Greta, le CETA et le Mercosur

Posté le octobre 01, 2019, 9:57
2 mins

François Hollande avait Léonarda, et maintenant, Macron a Greta.

Il y a quand même une petite différence: Macron est malin et profite des discours de Greta (ou tout au moins ceux qu’on lui demande de prononcer), discours prônant une écologie restrictive et punitive (façon Yannick Jadot) pour dissimuler les accords de libre-échange que l’UE veut signer avec le Canada (le CETA), et avec les pays d’Amérique du Sud, réunis dans le Mercosur.

En substance, ces traités vont permettre à ces différents pays de nous vendre des céréales OGM et cultivées avec le glyphosate, ainsi que des viandes élevées avec des hormones de croissance.

En contrepartie, nous aurons bien des difficultés à leur vendre nos produits en raison de notre euro trop cher.

Nos éleveurs et nos céréaliers ont du souci à se faire, et nos industriels qui veulent exporter, également.

Mais Macron n’en a cure: toutes ces sordides magouilles lui profitent.

Les discours de Greta vont endormir l’opinion des Français, ce qui permettra de mieux faire passer de nouveaux impôts dits «écologiques», et si les députés français votent pour ces traités, Macron en retirera les bénéfices pour asseoir sa suprématie en Europe.

On voit que la France est bien le dernier de ses soucis.

Les députés godillots de LREM ont donc reçu la jeune Greta à l’Assemblée nationale. Il ne faut pas oublier de dire à Ferrand que la petite pétasse est plus familiarisée avec le rollmops qu’avec le homard!

Article suivant

Brexit

6 réponses à l'article : Greta, le CETA et le Mercosur

  1. Sergio BR

    04/10/2019

    Greta est clairement manipulé par les mondialistes.
    Ses parents sont riches, merci !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/10/2019

      pouvez vous nous donner des exemples de ces manipulations par les  » mondialistes « , car pour moi les véritables  » mondialistes  » ce sont ceux de la Phynance apatride

       » mal NOMMER les choses c’ est ajouter au malheur du Monde  »

      je sais nous sommes sur  » Les 4 Vérités  » ce qui ne veut pas dire que nous sommes sur la Lucidité

      ( Albert Camus )

      Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    03/10/2019

    l’ auteur devrait surveiller son vocabulaire et le rédacteur en chef surveiller les articles avant parution

    que diraient ils si on traitait leur femme ou leur fille de  » pétasse  »

    nous avions eu déjà les propos machistes de Mr Lambert maintenant nous avons le vocabulaire de Mr D’ Ussel ; décidément  » Les 4 Vérités  » manquent de plus en plus de pigistes de classe même ceux avec des patronymes particulaires

    Répondre
    • KAVULOMKAVULOS

      06/10/2019

      Puisque vous considérez que les 4V « manquent de pigistes de classe », qu’attendez vous pour vous y mettre. La critique est facile, l’art est difficile.
      Il doit l’être énormément pour vous puisque vous ne vous décidez pas, vous contentant de blamer. Ceci étant, je n’aurais pas employé le mot « pétasse » pour cette semi-demeurée, mais un autre qui exprime la vacuité de ses propos enregistrés. Et ça commence par « C ».

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        08/10/2019

        exercice d’ exorcisme : …

        Brenus sortez de ce corps !

        Répondre
  3. BRENUS

    03/10/2019

    Tiens, c’est vrai ça. Greta l’ado manipulée s’est bien gardée de critiquer le mercosur, le ceta et tout ce que cela va engendrer en termes de pollutions de tous ordres. Et dire que certains de nos politiques se précipitent pour aller faire leurs dévotions auprès d’elle, cornaquée par ses parents dont la maman – une « actrice » réputée en Suède, mais pas désintéressée-. Qu’elle dépose toutes les plaintes qu’elle veut et que l’on lui réponde d’aller se faire voir par Borsonaro, histoire de rire.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)