bras et Dominique Wolton deux comiques.
      J’éteins la télé dès que je les vois arriver.Deux collabos pure souche.

      Quant à Tribalat, elle fait aussi partie du système. Elle lâche un peu de lest mais tout en minimisant également l’ampleur du désastre démographique.
      Il faut savoir que les chiffres de l’Ined sont bidonnés parce que ils ne tiennent pas compte des enfant d’immigrés nés en France et donc disparaissent des statistiques en tant que Français. Ces criminels de l’Ined ne travaillent donc la plupaart du temps que sur le nombre des immigrés, c’est-à-dire les individus nés à l’étranger et naturalisés français.

      Pour connaître le nombre des musulmans en France, nous n’aurons jamais les chiffres officiels. Les chrétiens sont rarissimes dans cette communauté. Nombre des athés ?
      Seul l’Etat civil des français nés à l’étrangers se situant à Nantes devrait pouvoir communiquer les vrais chiffres car ils ont les actes civils. Mais ces craspouilles de l’administration française ont-ils les moyens informatiques qu’exigerait un tel comptage ? J’en doute.

      Et je répète les derniers chiffres (fiables ?)de l’Ined datent de 1999 (dernier recencement), notamment une étude complète sur les familles, origne par origine qui prenait en compte les deuxième et troisième générations..

      Répondre
      • Jaures

        21/02/2015

        Euréka, comment pouvez-vous ainsi renvoyer toutes les personnes qui font des recherches démographiques sur ce pays ?
        Si vous ne prenez au sérieux aucun chiffre d’où qu’il sorte, sur quoi forgez-vous donc vos opinions du reste bien tranchées ?
        Autrefois les recensements étaient peut-être plus précis mais réalisés tous les 8 ou 9 ans !
        Partout dans le monde les modes de recensement sont sujets à discussion car la population change chaque jour. Ce n’est pas une science exacte.
        Par ailleurs, comment pouvez-vous connaître l’appartenance religieuse par recensement ? Cela voudrait dire qu’un fils de chrétien est forcément chrétien et un fils de musulman musulman. C’est ridicule ! D’où la nécessité d’enquêtes indépendantes.
        Tout autour de vous, si vous sortez parfois, fourmillent des couples formés de personnes d’origines différentes. Pour prendre des exemples célèbres, de quelle religion sont les enfants de jammel Debbouze, marié à une française juive ? Où ceux de Zidane, marié à une française d’origine espagnole ?
        Et s’ils ont une religion, quel est leur degré de pratique ?
        Si vous faisiez le recensement, qu’inscririez vous sur vos cartons ?

        Répondre
  9. euréka

    20/02/2015

    @ Juarès

    « Et si vous pensez que la France n’est plus une démocratie, essayez donc une bonne dictature: Iran, Biélorussie,… ou une autocratie style Russie. Vous verrez vite la différence »

    Ne m’emmenez pas sur d’autres terrains. Le sujet est la France. Bel exemple de démocratie : hier Vincent Raynouard encore condamné à de la prison ferme pour négationisme.
    Dns le même temps, deux Français sacrifiés à l’arme blanche sans que les autorités ne mouftent, une jeune fille de 15 ans poignardée et une directrice d’école maternelle qui a subi le même sort de la main d’un parent d’élève récidiviste qui l’avait déjà attaquée il y a quatre ans.
    Là pas de grand rassemblement je suis charlie.
    Dans ce pays nous sommes tous des sacrifiés en puissance, ignorés, alors que les victimes dans le camp de la gauche sont héroïsées.

    Belle république.

    Répondre
    • Jaures

      21/02/2015

      Eureka, je vous laisse la responsabilité de la défense d’un néo-nazi avéré. Oui, en France le négationnisme, l’antisémitisme et le nazisme sont prohibés. Mais nous sommes bien en démocratie puisque ce sont des lois votées qui encadrent la liberté d’expression.
      Rien ne vous empêche de militer pour la liberté totale d’opinion si vous souhaitez que soit offerte une tribune à Vincent Raynouard à heure de grande écoute.

      Pour le reste, quel argument pouvez-vous tirer d’un fait divers ?
      Vous voulez une société sans meurtrier, sans forcené, sans malade mental ? Et où avez-vous vu cela ?
      Les terroristes ont agi contre la liberté d’expression, l’ordre public et la communauté juive. C’était un acte politique. Qui vous dit que les juifs ou les policiers assassinés étaient de gauche ? C’est ridicule. Quant aux dessinateurs, c’était des libertaires qui n’ont jamais fait de cadeaux aux socialistes.
      Les manifestations étaient pour défendre des principes: on a crié « je suis Charlie » mais aussi applaudi les forces de l’ordre et fleuri l’hypercasher.
      Et j’attends toujours vos sources sur votre affirmation que chaque jour un Français est poignardé par un Arabe.

      Répondre
  10. quinctius cincinnatus

    20/02/2015

    conclusion ( que tout le monde aurait du faire )

    Guy Millière est un adepte du communautarisme , ses propos le reflètent cependant suffisamment pour ne pas avoir encore à l’ ignorer

    Répondre
  11. Jaures

    20/02/2015

    « Au début du 20e siècle il y avait 400 000 maghrébins sur le sol français. » écrit euréka.
    Au début du XXème siècle, tous les Algériens étaient sur le sol français puisque l’Algérie, c’était la France.
    A l’époque, les « individus hostiles » étaient les Italiens et les Belges. Ces derniers étaient considérés comme des arriérés profiteurs et victimes d’un racisme violent.

    Répondre
    • euréka

      20/02/2015

      Il n’empêche au lieu de pinailler sur la forme , vous savez bien que j’ai raison. Pas plus de 400 000 Maghrébins en métropole première moitié du 20e siècle. Je l’ai entendu de la bouche d’un démographe pas plus tard qu’hier.
      Et aujourd’hui ? Azouz Begag avance 15 millions ou plus de musulmans. Et vous avez sûrement ouvert les liens que j’ai postés plus bas sur les infos de l’ambassadeur de France en Algérie.

      Répondre
      • Jaures

        20/02/2015

        La sortie d’Azouz Begag date de 2011. Comment pouvez-vous croire cette ineptie qui dirait qu’un Français sur 4 serait musulman ! Même Michèle Tribalat, la démographe adulée par le FN, estime la population musulmane à environ 5 millions, chiffre recoupé par les enquêtes régulières de « La Croix »-IFOP qui précise que 60% de cette population n’est pas pratiquante.

        Répondre
        • euréka

          20/02/2015

          Tribalat comme la clique de l’Ined sont tous des falsificateurs à la botte de la dictature républicaine.

          Je préfère me fier aux chiffres présentés par les services de renseignements américains ou ceux du gouvernement algérien qui parle de 7 millions de franco-algériens qui ont un lien direct avec l’Algérie.

          Vous me dites : fadaises. Prouvez-le. Demandez à ce que les recensements abandonnés en 1999 soient repris, dans leur forme ancienne, immeuble par immeuble.
          Savez-vous que les généalogistes du monde entier se fient aux livres de recensements intégraux, les seuls fiables ?

          Au monde, il n’y a que la France qui juge inutile de pratiquer le recencement intégral et nous savons pourquoi.
          Ceci est indigne d’une démocratie dont le premier critère est la transparence en matière d’information.
          Mais bon ça fait belle lurette que la France n’est plus une démocratie. Le mensonge étatique aur service de la propagande enverra ce pays dans le mur et ne produit que défiance chez les citoyens. Défiance à tous les niveaux, les gens qui quittent la France, les capitaux mis à l’abri, à l’étranger, le ras-le-bol fiscal, il n’en faut pas plus pour mener ce pays à la guerre civile.

          Répondre
          • Jaures

            20/02/2015

            Admettons que les chiffres du Renseignement Algérien soient plus fiables que ceux de l’INED (dont les chercheurs ont des points de vue fort différents), de « La Croix »-IFOP, de l’OCDE ou de démographes indépendants. Avec 7 millions, nous sommes déjà loin des 15 à 20 millions de Begag. C’est un premier pas.

            Et si vous pensez que la France n’est plus une démocratie, essayez donc une bonne dictature: Iran, Biélorussie,… ou une autocratie style Russie. Vous verrez vite la différence.

    • euréka

      20/02/2015

      Qui peut croire un seul instant que l’Algérie c’était la France ? Etes-vous fou ?
      La preuve, on a toujours parlé d' »Algérie française » , or si elle était colonie française , elle était avant tout Algérie.
      Quant aux pieds noirs, c’était un assemblage hétéroclite d’Européens maltais, suisses, alsaciens, espagnols italiens et corses. que De Gaulle appelaient Européens et non Français. Et il s’opposait formellement à ce qu’on les appelat « rapatriés ».
      Nous connaîtrons les mêmes déboires avec le

      Répondre
      • euréka

        20/02/2015

        suite :
        nous connaîtrons les mêmes déboires avec les Guyanais et les Mahorais (à la charge des contribuables français pour le moment ) qui demanderont leur indépendance si l’on trouve du pétrole dans leurs eaux territoriales. Issue dramatique pour tous ces Français qui auront fait leur vie là bas.

        Répondre
        • Jaures

          20/02/2015

          Non, euréka. L’Algérie, c’était la France. Elle était découpée en départements Français depuis 1848.
          Des mouvements indépendantistes ont existé dans d’autres départements où ils ont plus ou moins échoué (Antilles, Bretagne, Corse, Pays Basque,…)

          Répondre
          • euréka

            20/02/2015

            Taisez-vous Jaurès. Je sais de quoi je parle étant une petite fille de colon. Je sais bien idiot que l’Algérie était un département français.

          • Jaures

            20/02/2015

            Eh bien si vous le saviez, pourquoi disiez-vous que l’Algérie n’était pas la France ?
            Pourquoi ne dirai-je pas la même chose aujourd’hui du Finistère, du Bas-Rhin ou de la Haute-Corse ?

          • euréka

            20/02/2015

            @ jaurès

            « Eh bien si vous le saviez, pourquoi disiez-vous que l’Algérie n’était pas la France ? »

            Parce qu’un pays musulman ne sera jamais la France, ne peut pas l’être. Reportez-vous à l’image de l’huile et du vinaigre de De Gaulle..
            Le monde de l’islam est à l’opposé du monde occidental chrétien. Simple différence de nature.
            La colonisation de ce pays était donc inutile et a affaibli les finances de la France, comme l’a bien décrit Jacques Marseille..
            D’ailleurs, avant même que la marine française accoste à Sidi-Ferruch, des voix s’élevaient en France contre l’aventure coloniale. Nous n’avons pas à être amis avec des pays qui font de la piraterie un moyen de subsistance comme les Algériens de l’époque ou plus anciennement les grands bretons sur nos côtes normandes.

          • Jaures

            20/02/2015

            Eh bien, chère Eureka, il aurait fallu que les Français en soient persuadés avant de décréter l’Algérie française en 1848.

            Si Français et musulmans étaient incompatibles, il ne fallait pas accepter que des soldats musulmans combattent en 1870 aux côtés des Français, en 1914 (300 000 mobilisés, 70 000 tués) et en 1944 (avec 170 000 mobilisés et 15 000 morts).
            Apparemment, il n’y a pas incompatibilité quand il s’agit de se faire tuer aux côtés d’un Français.

            De même, il ne fallait pas faire appel en masse aux travailleurs du Maghreb pour pallier au manque de main d’oeuvre de l’après guerre et des 30 glorieuses.

            Bref, quand il y a incompatibilité il faut le dire tout de suite, pas quand on décide que l’on n’a plus besoin de main-d’oeuvre disponible ou de chair à canon.

          • Moktar

            21/02/2015

            Dites moi monsieur Jaurès alias « monsieur je sais tout »; voudriez-vous, au lieu de vous pavaner en connaissances, nous donner les sources des chiffres que vous citez.
            En effet je possède moi-même un dossier sur l’Armée d’Afrique avec données, à priori fiables puisqu’émanant de textes officiels, et curieusement je ne retrouve pas vos chiffres. Aussi citez précisément ces sources depuis les premières guerres de la Raie publique en 1870, 14/18, 39/40, 42/45, indochine, Corée, Algérie/
            Cela étant vous confirmez que vous êtes réellement un guignol.

      • Moktar

        20/02/2015

        Sauf erreur de ma part, la France exagonale a connu EXACTEMENT les mêmes flux migratoires qu’en Algérie Française: Espagnols, Italiens, Polonais, Portugais. Et ce qui est cocasse c’est que ce sont souvent ces immigrés qui ont critiqués les Français d’Algérie dont les descendants participèrent à toutes les guerres de la République alors que PARADOXALEMENT les immigrés Espagnols et Italiens (notamment) échappèrent aux conflits car non naturalisés. Vous pouvez trouver source à ces affirmations sans problèmes en vous documentant sur les différentes immigrations. Perso j’ai eu des amis Italiens (Paca en possède une palanquée) dont les parents n’étaient pas naturalisés; devinz pourquoi? Allez Jaurès un petit effort, apportez votre commentaire

        Répondre
        • Jaures

          20/02/2015

          Quel intérêt représente pour vous le commentaire « d’une bouse de vache » ?
          Demandez donc à votre ami italien ce qu’il en pense.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            20/02/2015

            un excrément  » sacré  » , du moins aux Indes et en même temps , lors qu’ il est sec, un excellent combustible à la condition d’ avoir un foyer adapté

          • Moktar

            20/02/2015

            Enfin je suis fort aise de constater qu’enfin vous avez trouvé le terme qui conviend à vos interventions; mais me semble t’il je vous en avais déjà fait part il y a quelque temps sur un tout autre sujet sur lequel vous évoluiiez également en virtuose. Sans rancune?!

          • Jaures

            20/02/2015

            Aucune ! Si je n’ai pas commenté votre post c’est juste que je n’en voyais pas l’intérêt. Sinon, je ne m’en priverais pas !

      • euréka

        20/02/2015

        « que De Gaulle appelait »

        Répondre
  12. WatsonCorsica

    20/02/2015

    Juste qq questions que j’ai posé maintes fois et qui sont toujours restées sans réponses :
    Question 1 : combien de pays au monde ont réussi durant toute l’histoire à intégrer les musulmans ?
    Question 2 : combien de pays ont réussi l’intégration des Arabes ?
    Question 3 ( la dernière ) : combien de pays ont réussi l’intégration des Arabo-musulmans ?
    Je propose une réponse : le Liban ?
    J’attends sans espoir la réponse du Jaurès.

    Répondre
  13. Bistouille Poirot

    20/02/2015

    Très vieil adhérent des « 4 Vérités hebdo » je peux vous dire que le commentateur sur lequel se focalisent vos critiques est à notre blog ce que GUY MILLIERE est aux « 4 vérités ». Ils font partie du puzzle obligatoire qui assure la survie des commentaires. Je lis la prose de ce journaliste depuis des années et préfère me taire sur le contenu de la page qu’il occupe sur chaque numéro des « 4V ».
    Prenez maintenant connaissance du nombre de commentaires figurant sur notre blog et mesurez leur rapport exact avec l’article: DECEVANT!
    Tentez à présent de proposer un article à paraître dans le courrier des lecteurs des « 4 V » « version papier », vous ne serez pas édités malgré l’inscription »NOUS ECRIRE, C’EST PRENDRE LE RISQUE D’ETRE PUBLIE ». Une statistique établie sur une année m’a montré que quelques « écrivains » trustent la rubrique sans pour autant être transcendants, au point qu »elle mériterait un autre titre, comme: « NOUS ECRIRE, C’EST ETRE ASSURE DE PASSER A LA POUBELLE ». Destructeur n’est-ce pas ?
    Eh bien il faut vous en accommoder, c’est comme ça et vous comprendrez pourquoi quelques uns parmi vous s’étonnent de voir un loup dans la bergerie,.. mais il n’est pas le seul ! Pas le seul. Que faire alors?
    Laissez vivre les « 4V » car nous n’avons pas grand chose sur l’étal de nos marchands de journaux pour défendre notre cause et en tout cas vous lire ce qui est réconfortant.
    Aussi, tentez à l’avenir de vous concentrer sur des échanges en relation avec l’article proposé et négligez toute les tentatives de récupération de vos brebis galeuses comme je le fais moi même, en négligeant leurs interventions, mais ne leur interdisez pas de se manifester. Au contraire elles nous permettront de circonscrire l’ennemi, de le fixer et de le mettre hors de combat sur les berges du Cérou. Notre vilain canard n’est peut être qu’artificiel, virtuel comme on dit aujourd’hui. Bonne chance,et faîtes confiance à la FORCE que vous représentez pour défendre nos VIES dans une FRANCE retrouvée.

    Répondre
  14. Anomalie

    20/02/2015

    Peu importe le passé ; l’Histoire doit nous éclairer, pas nous aveugler. Le totalitarisme a eu deux enfants au XXe siècle : le communisme et le nazisme. Leurs causes étaient multiples et complexes. Les responsabilités dans leur émergence également. L’islamisme est, stricto sensu, le troisième enfant du totalitarisme, qui donne toute sa mesure depuis près de vingt ans. Ses causes aussi sont multiples et complexes. Mais comme le communisme, comme le nazisme, il enferme l’humain en lui-même et en son dogme, et détruit tout ce qui peut lui nuire. Attendre, par peur, par souci de ne pas amalgamer, par souci d’être précis, c’est rester sur le syndrome du Traité de Versailles, c’est-à-dire le syndrome de l’explication doublé d’une certaine culpabilisation. Mais de Versailles on glisse vite sur Munich.

    Répondre
  15. druant philippe

    20/02/2015

    @Eureka:

    Azouz le gag, cette saloperie, n’ est helas pas encore mort !
    Jaures est un pur négationniste de la démographie muzz : normal ,les socialos en ont un besoin vital pour survivre car sans leurs chers immigrés , ils couleraient à pic !

    Répondre
    • euréka

      20/02/2015

      @ druant philippe

      Merci de corriger.
      Azouz begg né à Lyon en 1957 n’a opté définitivement pour la nationalité française qu’en 1989 , il explique ses atermoiements.et c’est ce type là qui veut nous donner des leçons… mdr

      C’est un peu Dr Jekyl et Mister Hyde car voilà ce qu’il dit de son identité :
      «  »« J’aimerais bien être marié à plusieurs femmes, cela me plaît. Je dis cela pour dire qu’il y a un Arabe très traditionnel, très macho et dur, qui existe en moi. Il ne demande qu’à se réveiller. Tous les jours il frappe à ma porte pour sortir, pour s’exprimer. Mais je suis intelligent, cultivé, né à Lyon et je me suis frotté à la société française depuis plusieurs dizaines d’années, je lui dis : “Reste où tu es.“
      il raconte qu’à l’école lui l’arabe devait travailler deux fois plus que les autres élèves à cause du racisme des enseignants. Ce qui est faux. C’est même tout le contraire.

      Et en cas de guerre civile, on sait de quel côté sera cet enfant de p***** alors que la France lui a beaucoup apporté et qu’il cire les bancs au CNRS..comme chercheur en économie et en sociologie lol

      Répondre
  16. sergio

    19/02/2015

     » frère  » Jaurès , retourne dans ta loge , et restes-y !….
    Tu n’ as rien à foutre sur ce site , sinon semer les graines nocives de ta rhétorique bobo-gaucho post-soixantehuitarde !
    Quel troll téléguidé de la rue de Solférino se cache derrière ce pseudo utilisé de façon abusive ?……..

    Répondre
    • Moktar

      19/02/2015

      Vous avez tout à fait raison de négliger ce résidu voulant jouant la fable « La grenouille et le boeuf » son pseudo aurait du être B.H.L.car il en a toutes les variantes. Pour moi ce n’est qu’une bouse de vache, encore u’une bouse rend service alors que lui n’est qu’un pou.
      Répondre à ses commentaires c’est lui apporter du café à moudre. La seule chose que j’espère c’est que son ami musulman lui perfore la base de son anatomie; c’est du reste peut-être déjà arrivé.

      Répondre
  17. HOMERE

    19/02/2015

    Je rappelle juste que c’est le FLN qui,dans les années 1960 à « envoyé » en France 50000 Algériens et ce n’était pas pour travailler mais pour organiser la rébellion de la communauté musulmane ….un détail !!

    Répondre
    • Jaures

      19/02/2015

      Quand on voit ce que réalise l’EI avec moins de 30 000 combattants, on se demande ce qu’ont fait vos 50 000 terroristes algériens en France dans les années 60.
      68, c’était eux ?

      Répondre
    • euréka

      19/02/2015

      OUI Homère. Il avait même divisé la France en wilayas
      dont chacune avait à sa tête un représentant officiel du FLN.
      Honte à nos politicards d’avoir laissé se produire de tels scandales. Ils méritent d’être jugés pour haute trahison.
      Quand je pense que ces crapules sont morts dans leur lit, ça me désespère.

      Répondre
    • euréka

      19/02/2015

      Au début du 20e siècle il y avait 400 000 maghrébins sur le sol français.
      Son excellence l’ambassadeur de France en ‘Algérie Bernard Emié vient d’affirmer qu’il y a 7 millions de franco-algériens en France.
      C’est-à-dire « d’individus ayant un lien direct avec l’Algérie »

      En 2011, Azouz Beggag annonçait le chiffre de 15 millions
      comme certains journaux américains…C’est d’ailleurs cette pourriture de Beggag qui préconisait à ses coreligionnaires, d’enfoncer toutes les portes dans tous les domaines pour qu’il n’y ait plus de retour en arrière possible. Les écrits sont là pour en attester.
      Pix à son âme parce que je crois que l’homme est décédé.

      Le nombre des Marocains, des Tunisiens et des Turcs n’est pas communiqué ni le nombre d’africains phénomène explosif dont le début date des années 70.

      Le Financial Times n’est pas loin quand il avance le chiffre 15 millions de musulmans en France. Surtout depuis que la colonisation par les ventres des Mahoraises

      « nombre de visas attribués, qui a connu une croissance significativeavec 210.000 délivrés en 2013.La hausse va se poursuivre en 2014 avec probablement plus de 300.000 visas délivrés. 75% des demandes reçoivent une réponse positive dans les trois consulats généraux français en Algérie.  » (Bernard Emié ambassadeur)

      http://www.lexpressiondz.com/actualite/210070-7-millions-de-franco-algeriens.html

      http://www.aps.dz/algerie/12588-entretien-de-bernard-emi%C3%A9,-ambassadeur-de-france,-haut-repr%C3%A9sentant-de-la-france-en-alg%C3%A9rie,-%C3%A0-l%E2%80%99aps

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/02/2015

      vous plaisantez je pense ! s ‘il en était autrement ce serait à se rouler de rire par terre … les  » gaullistes  » comme les autres ont leur part de responsabilité, et elle n’ est pas mince , dans cette  » colonisation « , le dernier en date n’ étant autre que N.S. !

      Répondre
  18. obachiwa

    19/02/2015

    Je ne suis absolument pas d’accord avec M. Millere quand il parle des musulmans integres et tout et tout, qui veulent vivre tranquillement, comme tout le monde quoi. C’est tout aussi risible que le site gouvernemental pour inciter a rester tranqulllement chez soi, entre soi, pour regarder le marchand de sable ou casimir. S’il y en a un qui change de programme pour regarder par exemple le manege enchante, wow, il faut agir et vite… il se radicalise.

    Un tel niveau d’ignorance releve au mieux de la betise, au pire de la maladie mentale.

    Ceux qui restent silencieux et evitent d’attirer l’attention sur eux, attendent, patiemment, que le fruit soit mur, pour se joindre a la meute le moment venu.

    Pour parler des musulmans il faut les connaitre, comprendre leur mental qui est simple et carre. Leurs comportements sont tous codes. En d’autres termes, lisez tout ce qui concerne leur systeme binaire, coran et tout le toutim. Et si quelque chose vous echappe, lisez et ecoutez l’excellente Anne Marie Delcambre. Cherchez et vous trouverez quoi.

    Répondre
    • Moktar

      19/02/2015

      Tout est dit. J’y adhère totalement. Mais qui va accepter ces évidences? car nombre de Français, notamment dans certain intervenant, à part nous développer de grandes théories à la mord moi le n…….ignorent tout de l’Islam

      Répondre
    • Jaures

      19/02/2015

      Millière parle d’expérience: il enseigne à St Denis depuis 40 ans. Toute la journée il côtoie des dizaines d’étudiants, enseignants ou personnels d’origine musulmane dont beaucoup connaissent ses positions et ses écrits.
      Si tous étaient intégristes et hostiles, il y a longtemps que Millière ne serait plus de ce monde.

      Répondre
  19. HOMERE

    18/02/2015

    Il me semble que les algériens ont lutté pour obtenir leur indépendance qu’il ont eu en toute propriété si j’ose dire (drapeau,monnaie,administration,gouvernement,…) Si la nomenklatura issue du FLN s’est appropriée richesses et pouvoir c’est pour mieux dominer (avant on disait coloniser) le pays et le peuple qu’ils ont réduit en état de misère….aujourd’hui ce pays est en ruine et en faillite totale…..Alger n’est qu’un taudis,Oran une ordure…c’est dire que depuis le départ des français le pays est devenu une catastrophe que les algériens fuient…voilà ce que leur « indépendance » aura été après des milliers de victimes…..beaucoup regrettent l’administration française de leur territoire sur lequel vivaient ensemble maghrebins et européens….
    Aucune liberté,un chômage endémique,des villes sales,des campagnes abandonnées,une misère ravageuse,des jeunes abusés et désabusés …..voilà le beau résultat de l’indépendance.
    Alors il était facile de convaincre les pauvres bougres que tout celà était le résultat de l’occupation de ces salauds de français qui devraient rendre des comptes et payer leurs coupables agissements…..ainsi on a jeté des millions d’algériens de leur pays « qui ainsi ont les mêmes soucis que vous d’élever des enfants,travailler se loger  » comme le dit Jaurès.
    Moi je dis qu’il faut vivre dans son pays pour lequel on s’est battu et qui est celui dans lequel on est né et qui unit la famille en pratiquant sa religion et vivant avec ses habitudes et ses moeurs ….voilà ce que veut dire « indépendance » et non pas être stigmatisé dans un pays qui n’est pas le sien..
    Tout celà pour dire qu’à défaut de repentance il faudra bien réduire ces français et,comme disait je crois Ben Bella,ou un poète dans son genre, « nous coloniserons la France par le ventre de nos femmes … » nous y sommes !!!

    Répondre
    • Moktar

      18/02/2015

      Et je poursuis puisque vous évoquez l’Algérie, que tous ces bons musulmans pro-français, pacifiques, dont devenus des hyènes dès le mois de mars 1962. Les pires atrocités furent commises par ce bon peuple pacifique et non par le FLN; ces gens là furent surnommés les « marsiens » faisant référence à cette date maudite du 19 mars

      Répondre
      • HOMERE

        18/02/2015

        Je dirai « les deux mon général »…les commanditaires et les exécuteurs..

        Répondre
    • Jaures

      18/02/2015

      Homère, il s’agit là de préceptes a posteriori.
      Avant d’expliquer ce que devrait être l’indépendance, il vaudrait mieux dire ce qu’aurait dû ne pas être la colonisation. Il faut se rappeler que l’immigration a été sollicitée pour une économie française en pleine croissance.
      La présence d’Algériens en France est le fruit d’une Histoire (comme celle d’Indiens et de Pakistanais en G.B ou de Turcs en Allemagne).

      Quant au fantasme du « ventre des musulmanes », il faut rappeler la réalité. Le taux de fécondité en Algérie est de 2,82 pour 2,01 en France. Et on sait que dés la deuxième génération, les femmes rejoignent le taux de fécondité du pays hôte.
      Pour que les femmes algériennes colonisent la France avec leur ventre, il faudra attendre un bon millénaire !

      Répondre
      • euréka

        19/02/2015

        « Pour que les femmes algériennes colonisent la France avec leur ventre, il faudra attendre un bon millénaire ! »

        ouah !! et les Maliennes musulmanes qui ont 6,7,8 enfants voire plus ? elles comptent pour du beurre ?
        Quand je pense au scandale de leurs allocations familiales qui les dispensent de travailler pour gagner leur vie… Savez-vous que ces gens s’adonnent à un véritable trafic d’enfants, de l’élevage d’enfants ? AVEC NOS IMPOTS !!!!!!!!!!!!!!!!!
        et les familles polygames ? avec une vingtaine de gosses chacune ? C’est avec eux que vous comptez repeupler la France ? Des gens qui reproduiront ce qu’ils auront vécu , une fois adultes, c’est-à-dire faire la queue à la CAF et à Pôle Emploi..
        Cette politique de natalité me dégoûte et donne la gerbe en cela qu’elle favorise ces familles bien spéciales.
        Il y a là dedans quelque chose de répugnant avec ce « revenu braguette » comme l’appellent les Antillais.

        Et les médailles de meilleures reproductrices vont chaque année à des musulmanes d’origines africaines.
        Vrai ou faux ?

        Répondre
        • Moktar

          19/02/2015

          Vous perdez tu temps à répondre à l’âne de service qui ne connait rien, mais rien de rien à l’Islam qu’il compare (comme quoi c’est significatif en méconnaissance) avec les groupuscules terroristes Bader, Brigade, etc…Mais d’un autre côté c’est bien qu’il se défoule à vouloir convaincre son monde de ses pseudos-connaissances.
          En ce qui me concerne je l’ai bien catalogué et rangé dans les « indésirables »

          Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/02/2015

      Boumédienne pas Ben Bella !

      Répondre
  20. euréka

    18/02/2015

    @ jaurès

    Vous voyez, Moktar partage mon point de vue.

    Vous me ressortez le terrorisme des années 60 en Italie ou en Allemagne, je n’en ai rien à faire.
    Justement je ne refais pas l’histoire, c’est vous qui refaites.ce retour à l’histoire. Est-ce pour vous dispenser de chercher une solution au problème qui est posé ?

    « Quant aux différences culturelles, je suis très circonspect.  »
    ah bon ? vous connaissez mieux les musulmans que le Père Charles Foucaud qui a passé des dizaines d’années au contact des musulmans du Hoggar ? Et que disait ce religieux ? Qu’à moins de les convertir, les musulmans ne s’intègreront pas., et le roi Hassan2
    l’a reconnu lui-même  » la loi coranique est un obstacle définitif à l’intégration de mes sujets « .

    « Je me sens beaucoup plus proche d’un collègue immigré que d’un client du Carlton. »
    oh la la alors là c’est le pompon, lol
    ça me rappelle vaguement quelque chose, l’épisode sur les méchants riches qui étaient allés au Fouquets un soir d’élection.
    Vous êtes un dinosaure de la lutte des classes.

    Répondre
    • Moktar

      18/02/2015

      Euréka; vous connaissez très bien le jorèsse qui n’est qu’un provocateur , c’est d’ailleurs vous qui m’aviez conseillé de ne plus lui répondre. Laissez le braire et imaginer qu’il sait tout; sont malin plaisir est de tenter d’humilier les autres intervenants alors qu’en rélité ce n’est qu’une pauvre lie e caniveau ou un intellectuel de broussaille n’ayant absolument aucune notion des réalités ou, les connaissant, et jouant la provoc. Une merde vous savez il faut absolument l’éviter car même si vous l’écrasez elle vous reste collée à la semelle. Voila j’attends la réaction de notre abruti de service. Finalement il ne faut pas que 4 V le censure; on a toujours besoin du « fou du roi ».

      Répondre
    • Jaures

      18/02/2015

      Eureka, lisez bien mes posts avant de les commenter.
      Je ne refais pas l’Histoire, je dis simplement qu’il peut exister des vagues de terrorisme, comme dans les années 70-80 en Europe, comme en Irlande jusque la fin des années 90, alors que l’essentiel de la population ne souhaite que vivre en paix.
      C’est le cas avec la population musulmane aujourd’hui qui n’a rien à voir avec les quelques forcenés suicidaires qui prétendent agir au nom d’une religion.

      Je ne dis pas que je connais « les musulmans ». Cela ne veut rien dire. Pensez-vous que les chrétiens vivent tous de la même façon ? Ceux qui vous entoure, sans doute.
      Mais tous les autres ? Pensez-vous les connaître ?
      Pareillement pour les musulmans dont moins de 40% se disent pratiquants. Croyez-vous que le médecin vit de la même manière que le chômeur ? L’ouvrier que l’informaticien ? L’électricien que le chauffeur routier ?

      Oui, je pense qu’il y a plus de connivences entre personnes de même conditions socio-professionnelles qu’entre personnes issues de cultures différentes.
      C’est quelque chose qui relève de l’évidence quand on a vu chez soi ses parents inviter ses collègues qu’ils s’appellent Gérard, Antonio, Blas, Smaïn ou Rachid.
      Encore faut-il ne pas avoir d’a priori ou des ces vieilles rancoeurs qui, visiblement, ont laissé des cicatrices dans l’esprit de Moktar.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/02/2015

      @ euréka

      @ Jaurès ne fait pas un retour dans l’ Histoire, plus simplement il RETOURNE l’ Histoire [ bien entendu à son profit ] , comme on le fait d’ une peau, d’ un gant, d’ une veste, d’ une opinion, d’ un témoignage, c’est cela d’ un témoignage …

      Répondre
      • Jaures

        20/02/2015

        Toujours dans le commentaire arbitraire, cher Quinctius.
        Dîtes-moi simplement où je « retourne l’Histoire ».
        Et j’aimerais bien savoir, si c’était le cas, quel profit je serais censé en tirer.

        Répondre
      • euréka

        20/02/2015

        @ qc

        C’est exact et merci de mettre l’accent sur ce type de perversion. .

        Répondre
  21. druant philippe

    18/02/2015

    GM porte – t il des lunettes à verres roses gravées d’ angelots et de séraphins ?

    Répondre
  22. druant philippe

    18/02/2015

    GM est un adepte du  » INSPTCCMBDIYEADB (ils ne sont pas tous comme cela , ma bonne dame , il y en a des bons) et l’ anesthésiste franc mac relativiste qui sévit sur ce site ne le désapprouvera sûrement pas .
    Le fait que les muzz se reproduisent comme des lapins ne dérangera pas non plus GM vu qu’ ils pourront consommer et participer à la croaaassance de l’ économie : entendre sous ce vocable, participer à la destruction de la nature en concentrant sur un territoire non extensible une population de plus en plus nombreuse .
    Cela ne dérangera pas non plus l’ antimalthusien franc mac
    du site et socialiste de surcroît .
    Fritz Hortebeux ou un nom de ce genre avait bien résumé la situation en disant que présents en faible nombre , ils ne constituaient pas une nuisance mais qu’ une fois en nombre , ils représentaient un véritable fléau

    Répondre
  23. Moktar

    18/02/2015

    L’immense majorité des Musulmans de France ne cherche qu’à vivre paisiblement!!!!!!!!!!!!
    J’ai déjà entendu des inepties mais celle-ci dépasse de très loin toutes les précédentes.
    Comment monsieur Millière pouvez-vous affirmer une telle sottise.
    Cette majorité de Musulmans pacifique attend tranquillement la suite des évènements et je crois monsieur Millière que vous comprendrez l’erreur de votre analyse, mais trop tard.
    Vous devriez reprendre tous les évènements, « faits divers » depuis une trentaine d’années et vous aurez votre réponse quant à cette majorité pacifique.
    Oui monsier Milière il y a des Musulmans pacifiques qui ne demandent qu’à être intégrés et qui subissent le ricochet de leurs congenères, mais ce n’est qu’une infime minorité. Je maintiens une toute petite minorité qui prend conscience qu’il ne faudrait pas tuer la « poule aux oeufs d’or » car ils seraient contraints de manger de l’alfa ou des cailloux.
    J’ai donné cet avis en toute connaissance de cause, non pour avoir lu, mais pour avoir vécu.
    Aussi mes contradicteurs ne vous fatiguez pas à vouloir me prouver le contraire, vous perdriez votre temps car je ne répondrai pas. J’ai tout dit; ou plutôt recherchez le terme « marsiens » et vous aurez la réponse

    Répondre
  24. Jaures

    18/02/2015

    Millière aura bien rigolé. C’est déjà ça.
    Maintenant il va nous expliquer sérieusement comment lui entend lutter contre le terrorisme sachant, comme il l’écrit lui-même, que l’immense majorité des musulmans de France ne cherche qu’à vivre paisiblement.
    J’attends.

    Répondre
    • euréka

      18/02/2015

      Nous n’aurions pas besoin de lutter contre le « terrorisme » si nous n’avions pas ‘accueilli toute une population dont une fraction non négligeable a toujours été hostile et vindicative envers les sociétés occidentales.
      Et cela a toujours été au cours de l’histoire. Les faits le prouvent.
      Inutile de noyer le poisson.
      Pourquoi ? Différence de culture. Trop, beaucoup trop de différences dans la manière de concevoir la vie, l’organisation sociale, le statut des femmes, la liberté de conscience etc etc…

      Ces populations musulmanes sont en majorité inaptes à une intégration.. J’en ai pour preuve que même les individus qui ont brillament réussi en profitant pleint pot des moyens donnés par la France (éducation subventions) ne se gênent pas pour produire des films ou des livres pour villipender ces maudits français présentés comme des colonisateurs génocidaires. On ne compte plus les ingrats qui profitent ainsi de notre liberté d’expression pour nous cracher à la gueule et faire leur perpétuel chantage à la repentance ..Ni les blogs résolument anti-français comme le blog des Indigènes de la République (un parmi des centaines), ni les rappeurs qui nous insultent et nous promettent la mort, ni tous ces « jeunes » dont le passe-temps favori est d’en découdre avec les forces de l’ordre.

      Alors ça suffit avec vos poncifs. Oui il y a une grande majorité paisible qui n’e se fait pas remarquer mais qui n’en pense pas moins et chez laquelle il n’ya pas de véritable adhésion à nos valeurs, et dans cette majorité il y a aussi des personnes qui aiment la France.

      Moi je n’accepte pas qu’il y ait chez nous autant
      d’ individus hostiles à notre pays. Nous allons au devant des pires problèmes.

      Répondre
      • Moktar

        18/02/2015

        Point de vue partagé.

        Répondre
      • euréka

        18/02/2015

        ma conclusion : il n’y a pas à lutter contre le terrorisme.Que faire contre ces gens qui ne nous aiment pas et ne sont là que pour profiter d’une société libre et ouverte, une société où les droits de la personne sont assez bien garantis. (ce qu’ils ne trouvent pas dans leur pays d’origine) ?
        Ceux qui ne se sentent pas bien chez nous , qu’ils dégagent, comme le dit très justement le Maire de la ville de Rotterdam Mr Aboutaleb, marocain d’origine.
        Nous n’allons pas accepter longtemps de nous laisser pourrir la vie.

        Répondre
      • Jaures

        18/02/2015

        Eureka, il ne sert à rien de refaire l’Histoire.
        Peut-être n’aurait-il pas fallu proclamer en 1848 que l’Algérie était française.
        Peut-être n’aurait-il pas fallu faire venir des dizaines de milliers d’hommes de nos colonies pour combattre durant les 2 grandes guerres (oserai-je dire que peut-être il aurait été préférable qu’il n’y ait pas de guerre).
        Peut-être n’aurait-il pas fallu organiser l’immigration dés 1945 (ONI) pour reconstruire une France en ruine, puis dans les années 60 pour pallier au manque de main d’oeuvre.
        Peut-être, mais c’est fait. Et pas seulement en France.
        Partout les pays riches ont subi une pression migratoire après l’avoir organisée.

        Que veut-dire « une majorité paisible mais qui n’en pense pas moins » ? L’immense majorité des musulmans a les mêmes soucis que vous: élever ses enfants, travailler, se loger.
        Certains contestent, revendiquent, protestent ? En quoi est-ce nouveau ? Ce ne sont pas des musulmans qui ont fait 68 mais des jeunes bien élevés aux bonnes vieilles méthodes.
        Les années 70 ont vu des chanteurs contestataires éditer des chansons dont on oserait même pas aujourd’hui écrire le titre.
        Les terroristes d’alors en Europe c’était Action directe, la bande à Baader, les Brigades Rouges, La Propaganda Due…Qui se souvient qu’on dénombra alors, durant les années de plomb, près de 5000 actions violentes parmi lesquels l’attentat de Bologne en 1980 avec plus de 80 morts ?
        Auriez-vous dit alors que la plupart des européens sont paisibles mais n’en pensent pas moins ?

        Quant aux différences culturelles, je suis très circonspect. Je me sens beaucoup plus proche d’un collègue immigré que d’un client du Carlton.
        Et quand il s’est agi de rapprocher les régions, je me souviens avoir entendu des élus expliquer qu’il n’y avait rien de commun entre un Alsacien et un Lorrain.
        L’argument des différences culturelles me rend perplexe quand déjà son voisin parait exotique.
        De fait, on constate qu’on se rassemble par catégories professionnelles beaucoup plus que par connivences culturelles. Il y a plus de 12% d’immigrés à Neuilly/Seine, nul ne s’en plaint car ceux qui y résident ont le même mode de vie, celui de la haute bourgeoisie, que les Français.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          21/02/2015

          votre  » collègue  » immigré doit, c’est mon avis, travailler beaucoup plus dur que vous ne le faites , ou bien alors il est dans une situation professionnelle pire que la vôtre … il est  » sans emplois  » … votre remarque sur les chanteurs des années 70 est on ne peut plus juste : il n’ y avait pas alors de lois qui bridaient la liberté de penser et de s’ exprimer , … bref nous n’ étions pas dans un Etat … socialiste !

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)