Contre le terrorisme islamiste : une autre stratégie militaire

Posté le octobre 25, 2006, 12:00
6 mins

George W. Bush a reconnu, le 20 octobre, que la situation en Irak est « difficile ». Le lendemain, il consultait ses généraux. Les législatives du 7 novembre prochain expliquent cet aveu, concédé à une opinion publique américaine de plus en plus rétive.
Ca va mal. Les assassinats confessionnels de chiites et sunnites se multiplient, et les cadavres portent, souvent, des traces de tortures. Les miliciens chiites défient ouvertement l’autorité du gouvernement central, et infiltrent ses forces de sécurité.
Ce mois d’octobre est l’un des plus meurtriers, pour les Américains, depuis l’invasion de mars 2003, avec, déjà, plus de 70 militaires tués.

Le constat de Bush fait suite à celui de certains chefs militaires. Le 13 octobre dernier, dans le « Daily Mail », le général Dannatt, commandant les 7 200 soldats britanniques en Irak, a préconisé leur retrait rapide. Ses hommes sont, depuis trois ans, affectés par une inquiétante prolifération de suicides. Tony Blair l’a assuré de son « soutien total », affirmant qu’il approuvait « chaque mot » de son interview.

Le général américain John Abizaid, patron du commandement central des opérations en Irak, en Afghanistan et au Proche-Orient, est sombre, lui aussi. À la mi-octobre, il a déclaré, devant une commission du Sénat : « Aucune nation au monde n’a jamais réussi à contrôler ce qui se produit au Proche-Orient. On découvre vite, sur place, que c’est le Proche-Orient qui nous manipule ». Le dernier rapport trimestriel du Pentagone au Congrès sur la guerre d’Irak, auquel le général Abizaid a contribué, faisait état du mauvais moral des troupes, et développait une analyse pessimiste…

Ce n’est pas plus brillant en Afghanistan, où les Talibans sont repassés à l’offensive. Au début, par petits groupes de combattants, 8 à 15 hommes, menant de brefs assauts. Ensuite, avec des attaques d’envergure, 100 à 150 hommes, pouvant durer deux à trois jours. Ces Talibans sont bien armés, grâce au trafic de drogue. Le général Abizaid a dit aux sénateurs être « très sceptique » sur le comportement des militaires pakistanais, qui ne lui transmettent pas toutes leurs informations sur les zones tribales situées près de l’Afghanistan. Pour cause : le président Musharraf est aux prises avec une opinion publique profondément islamiste, hostile à sa coopération avec les Américains. En outre, les Talibans pakistanais sont maîtres des provinces de l’ouest, où se ressourcent les jihadistes afghans. Islamabad a, récemment, signé un pacte avec les tribus de ces provinces : l’armée gouvernementale ne les importunera pas, et, en contrepartie, elles ne chercheront pas à étendre l’influence des Talibans au reste du pays. Les troupes de l’OTAN sont devant un tonneau des Danaïdes : elles mettent hors de combat de nombreux Talibans, mais des norias toujours plus importantes les remplacent, le recrutement battant son plein.

Aussi, dans le « Figaro Magazine » du 14 octobre dernier, Jaap De Hoop Scheffer, secrétaire général de l’OTAN, a-t-il annoncé que celle-ci allait devoir doubler ses effectifs en Afghanistan, en partie grâce à des renforts polonais…
Aux déboires militaires occidentaux en Irak et en Afghanistan, fait écho le demi-échec israélien face au Hezbollah, après 34 jours de combats. Les troupes islamistes, dopées par l’explosion démographique des pays musulmans, et fanatisées par le jihad, saignent des armées occidentales anémiées par la dénatalité et, pour ce qui est des alliés des États-Unis, par la réduction des budgets militaires. En outre, l’Occident combat, les mains liées par le droit-de-l’hommisme, un ennemi utilisant les civils comme bouclier humain et usant de la pire cruauté. (Dans notre courrier d’un lecteur du n° 563, nous avons repris l’information parue dans le « Daily Mail » du 1er octobre dernier : selon des militaires britanniques, des soldats français, prisonniers des Talibans, furent éventrés vivants !)

Tôt ou tard, la Maison Blanche devra renoncer à son projet de démocratisation des masses musulmanes, nécessitant le contrôle d’immenses territoires, et de leurs chaudrons urbains. À ce jeu, l’Occident perd. Quelle stratégie de remplacement ? Limiter la tâche des militaires à la sécurisation des champs pétrolifères et gaziers ainsi que des oléoducs et gazoducs, et abandonner le reste à lui-même, notamment les villes. Le messianisme démocratique, de toute façon voué à l’échec en terre d’islam, doit s’éclipser devant les impératifs vitaux liés au contrôle des ressources énergétiques. En Irak, elles surabondent.

32 réponses à l'article : Contre le terrorisme islamiste : une autre stratégie militaire

  1. SENDER

    18/11/2006

    bONJOUR, je suis triste à la lecture de ces commentaires qui semblent oublier l’essentiel : L’Islam est passé à l’attaque pour conquérir le monde occidental et les occidentaux ont la même réaction que nos pères en 1938 face à Monsieur Hitler !. . . . .

    Répondre
  2. Helios

    18/11/2006

    Mise au point

    Le mensonge est tellement chevillé dans le corps des islamistes qu’ils prétendent que Mahomet n’a consommé le mariage avec Aïcha que lorsqu’elle a atteint l’âge de 16 ans. Ce récit n’est pas conforme à la tradition telle que rapportée par Ibn Ishak qui lui s’en tient au récit d’Aïcha elle-même. Elle a été mariée à Mahomet à l’âge de six ans et a été déflorée par lui quand elle a atteint l’âge de 9 ans. Dans l’intervalle il a pratiqué avec elle la "mufakhazah", c’est à dire le frottement du phallus entre les cuisses, puisqu’elle était encore trop "petite" pour "l’accommoder".

    Les blogs islamistes traitent en long et en large de ce sujet. Et il faut en prendre connaissance pour le croire, les docteurs es théologie islamique ne tarissent pas d’éloges sur Mahomet et les délicates attentions sexuelles qu’il  prodiguait à la petite Aïcha durant la "mufakhazah".

    Le double discours étant la règle chez les islamistes, ils ne se gênent pas pour discuter de relations sexuelles avec des filles mariées avant l’âge de la puberté, ces relations étant permises puisque le prophète (le beau modèle) les a pratiquées. L’âge légal du mariage chez les filles est fixé à 9 ans en Iran afin de se conformer à la tradition de Mahomet, justifiant et instituant pour l’éternité l’abus sexuels des filles.

    Mais ils ne se gênent pas non plus pour induire en erreur les occidentaux sur les us et coutumes hérités du prophète, eux qui se croient en tous points moralement supérieurs se sentent de toute évidence mal à l’aise pour parler à des occidentaux de "mufakhazah" et de défloration Hallal de petites filles!

    Helios

    Répondre
  3. I SEE

    12/11/2006

    mais bien sur que la guerre de bush n’est pas un succes complet!!

    a quoi bon se lancer dans des analyses interminables en forme de scenarios finement intelligents ou tout n’est que du supposé…….

    le fait principal et indeniable est qu’une armee moderne peut casser la gueule en tres peu de temps a des pays arrieres aux dictatures flamboyantes…….et ce sera encore les americains (peuple jeune de 230 ans, composé de 100/100 d’immigrants) qui feront et font deja face a des islamistes dont le but est de convertir de gre ou de force a allah!!!!

    vous les aimez vous les arabo-africains vivant en france sur laquelle ils crachent?

     

    Répondre
  4. Anonyme

    11/11/2006

    Un parfait exemple des effets néfastes de la religion du chamelier hystérique.Monsieur sous prétexte que la fille avit un âge présumé de 16 ans,il se sentait à l’ abri mais ici la majorité c’est 16 ans chez les muslims 9 ans

    Répondre
  5. Anonyme

    11/11/2006

    A EIFF:

    Aïcha fut l’épouse préférée de Mohamed. Pour l’historien Ibn Ishaq, elle se serait mariée avec Mahomet entre 14 et 16 ans. Quant à l’historien Tabari, il explique qu’à 6 ans (âge supposé de son mariage avec Mahomet), Aïcha se trouvait encore en exil en Éthiopie avec son père Abu Bakr et qu’elle ne rejoignit Mahomet qu’à l’âge de neuf ans[1]. L’âge d’Aïcha lors de son mariage avec Mahomet reste donc incertain et sujet à polémiques.

    Il existe d’autres théories, des hadiths étant contradictoires. Selon plusieurs d’entre eux[2], ainsi que selon Al Hajj Malik Sy, Mahomet l’aurait épousée alors qu’elle avait 6 ans et le mariage fut consommé lorsqu’elle en avait 9, âge où elle devint pubère. Elle aurait tout juste eu dix-huit ans lorsque celui-ci mourut, dans ses bras en 632. Elle ne s’est jamais remariée, une interdiction du Coran empêchant quiconque de se marier avec une des femmes du prophète[3].

    sur wikipedia.

    RQ:j’ai couché  une fois en france avec une fille qui avait 14 ans (j’avais cru qu’elle en avait 16)et pour ces 14 ans elle savait plus de chose sur le sex que moi avec mes 24 ans.

    Répondre
  6. Helios

    01/11/2006

    À Eiff, En Amérique du Nord, c’est Irshad Manji, journaliste canadienne d’origine pakistanaise, lesbienne déclarée, qui se charge de mettre en garde les adeptes de l’angélisme et les autruches professionnelles contre le fanatisme islamique. Elle n’a pas apostasié l’islam mais conteste la véracité du coran, particulièrement les sourates médinoises (celles qui incitent à la haine et au meurtre), elle appelle les musulmans qui vivent en occident à s’exercer à « l’ijtihad » ce qui veut dire à l’effort de réflexion nécessaire pour faire évoluer l’islam. Elle dénonce sans équivoque « l’islam du désert », celui que prêchent et répandent les saoudiens. Sa tête est aussi mise à prix par les islamistes de Toronto, les vitres de son appartement son blindées et elle bénéficie d’une protection policière. Elle soutient sans équivoque l’interdiction du voile à l’école en invoquant le fait que plus de 90% des femmes musulmanes appuient cette interdiction dans les sondages. Elle a joué un rôle non négligeable aux côtés d’autres musulmanes canadiennes pour interdire la charia en Ontario. Elle n’hésite pas à dénoncer la lâcheté des bien-pensants occidentaux particulièrement de ceux qui se complaisent dans le masochisme et l’autoflagellation. À celles et à ceux qui cherchaient à expliquer les attentats de Londres par la soit-disant incapacité de l’Angleterre à offrir aux immigrants musulmans des conditions de vie honorables, elle a clairement démontré que les terroristes islamistes se font exploser non pas à cause d’un sentiment de révolte ou de colère mais par narcissisme, le type de narcissisme délirant qui voit dans la mort violente pour la cause d’Allah, un accès privilégié au paradis-lupanar réservé à ses preux combattants. Les ténors islamistes évitent de la confronter en public de peur de subir une déculottée magistrale et goûter ainsi à la double humiliation (pour un islamiste c’est pire que la mort) celle de subir le ridicule en public et surtout celle de se voir ridiculisé par une femme! J’invite tous les gens à se procurer son livre dont le titre est « Musulmane mais libre » dans sa traduction française, le titre original en anglais c’est « The trouble with islam ». Fort intéressant et plein d’humour. Helios

    Répondre
  7. EIFF

    31/10/2006

    Ayaan Hirsi Ali réaffirme que l’islam est le problème Invitée de l’immonde socialo-bobo Laurent Ruquier, l’ex-députée néerlandaise d’origine somalienne n’a pas mâché ses mots face à la bien pensance du roquet de la bourgeoisie parisienne, et a réaffirmé son propos sur l’islam, rejetant l’illusion d’une soi disant « distinction » entre islam et islamisme « Je suis devenue apostate : je ne crois plus en Dieu depuis les attentats du 11 septembre 2001. Aux yeux des fondamentalistes qui me menacent, cela justifie ma mise à mort. Ils me reprochent d’ « insulter » le Prophète, de dire que l’islam opprime les femmes, de « collaborer avec l’ennemi », c’est-à-dire les non-musulmans. Journaliste : Vous avez quand même traité Mahomet de terroriste et de pervers… : Le Prophète a demandé la main [d’une] petite fille à 6 ans et le mariage a été consommé quand elle a eu 9 ans : dans nos sociétés occidentales, c’est ce qu’on appelle un pédophile. Cela ne relève pas seulement de l’Histoire : aujourd’hui encore, des musulmans veulent épouser des petites filles en prenant exemple sur le Prophète, ce modèle de moralité. Il est légal d’épouser une petite fille de 9 ans en Iran. Au Pakistan, cela arrive tout le temps. Diriez-vous que l’islam est une religion, une culture arriérée ? Si vous le mesurez à l’aune des valeurs occidentales, oui, l’islam est arriéré. Prenez la place de l’individu par rapport à sa communauté, la place de la femme, la place de la connaissance. Cela relève des faits, pas de l’opinion. Le problème pour vous, c’est l’islam plus que l’islamisme… Oui. Le problème, c’est le Prophète et le Coran. Il n’y a donc pas de cohabitation possible entre l’islam et l’Occident ? C’est ce que je dis. (…) Je ne crois pas en un mouvement qui prétend libéraliser l’islam sans remettre en cause le Prophète et le Coran. C’est absurde. Le multiculturalisme est désastreux. Hurlez à la discrimination et toutes les portes vous seront ouvertes ! Criez au racisme et vos adversaires se tairont ! Or, le multiculturalisme est une théorie inconsistante : si on veut laisser les communautés garder leurs traditions, que se passe-t-il dès lors que ces mêmes traditions s’exercent au détriment des femmes ou des homosexuels ? Pourtant, les partisans du multiculturalisme ne veulent pas le reconnaître. »

    Répondre
  8. EIFF

    30/10/2006

    A Jaures. Il ne s’agit pas du musulman lambda ou du monsieur tout le monde dans ces affaires, il s’agit de musulmans mis en avant par les autorités et choisis comme représentants de cette communauté et qui appellent ouvertement au meurtre et au viol. C est peut-être ce que vous appellez l' »ordre juste » si cher à la nouvelle génération de socialistes français, épris d’exotisme et de culture trans-frontières ?

    Répondre
  9. Jaures

    30/10/2006

    A drzzz: 60% d’Irakiens optimistes ? Moins les 30 morts et 60 blessés de l’attentat de ce matin (série en court).Je me demande d’où vous tirez de semblables statistiques et quelles furent les conditions de leur réalisation. Les sondeurs ont-ils fait du porte à porte ou réalisé les interviews par téléphone ?

    Répondre
  10. jésus le proxénète

    30/10/2006

    à drzzzz « Compte tenu que 60% des Irakiens sont optimistes pour leur pays dans les 5 années à venir, je crois que personne ne peut dire que les Irakiens regrettent quoi que ce soit. » et pour les 40% des irakiens pessimistes ont trouve les chrétiens,les laics,les gays,les orphelins et tous ceux qui ont perdu une jambe ou un bras ds ce conflit.

    Répondre
  11. jésus le proxénète

    29/10/2006

    à DRZZZZZ J’ai oublié de vous précisé que cette guerre civile est du à la poletique idiote(1) des americains en irak.Avant, sous Sadama et bien avant lui, il n’y avait pas de différence entre sunnites et chiites.Si vous ne me croyez pas demander à n’importe quel irakien ,il vous le confirmera. (1)les americains ont créé un irak fédérale basé sur la différence religieuse.S’ils essayent de faire la même chose au libain …la guerre civile y renaîtra. R.Q:Je lis souvent votre blog ,il est devenu l’un de mes favoris.Il est trés rare de trouver de telles con…ries sur internet.Merci et bonne contuniation.

    Répondre
  12. Jaures

    29/10/2006

    A EIFF: Vous semblez découvrir que les musulmans, parmi leur milliard, possèdent aussi leurs Hitler, Staline, Dutroux, Emile Louis, etc… Cela devrait vous les rendre à vos yeux plus humains. A Helios: Vous aussi faites dans l’uchronie maintenant ? Je ne suis pas certain que cela intéresse beaucoup les Irakiens.

    Répondre
  13. drzz

    29/10/2006

    Compte tenu que 60% des Irakiens sont optimistes pour leur pays dans les 5 années à venir, je crois que personne ne peut dire que les Irakiens regrettent quoi que ce soit. Jamais les FRançais n’auraient regretté les nazis, même si les forces alliées ont tué 50’000 des leurs dans les bombardements. Vivre sans espoir de liberté est bien pire que vivre libre, en se battant pour la garder. drzz http://drzz.over-blog.org

    Répondre
  14. Helios

    28/10/2006

    Les critiques de l’intervention en Irak se retranchent derrière une position qu’ils estiment inattaquable: les irakiens auraient connu un bien meilleur sort si l’intervention n’avait pas eu lieu. Notons au passage qu’ils partagent cette même analyse avec les terroristes d’Irak dont les attentats quotidiens ont pour but principal d’empoisonner la vie des irakiens et de rendre impossible le fonctionnement de la société civile. Voyons si cette position est aussi solide qu’on veut bien le croire. Ramenons le calendrier au printemps 2003. La coalition se résout à la dernière minute de ne pas envahir l’Irak, il est alors décidé de garder Saddam dans sa boîte et de lui imposer sanctions et surveillance étroite, autrement dit poursuivre la politique traditionnelle à son égard, laquelle politique a échoué comme chacun sait. À partir de ce point trois scénarios plausibles auraient pu se dérouler: – Le premier scénario et le plus probable, Saddam aurait gardé le pouvoir jusqu’à sa mort et comme il est visiblement en bonne santé son règne aurait duré encore au moins vingt ans! mais ce n’est pas tout, à son décès un de ses fils (Udai ou Qusai) lui aurait succédé perpétuant ainsi la tyrannie pour une durée illimitée. Avec Saddam et le Baath irakien au pouvoir aucun progrès possible ne pouvait être envisagé en terme de règlement à long terme du problème irakien particulièrement de la menace qu’ils représentaient pour la paix et la stabilité au moyen-orient et dans le golfe persique. Ne pouvant écarter Saddam et le Baath du pouvoir la seule avenue possible aurait été d’appliquer la politique du « containment », en d’autres termes poursuivre les sanctions économiques pour empêcher Saddam de rebâtir sa puissance militaire et surveiller ses agissements de près, ce qui devait se traduire par le maintien à l’endroit de l’Irak d’un état de siège permanant. On a déjà vu que cette politique a échoué avec la connivence de certains occidentaux dont les français, le scandale du programme pétrole contre nourriture l’illustre bien, Saddam a empoché l’argent tout en distribuant des cadeaux un peu partout, les irakiens n’ont rien eu et par dessus le marché les pays occidentaux ont été accusés d’affamer les irakiens et de les priver de médicaments. Conséquence grave de cette politique, la détérioration graduelle et irréversible des infrastructures en Irak avec son cortège de problèmes sur les plans sanitaire et économique. Cette politique n’a pas empêché Saddam de s’enrichir, de construire des palais qu’il n’habitait même pas, de se constituer une fortune de plusieurs milliards de dollars, d’engraisser ses sbires et ses sycophantes, de terroriser et massacrer les chiites et les kurdes (80% de la population irakienne), de poursuivre ses manoeuvres et intrigues, d’accueillir des terroristes sur son territoire et de jouer à son avantage la carte des attentats suicides contre Israël, de plus sa propagande contre l’occident s’en est trouvée renforcée dans les pays arabes et même en occident où les « âmes charitables » (les mêmes, toujours les mêmes) n’ont cessé de déplorer l’impact des sanctions sur la population irakienne (aujourd’hui ces mêmes âmes charitables disent qu’elles auraient préféré qu’on poursuive les sanctions!). Tôt ou tard, la pénurie en pétrole aidant, cette politique aurait fini par échouer complètement, Saddam aurait gagné la partie et cette fois avec l’opinion publique arabe de son côté. Et nous voilà de retour à la case départ, un état voyou riche en pétrole aux vues expansionnistes dirigé par un dictateur implacable et dangereux. – Le second scénario (probabilité intermédiaire), l’appauvrissement graduel de la population irakienne provoqué par les sanctions et le détournement des ressources à l’avantage de Saddam et de sa clique, provoquerait des soulèvements populaires lesquels seraient au départ facilement réprimés par la police et l’armée, lentement et sûrement une guérilla urbaine chiite s’installerait dans les villes très peuplées du sud, cette guérilla armée et soutenue par l’Iran connaîtrait un certain succès entraînant ainsi des représailles démesurées de la part de Saddam, représailles sans cesse grandissantes à mesure que l’insurrection prendrait de l’ampleur. La répression de l’insurrection ne se ferait qu’au prix de dizaines de milliers de tués parmi les chiites et possiblement de centaines de milliers si le soulèvement était généralisé, et cela ne tiendrait pas compte des destructions et des dommages irréversibles sur les infrastructures du pays. L’Iran ne pourrait assister aux massacres sans réagir et il est plus que probable que, dans ces conditions, les iraniens interviendraient déclenchant ainsi une nouvelle guerre Iran-Irak, mais cette fois l’Irak affaibli éprouverait de la difficulté à endiguer le flot des troupes iraniennes. La présence d’Iraniens en sol arabe amènerait Saoudiens, koweitiens et autres roitelets du golfe à réclamer l’intervention des américains qui n’auraient d’autres choix que d’intervenir sans préparation adéquate et sans objectif bien identifié dans un conflit aux ramifications complexes et aux conséquences imprévisibles. – Le troisième scénario (probabilité intermédiaire), des généraux irakiens mécontents de la situation du pays réussiraient à tromper la vigilance de Saddam et fomenteraient un coup d’état, ils ne pourraient réussir complètement, Le loyalisme des tribus sunnites est acquis à Saddam, sa garde prétorienne (présidentielle) est un corps d’élite bien équipé et surclassant toutes les autres unités en terme de tactique et d’armement, il s’ensuivrait des combats entre le gros de l’armée et les unités de la garde, les sunnites alliés à Saddam sans compter ses sbires se joindraient au combat, de leur côté les chiites, encouragés et armés par les iraniens, se soulèveraient massivement dans le sud, il s’ensuivrait une guerre civile meurtrière particulièrement dans les zones très peuplées où sunnites et chiites se côtoient comme à Bagdad. Les kurdes de leur côté ne resteraient pas inactifs et leurs peshmergas tenteraient d’atteindre Kirkuk pour en chasser les sunnites que Saddam a installés au détriments des kurdes. – Ah il y a un quatrième scénario (très faible probabilité) Saddam sous la pression internationale se désisterait pacifiquement du pouvoir et dissoudrait le parti Baath, Sous la supervision de l’ONU, déclenchement d’élections pour la nomination d’une assemblée constituante, rédaction d’une constitution suivie d’un référendum et son acceptation subséquente par la population, formation de partis politiques et élections législatives suivies de la formation d’un gouvernement représentatif. Exception faite du quatrième scénario (hautement improbable de l’avis même des opposants à la guerre) les trois autres offriraient des PERSPECTIVES DE LOIN PLUS SOMBRES que la situation actuelle en Irak. Dans les faits la situation courante est représentée par le quatrième scénario sauf qu’elle résulte non d’un désistement « volontaire » de Saddam mais d’une évolution positive provoquée par la force des armes. Les attentats et les efforts de déstabilisation dont est victime l’Irak sont dans l’ensemble attribuables à une faible minorité sunnite et partisane de l’ancien régime dictatorial, elle est aidée et même poussée par le terrorisme islamique avec qui elle a fait alliance BIEN AVANT L’INVASION. Leur but, l’échec de la démocratie, l’islamisme tant sunnite que chiite y est violemment opposé pour des raisons dogmatiques, quand aux anciens sbires de Saddam ils ne font que poursuivre en les amplifiant leurs exactions habituelles dans l’espoir peu réaliste de faire tomber le gouvernement et reprendre le pouvoir. Si les opposants à l’invasion de l’Irak étaient honnêtes ils reconnaîtraient que cette invasion et l’évolution politique qui en a résulté en Irak étaient bien fondées. Les alternatives soit le statut quo, le coup d’état avec guerre civile ou le soulèvement populaire auraient provoqué des massacres et des souffrances bien plus graves que ceux perpétrés à présent par les terroristes sunnites, les escadrons de la mort chiites et les anciens sbires de Saddam et n’auraient de toutes façons débouché que sur le chaos. Il est vrai que les choses auraient pu mieux tourner, mais c’aurait été sans compter avec la haine la violence et la cupidité de certains irakiens et de nombre d’extrémistes soigneusement entretenues et amplifiées par une propagande pernicieuse mais efficace, aidée en cela par les critiques incessantes émanant de la gauche bien-pensante pacifiste et capitularde en occident. Helios

    Répondre
  15. EIFF

    27/10/2006

    La plus haute autorité musulmane d’Australie a justifié le viol d’Australienne non-voilée dans le journal The Australian:« Si vous placez de la viande dans la rue, dans le jardin ou dans un parc sans la couvrir et que les chats viennent la manger… qui doit-on blâmer, les chats ou la viande à l’air ? La viande à l’air, voilà le problème. Si elle (la femme) était restée dans sa chambre, chez elle, portant son voile, aucun problème ne serait arrivé. » On se souvient de la série de viols collectifs racistes qui avaient eu lieu en Autralie en 2000 et 2001 où 70 jeunes filles australiennes avaient été violé par 19 jeunes Libanais. Les propos tenus lors de ces viols sont éloquents: « tu le mérites parce que t’es australienne »,« chiennes blanches », « mécréantes », « sales chrétiennes », « décadentes occidentales ». Déjà à l’époque, la bande menée par Bilal et Mohammed Skaf s’était revendiquée de l’Islam devant des policiers médusés. Il y a fort à parier qu’avec de tel propos le grand mufti ne voit aucun inconvénient à ce que ce genre de drame se reproduise. CANBERRA (NOVOpress)

    Répondre
  16. Mancney

    27/10/2006

    Jaures, Les Morts dont vous parlez, comme le demi million de Morts a Verdun (500.000) et les accidents de la Route, et les Morts du cancer, ne sont pas droles du tout, mais font partie de « l’ordre des choses » de la vie des Hommes sur cette planete. Ils font partie de nous tous, S’imaginer que les guerres, massacres, etc… vont s’arreter, et baser ses reflexions sur le seul « Pacifisme » est, d’une part IRREALISTE (donc dangereux car occulte les réels causes des conflits), d’autre part tres PRETENTIEUX ( vous, Jaures, etes beau et généreux, et ceux qui ont vécu pendant 10 000 avant vous étaient des salauds et des assassins, hein? En plus ils n’avaient rien compris, mais vous, Jaures, allez leur montrer ce qu’il faut faire.) Et si vous voulez pousser plus loin le débat, je ne suis pas sur que la vie sans conflit soit souhaitable, que ce soit une bonne chose. Deux remarques : – D’abord, il faut savoir aimer sa Planete comme elle est, et les Hommes comme ils sont. Il faut savoir que justice ET injustice sont tous deux répandus. C’est une source d’équilibre personnel. – Ensuite, sans vous avoir attendu, les Hommes essaient, avec persistance, d’AMELIORER cet ordre des choses et de s’améliorer eux-meme. Ils ont eu des réussites, spectaculaires, Dieu soit béni, que l’ingratitude (sale défaut) vous empeche de reconnaitre. (la fin de l’esclavage, sauf…chez certains pays Musulmans, par exemple, les conditions de travail, etc.. – la, je suis sympa avec vous) Améliorer, devrait etre notre but a tous, avec modestie, perséverance et REALISME. AMELIORER, Jaures, pas pleurnicher devant les chiffres des casualties. Une DEMOCRATIE, n’importe ou dans le Monde, meme avec des morts, est une sérieuse amélioration; elle est une Victoire pour la Communauté Humaine toute entiere. Toutes les Démocraties devraient etre présentes en Iraq, pour aider les Iraquiens, leur donner confiance dans l’avenir, et les aider a mettre hors d’état de nuire les débiles mentaux explosifs et les psychopathes frustrés et destructeurs; Si elles avaient fait cela, la « guerre » serait déja terminée. Best, Mancney

    Répondre
  17. Mancney

    27/10/2006

    Ton Altesse, Tu as un gros point commun avec G.W.Bush, et meme Bill O’Reiily, tu es conservateur et traditionaliste, qui d’autre citerait Lao Tseu. …Et justement, Lao Tseu a aussi écrit:  » ..Et si le Ciel et la Terre produisent des ouragans et des cataclysmes, comment l’Homme ne ferait-il pas de meme? » Tu vois, en silence ou en chantant, gonflé d’orgueil ou rampant d’humilité, tu te prendras le storm sur la g…le anyway. Bon, je te préfere quand tu cites Lao Tseu que quand tu insultes mes copains Yankee ou que tu em..des Grandpas (qui est un type tres bien). Je te salut également. Best, Mancney

    Répondre
  18. jésus le proxénète

    27/10/2006

    au PLESSIS La fin des mensonges et de l’hypocrisie néocons < > voilà le but exact de ces guerres: pétrole et israel….on y arrive,les néocons commencent à dire la vérités.LES LANGUES SE DELIENT.Quelle métamorphose!?! respectueusement,jésus le proxénète.

    Répondre
  19. EIFF

    26/10/2006

    Fatwa en direct à la télévision, en Italie, contre une députée italienne ! Octobre 2006 ! En Italie, la polémique est née en fin de semaine dernière sur les plateaux de télévision. Une députée a été placée sous protection policière après avoir été durement prise à partie par un imam fondamentaliste lors d’un débat télévisé. Élue de la Ligue du Nord, Daniela Santanchè avait affirmé que le port du voile n’était pas une prescription du Coran. L’imam de la mosquée de Segrate, près de Milan, a rétorqué violemment : «Le voile est une obligation de Dieu. Ceux qui n’y croient pas ne sont pas musulmans», avait-il dit en traitant la parlementaire d’« infidèle ». Ces déclarations ont été jugées menaçantes et le fait que le religieux s’exprimait avec difficulté en italien, alors qu’il vit dans la Péninsule depuis des années, a choqué. De nombreuses réactions de soutien à Daniela Santanchè sont venues de l’ensemble de la classe politique.

    Répondre
  20. sas

    26/10/2006

    A menceney…MENCENEY….MENCENEY….pourtant à certain moment tu parrais érudit…LAO TSEU 600 ans avant JC: « Preserve toi par le silence.L’ouragan ne hurle pas toute une matinée.L’orage ne dure pas tout un jour.Qui produit l’ouragan et la pluie ???Ce sont le ciel et la terre…et si le ciel et la terre ne produisent rien d’éternel, comment l’homme le pourrait-il ??? L’homme imbus de lui même perd l’estime des autres,Qui se glorifie n’est pas considéré.Qui se gonfle d’orgeuil ne peut pas progresser….qui vit ainsi est malade de l’âme…. Celui qui connait l’étendu de son savoir et garde la simplicité dans son coeur, est le maître du monde…Et le violent qui veut s’imposer par la violence mourra dans la violence….ceci est un fondement de l’ enseignement, une des vérités du TAO…. sas qui te salut

    Répondre
  21. Jaures

    26/10/2006

    A davidmartin: Un ou deux mois de vie en plus. O.K, je vous prends au mot: si dans 2 mois le problème irakien est réglé (ou même en voie de l’être), je reconnaitrai mes tords. Gage pour vous, en retour, de faire oeuvre de contrition si ce n’est pas le cas. Par ailleurs, je vous trouve bien désinvolte avec la vie des autres. Si la guerre vous parait si juste, si inévitable, prenez les armes, engagez vous. Il est probable que de nombreux jeunes américains vous laisseront leur place sans regret. A Mancney: En l’occurence, je ne vois pas ce que les dizaines de milliers de morts civils irakiens, les 2800 morts américains et les centaines de milliers de blessés de part et d’autre ont de drôle. Comme dit l’adage: on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui.

    Répondre
  22. jésus le proxénète

    26/10/2006

    à Mancney : « Meme si le présent est aveuglant, il faut penser « demain ». Nos enfants toucheront l’héritage. La graine, la petite graine….. » mancney veut dire « graine de violence »,comme pr le film ricain…il faut arrêter de confondre réalité avec fiction.Le monde n’est pas aussi simple comme le présente hollywood ou foxnews. respectueusement jésus le proxénète.

    Répondre
  23. jésus le proxénète

    26/10/2006

    à Mancney : « Meme si le présent est aveuglant, il faut penser « demain ». Nos enfants toucheront l’héritage. La graine, la petite graine….. » mancney veut dire « graine de violence »,comme pr le film ricain…il faut arrêter de confondre réalité avec fiction.Le monde n’est pas aussi simple comme le présente hollywood ou foxnews. respectueusement jésus le proxénète.

    Répondre
  24. Mancney

    26/10/2006

    Davidmartin, take it easy, ne vous bilez pas pour ce qu’écrivent les J & J, Jacques et Jaures, c’est juste de l’humour, et sans eux, on s’emm..derait bien. On devrait meme les payer pour écrire des posts comme ca. Une véritable Anthologie du Délire. Ca demande du talent. R.Ed m’a enlevé de la bouche, enfin du clavier, la réponse a la derniere question de Jacques. « Oui ». Et pourquoi OUI ? parce que « Frustration ». On ne pardonne pas a celui qui vous fait l’aumone, car cela avalise sa supériorité. Comment voulez vous que J & J comprennent cela? Quand a SAS, il, ne comprend jamais rien a rien, lui non plus, et la pire des choses qui puisse nous arriver, serait d’etre du meme avis que lui. Hélas, cela m’arrive parfois, mais rarement. Ton altesse, tu as la chance de pouvoir aller boire un planteur au Morne Pichevin, vas y, et respire un bon coup d’Alizés a notre santé…Ok, ils ne sont pas encore installés. Bientot. N’aimes tu pas les Alizés, ces vents intelligents qui vont vers l’ouest? Best, Mancney

    Répondre
  25. drzz

    25/10/2006

    Le réalisme alimente l’islam radical. Si vous pensez pouvoir vivre avec l’islam sans démocratiser le Moyen orient – donc sans changer cet islam, il vous reste deux solutions 1) tuer tous les musulmans européens et refouler les autres 2) vous soumettre à l’islam radical Dans un cas ou dans un autre, vous finirez en nazis. Je préfère penser, comme Bush et comme l’état-major américain, que la guerre ne fait que commencer entre la démocratie et l’horreur en terre musulmane. La première vaincra. Et vous aurez honte d’en avoir douté. A lire ici : « Les réalistes ont condamné le monde à la nuit » http://drzz.over-blog.org/article-4302103.html

    Répondre
  26. davidmartin

    25/10/2006

    Donc, il vaut mieux tout laisser tomber dès que cela devient un peu dur. Avec de tels raisonnements, nous serions tous nazis ou rouges !! Formidable, tous ces collabos qui sont prêt à brader leur liberté pour un ou deux mois de vie en plus !! Quand à SAS, je lui propose d’aller sur http://drzz.over-blog.org/ il verra que la propagande anti-Bush n’a pas totalement bousillé l’Europe. Et que des résistans existent. Des vrais, pas des moutons dans votre genre.

    Répondre
  27. Jaures

    25/10/2006

    Peu de chosze à ajouter au post de Jacques que je fais mien. Voilà tout le mal que peut produire une administration à la botte des lobbies pétroliers et militaro-industriels. Alors que nous avions préconisé de laisser l’Irak et de se concentrer sur l’Afghanistan, les deux fronts ne sont aujourd’hui plus maîtrisés. Pire, l’Irak devient un terrain d’entrainement pour les Talibans qui s’inspirent avec efficacité de l’experience des terroristes irakiens. Parallèlement, les talibans nous inondent de drogue, nous faisant ainsi financer leur armement et leurs attentats. Nous n’avons pas fini de payer cher les inconséquences de cette funeste administration.

    Répondre
  28. EIFF

    25/10/2006

    Pour que la Lumière ne s’éteigne pas à l’Ouest, découvrez l’écrivain et penseur canadien d’origine japonaise Adam Yoshida, l’homme le plus à droite du Canada, après Maurice G. Dantec (cocorico). http://www.adamyoshida.com/

    Répondre
  29. SAS

    25/10/2006

    A manceney…..en parlant de « petites graines » en IRAK; cela convient aux hordes occidentales qui ont attaqués ce pays souverains, laïc et prospère(avant)….pour « petit grain » ca concerne éminent les couillons de service, idiots utiles à la propagande…..qui n’on toujours pas compris qu’il n’y avait pas D ADM et aucun liens entre alkaida et sadamm…..c’est pas moi qui le dit c’est l’alcoolique illuminé w bush….qui est forcé d’en convenir… Donc mon ami manceney….je te le re-dis…l’OM n’a pas gagné la coupe d’europe, les match étaient P I P E S… sas très décus par manceney

    Répondre
  30. R. Ed.

    25/10/2006

    Pour @ jacques, la réponse à la dernière question, c’est « oui », après avoir pris le médicament.

    Répondre
  31. jacques

    25/10/2006

    L’analyse de la situation est réaliste. Même le propagandiste Millière opine que cela ne va pas bien, c’est tout dire! J’ai donc eu raison sur toute la ligne.. J’avais prédit l’échec de l’utopie messianisque de Bush en Iraq (ce n’était guère difficile!) Par contre, la solution toute simple ne semble ne pas être entrée dans la tête ni de l’administration américaine ni des néo-conservateurs des 4vérités. Elle est toutefois évidente pour tout libéral: 1) la technique de « bully » qui consiste à tabasser les autres dans la cour d’école ou (la version moderne) de leur envoyer des bombes à fragmentation sur la tête, à mutiler leur enfants, et créer des milliers d’orphelins, et à détruire toutes leur possessions, pour les convaincre de la vertu morale de la « démocratie » et du Dieu chrétien est à ce point idiote que seul des idiots comme Bush et ses propagandistes ne comprennent pas 2) une petite portion des 563 milliars de dollars (49% des dépenses des USA) dépenser par les Usa aurait suffit pour rendre les américains énergétiquement indépendant et donc n’avoir aucune nécessité d’aller occuper le moyen-orient 3) l’exemple morale d’une nation prospère, heureuse, pacifique et généreuse démocratiserait le moyen-orien mille fois plus rapidement que la stupidité des militaristes néo-conservateurs américains. En fait, il n’y a guère de cela quelques années, sous Clinton, les Usa jouissaient d’un prestigue et d’une adminiration remarquable, aujourd’hui pratiquement inexistente tant diplomatiquement que chez la population mondiale. Imaginez 100 milliards en recherche médicale (1/5 du budget militaire), cela signifierait à coup sûr la disparition de beaucoup de maladie qui afflige les pays d’Afrique et du Moyen-Orient. Envoie-ton son enfant faire un attentat-suicide contre des américains pacifiques, se promenant sans arme, et apportant un médicament vital pour guéri son frère? Bref, il faudrait que les Usa deviennent la Suisse…

    Répondre
  32. Mancney

    25/10/2006

    Parfait résumé, Alexis du Plessis, bien réaliste, sauf que, non, l’Occident ne perd pas car la graine de la Démocratie a été semée en Iraq. Meme si le présent est aveuglant, il faut penser « demain ». Nos enfants toucheront l’héritage. La graine, la petite graine….. Best, Mancney

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)