Fraternité planétaire

Posté le janvier 23, 2005, 12:00
6 mins

Le cataclysme survenu le 26 décembre dans l’Océan Indien a bouleversé l’humanité entière et a mis en évidence le fait que notre planète était vraiment devenue un village.

La solidarité internationale s’est manifestée aussitôt, donnant soudain aux plus sceptiques une image saisissante de l’ébauche d’une fraternité planétaire. Le gigantisme du malheur faisait paraître dérisoires et mesquins tous les conflits en cours.

L’armée américaine se précipitait au secours des Indonésiens musulmans, tandis qu’au Sri Lanka on voyait Cinghalais et Tamouls, qui se combattent depuis trente ans, décider une trève et se prêter la main pour enterrer les morts et secourir les blessés.

Une tragédie de cette ampleur donne à réfléchir sur les rapports humains.

Si l’amour universel est une utopie, la haine universelle est elle-même un mythe. En tous temps et en tous lieux, il n’y eut et il n’y a affrontement que lorsqu’un peuple prétend s’imposer à un autre. Dès que chacun reste chez soi, tout va pour le mieux. On n’est pas obligé de s’aimer, mais rien non plus ne pousse à se détester et, plus encore que la musique, le commerce adoucit les mœurs. Mieux vaut échanger des produits qu’échanger des coups. C’est pourquoi le libéralisme mondial, ou, si l’on préfère, le mondialisme libéral, est la seule solution d’avenir. Sans doute n’est-il point parfait, mais rien n’interdit de le parfaire et, à tout prendre, je préfère ses imperfections aux perfections théoriques des systèmes étatistes collectivistes qui détruisent toute liberté au nom de l’égalité.

Toutefois, pour que le commerce adoucisse les mœurs, encore faut-il qu’il soit loyal et que l’industrie respecte partout les mêmes règles. Nous en sommes loin.

Sans aller jusqu’à « universaliser le social », comme le voudraient les socialistes et Jacques Chirac, on ne peut tolérer nulle part le travail forcé des enfants. Et je voyais l’autre jour dans un reportage télévisé de jeunes Chinoises qui avaient pour tout logement un matelas et une chaise dans un coin de leur usine. À ce compte-là, il n’est pas difficile de produire à bas prix et de concurrencer les entreprises occidentales. Alors, importation libre, soit, mais avec un minimum de respect des travailleurs, où qu’ils soient. (Il va falloir que les capitalistes apprennent à un pays communiste à respecter les ouvriers. On croit rêver !)


Halte aux adoptions à l’étranger !

Si l’on peut espérer apercevoir la fin des guerres entre les États, une autre forme de conflits nous menace : les guerres civiles interethniques à l’intérieur des nations. C’est pourquoi il est impératif de juguler l’immigration, qui bouleverse les équilibres démographiques et culturels et nous prépare des fleuves de sang pour 2020. Et surtout pas de Turquie en Europe, qui multiplierait ce risque par deux ou par trois !

Pour juguler l’immigration, il faut également stopper celle des enfants, notamment l’immigration adoptive. Ce qui nous ramène à l’après raz-de-marée. Le cataclysme a fait des milliers d’orphelins. Et l’on vit aussitôt les bonnes âmes de chez nous se porter candidates à l’adoption. Heureusement, les pouvoirs publics de divers pays ont bloqué la frénésie adoptive, qui risquait de provoquer un odieux trafic d’enfants enlevés.

On recommande le parrainage, cent fois préférable à tous points de vue. Mais, catastrophe ou pas, l’adoption d’enfants non européens en Europe doit être interdite. J’ai abordé ce problème dans notre n° 438, ce qui m’a valu une bordée d’injures de la part d’adopteurs fanatiques, incapables de prendre conscience qu’ils se rendent coupables de déportation. Mais c’est très agréable d’être injurié : cela prouve que le contradicteur n’a pas d’arguments et son injure même vous donne raison. Bien sûr, on m’accuse de racisme. Mais ce sont les antiracistes patentés qui préparent les conflits racistes de demain. Pour les éviter, une seule recette : chacun chez soi, chaque peuple sur son territoire, chaque culture dans son domaine. Nous pourrons alors nous comprendre et nous respecter les uns les autres, faire du tourisme et du commerce la fleur à l’oreille et le sourire aux lèvres. Quant à moi, j’aime tous les peuples de la Terre et rien ne me réjouit davantage que des peuples fiers et des nations libres. Mais l’impérialisme, le colonialisme, le cosmopolitisme et l’immigrationnisme sont fauteurs de guerre objectivement complices.

30 réponses à l'article : Fraternité planétaire

  1. La Carotte Rieuse

    08/02/2005

    Je vous avais laissé une petite semaine, et je suis donc revenu voir les arguments du Pierrot aux questions posées sur pourquoi tant de haine envers les adoptants, les adoptés. A part un bon mot de Red (ah ah le coup du cornichon, j’en suis encore tout bidonné, quels boutes en train ces belges flamands nationalistes ), donc rien de rien. Mon ami Zorro, qui a pourtant bien d’autres météques à fouetter, s’est cassé le tronc à poser quelques questions, et rien nada que dalle. J’en deduis que c’était encore rien qu’une grosse colere du Pierrot sans raison et que comme il ne savait pas comment finir son article, il nous a fait du remplissage. Voila, l’adoption assimilée à de l’immigration sournoise ça a bien fait rire mes enfants, surtout la petite derniere et ça faisait plaisir à voir ce franc sourire de dents blanches au milieu de sa petite tete toute noire. Et même qu’à la maison c’est devenu le pere Fouettard notre Pierrot : nos enfants on leur dit « mange ta soupe sinon le Pierrot va ven ir te chercher et t’obliger à lire ses papiers. Messieurs, je vous salue fraternellement quand même La Carotte Rieuse

    Répondre
  2. Alborg

    28/01/2005

    Bien d’accord avec vous, PICKETT. Il n’y a finalement que nous autres Occidentaux à cultiver la fleur délicate de l’Humanisme au sens classique – c-à-d. au sens noble (c-à-d. UNIVERSEL !) Alors que pendant ce temps-là, la régression identitaire fait rage partout. Remarquez bien que cette « rage » est particulièrement l’apanage de nations ou de communautés émergentes, lesquelles ont surtout plagié nos défauts, mais n’ont eu très souvent que le plus grand mépris pour nos qualités (Lire à ce sujet l’auteur iranien Darius Shayagan): on veut bien de notre technologie – et notamment les armes les plus sophistiquées, capables d’abattre un A-320 au décollage), mais surtout pas de la Démocratie, laïcité, Humanisme & autres billevesées, n’est-ce pas ! Quant aux « Concombres », « Carottes rieuses » & autres légumes pittoresques, je leur souhaite bien du plaisir d’ici – disons 10 ou 15 ans, si d’ici là ils n’ont pas enfin dépassé leur crise d’acné juvénile.

    Répondre
  3. Pickett

    28/01/2005

    QUe ce soit le jeune étudiant MvK ou « Zorro le meteque » l’insulte est au toujours au rendez vous quand on émet quelques réserve sur la viabilité d’une société mondialiste qui fait fi des particularismes locaux, qu’elle soit grossiére outranciére ou qu’elle tente d’étre ironique. Or de plus en plus on voit que tout les peuples tentent de garder leur idendité et qu’ils n’ont rien à a faire de « l’humanité » et veulent un état qui refléte. multiculturalisme est l’utopie du 21 éme siécle comme le socialisme a été celle du 20 éme siécle. Bien sur on préfére ceux qui adhérent aux utopies plutot que les esprits pragmatiques qui montrent que la réalité s’acommode mal de ces doux réves mais la réalité nous rattrape toujours.

    Répondre
  4. La Carotte Rieuse

    28/01/2005

    Puisqu’enfin les civilités ont été faites, entrons dans le vif du sujet. Des sujets de rigolade, c’est pas ça qui manque. Je ne lis que le passage consacré à l’adoption, et je fais l’impasse sur le reste de l’oeuvre immense du Pierrot. Ecrivain dis donc, j’avais pas fait gaffe. Alors voila l’adoption ça regratte encore ? Et ce coup ci on nous parle de deportés par des adoptants fanatiques, on nous donne des équilibres démographiques et culturels bouleversés , on nous annonce des fleuves de sang pour 2020, et vous r’prendrez bien une goutte de Turquie avant de partir M. Lajoie ? J’aime bien la fin, je l’imagine style coucher de soleil comme dans Lucky Luke. Tout le reste c’est du vent, de la prediction à 2 balles, du bubblegum. Ils entrent par tous les trous les etrangers, t’as raison mon Pierrot, faut pas se laisser faire, faut se defendre. Moi je fais pareil que toi, tout pareil, mais pas avec les etrangers, je le fais avec la connerie : je lal aisse pas entrer chez moi comme ça je suis sur qu’elle va pas me piquer ma femme mes gosses et ma culture et mon equilibre demographique. Et pour 2020 je suis assuré. Bon je vais pas te detourner l’attention, y’a Zorro qui t’as posé des questions, t’as toujours pas repondu La Carotte Rieuse

    Répondre
  5. R. Ed.

    27/01/2005

    Tiens, le cornichon maqué( concombre pas encore à maturité)est de retour. Pour Malko, sachez que, primo, le chomage je ne connais pas et en plus je n’y ai pas droit, bien que payant les charges et les impôts comme tous ceux qui en payent.(j’ai failli dire comme tout le monde) Je suis un petit indépendant et si je parle plusieurs langues c’est parce que j’ai fait l’effort pour y parvenir. Cette connaissance ne se récolte pas au fond d’un paquet de Bonux. Les « frères »???, c’est quoi ce truc, j’ai rien compris. En plus, m’assimiler à un « b…t », tu te fous de moi ou quoi ? Remarquez aussi la finale de mon adresse, .be! Je suis Belge, Flamand et nationaliste.

    Répondre
  6. Thierry Orlowski

    27/01/2005

    Cher Mr.Lance, Je tiens a m’excuser de ma dernière intervention qui, par irritation, était un peu rude et impoli a votre égard: J’en suis désolé. Mr Lance, Vous amenez des sujets qui sont par trop moral et par trop dépendant des convictions religieuses que l’on a, des idées par trop discutable et des conclusions dans lesquelles, a moins d’avoir exactement les même idées que vous, mènent nécessairement au désaccords. Merci d’éviter les sujets bateaux : Le sujet de la Turquie va être décidé sur 10 ans et il ne se passe pas une semaine sans qu’on y ai droit dans les 4V….Quelquefois même dans deux a trois articles en une semaine….Les sujet liés a des sujets éthique ou moraux comme la religion et l’avortement sont surtout parfait si l’on souhaites se faire des ennemis….Mais par-dessus tout : Il sont trop discutable moralement pour être discuté rationnellement sur un forum. Pour éviter ce genre d’issues : Basez-vous de faits d’actualités, puis développez-les a l’aide d’arguments emprunté a vos lectures. Si au lieu d’avoir des origines ou des conclusions morales, vos articles ont des bases historiques, sociologique ou scientifiques, plus solide…Plus rationnelles en d’autres mots, il devient beaucoup plus difficile de vous contredire. De fait, le débat s’enrichi…Et nos connaissances aussi!! Voila, je n’ai pas la prétention de représenter qui que ce soit d’autre : Ce sont mes attentes a l’égards de vos articles. Bien a vous, Merci, Thierry Orlowski

    Répondre
  7. La Carotte Rieuse

    27/01/2005

    Mon Pierrot Facile de se gargariser qu’aucun argument ne vous est opposé : les messages ayant quelques arguments sensés sont systematiquement censurés sur ce site qui fleure bon la liberté d’expression réservée aux seuls tenants d’une ideologie douteuse qui se base sur la peur, le repli sur soi, la haine et la rancune. Le Concombre vous a repondu, censuré, Zorro vous a repondu, censuré, et d’autres encore. Alors arretez de faire le beau et venez debattre, sans tabous, nous ne demandons que ça. Mais la derniere fois que vous avez traité de l’adoption il faut dire que vous avez été la risée de milliers d’internautes et que vous avez peut etre un peu de mal à vous en remettre? En tous cas nous on s’en rappelle, et même que le Pierrot est devenu sur de nombreux forums une vedette nationale !! Si si ! Nationale, comme le front du même nom que vous n’aimez pas je sais, trop mous, trop consensuels. Censuré ou pas, peu nous importe. Votre disours est à l’image de votre notion de la liberté d’expression : restreint, sans fondement et miserable. Si vous vous decidez à vraiment vouloir debatte, faites nous signe, ce sera avec plaisir qu’on vous apprendra des nouveaux mots La Carotte Rieuse

    Répondre
  8. Pierre LANCE

    27/01/2005

    J’ai toujours été extrêmement favorable à la plus totale liberté d’expression de tout un chacun, pour une raison très simple : c’est le meilleur moyen de savoir ce que les gens valent. Comment saurait-on qu’un idiot est un idiot si on l’empêchait de s’exprimer ? Néanmoins, je voudrais rappeler à toutes les personnes qui veulent s’exprimer librement sur notre site qu’ils veuillent bien, quelles que soient leurs opinions, faire l’effort de les écrire correctement, avec un minimum de courtoisie et en respectant la sincérité de l’auteur qu’ils contredisent. En essayant aussi de s’abstenir de procès d’intentions ou de distributions d’étiquettes infamantes à des écrivains dont ils n’ont pratiquement rien lu et dont ils ne comprennent pas les propos. Je dis cela dans leur propre intérêt, car si, au minimum, ils ne respectent pas les lecteurs qui viennent par curiosité consulter notre site, ils ne viendront plus. Merci de vos efforts. PL

    Répondre
  9. Zorro le meteque

    27/01/2005

    Ah mon Pierrot, On m’avait parlé de ton retour, mais je n’arrivais pas à te lire. Voila ça y est et tout comme toi je jubile. Je reviens à ton secours, la dernière fois y avait pleins de méchants adopteurs fanatiques qui voulaient te faire des procès et je leur ai montré qu’un pauvre pingouin comme toi n’en valait pas la peine et qu’il fallait juste de traiter comme tu le méritais comme un gentil pingouin. Ne t’inquiète pas je ne vais pas te traiter de facho, nazi ou autre chose. Pour moi le Pierrot Lance c’est l’homme qui est tellement couillon que même chez les nazis ils n’en ont pas voulu. Je suis content que tu réclames des arguments pour avoir le droit de discuter avec toi, ce qui me chagrine un peu c’est que j’ai peur d’être censuré, mon copain le Concombre (qui m’a gentiment prévenu de ton retour son message il est pas passé, pourtant quand je vois ce qu’écrive certains de tes petits copains il y aurait de quoi censurer là aussi). Je regrette mon Gevaerts depuis qu’on s’est faché, mais il y a Dolf qui est pas mal dans le style, je crois que son nom c’est Tler. Tu as fait quand même quelques progrès depuis la dernière fois, tu as peut être lu d’autres livres que ton fameux grand guide réponse à tout. Je vais te dire je suis d’accord avec toi sur pas mal de choses aujourd’hui. Pour des enfants en détresse c’est vrai mieux vaut le parrainage qu’une adoption. L’adoption c’est créer ou agrandir une famille, ce n’est pas dépanner un enfant, les adoptants qui se prennent pour des héros (ils sont plus que très minoritaires) se trompent complétement. Leur but est et doit être de créer ou d’agrandir une famille. Que cette famille soit blanche pâle fait maison ou des couleurs de l’arc en ciel pour moi cela n’a pâs d’importance. La seule chose qui me chagrinne est que les enfants auront à souffrir (indirectement) des réfléxions intelligentes de tes petits copains et de toi. Et toi qui aimes tous les peuples (même les bougnouls) tu devrais le comprendre. Pour toi le seul bon étranger est le touriste. Là je ne te suis plus j’aime pas les touristes qui viennent en France, les japs avec leur appareil photo, les ritals qui parlent fort et qui draguent nos femmes, les allemands avec leurs chaussettes dans les sandales, les rosbeefs qui comme chacun sait sont tous des homosexuels et j’en passe. Je n’aime pas être non plus touriste car même bien enfermé dans un Club Med sur une plage cloturé en lisant une revue française de haut vol (Voici ou les 4 vérités) il y a toujours un étranger qui vient te voir « ixcisé moi missié toi vouloi le jidifri li offer par li club ». Ah ces bougnouls même en larbin je ne les aime pas. Chez eux pas trop mais alors en France NON, le ramassage des poublles et la corvée de chiottes aux français c’est comme ça qu’on restera un grand peuple ! Je suis entièrement d’accord avec toi que le colonialisme c’est pas bien, surtout qu’il a été dénaturé à la fin du XX° Depuis 1972 (je ne suis pas sûr de la date exacte, et je ne retrouve plus mon grand guide reponse à tout) l’Australie a enlevé les aborigènes de la classification faune et flore (si c’est pas dommage) et je regrette vraiment l’Afrique du Sud des années 80 où personne n’était raciste à part Ted. Puisque tu veux des arguments raisonnables à t’opooser en voici quelques uns, j’ai peur que tu n’arrives pas à me répondre : ce n’est pas entre les jambes mais plutot entre les oreilles qu’il te manque quelque chose ! Tout d’abord, en quoi un enfant adopté arrivé enfant en France élevé comme tel, donc de culture et d’éducation française représente-t-il une menace ? Alors que malgrès quelques marqueurs ethniques que tu remarques et qui t’insupportes son capital génétique sera très proche du tien ? Et sa culture identique (si ce n’est qu’ila ura été elevé dans des valeurs de tolérance et de respect d’autrui. Ensuite pourquoi le fait de faire coïncider le bonheur d’un enfant dépourvu de parents sans trop d’avenir, et celui d’un couple sans enfants et desespéré de cela te gene. Tous deux ont des désirs égoïstes et cela peut amener à un bonheur commun, où est le problème ? Dans le même ordre d’idée je te prend pour un pingouin imbécile et inculte, cela me fait plaisir de te brocarder et tu me prend pour un excité ignorant, ce qui te fait jubiler, et bien accepte de me répondre.

    Répondre
  10. sas

    27/01/2005

    Cher red dès lors que tu utilise le vocabulaire et que tu cite les « frères » , je sais qui tu es (retire yon nez rouge et des grosses pompes…)Tu parles 4 langues bravo…tu dois probablement pointer au chômage , vu qu’en FRANCE à ce jour le meilleur modèle pour s’exprimer ,revendiquer et réclamer c’est DJAMEL DEBOUZE qui le symbolise en inventant les mots dont il a besoin au fur et à mesure de ses carences….et je dirais que la la FRANCE enarquiene , judiciaire et mafieuse a egalement sa diatribe sybiline et absconte reservée au « initiés »….qui conduit au même résultat. SAS je croyais qu’aurtaugrafe était plus france d’aujourd’hui..pourquoi tant de formalisme….???

    Répondre
  11. R. Ed.

    26/01/2005

    Donnez-vous la peine d’ouvrir un dictionnaire, s’il vous plaît et écrivez donc « ortHographe », cela sera au moins correct. Je n’ai pas parlé de Voltaire mais bien de la « langue » de Voltaire, c’est à dire la langue française, celle de goethe étant la langue allemande, pour les Flamands la langue de Vondel et pour les Rosbifs la langue de Shakespeare, encore nommée le « Queen’s English ». Je parle maintenant des quatre langues que je pratique couramment, mais si vous, vous en connaissez d’autres, à votre aise!

    Répondre
  12. Thierry Orlowski

    26/01/2005

    Cher Mr.Lance, Cher lecteur, Ce qu’il faut reconnaitre, Mr Lance, c’est qu’au dela des crétineries monosynaptiques qui concluent votre article, j’ai un soupçon d’interet pour le sujet. Ce que beaucoup ont entendu il y a dix ans comme la mondialisation comme « mondialisation des echanges » devient une mondialisation tout court: C’est a dire une mondialisation des états (Mercusor, Europe etc…) mais aussi du syndicalisme, de la pauvreté, des médias, des entreprises, des causes, des catastrophes comme celle du Tsunami et des groupes sociaux etc….D’une certaine maniere, on assiste a une unification du monde qui n’est jamais arrivé dans toute l’histoire de l’humanité: Aujourd’hui,on parle du temps qu’il fait en Australie comme si l’on parlait d’un voisin proche: Ce Fait-la, est une premiere dans l’histoire de l’occident…passionant!!! Au dela du sujet, l’article lui-même est tout a fait indigne de toute prétention a un discours pourvu de sens… Dites, Mr.Lance, avez-vous essayez d’écrire pour France-Dimanche ? Je pense que vous feriez sensation!!! Cordialement, Thierry Orlowski

    Répondre
  13. sas

    26/01/2005

    Bien vu ortographe, donc vous lisez et comprenez…je vous explique les fondements de la fraternité (comme juifs et palestiens frères sémites…!!!)vus et imposés par les maçons et vous me citez VOLTAIRE… SAS

    Répondre
  14. R. Ed.

    26/01/2005

    Mein Kampf ou Mein Korampf, où se trouve la différence, ce sont deux « ouvrages littéraires » qui prônent la violence, la haine de l’autre, la suprématie d’une catégorie d’individus sur tous les autres. Avec quand-même une petite différence, pour les adeptes de la « race aryenne », les autres sont des untermenschen, des sous-hommes, tandis que pour les adeptes du prophète pédophile, les autres ne sont rien moins que des porcs ou des chiens d’infidèles. Je parle couramment quatre langues, y compris l’allemand et je sais pertinemment que l' »oeuvre » d’Hitler se nomme « Mein Kampf », avec une majuscule à chaque mot; en français « Mon combat », sans majuscule à combat, écrit en 1924. Eh oui, la règle des majuscules n’est pas la même selon que l’on pratique la langue de Goethe ou celle de Voltaire. nota bene : c’est — orthographe — qu’il faut écrire (ce n’est pas la seule faute dans votre petit texte, loin de là). A votre disposition pour corriger le reste de votre commentaire.

    Répondre
  15. jean-marc

    25/01/2005

    il est facile de se réjouir de ne pas avoir de contadicteur, quand on les empêchent de s’exprimer. le concombre masqué ne vous a pas écrit? enfin je note une différence ente le pen et vous. ous ne niez pas la shoah (même si c’est pour l’approuver) pour finir le père de deux enfants déportés (encore que l’une soit née en france, mais comme étrangère elle compte pour déportée?), allez donc faire un tour en birmanie: vous y verrez des pôvres mais heureux de leur sort (sous peine de mort, mais on n’a rien sans rien). moi j’envisagerais une solution plus radicale : garder les pays pauvres mais sans les pauvres. ca fait tache dans le paysage et puis on ferait des économies (plus rien à leur acheter). Mais j’y vois un inconvénient. A qui fourguerait on nos armes, nos produits pharmaceutiques périmés etc etc…? enfin sur a déportation joignez le sieur verdier il parage vos vues….

    Répondre
  16. sas

    25/01/2005

    Le mot »fraternité » largement surutilisé par les franc-maçons et de facto au fronton de nos edifices publiques , galvaudés tel la liberté et l’égalité….est une carotte jettée aux ânes…à aimer tout le monde on aime personne ,il est de bonne intelligence lorsque tout nous sépare (religion,economie,moeurs…) il convient de rester chez soit…entre soit et ce n’est ni de la bêtise ni du repli , c’est simplement le rappel du LIBAN ? de la SERBIE et j’en passe….quand on peut pas le moins c’est pas la pei,ne d’essayer le plus…cqfd nb)l’ortographe correcte c’est mein KAMPF…pour infos l’idiot n’est pas celui qui parle avec son coeur et sa franchise. SAS

    Répondre
  17. dolf

    24/01/2005

    MvK c’est l’avenir de la france.

    Répondre
  18. Pierre LANCE

    24/01/2005

    Je note avec jubilation que mes contradicteurs n’ont aucun argument raisonnable à m’opposer et n’ont que l’injure à la bouche. Il est probable que si le nazisme n’avait pas existé, ils l’inventeraient pour leur seul usage, tellement ils se délectent à l’utiliser comme épouvantail. Je les remercie sincèrement de confirmer ainsi la justesse de mes vues par l’indigence de leurs propos. Et bien entendu je remercie également les lecteurs qui se chargent à ma place de les remettre à la leur. Si bien que je peux remercier tout le monde. N’est-ce pas merveilleux ? PL

    Répondre
  19. Christelle

    24/01/2005

    Je n’arrive pas à voir la cohérence de vos propos. Vous employez des mots qui ne crédite pas vos idées. Vous dîtes « l’amour universelle est une utopie », puis « la haine universelle est elle-même un mythe » et ensuite vous prédisez des « fleuves de sang pour 2020. » Vous avez vu un médium, vous participez à une secte ? C’est l’apocalypse ? Vous mélanger adoption, parrainage, aide humainitaire, cataclysme…. Pensez-vous que la fin du monde viendra de l’étranger ? Cet étranger qui vous fait peur et que vous redoutez parce qu’il est différent. Avez-vous peur de disparaître à la manière de « l’homme de Néendertal ? » Je vous souhaite de vous ouvrir aux autres de façon brutale car je pense que vous ne vous ouvrirez jamais sinon… Comment réagiriez-vous en apprenant que votre petit-fils, qui porterai désormais votre nom, vient d’un pays africain ou asiatique ? Vous sentiriez vous complice ? (complice de déportation ?) Christelle future adoptante, maman de deux garçons biologiques (donc made in Europe) et marraine d’une petite fille en Haïti (parrainage).

    Répondre
  20. Correction

    24/01/2005

    Je suis un élève de première économique. Pour les éviter, une seule recette: chacun chez soi, chaque peuple dans son territoire et chaque culture dans son domaine. Bravo, avec ça vous irez loin. Je suppose que vous votez Le Pen ? Je tiens à vous signaler que vos pensées sont très proches de celles des nazis, qui appliquaient les principes repris par Hitler dans son livre, Mein Korampf. Donc, si vous manquez de culture et d’ouverture d’esprit, ce n’est pas à l’extrême-droite qu’il faut aller. Je m’arrêterai là et essayez de vous servir du peu de cervelle que vous avez pour apprendre à écrire correctement.

    Répondre
  21. Aude

    24/01/2005

    MvK est un bon exemple du bourrage de crane que les gamins subissent dans les lycées. Dès qu’on s’oppose à une immigration massive, on est traité de nazi. Par contre, dès qu’on parle de partage des richesses, on n’est pas traité de staliniste. Bizarre… J’espère pour toi MvK que tu liras d’autres articles du forum pour pouvoir te faire ta propre opinion. Au fait, il faudrait faire attention à l’orthographe…

    Répondre
  22. dolf

    23/01/2005

    c’est votre jouet pour vous donner bonne conscience et vous occuper, que cette enfant sri lankaise. Bravo.

    Répondre
  23. Christophoros.

    23/01/2005

    Je pense qu’on devrait faire des dictées en première économique…Cela ne serait pas du luxe…

    Répondre
  24. une adoptante

    23/01/2005

    je trouve vos propos d’adoptant fanatique scandaleux. J’ai moi meme adopté une enfant sri lankaise après avoir eu deux enfants  » biologiques » comme on les appelle. Je ne pense pas avoir déporté ma fille. A l’heure on commémore la libération des camps je ne vois vraiment pas le parralèle entre les déportés juifs, tziganes… et une enfant sri lankaise qui vu ce qui vient de se passer aurait eu de forte chance d’etre emportée par le tsunami.

    Répondre
  25. 317ème section

    23/01/2005

    A 150% ok avec Dolf ! J’ajouterai, que nos SDF français du coin de la rue, on s’en fout ! Ils peuvent crever ! Normal ! Ce sont des Français européens et pire, souvent des chrétiens !

    Répondre
  26. dolf

    23/01/2005

    fraternité purement virtuelle, televisée,mediatique.

    Répondre
  27. La Râleuse

    23/01/2005

    Ah, cela faisait longtemps que Lance le clown, n’avait pas reparlér d’adoption. Cela vous gratouillait ? Vous chatouillait ? On les adoptants vous manquaient ? Noterai-je un progrès dans vos divagations : vous ne rêvez d’intedire que l’adoption d’enfants non européens en Europe ? Vivement que la Turquie puisse adhérer alors, cela tendrait à nous faire croire qu’au fond de vous, vous avez une once de jugeotte (mais ma raison me rappelle à l’ordre, votre clavier a dû foucher) Comprendre et respecter, mais mon pauvre vieux, vous ignorez jusqu’à la définition de ces mots, alors en faire bon usage….. Une seule certitude à lire vos phrases si creuses : vous n’avez aucune idée de ce qu’est l’adoption d’un enfant. Et heureusement. Vous voir osciller allègrement entre sociopathie et un histrionisme (qui fort heureusement ne s’affiche que sur un petit site internet) est la seule explication que je vois à vos tristes délires. Allez, à parcourir d’un derrière distrait vos prochaines élucubrations. La Râleuse

    Répondre
  28. MvK

    23/01/2005

    Je suis un élève de première économique « Pour les éviter, une seule recette : chacun chez soi, chaque peuple sur son territoire, chaque culture dans son domaine » BRAVO avec sa vous irez loin J suppose que vous votez Le Pen et je tien a vous signalez que vos pensé sont très proches de celles des nazis du livre de hitler Mein Kampf donc si vous manquez de culture et d ouverture d’esprit c’est pas dans l’extreme droite qu il faut aller. Je m arreterai la et essayer de vous servir du peu de cervelle que vous avez…

    Répondre
  29. R. Ed.

    23/01/2005

    C’est bizzare mais pour une fois, M. Lance je suis de votre avis. Je me fais également traiter de « raciste » alors que je ne suis que anti religieux. Mes propos blasphématoires, pas encore réprimés par le code pénal (cela viendra, soyez en certain, surtout au pays de la liberté -de parole – ?)sont confondus par la plupart pour des propos racistes. On m’a insulté en disant que j’étais pire que les égorgeurs alors que je n’ai jamais tué personne, même par accident. Pire qu’un égorgeur, c’est quoi en fait? Un nationaliste peut-être? quelqu’un qui refuse cette immigration de colonisation par l’intérieur. Ce sont les immigrés qui nous envahissent et pas l’inverse que je sache. En plus ils « revendiquent » le droit à pratiquer leurs us et coutumes barbares chez nous. Je ne suis pas d’accord, ceux qui ne veulent pas se soumettre à nos usages, il faut qu’on les foutent dehors, qu’on les remballent d’où ils viennent, on ne les a pas appelé.

    Répondre
  30. alborg

    23/01/2005

    J’espère que vous êtes fin prêt pour la crucifixion qui vous attend, Monsieur LANCE (Je le crois, heureusement) ! Vous rendez-vous compte comme peuvent grésiller aux oreilles des braves petits fonctionnaires de la contestation pré-digérée des affirmations comme (de mémoire): « Il faudra donc désormais que les Capitalistes apprennent à des dirigeants communistes A BIEN TRAITER LEURS OUVRIERS »! C’est pourtant ainsi que les choses se passent peut-être déjà (je n’en sais rien), ou en tous cas DEVRAIENT se passer, et finalement, tôt ou tard, se passeront ! Bravo, une fois de plus d’oser regarder droit dans les yeux quelques conséquences désastreuses de plus (pour tout le monde) de notre insondable BETISE (Nous autres occidentaux « européens »)

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)