Des guerres du Moyen Orient à la guerre mondiale

Posté le septembre 05, 2012, 12:00
11 mins

L’historien Max Gallo, dans le « Figaro » du 17 août, estime qu’une troisième guerre mondiale est tout à fait possible. Plusieurs facteurs le laissent prévoir :

« Le Moyen-Orient, écrit-il, est l’épicentre de cette situation mondiale. Tout y est réuni pour qu’un conflit déborde le cadre régional. Des puissances nucléaires sont en contact : Israël, le Pakistan, peut-être bientôt l’Iran. Les frontières sont contestées, l’eau disputée, les antagonismes religieux séculaires. Le pétrole est un enjeu majeur puisque, là, sont les grandes réserves… »

Pratiquement, il est vrai qu’au Moyen-Orient se déroule une guerre de religion sans merci entre musulmans sunnites et chiites qui se massacrent avec une étonnante sauvagerie. Le problème est que les grandes puissances s’en mêlent. La Russie et la Chine ont pris le parti des chiites, c’est-à-dire de l’Iran et de la Syrie alaouite de Bachar Al-Assad, proche des chiites. 10 000 conseillers militaires de l’armée russe sont présents en Syrie, à qui la Russie apporte une profusion d’armes et de munitions, ainsi que des produits pétroliers et des lignes de crédit pour contourner les sanctions imposées par les Occidentaux, sans oublier les gaz toxiques dont la Syrie est abondamment pourvue et dont Bachar Al-Assad n’hésiterait pas à se servir en cas d’intervention militaire occidentale.

Les Occidentaux, de leur côté, soutiennent les sunnites
. Obama, il y a quinze jours, a autorisé la CIA à agir contre le régime de Damas et donc contre les alliés russes dudit régime. On mesure les risques que crée une telle confrontation. La France, pour sa part, appuie la rébellion syrienne. Bernard-Henri Lévy, notre ministre in partibus des Af­faires étrangères, brandit verbalement l’étendard de la révolte. Les Arabes de la Péninsule arabique, et en premier lieu l’Arabie saoudite et le Qatar, apportent eux aussi, et de façon concrète, une aide aux Syriens sunnites.

Par ailleurs, l’Iran, qui pourrait avoir fabriqué une ou plusieurs bombes atomiques dans les six mois qui viennent, déclare le plus clairement du monde qu’il faut anéantir Israël, cette tumeur en Orient comme aurait dit Hitler, et exterminer tous les Hébreux – lesquels Hébreux qui, eux, ont déjà depuis longtemps tout un arsenal nucléaire, grâce notamment à la France, riposteraient dans l’heure à une attaque iranienne en envoyant sur l’Iran deux ou trois bombes atomiques. On imagine le bilan !

En attendant, les Israéliens sont prêts à bombarder de façon « conventionnelle » les sites de production de la bombe iranienne, freinés seulement par les États-Unis, qui demandent que l’opération ait lieu après l’élection présidentielle du 6 no­vembre. Il va sans dire qu’après un tel bombardement aérien, les Iraniens riposteraient par un tir de missiles, interceptés ou non, sur Israël, puisqu’ils disposent maintenant de missiles à longue portée. Il est évident aussi qu’une aggravation de la situation provoquerait aussitôt la fermeture du détroit d’Ormuz, coupant la route du pétrole vers l’Europe et l’Asie. Il en résulterait une gigantesque crise mondiale, économique et sociale, alors que l’actuelle et grave crise de la dette n’est nullement réglée. On voit donc que le « théâtre » oriental, comme disent les militaires, est lourd de menaces.

Le président russe qui, donc, soutient avec efficacité l’alaouite Bachar Al-Assad s’est clairement expliqué. « L’Occident, a-t-il dit en substance, a une politique arabe et musulmane au résultat dévastateur pour tous. En Irak, la situation est pire qu’au temps de Saddam Hussein. Les attentats et les désordres de toute nature y sont quotidiens. La direction du pays a été en fait donnée aux chiites, ce qui ne fait que renforcer l’Iran.

S’agissant de la Libye, poursuit Vladimir Poutine, les Occidentaux, et en particulier la France de Sarkozy, nous ont embobinés dans une aventure qui a tourné au fiasco complet, créant de surcroît une situation islamiste très dangereuse au Sahel francophone. L’Angleterre et la France n’ont dans ce conflit nullement respecté la résolution du conseil de sécurité. Ils l’ont sur-interprétée. La Libye est désormais livrée à une anarchie meurtrière. Des combats ont lieu à proximité de Tripoli. Les populations du Sud, les Tou­bous, noirs nilotiques, attaquent les Arabes du Nord. En Égypte, dirigée en fait par les Frères musulmans, c’est pratiquement, là aussi, le règne de l’anarchie, un peu comme en Tunisie où les salafistes s’en prennent aux soufistes. C’est cela votre Union pour la Méditerranée ? Et vous voudriez que nous, les Russes, participions à vos erreurs ? La Russie est une nation chrétienne qui refuse l’invasion de l’islam. Ni Tchétchènes, ni autres islamistes, nous n’en voulons pas en Russie, ni au Caucase, ni en Asie centrale… »

Et il est vrai que les régions musulmanes de Russie sont actuellement le théâtre d’un regain de tension.
En disant cela, le président russe n’a sans doute pas entièrement tort. Je rappelle, d’ailleurs, que c’est l’accord de la Russie qui a permis l’intervention occidentale contre Kadhafi. Sans cet accord, le colonel libyen serait encore là (cf. ma chronique du n° 783). Mais Poutine n’a pas tout dit. Au Liban, où la guerre syrienne vient de s’étendre, le Hezbollah chiite domine. La Turquie, quant à elle, est aux prises avec les Kurdes présents en Turquie, en Syrie, et en Irak.

Tel est aujourd’hui le bilan dans cette très sensible région du monde. Un bilan dû en grande partie à l’absence de jugement des Occidentaux et notamment, hélas, de la France de Sarkozy. Si on en est satisfait, il faut que l’on m’explique pourquoi !

Enfin, on ne peut qu’observer dans ces conflits l’extrême barbarie des protagonistes. Les musulmans montrent là-bas ce qu’ils savent faire, avec l’approbation et l’appui apportés aux rebelles syriens, non seulement par les Occidentaux, mais aussi par Al Qaïda. Tueries et tortures, c’est la civilisation locale.
En Europe, les musulmans seraient déjà près de 40 millions. Que l’on réfléchisse aux perspectives qui, de toute évidence et très logiquement, nous attendent, alors que les guerres dans l’Orient musulman augmentent encore le nombre des réfugiés musulmans qui envahissent l’Europe…

23 réponses à l'article : Des guerres du Moyen Orient à la guerre mondiale

  1. Mohamed

    05/12/2012

    J’adore cet article plein propos ultra racistes. La barbarie est la civilisation locale ? Bien… alors que dire de nos amis allemands qui ont liquidé 3/4 des juifs d’Europe ? Ce massacre ne compte pas peu-être ou peut-être bine que là non.. décidément.. c’est pas pareil. des musulmans qui tuent cela ne peut que venir de leur religion ou leur culture, mais des occidentaux qui tuent… non leur culture n’y est pour rien. Forcément, ben voyons !
    Il n’y aura pas de 3ème guerre mondiale à cause des armes atomiques qui freineront tout dirigeant. Par contre il ya deux vérités que l’Occident a du mal à digérer : 1) il n’a plus les moyens de ses ambitions, l’Occident n’arrive plus à imposer sa vision au Moyen-Orient et 2) le déclin de l’Occident et la montée en puissance d’autres civilisations comme les musulmans angoissent une partie des occidentaux.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    28/09/2012

    @ CLAUDE ROLAND

    excellente réponse au sieur Jaurès ( en particulier sur le génocide vendéen ) et à ses exemples foncièrement malhonnêtes mais bien-pensants

     sur l’holocauste décrété par ordre de Hitler et sur les chambres à gaz   ce monsieur pourrait lire avec intérêt le livre de Raul Hilberg ***" l’extermination des Juifs en Europe" chez Gallimard ou celui d’ Arno Mayer ***" The final solution in History "

    la shoah étant et demeurant une honte , une tache sanglante européenne

    *** tous deux historiens juifs

    Répondre
  3. Anonyme

    14/09/2012

    Joresse est encore à côté de la plaque. La question n’est pas là. Il y a sauvagerie et sauvagerie. Nous avons été des sauvages aussi en assassinant 300 000 vendéens en 1792. Le pire génocide Français soigneusement étouffé (Cf. Les livres du chercheur Reynald Seycher autorisés depuis peu) par les révolutionnaires. Mais pire que la shoah, il y a les crimes communistes qui continuent (100 millions de morts largement dépassés), notamment contre leur propre peuple. Pour moi, ça c’est de la sauvagerie ultime, perverse qui plus est. Oui, il y a bien pire que la shoah et ça va être bientôt dépassé encore, hélas. Alors il faut arrêter avec ce vieil exemple éculé largement battu depuis.

    Répondre
  4. F

    12/09/2012

      Tiens, Mohamed est de retour?

    Répondre
  5. Jaures

    11/09/2012

    Claude Roland, croyez-vous que selon les civilisations les guerres, notamment civiles, se déroulent avec plus ou moins d’élégance et de respect mutuel ? Les conflits occidentaux ont-ils été de simples pugilats entre gens de condition raffinés et bien élevés ?
    Foutaises ! Une guerre reste une guerre où qu’elle se produise que les protagonistes soient musulmans, catholiques, juifs ou athées, c’est à dire une sinistre et absurde boucherie.
    Croyez-vous que nos deux guerres mondiales n’étaient pas aussi violentes que la guerre Irak-Iran ? Pensez-vous que nos guerres civiles, de la Commune de Paris à la guerre de sécession, étaient plus civilisées ? Pourquoi croyez-vous que quand un pays occidental entre en conflit sa première initiative est d’éloigner  la presse et d’interdire les images ? Que veut dire être "pire que les nazis" ? Connaissez-vous quelque chose de pire que la shoah ? Connaissez-vous une seule civilisation où on ne se soit pas, à un moment ou un autre auto étripé ?

    Répondre
  6. pimprenelle

    11/09/2012

    Excellent article  de Christian Lambert , belle capacité  d’analyse et de synthèse , tout est dit  !

    Eh oui , "il faut que tout change pour que tout redevienne comme avant " comme disait je ne sais plus trop qui , il faut donc que tout change pour que l’occident redevienne chrétien , hélas   des millions de français et d’occidentaux  sont plein de vide ….
    Si seulement on était pas aussi décadent ….
    cf le discours d’Harvard de Soljenitsyne …

    Répondre
  7. Anonyme

    10/09/2012

    « Enfin, on ne peut qu’observer dans ces conflits l’extrême barbarie des protagonistes. Les musulmans montrent là-bas ce qu’ils savent faire, avec l’approbation et l’appui apportés aux rebelles syriens, non seulement par les Occidentaux, mais aussi par Al Qaïda. Tueries et tortures, c’est la civilisation locale. » Ah ben noooon !, noooon , c’est pas vrai ça ! L’islam est une religion de tolérance, d’amour et de paix !!! Je le répète, les nazislamistes sont pire que ce que nous avons vu jusqu’à présent, pire que les nazis et les fanatiques japonais des années 40 réunis ! Même entre eux, il s’égorgent et s’étripent. C’est le règne des tueurs psychopathes. Les Français auront le réveil très très douloureux. Et s’il reste un sage, Poutine est celui-là.

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    09/09/2012

    réponse à MONSIEUR  @ Homère

    et surtout , ne pas lire , je vous prie réponse AU Homard s.v.p.

    j’ai écrit que beaucoup , dans le petit monde de l’édition germano-pratine , pensaient que  Millet avait réécrit  en partie " les bienveillantes " de Jonathan Little réécriture qui n’empêche pas ce livre d’être encore rédigé dans un français approximatif et d’avoir reçu , me semble t il , le prix de l’Académie Française ( mais là je peux aussi me tromper )
    enfin , ceci concerne l’immigration familiale , si les hommes qui ont  été A LA TETE DU POUVOIR  n’ont pas étés capables de faire respecter leurs décisions c’est qu’ils ne sont certainement pas à leur place !

    c’est ce que j’estime de l’U.M.P.  sans être pour autant  Mariniste bleu Vosges 

    Répondre
  9. HOMERE

    09/09/2012

    Réponse au Quinctus : Décret de 1976 signé Jacques Chirac, VGE étant Président…..par mesure d’hygiene intellectuelle j’ajoute que les conditions d’accès au territoire français sont prévues dans ce Décret…..mais jamais appliquées….

    Nonobstant les insinuations alambiquées du sus désigné,je n’ai jamais douté que les sus nommés étaient des anti patriotes et des traitres….ce que n’est pas Millet dans son analyse sur la cas Breivik qui dépasse la situation française…..et son regroupement familial devenu byzantin par rapport au raz de marée immigrationiste qui s’est développé depuis et sans besoin de Décret d’aucune sorte…..

    "Les Bienveillantes" sont de Jonathan Littel – Prix Goncourt…..pour l’hygiene intellectuelle…………

    Quand à Camus,faisant référence à Redeker dans "L’Homme remplaçable" le décrivant comme déculturé,décivilisé,déraciné,dénationalisé et donc,échangeable à merci….il est implicite que les responsables de tous types,et en particulier l’Education Nationale contribuent activement à conforter et développer ce concept issu de la réflexion de Brecht théorisé par le think tank socialiste Terra Nova……..l’école socialiste pour tout dire !!!!

    Comme le dit si bien Millet : "Je suis blanc, catholique, hétérosexuel demeurant un partisan de l’unicité plutôt que de l’ubiquité pluriraciale,multiculturelle, transexuelle ou panethnique…" ce que sont, à contrario les ennemis jurés de notre pays….faites votre choix…….

    Répondre
  10. Jaures

    09/09/2012

    Qinctius, le regroupement familial est une directive européenne qui s’applique en raison des conventions internationales relatives aux droits de l’Homme et de l’Enfant. Je sais que pour beaucoup ces notions n’ont pas grand sens, mais c’est ainsi.
    Heraclite, je ne suis pas si pessimiste. J’ai vu dans le collège de mes enfants des jeunes de toutes origines, notamment les filles, s’imposer dans les têtes de classe. C’est à l’école que l’esprit laïc s’impose: personne n’y arbore de signes religieux ou politique. C’est à l’école que les enfants rencontrent des profs, notamment sciences, issus de l’immigration. Si les problèmes demeurent, c’est pour des raisons extérieures à l’école. Est-ce la faute de l’école si on gagne 4 fois plus en vendant de la drogue qu’en passant un diplôme et en se levant à 6h le matin ? Je pense que l’école a un rôle d’intégration et qu’elle peut y parvenir si on lui en donne les moyens et si l’environnement économique et social ne joue pas quotidiennement contre elle. Si vous fréquentez les entreprises, vous y rencontrerez des ouvriers, cadres, techniciens, ingénieurs issus de l’immigration. Certains reprennent les affaires des patrons qui les ont formés (comme ce fut le cas avec les générations italiennes ou portugaises). Mais la situation n’est guère favorable, reconnaissons-le.
    Sur Breivik, j’avais récemment écrit en commentaire de l’article intitulé "Attentats d’Oslo: un drame de l’immigration" que ce forcené trouverait avec le temps un statut de victime pour finir, pour certains, en héros. On voit que cela peu à peu prend corps.

    Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    08/09/2012

    @  Homère

    QUI  a fait le RAPPROCHEMENT FAMILIAL , pouvez vous avoir pour une fois l ‘ hygiène intellectuelle (  je dis bien l’ hygiène intellectuelle ) de nous le dire ?

    Quant à l’opuscule de   Richard Millet , l’auteur qui a très vraisemblablement réécrit " les bienveillantes ", et qui nous dit avoir lu ( en norvégien littéraire ? )  le pavé de 1500 pages de Breivik (  " Manifeste du tueur d’Oslo "  ) , qu’est ce si non une ébauche  de " dédiabolisation " ( de " normalisation " ) du racisme anti-islam * … pour le bénéfice de qui ? 

    * je précise bien islam et non pas islamique

     

    Répondre
  12. HOMERE

    08/09/2012

    "Le remplacement….c’est maintenant"……..la lente, mais tenace progression du remplacement de la population française d’origine (celle de sang), par des importations massives d’étrangers d’origine africaine,principalement,et prolixe en fécondations illico presto, fera place aux autochtones que nous fûmes.C’est le souhait de beaucoup de socialistes qui y voit là un juste retour des affres du colonialismes abject….et de consolidation de leur assises électorales (vote musulman, vote noir, vote utra marin) bref, tout ce qui fera oublier la France d’hier,celle dont Jaurès nous dit qu’elle n’existe déjà plus (comme l’impayable Emmanuel Todd…et d’autres traitres à notre nation du même acabit…) en d’autres temps, on avait pris le maquis pour éviter la Germanisation de notre peuple…aujourd’hui on nous chloroforme à l’humanisme béat qui va nous détruire en douce et sans vaseline….pas besoin de Sten ou de FM 24/29, mais des MRAP, des SOS racisme, des Cran….bref les lyncheurs comme ceux qui assassinent Renaud Camus ou Richard Millet deux excellents écrivains(sinon les meilleurs)pourtant soutenus par Gallimard et De Roux…..le multicucu est le multicoco de la décadence qui croit dur comme rideau de fer que l’école va arranger çà à le sauce laïque,c’est à dire "socialiste"…..avec la morale du même nom dont on ne sait pas trop bien ce que celà veut dire,mais on répète bêtement qu’elle sera laïque ou ne sera pas…..c’est à dire sans véritable morale….surtout religieuse !! la seule que je connaisse véritablement et qui a organisée la tronche de centaines de millions de français ….mais la morale socialiste…c’est autre chose…..une entreprise de démolition vraiment morale….

    Gardons le moral mes frères….

    Répondre
  13. heraclite

    08/09/2012

    Des convulsions à l’échelle mondiale oui, mais une troisième guerre mondiale, sûrement pas en raison de l’existence de l’arme nucléaire. Les hommes ne sont pas devenus fous à ce point.
    Ce que dit Jaurès est vrai, on ne peut abolir le temps et donc tout retour en arrière, purement et simplement, est rigoureusement impossible.
    Quant à compter sur l’école pour "séculariser"  l’existence en France d’une très forte minorité musulmane, il ne faut pas se faire d’illusions.
    Le communautarisme est à l’oeuvre. Cette "minorité", actuellement minorité,  ne se sécularisera pas car elle sent bien que son adhésion étroite à sa religion fait sa force et qu’un jour celle-ci sera dominante chez nous.
    Faire le parallèle avec le christianisme c’est ignorer la nature fondamentale de l’islam (islam=soumission). C’est au contraire nous qui devrons le faire si notre attitude de démission continue à dicter notre conduite.

    Répondre
  14. quinctius cincinnatus

    08/09/2012

    @ Jaurès

    ne se fait pas " une aussi piètre idée de la France … " enfin …. de la sienne !

    à part les gueulards embièrés du Stade de … France ( 93 ) , je connais des Bretons , des Basques , des Catalans , des Flamands , des Alsaciens-Lorrains , de Niçartes , des Corses …  mais j’ai rarement rencontré des " Français " …  à moins que " le Parisien " soit  LE  Français de référence , l’étalon , l’unité de mesure !

    Répondre
  15. HansImSchnoggeLoch

    07/09/2012

    Odette et Paul: Mulhouse n’est pas encore à 60% d’origine musulmane. Ouvrez l’annuaire téléphonique du Ht Rhin sous Mulhouse et vous pourrez vous convaincre vous-même. Il y a encore trop de noms à consonnance germanique, mais il est vrai que si la tendance actuelle continue, Mulhouse n’aura bientôt plus rien à envier à Kreuzberg ou Neukölln. Les Alsaciens de souche sont fatigués de ces importations d’aliènes bousculant leurs traditions ancestrales, beaucoup d’entre eux souhaiteraient une émancipation complète loin de la France pour retrouver leur dignité (Würde en germain).

    Répondre
  16. Jaures

    07/09/2012

    Odette et Paul, la France est peuplée à 90% de Français d’origine chrétienne. Pourtant, combien de pratiquants ? Il en sera de même avec les populations d’origine musulmane qui représente 5 à 6 millions d’individus pour 2 millions de pratiquants. Cette population se sécularise. La meilleure manière d’accélérer ce mouvement::l’école. Toutes les études montrent que la pratique religieuse faiblit quand augmente le niveau de l’éducation.  Je n’ai pas de la France une si piètre idée pour penser qu’elle serait si fragile.
    Mais si vous voulez retrouver la France de votre enfance, n’y comptez pas: on ne peut pas abolir le temps.

    Répondre
  17. Djerbien du Jonc

    07/09/2012

    … et le 93, et l’arrière pays varois, et la banlieue nord de Marseille, et la banlieue lyonnaise, et du côté de Strasbourg, de Mulhouse, de Provins, d’Amiens, d’Uzes, de Cahors, de Chambéry, de Rennes. Une véritable peu de léopard cette douce France.

    … et l’autre fada qui fit un best seller avec  »Quand la chine s’évéillera »… comme quoi c’est à sa porte qu’il avait oublié de voir feu Monsieur le ministre car quand cette nouvelle France s’éveillera bonjour les dégats et c’est pas au Moyen Orient qu’il sera le plus dangereux de respirer!!! 

    Répondre
  18. John

    06/09/2012

    et Roubaix aussi…

    Répondre
  19. Odette et Paul

    06/09/2012

    Avant la fin du XXIème siècle l’Europe sera musulmane. Aujourd’hui d’après un député, Mulhouse est déjà à 60 % d’origine musulmane. (Livre réaliste « les corps indécents ») Dés lors, il est bien normal que des jeunes gens envisagent de s’installer hors de cette Europe. Notre belle culture française est effectivement condamnée à disparaitre. Triste.

    Répondre
  20. John

    05/09/2012

    Eh ouais… C’est triste mais c’est comme ça.
    La politique des Occidentaux, qui a consisté pendant des années à s’opposer systématiquement à la Russie, et à déstabiliser les régimes arabes, faisant le jeu des islamistes… va nous mener direct à la catastrophe.
    Quant à Vladimir Poutine, il est intelligent et je pense que nous avons beaucoup à apprendre de nos voisins russes.

    Répondre
  21. Jaures

    05/09/2012

    Tout cela n’est qu’arguties: la troisième guerre mondiale est possible depuis la fin de la seconde.

    Répondre
  22. quinctius cincinnatus

    05/09/2012

    si une nouvelle guerre intercontinentale ( et non pas mondiale ) devait advenir une chose est sûre : nous ne manquerions pas , nous Français , de commandement
    en effet le " canard " de cette semaine révèle que pour un nombre de " commandements dans les forces " limité à environ 150 postes  (  c.a.d. pour commander un régiment ou un navire de guerre )  il y avait 3458 " emplois " ( c.a.d. d’officiers ayant le grade minimum exigé )
    le Mexique c’est encore loin mon général ?

    Répondre
  23. quinctius cincinnatus

    05/09/2012

    Monsieur Lambert permettez moi de vous dire que Max Gallo est à l’ Histoire ce que fût Michelet : un prisme littéraire déformant

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)