DONALD TRUMP POURRAIT GRACIER JULIAN ASSANGE. RETOUR RAPIDE SUR UNE AFFAIRE D’ETAT

Posté le octobre 20, 2020, 6:57
5 mins

Conséquence directe de la déclassification la semaine dernière des emails de Madame Clinton, l’affaire Wikileaks revient en force sur le devant de la scène politique américaine. Retour rapide sur une affaire d’espionnage totalement inédite.
Rappelons que WikiLeaks est une organisation internationale dont l’objet consiste à publier des informations non publiques grâce à des fuites provenant de sources non révélées. Pas moins de 10 millions documents auraient été ainsi exposés en quelques années.
C’est en 2010 que débuta alors une enquête criminelle visant son fondateur Julian Assange, à l’initiative de l’administration Obama qui l’accusait d’avoir divulgué des documents secrets.
Ceux-là portaient notamment sur des abus commis lors des conflits extérieurs provoqués et alimentés par le Pentagone et la CIA (deux pièces maîtresses du Deep State).
Il s’avère que ces divulgations sont très compromettantes pour la ministre des Affaires Étrangères de l’époque, Hilary Clinton. D’où l’empressement de mener une enquête et condamner Julian Assange qui dut alors trouver un refuge politique au sein de l’Ambassade de l’Equateur à Londres en 2012.
Il y est resté jusqu’au 11 avril 2019, date de son arrestation par Scotland Yard au nom des Etats-Unis
Beaucoup se sont interrogés sur l’inaction du président D. Trump depuis son élection alors même qu’il avait félicité Wikileaks en 2016 pour son travail d’information auprès du public. En fait, il ne s’agit pas d’inaction mais de protection. Libérer Assange reviendrait à signer son arrêt de mort en raison des risques qu’il fait courir à certains membres de l’ancienne administration américaine. Il s’avère qu’aucune personne appelée à témoigner dans un procès visant le clan Clinton n’a pu y parvenir. Toutes sont décédées avant (*).
Depuis l’Europe, il est assez difficile d’imaginer qu’un président en exercice ne puisse protéger efficacement un témoin. C’est ignorer que la CIA, le Pentagone et leurs ramifications au sein du complexe militaro industriel ont parfois plus de pouvoir que le Gouvernement lui-même. D’où la tâche gigantesque à laquelle s’attelle D. Trump depuis son élection : « Drain the swamp » (drainer le marais – Référence à l’Etat profond). Et il lui faudra bien deux mandats pour atteindre son objectif si jamais il y parvient.
La CIA et la NSA à elles seules regroupent près de 60.000 fonctionnaires (sans compter les agents sous contrat) qui ont accès à des informations parfois très sensibles sur n’importe qui. On imagine aisément le pouvoir dont jouissent ces deux agences.

Bref, si D. Trump est réélu, ce sera probablement le bout du tunnel pour J. Assange qui devrait bénéficier d’une grâce présidentielle. Pour l’heure, la principale préoccupation est de le maintenir en vie et ce n’est pas simple. D’autant qu’il sera probablement appelé à témoigner dans les affaires des emails privés d’Hilary Clinton, déclassifiés il y a quelques jours par la Maison Blanche.

On comprend mieux pourquoi les dirigeants du Parti démocrate feront tout pour empêcher la réélection du président en exercice et pourquoi les médias qui leurs sont totalement dévoués s’évertuent à le faire passer pour un incapable. Quant aux journalistes français, ils ne sont que les idiots utiles d’un système dont ils ignorent tout ou presque.

Marc Amblard 11/10/2020.

(*) Sources :

The List of Clinton Associates Who Allegedly Died Mysteriously. Check It Out.


« Clinton Cash: The Untold Story of How and Why Foreign Governments and Businesses Helped Make Bill and Hillary Rich » de Peter Schweizer, Mai 2015.
https://reseauinternational.net/les-morts-providentielles-qui-protegent-hillary-clinton-5-morts-en-4-semaines/

8 réponses à l'article : DONALD TRUMP POURRAIT GRACIER JULIAN ASSANGE. RETOUR RAPIDE SUR UNE AFFAIRE D’ETAT

  1. ELEVENTH

    24/10/2020

    Q.Q. milite à fond pour ce débile de Biden copain de la sorcière et pourri jusqu’à la moelle.
    C’est une sorte d’affinité de sa part. Donc rien d’étonnant.

    Répondre
  2. vozuti

    22/10/2020

    trump n’est vraiment pas aidé par ses propres ministres.
    qu’est ce que le ministre de la justice attend pour inculper clinton,obama et biden ?
    il est devant un watergate puissance 10 et il joue la montre en attendant la victoire de biden.
    la plupart des ministres que trump a nommé se sont avérés être des traîtres.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      23/10/2020

      des  » traîtres  » au service d’ un débile ?

      vivement , pour l’ Amérique ( et le Monde ) que ce bas du Q.I. , façon ELEVENTH, quitte la scène

      Répondre
      • ELEVENTH

        24/10/2020

        Encore à me chercher, le cafard de fosse d’aisance ? Vous devez réellement disjoncter, incapable que vous êtes de sortir autre chose que des menaces et des insultes, mais jamais rien de construit qui ne soit pas extrait de wikipédia. Pauvre taré.

        Répondre
      • vozuti

        25/10/2020

        exactement, des traitres au service du débile biden.
        votre candidat préféré, biden, vient de déclarer que son principal accomplissement pendant le mandat d’obama a été de mettre en place le système de fraude électoral le plus étendu de l’histoire américaine…je suppose que ce que vous appréciez chez biden, c’est sa franchise…

        Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    21/10/2020

    Mr Amblard, je viens de lire votre article concernant le disque dur du Mac Book de Hunter Biden, fils du père « Sleepy Joe » sur BdVoltaire.
    Il s’y trouve, parait-il, des détails croustillants sur les accointances. de Hunter en Ukraine et en Russie.
    Si vous avez de plus amples informations sur cette affaire, pourriez vous en écrire un article, je suis sûr que cela intéresserait beaucoup d’intervenants sur ce site.
    D’avance merci.

    Répondre
    • Hagdik

      22/10/2020

      Jean-Patrick Grumberg sur DREUZ en a déjà dévoilé quelques pans.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        22/10/2020

        Merci bien je vais voir cela.

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)