Est-ce la fin du Hamas ?

Est-ce la fin du Hamas ?

L’armée israélienne vient donc de pénétrer dans la bande de Gaza, comme chacun pouvait s’y attendre depuis le début de ses bombardements sur le territoire dont le Hamas avait pris le contrôle de vive force contre l’autorité palestinienne.

Au moment où j’écris ces lignes (4 janvier, minuit), il semble évident que l’État d’Israël veut en finir avec le Hamas et ne plus tolérer sa présence agressive sur sa frontière. Israël veut-il réoccuper Gaza, ou simplement favoriser la reprise en main du territoire par l’autorité palestinienne de Mahmoud Abbas ? Il est trop tôt pour le dire, mais je penche pour la seconde hypothèse.

L’« offensive défensive », pour reprendre à peu près la formule du Premier ministre tchèque Mirek Topolanek, (la Tchéquie étant pour six mois à la présidence de l’Union européenne), me semble bien décrire la réalité. Un concert de protestations pas tout à fait unanime s’est élevé afin d’exiger un cessez-le-feu. On oublie que le précédent cessez-le-feu a été annulé par le Hamas lui-même, qui a rompu la trêve par ses tirs de roquettes lancées contre les populations civiles israéliennes.

On s’indigne de ce que la riposte a été disproportionnée à l’agression. Comme si une riposte militaire pouvait se comparer à celle d’un quidam agressé par un voyou
. Dans ce dernier cas de légitime défense individuelle, la riposte doit être effectivement proportionnée, puisqu’il s’agit d’un acte ponctuel mettant deux individus aux prises. Mais il est totalement absurde de prétendre appliquer cette proportionnalité à la riposte d’un État dont la population est agressée par une organisation terroriste, car, dans ce cas, après avoir fait preuve de patience et de bonne volonté négociatrice sans autre résultat que des trêves éphémères, l’État menacé n’a pas d’autre ressource que de mettre son armée en action, non pas pour de petites actions punitives « proportionnées » qui ne pourraient rien résoudre, mais pour une action d’envergure ayant pour objectif de détruire l’ennemi, si possible définitivement.

Le but de la guerre : détruire l’ennemi

Car il s’agit d’une guerre, et n’importe quel écolier saura vous dire que dans toute l’histoire humaine, fort peu de guerres ont pu se terminer autrement que par la défaite complète de l’un des deux belligérants.
Pour bien comprendre l’état d’esprit de la population israélienne, qui fait bloc majoritairement derrière son armée, il suffit d’imaginer ce type de conflit transposé à nos portes.

Imaginons, par exemple, que la querelle linguistique et culturelle de nos voisins belges vienne à s’envenimer au point d’une rupture dramatique (Que Toutatis nous en préserve !), que des groupements extrémistes flamands tombent dans le terrorisme, pourchassent les Gallons (Wallons dans la prononciation germanique), que ceux-ci refluent en France, puis s’organisent pour résister et que leurs ennemis lancent des roquettes au petit bonheur par-dessus la frontière, faisant des victimes civiles belges ou françaises dans les cités de Lille, Roubaix, Valenciennes ou Maubeuge.

Que ferait dans une telle occurrence le gouvernement de la France, s’il ne parvenait pas à obtenir que les terroristes cessent leurs tirs de harcèlement ? Eh bien, il enverrait ses avions et ses blindés en Belgique avec mission d’aplatir les groupes terroristes aussi complètement que possible, et ce avec la bénédiction de l’immense majorité des Français. Je crois que même un gouvernement de gauche ne pourrait que faire cela, avec à sa tête une Martine Aubry soudain transformée en Jeanne d’Arc lilloise.

On me dira que cette situation fictive a peu de points communs avec le processus historique ayant conduit à la situation palestinienne. Sans doute, mais peu importe, car il suffit que des populations civiles soient obligées de vivre constamment dans la crainte d’engins de mort tombant du ciel au hasard pour qu’elles exigent de leur gouvernement qu’il fasse cesser cela coûte que coûte. Si une roquette transperce votre maison et manque de tuer vos enfants, vous ne vous préoccuperez certainement pas du « processus historique » ayant abouti à cela. Et vous balayerez d’un revers de main les torts et les raisons des uns et des autres. L’homme vit dans le présent et non pas dans l’Histoire, même s’il en subit le poids.

Partager cette publication

(84) Commentaires

  • siniq Répondre

    IOSA

    Croyez en ce que vous voulez alors pourquoi pas en l’homme mais ne vous attendez pas à des exploits extraordinaires, le citoyen lambda est tellement égoïste. Il y a bien  sûr des gens formidables mais ne sont ils pas à la recherche d’une reconnaissance éternelle

    Si j’était en territoire du Hamas, je serais déjà mort, pour la Chine maoïste car Mao sait tout!

    Ce n’est pas la crainte de D.ieu mais de la mort car qu’existe il après.

    Personnellement, l’Enfer cela ne doit pas être si mal car au Paradis que des enfants sages , en bas que des fêtards.

    On ne m’a rien enseigné sur le religieux, ma mère qui était fortement croyante ne m’a jamais imposé sa vision religieuse.

    Quand à mon pseudo, je le trouvais amusant voir déjanté mais aucune lutte interne ni externe mais merci quand même pour vôtre consultation.

    A part ça quoi de neuf docteur!

    05/02/2009 à 20 h 03 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]

    Mais croire en quoi donc ?

    Vous faut il vraiment une espérance dans un Dieu ou quelque chose d’approchant, comme une divinité pour vivre pleinement votre vie ?

    Alors je préfère croire en l’homme…à son évolution perpètuelle par l’esprit que par le St.Esprit.

    Si vous étiez né en palestine, vous tiendrez les mêmes propos , mais du camp opposé et si vous étiez chinois….quel Dieu aurez vous ?

    Partout dans le monde, l’homme s’accroche à ce que leurs ancêtres leur ont enseignés….La crainte de  Dieu, seul à choisir votre avenir après la mort selon vos actions dans le monde des vivants.

    Et voilà définit en son entier la base de toutes les religions…..la soumission totale aux représentants de Dieu en échange d’une hypothétique vie après la mort dans un paradis et si celà ne suffit pas, il y a l’enfer ( la carotte et le bâton).

    Etes vous un candide ? Non….Je ne le crois pas, mais la crainte par atavisme religieux vous empêche de voir plus loin que ce que la dite religion vous a enseignez et interdit de penser autrement.

    Votre pseudo ne semble pas être le fruit d’un hasard, mais plutôt la conséquence d’une lutte interne face à la réalité des faits sur ce qui vous entoure?

     

    05/02/2009 à 2 h 53 min
  • siniq Répondre

    IOSA

    Expliquez moi, vous qui semblez tout savoir je ne suis qu’ un Candide !

    Que vous le vouliez oui ou non, l’ homme a besoin de croire maintenant appelez le comme bon vous semble.

    Des profiteurs, il y en a partout. Au bas des pistes de ski, on y trouve des orthopédistes et des réparateurs de ski, surf des neiges etc……………

    04/02/2009 à 14 h 27 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]….

    Seule la peur engendre la croyance et certains moins idiots l’avaient bien compris à leur avantage…en exemple le sacre des Rois.

    Cherchez le pourquoi et le comment de la religion à son début ( pas que chrétienne, mais les croyances qui donnèrent naissance aux religions) et vous comprendrez la seule réalité tangible de ce bas monde.

    04/02/2009 à 1 h 36 min
  • siniq Répondre

      Cher Vitruve

    Je vais essayer de vous donner une réponse avec mes très modestes moyens

    Croire que l’Univers a été créé par une entité supérieure appelé YWCH  ou Allah, Vishnou quoique j’ ai une petite préférence pour Kali et ses thugs; est très difficile pour certains comme vous il me semble mais l’ inverse existe aussi comme me disait un ami américain qui avait fait le débarquement, il n’ y avait aucun athée la veille de jour là.

    Quelque soit les civilisations et les siècles où elles ont existées, elle toutes un point commun l’existence d’une croyance envers les dieux, vérifiez de par vous même. L’homme a besoin de croire en D.ieu et lui donne le nom qu’il désire. Ce qui est dommageable, c’est l’exploitation qu’en font certains hommes et là D.ieu ou tout autre nom que vous lui donnez ne peut rien contre l’envie des êtres humains entre parenthèse je vous signale que ce défaut fait partie des péchés capitaux.

    Un de mes amis est un Rabbin et je n’ ai jamais trouvé en cet homme quelqu’ un d’ aussi tolérant à partir du moment où il peut vivre en paix.

    Avec tout mon respect.

    03/02/2009 à 21 h 16 min
  • VITRUVE Répondre

    AVE

    A tous les déistes du site, comme il semble que je sois le seul à ne pas croire en un dieu… Je veux bien volontiers clamer ici haut et fort sa Gloire et son Omnipotence s’ Il se manifeste sur la demande ou l’intervention d’un de vous et daigne enfin s’intéresser aux injustices de ce monde ( pour mes petits bobos, on verra après…)

    merci…

    courtoisement

    VALETE

    28/01/2009 à 17 h 54 min
  • siniq Répondre

    . Cher Latiniste

    Je parlais des italiens du Haut Adige qui sont plus des germains voir le champion olympique de luge de nationalité italienne mais qui s’ adresse en langue aux accents plus germaniques que latin, vérifier donc une carte de  géographie.

    Vous avez aussi la foi du charbonnier quand il s’agit de dénigrer tout ce qui vous dérange. Votre chercheur qui est un Sabra ne met en doute pas la datation de l’implantation des hébreux mais l’essence de leurs origines, sédentaires ou nomades.

    Chaque scientifique interprète comme il le désire les découvertes qu’ il peut faire .

    Courtoisement

    27/01/2009 à 21 h 03 min
  • vitruve Répondre

    AVE

    Chers amis lettrés, en particulier @siniq, ne confondons pas Université de Tel Aviv,( des laïques courageux et reconnus par la communauté internationale, du moins ceux qui enseignent l’évolution ) avec d’autres universitaires qui font tout pour essayer de coller une réalité du terrain avec un discours politique ou religieux. 

    Concernant les origines nomades: puisque vous ne croyez que les exsudats de la "sphère idéologique de l’ancien testament", relisez donc Genèse 12, 1à4 c’est noir sur blanc…( personnellement , je n’y crois pas , comme tout ce qui suit d’ailleurs, mais c’est vrai qu’il est plus facile d’avoir la foi du charbonnier, ça simplifie la vie et rabote sérieusement les états d’âme dans les entreprises guidées par dieu en particulier.)

    J’aurais aussi une petite remarque à une de vos saillies, pourquoi doutez-vous des origines méditerranéennes, voire nord-africaines des italiens? Voyez donc un ami médecin et demandez-lui de vous parler de la drépanocytose si commune chez nos amis transalpins du sud comme du nord…

    courtoisement

    VALE

    27/01/2009 à 17 h 16 min
  • siniq Répondre

     

    @ Monsieur le latiniste

    .Monsieur Israël Finkelstein fait figure d’ iconoclaste dans les milieux archéologiques, il est partisan et le seul de l’ origine nomade des israélites. Pour Georges Mendenhall, lidentifiait les israélites  aux  "Habirou" des tablettes El-Amarna qui étaient des sédentaires cananéens.L’ archéologue William Dever, vétéran de l’archéologie syro-palestinienne, il s’est illustré dans les fouilles de Gézer en 1966 et fut directeur de l’ institut Albright of Jérusalem en 1972.Il me semble que ec monsieur ne soit pas un béotien et lui aussi partisan de la sédentarité des israélites . Il est pourtant la cible depuis 12 ans de Finkelstein et ses partisans minimalistes le trouvant trop influencé par la bible.

    Lire son livre: "Aux origines d’Israël: quand le bible dit vrai"

    Que vous le vouliez oui ou non; cher Vitruve les israéliens étaient en cette terre bien avant vos camarades palestiniens.

    Je terminerais  par cette phrase: " C’est surtout dans la sphère idéologique de l’Ancien Testament que l’identité israélite gagna l’immortalité "

    Votre erreur est de vous baser simplement sur des faits qui confirment votre vision idéologique alors que je suis ouvert à toutes idées quand elles restent raisonnables.

    26/01/2009 à 18 h 48 min
  • VITRUVE Répondre

    @siniq comme je suis friand d’explications historiques et archéologiques, pouvez-vous me signaler les preuves de l’occupation des hébreux depuis 5000 ans… Seriez-vous un négationniste de l’oeuvre des profs et archéologues Israël Finkelstein* et Neil Asher Silberman les auteurs de "La bible dévoilée" (folio histoire) 2001 qui eux, sont de 2000 ans plus modestes que vous et nous parlent des différents royaumes qui s’y bousculaient?

    * Israël Finkelstein  dirige l’institut d’archéologie de l’université de Tel Aviv, c’est le co-responsable des fouilles de Megiddo. Un scientifique de premier ordre à l’honnêteté scrupuleuse.

    NO COMMENT

    26/01/2009 à 11 h 49 min
  • sas Répondre

    A siniq …..je crois que tu te méprends sur de nombreux points d histoire aussi je te recommande vivement la lecture de "Comment le peuple juif fut inventé " de Schlomo Sand…..

    en plus c’est un juif, c’est un universitaire opérant à jerusalem et si le 1/10 ème de ce qu’il raconte est vrai (et c’est historique et étayé…) tu vas tomber de haut… (de ta branche où tu niche…) et lui tu ne pourra même pas te réfugier derrière l habituel antisémitisme de circonstance pour contester les faits historique de la région….

     I l n’y jamais eu dissémination du peuple juif par les méchants  destructeurs des temples de salomon…..nabuchodonosor ou les égyptiens….

    y a pas….

    sas

    26/01/2009 à 2 h 28 min
  • siniq Répondre

    SAS

    Vos officiers doivent se TENIR  les côtes quand ils vous racontent des grosses conneries et vous envoient au front….contre les GAMINS et les femmes…hein

    Les mêmes gamins qui se font explosés dans les villes israéliennes en tuant des adolescents, mères de famille et jeunes enfants mais il est vrai qu’ ici il s’ agit de Juifs donc des colons selon votre définition.

    Je vous rappelle que les hébreux sont présents depuis 5000 ans sur cette terre et combien ont été exproprié des pays arabes pour employer un mot civilisé, je dirais plutôt jetés dehors comme des sous-chiens.

    Où étaient les promeneurs du Samedi, l’ ONU et autres sociétés si serviles pour les palestiniens, que faisaient ils?

    RIEN , NADA , ils regardaient en spectateurs ou détournaient les yeux pour pleuraient sur le sort de miséreux quelconques mais qui n’ étaient surtout pas juifs.

    Vous et vos amis, êtes des philistins

    Aucune noblesse, chez vous!

    25/01/2009 à 13 h 15 min
  • Pierre LANCE Répondre

    À w86-215.abo.wanadoo.fr : S’il n’y avait aucune différence entre les islamistes et les musulmans, nous serions déjà tous enchaînés. Oui, bien sûr, il y a une différence. Mais ce qui est vrai, c’est que là où les islamistes prennent le pouvoir, le musulman modéré n’a plus voix au chapitre. Donc, tant que les islamistes ne sont pas parvenus à s’imposer, il faut impérativement montrer cette différence, car ne pas le faire reviendrait à jeter tous les musulmans dans les bras des islamistes. Quant à votre dictionnaire, qui donne deux définitions identiques pour deux mots différents, flanquez-le à la poubelle et achetez-en un autre, car il n’existe pas de synonymes exacts, mais seulement approximatifs. Entre deux mots dits « synonymes », il existe toujours une nuance de signification, sinon il n’y aurait qu’un mot et non deux.

    23/01/2009 à 1 h 20 min
  • IOSA Répondre

    Je t’ai entendu SAS et j’exauce ton voeux….. Tu ne seras point mis au piquet !

    Ainsi soit il..amen ! croix de bois croix de fer si je mens t’iras en enfer !

    23/01/2009 à 0 h 22 min
  • sas Répondre

    passe ma réponse webmasteur…..passe ma réponse….

    sas

    22/01/2009 à 20 h 47 min
  • sas Répondre

    Au frère qui s’ignore…

    dieu a dit :" Tu aimeras ton prochain comme toi même…." alors si dieu permet le tutoiement….toi !!!!! qui est tu pour l interdir.

    et puis sache……… Qu’ à Paris on tutoie en public , ceux qu’on insulte en privé , et ensuite , on va diner avec les vices qu’on fait métier de dénoncer…….

    Tu en as lu des choses……en as tu seulement retenues…..puis appliquées à ta vie ????

    Si tu avais  et lu et compris Li Eul Pai Yangs…..et son Tao TÖ king……..tu ne serais pas autant égaré mon ami…

    sas qui demande si la synthaxe, les fautes et l esprit te vont ????

    21/01/2009 à 23 h 49 min
  • Pierre LANCE Répondre

    À sas : 1) Je ne vous ai pas autorisé à me tutoyer. 2) J’avais lu la Bible, le Coran, le Talmud, la Kabale, les Védas, la Baghavad Gita, l’Avesta, Les Eddas, le Kalevala, Lao-Tseu, Kong-Tseu (Confucius) et j’en oublie, avant même que vous ayez terminé les Fables de La Fontaine, si toutefois vous les avez lues en entier, ce dont je doute. Alors cessez de jouer les donneurs de leçons et faites plutôt l’effort d’écrire correctement.

    21/01/2009 à 1 h 02 min
  • sas Répondre

    A pierre lance…..

    ……bravo tu as enfin ouvert un coran…..

    Comprends tu donc le véritable problème d avoir de véritables cohortes de musulmans en france ?????

    car si demain tel est le besoin…..pour une djhiade ou une autre

    que feront nous si décident de bouffer du croisé ???????

    sas qui te renvoit aux these de jean marie….

    sas

    19/01/2009 à 13 h 18 min
  • Pierre LANCE Répondre

    Un de mes lecteurs me transmet le texte suivant, qui me semble des plus révélateurs : Je trouve qu’on ne peut pas viser plus juste que ces quelques lignes de la sociologue Wafa Sultan, évoquée déjà sur ce blog, à propos de Gaza, ou plus précisément de la réaction de la rue arabe (y compris à Paris ou Londres). Via l’Amiral Woland « Ceux qui condamnent le massacre de Gaza, par défense de la vie en tant que valeur, doivent m’interroger sur mon avis à chaque fois que cette vie-valeur est menacée. Plus de 200.000 musulmans Algériens ont été massacrés par d’autres musulmans Algériens ces quinze dernières années, sans qu’aucun musulman ne s’en émeuve. Des femmes Algériennes violées par les islamistes ont témoigné et raconté que leurs violeurs priaient Allah et imploraient son Prophète avant qu’ils ne violent leurs victimes. Mais personne ne m’a demandé mon avis. Plus de 20.000 citoyens syriens musulmans avaient été massacrés par les autorités (Hamas en 1983) sans qu’aucun musulman ne réagisse et sans qu’aucun ne me demande mon avis sur ces massacres étatiques. Des musulmans se sont fait exploser dans des hôtels jordaniens tuant des musulmans innocents qui célébraient des mariages, symboles de la vie-valeur, sans qu’aucune manifestation ne soit organisée à travers le monde, et sans qu’on ne me demande mon avis. En Egypte, des islamistes ont récemment attaqué un village copte et ont massacré 21 paysans, sans qu’un seul musulman ne dénonce ce crime. Saddam Hussein a enterré vivant plus de 300.000 chiites et kurdes, et en a gazé beaucoup plus, sans qu’un seul musulman n’ose réagir et dénoncer ces crimes. Au plus fort des bombardements de Gaza, une femme musulmane, fidèle et pieuse, s’est fait exploser en Irak dans une mosquée chiite, tuant une trentaine d’innocents, sans que les médias ou les musulmans ne s’en émeuvent. Il y a quelques mois, le Hamas avait aussi tué onze personnes d’une même famille palestinienne, accusés d’appartenir au Fatah, sans que des manifestations ne soient organisées en Europe ou dans le monde arabe, et sans qu’aucun lecteur ne m’écrive et ne m’envoie ses protestations. Ainsi, la vie n’a pas de valeur pour le musulman. Sinon, il aurait dénoncé toute atteinte à la vie, quelle qu’en soit la victime. Les Palestiniens et leurs soutiens dénoncent les massacres de Gaza, non pas par amour de la vie, mais pour dénoncer l’identité dues tueurs. Si le tueur était musulman, appartenant au Hamas ou au Fatah, aucune manifestation n’aurait eu lieu. (…) Je me souviens quand j’étais étudiante à l’université d’Alep, et quand l’ancien ministre Syrien de la Défense Mustapha Tlass était venu nous rencontrer. Dans un élan d’hypocrisie, Tlass nous avait dit qu’« Israël craint la mort et la perte d’un de ses soldats lui fait peur et mal. Mais nous, nous avons beaucoup d’hommes et nos hommes ne craignent pas la mort ». Là réside la différence entre les deux conceptions et les deux camps, et le témoignage de Tlass semble avoir inspiré les dirigeants du Hamas aujourd’hui. Ainsi, l’extermination de tous les enfants de Gaza importe peu aux dirigeants islamistes et du Hamas, la vie n’ayant aucune valeur pour eux. Ils se réjouissent simplement de la mort de quelques soldats israéliens. Pour les islamistes, l’objectif de la vie est de tuer ou de se faire tuer pour gagner le paradis. La vie n’a donc aucune valeur pour eux ».

    19/01/2009 à 1 h 38 min
  • sas Répondre

    Non sas est résident de nogent sur marne…..et pour la pêche aux goujons c’est mieux que le sinaï…

    J e répète car tu ne semble pas avoir compris….la GBU36 de 100 kg a autant de force destructrice que des ancienes bombes de 900 kg….mais on en met bien plus sur la gueule des petit gazaoui ca prend moins de place….ensuite effectivement c’est la flèche qui est en uranium apauvri ,plus dure que de l acier ou du tungstene utile à la perforation….mais penser qu’une fois atomisé l uranium reste confiné et sur les lieux de l explosion…..faut être sacrément con

    toutes ces zones sont contaminées pour fort longtemps….et tous les connards qui gravitent et qui sont de passage sur les sites y compris les grands guerriers de tsahal……sont , seront et crèveront dans de grandes souffrances et moin rapidement que les premiers servis : les populations civiles gazaoui

    Tu as le droit de ne pas être d accord avec sas…..alors surf sur le net et prend connaissances des vétérans américains revenu d irak et qui crève comme des lapins…..génétiquement touchés leus enfants aussi,  séquelles endocrinienes à la pelle…maladie inconues au bataillons et nouvelles en veux tu en voilà…..etc;etc

    Mais drakkar, tel nos veaux nationnaus après tchernobyle……penses tu que les nuages et les particules portées par le vent vont s arrêter au ckek point israéliens…..comme c’est arrêté le vent à la frontière de la meuse….

    Vos officiers doivent se tennir les côtes quand ils vous racontent des grosses conneries et vous envoient au front….contre les gamains et les femmes…hein

    sas qui n’est pas un spécialiste en météorologie…

    18/01/2009 à 0 h 16 min
  • IOSA Répondre

    A [email protected]….

    C’est fou comme l’on est aveugle quand on ne veut pas voir……Votre correspondant semble oublier la guerre du golf avec son cortège de militaires français atteints par les retombées des obus à base d’uranium et pourtant ils ne se tiraient pas dessus, mais bien sur les irakiens dans des bunkers, dans des chars, dans des voitures ou sous des tentes……l’effet est bien le même.

    Evidemment là, il s’agissait d’obus tirés d’un char et avec la même pointe à l’uranium.

     

    17/01/2009 à 20 h 10 min
  • drakkar Répondre

    SAS

    "propriété de l uranium apauvri constitutif des bombes de 100 kg GBU36…..c’est de faire autant de dégâts qu une bombe conventionnelle de 900 kg"

    C’est faux. L’U238 n’est pas constitutif de la bombe mais de sa pointe. Cela n’a qu’un but, la rendre perforante pour pénétrer les blindages ou transpercer les couches de béton des blockhaus. Ensuite, elle explose à l’intérieur. C’est une bombe anti-taupes.

    S’il y a "atomisation " de particules d’U238, c’est dans l’atmosphère du bunker qu’elle a lieu.

    Et si, comme effet colatéral, on a diminution de la fertilité des terroristes hamas éventuellement survivants, ça ne fera pas pleurer. Mais ça reste à prouver.

    Maintenant, votre suggestion sur le fait que ce puisse être planifié et voulu, autant vous laisser dans votre délire. Si vous étiez résident d’Aschkelon ou Sdérot, vous ne diriez sûrement pas ça.

    17/01/2009 à 14 h 12 min
  • sas Répondre

    A iosa….

    c’ est pas de la politique, iosa c’est de la balistique…..la propriété de l uranium apauvri constitutif des bombes de 100 kg GBU36…..c’est de faire autant de dégâts qu une bombe conventionnelle de 900 kg….elle est directive jusqu au dernier moment, et sa tête est "atomisée" au double sens à limpact, créant des microparticules quasi infiltrables, qui restent en suspend et contamine durablement les sites et les hommes….quelque soit leur camp les yankees en irak en ont un triste souvenir

    …..c’est tout simplement incroyable quue les occidentaux ne bronchent pas …..sachant que les conséquence sur Gaza se répercuteront inexorablement sur la population civile et son taux de fécondité….

    mais n’est ce pas planifié et voulu????????

    sas 

     

    14/01/2009 à 16 h 56 min
  • Anonyme Répondre

    Une paire de ciseaux a ravagé le blog, provoquant ainsi, la censure de la totalité de mes posts.

    Bizarre quand même, certains tiennent des propos odieux, plus que racistes sans subir le même sort, tandis que mes réponses passent à la trappe.

    Quel dommage de ne pas pouvoir dialoguer sereinement; sans outrages, sans excès, sans accusations calomnieuses, sans haine, sans mensonges, sans parti pris excessif…

    Mais bon, comme le nombre de sites où certains peuvent venir déverser leur haine sont saturés de saloperies, il paraitrait qu’ils sont autorisés à venir utiliser 4V comme leur nouvelle fosse d’aisance.

    Comme les mauvaises odeurs m’incommodent, je m’en vais d’ici !

    Netchayev

     

    14/01/2009 à 10 h 48 min
  • Pierre LANCE Répondre

    Je voudrais avant tout demander un peu d’indulgence envers notre modérateur, qui a fort à faire pour gérer les commentaires de tous les articles de chaque numéro, sans parler des ratés informatiques qui peuvent se produire. Il n’y a pas de censure ici en ce qui concerne les idées, mais seulement pour les propos qui seraient trop insultants (et encore…) ou illégaux. Si un texte correct passe à la trappe, ce peut être accidentellement. Comme il peut arriver qu’un message passe deux fois, comme vous avez pu le constater. À Vitruve : Tous mes compliments pour vos judicieux conseils aux uns et aux autres. Michel Onfray est intéressant, mais un peu trop de gauche à mon goût. Or l’athéisme n’est ni de gauche ni de droite, contrairement à ce que croient un certain nombre de colleurs d’étiquettes. À Kamarad : Je ne vous ai pas demandé des excuses et vous lisez de travers. Je vous rappelle ma phrase exacte :  » Vous pourriez même me présenter vos excuses, mais je crains que ce ne soit au-dessus de vos forces. » Ce l’est en effet, ce que vous confirmez vous-même. À part ça, je traite mes lecteurs avec le respect qu’ils m’accordent eux-mêmes ou avec l’irrespect qu’ils me réservent. Chacun reçoit la monnaie de sa pièce, en toute équité. Je ne crois pas que le modérateur du site élimine des critiques à mon égard, à part les injures évidemment, s’il y en a. Vous avez le droit d’avoir et d’exprimer toutes les opinions que vous voulez. Et si vous dites des sottises, vous passerez pour un sot, voilà tout. Mais je ne vois pas très bien en quoi je serais plus que vous « caparaçonné derrière l’écran confortable des 4V », alors que mon écran doit ressembler au vôtre comme un frère jumeau, et qu’en outre je signe de mon nom alors que vous vous réfugiez dans l’anonymat. Vos outrances affaiblissent vos propos, mais vous ne vous en rendez même pas compte. Vous me dénigrez et vous m’accusez de dénigrer mes contradicteurs. Je ne vous dénigre pas, je vous montre tel que vous êtes. Si ce n’est pas flatteur, à qui la faute ? Mais rassurez-vous, je ne vous répondrai plus, puisque vous avez la peau si fragile… À grutjak : Où voyez-vous donc des injures dans mon dialogue avec Luc Sembour ? Je n’en vois pour ma part aucune, ni de sa part, ni de la mienne. Nous ne pouvons pas nous entendre, c’est tout. Cela dit, Luc Sembour n’a eu aucun bon mouvement à mon égard (outre que je suis formidablement heureux dans mon athéisme spiritualiste), il a simplement tenté de défendre sa chapelle, qui menace ruine. Ma chapelle à moi, c’est l’Univers. Je persiste et signe ; j’ai en effet compris le christianisme mieux que personne (du moins que personne de vivant, car Nietzsche l’avait mieux compris avant moi). Et quand on l’a bien compris, on ne peut que le vomir, ce qu’ont fait depuis longtemps d’illustres esprits, comme par exemple le Curé Meslier, qui le connaissait « de l’intérieur ». D’ailleurs vous le sauriez si vous aviez pris la peine de lire les philosophes des Lumières. Mais je suppose que cela vous a semblé superflu. Je maintiens que le discours de Luc Sembour est totalement médiéval dans son esprit. On dirait même qu’il date du début de l’ère chrétienne, tellement il est archaïque (ce n’est pas une insulte, c’est un brevet d’ancienneté). Le protestantisme n’est pas médiéval, dites-vous. Comme si la frontière entre le Moyen-Âge et ce qu’on appelle les Temps modernes était tracée au cordeau. Je vous rappelle que les historiens situent arbitrairement la fin du Moyen-Âge au moment de la « découverte » de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492 et que les thèses de Martin Luther datent de 1517. Ah quelle énorme différence d’époque ! Les contemporains auraient été sans doute stupéfaits si on leur avait dit que leur monde mental avait basculé. Mais en outre, en disant « médiéval », je pensais à l’esprit plus qu’au calendrier. Et il ne faut pas perdre de vue que le protestantisme est né dans l’intention de revenir en arrière vers la « pureté biblique » et en réaction contre la vente des indulgences par le pape Léon X, qui cherchait de l’argent pour financer les artistes de la Renaissance, se montrant ainsi d’un modernisme réformateur qui déplaisait fort aux dogmatiques. Vous savez, mon cher grutjack, moi je veux bien que l’on me donne des leçons, mais encore faut-il d’abord prendre la peine d’en savoir un peu plus que moi. Oh c’est très possible, et je ne prétends nullement à l’érudition, mais cela demande tout de même un peu de travail. Certains sur ce site me traitent de prétentieux et de « monsieur je sais tout ». Cela m’amuse follement, car ils se révèlent de la sorte dix fois plus prétentieux que moi mais n’en ont pas conscience, car il faudrait qu’ils soient capables de mesurer leur propre ignorance, ce qui exige… un certain savoir. Cercle vicieux ! Et comme l’a dit quelqu’un en substance (Teilhard, je crois) : Plus on apprend et plus on voit ce qu’on ignore. Apprenez donc, Messieurs, mais en attendant, je suis en droit de vous dire : Piscem natare doces !

    14/01/2009 à 1 h 45 min
  • IOSA Répondre

    A [email protected]……

    " Votre descritpion de la GBU39 est intéressante mais orientée par votre anti-sémitisme."

    "La réalité des morts civiles est que le hamas envoie les femmes et les enfants s’abriter dans des endroits qui sont des cibles. Comme quand les tirs de roquettes proviennent de cours d’école."

    "Faites attention avant de reprendre les arguments pro hamas, le guide de l’islam dit bien que tout est autorisé, le plus gros mensonge, la pire abjection, si c’est au profit de l’islam, contre les ennemis de l’islam."

    Très interessante comme lecture et qui met surtout en avant votre ressentiment tout particulier envers ceux qui ne seraient pas de même confession que vous.

    Lorsque vous avancez que je suis anti-sémite..vous faites erreur, tout comme lorsque vous prétendez que mes propos sont pro-Hamas (relire mes posts svp et pas seulement dans cet article)

    Je pense différemment de vous sur le sujet, tout en gardant un oeil critique et non orienté pro-Occident ou pro-XXX que se soit ( sauf pro-athée…voir athée tout court)

    Concernant le conflit israëlo/palestinien dans lequel, bien que vous n’excerciez aucune part active dans les hostilités…parce que trop loin du front me semble t’ il, celà ne vous empêche pas d’haranguer par des invectives qui ne conduiront qu’à déclencher sur notre sol la chasse à l’arabe.

    Sans doute faut il y voir dans vos propos, tout comme dans certains autres posts de ceux qui sont des vôtres….une certaine animosité raciste qui vous interdit toute réflexion d’ordre logique ?

    Je vais donc me répéter…..Le Hamas et les gens de Gaza sont les victimes volontaires ( pour la majorité d’entre eux) de cette guerre des religions ( L’islam contre tous ceux qui n’embrassent pas le Coran).

    Isarël est le seul front avancé du conflit et non le rempart si par méconnaissance des faits, le bout de terrain qu’est Gaza venait à être rasé.

    Israël n’existe que pour celà………être la soupape de sécurité que l’Occident à besoin contre l’Islam.

    Et Gaza est le terrain d’entrainement et d’ essais d’armes plus ou moins "catholique" , mais de petits calibres tout de même ( Gaza est trop petit pour la bombe à neutrons et trop dangereux à cause des voisins pakistanais, qui eux ont la bombe N).

    Vous voilà donc éclairez sur mes propos, tout comme l’ont été les insulaires de l’île de Bikini à leur insu……depuis 1945.

    IOSA

    ps: la première fille que j’ai embrassé était une superbe juive, je m’en souviens encore.

     

    14/01/2009 à 1 h 10 min
  • Anonyme Répondre

    (http://www.bivouac-id.com) La célèbre sociologue d’origine syrienne, Wafa Sultan, vient de publier l’un des points de vue les plus cinglants concernant la situation à Gaza. Elle plonge aux origines de l’islam pour expliquer le conflit entre deux conceptions diamétralement opposées : la culture de la vie contre la culture de la mort et du martyre. Elle s’appuie sur des exemples de l’histoire récente pour dénoncer une religion, une culture et une idéologie barbares… En voici les extraits les plus significatifs, traduits par Chawki Freïha.


    (…) Puisqu’il m’importe peu de satisfaire les uns

    Avant la création de l’Etat d’Israël, l’histoire n’a jamais mentionné une guerre impliquant les Juifs, ni qu’un Juif ait commandé une armée ou mené une conquête. Mais les musulmans sont des combattants, des conquérants et leur histoire ne manque pas d’exemples et de récits de conquêtes, de morts, de tueries, de razzias… Pour les musulmans, tuer est un loisir. Et s’ils ne trouvent pas un ennemi à tuer, ils s’entretuent entre eux.


    Il est impossible pour une nation qui éduque

    (…) Depuis le début de l’opération israélienne contre Gaza, je suis bombardée de courriers électroniques venant de lecteurs musulmans qui me demandent mon avis sur ce qui se déroule à Gaza. Je ne suis pas concernée par ce qui s’y passe, mais je suis intéressée par les motivations qui animent ceux qui m’écrivent. Je suis convaincue que ce qui les motive n’est pas la condamnation de l’horreur, ni la condamnation de la mort qui sévit à Gaza. Car, si la motivation était réellement la condamnation de la mort, ces mêmes lecteurs se seraient manifestés à d’autres occasions où la vie était menacée.


    Ceux qui condamnent le massacre de Gaza,

    Au plus fort des bombardements de Gaza, une femme musulmane, fidèle et pieuse, s’est fait exploser en Irak dans une mosquée chiite, tuant une trentaine d’innocents, sans que les médias ou les musulmans ne s’en émeuvent. Il y a quelques mois, le Hamas avait aussi tué onze personnes d’une même famille palestinienne, accusés d’appartenir au Fatah, sans que des manifestations ne soient organisées en Europe ou dans le monde arabe, et sans qu’aucun lecteur ne m’écrive et ne m’envoie ses protestations.


    Ainsi, la vie n’a pas de valeur pour le musulman

    (…) CNN a diffusé un documentaire sur Gaza montrant une femme palestinienne qui se lamente et crie : mais qu’on fait nos enfants pour être tués comme ça ? Mais qui sait. Peut-être qu’il s’agit de la même palestinienne qui se réjouissait il y a deux ans quand l’un de ses fils s’était fait exploser dans un restaurant de Tel-Aviv et qui disait souhaiter que ses autres enfants suivent le même exemple et devenir martyrs.

    Mais quand l’idéologie et l’endoctrinement sont d’une telle bassesse, il devient normal que cette palestinienne perde toute valeur à la vie. Sinon, elle pleurerait ses enfants de la même façon qu’ils se tuent dans un attentat suicide à Tel-Aviv ou sous les bombes israéliennes. Car, la mort est la même qu’elle qu’en soient les circonstances, et elle demeure rejetée, et au contraire, la vie mérite d’être vécue et pleurée.


    Dans ce cas, comment puis-je me solidariser

    (…) Après ce qui précède, je suis certaine que ceux qui m’écrivent et me demandent mon avis sur ce qui se passe à Gaza cherchent à me faire dire ce qu’ils peuvent utiliser pour m’incriminer et me condamner, ou pour me faire dire ce qu’ils ne peuvent exprimer eux-mêmes.


    (…) Borhane, un jeune palestinien de 14 ans,

    (…) La guerre contre Gaza est certes une horreur. Mais elle a le mérite de dévoiler une hypocrisie inégalé dans l’histoire récente de l’humanité. Une hypocrisie qui distingue les Frères Musulmans syriens qui annoncent abandonner leurs activités d’opposition, pour resserrer les rangs contre les sionistes. Mais ces Frères musulmans ont-ils le droit d’oublier les crimes du régime commis contre les leurs à Hama, Homs et Alep ? Avant de se réconcilier avec le régime pour lutter contre les sionistes, ces Frères musulmans ont-ils dénoncé les crimes commis par leurs alliés et partenaires (dans la confrérie) en Algérie et en Irak ? Ont-ils dénoncé la mort de centaines de milliers de chiites en Irak sur le pont des oulémas à Bagdad, pulvérisé par l’un des vôtres conformément aux enseignements de votre religion de la paix et de la miséricorde ? Avez-vous une seule fois dénoncé les exactions contre les chrétiens en Irak ? Ou contre les coptes en Egypte ? Votre hypocrisie nous empêche de croire vos sentiments à l’égard des enfants de Gaza, puisque vous êtes responsables du pire.


    (…) Essayons d’imaginer ce que le Hamas aurait fait

    (…) J’ai récemment rencontré un religieux hindou en marge d’une conférence consacrée à la guerre contre le terrorisme. Il m’a dit : « toutes les guerres se sont déroulées entre le bien et le mal. Sauf la prochaine, elle doit se dérouler entre le mal et le mal ». N’ayant pas compris ses propos, je lui ai demandé des explications. Il m’a dit : « Je suis contre la présence américaine en Irak et en Afghanistan. Si les Etats-Unis veulent gagner la guerre contre les islamistes, ils doivent se retirer et laisser les deux pôles du mal s’entretuer. Les sunnites et les chiites étant nourris sur la haine, vont se battre et se neutraliser ».


    Tirant la conclusion de ces mots remplis de sagesse

    (…) Je me souviens quand j’étais étudiante à l’université d’Alep, et quand l’ancien ministre syrien de la Défense Mustapha Tlass était venu nous rencontrer. Dans un élan d’hypocrisie, Tlass nous avait dit qu’« Israël craint la mort et la perte d’un de ses soldats lui fait peur et mal. Mais nous, nous avons beaucoup d’hommes et nos hommes ne craignent pas la mort ». Là réside la différence entre les deux conceptions et les deux camps, et le témoignage de Tlass semble avoir inspiré les dirigeants du Hamas aujourd’hui.


    Ainsi, l’extermination de tous les enfants de Gaza

    (…) Si le Prophète Mohammed savait que le Juif allait voler un jour à bord des F-16, il n’aurait pas commandé à ses disciples de tuer les juifs jusqu’au jour dernier. Mais ses disciples doivent modifier cette idéologie par pitié pour les générations futures, et pour sauver leur descendance et lui préparer une vie meilleure, loin de l’idéologisation de la mort.


    Les musulmans doivent commencer par se changer,

    13/01/2009 à 11 h 18 min
  • Anonyme Répondre

    D’autre part, il ne faut quand même pas confondre les islamistes avec les musulmans.

    Voilà, tout est dit….
    La formule géniale est sortie d’un formidable cerveau contemporain, il me semble qu’il s’agit de celui du régnant en titre à la mosquée de Paris, mr Boubaker… Mais je ne suis pas certain. Peu importe d’ailleurs, l’auteur de la formule est un génie disais-je, car la formule ainsi élaborée est bien plus puissante et a fait bien plus de dégâts et de victimes que toutes les roquettes "artisanales" lancées sur l’agresseur, lesquelles sont devenues nettement industrialisées avec l’aide précieuse de nos grands amis chinois et russes….
    Si je regarde dans mon peit dictionnaire, que vois-je ? Définition :
    musulman : Qui professe la religion islamique – De la religion islamique.
    islamiste : De l’islam – De l’islamisme – Adepte de l’islam, adepte de l’islamisme.
               Comme on le voit, ces deux définitions sont absolument tranchées et parfaitement qualifiantes… On s’en tout de suite l’énorme fossé qui les sépare…
    En fait, suite à un attentat particulièrement meurtrier, l’homme du génie fut interwievé par un journaliste qui eut l’audace de lui demander "si il condamnait"… Difficile pour notre homme, vivant en France, de répondre négativement, alors que la doctrine qu’il professe l’y oblige pourtant (d’après le coran, toute action qui vise à détruire des mécréants est louable et doit être imitée). Pour s’en sortir, l’homme de l’art s’en tira par une de leurs pirouettes donc ils sont si coutumiers quand il s’agit de rouler dans la farine ces imbéciles d’occidentaux, surtout français. Et c’est bien là que le génie montra toute sa puissance : en qualifiant "islamistes" ceux qui avaient commis ces crimes, il se dédouanait des assassins SANS pour autant condamner le crime ! Il faut quand même bien reconnaître que la minable sortie "abracadabrantesque", c’était vraiment de la purée de pois chiches à côté de cette redoutable trouvaille…
    Si l’on ajoute à cette géniale trouvaille celle, tout aussi géniale du feu Komeny qui inventa "islamophobie", la boucle est bouclée…
    Tant que des gens seront assez naïfs pour prendre à leur compte une différence totalement artificielle et illusoire, on peut être quasi certain que le boulevard offert à l’islam se prolongera tout naturellement jusqu’à Londres, Bruxelles, Paris ou Berlin (qui, à mon sens, sont déjà conquis).
    Nous assistons bien là à la puissance des mots, à leur emploi biaisé, de manière à arriver à toute maniputaltion extrême. Ajoutez à cela la passivité des foules, remettez par là-dessus la crétinisation dispensée par notre système d’enseignement – qui n’a plus aucune ambition pédagogique, mais beaucoup trop de moyens – et nous arrivons à supporter des officines qui n’ont pour but que de brimer la liberté de ceux qui voudraient la soutenir…
    Tant que l’islam bénéficiera de cette dichotomie, il n’a aucun souci à se faire pour sa promotion et pour son implantation systématique dans nos territoires déjà occupés…
    Les arguments avancés par les souteneurs de différence factice sont assez succints et déprimants de misérabilisme. La litanie est constante et maintes fois assénée, voilà des milliards de fois qu’on nous rebat les oreilles avec ça. Bien sûr qu’il y a de "braves musulmans, qui ne demandent qu’à vivre en paix", et alors ? Il n’empêche que l’idéologie à laquelle ils appartiennent leur commande de guerroyer, même si ils n’en ont pas spécialement envie. Et la même idéologie les oblige à soutenir les actes, même s’ils ne sont pas d’accord. Un "musulman modéré" – expression aussi stupide que réductrice, est impossible : un musulman devenu modéré n’est plus musulman … c’est un apostat… D’ailleurs, ils ne s’en cachent pas, il n’y a que les occidentaux qui admettent cette absurdité.
    Par ailleurs, soutenir que coran et évangiles sont de la même eau, ça ne coule pas vraiment de source… Les évangiles sont ce qu’ils sont, écrits du reste longtemps après la mort du christ, le coran quant à lui, a repris plus ou moins quelques passages, non pas des évangiles, mais de l’AT, juste histoire de donner un "côté mystique" aux brigandages, tueries et autres félonies de Mahomet – il fallait bien faire passer la pillule, ce n’est pas du tout la même chose et ne souffre absolument pas un quelconque rapprochement. Etant brigand, dictateur dominateur, Mahomet justifiait ses crimes on nom de dieu, c’eut été idiot de soutenir une théorie polythéiste. Par ailleurs, le monothéisme étant devenu la règle quasi universelle – donc connue et admise, il aurait été stupide d’en soutenir une autre… Si Mahomet avait à peu près tous les défauts, il était sans conteste extraordinairement intelligent et excessivement rusé, la fourberie l’y complétant fort bien. 
    Bon, mais tout ça sera beaucoup plus compréhensible quand nous aurons un mollah à l’Elysée… Enfin, non, une marionnette à l’Elysée, dont les mollahs tireront les ficelles…
    Tiens, et … si c’était – déjà – le cas ?……..

    Désolé de renvoyer, mais ce message, étant déjà une fois passé à la trappe, je tente une récidive…

    13/01/2009 à 11 h 04 min
  • grutjack Répondre

        Curieux ce dialogue entre Luc Sembour et Pierre Lance, sans cesse interrompu par des injures et sans cesse recommencé, comme si les deux ennemis ne pouvaient se passer l’un de l’autre. Cette fois, Sembour a eu un bon mouvement. Il s’est dit : essayons de convertir ce pauvre Lance qui est si malheureux dans son athéisme. Mais a-t-il bien choisi ses arguments ?
         Croit-il vraiment avoir une chance de convaincre un adversaire du christianisme avec sa parole vivante qui envoie Hitler au Paradis et qui fait de Marc Dutroux un saint ? Méfiez-vous. Cette grâce calviniste peut agir en sens opposé. Un homme vertueux, honnête et très pieux peut s’apercevoir au moment suprême qu’il n’avait pas la grâce et être expédié dans la géhenne !
         Pierre Lance est plus logique, mais pas très convaincant non plus. Avec sa modestie coutumière, il affirme avoir compris le christianisme "mieux que personne". Comment peut-on comprendre quelque chose ou quelqu’un qu’on déteste au point de le vomir? Il l’a jugé et condamné, ce qui est très différent. La preuve du vague de ses connaissances religieuses, c’est qu’il traite de "médiéval" un discours qui sue le protestantisme. Désolé, le protestantisme ce n’est absolument pas médiéval. Le moyen âge a bon dos !

    13/01/2009 à 10 h 11 min
  • Drakkar Répondre

    @ Iosa

    Votre descritpion de la GBU39 est intéressante mais orientée par votre anti-sémitisme.

    Sa précision et son caractère de bombe guidée (le G de GBU s’ignifie "guided") permet à l’opérateur de l’AWACS qui gère le tir de la déplacer vers une zone vide si l’objectif initial pose problème.

    La réalité des morts civiles est que le hamas envoie les femmes et les enfants s’abriter dans des endroits qui sont des cibles. Comme quand les tirs de roquettes proviennent de cours d’école.

    Cette idéologie mortifère fait que les combattants adultes se cachent derrière des enfants. Relisez les dernières déclarations de Wafa Sultan, elle n’est pas suspecte de sionisme.

    Vous décrivez la flèche "Le dard des bombes GBU-39 est à l’Uranium Appauvri en U235 et enrichi en U238, dont la demi-vie radioactive est de 4,5 milliards d’années. "

    C’est très tendancieux. Si on appauvrit en U235, on enrichit forcément en U238 puisque l’U238 est la forme "normale" de ce métal. Vous dites sa demi-vie radioactive est de 4,5 milliards d’année. Comme tous les éléments de l’univers, il a une demi-vie et si elle est si longue, c’est clairement qu’il n’est pas radioactif.

    L’uranium a une particularité, il est lourd et il brule très facilement. Si vous coupez une barre d’ranium à la scie à métaux à main, vous entirez une gerbe d’étincelles plus fournie que si vous coupez la même barre d’acier à la disqueuse électrique.

    Les concepteurs d’armes onr depuis longtemps utilisé cette particularité pour faire de ogives de balles capables de perforer les blindages d’acier. A l’impact, il se produit un plasma qui traverse le métal et explose de l’autre côté. Il faut juste protéger l’ogive par un petit blindage de tungstène sinon elle brule durant le transfert dans l’air et n’arrive pas au but.

    Le danger résiduel après la bataille, n’est absolument pas la radioactivité comme on a  essayé de nous le faire croire (merci les medias de la propaganda goebbelsienne) mais la toxicité des poussières d’oxyde d’U238. L’uranium est toxique, ses oxydes aussi – un peu moins.

    Mais là, on est dans un autre registre, sans minimiser, c’est un peu comme si on mettais en avant le risque de saturnisme du au plomb des balles.

    Faites attention avant de reprendre les arguments pro hamas, le guide de l’islam dit bien que tout est autorisé, le plus gros mensonge, la pire abjection, si c’est au profit de l’islam, contre les ennemis de l’islam.

    Pour ma part, c’est très clair, quoiqu’on dise, quoiqu’on fasse, je souhaite de tout coeur la victoire de Tsahal et l’éradication totale et définitive du hamas. C’est le seul moyen pour Israël de gagner la paix et aux gazaouis l’espoir d’apprendre la liberté et de se mettre au boulot pour faire prospérer leur pays.

    Et pour finir, mais c’est un peu égoiste, à travers la magistrale râclée que vons prendre les islamistes, j’espère voir des concitoyens prendre exemple pour qu’on ce décide massivement à bouter ces râclures hors de notre pays avant qu’il ne soit islamisé.

    Ne vous déplaise.

    13/01/2009 à 9 h 13 min
  • IOSA Répondre

    A [email protected]

    " Dire que le peuple est élu par Dieu, que ce soit pour pour transmettre le message divin ou seulement "élu" , c’est lourd des mêmes conséquences.  Dans le meilleur des cas, c’est reçu par le jeune individu appartenant à ce groupe comme une lourde responsablité impliquant des devoirs; dans le plus mauvais cas comme une preuve rassurante et définitive de sa supériorité,  avec un  mépris logique pour les non élus;   et par ceux qui ne font pas partie de ce groupe privilégié par Dieu un sentiment de mépris subi , non "mérité", qui appelle une réaction de revanche,  qui les enferme  dans l’obligation de démontrer qu’ils ne sont inférieurs en rien, et pour ce faire démontrer qu’ils sont supérieurs!…  seule voie possible.  Ainsi nait le principe actif du racisme, ".

    Que dire de plus, que ce qui est sous entendu……Dieu est la perversité personnifié et même pire, car de lui est né le racisme.

    Ou alors, l’explication la plus rationnelle est que l’Homme a créé Dieu à son image pour son contentement personnel et surtout pour ne pas se sentir faible et responsable/coupable des ses actes.

    Une simple question de dualité en somme, qui a trouvé une réponse satisfaisante en ces termes…….

    RESPONSABLE MAIS PAS COUPABLE.

    Et c’est exactement de celà qu’il s’agit en ce moment dans cette guerre de marionnettes israëlo/palestienne, les véritables responsables ne seront jamais coupables, tout comme ceux qui poussent à la haine dans les deux clans, sans se préoccuper un seul instant de l’avenir…..lointain.

    IOSA

    13/01/2009 à 2 h 51 min
  • Pierre LANCE Répondre

    À Daniel :  » Et dans votre recherche de liberté et de spiritualité, vous êtes plus proche que vous n’imaginez de beaucoup de chrétiens authentiques et très loin de beaucoup d’athées dés lors qu’ils ne sont pas intellectuellement rigoureux.  » Vous êtes bien gentil, cher Daniel, mais celle-là, voyez-vous, on me l’a déjà faite, et plus d’une fois. Vous me rappelez un brave curé hollandais fort sympathique qui, ayant pris connaissance de mes thèses avec attention, m’asséna cette conclusion : « Pour moi, vous êtes un homme positif, donc vous êtes un chrétien ». Et boum ! Enlevez, c’est pesé ! Vous êtes un type bien, donc vous êtes des miens. Ben voyons ! Des gens de tous bords, dès lors qu’ils sont probes et sincères, pourraient m’en dire autant, car étant persuadés qu’ils sont dans le camp du Beau et du Bien, dès lors qu’ils m’accordent quelque estime, ils jugent normal de m’annexer. Or, ils mettent les choses à l’envers, et quitte à ce que vous me taxiez encore d’une « pointe d’arrogance » (ce qui m’amuse toujours), je me permettrai de vous dire que ce sont les chrétiens (ou les marxistes, ou les franc-maçons, ou les musulmans ou qui vous voudrez) qui se rapprochent de moi et de ma philosophie dès lors qu’ils s’évadent de leur dogmatique et s’élèvent au-dessus de leurs routines mentales et de leurs implants éducatifs. Vous vous faites du christianisme une image idéale adaptée à votre hauteur d’âme et à votre propre évolution, ce qui est tout à votre honneur, mais qui ne correspond nullement à sa réalité philosophique, et historique moins encore. Un homme en recherche de liberté et de vraie spiritualité s’éloigne inexorablement de toutes les religions et de toutes les idéologies, mais s’il a été trop marqué par l’une ou l’autre, il se sent écartelé et croit pouvoir s’en tirer en idéalisanrt l’implant idéologique dont il a hérité. C’est attendrissant et honorable, mais c’est une erreur. Croyez-moi, l’ère nouvelle a plus que jamais besoin d’hommes capables de larguer les amarres, et même de brûler leurs vaisseaux.

    13/01/2009 à 0 h 56 min
  • Kamarad Répondre

     

    Pierre Lance, vous vous comportez comme les partisans acharnés du Hamas ou de l’état israélien : avec vos propos de cour de récréation, vous en êtes à vous demander qui a commencé, de l’oeuf ou de la poule.
    En dehors de cette polémique pour l’heure aussi stérile qu’absurde, il importe de dire que les sionistes se livrent actuellement à des crimes de guerre et je trouve inacceptable que d’aucuns puissent le cautionner.
    D’autant plus qu’ils ne prennent pas beaucoup de risques en s’attaquant à un adversaire pour ainsi dire désarmé : il n’est qu’à comparer le nombre de victimes de part et d’autre…
    A la suite de ces remarques, mes locutions "enragé de la Waffen SS" et "suppôt de l’OAS", qui s’adressent à tous les bellicistes en général, prennent tout leur sens, sans qu’il soit nécessaire d’évoquer les fortes présomptions d’utilisation par Israël d’armes expérimentales.
    Vous voudriez des excuses, mais pour en mériter encore faudrait-il que vous traitassiez vos lecteurs avec un minimum de respect, ce que vous ne faites pas.
    Caparaçonné derrière l’écran confortable des 4V, vous pouvez fanfaronner et dénigrer tout à votre aise vos contradicteurs, pourtant le modérateur du site vous rendrait le plus grand service en laissant passer davantage de critiques à votre encontre.
    12/01/2009 à 20 h 59 min
  • Monneuil Répondre

    Ah, j’ai eu moins de chance, mon message est passé à la trappe…
    Il me semble pourtant que je m’étais exprimé correctement, sans insultes et sans provocations, mais j’ai du dépasser les bornes du "politiquement correct’….

    Peut-être aussi qu’il n’y avait dedans que balivernes et autres débilités…
    Baf, c’est assez courant ici, et je ne suis pas le seul à être pérodiquement éjecté, sans sommations…

    12/01/2009 à 20 h 24 min
  • IOSA Répondre

    dimanche 11 janvier 2009 21:58 de —.rev.numericable.fr

    " Rien que le comportement des hommes envers les femmes suffit à classer le niveau de civilisation d’un peuple.   "…..

    Tout à fait d’accord avec vous, mais le choix actuel est…….quelle civilisation choisir ?  Entre la hache et le bâton le choix est simple, le reste viendra plus tard…..

    IOSA

    12/01/2009 à 20 h 05 min
  • VITRUVE Répondre

    AVE

    pour mettre tout le monde d’accord sur cette laïcité qui, elle, n’a jamais provoqué de guerre fratricide:

    pour nos amis juifs: relire Spinoza ( 17e)*

    Pour nos amis musulmans: relire Omar Khayyam ( déja en révolte au 11e siècle)*

    Pour nos amis chrétiens : relire le pamphlet du 17e siècle: "le livre des trois imposteurs"*

    enfin pour tous les autres et ceux qui hésitent encore: lire le" traité d’athéologie" de Michel Onfray *qui , a mon avis , devrait être enseigné dans les écoles et de par ces prises de position et sa tolérance mérite un prix Nobel de la paix  au moins aussi mérité que celui qu’on avait donné jadis au "pacifique" Yasser Arafat et au "grand humaniste" Shimon Pérès…

    Enfin baladez-vous sur la toile en tapant "incohérences de la bible" ou lisez l’ouvrage récent de l’archéologue  Israël Finkelstein "la bible dévoilée"*qui vous démontrera point par point toutes les âneries contenues dans cet ouvrage délétère et la quête toujours infructueuse à ce jour, des preuves de l’occupation juive sur la majeure partie des territoires revendiqués et surtout l’ absence totale de la moindre trace du passage de 40000 personnes lors du fabuleux exode de 40 ans dans le Sinaï. Vous boirez du petit lait…

    Après , seulement, vous pourrez vous offrir le plaisir virtuel de botter le cul des calotins, des porteurs de papillottes et des barbus . Vous verrez comme on se sent bien et libre après cela. Et enfin, si vous avez toujours envie d’adorer quelque chose, parez au plus pressé en rendant un culte au soleil, lui au moins sera au rendez vous chaque jour de votre vie…( le chocolat , les femmes lascives et les vendanges tardives c’est pas mal non plus…)

    * chez Amazon ou à la FNAC

    VALE

    12/01/2009 à 17 h 57 min
  • IOSA Répondre

    Félicitations à tous, car nous avons là un vrai débat démocratique dans une saine réflexion sur soi-même et des attentes souhaitées sur notre avenir commun……ici en France en priorité.

    12/01/2009 à 14 h 16 min
  • Pierre LANCE Répondre

    À Kamarad : Mon « argumentation » n’en était pas une et ne cherchait pas à en être une, car je n’argumente jamais avec les gens qui se permettent de me juger aussi sottement et injurieusement que vous l’aviez fait (« enragé de la Waffen SS », « suppôt de l’OAS », rien que ça ! Et c’est tellement con que j’en ai honte pour vous). Vous traciez de moi un portrait qui est aux antipodes de ce que je suis. Je n’avais donc rien de mieux à faire que de vous envoyer « aux toilettes », car c’était exactement là qu’était votre place, puisque vous l’aviez vous-même choisie. Cela dit, je ne veux pas la mort du pécheur. Si vous mettez un peu plus de courtoisie et de mesure dans vos propos, je ne refuserai pas de vous considérer à nouveau comme un interlocuteur acceptable. (Vous pourriez même me présenter vos excuses, mais je crains que ce ne soit au-dessus de vos forces.) Quant aux 12 points que vous nous assénez comme des vérités premières, je ne répondrai qu’à un seul, faute de temps. Vous affirmez :  » Quand on mentionne « Israël », il est catégoriquement interdit d’ajouter : « soutenu et financé par les Etats-Unis ». Cela pourrait donner l’impression que le conflit est inégal et que l’existence d’Israël ne court aucun danger. » Ceci est une contre-vérité absolue car personne au monde ne peut ignorer que les Etats-Unis soutiennent Israël, et le propos que vous prétendez être « catégoriquement interdit » est publié partout vingt fois par jour. Et je crains fort que vos 11 autres points ne soient guère plus crédibles. À Daniel : Non, je n’imagine pas du tout une violence sans fin, même si je suis beaucoup moins optimiste que vous sur le triomphe final de l’intelligence. Je sais seulement qu’il faut toujours payer ses factures. Quand nous aurons fini de payer les nôtres – et compte tenu du nombre d’anciens colonisés qui têtent la France comme une vache à lait depuis plus de 40 ans, ce devrait être bientôt fait – j’espère que nous retrouverons le point d’équilibre souhaitable pour tous. Mais encore faudrait-il que nos hommes politiques prennent conscience de ces choses, ce qui ne semble pas évident. À propos des livres religieux, ce n’est pas moi qui suis insultant, c’est la vérité. La vérité est toujours « insultante » pour ceux qui vivent dans le mensonge et dans l’erreur, vous ne saviez pas cela ? C’est pourquoi si peu d’hommes osent regarder la vérité en face, car ils se sentent aussitôt humiliés, et à juste titre. Et comme dit le poète : « Celui qui dit la vérité, il faut l’exécuter. » L’intelligence permet de comprendre, vous avez raison. Mais comme elle est rare, il en résulte que mieux l’on comprend et moins l’on est compris. À Monneuil :  » Tout cela pour dire que ce qui est écrit dans les évangiles et ce qui est écrit dans le coran, ce n’est tout de même pas de la même eau… On peut discuter, débattre avec un catholique, c’est absolument impossible avec un islamiste…  » Que l’Evangile et le Coran ne soient pas de la même eau, c’est à la fois vrai et faux. Ils viennent bien de la même source, à savoir le monothéisme judaïque. Mais l’Evangile y ajoute de la fleur d’oranger et le Coran du venin de serpent. Le résultat n’est évidemment pas le même, quoique l’Eglise catholique se soit, au cours de son histoire, passablement éloignée de la fleur d’oranger… Et si l’on peut discuter avec un catholique – du moins avec certains – c’est dans la mesure où il a été plus ou moins pénétré d’esprit démocratique, mais ce n’est certainement pas grâce à l’Eglise. D’ailleurs, y a-t-il encore beaucoup de vrais catholiques en France ? À peine dix pour cent de la population. Et la plupart des gens qui se disent encore catholiques (simplement parce qu’ils ont été baptisés) n’ont pas la moindre idée de ce que cela signifie sur le plan philosophique, et d’ailleurs n’y pensent pratiquement jamais. D’autre part, il ne faut quand même pas confondre les islamistes avec les musulmans. Les islamistes sont des militants fanatiques. Mais la plupart des musulmans ordinaires ne le sont guère plus que les catholiques ne sont catholiques. On ne peut pas discuter avec un islamiste, certes. Mais, croyez-moi, on peut discuter de presque tout avec un soi-disant musulman. Je le fais très souvent dans l’autobus avec ceux que je connais. Car je ne vis pas dans une tour d’ivoire. D’ailleurs quelques prétendus « musulmans » sont fidèlement abonnés à ma revue, et même pas mal de « catholiques », figurez-vous. À Luc Sembour : Mais que voulez-vous que je réponde à votre discours médiéval, qui est à mes yeux totalement déconnecté de la réalité ? Nous ne vivons pas sur la même planète. Votre univers mental est aux antipodes du mien et chacun de nous est le diable de l’autre. J’en suis désolé, mais nous n’y pouvons rien. Vous prétendez que je n’ai rien compris au christianisme, alors que, tout au contraire, je l’ai compris mieux que personne. En fait, je l’ai démasqué, tandis que vous vous cramponnez des deux mains à son masque. Le dialogue entre nous ne peut être qu’un dialogue de sourds, et je peux vous retourner toutes vos interrogations : « Est-ce une limitation physiologique ou un blocage psychologique? Etes-vous câblé de naissance, réfractaire à certaines réalités ? Y-a-t-il un besoin commercial pour vous ? (ça c’est ridicule) Etes-vous simplement prisonnier d’une continuité publique auto-imposée, suite à vos centaines d’opinions publiées sur le sujet, toujours identiques et dans le même sens ? Avez-vous tout simplement peur de réfléchir ou de voir la réalité ? Croyez-vous irréalisable et hautement nuisible à votre crédibilité de manger votre chapeau en public ? » Tout cela est grotesque. Et vous, vous allez le manger votre chapeau ? Mais le plus effarant, c’est lorsque vous faites état d’une « parole vivante », alors que, de toute évidence, elle est cent fois morte. Vraiment, Luc Sembour, vous me navrez. Je n’ai rien contre vous et je ne peux que vous plaindre. Mais aucune discussion n’est possible entre nous. Vous perdez votre temps et vous me faites perdre le mien. Rien ne vous oblige à me lire, ni à me contredire. Je ne vois même pas ce que vous pouvez espérer de cette absurde confrontation entre une carpe et un lapin. Passez votre chemin et laissez-moi suivre ma route. Nous n’avons rien à nous offrir mutuellement que nos salutations distinguées.

    12/01/2009 à 1 h 58 min
  • Daniel Répondre

     

    Luc sembour:  "avoir les oreilles pour entendre "   est un bon résumé du principe d’évolution ouvert et conseillé à tous les sourds qui refusent d’évoluer.  Et les sourds  peuvent être des religieux ou des  athées enfermés par des dogmes ou des préjugés.   Comme il est conseillé également de voir la poutre dans son oeil avant de chercher la paille dans l’oeil du voisin:  toujours pour les aveugles qui ont des yeux "pour voir" ,   toujours pour leur signifier de chercher, de ne pas rester enfermé dans des dogmes, des certitudes…     

    … c’est à dire pour leur signifier d’évoluer.     Si,  Pierre Lance, évoluer est précisément  le contenu du message chrétien et les chrétiens qui ne l’ont pas interprété ainsi sont doublement responsables. Leur vision du paradis est alors aussi puérile que celle des islamistes aux dizaines de vierges.      Et dans votre recherche de liberté et de spiritualité, vous êtes plus proche que vous n’imaginez de beaucoup de chétiens authentiques et très loin de beaucoup d’athées dés lors qu’ils ne sont pas intellectuellement rigoureux.      

     

     Moneuil :    "Une des raisons de notre misère actuelle – même s’il y en a des milliers, c’est le fait que les individus sont totalement déresponsabilisés : la société – mot indéfinissable – leur doit TOUT, et eux ne doivent rien, "ils ont droit à"….          Voici une bonne illustration  de ces nombreux jaurès qui ne sont pas intellectuellement rigoureux, ni exigeants, sauf dans leur manière de réclamer la becquée….

    Abelil:    j’apprécie vos … appréciations.  Et ce d’autant que je lis avec attention les informations historiques par lesquelles vous prenez position. Je suis loin de cette catégorie d’arguments qu’il faut avoir vêcu dans le détail et dans sa chair, d’un côté ou de l’autre, pour en connaitre la vraie signification.  

    A propos de peuple "élu": " a été élu pour transmettre "le message divin" et uniquement le message divin ! ( la Loi) et non parce qu’il serait plus intélligent qu’un autre !"   

    Essayez de comprendre ce que je veux dire, car je ne peux que simplifier :  la plupart des conflits et des souffrances des hommes passent par un besoin individuel primaire de supériorité.  Mais c’est aussi  un moteur de vie au départ, qui sert à braver les difficultés inhérentes à la vie ,  mais avec les peurs qui en sont indissociables.  Par ailleurs, le sentiment de supériorité doit être porté par une réalité justifiant cette supériorité , ou à défaut par une justification imaginée. 

      Dire que le peuple est élu par Dieu, que ce soit pour pour transmettre le message divin ou seulement "élu" , c’est lourd des mêmes conséquences.  Dans le meilleur des cas, c’est reçu par le jeune individu appartenant à ce groupe comme une lourde responsablité impliquant des devoirs; dans le plus mauvais cas comme une preuve rassurante et définitive de sa supériorité,  avec un  mépris logique pour les non élus;   et par ceux qui ne font pas partie de ce groupe privilégié par Dieu un sentiment de mépris subi , non "mérité", qui appelle une réaction de revanche,  qui les enferme  dans l’obligation de démontrer qu’ils ne sont inférieurs en rien, et pour ce faire démontrer qu’ils sont supérieurs!…  seule voie possible.  Ainsi nait le principe actif du racisme, qui peut se cacher derrière de multiples justifications, religieuses ou autres  (la science est aussi tombée dans le panneau).     Le peuple "élu" a porté malgré lui la rivalité au niveau du groupe organisé , par rapport à un autre groupe organisé. Nous sommes arrivés là, comme des cons, tous. Nous commençons juste à comprendre les pièges en même temps que nous avons les moyens de communiquer instantanément à travers la planète  comme de faire exploser la planète. 

     Dans le regard des juifs, beaucoup n’y voient qu »arrogance. Dans le regard des islamistes, nous y voyons aussi l’arrogance. Et là, je rejoins SAS qui parle de points communs entre Islam et Judaïsme.     Et dans le regard des chrétiens… les musulmans disent qu’ils voient l’arrogance! Non, pas nous!!!  …  J’ai moi même reçu dans mon enfance ce conditionnement à une supériorité due à la réussite d’ancêtres, c’est à dire une supériorité grace  à d’autres qu’à moi même… J’ai mordu quelques années à l’hameçon.  

    Je crains que Dieu n’ait fait au peuple juif un cadeau bien difficile à porter en le définissant comme élu pour transmettre son message.   En effet, le peuple juif soulève des haines totalement injustifiées sur un plan logique.  Le sentiment raciste a été pendant des siècles le moteur des pires rivalités meurtrières, vengeresses qui ont poussé l’homme à évoluer, dominer,  puis  mis en danger donc poussé à évoluer encore…     Le racisme  s’avère pourtant être un moteur essentiel de l’évolution de l’homme poussé par ses peuples, homme individuellement  plutôt fainéant dés qu’il peut se dorer la pilule.     

    Il va bien falloir que chacun, individuellement trouve confiance en lui même à partir de ce qu’il est, c’est à dire à partir de ce qu’il fait,( responsabilité individuelle)   et non son peuple à sa place, ou son dieu à sa place… C’est l’Ere nouvelle dont parle depuis longtemps Pierre lance,   qui en parle d’autant mieux quand il supprime la pointe d’arrogance  qu’il se plait à entretenir.  Merci.

    12/01/2009 à 1 h 12 min
  • IOSA Répondre

    A [email protected]….

    Imaginons un instant qu’il ne reste que la religion chrétienne sur cette terre……Combien de temps va t ‘il s’écouler avant que la chasse aux incroyants recommence ?

    Les discours du Pape et ses prises de position, tant sur l’avortement, l’euthanasie…la capote, etc etc….ne sont ils pas les prémisses de ce qu’il adviendra si par malheur une seule religion règne sur la terre ?

    Il faut vivre avec son temps et le temps des religions est révolue…comme toutes les traditions.

    A [email protected]….

    Sans doute faut’ il y voir une certaine attache à la vie, aux bons moments matérialistes qu’elle procure et pourquoi pas la peur de mourir ?

    Et c’est là que le bat blesse…..Le destin n’est il pas la main de Dieu et c’est bien ce que dit le curé quand il vous répond en ce sens….." Les voies de Dieu sont impénétrables " ?

    Le désaveu même de sa propre foi en Dieu…….La Papamobile.

    A [email protected]

    Désolé, mais là je ne laisse rien passer…Si le Christ est Dieu selon la Trinité…Qui a écrit les dix commandements sur les tables de lois ?

    Par ailleurs, si Dieu existe, il n’y pas de quoi s’en faire avec les musulmans, non ?

    Comment je sais que le Vatican ne reverse rien ou presque aux pauvres…….Je regarde la tv, les reportages sur l’Afrique avec les croyants chrétiens de la bas, qui n’ont pas de quoi bouffer….ou encore ici et pas que les noirs, les blancs aussi…Et surtout je sais que l’Etat se charge de l’entretien des Eglises ( des mosquées aussi)…donc les charges ne sont pas tellement lourdes pour le Vatican en France ou "ailleurs".

     

    11/01/2009 à 22 h 06 min
  • Anonyme Répondre

    SAS   "Islam et judaïsme, points communs :  Pas de séparation entre le spirituel et le temporel… conquérantes , dominatrices et sans partage… "  

    Je ne pense pas être assez informé pour vous apporter des contradictions précises mais ce point étant effectivement essentiel, autant le développer pour mieux comprendre les processus de déformation des hommes par tel ou tel principe religieux. S’il y  a réellement des points communs, autant les préciser tout comme  les différences essentielles.

    Il me semble qu’il est par exemple facile de devenir musulman et que ce n’est pas le cas pour celui qui désire entrer dans la religion juive.       N’est pas en danger de mort celui qui abandonne la religion juive et le fait savoir.  Abandonner la "religion" islamiste et le faire savoir, même pour devenir athée, c’est devenir un ennemi de l’Islam à éliminer.     

    Quels traitements sont réservés aux femmes parce que femmes?, puis aux musulmanes …   Je puis apporter un témoignage à ce sujet:  au début des années 80,  une jeune allemande (22ans) blonde,  fréquentait un ingénieur musulman depuis plus d’un an quant il a réussi à la persuader de l’accompagner chez ses parents en Algérie… où elle a été violée par tous les frères (ou présentés comme tels) le soir de son arrivée et dans la maison familiale. Elle était étonnée d’avoir été reçue à la table des hommes alors que les femmes mangeaient dans une autre pièce…    Je ne crois pas que ce soit une question de pauvreté mais bien de culture.     Il me semble que la religion juive ne prépare pas à ce genre de perversion, ni pour les femmes, ni pour les étrangères… 

    Rien que le comportement des hommes envers les femmes suffit à classer le niveau de civilisation d’un peuple.   

             

    11/01/2009 à 21 h 58 min
  • Daniel Répondre

    Iosa:      " Les enjeux étant d’ importance, qu’il ne convient pas de crier " mort aux musulmans" sans réflexion sur le sujet, mais bel et bien de trouver un moyen légal de stopper son avancée…..quitte à interdire la pratique de toutes les religions dans les Etats d’europe.     Et comme il convient de balayer devant sa porte……commencons par chez nous. " .

    Interdire la pratique des religions me parait impossible à envisager car ce serait une vilaine concurrence, une concurrence déloyale avec les méthodes islamistes!. Mais s’autoriser à l’évoquer , brandir la solution (?) peut aider à débloquer la situation.   Le moyen de stopper toutes nos formes de bêtise est de faire appel à l’intelligence, en l’occurence à l’intelligence des musulmans en premier.  Un vrai débat devra faire ressortir comment les contradictions du Coran se sont construites et comment des hommes, des petits hommes humainement stériles ont déformé le message à des fins de pouvoir personnel comme l’a fait l’Eglise dans notre Histoire. Et mettre en évidence combien nos ancêtres ont dû ramer pour sortir des mains crochues qui s’étaient approprié la vie exemplaire de Jésus pour pratiquer l’inverse.   Ce débat de société houleux pouvant être violent verbalement,   peut enrichir la compréhension de tous car nous avons aussi à apprendre des musulmans et c’est à mon sens la seule manière d’éviter la violence physique.  Ce serait aussi l’occasion de cesser de faire passer le sens de la justice des français pour du racisme français et quelques autres hypocrisies devenues des tabous pesants.   

    Pour stopper légalement les dérives de l’islam, inutile de faire des lois supplémentaires, il suffit d’appliquer les lois existantes.  Toutes les lois qui luttent contre les discriminations, le racisme, l’encouragement au suicide, la mise en danger d’autrui permettent d’arrêter légalement cette machine à manipuler, à conditionner les esprits pour les empêcher d’exprimer leur liberté.   

    Et ça commence à monter au cerveau ramolli de nos "élites".

     

     

     

    11/01/2009 à 19 h 43 min
  • Luc SEMBOUR Répondre

    A  IOSA:

       La tradition n’a jamais rapporté que le Christ savait écrire. Il est possible qu’il ait été illettré. Il n’est question partout que de sa PAROLE. Tout le monde pouvait et peut encore écouter les PAROLES. Il suffit , selon l’Evangile « d’avoir les oreilles pour entendre ».

       Le christianisme n‘est notoirement pas une "religion du Livre" comme l’est l’islam,  mais bien une religion d’une personne qui parle. Pour les autographes, à la différence de Salvador Dali, le Christ a peut-être voulu éviter d’enrichir les spéculateurs.

      Si vous savez ce que le Vatican reverse ou ne reverse pas aux pauvres, vous êtes un des très rares au monde. Personnellement je ne souhaite pas qu’il reverse quelque chose, car ce n’est pas du tout son rôle, mais je n’ai aucune information sur ce qu’il fait.

    LS

      

    11/01/2009 à 18 h 07 min
  • ABELIL Répondre

    Bonjour à tous,

    @VITRUVE, Peut-être que mon calcul du PIB israélien ne soit pas tout à fait exact, en proportion, par rapport à celui des pays arabes ! Mais, si je puis me permettre, le PIB serait à un Etat, celui que serait un résultat (bénéficiaire) dans une entreprise industrielle ou commerciale ! Et donc, les 28 % de l’Arabie saoudite dans les avoirs américains s’inscriraient à l’actif du bilan de l’entreprise, (INVESTISSEMENTS) ou encore " EMPLOIS "- pour parler le langage de l’Economie politique  de l’Entreprise – et non dans son " compte de résultat"  (ou PIB)! Car vous me semblez confondre les deux ! A moins que je ne me trompe encore une fois !

    @DANIEL : Lorsque vous parlez de peuple élu, en parlant des juifs, il me semble que vous faîtes une confusion, comme le plus grand nombre  du reste ! le peuple "élu" a été élu pour transmettre "le message divin" et uniquement le message divin ! ( la Loi) et non parce qu’il serait plus intélligent qu’un autre ! Et enfin, lorsque je traitais les gens du Hamas d’imbéciles, je pense que votre analyse est  beaucoup plus pertinente que la mienne, et je vous en félicite ! Encore bravo !

    ABELIL

    11/01/2009 à 17 h 46 min
  • Florin Répondre

    @Iosa : "Question subsidiaire : Pourquoi le Pape roule en papamobile blindée ?"

    he ben, parce que sur cette Terre il y a des barbus prêts à couper des têtes … et ils sont nombreux.

    11/01/2009 à 15 h 17 min
  • sas Répondre

    IOSA…..

    interdir toute religion en europe…..

    Mauvais exposé du problème donc mauvaise solution iosa…..il est des religions comme des hommes…conquérantes, dominatrice et sans partage…ce qui d ailleurs est le point commun entre islam et judaisme….. pas de séparation entre le temporel et le spirituel…..chez ces gens là ce sont les rabins et les imam qui tranchent et influent sur la vie sociétale…c’est ca le problème dont personne ne veut parler ( ce qui implique defacto que israel et les pays islamique ne peuvent être en aucun cas des démocraties pluraliste et respectueuses des droits de tous…..)

    Hors imposer la laicité comme l’a té fait methodiquement par les franc maçons de france et d europe et ce depuis 1789…..c’est faire fit et de l histoire et mémoire constructive et vivante de notre pays , mais plus grave et plus surement c’est laisser la place à ces dites religions conquérantes et dominatrice qui elles ne s’embarassent pas de ces contingences suicidaires et naives (tu aimeras ton prochain et patati, tu tendra la joue gauche et patata…)

    donc l impasse est totale….. et mieux la laicité a été inventé pour cette raison précise et imposée à nous …..

    nous avons mis 2 000 ans pour nous fixer une certaine stabilité et des frontières religieuses et culturels, nos aïeuls ont versé leur sang et ecourté leur vie……pour nous permetre cela et de vivre tranquile en ces jours…….devenus incertains

    ……et par caprice mondain voir entente auriculaire , vous voudriez boulverser l ordre naturel des choses…. et de plus sans prendre l édifice sur la gueule ????

    …..iosa , vous vous trompez lourdement mais contrairement aux méchants qui nous dirigent …. vous vous trompez de bonne foi…..il faut garder la religion chrétiene comme base en france et limiter toutes les autres et demander aux autres pays de faire de même….( ce qui se fait da’illeur en afrique, en asie, en chine, en orient, au magreb etc,etc,etc) les autres n’etant qu invitées et discrètes voir très discrètes….) et les vaches seront bien gardées et peut être eviterons nous les guerres civiles qui se préparent aussi sutrement que 2+2 font 4

    La france n’a rayonnée et est devenu universel qu’à l époque de sa foi chrétienne….. c’est bizarre quand même non ?

    p jung

    amicales salutation iosa

    sas

    11/01/2009 à 14 h 02 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]……….

    " On peut aussi dire que s’ils n’ont rien à perdre, c’est également en grande partie parcequ’ils n’ont jamais eu comme objectif de le gagner… non? "

    Je crois que les musulmans de Gaza ne sont sûrement pas des idiots ( ormis ceux qui n’ont pas le choix de partir ) et que l’enjeu pour eux est effectivement de mourir pour déclencher la guerre sainte.

    Tant qu’il y aura un statut quo d’affrontements des deux belligérants, le monde n’aura rien à craindre d’une guerre mondiale……

    Evidemment, si la "croisade" du Croissant version new age, c’est à dire la conversion des jeunes dans différents pays européens entreprise depuis des lustres, s’amplifie davantage par les exactions commises par les militaires Israëliens, du type bombarder une école tenue par l’ONU, nous aurons du soucis dans un avenir proche.

    Les enjeux étant d’ importance, qu’il ne convient pas de crier " mort aux musulmans" sans réflexion sur le sujet, mais bel et bien de trouver un moyen légal de stopper son avancée…..quitte à interdire la pratique de toutes les religions dans les Etats d’europe.

    Et comme il convient de balayer devant sa porte……commencons par chez nous. 

    11/01/2009 à 0 h 30 min
  • IOSA Répondre

    ALLELUIA …The Christ est vivant..Ben ?…Il est où pour un autographe ? Pas là ?

    Lundi matin..le Roi, la Reine et le p’tit Prince, sont venus chez moi pour me serrez la pince…..

    Mardi matin…Le Roi etc, etc…..

    Question: Pourquoi le Vatican ne reverse rien ou presque rien aux pauvres ?

    Question subsidiaire : Pourquoi le Pape roule en papamobile blindée ?

    11/01/2009 à 0 h 03 min
  • Luc SEMBOUR Répondre

    A Pierre LANCE,

       Vous écrivez:

       "Aucune religion ne peut évoluer par elle-même, puisque son principe même est la fixité dogmatique. Comment une religion pourrait-elle évoluer puisqu’elle affirme dès sa naissance être une "vérité révélée", la parole d’un dieu infaillible, omniscient et tout-puissant ? Comment ce qui est posé comme parfait dès l’origine pourrait-il s’accommoder du concept d’un quelconque progrès ? L’idée de religion et celle d’évolution sont totalement antinomiques et s’excluent mutuellement. Et ce qu’il y a de plus dramatique pour les humains piégés par une religion, quelle qu’elle soit, c’est que celle-ci réussit à se faire passer pour un spiritualisme, alors qu’elle est par essence un antispiritualisme, une permanente trahison de l’Esprit."

       Si l’islam revendique effectivement, hautement et de droit (charia), chaque syllabe de cette description, votre affirmation généralisée est néanmoins archi-fausse puisqu’au moins une religion, le christianisme, ne répond absolument pas à ladite description.

       Il est flagrant, année après année, que malgré vos louables efforts, malgré toutes les lectures éclairées que vous certifiez mener à bien, vous ne parveniez absolument pas à assimiler l’essence du christianisme.  Est-ce une limitation physiologique ou un blocage psychologique? Etes-vous câblé de naissance, réfractaire à certaines réalités ? Y-a-t-il un besoin commercial pour vous ? Etes-vous simplement prisonnier d’une continuité publique auto-imposée, suite à vos centaines d’opinions publiées sur le sujet, toujours identiques et dans le même sens ? Avez-vous tout simplement peur de réfléchir ou de voir la réalité ? Croyez-vous irréalisable et hautement nuisible à votre crédibilité de manger votre chapeau en public ?

       N’avez-vous réellement toujours RIEN compris, pas un traitre mot, au christianisme ?Franchement, je n’arrive pas à me décider entre un possible jeu de rôle que vous vous êtes assigné ou bien une réelle authentique conviction.

       En tout cas, vos arguments théologiques sont trop souvent, soit des pétitions de principes, soit lourdement fautifs.

       Pour résumer votre incompréhension du christianisme, je dirais qu’effectivement, s’il s’agit pour vous d’une collections de dogmes inamovibles et indigestes, vous pouvez affirmer qu’il est par essence antispiritualiste. Or justement il ne s’agit pas d’une collection de dogmes mais bien au contraire d’une PAROLE VIVANTE.

       Cette Parole est personnifiée par un personnage toujours VIVANT le 10 janvier 2009, et de plus désormais immortel, communément connu sous le nom de Christ, au point d’être par nature le même être, la même entité, bref… la même chose. Or justement puisqu’elle est VIVANTE, elle peut CHANGER à tout instant. Il peut très bien se faire qu’ Adolf HITLER soit élevé au rang de racheté, que Marc DUTROUX le pédophile meurtrier soit reconnu saint, etc… Pour vous aider à saisir dans votre chair l’immense flexibilité du tissu dogmatique du christianisme, il est parfaitement possible que tout-à-coup Pierre LANCE soit élevé au rang de docteur de L’Eglise si tel est le bon vouloir de son fondateur, le Christ. Auriez-vous quelque chose contre ce titre ?  

       Maintenant une brève explication de la différence de nature entre islam et christianisme, dans la droite ligne du sujet que vous avez abordé :

       Le Coran, texte fondateur unique de l’islam, est un corpus définitivement pétrifié, vitrifié, et momifié dans sa forme textuelle précise actuelle, et ceci jusqu’à la fin du monde. Les gardiens de l’islam, et donc du Coran, veillent jalousement sur un sépulcre où tout est mort et où rien ne changera jamais. Le Coran, très pâle et assez bref pastiche de la Bible, n’est à celle-ci que ce que la mauvaise photo floue et sous-exposée d’un paysage vivant, est à ce paysage lui-même, en perpétuel renouveau.

       Par contraste, l’Eglise ne manque jamais une occasion de rappeler que la parole divine biblique est VIVANTE. Ceci n’est pas du tout un effet de style, plus ou moins poétique ou gratuit. Il s’agit d’un dogme (là oui c’est un dogme), à la signification très très profonde et très très souvent incomprise :  « Au début était le verbe. Le Verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. Tout fut par lui, et sans lui, rien ne fut. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes» Jn 1,1-4.

       Puis il est dit « Et le verbe s’est fait chair » Jn 1-14.

       Ces phrases un peu mystérieuses du début de l’Evangile de Jean signifient que la Parole de Dieu EST UN ETRE VIVANT, que c’est l’une des trois personnes qui composent le Dieu unique et trinitaire, existant depuis l’insondable origine des temps, bien avant la création de l’Univers, et que cette Parole vivante s’est, par la suite, faite chair pour apparaître en ce bas monde sous les traits du Christ, ce pauvre vagabond juif.

       Les quatre Evangiles qui reflètent cette Parole et contribuent puissamment, parmi d’autres facteurs, à la transmettre jusqu’à nous, n’ont pas besoin d’être figés à la virgule près comme le Coran, puisqu’ils transmettent une vie, LA vie, et que cette vie, par nature, sait se reproduire elle-même, sans erreur, comme sous l’empire d’un code ADN spirituel infaillible.

    LS 

     

     

     

    10/01/2009 à 14 h 20 min
  • sas Répondre

    Bravo iosa…..ca c’est précis et limpide…..

    mais sas ignore si ca parle…..

    en revanche pour les roquette palestinienes de destruction massive…. tu trouveras la nomenclature et la fiche technique dans les paquet "bonux"…..et les plan de montage chez "ikéa" rayon plomberie

    Des informations détaillées et objectives servent infiniment la vérité, à qui sait comprendre.

    sas

    10/01/2009 à 13 h 08 min
  • Monneuil Répondre

    Ah monsieur Lance… Jamais en défaut à ce que je vois…
    Baf, si la religion catholique n’a pas évolué, la "situation" qui la contient a évolué pour elle, et elle a bien été obligée de s’y conformer… Ce qui est aussi le cas pour l’islam, la "situation" qui le contient a bien évolué elle aussi – mais positivement, d’où une extension européenne sans précédent pour cette idéologie (que je me refuse à appeler "religion", j’ai expliqué par ailleurs pourquoi).
    C’est évident que si les conditions "évoluaient", et que l’église catholique retrouvait son pouvoir d’antan, elle reprendrait sa même politique ! Ce n’est pas un scoop !
    Certains, par exemple chez "Ripostes", carressent l’idée que les catholiques soutiennent insidieusement l’islam (ce qui est indiscutable), sous le fallacieux dessein de redevelopper l’esprit religieux, et espèrent ainsi en récolter quelques miettes. A priori, je ne suis pas trop d’accord avec cette thèse, mais à y réfléchir, je me dis qu’elle est loin d’être absurde.
    Si j’essaie un peu de me rappeler cue que j’ai lu, il me semble que les catholiques ont plutôt pour référence le nouveau testament, dans la bible, l’ancien n’étant plus que valeur culturelle, il est vrai que la "génèse" devient de plus en plus difficile à encaisser, même en y mettant des métaphores. Tout cela pour dire que ce qui est écrit dans les évangiles et ce qui est écrit dans le coran, ce n’est tout de même pas de la même eau… On peut discuter, débattre avec un catholique, c’est absolument impossible avec un islamiste… Maintenant, si on regarde le parcours de Jésus, sa courte vie, et son enseignement, et qu’on le compare avec celui de Mahomet, il me semble, à mon humble souvenir qu’il y a des différences fort significatives.
    En conséquence monsieur Lance, malgré toute l’argumentation fort bien charpentée quie vous avez la bonté de m’exposer, je tiens pour non recevable le démenti que vous me proposez, car je trouve sa limitation par trop excessive, même si, comme vous, je classe toutes les religions comme doctrinaires et dangereuses. Maintenant, ma vie m’a amené à vivre avec des gens de plusieurs religions, je dois bien reconnaître que c’est avec les islamistes que les choses ont été les plus pénibles, même si, à l’époque, je leur accordais un a priori plutôt favorable. (Depuis, mon opinion a un peu évolué…)

    10/01/2009 à 11 h 18 min
  • Pierre LANCE Répondre

    À Monneuil : La religion catholique, dites-vous, a réussi à évoluer. C’est inexact. La religion catholique a été obligée d’évoluer parce que la Révolution française lui a cassé les dents et limé les griffes, puis que l’expansion de la démocratie en Europe l’a contrainte à mettre du lait dans son fiel. Mais que demain les circonstances fassent que le pouvoir lui retombe dans les mains et nous serons tous immédiatement réduits en esclavage psychique, exactement comme ces pauvres musulmans qui, n’ayant pas fait de révolution, sont incapables d’échapper à la dictature des religieux. Qu’il y ait des athées arabes, c’est certain, mais comme ils ne peuvent pas le dire sans risquer leur peau (tout comme autrefois dans la France médiévale), à moins de se réfugier en Occident, cela ne sert à rien, socialement parlant, en terre d’Islam. Aucune religion ne peut évoluer par elle-même, puisque son principe même est la fixité dogmatique. Comment une religion pourrait-elle évoluer puisqu’elle affirme dès sa naissance être une « vérité révélée », la parole d’un dieu infaillible, omniscient et tout-puissant ? Comment ce qui est posé comme parfait dès l’origine pourrait-il s’accommoder du concept d’un quelconque progrès ? L’idée de religion et celle d’évolution sont totalement antinomiques et s’excluent mutuellement. Et ce qu’il y a de plus dramatique pour les humains piégés par une religion, quelle qu’elle soit, c’est que celle-ci réussit à se faire passer pour un spiritualisme, alors qu’elle est par essence un antispiritualisme, une permanente trahison de l’Esprit.

    10/01/2009 à 0 h 53 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]…..

    Voilà ce que j’ai trouvé en farfouillant un peu sur le net.

    Roquettes utilisées par le Hamas contre Israel :

    Le RPG-7 (Ruchnoy Protivotankovy Granatomet) est un lance-roquettes. Créé par les Soviétiques en 1961, il est directement utilisé par les Việt Cộng durant la guerre du Viêt Nam. Très populaire, d’un coût très minime, avec un maniement assez simple, il est présent dans à peu près tous les conflits se déroulant aux quatre coins du globe en utilisation aussi bien contre les véhicules blindés, les bâtiments ou les fantassins. C’est l’arme qui avec l’AK-47 est la plus utilisée au Moyen-Orient. C’est un symbole de la guérilla et des mouvements révolutionnaires avec l’AK-47
    Calibre: 40 mm
    munitions: OG-7V,Charge à Fragmentation,Poids de la munition: 2 kg, Diamètre de la roquette: 40 mm, Portée pratique : 700 m

    Missiles utilisés par Israel contre les populations Palestiniennes :

    bombes GBU-39 fournies par les Etats-Unis, "arme intelligente" issue du "génie militaire" américain, mais aussi une arme génocidaire utilisée par les américains en Irak, en Afghanistan et par l’armée Israelienne en Palestine depuis le 27 décembre 2008.
    calibre :190mm
    munitions : uranium appauvri
    Portée : 110km
    précision : 1,20m
    Les caractéristiques de l’engin :
    Contrairement à une bombe "gravitationnelle" qui tombe par son propre poids, ce qui exige une estimation précise de l’altitude, la distance et la position de l’avion par rapport à la cible, la "bombe intelligente GBU-39" est un missile autopropulsé capable d’atteindre par ses propres moyens et avec une incroyable précision une cible située jusqu’à 60 miles nautiques (110 km) en avant et 40 miles (75 km) à droite ou à gauche de l’avion au moment du largage. Apte à voler par tous les temps, le missile peut même décrire un cercle et frapper une cible fixe située derrière l’avion. Il est guidé vers sa cible par un système embarqué de positionnement par GPS et de calcul de trajectoire. Ce système est préprogrammé mais peut être reprogrammé à tout moment et à distance, à partir des installations au sol.sa marge d’erreur à l’arrivée ne dépassait pas 1,20 m.
    En septembre 2008, le Congrès américain a autorisé la vente de 1000 exemplaires à Israël, qui lui ont été livrés dans les premiers jours de décembre. La trève de 6 mois acceptée par le Hamas en juin expirait le 19 décembre. Le 27 décembre, l’offensive israélienne commençait.
    Gaza est une étroite bande de terre hébergeant sur 360 Km2 près d’un million et demi d’habitants, avec une densité de 3823 habitants au Km2.
    Le dard des bombes GBU-39 est à l’Uranium Appauvri en U235 et enrichi en U238, dont la demi-vie radioactive est de 4,5 milliards d’années.

    ps: ce ne serait pas le même type d’arme utilisé durant la première guerre du golf…les obus des chars français ?

    10/01/2009 à 0 h 40 min
  • Daniel Répondre

    P. Lance   "Qui a colonisé sera colonisé, car c’est la loi du Talion, la seule que la nature connaisse." Donc une chaîne de violence sans fin?

    Si c’était la seule règle appliquée dans la nature, l’espoir que vous mettez en l’Europe, en les hommes et surtout en l’intelligence serait déplacé. Or, l’intelligence s’imposera car elle est définie par la Vie et indissociable de la vie. Elle ne peut donc passer par des islamistes, en leur état actuel, qui ont le culte de la mort. Ceux là ne coloniseront rien puisque coloniser était la marque de stupidité d’un âge désormais dépassé. Ils vont juste se faire transformer par le confort qu’ils sont venus chercher aux dépens du peuple français. On leur devra sans doutes de réveiller l’intelligence qui somnole chez nos élites irresponsables et inconscientes.

    "Mais il faudrait ajouter que tous les livres religieux sans exception sont des monceaux d’ordures que des foules d’abrutis se repassent de génération en génération … " ah! ça fait du bien !!!. et à quel niveau cela fait-il du bien? sur quel plan?… certainement pas sur le plan spirituel qui disparait loin quand ce ton volontairement insultant voudrait suffire à prouver la supériorité de tous vos choix de vie et de votre intelligence…   

     Quand l’intelligence est présente, ne permet-elle pas de comprendre?   Serait-ce que quelque chose vous échappe sur ces sujets? .

    Nous sommes bien dans un Etat laïque.  Et pour cette seule raison, vous ne voyez plus beaucoup des humiliations et des violences organisées par le système en lequel vous « croyez » ! . Vous vous contentez de lier un maximum de  désordres à un une cause religieuse…    Comme ceux qui pratiquent la hiérarchie des souffrances en fonction de leur religiosité.  Vous pouvez faire mieux!

    Heureusement que vous n’êtes pas né et n’avez pas été construit en terre islamique.  Vous seriez à l’évidence un trés redoutable ennemi de la liberté. 

    Avez vous bien le mérite que vous vous octroyez?

     

    09/01/2009 à 23 h 29 min
  • Daniel Répondre

    Abelil

    "il faut savoir que la précédente trève a été rompue par le Hamas, qui a aussitôt tiré sur ISRAEL 88 (quatre vingt huit )roquettes et kassams, croyant, ces pauvres imbéciles faire plier ISRAEL !"

    Non, ce ne sont pas des imbêciles.  Ce sont des humains comme vous et moi, mais déformés par l’éducation forcée de  l’Islam.  Ils ne voulaient pas faire plier Israël: Ils voulaient qu’Israël  RIPOSTE car cela répond à une stratégie objective si on comprend ce qu’implique le Coran.  La haine contre les Juifs est le moteur actuel qu’il est confortable de tenir au chaud.   

    A tel point qu’on peut dire que les Juifs sont la raison de vivre des Islamistes… En se rappelant que  pour un bon Islamiste, vivre,  c’est mourir pour l’Islam.   En quoi négocier pour une paix  profonde et durable pourrait-il avoir le moindre intérêt? ce serait la fin du sens de  l’Islam et  de son prosélytisme. Ce serait  la reconnaissance du droit qu’auraient des hommes de ne pas reconnaitre la toute puissance et la supériorité de l’Islam, donc la supériorité de chaque islamiste…  qui perdrait ainsi sa raison d’être et sa principale source d’énergie!.   Sans cette supériorité revendiquée au nom d’Allah, tous ces gens qui se voient comme purs et parfaits s’ils appliquent à la lettre quelques  préceptes enseignés,   seraient obligés de démontrer leurs talents et leurs capacités par des actes responsables! …  et non plus selon un principe raciste basique posé par l’Islam auquel il suffit d’obéir pour être supérieur à tout incroyant.   

    Moneuil:    " En terre d’islam, la vie n’a aucun intérêt, le seul intérêt est de servir au mieux allah, lequel vous assurera une récompense post mortem."

    "Et être martyr SANS avoir tué de mécréants, vous laisse quand même dans la catégorie subalterne ! Et là, c’est un peu honteux de rester dans le grade inférieur, pour ne pas dire humiliant…  Pour un islamiste, mourir en tuant, c’est le mieux qui puisse lui arriver, c’est une gloire pour lui, pour sa famille."    " mais montrez-moi un peu ceux qui sont contre ? A quand remonte leur dernière manif, syndicats, partis et assocs en tête ?…   "    

    Merci Moneuil pour vos développements clairs.   Les musulmans affichent clairement leurs choix… et surtout leur non choix de la vie, mais cela ils ne peuvent l’imaginer.      

    iosa:        "Dans votre commentaire, vous oubliez de précisez que non seulement ils n’ont pas peur de mourir…mais que surtout ils n’ont rien à perdre, parce qu’ils n’ont plus rien de tangible pour eux sauf la foi en leur Dieu."          

    On peut aussi dire que s’ils n’ont rien à perdre, c’est également en grande partie parcequ’ils n’ont jamais eu comme objectif de le gagner… non?

    "Lorsque la France aura le courage de condamner le Coran comme un ouvrage appelant au meurtre, ce qui serait logique, on aura peut être une chance de faire comprendre aux musulmans, que les islamistes intégristes ne sont pas les envoyés d’ Hallah."   oui:   appel au meurtre et au suicide pour lesquels nos lois pourraient être enfin utiles.

    Voici une réflexion d’extrême bon sens!    mettre ce sujet en débat public obligerait chacun à mieux comprendre les enjeux et à faire des choix … difficiles. Et je ne vois pas comment les musulmans choisiraient d’analyser les contradictions de leurs dogmes si une force publique ne les y contraint pas, voie légale  répondant à des critères aussi peu  violents que possible.   Et dans le sujet présent,  malgré la mort d’enfants innocents, les Palestiniens  sont décrédibilisés par l’Islam et ses objectifs morbides.   

    Magny   "Dans cette guerre chaque camp peut se prévaloir d’une légitimité" 

    Exact.  Prendre le parti d’Israël ne veut pas dire approuver sans réserves leurs choix. Leur culture particulière n’oublie pas, elle aussi, de positionner le peuple Juif en peuple élu; avec à la clé la tendance individuelle à traduire "élu" par supérieur, plutôt que responsable avec des devoirs.  Mais eux n’ont pas établi que quiconque ne voulait pas se laisser digérer serait condamné à mort.  Ca fait une grosse différence.

    09/01/2009 à 22 h 50 min
  • Kamarad Répondre

     

    « Dites-moi, le jour où l’on a distribué la bonne compréhension d’autrui, je présume que vous étiez aux toilettes ? »
    Quelle classe ce Pierrot : voilà ce que j’appelle une argumentation fulgurante !
    Comme je vous sens fort en verve, j’aimerais recueillir votre avis objectif sur les pratiques des grands médias, tous de gôôôche comme chacun sait, pour relater ce qui se passe au Proche Orient :
    1. Au Proche Orient, ce sont toujours les Arabes qui attaquent les premiers et c’est toujours Israël que se défend. Cette défense s’appelle « représailles ».
    2. Ni les Arabes, ni les Palestiniens, ni les Libanais n’ont le droit de tuer des civils. On appelle cela du « terrorisme ».
    3. Israël a le droit de tuer des civils. Cela s’appelle de la « légitime défense ».
    4. Lorsque Israël tue des civils en masse, les puissances occidentales demandent qu’il le fasse avec plus de retenue. Cela s’appelle « réactions de la communauté internationale ».
    5. Ni les Palestiniens ni les Libanais n’ont le droit de capturer des soldats israéliens à l’intérieur d’installations militaires équipées de sentinelles et de postes de combat. Il faut appeler cela « séquestration de personnes sans défense ».
    6. Israël a le droit de séquestrer, à n’importe quelle heure et n’importe où, autant de Palestiniens et de Libanais qu’il lui plaira. Le chiffre actuel tourne autour de dix mille, parmi lesquels 300 sont des enfants et mille sont des femmes. Il n’est pas nécessaire de fournir la moindre preuve de culpabilité. Israël a le droit de garder en détention indéfiniment des prisonniers, même si ceux-ci sont des personnalités démocratiquement élues par les Palestiniens. On appelle cela « emprisonnement de terroristes ».
    7. Quand on mentionne le mot “Hezbollah”, il est obligatoire d’ajouter dans la même phrase : « soutenu et financé par la Syrie et par l’Iran ».
    8. Quand on mentionne « Israël », il est catégoriquement interdit d’ajouter : « soutenu et financé par les Etats-Unis ». Cela pourrait donner l’impression que le conflit est inégal et que l’existence d’Israël ne court aucun danger.
    9. Dans les informations concernant Israël, il faut toujours éviter qu’apparaissent les locutions suivantes : « Territoires occupés », « Résolutions de l’ONU », « Violations des Droits de l’Homme » et « Convention de Genève ».
    10. Les Palestiniens, comme les Libanais, sont toujours des « lâches » qui se cachent au milieu d’une population civile qui ne les aime pas. S’ils dorment chez eux, avec leur famille, cela porte un nom : « lâcheté ». Israël a le droit d’anéantir, avec des bombes et des missiles, les quartiers où ils dorment. Cela s’appelle : « des frappes chirurgicales de haute précision ».
    11. Les Israéliens parlent mieux l’anglais, le français, l’espagnol ou le portugais que les Arabes. C’est pourquoi ils méritent d’être interviewés plus souvent et, donc, d’avoir plus souvent que les Arabes l’occasion d’expliquer, au grand public, les règles ci-dessus pour la rédaction des nouvelles (règles 1 à 10). On appelle cela « la neutralité journalistique ».
    12. Toutes les personnes qui ne sont pas d’accord avec les susdites Règles sont, et il faut que cela se sache, des « terroristes antisémites hautement dangereux »
    09/01/2009 à 21 h 29 min
  • Monneuil Répondre

    "Chacun a toujours raison selon son point de vue à lui : il n’y a aucune dualité possible"…

    Ce n’est pas de moi bien sûr, de Carnegie je crois…
    Nous n’allons pas monopoliser l’antenne à deux, place aussi pour les autres, même si je trouve vos réponses pertinentes.
    Je refute votre point deux. En fait, vous agissez là comme certain "futurologues" : ils ont une courbe (mathématique), cette courbe à une certaine "allure" ou "tendance", et ils prolongent cette tendance, et disent : Voilà ce qui va arriver"… Nous voyons du reste que c’est ce qui arrive avec le fameux "réchauffement climatique" ! Mais c’est une autre histoire.
    Je modère nettement votre point 1bis. Non seulement l’islam est très bien toléré par les autres religions, mais il est très très largement soutenu – surtout par les catholiques, ce qui n’a jamais été le cas dans l’histoire !
    Par ailleurs, et autant que je sache, que ce soit la catholique ou l’orthodoxe ou la juive, aucune ne prétend être immuable, parfaite et irréformable, mais l’islam si… C’est clair dans ses textes, pas les autres, même si leurs dirigeants ont été bien extrémistes parfois. Et c’est bien là toute la différence. Et cette différence empêchera tout rapprochement possible, tant qu’elle ne sera pas purement et simplement supprimée.
    Pour votre dernier propos, je peux concevoir l’état d’encerclement, cela dit, la conduite des occupants de la zone a fait en sorte qu’elle déclencherait obligatoirement une riposte, et la dite riposte a tellement tardé qu’ils avaient largement le temps de prendre les mesures nécessaires. Je pense que pour la plupart, ils sont assez heureux de ce qui leur arrive, puisque cela va dans le sens de leurs convictions, chose difficile à imaginer pour un occidental, je me répète.
    Je reconnais aussi la difficulté de prendre une décision, je suis moi-même confronté au même problème : mon pays est en état d’invasion, je le sais, j’en ai parfaitement conscience, cela dit, je ne bouge pas, je reste d’une passivité suiccidaire. Il est vrai que je ne sais pas trop où aller car il n’y a plus guère de pays succeptibles de m’accueillir, ce qui n’est pas le cas des états islamistes, qui sont devenus majoritaires sur la planète… (Ex : la France, l’Angleterre, etc., sont des pays islamistes…)

    09/01/2009 à 19 h 21 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]

    1- Le danger est dans la forme même de toutes les religions, c’est à dire sectaire et le mot explique tout du danger encourut par toute personne dont la force de caractère est soit faible, soit amoindrit.

    2- En partant de votre raisonnement de non prise en charge pour cause de danger connu mais ignoré volontairement, nous allons droit au devant de problèmes qui feront le bonheur des assureurs…..ainsi, un conducteur de véhicule, accidenté de nuit mais nullement en faute, pourrait donc se voir refuser les indemnités au motif que la conduite de nuit est dangereuse, idem en ce qui concerne les militaires, les pompiers……une femme enceinte qui fume….un viticulteur sur un tracteur, une morsure de chien ou d’ une simple piqûre d’insecte, etc, etc, au motif " on vous avait mis en garde "

    3- Sur l ‘égalité de tout homme, il peut sembler incohérent si celui ci est simplement considéré comme un droit, alors qu’il est contredit par la nature même de votre naissance, mais celà n’est plus le cas lorsqu’il est accolé au mot Justice impartiale…ce qu’on peut parfaitement juxtaposer au conflit actuel en question.

    Pour le 1- 2- et 3-, il s’agit là de responsabilité morale et collective et non de haine, de mauvais ressentit ou de peur de l’autre, ce qui fait une énorme différence.

    En ce qui concerne votre refus de comparaison entre l’Islam et l’Eglise Catholique….

    1- Quelle chance a actuellement l’Islam de devenir une religion tolérante, puisque d’emblée elle est considérée comme néfaste par les autres religions monothéistes, et que pour autant elle fait les mêmes erreurs que l’Eglise chrétienne ? (croisades, expansion massive de la chrétienneté par le fer, bûchers pour les hérétiques).

    2- Toutes les religions monothéistes font appel à un peuple donné…..Dieu n’est apparut que pour le peuple élu..les hébreux.

    Vous trouverez toujours une contradiction dans vos affirmations, tout comme dans les miennes et c’est pour celà qu’il ne faut pas admettre n’importe quoi, au prétexte de nos ressentits envers l’un ou l’autre en fonction de notre propre sens de communauté de vie ou de nos croyances, mais plutôt réfléchir au sens du mot justice, sans parti pris sinon nous irons au génocide.

    Je vais sans doute me répéter, mais il existe aussi chez eux des athées.

    De quel côté peuvent s’échapper ceux qu’ils veulent fuir cette guerre dans la bande de Gaza, lorsque l’on sait que la seule issue possible est la frontière égyptienne ? ( fermée).

    Combien d’habitants de Gaza manifeste pour la paix ?…surement aucun, tout comme lors de l’occupation allemande en France.

    Cordialement.

     

     

     

     

     

     

     

    09/01/2009 à 18 h 24 min
  • vitruve Répondre

    @abelil

    "’4°) Le P.I.B.  d’Israël (Produit Intérieur Brut) ou si vous préfèrez, la richesse produite par un pays, dans un espace de temps donné (en principe l’année civile) est plus importante  en 2007 que la totalité des P.I.B. de la Nation Arabe, Arabie saoudite comprise !"

    bienvenue dans le pays de Candy et dans celui des monstres gentils!

    (pour info l’Arabie saoudite possède 28% des actifs américains…Vous êtes déjà allé au Qatar? à Dubaï? Je pense que dans le cas qui nous fait rire, vous devez parler de la production de fallafels!)

    09/01/2009 à 16 h 01 min
  • Monneuil Répondre

    Pardonnez s’il vous plaît mon refus de l’argument, mais je ne souffre absolument pas la comparaison entre la chrétienté et l’islam…
    A la conviction de monsieur Lance – qui met toutes les religions dans le même panier, je souscris totalement, et sans réserves !
    Il y a cependant une chose qui semble échapper aux détracteurs, c’est le fait la religion catholique (et d’autres aussi) a réussi à évoluer, et ses adeptes ont enfin compris que l’on pouvait admettre les autres, et les laisser vivre en paix, dans la mesure où  ils restaient pacifistes eux aussi.
    Il est indéniable que ce n’est pas le cas de l’islam, dont le but premier, est l’anéantissement TOTAL de tout ce qui n’est pas islam. Je crains que la majorité des occientaux n’entendent jamais vraiment cette exigence islamique…
    Par ailleurs, et ça non plus les occientaux ne le savent pas – ou ne veulent pas le savoir, pour les islamistes, l’islam est incréé, c’est-à-dire, donné à une "élite" par la parole de dieu, laquelle est, à leur sens, parfaite, donc inaliénable et intouchable… Donc, irréformable… Outre le caractère affreusement raciste de la chose, j’ai bien peur que cette particularité ne soit pas considérée avec toute l’importance et toute la portée qu’elle implique. Car, tant que cette clause ne sera pas retirée, il sera absolument impossible de faire cohabiter islam et non-islam, et il n’y a pas d’autre solution que l’extermination et l’éradication du non-islam par l’islam. Il n’y a donc pas d’autre issue, pour les non-islamistes, que de se laisser exterminer.
    Il est d’autant plus curieux que les actuels chefs islamistes le répètent à longueur de médias, mais que personne ne prend leur discours au degré qui sied. Il est vrai qu’il est plus facile de crier au scandale et de dénoncer ceux qui tuent les civils innocents, tout en oubliant que ces civils en question soutiennent massivement les guerriers qu’ils ont élus ! Il n’y a pas de "civils" en terre d’islam, il n’y a que des soldats de d’allah ! Pour Gaza, les civils – qui sont, comme on l’a dit ailleurs, réfugiés de père en fils et de fils en cousins, ne semblent guère pressés d’aller voir ailleurs si les cieux sont plus cléments, et si ma foi, ils sont trop imprudents pour donner leur confiance à des tueurs qui les prennent comme boucliers humains, on ne peut pas grand chose pour eux… Depuis que Gaza a son "indépendance", on peut remarquer que, comme beaucoup de pays du voisinage, et même plus au sud, l’amorce de modernité qui était présente a bel et bien été remplacée par une médiocrité qui n’a que pour seul ambition, l’accumulation d’armement, et surtout, de l’utilisation intensive de celui-ci. Gaza a semé, Gaza récolte, n’est-ce pas un juste retour des choses ?.. Mais comme diraient certains ici, qu’est-ce que c’est que 4 ou 5 "roquettes artisanales" ?… C’est … dis-pro-por-tionné !
    Pour ce qui est de la promotion du coran, les arguments ci-dessus avancés sont tout à fait pertinents : le danger est excitant. Celà dit, il faudrait replacer le danger dans son vrai contexte.
    Le gars qui part faire son tour du monde en bateau sait qu’il est suivi au kilomètre près et en temps réel, et que, au pire, il risque d’être secouru avec – disons : 90 % de chance de succès de l’opération de sauvetage. L’inconscient qui part en montagne en ignorant la météo et les conseils des locaux qui connaissent quand même un peu, sait, lui aussi, qu’il a toutes les chances que des hélicoptères et des patrouilles viennent le chercher si ça va mal pour lui. Pour peu qu’il emmène son portable, il sera pleinement rassuré, encore plus s’il emmène un GPS. Le gugusse qui se fait ses 30 clopes par jour, au nom d’une hypothétique liberté, sait très bien que ça va durer éternellement et surtout, qu’il sera pris en soins intensifs si ça tourne mal, tout en trouvant un bon avocat qui fera un mauvais procès au marchand de tabac. Alors, je veux bien admettre le danger excitant, mais dites-moi, dans les cas que je viens de citer – et qui sont fort courants, où est réellement le danger ?…
    Une des raisons de notre misère actuelle – même s’il y en a des milliers, c’est le fait que les individus sont totalement déresponsabilisés : la société – mot indéfinissable – leur doit TOUT, et eux ne doivent rien, "ils ont droit à"…. Le problème est donc simple : le mec qui fume et qui se trouve avec un avis médical défavorable et une injonction sans réserve à se défaire de la tabaggie, doit accepter les conséquences pleines et entières si il outrepasse la mise en garde : pas de soins pour les dégradations liées à sa vanité, il doit payer au prix normal le prix de sa liberté, car tel est son exigence. Je porte le processus à l’imprudent qui arrive à la montagne, sans avoir pris conscience de sa faiblesse ou de ses manquements. Le gars qui arrive à la montagne alors qu’il y a plusieurs années qu’il n’est pas monté sur des planches, et qui se lance dans une piste noire, désolé, mais s’il se casse la gueule, que ce soit à ses frais, pleins et entiers, je ne vois pas pourquoi je participerais à la réparation de son expression libertaire… Et on peut multiplier les exemples. Bon, mais il paraît qu’on ne peut pas faire ça, on n’est pas des bêtes… C’est vrai, les bêtes font rarement la guerre, à part les fourmis peut-être…
    Je crois donc que le danger est excitant, c’est vrai, et qu’il est un mal nécessaire. Il y a eu près de chez moi, un jeune qui s’est pendu dans sa chambre, suite à un jeu de rôle paraît-il, et quand je vois la tête de la maman (qui ne s’en est jamais remise, on le conçoit), je me dis qu’il y a des apprentissages qui coûtent fort cher à certains. Hélas, l’égalité, tant réclamée par ceux qui ne sont pas près à la distribuer, l’égalité n’est pas pour demain. Suivant l’endroit, l’heure et le milieu où vous voyez le jour, votre destin sera bien différent. Est-ce un mal ? Je n’en sais rien. Tout ce que je sais, c’est que parler "égalité" à propos des humains, est une de leur plus grande imbécilité : l’égalité n’est seulement qu’un concept mathématique…

    09/01/2009 à 11 h 38 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]

    Mollo tout doux même si c’est vrai………

    Déjà qu’il a mal terminé son année, faudrait pas lui gâcher celle qui commence et puis on est aussi des êtres humains même si on est blanc, jaune, noir, métis ou musulman……bref, on n’est pas des bêtes, quoique selon darwin ?

    Pardon?…..Le Big Bide de la semaine dernière?……….pas grave il en  reste encore 50 pour finir l’année en beauté et d’ici là, il n’y a que Mme.Soleil pour voir l’avenir.

    09/01/2009 à 2 h 41 min
  • Pierre LANCE Répondre

    À adrien : Si vous appreniez à connaître les écrivains que vous vous permettez de juger en n’ayant lu d’eux que quelques phrases à la hâte, vous sauriez que je revendique depuis que j’écris le droit de chaque peuple à disposer de lui-même, que je réprouve tous les impérialismes et tous les colonialismes. Non seulement j’ai fort bien digéré l’indépendance de l’Algérie, mais j’ai reproché à mon propre pays de n’avoir pas accordé l’indépendance dès 1945 à toutes les nations sous tutelle dont de nombreux enfants avaient combattu dans les rangs de la France Libre contre l’occupant nazi. De nombreux Maghrébins et Africains noirs ont perdu la vie durant les campagnes d’Afrique, d’Italie, de France, d’Allemagne pour que la France recouvre son indépendance, et celle-ci n’a même pas eu la loyauté d’en remercier leur mémoire en offrant cette même indépendance aux pays de leurs aïeux. Cette malhonnêteté politique, nous la payons maintenant et nous la paierons cher, car nous avons donné nous-mêmes à ces peuples les verges pour nous faire battre et des prétextes pour nous envahir. Qui a colonisé sera colonisé, car c’est la loi du Talion, la seule que la nature connaisse. À la décharge des Français, toutefois, il faut dire que le colonialisme n’a jamais été approuvé par eux et qu’ils y furent entraînés depuis Jules Ferry, le fameux « démocrate impérialiste », par les fausses élites qui parlaient à leur place, et qui continuent. Si j’ai été « impliqué », comme vous dites, dans la guerre d’Algérie, c’est à mon corps défendant, comme tous les appelés et rappelés par les gouvernements socialistes de l’époque, en attendant que le Général de Gaulle mette enfin la République en accord avec elle-même, avec l’accord massif des électeurs. C’est pourquoi les Français ont aujourd’hui le droit de se défendre contre l’invasion qui les menace, car s’ils furent jadis envahisseurs, ce ne fut pas de leur plein gré. J’ajoute que je n’ai pas de position « pro-Israël ». Je n’ai d’ailleurs jamais de position « pro » ou « anti » qui que ce soit et je m’efforce en toutes choses de rechercher la position la plus équitable et la plus honnête, en fonction des informations dont je dispose, et en risquant, bien sûr, de me tromper parfois. Si si vous n’êtes pas capable de comprendre cette attitude et de la pratiquer vous-même, je vous plains. À Monneuil : Ce que vous dites du Coran est vrai. Mais il faudrait ajouter que tous les livres religieux sans exception sont des monceaux d’ordures que des foules d’abrutis se repassent de génération en génération et qui pourraient faire désespérer de l’avenir de l’humanité si heureusement, depuis un demi-siècle environ, les Européens ne tournaient résolument le dos à toutes ces fumisteries. L’Europe commence à trouver l’intelligence vraie. Il ne lui manque plus que de trouver le vrai courage. Peut-être alors y aura-t-il une chance qu’elle se sauve elle-même et qu’elle sauve le monde. Mais ce n’est pas gagné… À Kamarad :  » Soit vous êtes un planqué qui n’a pas fait son service militaire, soit vous avez des instincts criminels, un peu comme un enragé de la Waffen SS ou un suppôt de l’OAS. » – « Pierre Lance, vous êtes tout acquis à la cause sioniste et vous propagez la honteuse propagande d’un état raciste et inhumain. » Quelle extraordinaire perspicacité ! Dites-moi, le jour où l’on a distribué la bonne compréhension d’autrui, je présume que vous étiez aux toilettes ? C’est vraiment pas de chance…

    09/01/2009 à 1 h 38 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]

    Votre commentaire est très lucide et concis, vous détaillez exactement le conflit intérieur que chaque homme et femme devrait en tous cas se poser avant de dire des inepties racistes qui ne mène nul part, sauf à rallier des partisans du tout "anéantir", tout comme certains de l’autre bord le font.

    Certes, je partage votre opinion sur le danger de l’Islam, que je juge plus dangereux actuellement, que  l’Eglise Chrétienne, mais je n’oublie pas les affres des siècles de persécutions qu’ont subit ceux qui ne l’étaient pas….chrétien.

    Je n’ai jamais soutenu que vous envisagiez une extermination des musulmans, mais approfondis la pensée de la solution finale de nombre d’internautes des 4v, auquel mon post était aussi visible en lecture.

    Concernant votre idée de permettre une certaine promotion du Coran avec une page de mise en garde, tout comme les cigarettes (ou la drogue) actuellement, je crains et les faits le prouve, le danger est un excitant dont nombre de personnes sensées ou non, voudront à tous prix connaître……surtout les adolescents, dont toutes les études scientifiques démontrent le rejet de l’autorité et le goût du risque par défi (ex: le jeu du foulard).

    Pour en revenir avec le conflit israëlo/palestinien….A mon humble sens, je crois que la solution ne viendra jamais, tant que les pays dont les intérêts connus ou inconnus mettront de l’huile sur le feu.

    Par contre, définir les frontières tel qu’elles l’étaient au moment de la création de l’état hébreux, me parait une solution envisageable à bien des égards. En effet, quel que soit la partie qui n’accepterait pas le statut quo de l’époque, ne pourrait invoquer en cas de riposte de l’autre, une ligitimité de répondre à nouveaux par les armes auprès d’autres instances internationales.

    Ce n’est que par ce biais, que nous pourrons tous y voir plus clair des réelles intentions de part et d’autre de tous les gouvernements du monde…. à notre simple niveau.

    Pour le reste, je ne suis pas sans savoir que l’Islam implanté chez nous, est dangereuse pour tous ceux qui n’épouseront pas cette doctrine ou une………autre.

    IOSA……LFAR

    08/01/2009 à 23 h 59 min
  • siniq Répondre

    Kamarad

    Comment appelez vous un état  dont la majorité de la population est noire et dont tous les dirigeants politiques sont blancs?

    Cherchez bien, il existe et vous seriez le bienvenu en tant que kamarad.

    Nous avons à faire à une future guerre urbaine et ceux sont le plus souvent les miliciens palestiniens qui utilisent les civils comme bouclier humain.

    Embargo dites vous, les israéliens fournissent  du gaz, de l’ électricité du carburant, des équipes médicales israéliennes soignent des enfants palestiniens, les habitants du Darfour seraient très heureux d’ être aussi mal traités.

    Quand vos petits poutiniens massacraient du Tchétchénes, que disiez vous cher kamarad.

    Le Hamas à détruit son ennemi, le Fatah et continue le massacre , où sont vos reproches à l’ égard de ces assassins

     Où sont donc les monstres certainement pas les israéliens.

    08/01/2009 à 23 h 36 min
  • Kamarad Répondre

    Au pigiste de service mal inspiré :

    1. Vouloir favoriser la reprise en main du territoire par l’autorité palestinienne de Mahmoud Abbas est un voeu pieux, car les Palestiniens n’en veulent pas et ce, moins que jamais.

    2. « On oublie que le précédent cessez-le-feu a été annulé par le Hamas lui-même, qui a rompu la trêve par ses tirs de roquettes lancées contre les populations civiles israéliennes » : Pierre Lance, c’est vous qui passez sous silence toutes les provocations d’Israël à l’égard du Hamas et l’embargo du peuple palestinien, que rien ne peut justifier.

    3. « L’État menacé n’a pas d’autre ressource que de mettre son armée en action, non pas pour de petites actions punitives « proportionnées » qui ne pourraient rien résoudre, mais pour une action d’envergure ayant pour objectif de détruire l’ennemi, si possible définitivement » : c’est une vue bien réductrice, qui ignore l’inégalité criante entre les deux forces militaires en présence, mais encore la guerre n’est que le recours ultime. Auparavant, on parlemente, on négocie, mais la vérité commande de dire que l’Occident n’a jamais reconnu la victoire électorale du Hamas et n’a dès lors pas voulu entretenir avec la Palestine de relations diplomatiques. Le suffrage universel n’a donc de vertus que lorsqu’il va dans le sens du Monde Libre.

    4. « Le but de la guerre, détruire l’ennemi » : non, le but de la guerre, c’est de mettre l’adversaire hors de combat. Soit vous êtes un planqué qui n’a pas fait son service militaire, soit vous avez des instincts criminels, un peu comme un enragé de la Waffen SS ou un suppôt de l’OAS.

    5. « Imaginons, par exemple, que la querelle linguistique et culturelle de nos voisins belges vienne à s’envenimer au point d’une rupture dramatique… » : je me suis rarement trouvé confronté à une comparaison aussi RIDICULE !

    Pierre Lance, vous êtes tout acquis à la cause sioniste et vous propagez la honteuse propagande d’un état raciste et inhumain.

    Car il faut l’être pour traiter son ennemi comme faisant partie d’une race inférieure et se livrer sans états d’âme à pareille hécatombe de civils, tout en soutenant sans vergogne que Tsahal s’évertue à pratiquer des frappes chirurgicales et ne touche pour ainsi dire que de féroces combattants, tous terroristes, comme de bien entendu…

    08/01/2009 à 21 h 04 min
  • Monneuil Répondre

    @IOSA

    Votre point de vue est tout à fait recevable. Je dois avouer qu’à un moment donné, j’ai aussi réfléchi et cherché de ce côté.

    L’idée de « misérabilisme » qui expliquerait le fanatisme islamique est maintenant fort répandue, on peut même dire qu’elle fait la majorité de la pensée actuelle. Surtout la pensée « officielle »….

    Il me semble que l’on peut aussi regarder les choses sous un autre angle, un peu moins évident peut-être, mais, n’est-il pas utile parfois de se méfier des évidences ?..

    Le drame des occidentaux – celui qui va nous annihiler à mon sens, se trouve tout simplement dans le fait que leur culture est limitée, et qu’ils refusent obstinément de voir une autre façon de penser que la leur. Voir la culture islamiste avec un regard occidental, c’est comme de chercher sa montre sous un réverbère – alors qu’on sait très bien qu’on la perdue ailleurs, sous le prétexte que là, sous le réverbère, on y voit plus clair…

    Pour comprendre – ou tout au moins essayer – il faut un minimum de connaissances sur le sujet.

    La première connaissance qui est à notre portée, c’est le coran, livre de référence de ces gens, et fort instructif au demeurant. Malheureusement, un occidental qui lit le coran pour la première fois, tombe dans une hilarité irrépressible, la prose du 6ème siècle n’étant généralement pas sa tasse de thé, sauf si il est historien, bien entendu. Par ailleurs, ce texte est tellement grotesque et sadique – les appels au meurtre y sont fort nombreux, qu’il est vraiment difficile à prendre au sérieux…

    Maintenant, si on veut bien faire un minimum d’efforts, et essayer de tirer une relation de cause à effet, entre ce qu’on voit se passer dans le monde depuis une dizaine d’années, et ce qui est enseigné de ce livre, on commence à comprendre certains tenants et aboutissants. A ce stade, une seconde lecture peut être utile, car l’impensable de la première devient pensable à la seconde… Il ne reste alors au postulant à la culture islamique que la solution d’une recherche plus élaborée, où il découvrira les « hadiths » et la « sunna », et à ce stade, bien des choses vont commencer à devenir logiques, pour ne pas dire « lumineuses »… Ajoutez encore que pour ceux qui ont eu l’occasion de vivre chez ces gens, dans leur culture, au quotidien, ils auront alors je crois une vue assez objective de la réalité de l’islam… tel qu’il est vraiment.

    Tous ceux qui ont fait cette démarche – un peu contraignante, il est vrai, ont une connaissance suffisante, et, comme par hasard, ont pratiquement tous le même point de vue face à cette idéologie mortifère, mais que ceux qui n’en connaissent rien réduisent à une religion. Cela est vrai, même pour les musulmans, tout au moins, ceux qui acceptent de réfléchir, et il y en a…

    Maintenant vous allez me dire que l’instruction est la clé de sortie pour se libérer de ce chemin de croix qu’est l’islam : pas nécessairement, il suffit de regarder qui fait les attentats, les coups tordus, qui ourdit des complots machiavéliques pour tuer du mécréant, puisque c’est l’enseignement majeur du coran. Curieusement, ce sont des gens instruits, la plupart du temps, ceux que les occidentaux pensaient parfaitement intégrés chez nous…. Il est incontestable que les chefs religieux islamistes sont remarquablement intelligents, et mènent et ramènent leurs troupes totalement fanatiques et inféodées au gré d’une stratégie qui est fort efficace. Précisons quand même qu’ils sont en cela merveilleusement et copieusement aidés par nos gouvernements occidentaux, qui font vraiment tout leur possible – et même davantage – pour les aider dans cette tâche, qui leur laissent une liberté d’action impensable, et en plus, des moyens colossaux… Il suffit de regarder l’Iran qui fait bien tranquillement sa « bombinette », sans heurts et sans soucis, et de l’indulgence des états qui, de temps en temps, susureraient le plus modestement qu’ils le peuvent, qu’il serait bon qu’ils modérassent quelque peu leurs centrifugeuses… Peu importe, ils continuent gentiment, crient à la cantonade qu’il faut rayer Israël de la carte, et ça les fait franchement rigoler parce qu’ils ne craignent surtout pas de nous narguer, nous ne sommes pas un danger pour eux, mais une aide… Il n’ont donc pas de soucis à se faire pour l’aboutissement de leurs projets, Israël en a beaucoup plus à se faire pour sa survie…

    Les occidentaux refusent donc systématiquement de regarder l’islam tel qu’il se présente, tel qu’il agit, tel qu’il opère, tel qu’il est, tout simplement. Pourquoi ?

    La lecture des livres mentionnés plus haut explique simplement le comportement des islamistes (ou musulmans, les deux mots sont strictement synonymes), il est donc inutile d’aller chercher dans un désespoir compassionnel les clés d’un fanatisme qui est expliqué très clairement, enseigné dès le plus jeune âge, et magistralement mis en scène. Il n’y a pas besoin d’être grand clerc pour comprendre qu’une litanie répétée cinq fois par jour va devenir en peu de temps, une vérité incontestable et incontournable ! Et si vous saviez ce que certains disent à ces occasions, vous seriez peut-être moins à l’aise, à tout le moins, vous n’auriez plus guère envie de leur accorder votre soutien inconditionnel.

    Interdire le coran ne me semble pas une bonne idée, je pense même l’inverse. Le mein kampf est interdit, et c’est dommage, il est pourtant fort gentillet à côté du coran, et fort instructif à lire. Et il paraît que c’est le livre de chevet des mollahs ! Mais chacun sait que l’adofph avait une grande tendresse pour cette idéologie, et il est vrai qu’avec la sienne, les ressemblances sont frappantes. Par contre, je serais d’avis, non seulement de faire une vraie promotion du coran, mais avec un avertissement en page de garde, où il serait précisé que :

    « Ce livre explique comment un grand nombre de personnes vivent aujourd’hui avec une idéologie élaborée au 6 ème siècle, et qui prétend remplacer toutes les autres. Le lecteur devra porter la plus grande vigilance face aux appels au meurtre qui sont mentionnés au cours de ces pages. Le lecteur doit aussi bien se pénétrer de l’idée que la décision de faire sienne cette idéologie est définitive, et qu’elle ne peut être abandonnée une fois adoptée. Le fait de décider d’abandonner cette idéologie est tout simplement conclu par une condamnation à mort, pure et simple. En acceptant de lire ce livre, le lecteur s’engage à accepter pleinement les conséquences que cette lecture pourrait induire. Le lecteur doit savoir, avant de commencer sa lecture, que les directives, dans ce livres mentionnées, sont contraires et incompatibles avec les lois d’une démocratie, d’un état de droit. Vous ferez cette lecture à vos risques et périls, sans possiblité d’excuses ou de circonstances atténuantes en cas d’entorse à la loi »

    Bien cela dit, on ne peut pas empêcher les gens d’avoir une opinion, ou tout au moins, une conviction. La première est pensée, et résulte de l’accouchement de l’esprit, la seconde vient des tripes ou de la mode du moment, ce qui n’est pas la même chose…

    Qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit : je n’ai jamais parlé " d’extermination ",  ce genre de chose n’étant pas dans ma nature. Et quiconque voudrait m’en taxer recevrait l’expression de mon mépris le plus cinglant. Je prétends que tout groupe à droit à vivre, cela dit, si un groupe adopte une conduite qui nuit à TOUS les autres, il me paraît indispensable de le mettre hors d’état de nuire, et c’est ce que fait Israël en ce moment, qu’on le veuille ou non, et quelque soit sa mauvaise foi du moment dans un sens comme dans l’autre d’ailleurs.

    Par son comportement constamment agressif et réducteur, l’islam nuit à l’ensemble de la planète, en perpétrant une insécurité qui va devenir de plus en plus invivable. C’est d’ailleurs leur but, ils ne s’en cachent pas.

    J’invite donc les occidentaux à s’informer au mieux de ce qu’est l’islam, et surtout, surtout, du sort qui est réservé à ceux qui ne partagent pas leurs convictions en terre d’islam mais qui devront y vivre prochainement : cela leur donnera un aperçu de ce qui les attend, juste dans quelques années….

    08/01/2009 à 19 h 43 min
  • ABELIL Répondre

    Pierre LANCE : Est-ce la fin du Hamas ?

    Je l’espère, d’abord et avant tout, pour les arabes sunnites, mais aussi, bien évidemment pour ISRAEL !

    Il ne faut pas perdre de vue que le conflit actuel a été initié par et avec l’assentiment de la Syrie et de l’Iran (le premier sunnite, le deuxième chiite),  ce dernier qui n’attend qu’une chose, c’est de bouffer le premier, et tous les autres pays arabes sunnites de la planète ! Et, je le dis avec beaucoup d’humilité, et avec force en même temps : je sais de quoi je parle !

    Il ne faut pas perdre de vue aussi que la trêve a été rompue par le Hamas (sous produit de l’organisation des "Frères Musulmans" créée en 1928, au Caire, par le grand père de Tarik RAMADAN, ce pseudo intello, qui se " produisait" sur certaines chaines de télévision, à leurs invitations, pour nous faire croire, à nous pauvres naïfs, que les " Frères Musulmans " n’avaient d’autre but que de faire connaître au Monde les textes islamiques, remplis de tolérance, comme chacun sait ! Vraiment, il nous a pris pour des intellectuels sous-développés, peut-être un peu, comme à son image ! Pauvre imbécile ! Mais si l’on devait se reporter aux textes coraniques dans la langue originale, qui est l’arabe classique (que je connais) l’on peut tout lire ! Et son contraire ! Certaines sourates parlent des juifs et des chrétiens comme des frères, parce que peuples du Livre ! comme eux (les musulmans) ; dans d’autres, les sourates nous expliquent qu’en tuant des " djhimmis " (juifs et chrétiens) et bien que le "djihadiste " irait au Paradis où soixante dix pucelles l’attendaient, à lui " Martyr" (pour lui prodiguer toutes leurs gentillesses ! )

    Mais revenons à choses plus sérieuses, et à quelques données de géopolitique du Moyen-Orient, car j’ai comme l’impression que beaucoup d’internautes qui s’expriment sur ce site n’ont (malheureusement)  aucune connaissance dans ce domaine :

    l°) La superficie d’Israël est de l’ordre de 20700 km2, désert de Judée compris ;

    2°) La population totale d’Israël, au dernier recensement récent  est grosso-modo de 7 (sept) millions d’habitants, dont plus d’un million d’arabes israéliens, et 400 (quatre cent) mille chrétiens ; les druzes musulmans (mais il n’y a plus que des druzes musulmans) représentant quant à eux 110 (cent dix) mille habitants , hors le million d’arabes musulmans !

    3°) Les pays représentant la Nation Arabe, depuis l’Afrique du Nord, jusqu’au Moyen-Orient  représentent quant à eux plus de 300 (trois cents) millions d’habitants, répartis sur plusieurs millions de km2 ;

    ‘4°) Le P.I.B.  d’Israël (Produit Intérieur Brut) ou si vous préfèrez, la richesse produite par un pays, dans un espace de temps donné (en principe l’année civile) est plus importante  en 2007 que la totalité des P.I.B. de la Nation Arabe, Arabie saoudite comprise !

    5°) Les Universités israéliennes sont classées première au Monde, lorsque nous appliquons le ratio : nombre de brevets déposés par rapport à la population totale du pays ! Loin devant les Américains, et le reste du Monde !

    Et enfin, cerise sur le gâteau (hors géopolitique de la région), en 2004(si j’ai bonne mémoire) ait parue une statistique (curieuse au demeurant) sur le nombre de Prix Nobel d’origine juive par rapport à la totalité des prix Nobel décernés : 117 juifs ou d’origine juive, sur un total qui frisait les 800 (huit cents), soit un pourcentage de l’ordre de 15 %, quand l’on sait que les juifs ne représentent pas au total, au plan mondial, un pourcentage de 0.15 % !

    Pourquoi rappeler tous ces points ? Simplement pour dire ceci : Si les arabes avaient voulu la paix (chose qu’ils ne veulent absolument pas, car ils n’auraient plus de bouc émissaire à donner en pâture à leurs peuples qu’ils affament) ce n’est pas les 20700 kms qui seraient quelque chose de significatif, au plan de la mathématique, car cela ne représente strictement rien  par rapport aux millions de kilomètres carrés qu’ils possèdent déjà !

    Mais que l’on reviendra encore et toujours au seul problème qui est d’ordre uniquement idéologique, à savoir que l’Islam n’accepte pas de "corps étrangers" sur le territoire qu’elle considère le sien  – Depuis l’Afrique du Nord jusqu’au Moyen-Orient (c’est écrit noir sur blanc, dans l’une des sourate du Coran, comme Il n’a pas accepté le " fait chrétien " au plan politique j’entends (c’est-à-dire à qui échoit le pouvoir) au Liban, et avant en Syrie !

    C’est pourquoi je conclurais par ceci : Tant que les Musulmans n’auront pas réformé (ou si vous préfèrez dépoussiéré le Coran dont les premiers Ecrits remontent aux environs des années 650 (six cent cinquante) de l’ère chrétienne, ou si vous préfèrez encore, à l’époque de l’Islam conquérant, Eh bien, ni vous, ni moi, ni surtout les " politiques " qui nous gouvernent n’y pourront rien !

    En attendant, dommâge pour tous les civils, qu’ils soient d’un côté ou de l’autre !

    Vraiment dommâge !

    ABELIL

     

    08/01/2009 à 19 h 40 min
  • IOSA Répondre

    La fin du Hamas…..c’est comme la fin du S.A.C ( Service d’Action Civique en france) , il changera de nom tout simplement et pourquoi pas le C.L.U.B ???……..Non déjà pris la main dans le S.A.C.

    A magny…votre commentaire reflète la stricte et nauséabonde réalité du conflit.

    08/01/2009 à 13 h 54 min
  • sas Répondre

    A jacque……encore un frère ?

    Avant la fin du hamas ? est titré…..et bien sans être grand clerc…..lorsqu il n y aura plus de hams à gaza ,c’est probablement lorsqu’il n y aura plus de gazaoui à gaza……et que la mission d extermination totale de la population sera arrivée à terme…….problématique de natalité/dénatalité et prolifération dangereuse des populations conquises et prisonnières….

    En résumé , vouloir faire la guerre au hamas à Gaza , sans en vouloir à la population palestiniene……revient à essayer vainement " de faire passe un chameau par le chas d une aiguille"….

    Mais si nos ministres et autres bonimenteurs patologiques des médias asservis nous le jurent…. alotrs on attend de voir….

    sas

    08/01/2009 à 12 h 54 min
  • Karl Répondre

    On n y peut rien contre celui qui ne posséde pas de conscience à défaut d une raison saine directrice!et pour se déboucher c est pas évident combien de travail sur soi,sur son esprit qui est la vraie source de compréhension!qu à terme notre l emporte…

    08/01/2009 à 0 h 01 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]……

    Dans votre commentaire, vous oubliez de précisez que non seulement ils n’ont pas peur de mourir…mais que surtout ils n’ont rien à perdre, parce qu’ils n’ont plus rien de tangible pour eux sauf la foi en leur Dieu.

    Et lorsqu’ il ne reste que celà en tout homme, celà fait de lui une merveilleuse machine à tuer………un parfait combattant en somme, que chaque armée rêve d’avoir dans ses rangs.

    Exterminer tous les musulmans ne servira à rien, bien au contraire, il y aura toujours quelqu’un qui trouvera dans cette religion un avantage pour lui même.

    Lorsque la France aura le courage de condamner le Coran comme un ouvrage appelant au meurtre, ce qui serait logique, on aura peut être une chance de faire comprendre aux musulmans, que les islamistes intégristes ne sont pas les envoyés d’ Hallah. 

    07/01/2009 à 23 h 21 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]

    " A l’heure où j’écris ces lignes, j’apprends que les intervenants de tout poil ont obtenu d’ISRAEL une trève de trois heures (il faut savoir que la précédente trève a été rompue par le Hamas, qui a aussitôt tiré sur ISRAEL 88 (quatre vingt huit )roquettes et kassams, croyant, ces pauvres imbéciles faire plier ISRAEL ! "

    Parce que vous pensez vraiment que les musulmans de Gaza n’ évoluent pas tout comme nous ?

    Ils ont le téléphone portable, preuve qu’ils savent s’en servir, tout comme les moyens de communication et audiovisuel…..donc, ils s’en servent bien mieux qu’une arme avec internet puisque tout est diffusé dans le monde entier.

    Vous avez votre point de vue sur ce conflit et merci de le partager avec les autres internautes des 4v, mais ne vous méprenez pas avec l’image que l’on se fait sur une " race " d’hommes….voir d’un peuple, car celà gâche votre commentaire.

    07/01/2009 à 22 h 48 min
  • Rosanov Répondre

    A SAS,

    décidément je t’approuve de plus en plus.

     

    07/01/2009 à 19 h 49 min
  • vitruve Répondre

    @Jacques, sûr que les résistants français n’ont pas bombardé les civils allemands , ceux-ci ont été laminés ainsi que toutes les infrastructures du pays (sauf celles où les capitalistes ricains avaient des intérêts, voir dans la Ruhr…) sous les bombes US et anglaises, bombes conventionnelles et au phosphore….Faut-il vous rappeler combien de victimes chez les civils? Je ne vous ferai pas cette injure, et même vais vous rendre un petit service: comme vous avez l’air mal renseigné , et à vous lire, n’avez pas fait vos humanités, rechercher ces données vous fera le plus grand bien, on appelle cela l’expérience personnelle, c’est ce qui construit un homme digne de ce nom et vous permettra de quitter cette ébauche raciste qui fait sous lui dans la haine de l’Autre….

    07/01/2009 à 19 h 22 min
  • sas Répondre

    Touchant péniblement 1 800 euros par mois avec ma compagne…..sas a fait comme tous les bons français de papier importés……une chance pour la france…..j’ai brulé la bagnole de mon voisin…..pour toucher la prime de 4 000 euros…..relancer les ventes de bagnoles et partager les bénéfs…..

    Ca c’est pas de la justice avec ou sans juge d instruction…(la parquet aux ordres et politisé :classe à tour de bras…..et en constitution directe le juge lui pas plus compétent ni indépendant rend des non -lieu a tour de crayons….la verité et le droit (le vrai) n interesse aucunement ces gens là…..)

    c’est un plan marketing pour acheter et vendre de la caisse…..

    ca tombe bien avec la crise , nos pôôôvre capitaine de l automobile, après le chômage technique payé forcément par le contribuable ou la formation professionnelles,les moratoires et abandons de dettes fiscales et sociales…….les voila substitués en vrp vente de bagnole en banlieux….

    Qu il est finot notre avocaillon agité…..

    sas

    07/01/2009 à 18 h 59 min
  • IOSA Répondre

    La France envoit son Président pour entamer un processus de Paix entre Israël avec ce qui reste de la Palestine……la bande de Gaza.

    Notre Président ambassadeur vient de prononcer un discours d’une très haute diplomatie pour que cette guerre qui se passe à des milliers de kms de chez nous ne vienne surtout pas en France.

    Malheureusement, comme à son accoutumée, les mots prononcés ont largement dépassé la bienséance propre aux diplomates.

    En effet, en accusant ouvertement le Hamas ( gouvernement élu) d’être des irresponsables impardonnables, chaque Français doit s’attendre à ce que demain le conflit israëlo/palestinien soit dans nos rues de France.

    Encore une nouvelle bourde de celui que plus personne ne veut…..du moins la grande majorité des Français, tout bord confondu !

    Reste à savoir de quel côté la Chine va se positionner, car on va morfler dur si elle nous fait un embargo sur la bouffe…..* après la gifle pour le JO et celle pour le dalaï lama, faut faire gaffe.

    07/01/2009 à 18 h 55 min
  • OU812 Répondre

    "Hamas" n’est rien d’autre q’une instance du virus mentale qui s’appelle Islam, DONC la question posee par Pierre Lance…la fin oui ou non de "Hamas"…n’est pas la question, ou ce n’est pas une question pertinent.  L’infection va facilement survivre dans ce coin, malgre la disparition de l’organisation ephemerale qui s’appelle Hamas, car l’infection fait ravage sur toute la population, pas seulement parmi les membres de "Hamas".  D’autres instances de la meme chose malefique vont apparaitre avec d’autres noms et avec d’autre personalites atteint d’extremisme genocidaire parmi leurs rangs.

    07/01/2009 à 18 h 11 min
  • Magny Répondre

    Le but de la guerre : détruire l’ennemi . Cela n’a pas toujours été le cas , car dans l’ancien régime les avantages territoriaux étaient recherchés en priorité . En effet le Hamas semble vouloir faire la guerre totale , celle qui veut détruire absolument et complètement son ennemi , un affrontement idéologique qui plonge ses sources dans la haine , et aussi l’auto-légitimisation de sa propre identité ( ainsi les nazis revendiquaient haut et fort leur barbarie << nous sommes et nous voulons être des barbares >> , et les résistants espagnols de 1808 justifiaient les massacres de français en avançant que ceux-ci étaient damnés après leurs 12 ans ) .

    Dans cette guerre chaque camp peut se prévaloir d’une légitimité ( j’étais là avant / je ne peux pas laisser mes enfants se faire massacrer par des terroristes ) et possède une force de caractère qui force le respect . Car c’est justement celui qui baissera les bras , qui perdra l’espoir de remporter la victoire , qui se laissera entrainer par le << à quoi bon >> ? , qui perdra . Car celui qui refuse les victoires de son adversaire n’a pas perdu . Et cela Israël et les palestiniens le savent très bien , et aucun ne veut baisser les yeux le premier , avec pour dommage collatéral des générations sacrifiées . Mais étant donné l’histoire tempétueuse de notre continent sommes-nous donc si aptes à faire la leçon sur cette guerre ? 

    En attendant l’interventionnisme aigüe de la communauté internationale n’a depuis le début du conflit jamais abouti sur rien de définitif . Ainsi se mêle année après année les fraternels "cessez le feu" aux cyniques  "que le meilleur gagne" ( à condition que cela avantage la politique de mon pays , bien entendu ) .

     

    07/01/2009 à 17 h 08 min
  • IOSA Répondre

    sas @….

    Un vrai délice de vous lire, mais que c’est il donc passé en cette nuit de nouvel an pour vous ?

    Voilà que je comprend parfaitement vos mots clairement exprimés et si proche de la vérité réellement vraie……que je ne trouve aucun mot à ajouter à votre commentaire.

    IOSA

    07/01/2009 à 16 h 55 min
  • Monneuil Répondre

    Il y a des choses bien difficiles à comprendre, notamment, la différence entre un résistant et un terroriste !
    Il est vrai que si nos ancêtres avaient eu l’intelligence (ou la couardise ???) de laisser évoluer "noramlement" le nazisme, nous n’en serions pas là, d’autant que l "fureur" était fort admiratif à l’endroit de l’islam, et donc, nous serions à vivre  dans un super paradis, et où le mot guerre ne voudrait plus rien dire…
    Enfin, c’est ce que j’ai pu comprendre en lisant des commentaires   ici ! Mais je pense autrement.

    Je persiste à dire que les occidentaux ne veulent absolument pas comprendre la psychologie des islamistes, c’est d’autant plus étonnant qu’ils s’estiment pourtant très intelligents… (les occidentaux, bien sûr, la preuve, ils "comprennent" eux….)

    Le coup des civils – surtout des enfants, tués dans les conflits, fait toujours recette ! Ce n’est pas nouveau, mais ça marche toujours à plein pot !
    En terre d’islam, la vie n’a aucun intérêt, le seul intérêt est de servir au mieux allah, lequel vous assurera une récompense post mortem. Même si c’est faire "un peu court", on pourrait presque résumer l’islam à cette simple définition. Tant pis pour les oies blanches qui vont hurler de rage à mon endroit, je ne fais que répéter ce que disent les livres saints de cette idéologie que certains esprits ne limitent qu’à une religion, alors qu’il s’agit bien d’une idéologie.
    En conséquence, la mort n’est pas un problème pour un islamiste, bien au contraire ! Il faudrait VRAIMENT  que les occidentaux arrêtent de se limiter à leur culture rudimentaire et comprennent au moins un peu celle des autres !
    Un enfant islamiste qui meurt, ce n’est pas un problème, il est d’emblée classé "martyr". Et par ailleurs, l’usine de remplacement fonctrionne à plein rendement, 24 h / 24, 365 j / ans, comme les centirfugeuses en Iran ! Une musulmane est une femme au sens occidental du teme, en islam, c’est un vulgaire utérus, flanqué de deux ovaires, point final. Son rôle est de pondre, soit de futures reproductrices, soit des martyrs ! Et leur taux de fécondité est tout simplement ahurissant (le plus élevé du monde ai-je lu qqpart ?) Il est difficile pour nous d’envisager une telle élévation d’esprit, un tel désintéressement, nous qui mangeons comme des goinffres, avons la starac, une dette que le monde entier nous envie, engloutissons des millions pour aller chercher un type qui a tenté – et échoué, de faire le tour du monde, alors qu’on ne lui avait rien demandé.
    En vérité, le seul problème pour un enfant islamiste tué, c’est celui de l’échec. En effet, être martyr, c’est bien, mais il faut savoir qu’en islam, il y a différents degrés au grade…. Et être martyr SANS avoir tué de mécréants, vous laisse quand même dans la catégorie sublaterne ! Et là, c’est un peu honteux de rester dans le grade inférieur, pour ne pas dire humiliant…
    Notez bien braves gens occidentaux et peu enclins à rechercher une connaissance un peu plus approfondie que celle des médias aux ordres :
    Pour un islmiste, mourir en tuant, c’est le mieux qui puisse lui arriver, c’est une gloire pour lui, pour sa famille. Je me souviens d’une vidéo où une jeune femme disais : "Bien sûr, j’adore mon fils, mais si allah me le demande, je serais très heureuse de le lui offir"…
    Alors, et après ça, si vous voulez encore considérer ces gens-là comme "normaux", c’est votre affaire…
    Islamiste signifie : partisan ou adepte de l’islam. Cette définition se suffit à elle-même.
    Quand à la chansonnette habituelle galvaudée à satiété qui nous rebat les oreilles par un tonitruant et impératif : "Ils ne sont pas tous comme ça", gardez-là pour vous. Ils ne sont peut-être pas tous comme ça, c’est possible, mais montrez-moi un peu ceux qui sont contre ? A quand remonte leur dernière manif, syndicats, partis et assocs en tête ?…

    Peut-être étaient-ce ceux-là qui ont manifesté sur les parvis de certaines cathédrales italiennes, non ?…

    07/01/2009 à 16 h 45 min
  • ABELIL Répondre

    Oui, Monsieur Pierre LANCE,

    Votre propos " Est-ce la fin du Hamas" est bien dit, et d’une grande objectivité !

    Le problème, c’est que les " politiques" et la grande majorité des médias, tant en France, qu’en Europe, ont baissé la culotte, et ce, depuis longtemps !

    De tout temps, les premiers saloparts cités plus haut, ont voulu, et de façon systèmatique,  transformer les victoires militaires d’ISRAEL, en défaites  diplomatique et politique, et c’est exactement ce qui est en train de s’esquisser r en ce moment ! 

    A l’heure où j’écris ces lignes, j’apprends que les intervenants de tout poil ont obtenu d’ISRAEL une trève de trois heures (il faut savoir que la précédente trève a été rompue par le Hamas, qui a aussitôt tiré sur ISRAEL 88 (quatre vingt huit )roquettes et kassams, croyant, ces pauvres imbéciles faire plier ISRAEL !

    Jer suis ce conflit depuis ses débuts ! Je peux vous dire que le Hamas reçoit (Ouf!) une bonne raclée qu’il mérite depuis huit ans déjà, car les tirs de roquettes et kassams sur Israël remontent à huit ans déjà, sans que la communauté internationale ne s’en émeuve  pour autant  ! Le monde a tellement l’habitude que l’on tue le juif (sans aucun motif) depuis des millénaires ! Alors pourquoi est-ce-que cela ne continuerait pas comme avant ! Les pogromes arabes ou chrétiens contre des populations juives désarmées (là, on peut dire désarmée, ce qui n’est pas le cas du Hamas, qui est surarmé !)

    L’on crie au scandale lorsqu’Israël envoie ses troupes pour défendre sa population civile ! Mais le propre d’un gouvernement n’est-il pas justement de garantir la sécurité des personnes et des biens !

    Cela, on le refuse à Israël, alors même que n’importe quel pays, je dis bien n’importe quel pays aurait écrasé le Hamas, jusqu’et y compris la population civile !

    Pour faire plier et vaincre l’Allemagne nazie, les alliés n’ont-ils pas bombardé jours et nuits toutes les villes allemandes, la ville de Dresde ayant été détruite complètement !

    Pour qu’il y ait la fin de toute guerre, il faut que le vaincu sache qu’il a été vaincu ! Les trèves ne servent toujours qu’à renforcer le vaincu, c’est bien connu !

    Quant à Israël, elle vit jusqu’à présent, sur des lignes d’armistice qui remontent toutes à 1949 ! Sauf pour l’Egypte de Sadate qui a signé le traité de paix de 1978-79)! qui elle avait enfin compris qu’il était temps de faire la paix avec son voisin, Israël ! Ici, donc, ne parlons pas de frontières, comme certains, car cela impliquerait de facto, un traité de paix, ce qui n’est pas le cas, sauf pour l’Egypte, comme précisé plus haut !

    Il faudrait que le même message clair de la défaite arabe, puisse être compris par les dirigeants de la nation arabe ! C’est à cette condition, et uniquement à cette condition que l’on pourra espérer une paix juste et durable ! C’est pourquoi je conseillerais à tout diplomate de faire pression, non pas sur Israël, mais sur les pays arabes, pour parvenir à une paix ! car jusqu’à présent, les pressions sur Israël n’ont eu pour effet que de radicaliser le monde arabe dans sa totalité !

    ABELIL

     

    07/01/2009 à 14 h 01 min
  • Jacques Répondre

    A "SAS" :
    à ce que je sache, les résistants français ne bombardaient pas les civils allemands à coups de roquettes et de missiles. L’agressé, avec plus de 10 000 roquettes reçues dans la décennie en cour est bien Israël.

    Ce que je reprocherai à Israël, moi, c’est de faire plus dans la demi-mesure et l’humanitaire que dans la guerre à outrance à ces salauds d’extrémistes islamiques ( pléonasme s’il en est )

    07/01/2009 à 13 h 54 min
  • SAS Répondre

    Hoooo GRAND MAITRE…….lance…..pourrais tu m eclairer de ta triste lanterne ….

    Qui est  l’agressé et qui est l agresseur????? qui est dans SON pays?SA nation…..CES terres…..en occident "un cheminot illétré donc communistre qui defend son pays en faisant sauter l’arriere garde ennemi s’appele : UN RESISTANT; EN ORIENT un natif du pays qui risposte au front avec pierre et tubes bricolés se nomme TERRORISTE……même si ce grouppe sociale a accéder aux affaires (lui….) démocratiquement et par une élection libre et régulière (ce que l occident ne sait ou n’a jamais su ou laissé faire )……

    Au grand maitre d un soir , voudrais tu bien editer ton nouveau dictionnaire ……que l on puisse s ‘habituer à TA definition des mots…..devenu stériles et sans sens en notre beau pays donneur de leçon….. et co-auteur des accords de balfour , à l origine du problème inextricable local……sauf l extermination totale d’une partie au profit de l autre…..

    et contrairement aux allégation , l europe et les usa ont déjà choisi leur camp……

    donc toute négociation est forcément bizeautée et vouée à l echec……puisque le seul choix des gazouis est d’accepter  l’inacceptable par la force et la mort…..

    bon qu’à cela ne tienne on va stopper le tir au mômes……3 heures par jour….

    merci les grand humanistes de l occident éclairé…

    sas

     

    07/01/2009 à 13 h 11 min
  • adrien Répondre

    Apparament Mr Lance Pierre n’a toujours pas digéré l’indépendance de l’Algérie dans laquelle il était impliqué en tant qu’officier de réserve pendant presque 3 ans depuis 1954.Ce qui explique peut etre sa position pro Israel.

    07/01/2009 à 10 h 48 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: