Défense : l’Europe de la défausse !

Posté le janvier 25, 2013, 4:16
4 mins

Traditions obligent, la France n’a pas failli à l’appel du Mali. Les Droits de l’Homme et surtout de la Femme, la responsabilité vis-à-vis d’une ancienne colonie et la lutte contre les nouvelles bandes islamo-barbares nous obligeaient. Surtout contre cette peste terroriste.

Hormis les bougons patentés qui sont contre tout, y compris souvent contre l’homme lui-même, le consensus républicain est la meilleure nouvelle de l’année, et d’abord pour le président. Mué en chef de guerre, par la volonté de barbus nomades dont les actions rappellent les razzias de nos livres d’histoire illustrés, il est soudain, après 6 mois de désillusions et billevesées politiques, remonté au pinacle des fermes décideurs…

La France en est honorée. Et pour une nouvelle fois, n’a pas attendu le consensus mou des nations européennes qui se fichent de l’Afrique comme si la Méditerranée était aussi vaste que le Pacifique. Le Conseil de Sécurité avait tout de même donné sa bénédiction lointaine, nous évitant ainsi le badge d’agresseur que les bonnes nations chatouilleuses ou intéressées sont enclines à nous accrocher au revers du battle-dress.

Pour être franc, j’ai préféré les petits drapeaux français sortis instantanément des échoppes sahéliennes, à la claque des drapeaux algériens accueillants en exclusivité François Hollande lors de sa visite récente dans ce pays. Ou pire encore, lors de sa victoire de Mai, place de la Bastille.

L’Europe semble avoir une vision stratégique du monde qui ignore les enjeux autres qu’économiques. Les tentatives de créer une défense collective ont toutes échouées jusqu’alors, au mépris des dangers communs pour les grands comme pour les petits pays de l’Union. En l’occurrence, plus celle-ci s’élargit, plus elle devient fragile : géant aux pieds d’argile !

Deux nations européennes consacrent encore des budgets importants à l’appareil militaire : la France et la Grande Bretagne. Leurs initiatives de coopération dans le domaine de la défense sont avant tout liées à une économie d’échelle pour le développement de matériels, mais les visions stratégiques restent des domaines nationaux jalousement protégés de part et d’autre du chanel.

La Commission, quant à elle, préfère l’arme de la coopération avec les pays du sud. Les fonds de soutien et de développement qu’elle envoie se dissolvent dans les arcanes corrompus des répartitions locales aussi sûrement que les eaux d’un oued dans les sables du désert…Mais la bonne conscience est comblée, honorant en outre ce Prix Nobel de la Paix, qui l’oblige énormément !

La France peut s’ensabler seule au Sahel. Pendant ce temps-là les boutiquiers du Continent pourront poursuivre leurs petits commerces fructueux sur le dos des contribuables hexagonaux… Quitte à donner de sévères leçons d’économies à notre pays, voire même à le sanctionner !

Henri Gizardin

http://target2007.typepad.fr/hgizardin/

12 réponses à l'article : Défense : l’Europe de la défausse !

  1. quinctius cincinnatus

    29/01/2013

    on confiera (bien évidemment) la suite des opérations terrestres aux seules troupes capables et aguerries à ce type de guerre : c’est à dire aux Tchadiens , Touareg et Mauritaniens … les seuls capables de  » contrôler  » ( à peu près ) le désert … à la condition que les frontières ne soient pas des passoires ( livraison de carburant , d’armes , de munition et renforts d’hommes pour les islamistes ) avec l’aide des …drones ( américains , anglais , et pourquoi pas franco-israéliens )

    le cinéma grand spectacle et grand public est maintenant terminé … les choses sérieuses commencent !

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    28/01/2013

    l’ Europe se défausse ? … Ce n’est pas grave … tant qu’elle ne se déchausse pas !

    Répondre
  3. mauvaisedent

    28/01/2013

    quelle peste terroriste? Demandez aux Américains pourquoi ils existes.

    Répondre
  4. 26/01/2013

    On bombarde les islamistes au Mali alors qu’on les aide en Syrie. C’est une logique très normale…

    Répondre
  5. grepon

    26/01/2013

    En outre, La France a du faire appel au Royaume Uni et les Etats Unis pour transporter ses troupes sur place, service pour laquelle Obama vient de demander paiement en espece a la France. France de la defausse!!!

    Répondre
  6. Lach

    26/01/2013

    je suis, et reste, de la catégorie des susnommés « bougons » et je ne vois pas en quoi le « consensus républicains » qui, avec acharnement indéfectible, s’escrime à nous diminuer depuis des lustres, vient faire là dedans… et je ne vois encore moins en quoi la barbarie islamiste sera vaincue alors qu’on ne l’aura pas extirpée de nos propres banlieues. Avant de la détruire, comme dit l’autre, des sables du Sahel, mieux vaudrait en débarrasser de nos HLM. Et qu’on ne vienne pas nous dire que c’est la même chose, que le combat commence à Tombouctou. Je réponds, nenni ! on ne va pas combattre un voleur au fond de son jardin quand ses potes sont déjà dans la chambre à coucher …
    Quant à l’Europe, je vous en prie : en ne peut à la fois se plaindre qu’il y en a trop ici, ce que je suis le premier à faire, et pas assez là, ce que je ne fais pas. Cela prouve simplement que, par consensus républicain, comme vous dites, on a appauvri la France et son armée et qu’on voudrait dans le même temps rester une grande nation. On ne peut pas faire l’un et l’autre !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/01/2013

      on ne peut à la fois payer au prix fort les Rafales qu’il ne vend pas à l’étranger à Monsieur Serges et avoir une flotte aérienne de transport … on fait donc appel à l’occasion à des  » prestataires de services  » ( américains , anglais mais aussi … russes et pourquoi pas ukrainiens ? )
      sans doute sommes nous dépendants , mais cela nous revient incontestablement moins cher … l’indépendance pour nous c’est le nucléaire…et ses lanceurs d’engins ; point !

      Répondre
  7. Elsaesser

    26/01/2013

    Avant de se lancer dans ce genre « d’aventure », il faut avoir une ligne directrice qui tienne la route, une idée claire et dans la profondeur de ce que sont les intérêts de la France à l’intérieur de ce qu’il reste de ses frontière d’abord et dans le reste du monde ensuite.
    Chaque fois que les occidentaux se sont servi (ou croyaient se servir) de supplétifs pour abattre un gouvernement ou un adversaire qui refusait de s’aligner sur la « bienpensance », le retour de bâton ne s’est pas fait attendre et la solution s’est toujours avérée pire que le mal (Égypte, Iran, Irak, Afghanistan, Libye…). D’un côté, au nom des droits de l’homme (ils ont bon dos ceux là aussi et sont bien pratiques au besoin), on arme d’abord des bandes de « résistants » combattants de la liberté, pour ensuite se rendre compte que côté droits de l’homme c’est pire qu’avant. Mais comme on ne se trompe jamais, soit on n’en parle plus, soit on se drape, tout d’un coup, dans la sacro-sainte « non ingérence ».
    Pour couronner le tout et sous couvert « d’aide à l’insertion pour les quartiers défavorisés » (je ne me lasserai jamais de cette poésie), on finance les futures recrues du djihad chez nous, en évitant soigneusement de les déranger lorsqu’ils s’entrainent sur la police et les pompiers.

    De fait, nous nous retrouvons toujours le cul entre deux chaises. Or, dans cette situation, il serait bon de se rendre compte qu’on est toujours assis plus bas que les autres.

    Répondre
  8. JEAN PN

    26/01/2013

    La France est en train de perdre 2 guerres: Une au Mali qu’elle ne pourra jamais gagner quand les islamistes se seront mélangés à la population, l’autre sur le plan économique car la guerre coûte cher.
    On peu dire qu’elle est aussi en train de se perdre aux islamistes car nous serons bientôt tous musulmans. Pauvre France !… Où sont les vrais hommes pour te défendre ?………

    Répondre
  9. Oeildevraicon

    25/01/2013

    Pour être franc ,j’ai moi aussi préféré: (les petits drapeaux français sortis instantanément des échoppes sahéliennes, à la claque des drapeaux algériens accueillants en exclusivité François Hollande lors de sa visite récente dans ce pays. Ou pire encore, lors de sa victoire de Mai, place de la Bastille)

    Par contre en ce qui concerne : (Traditions obligent, la France n’a pas failli à l’appel du Mali. Les Droits de l’Homme et surtout de la Femme).
    A ce stade, ce n’était certainement pas la raison de l’intervention, je pencherai plutôt pour la défense des intérêts d’une certaine AREVA .

    Enfin si la lutte contre les nouvelles bandes islamo-barbares pouvait se prolonger sur le continent, Holande serait certainement plus crédible.
    .

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/01/2013

      Hollande engagera la  » répression  » dans l’hexagone contre les  » barbaresques  » quand l’Algérie abaissera le …. drapeau vert ! c’est à dire que ce n’est certainement pas aujourd’hui la veille !

      relevons également la diplomatie toute d’intelligence et de finesse de Laurent Fabius qui a révélé l’accord franco-algérien pour le survol par la chasse aérienne française du sud algérien … il faut au moins avoir fait Normal Sup pour être aussi c.. !

      Répondre
      • Le Nouveau Croisé

        27/01/2013

        Mon cher,
        il faut avoir fait Normale-sup, l’ENA, X, HEC, bref toutes les grandes écoles qui nous donnent nos hauts dirigeants.
        Hauts mais pas intelligents !

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)