État Islamique : appeler les choses par leur nom

État Islamique : appeler les choses par leur nom

La France est donc en guerre. Ce n’est pas la première fois au cours des récentes années. Nicolas Sarkozy avait décidé de mener la guerre contre le régime Kadhafi en Libye. Les résultats ont été superbes : on les voit encore aujourd’hui, alors que le pays, de Tripoli à Ben­ghazi, est à feu et à sang.

François Hollande a tenté de répondre aux conséquences les plus pressantes de la guerre en Libye. Les interventions françaises au Mali, puis en Centrafri­que, ont été dictées par les si­tuations d’urgence créées par le pillage des arsenaux libyens (dont les armes se retrouvent jusque chez Boko Haram au Nigeria).

Cette fois, François Hollande est censé répondre aux effets de la décomposition de la Syrie et de l’Irak. Cette décomposition pourrait sembler ne pas concerner la France, mais elle la con­cerne : environ 3 000 Français sont partis rejoindre l’État Isla­mique. Certains reviendront. Parmi eux, il y aura vraisemblablement des Mohamed Merah ou des Mehdi Nemmouche.

Que la France intervienne pourrait donc se comprendre si c’était une intervention digne de ce nom. Mais ce n’est pas le cas. Et l’intervention contre l’État Isla­mique risque fort de se révéler aussi inefficace que l’intervention en Libye.

D’abord, comme en Libye, l’ennemi est faussement défini. Au temps de Kadhafi, nul n’a rappelé que celui-ci coopérait avec les services occidentaux dans la lutte contre l’islamisme. Aujou­rd’hui, il se dit, de façon ridicule, que l’État Islamique n’est pas islamique (doit-on en déduire qu’il est bouddhiste ?) et que ce n’est pas un État (une structure administrée de cent mille kilomètres carrés est-elle un terrain vague ?).

Ensuite, comme en Libye, les gens censés fournir les troupes au sol sont eux-mêmes faussement définis. En Libye, c’étaient des « rebelles » qui se sont révélés être des factions d’Al Qaïda. Face à l’État Islamique, on trouve des « rebelles » encore, syriens cette fois, et eux-mêmes sont liés, souvent, à Al Qaïda, des milices chiites à la solde de l’Iran, des Kurdes, et les restes de l’armée irakienne restructurée par les dirigeants des Gardes révolutionnaires iraniens : bel assemblage !

Enfin, comme en Libye, les opérations sont prévues d’une façon qui ne permet pas la victoire : frappes aériennes sans troupes au sol autres que celles que je viens d’évoquer.

La victoire est si peu envisagée que le chef des opérations, Barack Obama, a donné un délai de trois ans pour que les choses aillent à leur terme, alors qu’il quitte ses fonctions dans deux ans.

Faut-il le dire ? Tout cela dégage un parfum de débâcle. La vérité est que, au-delà de la France, l’Europe elle-même est impuissante face à une situation qui la dépasse. Les dirigeants européens sont comme des gens qui tenteraient de mettre des rustines sur une chambre à air qui fuit de toutes parts.

La vérité est que, comme Oba­ma, les dirigeants européens n’osent pas appeler les choses par leur nom : l’État Islamique est un État islamique doté de 31 000 soldats bien équipés et d’un territoire. Point. La vérité est que l’État Islamique est au cœur d’une poudrière qui commence tout juste à exploser : l’Irak et la Syrie n’existent plus, les alliances conflictuelles s’enlacent et se défont et, entre autres, la Turquie et le Qatar, qui sont censés être alliés des Oc­cidentaux, sont, ou ont été jusqu’à présent, les principaux soutiens de l’État Islamique.

Le point aveugle dans tout cela est que la poudrière a été embrasée par le retrait précipité des troupes américaines d’Irak. Le dire impliquerait d’incriminer Barack Obama, ce qui, au vu des restes d’obamalatrie qui stagnent dans l’atmosphère, est impossible. Le dire impliquerait de dire que, sans un Président américain digne de ce nom, aucune action militaire occidentale ne peut être efficace, et qu’il n’y a présentement pas de Président américain digne de ce nom : ce qui est impossible aussi. Le parfum de débâcle est décidément insistant. On n’a pas fini de le sentir.

Guy Millière

Partager cette publication

(85) Commentaires

  • Agathe Répondre

    US/Europe se sont crus très malins en faisant sauter Saddam Hussein, qui faisait tout pour empêcher les extrémistes de déferler et de prendre le pouvoir.
    US/Europe se sont crus aussi très malins en aidant la Bosnie musulmane contre les chrétiens de Serbie.
    On fait tout pour aider l’Islam extrémiste.
    On se ruine à faire la guerre, et on fait disparaître à terme nos classes moyennes.

    Hilarion: merci de remettre les pendules à l’heure.

    03/10/2014 à 11 h 42 min
    • Agathe Répondre

      Hilarion: Céline était appelé le médecin des pauvres, qu’il soignait gratuitement. Il s’y est même ruiné.

      03/10/2014 à 11 h 46 min
  • BRENUS Répondre

    On pense ce que l’on veut de Céline, mais si on le considère comme un salaud, on a la décence d’éviter de le citer, quand on pense que cela peut vous arranger. Ou on est soit même une ordure et on fait la pute intello.

    30/09/2014 à 20 h 09 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    offrons les  » Carnets de l’ Herne  » à @ Jaurès, cela l’ aidera à approfondir des connaissances littéraires péniblement bachotées

    29/09/2014 à 13 h 18 min
  • Hilarion Répondre

    A Jaurès. Céline fut effectivement un antisémite notoire à une époque qui l’était largement. Je possède l’œuvre complète de L.F.Céline. Si vous aviez lu Céline, et surtout beaucoup de ses nombreux biographes, vous n’en concluriez pas que Céline était ce que vous en dites. Au contraire, Céline avait une sensibilité « d’écorché vif » et son style si particulier n’a pas d’autre source. Médecin dans un dispensaire à Bezon, il a consacré de nombreuses années à soigner des pauvre à qui il témoignait beaucoup de compassion, pour de maigres émoluments. Il fut au courant dans son voisinage durant la guerre de faits de résistance qu’il ne dénonça jamais. Il était d’ailleurs plutôt « anti-teuton » qu’il caricaturait assez drôlement. Il ne fut poursuivi après guerre que pour ses publications jugées iconoclaste jamais pour collaboration. Sartre, soigneusement planqué durant la guerre, coqueluche des intellos d’après guerre, que Céline appelait le Ténia, fut, lui, un salopard intégral, faisant la promotion de l’URSS stalinienne alors qu’il SAVAIT parfaitement que ce pays était dirigé par un tueur servi par de la racaille à casquette bleue, Mais le fait de savoir n’empêchait pas son prosélytisme, pour dit-il, plus tard en matière d’excuse « ne pas désespérer Billancourt ». Sartre aurait volontiers conduit la France vers une dictature communiste télécommandée de Moscou. Céline n’a jamais fait la promotion du nazisme, même s’il fut antisémite.

    29/09/2014 à 12 h 38 min
    • Jaures Répondre

      Pour Céline, il me suffit de lire ‘Bagatelles pour un massacre » pour me convaincre qu’il fut une ordure.
      Je ne puis vous en écrire quelques extraits car ils seraient probablement (et justement) censurés.
      Et il me suffit de lire « Mort à crédit » ou ‘Voyage au bout de la nuit » pour être persuadé qu’il fut un génie.

      29/09/2014 à 15 h 48 min
  • BRENUS Répondre

    Jojo qui cite Céline le détesté de la gauche, ça ne manque pas de sel. Et pour ne pas le laisser seul dans son concours scatologique, je lui apprend que l’on dit aussi  » chiez dur, chiez mou, mais chiez dans le trou » . Surtout pas partout comme jojo qui répend ses déjections sur chaque sujet au lieu de rester poster sur libation, rue 69 et aux joyeusetés. Mais, puisqu’il semble payé pour ça, on comprend qu’il va au casse-croute.

    29/09/2014 à 2 h 43 min
    • Jaures Répondre

      Céline était un écrivain immense et humainement une ordure finie.
      La comparaison entre sa prose et la vôtre montre ce qu’il faut de talent pour manier avec élégance les mots mal famés.

      29/09/2014 à 9 h 47 min
  • Magne Répondre

    « Justement, Philippe, la réponse est non. » Jaurès .

    Mais oui , Jaurès , il y a des centaines de milliers de Français qui sont prêts à monter sur les toits , et travailler de leurs mains .
    Il suffit de les payer correctement .

    28/09/2014 à 18 h 52 min
    • Jaures Répondre

      Non, Philippe. Il manque encore des milliers de couvreurs alors que beaucoup d’immigrés occupent déjà ce poste qui a pourtant d’excellentes perspectives de salaire (1500€ au début, 3000€ en fin de carrière, 5000€ en moyenne à son compte).

      Mais c’est un métier physiquement très dur qui demande beaucoup de déplacements et n’est pas sans danger.
      Il en est de même avec les carreleurs.

      28/09/2014 à 21 h 23 min
      • tapedur Répondre

        Vous devriez , vous y mettre, afin de ne plus nous polluer, au moins vous apprendrez à travailler mais là c’est une autre paire de manches surtout quand on use ses manches sur un bureau de syndicaliste sectaire.

        29/09/2014 à 9 h 31 min
  • BRENUS Répondre

    Incroyable! Encore une bande de naifs qui croient utile de discuter avec l’étron (jojo). Décidément certains adorent la fiente (et je suis poli).

    27/09/2014 à 18 h 42 min
    • Jaures Répondre

      Il fallait bien vous y reprendre à deux fois pour pondre votre prose d’origine douteuse.
      « Chie pas droit qui veut ! Ce serait trop commode ! » (Céline)

      27/09/2014 à 19 h 06 min
  • BRENUS Répondre

    Incroyable ! encore une bande naifs qui croient utile de discuter a

    27/09/2014 à 18 h 40 min
  • Hollande Onu et orbi ! Un verbe élyséen entre redondance et hors sujet | BforBORDE | Le Blog RetEx de Jacques Borde Répondre

    […] 5http://www.les4verites.com/international/etat-islamique-appeler-les-choses-par-leur-nom. […]

    27/09/2014 à 17 h 33 min
  • Agathe Répondre

    L’humain cherche une vie meilleure. L’eau courante à la maison, au lieu de faire des kilomètres !
    Le XXIème siècle n’en n’a pas fini avec les déplacements de populations à travers le monde !

    26/09/2014 à 12 h 33 min
  • druant philippe Répondre

    Vous pensez vraiment qu’ il n’ y a pas de boulangers, agents d’ entretien , ingénieurs , médecins,… Français de souche qui prendraient leur p^lace aisément pour un salaire décent ?
    « on est allé les chercher  » : le « on  » recouvre un patronat avide d’ esclaves dociles pas le Français basique (vrai Français et non un basané)

    26/09/2014 à 11 h 35 min
    • Jaures Répondre

      Justement, Philippe, la réponse est non.
      Chaque année, 25 millions d’emplois sont créés ou détruits.
      Imaginez le chaos que vous créerez en renvoyant chez eux des millions de travailleurs occupant des emplois dans des secteurs sous tension (bâtiment, services, restauration,…).
      Vous causerez la ruine de dizaines de milliers d’entreprises.

      Croyez-vous que la RATP paierait 3000€ un agent d’entretien français ? Combien paierez vous votre logement si on double le salaire des maçons, couvreurs ou peintres ? Et qui vous dit que les Français occuperont ces postes ? Les millions de chômeurs seniors sont-ils prêts à monter sur un toit ou à faire le service dans une brasserie ?

      Aucun pays industrialisé ne fonctionne sans immigration.
      Sauf, en partie, le Japon. Pour quel résultat ?

      26/09/2014 à 12 h 00 min
      • pi31416 Répondre

        Jaurès: « Chaque année, 25 millions d’emplois sont créés ou détruits. »

        Observatoire des inégalités: « 30 décembre 2013 – La France compte 25,8 millions d’emplois »

        Conclusion: Jaurès, comme Mandrake le magicien, a un beau chapeau d’où il sort à la demande tous chiffres utiles, vrais ou faux, sans distinction ni discrimination.

        27/09/2014 à 8 h 14 min
        • Jaures Répondre

          Cher Pi, ne vous faites pas plus ignorant que vous l’êtes.
          Chaque jour des milliers d’emplois se créent et se détruisent. Cela s’appelle le marché du travail.
          Les 25,8 millions que vous citez sont une photo de ce marché à l’instant T. Dés le lendemain, des dizaines de milliers d’emplois auront été créés ou détruits.
          Tout le monde sait cela.

          27/09/2014 à 12 h 00 min
          • quinctius cincinnatus

            le marché du travail a t il remplacé le marché aux esclaves ?

            @ Jaurès vous avez 2335 caractères ( pas un de plus, pas un de moins ) pour répondre à cette question fondamentale sur l’ évolution dans le ( bon ) sens de l’ Histoire de l’ Humanité ( exploitée ) !

            P.S. les références bibliques sur le jubilé seront les bienvenues

            28/09/2014 à 19 h 08 min
  • Hilarion Répondre

    A Jaurès. Vous m’avez mal lu. Je n’ai jamais dit que nous les avions colonisés pour leur bien. J’ai dit que nous avions été contraints de les occuper militairement pour le nôtre(bien) afin que cessent les ravages qu’ils occasionnaient depuis trois siècles sur toutes les côtes européennes. Je répète que la victoire sur mer ne pouvait être que transitoire si l’on laissait à l’ennemi le moyen de reconstituer ses forces et que l’occupation de ses bases était une nécessité stratégique. Que des colons soient venus après est la suite de l’histoire. Et compte tenu du développement qui s’en est suivi ce ne fut certes pas le pire qui soit arrivé à ce qui est devenu l’Algérie, même si cela ne fait pas plaisir aux traitres qui portaient des valises au FLN. Par ailleurs, un simple comparatif entre l’Algérie de 1830 et l’Algérie de 1960 ne laisse aucun doute sur le travail fourni par les colons. Et l’état actuel de l’Algérie laisse augurer le pire de ce qu’elle serait restée sans la présence française, et ceci malgré la richesse pétrolière laissée en cadeau sur un territoire n’appartenant pas à l’Algérie.

    26/09/2014 à 10 h 14 min
    • Jaures Répondre

      Sans entrer dans un long débat, je vous rappelle que l’Algérie était tenue par les Turcs qui organisaient la piraterie.
      La France a bien ensuite organisé une guerre de conquête coûteuse en vies humaines: un florilège de pillages et massacres.
      Ce fut ensuite l’expropriation et l’indigénat.
      Qu’aurait-il donc pu arriver de pire ?

      Personne ne sait ce que serait devenu l’Algérie (et toute l’Afrique) sans colonisation. Cela relève de l’uchronie.
      La France a connu de longs et multiples conflits avec ses voisins sans pour autant les coloniser. L’argument du « on était bien obligé » ne tient pas plus que les autres.
      Seul l’esprit de conquête a prévalu. Le reste n’est que légitimation a posteriori.

      26/09/2014 à 11 h 28 min
  • druant philippe Répondre

    Image du maghrébin de base :

    – lapiniste : ponte des fatmas pour profiter des Allocations familiales et autres avantages sociaux / fiscaux liés à la taille de la famille
    – bigot islamique barbare ( faible niveau d’ instruction)
    – quasi analphabète ne possédant pas bien sa propre culture et encore moins celle du pays d’ accueil

    – travailleur médiocre
    – menteur pathologique (takkya enseignée par le coran pour tromper l’ infidèle)
    – descendance turbulente et criminogène .
    -mentalité de meute

    On comprend que les gauchos les aiment car ils peuvent les manipuler à fond les manettes .

    26/09/2014 à 7 h 35 min
    • Jaures Répondre

      Vous confondez l’image du maghrébin avec vos fantasmes.

      Dans la vraie vie les maghrébins sont comme les autres. Il y a des gens remarquables et de sinistres abrutis. Des gens instruits, médecins, ingénieurs, ouvriers qualifiés, et d’autres beaucoup moins.
      Et comme d’autres populations, ce ne sont pas forcément les plus instruits les plus dignes d’intérêt.

      Mais vous tombez dans un travers assez répandu: le maghrébin serait menteur et fruste, le juif fourbe et avare, le Breton alcoolique et borné, l’antillais indolent et concupiscent, …
      Je ne sais de quelle contrée vous êtes issu, Philippe, mais nul doute qu’en l’annonçant quelques idées reçues afflueront vous concernant.

      26/09/2014 à 9 h 44 min
      • tapedur Répondre

        125 000 sympathisants de l’État islamique dans nos banlieues
        Dans son livre- enquête «Al-Qaïda en France» Samuel Laurent relate son entretien avec l’émir salafiste dans une cité en France. Celui-ci indique des chiffres effarants : 200 salafistes rien que dans ce quartier qui ont récolté 50 000 € de musulmans désireux de soutenir l’Etat islamique. L’auteur tire le bilan des effectifs :
        Samuel Laurent a écrit:
        Admettons qu’ils ne soient que 50 au sein de ces 2500 quartiers prioritaires recensés par l’État français. Leurs effectifs seraient alors de 125 000 hommes [NDLR : sans compter les femmes]. Et cela si on considère qu’il n’existe aucun salafiste en dehors des cités sensibles, ce qui là encore serait une erreur. (125 000 salafistes) qui suivent exactement la même idéologie et qui œuvrent à un seul et unique but : le renversement de l’État et la mise en place d’un califat islamique.

        Pour l’idiot socialiste qui rêve de donner le droit vote aux immigrés

        27/09/2014 à 10 h 19 min
        • Jaures Répondre

          125 000 sympathisant de l’EIIL ? Et où sont-ils ?
          Les effectifs de l’EIIL sont évalués entre 20 et 30 000.
          Il y en aurait rien qu’en France 4 à 5 fois plus ?

          Pourquoi n’ont-ils pas créé leur califat en France ? En prenant possession de Neuilly/Seine ils auraient une source de revenus plus conséquente qu’à Mossoul.

          27/09/2014 à 13 h 37 min
          • quinctius cincinnatus

            votre démonstration est … irréfutable ! continuez comme cela dans l’ absurde et vous aurez un avenir assuré dans n’ importe quel parti politique !

            me vient l’ idée suivante : que ne le créent ils pas dans votre ville moyenne du troisième cercle parisien [ le califat ] !

            27/09/2014 à 13 h 44 min
          • Jaures

            Je ne cherche pas à être irréfutable puisque tout le monde ici est dans la plus totale irrationalité participant au concours de celui qui se fera le plus peur.
            Maintenant si vous voulez passer votre temps avec Tapedur à compter les salafistes et à conjecturer sur le département français où s’établira le prochain califat, nul ne peut vous en empêcher.

            27/09/2014 à 15 h 26 min
      • Martelentête Répondre

        « @Jaurès »., si les algériens étaient si bien que vous l’écrivez, ils n’auraient pas mis leur pays dans l’état de délabrement dans lequel il est actuellement. Il suffit de lire les sites algériens pour savoir ce qu’ils pensent de leur pays: sale, économiquement dépendant des ressources pétrolières, distribuant de l’argent à fond perdu pour faire taire les contestataires. Les PN vivant en Algérie en 1962 n’étaient pas tous des colons, ils étaient pour 95% des commerçants, artisans, ouvriers, petits fonctionnaires, etc., des gens simples qui ne cherchaient pas à exploiter les musulmans, mais cherchaient à vivre simplement en harmonie avec tous. Les 5% de colons avaient découvert en 1830 une terre en friche et insalubre, infestées de maladies qui décimaient par les famines et épidémies des tribus de barbares.Ils en ont fait avant 1962 un pays remarquable et riche, exportateur de ses produits agricoles et manufacturés. Quand vous lisez leurs avis, de très nombreux anciens algériens regrettent le départ des PN. Qu’exporte aujourd’hui les algériens, sinon leurs délinquants ou bien des dangereux islamistes ?

        30/09/2014 à 14 h 55 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      vous exagérez ! j ‘ai eu à faire avec des travailleurs maghrébins et je n’ ai eu qu’ à m’ en féliciter : ponctuels, efficaces , compétents , polis , serviables, tout comme j’ ai eu à faire avec des soldats maghrébins qui en plus étaient fidèles et courageux . Ma mentalité a souvent été de  » chasser  » en meute … c’ est aussi un signe positif dans l’ évolution animale : moins de fatigue et plus d’ efficacité ; c’ est bien à cette technique que  » LaDroite  » devrait revenir

      28/09/2014 à 19 h 16 min
  • druant philippe Répondre

    On n’ en veut pas à la vie de vos collèguesMaghrébins mais à celle de ces débiles fanatiques présents sur notre territoire : c’est pourquoi je propose leur liquidation physique qui aura pour but de les empêcher de commettre des attentats sur sol Français et surtout de flanquer une terreur quotidienne à tous ces scélérats fanatiques .
    Vos collègues tunisiens feront l’ objet d’ une remigration au pays d’ origine (ou de celui de leurs parents) une fois le pouvoir conquis .

    26/09/2014 à 7 h 26 min
    • Jaures Répondre

      Et qui prendra la place des ingénieurs, boulangers, serveurs, médecins, agents d’entretien, peintres, plongeurs,… que vous déporterez ?
      Vous ?

      26/09/2014 à 9 h 47 min
      • LE KET Répondre

        @ Jaurès :

        Éboueurs, manœuvres, maçons, électriciens, ou encore plombiers, peut-être ? OUI, je suis preneur ! Comme des centaines de milliers de demandeurs d’emplois qui pointent à l’ANPE !

        Il faut en terminer avec ce mythe des emplois que les français refuseraient et qui ne seraient occupés que par des immigrés à des salaires réduits : STOP à la désinformation ! ! !

        Tous les jours on constate par ailleurs que d’innombrables maghrébins « tiennent les murs » : allez donc vous promener dans les Tarterets par exemple….

        26/09/2014 à 11 h 36 min
        • Jaures Répondre

          Votre erreur est de penser que les maghrébins habitent tous aux Tarterets.
          Il y a 12% d’immigrés à Neuilly/Seine. Pensez-vous qu’ils soient éboueurs ?

          Bien sûr que des Français acceptent des métiers difficiles et peu qualifiés (cela n’a pas toujours été le cas). Mais ils n’y font pas carrière. Qui envisage de se lever chaque jour à 4h du matin pour être cariste à Rungis ? Il y a un turn-over incessant dans ces métiers où, justement on retrouve beaucoup d’immigrés.

          26/09/2014 à 13 h 12 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        mais VOUS @ Jaurès ! vos compétences sont à tous les niveaux que vous citez ! mais peut être n’ aimez vous pas VRAIMENT travailler ?

        27/09/2014 à 13 h 46 min
  • Martelentête Répondre

    L’angélisme des musulmans et le politiquement correct que les gouvernements successifs nous ont imposé pour nous faire avaler l’islamisation de la France, a finalement démontré sa désastreuse fourberie. Nous voici maintenant à regarder le musulman de la rue avec suspicion, comme un terroriste potentiel. L’intégration impossible de cette immigration massive sans contrôle de gens incultes et misérables a connu ses limites intolérables. Tous ces immigrés aurait dû être, pour commencer, obligés d’apprendre notre langue, notre laïcité et de respecter nos us et coutumes. En faisant de véritables citoyens, nous en serions pas à voir des drapeaux algériens sur le fronton des mairies; entendre chanter ou vociférer des slogans anti français; perpétrer des émeutes où tout brûle sur leur passage; voir brûler notre drapeau; demander des dérogations à nos lois; etc. Cette islamisation exponentielle et sans contrôle, nous fait peur car ces voyous (qui ne sont jamais inquiétés par la justice) montrent clairement la haine qu’ils ont pour les français non musulmans. Il faut savoir que 65% de « nos musulmans » ont un regard bienveillant pour ces terroristes. G.Bush fils ou Obama n’y sont pour peu de chose dans la haine du musulman pour l’infidèle. Tout est déjà écrit dans le coran, il suffit de le lire pour mieux comprendre, particulièrement quand il est écrit qu’en tuer un donne le paradis. Aujourd’hui cette haine est plus manifeste parce que ces mouvements islamistes en ont les moyens financiers et armés. Depuis 1300 ans Mohamed, lui même puis ses fidèles ont toujours fait la conquête par le feu et l’épée de toute terre infidèle.

    25/09/2014 à 18 h 36 min
  • Agathe Répondre

    On pédale dans la semoule !
    Ça n’aboutirait pas à une 3ème guerre mondiale ?

    25/09/2014 à 17 h 35 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      j’ aime bien dans  » la semoule  » cela fait très cuisine … locale !… personnellement, en vieux bédouin, je pense que les décisions prises sont  » mi-figues, mi dattes  » et que l’ ensablement c’ est pour bientôt

      27/09/2014 à 13 h 49 min
  • Hilarion Répondre

    A Jaurès 25 Septembre 9h 07  » Je ne dis pas que les colonisés valaient mieux, mais ce qui est sûr, c’est qu’ils n’avaient rien demandé ». Là mon cher Jaurès, ou vous êtes mal renseigné et succombez au psittacisme ambiant ou vous suivez délibérément la doctrine désinformatoire du politiquement correct. En effet, 1830 année de l’entrée de la France dans ce qui deviendra entre autres l’Algérie, est essentiellement motivée par trois siècles de razzias dont furent victimes toutes les côtes européennes de la mer méditerranée. Les habitants du littoral ayant dû se résoudre à fuir à l’intérieur des terre sans pour autant y trouver abri, les incursions pouvant déployer des milliers de pirates. Sur mer la situation était encore pire, tout navire marchand étant proie potentielle. Des raids allèrent jusqu’à remonter la Tamise. Des milliers de marins devinrent ainsi esclaves des barbaresques.
    Suivant l’ouvrage « Esclaves chrétiens, maitres musulmans » dont l’auteur est Robert C Davis professeur d’histoire spécialiste de l’histoire sociale de l’Italie, ce serait ainsi que durant trois siècles un million d’hommes de femmes et d’enfants européens auraient été enlevés et réduits en esclavage sur les côtes d’Afrique du Nord. Voici la description des populations des côtes nord africaines faite par Sir William Monson un observateur de l’époque « Leur habitants sont principalement des coquins et des renégats prêts à tout, qui vivent de la rapine, du vol et du butin, ont abjuré Dieu et toute vertu, et sont devenus des réprouvés aux yeux de la chrétienté tout entière…Ce sont des sortes de hors la loi, de scélérats vivant dans l’inimitié du monde entier, qui veulent bien reconnaître le Grand Turc comme souverain, mais jamais plus qu’il ne leur plaît » (Ce qui devint l’Algérie était alors sous une domination turque « relative » si l’on en juge à ce qui précède). Voilà qui change un peu du tableau à l’eau de rose que se plaît à décrire la gauche française. Il n’est pas nécessaire d’avoir fait l’Ecole Supérieure de Guerre pour savoir qu’une victoire n’est pérenne et la paix durable que si l’ennemi est investi ou envahi (au choix), seul moyen de l’empêcher de reconstituer ses moyens militaires et son organisation, ceci expliquant pourquoi la France fut contrainte de rester en Algérie. Les Russes, du temps de l’URSS échangeaient entre eux (et à voix basse) cette plaisanterie « Pour tous les peuples de la terre l’avenir est incertain, chez nous, c’est le passé » référence à la réécriture permanente de l’histoire en fonction de l’idéologie ou des intérêts) du moment.

    25/09/2014 à 16 h 49 min
    • Jaures Répondre

      Cher Hilarion, vous servez le discours habituel des colons: si on les envahit, c’est pour leur bien.

      Certes, et c’est un préalable que j’ai écrit et que vous citez, les colonisés ne valaient pas mieux que les autres. Mais, ce qui est sûr, c’est que s’ils ont pratiqué l’esclavage, ils ne l’ont pas inventé et n’étaient pas les seuls à le pratiquer.
      La traite des Noirs a duré deux siècles aux Etats-Unis. L’esclavage jusqu’en 1865. Cette période a été prospère pour les ports de France qui ont organisé plus de 4 000 expéditions négrières faisant la fortune entre autres de Nantes qui a capturé et vendu plus de 500 000 Noirs.

      Aurait-il été juste que la France et autres pays pratiquant traite et esclavage soient colonisés ?

      25/09/2014 à 17 h 46 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      je lui avais pourtant fait en son temps un petit cours d’ Histoire à notre @ Jaurès , mais que voulez vous les réflexes doctrinaux reprennent toujours le dessus !

      27/09/2014 à 13 h 52 min
  • druant philippe Répondre

    Sacré Jaures : dans ces textes de la Bible , il est fait mention de peuples très anciens dont j’ ignore s’ ils ont laissé des descendants en Israel / Palestine , c’est le passé !!!!!!!!!!
    Hic et nunc , c’ est Lise Lame qui pose problème et le coran appelle au meurtre nommément des mécréants : athées / polythéistes genre hindouistes) / juifs et chrétiens voire bouddhistes / sikhs ,…..
    L’ ennemi est identifié clairement et il faudra le traiter avec une extrème brutalité car ici , ou nous devenons des dhimmis ou nous nous battons férocement : la 2ème hypothèse sera celle que je choisirai .

    25/09/2014 à 14 h 55 min
    • Jaures Répondre

      Que les textes aient été écrits VII siècles avant ou après J.C, quelle importance ? N’importe qui peut y trouver la justifications des pires crimes. Et d’ailleurs ceux-ci ont été commis.
      Quant à prôner la violence, c’est exactement ce que qu’attendent les forcenés de l’EIIL: semer la haine dans nos démocraties est leur dessein dont vous vous faites le complice.
      Ne comptez pas sur moi pour en vouloir à mes collègues et amis Tunisiens et Algériens, des crimes commis par de sinistres abrutis. Trouvez d’autres exutoires à votre trop plein d’agressivité. Essayez le triathlon, ça calme.

      25/09/2014 à 15 h 20 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        Mr Druant a raison sur le FOND , mais est malhabile dans le choix des mots c.à d. dans la forme ce qui  » fragilise  » le résultat qu’ il escompte … Mon avis est le suivant : sans l’ aide des tribus arabes, kurdes etc … sur LE TERRAIN « , on  » n’ y arrivera pas … c’ est la raison pour laquelle il faut aider …. Bachar et ne pas prendre nos directives à ..Tel-Aviv ou ce qui revient au même chez B.-H. L. , ce qui est une constante aussi bien chez Hollande que chez Sarkozy

        25/09/2014 à 16 h 38 min
  • HOMERE Répondre

    Ne regardons pas derrière nous…aujourd’hui c’est l’islam l’ennemi et rien d’autre…..détruisons le et la paix règnera de nouveau….
    Sur l’engagement dans un commando,selon la proposition de quinctius,j’ai déjà donné et le djebel,le connais……le nettoyage des montagnes de Kabylie a été un modèle du genre de pacification et une opération militaire jamais reproduite ailleurs…en afghanistan les russes restaient dans leurs lourds blindés et les américains dans leurs bases retranchés….dans les Aurès,il en fut de même….la France est le seul et dernier pays à avoir vaincu à plate couture une armée révolutionnaire et marxiste….qu’on se le dise dans les chaumières et autres résidences de banlieues…..la Bataille d’Alger est aussi un modèle du genre….mais peut être que notre sénateur Romain va s’engager enfin dans la défense de notre pays ? peut être !!!

    25/09/2014 à 11 h 01 min
    • Jaures Répondre

      La nostalgie d’Homère est touchante.
      « Détruisons (l’Islam) et la paix régnera de nouveau » écrit-il.
      Comme si on avait besoin de l’Islam pour faire la guerre. Comme si la paix régnait quand l’islam n’existait pas, quand il était colonisé ou sous le joug de dictateurs !
      Ce sera plus difficile de « détruire » l’Islam que le catharisme. Catholiques et protestants se sont fait la guerre pendant 3 siècles.
      Pour quel résultat ?

      25/09/2014 à 11 h 35 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        Votre réflexion sur l’ Histoire, et donc sur l’ Humanité, est un peu répétitive et notablement raccourcie, mais surtout, et c’est là toute sa qualité contemporaine , elle est un  » amalgame « 

        25/09/2014 à 13 h 38 min
        • Jaures Répondre

          Répétitive, peut-être. Raccourcie, surement (je ne puis transcrire ici l’équivalent de deux volumes).
          Mais est-elle juste ?

          25/09/2014 à 13 h 57 min
          • quinctius cincinnatus

            amalgame ne vous suffit pas : par pitié, épargnez nous les deux volumes sur papier … bible !

            25/09/2014 à 14 h 15 min
          • Jaures

            Amalgame est lapidaire. Développez.
            Je me contenterai d’une copie double.

            25/09/2014 à 14 h 21 min
          • quinctius cincinnatus

            amalgame ? un bon dictionnaire suffit ! je ne vais pas perdre mon temps à  » enculer les mouches  » !

            27/09/2014 à 13 h 54 min
          • Jaures

            « L’aristocrate de l’esprit » s’encanaille dans le vulgaire.

            27/09/2014 à 15 h 29 min
  • frei Répondre

    Dans cette guerre à long terme contre le totalitarisme vert , il est évident que la victoire ne pourra pas être remportée par les seuls moyens militaires .Il faut donc engager une guerre idéologique et culturelle contre l’islam ,sans avoir peur de briser le tabou du « pas d’amalgame » : il faut le redire , l’islam est une supercherie historique ; il n’y a jamais eu aucune révélation divine adressée au pseudo prophète , mais bien plus certainement une inspiration satanique dont nous voyons les conséquences tous les jours .

    25/09/2014 à 9 h 08 min
    • Jaures Répondre

      Vous êtes plus enclin à croire à la révélation de Moïse devant le buisson ardent ?
      A la résurrection du Christ ?
      Pourquoi ne pouvons nous dire que ces croyances ne sont pas également des « supercheries historiques » ?

      25/09/2014 à 10 h 43 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Toutes les Religions,y comprises les Religions  » révélées  » , sont  » rationnellement  » des supercheries , ce n’ est donc pas le bon angle d’ attaque … contentons nous de parler de la vision de l’ Homme qu’ elles véhiculent , de leur philosophie en quelque sorte, et vous constaterez que le Judaïsme n ‘a rien à envier à l’ Islam, que Paul l’ Apôtre et nombre de Saints, authentifiés officiellement au Calendrier, pas davantage, et alors contentons nous sans nous prendre la tête dans des querelles byzantines et donc stériles , de lire, méditer et pourquoi pas préférer les paroles du Christ qu’il ait ou non  » triomphé de la Mort  » ( cette croyance n’ est pas, à ma connaissance , unique qui concerne le Fondateur d’ une Religion )

      25/09/2014 à 14 h 38 min
  • Boutté Répondre

    Lisez le Coran : Il y est dit de très nombreuses fois que le bon Musulman est en devoir de trucider ceux qui ne le sont pas . Rien de tel dans livres des autres religions . Les musulmans qui n’agissent pas ainsi sont donc soit des illettrés soit des mauvais musulmans , comme Boubakeur . Mais on y lit aussi que la dissimulation est une vertu si elle profite à l’Islam .

    25/09/2014 à 8 h 44 min
    • Jaures Répondre

      « Alors l’assemblée envoya contre eux douze mille soldats, en leur donnant cette ordre : Allez, et frappez du tranchant de l’épée les habitants de Jabès en Galaad, avec les femmes et les enfants. » (Juges 21 :10)

      « Eh bien, maintenant, tuez tous les garçons et tuez toutes les femmes qui ont connu un homme dans l’étreinte conjugale. Mais toutes les fillettes qui n’ont pas connu l’étreinte conjugale, gardez-les en vie pour vous. » (Nombres 31 : 17-18)

       » Pourtant le seigneur ton Dieu te livrera ces nations et jettera sur elles une grande panique jusqu’à ce qu’elles soient exterminées. Il livrera leurs rois entre tes mains, tu feras disparaître leur nom de sous le ciel ; aucun ne tiendra devant toi, jusqu’à ce que tu les aies exterminés. »(Deutéronome 7 :20-25)

      Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée.
      35 Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;36 et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison.(Matthieu ).

      Les exemples pullulent mais cela est inutile. N’importe quel texte idéologique, religieux ou non, peut servir de prétexte aux exactions. D’ailleurs ils ont tous donné lieu à exactions.

      25/09/2014 à 9 h 23 min
      • lavandin Répondre

        @Jaurès : les extraits de l’ancien testament que vous citez ne font pas partie des textes fondateurs du christianisme, mais ont largement inspiré le triste Mahomet il est vrai

        25/09/2014 à 10 h 16 min
        • Jaures Répondre

          Je répondais au post de Boutté: « Rien de tel dans les livres des autres religions ».
          Le dernier extrait est tiré de l’évangile de Matthieu.

          Quoi qu’il en soit, le christianisme n’a pas eu besoin d’un Coran pour accomplir les pires exactions.

          « L’Histoire est pleine de guerres de religions ; mais nous devons prendre le soin d’observer, ce n’est pas la multiplicité des religions qui a produit ces guerres, mais plutôt l’esprit d’intolérance qui animait ceux qui pensaient qu’elle donnait le pouvoir de gouverner. » Montesquieu.

          26/09/2014 à 16 h 41 min
          • tapedur

            Répondre au pro-musulman Jaures, c’est lui donner vie, c’est un faquin collaborateur.

            27/09/2014 à 8 h 48 min
          • quinctius cincinnatus

            le … socialisme non plus … en pire ; il est vrai qu’ à sa décharge , les moyens d’ extermination avaient beaucoup progressé !

            27/09/2014 à 13 h 56 min
  • maispasdutout Répondre

    Mais ces bouchers d’Allah ,ils ne sont que 5% de 1 milliard de musulmans . Ils sont 50 millions de fanatiques à vouloir égorger du non-musulman . Et , si ,en face ceux qui ne sont pas musulmans (6 milliards de gens ) se mettent de par le monde à capturer musulman-musulmane dans la rue ,dans le village , au sortir de la mosquée pour aller trucider , ce(tte) pauvre innocent(e) – car tous les musulmans ne sont pas de cons sanguin aires – dans une cave .. Ils sont combien de fois plus que 50millions de descendants de SS , de reîtres , de mercenaires ,de conquistadors qui feraient le job avec plaisir .

    24/09/2014 à 22 h 34 min
    • Boutté Répondre

      « cons sanguinaires »
      En effet tous ne passent pas encore à l’acte , soit par mollesse de foi soit pour n’avoir pas lu le Coran .
      Les descendants dont vous parlez sont désarmés et ont subi la castration de 70 de propagande ininterrompue .
      Ce sont pourtant les mêmes méfaits qui avaient conduit les Croisés à aller défendre l’accès des pélerins sur les Lieux-Saints de la Palestine que la récente invasion arabe leur interdisait sous peine de subir le sort que H.Gourdel .

      25/09/2014 à 8 h 55 min
  • druant philippe Répondre

    Ce malheureux (mais a-t-il bien été exécuté?) appArtient peut -être aux services secrets sous couverture de guide de montagne .

    24/09/2014 à 21 h 36 min
  • druant philippe Répondre

    Homere :

    les fanatiques vont sûrement commettre des attentats meurtriers en Europe / USA et attireront la haine contre eux et les autres muzz .
    Ils feront le travail pour nous !

    24/09/2014 à 20 h 41 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      pour l’ action des terroristes je propose d’autres … pistes, si j’ ose dire : le Qatar, l’ Arabie Saoudite , les E.A.U, Dubaï. par exemple et pour l’ exemple ! notez bien que ce sont des lieux que privilégie notre  » Revenant  »

      le bédouin

      24/09/2014 à 21 h 12 min
  • HOMERE Répondre

    Ils continuent à nous emmerder avec la colonisation….aucun français n’a de responsabilité dans la colonisation …on va pas se fustiger pour des faits qui n’ont apporter que progrès dans leurs pays ou les autochtones crevaient la faim et pourrissaient de maladies….notre civilisation leur aura montré la culture et la démocratie qui ont jeté aux orties depuis lors !!
    Vous avez vu notre compatriote décapité par ces saloperies de musulmans débiles ? que ne ferait on pas de prendre un de ces adeptes de cette religion dans notre pays pour le pendre place de la Bastille ? au hasard ils sont tous à foutre dans une grande poubelle et hop !!!
    Le Boubakeur qui fait sa mijaurée,minaudant sur le sort de notre compatriote…..lisent ils le même Coran ? va t on encore tolérer ces abrutis sur notre territoire ?
    Fuera les barbares….dehors les dingos de Mahomet ….
    Et…je suis poli !!

    24/09/2014 à 19 h 14 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      il faut être diablement inconscient pour aller s ‘ aventurer, pour son  » plaisir « , dans les montagnes de Kabylie ; l’ otage exécuté aurait du savoir que les  » maquis  » islamistes y pullulent et que les communautés montagnardes y sont même organisées en unités d’ auto- défense villageoise … mais Homère va y mettre bon ordre avec Sarko , B.-H. L. et leurs politiciens libyens ! peut être va t il même s’ engager dans le Commando Georges , ou dans un Commando de Chasse !

      24/09/2014 à 21 h 23 min
    • Jaures Répondre

      Homère, la conquête de l’Algérie a commencé en 1830. Je ne crois pas que la France de Charles X était l’avant garde de nos démocraties laïques.
      Et notre civilisation, dans les décennies qui ont suivi n’a été qu’une suite de révolutions, conflits mondiaux et guerres civiles qui ont semés mort et misère durant 1 siècle.
      Je ne dis pas que les colonisés valaient mieux mais ce qui est sûr c’est qu’ils n’avaient rien demandé.

      25/09/2014 à 9 h 07 min
  • DESOYER Répondre

    Guy,
    Qu’on le veuille ou non, Obama n’est pas à la hauteur. Il est inapte à résoudre une situation qu’il a contribué à aggraver en prenant la parti des djihadistes contre Bachar al Assad.
    Bush aussi était insuffisant, mais, moi qui te suis depuis longtemps, je sais que tu l’avais noté à l’époque. Bush avait trop laissé traîner la situation et il avait, en particulier, nommé un administrateur américain peu compétent.
    Si Mitt Romney avait été élu, il aurait sans doute fait mieux, notamment au niveau de la fermeté.
    Cependant, la présence de l’islam dans cette région en fait une poudrière, notamment du fait de l’affrontement entre sunnites et chiites.
    Vivement que tout ce petit monde se convertisse au christianisme!

    24/09/2014 à 15 h 18 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Obama suit son opinion publique ! avant l’ exécution du journaliste  » américain  » elle était opposée à une intervention , mais après l’,opinion s’ est comme on dit retournée … voilà ce que c’est que de gouverner avec l’ opinion … démocratique

      27/09/2014 à 14 h 00 min
  • DESOYER Répondre

    Français: n’exagérons rien. Maghrebins de nationalité française par suite de la bêtise des hommes politiques français depuis 40 ans.

    24/09/2014 à 14 h 00 min
    • Jaures Répondre

      Pourquoi 40 ans ? La colonisation est bien plus ancienne.

      24/09/2014 à 14 h 39 min
      • DESOYER Répondre

        Je parle de 40 années pendant lesquelles on a laissé entrer en France des gens qui n’ont rien à y faire.

        24/09/2014 à 15 h 20 min
        • Jaures Répondre

          Le problème c’est que pendant 30 années on est allé les chercher.
          Et même aujourd’hui, qui accepte un poste de plongeur dans une brasserie, terrassier ou agent d’entretien dans le métro ?

          24/09/2014 à 15 h 47 min
          • Frédéric Bastiat

            « Et même aujourd’hui, qui accepte un poste de plongeur dans une brasserie, terrassier ou agent d’entretien dans le métro » ?

            Sans doute pas vous puisque vous n’en branlez pas une du Lundi au Dimanche et de Janvier à Décembre.

            Pour le reste: « on est allé les chercher » « ils font le boulot que les Français ne veulent pas » = « arguments éculés ». Se pointer par exemple dans une banlieue quelconque en pleine après-midi pour constater sans problème qu’il n’y a pas un pingouin au travail.

            24/09/2014 à 16 h 10 min
          • LE KET

            MOI !

            26/09/2014 à 11 h 42 min
          • tapedur

            Il y a longtemps que le socialiste de service n’ a pas vu un chantier ou un restaurant car les maghrébins y sont de moins en moins présents, plus souvent il s’agit de tamouls ou des habitants des anciens des pays de l’est soit disant paradis de l’ouvrier.

            27/09/2014 à 8 h 54 min
  • Jaures Répondre

    Millière s’entête dans sa nostalgie de l’époque Bush alors que celui-ci n’a jamais rien maitrisé.
    En 2008, les milliers de soldats américains terrés dans leur zone verte ne servaient plus guère qu’à compter les attentats meurtriers et les milliers de réfugiés qui s’exilaient encore chaque jour.
    Le désastre de la guerre de Bush a tellement marqué les Américains que pour qu’ils suivent Obama dans cette nouvelle intervention, il a fallu les images atroces de journalistes égorgés.

    Que le Moyen-Orient soit aujourd’hui un chaos indescriptible est un fait. Les chiites font la guerre aux sunnites. Les dictateurs combattent les rebelles. L’EIIL attaque en premier lieu les Kurdes dont la Turquie voit d’un mauvais oeil qu’ils soient armés par l’occident tout en craignant que les islamistes s’approchent trop de son territoire. L’Iran veut faire partie de la coalition aux côtés des monarchies de Golfe ennemis ancestraux des Perses. Le Qatar et l’Arabie-Saoudite participent aux frappes contre des islamistes qu’ils ont financés pensant les manipuler contre Bachar. Ces mêmes islamistes libérés par Bachar pour qu’ils s’en prennent au rebelles mais qui aujourd’hui combattent tout le monde.
    Et encore, j’ai simplifié.

    Maintenant que l’EIIL soit un état ou non n’a pas la moindre importance. Il s’agit de guerriers sans scrupules qui s’approprient par la force biens et territoires profitant des faiblesses d’Etats et régimes en décomposition. La présence d’argent et d’armes attire là tout ce qui se fait d’assassins et de forcenés. L’Islam n’est qu’un moyen d’asservissement des populations.

    Ce marasme n’a rien d’historiquement original. L’Europe de 1914 ne présentait pas un visage bien différent avec des alliances hétéroclites, des Etats en décomposition, des nationalismes déchainés, des hécatombes absurdes et interminables avec à la clef la montée des extrémismes nazis et staliniens.

    Mais pour Millière, c’est simple: tout est de la faute d’Obama.

    24/09/2014 à 12 h 08 min
    • LE KET Répondre

      @ Jaurès :  » Mais pour Millière, c’est simple : tout est de la faute d’Obama.. »

      NON, Obama est le relais : pour ce qui est de la bouillabaisse actuelle au Proche et Moyen Orient, cela remonte un peu plus loin, en particulier avec les présidents H.Truman et Dwight D.Eisenhower artisans de la guerre froide.

      Les USA ont éliminé Mossadegh en Iran, car susceptible des créer des alliances socialistes-nationales avec la Syrie et l’Irak entre-autres pour arriver in fine à une puissance régionale arabo/laïque hors de l’orbite américano/sioniste et financée par les richesses pétrolières, à nouveau propriétés des nations….cf Michel Aflak, théoricien du baathisme.

      Ce sont ces velléités d’indépendance nationale ou ailleurs de colonies prospères et puissantes (dans ce qu’ils considèrent comme étant leur sphère d’influence) que les yankees combattent depuis 70 ans !

      Pas de bonheur autre que celui de « l’American way of life » : seul l’Oncle Sam décrète à QUI, Où et QUAND le Dieu dollar dispensera ses bienfaits !

      26/09/2014 à 12 h 04 min
    • Anomalie Répondre

      Pour paraphraser Henry Laurens, si vous avez compris quelque chose au Moyen-Orient, c’est qu’on vous l’a mal expliqué.

      Les certitudes de Guy Millière en la matière ne tiennent pas à l’épreuve des faits.

      30/09/2014 à 12 h 55 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        tiens le revoilà le  » siamois  » ! …

        en réalité le Moyen Orient est compliqué pour tout le monde [ Anomalie compris(e) ] excepté pour le …Bédouin ! … Juif compris !

        30/09/2014 à 13 h 15 min
  • druant philippe Répondre

    Poudrière générée ab origine par G. Bush fils et ses fumeuses armes de destruction massive : je déteste Obama mais je ne puis l’ accuser d’ avoir semé le chaos .
    Bravo les amerloques , vous n’ en ratez aucune !
    Que les Européens n’ aident surtout pas les yankees, fouteurs de merde universels et créateurs de ce bourbier .

    24/09/2014 à 11 h 18 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      exact … voyez mon  » commentaire  » ci-dessus …Guy Millière ne fait certes pas dans la subtilité et, au Moyen Orient la subtilité est le fondement même de la … réalité

      30/09/2014 à 13 h 18 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: