George Bush : vers un second mandat

Posté le janvier 10, 2004, 12:00
7 mins

Deux semaines après avoir titré : « George Bush, l’homme qui nous a gâché l’année », « L’Express » publie un dessin de Plantu présentant George Bush comme un abruti au front bas et lui faisant dire : « méfiez-vous, je pourrais vous gâcher aussi 2004 ». Pour une fois, je dirais que Plantu voit clair. Je lui conseillerais même d’aller plus loin, et j’aurais tendance à lui dire : méfiez-vous, oui, George Bush va sans doute vous pourrir la vie jusqu’en 2008 !

N’en déplaise à la France pétainiste, Bush ose regarder l’ennemi en face et, même si la tâche semble titanesque, est bien décidé à le terrasser. L’islam militant ne triomphera pas. La guerre sera longue, mais elle sera gagnée.

N’en déplaise à la France franchouillarde, Bush est un cow-boy, oui, mais pour les Américains de l’Amérique profonde, pour tous ceux qui aiment l’Amérique, le cow-boy est l’homme qui ne recule pas devant l’adversité, qui sait distinguer le bien du mal et qui sait aussi que, pour que le mal triomphe, il suffit que personne n’ose plus s’opposer à lui.

N’en déplaise à la France décadente et accoutumée au mensonge, Bush est un homme droit et déterminé, de la trempe de Ronald Reagan, un homme qui dit ce qu’il fait et qui fait ce qu’il dit. Cela s’appelle la cohérence, et cela peut aussi s’appeler la grandeur.

Un peu plus de deux ans se sont écoulés depuis l’ignominie du 11 septembre, et bien du chemin a été parcouru. Al Qaida n’a pas disparu, mais a perdu ses bases-arrières, le régime des Taliban est tombé, celui de Saddam Hussein aussi. Kadhafi, Assad et Arafat tremblent et se demandent quand viendra leur tour. La famille Saoud ouvre grand ses livres de compte aux fins que tout soit visible. Quand novembre 2004 viendra, d’autres progrès seront survenus, Saddam Hussein aura été jugé, comme c’est légitime, par des Irakiens. Même en France où règne l’opacité de l’information, on commencera à savoir que le rapport remis par David Kay au Congrès américain démontre ce qu’il fallait démontrer, documents à l’appui, en matière d’armes de destruction massive (vous ne le saviez pas, j’en suis certain : les médias français ont bien travaillé). Même en France, on saura que Saddam Hussein était lié au terrorisme islamique international et à Al Qaida (encore une fois, vous ne saviez pas, j’en suis certain : c’est fou ce que le travail de journaliste en France commence à ressembler à ce qu’était le travail de journaliste au temps de la défunte Union Soviétique).

La stature de chef du monde libre et de l’Occident dont a su faire preuve George Bush suffirait à assurer sa réélection, mais il y a plus, et cela, vous le savez : l’économie américaine a retrouvé un rythme de croissance impressionnant, des emplois et des entreprises se créent, le pays bouillonne de dynamisme et de confiance en l’avenir, sans cesser de rester lucide face au danger. Tout cela ne doit rien au hasard : malgré quelques entorses liées au fait que nous sommes en guerre (vous ne le saviez pas, j’en suis certain encore une fois : ce n’est pas parce que nos gouvernants ont capitulé sans conditions que la guerre a cessé), l’administration Bush en est revenue aux principes fondamentaux de l’économie et a procédé aux baisses d’impôts les plus importantes depuis les fastes années quatre-vingt, celles des « reaganomics ». Jamais un président sortant n’a connu de problèmes électoraux quand l’économie allait bien. Bush sera réélu, confortablement.

Ajoutez à tout cela un facteur non négligeable : si les journalistes et les politiques français ont glissé vers l’exaspération, puis vers la frénésie en voyant Bush parler et agir, les journalistes et politiques de la gauche américaine ont suivi la même trajectoire. Le résultat est que le candidat démocrate qui fait, pour le moment, et très largement, la course en tête, Howard Dean, tient un discours à la limite du gauchisme et de l’irresponsabilité. Le dernier démocrate à avoir mené une campagne du genre de celle menée par Howard Dean s’appelait McGovern, et il a connu le succès que l’on sait. On peut parier que les quelques membres intelligents du parti démocrate (il y en a) vont tout faire pour limiter les dégâts, mais il n’est pas assuré qu’ils y arrivent, et il n’est donc pas assuré que le parti démocrate ne connaîtra pas, en 2004, une débâcle qui fera plaisir à voir lorsqu’on en lira le reflet sur le visage de Jacques Chirac.

Le second mandat de Bush lui permettra de franchir quelques pas de plus en direction de la vraie paix mondiale qui passe par la déroute de l’islamisme et du terrorisme. Il gâchera quatre années de plus aux journalistes de « L’Express » et à Plantu : je m’en réjouis déjà. Les Français comprendront-ils qu’ils sont gouvernés par des ânes qui ont la fatuité de croire qu’échouer dans tous les domaines est une preuve d’intelligence : j’aimerais vivement que ce soit le cas.

22 réponses à l'article : George Bush : vers un second mandat

  1. Franky Spinoza

    14/05/2004

    Je voudrais réagir ici à un propos que je trouve insoutenable, LA VALLETTE à écrit : « S’agissant de G.W. BUSH, j’estime, moi aussi, qu’il s’agit de quelqu’un d’exceptionnel, sans doute du plus grand Président que l’Amérique ait connu depuis R. REAGAN, et peut être même depuis H. TRUMAN, qui avait eu le cran de prendre la seule mesure susceptible de mettre un terme rapide à la guerre déclenchée par le Japon à Pearl Harbor, attaque presque aussi lâche que celle du 11 septembre 2001 (car la cible n’était pas constituée de civils). » BIGRE !!! Je ne savais pas que le « cran » consistait à répondre à des bombardements de cibles militaires et stratégiques par le lancement de non pas une mais de DEUX bombes nucléaires sur la population civile d’un pays qui avait déjà entammé des pourparlers d’armistices. La nécessité de stopper la main mise de l’Union soviétique sur les pays libérés du joug nazi justifiait-elle l’extermination de 600 000 civils ? Monsieur de « La Vallette », pour anti stalinien bon tein que vous devez être, votre conception des nécessités historiques et stratégiques fait froid dans le dos… Vous ne valez pas mieux que les tortionnaires du siècle qui vous servent d’alibi pour idolâtrer ce crétin de W. qui n’en demande peut-être même pas autant. Quelle raison aviez-vous de cautionner pareille intervention en Irak, à part admirer le « cran » de l’armée américaine qui pense mettre fin au terrorisme en bombardant des civils et en attribuant les marchés du pétrôle au bon soin de ses créanciers ? 1°/ Les armes de destruction massives ? vos maîtres n’en parlent même plus. 2°/ Le lien avec al qaida ? s’il n’existait pas avant, vous pouvez être sûr que c’est maintenant chose faite. 3°/ L’introduction des valeurs démocratiques ? Parlez-en aux prisonniers de Guantanamo ou d’Abou Grahib. Les images abondamment diffusées dans le monde entier de la manière dont vos GIs entendent « démocratiser » les vaincus permettent aux fous d’Allah de faire valoir leur manière caricaturale de présenter les Etats-Unis et l’occident aux peuples arabes. Allez-vous penser que la guerre « crânement » menée par votre idôle a fait du monde un endroit plus sûr et a amoindri le gouffre creusé par l’arrogance d’une administration ploutocratique entre l’Amérique et le reste du monde ? Il fallait, il est vrai, le cran et la trempe « remarquable » d’un George W. Bush pour dilapider toute la sympathie que s’était assurée une grande nation meurtrie après l’ignoble 11 septembre en ressortant une « nouvelle croisade » du placard des heures sombres de l’histoire. En cela, monsieur « La Vallette », vous avez raison… George W. Bush est un homme exceptionnel… Il ne s’est pas contenté de faire siennes les thèses immondes de Samuel Huntington sur un prétendu « choc » de valeurs entre civilisations, il a fait en sorte d’en exagérer la portée au sein même de la civilisation occidentale elle-même, si tant est qu’il y’en ait jamais eu une. Vous êtes libre de vous réclamer des manières civilisées des GIs et de moutonner derrière W. car le reste du monde ne vous suit plus et il n’a nul besoin d’être islamiste pour cela… Pour ma part, je vais bientôt m’exiler au Japon. Mais si son gouvernement est à la solde du votre, j’aurais au moins la satisfaction de ne jamais vous y rencontrer…

    Répondre
  2. nico2

    14/04/2004

    100 % d’accord avec cet article. Vive L’amérique qui ose affronter l’islamisation qui ns mena @+NICO2 NICOLAS S.[Remove NOSPAM of [email protected] to send me a private answer]

    Répondre
  3. nico

    10/03/2004

    tous complètement givrés allez donc vivre aux USA, vous vous y sentirez comme des poissons dans l’eau. Bonne chance pour votre vie la-bas et BON DEBARRAS VIVE L’AMOUR VIVE LA PAIX ET VIVE LA REVOLUTION

    Répondre
  4. novo

    19/01/2004

    Cher Monsieur, merci pour ce bol d’air frais dans la puanteur médiatique française. La soviétisation galopante des médias et le pétainisme ambiant (ils vont très bien ensemble, ce deux-là!!!) rend la vie en France parfois désespérante. Grâce à des textes comme le vôtre, on continue à esperer que la France se réveille de ce cauchmar! encore merci. Mes chaleureuses salutations. novo

    Répondre
  5. Patrick Carroll

    18/01/2004

    Thanks very much for the analysis. IMHO, you’re right on. I think you’ve got Bush judged dead to rights: a man of conviction, who’s going to do what’s right for the U.S. A man, incidentally, who’ll crash the dollar against the Euro so you can’t sell wine in the U.S., nor attract American tourists to France. Basically, France chose the wrong side in the War on Terror, and America is going to take revenge. For the next four years, at least. Patrick —

    Répondre
  6. guytou

    17/01/2004

    Bravo Mr Milliere. Vous noterez que j’ai respecté à la lettre la bienséance. Je vous remercie d’exercer votre noble profession et j’espère que vous la poursuivrez encore longtemps pour le bonheur de tous, car Dieu sait que sur le net il est rare de trouver des esprits aussi aiguisés dans l’art de la farce que le vôtre. Je me suis régaler lorsque vous dépeignez George BUSH en valeureux cow-boy auquel personne ne résiste pas même un Bretzel. Mais peut-être allez vous nous expliquer que l’anecdote du Bretzel est là encore d’une fabulation des journalistes français pour discréditer ce magnifique gardien de vaches. Alors que vous voulez démystifier le monde et lui dire ses 4 vérités vous n’êtes pas capable de vous défaire de vos propres idéologies. Ainsi vous ne pouvez considérer le cow-boy autrement qu’à travers les nombreux Westerns qui ont du bercer votre enfance. C’est très touchant mais malvenu pour un homme avec vos ambitions de ne pas pouvoir distinguer la réalité. Vous me faites penser à ce doux Don quichotte qui prenait des moulins pour des géants. Dès que la réalité dépeinte par les journalistes français ne vous sied pas vous faites comme ce chevalier errant vous vous pensez victime de quelques enchantements de la part des journalistes et vous en persuadé votre lectorat comme ce Don quichotte faisait avec Sancho. J’attends avec impatience votre prochaine intervention qui j’espère sera encore plus burlesque que cette dernière bien que je pense qui en soit très difficile.

    Répondre
  7. Un Français au Quebec

    16/01/2004

    Bravo Mr Milliere Je suis venu vivre au Quebec pour échapper à la folle politique Française et bien je me suis trompé,c’est pas mieux ici. Le Canada est assis sur les genoux du bon dieu (U S A)il en tire tous les avantages (entre 80 à 90 de leurs exportations)et la majorité de ses citoyens sont anti-américains (Allez chercher à comprendre) Alors maintenant,avec Bush,c’est pire,c’est un malade mental,et à leurs yeux, c’est le Grand Satan qu’il faudrait enfermer. Ces pauvres islamistes ne font que défendre leur droit,laissons donc le droit de faire ce qu’ils veulent. J’aimerais bien rentrer en France, ce beau pays, j’hésite pour le moment, mais je peux dire une chose, je n’hésiterai pas une seconde quand il faudra le défendre.(J’ai déja malheureusement entendu les balle me sifler aux oreilles). Mais ça c’est une autre histoire qui a commencé à cette époque et qui a peut-être sonné la fin de notre civilisation. Nous nous y sommes tellement mal pris. Un Français déraciné

    Répondre
  8. Nico

    16/01/2004

    MILLIERE PRESIDENT!…

    Répondre
  9. adam

    14/01/2004

    Salut, Les hasards de mes promenades googleiennes m’amènent sur ce site. Bon si vous voulez un autre regard sur l’amérique voici le site « USA, Patriot act les libetés menacées »… http://membres.lycos.fr/returnliberty/ Ce site est reconnu et accepté par de nombreux américains. ReturnLiberty est listé dans Linkcrusader (a political link directory to anti-bush site) http://www.linkcrusader.com/ De même ce site a été admis par de nombreux webrings américins antibush. La page qui reprend ceux dont il est membre (et en attente de visite de confirmation pour deux d’entre eux) http://chk.webring.com/navbar?f=l;y=returnliberty;u=10000001 Voilà, voilà, de la part d’un « pro america-anti bush » français

    Répondre
  10. damien

    14/01/2004

    Ne versons pas dans la bushophilie exagérée. Le problème, c’est la prédominance des voix de l’extrème gauche en france au travers de pseudo associations « chiennes de garde des droits de l’homme » comme le très gauchisant MRAP, qui se fait toujours le juge suprème de ce qui est bien et de ce qui est mal. (le site les4verites.com est d’extrème droite selon cette association d’extrème gauche, rien de bien étonnant finalement) Je ne suis pas 100% d’accord avec votre article, mais il me semble que dans le tintamarre américanophobe débile de l’extrème gauche, il faut, par tous les moyens, rétablir l’équilibre pour obtenir une information plus plausible.

    Répondre
  11. Giro

    13/01/2004

    Cher Monsieur Millière, J’approuve vos propos à 110%, malheureusement tout celà se terminera dans le sang, la libanisation de la France nous pend au nez, des millions de Français sont morts pour défendre nos libertés durant les deux dernières guerres, ils se retourneraient dans leurs tombes s’ils voyaient la situation actuelle de la France. Je n’ai rien contre l’immigration, étant moi-même fils d’immigré polonais, mais l’immigration polonaise où italienne du début du siècle dernier était productive, l’on venait en France pour travailler et surtout pour s’intégrer. Nous sommes devenus la poubelle du monde, il suffit de se promener dans certains quartiers de Paris pour s’en rendre compte. Pauvre France qu’avons nous fait de notre héritage, le jour où les Français se reveillerons il sera malheureusement trop tard, tout celà terminera en guerre civile, merci à nos hommes politiques de grands visionnaires surtout pour se repplir les poches, l’affaire ELF et les autres affaires nous le prouvent. Il nous restera quand même la possibilité de faire notre valise et de partir ailleurs car ici l’avenir de nos enfants est bien sombre. Encore tous mes compliments pour votre article.

    Répondre
  12. alain D

    13/01/2004

    Monsieur Millière, Votre article me remonte un peu le moral! Il y a des centaines de milliers de personnes en France qui attendent un leader de votre trempe, il suffit de discuter un peu pour les langues se délient…las de politique étrangère aveuglément anti-américaine et arabophile à la nausée de chIRAK et consors, las des médias subordonnés au gouvernement qui font de la haine de l’Amérique leur fond de commerce. Un exemple, ce matin sur France-« Infos »,en conclusion de ce fait divers sans intérêt de cet américain dont sa femme a pris 20 KG depuis que sa famille est abonné à un programme TV cablé et qu’il passe tout son temps libre devant la télé, le commentateur nous inflige « en bon américain, plutot que de balancer son poste par la fenêtre, il menace de faire un procès à la compagnie de « cableTV » ou demande la somme de 5000 USD pour un arrangement à l’amiable ». Moi j’appelle ça de l’incitation à la haine raciale… Remplaçons le mot américain par le mot arabe, et là le MRAP poursuit France-« infos », le commentateur est viré et des excuses nationales ont lieu afin d’atténuer l’humiliation arabe….Mais il s’agit d’américains, alors rien de tout-ça n’a lieu et le commentateur se voit descerner la médaille du mérite… Monsieur Millière, je suis en train de lire « unveiling islam », j’ai entendu dire que vous aviez traduit l’ouvrage en français mais qu’aucune maison d’édition n’en avait voulu …Que pensez d’ une souscription? Avec mes remerciements sincères

    Répondre
  13. Rayonic

    12/01/2004

    I read your article using an online language translator, and although the translation was terrible, I saw that your article was a pleasant surprise. Not many Frenchmen are willing to put aside their preconceptions (prejudices) and look at the policies of George Bush with unclouded vision. He is not a perfect man, but he certainly is accomplishing much that is good. To blindly oppose Bush is to abandon the intellectual ideals which the Republic of France was founded on. And now, I give you the machine translation of this comment into French, which I expect will distort my words quite nicely. ————- J’ai lu votre article à l’aide d’un traducteur en ligne de langue, et bien que la traduction ait été terrible, j’ai vu que votre article était une surprise plaisante. Pas beaucoup de Français sont disposés à mettre de côté leurs préconceptions (préjudices) et le regard aux politiques de George Bush avec unclouded la vision. Il n’est pas un homme parfait, mais il certainement accomplit beaucoup qui est bon. S’opposer aveuglément à Bush est d’abandonner les idéaux intellectuels que la République française A été fondés dessus. Et maintenant, je vous donne la traduction automatique de ce commentaire en français, que je m’attends tordrai mes mots tout à fait bien.

    Répondre
  14. dray

    12/01/2004

    Cher Guy, Encore et toujours un discours prohétique. J’espère qu’un jour des médias et des instituts seront comme toi et diront la vérité. Malheureusement pour moi je travaille dans une institution qui ment souvent même à ses salariés. La dernière erreur en date est le recrutement d’un repris de justice pour diriger l’imprimerie (au bord du dépôt de bilan) mais nous sommes en France avec un Président et certains ministres néo-gauchistes…. A bientôt et encore bravo. Pascal DRAY

    Répondre
  15. Francais a New York

    12/01/2004

    Ou puis je trouver cet article en englais? Je veux le montrer aux amis americains qui croient que tous francais sont des anti-juifs islamo-fascist collabos.

    Répondre
  16. OL

    12/01/2004

    « Même en France, on saura que Saddam Hussein était lié au terrorisme islamique international et à Al Qaida (encore une fois, vous ne saviez pas, j’en suis certain : c’est fou ce que le travail de journaliste en France commence à ressembler à ce qu’était le travail de journaliste au temps de la défunte Union Soviétique). » Exact. D’ailleurs c’est pour ca que je vais m’informer aupres des medias americains: « Secretary of State Colin Powell acknowledged Thursday that he had seen no « smoking gun, concrete evidence » of ties between Saddam Hussein and the al Qaeda terror network » Colin Powell, 8 janvier 2004. No concrete evidence between Saddam Hussein and the al Quaeda terror network. Peut-etre que Colin Powell lit trop de journaux francais. Enfin, il reste de toute facon les preuves irrefutables des ADM. OL

    Répondre
  17. manu

    12/01/2004

    Pour combien de temps encore pourra-t-on lire que certains s’oppose à cette soumission organisée en France ? Ce site tiendra-t-il le coup ou sera-t-il aussi obligé d’arrêter de fonctionner , comme deux l’ont fait récemment ? J’espère que vous pourez continuer à vous exprimer et que surtout celà permettra de générer une réaction parmi les citoyens français .

    Répondre
  18. cioran

    11/01/2004

    Bravo et encore bravo. Dommage que nous n’avons pas un Millière en Belgique, pays valet de la France où tout danger islamiste est minimisé, où la presse et la TV nationale sont subsidiées par les partis. Ici la majorité des médias est pro-palestinienne, trotskiste, anti-américaine, anti-sioniste (euphémisme voulu)et anti-mondialisation. Ils ne se rendent pas compte qu’ils foncent dans le mur et qu’ils préparent soit l’islamisation de nos institutions soit ils font un lit de roses aux partis d’extrême droite qui représentent déjà 20% de la population. Pauvre Belgique sourde, aveugle et bientôt paralytique.

    Répondre
  19. Frédéric Chataigner

    11/01/2004

    Bravo pour cet article Monsieur Millière; moi aussi je pense, et je souhaite que GW BUSH soit réélu en novembre prochain. Ne serait-ce que pour voir ses détracteurs manger leur chapeau! A très bientôt!

    Répondre
  20. Eric

    11/01/2004

    Comme d habitude De la lucidite, de l intelligence et de la clarte. Il est en effet frappant de constater que la France n a tire aucune lecon de la 2 eme guerre mondiale. Hormis quelques resistants dont Mr Milliere, la France s est remise du cote du Mal ; elle s est alliee avec les Islamistes et ferme les yeux quand on lui fait du mal ; un proverbe libanais dit :  » Quand on lui crache dessus le lache repond : il pleut!  » C est ce que fait la France, en effet il n y a jamais d attentats en France, AZF Toulouse explose tout seul, ses avions tombent seuls aussi, sur les Champs Elysees l Intifada du nouvel an est devenue « aucun incident serieux ». Les prefets seront nommes non d apres leurs competences mais leur religion musulmane, et la presse aux ordres trouve cela tout a fait normal. Ben Chirak est encore plus Calife que le Calife. Il n y a pas d antisemitisme non plus en France, ni 8 millions de Musulmans au moins mais « que » 5, bientot la presse nous dira 5 en tout! Mais l Histoire a deja juge, et la France ne devra plus compter sur les Americains pour la delivrer. Vivent les Cow boys, eux au moins en ont! Pauvre France, heureusement qu il y a internet et votre site, et que je lis l anglais, sinon je ne comprendrais rien tant la censure est forte! Comme dit Dantec, Zeropa Land! Mr Milliere merci, j ai lu tous vos articles.

    Répondre
  21. jaegger

    10/01/2004

    Monsieur MILLIERE Vos pertinentes analyses sont un réconfort pour les français qui comme moi sont abasourdi face aux dérives paranoïaques et suicidaires des gouvernants et aussi il faut le constater d’une partie non négligeable de nos concitoyens. L’anti-américanisme schizophrénique des médias soviétoïdes français aux ordres d’un pouvoir aux abois témoignent d’une déliquescence que notre pays n’a plus connu depuis l’occupation. La situation est TRES grave.Vous faites front.Vous pourrez compter sur nous. vive la liberté, vive la france, god bless america.

    Répondre
  22. LA VALETTE

    10/01/2004

    Tout à fait d’accord avec cet excellent article. J’avais, moi aussi, remarqué en son temps cette extraordinaire « Une » de l’Express : « George BUSH, l’homme qui vous a gâché l’année » (!!?). Quelle mouche a pu piquer ce grand hebdo d’information? J’ai fait part de ma stupéfaction à la rédaction de l’Express, mais n’ai évidemment reçu aucune réponse, pas même un accusé de réception. La simple politesse se perd. Et, semble-t-il, il continue, avec l’aide de Plantu, caricaturiste ringard, complaisant et bien-pensant. Perseverare diabolicum… S’agissant de G.W. BUSH, j’estime, moi aussi, qu’il s’agit de quelqu’un d’exceptionnel, sans doute du plus grand Président que l’Amérique ait connu depuis R. REAGAN, et peut être même depuis H. TRUMAN, qui avait eu le cran de prendre la seule mesure susceptible de mettre un terme rapide à la guerre déclenchée par le Japon à Pearl Harbor, attaque presque aussi lâche que celle du 11 septembre 2001 (car la cible n’était pas constituée de civils). Je pense par ailleurs que, si le prix Nobel de la Paix signifiait encore quelque chose (mais peut-on dire cela après qu’il ait été décerné à Arafat ?), G. W BUSH serait, plus que tout autre, digne d’en être le récipiendaire.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)