Fascination pour les dirigeants étrangers

Posté le mars 09, 2016, 10:15
5 mins

N’ayant que de pitoyables présidents, bien des Français éprouvent quelquefois compréhensiblement beaucoup d’attirance pour les chefs de l’État d’autres pays. Cela ne relève pas forcément du phénomène « collabo », tel qu’analysé par un Charles Maurras dénonçant une libidineuse fascination pour le vainqueur…

Je ne dis pas qu’il s’agit de cela pour ce qui est de tous les inconditionnels de Vladimir Poutine. À force de déceptions chez nous, on peut, en effet, quelquefois penser qu’il n’y a plus qu’à « attendre les cosaques et le Saint-Esprit », selon l’expression de Léon Bloy dont le pape François aime répéter quelques phrases tirées de sa cartouchière à citations.

Et Poutine, c’est tout de même un sacré cosaque. Sans pour autant frémir pour son regard glacé avec ses yeux bleus de Samoyède, on peut évidemment préférer des aspects de sa politique, et notamment sur la Syrie, à celle de notre gouvernement et des Occidentaux en général.

Ces derniers persistent hélas, pour combattre l’État islamique, dans une alliance de dupes avec l’Arabie Saoudite et le Qatar qui l’ont soutenu longtemps et avec la Turquie du dictateur islamiste Erdogan menant, aujourd’hui comme hier, la politique de double jeu que l’on sait !

Mais voilà que, tel un éléphant dans le magasin de porcelaine des jeux diplomatiques, a surgi Donald Trump, le bien-nommé. Et voici que lui aussi suscite déjà chez nous des inconditionnels.

Normalement, les fans de Poutine devraient ne pas beaucoup apprécier ceux de ce brutal yankee. Mais croire cela, ce serait par trop raisonner politiquement et rationnellement. Car je vois surgir plusieurs catégories nouvelles d’enthousiastes.

De même que, pour Poutine, au-delà de ceux qui, comme moi, le considèrent froidement plutôt favorablement, il y a d’ardents poutinophiles et même de véritables poutinolâtres, sont apparus les trumpéphiles et même des trumpélâtres. Ces derniers ne sont sans doute pas des nostalgiques des « trumpettes » de Jéricho, puisque Trump s’est fait accrocher par François qui l’a accusé de vouloir dresser des murailles plutôt que de jeter des ponts…

Mais j’ai écouté aussi avec beaucoup d’intérêt peut-être le premier, poutino-trumpéphile, un précurseur peut-être.

Je crois, en effet, beaucoup à l’importance de la psycho-morphologie pour expliquer (partiellement au moins) les personnages politiques. Trump, c’est du Le Pen tout craché, la moumoutte en plus : aussi extravertis l’un que l’autre, même sacré culot, même gestuelle, même franc-parler sans trop craindre un brin d’invectives contre les concurrents. Et, à ce qu’il m’en paraît, un semblable talent aussi. Seule différence, et ce n’est pas un détail, Trump est cent ou mille fois plus riche que Le Pen. Même si ce dernier a enterré une demi-douzaine de Napoléons que le fisc n’a pas encore trouvés sous la niche de ses gentils dobermans à Montretout !

Mon précurseur poutino-trumpetiste m’a affirmé, il ne me trompe jamais, que les deux hommes s’estiment et même s’admirent plutôt. Ça ne m’étonne pas. Cela me rappelle la connivence, nuancée de méfiance, que j’ai observée dans ma jeunesse sportive entre un catcheur et un judoka, tous deux de haut niveau, et aimant bien se « tirer la bourre », comme on dit dans le parler des salles de sport.

Si Trump est élu, plutôt que l’horripilante Hillary, je crois que la politique internationale va être assurément renouvelée, avec, sans doute, des séquences théâtrales.

Mais fasse le ciel que Trump ne mène pas en politique internationale une politique aussi désastreusement criminelle pour la paix de l’humanité que celle de cet imbécile de G. W. Bush !

50 réponses à l'article : Fascination pour les dirigeants étrangers

  1. quinctius cincinnatus

    15 mars 2016

    En France nous sommes à ce point habitués au pire que celui ci ne nous désespère même plus ! Voilà pourquoi les Français , enfin ceux qui sont encore lucides, regardent vers l’ étranger !

    Répondre
  2. BRENUS

    13 mars 2016

    Ah, les blaireaux! Ils continuent de se laisser harponner par le bavasseur gaucho-coco du site, au lieu de l’ignorer en attendant de pouvoir simplement lui déféquer dessus. Vous êtes irrécupérables, grace à quoi tous les fouteurs de merde goooochistes parviendront constamment à vous tenir la jambe. Jacqy a bien raison de vous rappeler qu’une simple intervention soft sur un des innombrables sites gauchistes chers à JOJO vous ferait ostratiser pour l’éternité. Alors que vous, bons glaudes, vous tenez le crachoir avec vos ennemis. (Notez bien que j’écris ennemis et non adversaires car ces gens vous feraient crever à petit feu s’ils le pouvaient) . Que vous faut il pour, enfin, vous dégager de ces conneries? Une grosse lobotomie?

    Répondre
    • Jacky Social

      13 mars 2016

      @BRENUS: je ne me fais pas harponner. Le Jaures na pas plus d’argument que ca. Il ne connait rien. Il vient de reconnaitre qu’il n’a jamais mis les pieds une seule fois en terre fanatique socialo-fasciste. Son savoir biaise est donc purement livresque et theorique. Donc nul. C’est juste un donneur de lecon frustre depuis la naissance et qui a choisi la facilite (le syndicalisme et monter les gens les uns contre les autres). J’avais decide d’ignorer ce blaireau syndical. MAIS QC, le Ket et autres ont continue a lui parler. Si nous ne nous y mettons pas tous, alors je ne vois pas l’interet d’arreter de lui repondre. Nous devons nous entendre.

      Répondre
      • Jaures

        14 mars 2016

        Si vous pensez que ce qui n’est pas vécu n’est pas connu, vous ne pouvez donc rien dire de tout ce qui s’est produit avant votre naissance et tout ce qui s’est passé ou se passe dans le monde à des moments où vous n’y êtes pas.
        Voilà qui devrait réduire drastiquement le nombre de vos interventions.
        Et je n’ai pas dit que je n’ai jamais mis les pieds dans un pays néo-stalinien mais que cela n’avait pas d’importance.

        Répondre
        • Jacky Social

          15 mars 2016

          @Jaures: vous reconnaissez ainsi que vos connaissances sont essentiellement livresques. Donc cela a moins de valeur que les personnes qui ont un vecu. Voulez-vous dire que vous etes mieux place pour juger de la Shoah qu’un rscape des camps nazi? Ou du stalinisme qu’un dissident de l’epoque. Quelle arrogance? Quant a mes interventions, je croyais que le debat etait libre, non? Si mes interventions vous agassent, c’est bien la preuve qu’elles sont pertinentes. Non votre visite touristique dans les pays socialistes n’a pas d’importance effectivement. Vous n’avez rien appris, hypocrite, charlatan et escroc.

          Répondre
          • Jaures

            15 mars 2016

            Les connaissances livresques comportent également les témoignages.
            Sinon, il vous faudrait avancer que lorsqu’il n’y a plus de témoins vivants d’une époque, on ne peut plus rien en dire. C’est ridicule.
            Vos interventions ne m’agacent en rien. Au contraire, avec d’autres elles sont un condensé de ce que je peux entendre parfois en réunions publiques. Il faut s’habituer aux tournures d’esprits les plus saugrenues ou exotiques.
            Continuez donc et restez vous-même.

      • Le Ket

        14 mars 2016

        @ Brennus & Jacky Social =
        “la rue appartient à ceux qui y descendent” ….et sur les différents sites, c’est pareil.

        Ne laissons pas le monopole de l’expression et des convictions à ceux qui, systématiquement, occupent l’espace médiatique, social, culturel, économique ou politique en anesthésiant le cerveau des individus par des logorrhées centrées sur le “Vivr’ensemble”, le “Pas d’amalgame” et cette société multiculturelle et pluriethnique enchanteresse .

        ” Qui n’entend qu’une cloche, n’entend qu’un son !”

        Il est donc primordial que ceux qui cherchent à s’informer puissent disposer de diverses sources de renseignements et si possible neutres ou indépendantes de la caste politico-médiatique qui règne dans le domaine audio-visuel et qui exclue toute contestation “politiquement incorrecte” ou interdisant tout point de vue hors de la “Pensée Unique”.

        La Reconquista passe aussi par Internet et la priorité aujourd’hui est également d’OSER PENSER ET OSER AGIR.
        Bravo pour les Identitaires qui ont manifesté à Calais et à ceux des électeur allemands qui ont voté pour l’AfD !

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      14 mars 2016

      le blaireau a fort mauvaise réputation ” intellectuelle ” et pourtant il est plus rusé que le renard … d’ ailleurs un coureur cycliste français ( tout aussi dopé comme ses collègues belges, anglais etc … mais ” curieusement ” jamais pris ) était surnommé ” le blaireau ” dans le peloton !

      … avec @ Jaurès il faut s’ amuser comme le chat fait avec la souris … regardez pour ce qui concerne Hollande : seule la moquerie a pu mettre en évidence sa duplicité … même chez les ” socialos “

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14 mars 2016

        tout aussi dopé QUE ….

        Répondre
  3. Jacky Social

    13 mars 2016

    @QC: une chose est sure. Si Jaures etait au pouvoir les 4 V serait supprime et nous serions au mieux en prison, au pire dans une fosse commune passee a la chaux vive. Au fait, Jaures se comporte en bon gauchiste de Chicago. Quand quelque chose ne plait pas aux camarades, ils viennent perturber les debats. Car Trump ne plait pas a la gauche americaine (comme si Trump devait plaie a la gauche – on s’en branle de la gauche). Il ne plait pas a une partie de la Droite non plus, mais les Republicains a qui Trump ne plait pas ne viennent pas tout foutre en l’air. Ou est le respect du Droit et de la Constitution si cher a Jaures? Imaginez un seul instant des Repubicains venir perturber les primaires democrates. Imaginez, cher QC, l’un de nous (Brenus, Druant, le Ket, vous, moi et bien d’autres) faire le Jaures sur un site gauchiste. Nous serions lynches dans la minute et interdit de sejour sur leur site de cons dans l’heure, si pas dans la minute. Imaginez l’un d’entre nous venir perturber le “Chantier des Idees” du Pehesse belge (il est interdit de rire) ou les “Universities d’Ete” du Pehesse francais, ces connnards crieraient au nazisme et a l’extreme-drwatte. Mais eux, ils peuvent tout se permettre. Au nom de quoi? Et puis, ensuite, c’est nous les fachos et c’est Trump qui devient Hitler. A ce propos, il faut dire que comme on n’est pas informe en France, il est difficile pour les Jaures et autres francais tres moyens de prendre la mesure de la colere anti-Obama qui gronde depuis 2010 aux USA. Tout tourne autour de l’economie qui va tres mal. Les electeurs de Trump sont pour moitie des decus du camp democrate. Je croise les doigts pour Ted Cruz avec lequel je suis en phase a 100 %. Lisez son programme et vous comprendrez pourquoi l’Europe est deja morte: un Cruz y est impossible. Nous, on a droit a des Di Rupo, des Melanchon, des Hollande, des Reynders, des Michel, des Marghem, des Vanovertveldt et autre Jambon, des Sapin, des Nollet, des Bayroux. Au secooouurs.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13 mars 2016

      le ” chantier des idées ” du P.S.B. c’ est comme le dit la langue … populaire *** ” un véritable … chantier ” pour signifier que c’ est un bordel pas croyable ?

      *** pas celle que pratique notre sophiste et pédagogue … devrait ouvrir une école à Athènes @ Jaurès !

      Répondre
    • Jaures

      13 mars 2016

      “Si Jaures etait au pouvoir”.
      Pourtant d’après vous les socialistes sont au pouvoir en France depuis toujours (et ailleurs aussi ).
      Comment se fait-il donc que vous ne soyez pas au fond d’un cachot ?

      Répondre
      • Jacky Social

        13 mars 2016

        Qui vous dit que je ne l’ai pas ete? Que savez-vous de moi? Ici, il s’agit de nous et de vous. Je ne parle pas des socialistes au pouvoir.

        Répondre
        • Jaures

          13 mars 2016

          Ah ! C’est ça ! Vous nous écrivez des Baumettes !
          On vous enverra des oranges !

          Répondre
        • Jacky Social

          13 mars 2016

          @Jaures: non, je ne suis pas alle en prison. Par contre, ils ont voulu me detruire socialement et professionnellement. Par derriere comme une bonne enculade. C’est vrai qu’ils s’y connaissent a gauche en enculades. Les pedes, y z’adorent, pas vous, Jaures cheri?

          Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    12 mars 2016

    question :

    quelle suite donnerait on à cette ” affaire ” en Russie ?

    l’ équipe qui avait braqué à l’ arme lourde *** la Casino Partouche d’ Aix en Provence, situé presque en face d’ un commissariat, a été démantelée … OFFICIELEMENT il s’ agit de :

    ” jeunes désoeuvrés des quartiers nord de Marseille , âgés de 18 à 22 ans, tous bien connus ( favorablement ? ) des services de police et qui seraient ” tentés ” le grand banditisme

    *** tirant même à l’ aveuglette à la kala sur les doublement malheureux clients puisque ces derniers donnent leur fric à Partouche ( famille très favorablement connue à Alger dans les années 50 )

    en France une rééducation dans un château mais confortable devrait être envisagé

    Répondre
  5. Drakkar

    12 mars 2016

    Il est impossible en France de savoir qui est Poutine ni ce qu’il fait.
    Il est impossible en France de savoir qui est Trump ni ce qu’il fera.
    C’est impossible parce que, si on s’en tient à nos médias, les informations sont filtrées par des journalistes à 95 % socialistes ou gauchisants et extrême gauchisants.
    Le dernier exemple en date est le meeting de Trump stoppé pour cause de manifestation fascistes de la gauche américaine. Et les “informations” françaises diffusent que le fasciste Trump a été stoppé par les valeureux militants de la liberté.
    Radio Paris ment !
    Une autre : le Bataclan n’intéresse plus personne. Surtout depuis que le groupe de hard y est revenu et que le chanteur dudit groupe donne des interview révélatrices sur ce qu’il a observé avant le tour de chant et sur ce qu’il aurait préconisé pour éviter çà …
    Mais Radio Paris est musulman.

    Alors Monsieur Antony, je ne sais pas si un Poutine ou un Trump serait bon pour la France mais je suis bien certain que Poutine est bon pour la Russie et que Trump sera bon pour l’Amérique.
    Pour la France, un libéral, nationaliste, islamofuge serait bienvenu mais nous n’en voyons pas l’ombre …

    Répondre
  6. Le Ket

    11 mars 2016

    DEVOIR D’OUBLI :
    Et qui , sur ce blog, se souvient du pont aérien organisé par le Qatar en juillet 2011 entre l’Afghanistan et le sud de la Libye pour y amener des katibas de moudjahidines et des pick-up armés de mitrailleuses jumelées pour combattre le “tyran” Mouammar Kadhafi, en plein accord avec les USA, la France et le Royaume-Uni ?

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    11 mars 2016

    sans pour autant être ” fasciné ” j’ avoue bien aimer Mr Bill Sanders qui parait bien être le seul humaniste dans le marigot électoral américain et en plus il est sénateur du Maine un Etat historique pour moi .. par contre je n’ aime pas du tout Mme Nathalie Kosciusko-Morizet ( L.R. ) qui vient d’ annoncer en même temps que sa candidature aux ” primaires ” , son divorce d’ avec Mr Jean-Pierre Philippe , énarque et ancien maire socialiste de Villefontaine de 18 ans son aîné, couple qui a eu deux enfants , 9 et 11 ans, et dont les prénoms sont, curieusement , Paule-Elie et Louis-Abel … tout porte donc à croire que Mme N. K.-M. finira sa carrière politique dans le sein d’ un Nouveau Parti Socialiste pourvu qu’ elle donne naissance à une petit Jules-Caïn

    Répondre
  8. Jacques

    10 mars 2016

    L’intervention française en Syrie est une catastrophe depuis des années et a surtout consisté en l’envoi d’armes aux islamistes. L’Etat Islamique commence à être sérieusement affaibli grâce à l’intervention de Poutine, depuis seulement quelques mois. Merci Poutine !
    Quant à Trump, il a le grand mérite d’être indépendant des lobbies et de pouvoir dire sa vérité, sans tenir compte du politiquement correct. Il est vrai que ce ne serait pas possible en France où l’expression de certaines vérités vous envoie directement au tribunal. Mais la France est-elle encore une démocratie ? Bravo Trump !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11 mars 2016

      Pour ce qui concerne la Libye ce que dit Obama de Cameron et de Sarkozy est très intéressant quand bien même cet avis serait du poil à gratter pour certains en raison de celui qui l’ a formulé .

      Que dit en effet Obama ?

      Qu’ il n’ y a pas eu de ” suivi ” en Libye [ après l’ élimination de K. ] parce que Cameron était occupé à bien d’ autres choses [ entendre la politique intérieure et … européenne ] et que Sarkozy n ‘ avait vu dans … l’ histoire [ l’ élimination de K. et les printemps arabes ] qu’ une raison de se ” mettre en avant ”

      intéressant pour ce qui concerne Sarkozy, sa … vanité et sa quête enfantine ” à’ être reconnu ” … il en est d’ailleurs de même ( d’ un point de vue psychologique ) pour Hollande : ” être reconnu ” … pour cela ils n’ hésitent pas à ” péter plus haut que leur cul ” et si … Donald Trump était dans ce même cas ? … ce que je crois d’ ailleurs !

      Répondre
      • Jacques

        11 mars 2016

        Hollande et Sarko “pètent plus haut que leur cul”. Si ce n’était que cela, ce ne serait pas très grave, mais ils ont déstabilisé la Libye (Sarko) et la Syrie (Hollande), faisant des centaines de milliers de victimes et entraînant un désastre humanitaire pour des millions de personnes. Sarko et Hollande sont responsables de l’invasion de l’Europe par des millions de migrants, la plupart musulmans, et parmi eux des milliers de djihadistes potentiels. Enfin, n’oublions pas le rôle néfaste des Etats-Unis qui ont déstabilisé l’Irak (les Bush) pour de faux prétextes, avec là aussi des victimes par centaines de mille et des déplacés par millions, et qui ont participé au désastre syrien (Obama).
        Je ne sais pas si Trump voudra péter plus haut que son cul, mais il est indépendant des lobbies et il me semble connaître la vraie nature de l’islam qui n’est pas une religion d’amour, de tolérance et de paix comme certains voudraient nous faire croire. D’ailleurs, le général Al-Sissi, réputé pieux musulman, n’a-t-il pas déclaré que l’islam devait se réformer s’il ne voulait pas disparaître ?

        Répondre
        • Jaures

          11 mars 2016

          Que racontez-vous ?
          La France n’intervient en Syrie que depuis récemment et à doses homéopathiques. Elle ne bombarde que les positions de l’Etat Islamique.
          On peut justement comparer. En Libye, intervention résultat chaos et 35 000 morts.
          En Syrie, pas d’intervention, résultat chaos, 260 000 morts et Etat Islamique.
          Dire que Hollande et Sarko seraient responsables des centaines de milliers de morts et des millions d’exilés avec leurs 10 Rafales est une bêtise absolue.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            11 mars 2016

            ” que depuis récemment ” ah bon ? récemment signifie : depuis l’ intervention au Nord Mali , les Tchadiens jouant les forces ” indigènes ” dans le sud libyen après repérages et désignation des cibles par les forces spéciales françaises … ce que font également les Anglais et les Américains en Irak et pour les seconds en Syrie ( avec les …. Russes )

          • Jaures

            11 mars 2016

            L’intervention française en Syrie date du 27 septembre 2015.
            Je crois savoir que le Mali ne se trouve pas en Syrie.

          • quinctius cincinnatus

            11 mars 2016

            je vous parle de la Libye à laquelle on peut ajouter par ” contagion ” régionale la Tunisie le Niger et le Tchad , parce que voyez vous c’ est ce qui intéresse le plus les responsables français et … italiens ( ces derniers avec leur autre ex-colonie fasciste la Somalie )

          • Le Ket

            11 mars 2016

            @ Jaurès : si “officiellement” la France, les USA, le Royaume-Uni et la Russie reconnaissent intervenir “activement” depuis “récemment”, certains hauts gradés militaires des pays concernés ont avoué que leurs “conseillers” étaient sur le terrain dès 2012 !

            En octobre 2014, j’ai constaté “de visu” à Damas que plusieurs de ces conseillers “spéciaux” discutaient amicalement entre eux, y compris avec les Russes, autour d’un verre, sans pour cela mettre les couteaux sur la table …

            Il y a beaucoup à dire sur le déroulement et les manipulations des “Printemps arabes” et de ce que les médias nous ont livrés à propos des “Révolutions de Jasmin” : tout provient d’infos “canalisées”, telles celles concernant les 260.000 victimes en Syrie. A elle seule, l’armée syrienne a perdu plus de 110.000 soldats et l’on comprend les difficultés de recrutement de nouvelles recrues depuis 2013.

            Et en ce qui concerne les résultats des bombardements de la coalition occidentale (USA, G-B, France, Canada, Australie, etc..) contre les terroristes de Daesh, du Front Al-Nostra et des multiples milices armées inféodées à Al-Qaïda ou manipulées par le Qatar, l’Arabie Saoudite ou la Turquie, depuis bientôt 2 ans, on en reste pantois, tant ces “frappes” ont été stériles et non JAMAIS atteintes l’Etat-major ni les centres logistiques des takfiristes.
            Par contre, depuis l’intervention de l’aviation russe, les résultats sont 100% plus efficaces et les djihadistes en prennent plein la gueule et reculent partout.

            Sarko, Cameron, Hollande, Merkel, Obama & C° ne sont pas les seuls responsables des chaos en Lybie, en Tunisie, en Egypte, ou encore au Mali, au Niger, en Centrafrique, en Somalie et ailleurs en Afrique et en Asie (Philippines, Indonésie ou Thaïlande) : les pétro monarques sunnites y ont joué un rôle crucial à la grande joie de l’Etat sioniste qui constate avec plaisir le chaos qui règne entre-autres au Yémen, en Irak, en Syrie et souffle la haine envers l’Iran.

            Ces conflits divers ne se sont pas créés comme champignons après la pluie, subitement ni artificiellement. Les raisons en sont profondes, souvent séculaires, mais indéniablement fondées par des motifs économico-financiers, qui s’ajoutent à des rancœurs claniques/tribales et s’additionnent à la vindicte religieuse entre sunnites et chiites, en général.

            A vu des belligérants et de leurs “parrains” rien ne permet aujourd’hui d’envisager une fin rapide à ces conflits qui, malheureusement, aboutissent à des exodes, des exécutions sommaires, des viols en série, des attentats multiples et un déplacement massif de civils, victimes expiatoires des utopies belliqueuses de “califes” auto-proclamés et instrumentalisés, comme celui de DAESH, mis en orbite par les yankees.

          • Jaures

            11 mars 2016

            Il est vrai que Poutine n’a pas de problèmes d’opinion publique ce qui lui permet sans vague à l’âme de tuer 50 civils pour un terroriste.
            Ceci étant, je vous laisse votre estimation de “100% plus efficace”. Poutine a surtout bombardé Alep qui n’est pas sous contrôle de Daech.

          • Le Ket

            11 mars 2016

            @ Jaurès : quel fait vous permet d’écrire que ” Poutine se permet de tuer 50 civils pour 1 terroriste” ?

            SI, à ALEP, DAESH dispose de katibas qui occupent l’Est de la ville en plus de groupes importants du Front AL-NOSTRA (inféodé à AL-QAÏDA) et autres organisation terroristes, alors que dans la partie Nord ce sont des milices kurdes qui occupent encore certains quartiers.

            Croyez-vous naïvement que SEUL et EXCLUSIVEMENT ce soit l’armée arabe syrienne de Bachar Al-Assad qui serait responsable des 260.000 morts depuis janvier 2011, comme nous l’assènent les médias “aux ordres” ? ? ?
            Et que les terroristes takfiristes qui bombardent quotidiennement Alep avec leurs batteries multitubes ne sont en rien responsables des tués et des blessés ? ? ?

            Ils feraient, eux, une guerre sans morts depuis 60 mois, et à vous lire : seul Bachar est LE coupable !
            Revenez sur terre, JAURES, et faites donc preuve d’un peu de bon sens et de réalisme dans l’analyse des FAITS .

          • Jacques

            11 mars 2016

            Vous faites erreur, l’intervention française est bien plus ancienne que celle de la Russie. Et avant que la France n’envoie ses avions et son porte avions, elle avait fourni largement les rebelles en armement avec un but principal, qui n’était pas de réduire l’Etat Islamique, mais qui était de déboulonner Bachar el Assad. Notre ministre Fabius ne se vantait-il pas d’aider Al-Nostra (qui fait du bon travail, disait-il) affilié à Al Qaïda. Et quand on sait qu’en Syrie, les groupes de rebelles sont très fluctuants entre eux, notre armement français a été utilisé par les rebelles les plus radicaux contre Bachar. L’intervention russe a commencé il y a 6 mois et son efficacité a été reconnue par tous puisque la rébellion recule partout (pas seulement à Alep) et que les forces de Bachar et de ses alliés progressent à nouveau partout. L’armée de Poutine ferait des dommages collatéraux en tuant des civils. Vous connaissez des guerres propres ? Les bombes françaises et américaines ne tuent pas de civils ? Les chrétiens de Syrie particulièrement persécutés par les rebelles islamistes supplient l’occident d’arrêter de s’attaquer à Bachar qui les protégeait. La France et les USA se sont engagés dans une guerre contre Bachar (en fournissant principalement des armes à la rébellion) qui ne nous concernait pas et dont les résultats sont pires que le mal qu’on prétendait combattre. Avant de vouloir installer de force la démocratie dans des pays qui n’en ont rien à faire, il faudrait d’abord l’appliquer chez nous : un président qui n’a même plus le soutien de 20% des citoyens, aurait dû démissionner depuis longtemps dans un régime vraiment démocratique.
            Et quand le premier parti de France dispose de 2 députés et 2 sénateurs, aucune région, aucun département, est-on encore en démocratie ?

          • Jaures

            12 mars 2016

            Le Ket, sans le bombardement systématique et massif d’Alep par les Russes, l’armée présidentielle n’y aurait jamais pris pied.
            Si les civils n’étaient pas ciblés, il n’y aurait pas de siège ni d’exil.
            Les 260 000 victimes le sont par la guerre . Toutes les guerres civiles sont des tueries. En moins d’années, la guerre de sécession a fait 600 000 morts. La Commune de Paris, c’est 25 000 morts en 10 jours.
            Bachar est coupable car il a refusé une transition démocratique en tirant sur la foule le 15 mars 2011. Il a préféré se lancer dans une guerre où les factions se sont multipliées selon leur obédience politique, religieuse, ethnique.

            Jacques, quelle intervention française ? Les Rafales bombardent-ils Damas ? Les bombardiers russes sont-ils inquiétés ? Pourtant il n’aurait fallu que quelques missiles sol-air pour les faire douter et freiner leur impact. Les armes des rebelles, même celles fournies par l’occident, sont rudimentaires car la Turquie y est opposée malgré son opposition à Bachar de peur qu’elles ne tombent entre les mains des Kurdes.
            Personne ne nie à cet égard que les bombardements russes soient efficaces, mais contre la rébellion, pas contre Daech qui n’en souffre en rien. Poutine ne fait d’ailleurs pas dans la subtilité en qualifiant de terroristes ceux qui lui sont hostiles, qu’ils soient syriens ou ukrainiens.
            Enfin, si vous ne voyez pas de différences entre les régimes politiques français et syriens, je vous plains.
            Quant à gérer une région, il faut pour cela réunir plus de 50% des voix ou nouer des alliances. La démocratie ce n’est pas confier le pouvoir à un parti qui réunit entre 25 et 30% des voix si les deux autre tiers lui sont hostiles.

          • quinctius cincinnatus

            12 mars 2016

            ” il est vrai que Poutine n’ a pas de problème d’ opinion publique ”

            il est tout aussi vrai qu’ il est plus populaire chez lui que ne l’ est Hollande chez nous car … patriote et … le Russe est par essence ( l’ orthodoxie ? ) patriote

          • Jaures

            12 mars 2016

            Poutine a profité 10 ans d’une manne pétrolière qui a dissimulé ses insuffisances, sa corruption et son absence de vision.
            Il essaie aujourd’hui de jouer sur la fibre nationale tandis que la récession s’installe, l’inflation galope et la pauvreté s’étend.
            Ce n’est pas un largage de bombes qui fait la grandeur d’un pays.
            Poutine n’est pas un patriote mais un opportuniste autoritaire.

          • quinctius cincinnatus

            12 mars 2016

            sacré @ Jaurès toujours prêt à une explication aussi tordue soit elle … avec au bout du ” raisonnement ” une affirmation politiquement correcte … vous êtes vraiment à vos moments perdus *** un clown !

            *** perdus pour vous puisque nous sommes un samedi les autres jours étant perdus pour votre ( éventuel ) employeur ( sans doute un esclavagiste des temps modernes )

          • Jaures

            12 mars 2016

            Sacré Quinctius !
            Impossible de terminer un dialogue sans une bonne insulte !
            On ne se refait pas.

          • quinctius cincinnatus

            13 mars 2016

            comment ça @ Jaurès ? CLOWN serait donc une ” INSULTE ” et je devrai surveiller encore davantage mes éléments de langage jusqu’ à ne plus utiliser que des superlatifs laudatifs pour parler de vous ! n’ est ce pas cela … la censure … passive, l’ auto-censure à laquelle vous rêvez que vos ” opposants ” se réduisent ? Nous savons que vous êtes ” doucereux ” comme disait mon arrière-grand-mère ( une des premières française a avoir obtenu le … bac ) ce qui pour elle avait la signification de ” pas franc du tout ” ET ” bien pensant “

          • Le Ket

            14 mars 2016

            @ Jaurès suite à vos remarques du 12/03 à 10h28 :
            “sans les bombardements des russes, les troupes présidentielles n’auraient pas mis les pieds à Alep” ? ? ?

            L’Armée Arabe Syrienne à TOUJOURS été présente à Alep, dans le Sud et l’Ouest de la ville et ce, dès le mois de mars 2011, alors que les raids aériens russes en Syrie, et bien sûr à Alep n’ont commencé qu’en septembre 2015 !

            Quant à la “transition démocratique” à laquelle vous faites allusion, je vous rappelle que depuis 1963, TOUTES les manifestations étaient interdites dans le pays. Ce sont les Frères Musulmans qui ont organisé les manifs et les émeutes en février et en Mars 2011 surtout à Damas, Homs et Hama avec les dérives que l’on connait et qui ont engendré la riposte de l’armée syrienne.

            Par la suite, d’autres manifestations en soutien au régime de Bachar ont aussi mobilisé des centaines de milliers de personnes, favorables au Président syrien.

            Tout n’est pas si simple au Proche-Orient et l’on a vu la réélection de Bachar en 2013 pour un nouveau mandat qui se terminera en 2020, ce qui laisse à penser que TOUS les Syriens ne souhaitaient pas son départ ….. face à la gangrène takfiriste et terroriste, qui semble être aussi un gros souci pour les dirigeants occidentaux, après un temps (long) de réflexion, de tergiversation et de soutien à la rébellion armée !

        • quinctius cincinnatus

          13 mars 2016

          remarquons, pour ceux qui suivent la chose militaire , que les Américains avaient entièrement détruit les systèmes de défense anti-aériens de M. K. quand notre intrépide *** Sarko a lancé ses chasseurs bombardiers

          *** ” intrépide ” puisque ” audacieux ” est la propriété de petit tonneau !

          Répondre
    • quinctius cincinnatus

      11 mars 2016

      lorsque vous êtes un ” homme d ‘ affaires “important ( comme l’ est l’ immobiliériste Trump ) vous êtes automatiquement intégré à des lobbies … à l’ insu de votre plein gré

      Répondre
  9. druant philippe

    10 mars 2016

    Plein soutien à Trump même si j’ ai des doutes sur la réalisation de ses proposition s relatives à l’ immigration venue d’ amérique du sud et les bougnoules muzz !
    Un homme qui défonce le politiquement correct et cette ignoble pute mondialiste de H. Clinton ne peut pas être tout à fait mauvais .
    En tous cas , une autre dimension que les socialomondialistes sarkhollande qui sont la honte de leur pays !

    Répondre
  10. Le Ket

    9 mars 2016

    Les sondages ne reflètent JAMAIS ce que les sondés pensent tout bas : la preuve, depuis des semaines la classe politico-médiatique clame urbi et orbi que Trump ne franchirait pas l’obstacle des primaires, parce que ses déclarations lors des différents débats seraient “politiquement incorrectes”, “démocratiquement inacceptables” et non conformes à la “Pensée Unique” !

    Alors que semaine après semaine, l’électron libre Donald déjoue toutes les tentatives de dénigrement de la part de l’Establishment que lui, combat inlassablement et que l’on constate qu’il recueille malgré tout les faveurs d’une grande partie des américains “d’en bas” et non des gnomes de Wall Street ou du lobby sioniste.

    Mais ce ne sera qu’en juillet, lors de la convention républicaine que les délégués désigneront leur champion pour l’élection finale en novembre.
    Si Trump était choisi, ce n’est pas pour autant qu’il puisse être élu président, car celui-ci ne sort pas des urnes où participe le bon peuple : il est élu par un suffrage indirect des grands électeurs et TOUT sera mis en œuvre pour qu’il n’accède pas à la fonction suprême !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      9 mars 2016

      dans le cas que vous évoquez ce serait l’ implosion des Républicains … bien entendu l’ etablishment ( confessionnel, financier, etc … ) et le Media ( … de gauche ) feront tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher l’ élection de Donald Trump le milliardaire populiste et peut être même jusqu’ à favoriser celle de la demi-veuve Clinton

      … il en serait pareillement en France si notre Donald Trump était …Bernard Tapie

      c’ est un bien triste spectacle que de voir les électeurs préférer un bateleur d’ estrade au lieu et place place d’ un candidat fiable et tout cela parce que , comme chez nous, celui ci ( ou celle ci ) est introuvable dans le choix des impétrants proposés à la fonction … les Russes ont bien de la chance d’ avoir et un Poutine et un Medvedev !

      Répondre
  11. Jaures

    9 mars 2016

    Que Bernard Antony soit fasciné par Trump ou Poutine le regarde mais qu’il ne pense pas pas que les Français soient comme lui. D’ailleurs, un récent sondage (IFOP 10/2015) a montré que 72% des Français ont une mauvaise opinion de Poutine.
    Et encore, ils ne subissent pas de plein fouet les résultats de sa politique (récession, inflation,…).
    De même pour Trump. Que les Français le regarde avec les yeux surpris d’un explorateur découvrant les moeurs d’une peuplade exotique est une chose mais il est peu probable qu’un candidat français à la présidence se relèverait d’un quart des propos tenus par Trump en tribune.
    En fait, les Français ne sont fascinés que par leurs propres présidents, mais uniquement une fois qu’ils sont morts ou impotents.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      9 mars 2016

      ” les Français ne sont fascinés par leurs propres présidents qu’ une fois qu’ ils sont morts ou impotents ” …

      vous voulez parler de François Hollande ?

      quant au sondage que vous citez et qui concerne Poutine j’ aimerai savoir à qui il s’ est adressé …

      Répondre
        • quinctius cincinnatus

          9 mars 2016

          pourtant il est politiquement impotent et presque mort … encore que les Français aiment les ” revenants ” : ” the bad man in the right place “

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            9 mars 2016

            en dehors du mensonge , la caractéristique psychologique la plus constante et pour dire vrai pérenne chez François Hollande c’ est bien qu’ il n’ est jamais inquiet de rien ! … on devrait le caricaturer en … autruche ! alors vous pensez bien les sondages qu’ est ce qu’ il en a à cirer !

    • Raùs

      10 mars 2016

      [email protected] non, tous les Français ne sont des Bernard Antony, mais, ils ne sont ,Dieu soit loué, non plus des Jaures !

      Répondre
      • Jaures

        10 mars 2016

        Vous parlez d’or !
        C’est bien pourquoi quand je m’exprime, je le fais en mon nom sans mêler les Français à ce qui reste mes opinions, sauf à m’appuyer sur des études précises.
        Or, on constate que ces études montrent le contraire de ce qu’affirme Antony.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          10 mars 2016

          ” en mon nom ” ? … holà ! … plus exactement, sous un avatar qui est en même temps une réincarnation !

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)