Gérard Arraud, sordide ambassadeur de France

Posté le avril 30, 2019, 10:17
6 mins

Comme pour bien montrer qu’il incarne ce qu’il y a de plus détestable dans un certain esprit français, l’homme qui a été ambassadeur de France aux États-Unis depuis 2014, et qui quitte ses fonctions en prenant sa retraite, n’a pu s’empêcher de donner quelques entretiens au moment de son départ.

Il s’appelle Gérard Arraud, et je ne citerai son nom qu’une seule fois, ce qui est déjà beaucoup trop.

En lisant ce qu’il dit, on comprend que la France soit dans le triste état où elle est et ait perdu de son lustre sur la planète.

Il s’en prend à Israël, où il a été ambassadeur avant de passer aux Nations Unies, puis à Washington, et ses propos sont dignes de ceux d’un diplomate français en état d’ébriété qui avait qualifié Israël de manière excrémentielle, il y a quelques années, lors d’une soirée à Londres en ne sachant même pas qu’il s’adressait à un diplomate israélien.

Il a dit qu’Israël allait devenir un État d’apartheid, et que c’est sans doute déjà le cas puisque les Arabes vivant en «Cisjordanie» ne se voient pas reconnaître l’indépendance qui résulterait de la création d’un État palestinien et ne seront jamais citoyens israéliens à part entière.

Ce que semble ignorer ce monsieur, bien qu’il ait vécu trois ans en Israël est que 20% de la population israélienne est arabe et jouit de tous les droits des citoyens israéliens.

Ce qu’il semble ignorer aussi (ce qui montre qu’il a dû apprendre l’histoire dans les officines d’organisations islamiques) est que ce qu’il appelle Cisjordanie a porté ce nom seulement pendant dix-neuf années et a été appelé de son vrai nom Judée-Samarie pendant deux millénaires.

Ce qu’il semble ignorer, en outre, est que les Arabes vivant en Judée-Samarie ont été de nationalité jordanienne jusqu’il y a trente ans.

Il ne sait pas davantage que l’organisation terroriste appelée OLP (et maintenant Autorité palestinienne) ne veut pas d’un État à côté d’Israël, mais veut détruire Israël.

Parmi les projets circulant en Israël aujourd’hui, il en est qui envisagent l’annexion à Israël de la Judée-Samarie et l’accès éventuel des Arabes vivant en Judée-Samarie à la nationalité israélienne.

D’autres propositions disent que ces gens devraient retrouver la nationalité jordanienne et être résidents jordaniens en territoire israélien, et c’est une proposition qui est, à mes yeux, très légitime.

Je ne peux pas penser que cet homme est totalement ignorant et pleinement analphabète.

Je pense donc qu’il est guidé par la haine d’Israël et des Juifs, ainsi que par des penchants islamophiles.

Dès lors qu’il est homosexuel, il devrait se demander si l’homosexualité et les penchants pro-islamiques sont compatibles, mais je n’ai pas de conseil à lui donner.

Cet ambassadeur s’en prend aussi, bien sûr, à Donald Trump et avait une très nette préférence, comme tous les ennemis des États-Unis, pour Barack Hussein Obama. Et il se permet ainsi des remarques méprisantes et condescendantes sur l’actuel Président des États-Unis, qu’il décrit comme erratique, imprévisible et ignorant.

Si ce monsieur savait de quoi il parle, il verrait que Donald Trump suit exactement le programme sur lequel il a été élu en 2016. Le président américain actuel sait donc parfaitement ce qu’il fait et ce qu’il entend faire, ce qui montre qu’il n’est ni erratique ni imprévisible.

En se renseignant honnêtement, il verrait aussi que Donald ­Trump connaît infiniment mieux l’histoire du monde qu’un diplomate français de base, connaît la situation géopolitique du Proche-Orient, de l’Asie, de l’Amérique latine, de l’Afrique et de l’Europe et dispose dans son entourage de gens infiniment plus intelligents qu’un diplomate français de base, tels John Bolton, actuel Conseiller National de Sécurité, et longtemps directeur du Gatestone Institute pour lequel je travaille.

Je soupçonne le monsieur de ne savoir de Donald Trump que ce qui s’en dit dans la presse de gauche américaine, autrement dit: rien.

Cet homme a été conseiller diplomatique d’Emmanuel Macron, et cela explique sans doute pourquoi Macron s’est conduit comme un collégien débile pendant sa visite à Wash­ington et a pensé influencer Donald Trump en tentant de l’embrasser sans cesse. Lamentable.

Je ne sais qui succédera au monsieur à Washington. Il ne serait pas difficile de trouver mieux. Il sera difficile de trouver pire.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

20 réponses à l'article : Gérard Arraud, sordide ambassadeur de France

  1. quinctius cincinnatus

    04/05/2019

    le phonème  » P » existe bien en langue arabe et il est utilisé dans certains dialectes ; c’ est la lettre  » P » qui n’ existe pas; elle est notée au besoin par un signe particulier ou remplacée par la lettre  » B  »

    c.f. : est il vrai que la LETTRE P n’ existe pas en langue arabe ? ( site Quora )

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/05/2019

      pour plus de clarté quelques définitions utiles :

       » le graphème est une lettre ou une combinaison de lettres représentant PAR CONVENTION un phonème

      le phonème est un SON ELEMENTAIRE de la LANGUE PARLEE

      Répondre
  2. Gérard Pierre

    04/05/2019

    Texte à l’adresse des amateurs de précision, au nombre desquels cet ambassadeur n’émarge manifestement pas :

    [Savez vous pourquoi le mot « Palestine » n’a aucun rapport avec l’arabe ?

    Parce que la langue arabe n’existait pas à l’époque de l’empereur Hadrien

    Les Arabes qui se disent « Palestiniens » ont inventé une étymologie du mot « Palestine » qui selon leur propagande viendrait du mot arabe « Falistin » afin de s’inventer ainsi une histoire qui n’existe que dans leur imagination. En réalité, le mot « Palestine » est officiellement donné à la région par l’empereur Hadrien au IIe siècle, désireux de punir les Juifs de leur révolte en 132-135 ap. J.-C.

    Cette région faisait partie du royaume « d’Israël » où vivait le peuple Juif.

    Le mot « Palestine » vient du latin : Palaestina, dérivé du grec ancien Παλαιστίνη / Palaistínê. Il ne vient en aucun cas de la langue arabe qui n’existait pas à l’époque de l’empereur Hadrien.

    Les Romains désignèrent la région sous le nom de Palaestina prima (en) au sud et de Palaestina secunda (en) au nord.

    Dans la Bible la région est désignée sous le nom de Peleshet (פלשת) , terme qu’il faudrait traduire littéralement par Philistia. «Palestine » selon Guy Couturier (Université de Montréal) résulte de transformations, à travers les siècles, du mot hébreu Pelishtîm, que nous transcrivons Philistins.

    Dans les textes grecs et latins, le terme de « Palestine » (Palaïstinê) apparaît pour la première fois sous la plume de l’historien grec Hérodote, au ve siècle av. J.-C.. La région désignée n’a pas de frontières bien délimitées : « Philon, le Juif d’Alexandrie (-13 et 20 av. J.C-vers 50 apr. J.C), assimile la Palestine à Canaan. ». « Le terme ethnique le plus ancien est Cananan ». Les Juifs appelaient le pays : Eretz Yisrael.

    La langue « arabe » n’apparaît qu’au VIe siècle dans une dédicace trilingue (grec-syriaque-arabe) datée de 512 et trouvée à Zabad, dans la région d’Alep selon la Bibliothèque National Française.

    Les historiens arabes rapportent une tradition selon laquelle elle aurait été « inventée », à partir de l’écriture syriaque, par des membres de la tribu des Tayyi’, aux environs d’al-Anbar, dans le sud de l’Irak ; de là elle serait passée à al-Hira, puis à La Mecque à la fin du VIe siècle.

    Les savants européens ont d’abord admis que l’écriture arabe avait pour origine une forme de l’écriture syriaque appelée estranghélo. Mais au début de ce siècle, après la découverte de l’inscription arabe d’al-Némara, écrite en caractères nabatéens et datée de 328, ces savants ont abandonné l’hypothèse d’une origine syriaque pour adopter celle de l’origine nabatéenne.

    Selon les Cahiers de l’Islam, l’arabe appartient à la famille des langues afro-asiatique (ou chamito-sémitique) constituée de plus de trois cents langages, dont certains se sont éteints et d’autres ont été utilisés de façon secondaire comme langue liturgique. L’arabe et l’hébreu sont les deux principaux exemples de langues sémitiques vivantes tandis que le Haoussa et divers dialectes Berbères sont des exemples de survivance des langages Hamites.

    Le plus ancien exemple connu, d’Arabe consigné, est une inscription trouvée dans le désert syrien et datant du IVe siècle après JC. Les tribus arabes préislamiques qui ont vécu dans la péninsule arabique et dans les régions voisines ont eu une florissante tradition orale poétique. Mais, jusqu’au huitième siècle de notre ère, elle ne fut pas systématiquement rassemblée et enregistrée sous forme écrite.

    Ainsi, il est totalement impossible que le mot « Palestine » descende de l’arabe Falistin.

    De plus, dans la langue arabe le phonème P n’existe pas. L’empereur Hadrien s’il s’était inspiré d’une langue proche de l’arabe dans laquelle le son P n’existait pas n’aurait pas utilisé le mot Palestine pour désigner cette région qu’il avait conquise. Il aurait utilisé un mot commençant par le son F puisque le son P n’existait pas…

    Bref, cela démontre une fois de plus combien la propagande arabe est prête à réécrire l’histoire pour inventer ces fameux « Palestiniens » qui, il faut le rappeler, jusqu’à la fin des années 1960 désignaient les Juifs de Palestine. Les Arabes eux-même désignaient sous l’appellation de « Palestiniens » les Juifs vivant en Palestine, tant sous l’occupation turque qu’ensuite durant le mandat britannique.

    Cela n’empêche pas la propagande pro-palestinienne de continuer à prétendre qu’ils sont les seuls descendants des « Palestiniens » originels…]

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/05/2019

      il serait préférable, mais politiquement et  » moralement  » c. à d.  » religieusement  » incorrect, de rechercher l’ étymologie chez les … PHILISTINS un peuple de langue indo-européenne qui occupait la bande de Gaza et une partie de la … Palestine, bien avant les Juifs, et qui constitua la fraction la plus nombreuse des  » peuples de la mer « 

      Répondre
      • Gérard Pierre

        04/05/2019

        Se prétende descendant des Philistins n’est-il pas aussi grotesque de nos jours que de prétendre, en France, vouloir établir une filiation indiscutable avec tel ou tel ancêtre Arverne, Trévire … ou Médiomatrique pour ce qui me concerne !

        Les Juifs, eux, ont toujours conservé une partie de leur population sur place depuis la chute du Temple vers l’an 70 de l’ère chrétienne. C’est un peu comme dans l’exemple du droit maritime …… (puisque sont ici évoqués « les peuples de la mer ») …… un bateau échoué n’est jamais considéré comme une épave tant qu’il reste à bord un membre de l’équipage ! …… Il appartient toujours à son propriétaire et vouloir s’en emparer relève d’une pratique condamnable ! …… Le vol et le recel ne confèrent aucun droit, même avec le temps !

        Ainsi en va-t-il de la Légitimité d’Israël, Légitimité qu’aucun autre peuple de l’endroit ne peut raisonnablement revendiquer ! Les Juifs se rassemblent autour d’une langue, d’une culture multimillénaire, de traditions multiséculaires, d’une Histoire commune partagée, …… autour d’un trésor immatériel inaliénable nommé la Bible ! …… Ils n’ont pas d’exemple équivalent dans l’Histoire du Monde !

        Entre les deux peuples ‘’sémites‘’, …… Juifs et arabes, …… existe une différence fondamentale qui ne saute guère aux yeux des « zislamofils » :

        • Les Juifs, non prosélytes, n’ont jamais voulu partir à la conquête du monde. Ils ont été chassés de leur terre à trois reprises et, chaque fois, leur seule aspiration n’a été que de rentrer au pays !

        • Les Arabes, prosélytes depuis l’invention de l’islam, sont partis à la conquête permanente de terres étrangères et c’est le seul colonisateur qui, dans l’Histoire, n’est jamais retourné chez lui : en Arabie !

        Cherchons l’erreur !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          04/05/2019

          je crois que vous devriez réétudier avec des yeux plus  » neufs  » et un esprit plus ouvert , c’ est à dire non principalement religieux mais scientifique l’ Histoire compliquée de l’ Orient

          bon dimanche

          Répondre
        • Gérard Pierre

          05/05/2019

          L’Histoire de l’Orient n’est pas compliquée. Elle est complexe !

          La différence ?

          Un Airbus est compliqué, mais avec une méthodologie rigoureuse vous pouvez le démonter, aligner chaque pièce, l’identifier, la repérer, l’examiner minutieusement et ensuite, remonter l’Airbus à l’identique !

          Vous en acquerrez une parfaite vision d’ensemble. Vous aurez une idée précise de la répercussion prévisible de l’action que chaque élément peut avoir l’un sur l’autre. Le cas se traite par la logique parce que nous sommes en présence d’une construction de l’esprit humain et que la traçabilité de cette construction est clairement établie.

          Un plat de spaghettis est complexe. Vous pouvez, comme dans le cas de l’Airbus, le démonter, aligner chaque pâte, l’identifier, la numéroter, l’examiner minutieusement, mais ensuite, …… vous ne parviendrez jamais à reconstituer le plat à l’identique, en respectant l’enchevêtrement de chaque élément. Vous obtiendrez à l’arrivée une masse qui ressemblera à la précédente tout en n’étant pas la même qu’au départ. Nous sommes en présence d’une construction ‘’artistique‘’, sans traçabilité de sa réalisation.

          Vous en aurez acquis une vision détaillée sans toutefois être parvenu à identifier l’interaction de chaque élément sur le tout. C’est pourquoi le cas se traite par l’analyse systémique, en sachant que le ‘’coup de fourchette‘’ sur une seule pâte a une répercussion imprévisible sur l’ensemble du plat.

          L’Histoire de l’Orient est complexe. Elle est constituée d’éléments, …… entre autres l’islam venus se superposer à des antécédents civilisationnels antérieurs à sa formation, …… dont la traçabilité n’est en grande partie pas établie. La traçabilité de la formation de l’islam ne l’est pas plus.

          Quelles preuves historiques possède-t-on de la réalité même de l’existence de Mahomet ?
          Comment, … et surtout en combien de temps et après combien d’actions correctives, … a été écrite la version définitive du coran qui serait l’œuvre incréée d’un certain allah dont on ne saurait modifier aucun signe sans encourir le moindre « problème de santé »

          Quelles preuves sérieuses possède-t-on de l’authenticité des paroles du ‘’prophète‘’ consignées dans la sunna ? …… Aucune puisque l’existence même de leur auteur n’est pas clairement établie !

          En d’autres termes, quel est ici la part du religieux et la part du scientifique ?

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            05/05/2019

            complexe se dit d’ une ENSEMBLE plus ou moins compliqué ; les deux adjectifs ont en commun le sens de DIFFICILE

            est compliqué ce qui est difficile à comprendre

            une chose est complexe en raison de sa NATURE et non par la faute de quelqu’ un

            exemples :

             » l’ Amour est déjà un sentiment complexe pourquoi Isabelle s’ entête t elle à vivre des amours compliqués  »

            De Gaulle grand connaisseur de la Langue a écrit

             » j’ allais vers l’ Orient compliqué avec des idées simples  »

            voici en quelques lignes la chose … clairement expliquée

  3. quinctius cincinnatus

    03/05/2019

    droit de réponse à Mr Guy Millière

     » SORDIDE  » : je fais de la sémantique Monsieur Millière et je répond à Brenus et à d’ autres dans le langage qu’ ils sont en capacité de comprendre !

    quand Trump, Président de la plus grande puissance mondiale, consacre 40 retweets aux pompiers j’ ai tout lieu de penser qu’ il est un imbécile

    je ne suis pas  » anti-sémite  » : je ne suis donc ni anti-juif ni anti – arabe; je constate simplement que ces deux  » peuples cousins  » car sémites tous deux, nous ont causé et nous causent encore bien des problèmes nationaux et … internationaux parfois et même souvent par notre propre faute ( persécution pour les uns colonisation pour les autres ) ; leurs  » codes  » sont différents des nôtres et je n’ y adhère pas voilà tout et je ne vois pas pourquoi ma préférence irait plus à l’ un qu’ à l’ autre

    par ailleurs, une longue expérience médicale me permet de connaître quel est votre caractère et votre comportement

    Journalistes

     » ils ont le don de rendre bête ce qui est intelligent, méchant ce qui est bête, grotesque ce qui est méchant  »

    je vous laisse deviner l’ auteur ce qui n’ est guère difficile

    Répondre
  4. vozuti

    02/05/2019

    La priorité de la politique française depuis un demi siècle est identique à celle du pape jésuite actuel.elle consiste à promouvoir l’essor de l’islam en terres chrétiennes,en provoquant une grande migration musulmane vers l’europe.
    Lorsque l’on défend l’essor de l’islam,on ne peut que regretter amèrement que les juifs aient pu acquérir un petit bout de désert qui était englobé depuis longtemps dans les conquêtes musulmanes.

    Répondre
  5. Gérard Pierre

    02/05/2019

    La politique étrangère de la France a subi un virage à 180° en 1958, avec le retour du général A.T.T. de Gaulle aux affaires.

    Alors que, jusques là, la France avait été ouvertement pro israélienne, …… [souvenons nous par exemple de l’expédition de Suez] …… de Gaulle a opté pour une politique étrangère résolument pro musulmane ! …… et c’est le Quai d’Orsay dans sa quasi-totalité qui est dorénavant orienté (sans jeu de mot) dans ce sens.

    Nous soutenons les criminels de l’OLP, les assassins du hamas, et parfois même les égorgeurs du hezbollah, en les tenant pour des victimes ! ! ! …… nous passons la main dans le dos des ‘’palestiniens‘’, un soi-disant peuple constitué de personnages de toutes provenances, sans langue propre, sans passé historique, sans culture spécifique, qui vivent dans des États totalitaires, …… et nous conspuons autant que faire se peut Israël, la seule démocratie de l’endroit au milieu de peuples plus barbares les uns que les autres !

    …… et nous nous targuons sans rire d’être le pays des …… droits de l’homme ! ! ! …… C’est consternant d’irrationalité !

    La France gaullienne a vendu son âme contre un plat de lentilles à la sauce hydrocarburée !

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    01/05/2019

    d’ autre part je tiens à signaler au rédacteur en chef des  » 4 vérités  » qu’ il devrait mieux  » filtrer  » les termes employés par ses  » contributeurs  »

     » sordide  » : qui manifeste une GRANDE BASSESSE de caractère

    c’ est donc un adjectif qui tombe sous le couperet de la Loi, si l’ insulté, un ambassadeur, en a connaissance et souhaite engager des poursuites

    Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    01/05/2019

    rappelons aussi aux fidèles , paisibles et finalement toujours légitimistes lecteurs de  » 4 Vérités  » que l’ énergumène Brenus ( avec un seul  » n  » et pas de cerveau ) est un fervent partisan des gilets jaunes hyper – violents

    finalement j’ aime bien que Brenus s’ exprime , nous avons au moins la mesure de la bêtise humaine façon franchouillarde

    je doute que Millière soit satisfait d’ avoir un fan qui est aussi con que vulgaire

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    01/05/2019

    moi je trouve Mr Gérard Arraud très, très bien ! pas de langue de bois chez un ambassadeur cela mérite le respect des hommes ( véritablement ) libres … bien sûr pour les stipendiés c’ est un tout autre jugement qui s’ impose

    Répondre
    • guy milliere

      02/05/2019

      Je vis aux Etats-Unis par mon libre choix, et c’est un pays ou la parole est libre et ou les lois françaises n’ont pas cours. Les seuls mots vulgaires que je vois ci sont les votres. Si vous etes antisemites et anti-américains, je suis heureux de vous déplaire, car cela signifie que la Shoah ne signifie rien pour vous et que vous ne voyez pas que seule la puissance americaine garantit ce qui reste de liberté en Europe. Vous semblez ne pas voir qu’un ambassadeur comme ce monsieur est un désastre et une honte pour la diplomatie française. Etre arrogant en en ayant les moyens est insupportable. Etre arrogant sans en avoir les moyens est dangereux et ridicule. Cet ambassadeur est les deux a la fois. Il est comme Macron. La France n’est plus une grande puissance et s’en prendre ainsi au President de la premiere puissance du monde est inepte. Ne rien comprendre au Proche-Orient a ce degré est digne d’un abruti, et cela n’arrange vraiment rien dans l’image de la France aux Etats-Unis et dans les relations entre la France et ces derniers. La diplomatie ne consiste pas en jets de bile.

      Répondre
  9. BRENUS

    01/05/2019

    D’après l’article que vous écrivez a propos de cet ambassadeur ( je mets le mot en minuscule dans son cas ) le zig
    va être très heureux de rentrer en France où il pourra partager ses idées communes avec le sieur Quinctius de ce site : haine de Trump, divagations voir plus sur Israel, fort penchant pour l’islam  » les musulmans sont les meilleurs combattants », et autres âneries qu »il doit aller chercher sur Oumma.com. Par contre, pour Israel, j’espère que ce pays ne commettra pas l’erreur d’intégrer une Cisjordanie ou autre chose avec ses habitants comme la France à commis l’erreur d’ouvrir toutes grandes ses portes aux musulmans avec les conséquences que l’on constate et qui nous mèneront, au mieux à la dhimmitude, au pire à l’exode, mais où? Quitte à prendre des non-juifs sur son territoire, qu ‘Israel reçoive une certaine dose de Goys bienveillants, plutot que réchauffer des serpents en son sein.
    Mais cela vous devez déjà le savoir pour être systématiquement attaqué par le crétin musulmanophile du site.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      01/05/2019

      je vous lis seulement après d’ avoir  » déposé ma prose  » *** ; j’ espère ne pas vous avoir déçu !

      *** je vous tend une perche à … m…. !

      p.s. : je me tiens toujours à votre disposition pour vous foutre une raclée

      Répondre
      • BRENUS

        01/05/2019

        Q.Q. je vois que j’ai touché juste à lire tes réponses multiples et tout à fait dans le sens de l’opinion que je me fais de toi. Que tu apprécies « l’ embassadeur » haineux envers Israel n’a rien pour nous surprendre, tellement on ressent la bave te couler de ta poire et la bile inonder tes boyaux dès qu’il s’agit de ce pays, certes pas sarrazin, comme tu peux le regretter. Par ailleurs, comme je te considère simplement comme un troll espion de la macronerie sur ce site, comme nous avons eu jojo pour le ps, ne comptes pas m’embarquer dans un discours sur une supposée appartenance à ce que tu appelle les GJ. Par contre, je revendique ma qualité de Français et je ne suis pas certain qu’il en soit de même pour toi – quoique avec une double ou multiple nationalité- J’en ai connu des zigs comme toi: palabreurs, prétentieux au-delà du possible, jaloux, poseurs. J’en passe et des meilleures. C’est généralement le signe d’une certaine appartenance. Enfin, plutot que vouloir faire le correcteur d’un adjectif qui a d’ailleurs aussi une autre signification et réclamer sans cesse contre les écrits de Millière, essaies au moins, pour une fois de quitter ton syndrome de la page blanche et fends toi, si tu en es capable, d’un petit article. Rien que pour nous faire rire.
        Signé : BRENUS avec un N, traité de con par un imbécile « anti-franchouillard », mais pro muzz.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          03/05/2019

          mon invitation à vous rencontrer franchement tient toujours monsieur le matamore

           » grande gueule  » et coléreux comme l’ est Mr Millière

          Répondre
  10. French Refuznik

    30/04/2019

    Frequentant ce monsieur dans le cadre de mon travail, je ne peux malheureusement qu’abonder dans votre sens.
    Confite dans sa suffisance, une intelligence devoyée et incapable de comprendre le peuple americain et les ressorts de la société et du pays dont il est pourtant sense etre l’expert aupres du gouvernement francais. Incapable de predire l’arrivee de mr Trump au pouvoir et d’en expliquer les raisons, isolé qu’il était dans le microcosme politicard et consanguin de Washington. Tout juste capable d’en decrire le fonctionnement de son administration d’un air degoute et avec des mots insultants en sortant sans vergogne de son devoir de reserve, decredibilisant l’ensemble du reseau de liaison gouvernemental francais aux USA. Ce monsieur m’y a donné honte d’etre francais.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)