Crise ukrainienne et conflit mondial

Posté le mars 19, 2014, 11:50
6 mins

La crise ukrainienne donne vraiment à réfléchir. Elle met en exergue plusieurs éléments inquiétants.

D’abord, l’habitude, qui frise la manie, qui s’est instaurée en France et à Bruxelles, depuis plus de 15 ans, de se mêler de ce qui ne nous regarde pas. Ce comportement récurrent est visiblement la trace d’une soumission aux visées des États-Unis, sans que les intérêts de l’Europe soient pris en considération.

On a commencé par le conflit des Balkans, où l’OTAN (donc les USA) s’est imposé, mais où l’UE a pris des engagements politiques et militaires, en en supportant les responsabilités et les conséquences. Le résultat a été une hécatombe pour remplacer un régime autoritaire par un autre, le dépeçage de la Serbie, et la création manu militari d’un État du Kosovo (regrettable précédent), préalablement vidé des Serbes chrétiens remplacés, sans consultation des peuples, par des Albanais mu­sulmans. Au final des tensions durables dans toute la région.

A suivi notre participation à la guerre d’Afghanistan, aussi hors de notre zone d’intérêt, coûteuse en vies humaines et en budget, pour un résultat nul (prévu dès l’origine par les diplomates expérimentés) et une retraite honteuse, conduisant à l’abandon de la population aux chefs de guerre qui tiennent le pays depuis des siècles.

Puis, l’invasion de l’Irak, qui n’est même pas en Europe, et avec qui la France avait des liens traditionnels, pour remplacer un dictateur relativement favorable par un régime dictatorial carrément hostile et instable, et non sans avoir fait fuir les chrétiens qui y étaient depuis 2000 ans, et massacré des dizaines de milliers de civils.

Enfin, en Libye, où nous a con­duits l’imprudence de Sarkozy, guidé par l’infaillible clairvoyance de BHL, qui nous a donné l’occasion de fournir en armes une rébellion incontrôlable, et de laisser un pays en ruine et sans autorité politique, et qui répand partout le trouble.

Nous ne devons qu’à l’habileté de Poutine d’avoir échappé de justesse à l’initiative irresponsable d’une intervention en Syrie, pour soutenir une rébellion peuplée de nos adversaires, armés par nous, non sans nous mettre à dos la Syrie avec qui nous avons des relations acceptables depuis fort longtemps – et, avec elle, son principal soutien (russe).

À chaque fois, notre armée, de plus en plus mal dotée, fait les frais de l’opération, en hommes et en matériel, au détriment de ses missions traditionnelles.

Aujourd’hui, c’est le tour de l’Ukraine – en fait de la Russie ! On n’a pas peur du ridicule. Barroso et Hollande en face de Poutine, il faut le faire !

Il faut surtout n’avoir aucun sens des rapports de force (même en intégrant le soutien de l’OTAN), ni aucune culture historique.

Il faut ne pas savoir que l’armée russe est aujourd’hui la plus puissante et la plus moderne du monde, et qu’elle aurait l’avantage du terrain.

Il faut ignorer aussi que, pour avoir un jour le contrôle de l’Eu­rope, les USA se sont fixé pour but depuis 60 ans d’étendre leur influence à tous nos voisins, ce pour quoi la mainmise sur la Finlande, l’Ukraine, la Turquie et l’Iran est déterminante.

Pour la Finlande, l’intégration dans l’Union européenne est acquise. Pour la Turquie, son in­tégration dans l’OTAN l’est aussi et des pourparlers avec l’UE se poursuivent. Pour l’Iran, la diplomatie « un pas en avant, un pas en arrière » prévaut depuis deux ans, en raison du risque nucléaire et de la proximité d’Israël. Reste l’Ukraine.

Il faut encore ignorer qu’un des objectifs majeurs de la stratégie russe est l’accès aux mers chaudes, dont la Crimée et les Dar­danelles sont les passages obligés.

Comment des politiciens peuvent imaginer une minute faire renoncer Poutine à une position stratégique si essentielle ? Le seul fait qu’une telle idée puisse germer dans des cerveaux est l’indice indiscutable de l’ignorance et de l’impéritie.

À croire que Monsieur Hollande prend ce genre de décision sur son scooter… n

11 réponses à l'article : Crise ukrainienne et conflit mondial

  1. IOSA

    21/03/2014

    Ben là on va pas déclarer la guerre à Poutine ?

    La Lybie..la Syrie…ça on peut déclarer la guerre (normal, ils sont largement inférieur en tout), mais quand il s’agit de plus gros, il n’y a plus personne !!!

    Bon, je propose une solution qui coute pas chère a faire.

    Il faut faire comme Poutine, on déclare que l’Ukraine est annexée par l’Europe.

    Répondre
  2. 20/03/2014

    L’empire Romain était aussi le plus puissant et fut victime de la corruption ; l’Amérique est depuis un siècle la puissance dominante qui se nourrit des conflits qu’elle entretient dans le monde. Cette puissance est le cinquième empire dont parle Daniel il repose sur des pieds d’argile et de fer Pour moi le fer c’est l’armée et l’argile les peuples, ce détachera de la montagne la pierre de justice et de vérité et cette statue de Nebucadnestar s’effondrera. Imaginons les peuples spoliés de leurs biens tels que les indigènes des Etats-Unis ces indiens mis dans des réserves et ces sudistes victimes des coups tordus de ceux qui sortent de l’école de Boston ces marchands du temple qui exportent leur libéralisme dément. Dans son combat David tue Goliath l’Amérique à aussi son talon d’Achille, ce point faible est l’immoralité le mensonge ; et la secte du dollar se dévoile. Obama n’a pas à intervenir dans les affaires européennes mais il est vrai en confiant notre défense à L’OTAN nous sommes les obligés du système satanique dont il faut nous affranchir
    Il faut à l’Europe un général de Gaulle, hors de chez nous bases de l’OTAN le plan Marshall est depuis belle lurette remboursé ; les Russes ont payé en vies humaines le prix fort pour nous libérer du nazisme les ricains en tirent profit et honneur. Car le rouleau compresseur a fait énormément de victimes civiles en Normandie mais cela est mis sous le boisseau du silence

    Répondre
  3. caillou

    20/03/2014

    L’armée russe la plus moderne et la plus puissante du monde ? Où avez-vous vu jouer ça ? Il n’y a pas un pays plus en avance technologiquement que les USA ! Même avec un potentiel nucléaire légèrement inférieur, ils ont de quoi ratiboiser 10 fois la planète ! En ce qui concerne le matériel ils en ont plus que les Russes qui ont actuellement un problème contrairement à vos affirmations de vieillissement d’une partie de leur matériel ! Avance technologique et maîtrise et contrôle des technologies liées à l’informatique pour ne parler que de cela, c’est incomparable ! En ce qui concerne le pouvoir de la recherche, idem ! Alors ? ? ?

    Répondre
  4. M

    20/03/2014

    « l’invasion de l’Irak, qui n’est même pas en Europe, et avec qui la France avait des liens traditionnels, pour remplacer un dictateur relativement favorable ». Un dictateur très favorable au programme « Pétrole contre Nourriture » dont des sociétés et des politiciens français dont Messieurs Chirac et Pasqua ont bien profité, n’est-ce pas? Quant à l’instabilité du pays où les élections sont libres, celle-ci provient du terrorisme islamiste que la Fraaannnce a bien du mal à combattre sur son propre territoire. Alors, toujours la poussière et la poutre, messieurs les Français? On n’en sort décidément pas…

    Répondre
  5. 20/03/2014

    Ils sont devenus fous Hollande a pour conseillers BHL et ATTALI et comme ministre des affaires étrangères Fabius et pour porte parole au gouvernement une adepte de la fondation Soros celui qui finance des mouvements tels que les FEMEN et autres mouvements qui ont déstabilisé l’Ukraine, ce sont des monstres et criminels et un jour il faudra faire le bilan de leurs méfaits mais il faudrait un tribunal international neutre hors de la Haye centre satanique qui juge condamne les victimes et non les criminels
    Comme au temps de l’occupation nazie les Russes de KIEV sont marqués de l’étoile jaune des passe ports sont attribués aux pros européens donc américains car le quatrième Reich est présidé par OBAMA au service du grand Führer qui se dissimule derrière des Goldman Sachs fondation Soros et compagnie
    Comment réagirait l’Amérique du nord celle des « illuminati » si la Russie et la Chine installaient des bases militaires en Amérique du sud et fomentaient des révolutions pour dire aux indigènes spoliés de leur terre vous êtes chez vous chassez l’occupant et vous les sudistes demandez votre autonomie, cessez de vous plier aux dictats de ces pseudos gendarmes du monde qui sèment chaos misère dans le monde partout où ils interviennent

    Répondre
  6. druant philippe

    19/03/2014

    Et si après tout , le but des mondialistes Hollande / Obama / Merkel / Cameron était bien la guerre pour éliminer l’ excès de population et redémarrer le bidule économique une fois la guerre terminée ?

    Répondre
  7. Agathe

    19/03/2014

    L’histoire n’est pratiquement plus enseignée à l’école, sauf celle du XXeme, si bien qu’on peut faire dire n’importe quoi aux nouvelles générations de politiciens. Et personne ne s’étonne.
    Soutenir des musulmans contre des chrétiens en Serbie est honteux et ahurissant.
    Puisque Obama donne des conseils et des avertissements à Poutine, inversement, Poutine devrait conseiller Obama ! Après tout, ils sont chrétiens tous les deux…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      20/03/2014

      et quand  » on dit  » enseignée  » …

      Répondre
  8. 19/03/2014

    La Crimée , j’ai confiance en Poutine mais pas à l’Axe du Bien

    La Crimée a voté librement pour intégrer la Russie . Les tartares , les ukrainiens minoritaires contestent ce vote et certains sont prêt à partir ou fuir en Ukraine . Ce que je pense c’est que Poutine laissera partir librement tous les ukrainiens , tartares qui veulent aller en Ukraine . A mon avis ceux qui resteront en Crimée ne seront pas menacés et seront citoyens comme les russes .
    Poutine n’agira pas comme notre cher Kouchner , BHL , Madeleine Albright qui ont été complice d’une épuration ethnique au Kosovo contre les serbes et leur déportation en Serbie actuelle , qui ont toléré l’horrible trafic d’organes de prisonniers et cadavres serbes , la dévastation du patrimoine orthodoxe églises et cimetières du Kosovo . Les quelques serbes qui sont resté au Kosovo ont peur , n’ont pas d’avenir et sont la cible permanente des albanais .
    L’  » Axe du Bien  » l’UE et les Etats-Unis n’ont pas a être indignés de la position de de Poutine .
    L’Axe du Bien a été complice de l’annexion d’une partie de Chypre par la Turquie , a fait la guerre à la Serbie pour donner son indépendance au Kosovo après une épuration ethnique , la guerre à l’Iran sur un mensonge d’armes de destruction massives ( ADM ) , en Afghanistan à la recherche de Ben Laden , en Libye , a financé les printemps arabes pour déstabiliser les pouvoirs en place , a financé des ONG pour déstabiliser le pouvoir en Ukraine , en Russie , en Amérique du Sud etc , a fourni des armes aux rebelles en Syrie etc , etc . Partout ou l’Axe du Bien est intervenu c’est la désolation , des ruines et des guerres civiles . On peut dire que depuis une vingtaine d’année l’Axe du Bien a été responsable de la morts de plusieurs dizaines de millions d’individus , mais pour leur bien .
    La Crimée sera russe et tout le monde oubliera pour le bien de tout le monde .

    Répondre
    • Agathe

      19/03/2014

      Les USA ont une politique extérieure incompréhensible pour nous, européens et français, avec nos traditions.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        20/03/2014

        les U.S.A. ont , à l’exception de courtes périodes  » isolationnistes  » , toujours eu la même politique étrangère qui peut se résumer en une phrase  » faire du dollar  » cela va des guerres au coca-cola ou à Hollywood ! … Millière confirmera ( sic )

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)