Élections américaines : le résultat va être serré

Posté le 23 juillet , 2008, 12:00
4 mins

Dans l’éditorial du n° 649, je parlais des chances d’Obama pour l’élection du 4 novembre prochain, liées aux difficultés économiques des États-Unis. J’avais insisté alors, et j’insiste encore, sur le fait que rien n’est joué.

Ainsi, bien que la plupart des médias français fassent état d’un trésor de guerre beaucoup plus impressionnant pour Obama que pour McCain, la question des levées de fonds est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît de prime abord. Obama a certes levé près de 300 millions de dollars, quand McCain n’en a levé que 122. Mais deux éléments changent la donne. Tout d’abord, le fait qu’Obama ait beaucoup plus dépensé que McCain durant les primaires.

Début juillet, le premier disposait de 43,1 millions, tandis que le second avait 31,6 millions, ce qui nous éloigne considérablement des écarts initiaux de levées de fonds. Et surtout, les budgets du parti républicain et du parti démocrate n’ont pas de commune mesure : 53 millions de dollars contre 4 millions. Autrement dit, c’est plutôt McCain qui dispose d’un léger avantage de ce point de vue.

Enfin, dernier élément rendant difficile toute prévision : la question du positionnement politique.

De ce point de vue, McCain est naturellement positionné au centre, puisque, républicain, il a pris, depuis longtemps, ses distances avec le programme et les militants républicains (tant sur les valeurs de la « moral majority » qu’au point de vue de la lutte contre le fiscalisme). Il doit donc mobiliser sa base électorale, sans effrayer son électorat naturel.

Au contraire, Obama, réputé très à gauche, doit séduire l’électorat centriste, sans perdre l’électorat populaire. Ajoutons qu’il a un handicap supplémentaire : il est noir et bon nombre d’États démocrates ne sont pas prêts à voter pour un métis.
Sur ce dossier du positionnement, il est probable que le choix du vice-président pour chacun des candidats soit l’acte le plus important de la campagne.

Mais, d’ores et déjà, des infléchissements se font sentir, qui modifieront sensiblement la perception que les Américains ont actuellement des deux candidats. Ainsi McCain, qui était resté jusqu’à présent très distant de Bush, vient de faire de ce dernier l’invité-vedette de l’un de ses dîners de levées de fonds. Tandis qu’Obama se rapproche insensiblement des positions de l’administration Bush sur le Proche-Orient, d’autant plus que l’administration Bush évolue, elle aussi, notamment sur l’Iran.
Tout reste ouvert !

Voir aussi : http://ffgop.canalblog.com/

18 Commentaires sur : Élections américaines : le résultat va être serré

  1. grepon le texan

    19 août 2008

    Ca veut dire "quand tout fout le camp" ou quelque chose de similiare..perte total d’ordre civile, ou bien scenarios catastrophiques de science fiction… invasion d’ovnis(car, effectivement, les autre humains sur la planete ne font pas tres peur, a vrai dire…yes Russia, I’m looking at you.)

    Répondre
  2. sas

    16 août 2008

    Obama c’est Segolène en France……de faux challengers……que vous prenniez l un ou que vous preniez l autre……vous avez seulement un droit participatif à une pseudo démocratie a 2 balles et ce sont toujours les m^mes enclumes initiées qui sont aux ficelles…..

    lire le très bon livre la main invisible qui nous dirige….

    SAS

    arrêtez de nous prendre que pour des buses …….c’est épuisant

    Répondre
  3. Anonyme

    30 juillet 2008

    You are welcome Philippe.
    Bien sur, en réalité, le "F" signifie "Fan", pas dans le sens de Fan, mais dans le sens de ventilateur, qui arrose partout.
    Sans ca, a Brazzaville il y a aurait des AK autour de $50. A Addis Ababa, aussi, et probablement a Djibout.

    Take care,

    Mancney

    Répondre
  4. DRUANT Philippe

    30 juillet 2008

    @Mancney:

    merci pour l’explication de SHTF;vivant en Belgique je transpose cela en SHTB ou SHTE.

    Pour les fireguns,comme le dit Grepon,je trouve les prix un peu élévés (899 USD pour un AK 47).

    Heureux américains qui avez le droit d’acheter des armes  sans devoir passer par un interrogatoire à la

    Kommandatur de la démocrassouille européenne.

    Répondre
  5. Anonyme

    29 juillet 2008

    Grepon : " Allez sur le ouaibe et googler "S.H.T.F."
    –  Je ne sais pas si les French, enfin une grande partie d’entre eux, peuvent comprendre cette notion ; Ils en sont tellement loins, a des ann
    ées lumieres. Ils ne voient déja pas ce qui se passent sur les trottoirs de leurs villes et n’ont, en général, pas la moindre idée de la gueule qu’aura Paris dans 20 ans.
    En revanche les grandes discussions vont bon train, et le sujet a la mode est de "changer l’Islam", "Yes, we can", et comme ca on va lui inclure la Belle au Bois Dormant et Cendrillon, et on sera tous copains, "Peace et Love, Mohammed".  Bien sur, on aura des mosqu
    ées partout, mais elles seront friendly, alors ou est le probleme?

    S.H.T.F.  =  Shit Hit The French …

    Best,

    Mancney

    Répondre
  6. grepon le texan

    28 juillet 2008

    D’accord avec  Saint Tex, que la girouettisme d’Obama va etre une faiblesse pour lui.   La campaign de McCain va lui torturer avec pour notre amusement.    En anglais, il sera accuser d’etre un "flip-flopper".   Les tetes parlantes du petit ecran diront que ca reflete nuance, maturite, sophistication etc.  Parfois ils vont pointer du doigt les flip-flops de McCain.   Mais des gros flip flops et tentatives de dissimulation d’Obama ne passeront pas, pour bien trop d’electeurs.   Il en donne tellement, avec des bourdes et gaffes en prime,  quant il parle sans telepromteur, qu’il sera massacre (j’espere, evidemment) en Novembre.   

    Voyons, deja aujourhui son avance sur McCain dans les surveys Gallup et autres devrait etre enorme, a ecouter les  "mainstream medias" aux Etats Unis.   Mais McCain ne fait presque pas campaigne encore.  

    Et notons que Obama a gagner la nomination =a peine= contre Hillary, et ca avec des trucages our torsions comme en Floride et Michigan, deux grands etats quand meme.  

    Ce qui donne un autre remarque:  Du coter de femmes, attendez a voir des feministes acerbes (il y en d’autres?) voter pour McCain ou rester a la maison.   Bien sur, les feministes sont a gauche d’habitude, car comme ‘ai explique le parti Democrate et le parti de division par race, classe, gendre, couleur, ethnicite, religion, hauteur, pesanteur, pulchritude etc etc.    Mais la moitie sont tout de meme des femmes environs.   Il suffirait qu’une fraction soient pretes a "punir" le parti democrate pour son traitment de Hillary pour que Obama perde des etats.

    Phillipe:    Allez sur le ouaibe et googler "rifle" et "SHTF", ou "SHTF" tout seul, pour comprendre le sense de cet acronym courant parmi les fous furieux du 2ieme amendement.    Googler egalement pour les prix courant de tel ou tel arme.   Tout ce vend sur le ouaibe, y compris les SKS et  AK, pieces detaches pour,  etc.    Les forums grouille de "gun nuts" qui peuvent vous engager sur n’importe de quelle question, a raison ou a tort.

    Répondre
  7. Anonyme

    27 juillet 2008

    Hello Francois,

    Vous avez écrit sur le forum le 03 juillet 2008  11:27  :  "L’Amérique est un cancer, espérons qu’il est en phase terminale."

    –  Un peu embarrassé par ces propos offensants que vous avez tenus envers l’Amérique et son peuple, et conscient de vos responsabilités officielles, j’ai interrogé quelques amis americains bien placés, en leur précisant bien que le forum des 4 V est plutot bon enfant et qu’il ne fallait pas prendre aux sérieux tout ce qu’on pouvait y lire.
    Pas de problemes; leur réponse unanime a été que le "premier amendment" est toujours en vigueur, que chacun est libre de s’exprimer comme il l’entend, etc… Ils m’ont également confirmé qu’aucun traitement particulier ne vous sera reservé lors de votre prochaine visite chez eux.
    Je tenais a vous le faire savoir et a vous rassurer, et je suis sur que vous apprécierez leur ouverture d’esprit. Sympas, les Ricains, n’est ce pas?

    God bless America,

    Mancney

    Répondre
  8. Anonyme

    27 juillet 2008

    Je reviens des USA, confederate states, où je me rends très souvent pour mon travail et pour mes très bons amis (quasi la famille) là bas.

    Je suivrai Grépon.  En effet, première réflexion : la maison blanche porte bien son nom…   Le peuple Américain n’est pas systmatiquement contre un président noir ou métis, mais il n’est pas prêt pour ça actuellement.  Le grand problème d’Obama, avec le fait qu’il lui faut son prompteur, est qu’il est une véritable girouette.  Il donne un avis et une semaine après donne l’avis diamétralement opposé, et avec les bourdes en plus, celà fait que les Américains n’ont pas suffisamment confiance en lui pour l’élire.  C’est vrai que son gauchisme inquiète aussi.  Les noirs voteront majoritairement pour lui, les femmes voteront un peu plus pour lui que pour McCain, les hispaniques feront fifty-fifty, les diplômés voteront McCain, les gens aisés aussi. et la middle class fera la différence.

    Côté Bush, ils n’aiment pas le personnage mais sa politique a du bon pour eux.  L’économie reste dynamique et changeante rapidement.  Pas comme en France où elle se meurt chaque jour un peu plus.  Quant à l’Irak, contrairement à ce que disent les médias Français, les GI ne font plus que de l’appui aux troupes Irakiennes qui font essentiellement le boulot et le pays commence à se calmer, mais après des sciècles de bordel religieux et après une tyrannie, on ne se restabilise pas en 2 ans.  regardez le bordel créé par la révolution Français : Combien de temps a-t-il fallu pour avoir le grand calme ?

    En ce qui concerne McCain, ce n’est pas un va-t’en-guerre et les Américains ont confiance en lui sur ce point. Un type qui a été prisonnier et torturé durant 5 ans n’est pas chaud pour envoyer ses concitoyens dans un casse-pipe sans issue et pour rien.  Il est raisonbnable sur ce sujet tout en pensant qu’il faut ce qu’il faut car c’est un type déterminé (à l’opposé d’Obama).  Côté argent, s’il soulève moins de fonds qu’Obama, mais le parti républicain est beaucoup plus riche que le parti démocrate.  Mc Cain ne fait pas de bruit mais reste constant. 

    Côté médias Français : si je me place du côté Américain, je dirai : "why don’t you mind your own damn business".  C’est incrobale, on dirait que ce sont les Français qui vont voter alors qu’en grande majorité, ils ne savent rien et ne comprennent rien des nécessités et enjeux des Américains.  De quoi se mêle la grenouille des affaires du bison ?  On ne parle que d’Obama parce qu’il est de gauche, ce qui prouve le choix des médias Français…  ça gonfle à la longue.

    Les USA tente de jouer les gendarmes du monde dans un monde chaotique parce que tout le monde en a besoin mais il y a trop de lâches, alors il faut bien qu’un pays se dévoue tout en sachant qu’il essuiera toutes les critiques des lâches grands donneurs de leçons mais impuissants.  C’est ainsi depuis des décennies.  Mais sans l’interventionnisme US, le monde serait une gigantesque mozaïque de guerres, une anarchie complète.  Pour moi, les donneurs de leçons "merdeux et tous nus" sont des tarlouzes.  Ainsi, la France avec son économie et sa société en loques ferait bien de s’occuper de son grand merdier avant de donner son avis sur le prochain président des USA.  Regardez les Scandinaves, ils la ferment and they mind their own business : la classe !

    Répondre
  9. ozone

    27 juillet 2008

    Une incertitude quand méme

     

    Le taux de participation a chaque election est d’environ 50%

    Les pauvres  votent peu

    Mais cette fois?

    Répondre
  10. HansImSchnoggeLoch

    26 juillet 2008

    Pour François: USA über alles!

    Que vient faire cette remarque dans le contexte de l’article de Jean Rouxel?

    Si les GI’s US n’étaient pas venu aider en 1944 le moustachu de Berlin et ses sbires vous auraient donné du "Deutschland über Alles".

     

    Répondre
  11. DRUANT Philippe

    26 juillet 2008

    @Grepon:

    je suis amateur d’armes comme vous, mais qu’est-ce que le SHTF?

    Si Obama se fait allumer au fusil de sniper calibre 50 ,il n’en restera pas grand chose après.

    Une autre question:à combien se vend aux States l’AK-47 ou 74?

    Merci pour votre réponse 

    Répondre
  12. grepon le texan

    26 juillet 2008

    Aie aie aie, vous me donnez trop de credit.   Au premier abord, le titre de l’article "le resultat va etre serre", m’a fait, d’un coup, sorti comme Athena de la tete de Zeus, vouloir ecrire "nos fesses vont etre serres", d’une facon ou d’un autre.   

    Pour illustrer un peu.   Comme d’hab avant une election federale importante serree les ventes d’armes dites "black rifles" , "SHTF", pistoles avec gros magasin comme celle que je porte tout les jours, et autres armes serieuses sont en hausse aux Etats-Unis.    C’est normale:   Les attentes sur la question de l’offre par la’avenir sont menace par la possiblitite d’un fasciste socialiste comme Obama arrivant tout de meme a la presidence, avec un Congress en trop Democrat de son cote.   Alors, la demande augmente ponctuellement, comme d’hab.   Je suppose que l’arme qui fait le plus peur aux fascistes socialistes, dans les moments ou ils arrivent a penser clairement pour un instant ou deux, sont les 50 BMG, et il se trouve que la demande est en hausse aigue actuellement, en parfaite symmetrie.    Comme je suis un peu bourre je sui oblige de raconter que l’energie cinetique de cette cartouche depasse l’energie dans un carton entier de cartouches .44 Magnum(favori de "Dirty Harry", ce qui donne une lethalite fiable a plus de 1000m de distance.   Mais sont encore plus populaire en terme de quatitie de vente les pistoles semi-automatiques de taille moyen ou "compact" car faciles a cacher sous vetiments.  C’est encore "offre et demande"  Ils sont populaires en ce moment d’incertitude sur l’offre de ces armes  par le futur.  Idem par les cartouches. 

    Alors, on peut dire que les fesses se serrent ici et la "dans la maison des libres", sur la possibilite de l’election d’Obama, une sorte de Jimmy Carter au carre quant a ses "idees" geopolitiques, un FDR carree quant a ses idees sur le role du gouvernment dans la vie des citoyens, et JFK pouvoir -3 quant a son experience pertinant a l’executif.   L’etat de l’electorat ici, c’est comme si presque la moitier des citoyens sont des europeens (l’auteur simule un crachet de cote tout droit du cineman "western").

    Répondre
  13. François

    25 juillet 2008

    "…le 25 mars 1991, le président serbe Milošević et le président croate Tuđman avaient trouvé un accord qui prévoyait de partager la Bosnie en trois zones : l’une Croate, l’autre Serbe et la dernière Musulmane. Mais cet accord est tombé à l’eau après qu’Alija Izetbegović(1) – le chef des Musulmans, qui reçut solennellement en 1993 sous le haut patronage du roi Fayçal, à Riyad, le prix islamique en faveur du jihad – l’eut refusé sur le conseil des Américains. Les Etats-Unis avaient promis à Izetbegović qu’en refusant cet accord, il aurait par la suite une grande Bosnie sous tutelle musulmane"…

    Arnaud Borella, président de Solidarité Kosovo

    Viet Nam, Bosnie, Irak, Kosovo, demain l’Iran. Les présidents se succèdent, les crimes sont les mêmes.

    USA über alles!

    Cordialement,

    Répondre
  14. Anonyme

    24 juillet 2008

    All right. Les explications et analyses de Grepon le Texan, on devrait payer pour les lire.
    Thanks, Grepon.

    Mancney

    Répondre
  15. HansImSchnoggeLoch

    24 juillet 2008

    Les citoyens français, surtout de gauche, ont tous un penchant pour Obama mais les jeux sont loins d’être faits.

    Excellente réponse de Grepon connaissant son affaire et qui sait comment construire les clous avec des têtes (Nägel mit Köpfen, comme disent les germains)

     

     

    Répondre
  16. grepon le texan

    24 juillet 2008

    "il est noir et bon nombre d’États démocrates ne sont pas prêts à voter pour un métis."

    Remplacez  "Etats" avec "individus", et vous avez raison, a ce detail pres.  Le parti democrate a ete le long de son histoire le parti de l’esclavigisme, de la segregation, de Jim Crow, de l’opposition ferme contre "civil rights".  C’etait le parti des etats du sud.   Ils ont toujours des racistes ou d’anciens racistes de leur cote, meme des elus au Senat comme Byrd.   Meme des figures democratique genre Jessie Jackson ont traite Obama de "nigger" alors que Obama est a moitie blanc, moitie africain, sans trop l’accent dite "Ebonics" parle par beaucoup de blacks americains.   Le racisme est bien vivant du cote Democrate., parmi l’electorat.  (Ca fait toujours parti de leur champ d’interet aussi, car ils sont les maitres du jeu des "identity politics" qui cherche a designe pratiquement tout le monde une minorite blesse, suivant sa race, preferences sexuelles, sexe, ethnicite, origine nationale, capacites mentales et physique, etc.)

    MAIS, ce n’est pas le racisme qui va stopper le reve d’Obama:   Le probleme d’Obama, c’est que OBAMA EST NULLE SANS TELEPROMPTEUR, CE QUI VEUT DIRE QUE McCAIN VA LESSIVER LE PARQUET AVEC OBAMA LORS DES  DEBATS.   Dans la lumiere du pleine jour, ses positions se revelent incoherentes et/ou anti-americaines.   Il perdra donc l’election.

    Les choix du vice-president n’ont pas grande chose a faire dans l’affaire.   Ils vont tous les deux faire des calculs speculatifs sur les "swing votes" dans les etats ou la sortie et prevu comme etant serre pour eux, mais personne va finir par savoir quelle difference le choix du vice president a pu avoir, en fin de compte, apres l’election.     Alors passons sur  cette question.

    Pour comprendre aujourdhui le pourquoi de la perte assuree d’Obama, il suffit de revenir a mon commentaire ci-dessus ecrit en majuscules.    Sans teleprompteur avec belles paroles prepare d’avance, Obama se presente comme etant incertain, malinforme, et surtout tres eloigne de l’Amerique et les Americains.   Ce qu’il connait bien, c’est des theories legales(c’est un lawyer en trop academique), le marxisme, la theologie de liberation raciste, le "machine politics" corrompu de Chicago…les choses qui lui ont mene jusqu au senat americain, merci aux electeurs et jeux politiques corrompus dans l’etat d’Illinois.   Il ne comprend strictement rien d’utile de la majorite de l’Amerique ou il n y a pas besoin de "community organisers"(son titre professionel pendant a sacre tas de sa vie non-academique) et ou il ny a pas besoin du titre de sa femme surpaye: dans le genre "community outreach development machin-chose"  pour un hopital, a plus de $500K par an.   En dehors de chicago quelques coins incomprehensible pour les americains productifs et mentalement saine, personne ne comprend ce qu’un tel boulot peut servir.    Les compains et amis d’Obama sont plein de gens extrement douteux, genre son reverend raciste anti-americain, son compain financier, ses compains les terroristes domestiques avverre, la list est tres longue.   Alors, les references culturelles des Obama rendent l’Amerique incomprehensible pour eux, et vice versa!  Ca devient evident quand il parle sans teleprompteur, et ca va lui coule.   Il ne peut pas dire ce qu’il pense impromptu sans apparaitre comme menteur, ou con, ou bien carrement un mauvais(car il insulte ou offense souvent des quantites d’electeurs enorme avec ses gaffes inevitables.)

    = Pour l’instant=, les media lui protegent de ses gaffes, et l’enorme entourage de "Advisors" autour de lui maintiennent un bouclier pour le proteger des gaffes qu’il produit inmanquablement quand il n y a pas de teleprompteur.    L’acces au candidat est tres protege, pour l’instant.    Le jour viendra par contre ou il va devoir parler devant le public avec John McCain en face, et John McCain connait bien l’Amerique et les Americains.   Il leur ressemble quand a leur valeurs bien plus que Obama, qui est pratiquement parlant assez alien.  

    Finalement, nous verrons en Novembre qui va voter le jour cles.    Typiquement la meteo mauvaise donne l”avantage au republicains.  Les electeurs republicains tendent a etre des gens moins impulsives, qui savent faire des sacrifices dans le present pour un bien qui viendrait que dans le futur.   Les buveurs de punch qui suivent Obama dans ses shows en trop Rockstar, ils sont moins le genre de sortir quand il fait froid ou mauvais.   Aussi, ils ont tendance a croire que le monde est controlle par des forces exteriere, alors que les electeurs republicains ont plus tendance a avoir un locus de controle interne..ils sont sout l’illusion qu’il font une difference dans leur propre vies en votant.   La meteo va decider donc par combien Obama va perdre, par beaucoup, ou par vraiement beaucoup beaucoup.

    Répondre
  17. VITRUVE

    23 juillet 2008

    AVE
    et c’est chez qui qu’il fait son premier voyage, le sieur Obama?
    C’est chez qui qu’il va faire allégeance, rassurer les va-t-en guerre, recevoir l’onction sacrée, les consignes et la clé du champ de tir?
    VALE

    Répondre
  18. Florin

    23 juillet 2008

    Et c’est là-dessus que j’attends l’opinion des nos amis du Nouveau Monde :

    McCain a été censuré par le NYT (journal de gauche, certes, dégoulinant de fausse objectivité et fausse probité professionnelle) dans un – et c’est cela qui est gravissime – droit de REPONSE (Obama avait publié une "tribune" une semaine auparavant).

    La liberté de la presse est remise en question partout dans le monde.

    Au lieu de défendre le deuxième amendement, pensez à défendre le premier,  folks.

    En deuxième lieu (ou en premier, sorry, on parle des US) vient l’argent. Les grands groupes industriels, les magnats de tout poil, ont arrosé en priorité la campagne démocrate. Curieusement, d’ailleurs, lorsque l’on pense que le kamarade Barack est le candidat le plus à GAUCHE de toute l’histoire américaine …

    "Les capitalistes nous vendront jusqu’à la corde avec qui nous les pendrons". (Lénine).

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)