De la nécessité de comprendre le monde

Posté le décembre 20, 2006, 12:00
8 mins

L’un des problèmes majeurs de la société française, peut-être le problème majeur, est l’inaptitude de ceux censés constituer ses élites à comprendre le monde tel qu’il devient. Dans nombre d’autres pays du monde, et en particulier dans ceux qui parlent anglais, on comprend que la mondialisation accélérée dans laquelle nous sommes est un fait et que ce fait doit être expliqué par les intellectuels et pris en compte par les hommes politiques.

Dans d’autres pays que la France, cette compréhension a des difficultés à pénétrer. Mais à peu près nulle part, en dehors de la France, cette compréhension ne se heurte à autant d’obstacles.

Quiconque se rend dans une librairie à Paris ou en province aura tôt fait de voir qu’au rayon concerné, on trouve essentiellement des livres « altermondialistes » où de doctes « experts » expliquent qu’« un autre monde » est possible, que la « richesse doit être partagée », que le « capitalisme est injuste », qu’il faut un « modèle différent ». Ils dénoncent un étrange dogme dont moi, intellectuel libéral, j’ignorais l’existence : le « néolibéralisme », appelé aussi quelquefois « ultra-libéralisme ».

Certains livres parlent d’internet, de la micro-informatique, de la finance, mais ils sont placés dans des rubriques très spécialisées, comme si ce dont ils traitent devait éviter de rappeler aux « experts » susdits ce qui se passe dans une réalité avec laquelle, en élaborant leurs élucubrations absconses, ils semblent avoir perdu tout contact. Celui qui veut en savoir davantage est très vite conduit vers un choix restreint avec d’un côté le remarquable livre de Charles Gave (« C’est une révolte ? Non Sire, c’est une révolution ») et d’un autre côté l’ouvrage bien moins pertinent de Daniel Cohen (« Trois leçons sur la société post-industrielle ») : aucune approche d’ensemble, aucun best seller, aucun ouvrage de vulgarisation.

Je ne voudrais pas en déduire que le monde vu de France est le monde selon José Bové, mais je suis obligé, de plus en plus souvent, de le penser. Le travail intellectuel en ce domaine n’étant (à l’exception de Gave) pas fait, les discours des candidats à la plus haute fonction de l’État sont à l’avenant. À gauche, on est « à gauche » selon la formule consacrée, on promet de réintroduire du « politique » dans « l’économie » de façon à ne pas laisser « tous les pouvoirs aux forces de l’argent ». À droite, on prétend être plus rationnel, et on l’est quelquefois, mais on finit par faire des promesses étrangement parallèles.

Nicolas Sarkozy est le seul homme politique dans la bouche de qui j’ai entendu des propos sensés sur le sujet. Je regrette que les propositions qui accompagnaient ces propos aient semblé, elles, très en retrait. Je pense que proposer davantage dans le contexte de cécité qui est celui de la France aurait été suicidaire.

C’est parce que je ne puis me résoudre à cette cécité que j’ai décidé de consacrer mon prochain livre (« La septième dimension ») à la grande mutation du monde, car, c’est un fait, cette mutation se fera, elle est déjà largement en marche, et le risque actuel est qu’elle se fasse sans la France, voire (le pire n’est jamais sûr, je sais) sans l’Europe.

Déchiffrer cette mutation n’est pas simple et implique de se défaire de nombres d’anciennes façons de penser. Ce qui change est non seulement la façon de produire, de vendre, de créer, d’échanger, de communiquer, ce sont aussi les rapports au travail, à l’économie, à l’entreprise, à la culture, les relations des êtres humains entre eux, les définitions et le statut de la matière, du vivant, des technologies. Il existe sur la planète les lieux où tout cela est acquis et où l’on pense déjà aux prochains horizons.

Il existe les lieux où tout cela est en voie d’acquisition. Il existe des lieux d’hostilité radicale où tout cela est refusé, rejeté de manière absolue. Et puis il existe les lieux comme la France où prédominent surtout la peur, l’incompréhension, un mélange de refus de voir et de certitudes anciennes trop ancrées et qui font obstacle. J’entends donner des moyens de surmonter la peur et d’ouvrir les yeux. J’entends dire que le choix est simple : ou bien nous regarderons l’avenir en face, ou bien l’avenir nous oubliera comme s’oublient les civilisations mortes dans la stérilité.

66 réponses à l'article : De la nécessité de comprendre le monde

  1. Anonyme

    14/01/2007

    SAS, a propos de l’intervention en Iraq : " …..tout les experts mondiaux (autres que les asservis et assistés et initiés) doué d’un peu d’intelligence et de moralité….ONT DELA PESER, MESURER, JAUGER la situation"
    Mancney : " C’est IDIOT de juger d’un evénement PENDANT qu’il se produit. Attend de voir la FIN."
    All the best, ton Altesse, et tu verras que j’ai raison.
    Mancney

    Répondre
  2. sas

    13/01/2007

    dear manceney……tu m’as habitué à mieux…serais tu comme le grand nombres de gaulois , qui le nez dans la merde, continu à jurer au grand dieu , que ce’st du chocolat ?????

    ……tout les experts mondiaux (autres que les asservis et assistés et initiés) doué d’un peu d’intelligence et de moralité….ONT DELA PESER,MESURER,JAUGER la situation:

    ……l’invasion de ce pays souverain et laic……

    …..le pillage impudent de ses richesses et de ses musés…..

    …..l’assassinat lâche et monstrueux de milliers de civils sans défenses femmes et enfants compris….

    SONT LA DEMONSTRATION MËME ET LA PERSONIFICATION: du diable et de son oeuvre

    ……israel et les américain auront a en répondre c’est certain…

    pour le rste je ne discuterais plus ce sujet , devenu sans intérêt pour les détails passés…..regardons ce qui poind…

    sas

    Répondre
  3. Pointu Emmanuel

    10/01/2007

    La France a besoin de tout le monde

    Une meilleure répartition des salaires serait souhaitable, au risque de sombrer dans la naïveté, je ne pense pas qu’utiliser systématiquement la contrainte fiscale dans ce pays soit une bonne chose, il s’agit le plus souvent de capitaux privés, il serait préférable de redéfinir une politique de répartition par une vaste concertation, état grand dirigeant de société, car il est bien évident que la France a besoin du grand capital quoiqu’on en dise. Les propos du chef de l’état vont d’ailleurs dans ce sens, en proposant une imposition allégée de moins 10% , plus moins 10 % supplémentaire sur les sociétés qui proposent des capitalisations avantageuses à leurs salariés, certaines sociétés commencent à appliquer ces mesures.La mondialisation de l’économie accentuera très vraisemblablement ce procédé qui permettra entr’autre de pallier à la déficience du système de répartition des retraites.

    Emmanuel Pointu, le 10 janvier 2007

    Répondre
  4. Anonyme

    08/01/2007

    SAS : "et si sa pette….sas connait particulièrement bien ses amis et ses ennemis….soit sure qu’ils ne se tromperas pas , comme nos umps depuis 35 ans…"
    Mouais…t’as pas intéret a te tromper….  car ca va peter. Hélas.
    Pour le reste, t’as faux : c’était un bon plan de vider l’autre malade et de tacher de faire basculer les Iraquiens dans le clan pro-Occidental, ou au moins neutre. (J’ai écrit des pages la dessus, tu ne les a pas lues ou bien tu n’as pas voulu les comprendre).
    C’est IDIOT de juger d’un evénement PENDANT qu’il se produit. Attend de voir la FIN. Tu peux quand meme comprendre ca, entre deux planteurs, non?
    Arrete donc de gueuler avec tous les couillons qui ne sont pas capables de voir un peu DEVANT leur nez : tu les a vu caqueter sur le forum, a propos des elections US et du rapport Baker-Hamilton, auquel ils n’avaient RIEN compris. Ils sont ridicules. J’aurais apprécié que tu piges cela. Wise up, ton Altesse.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  5. sas

    07/01/2007

    A manceney……mon camp à moi est celui de l’intelligence et de la mesure…..pour ta gouverne…..saddam ou ses tributs laiques ne nous portaient aucun préjudices…..car c’etait le SEUL PAYS LAIC DE LA REGION; et economiquement les raclures de mitterand et chirac on signé des milliards de contrat avec ce "tyran"…….allant jusqu’au prêt d’avions de guerre, histoire de bombarder l’iran …….et ses vrais barbus ……que par ailleurs la france avit hébergé à grands frais à ruel malmaison…. QUI SONT LES SKYZOPRENES ????? quelle cohérance ????? où est la morale????

    et qui installe la guerre vivile et la merde durablement la bas ?????

    alors manceney fait un effort…tu m’as habitué à mieux…même pour un yankeee…

    sas persiste et signe

    et si sa pette….sas connait particulièrement bien ses amis et ses ennemis….soit sure qu’ils ne se tromperas pas ,comme nos umps depuis 35 ans…

    Répondre
  6. Anonyme

    05/01/2007

    Thanks, Josick. Cette derniere bafouille de Saddam est  édifiante.  C’est curieux, mais le style ressemble un peu a celui de SAS. Asinus asinum fricat, probablement.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  7. laurent

    05/01/2007

    "Quel titre de gloire,messieurs les fainéants du monde entier venaient en France les socialistes de ce pays feront de vous des glandeurs argentés."

    En effet, grandpas, c’est bien ce qui est entrain de se passer. Le seul probleme etant que pour avoir des glandeurs argentes, il faut des gens productifs pour les financer. Et le nombre de ceux-ci ne cesse de diminuer…

    Répondre
  8. Anonyme

    04/01/2007

    Jaures

     Vous confirmez mes propos à partir du moment  lque ‘ on est socialistes,tout est permis.

    Exact,petite erreur mes enfants emmigreront dés que possible vers des pays de cocagne où leurs compétence seront reconnues et où ils ne seront pas les chomeurs les mieux payés du monde.

    Quel titre de gloire,messieurs les fainéants du monde entier venaient en France les socialistes de ce pays feront de vous des glandeurs argentés.

    Répondre
  9. Anonyme

    02/01/2007

    -SAS : " gageons que ce nouvel hommicide entre "amis" et en catimini d’un chef d’etat etranger , et ce par une armée etrangère ……. hissera l’ami Saddam au rang de saladin……"
    -Mancney : " Ton Altesse, tu délires complétement."
    -SAS : " A manceney……..c’est l’avenir qui nous dira si sas délire……’

    C’est vrai, tu as raison en fait;  Vu la progression démographique des Arabes et des Musulmans, et le nombre de petit Mohammeds a naitre au quatre coins de la Planete, le Monde va s’islamiser et s’arabiser tres fortement, et Saddam sera effectivement percu par un grand nombre comme celui qui s’est opposé a l’Occident Démoniaque. Bravo, ton Altesse. Tu as bien vu.
    Il y a juste un détail : il sera encensé … par les Muslims, PAS par les Occidentaux.
    Dans quel camp es-tu exactement?
    Pour ton info, on se souviendra de G.W. Bush, comme du premier chef d’état a s’etre opposé au terrorisme Islamique. 

    Best,
    Mancney

    Répondre
  10. sas

    02/01/2007

    A manceney……..c’est l’avenir qui nous dira si sas délire……

    sas

    Répondre
  11. Josick.Croyal

    02/01/2007

    Par rapport à la remarque bucolique d’André Pochon : "nous avons laissé nos vaches au pré ; elles ont fait le travail toutes seules, avec plaisir, et nous en avons nourri deux à l’hectare au lieu d’une seule auparavant. Nos revenus augmentaient en travaillant moins !"
    Mon père qui avait ses 30 ha tout en herbe avec jusqu’à 120 bêtes à cornes à s’occuper seul (avec ma mère) ne m’a pas semblé travaillé moins. Il faisait parti d’un panel national et avait régulièrement un questionnaire à remplir. Je crois me souvenir qu’il déclarait travailler 16 heures par jour pour un revenu mensuel de 2 fois le smic de l’époque, 3 semaines de vacances l’été… Et il vous dira la même chose que Pochon… (c’est vrai que dans nos campagnes laborieuses, on se levait auparavent trés tôt pour aller faucher et rammener le "vert" aux bêtes… Avec de telles horaires, l’armée pour ceux qui l’ont faite, c’était de la rigolade… Les cours par correspondance qu’à fait mon père, c’était une fois que tout le monde était couché, à la lumière d’une lampe à pétrole.. Ah, le bon vieux temps !!!

    Répondre
  12. Jaures

    02/01/2007

    A grandpas: Quels qu’ils soient, ceux qui gagnent 5, 10 ou 15 000 euros en respectant la loi et en payant leurs impôts ne me posent aucun problème. Les fils ou filles de n’ont pas besoin de passer des examens pour se trouver une place au soleil.
    Enfin, si vos enfants immigrent, c’est qu’ils vivent à l’étranger et vont réintégrer la France: qu’ils soint les bienvenus.
    A moins que vouliez écrire "émmigrent".

    Répondre
  13. Josick.Croyal

    01/01/2007

    Précision relative à certaines allusions: Selon Charles Gave, en fonction des nouvelles perspectives économiques qui se dessinent, le colossale déficit budgétaire des USA serait un paramétre négligeable (si j’ai bien compris)

    Répondre
  14. Josick.Croyal

    01/01/2007

    Au fait, oui, comment fonctionne le monde ?
    A mon avis, c’est une combinaison plus ou moins harmonieuse de macro et de micro, une complexification croissante… En biologie, le micro est relatif à la microsphère, transfert d’énergie thermodynamique. En économie, ce sont les finances. Point. Le macro, lui, est tout autre : champ magnétique des sels minéraux biomodérateurs bactériens complétement ignoré par la moderne science tout comme l’économie matière principalement pratiqué par les communistes et des personnes comme, il me semble, Saddam qu’on vient de pendre. Le monde micro est comme un milieu maritime. Et si l’on arrive à s’en extraire et découvrir la marche sur la terre ferme, c’est comme si on avait réussi une combinaison harmonieuse, marche coordonée du micro et du macro. En quelque sorte, comme dirait Jacques Jaffelin, on passe d’un niveau d’information à un autre. Je dirais qu’on est alors beaucoup moins dans le fantasme de la toute puissance de l’homme pensé devenu en mesure de modifier le climat mondial (fantasme d’impuissant ? Bien qu’un jour cela deviendra vraiment possible. Mais ce jour est-il déjà arrivé et, qui plus est, de façon négative ?).
    Mes sources sont essentiellement restées confidentielles. Je dispose d’un court récapitulatif très mal fait des travaux de l’agronome Roland Pigeon et un livre d’économie méconnu de 1959 que j’ai numérisé bénévolement en  3 semaines (1 méga). Si la demande m’en est faite…
    Concrétement, si vous avez un esprit de recherche, visez avant toute chose les NDA (Non Disclosure Agreement) qui vous ouvriront les portes d’une économie-matière : apport concret d’informations inédites qu’il vous faudra enrichir. Sans vous en préoccuper et si vous êtes un bon dans votre domaine, correct (on peut rêver !) les finances devraient suivrent…
    Signé :  Un mec qui aurait mieux fait de réveillonner (avec moins 200 euros de revenu mensuel ? Et on verra bien si à la fin de l’année prochaine les finances ont suivit…) au lieu de raconter des conneries…
    Ps Jaffelin est signalé par http://science-univers.qc.ca/cosmologie/jaffelin.htm#jaffelin21 La nouvelle adresse de son site semble la suivante http://www.sociosomatique.com/publications.htm

    Répondre
  15. jacques

    01/01/2007

    Cet André Pochon, quel génie!

    Tiens, je m’imaginais dans sa Bretagne idyllique, comme si j’étais: marchant sur un excrément de vache, respirant le bon air pur du fumier de cochon, recevant la tête un peit cadeau d’un mignon oiseau, et me faisant piquer par un maringouin et harrangué par une abeille. Tout y était…. la pleine communion avec la nature.

    Aaaaaaaa !  J’en ai les larmes aux yeux.

    Répondre
  16. Anonyme

    01/01/2007

    Jaures

    Depuis qu’ une certaine demoiselle de cardinal rose a obtenu en 15éme place un examen qui d’ habitude n’est octroyé au niveau national qu’ à 2 ou 3 étudiants,j’ ai des doutes quand à l’ anonymat des copies.

    Vous avouez qu’il est normal de gagner 5000 ou 10 000 €urros par mois mais pour cela être socialiste suffit,vous ne m’ apprenez rien car cet état de je m’ en doutais mais le lire veant de vous est quand même une sucrerie dont je ne passe pas.

    Je ne connais pas vos extraordinaires compagnons d’ entreprise mais si le salaire n’est pas en rapport avec leurs compétence qu’ ils changent où qu’ils vous demandent de sages conseils puisque vous êtes délégué.

    Je n’ ai aucune rancoeur mais encore 5 années de socialisme et mes enfants immigreront pour pouvoir travailler dans des conditions sociales où leurs mérites seront reconnus.

    Bonne année à Grépon le Texan,Marie,Josick Royal et à quelques autres.

    Grandpas

    Répondre
  17. Anonyme

    01/01/2007

    SAS : " gageons que ce nouvel hommicide entre "amis" et en catimini d’un chef d’etat etranger , et ce par une armée etrangère ……. hissera l’ami Saddam au rang de saladin……"
    Ton Altesse, tu d
    élires complétement.
    Mancney

    Répondre
  18. Josick.Croyal

    31/12/2006

    Le jour de la St Innocent 2006, le journal Ouest-France a publié un point de vue bien français d’André Pochon. Au lieu de s’adapter à une certaine marche de monde, l’auteur ne propose ni plus ni moins que de "Réinventer l’économie". Voici in extenso ce texte :
    "La religion de la croissance, à laquelle s’accroche encore la majorité des économistes et  des politiques pour retrouver le plein emploi, réduire le déficit et la dette… mène sans conteste à l’épuisement des ressources, les pollutions de toutes sortes et le déréglement climatique.
    Cependant, pour les 3/4 de l’humanité, le développement est une nécessité pour accéder à des conditions de vie humaines.
    Mais peut-on se développer sans épuiser les ressources, dérégler le climat et éviter la pollution ? La réponse est oui, puisque, par exemple les énergies renouvelables sont durables et inoffenssives pour l’environnement.
    Mais voici un exemple concret dont j’ai été témoin et acteur. Dans les années 50, l’agriculture bretonne est sortie du sous-développemet  et de la pauvreté par la "révolution fourragère herbagère". Au lieu de trimer à labourer, semer, planter, biner, récolter… nous avons laissé nos vaches au pré ; elles ont fait le travail toutes seules, avec plaisir, et nous en avons nourri deux à l’hectare au lieu d’une seule auparavant. Nos revenus augmentaient en travaillant moins !
    Avons-nous pollué l’eau ? Non, les déjections de nos vaches restituaient à la prairie l’azote produit et l’herbe n’a pas besoin de pesticides. Le lait de nos vaches nourrissait nos cochons dans un système de polyculture-élevage en équilibre.
    Avons-nous épuisé les ressources de la planète ? Insignifiant puisque la prairie nécéssite peu d’intrants et de motorisation.
    Avons-nous contribué au réchauffement de la planète ? Bien au contraire puisque grâce au fumier et à nos prairies nous avons stocké dans nos sols bien plus de carbone que nous en avons évacué dans l’atmosphère, augmentant par ailleurs la valeur agronomique de nos terres.
    Par contre, le basculement de ce développement équilibré vers la monoculture céréalière, le maïs fourrage et l’élevage hors sol a provoqué les pollutions que l’on sait, et la perte de la matière organique des sols a augmenté l’effet de serre. Ce modèle agricole initié en 1962 par la politique agricole commune (PAC) et conforté par le pétrole et les importations bon marché est grand consommateur de ressources naturelles, à tel point que malgré la photosynthèse, le bilan énergétique est nul !
    Sur le plan économique et social, la faillite est complète puisque les agriculteurs qui restent, aprés avoir éliminé les 3/4 d’entre eux, ne survivent que par les subventions européennes !
    La religion de la croissance
    C’est ce type de développement généralisé à l’ensemble de la société occidentale qui nous méne à la catastrophe.
    L’exemple de la Bretagne des années 50 montre qu’il est possible d’associer prospérité et écologie. Les agriculteurs du Réseau Agriculture Durable le montre aussi aujourd’hui par leurs résultats économiques validés par l’INRA. C’est la voie à suivre pour les pays en développement et les nouveaux membres de la Communauté Européenne. Et ce qui est vrai pour l’agriculture l’est aussi pour l’industrie, le commerce, les services, les transports. Il faut développer une économie de proximité à forte valeur ajoutée, la seule qui soit désormais durable qu’on le veuille ou non. Aurons-nous assez de sagesse pour anticipé sur les échéances inéluctables et épargner aux générations qui montent une crise majeure ?
    Les nantis que nous sommes doivent se trouver une autre étique de vie : nous devons réapprendre la sobriété et chacun de nous montrer l’exemple. Mais ceci tourne le dos à la religion de la croissance comme réponse à tous nos maux.
    L’économie est à réinventer.
    André Pochon, Paysan-écrivain, auteur notamment du livre "Les sillons de la colère" (La découverte, 2001, réédité en format de poche en 2006)
    Note de Josick :  Je crains que cette Bretagne idyllique n’a existé que dans l’esprit de l’auteur ou plutôt que dans quelques fermes telles celles de mon père anti-phosphate et anti-maïs à partir des années 70 et cela dans un cadre d’"agriculture" fonctionnarisée par le biais d’un prix du litre de lait fixé autrement que par la liberté du marché.

    Répondre
  19. Anonyme

    31/12/2006

    Cool down, Saint-Tex;  le post dont vous parlez est pro-US, et je suis sur que l’absence de "pseudo" est du a une mauvaise manip (en fait, le pseudo ne suffit pas, et il est bien de signer egalement en fin de texte) plutot qu’a un manque de courage.
    D’apres une partie de l’adresse du proxy  " —.dsl.rcsntx.swbell.net", ce post a ete envoyé des USA, du Texas plus précisemment "rcsntx", et le style est semblable a celui de Grepon.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  20. Anonyme

    31/12/2006

    Cool down, Saint-Tex;  le post dont vous parlez est pro-US, et je suis sur que l’absence de "pseudo" est du a une mauvaise manip (en fait, le pseudo ne suffit pas, et il est bien de signer egalement en fin de texte) plutot qu’a un manque de courage.
    D’apres une partie de l’adresse du proxy  " —.dsl.rcsntx.swbell.net", ce post a ete envoyé des USA, du Texas plus précisemment "rcsntx", et le style est semblable a celui de Grepon.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  21. sas

    31/12/2006

    SADDAM est mort……..les illuminatis yankee, insistent,persistent et signent……

    En en faisant un martyre…….les américains s’embourbent dans leurs forfaitures……..ils volent, pillent, assassinent et tout impunité……signifiant au monde musulman que l"occident n’est plus un référend démocratique,mla lumière du phare de l’humanité vient de s’éteindre à jamais…..et le voile de l’obscurité est retombé lourdement sur notre planête……..gageons que ce nouvel hommicide entre "amis" et en catimini d’un chef d’etat etranger , et ce par une armée etrangère…….hissera l’ami saddam auran de saladin…….

    ……..tous les occidentaux auront à rendre compte de cette mascarade ……au combien funeste….

    Condoléances et regrets à la famille et proches de l’assassiné.

    sas qui dit que ce n’est pas une fin ,mais un début….CQFD

    Répondre
  22. marie

    31/12/2006

    au pendu ,dont le nom ,ne m’ecorchera pas les levres,

    vous etes DEUX fois mort ,

    et la plus terrible mort ,je pense ,n’est pas celle qui vous a été administrée içi bas,

     on vous ‘aurait  administré des anxiolytiques à fortes doses.!!!!!…..(vous n’etiez donc pas censé pouvoir rester digne ,face à votre execution,à votre pendaison,,peut etre le defilement de toutes vos atrocités risquait il de vous troubler ,ou une lacheté de derriere la corde ,que l’on aurait vu,….et qui vous aurait fait encore et encore  destiner autrui comme la source du malheur de  ce PEUPLE IRAKIEN,dont vous vous etes moqué ,dont vous vous etes servi.,et que vous avez asservi quand vous ne l’avez pas supprimé. d’abominables manieres.)

    non non,la plus terrible mort ,c’est la DEUXIEME,

    c’est quand vous vous etes rendu comptes que vous ne beneficieriez pas ,entre autres promesses de ces houries  car,martyre vous  ne l’etes pas, et  vous le saviez déjà,!!,mais surtout, parceque  VOTRE PARADIS N’EXISTE PAS.. !TOUT ETAIT MENSONGES ,DEPUIS???????.et maintenant ça aussi vous le savez ….

    donc

    ,eternel,??,  DANS  UN GRAND NEANT ALORS… ‘?et dans ce cas seulement, j’ajouterais qu’il doit s’agir du grand rien qui vous constituait,et qui est devenu votre grand vide.

    et vous ne serez qu’un pretexte (,pour certains de continuer à tuer ,cad à faire ce qui leur donne de l’importance,l’adrenaline qu’ils n’ont pas su, pas pu  trouver ailleurs) .mais ce pretexte que vous fournissez  disparaitra ,remplacé par un autre  nom,certainement ,dont les ambitions seront egalement contrecarrées  ,car toujours se trouveront sur cette terre des HUMAINS,prés à defendre LA LIBERTE ET LES OPPRIMES.

    je ne salue ,que si je souhaite être polie,ou si je respecte  la ou les personnes à qui je m’adresse..

    .bien sûr, vous n’entrez dans aucune de ces deux categories.

    Répondre
  23. grepon le texan

    31/12/2006

    Apropos de St Tex:   "En dehors d’un courage admirable au point de ne même pas se donner un pseudo, on remarquera la mauvaise foi, l’hypocrisie et la jalousie (nationale) sous jacente qui parfume de façon nauséabonde ces propos aigris non signés.  "

    Jalousie?   Well, ah, comment dire, il n’en est rien.   Ceci dit, toute mes excuses pour avoir clique trop vite, c.a.d. avant de m’assurer que mon pseudo a ete enregistre…   Je sais pas si ca changerait la lecture de ma poste "superficielle."   Mon droit de porter des armes, et de me defendre ou defendre des autres avec, est quand meme tres concret ici.   Pour prendre une seule exemple.

    Pour les commentaires du genre, 80% des biens sont au mains de 10% de la population, ou les Congressmen sont quasiment tous riches etc, apparement ca passe pour un argument dans un monde en trop egalitaire facon socialo-franchouille.  Vous avez une autre sorte de meritocratie en France.  Vos elites arrivent non pas par l’accomplissiment ou meme la chance ou travail dur.   Il suffit d’un QI haute, un aptitude academic naturel.  Aucun accomplissement dans le concret, c.a.d valorise dans une marche libre, est necessaire.    

    Répondre
  24. SADDAM

    30/12/2006

    je suis pas mort ,je suis pas fini ….,Je suis devenu éternel!

    je suis devenu un héros pour les arabes ,un martyre pour les sunnites alors que j’etait un tyran et un traître à la solde des occidentaux à leurs yeux avant.

     

    Répondre
  25. Jaures

    30/12/2006

    A grandpas: Vous vous trompez, je n’ai fait qu’une intervention concernant Sevran et elle ne vous concernait pas. Pour le reste,"les élites socialistes" comme vous le dîtes sont comme toutes les autres. Que voudriez-vous ? Qu’ils vivent dans des HLM tout en gagnant entre 5 et 10 000 euros ? Vous les traiteriez alors de snobs! Ce qui compte, ce n’est pas tel ou tel personnage, mais le rapport de force créé autour pour l’amener à prendre des décisions justes. D’où l’intérèt de militer. Si vous restez à gémir dans votre rencoeur, vous ne ferez en rien avancer vos idées. Sur l’école de St Denis, les concours étant anonymes, leur réussite ne peut être suspecte. Préférez-vous des jeunes en réussite ou des émeutes ? Pour cotoyer au sein de mon entreprise des jeunes diplômés, je peux vous assurer de leur compétence et de leur motivation… pour des salaires qui, à leur age, nous auraient fait mourir de rire.  et changé immédiatement d’entreprise.

    Répondre
  26. sas

    30/12/2006

    La constitution et le système américain mene à la même fin de règne mon ami…..ce sont simplement des voix détournés…..60 % DES MEMBRES DU CONGRE SONT MILLIONAIRES EN DOLARDS……un nombre impressionnant de ces parlementaires sont classés à "forbes"…..80% des richesses aux etats unis sont la propriété de 10% de la population……et collectivement c’est 750 milliards de dollards de dettes…….à méditer

    tous les chemeins même à rome assurément…..à l’hegémonie financière…..à l individualisme forcené……. puis fatalement  à la faillite collective….

    sas

    Répondre
  27. Anonyme

    30/12/2006

    Un inconnu a écrit cette estimation très superficielle :

    "Il n’en est rien.   D’abord, il y une notion de "We the people".   Il y a des petits machins comme "trial by jury".   "The right to bear arms"   "Freedom of speech"  Une division des pouvoirs qui met en echec les divers parties du gouvernment, naturellement antagonistes.   Presomption d’innocence.  Decentralisation fondamentale de par le systeme federale.   La France est au contraire organise de facon centrale, avec une primatie d’un des pouvoirs centrale sur les autres, et une primatie absolue du centrale sur le locale.   Le  "trial by jury" n’est pas vraiment ce que c’est aux Etats Unis bien sur.   Droit de porter des armes?  Nullement, a part pour des hobbies strictement sportifs.   Tout ca, c’est anti-libertairien.   Remarquons au passage que ce journal, les4verites, est un journal de "droite liberale."    Il me semble utile de parler ici de ce que c’est qu’un system de gouverrnment liberale, et les exemples que je cite ne sont pas des nuances risibles.   Au contraire, c’est un system qui dure.   Reparlons-en dans 250 ans environs, pour voir si le 6ieme republique peut se vanter d’avoir arriver a la moitie de l’age de la constitution americaine.   La moitie de l’age, en l’an 2266.   Bonne chance."

     

    En dehors d’un courage admirable au point de ne même pas se donner un pseudo, on remarquera la mauvaise foi, l’hypocrisie et la jalousie (nationale) sous jacente qui parfume de façon nauséabonde ces propos aigris non signés.  

    La constitution Américaine fait une quinzaine de page.  La constitution Européenne, usine à gaz, fait près de 295 pages de propos abscons.  Les USA fonctionnent sûrement mieux en interne que notre pays, véritable pétaudière que l’actualité nous rappelle tous les jours.  Mais que peutr-on attendre de minables que la vomissure anti-américaine ?    En fait, il n’existe pas de pays parfait, et sûrement pas la France loin derrière le peloton des pays scandinaves ou Anglo-saxons.

    Au lieu de critiquer lâchement les USA, certains feraient mieux de critiquer des pays du cloaque Européen plus relatifs à l’échelle géographique de la toute petite France, quasi dernière de la classe.  Par exemple l’Allemagne, la Suède qui avancent, elles.

    Répondre
  28. Anonyme

    30/12/2006

    "mais la constitution américaine lumineuse et initiée…….est tirée des même philosophies luciférienes."

    Il n’en est rien.   D’abord, il y une notion de "We the people".   Il y a des petits machins comme "trial by jury".   "The right to bear arms"   "Freedom of speech"  Une division des pouvoirs qui met en echec les divers parties du gouvernment, naturellement antagonistes.   Presomption d’innocence.  Decentralisation fondamentale de par le systeme federale.   La France est au contraire organise de facon centrale, avec une primatie d’un des pouvoirs centrale sur les autres, et une primatie absolue du centrale sur le locale.   Le  "trial by jury" n’est pas vraiment ce que c’est aux Etats Unis bien sur.   Droit de porter des armes?  Nullement, a part pour des hobbies strictement sportifs.   Tout ca, c’est anti-libertairien.   Remarquons au passage que ce journal, les4verites, est un journal de "droite liberale."    Il me semble utile de parler ici de ce que c’est qu’un system de gouverrnment liberale, et les exemples que je cite ne sont pas des nuances risibles.   Au contraire, c’est un system qui dure.   Reparlons-en dans 250 ans environs, pour voir si le 6ieme republique peut se vanter d’avoir arriver a la moitie de l’age de la constitution americaine.   La moitie de l’age, en l’an 2266.   Bonne chance.

    Répondre
  29. grandpas

    29/12/2006

    Jaures

    J ‘ espére ne rien vos apprendre que l’ on peut surévaluer une notation quand au fait qu ‘ils deviennent de bons ingénieurs,il s’ agit d’ une autre histoire;les dipl^mes ne font les nenteurs et les découvreurs.

    Vos élites scialistes ‘ habitent pas le 93 ou Nanterre et leurs enfants sont souvent dans des écoles privées comme l’ Ecole Strasbourgoise .

    Qans une de vos derniéres interventins à propos de Monsieur Sevran vous ne faisiez le reproche d’ être nés ici,je vais de ce pas porter  plainte contre mes géniteurs devant une telle injustice.

    Grandpas

    Répondre
  30. SAS

    29/12/2006

    a GREPON LE TEXAN……..les francais dignes d’interêts et cérébrés……n’ont certainement pas besoin de se faire dessiller par des adorateurs "d’alcoolique" pathétiques et nombrilistes , qui se pense à la tête de toutes choses alors qu’ils n’en sont que la queue…..le systeme français est assurément une merde rigide…..mais la constitution américaine lumineuse et initiée…….est tirée des même philosophies luciférienes…….et donc ,si ce n’est en pire…….meneront aux mêmes impasses dans le sang et le malheur…..

    Babylonne la grande tombera , ce n’est plus qu’une question de temps.

    sas qui est prêt à ne pas s’arrêter à JUPPE et souhaiterais aussi vous envoyer les autres….

    Répondre
  31. Josick.Croyal

    29/12/2006

    Effectivement, Grépon, quel bel alibi que l’environnement pour justifier encore plus de contrôle, plus d’Etat.

    Répondre
  32. Adolphos

    29/12/2006

    Ca vole haut comme commentaire.

     

    Les reliques de la guerre froide sont sorti de leur maison de retraite ?

    Répondre
  33. grepon le texan

    28/12/2006

    A propos des elites en France, leur attitude envers le progres pour le reste du peuple, et…les trains il y a bien plus d’un siecle…  Il est utile je crois de rappeler que pas grande chose a change.   Les reseaux ferroviaire ont ete terrifiant pour les elites francaises, dans leur capacite a permettre le peuple se mouvoir a bas couts.   Malgre le SNCF(machin de l’etat…)  L’etat francais arrive tout de meme a coller les francais dans une toile de rigidite bureaucratique, de  reglementation, et de couts de transactions.   Ex:  Vous voulez bouger et vous etes proprietaire de votre logement?   En France vos couts de transaction(notaire etc) pour ce faire sont tres eleve.  Au Texas cela environne 3% du valeur de la transaction, en France plus de 10%.   Environs trois fois plus cher pour investir, et pour vendre et bouger, chaque fois.   Aujourdhu, le reseau qui s’appele l’internet fait peur aux elites francais, car des texans, brutales en toute choses(il ecrit en souriant) peuvent informer les francais qu’ils se font ***** par ce machin des "elites" francais  qui est l’etat.   Donc, Quaero, les lois essayant de limiter les contenus non-francophones…etc.     YouTube et cie vont peut-etre derailler ce train.

    Merci a Josick pour l’histoire des trains.    A l’epoch, les medecins savaient pas grandes choses, faute de science necessaire(biochemie…savoir ce que c’est que l’atom..deja).   MAIS, toujours est-il que les medecins francais de l’epoch, etaient de la classe des elites.   Leur opposition au trains peut se comprendre ainsi.   L’opposition quais-scientifique aux ondes emis par portables n’est certainment etranger a une preference de ne pas voir toute les invidus agissant et surtout pas communiquant comme ca, tout le temps, de facon incontrollee….

    Les "scientifiques" qui nous baratinent sur le "global warming" ont eux aussi, interet non seulement d’avoir des sous pour faire plus de recherches, mais aussi de controller.   Voyez-vous, les solutions des environmentalistes demandent encore plus de reglementation etatique, plus d’etat, toujours plus d’etat.   Donc, ils se foutent un peut de savoir si la causalite du "global warming" est  au fond cause par  les emissions de l’homme.   Ils veulent des sous, et ils veulent de l’action pour limiter ce dangereu bete qui est le bas peuple.

    Répondre
  34. Jaures

    28/12/2006

    A Lestoret: Vous dites une énormité. La classe d’excellence créée à St Denis il y a quelques années au sein d’une cité difficile nous offre chaque année une trentaine de nouveaux ingénieurs performants. Demandez-vous simplement pourquoi on trouve deux écoles préparatoires à Neuilly et aucune à Nanterre ou Gennevilliers. L’égalité des chances est une nécessité, un devoir. D’autres préfèrent construire des prisons ou monter des échafauds. C’est une impasse qui, si l’on s’y engouffre, vous coûtera cher et se retournera contre vous.

    Répondre
  35. LESTORET

    28/12/2006

    Ce n’est un secret pour personne: le peuple français a entre autres défauts celui de refuser toutes les réformes même les plus nécessaires. On trouve toujours un groupe POUR et un autre CONTRE, ces derniers étant généralement les plus nombreux. Il est vrai qu’ils n’ont pas encore rencontré depuis De Gaulle un homme capable de mener de vraies réformes, de les expliquer et de les imposer. De sorte que la France a stagné pendant que les autres pays même non européens continuent leur chemin et font face à de nouveaux horizons. Il est grand temps de changer et je crois que cela va se faire quel que soit la personne qui sera élue et qui prendra les rênes. Sarkozy ou Ségolène ont tous deux pris semble-t-il, la mesure du goufre dans lequel la France est en train de s’enfoncer et tous les deux aussi semblent décidés à mettre en oeuvre des réformes indispensables. Quelles seront-elles et comment le feront-ils ? c’est le problème.  

    Répondre
  36. Josick.Croyal

    28/12/2006

    L’irruption de l’outil dans un environnement donné peut être perçue comme la manifestation d’une surnature. L’élément « surnaturel » apparaît alors comme un défit grotesque à la Nature, celle-ci ne pouvant ultérieurement que se venger d’un tel affront. Je pense à la vitesse de 30 km/heure des premiers trains. Des médecins certifiaient alors qu’à cette vitesse les corps humains ne pouvaient que se désintégrer. Actuellement, ce serait les ondes des téléphones portables qui désintégreraient les cervelles humaines (pour ce qu’il en reste parfois !).

    Pour l’être humain, quel est le tout premier élément de surnature ? Plutôt que d’y voir un outil inerte tel le premier caillou utilisé pour, par exemple, casser des noisettes, je perçois le sexe de l’homme comme la toute première manifestation de surnature : extériorisation d’un sexe que je se saurais voir. Cette surnature provoque le déni par ce qui est, comme la femme, que naturelle. On expose d’ailleurs plus volontiers cette nudité féminine naturelle.

    L’outil apparaît donc lié à la sexualisation et génère cette différence entre ceux qui ont et ceux qui n’ont pas la maitrise de l’outil, que celui-ci soit une verge ou un ordinateur.

    Dans un désir de nature, de tout niveler, on peut nier l’outil, castrer l’animal … Mais ce dernier, devenu bœuf, peut être attelé et appareillé de cette puissante verge artificielle qu’est le socle de charrue qui, après avoir retourné la sacro-sainte prairie, permet l’émergence du champ de blé, autre manifestation de surnature. En effet, il n’y a rien de moins naturel qu’un champ de blé.

    On peut donc discerner deux types de négations : celle qui vise à un retour définitif à l’état naturel et celle qui vise à encore plus de surnature. Ce dernier cas de figure consiste à accepter de reculer pour ensuite mieux sauter : c’est l’esprit de la taille agricole et arboricole. L’outil se présente alors comme un phénix qui renait de ses cendres. Par exemple, le couple de bœufs qui se retrouve appareillé d’un socle de charrue.

    On peut nier, ignorer, l’engin. Mais s’il existe et est utilisé, on ne pourra nier son impact sur l’environnement. Ainsi les prairies qui sont devenues céréalières, ainsi le travail qui se robotise et s’informatise. Et quoiqu’on fasse, quoiqu’on dise, le monde ne sera plus jamais comme avant.

    Plutôt que de nier la valeur de l’engin, mieux vaux chercher à en acquérir la maitrise. Quand on voit comment les politiques et journalistes français maitrisent l’informatique, on comprend mieux pourquoi la France est altermondialiste.

    Josick Croyal, le jeudi 28 décembre 2006

    Répondre
  37. Josick.Croyal

    26/12/2006

    En effet, Laurent et Grepon, Charles Gave considére nos élite trés compétentes ….  pour se maintenir au pouvoir. Il fait d’ailleurs un paralléle entre le régne de Chirac et celui de Castro.

    Répondre
  38. Josick.Croyal

    26/12/2006

    Bravo à Grepon le Texan de la race des cowboys. Il parait qu’on a écrit que c’était la vache qui fondait la civilisation. En tous cas, j’ai un troupeau de Normande à 30 pas de chez moi… Il parait que l’Etat veut nous faire devenir chèvre !!!

    Je signale qu’en http://gavekal.com/page6.cfm## , on présente en ces termes le livre de Charles Gave « Un libéral nommé Jésus » : « C’est l’essai d’un économiste qui croit que l’honneur du libéralisme a toujours été de protéger les libertés civiques et économiques contre l’empiétement constant du pouvoir politique. »

    Répondre
  39. laurent

    26/12/2006

    Grepon,

    Tout a fait d’accord : ca fait longtemps que j’ai cesse de croire en l’ignorance (et donc en l’innocence) de nos "elites". Ils connaissent la verite. Mais ils se foutent du bien-etre des francais. Ils preferent regner en maitres sur un peuple de moutons et de mendiants qui les supplient de leur venir en aide et qui les considerent comme des demi-dieux.

    Mais cette fois-ci ils sont alles trop loin. Les elements les plus productifs quittent le navire et les assistes sociaux affluent. Un scenario randien se profilerait-il?

    Répondre
  40. Anonyme

    26/12/2006

    A grandpas:

    "Par contre vous aimeriez que l’ administration américaine soit aux ordres de vos amis socianlistes car on vous a pas entendu lorsque les "Croix du Diable"* américaies bombardaient les méchants serbes."

    Oui  en des mois de bombardement les américains n’ont tué que 500 serbes dans la plus part sont des soldats . Au Liban par exemple l’armée israelienne cet été en 3 semaines a tué plus de 1000 libanais dont la majorité sont des civiles!!!!et je parle pas des milliers de civiles irakiens massacrer en quelque jours par les américains en première et deuxième guerre du golf . Car quand il s’agit de chrétiens les américains font très attention avant de tirer voir même ils ne tirent pas , mais quand il s’agit de musulmans ils tires dans le tas.

    Tes chiens d’amis américains ont décidé d’intervenir quand ils ont vu que les jihadiste de toute part affluer vers la Bosnie pour combattre les nazis chrétiens serbes et qu’ils(les jihadiste) pouvaient prendre le dessus ce qui voudrait dire un état islamiste s’ils gagnaient.

     

    Répondre
  41. SAS

    26/12/2006

    Etant entendu que cette pseudo elite n’est juste bonne qu’à piloter ou accidenter les "véhicules" qui leurs sont confiés……dans une conduite de mimétisme et reproduction simisque des actions réalisations……

    combiens de ces produits scrofuleux, sont partis de riens pour monter une affaire ou un empire ?????qquasiment aucun……ce sont des fossoyeurs pour la plupart………ou des gestionnaire de temps calemes…..donc des inutiles et non ds capitaines

    La france sait fabriquer du crétin et non des guerriers….chacun son art…

    sas

     

    Répondre
  42. grepon le texan

    25/12/2006

    M. Milliere a ecrit "L’un des problèmes majeurs de la société française, peut-être le problème majeur, est l’inaptitude de ceux censés constituer ses élites à comprendre le monde tel qu’il devient."

    Grepon en dit:  Hmmm.   Au contaire, les elites en France, ceux qui ont fait des ecoles elites, des stages a l’etranger, etc etc, comprennent, pour une partie significatve d’entre eux, le monde exterieur assez bien.  Mais leur but a eux etant devenir et rester des elites =en France= tout le long de leur vie, ils s’occupe  du comment maitriser la France, pas forcement comment l’ameliorer pour tous.  Les lecons disponibles en Amerique…les principes de la liberte, d’autonomie, de la primatie du privee et de l’indvidu ne sont pas interessantes pour des elites qui reignent au depens des autres.   C’est le fameuse conception francaise de la vie comme etant un jeu a somme zero.   Les elites francaises maitrisent ce jeux.  Ils peuvent comprendre le reste du monde, de par leur QI, leurs etudes avancees, etc, et une bonne partie d’entre eux la comprenne bien.  Mais appliquer ce qu’ils comprennent du reste du monde leur oteraient a la fois leur status d’elites a vie dans ce bizzarre royaume nombriliste qui est la France.   Ils se chargent d’innoculer les non-elites francaise le mieux possible des idees etrangere, et ca a plutot bien marche pendant quelques siecles.   L’internet vient faire chier aujourdhui, certes.  C’est la grille de lecture le plus illuminant sur des phenomenes comme le "Quaero".   Assez amusant pour nous etrangers….

    Répondre
  43. LESTORET

    25/12/2006

    La grande période socialiste qu’a traversé la France a eu pour let motiv une égalité des chances à laquelle les Français restent encore attachés.  Or, l’égalité des chances signifie automatiquement un nivellement par la base qui a pour effet principal de supprime l’excellence pour la remplacer par la médiocrité. Nous en mesurons aujourd’hui les conséquences néfastes:  le peuple f rançais conserve son air hautain; il est  fier de lui et de son comportement tout en étant prêt à voter en faveur de celui qui l’obligera à changer. Celui qui essaiera de le faire aura un travail énorme et, sans beaucoup de volonté — pas seulement de la bonne volonté — il succombera sûrement devant la masse in forme et stagnante qu’il aura entrepris de réveiller, laquelle est d’ailleurs en train de se laisser phagociter par l’Islam. Je ne sais pas qui aura ce rôle, Sarkozy ou Ségolène, mais l’un ou l’autre devra avoir d’abord le courage de dire la vérité aux Français sur ce qu’ils sont et sur ce qu’ils sont capables de faire comme le courage de prendre des mesures très impopulaires. Je ne  sais plus qui disait: "seules les mesures impopulaires sont efficaces". L’avenir est loin d’être rempli de lendemains qui chantent.

    Répondre
  44. Josick.Croyal

    25/12/2006

    J’ai du retard à l’allumage. Ce qui confirme donc le diagnostic de Saint Tex.

    En effet, j’avais jusqu’alors considéré que l’agriculture était un plus apporté au corps social. Eh bien non, pas du tout ! Je viens en effet de comprendre que l’esprit du tout premier agriculteur consiste à pratiquer une politique de la terre brûlée à l’égard du monde pastoral : Rien pour le collectivisme !

    Charles Gave met en avant que les Anglo-saxons se sont construit CONTRE l’Etat, tandis que nous, français, nous tenons à nous construire AVEC. Ce qui est une belle impossibilité : c’est soit le collectivisme tribale ou soit l’individu fabriquant son destin.

    En conclusion de son livre « La naissance des dieux », Pierre Lance cite Ayn Rand : « … Rien n’est donné à l’homme sur la terre. Tout ce qui lui est nécessaire, il lui faut le produire. Et c’est là que l’homme se trouve face à cette alternative : ou vivre du travail indépendant de son propre esprit, ou n’être qu’un parasite nourri par l’esprit des autres. Le créateur s’exprime, le parasite emprunte. Le créateur affronte la vie directement, le parasite à l’aide d’intermédiaire… »

    L’Ecole peut donc être considérée comme une école du parasitage (une fabrique de Ponctionnaires, serviteurs de l’Etat directement ou indirectement) ou comme un espace/temps volé à l’expression tribale, c’est-à-dire étatique. C’est encore là l’individu émergeant et se cherchant qui va faire la différence, pas les couilles molles…

    Répondre
  45. Anonyme

    25/12/2006

    JAURES

    On ne vous entend plus pérorer sur votre madonne,la vérité vous fait mal !

    Vous parlez de quelle indépendance en parlant de la France,celle de nous prendre des coups de pied au fondement de la part de vos amis islamistes.

    Par contre vous aimeriez que l’ administration américaine soit aux ordres de vos amis socianlistes car on vous a pas entendu lorsque les "Croix du Diable"* américaies bombardaient les méchants serbes.

    Petite question cher Jaures,si "A ma botte"  arrive à la magistrature suprême,ira t elle prendre ses ordres chez les parlementaires du Hezbollah.

    grandpas

    *Fairchild A10 .

    Répondre
  46. Anonyme

    25/12/2006

    Le bordel irakien:

     Les troupes britanniques ont pris d’assaut lundi matin et détruit un commissariat de la police irakienne dans la ville de Bassorah (sud de l’Irak), a annoncé un porte-parole du contingent britannique, le major Charlie Burbridge.

    la police irakienne est réputée comme largement infiltrée par les miliciens chiites et accusée d’être impliquée dans les violences confessionnelles qui ravagent le pays.

    Par ailleurs, l’armée américaine en Irak a arrêté deux Iraniens, invités officiellement à Bagdad par le président irakien Jalal Talabani dans le cadre de la coopération sécuritaire entre l’Irak et l’Iran, a-t-on appris dimanche de source officielle.

    ….like a sex machine

    …livin’ in america.

    Répondre
  47. Anonyme

    25/12/2006

    Jaurès pense que si Lara Fabian expliquait le chant Grégorien, elle ne serait pas crédible. OK. Mais donnez de quoi étudier le chant grégorien à Lara Fabian, et quelques temps après, je suis quasi sûr qu’elle l’expliquerait correctement avec finesse en donnat des exemples vocaux convaincants. mais donnez des infos à nos politiciens sur le monde et ils vous restituent un magma informe dans un charabia abscon et ne pourrait donner des exemples eux-mêmes puisque de toute évidence, malgrè les cours de l’Ecole Nationale des Anes, ils ont prouvé concrètement depuis des décennies leur nullité.

    Répondre
  48. laurent

    25/12/2006

    Tout a fait, cher Josick, cela s’appelle voter avec ses pieds, ce que vient de faire notre Johnny national, qui, contrairement a d’autres, ne se cache pas et clame haut et fort les raisons de son choix.  D’ailleurs, en guise de soutien, je viens d’acheter son "best of".

    Bientot, nos parasites n’auront plus de bete sur laquelle se nourrir. Mais vous pouvez etre sur qu’ils ont deja assure leurs arrieres. Ce ne sera malheureusement pas eux qui patiront le plus de la revolution a venir.

    Répondre
  49. Anonyme

    24/12/2006

    à Davoux:

    "tout le monde veut participer à la coupe du monde de football, manger des céréales au petit déjeuner et des pizzas au bureau, etc.

    les exemples ne manquent pas.

    Seul échappe à cette évolution le "monde arabe" (sauf dans les grandes arabes), et seuls le refusent, le grand troupeau de moutons que sont devenus les français."

    Ce

     

    Répondre
  50. Anonyme

    24/12/2006

    Lisant ce que dit justement GoodMorning, j’attire votre attention sur l’essentiel :

    Inutile de parler de ce que devrait être le monde selon intel ou unetelle.  Il faut aller au but.

    Le problème des Français est d’ordre neurologique. J’en parlais avec un confrère récemment.  On ne peut pas dire qu’une population est lucide quand elle est la championne de consommation de psychotropes, anxiolytiques et antidépresseurs, du monde.  Et je n’ajoute pas le cannabis à l’usage de plus en plus courant et banal, ni l’alcool (où l’on se dispute la palme d’or avec les russes).  On ne peut objectivement pas se rendre compte de la réalité du monde puisque ces médicaments et drogues l’oblitèrent justement.  Alors arrêtons les bla bla inutiles en allant droit à la source.  Quant au fait que nos dirigeants usent aussi de ces produits, c’est un secret de polichinel.

    Un exemple ?  Mais réflechissez un peu devant les images TV !  Comment voulez-vous qu’un homme politique fasse allègrement avec le sourire et la grande forme la tournée de plusieurs grandes villes en 1 mois (repas, apéritifs, discours, réunions, etc.), et de bien d’autres dans toute une campagne électorale sans produits aidants, surtout à l’âge qu’ils ont et avec l’état de santé qu’ils ont.  Avez-vous jamais vu Chirac de près sans maquillage ?  Vous diriez qu’il est hépatique et sanguin, même sans être médecin.  "Cocaïne, bonne mine" est le slogan qui me vient à l’esprit.  Un homme normal du même âge et sans sévère dopage ne tiendrait assurément pas le coup. 

    Le problème des Français est qu’ils sont assez schizophrènes, ainsi que grand-gueule-petits-bras et bons moutons. Ils protestent mais continuent à accepter les choses. Ils ont une myopie et une lenteur mentale caractérisée, surtout pour analyser ce qui se passe hors de l’hexagone.  De plus, leur complexe de supériorité (reconnu par des nombreux confrères étrangers) les rend notoirement incapables de faire la part des choses et de reconnaître leur retard traditionnel (sauf en ce qui concerne les choses néfastes) et leurs erreurs de jugement ; jugemant qu’ils sont reconnus avoir comme péremptoire.  Leur vraie devise nationale est (je le rapelle) : "Hypocrisie, Jamousie, Mauvaise foi".

    Mais Voyagez un peu et interrogez les gens en vous faisant passer pour Belge ou Suisse ou Luxembourgois, et vous verrez.  Si vous vous dîtes Français, les gens se ferment, mais sinon, ils disent des vérités. Désolé. Tout n’est pas noir chez les Français, ok certes, mais ce qui ne l’est pas est sans grand intérêt voire très insuffisant pour pallier ce qui est noir.

    Les Français étant neurologiquement déviants, ils ne peuvent objectivement pas analyser leur position dans le monde et évaluer leur retard d’évolution ni évaluer que leurs tentatives de solutions exotiques (exception Française) ne marchent finalement pas et sont mêmes foireuses. Et encore moins reconnaître leurs échecs. C’est un peuple fier de sa connerie qui parle beaucoup, se voulant savant, mais accouche d’embryons de souris morts-nés.  D’où une stagnation préjudiciable dans des proportions aujourd’hui très graves.

    Et vous connaissez le résultat : un sombre capharnaüm général.

     

     

    Répondre
  51. josick.croyal

    23/12/2006

    S’exprime dans les commentaires parfois une critique radicale. Milliére s’étonne du manque d’ouverture de la France sur le monde et désire commettre un ouvrage s’ajoutant à ceux de Charles Gave. Or le mérite de celui-ci est de ne pas contribuer a faire vivre cette structure d’occupation par l’intérieur que représente le vampirisme étatique français. Il vit à Hong-Kong. Critiquer c’est bien. Agir c’est mieux et en l’état, la meilleure action consiste à contribuer un tant soit peu à priver de revenu l’Etat devenu parasite. C’est l’essence de l’esprit agricole, telle une politique de la terre brulée, face à la pastoralisation du monde. Ainsi le premier agriculteur, premier résistant, qui castre le reproducteur du troupeau, neutralise son remplancant en l’appareillant avec le premier. Ainsi, l’attelage de deux boeufs sous le joug retournant la sacro-sainte prairie. Ce sera toujours cela de moins pour l’Etat pastoral. Qu’attends-t-on pour agir de la sorte, faire taire sa cupidité pour diminuer d’autant les recettes de l’Etat-Parasite ?

    Répondre
  52. Jaures

    22/12/2006

    A D.Olivaw: Vous vous trompez mon cher, les français n’ont rien contre les américains, même si ils ne se reconnaisent pas dans leur mode de vie (mais c’est réciproque). Ils sont simplement soucieux de leur indépendance et ne suivent pas les positions des administrations U.S systématiquement. Beaucoup d’américains reconnaissent aujourd’hui que les français avaient raison en 2003. Peut-être n’ètes vous tout simplement pas un de ceux là.

    Répondre
  53. R.Daneel Olivaw

    22/12/2006

    Je comprends cette vision de Guy Millière. J’ai aussi cette impression que les Français ne voient pas le monde comme il est. Et j’ai cette impression mais peut-être n’est-ce qu’une impression que la France, à une époque a été dynamique et performante avec des vrais talents, une médecine de pointe, des scientifiques de haut niveau, une culture et des arts qui ne faisaient pas honte. Mais je crois qu’à cette époque, elle avait encore les yeux rivés sur les Etats-Unis pour toujours essayer de les égaler ou les dépasser, où l’émulation se jouait là et où l’on savait que, ce qui se faisait aux US, nous arriverait environ 10 ans après. Et cela arrivait, parfois même avant. Et les Français étaient dynamiques, compétitifs, et aussi infiniment plus gais et plus drôles. Il suffit de voir des émissions de télévision de cette époque, les gens s’amusaient vraiment et il y avait des vraies émissions culturelles, le contact des grands esprits littéraires, philosophiques, musicaux, et des jeux où les gens pouvaient étaler leur savoir sans en avoir honte.

    Et puis un jour, sur les ordres de qui ? j’ai l’impression que la France, travaillée par toutes sortes de courant allant tous dans le même sens ( cocos reconvertis, francs-maçons, écolos verts dehors rouges dedans, altermondialistes, sectes de tout poil qui sous couvert de "développement personnel", mettent à bas la culture judeo chrétienne et tout ce qui vient des Etats-Unis, et sévissent très largement et efficacement dans toute la société française, journalistes, éducation nationale, artistes de l’a-culture etc etc), sans oublier surtout nos politiciens, la France s’est diluée, effritée et les US n’ont plus été l’exemple à suivre, je dirais même qu’insidieusement ils sont devenus petit-à-petit, d’abord un objet de raillerie, puis de mépris affiché et à l’heure actuelle de véritable haine. Car je crois la France haineuse vis-à-vis des US. Là dessus pas de problème, il y a unanimité : leur haine des US est devenue viscérale. Et corollaire non négligeable, ou hasard ?en même temps, les Français globalement sont devenus grisâtres comme leurs pubs, beaucoup moins gais, moins drôles, moralisateurs, mais tellement "solidaires" et toujours prêts à se pencher sur plus petits, plus pauvres, plus pitoyables qu’eux ( à condition qu’ils soient étrangers, parce que 15000 personnes âgées du cru, ont pu mourir en moins d’un mois sans beaucoup de réaction de leur part). Et leurs yeux sont maintenant rivés … sur le tiers monde. Eh oui quel sentiment de puissance et d’importance ça donne par comparaison ! C’est sûr que c’est moins déprimant pour l’ego que de regarder vers les US. Mais je crois que cette France anesthésiée ne vit plus dans le monde réel et le principe de réalité existe pourtant. Et tôt ou tard il va bien se faire sentir, durement sentir, et rattraper les Français et là je gage que l’atterrissage pour notre pauvre pays va être bien rude ….

    Répondre
  54. sas

    22/12/2006

    A jaures…….c’est quand même une spécificité des tiens…mr jaures…….ce sont toujours les plus inaptes et disqualifiés qui se prennent à donner de lecons aux autres dans des domaines, où ils sont les plus mal lottis……à en débattre

    c’est ca , qu’est devenu le système français…..

    sas

    Répondre
  55. davoux

    22/12/2006

    Le monde change,
    et il s’occidentalise.

    La majorité des habitants de la planète veulent vivre à l’occidentale, c’est à dire :
    s’habiller à l’occidentale,
    rouler en voiture, regarder la télévision, des émissions d’ailleurs de plus en plus similaires de la thailande à la belgique.
    tout le monde veut participer à la coupe du monde de football, manger des céréales au petit déjeuner et des pizzas au bureau, etc.
    les exemples ne manquent pas.
    Seul échappe à cette évolution le "monde arabe" (sauf dans les grandes arabes), et seuls le refusent, le grand troupeau de moutons que sont devenus les français.

    Cette expansion de notre civilisation a été rendue possible bien sur par les progrès des moyens de communication (d’où la censure pratiquée en france).

    Répondre
  56. MINUX75

    22/12/2006

    Bonjour Un pays qui consacre plus de 60% de son PIB aux dépenses de l’état ne peut pas être un pays libre, c’est forcément une dictature, c’est forcément un pays ou il n’y a pas de libertée d’expression, seule la vérité fabriquée par le pouvoir et annonée par des « journalistes » est considérée comme VRAIE, en union soviétique on parlait de lyssenko. En france, il y a des tas de lyssenko regroupés au CNRS tout comme en france, il y a des tas de pravda, journaux qui tiennent tous le même discours du pouvoir http://fr.wikipedia.org/wiki/Trofim_Denissovitch_Lyssenko Dans ces conditions il est normal que Guy MILLIERE dénonce le discours de pouvoir de ce minuscule pays qui s’apelle le CHIRAQUISTAN. Discours cherchant à éclairer le monde du phare de sa pensée comme le faisait Mao tsé toung. au moins les roumains avaient l’intelligence de rire à gorge déployée sur les énormités assénés par les hieraques communistes au pouvoir. Pourquoi les français ont’ils moins d’humour ? Il est grand temps qu’en france qu’il y ait une ou plusieurs radios du type Voice Of America, le problème est que nous sommes très peu informés des réalités de notre propre pays, que ce soit dans les banlieues ou ailleurs, nous avons besoin d’une information facile d’accès, impartiale qui soit autre chose que de la propagande à l’unique gloire de nos dirigeants en place. à bientôt

    Répondre
  57. Jaures

    21/12/2006

    Notre jusqu’aubushiste est décidément incorrigible. Alors que sa vision du monde, de l’Irak à l’écologie, est en déconfiture, il prétend encore nous montrer le chemin. Car lui, qui disait il y a quelques mois que "le terrorisme reflue en Irak" a, c’est évident, tout compris du" monde tel qu’il devient". Un peu comme si Lara Fabian nous présentait une théorie sur le chant Grégorien ou Johnny un cours sur la citoyenneté. Même crédibilité.

    Répondre
  58. GoodMorning

    21/12/2006

     

    Un humain ne comprend pas le « monde ».

     Il se fait des représentations mentales sur « le monde »  qui l’entoure.

    Ces représentations tiennent assez peu à la personnalité de l’individu, et beaucoup à son environnement social, culturel, géographique, historique, etc …

    Les représentations sont diverses. Certaines se révèlent efficaces et sont adoptées, sont reconnues comme « porteuses de sens » : dans les sciences exactes par exemple.

    Certaines restent vagues, contradictoires, incertaines.

     

    Guy Millière pose en postulat « le monde tel qu’il devient ».

    Sans préciser qu’il s’agit d’un monde selon Guy Millière.

     

    La représentation que Guy Millière se fait du monde, Guy Millière la considère comme une vérité scientifique universelle rigoureusement prouvée. Guy Millière voit le « monde » à sa manière, et se met en colère parce qu’il lui semble que les autres humains ne voient pas le « monde » sous le même angle. 

    « Cécité, incompréhension, refus de voir, certitudes anciennes et trop ancrées… »

    Guy Millière est illuminé : il est seul (quasiment) au milieu des aveugles.

    De quel magistère mystérieux Guy Millière tient-t-il cette assurance extraordinaire ?

     

    « La mondialisation accélérée dans laquelle nous sommes est un fait… »

    « La grande mutation du monde, car, c’est un fait, cette mutation se fera, elle est déjà largement en marche… »

     

    Comment peut-on dire de quelque chose qui se réalisera dans le futur, que « c’est un fait ».

    Guy Millière est obsédé par « la mutation du monde ». Il la souhaite, il la souhaite tellement qu’il considère qu’elle existe déjà. Et parce qu’il la souhaite très fort, il pense aussi que c’est une bonne chose.

    Comme analyse, c’est tout de même un peu court.

    Répondre
  59. Helios

    21/12/2006

    La puissance, la richesse, et le progrès sont fonction de l’attitude et du dynamisme des nations. En d’autres termes c’est une question de psychologie collective.

    La confiance dans ses propres possibilités, le goût du risque et l’ouverture d’esprit sont des  prérequis essentiels au dynamisme.

    Un pouvoir étatique maintenu dans ses limites, c’est à dire en-deçà de ce que les personnes individuellement ou collectivement sont habilités à accomplir par eux-mêmes, est un élément crucial dans la libération des énergies créatrices.

    Voilà ce que les français refusent obstinément d’admettre depuis au moins un siècle. Et c’est pourquoi la France se retrouve sur le déclin.

    Un sursaut est-il encore possible?

    Pas avant le naufrage du Titanic!

    Helios 

    Répondre
  60. Josick.Croyal

    20/12/2006

    Extrait d’un ouvrage de 1959 :
    "On remarquera en outre combien il est fâcheux que l’on ait fait peser le coût de la Sécurité Sociale sur les prix de revient comptables des producteurs français, car il s’agit d’une charge sociale qui incombe essentiellement à l’impôt, afin qu’elle soit prise en charge par le marché intérieur, ou, supportée également par tous les producteurs, elle ne pose aucun problème de rentabilité concurrentielle. Au contraire lorsqu’elle pèse sur les prix de revient à l’exportation, elle consiste littéralement à inviter nos acheteurs étrangers à payer nos impôts intérieurs. Il ne nous manque, pour réussir dans cette voie, qu’un moyen de les y contraindre."
    De là, encore dans les années 2000, la France qui veut exporter son modéle plutôt que de faire les réformes  permettant de s’adapter…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)