Craig Stapleton : Ambassadeur de la liberté

Craig Stapleton : Ambassadeur de la liberté

J’ai eu l’occasion de rencontrer deux fois Craig Stapleton depuis sa nomination au poste d’ambassadeur des États-Unis à Paris au mois de juillet dernier. La première fois, c’était à l’occasion d’un déjeuner organisé aux fins de créer des liens entre l’ambassade et quelques uns des intellectuels français réputés pour leur « ouverture » à l’Amérique. Craig Stapleton voulait, humblement, entendre de la bouche de quelques brillants esprits ce qu’était l’état de l’opinion française à l’égard des États-Unis. Il se demandait aussi ce qui pourrait être fait pour que se retissent les liens entre la France et les États-Unis et pour combler le fossé d’incompréhension entre la France et l’Amérique.

Nous étions en petit comité, huit ou neuf personnes, la conversation pouvait être détendue, et elle le fut. À ma grande consternation, j’ai pu assister pendant l’essentiel du déjeuner à un étalage de mondanités et de suffisances. On parle beaucoup du déclin de la France : l’une de ses marques les plus terribles à mes yeux est la façon dont les membres de l’intelligentsia de ce pays parlent et pensent. Comme s’ils savaient tout, comme s’ils étaient par définition les plus intelligents, comme s’ils avaient sans cesse des leçons à donner. Ils ne voient pas ce qui arrive à leur propre pays ou feignent de ne pas le voir. Ils ne voient pas comment le monde évolue et se transforme.

Plutôt que de voir que les États-Unis sont la première puissance du monde pour des raisons concrètes et précises qui devraient nous donner à penser, ici, aujourd’hui, ils semblent toujours penser que la France reste absolument inégalée. Craig Stapleton ne disait rien aux donneurs de leçons… Depuis, il y a eu les émeutes de novembre, et le confort intellectuel des élites françaises a été bousculé un instant. Les émeutes ont pris fin et le confort intellectuel a repris sa place. J’ai tenté, dès cette première rencontre d’expliquer ma vision des choses à Craig Stapleton : la France a un beau passé et elle est peuplée de braves gens, mais elle n’a cessé d’être trahie par ses élites. Nous sommes dans une sorte d’ancien régime. Une caste politique, journalistique, universitaire qui se reproduit par initiatisme et qui vit de prébendes et de privilèges, plane au dessus des malheurs du pays sans rien comprendre.

Rarement autant qu’à l’occasion de ce déjeuner, j’ai senti qu’il existait effectivement un malheur français. Rarement, je me suis senti autant américain par l’esprit : j’avais envie d’être humble comme l’était Craig Stapleton, j’avais envie de dire, comme lui, que rien n’est plus important que la liberté et la dignité des êtres humains. Je pensais que la population française avait besoin de liberté, de dignité, de prospérité, mais qu’elle risquait fort de continuer à glisser vers le pire tant que ses dirigeants manqueraient à ce point d’humilité et de contact avec la réalité. Craig Stapleton n’avait pas besoin de dire ou d’affirmer : il incarnait la puissance de la liberté.

J’ai revu Craig Stapleton. C’était en décembre. Après les émeutes. Pour réaliser un entretien publié depuis dans le mensuel « Le spectacle du monde ». J’ai tenté au fil de mes questions, tout comme Gerald Olivier qui m’accompagnait, d’offrir à Craig Stapleton un moyen de parler sans barrages à la population française et lui dire l’essentiel. Craig Stapleton a, avec un brio qu’il n’a jamais cherché à souligner, et avec une gentillesse et une simplicité très émouvantes, rempli sa tâche. Il s’est conduit mieux qu’un ambassadeur des États-Unis : un ambassadeur de la liberté. Il a expliqué pourquoi la liberté de chacun des êtres humains sur la terre dépendait de la liberté des sociétés dans lesquelles ils vivent. Il a rappelé l’idéalisme démocratique qui est la pierre angulaire fondatrice des États-Unis et de la civilisation occidentale.

Il a exposé les tenants et les aboutissants de l’action de George W. Bush. Il a dit qu’aucune société ne peut survivre sans idéal, sans éthique, sans respect de l’être humain. Et moi qui voudrais que la France survive, je voudrais dire humblement que la France ne survivra que si, comme l’Amérique sous George Bush, elle retrouve l’idéal, l’éthique, le respect de l’être humain… Je continuerai à diffuser le message de George Bush et de Craig Stapleton. J’aimerais être entendu, mais il y va des élites, je sais… La cuistrerie des élites, celle qui est toujours là et que j’ai vu de manière si flagrante lors de ma première rencontre avec Craig Stapleton !…

Partager cette publication

(81) Commentaires

  • grandpas Répondre

    Notre Synalèphe Apagogie Sémasiologie éprouve le besoin de vérité. Il avoue son ignorance,et comme il comprend mal ce qui reste,l’honneur est donc sauf. Grandpas,le sybarite

    02/04/2006 à 14 h 53 min
  • sas Répondre

    A mon yankee préféred…sas n’est pas joueur encore que tatant le bridge et le tarot (à4)…sas ne sait pas tout et n’en rougi pas…..en revanche quand il sait ….il dit. Rochambeau aurait mieux fait de proposer une partouze (the french are bestter) car tous savent qu’au poker , c’est le monde des tricheurs…et les usa en sont la résultante certaine. SAS l’ignoranta ,ignorantus , ignorantum…

    24/03/2006 à 12 h 48 min
  • Mancney Répondre

    Ah, sorry, j’aurais du me douter. Le 19 Octobre 1781, c’est Yorktown! Béotien! Grosse partie de poker avec Rochambeau, De Grasse, Washinton, Lafayette, Cornwallis et qqs autres. C’est Cornwallis qui a perdu et l’Amérique est née! Hurrah! Best, Mancney

    22/03/2006 à 14 h 48 min
  • sas Répondre

    le 19 octobre= LA SAINT TOUDUCUL ???? la saint glinglin ??? ou tA FËTE à toi ??? sas l’incompris.

    21/03/2006 à 17 h 03 min
  • Mancney Répondre

    A MANCNEY…QUID DU 19??? Ok, fine, Anniversaire tous les 19! Vive la fete. Prepare le Punch, avec un bon Rum, please. Best regards, Mancey.

    20/03/2006 à 19 h 22 min
  • sas Répondre

    A MANCNEY…QUID DU 19??? regards sas

    20/03/2006 à 13 h 43 min
  • Mancney Répondre

    Ok, ton Altesse, on transige au 19 Octobre. Best, Mancney

    19/03/2006 à 18 h 51 min
  • sas Répondre

    A xavier cornut…tu as raison,RIKA ZARAI….a confirmé le truc…le cul posté dans une bassine d’eau froide (important) à ce qu’il parait…. A mancney sas préfère le 11 septembre date anniversaire. sas qui désespère.

    19/03/2006 à 13 h 13 min
  • Mancney Répondre

    Alborg, si Guy Milliere fait suivre nos commentaires a son excellence l’Ambassadeur, on ne sera jamais plus invités aux fetes du 4th of July. Remarque, ce n’est pas pire que les c..ies qu’il a entendues lors du déjeuner. Best, Mancney

    10/03/2006 à 17 h 35 min
  • anonyme Répondre

    LES LIENS ENTRE SADDAM HUSSEIN ET AL-QUAEDA ONT DEJA ETE DEMONTRES, ET ILS SONT MULTIPLES. Ils ont �t� confirm�s par la Commission du 11 septembre, par Bush et par Allawi, entres autres. Voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liens_suppos%C3%A9s_entre_l%27Irak_et_le_terrorisme

    10/03/2006 à 15 h 01 min
  • Alborg Répondre

    ……………….Et en plus, Cher Mancney, vous êtes passé à un poil(si j’ose dire)d’être le 69 EME COMMENTAIRE ! Vous l’avez échappé belle (!!!) Best thoughts ! Alborg

    09/03/2006 à 23 h 43 min
  • Mancney Répondre

    BRAVO Grandpas! Superbe! Ton Altesse tu peu apprecier la générosité et le talent de Grandpas. Crois bien que moi, a sa place, je ne t’aurais pas laisser la moindre chance, je t’aurais enfouie la tete dans TA voie du milieu…et tu sais ce que je veux dire. En tout cas, tu as un superbe poeme qui t’es dédié, grace a Al Borg et a Grandpas et tu ne le méritais pas. Il y a de la chance que pour la crapule. By the way, t’as encore écrit des con…ies en repondant a Ayiche. Best, Mancney

    09/03/2006 à 20 h 03 min
  • Jaures Répondre

    A Mancney: ainsi vous reconnaissez la puerilité du manichéisme de Millière. Je vous invite à le dépasser. Rassurez-vous, il ne fut pas toujours ainsi, je vous engage à lire ses premiers ouvrages (« Mise à mort des cultures populaires » écrit avec G.Servat ou « Une torpeur française »). Je serai heureux de comprendre son revirement mais, apparemment, il n’intervient jamais sur ce forum. Je ne m’embarquerai pas avec vous sur la réalité américaine, eux même ont du mal à la saisir. Il importe cependant, pour aborder un pays, de sortir des circuits touristiques. Que connait de la France un étranger ayant séjourné sur la côte d’azur?

    09/03/2006 à 19 h 06 min
  • Mancney Répondre

    Al Borg : « Drôle de « voie du milieu » qui empeste à des lieues à la ronde  » Ecoutez, Al, la « voie du Milieu » de son Altesse, je ne peux pas vous dire en public « ou » je la situe, ou je la voie…Elle n’est pas grande, elle est étroite et sombre, comporte au moins un trou, qqs buissons, elle passe entre deux collines de chair potelée….Voila Alors quand vous nous dites qu’elle « empeste », my dear friend, you just made my day! All the best, Mancney

    09/03/2006 à 15 h 13 min
  • grandpas Répondre

    Alborg, Trés cher ami puisque vous me le demandez,je ne peux que m’éxecuter. Voici donc une ode sur notre Sot-l’y-laisse Asperge Sancerre. Sage je me proclame Avoir raison me suffit Stupides sont les autres Simples sont mes idées Affligeants sont mes discours Sidérant souvent je suis Sevére sont mes contradicteurs Attérants sont leurs propos Suffisants je les trouve Symbolique est leur présence Anecdotiques sont leurs ecrits Selon ce que je pense d’eux Stratége de la langue française Ab irato de tous les sujets Seigneur des mots je suis. Voilà c’est écrit,j’espére que sa grandiositée appréciera. Cordialement à tous.

    09/03/2006 à 11 h 53 min
  • Alborg Répondre

    Tiens,v’la la machine à séduire le pigeon qui s’est remise en marche… Serait-ce que notre Serpent Arboricole anti-Sémite est en manque de recrues pour « sa voie du milieu qui fait école » ? ! Drôle de « voie du milieu » qui empeste à des lieues à la ronde son extrémisme anti-Américain et anti-Juif déchaîné, maladif,obsesionnel autant qu’irrationnel… « D’autre part, je trouve que Guy Miliere est courageux, qu’il ne craint pas de se battre a un contre dix. (On fait le comptes d’articles pro-US et anti-US depuis 5 ans an France?) » En effet MANCNEY,précisément,et voila toute la différence entre MILLIERE et notre « Voie du Milieu »….. SAS-Voie du Milieu….InouÏ, vous ne trouvez pas ? ? C’est vraiment trop rigolo et je vais de ce pas demander à GRANDPAS notre Barde à tous de nous concocter une ode spéciale pour Sanctifier Absolument sa Sérénité Satisfaite de Soi-même……. Alborg !

    08/03/2006 à 22 h 29 min
  • sas Répondre

    A pierrejaboulay…ta pensée est claire et saine,effectivement nous devons opter pour un véritable système « kynesien » avec intervention d’etat, mais en face responsabilité des fonctionnaires dont nous avons besoin et que la doctrine « soviétisante » française empêche de tous son poid d’adapter…RESPONSABLES MAIS PAS COUPABLE… Il est evident que nous renvoyons dos à dos l’oncle sam et le camarade popov(en fait c’est les 2 face de la même médaille judaisante, sionisante et dominatrice)….leurs modèles sont nauséeux et ont déjà fait faillites partout….y compris en israel…mais à force de regarder en permanence l’un et l’autre et ramener notre science sans corriger,chez nous, les effets dévastateurs et les anomalies distillés aux cours des ans par les « frères »(outil du B’B’) qui veulent nous aliéner aux précédents cités….nous ne bougeons plus,nous nous sclérosons et nous allons nous prendre assurément les pieds dans le tapis….c’est l’etat de la france actuelle. L ensemble des procéss et règles economiques de france sont a reprendre ou modofier car non consuent pour notre salut collectif gaulois…mais juste pour des enrichissements et de la prédations ponctuelles….voir « initiée »…du pillage. sas ou la voie du milieu qui fait école.

    08/03/2006 à 13 h 38 min
  • Mancney Répondre

    Jaures : Le VRAI Jaures, ecrivez vous? Vous n’allez pas vous en tirer comme cela. C’est bien VOUS qui, a mon sens, reprochez tout et n’importe quoi a Guy Milliere, c’est vous meme et non pas Jean Jaures qui lui, a au moins « l’excuse » d’avoir vécu au debut de 1900, c’est vous et pas lui, qui avez écrit ce post plus haut. A l’epoque de Jean Jaures, je pense que j’aurais moi-meme été socialiste, peut etre. (Aujourd’hui, c’est un peu différent, n’est ce pas, et c’est se planter a tout coup que de ne pas integrer les notions d’époque (et de lieu) dans nos réflexions sur qqs sujet que ce soit, par exemple l’esclavage). Non, je vous ai interpellé car je n’ai pas trouvé tres fair les arguments que vous avez utilisés et que j’ai soulignés. J’ai lu mieux chez vous, pas souvent, mais bon. Il faut absolument eviter les attaques personnelles et se limiter au débat d’opinions. Je sais que vous etes d’accord. D’autre part, je trouve que Guy Miliere est courageux, qu’il ne craint pas de se battre a un contre dix. (On fait le comptes d’articles pro-US et anti-US depuis 5 ans an France?) . Je pense que mon pays, la France a besoin de gens comme lui, alors, je le soutient. Bon, c’est vrai, il y a aussi des mecs de gauche qui viennent se fourvoyer aux 4V. Vous voyez qui je veux dire? Eventuellement, je partage pas mal des analyses de Guy Miliere, pas mal de ses idées, et certainement son manicheisme puérile, malgré que le Bosphore nous separe. Je suis content de savoir que vous avez pu apprecier le peuple Americain et qu’il vous soit cher; tout n’est pas perdu pour vous, mais si vous comptez les convertir au Socialisme, ca risque de prendre qqs temps. Je passe qqs mois par an en Floride et je confirme que, au quotidien, ces gens sont charmants, courtois et genereux et… tres peu socialiste. Et surtout, ils sont bien « plus proches de nous », que certains habitants de nos banlieues. Nous sommes de la meme civilisation . J’ai entendu pendant des dizaines d’années, tant a Neuilly et qu’a Barbes, nos chers compatriotes s’exprimer : « Les Americains? Peuh, ils n’ont meme pas d’histoire!  » (Vous l’avez dit aussi, cela, je parie!) Sympa, non? Alors qu’ils ont les memes ancetres que nous, et la meme Civilisation. Merci les Francais. Quand a notre ami George Walker, il a une legere baisse de sondage, ce qui n’est pas une surprise lors du deuxieme mandat, (A propos, quelle est la cote de Jacques Chirac? ) mais vu ses dons en communication, il pourrait etre bien plus bas. Ne vous méprenez pas, il est tres soutenu et son administration aussi. Ils ont ete reélus l’année derniere avec un meilleur score. (Comment s’appelle deja le mec qui, en France, contre tous, avait predit cette reélection? Guy…comment? ) Allez, j’ai lu un de vos posts dans lequel vous citez deux de mes potes, Coffin Ed et Grave Digger (Ed Cercueil et Corbillard si vous préferez) , je savais bien que l’on avait des amis communs. Voila Jaures, je ne sais pas si l’Internationale sauvera le genre Humain, mais je pense que l’Amérique risque d’avoir a sauver la Civilisation Occidentale. Pas le moment de lui faire du mal. Best, Mancney

    08/03/2006 à 3 h 47 min
  • grandpas Répondre

    Il est amusant de constater la totale concordance des gauchistes et certains nationalistes quand les extrémes se rejoignent le pire est à craindre. Pour Jaures, Les mêmes incantations que celles de vos confréres du même bord,mais cela m’amuse toujours. Quant à vos propos sur Mancney,ils sont inopportuns. Pourquoi n’allez vous pas visiter vos chéres démocraties populaires ou tout doit y être parfait.

    08/03/2006 à 0 h 42 min
  • Mancney Répondre

    Ne pleurez pas pierrejabouley, on vous lit avec interet, et quand on ne repond pas, c’est que l’on approuve. Oui, on aime bien vos posts et ils sont interessants. Take it easy. Best, Mancney.

    07/03/2006 à 15 h 30 min
  • Jaures Répondre

    Etonnant Mancney qui stigmatise les (réelles) contradictions de Jaures (le vrai) mais n’admet pas que l’on souligne celles de Millière (à qui je reconnai parfaitement le droit de d’exprimer ses opinions). A grandpas: je ne confonds pas Bush et les américains (qui en reviennent également). Pour avoir séjourné à plusieurs reprises aux E.U (mais certainement pas dans les même lieux que Millière) je ne dirai jamais assez combien ce peuple m’est cher. J’y ai vu sur place des choses admirable dont nous devrions nous inspirer. Et d’autres execrables. Sans doute toutes les démocraties sont ainsi. Le manichéisme puérile de Millière est un système de pensée et sa vision de l’Amérique une fiction destinée à l’illustrer.

    07/03/2006 à 13 h 56 min
  • grandpas Répondre

    Monsieur pierrejabouley, vos ecrits sont fort interessants,et je partage souvent votre vision. Jaures, Les bolchéviques font parti d’un autre monde à part le camarade Youry si cher à notre ami Florent(rires).Mais votre couleur politique n’a d’égale que votre acharnement anti-buschiste. C’est américain et républicain donc mauvais. Libre à vous,la grippe aviaire est ce la faute au clan busch.

    07/03/2006 à 9 h 28 min
  • Maxime Répondre

    Chers amis,à quelques rares exceptions,vous ne répondez jamais à mes messages:Je sais que j’ai tendance à écrire beaucoup(il y a tellement à dire),je pense qu’il faut parfois dire réellement ce que l’on a sur le coeur et que c’est très important pour le débat démocratique.Je respecte globalement le fait que l’on ne soit pas d’accord avec moi mais comment pourrais-je le savoir si vous ne me répondez mème pas? Merci Chris,merci Jaurès et merci Mr Lahitte d’avoir déjà répondu au moins une fois,continuez.Quand aux autres,si ce que j’écris ne vous intéresse pas,soyez sympas,dites-le. Personnellement,je pense que ce que j’écris vaut la peine d’ètre lu. Cordialement à tous.

    06/03/2006 à 20 h 16 min
  • Mancney Répondre

    Jaures :  » Le vrai Millière lui ne se prive pas de vanter la libre entreprise et d’émarger à l’Education Nationale Bien joue, Jaures, en une seule phrase, vous montrez que: 1- Quand on est fonctionnaire en France, on ne devrait pas avoir droit a la liberte d’expression (Article XI de la Declaration du 26 Aout 89) 2- Quand on travaille pour l’Education Nationale, on ne devrait pas avoir le droit de vanter la « Libre Entreprise. » 3- Quand on est de Gauche, comme vous l’etes, on a le droit de donner des lecons. (ca, c’est endemique) Bien sur, je ne parlerais pas de tolerance, de fair-play, de qualite de l’argumentation, car je ne voudrais pas vous embarrasser. C’est pas mal, mon vieux, au moins on a compris votre fonctionnement, et grace a vous, et a d’autres aussi, je realise combien il est vain de seulement esperer un jour un regroupement des Francais. Best, Mancney

    06/03/2006 à 15 h 49 min
  • Mancney Répondre

    Merci Al Borg pour les precisions, d’autant plus que j’ai l’impression que ce genre de petits problemes n’interesse guere de monde. Effectivement, les Danois sont de grand naifs. Une anecdote: Je me souviens avoir ete reveille en pleine nuit par des eclats de voix dans une Auberge de Jeunesse, au sud de Copenhague en 1965; c’etait un Marocain qui se faisait virer de l’Auberge parce qu’il etait alle dans le dortoire des nanas. Les Danish n’avaient jamais vu ca. Bon, depuis quarante ans, ils ont peut etre appris. Par contre, comme vous dites, Europe centrale, Pologne, Russie, Ukraine, etc, ca risque de chauffer. Best, Mancney

    06/03/2006 à 15 h 40 min
  • Jaures Répondre

    A grandpas: Je me suis élevé en son temps contre l’invasion soviétique en afghanistan, sans me faire la moindre illusion sur les talibans. Croire qu’être de gauche signifie être bolchévique est une erreur de même tonneau que de penser qu’être juif c’est être riche. Enfin, tout le monde s’accorde aujourd’hui pour reconnaître que l’Irak n’était pour rien dans le 11 septembre. Mais il est sur qu’aujourd’hui les Irakiens sont des milliers à être volontaire pour une action similaire, grâce à l’administration Bush.

    06/03/2006 à 13 h 17 min
  • grandpas Répondre

    Pour Jaures, Le 11 septembre,vos craquants terroristes n’ont pas eu besoin d’attendre l’intervention en Irak pour agir,Leur haine de l’occident leur suffisait,et là vous ne pouvez invoquer leur inculture ou leur niveau social puisque certains venaient de milieux favorisés. Que pensez vous de l’intervention soviétique en Afghanistan qui nous a amené quelque années plus tard les « taliban » de joyeux drilles! Avant que vous n’invoquiez,je ne sais quelle libération socialiste du pauple afghan,sahez que depuis de nombreuse années les russes regardaient avec envie ce territoire qui leur permettait une vue sur les mers chaudes(A Yalta,Staline avez demandé un droit de regard sur cette partie du globe,Churchil refusa en connaissance de cause). Mias il est vrai qu’il est tellement plus facile de criquer l’oncle Sam et surtout moins risqué.

    06/03/2006 à 11 h 59 min
  • Jaures Répondre

    A TL que j’avais oublié:Le vrai Millière lui ne se prive pas de vanter la libre entreprise et d’émarger à l’Education Nationale. A chacun ses contradictions.

    06/03/2006 à 11 h 55 min
  • sas Répondre

    A jaures…bien vu,mais tu auras compris le but et la motivation de ce site…à part des florents, lahitte et quelque autres….la portée des propos tennus sont d’une médiocrité dite « supèrieure »… Quand aux p)restations de « nos profs syndiqués » sur tous ces sujets…à chaque fois la réalité les dément furieusement. sas qui reste dispo pour aborder les VRAIS PROBLEMES GAULOIS…

    06/03/2006 à 11 h 46 min
  • grandpas Répondre

    Jaures de gauche! Heureusement que vous nous ennonciez cette « la pallissade »,car à vous lire on passait le contraire!

    06/03/2006 à 11 h 27 min
  • Jaures Répondre

    Comme toujours, on confond désaccord avec la politique étrangère américaine et anti-américanisme. L’amalgame est stupide.De nombreux américains, majoritaires aujourd’hui condamnent la présence de leurs soldats en Irak. Homme de gauche, je n’ai aucune sympathie pour Bush. Je pense que l’on mesurera avec le temps le mal qu’il a fait (avec les Millière Adler et autres « intellectuels » en mal d’audience) à la démocratie en général et combien lui sont redevables les terroristes de tout poil qui ont, grâce à lui, étoffés leurs troupes et étendus leur territoire.

    05/03/2006 à 17 h 40 min
  • Maxime Répondre

    Un sondage effectué les 12 et 13 Octobre 2001 auprès d’un échantillon de 948 personnes représentatif de la population française agée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas par l’institut de sondages IPSOS pour le journal du Dimanche et publié le 15 révélait que 66% des français approuvaient l’intervention militaire américaine en Afghanistan.Sur les 34% restants,28% la désapprouvaient et 6% ne se prononçaient pas. jacques Chirac a évidemment très bien fait de nous engager dans ce conflit dont l’issue dépend notre sécurité et notre avenir en tant que peuple libre(tout comme l’avenir et le futur de l’Irak)seulement voila: La moindre des choses serait qu’avant d’aller faire le ménage dans une contrée lointaine,nous commençions par le faire CHEZ NOUS!!!!! 28% des français qui désapprouvent la guerre,plus du quart de la population,C’EST 28% DE TROP!!!! Si je respecte parfaitement ceux qui se sont opposés à la guerre en Irak(ils avaient des arguments tout a fait acceptables et respectables),il n’en va pas de mème pour les opposants à la guerre en Afghanistan.Ce sont:Au mieux des pacifistes idéalistes inconscients(donc dangereux),au pire ce sont des TRAITRES!!!oui des TRAITRES partisans de Ben Laden qui ont applaudi devant leurs écrans de télévisions en voyant les tours s’effondrer.Ceux-là ne sont ni plus ni moins que nos ennemis qu’il faudrait arréter, juger(nous sommes dans un état de droit)pour complicité indirecte et soutien moral au terrorisme et EXECUTER SUR LE CHAMP car ils poignardent nos soldats(et donc nous-mèmes) dans le dos.Le problème est que 28% de la population,c’est beaucoup:Nos soldats et policiers,mème mobilisés dans leur totalité,auraient bien du mal à arrèter et maitriser(car la plus grande partie d’entre eux ne se laisserait pas faire,je n’irais pas plus loin car on me taxerait de raciste et de xénophobe mais je pense que vous voyez a quelle catégorie de la population française je fais allusion,il y a toujours bien sur quelques exceptions mais si peu)tous ces traitres.Devrions-nous alors,nous les citoyens libres désireux par dessus tout de rester libres,prendre les armes(le port de celles-ci étant en France très controlé,cela sera difficile mais bon,il nous reste les armes blanches)contre ces traitres au risque de déclencher une guerre civile?guerre civile que la majorité d’entres eux souhaite à voix basses nous livrer(mais certains d’entres eux n’ont-ils pas déjà commencé?)A voix basse?mais pour combien de temps encore? De mème que nous sommes encore les plus nombreux mais encore une fois,pour combien de temps? Je parle de prendre les armes mais les traitres ne les prendront-ils pas avant nous(tiens,cela me rappelle une autre guerre civile abominable,américaine celle-là)? Puisque,comme dans l’Amérique des années 1830-1840-1850,le risque de guerre civile se profile à l’horizon et parait inévitable,je propose que nous n’attendions pas: Non,nous ne devons pas attendre,nous devons agir et le meilleur moyen d’agir sans ètre accusé d’avoir été les premiers à déclencher les hostilités est d’utiliser la meilleur arme jamais conçue par l’homme,la démocratie: Nous devons élire notre propre ABRAHAM LINCOLN qui nous débarassera des traitres et de tous ce qu’ils représentent:L’intolérance,la haine et le ressentimment bref,en 2 mots LE MAL. Ce ne sera assuremment pas Jacques Chirac qui a laissé le fruit pourrir sans rien faire de sérieux.Ce ne sera pas non plus celui qui semble ètre désigné comme son dauphin,Dominique de Villepin.Ce ne peut ètre non plus ce chauvin de Philippe de Villiers et encore moins ce fasciste de Jean Marie le Pen.Quand à François Bayrou,c’est un électron libre qui ne se trouve nulle part. Alors qui?qui reste-t-il donc?je vous laisse deviner. L’effroyable boucherie(plus de 600000 morts)que fut la guerre civile américaine dites guerre de sécession a fini par déboucher sur la victoire du bien face au mal,victoire de l’espérance sur le désespoir,VICTOIRE DE LA LIBERTE SUR L’ESCLAVAGE.Et cela grace a Lincoln,le premier président républicain de l’histoire des Etats-Unis.Le parti républicain,le parti,chers anti-américains,chers gauchistes,de GEORGES WALKER BUSH!!!Eh oui.Le grand parti de la droite américaine,c’est ce parti qui a abolit l’esclavage et aucun autre.Lincoln était donc avant tout de droite,je parlais d’élire un Lincoln français,faites donc le rapprochement avec tout ce que je viens d’écrire et vous trouverez quelle est l’homme politique dont je parle. Il y a en Amérique et particulièrement chez les républicains un Tshirt qui se vend bien et sur lequel il est écrit la phrase suivante que je vous laisse méditer,la voici:EXCEPT FOR ENDING SLAVERY,FASCISM,NAZISM AND COMMUNISM,WAR HAS NEVER SOLVED ANYTHING. Cordialement à tous(sauf aux opposants à la guerre en Afghanistan,ceux-là qu’ils crèvent).

    05/03/2006 à 3 h 51 min
  • Alborg Répondre

    GRANDPAS & MANCNEY : 2 synthèses complètement différentes dans la forme et que je rejoins absolument sur le FOND ! Oyez, vous qui êtes supposés avoir des yeux pour voir et des oreilles pour entendre ! ! Et relisez les 2 posts ci-dessus…. Simplement,MANCNEY, un léger DIEZE(et non pas « bémol »car ici la mélodie AUGMENTE d’un demi-ton): l’Islam menace à mon sens pas seulement « une bonne partie de l’Europe du Sud », malheureusement! Mais je crois toute le façade Atlantique ET l’Europe du Nord(Danois par ex!!), lesquels sont par tradition tellement AVEUGLEMENT démocrates en plus que « ramollos » que c’en est une vraie TRAGEDIE ! ! Par contre j’ai toutes les raisons de penser qu’en ce qui concerne l’Europe Centrale et Orientale, nos « amis » les conquérants-au-cimeterre-entre-les-dents l’auront infiniment moins sur le velours….. et c’est vraiment le grand bien que je leur souhaite à tous ! Cordialement à vous deux Alborg PS EXCLUSIVEMENT POUR G.MILLIERE si jamais l’envie lui prenait de consulter nos misérables barbouillages : Cela fait déjà un moment que l’on en a parlé(vous ou d’autres), mais je veux vous signaler ici que nous sommes quelques uns que la simple idée de LA TURQUIE EN EUROPE rend toujours aussi enragés……… pour toutes sortes de raisons plus évidentes les unes que les autres……….. S’il vous reste ne fut-ce qu’un tout petit restant de fibre européenne (même « vieille Europe » à la Rumsfeld), QUAND DONC ALLEZ-VOUS ARRETER CE DELIRE ? ? ? Cordialement Alborg

    04/03/2006 à 21 h 04 min
  • Mancney Répondre

    Je vous recopie ci dessous, un post (Article de G.M. Victoire du Hamas aux Elections ) écrit par un dénommé « TOUT » :  » TOUT jeudi 02 mars 2006 à 15:58 de —.emea.verizonbusiness.com A Alborg et Florent comme je sais que vous n’êtes pas en paix avec vous-même: l’Union Européenne prostituée et ce n’est pas fini, le monde arabe vous montera tous dessus comme il le fait c’est mathématique on sera plus nombreux que vous dans peu de temps 😉  » L’Union Européenne prostituée…Pas mal dit, n’est ce pas? Il ne manque plus qu’un dessin montant Marianne, la jupe troussée et les jambes écartées… Ceci exprime clairement ce que certains d’entre nous refusent de considerer. Ce qui se passe en ce moment, et sous nos yeux, est bien plus grave que la chute de l’Empire Romain. Il s’agit de l’Islamisation et de la disparition, a terme, de la culture Occidentale dans une bonne partie de l’Europe du Sud. Ne le voyez vous pas? Pensez vous vraiment que ce soit les U.S.A. leur Peuple, leur Congres et leur President qui soient notre probleme? Ne serait-ce pas plutot le bon moment pour les Occidentaux de se « regrouper » un peu? Mancney

    04/03/2006 à 18 h 17 min
  • TL Répondre

    en son temps le vrai Jaures faisait des discours sur la laïcité pendant que sa fille passait sa première communion…

    04/03/2006 à 10 h 55 min
  • grandpas Répondre

    Cher Jaures Pensez vous que si nos soldats étaient intervenus en Irak,les Terroristes de tout poil seraient passés au 35 heures. Enfin devinez cher anti-américain pourquoi nos valeureux guerriers n’ont pas accompagné les « boys »? 5 MILLIONS de gentils fidéles de le religion d’amour du merveilleux prophéte à la douceur éternelle,d’ailleurs il suffit de se souvenir avec quel empressement,ils ont illuminé nos banlieues avant les fêtes de Noël et juste aprés le ramadan. Et enfin Saddam savait dans quelles magouilles nos hommes politiques divers avaient trempées. Il est de tradition d’aimer les dictateurs surtout quant ils sont de gauche(Castro)ou de gros client su secteur militaro-industriel(Saddam)mais surtout pas aux vilains de droite surtout s’ils sont militaires(Pinochet)et soutenu par les vilains américains. Alors déchainez vous messieurs(J C Lahitte-Jaures),cette fois ci,les amerloques ne débarqueront pas,pour nous aider à mettre les amis de Tizi dehors et vos Amis rouge-rosés sont déjà soumis,quant aux écolos,ils construisent les tramway parisien et de marier gay-mant pour les autres. Cordialement.

    03/03/2006 à 20 h 38 min
  • Bartoldi Répondre

    Excellent article de Guy Millière dont la lucidité m’éblouit. Pour ma part, je retiens deux mots qui diagnostiquent à merveille la situation de la France: « caste » et « ancien régime ». Oui mes amis, s’il se trouve en France tant de médiocres qui détestent les Etats Unis, c’est parce que ce merveilleux pays a réussi la révolution française que nous, nous n’avons cessé de trahir. Voilà un pays de « citoyens libres et responsables », et non pas un pays de « sujets assistés ». Voilà un pays où le droit à la poursuite du bonheur est inscrit dans la constitution. L’exemple pour le monde c’est nos philosophes des lumières (Voltaire, Diderot…) et ceux qui ont concrétisé leur idéal (Jefferson, Washington..). En France, levons-nous tel un seul homme et faisons aboutir 1789 !!!

    03/03/2006 à 17 h 52 min
  • Maxime Répondre

    A David Martin: Juste,si je puis me permettre,une petite correction: Ce ne sont pas 5000 chiites qui ont été gazés en 1988 à Halabja mais 5000 kurdes hommes,femmes et enfants(la mort par le gaz,cela me rappelle un autre dictateur qui a mal fini lui aussi.Mr Lahitte?voyez-vous de qui je parle?)pour le reste,David Martin,je suis entièrement d’accord avec vous.Environ 80% de la population irakienne  »persécutée » (et le mot est faible)par le régime de Saddam,ce sont sans doute les larbins de l’Amérique comme dirait Jean-Luc Mélenchon,sénateur socialiste de l’Essonne(ils souhaitaient un changement de régime,comme c’est scandaleux,le droit international sans doute,j’y reviendrai dans un autre courrier)ou encore les vassaux du gouvernement Bush(Mr Lahitte,vous ètes toujours là?).En ce qui concerne la France et sa politique étrangère arrogante,je souhaiterais, David Martin,que vous développiez davantage votre propos.Nottament en ce qui concerne l’épisode des massacres au Rwanda,le patrie auto-proclamée des droits de l’homme(Michel Barnier,ancien ministre des affaires étrangères,n’avait de cesse de le répéter ainsi que Jacques Chirac,l’ami personnel de Saddam Hussein et je n’éxagère pas,voir la coopération France-Irak depuis les années 70 et ce jusqu’en 1990,tiens tiens les années 80:La coopération France/Saddam pendant la guerre Iran-Irak,cela vous rappelle quelque chose,Mr Lahitte?amnésique dites-vous?)serait donc impliquée dans une affaire de génocide(environ 500000 morts?),comme c’est intéressant,encore donc un mauvais point pour la France concernant les valeurs qu’elle prétend incarner et défendre,nous n’en sommes décidemment plus à une contradiction près et on se permet de critiquer l’Amérique et ses plus proches alliés?(je me souviens encore de la fameuse sortie verbale de Chirac contre la Pologne, pays ou je vivais au moment de la guerre en Irak,et d’autres pays qui soutenaient la guerre,je le cite mot pour mot: »Ils n’ont pas été très bien élevés,ils ont perdu une bonne occasion de se taire ».Quelle arrogance!!Et on se permet de raler et de qualifier d’arrogant le secrétaire américain à la défense Donald Rumsfeld lorsque celui-ci traite la France et l’Allemagne de vieille Europe.)Mais mes chers anti-américains et anti-Bush,que les français commencent donc par balayer devant leurs portes avant de critiquer ceux qui demeurent malgré tout nos alliés(l’OTAN, cela ne vous rappelle pas vos cours d’histoires,Mr Lahitte?) Mes chers anti-américains,et ce sera mon dernier mot,il y a dans les milieux conservateurs américains proches du parti républicain de Georges Walker Bush un slogan qui circule beaucoup et que l’on retrouve sur de nombreux vètements, banderolles et pancartes.Ce slogan,le voici:UNITED WE STAND, DIVIDED WE FALL.Autrement dit,soit nous sommes fermement alliés,comme l’Angleterre,l’Italie,la Pologne et d’autres pays,avec l’Amérique et nous gagnerons la guerre mondiale contre le terrorisme.Ou bien nous nous en tenons à notre politique étrangère arrogante,cynique,idéologique et contre productive qui ne mène nulle part sinon vers l’isolement(il semble que la chancellière allemande Angela Merkel n’ai pas à l’égard de l’Amérique le mème positionnement idéologique que son prédécesseur social-démocrate,je ne citerais pas son nom car son pacifisme borné et aveugle me donne envie de vomir)et au final la défaite. Retenez bien ce slogan chers anti-américains(et tout particulièrement vous Mr Lahitte): UNITED WE STAND,DIVIDED WE FALL!!!!! Cordialement à tous.

    03/03/2006 à 14 h 22 min
  • Jaures Répondre

    A davidmartin. Vouloir la chute d’un dictateur ne veut pas dire que tous les moyens sont bons, surtout quand ils aboutissent au chaos actuel.Que la France (et tous les pays occidentaux) ait soutenu des dictateurs est évidemment exact et vous ne trouverez pas en moi un avocat des dirigeants français,américains et autres qui ont largement armés les dictateurs et pillés les pays après avoir corrompu les administrations. A.Adler est, comme G.Millière, totalement inféodé à l’administration Bush. Il s’est depuis le début de la guerre totalement trompé et est aujourd’hui dépassé,comme tous les soit-disant spécialistes, par la tournure des évènements. Probablement que Bush,au plus bas dans les sondages, fera évacuer l’Irak, le laissant dans le chaos alors que Adler et Millière continueront à prédire, comme depuis 3 ans, la fin prochaine du conflit et l’instauration de la démocratie.

    03/03/2006 à 13 h 02 min
  • Jean-Claude Lahitte Répondre

    A pierejabouley (pas Verchère, donc): je ne vois pas en quelle manière j’ai pu faire preuve d’hypocrisie, ayant toujours eu, au contraire, l’habitude de dire ce que je pense. En ce qui concerne l’Amérique et sa Constitution, sachez primo, que je séjourne un mois par an aux Etats-Unis où vivent ma fille, mon gendre et trois de nos petits-enfants; deuxio, que j’ai étudié dans le temps (sans doute n’étiez-vous pas né)la Consitution américaine, ce qui ne m’empêche pas d’être resté « légitimiste »; tertio, que j’ai même été fiancé à une Américaine (elle était démocrate et a même été élu sur des listes démocrates, et je m’affichais « républicain »). Je ne crois pas vous avoir attaqué de façon hypocrite ou « antidémocratique », mais votre manière de me conseiller un séjour aux Etats-Unis me fait penser aux Sociétiques qui plaçaient leurs opposants dans des asiles psychiâtriques ou des centres de rééducation. Ce qui ne veut pas dire que je considère les Etats-Unis comme un asile psychiâtrique. Cessez en tout cas de vous comporter en donneur de leçons à vos contradicteurs comme le fait Bush, comme le font chez nous les socialistes et autres pseudo-démocrates… A Davimartin, bonjour. Je n’ignore pas que les Sunnites sont largement minoritaires en Irak. Mais tout observateur objectif ne peut que se rappeler que la paix règnait entre Chiites et Sunites sous le joug de Saddam Hussein et que, bien que largement majoritaires, les Chiites ne se sont pas soulevés* du temps de la guerre contre l’Iran. Ils y ont même participé aux côtés de leurs « frères » sunnites. Une chose devrait crever les yeux de tous les « pro-guerre en Irak » : l’ordre et la paix entre confessions régnaient en Irak, chacun pratiquant librement son culte sans que sautent et brûlent les mosquées, mais aussi les synagogues et les églises, sans que les libres-penseurs ou les libertins se sentent aliénés dans leur liberté de penser ou de comportement. Alors qu’aujourd’hui, malgré des « élections libres et prétendument » démocratiques, c’est le chaos en Irak. Tout le reste n’est que considérations distinguées. Cordialement à tous, mes contradicteurs en particulier, Jean-Claude Lahitte * contrairement aux Kurdes qui, minoritaires, eux, se soulevaient régulièrement, pas seulement en Irak d’ailleurs. PS. A Pierre Jabouley : si je n’ose vous conseiller le sens de l’humour (chaque pays ayant son propre sens de l’humour, cela vous obligerait à vous transformer en globe-trotter !), je me permets de vous suggérer (publicité gratuite) de goûter aux vins de Pierre Jabouley-Verchère dont vous rejetez apparemment avec horreur la quasi-homonymie. Ils sont excellents ! Et « in vino veritas » !

    03/03/2006 à 11 h 07 min
  • davidmartin Répondre

    Mr Lahitte, je tiens juste à vous rappeler que la concorde entre chiites et sunnites en Irak s’est surtout faite à cause de la mainmise des sunnites (20% de la population) sur l’ensemble du pays. Saddam est actuellement jugé pour le meurtre de plusieurs dizaines de chiites (il a d’ailleurs reconnu sa responsabilité entière) et sera jugé pour le gazage de 5000 chiites en 88. Ajoutons à cela la répression sanglante de la tentative de soulèvement de 91. Difficile donc de parler de paix civile quand un cinquième de la population écrase le reste. Quand à la « guerre civile », je vous renvoie à l’article d’Alexandre Adler du Figaro du 2/03/06. Je pense que mr Adler a plus de connaissances sur l’Islam que nous tous réuni. Mr Jaurès en 2003, 33% des français souhaitait la victoire de Saddam. Votre remarque sur qui ne veut pas la chute d’un dictateur est nulle et non avenue. En ce cas, comment interpréter le fait que la France soutiennent la plupart des dictateurs africains et qu’elle ait pris part dans le déclenchement des massacres au Rwanda ?

    03/03/2006 à 8 h 17 min
  • grepon le texan Répondre

    Que Israel ait la bombe… C’est effectivement mal vu des dictatures du coin, qui sont tres nombreux, et certainment mal vu aussi pour les peuples cliniquement malades d’un paranoia a propos des juifs, pour ne pas parler des derives sectaires qui demandent toutes sortes de codes strictes et rituels parfaitement inutiles. Mais ce n’est pas un probleme concret pour eux, des qu’ils n’attaquent pas Israel, chose qui leur est difficile a ne pas vouloir faire, bien que leurs armees se sont montres pathetiques a tant repris contre quelquonque armee occidental. En ce qui concerne l’ONU et la bombe, Israel n’est pas signataire, je crois, des accords sur le non-proliferation, ou bien ils se sont retiree. J’en sais rien. L’ONU est un pantin ridicule de toutes facons, des lors que les USA ou un autre etat quelque peu capable de nuisances reelles dans le monde reelle s’ecartent des positions de l’ONU. Vous avez peut-etre remarque ce genre de phenomene courant le long de l’histoire de ce beau corrompu club pour diplomates fonctionnaires a vie.

    03/03/2006 à 6 h 10 min
  • Barney Répondre

    Mr Lahitte, vous comparez l ex URSS et ses bombes a l Iran??? URSS dirigeants occidentaux evolues et reflechis en tout cas d un niveau autre que le fanatisme des mollahs iraniens qui eux comme l a dit Chris utiliseront la bombe comme arme d attaque. Alors arretez votre aveuglement ou plutot hypocrisie fonde sur la lachete et l espoir de votre part qu ainsi Israel sera raye de la carte,Vous etes un antisemite qui a honte de le dire et qui prefere dire qu il est pour Saddam, l Iran nucleaire etc…ce qui revient au meme. De la meme maniere vous auriez ete pro-Adolph dans les annees 30 n est-ce pas…quand je vous disais chassez le naturel…vous me rappelez les collabos d antant. SAS mais qui est-ce cingle? Il a arrete l ecole a 3 ans ou quoi?

    03/03/2006 à 1 h 57 min
  • Jean-Claude Lahitte Répondre

    La dernière de notre « ami » Bush. Alors que, lors du récent voyage en Inde du commis-voyageur (tous les présidents le sont devenus, c’est dans l’air du temps !) Jacques Chirac qui n’aura rappporté qu’à peine 30 Air-Bus, la presse nous avait seriné – malgré la participation d’Anne Lauvergeon (Madame Areva) à ce voyage – qu’il n’était pas question que la France vende du nucléaire civil à la 1ère « démocratie du monde », et ce, en raison d’accords qui nous liaient aux Etats-Unis notamment, nous venons d’apprendre qu’à peine débarqué en Inde, George W. Bush s’était engagé à lever cet embargo pour le seul profit de son pays. En précisant « C’est bon pour notre pays » ! Sans se soucier des défilés dans les rues de New-Delhi qui contestaient l’engagement qu’a dû prendre le Premier ministre indien de se plier aux visites et aux Contrôles de l’Agence de l’énergie atomique, et qui pourraient faire craindre que, sous la pression de je ne sais quel lobby, le Premier ministre ne puisse tenir ses engagements de se limoter au domaine « civil » . Et sans que George W. Bush se soucie de la fiabilité des contrôles de l’ Agence internationale chargée de contrôler la loyauté de l’Inde. Une Agence ont, avant d’entreprendre SA Guerre en Irak, ce même GWB avait contesté le rapport constatant qu’en aucune manière l’Irak n’avait d’armes de dissuasion massive. Alors de qui se moque Bush ? sinon de ses concitoyens (mais aussi de ses alliés au premier rang desquels l’Angleterre)auxquels il veut faire croire que l’Inde qui possède la « bombe » ne représente aucun danger en tant que puissance nucléaire (malgré son antagonisme avec le Pakistan, alllié des USA), alors que l’Irak – dénué de toute arme moderne – représentait l’ennemi absolu. Alors que ce même Orak n’était pour rien (ni de près ni de loin, contrairement à ses deux « alliés », le Pakistan – qui dispose de la bombe atomique – et l’Arabie Séoudienne dont des ressortissants ont participé à cet attentat) dans le « 11/9 » ? Et je rappellerai aux Bushistes invétérés, partisans de la guerre (on voit qu’ils ne savent pas ce qu’est la guerre, des deux côtés du « front ») contre l’Irak, que ce sont des Présidents américains (le peuple américain n’y est pour rien !) qui ont « fait » Saddam Hussein, pas seulement en l’armant dans la guerre contre l’Iran, et que ce même Saddam Hussein avait été poussé à la faute par une ambassadrice américaine (tuée peu après le déclenchement de la Première Guerre du Golfe dans un mystérieux accident de voiture) en Irak qui lui avait donné le « feu vert » pour envahir la « Province ikarienne » du Koweit. Un Koweit qui avait été artificiellement détaché de l’Irak par le colonisateur britannique pour cause de … pétrole ! Alors cessons de croire aux paroles d’Evangile et au messianisme démocratique de Bush junior qui a entraîné l’Occident dans une folle aventure dont je crains qu’on ait du mal à sortir. Sauf si survient un Nixon qui avait eu le courage, lui, de mettre fin à la guerre du Vietnam, et ce alors même que les Etats-Unis avaient la « morale » pour eux. Ne venaient-ils pas (après avoir laissé tomber la France !) défendre la Liberté du Vietnam-Sud contre les communistes du Nord ? et là, au moins, il n’ était pas question de pétrole! Je rappellerai aussi aux amnésiques que c’est en voulant contrer l’URSS en Afghanistan et en armant tous les islamistes du pays qui voulaient bien tirer sur l’Armée rouge que l’on a vu arriver les Taliban. Etc. Les Présidents américains devraient toujours avoir en tête que l’enfer est souvent pavé de bonnes intentions. A plus forteraison d’intentions pas toujours désintéressées. Cordialement, Jean-Claude Lahitte

    02/03/2006 à 23 h 03 min
  • Chris Répondre

    A Pierre Jabouley, Très bon post, mais je ne suis pas objectif car j’étais (et je suis toujours) pro guerre en Irak. Quant à ceux qui sont pour qu’on laisse ces braves iraniens se doter de l’arme nucléaire, je ne sais que dire. Il est évident que contrairement à nous qui l’avons développé pendant la guerre froide comme arme de DISSUASION en cas d’agression soviétique, eux la développent comme une arme d’ATTAQUE dont la première cible sera sans nul doute Israël (et la seconde probablement l’UE). Tout cela sous couvert de nucléaire civil, alors qu’il suffisait simplement (trop peut être pour leur capacité de réflexion?) d’acheter une centrale à la France (il paraît que c’est un domaine où on excèle); notre cher président, trop cher même, se serait fait un plaisir d’y effectuer un de ses fastueux voyage diplomatique et en aurait profité pour leur refourguer un TGV et deux Airbus… Bon, sérieusement, quand est ce qu’un dirigeant aura les c…les pour aller leur tapper sur la g…le? Ce ne sera assurément pas la France (au terme de « veau » jadis utilisé par le général, je préfère celui de couille molle, et par avance toutes mes excuses au Modérateur), ni aucun autre état de l’UE, et ce sera comme d’habitude aux Américains de s’y coller. Heureusement qu’ils sont là. Déjà en 1917, puis en 1944, et enfin depuis 2001, mais quand va t’on enfin comprendre qu’il faut se prendre en main et agir?

    02/03/2006 à 16 h 56 min
  • Jaures Répondre

    cher Pierrejabouley je réponds avec plaisir à votre discours confu. Qui n’a jamais souhaité la chute de Saddam (et de tous les dictateurs d’ailleurs) ? Personne évidemment. Le problème est que: 1) l’intervention américaine s’est basée sur des mensonges 2)Qu’elle a déjà causé des dizaines de morts innocents 3) qu’elle a aboutie à une guerre civile 4) qu’elle a discrédité les démocraties à cause d’exactions avérées. 5)qu’elle nourrie le terrorisme et l’étend Voilà, c’est tout

    02/03/2006 à 14 h 07 min
  • sas Répondre

    Tout comme JF KENEDY..sas pense que le vrai danger c’est Qu’israel ait la bombe….soit la 4 eme puissance nucléaire mondiale…car eux n’hésitent pas à menacer et faire chanter… »c’est leur nature ».donc puisque l’occident par inflitration de ses gouvernements a échoué à ce simple équilibre…qu’il accepte l’autre extrêmement dangereux assurément ,qui calmera TOUTES LES ARDEURS GUERRIERES ET HEGEMONOQIUES LOCALES…’y compris des usa c’est simple…ET QUID des résolutions ONUSIENES en ce sens ???? il y a de toute evidence des gens plus egaux que d’autres… sas le stoicien

    02/03/2006 à 12 h 01 min
  • Jean-Claude Lahitte Répondre

    A « Barney » et à ceux qui l’auraient pensé sans le dire. Non, je ne crois pas que si l’Iran a la bombe atomoque, ce serait sans danger. Mais je pense que nous, pays occidentaux, nous avons laissé entrer des tas de bombes (à tous les sens du mot !) aitrement plus dangereuses qu’une bombinette. Des bombes à retardement qui sont en train de nous détruire en tant que civilisation, en tant que culture, inexorablement, de l’intérieur, comme un cancer, des bombes « pimentées » de temps en temps par des attentats comme pour nous rappeler que nous ne sommes plus les maîtres chez nous, ou nous faire comprendre que nous n’allons pas dans le « bon sens ». Je rappellerai que l’Empire soviétique a disposé pendant des lustres de bombes atomiques autrement puissantes que la bombe dont risque d’accoucher l’Iran d’ici une dizaine d’années et que ses dirigeants, et que, sachant que leur pays serait très rapidement rayé de la carte au cas où… se sont bien gardés d’utiliser cette arme. Préférant pratiquer la politique du grignotage et du pourrissement. Une politique dans laquelle l’islam est passé maître grâce à une arme dont ne disposaient ni Staline ni ses successeurs : l’immigration massive qui est une « Cinquième colonne » à la puissance 1000 ! Alors, cessons d’agiter le spectre d’une bombe iranienne alors que nous sommes incapables de faire le ménage chez nous pour nous débarrasser de dangers pires que certaine bombe! Cordialement, Jean-Claude Lahitte PS. en constatant que les Sunnites et les Chiites ne cessent de s’étriper alors que, du temps du « tyran » la paix (armée ? ) régnait entre eux, je me suis fait la remarque que cet antagonisme sanglant justifie à lui seul que Saddam Hussein ait imposé une poigne de fer aux Irakiens. Je ferai observer, puisque, unaniment, les Irakiens se plaignent de l’ « occupation » (je mets le mot entre guillemets !) américaine que, les bêtes sauvages, lorsqu’elles sont piégées dans la fosse d’un chasseur, ne se tuent pas entre elles. Elles attendent d’avoir retrouvé leur liberté ! – Dédié à Guy Millière, thuriféraire (je ne donne aucun sens péjoratif au mot !) de Donald W. Reagan (lui aussi avait un « w » dans son nom!): « La manière dont le Gouvernement voit l’économie peut être résumée en quelques courtes phrases : si ça bouge, taxez-la; si ça continue à bouger, imposez-lui une réglementation; si ça s’arrête de bouger, donnez-lui des subventions ». » (fin de citation). Un propos dont se sont largement inspirés (sans même avoir à le connaître !) nos gouvernants de l’UMPS (UMP + PS) gangrenés par le socialisme, qui, progressivement, ont imposé à notre pays une économie d’assistanat.

    02/03/2006 à 11 h 44 min
  • Maxime Répondre

    Je ne m’étais pas relu et ai repéré 3 fautes d’ortographes dans mon dernier message,je tiens à m’en excuser. Quand à vous grandpas,je suis entièrement d’accord avec votre dernière intervention:Introduire volontairement le doute sur le fait que je sois un authentique démocrate en faisant glisser derrière mon nom celui de ce fasco-frontiste de Verchère dans le but de faire de la diabolisation dissimulée sous les oripeaux de phrases à l’apparence correcte relève de méthodes dignes des pires tyrans et régimes que l’histoire ai connu.Merci grandpas. Quand à vous monsieur Lahitte,essayez donc de vous comporter avec moi et les autres comme un vrai démocrate(au sens américain du terme?)et sans hypocrisie(mais peut-ètre est-ce trop difficile pour vous?dans ce cas un petit séjour en Amérique ne vous ferait certainement pas de mal,vous pourriez y apprendre la constitution américaine,la plus ancienne du monde,véritable bible pour tous ceux qui croient en la démocratie et tout ce qu’elle implique.L’empire américain bushiste dites-vous?). Le millièriste aux propos dithyrambiques qui vous salut bien Mr Lahitte.Cordialement.

    02/03/2006 à 11 h 13 min
  • barney Répondre

    Mr Lahite, sas et autres, vous pensez que si l Iran a la bombe ce n est pas grave, vous etes ou un fou, ou un inconscient, ou un lache pret a ceder comme dans les annees 30 pour votre petit confort. Puisque le pdt iranien sera pret a l utiliser, mais cela vous vous en moquez…puisque ce n est qu Israel pensez vous qui sera vise… comme par hasard n est ce pas…chassez le naturel…collabos des nazis hier, des nazislamistes aujourdhui la majorite des francais n a pas change, des laches et des pleutres, preparez la burka apres les prochaines emeutes.( sans majuscule car vous ne meritez plus de majuscules que des minuscules comme votre influence nefaste dans le monde]

    02/03/2006 à 1 h 05 min
  • Maxime Répondre

    A tous les opposants à la guerre en Irak: Nous sommes le 13 Septembre 2001. 2 jours plus tot,l’Amérique subissait la plus grave et la plus monstrueuse attaque de son histoire,une catastrophe en termes de vies humaines:des centaines voire des milliers de morts(et PAS SEULEMENT des américains)innocents:un crime contre l’humanité.Les condamnations ainsi que les messages de condoléances et de solidarité à l’égard du peuple américain se multiplient et affluent du monde entier. Du monde entier?malheureusement non.Si la quasi totalité de la communauté internationale a effectivement condamné ces attentats en des termes plus ou moins forts et parfois avec plus ou moins d’hypocrisie pour certains pays(l’Iran,Cuba), il se trouve 2 pays,2 gouvernements qui,a priori,n’ont rien à voir l’un avec l’autre et pourtant non seulement se retrouvent pour ne pas condamner ces attentats,mais s’en réjouissent ouvertement aux yeux et à la face du monde. Il s’agit bien sur de l’Afghanistan du mollah Omar,des talibans,de Ben Laden et d’al Qaida.Mais aussi,mais aussi de l’IRAK DE SADDAM HUSSEIN!!!!! Ainsi,ce 13 Septembre 2001,Saddam déclare(je le cite mot pour mot): »Les américains ont récolté les épines semées par leurs dirigeants dans le monde entier ».Autant dire qu’a travers une telle déclaration,Saddam,indirectement,se réjouit et rigole sous cape mais ce n’est pas tout: Nous sommes le 15 Septembre,Saddam dénonce le  »fanatisme extrème »que représente à ses yeux  »la solidarité » manifestée par les Etats-Unis et l’occident pour  »lancer une aggression contre un état islamique(drole de vocabulaire de la part d’un dirigeant dont l’idéologie prone soit disant la laicité,j’y reviendrai)sur la base d’une accusation qui n’a pas encore été prouvée ».La communauté internationale dans son ensemble,les experts,les spécialistes sont convaincus que c’est Ben Laden et son réseau Al Qaida protégé par le gouvernement afghan des talibans qui sont coupables.Un seul dirigeant au monde en doute publiquement et le fait bien savoir:SADDAM!!!encore lui,comme par hasard,et ce n’est pas fini:Non seulement il doute ouvertement de la culpabilité de Ben Laden mais il parle d’aggression contre un état islamique.S’il parle d’aggression,c’est donc que,dans son esprit,les talibans protecteurs de Ben Laden et Ben Laden lui mème sont des résistants,des victimes,ils ne seraient donc pas coupables (Saddam qui prend indirectement partit pour les pires des islamistes,comme c’est intéressant,un laique dites-vous?). Mais ce n’est toujours pas fini:Nous sommes toujours le 15 Septembre,la presse irakienne(étroitement controlée par Saddam et par son psychopate de fils ainé,Oudai,directeur du journal  »babel »)se fait l’écho des pensées et des déclarations de son maitre:Ainsi,pour le quotidien officiel  »Al Iraq »les dirigeants américains  »font preuve de bétise politique », »le gouvernement américain fait preuve de réactions non équilibrées et extrèmement impulsives,son comportement pourrait conduire au déclenchement d’une guerre ou de plusieurs guerres ».Tout est dit,Saddam s’oppose ouvertement à toute guerre défensive de riposte de l’amérique en réponse aux attentats et le fait savoir,c’est le seul dirigeant au monde à avoir adopté une attitude aussi abjecte(avec les talibans bien sur).Je pourrais citer encore d’autres exemples des propos provocateurs et suicidaires de Saddam après cette tragédie (si vous désirez en savoir plus ou tout simplement connaitre mes sources,les voici:Agence France press,reuters.Ces sources ont été consultées sur le site http://spoirier.lautre.net/11sept.htm si vous ne trouvez pas,allez sur le moteur de recherche yahoofrance,tapez comme recherche:attentats du 11 septembre:réaction de Saddam Hussein et allez jusqu’au site numéro 12,c’est là que vous trouverez),le mème Saddam qui,après sa défaite lors de la première guerre du golf en 1990-1991(il,,faut-il le rappeler,avait envahit le Koweit)et jusqu’a la chute finale en Avril 2003,avait petit à petit gommé son discours de laique bien vu en Occident pour adopter celui du djihadiste totalitaire avec multiplication des références à Dien et à l’Islam(histoire d’exciter les masses musulmanes contre l’Amérique et l’Occident et de susciter des vocations kamikazes pendant qu’en réalité lui et son clan se la coulaient douce dans leurs palais avec poignés de portes et robinets en or et avec quelle argent?celui du pétrole,mes chers gauchistes,ce mème pétrole que vous avancez en affirmant qu’il était la seule motivation des américains pour déclencher la guerre,valait-il mieux qu’il reste entre les mains de Saddam et de ses 2 fous de fils?,le deuxième s’appelait Koussai,je vous le demande). N’oublions pas non plus que Saddam payait grassement(plusieurs milliers de dollars)les familles des kamikazes palestiniens du hamas et du djihad islamique.Un laique qui entretient des liens financiers avec des groupes armés islamistes(le programme du hamas prévoit la charia et ses militants ne s’en cachent pas),cela devient décidemment de plus en plus intéressant. Saddam n’avait certainement pas de liens directes avec Ben Laden et Al Qaida,encore moins avec le 11 Septembre.Mais il ne fait aucun doute qu’il est une des causes de la montée de l’islamisme en terre d’Islam ces dernières années et de son corollaire:la menace terroriste.Par sa réthorique,par son discours,ses propos,sa politique,il a très largement contribué à la montée en puissance du fascisme vert et a son entretien.Et aujourdh’ui c’est nous,les occidentaux,qui devons en supporter les conséquences et payer l’addition(les américains en tète).Dans l’esprit des intellectuels néo-conservateurs américains qui entourent le président Bush et dont Guy millière expose la doctrine et la vision dans son livre parut à l’automne 2005:le futur selon Georges W Bush,les déclarations de Saddam Hussein après le 11 Septembre ont été les gouttes qui ont fait débordé le vase.Le renversement de Saddam était donc une nécessité(personellement j’aurais préféré comme la plupart des gens que Georges Bush père le renverse en 1991 mais mieux vaut tard que jamais)car si celui-ci n’avait plus les moyens de ses ambitions(pas d’armes de destructions massives effectivement),sa mutation idéologique a révélé un dictateur certainement plus dangereux encore que le Saddam des premières années de dictature du baas en Irak. Voila pourquoi je pense que,malgré toutes les difficultés,les souffrances des irakiens comme des américains,les attentats,les prises d’otages,les tueries,le risque de guerre civile,le renversement de Saddam valait malgré tout la peine.J’attends,chers opposants à la guerre,vos réponses avec impatience.IMPATIENCE!!!!

    02/03/2006 à 0 h 46 min
  • procole Répondre

    il y a deux tendances dans les élites françaises auxquelles d’ailleurs je dénie ce titre : celle qui veulent donner des leçons au monde , et celles qui sont prêtes à jouer les carpettes. L’une comme l’autre sont également détestables.

    01/03/2006 à 16 h 46 min
  • Mancney Répondre

    Assurément, Guy Milliere, les cris de vos détracteurs montrent bien combien ceux-ci souffrent dans la fournaise de leur propre niaiserie, et leurs grincements étriqués sont en fait un brillant hommage a votre courage et a la justesse de votre diagnostique. Best, Mancney

    01/03/2006 à 15 h 03 min
  • Ethan Solal Répondre

    Cher Guy, sorry my friend, mais votre vision de l’Amérique est surannée et sent bon le chewing-gum distribué par les GIs dans les rues de Paris en 1945. Le monde a changé, au cas où vous ne l’auriez pas remarqué. L’ambassadeur des Etats-Unis nous parle de dignité, de liberté de l’homme et j’en passe et des meilleures? Mais vous plaisantez, my friend. Les USA écrasent partout dans le monde tous ceux qui peuvent l’être. Pendant qu’on crève et que les inégalités se creusent jour après jour, les élites nous bercent avec des illusions aussi réelles qu’un mirage dans un champ de pétrole au beau milieu du désert. Je suis né en Israel, je ne reconnais plus le pays où je suis né : ma famille est ruinée, un enfant sur cinq ne mange pas à sa faim. C’est la merde avec un grand M. Aux USA, c’est marche ou crève. Vous avez demandé à l’ambassadeur pourquoi 75 pourcent des prisonniers mâles de son pays étaient noirs? Vous auriez dû, mon cher Guy, my dear friend. Ethan Solal, Montréal, Québec, Canada, Amérique du Nord.

    01/03/2006 à 13 h 46 min
  • grandpas Répondre

    Pour monsieur J C Lahitte, vous devez savoir par mes post passés que je ne partage pas toutes les idées de monsieur Milliére,mais votre propre aveuglement anti-buschiste ne vous permets pas de voir certaines réalités de ce bas monde.Lenéo-shah d’iran pour plaire à ces élécteurs serait capable du pire et c’est ce type de détails que vous oubliez dans votre dogmatisme. Pour Gnome Inique Nommément Odieux. Le mépris etant trop cher pour des personnes tel que vous,je vous réponds en espérant que le webmaster laissera passer ce post. Vous êtes un béotien et parce quelqu’un ne partage votre opinion vous l’insultez,quel manque d’éducation. Vous êtes encore moins pardonnable que notre Subliminalité Astralité Seigneuriale qui si parfois est particulier,n’a jamais été incorrect et pourtant je ne l’ai jamais ménagé et pour cela je le salue. Quanr à vous Gredin Incorrect Nevrotique Obsequieux au plaisir.

    01/03/2006 à 13 h 42 min
  • Jaures Répondre

    A l’excellent JCLahitte j’ajouterai que les dépenses liées à la guerre d’Irak ont dépassées les 600 milliards de dollards, soit plus de 10 fois le PIB de l’Irak avant la guerre et près de 5 fois la somme nécessaire à l’éradication de la faim dans le monde. Et vous, que ferez vous de vos économies ?

    01/03/2006 à 13 h 40 min
  • George de Boston Répondre

    Avant son envol pour Hiroshima afin de massacrer plus de 150.000 personnes dont un grand nombre de et d’enfants, le chef de la mission le colonel Tabbets avait fait venir l’aumonier William Dowonetz pour benir la e et reciter une priere demandant a Dieu de proteger cette mission. La priere ne sollicitait pas la mansuetude divine pour les futures et es victimes. Declaration du president Harry Truman apres le ardement de Nagasaki : (140.000 victimes es et la destruction de la cathedrale catholique avec le millier de fideles qui s’y trouvaient en prieres) « Nous remercions Dieu de nous avoir donne cette arme et nous prions qu’il nous guide dans son usage ». Les Etats Unis exportent des es a fragments, brulent des civils au phosgene, detruisent l’infrastructure de pays entiers, y sement le chaos, implantent des camps de concetration qui n’ont rien a envier de ceux des pires dictatures, nt leurs prisonniers, mentent a leur peuple et les isent en invoquant des menaces inexistantes, intimident au nom de la liberte et de la democratie, la Bible a la main et au nom d’un Dieu misericordieux.La barbarie democratique a atteint un niveau de perfectionnement et d’horreur, que les sauvages les plus feroces n’auraient jamais imagines. C’est ce que le tres cher ami de Guy Milliere appelle l’ideal, l’ethique et le respect de l’etre humain.

    01/03/2006 à 11 h 33 min
  • charles martel Répondre

    pieree jaboulay parle de l inéffable kouchner j ecoutais dans un taxi ce personnage :  » au tribunal internationnal de la haye les accusés ont TROP la parole  » chassez le naturel … les procès de type stalinien ont bien commencés sous la revolution française , non ??? procès de Danton , de la Reine etc ou les  » accuses  » se voyaient coupés de parole …

    01/03/2006 à 5 h 28 min
  • sas Répondre

    Amillière….c’est vous qui faites parti des quelques intellectuels francais…et esprits éclairés… …vanité ,vanité tout est vanité… SAS qui se marre encore et encore devant tant de suffisance.

    28/02/2006 à 23 h 17 min
  • grandpas Répondre

    Tiens un donneur de leçon,cela nous manquait,et vous cher gino que faites vous ici. Vos arguments reprennent point par point,les stéréotypes de le gauche bourgeoise-bohéme française. Je ne vous salue point.

    28/02/2006 à 17 h 42 min
  • Jean-Claude Lahitte Répondre

    Que mes honorables contradicteurs qui, parce qu’ils soutiennent perinde ac cadaver le gouvernement Bush et ses vassaux, s’offusquent que l’on puisse être proaméricain et pas forcément bushiste, et surtout pas va-t-en-guerre (le mot rime un peu avec Milliière !), me permettent de citer cette phrase récente de Vladimir Jirinovski (chef du parti Libéral-Démocrate à la Douma) prononcé sur la radio russe Ekho Moskvy : « Tout pays qui prétend à une position dominante dans le monde a besoin de faire la guerre. Sinon, il perd sa position hégémonique » (fin de citation). Je pense que, comme on l’a vu dans le passé avec la France Napoléonnienne, l’Allemagne hitlérienne, la Russie Soviétique, et tant d’autres empires, les Etats-Unis bushiens en soient là. Et, parce qu’il constate que l’ intervention en Irak (mais aussi en Afghanistan, et ailleurs) est un échec, je crains que Bush et ses faucons ne soient entraînés à une nouvelle guerre sans fin en Iran. Comme le fait craindre la récente déclaration du Secrétaire d’Etat à la Défense Rumfsfeld : « L’option militaire est sur la table » (sic). Je crains surtout que les Etats-Unis qui, comme la France, sont au bord du gouffre financier avec une dette de 8 mille milliards de $, une balance commerciale largement déficitaire (645 milliards de $ en 2004, 726 milliards en 2005*), et une guerre d’Irak qui, selon des études (américaines) récentes (celles de Linda Bilmes, de l’Université de Harvard, du prix Nobel Joseph Stiglitz, de l’Université de Columbia, et celle, plus récente, des économistes de l’Université de Yale), présentera une adition de près de deux-mille milliards de $, je crains, dis-je, que les Etats-Unis ne soient plus longtemps en mesure de rester la Première puissance du monde. Et cela pour le plus grand bonheur de l’Islam conquérant (dont ils ne voient – ou ne font semblant de voir – que la partie émergente : le terrorisme !), mais aussi de la Chine, de la Russie, etc. La guerre contre l’Iran (que n’ose réclamer à haute voix Guy Millière), risque, comme l’est déjà celle contre l’Irak, de devenir pour l’Empire américain le bourbier espagnol dans lequel s’était enlisée l’armée napoléonnienne(Napoléon était venu y jeter à bas la « tyranie » rétrograde pour y semer l’esprit de la Révolution, comme Bush en Irak ou ailleurs, pour y semer celui de la démocratie !) et qui avait précipité la chute de l’Eempire napôléonnien. Et, quand on se souvient que la guerre d’Irak (pays pétrolier) a entraîné une hausse dramatique des prix du pétrole (y compros aux Etats-Unis !), et q’une guerre contre l’Iran (10% des réserves mondiales, si je ne m’abuse) ne pourra qu’aggraver la situation… Je n’écrirai certes pas cela si j’estimais que la Seconde Guerre du Golfe avait été justifiée, ou si je considérais qu’elle le serait contre l’Iran. Mais force est de constater que, mises à part les rodomontades (l’ai-je bien écrit ?) du Président iranien et ses insultes à Israël destinées davantage à ses électeurs, rien n’interdit à l’Iran de vouloir se doter d’une industrie énergétique nucléaire (même si l’on peut craindre des incidences militaires : pas avant une dizaine d’années, selon les meileurs experts occidentaux, dont la CIA et le récent Prix Nobel Baradeî). Surtout quand on se souvient que les Etats-Unis n’avaient pas réagi en découvrant que leurs alliés pakistanais (une des principales bases du terrorisme islamique, faut-il le rappeler ?) et israëliens s’étaient dotés de l’arme nucléaire. Avec leur aide ? Alors, pourqoi ne pas raison garder, pourquoi ne pas vouloir que les Etats-Unis dont les Occidentaux sont les alliés naturels, évitent de se plonger dans des guerres « messianiques » (ou prétdnues telles) au moindre chiffon rouge qui les empêchent de voir que leurs ennemis, nos ennemis,sont – déjà – dans nos murs. Comme viennent de le conatater (il était temps) les dirigeants australiens qui viennent de décider l’instauration de la chari’a en Australie… Cordialement, Jean-Claude Lahitte * le professeur Guy Millière devrait quand même savoir – même s’il le cache aux lecteurs des « 4-Vérités » (peut-être en parle-t-il dans ses livres que, jusqu’à présent, son manichéïsme exacerbé ne m’a pas donné envie de lire**) que « l’économie des Etats-Unis repose sur la planche à billets et sur la foi aveugle des peuples dans la puissance du dollar  » (Jim Reeves, in « Rivarol », 24/02/06). Une « foi » de plus en plus chancelante quand on voit des pays importants (notamment pétroliers !) remplacer le dollar par l’euro dans leurs échanges ** même si je dois à l’honnêteté de dire que les propos dithyrambiques de « Pierrejabouley » (Verchère ? j’en ai connu naguère un à Beaune. Je lui dois un excellent déjeuner. Merci encore !)m’ont donné à penser qu’ils en valaient la peine. Au moins pour les milliéristes à tous crins dont je ne fais évidemment pas partie!

    28/02/2006 à 14 h 55 min
  • Laurent Répondre

    Je vois que certains dénoncent, avec raison, l’anti- américanisme français qui vise à masquer nos propres défaillances. Pour être complet, il faudrait tout de même rappeler que les Américains ne sont pas toujours en reste dans le registre du rejet imbécile. Que l’on se souvienne des « frites de la liberté » du Congrès et autres destructions de bouteilles de vin en public il y a quelques années, sans compter les pancartes « France next » dans les couloirs de l’ONU. La décadence nous est malheureusement propre mais les réactions idiotes sont, elles, parfois bien partagées.

    28/02/2006 à 11 h 15 min
  • Gino Répondre

    Cet article m’inspire ces quelques réflexions sommaires. Je suis de l’avis de Guy Millière sur le fait que la France est mourante à cause de ses élites. Malheureusement son argumentation glisse comme très souvent vers une critique 100% Française. C’est un peu mal-venu d’un homme qui émarge sur des deniers publics. Je conçois que nos « élites » donnent une détestable impression à leurs interlocuteurs étrangers, car elles se comportent en donneuses de leçons avec la même morgue et suffisance dont elles font preuve à l’égard du peuple français. Je suis tout de même surpris de ce qu’un ambassadeur des USA soit si mal informé sur la Nomenklatura qui mine ce pays, et qu’il faille qu’un dévoué comme Guy aille le briffer en coulisse sur ce sujet. Et tout comme Jean-Claude Lahitte, je me demande quand ledit Millière va finir par entrevoir que le leadership américain n’est plus un axiome absolu. (Cordialement Monsieur J.C. Lahitte). Quant-à Grandpas, s’il n’a rien à dire, qu’il se barre tout simplement.

    28/02/2006 à 0 h 19 min
  • HyPNOS Répondre

    Le navire France a de l’eau plein les cales. Il s’enfonce sous la ligne de flottaison et son orchestre joue du violon sur le pont. Les passagers les plus avertis ont mis les canots à la mer pour rejoindre le continent occidental le plus proche. Les autres sont persuadés que le paquebot est insubmersible et résistera à la tempête; aux icebergs; aux bombes terroristes; aux mutineries; et bien sûr que les compartiments étanches ne cèderont pas… C’est beau l’optimisme. Mais c’est surtout tragique. Cette énième pensée de Guy Millière me conforte surtout dans mon projet de départ définitif. Je me prends à rêver au jour où je pourrais lire ce forum depuis les USA avec une green card en poche en regardant l’avenir avec un peu plus de sérénité que je ne le vois actuellement. Mais il faut encore ramer. Courage !

    27/02/2006 à 22 h 20 min
  • anonyme Répondre

    Vous �tes entendu, monsieur Milli�re. Peut-�tre pas dans « le Monde », mais les gens, comme dirait Bush, « ne se font pas une opinion en lisant les journaux ». Les blogs fleurissent, les webmags et les forums se remplissent de gens qui doutent. Les �meutes, la crise des carricatures, les attaques des bien-pensants qui balaient les valeurs et l’histoire fran�aises (Austerlitz oubli�e !), tout cela fait que les simples citoyens en ont marre. Chirac est sans doute la derni�re esp�ce de pal�o-socialiste qui est au pouvoir. La prochaine g�n�ration, plus libre, plus ouverte que les anciens marxistes fi�vreux, fera un pas dans la direction du conservatisme. Rioufol fait un tabac avec deux colonnes chaque vendredi dans le Figaro. Il y a une certaine demande. Courage monsieur Milli�re, comme Schr�der a disparu de l’Allemagne, l’influence d�testable de Mitterand, Chirac et autres nuisibles dispara�tra d�s 2007. Merci monsieur Milli�re pour votre combat.

    27/02/2006 à 20 h 20 min
  • Jaures Répondre

    « Ils (les membres de l’inteligenstia française) ne voient pas comment le monde évolue et se transforme ». G.Millière toujours prét à dénoncer la « cuistrerie » des autres est-il capable d’une remise en cause. Persuadé que non, je m’en charge moi-même. Voci un petit florilège de ses différents écrits sur l’Irak (archives des 4V). 2004 « Dans l’essentiel du pays, l’ordre règne. »  » LIrak s’assainit et se stabilise »  » On voit quels pas immenses ont été accomplis depuis le début de la guerre  » 2005. « Le régime des ayatollah en Iran est à bout de souffle »  » Al Qaïda et l’islamisme sont blessés à mort »  » La libération de l’Irak est venue » 2006. « Le terrorisme reflue en Irak » Alors que chaque mois les soldats américains tombent par dizaines (2300 morts, plus de 20 000 blessés), les civils Irakiens par centaines, que la guerre civile s’installe, qu’à l’évidence on a voulu faire prendre un recensement pour des élections libres, que la production de pétrole, d’eau potable et d’électricité est en deça de l’ère Sadam, M Millière veut encore donner des leçons de clairevoyance. Qu’il retourne donc aux E.U avec son pote Stapelton s’occuper de la Nouvelle Orléans.C’est vrai qu’ici ce n’est pas la joie mais je ne compte pas sur le libéralisme, ni sur G.Millière pour arranger la situation.

    27/02/2006 à 16 h 02 min
  • TEO Répondre

    Bonjour, Contrairement a ce que disent beaucoup, les critiques a l’égards de la France ne sont pas l’apanage des pays anglo-saxon : De plus en plus de pays interne et externe a l’Europe sont fatigués de l’arrogance, la superficialité et de l’atittude de « donneur de leçon » de la France. La ou il y a une réel injustice, c’est a l’égard des USA qui semble avoir été choisi comme bouc emissaire de la population et les medias francais. Le paradoxe est que pour une majorité d’américain, la France reste l’un des pays favoris et Paris la ville la plus belle au monde. Question: Est-ce que la France, dont la politique exterieur est centré sur le moyen orient, ne fait pas que de s’aligner sur la haine de ces pays a l’égards des Etats-Unis ? La haine Francaise a l’égard des USA est trop irrationnel pour qu’elle n’est pas été pré-fabriqué: pour ma part, je suis convaincu que c’est le cas. Cordialement, TEO

    27/02/2006 à 14 h 47 min
  • Jean-Claude Lahitte Répondre

    A mes honorables correspondants. Outre que je ne suis pas (loin de là, américanophobe*, je ne « crève pas de rage » de voir que les Etats-Unis sont la première puissance du monde**. Il en faut bien une. Pourquoi pas les Etats-Unis alors que la France ne doit avoir aucune prétention à l’être. Je crève plutôt de rage de voir la France dans la situation où ses gouvernants l’ont mise. Et si des gens doivent quitter la France, ce ne sont pas ceux qui ont l’esprit d’entreprendre, le goût du travail, de la création et du risque mais bien les politiciens de tous bords qui l’on mise dans cet état, et tous ceux qui bavent contre elle (et non contre ses dirigeants que Guy Millière me semble au contraire ménager) alors que, payés par l’Etat français, ils devraient être ses premiers serviteurs… et accepter de se mouiller en dénonçant à l’intérieur*** et non pour la galerie, comme le fait la Cour des Comptes qui ne règle en définitive jamais aucun … compte) Et je ne parle pas non plus de tous les allogènes venus non pour y travailler, mais pour profiter de tous les avantages sociaux ou autres que l’Etat leur distribue avec notre argent, et pour y proliférer. Jean-Claude Lahitte * pas seulement parce que ma fille, mon gendre et leurs trois enfants s’y sont installés ! ** je craindrais plutôt que, à cause de dirigeants aveugles, aventureux ou messianistes qui s’imaginent que, comme l’Islamn, la démocratie peut s’instaurer par le glaive, ils ne sombrent à leur tour … *** comme l’avait fait, avec courage, Vauban dans une lettre célèbre adressée à Louvois et dans laquelle ce grand serviteur de la France dénonçait la façon dont étaient traités les appels d’offres !

    27/02/2006 à 12 h 35 min
  • Laurent Répondre

    La plupart des Français ignorent quel regard est porté sur leur pays à l’étranger et plus particulièrement dans les pays anglo-saxons, tant leur conditionnement est complet… Ce qu’ a pensé cet ambassadeur lors de cette rencontre doit valoir son pesant d’or…

    27/02/2006 à 11 h 47 min
  • Maxim Répondre

    Cher Guy Millière,je tiens avant tout à vous dire que bien que ne partageant pas absolument toutes vos idées(Israel,le libéralisme à l’américaine,l’administration Bush)j’ai éprouvé un grand intérèt,voire mème un certain plaisir à lire certains de vos ouvrages,notammentle futur selon Georges W Bush.Cela a été pour moi comme une bouffée d’oxygène et je ne dois pas ètre le seul dans ce cas là.Fervent partisan de la guerre en Irak,j’ai du affronter les méchancetés,les sarcasmes et les moqueries de certaines personnes aveuglées par leur haine de l’amérique.C’est là que j’ai basculé,c’est à partir de cette période douloureuse que je suis devenu pro-américain,par réaction à la vague haineuse d’anti-américanisme qui a déferlé sur la France,mon pays que j’aimais tant et dans lequel je ne me reconnais plus.j’aurais souhaité que,à défaut d’avoir participé à la guerre,nos soldats contribuent à aider le peuple irakien à progresser sur le chemin de la souveraineté(par la formation des nouvelles forces de sécurité),de la démocratie et de la liberté.Mais malheureusement,comme l’a dit Bernard Kouchner,nous n’avons rien fait,RIEN!!!La liberté,comme le disent si bien les américains,n’est pas gratuite(freedom is not free peut-on lire sur les pancartes et les banderolles de l’autre coté de l’atlantique)et,n’en déplaise aux pacifistes et autres gauchistes qui doivent me lire en ce moment mème,celle-ci implique des sacrifices dont la guerre fait malheureusement partie,c’est un fait,fait que l’histoire confirme.Le peuple irakien n’aurait jamais pu se libérer tout seul sinon il y a bien longtemps qu’il l’aurait fait,seul une intervention armée pouvait mettre fin à la dictature du boucher de Bagdad,dictature sanglante il faut le dire(voir le livre noir de Saddam Hussein)et,ne vous en déplaise chers anti-américains,seul les américains pouvaient mener à bien cette intervention armée.Comme l’a encore une fois très bien dit Bernard Kouchner(qui,chers gauchistes,n’est pas un méchant libéral),la première arme de destruction massive,c’était Saddam lui-mème et rien d’autre.Certains objecteront qu’il y a d’autres régimes détestables sur la planète,la réponse à cela devra ètre adaptée en fonction de la situation(en ce qui concerne l’Iran j’ai ma petite idée,on ne peut pas laisser un nouvel holocauste se produire,nucléaire celui-ci)car rien n’est pire que l’immobilisme et le statu quo dont la France et l’ONU sont championnes.Mais revenons à Guy Millière(je n’ai pas fini d’écrire sur l’Irak,l’Iran et le reste de l’actualité,il y a tellement à dire),je trouve,monsieur, que vous avez fait preuve d’un certain courage en publiant ces livres et j’espère très sincèremment que vous continuerez à en écrire et à en publier d’autres notamment sur les Etats-unis.Surtout ne vous laissez pas démonter par nos adversaires car nous avons(les pro-américains de toutes tendances politiques,et oui chers gauchistes,on peut ètre de gauche et pro-américain,allez donc faire un tour en Angleterre ou en Pologne,j’ai vécu dans ce dernier pays,je sais de quoi je parle)besoins d’hommes telle que vous pour combattre la pensée unique dans ce pays et l’anti-américanisme,idéologie mélant le fascisme traditionnel,le fascisme vert(islamisme),le communisme et sa version light:le socialisme.Merci monsieur Millière,merci beaucoup.

    27/02/2006 à 5 h 27 min
  • Barney Répondre

    A JC LAhitte ; et oui continuez a crever de rage et de jalousie que les US sont la puissance du monde, et pas la France ce nain islamo-gauchistes aux habitants paresseux laches malodorants et hypocrites.

    27/02/2006 à 4 h 55 min
  • Mancney Répondre

    JCL:  » Je crains, Monsieur Millière que vous n’ayiez plus votre place en France. » Cher Jean-CLaude Lahitte, sorry de m’en prendre encore a vous. Nothing personal, promis, mais si vous voulez ejecter les mecs qui pensent comme ca : « Et moi qui voudrais que la France survive, je voudrais dire humblement que la France ne survivra que si elle retrouve l’idéal, l’éthique, le respect de l’être humain… » … il va vous rester quoi dans l »hexagone? N’etes vous pas informé des nombreux departs de Francais de qualités, et de tous les ages? Ces departs vont croissants et vous le savez bien. Remerciez plutot Guy MIlliere, qui essaie de faire renaitre dans notre pays les qualités que les Francais, gouvernants et peuple, ont perdus ou au moins occultés. Et tachez de le garder car ils ne sont pas si nombreux a avoir son courage et sa lucidité. Les Etats Unis sont une grande puissance, car ils sont un grand Peuple, et ils sont un grand Peuple car ils ont des Valeurs, des Valeurs, des Valeurs. Ca aussi c’est dur a piger? Amicalement, Mancney

    27/02/2006 à 1 h 45 min
  • Alborg Répondre

    Je n’ai aucune opinion tranchée sur ce G.Stapleton, ne le connaissant ni d’ève ni d’Adam pour quoi que ce soit, et encore moins comme ambassadeur. Par conséquent, je n’ai aucune opinion sur l’article de G.MILLIERE non plus ! Néanmoins je dirais qu’à titre complètement SUBJECTIF ses propos résonnent assez fort en moi dans la mesure où, tout comme Mancney, j’ai pu approcher d’innombrables fois des Anglo-Saxons de toute provenance (UK,USA,New-Zealand,Ireland…)et ne peux que confirmer INTUITIVEMENT les impressions(ou certitudes?)que G.MILLIERE a récoltées au cours d’une séance où aucun d’entre nous n’était présent, n’est-ce pas ! Par contre je confirme absolument ce que MANCNEY nous expose quant au caractère Américain en général, et surtout l’image assez désastreuse de la France dans le monde et ce déjà depuis de longues années!! MANCNEY a également mis le doigt sur une manière bien française de s’illusionner quant à la sympathie REELLE du reste du monde pour votre nation! J’aurais à cet égard plus d’une anecdote cruelle à citer, moi le Belge(et voila qui me vengerait d’un seul coup de toutes vos « blagues Belges » -tiens,à propos on dirait que ça a complètement disparu?!)…. Mais j’ai trop de liens avec la France de toujours AUSSI pour exercer cette cruauté, rassurez-vous! Meilleures pensées Alborg Alborg

    27/02/2006 à 0 h 16 min
  • grandpas Répondre

    Cher mobsieur Lahitte, Si,je ne partage pas tous les avis de monsieur Milliére surtout sur son aveuglement face à l’islam en Europe,je ne peux comprendre la même cécité chez les américanophobes de tous poils qui ne voient les baobabs dans leurs orbites. Ce n’est un borgne veillissant ou sa fille même avec un prénom tel que « Marine » qui nous sauveront de la chute finale.Il faudrait un réveil mais nous sommes tellement endormis par nos élites cacochymes. Un duel « Marine »-« Royale » voudrait pas être matelot. C’est nous les guards de la « Marine »,c’est nous les mariniers de la »Royale ». Cordialement.

    26/02/2006 à 23 h 23 min
  • davidmartin Répondre

    Alors, l’Irak ? Les tensions sont dus aux lopettes islamistes de Zarkauoi, pas aux USA. Les 3 élections démocratiques et la tranquilité dans 90% du pays sont sans doute un mirage. L’Afghanistan ? Là aussi, chute des talibans, élections libres… Le Kossobo ? Hum, c’est Clinton qui s’est chargé (ha ha) du dossier, il me semble, avec l’appui de l’Europe. Cela explique sans doute ceci. La nouvelle Orléans : cette ville où, par la faute d’un maire (démocrate) inapte, d’un gouverneur (démocrate) incapable , d’écolos (de gauche) qui ont refusé que l’on renforce les digues… comme quoi, les USA aussi peuvent faire des conneries. Reste que le cyclone a tué 15 fois moins que la canicule en France. Mr Millière dénigre la France. Mais c’est tout à fait normal de la part d’un esprit censé et honnête.

    26/02/2006 à 21 h 59 min
  • Jean-Claude Lahitte Répondre

    Questions à Guy Millière : – combien de temps encore les Etats-Unis pourront-ils être considérés comme « la plus grande puissance du monde ». Après la manière dont ils ont géré où gère l’Irak, le Kossovo, l’Afghanistan, l’après Nouvelle-Orélans, l’invasion de tous les produits fabriqués à l’étranger (pas seulement le textile ou l’automobile ?) – pourquoi continuer à toucher un traitement de l’Etat français et continuer non seulement à dénigrer la France, en faisant semblant de s’en faire le défenseur devant un ambassadeur américain, mais aussi à prétendre « se sentir » davantage américain que français. Je crains, Monsieur Millière que vous n’ayiez plus votre place en France. Car, dans tous vos propos, vous vous en prenez davantage à la France qu’à tous les dirigeants de l’UMPS (UMP + PS) qui l’ont mise au bord du désastre. Même si je conviens que les Français ont les gouvernants qu’ils méritent, je pense qu’ils ont été abusés par les médias, par l’Education nationale, etc. et qu’ils sont plus à plaindre qu’à blâmer. Cordialement à tous, Jean-Claude Lahitte P.S. A Guy Millière qui se flatte de l’avoir bien connu, je rappellerai ce propos de Donald REAGAN : « Le Gouvernement, c’est comme un bébé : un tube digestif avec un gros appétît à une extrémité et aucun sens des responsabilités à l’autre. »

    26/02/2006 à 18 h 12 min
  • Mancney Répondre

    J’aurais bien aimé y assister, a ce dejeuner, non pas en tant qu’intellectuel, mais en tant que petite souris – enfin, en vieux rat – et pouvoir entendre tout ces discours. J’aurais bien aimé entendre Craig Stapleton parler de liberté, d’ideal démocratique, et de Civilisation Occidentale. Attristé, mais pas surpris de la prestation des French « elites » que decrit Guy Milliere. On a vu, et revu, et rerevu, cette piece endemique, ou, les pieds dans la m… , on a chanté, on chante et l’on chantera. Cette incroyable, et presque unique au monde, tendance Francaise a donner des lecons, ce manque de realisme et de pudeur intellectuelle, sont insupportables. On aurait pu croire a de l’orgueil, ce n’est que du pathetique. Il existe un aveuglement Francais, une reelle cecité et du Ridicule aussi. Et le Monde entier le voit, ainsi que notre lente descente vers la disparition. Bien sur, l’Ambassadeur a ecouté sans rien dire, et il a bien enregistré. Les Americains laissent parler, et ne montrent pas ostensiblement ce qu’ils pensent. Ils expliquent rarement et n’aiment pas contrarier. Il faut connaitre leur fonctionnement, Guy Milliere le connait bien. Craig Stapleton est venu sonder ce qu’il pensait etre ses plus « proches » alliés Francais, au niveau des idées. Well, je vois d’ici le rapport qu’il a du envoyé a Condi Rice et a Georges Walker! En un seul mot? Hopeless! Oui, Guy Milliere la France a un beau passé, y compris Yorktown, mais :  » .. mais elle n’a cessé d’être trahie par ses élites. Nous sommes dans une sorte d’ancien régime. Une caste politique, journalistique, universitaire qui se reproduit par initiatisme et qui vit de prébendes et de privilèges, plane au dessus des malheurs du pays sans rien comprendre.  » Je comprends fort bien et je partage, modestement, vos ressentis pendant ce dejeuner, et deplore, encore une fois, que des liens serieux de complicité intellectuelle n’aient pas pu etre tissés avec les Americains, qui appartiennent, « bien plus que d’autres », a notre Civilisation Occidentale, et qui, par respect du passé et de l’Histoire, nous aiment bien plus que nous les aimons. Comme dirait un de mes bons amis, « ce qui me gene, ce n’est pas de faire mal, c’est de ne pas saisir l’occasion de faire bien. » Merci, Guy Milliere. All the best, Mancney

    26/02/2006 à 17 h 47 min
  • Jean Lançon Répondre

    Liberté et dignité : tout est dit. Il est bien triste que ces deux mots soient en train de disparaître du vocabulaire français…

    26/02/2006 à 14 h 46 min
  • Hayek Répondre

    Feindre la réalité ne l’empêche pas d’être,aussi cruelle soit elle..Joli plaidoyer Mr Milliére,n’est pas forcement arrogant ceux que l’on croirait être.. ENDURING FREEDOM!

    26/02/2006 à 13 h 51 min
  • Hayek Répondre

    Feindre la réalité ne l’empêche pas d’être,aussi cruelle soit elle..Joli plaidoyer Mr Milliére,n’est pas forcement arrogant ceux que l’on croirait être.. ENDURING FREEDOM!

    26/02/2006 à 13 h 51 min
  • grandpas Répondre

    Ah ce cher guy, Il a des relations autre chose que ces galopins des 4v qui le critique sans arrêt sur ces prises de position.Mais nous on l’aime bien ce cher guy. Dites mon cher guy,auriez vous changé de nom,j’ai un ami dont les parents se prenommaient « Dondevélo ». Bien à vous.

    26/02/2006 à 10 h 39 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: