G20 : bilan nul, perspectives sombres

Posté le avril 07, 2009, 12:00
8 mins

Comme c’était très prévisible, le G20 de Londres a débouché sur des photographies, des mots, du dirigisme, et rien qui puisse libérer les forces économiques nécessaires au retour à la croissance.

On pourrait dire que le pire a été évité. Les idées de relance par la demande prônées par Obama n’ont pas été reprises par les pays européens. Et les idées de bureaucratie financière planétaire émises par Nicolas Sarkozy ne l’ont pas été davantage. Les pays européens peuvent, certes, difficilement s’endetter de façon directe plus qu’ils ne le font déjà. Obama, de son côté, n’aurait pu donner d’emblée les clés de l’économie américaine à une gouvernance mondiale sans se voir aussitôt accuser de haute trahison à Washington.

Le FMI recevra néanmoins des milliards à distribuer à tous vents.
Une administration mondiale chargée de corseter l’innovation financière verra le jour. Les paradis fiscaux et les hedge funds sont placés en position de victimes sacrificielles dans l’espoir (vain) que cela permettra des rentrées fiscales supplémentaires en Europe.

Quand le diagnostic est faux, le remède a toutes les chances d’être mauvais. Le mal dont souffre la planète est né d’interventions politiques (obligations faites aux banques américaines d’accorder des prêts subprimes) et du laxisme du Fed, pas de la concurrence fiscale ou de l’innovation financière. Y répondre par davantage d’interventions politiques, davantage de laxisme monétaire sera plus inefficace encore que le célèbre emplâtre sur une jambe de bois.
Cela peut même se révéler très dangereux. Lorsque le remède est mauvais, tout dépend du dosage. Une faible quantité intoxique, une forte quantité peut être bien plus délétère.

Les pays d’Europe continueront à avoir une croissance négative
, un chômage élevé, et un niveau de vie stagnant. Les États-Unis ne se porteront pas mieux. Les seuls emplois qui devraient voir le jour outre-Atlantique cette année seront des emplois subventionnés, coûteux pour le contribuable. La Chine observe : Obama est un dangereux irresponsable aux yeux des dignitaires de Pékin et, s’il conduit les États-Unis à la banqueroute, si personne à Washington ne l’arrête, la Chine devra revoir sa stratégie, trouver d’autres débouchés, envisager de se défaire des dollars qu’elle a amassés.

Le monde, en ce cas, prendra un tournant bien différent de celui que souhaitaient les Européens lorsqu’ils exprimaient leur désir de voir Obama accéder à la Maison blanche. Ils voulaient un Président plus à gauche que George Bush ; ils l’ont eu, bien au-delà de leurs espérances. Ils pouvaient compter sur un dynamisme américain auquel ils pouvaient opposer, par contraste, leur modèle social-démocrate, plus raffiné et plus « humain », disaient-ils ; ils ont, à la Maison blanche, un Président qui dilapide les deniers publics à un rythme qui les surprend. Ils trouvaient Bush peu sensible au thème de l’environnement ; ils ont à la Maison blanche un disciple d’Al Gore qui promet d’aller plus loin qu’ils ne l’auraient imaginé dans le fondamentalisme écologiste. Ils voulaient un monde plus « multipolaire » ; ils risquent d’avoir un monde où l’Amérique affaiblie laissera la place à la Chine et, derrière elle, à la Russie et à l’Iran. Ils aimaient traiter Bush de brute militariste ; ils ont un Président américain plus défaitiste qu’eux, et plus partisan de l’apaisement avec les régimes autoritaires qu’ils ne l’ont jamais été.

Cela pourrait prêter à sourire si ce n’était inquiétant. Il y a eu, à Londres, pendant le G20, des manifestants anticapitalistes. Ce que ces gens ne voient pas est que le capitalisme n’est pour rien dans la crise présente et que ceux qui ont détraqué le capitalisme ont été des politiciens comme ceux contre qui ils manifestaient.

Ce qu’ils ne voient pas est que des politiciens tels qu’Obama sont aussi anticapitalistes qu’eux, et pourraient détruire le capitalisme plus efficacement qu’eux. Ce qu’ils ne voient pas est que des hommes tels que Sarkozy sont presque aussi anticapitalistes qu’eux, et que les mesures prises à Londres sont elles-mêmes anticapitalistes. Ce qu’ils ne voient pas, surtout, est que le monde à même de se profiler en ces conditions pourrait être dirigé par des gens alliant le dirigisme économique à la dictature politique, et, dès lors, créer bien moins de richesses et autoriser bien moins de manifestations …

34 réponses à l'article : G20 : bilan nul, perspectives sombres

  1. TOM

    04/05/2009

    Jaures, je prie pour vos 2 filles, afin qu’elles ne soient pas forcées de porter le voile un jour, ou bien d’être excisée contre leur gré, ne soyez pas surpris un jour de leurs reproches à votre égart, vous pourrez toujours vous justifiez à travers votre couardise, en leur expliquant comment vous avez abandonnez votre pays ….. Dans tous les cas, ne comptez plus sur ma loyauté pour venir vous secourir, le jour venu, il faudra assumer et marcher la tête baissée, au son du fouet …

    Répondre
  2. siniq

    18/04/2009

    Jaures

    Les salles de cinéma d’ art et d’ essais ne sont pas des salles de quartier mais des cinémas soutenues par les mairies souvent socialistes permettent à ces dernières de programmer des navets de bobos altermondialistes sur la pensée lénifiantes de la bonté des hommes.

    De mon temps les cinémas de quartier passaient  des filmes "hongkongais" de Kung-fu bien plus hilarants que vos projections pseudo-intellectuelles.

    J’ aime beaucoup votre morgue du type "Moi, je l’ ai vu" un peu comme les grognards à Austerlitz la gloire en moins et pour vous les 21 millions de spectateurs ayant vu "Bienvenue chez les chtis" ne sont que sombres crétins.

    Le crétin vous salue bien!

    Répondre
  3. Frank

    14/04/2009

    Je ne crois pas que les films que vous citez aient court dans les salles Art et Essais

    Jaures, les pauvres ne vont pas dans les salles d’arts et d’essais. Les pauvres preferent voir les blockbusters americains (environ 7 euros au Canada). Les seuls qui vont voir les films dits d’arts et d’essais sont les bobos gauchistes qui vont voir des films produits, realises et joues par d’autres bobos gauchistes. Le financement d’etat de ce type de cinema est un exemple de parasitisme gauchiste au detriment des vrais pauvres.

    Répondre
  4. Frank

    14/04/2009

    Cher Franck, les pays capitalistes purs et durs procurent les mêmes services…à ceux qui peuvent se les payer. Essayez de prendre un rendez-vous chez un spécialiste en Angleterre.

    Le systeme anglais est un systeme d’etat.

     Là bas, au chomage, vous touchez 200€ par semaine pendant 6 mois quelque soit votre salaire antérieur. Il n’y a pas d’école maternelle gratuite. Les modes de gardes sont hors de prix,…

    L’argent pour financer tous ces services provient de quelque part n’est-ce pas. S’il est utilise pour ca, il n’est pas utilise pour la croissance economique et donc les citoyens sont plus pauvres et il faut plus de welfare donc plus de taxes donc moins de croissance donc plus de pauvrete.

    Beaucoup dAnglais aimeraient que le RMI existe dans leur pays.

    Vous avez des chiffres sur le sujet?

    c’est de savoir si les plus démunis doivent être aidés par une solidarité organisée par l’état garant de tous les citoyens, ou si les plus pauvres doivent se contenter d’une charité au jour le jour laissée au bon vouloir et à la bonne conscience volatile des riches.

    Votre reponse est la mauvaise, les Etats-Unis sont le pays dans lequel la charite privee est la plus developpee. Par ailleurs, les etudes economiques prouvent que la plupart des pauvres americains sont moins pauvres que les pauvres europeens, surtout francais. Un "pauvre" americain appartiendrait a la classe moyenne en France.

    Répondre
  5. Jaures

    14/04/2009

    Jean Pierre, votre vision du socialisme ressemble à celle d’OSS 117.

    Quant à vos enfants, leur chance est d’être nés à la bonne époque et au bon endroit. Ecoutez la dernière chanson de Clarika : "Bien mérité". Sur youtube.

    " La pt’ite carte en plastique que l’état m’a donnée

    Ben ouais, je l’ai bien méritée

    Naître en république dans une clinique chauffée

    Ben ouais, je l’ai bien mérité

    Et tant pis pour ta gueule si t’es né sous les bombes

    T’avais qu’à tomber du bon côté de la mappemonde

    On prend pas un bateau quand on sait pas nager

    Si ça t’est arrivé c’est qu’ tu l’a mérité…

    Répondre
  6. Jean-Pierre

    14/04/2009

     

    kamarad jojo, si je me permet de te tutoyer ce n’est pas parceque je suis certain que tu es ponctionnaire mais parce que tu es un nostalgique d’un sytème où le tutoiement est de rigueur et il se trouve que c’est le seul intérêt que je trouve à ce système par ailleurs totalement détestable comme entre autres l’égalitarisme qui voudrait nous faire croire qu’une population sous développée provenant du quart monde serait à l’égal de mes enfants et que leur multitude multipliant notre démographie assurerait notre avenir aprés nous avoir ruiné pour leur assistanat alors que leur non intégration nous détruit. L’Allemagne a cet énorme avantage sur nous par leur droit du sang au lieu de notre droit du sol absurde et suicidaire.

    Répondre
  7. Jaures

    13/04/2009

    A Siniq, le cinéphile. Je ne crois pas que les films que vous citez aient court dans les salles Art et Essais. Mais je doute que dans les salles Pathé que vous fréquentez vous ayez pu découvrir " Z 32" de Mograbi, "Le Miroir magique" de De Oliveira ou "Le chant des oiseaux" de Albert Serra.

    Moi, si.

    Répondre
  8. Jaures

    13/04/2009

    Cher Franck, les pays capitalistes purs et durs procurent les mêmes services…à ceux qui peuvent se les payer. Essayez de prendre un rendez-vous chez un spécialiste en Angleterre. Là bas, au chomage, vous touchez 200€ par semaine pendant 6 mois quelque soit votre salaire antérieur. Il n’y a pas d’école maternelle gratuite. Les modes de gardes sont hors de prix,…Beaucoup dAnglais aimeraient que le RMI existe dans leur pays. Mais, soyons juste, il est vrai que,quand ils n’en n’ont pas besoin, les gens répugnent à payer certains services.

    Mais, au delà de ces comparaisons qui peuvent paraître mesquines, ce qui compte, c’est de savoir si les plus démunis doivent être aidés par une solidarité organisée par l’état garant de tous les citoyens, ou si les plus pauvres doivent se contenter d’une charité au jour le jour laissée au bon vouloir et à la bonne conscience volatile des riches. Ma vision de la société me pousse à préférer la première solution. Si cela suffit à faire de moi un "gauchiste fanatique et parasitaire", je me demande qui fantasme.

    Répondre
  9. Frank

    13/04/2009

    Allez vivre en Corée du Nord, vous y serez heureux, tout y est gratuit.
    ….
    Avant la guerre civile americaine, les esclaves noirs avaient toutes sortes de services gratuits: nourriture, vetements, eglise, …

    Répondre
  10. Frank

    13/04/2009

    Je revendique pleinement profiter des services publics, et c’est pour cela que je les défends.

    Jaures, vous n’avez pas repondu a ce que je vous ai dit: les pays capitalistes procurent les memes types de services par le libre-marche et a meilleur cout. D’autre part, dans les vrais pays capitalistes, les pauvres sont moins pauvres que dans les pays socialistes, le niveau de vie y est plus eleve et la croissance plus forte. La raison est simple, les ressources du pays ne sont pas gaspillees pour financer les fantasmes de gauchistes fanatiques et parasitaires.

    Répondre
  11. HansImSchnoggeloch

    13/04/2009

    Siniq <<Allez vivre en Corée du Nord, vous y serez heureux, tout y est gratuit.>>

    Vous parlez sûrement de l’herbe des champs, c’est d’ailleurs tout ce qui est encore gratuit pour l’heureux prolète au royaume de l’hermite. Même une simple patate y est considérée comme un objet de luxe.
    La république populaire de corée du nord est vraiment l’exemple suprême, le sommet de tout ce que le socialisme soit-disant progressiste peut engendrer. 

    Ci-joint un link pour un voyage au pays du bonheur massique prolétarien:

    http://www.koryogroup.com/
    PS: Il est possible de ne prendre qu’un billet "aller".

    Répondre
  12. siniq

    13/04/2009

    Le coup des place de ciné à 4€ , cela fait 4 ans que Jaures nous le fait !Je serais curieux de regarder la programmation  cinématographique de ces salles, de sublimes films de HonKong ou de Bollywood acr même avec une carte de fidélité la place est à 5€50.

    Les bibilothéques c’est selon la richesse de commune, les tarifs des cantines selon la fortune des parents, l’ école de moins en moins gratuite, coopérative, frais pour les sorties diverses.Alors Jaures, les impôts dans les villes et les régions socialistes sont étouffants et les fameux services sociuax de moins moins au secoures des français de souche.

    Allez vivre en Corée du Nord, vous y serez heureux, tout y est gratuit.

     

    Répondre
  13. Jaures

    13/04/2009

    Jean Pierre, avant d’avancer vos propos, consultez les chiffres: la France a le plus fort taux d’accroissement de la population derrière l’Irlande, alors que l’Allemagne voit sa population régresser (Observatoire Démographique Européen). Par ailleurs, il est burlesque de voir que, systématiquement, les intervenants de ce site veulent que je sois fonctionnaire. Je ne considère pas ceci comme une insulte mais je vous informe que je suis en CDI, situation déjà enviable aujourd’hui. De toute manière, me croire fonctionnaire ne vous autorise pas à me tutoyer.

    Enfin, je me demande si vous êtes le dernier à croire que la crise financière actuelle avec son lot de faillites et chômage est dûe aux immigrés, clandestins ou non, qui coulent en Méditerranée ou travaillent au noir pour des entreprises plus ou moins complices.

    Répondre
  14. HansImSchnoggeloch

    13/04/2009

    Jaures

    il est vrai que les exportations ont chuté drastiquement en Allemagne comme partout dans le monde. Mais la balance des comptes y est encore positive alors qu’en France elle est dans le rouge depuis des lustres.
    Les miliards d’€ qui ont été trouvés en France l’ont été sur le marché du crédit, pas dans les caisses de l’état qui elles sont vides, Jaures, d’une "viditude" sans fond, vous comprenez. La cote "AAA" est en train d’être révisée, Jaures, car les bons du trésor français ont perdu de leur valeur sur le marché. Je ne veux pas être prophète, mais ce triple "A" sera déclassé avant la fin de l’année. L’Angleterre et l’Irlande que vous citez si souvent se sentiront moins seules quand la France les rejoindra…
    Venons-en maintenant au fait crucial que vous n’avez pas compris. La croissance bidon que vous attribuez aux socialistes de Jospin s’arrête effectivement à la fin de leur mandat. La Droite qui a repris le flambeau a du d’abord nettoyer les écuries d’Augias, laissées dans l’état par les sortants avant de pouvoir s’atteler à remettre les choses en place. Le mauvais score de Jospin aux votations présidentielles n’est pas du au hasard, Jaures, les citoyennes et citoyens français n’étaient pas dupes du bilan de Jospin.
    Vos revendications sociales ne m’étonnent pas, c’est d’ailleurs votre pôle d’excellence. Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir ce que vous avez fait pour ce pays en dehors de revendiquer?
    Merci de vous faire du souci pour ma famille qui se porte bien, mes deux fils adultes qui n’ont jamais profité du sytème social français vous en sont reconnaissants.

    Répondre
  15. Jean-Pierre

    12/04/2009

    Encore un mensonge de plus jojo car en tant que ponctionnaire tu dois travailler (présence dans un bureau?) infiniment moins que moi qui suis artisan sans salarié raketté à blanc pour payer ton salaire, tes loisirs, ta retraite et même tes impots.

    "La France fait également beaucoup plus pour la famille (allocations, modes de garde, écoles maternelles,…), ce qui explique en grande partie la bien meilleure démographie française"

    et là tu te fous carrément de nous et de la France, notre démographie n’est pas meilleure que les autres europeens sauf pour ceux qui sont venus profiter avec ta complicité de notre secu machin stalinien qui finance leur invasion colonisation musulmane en ruinant toutes nos entreprises depuis 35 ans et qui aura fini de détruire notre pays avant 10 ans.    Le seul truc qui me fait marrer est que tu t’imagines qu’ils paieront ta retraire.

    Répondre
  16. Jaures

    12/04/2009

    Hans, la notion de déficit n’a été inventée que pour justifier des politiques de régression sociale Ainsi, on a mis la barre à 3%: pourquoi pas 2, 4 ou 5 ? Ensuite, après avoir prétendu que la France "est en faillite", on a trouvé des milliards en quelques jours quand les banquiers ont pleuré leur mère. Le déficit,augmenté de 50% en France (mais multiplié par 3 en Irlande), ne semble plus si effrayant à nos gouvernants. La France a par ailleurs plutôt bonne cote auprès des prêteurs (AAA), bien meilleure que l’Espagne ou l’Angleterre (qui n’a pu boucler sa dernière campagne au taux souhaité). Et ne parlons pas de l’Irlande ou la Grêce ! L’Allemagne, dont l’économie dépend des exportations n’est pas en si bonne position que vous le prétendez: ses exportations ont chuté de 15% en Février et cela risque de s’accentuer.Mais je ne veux pas dire que la France surnage, loin s’en faut ! 

    Je revendique pleinement profiter des services publics, et c’est pour cela que je les défends. Si vous n’avez pas d’enfants,n’êtes jamais allé à l’école, ne comptez pas vivre jusqu’à votre retraite, n’allez jamais au musée, au théâtre, ne fréquentez pas les bibliothèques ni les parcs ou les jardins publics, ne faîtes pas de sport, n’avez jamais eu à vous plaindre à la police et ne craignez pas pour la sécurité de votre pays, alors, vous avez raison de m’en vouloir.

    Mais je vous plains !

    Répondre
  17. HansImSchnoggeloch

    12/04/2009

    Frank <<ce jeu ne trompe plus personne aujourd’hui a part les francais qui sont maintenus dans l’illusion par des medias aux ordres et la propagande d’etat.>>

    A commencer par les voisins directs qui se sont habitués à ces atermoiements et lamentations continuels.

    Répondre
  18. HansImSchnoggeloch

    12/04/2009

    Jaures

    Vos comparaisons avec l’Allemagne sont biaisées et ne reflètent pas le vrai différentiel entre ces deux pays. En Allemagne les décisions courageuses prises lors de Hartz IV par un gouvernement SPD sont mises en oeuvre par la gouvernance actuelle de Grande Coalition qui essaie de ramener le déficit dans des proportions raisonables. Votre liste à la Prévert ne montre que la partie immergée de l’iceberg, les prestations sociales. Pendant ce temps le paquebot France, qui a déjà ses cales sous-eau, va sombrer d’ici peu. Les emprunts soucrits pour payer les intérêts de la dette, ne parlons même pas du principal, ainsi que le financement du  fonctionnement de l’état sont d’une telle ampleur que cela va dissuader n’importe quel institut de crédit au monde de prêter à la France.
    D’autre  part le chiffre de 40% de prélèvements obligatoires que vous avancez pour la France est plutôt supérieur à 50%, le jour de la libération fiscale fixé au 17 juillet de l’année en étant la preuve manifeste.

    Vos mots d’indignation concernant le "vivre sur le dos des autres" ne semblent pas avoir influencé les réactions de vos détracteurs, ni les miennes.
    Vous avez bien écrit "ce qui est prélevé d’un côté ressort de l’autre et j’en profite". Cette notion de "profitacyon" si chère aux Isliens d’Outre-Mer a des implications terribles pour vous. Les leçons de morale que vous allez faire à l’avenir sur ce site seront pour toujours teintées de ce cynisme que vous venez de dévoiler à votre insu. Merci de votre compréhension.

    Répondre
  19. Frank

    12/04/2009

    sas, tout le monde sait depuis longtemps que la vraie motivation francaise pour la sortie de l’OTAN etait la peur de devoir affronter les sovietiques en cas de guerre.

    Si la guerre froide etait devenue chaude, les francais auraient essaye vainement de jouer sur leur "ambiguite" pour ne pas etre impliques, surtout en cas de defaite de l’Ouest. Les plans sovietiques retrouves en Allemagne de l’Est etaient differents: ils prevoyaient des attaques nucleaires sur les villes francaises pour obtenir la capitulation, ce qu’ils auraient evidemment obtenus, meme sans raser de villes d’ailleurs.

    Rien de nouveau depuis Vichy, la lachete, la trahison et la capitulation deguises en patriotisme fictif.

    La France est largement responsable des malheurs de l’occident car elle est percue a juste titre comme le maillon faible que l’on peut intimider pour qu’elle utilise ses ressources contre l’Ouest. Il y a cependant une difference, ce jeu ne trompe plus personne aujourd’hui a part les francais qui sont maintenus dans l’illusion par des medias aux ordres et la propagande d’etat.

    Répondre
  20. Frank

    11/04/2009

    sas, tout le monde sait depuis longtemps que la vraie motivation francaise pour la sortie de l’OTAN etait la peur de devoir affronter les sovietiques en cas de guerre.

    Si la guerre froide etait devenue chaude, les francais auraient essaye vainement de jouer sur leur "ambiguite" pour ne pas etre impliques, surtout en cas de defaite de l’Ouest. Les plans sovietiques retrouves en Allemagne de l’Est etaient differents: ils prevoyaient des attaques nucleaires sur les villes francaises pour obtenir la capitulation, ce qu’ils auraient evidemment obtenus, meme sans raser de villes d’ailleurs.

    Rien de nouveau depuis Vichy, la lachete, la trahison et la capitulation deguises en patriotisme fictif.

    La France est largement responsable des malheurs de l’occident car elle est percue a juste titre comme le maillon faible que l’on peut intimider pour qu’elle utilise ses ressources contre l’Ouest. Il y a cependant une difference, ce jeu ne trompe plus personne aujourd’hui a part les francais qui sont maintenus dans l’illusion par des medias aux ordres et la propagande d’etat.

    Répondre
  21. orobon

    11/04/2009

    Messieurs:

    "Vous avez raison, cher Hans, ce qui est prélevé d’un côté ressort de l’autre et j’en profite. "

    On s’en doutait, figurez-vous.

     

     

    Ce qui est assez drôle, en vous lisant (certes moins le greppon), c’est que si on vous suis, vous n’allez ni à la bibliothèque, ni au théâtre, que vos enfants ne vont pas à l’école, que vous ne prennez jamais votre voiture.

    En gros, ce sont juste les gauchistes et les glandeurs qui profitent de l’aide sociale et de la redistribution.

    Votre vie doit être d’un triste…

    Répondre
  22. Jaures

    11/04/2009

    Cher J.Pierre, tout est affaire de choix. Je travaille autant que vous mais je ne regarde que très peu la télé, ne vais jamais au restaurant et passe l’essentiel de mes vacances en France. Ceux qui préfèrent la Une, le Fouquet’s et le club med’ font d’autres choix, respectables, mais qui ne sont pas les miens.

    Hans, l’Allemagne a, tout de même, 35% de prélèvements obligatoires (44% en France). Elle a donc les moyens, et c’est heureux, de proposer des prestations sociales. Il est vrai que la France propose de meilleures garanties en matière de chômage, le RMI, etc …La France fait également beaucoup plus pour la famille (allocations, modes de garde, écoles maternelles,…), ce qui explique en grande partie la bien meilleure démographie française. C’est un choix. Mais n’oubliez pas que la France dépense un point de plus de son PIB pour sa défense que l’Allemagne. Le nucléaire est aussi un choix qui a un coût. Les dépenses sociales n’expliquent pas tout.

    Je n’admets pas du tout "vivre sur le dos des autres". Je travaille et paie des impôts. Je n’ai pas de comptes secrets: le fisc connait exactement le niveau de mes revenus. Je n’aurai ni parachute doré ni retraite chapeau à mon départ et je ne compte pas hériter de mes parents ouvriers .Examinez un peu ce que fait Bolloré au Cameroun (Le Monde Diplomatique d’Avril), vous saurez ce que veut dire "vivre sur le dos des autres". 

     

    Répondre
  23. sas

    11/04/2009

    G 20…..réintégration de l otan…… perspectives en vue

    simple le plan de route des protocoles suit son cours….

    et on va se fritter….

    les cons de veaux hexagonaux seront assurément en 1 ère ligne…

    sas

    nb seule question : contre qui….iranien ? chinois? ou ex pays de l est ?????

    Répondre
  24. HansImSchnoggeloch

    10/04/2009

    Doucet <<La France loin devant !!!!!!!!>>

    A ce que j’ai lu, elle est même en tête du hit-parade et  en train de consolider confortablement son avance avec des nouvelles taxes.

    Répondre
  25. grepon le texan

    10/04/2009

    « Vous avez raison, cher Hans, ce qui est prélevé d’un côté ressort de l’autre et j’en profite.  » On s’en doutait, figurez-vous.

    Répondre
  26. HansImSchnoggeloch

    10/04/2009

    Jaures <<Nous connaissons tous, malheureusement, des malades gravement atteints (cancer, diabète, …) qui sont pris en charge à 100%.>

    Cette dernière mention ne m’étonne plus de vous, les choux et les chèvres coexistent très bien dans le monde socialiste. La prise en charge de maladies graves n’a jamais été un monopole français. En tout cas je peux vous assurer que la Caisse de Maladie allemande est dans de meilleures conditions que la sécu francaise et la mortalité dans ce pays n’est pas plus élevée que celle enregistrée en France..
    D’autres part tous les points que vous citez doivent bien marcher d’après le principe des vases communiquants car la mise minimale que vous investissez est loin de couvrir le coût réel des prestations offertes.
    Vous avouez donc indirectement de vivre sur le dos des autres. Peut-être pourriez-vous comprendre que les autres aient le droit de réagir pour essayer de remettre les choses à l’endroit.

    NB: au cimetière, le grand égalisateur,  les problèmes de société n’ont plus court, Jaures. Oubliez y votre réthorique!

    Répondre
  27. Frank

    10/04/2009

    Vous avez raison, cher Hans, ce qui est prélevé d’un côté ressort de l’autre et j’en profite. Ainsi, j’ai pu mettre mes 2 filles à l’école maternelle gratuitement. Vous savez mieux que moi ce que coûte en Allemagne la même prestation (400€ par mois pour les "jardins d’enfants"). De même, je vais pour 15€ par an à la bibliothèque municipale, au théâtre, pour une somme modique, à mon cinéma de quartier pour 4€ la séance. Nous connaissons tous, malheureusement, des malades gravement atteints (cancer, diabète, …) qui sont pris en charge à 100%.

    On peut aboutir au meme resultat et meme a de meilleurs resultats sans un systeme economique communiste. Toutes les etudes economiques serieuses prouvent que dans les vrais pays capitalistes, la croissance economique est plus forte, les citoyens plus riches et les pauvres moins pauvres.

    Dans les faits, les gens comme vous sont des parasites qui exploitent les citoyens francais.

    Répondre
  28. Jean-Pierre

    10/04/2009

    bein! il doit être pépère ton poste dans notre bureaucratie soviétique l’affreux jojo pour te laisser le temps de tous ces loisirs malgré le temps que tu perds à nous gaver ici de ta propagande bidon.      Ah! elle est cool notre société soviétique pour les quelques apparatchiks qui en profittent ,  mais pour celà il faut qu’elle saigne de plus en plus à blanc ceux qui sont de moins en moins nombreux au charbon.

    Répondre
  29. Jaures

    10/04/2009

    Vous avez raison, cher Hans, ce qui est prélevé d’un côté ressort de l’autre et j’en profite. Ainsi, j’ai pu mettre mes 2 filles à l’école maternelle gratuitement. Vous savez mieux que moi ce que coûte en Allemagne la même prestation (400€ par mois pour les "jardins d’enfants"). De même, je vais pour 15€ par an à la bibliothèque municipale, au théâtre, pour une somme modique, à mon cinéma de quartier pour 4€ la séance. Nous connaissons tous, malheureusement, des malades gravement atteints (cancer, diabète, …) qui sont pris en charge à 100%.

    Je ne saurais trop vous conseiller, cher Hans, pour récupérer votre mise de lire, sortir, vous éduquer, vous promenez dans les parcs nationaux,… Berf, de vivre.

    Vous pouvez par contre vous abstenir de tomber malade. On ne gagne rien à être le plus riche du cimetière.

    Répondre
  30. HansImSchnoggeloch

    09/04/2009

    Frank <<Mais d’un autre cote, cela renforce une autre forme de criminalite organisee, celle des etats voyous comme la France, qui exploitent leurs citoyens par une taxation abusive sans delivrer grand chose en retour. >>

    N’oubliez pas les amis de Jaures, Frank, eux reçoivent bien quelque chose en retour. Cela marche d’après le principe des vases communicants, vous savez ces deux tubes reliés par le bas. Vous prélevez d’un côté et vous voyez comme par miracle comment cette même quantité remonte de l’autre côté. Suivant le côté où vous vous trouverez vous vous sentirez plus ou moins allégé.

    Répondre
  31. Frank

    09/04/2009

    Jaures, pas plus les paradis fiscaux que les remunerations des financiers ne sont la cause de cette crise financiere.

    Le gouvernement francais veut faire disparaitre les paradis fiscaux car il veut fermer les echappatoires pour pouvoir maintenir un niveau de taxation anormalement eleve en France.

    Opter pour la fermeture des paradis fiscaux dans le cadre d’une conference mondiale contre le crime organise aurait ete legitime. Mais d’un autre cote, cela renforce une autre forme de criminalite organisee, celle des etats voyous comme la France, qui exploitent leurs citoyens par une taxation abusive sans delivrer grand chose en retour. 

    Répondre
  32. grepon

    09/04/2009

    Jaures, toujours les distortions.   Ce n’etait pas sense etre un "relance" les 750millards du TARP, et Bush/Paulson n’ont depense que la moitie, pour laisser du marge de manoeuvre au prochaine Sec. of the Treasury sous Obama….pour =stabiliser le systeme financiere mondiale avec des =Prets=.

    =Apres l’election d’Obama=, il y avait le passage(*) du "Stimulus", un projet de loi Depensiere(non pas des Prets) plein de cadeaux pour les electeurs democrate et projets democrates, avec le plupart des depenses ne commencant que en 2010(les prochaines elections pour le Congress) et au dela jusquen..2012 les prochaines elections presidentielles.   Curieux ce "Stimulus" qui ne stimule que apres l’economie sera sense etre deja sorti de la recession actuelle,  non?    Obama et son equipe base leur previsions de deficites budgetaires(collossalles) sur une croissance permanent de 4.3% environs!   Autant commencer a emettre des Five Year Plans.

    (*) Le role d’Obama dans le passage du "Stimulus" a ete de signer le document, d’ailieurs.   Il a dit pendant le campagne electorale qu’il allait revoir "line by line" les projets depensiere et etre severe avec les projets fraudulent et insister sur la tranparance.   Voila que le Democrates au Congress(ou plutot leur aides congressionnelle qui ont ecrit cette bouse) ont foutu plusieurs milliers de tels projets dedans. 

    ET le plus grotesque dans tout ceci?   Le projet de loi de plus d’un millier de page n’a pas ete lu, meme partiellement, par aucun membre du Congress.  Le vote a ete fait quelques heures apres la presentation du projet de loi, en forme d’un tas de papier ayant le poid d’un ancien annuaire telephonique de New York, et plein de notes et additions escrabouille dans les marges et entre les lignes a la main.   La loi a ete ecrit dans l’ombre par une equipe de technocrates Democrates pas du tout democratique.  La vote a ete fait aveuglement.    Obama l’a signe, et la presse gauchiste a proclame que c’etait le stimulus d’Obama, alors qu’il a choisi tout simplement a rien redire de ce document, qu’il n’a pas lu, et que ses staffers n’ont pas pu lire, et qui n’a pas ete le moindre petit peu "transparent" ni,,,democratique(dans le sens greque du terme…le parti politique Democratique ne cherche pas trop a renforcer la democratie, au contraire il cherchent a s’ecencrer toujours plus dans le pouvoir sans defi, comme des sortes de Ted Kennedy)

    Répondre
  33. Jaures

    09/04/2009

    Les paradis fiscaux "victimes expiatoires" ? Mais quels paradis fiscaux ? Ils ont tous disparus en 24h.

    "Obama dilapide les deniers publics" mais c’est G.Bush qui a lancé le premier plan de relance de 750 milliards de dollars alors qu’Obama n’était même pas résident de la maison blanche. En le présentant, l’ex président, adulé de Millière, précisait que des mesures complémentaires seraient nécessaires.

    Peut-être un jour Millière cessera de dire tout et son contraire avec le même aplomb. Mais quand ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)