Déroute annoncée de Joe Biden

Posté le octobre 27, 2020, 10:37
17 mins

Le 16 octobre, Charles Moore écrivait dans le Telegraph: «Qu’est-ce qui est le pire? Joe Biden ou Donald Trump? Je n’envie pas les Américains d’avoir à choisir entre une figure de l’establishment déconnectée du réel et un égomaniaque vulgaire.»

Moore est de ceux qui, tout en reconnaissant les réalisations de Trump, s’estiment tellement supérieurs à lui qu’ils ne peuvent avoir l’air enthousiasmés.

Le réel inclut aussi deux scandales en cours. Et là, vraiment, quel est le pire?

D’une part, il est désormais indéniable que l’État profond a proliféré et s’est corrompu, notamment dans ses plus hautes sphères où des fonctionnaires s’arrogent le droit de «corriger» les résultats des urnes.

L’establishment est devenu «cloaque» et voici que l’on découvre ce syndicat familial du crime que sont les Biden. Que penser du directeur du FBI, Christopher Wray, qui détient depuis septembre 2019 le contenu de l’ordinateur de Hunter Biden et qui n’en a rien fait? Que penser de la lenteur de l’enquête sur le coup d’État législatif permanent lancé contre Trump depuis 4 ans?

Quand Biden assure devant des millions de téléspectateurs «qu’il n’a jamais touché un sou d’États étrangers», il fait écho à Clinton affirmant devant la robe tachée de Monica Lewinski «qu’il n’avait jamais eu de relations sexuelles avec cette femme ». Or, Joe n’a pas été toujours endormi pendant ses 47 années de vie politique : il pèse aujourd’hui 250 millions de dollars et ce n’est pas avec ses émoluments qu’il a accumulé cette fortune, mais en monnayant son influence.

L’autre scandale, c’est la convergence désormais avérée de deux impostures: celle du Covid et celle du Climat. Et Biden défend les deux ! Le Dr Fauci, adoré de la gauche radicale, que Trump désigna en mars à la tête de sa Force d’Intervention Spéciale contre la pandémie et dont il suivit les avis pendant 6 semaines avant de s’en défier, écrit dans Cell « que nous sommes entrés dans une ère de pandémies qui surgissent, sont exacerbées et accélérées par le changement climatique, facteur de démultiplication».

Mais, si, en Europe, 75% des gens gobent ces boniments, plus de 50% des Américains comprennent le piège. Biden promet une décarbonisation totale s’il est élu, en serviteur zélé de toutes les théories fallacieuses de la gauche néomarxiste.

Trump fait vibrer des foules, Biden ne fait pas un fauteuil – tandis que Kamala Harris promet des émeutes sans fin, «que nous soutiendrons», si Biden n’est pas élu …

Les Américains ne vont pas se tromper. C’est une histoire d’amour entre le peuple américain et Trump. Bretteur oui, au service du bon sens, de la décence, de la tradition, de la loi et de l’ordre, du respect dû à la Constitution et aux grands hommes qui ont fait le pays. Les destructions de statues ont cessé depuis qu’il a signé un décret rendant ces actes passibles de 10 ans de prison. Il est aussi le champion du capitalisme contre le socialisme sous toutes ses formes, et notre défenseur à tous, nous, gens du commun que les élites entendent priver de nos voitures, de nos (rares) voyages en avion, de climatisation, d’éclairage stable, d’usage de l’eau, sans restrictions.
Trump condamne le programme lugubre de Biden. Il parle de liberté, de normalité et de retour rapide à «une prospérité qui va lui permettre de réconcilier les clans ennemis.»

Et il est crédible: pêle-mêle, les statistiques indiquent que les États «démocrates» aux économies fermées comptent 80% des victimes du virus, que le Mur avance de 12 miles par jour, que l’Amérique enregistre des succès fulgurants en politique étrangère, et que Trump a pris la direction d’un début de coalition qui entend bien demander des comptes à la Chine.

La malignité des «démocrates» reste certes un danger très présent dans cette élection mais le dégoût de l’électorat contre l’establishment a été décuplé par la triple épreuve du virus, des désordres violents et des dernières révélations de corruption du camp « démocrate ».

Plus encore qu’il y a 4 ans, ­Trump séduit parce qu’il est hors système.

Trump parle d’une vague rouge possible. Une victoire nette pour lui, la déroute pour Joe Biden.

Il ne prend pas ses désirs pour des réalités. Comme nous, il fait une déduction après examen rationnel des réalités.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Version longue :

24 réponses à l'article : Déroute annoncée de Joe Biden

  1. HansImSchnoggeLoch

    03/11/2020

    QC:
    « mes » lignes » sont pleines d’ idées, les vôtres et celles de [email protected] sont dé(lé)biles !à chacun ses qualités littéraires. »

    Mes lignes?
    Plutôt des bribes de charabia qu’il faut au préalable redresser au marteau pour en dégager des semblants d’idées.
    Grâce à vos qualités littéraires les usines de compostage ne chômeront pas malgré le confinement.

    Vous êtes le clown à patins à roulettes du site, continuez de patiner et faites nous rire.

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    02/11/2020

    Je ne suis ni devin, … (contrairement à certains sur ce site), … ni prophète (comme il en fut dans l’ancien temps), … mais ce que je sais dans le plus profond de moi-même, après tant d’années d’observations de la vie internationale, c’est que si l’infâme Biden est élu, c’est non seulement les USA qui auront choisi d’aller à leur perte, mais le monde occidentale dans son entièreté qui s’en trouvera fragilisé !

    Fasse le Très-Haut que Trump remporte cette élection !

    Si tel n’était pas le cas, alors il nous faudrait nous poser des questions sur ce que le monde occidental a fait pour que le Très-Haut lui impose une telle épreuve !

    CAR CE SERA UNE ÉPREUVE !

    Répondre
    • ELEVENTH

      03/11/2020

      Ce ne sera pas une épreuve pour tout le monde : voyez les deux zozos QQ et le boutefeux. A l’annonce de la victoire du corrompu, ils vont se torcher au point de rouler sous la table. Mais gageons qu’ils se garderont bien d’aller « mettre une raclée » aux red-necks US, ces forts en gueule.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      03/11/2020

      votre Très Haut deviendra t il notre Trépas ?

       » n ‘ayez pas peur  » disait un Pape polonais , homme de bien peu de Foi !

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    01/11/2020

    trois heures à ne dire que des mensonges ?

    chapeau bas !

    Répondre
    • ELEVENTH

      01/11/2020

      Des commentaires vides de sens pour n’écrire que des mensonges, c’est peut être mieux ? Avec le « réformé de 1916 » et néanmoins boutefeux vous faites la paire.
      Allez, hardi pour les insultes zabituelles.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        02/11/2020

        un commentaire qui demanderais, comme à l’ habitude, plus de  » fond  »

        par exemple :

        les mensonges ont forcément un sens ( déjà celui de tropmer ) et vous ne pouvez donc pas dire que :

         » des commentaires [ les miens ] vides de sens pour n’ écrire que des mensonges  »

        vous n’ avez pas reçu une éducation complète ELEVENTH, de là le fait que vous soyez resté intellectuellement assez frustre

        mais que que vous vous en contentiez ne plaide pas en faveur de vos prétentions à l ‘ intelligence !

        Répondre
        • ELEVENTH

          03/11/2020

          « Un commentaire qui demanderaiT… »
          « au lieu de regarder la paille dans l’ oeil de ton voisin , regardes la poutre qui est dans le tien »
          Un soit disant huguenot qui se prétend pétri de connaissances bibliques devrait le savoir.
          Pour ce qui est de mon intelligence -que je considère moyenne sans plus – elle me suffit, voyez vous.
          Et , selon la formule : quand je me regarde , je me désole, mais quand je me compare ( particulièrement à vous KUKU la praline) , je me console. Cela constitue une petite utilité à votre présence anormale sur ce site
          Essayez au moins d’aligner quelques lignes intéressantes et utiles . Je sais, c’est difficile pour vous.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            03/11/2020

            mes  » lignes  » sont pleines d’ idées

            les vôtres et celles de [email protected] sont dé(lé)biles !

            à chacun ses qualités littéraires

  4. Hagdik

    28/10/2020

    On trouve facilement sur le Net la différence des meetings de Donald Trump et ceux de Joe Biden (même ceux d’Obama qui essaie piteusement de sauver les meubles).
    Les vidéos sont parlantes ou plutôt criantes.
    Si vous avez la flemme de chercher, allez sur Dreuz, tout y est.
    Le Président Donald Trump tient les affaires des USA et réalise 3 meetings par jour ou il tient en haleine des milliers de personnes dans des discours de plus d’une heure sans notes ni prompteur … Évidemment, pour les détracteurs, c’est juste un crétin comparé à µcron !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      01/11/2020

      trois heures à ne dire que des mensonges ?

      chapeau bas !

      Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    28/10/2020

    bien sûr qu’ avec le système de vote américain pour la Présidence Donald Trump peut l’ emporter avec … moins de voix d’ électeurs que Joë Binden

    nous savons que le Nord Coréen, le Chinois et le Russe souhaiterant que Trump soit réélu parce que Binden place la Morale ( ici la Démocratie ) avant le Buisness et le profit immédiat et que Trump a un défaut dans sa cuirasse : il aime être  » admiré  » et qu’ il est facile de flatter un balourd

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      28/10/2020

      Binden = lier en allemand.

      Un type avec ce nom peut bien sûr lier la Morale avec le « Frick » et ceci sans rougir.
      Tout le monde n’a pas 250 briques sur son compte bancaire en passant sa vie à glander.

      À mon avis « Joe Robinet de Bidet » serait un nom qui le décrirait mieux.
      Qui dit mieux?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28/10/2020

        Joe Biben ( sans  » n  » entre le  » i  » et le  » d  » ) est né dans un famille catholique IRLANDAISE

        sa grand mère paternelle était une descendante d’ huguenots français d’ abord émigré en Angleterre puis en Pensylvannie

        il n’ est donc pas d’ origine allemande

        autant pour vous et votre  » binden  » qui signifie aussi  » engager « 

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          28/10/2020

          Je cite ce que vous noté dans votre premier post:
          « bien sûr qu’ avec le système de vote américain pour la Présidence Donald Trump peut l’ emporter avec … moins de voix d’ électeurs que Joë Binden »
          J’ai donc tout naturellement repris « Binden », où est la mal?

          Et dans votre dernier post vous le nommez comme suit:
          « Joe Biben ( sans » n » entre le » i » et le » d » ) est né dans un famille catholique IRLANDAISE »
          Je pense qu’il est urgent d’arrêter ici car dans le prochain post le pauvre Joe ressortira en « Bibendum ».

          Il est temps de vous acheter des lunettes ou de changer les lentilles.

          Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    28/10/2020

    Avis à la  » classe moyenne  » lectrice  » fidèle  » des  » 4 Vérités  »

     » la classe moyenne n’ est plus épargnée par la pauvreté  »

    nous disent les économistes … américains

    votez Donald Trump !

    accordez une confiance aveugle et sourde à Guy et à Evelyne manipulateurs d’ opinion

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      28/10/2020

      votez Donald Trump !

      Une petite remarque, depuis quand les électeurs français peuvent-ils participer au scrutin US?
      Votre fixation sur Trump est en fait une itération suivant la définition qui suit.

      Itération:
      En neurologie et psychiatrie, répétition immédiate d’une acte moteur, verbal ou graphique qui, une fois terminé, est répété un certain .nombre de fois parfois continué inféfiniment (persévération).
      Voir P.Guiraud.(Stéréotypie, Palilalie et Parkinson).

      Conclusion:
      Faites vous soigner, cela devient lassant!

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        28/10/2020

        l’ itération est aussi employée je crois savoir pour les calculs mathématiques jusqu’ à ce qu’ on obtienne un résultat approché … satisfaisant

        votez Trump comme vous ne l’ avez pas compris , ce qui n’ a rien d’ étonnant étant donnée votre lourdeur d’ esprit, signifiait

        si vous aviez un Trump en France ( par exemple Tapie ) c’ est sans aucun doute pour lui que vous voteriez tellement vous êtes des gogos prêts à se laisser séduire par le premier imposteur incompétent venu

         » honte à toi si tu m’ as trompé, honte à moi si je me suis laissé trompé par toi une seconde fois  »

        proverbe arabe …tout en … finesse dont vous devriez tenir le plus grand profit

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          28/10/2020

          Dans la réponse à un article de la semaine dernière j’ avais décrit une itération informatique avec une boucle « while » mais je suppose que vous n’aviez rien capté comme d’hab.

          Inutile de me citer votre dicton arabe, car nous avons l’ équivalent dans le monde occidental.
          According to Campbell, Lincoln said,
          “Judge Douglas cannot fool the people: you may fool people for a time; you can fool a part of the people all the time; but you can’t fool all the people all the time.” …
          Cela peut s’appliquer à tous les cas de figure, y compris le vôtre.
          Continuez vos itérations, elles sont d’une telle finesse…

          Mais revenons à nos moutons, n’oubliez surtout pas de consulter d’urgence votre psy.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            03/11/2020

            lourdaud !

          • HansImSchnoggeLoch

            03/11/2020

            Lourde eau?

            Oui et à l’eau de Lourdes.
            Faites y un bain, un miracle peut s’y produire et vous en sortirez peut-être guéri de votre mégalomanie.
            Ayez la Foi avec F-majuscule et que le Très-Haut vous assiste dans cette tentative.

  7. HansImSchnoggeLoch

    27/10/2020

    On tremble d’avance à l’idée que l’ami Joe puisse avoir accès au bouton rouge du feu nucléaire US.
    Son dernier lapsus sur la fraude électorale est un révélateur de son état mental.

    Avec ses 250 millions USD et ses 78 hivers il pourrait se la couler douce sans mettre le monde entier en danger de mort.

    Répondre
  8. Gérard Pierre

    27/10/2020

    En cas d’échec de Donald Trump lors de l’élection présidentielle qui va se dérouler dans quelques jours aux USA, je crains fort une néo obamanisation de la politique étrangère de l’Amérique, et donc un affaiblissement généralisé de l’Occident !

    Nous n’avons vraiment pas besoin de ça ! …… surtout en ce moment !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      03/11/2020

      tous à Lourdes , à Fatima ou à Notre Dame de Guadalupe !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)