États-Unis : Le désastre Obama

Posté le août 29, 2012, 12:00
7 mins

La prochaine élection à la présidence des États-Unis aura lieu le 6 novembre prochain.

Dès lors que les États-Unis sont, et resteront longtemps encore (n‘en déplaise aux adorateurs de la Chine communiste), la première puissance du monde, c’est l’élection la plus importante du monde, et elle présente un choix clair, net et tranché sur lequel il serait utile de se pencher.
C’est pour donner les moyens de cette réflexion que je publie cette semaine un livre au titre sans équivoque : « Le désastre Obama ». J’explique ce désastre, documents à l’appui.

Parce que l’Europe est très profondément imprégnée de socialisme, on n’y voit pas les effets de la politique intérieure de l’administration Obama : celle-ci consiste à augmenter le nombre des pauvres, des chômeurs, des assistés divers, pour créer des relations de dépendance par rapport au gouvernement. Elle consiste à mettre l’économie sous tutelle et à multiplier les réglementations et les bureaucraties.

Le résultat est une succession de déficits budgétaires vertigineux, un endettement qui ex­plose et a conduit le pays au bord de la banqueroute.
Obama ne pouvant pas nationaliser les entreprises (encore qu’il l’ait fait transitoirement pour la General Motors), il a mis en place un capitalisme d’accointances à base de subventions massives envers certaines entreprises et de destruction d’autres entreprises à coups de réglementations.
L’économie américaine en subit lourdement les conséquences, et on devrait se souvenir davantage, en Europe, que l’économie américaine reste la locomotive de la croissance mondiale.

La réélection d’Oba­ma ne prolongerait pas seulement l’asthénie provoquée de l’économie américaine, mais elle prolongerait aussi la dé­pression européenne. Elle ac­centuerait l’essoufflement de la croissance asiatique, avec, à la clé, des troubles importants dans le futur proche.

Parce qu’en Europe, on n’a pas de vision globale du monde, on ne voit pas que la doctrine Obama en politique étrangère a une effroyable cohérence. Elle a eu pour conséquence la vague islamiste qui n’en finit pas de reconduire les pays du monde arabe vers le chaos, qui a conduit la Syrie vers un bain de sang atroce, et qui a mené le Proche-Orient au seuil d’une conflagration tenant à l’avancée du régime fanatique iranien vers l’arme nucléaire.

Cette effroyable cohérence doit être regardée en face, car ce qui se passe dans le monde arabe et dans le monde musulman nous concerne. Les musulmans sont nombreux en Europe, l’avancée de l’islam radical dans les pays arabes ne peut que signifier une radicalisation des musulmans installés en Europe.

La doctrine Obama concerne aussi la Russie – à laquelle Obama a promis d’être plus « flexible » en cas de réélection, message reçu par Poutine – et la Chine qui, déstabilisée intérieurement par un déficit de croissance, montre des appétits militaires régionaux de plus en plus vastes.

Une réélection d’O­bama signifierait da­vantage de pouvoir accordé à des in­stances internationales impuissantes et soumises au pire et, par là même, davantage de pouvoir accordé à un cartel de dictatures, Chine, Russie, Vene­zuela… Elle exacerberait les risques de guerre.
Parce qu’Obama est très à gauche, on a, en Europe, l’impression qu’il est plus européen que son concurrent, ce qui est tout à fait inexact :

Obama vient du gauchisme pro-islamique et tiers-mondiste et n’a rien à faire de l’Europe.
On se plaît à caricaturer le conservatisme américain et le ticket républicain Romney-Ryan. En traitant du désastre Obama, j’évoque aussi le projet conservateur, en soulignant pourquoi il serait plus fécond pour l’Amé­rique et le monde.
Une fois de plus, je le crains, je serai seul à évoquer ces points de manière précise et détaillée, et je le regrette.
Face à l’élection la plus importante du monde, disposer des moyens de réfléchir devrait être la moindre des choses. Les journalistes français auront le livre : la balle est dans leur camp. À défaut, le livre est à votre disposition.

Guy Millière
Le désastre Obama
Tatamis
200 pages – 15 €
À commander auprès de
notre service abonnements
(+ 5 € de port)
(4 Vérités-DIP 18 à 24, quai de la Marne 75164 Paris Cedex 19
En vente SUR AMAZON

41 réponses à l'article : États-Unis : Le désastre Obama

  1. grepon

    05/09/2012

    Pour mieux comprendre Obama, l’essentiel a ete explique en 2008 par Dinesh D’Sousa dans son ouvrage "The Roots of Obama’s Rage".    D’Sousa vient de sortir un film entitre 2016, sur environs 1800 ecrans a travers les Etats-Unis, faisant numero 3 en chiffre d’affaires le premier weekend.    

    A regarder les sondages aujourdhui, il se peut, il se peut seulement, que Obama ET candidats Democrat a des milliers de postes elu a travers la nation s’essuivent un echec cuisant.   Je l’espere tres fort, bien sur, car le Republic est dans la balance, avec disparition assez soudain du pax americana.    Le Cour Supreme, sinon, deviendrait un machin des etatistes, et la Constitution tombera sous une suite de decisions progressiste pro-etatiste au possible.   L’humanite dans son entier suffirait gravement.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    04/09/2012

    @ druantphilippe

    vous êtes équitable parce que vous êtes lucide …  une qualité qui tend à devenir rare par nos jours ( d’anathèmes )

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    04/09/2012

    @ VOZUTI

    Pour la première fois un système de  surveillance de la zone  qui est le plus sophistiqué au monde vient d’être installé dans le Néguev  avec UNIQUEMENT des techniciens et des officiers américains pour le piloter …  si après ça vous pensez encore qu’Obama abandonne Israel , c’est que vous ne suivez pas bien l’évolution géo-politique de la Région !

    Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    04/09/2012

    Réponse typique de l’intervenant Jaures. Un conseil municipal composé d’autochtones ayant été voté avec une majorité de voix étrangères a droit au chapitre lors du vote sénatorial. Cela n’a certainement pas échappé à l’intervenant, mais la langue de bois socialo a toujours le dessus.

    Répondre
  5. Laudance

    04/09/2012

    C’est Mitt Romney qui a été désigné comme adversaire de Barack Hussein Obama. Mais peu importe pour moi. En effet, même s’il s’était agi de Tartempion ou de Truc-Machin-Chose, cela m’aurait convenu, pourvu qu’il débarrasse les USA et l’Occident de leur ennemi installé à la Maison Blanche depuis quatre ans au cours desquels il a largement dépassé Jimmy Carter en tant que pire président des Etats-Unis d’Amérique. Quand Guy Millière parle de désastre à son sujet, je ne peux donc que lui emboîter le pas et déplorer les dommages occasionnés par ce faux messie, mais vrai produit de marketing, authentique charlatan et dangereux dhimmi. Si les Américains le laissent encore faire, il poursuivra la transformation de son pays en une nouvelle sorte de social-démocratie à l’européenne dont on connaît les méfaits et déboires. Européen convaincu au début du projet d’union au coeur du Vieux Continent, je ne l’ai pas quitté pour retrouver la même chose de l’autre côté de l’Atlantique, c’est-à-dire une autre clique de socialistes même si, en Amérique, ils sont moins archaïques qu’en France, par exemple, où leur emprisonnement idéologique est tel qu’il a fait d’eux les fossoyeurs de la République. Alors tout sauf ça aux USA !

    Répondre
  6. Anonyme

    03/09/2012

    @Jaures,

    Puisque vous ne semblez pas entendre raison, je vous demande de ne plus poster de commentaires sur les articles de Guy Millière pour ce mois de septembre.

    Répondre
  7. Jaures

    03/09/2012

    Cher webmasteur, si mes arguments sont répétitifs, n’est-ce pas parce que l’auteur que j’interpelle l’est également dans ses sujets abordés ? A combien de réfutations avons-nous droit pour un même argument contestable ? Si Guy Millière ne souhaite pas être contredit, qu’il demande que ses éditos ne soient plus publiés sur ce site ou qu’ils ne soient plus ouverts à la discussion. Je rappelle que le corps de mes interventions comporte des citations du même auteur. Que ne demande-t-il d’être exclu de la rubrique archive ?

    Hans, les élus aux municipales de nationalité étrangère ne pourraient participer aux élections nationales, donc aux sénatoriales. Je rappelle que plusieurs pays européens ont déjà mis ce droit en place (Belgique, Danemark, Luxembourg,…) et même ailleurs comme au Maroc, au Chili, en Colombie,…

    Druantphilippe, mes chiffres sont vérifiables aisément (tapez "taux de fécondité pays" sur votre clavier, vous l’avez instantanément). Les pays du Maghreb ont une natalité en forte régression depuis de nombreuses années. Par ailleurs, la communauté malienne en France est estimée à 80 000 personnes (rapport du Sénat), cela ne peut influer sur la natalité d’un pays de plus de 65 millions d’habitants. Il faut que la Raison prenne le pas sur le fantasme.

    Répondre
  8. Anonyme

    03/09/2012

    @Jaures,

    Guy Millière envoie des articles à un journal papier : les 4 Vérités Hebdo, ce journal diffuse ensuite les articles sur son site Web.
    Il ne s’agit donc pas de poster des messages sur un forum public.

    Votre interpellation systématique de l’auteur avec des arguments très répétitifs est donc malvenue.

    Répondre
  9. HansImSchnoggeLoch

    03/09/2012

    L’intervenant Jaures omet de dire que le résultat des élections municipales a une influence sur la composition du Sénat. Il semble donc qu’il ne connait pas très bien le fonctionnement de ce pays. Mais il est vrai qu’il n’est pas à une inconsistance près.

    Répondre
  10. druantphilippe

    03/09/2012

    @Jaurès :

    vous ne valez guère mieux que Millière ,mais lui , au moins , m’ amuse beaucoup ^par ses prévisions pratiquement toujours foireuses (l’ Elisabeth Teissier de la politique) , son mondialisme niais et sa vaine opposition au malthusianisme !
    La natalité mahométane  de type lapiniste (familles maliennes avec 6 enfants par exemple ou algériennes,…) est largement responsable de l’ augmentation de la population en France la faisant passer de 1.5 à plus de 2 et de la grave insécurité qui y règne .
    Ce pays dont la densité démographique moyenne dépasse les 100 habitants / km2 est largement surpeuplé !
    J’ ai de sérieux doutes sur les chiffres de la natalité maghrébine (sauf en Tunisie) quand on sait que 50% de leur population a moins de 20 ans .

    Répondre
  11. grepon

    03/09/2012

    John, il faut comprendre tout de meme que les noirs ont vote tres tres majoritairement democrate depuis l’epoch de FDR.   (Avant, ils ont vote Republican, le parti de leur liberation.)     En 2008, ils ont vote en plus grande nombre, au lieu de s’abstenir.   En 2012, reste a voir si ils prendront la peine a voter autant qu’en 2008.   Je suppose qu’ils soritiront voter un peu moins qu’en 2012, et ils voteront un peu moins massivement pour Obama qu’en 2008.   Un petit peu moins, car Obama n’a rien livre sur ses promesses, objectivement, et l’impacte sur les noirs a ete pire que sur d’autres groupes identitaires agrees par l’etat.

    A regarder la propagande Democrat, ils croient que la marge le plus importante a gagner, sera la vote des femmes.    Les femmes votent plus a gauche/etat-providence/services gratuites/protections tutti-frutt que les hommes, alors les Democrats essaient de trouver discours pouvant leur degouter avec les Republicans.     Le rhetorique ne vole pas tres haut.   Il parait qu’il y a un "Republican War on Women" riem de moins.

    Répondre
  12. Jaures

    02/09/2012

    John, pardonnez-moi mais je crois que vous mélangez plusieurs choses. Il n’a jamais été question que les immigrés élisent des députés, leur participation n’est prévue que pour les élections municipales. Par ailleurs, les députés peuvent être de nationalité française et musulmans, comme ils peuvent être juifs, chrétiens athées,…Si vous jugez qu’on ne peut être député et musulman, il faut retirer à ceux-ci leur nationalité. Sinon, ils peuvent être élu et Dray a raison de dire que les écarter a priori serait discriminatoire.
    Ensuite, concernant la démographie, les cas de la France et des Etats-Unis sont très différents. Ainsi, les pays du Maghreb ont une démographie proche de celui de la France (Algérie: 2,26 pour 2,01 en France), et dés la deuxième génération, les taux se rejoignent. Aux Etats-Unis, l’écart est déjà un peu plus important avec les pays latinos mais celui-ci se maintient une fois les arrivants installés du fait que ces communautés sont très concentrées sur certaines villes et Etats où elles sont majoritaires et reproduisent largement leur mode de vie. C’est ce qui explique que la minorité hispanique sera sans doute majoritaire dans deux décennies, ce qui n’est évidemment pas le cas des populations maghrébines en France.
    Enfin, je vous engage à ne pas vous réjouir à l’avance des bienfaits d’une guerre. On a rarement vu dans l’Histoire qu’un conflit amène autre chose qu’une boucherie dont de plus en plus les civils sont les victimes. Et rien ne dit, même si l’issue en était "positive" que vous et vos proches seraient là pour vous en réjouir.

    Répondre
  13. HOMERE

    02/09/2012

    L’Empire Romain est mort de la mixité ethnique et de la baisse de la démographie comblée par des apports externes barbares….comme en France très exactement prochainement.

    Aus USA,la reconquête des latinos sur l’ouest américain est en voie de réussir à créer une identité ethnique propre avec des valeurs,des moeurs,une religion,des lois et une langue.Obama a crée les conditions sociales pour accélérer le phénomène invasif des USA par les Mexicains et autres Cubains ou Porto Ricains.Les autres nations ne sont pas en reste pour s’installer aux Etats Unis,créant ainsi des conditions identiques à celles qui ont prévalu lors de la chute de l’Empire Romain.

    En décadence avancé,nos pays Occidentaux subiront le même sort et périront des mêmes maux……s’ils ne se resaississent pas rapidement et violemment  !!

    En ce qui concerne Jaurès,je serai bien plus sévère que vous……son pathos tient plus à confirmer ses propres convictions,que d’exprimer des opinions personnelles qui seraient suceptibles d’apporter aux débats autre chose que des poncifs glanés ci et là dans les bibliothèques syndicales garnies d’ouvrages dont on devine aisément les teneurs…..son ton professoral n’est autre qu’un aveu d’absence de personnalité.

    C’est mon opinion…et je la partage !!

    Répondre
  14. John

    02/09/2012

    "Hélas New-York ou même Paris ne sont pas des sociétés ethniquement homogènes. Mais ce qui passe aux states … même difficilement se traduira par un risque de guerre civile en France genre sarajevo."

    Des conflits ethniques risquent également d’éclater dans certaines parties des USA, quand la population latino sera devenue un peu trop nombreuse dans certains états… il y aura alors des frictions ethniques de plus en plus nombreuses entre latino et WASP, je le crains.

    Répondre
  15. John

    02/09/2012

    En tout cas, je ne sais pas si vous avez déjà vu cette vidéo là : c’est un discours de Julien Dray. Et à mes yeux, c’est lamentable :
    https://www.youtube.com/watch?v=RkYnWk7YnUc&feature=related
    Son discours est le suivant :
    – L’immigration (et l’islam) sont une chance pour la France
    – On a tout fait pour "exclure" les immigrés de la communauté nationale (c’est qui ce "on" ?? On frise la parano, là ! Qui est à l’origine de ce "complot contre les immigrés" ?)
    – Le fait que l’on demande aux immigrés de s’assimiler au sein de la communauté française est un véritable crime. (En quoi ? Le fait d’encourager des immigrés à s’assimiler est au contraire un signe qu’on les encourage à s’insérer dans la communauté nationale, et pas qu’on les exclut, non ?)
    – Par le biais de l’éducation, des médias, de l’école etc. on doit apprendre à la France à se regarder dans la diversité telle qu’elle est. Et à comprendre que son avenir, c’est le métissage.
    – On ne peut pas réduire la France à son origine chrétienne.

    Ce qui signifie que désormais, ce n’est plus aux nouveaux arrivant de s’adapter à leur pays d’accueil. Mais c’est le contraire, c’est le peuple français qui doit, désormais, apprendre à s’adapter à la présence d’immigrés provenant d’horizons culturels radicalements différents, quitte à perdre son identité.

    Julien Dray est membre du PS, et, depuis la victoire de François Hollande, nous sommes dirigés par ce type d’hommes politiques.
    Je ne veux pas en tirer de conclusions trop hatives, mais je pense qu’avec de tels dirigeants, notre pays a beaucoup de chance pour perdre très rapidement son identité culturelle si nous ne ferons rien. Et il risque fort de devenir, d’ici quelques décennies, un état islamique. Je me souviens très bien que sur ce forum même, certains refusaient de voter Sarko pour faire barrage au PS, eh bah, ce serait bien, maintenant que Hollande a été élu, qu’ils prennent conscience des graves conséquences de cette arrivée au pouvoir.
    Qui plus est, dans son discours, Julien Dray souhaite également que l’assemblée nationale soit à l’image de cette diversité, et qu’il y ait un certain nombre de circonscriptions qui soient représentés par des députés en provenance de l’immigration(ces députés seront, très probablement, musulmans et maghrébins). Or, son souhait a de fortes chances de se réaliser… sauf que les conséquences seront beaucoup moins roses que ce qu’il imagine. En effet, le jour où celà se réalisera, les immigrés voteront probablement… pour des députés islamistes, qui réclameront la réislamisation des quartiers à forte population immigrée.

    Cessons de nous cantonner au cas français, et abordons le problème d’un point de vue plus large. Je pense sérieusement que, aussi bien aux USA que dans les pays européens, nous sommes dirigés par des hommes politiques qui n’aiment pas l’Occident. Après avoir connu une brève poussée conservatrice (Bush aux USA, Sarko en France etc.) nous entrons dans une ère où nos dirigeants n’ont plus envie de se battre pour préserver la civilisation occidentale, mais en plus, sont prêts – par le biais de l’immigration-invasion notamment – à accélérer son déclin. Or, son souhait a de fortes chances de se réaliser… En ce qui concerne la démographie, d’ici quelques décennies les USA, la France et d’autres pays risque de ne plus être majoritairement peuplés d’Occidentaux.
    Or, son souhait a de fortes chances de se réaliser…
    Ces nouveaux dirigeants n’ont pas envie, non plus, de se battre pour la démocratie (contrairement aux néoconservateurs). Assad continue à exercer sa dictature et l’Iran menace d’utiliser l’arme nucléaire, et ni la France, ni les USA ne veulent intervenir. Hollande parle timidement d’intervenir si Assad venait à utiliser des armes chimiques. Oui mais s’il ne les utilise pas ? Il pourra continuer à exercer sa tyrannie ? 
    Le Sud-Est de la France est en proie à la guerre des gangs, des mafieux originaires du Caucase et notamment de Tchétchénie s’y installent, où ils tendent à remplacer les albanais.
    On le voit, le déclin démographique des occidentaux débouchera probablement sur un renforcement des dictatures, du terrorisme, du djihad et du crime organisé dans le monde entier. 
    Alors que faire ?
    Est-ce que la voie "démocratique" (voter pour le Front National) est la bonne solution ? Il y a de fortes chances que non. Le Front National a très peu de chances d’arriver au pouvoir. Parce que les immigrés et descendants d’immigrés non-occidentaux représentent déjà un gros pourcentage de la population dans nos pays. Et il y a beaucoup de chances pour que ces immigrés votent pour des dirigeants comme ceux que je viens de décrire, qui n’ont pas envie de défendre l’Occident, et qui sont prêts à y accueillir encore plus d’immigrés.
    Donc je crois plutôt au scénario annoncé par Guillaume Faye dans ses principaux ouvrages (Avant-guerre, l’Archéofuturisme, la Colonisation de l’Europe). Je pense qu’il faut attendre que les populations occidentales réagissent. Dans les prochaines décennies, le pourcentage de non-occidentaux va continuer à s’accroitre. Ces non-occidentaux seront probablement représentés, dans nos Parlements, par des députés issus de l’immigration. De plus, lorsque le taux d’immigrés non-occidentaux sera trop élevé, un seuil sera atteint, et un conflit. Il y a de fortes chances aussi pour que, avec le printemps arabe, on assiste à une Révolution islamique (à côté de laquelle la révolution islamique iranienne de 1979 fera pâle figure), ce qui déboucherait sur un conflit majeur entre pays musulmans et pays non-musulmans (et au cours duquel l’Europe, la Russie et les USA seraient obligés de combattre). Si un tel conflit venaît à se déclancher, je pense que les musulmans vivant en Occident risquent de s’en prendre aux non-musulmans et que celà débouchera sur un conflit intercommunautaire.
    Et donc je pense sérieusement qu’une guerre serait certes douloureuse, mais si nous sommes suffisament intelligents, elle pourrait être l’occasion de séparer le "bon grain" de l’ivraie, c’est à dire, les immigrés voulant devenir des européens ou des occidentaux, de ceux qui ne le veulent pas, de nous débarasser de ceux qui ne veulent ni s’intégrer, ni s’assimiler à la société française. Et de redémarrer sur de bonnes bases (une forme de retour à zéro en quelques sorte).
    Celà pourrait également être une occasion de nous débarasser définitivement des hommes politiques collabos ayant trahi l’occident (car de toute manière, si un tel conflit venait à se déclarer, celà signerait la fin de leur carrière, à moins qu’ils ne décident de changer définitivement de ligne de conduite).

    Répondre
  16. Magne

    02/09/2012

    Je pense ( je peux me tromper ) que Mitt Romney va être élu , pour la seule bonne raison : l’économie . Il prévoit de s’autoriser à puiser dans les réserves minières des Etats Unis . Jusqu’à présent , par exemple pour le pétrole et pour le gaz , les  » Américains  » achetaient à l’Arabie saoudite et attendaient la fin du pétrole arabe pour ouvrir les réserves de leur pays qui dépassent de beaucoup celles du Golfe et de l’Arabie Saoudite . Avec cette énergie sûre et relativement bon marché , il est certain que tous les pays vont s’aligner . La couleur de peau ( jaune , blanc , noir ) est une  » blague  » pour gens pauvres en argent et souvent en esprit . Les pétrodollars du Golfe sont pour les riches , la Shari’ah pour les pauvres . Débarrassé de la pression du pétrole ( il n’y a pas que du pétrole et du gaz aux Etats Unis , mais de tout )que va faire Romney . Il ira sûrement vite , très vite , notamment au Moyen Orient .

    Répondre
  17. F

    02/09/2012

      @ John
      Tout à fait. Une petite rectification cependant, l’opposition représentait au soir du 6 mai (parce qu’aujourd’hui c’est bien plus), 48,5% et pas 45%.
       Même si nous sommes des nouilles, il ne faut pas exagérer l’enthousiasme suscité par "Sa Molle Normalitude" au soir de l’élection…
     

    Répondre
  18. quinctius cincinnatus

    02/09/2012

    @ John

    ou plus exactement  ne serait il pas plus adéquat de dire   : " ….  dans une société CULTURELLEMENT  homogène " …

    Répondre
  19. vozuti

    02/09/2012

    obama a décidé de lacher israel,en coupant le déploiement en israel d’un système anti-missile qui était prévu de longue date.cette décision intervient pour dissuader une frappe d’israel  sur les sites nucléaires iraniens prévue cet automne.il est de plus en plus clair que le but d’obama est de laisser l’iran obtenir la bombe atomique.

    Répondre
  20. Toni

    01/09/2012

    En tout cas, d’après moi, celà confirme une chose : une politique cohérente n’est possible que dans une société ethniquement homogène … vous dites John

    Hélas New-York ou même Paris ne sont pas des sociétés ethniquement homogènes. Mais ce qui passe aux states … même difficilement se traduira par un risque de guerre civile en France genre sarajevo.

    Mais ça le camarade jaures ne veut ou ne peut pas le comprendre …

    le truc à bien se rappeler est que nous les blancs ne sommes pas majoritaires et ne sommes plus les maîtres du monde comme en 1914, tout ça s’est terminé … Et les minorités se torchent bien les pieds de nos beaux principes et de ceux du camarade jaures … sur ce dèrnier point je ne leur donne pas tort cependant.

    Répondre
  21. John

    01/09/2012

    @F : en fait… je suis d’accord avec vous.
    Certes, je pense que maintenant qu’Obama et Hollande ont été élu, il faut aller de l’avant… essayer de préparer l’avenir.
    Mais au fond, j’aurai largement préféré que ce soit John McCain qui ait été élu en 2008… de même que j’aurai largement préféré que ce soit l’UMP qui passe en 2012, et pas le PS.
    J’ai voté pour le FN au premier tour, et pour l’UMP au second tour.
    Une majorité de Français ont souhaité la victoire de François Hollande, pour diverses raisons…  Peut-être que, par mauvaise foi, ils ont attribué à la droite la responsabilité de l’actuelle crise économique, et qu’ils se sont imaginés que la gauche aurait une politique plus "juste" ou plus "humaine"…
    Je ne fais pas partie de cette majorité là. Je fais partie des 45 % restants. Je n’ai aucune honte à l’affirmer.
    J’estime qu’une nation doit être gouvernée par des dirigeants avec un programme politique pertinent. Pas par des hommes qui se contentent de gesticuler, de hurler, de dénigrer leur adversaire, sans rien proposer d’intéressant dans leur programme politique.
    On verra bien à quoi la politique de François Hollande va nous mener, même si j’ai beaucoup de mal à croire qu’avec un programme aussi creux, il soit capable de faire grand chose.

    Répondre
  22. John

    01/09/2012

    Ok je comprends mieux Grepon.
    En fait, pour résumer en quelques mots, Obama va gagner les élections grâce aux votes issus des minorités ethniques (et des marginaux). Exactement comme François Hollande en France, en fait. Ce dernier, lui aussi, doit en grande partie sa victoire au vote des minorités ethniques (notamment de la minorité  arabo-musulmane qui ont voté à plus de 90% pour lui), et des marginaux également.
    Eh bah avec ça on n’est pas dans la merde.
    En tout cas, d’après moi, celà confirme une chose : une politique cohérente n’est possible que dans une société ethniquement homogène.

    Répondre
  23. Toni

    01/09/2012

    Jaures, je vous réponds le plus calmement possible à propos du fait que je vais me tirer avec la caisse à l’étranger … Une fois installé à l’étranger, il restera encore mon compte bancaire à liqui der d’accord ?

    Les sous que j’aurais laissés en France, je pense les léguer à une association … s’occupant de personnes défavorisées dès la naissance.

    L’autre partie de la caisse (quand même mon argent jusqu’à preuve du contraire), je m’en servirai pour m’installer dans le pays et me payer l’avion pour y aller.

    ça vous convient monsieur le schtroumph moralisateur ?

    Je suis prêt à réaliser ce scénario en ayant mais par dessus la tête de gens comme vous …

    On ne supporte plus la moindre remarque comme vous dites … Mais ça va 30 ans que vous nous empoisonnez l’existence en France …

    Mais continuez Mr jaures et un jour je vous assure que quelqu’un va vraiment prendre la mouche avec vous. Un mec genre Ribéry ou Anelka qui ne se privera de vous dire zut, chanceux vous serez si il ne fait que dire zut d’ailleurs.

    Répondre
  24. HansImSchnoggeLoch

    01/09/2012

    Guy Milliere, je rejoins votre analyse. Il y a dans le comportement de l’intervenant Jaures quelque chose de juvénile qui ressemble à s’y méprendre à la réaction d’un adolescent qui découvre pour la première fois les multiples possibilités de sa liberté. Laissons le s’émousser ses cornes et espérer qu’il rentrera dans les rangs une fois plus mature. Personnellement je ne lui donne pas beaucoup de chances car à 40 ans et plus la plupart des gens ont compris le rythme de la chanson.

    Répondre
  25. Jaures

    01/09/2012

    Cher Guy,contrairement à ce qui transparait dans votre dernier post, il n’y a pas la moindre haine dans mes propos. Je ne traite jamais qui que ce soit de "crétin", de "cerveau ravagé" ou "d’analphabète" sous prétexte qu’il ne partage pas mes idées. J’ai une autre conception du dialogue.
    Contrairement à ce que vous dîtes, j’ai lu plusieurs de vos livres ( j’en ai parfois cité des passages à l’appui de mes interventions) dont certains que vos plus fervents supporters ne connaissent sans doute pas ("Mise à mort des cultures populaires", par exemple). Croyez-vous donc qu’il suffise de vous lire pour être convaincu ? Ne pensez vous pas que vos opinions soient pour le moins discutables ? A quoi sert de publier des articles sur un forum si ce n’est pour en confronter le contenu à des contradicteurs ? Vous écrivez sur un ton volontiers polémique et pamphlétaire mais vous ne supportez pas la moindre remarque, le plus petit doute, l’embryon d’une contestation. Mon sentiments est que vos convictions sont plus de forme que de fond et que vous même n’êtes dupe de vos turpitudes intellectuelles que je souligne ici régulièrement.
    En tout cas, je ne tomberai pas dans l’invective gratuite du genre "On n’enlève pas à un chien l’os qu’il se plait à ronger". Cela ne révèle pas un esprit serein, aux idées solides et à l’engagement sincère.

    Répondre
  26. guy milliere

    01/09/2012

    @HansImSchnoggeLoch. Je n’envoie pas celui qui signe Jaures se faire voir ailleurs, car je pense qu’il souffre d’une obsession compulsive, et que son seul centre d’intérêt dans la vie est de s’adonner à la haine qu’il me voue. Pour ce qui me concerne, je l’ignore et je ne lui réponds plus. Je préfère être compassionnel: qu’il se défoule et fasse ses petites fiches avec son petit esprit, si cela lui fait du bien, je ne vais pas l’en priver. On n’enlève pas à un chien l’os qu’il se plait à ronger. Celui qui signe Jaures ne lira aucun de mes livres, et c’est tant mieux. Il aurait mal à la tête, et il n’y a pas de dessins à colorier à l’intérieur. Qu’il ronge son os, fasse ses petites fiches, et qu’il soit heureux ainsi. Je lui souhaite une longue vie. Et qu’il continue à se défouler…

    Répondre
  27. quinctius cincinnatus

    31/08/2012

    Rassurons Guy Milliere : l’Université du Colorado ( qui " prédit " avec justesse les résultats depuis 1980 ) donne Mitt Romney gagnant ( Political Science § Politique )

    et curieusement ce n’est pas un vote " en faveur " du Mormon , mais celui d’une déception … ( amoureuse  ? )

    Répondre
  28. Jaures

    31/08/2012

    Cher François, je ne vois pas où il y a de la haine dans mes posts sur Millière dont le corps est constitué de ses propres propos. Je considère simplement que sa littérature relève de l’imposture intellectuelle et c’est pour cela que j’interviens régulièrement. Comment se présenter comme un Economiste sans avoir à aucun moment fait preuve de clairvoyance ou apporté des idées originales et concrètes se contentant de paraphraser comme je l’ai montré ailleurs, Pascal Salin  ? Comment se définir comme philosophe quand on se contente d’égrener des théories anciennes de manière dogmatique sans le moindre recul critique (cela s’appelle être philodoxe) ? Comment enfin se dire "spécialiste des Etats-Unis" et collectionner les propos contradictoires, les prédictions inexactes avec pour seule grille de lecture celle du néoconservatisme ?
    Sa seule qualification est son engagement partisan et ses propos doivent donc être considérés à cette aune, non à celle d’une compétence reconnue et patente.

    Pi, la communauté noire vote depuis toujours démocrate à plus de 80%. Mais c’est aussi dans cet électorat que l’on trouve le plus d’abstention. Bâtir son élection sur une simple communauté minoritaire serait une gageure. Obama était majoritaire également chez les femmes, les jeunes, les hispaniques,…Une campagne communautariste vous fait perdre d’un côté ce que vous gagnez de l’autre, c’est inopérant. Les élections américaines se jouent bien souvent sur 1 à 2 points (Bush a été réélu, dans un contexte favorable, avec 50,73% des voix). On sait que le mode de scrutin américain transforme ce type de victoire étriquée en triomphe (comme les élections législatives françaises). Ce sera probablement le cas dans 2 mois. Enfin, je ne sais pas où vous avez vu en France une "joie hystérique" en 2008.  En ce qui me concerne, quelques jours avant l’élection d’Obama, j’avais dans ces colonnes écrit ceci:
    "Ensuite, pour ce qui est de l’économie, Millière peut dormir tranquille: Ernest-Antoine Sellière, qui s’y connait,  vient de donner sa bénédiction au candidat démocrate. Le marché restera roi aux Etats Unis, même avec quelques aménagements qui ne lui feront que le plus grand bien: une assurance maladie pour chacun n’a jamais tué personne. Et ce n’est pas encore fait." (les 4V 30/10/2008)
    Vous appelez ça "une joie hystérique" ?

    Répondre
  29. pi31416

    31/08/2012

    Il était évident qu’Obama était assuré d’être élu, les Démocrates ayant joué la carte communautariste raciale. Il y a 13% d’afro-américains aux USA qui normalement votent 50/50. Les Démocrates ont fait le pari qu’ils voteraient à 90% pour Obama par affinité raciale. 90% au lieu de 50% c’est 40% de boni. Avec 13% d’électeurs concernés cela fait 0.13*0.4 = 5.2 points d’avantage pour le candidat démocrate, de quoi faire basculer les résultats en sa faveur. Pari gagné. Obama sera-t-il réélu? Le jeu de la carte raciale va-t-il encore remporter le pli décisif? Allez savoir.

    Une seule chose est sûre: Obama est un président jetable. «Jetable» comme dans «mouchoir jetable». A la moindre incartade ses maîtres qui l’ont créé s’en débarrasseront tout simplement en permettant à la lumière de se faire sur lui, révélant qu’il n’est pas "natural-born American" et était donc inéligible. Je ne pense pas que cela risque d’arriver: Obama est un pantin, rien de plus, et un pantin ça ne se révolte pas contre ceux qui tirent ses ficelles.

    Je me souviens des explosions de joie hystérique qui ont accueilli son élection en Europe, à Berlin notamment. Les gogo gaga bobo baba-cool ne se sentaient plus pisser. Novembre nous apportera-t-il encore le spectacle de pantins qui dansent? Je ne sais pas, mais en pareils cas, j’ai tendance à m’en rapporter au jugement des clients des bookmakers anglais. Car eux "mettent leur argent où ils ont la bouche" (put their money where their mouth is) de sorte que s’ils se trompent dans leur pronostics ils paient leur erreur de leur poche, ce qui n’est pas le cas des journaleux et Net-radoteux comme notre excellent commentateur et gourou le camarade Jaurès.

    D’après les clients des bookmakers anglais les Américains vont encore avoir à se farcir cinq ans de Yankee Doodle Golliwog. Mais il y a encore loin d’ici à novembre. Vous pouvez surveiller l’évolution des cotes ici:

    http://www.oddschecker.com/specials/politics-and-election/us-presidential-election/winner

    Répondre
  30. grepon

    31/08/2012

    Si Obama est si nul que ça, comment expliquez vous qu’une telle proportion d’Américains soient prête à voter pour lui ???    Bizarre.    Expliquez moi.

    A votre service, John.   L’evolution de la democratie americaine a donne, aujourdhui, un systeme ou moins que 50% de l’electorat paient des impots(*), et qu’enormement de gens sont directement dependant de la largesse de leurs elus.   Le parti democrate est le parti de gouvernement, de reglementation, de dependance, de division par classe et race et ethnie.   Obama a gagne la nomination, malgre une manque quasi totale d’experience pertinents, et AUCUNE accomplissement lors de sa carriere de legislateur, du fait de son inattaquabilite:  Voyez, les noirs sont capturees a 95% par Democrats.   Le gouvernement federale les a adopte depuis belle lurette, grace au parti du gouvernment.

    Voila que MALGRE CA, cet effet qui finit par detuire toute les democraties, historiquement du moins, Obama a ete a peine elu.  

    C’est geniale la democratie pure, hein?   Quelques pourcents de la population finissent par porter tout le poids d’un gouvernement enormissime qui donne principalement a ceux qui ont vote de rien payer.

    Répondre
  31. F

    30/08/2012

      @ John
     Peut être pour les mêmes raisons qu’une (courte) majorité de Français a voté pour Hollande malgré sa nullité démontrée?…

    Répondre
  32. francois

    30/08/2012

    hans,
    vous savez milliere ecrit ce qu’il croit et c’est deja pas mal ds un pays ds lequel les journalistes (comme les politiques) cherchent juste à faire carriere et donc surtout pas un mot plus haut que l’autre….
    milliere c’est le contraire presque suicidaire par conviction;je me souviens de lui sur RMC .il etait brillant mais tellement derangeant.et il insistait avec bcp de courage alors il a été viré comme un  mal propre pour etre remplacé par une communiste revolutionnaire qui tient des propos anti democratiques ai quotidien sans jamais etre inquiétée….
    milliere a t-il depuis changé en mettant un peu d’eau dans son vin pour continuer à travailler? absolument pas et cela est tout à son honneur.
    alors vous savez les commentaires negatifs d’un anonyme(alcollique????lol) bien planqué derriere son pc pour vomir sa haine depuis des années est ce que cela va l’arreter ou meme le concerner????? je ne crois pas.nous savons tous,ici,compte tenu de la repetition ds le temps de cette haine obsessionnelle qu’il s’agit d’un comportement pathologique qui necessiterait une prise en charge pluridisciplinaire approfondie….

    Répondre
  33. John

    30/08/2012

    DE toute façon, il me semble qu’aux USA les chrétiens évangéliques (qui représentent 26% de la population et dont la proportion va probablement augmenter) votent majoritairement à droite… alors peut-être que tôt ou tard, le parti républicain va faire son retour sur scène. (j’ose espérer).

    Répondre
  34. Jaures

    30/08/2012

    Hans a raison, il est injuste de s’en prendre plus à Millière qu’à Mme Soleil ou Paco Rabanne alors qu’ils pratiquent le même métier.
    A la nuance près que Paco Rabanne a indiqué qu’il ne commettrait plus de prédictions après son flop de de la station Mir devant s’écraser sur le sol français et que Mme Soleil est décédée.
    Autrefois les indigènes des Antilles tuaient les prophètes quand ils se trompaient. Les Scythes les brûlaient. Ainsi,quand ils s’étaient trompés, on ne les revoyaient plus.
    Pour les risibles prédictions contradictoires de Millière sur la réélection d’Obama, on peut se rappeler la sentence de Cicéron: " Quel est celui qui tirant un jour entier n’atteindra jamais son but ?".

    Répondre
  35. John

    30/08/2012

    Si Obama est si nul que ça, comment expliquez vous qu’une telle proportion d’Américains soient prête à voter pour lui ???
    Bizarre.
    Expliquez moi.

    Répondre
  36. HansImSchnoggeLoch

    30/08/2012

    < > For possible, mais dans ce cas combien de coups de fouet à Mme Soleil pour les flops qu’elle a déjà prédits. J’en connais un autre qui mériterait des baffes, le dénommé Paco Rabanne avec son ravissement pour Sirius en l’an 2000. Et la liste est loin d’être complète. Pouvons-nous en toute bonne conscience jeter la pierre à Guy Millière? Chacun n’a-t’il pas assez à balayer devant sa porte?

    Répondre
  37. quinctius cincinnatus

    29/08/2012

    @ Jean l’Alsacien

    Accordons à @ Jaurès les circonstances intellectuelles  atténuantes :

    Guy Millière lui fournit avec une belle constance masochiste les verges pour se faire battre …

    … comme Jamil Gharbit à Bizerte !

    Répondre
  38. Fucius

    29/08/2012

    Gauchiste islamophile, c’est un peu un pléonasme, un des multiples aspects du déni des faits qui caractérise toute la gauche.

    Il est certain que l’étatisme au niveau fédéral aux USA a des conséquences calamiteuses pour le monde et pour nous. Tout État-providence est entièrement absorbé par le volet "social" de son action, au détriment de ses fonctions régaliennes. Or les USA sont le seul pays à prendre au sérieux l’ordre mondial, à se donner les moyens de le défendre.

    De plus les politiques sociales sont des sables mouvants où l’État finit toujours par sombrer, car elles causent la ruine morale du peuple, qui entre dans une spirale de dépendance à ces politiques.

    Ainsi les État socialistes écouent-ils toujours à réaliser le paradis promis, et sont-ils néanmoins astreints à maintenir les dépenses sociales au plus fort des pires tempêtes.

    Le socialisme à la tête du fédéral des USA, c’est effectivement un désastre. Comme l’islam. Nous entrons dans une période sombre…

     

    Répondre
  39. quinctius cincinnatus

    29/08/2012

    un bémol :

    quelque soit le président élu il ne le sera que par la moitié de 30  % de la population et  surtout par les milliards de dollars dépensés en clips , meetings , achats de voix etc …  ce qui est incontestablement un  plébiscite * pour les hommes politiques

    * pas au sens suisse

    Répondre
  40. HansImSchnoggeLoch

    29/08/2012

    La joie morbide (Schadenfreude)de l’intervenant Jaures devient écoeurante. Guy Milliere devrait l’envoyer promener une bonne fois pour toute.

    Répondre
  41. Jaures

    29/08/2012

    "Obama vient du gauchisme pro-islamique et tiers-mondiste et n’a rien à faire de l’Europe." écrit Millière.
    Bigre ! Il est vrai qu’Obama a été qualifié ces 4 dernières années, et avant même qu’il ait mis un pied à la Maison Blanche, d’ "islamo-gauchiste".
    Mais n’ayez crainte, jamais les Américains ne rééliront un tel président. C’est Millière qui l’écrit " Obama ne peut pas être élu !". Bon, c’était en juillet 2008, mais ça reste vrai. Ou faux. Enfin on verra.
    De tout façon Millière a écrit:

    "La chute de la maison Obama" (Août 2010)

    " Obama: le début de la fin ?" (novembre 2010)

    "Obama peut-il être réélu ?" (mai 2011)

    "Et si Obama était réélu en 2012 ?" (juillet 2011)

    "31 juillet 2011: la fin de l’ère Obama" (août  2011)

    "Obama sera réélu" (février 2012)

    "Vers la chute d’Obama ?" (mai 2012)

    Mais cette fois, il ne faudra pas nous dire que si Obama est réélu c’est grâce à "150 millions de dollars d’origine douteuse" ou que les Américains "ont été hypnotisés". D’abord parce que Romney  possède le double de cette somme à lui tout seul, ensuite parce qu’après 4 ans, si les Américains ne se sont pas aperçus qu’ils avaient  affaire à un islamo-gauchiste", c’est qu’ils sont totalement abrutis ! Ou qu’il n’en est pas un, finalement, et que Millière se trompe. Mais cela, qui peut l’imaginer ? En tout cas pas lui.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)