Le fascisme de gauche gagne du terrain

Posté le 22 août , 2017, 9:31
6 mins

Il ne devrait pas être nécessaire de préciser que le fascisme est de gauche, car le fascisme a toujours été de gauche.

Benito Mussolini était socialiste et faisait l’admiration de Maxime Gorki, ami de Lénine, et de Lénine lui-même.

Adolf Hitler et le principal idéologue du nazisme, Joseph Goebbels, étaient socialistes.

Goebbels disait même incarner le véritable socialisme, trahi à ses yeux par les bolcheviks.

Le programme du parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) reprend tous les points du programme proposé par Karl Marx et Friedrich Engels dans le « Manifeste du parti communiste ».

Hitler et Goebbels ont tout juste ajouté le nationalisme et un antisémitisme obsessionnel et répugnant, mais nombre de socialistes au XIXe siècle étaient nationalistes, et l’antisémitisme au XIXe siècle imprégnait largement la gauche socialiste.

Une large part de ce qu’on appelle l’extrême droite, aujourd’hui en Europe, est imprégnée de thèmes socialistes, et ce qu’on appelle l’extrême droite présente, sans que ce soit un hasard, de nombreux points communs avec l’extrême gauche.

Le recours à la violence physique contre ses adversaires politiques est l’un de ces points communs, et il en existe de nombreux autres : le rejet de la démocratie et la volonté d’imposer ses idées par la force après avoir installé une dictature, la volonté de régir totalement les économies et les sociétés depuis le haut, le désir de supprimer toute forme de liberté individuelle et de liberté de penser.

Il ne devrait pas être nécessaire de préciser que le fascisme est de gauche, non.

Mais c’est pourtant nécessaire, car le fascisme aujourd’hui, tout en continuant à être étiqueté faussement comme d’extrême droite, se pratique essentiellement du côté de l’extrême gauche.

Aucun régime sur la planète n’incarne présentement autant la quintessence du fascisme que le régime nord-coréen. Or, c’est un régime de gauche, né très directement du léninisme, dont Kim Il-Sung, fondateur de la dynastie au pouvoir, était un fervent adepte.
Le régime chinois en place à Pékin présente lui-même toutes les caractéristiques d’un régime fasciste, et c’est lui-même un régime né directement du léninisme, relu par Mao Zedong.

Le Venezuela glisse vers le chaos et son régime présente, lui aussi, toutes les caractéristiques du fascisme, et la référence du dictateur en place, Nicolas Maduro, est le castrisme qui règne à Cuba, un régime d’obédience léniniste.

Les groupes qui, en France, ont fomenté des émeutes dans diverses villes, ces dernières années, se conduisent comme les chemises noires mussoliniennes en leur temps, ou comme les chemises brunes de la montée en puissance du national-socialisme en Allemagne.

Ils osent se dire « antifascistes », tout en étant typiquement fascistes.

Jean-Luc Mélenchon, en France, a été longtemps un admirateur du régime fasciste vénézuélien, et il est à la gauche de la gauche et allié de ce qui reste du Parti communiste.

Le fascisme de gauche est, partout où il agit, un danger pour la démocratie, le droit et la liberté.

Les États-Unis ont été longtemps moins touchés par lui que le reste du monde.

Ils ont commencé à l’être dans les années 1960.

Ils le sont bien davantage en 2017, car les années Obama lui ont servi de catalyseur.

Les affrontements qui ont eu lieu récemment à Charlot­tesville, en Virginie, portent toutes les marques du fascisme de gauche.

Des membres de groupuscules racistes blancs se sont rassemblés pour manifester : leurs idées sont répugnantes, mais ils ont, dans une démocratie, le droit de les exprimer.

Des fascistes de gauche sont venus répondre, non pas par une contre-manifestation, mais par la violence.

Un raciste blanc a commis un effroyable acte criminel.

La violence n’en a pas moins été enclenchée par les fascistes de gauche.

Cela ne sera pas dit, car le fascisme de gauche a des complices et des adeptes dans l’essentiel des médias du monde.

Le moins qu’on puisse dire est que c’est inquiétant pour le futur.

Un réel danger fasciste existe aujourd’hui sur terre. Il vient de la gauche.

Acheter le dernier livre de Guy Millière ici :

14 Commentaires sur : Le fascisme de gauche gagne du terrain

  1. quinctius cincinnatus

    29 août 2017

    consanguinité : …

    avez vous remarquez combien sont nombreux les ” politiques ” [ surtout des socialistes éliminés par le vote ] qui trouvent facilement à se reconvertir comme chroniqueurs dans le Media ?

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    27 août 2017

    c’ est en ” raisonnant ” avec les mots de l’ ennemi qu’ on condamne ceux qu’ on dit vouloir défendre c’ est à dire, ici, les lecteurs des ” 4V² ” … Monsieur Millère vous mène en bateau pour SA ” bonne cause “

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    24 août 2017

    Ne nous voilons pas la face : le fascisme, qu’il soit localisé à l’extrême gauche (son néo) pour certains, …… ou prétendu d’extrême droite pour d’autres, …… est consubstantiel au recul du Judaïsme et du Christianisme dans notre civilisation occidentale !

    Pour les Juifs et les Chrétiens, toute leur construction spirituelle, intellectuelle et morale, repose sur le triptyque suivant :

    D.ieu a créé l’Homme :

    ¤ LIBRE,
    ¤ À SON IMAGE & À SA RESSEMBLANCE,
    ¤ DANS UN MONDE À PARACHEVER.

    Libre, cela signifie que sa créature est responsable de ses choix. De la responsabilité de ses choix, l’Homme devra répondre, le moment venu, devant Celui qui lui octroya ce privilège imprescriptible qu’est la Liberté.

    À son image & à sa ressemblance, cela signifie que sa créature est dotée d’une Intelligence, …… certes bien moindre que celle du Créateur, …… mais suffisante pour envisager le troisième élément du triptyque.

    Dans un monde à parachever signifie que le Créateur nous a livré la matière brute d’un monde qu’il nous appartient de construire selon les moyens du bord et l’ensemble des connaissances du moment, le tout en fonction de nos ‘’inspirations‘’.

    La Démocratie est donc le système le plus adapté pour envisager la prise en compte des éléments du triptyque dans une perspective positive, …… et ce n’est sans doute pas un hasard si l’État Juif d’Israël constitue, à bien des égards, un exemple de Démocratie Responsable, Intelligente et Créative.

    Exemple à méditer, …… que seuls conspuent les fascistes de tous bords !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      27 août 2017

      si vous estimez que le ” judaïsme ” est d’ essence démocratique c’ est que vous avez un gros problème avec l’ Histoire !

      Répondre
      • Gérard Pierre

        28 août 2017

        Si vous estimez qu’il ne l’est pas c’est que vous avez un gros problème avec la connaissance du Judaïsme dont l’une des caractéristiques de ses membres est la controverse et l’art de pousser le plus loin possible la contradiction dans les discussions, religieuses ou profanes.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          28 août 2017

          la ” théocratie “, puisque c’ est de cela qu’ il s’ agit, n’ est pas ma tasse de thé

          demandez donc à vos filles d’ aller vivre dans certains quartiers de Tel Aviv, ou dans les ” colonies ”

          voyez vous j’ ai eu de nombreuses amie juives toutes hyper-diplômées et ce qu’ elles recherchaient c’ était plutôt un compagnon qui ne fût pas ” religieux “

          Répondre
          • Gérard Pierre

            28 août 2017

            Il m’avait semblé, jusqu’à présent, qu’Israël était un État laïque, et même à ce point laïque qu’il admet que siègent au sein de la Knesset des députés musulmans dont certains proclament même ouvertement leur ‘’absence d’inclinaison‘’ envers les Juifs !

            Les religieux que vous décrivez sont, …… vous l’avez (j’espère) remarqué, …… assez minoritaires dans la population israélienne, au point d’agacer sérieusement la majorité qui, en matière d’obligations militaires, n’a pas toujours bénéficié des mêmes exemptions que cette minorité !

          • quinctius cincinnatus

            28 août 2017

            à ce qu’ il me semble le divorce et ce qui y touche légalement ( gardes, biens etc … ) est toujours ” rabbinique ” et d’ autre part, cette ” minorité ” est en tous points identique à la nôtre … et en augmentation elle aussi

            Manière, ne roule pas pour vous, lecteur des ” 4V² “, mais pour l’ Israël racial de Benjamin ! que vous ne vous en soyez pas encore aperçu est tout aussi inquiétant

          • Gérard Pierre

            28 août 2017

            « … l’Israël racial de Benjamin … » ! ! ! …… Le cliché BDS typique ! ! !

            Quinctius Cincinnatus, je vous espérais plus ‘’documenté‘’ sur un tel sujet, plus critique envers les automatismes de langage des relayeurs de l’AFP (Agence France Palestine) ! ! !

            Si, lorsqu’on est Juif, ne pas accepter que votre voisin ‘’palestinien‘’ veuille une terre moyen-orientale Judenrein c’est être … ‘’racialiste‘’ ? … alors je le suis et je l’ignorais jusqu’à maintenant !

            Si, accepter qu’un juge musulman condamne à de la prison ferme, pour corruption, un ancien haut dirigeant d’Israël, c’est être … ‘’racialiste‘’ ? … alors je le suis et je l’ignorais jusqu’à maintenant !

            Si, soigner dans ses hôpitaux les égorgeurs de son propre peuple c’est être … ‘’racialiste‘’ ? … alors je le suis et je l’ignorais jusqu’à maintenant !

            Vous semblez ignorer les reproches que font bon nombre d’Israéliens à Benjamin pour ce qu’ils considèrent comme ses largesses, ses faiblesses, ses concessions sans contrepartie envers le terroriste Mahmoud Abbas !

            « … l’Israël racial de Benjamin … » est un État minuscule, qui occupe moins de 1% de la surface totale du Moyen-Orient … [ce qui est encore trop pour ses ennemis] … qui compte une population d’environ 8 millions d’âmes dont six millions seulement sont Juives, population noyée au milieu de millions d’islamistes qui ne rêvent que de sa disparition pure et simple et qui le proclament haut et fort.

            « … l’Israël racial de Benjamin … » a survécu à une première guerre d’índépendance en 1948, dès sa restauration sur sa terre ancestrale ! … Il a survécu aux ‘’contrariétés‘’ de Nasser et de son canal en 1956, à la guerre des six jours en 1967, à la guerre du Kippour en 1973, à la guerre du Liban en 1982, …… et chaque fois, ce n’est pas Israël qui a cherché l’affrontement !

            Pour votre gouverne, Guy Millières n’est pas Juif. C’est simplement son objectivité historique et son souci de ne prendre en compte que la Vérité qui font que bon nombre de ses pairs, en France, préfèrent l’ostraciser que de croiser l’argument avec lui !

            En ce qui me concerne, je ne suis pas Juif non plus, mais am Israël hai quand même !

          • quinctius cincinnatus

            29 août 2017

            leurs problèmes [ ceux d’ Israël ] ne sont pas les nôtres et nous n’ avons rien à y gagner … nous avons suffisamment à faire chez nous

            je n’ ai jamais dis, comme vous l’ affirmez, que Millière était d’ origine juive mais qu’ il roule pour Israël pas pour nous … peut être qu’ un jour, s’ il ne l’ est déjà, se convertira t il , ce qui ne regarde que lui et ce dont je me moque éperdument

            pour info, un peu moins d’ 1/3 des Juifs français partis ces dernières années en Israël reviennent dans l’ Hexagone , les autres se regroupant dans une communauté ” française ” de quartier comme les Italiens et les Irlandais à N.-Y. l’ ont fait au début du siècle dernier

          • Gérard Pierre

            29 août 2017

            « leurs problèmes [ ceux d’ Israël ] ne sont pas les nôtres et nous n’ avons rien à y gagner … nous avons suffisamment à faire chez nous »

            Désolé de ne pas partager ce point de vue Q.C. mais je considère QU’AU CONTRAIRE les problèmes d’Israël sont les nôtres, …… et que nous avons AU CONTRAIRE tout à gagner en ne l’oubliant pas ! …… tout à gagner en jouant la solidarité avec ce pays et son Peuple !

            Nous avons, et sur ce point je ne vous donne pas tort, beaucoup à faire chez nous ! …… raison de plus pour ne pas dissocier, ignorer, voire combattre, les forces qui, dans le monde, convergent vers un même but salutaire.

            L’exemple de la Serbie ne nous a malheureusement pas servi !

            Un ami, militaire d’active, en poste à l’époque à Sarajevo, s’était fait tirer dessus par un snipper serbe. Ce dernier l’avait ‘’raté‘’ ! …… mais mon ami a toujours pensé qu’il l’avait fait volontairement car à trois cent mètres de lui il vit alors surgir au-dessus d’un muret, un écriteau en carton sur lequel était mentionné : « Nous sommes le dernier rempart, en Europe, contre l’islam. Ne l’oubliez pas. »

            Et, tout comme vous avec Israël, nous n’avons eu de cesse que de l’oublier ! …… Résultat : les occupants albanais, mahométisés jusqu’à la moëlle, détruisent patiemment tout ce qui constitue la culture ancestrale serbe, dans l’indifférence totale des dirigeants des pays européens !

            …… Nous devrons en régler tôt ou tard la facture !

            N.B. : Si j’ai précisé que monsieur Milliaire n’était pas Juif, c’est simplement pour clarifier les choses auprès de commentateurs, lisant le contenu de nos échanges, qui auraient pu se le demander.

  4. Bernard

    22 août 2017

    C’est clair que le fascisme est de gauche, on a vu comment les communistes ont collaborés avec le régime de Vichy pendant que les vrais patriotes d’extrême droite rejoignaient en masse la résistance et à la libération mettaient en place notre sécurité sociale.
    En tout cas merci pour votre brillante analyse !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      28 août 2017

      vous devriez sortir des sentiers battus où … ” l’ herbe ne repousse pas ” ! ***

      lisez plutôt ” les sentiers où l’ herbe repousse ” de Knut Hamsun “

      Répondre
  5. Jean-Marc Fournier

    22 août 2017

    Je l’ai toujours pensé, mon exemple (un peu simpliste, mais …) Sur une sphère (la Terre) les extrêmes se rejoignent, obligatoirement !

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)