Hollande, Tartarin de carton pâte

Posté le 11 septembre , 2013, 4:02
6 mins

Lorsque j’ai vu François Hollande emboîter le pas de Barack Obama, puis se mettre en pointe dans les débats concernant une intervention en Syrie, je me suis tout de suite dit que cela allait mal tourner.

J’ai compris, certes, que Hollande soit fasciné par Obama et voie en lui un dirigeant crédible : ils ont en commun une profonde incompétence et une adhésion aux dogmes socialistes, et cela crée des affinités électives.

J’ai pu imaginer une seconde, cela dit, que Hollande avait tiré un minimum de leçons de l’immense monstruosité que fut la folle et sanglante équipée de l’attelage Sarkozy-Obama en Libye, avec les effroyables résultats dont, pudiquement, on ne parle pas dans les grands médias français, mais que tous les services de renseignement occidentaux connaissent.

J’ai pu songer que Hollande éviterait de se laisser entraîner vers l’éventualité d’une équipée du même genre, dans un pays où celle-ci serait plus dangereuse et où le choix n’est plus, depuis longtemps, qu’entre la peste et le choléra – et où s’allier contre la peste, en faisant le lit du choléra, ne peut que conduire au chaos accentué.

J’ai gravement surestimé l’intelligence de Hollande qui, décidément, n’est pas seulement un président inepte en politique intérieure, mais aussi un président catastrophique et crétin en politique étrangère.

Même si Hollande s’est placé en retrait pour tenter de trouver une porte de sortie, et invoque maintenant les Nations Unies et le vote du Congrès américain, une équipée se profile néanmoins. Si elle a lieu, Hollande y restera associé de manière indélébile.

Comme pour la Libye, il n’y aura, le cas échéant, pas de troupes au sol et il y aura une volonté nette de déstabiliser le régime en place. Comme en Libye, une aide sera apportée aux « rebelles ». Comme en Libye, on édulcorera la présence intense parmi ceux-ci de factions djihadistes qui ne valent pas mieux en termes de barbarie que les troupes qui leur font face. Comme en Libye, où nul des géniaux stratèges à l’œuvre n’a pris en compte les dimensions ethniques, nul ne semble prendre en compte les dimensions ethniques et religieuses de la Syrie aujourd’hui.

Mouammar Kadhafi appartenait à une tribu minoritaire de Tripolitaine et gouvernait par alliances de tribus, par l’appui des Touaregs du Fezzan et, de fait, contre les tribus de Cyrénaïque. Il avait fait appel aussi à une population noire venue d’Afrique sub-saharienne. Son renversement a donné libre cours aux exactions des islamistes de Cyrénaïque et a débouché sur des massacres en Tripolitaine, sur des tueries de noirs d’Afrique sub-saharienne, et sur le départ des Touaregs vers le Sahel, avec des armes prises dans les arsenaux de l’ancien régime.

Bachar Al Assad appartient à un groupe minoritaire, les Alaoui­tes, et gouverne en cultivant des liens avec la minorité chrétienne, contre la majorité sunnite. Le renversement de Bachar Al Assad déboucherait sans nul doute sur des massacres d’Ala­ouites et de Chrétiens, et sur la victoire d’islamistes sunnites dominés par les Frères musulmans et la mouvance d’Al Qaïda.

Que Barack Obama soit prêt à aider des islamistes n’est pas étonnant : il a toujours eu un penchant pour les islamistes dès lors qu’ils ne s’appelaient pas Oussama Ben Laden.

Il est absolument navrant que Hollande ait suivi (quand bien même il recule aujourd’hui) et, faute d’avoir des moyens militaires à fournir, se soit placé en position de Tartarin de carton pâte prétendant parler au nom des droits de l’homme, mais agissant, en réalité, en supplétif du pire président de l’histoire des États-Unis.

Qu’aucun autre dirigeant européen n’ait, au-delà de « paroles verbales », suivi Hollande sur ce terrain montre que, même si la plupart des dirigeants européens manquent souvent de courage et de lucidité, ils ne relèvent pas tous de l’asile d’aliénés.

Que des commentateurs osent encore parler du « modèle libyen » pour justifier une éventuelle intervention en Syrie montre qu’ils ont la mémoire courte et le regard biaisé.

Il est vrai que, lorsque les conséquences de l’intervention militaire, si intervention il y a, seront visibles, ils pourront toujours détourner les yeux et cacher les images…

25 Commentaires sur : Hollande, Tartarin de carton pâte

  1. BRENUS

    16 septembre 2013

    En tous cas, dans cette histoire, il y en a un qui est bien passé pour pauvre c.n,. Devinez lequel? Après avoir donné de la voix et pris des postures, pensant qu’il pourrait se raccrocher aux basques des USA, il s’est retrouvé comme un gland tout seul, même pas invité en tant qu’observateur sur un stapontin aux discussions entre Poutine et Obama. Décidément, selon la formule populaire ( et un peu vulgaire, je le confesse) “il y en a qui ne chient pas la honte! Espérons que le monde ne nous confond pas avec eux. Curieux comme les gens de gauche s’imaginent qu’ils peuvent berlurer les autres nations , comme ils le font si bien avec la France;

    Répondre
  2. 13 septembre 2013

    Obama a ramassé le bâton merdeux, et même deux, c’est un fait. La crise des subprimes provoquée par la “nationalisation des hypothèques” qui a mis l’économie américaine sens dessus-dessous, et les deux bourbiers irakien et afghan.
    Je ne sais pas lequel de nos politocards ferait mieux que Barack Obama. Ni le zébulon de Neuilly, ni aucun des corréziens.
    En Syrie, il ne veut pas y aller car la sous-région est allergique à tout traitement mais fait le prix mondial du baril ! Si la Troisième guerre mondiale n’est pas au programme – alarmisme classique de la presse en perte d’audience – la déstabilisation du bassin oriental de la Méditerranée sera son nouvel Irak en dix fois plus compliqué.
    Donc il va au plus simple. Parler à deux seulement, les USA et la Russie reprenant la main, de la même façon qu’en Asie il a privilégié un G2 avec la Chine.
    Hollande n’y a rien vu mais ce n’était pas son boulot. Fabius n’a rien vu non plus, et pourtant c’était le sien ! Obama ne connaît ni l’un ni l’autre (s’il ne les méprise pas) ; seul Kerry a une idée à notre égard, mais laquelle ?
    A notre tour de tenir le bâton merdeux, un petit !

    Répondre
  3. 13 septembre 2013

    Heureusement, il nous reste une tradition bien française : ne pas croire à tout ce qu’on nous dit.
    Bombe atomique : déjà utilisée, Nagasaki, Hiroshima.
    Voir la carte des gazoducs qui sillonnent le monde : prévoir des guerres sans fin.
    Le trafic d’armes va se porter de mieux en mieux.

    Répondre
  4. druant philippe

    12 septembre 2013

    Il y a des poches de résistance en Syrie, c’est indiscutable mais le combat de rue prend du temps pour réduire la résistance .

    Répondre
  5. vozuti

    12 septembre 2013

    à cause du probable vote négatif du congres et pour sortir de la situation ridicule dans laquelle il s’est enfermé,obama a conclu un deal avec poutine.ce deal inclue la syrie et l’iran: pas d’intervention militaire contre les installations nucléaires iraniennes en échange de 2 accords pour la forme (sur les armes chimiques en syrie, et les armes nucléaires en iran) destinés à sauver la face,mais sans efficacité concrete.l’iran aura sa bombe dans quelques mois,sauf si israel frappe.

    Répondre
  6. druant philippe

    12 septembre 2013

    “Alors que peu à peu l’étendue de son pouvoir se réduit à quelques bastions de Damas, qu’il ne tient que grâce à l’appui du Hezbollah et de l’Iran armés par Poutine, on peut se demander s’il est pertinent de laisser ainsi perdurer un conflit qui peu à peu sombre dans une horreur qui laissera, comme d’autres, des ”

    Habitez vous en Syrie pour affirmer que Assad ne détient plus que quelques parcelles de pouvoir et quelques bastions ?

    Répondre
    • Jaures

      12 septembre 2013

      Pensez-vous que si Bachar maitrisait la situation il bombarderait ainsi les quartiers de sa capitale ?

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        13 septembre 2013

        Bachar pourrait bombarder les quartiers nords de Marseilles. Un grand nettoyage y est du depuis longtemps.
        En poussant un peu plus au nord il pourrait aussi s’attaquer au 93.

        Répondre
  7. DENISOT Claude

    12 septembre 2013

    Tout à fait d’accord avec vous M MILLIERE, j’ajouterai que les Américains sont spécialistes de faire “la chienlit”, comme disait le Gl DE GAULLE, chez les autres en dehors de leur territoire.

    Répondre
  8. verdad

    12 septembre 2013

    S’il ne reste qu’un pays où Obama gardera des admirateurs, ce sera la France. Guy Millères
    ****************************************************************
    A la fin du Mandat actuel Husseïn OBAMA quittera la Maison Blanche.
    Proposons à OBAMA d’immigrer en France, pour remplacer
    Fabius qui s’est énormément démené persuadé être
    notre TALLEYRAND le Diable boiteux .
    Pour exister il s’accrochait aux basques d’Husseïn OBAMA.

    Mais où est-il passé Fabius ? Finis les multiples discours
    en boucle Bachar al Assad, Bachar par ci, bachar par la :!
    OBAMA est-il parti en solo traiter directement avec POUTINE en un face à face de Grands ???laissant les sous-Fifres en plan, histoire de les laisser étudier leurs dossiers et, comme en Matière de Droit Pénal,
    Instruire à charge et à décharge et non selon son intime
    conviction car, cela joue des tours.
    Souvenez-vous de Moïse, ses tables de la Loi, stigmatisant le Veau d’OR et, sa Foudre,

    {{{{ TU NE TUERAS PAS}}}

    Répondre
  9. verdad

    12 septembre 2013

    S’il ne reste qu’un pays où Obama gardera des admirateurs, ce sera la France. Guy Millères
    ****************************************************************
    A la fin du Mandat actuel Husseïn OBAMA quittera la Maison Blanche.
    Proposons à OBAMA d’immigrer en France, pour remplacer
    Fabius qui s’est énormément démené persuadé être
    notre TALLEYRAND le Diable boiteux .
    Pour exister il s’accrochait aux basques d’Husseïn OBAMA.

    Mais où est-il passé Fabius ? Finis les multiples discours
    en boucle Bachar al Assad, Bachar par ci, bachar par la :!
    OBAMA est-il parti en solo traiter directement avec POUTINE en un face à face de Grands ???laissant les sous-Fifres en plan, histoire de les laisser étudier leurs dossiers et, comme en Matière de Droit Pénal,
    Instruire à charge et à décharge et non selon son intime
    conviction car, cela joue des tours.
    Souvenez-vous Moïse, ses tables de la Loi, stigmatisant
    le Veau d’OR et, sa Foudre, {{{{ Tu ne tueras point }}}

    Répondre
  10. verdad

    11 septembre 2013

    Une victoire des rebelles n’amènerait certes pas à une stabilisation mais qu’en serait-il d’une victoire de l’Iran et du Hezbollah en Syrie ? Vu le peu d’enthousiasme des peuples pour intervenir, même avec parcimonie, en Syrie, qu’en sera-t-il si un Iran victorieux annonce qu’il sera bientôt pourvu de l’arme nucléaire **************************************************************************************************************************
    Réponse:
    Vous nous assurez que Bachar al Assad le loup Garou , n’en est réduit qu’à une partie de DAMAS.
    Puis vous interrogez si l’Iran gagne. ?
    Puis si l’Iran victorieux serait bientôt pourvu du Nucléaire?
    Je n’y connais rien en Géopolitique mais il me semble que, tous les Pays possédant l’Arme Nucléaire
    savent que si ils s’en servent , la riposte les transformerait en glacis des générations durant ; après avoir
    été Vitrifiés.
    Les Pays qui ont fait trembler le Monde en la matière, L’Inde et le Pakistan qui s’adorent comme
    chiens et chats, ils l’ont obtenue quasiment en même temps et depuis, rien !!!!!!

    La Bombe Atomique, jusqu’à présent est une Arme de Dissuation Massive .
    – vous écrivez
    Que l’Iran soit victorieux ?
    victorieux contre qui ?
    Et pourquoi pas si la Corée du Nord soit Victorieuse ???
    Alors pourquoi n’a t -elle pas envahi la Corée du Sud qui
    l’a nourrie ?
    ****************************************************************************************************************************
    Concernant Millères , vous écrivez :

    Combien de temps a-t-il fallu à la Révolution Française pour se stabiliser ?
    Combien de guerres et de massacres avant nos quelques décennies relativement paisibles ?
    *************************************************************************************************************************

    Vous semblez l’ignorer vos Ancêtres de 1792, ont envahi et pillé l’Europe, en vertu du principe,
    du Droit des Peuples à se gouverner eux-mêmes.
    Certes dans l’Histoire de France aux enfants on nous racontait en Primaire:
    Aux temps des Rois les Français malheureux en été réduits à se nourrir de Racines.
    Depuis qu’ils ont guillotiné la Reine et le Roi, les racines en question ont changé de noms
    elles s’appellent {{ Légumes }} Hors de prix qu’il nous est cyniquement conseillé d’en manger
    cinq par jour {{ Réservés aux aux Privilégiés qui depuis la Vème République se sont multipliés
    comme petits pains; dans la Bible}}}

    En outre, Jamais auparavant la France n’a eu a supporter autant de Guerres !!!
    En 26ans, sous la troisième République, nous fumes gratifiés de Deux Guerres Mondiales .1914 /18 et ,
    1939/45 que nous nous sommes farcies; mes deux frères et moi {{{ Libération de la Métropole Française
    incluse. Merci pour nous !!!
    Sont-ce là les séquelles des décennies relativement pénibles et, depuis que nous avons débarqué en 1944, vos Politiques des Gaullistes aux Communistes se sont évertués à entretenir une guéguerre
    Franco-Française; dressant le Peuple Français les uns, contre les autres à grands renforts
    d’Idéologies Haineuses Fascisme et Nazisme,surtout virtuels; contre collabos et Résistants tout aussi virtuels,
    Auxquels les Haineusx de la Politique, de concert ont depuis rajouté Extrême Droite et Racisme ! la TOTALE !
    Ces Politiques sans cesse dénigrés par vous-mêmes il y a de quoi ? vous les élisez
    De tous les Pays à avoir été occupés chacun leur tour par les Nazis et les Communistes, certains
    par les deux, les Etats Baltes, les veinards eux , ont eu droit à trois invasions de la part des précités.

    La France, est le seul Pays à ne pas avoir instauré; la réconciliation Nationale ! Quel exemple de
    salopards de Politiciens d’autant pire; que ce sont les Politiciens incapables ou vendus qui ont
    mis la Nation dans la Merde.
    Est-ce cela que vous jugez {{{ décennies relativement paisibles ? }}}

    Répondre
    • Jaures

      12 septembre 2013

      La question de l’arme nucléaire n’est pas de s’en servir mais de posséder une force de négociation sur la scène internationale sans commune mesure avec celle d’un pays sans bombe.
      Ce que je dis, c’est que personne ne pouvait en 1789 savoir quel serait la suite du processus révolutionnaire. Mais, si vous pouvez à juste titre, déplorer les multiples guerres des temps modernes, ne croyez pas qu’avant 1789 le monde était en paix. La guerre de 7 ans a fait des centaines de milliers de morts et provoqué des famines abominables. Avant, il y avait eu la guerre de succession d’Espagne, en France la guerre civile des camisards,…L’Europe du XVIIIème siècle ne fut qu’une suite de conflits sanglants impliquant tels ou tels Etat, parfois tous ou presque.
      Le décennies relativement paisibles (j’insiste sur “relativement”) sont celles qui, en Europe, ont suivi la seconde guerre mondiale.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        12 septembre 2013

        l’arme nucléaire est dans la réalité tout à fait semblable à mon sexe… qui est un engin de …. dissuasion !

        Répondre
  11. HansImSchnoggeLoch

    11 septembre 2013

    Rolling thunder bike rally vs.1 million muslim march.

    Répondre
    • 12 septembre 2013

      Je croyais les armes chimiques interdites depuis la guerre de 14 ?
      Et je doute de l’emploi du gaz sarin, comme beaucoup de journalistes…
      Ces manipulations vont finir par nous amener une 3ème guerre mondiale.

      Répondre
  12. Jaures

    11 septembre 2013

    Le problème qu’a Millière, c’est qu’il traine comme un boulet l’échec terrible de l’intervention en Irak qu’il a soutenue mordicus et dont nous mesurons aujourd’hui encore les effets délétères. Le mensonge d’Etat notoire de l’administration Bush a rendu les opinions publiques incrédules à l’égard de la parole publique. Même avec les meilleures raisons du monde, il sera difficile pour un Etat démocratique, notamment les Etats-Unis, d’intervenir au delà de ses frontières avec l’assentiment de sa population.
    Aujourd’hui, Millière voudrait nous expliquer le monde et dire ce qui est juste. Fort bien, étudions l’argumentaire sans nous laisser aller aux mêmes excès qui lui font un peu légèrement traiter de “crétins” ceux qui ont l’outrecuidance de ne pas partager ses analyses.
    Concernant la Libye, il est un peu facile de regarder la situation actuelle en oubliant ce qu’était cet Etat avant la chute de Kadhafi. Les massacres avaient déjà lieu,d’autres se préparaient. Un processus révolutionnaire était en cours, il l’est toujours et nul ne sait ce qu’il en adviendra à terme. Combien de temps a-t-il fallu à la Révolution Française pour se stabiliser ? A la Révolution américaine ? Combien de guerres et de massacres avant nos quelques décennies relativement paisibles ?
    Comme en Libye, la question se pose de savoir si Bachar tiendra. Alors que peu à peu l’étendue de son pouvoir se réduit à quelques bastions de Damas, qu’il ne tient que grâce à l’appui du Hezbollah et de l’Iran armés par Poutine, on peut se demander s’il est pertinent de laisser ainsi perdurer un conflit qui peu à peu sombre dans une horreur qui laissera, comme d’autres, des traces indélébiles dans l’Histoire. Si l’arme chimique, normalement interdite, doit être autorisée, qu’on le dise ! Si elle est prohibée, que faire contre ceux qui s’autorisent à l’utiliser ? Si des populations d’origine musulmanes sont ainsi décimées dans l’indifférence, qu’en sera-t-il lorsque d’autres seront prises pour cibles ?
    Contrairement à Millière, je n’ai en l’occurrence pas de certitudes et me permettrai pas de qualifier quiconque “d’inepte” ou de “crétin”. Millière avance qu’une intervention créerait le chaos mais qu’en est-il aujourd’hui ? Une victoire des rebelles n’amènerait certes pas à une stabilisation mais qu’en serait-il d’une victoire de l’Iran et du Hezbollah en Syrie ? Vu le peu d’enthousiasme des peuples pour intervenir, même avec parcimonie, en Syrie, qu’en sera-t-il si un Iran victorieux annonce qu’il sera bientôt pourvu de l’arme nucléaire ?
    Je reconnais humblement que j’amène plus de questions que de réponses, c’est que la situation n’est pas aussi simple que Millière, qui voit en Obama un islamo-marxiste, la décrit. Personnellement, j’incline à penser que l’usage de l’arme chimique, s’il n’est pas sanctionné, déclenchera un engrenage dangereux. J’ai conscience qu’agir en toute transparence est plus complexe qu’avec l’appui du mensonge et que, s’agissant d’un choix entre deux inconvénients, il ne donnera pas de résultat satisfaisant. Mais on sait qu’en politique, la seule manière de ne pas avoir les mains sales, c’est de ne pas avoir de mains.

    Répondre
    • guy milliere

      11 septembre 2013

      Ce que vous dites sur l’Irak est faux, et vous devriez le savoir. Tous les services de renseignement occidentaux disaient, avant la guerre qu’il y avait des armes chimiques et bactériologiques en Irak. Et l’Irak était stabilisé quand Barack Obama est arrivé au pouvoir. C’est Obama qui a abandonné l’Irak à l’Iran. Vous devriez lire autre chose que les journaux qui vous donnent un confort intellectuel sur le sujet. Ce que vous dites sur la Libye est également inexact: là encore, en France, c’est un sujet tabou, car la France a été à la pointe d’une intervention catastrophique. En Syrie, si intervention il avait du y avoir, c’est bien plus tot. Et pas une intervention qualifiée par Kerry d'”incroyablement petite”. Et le choix est désormais en Syrie entre le Hezbollah et l’Iran d’un côté, et al Aida et les Frères musulmans de l’autre. Quant aux armes chimiques, elles ont été utilisées par Saddam, ce qui n’a pas empêché Chirac de défendre Saddam, en compagnie de la gauche bien pensante et de l’extreme droite. Elles ont été utilisées par l’Iran, par le Soudan, par la Russie. Et si je dois me préoccuper des morts, je pense alors aux cent mille morts en Syrie, et je ne fais pas la distinction entre les cadavres en fonction de l’arme qui a servi à les tuer. Au rythme où vont les choses aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde, il n’y aura que des gens comme vous et François Hollande pour trouver chez Obama un résidu de crédibilité. S’il ne reste qu’un pays où Obama gardera des admirateurs, ce sera la France.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        12 septembre 2013

        Chronologiquement : les bombes au phosphore ? la bombe A ? le napalm ? les défoliants ? les bombes à fragmentation ? les bombes à uranium appauvri en Serbie ? …vous connaissez ? les Bush ont laissé à Obama un ” bâton merdeux ” il fait ce qu’il peut, avec ou sans son idéologie ” droits de l’hommisme ” , là-bas comme à Kaboul … Quant à dire que ” l’extrème droite – laquelle ? – soutenait les Bush cela prête à rire à moins que Chirac et Sarkozy soient à tribord ce dont je doute … Pour ce qui est des armes chimiques syriennes vous devriez lire l’article du ” Daily Mirror ” …qui, par ses révélations, a fait basculer le vote des députés britanniques au Parlement … bref sectaire pour sectaire vous l’êtes tout autant que @ Jaurès qui lui n’est qu’un ” idiot utile ” alors que vous …

        Répondre
      • Jaures

        12 septembre 2013

        Cher M Millière, votre entêtement sur les ADM en Irak a quelque chose d’attendrissant alors que ceux-là même qui ont communiqué ce mensonge d’Etat avouent avoir été trompés et que McClellan, chargé de dénicher ces armes a terminé sa mission en 2005 sans rien avoir trouvé. Mais vous pouvez toujours prétendre que Lance Armstrong ne s’est jamais dopé…
        Et dire que l’Irak était “stabilisé” avant l’accession d’Obama à la Maison Blanche est pour le moins contestable sachant qu’en 2007 il y eut encore près de 1000 morts de la coalition, soit plus que les 4 années précédentes.
        La Libye n’est en rien un sujet tabou mais je défie quiconque de prétendre savoir comment évoluera un processus révolutionnaire à échéance. Evidemment, on peut écrire que “dans 20 ans, il y aura ceci ou cela”, qui vous le reprochera alors ? Encore une fois, on peut aisément satisfaire son lectorat en spéculant à bon compte.
        Enfin, Saddam a effectivement reçu des armes de la France mais également de l’Allemagne, de l’Angleterre et des Etats-Unis (en 1990, A.Glaspie, ambassadrice américaine à Bagdad parlait de “la confiance américaine en l’avenir radieux de l’Irak”. Et la “gauche bien pensante” (ce qui est mieux que “mal pensante” ou “non pensante”) s’est mise aux côtés de Bush père après l’invasion du Koweït.
        Enfin, cessez donc de prétendre savoir où en sera l’aura d’Obama dans un proche avenir. Vous l’avez déjà tant de fois enterré pour le voir ensuite revenir plus fort que ce jeu devrait vous avoir définitivement lassé.

        Répondre
        • vozuti

          12 septembre 2013

          Pour justifier la guerre en libye, le prétexte de sarkosy et obama était un simple procès d’intention : “si nous ne renversons pas kadhafi,il y aura un massacre à benghazi”. on ne peut pas trouver plus mauvais prétexte.sarkosy et obama sont des mesdames soleil qui déclenchent une guerre en représaille pour un massacre qui n’a jamais existé,mais qu’ils ont prévu dans l’avenir.@jaurès,au lieu de montrer inlassablement la paille dans l’oeil de bush,essayez de voir la poutre dans l’oeil de vos maitres sarkosy et obama.

          Répondre
          • Jaures

            13 septembre 2013

            Il est vrai qu’avant d’avoir eu lieu, un massacre demeure toujours hypothétique. Il suffit de relire les déclarations de Kadhafi pour penser que cela était plus que probable, et le passé du personnage ne nous laissait guère de doute sur son absence de scrupules.
            Maintenant, c’était peut-être du bluff. La question est faut-il intervenir quand un risque de massacre est élevé ou seulement quand celui-ci a eu lieu ? Ou bien, faut-il ne jamais intervenir et laisser s’effectuer les massacres sans se préoccuper des conséquences ?

          • quinctius cincinnatus

            13 septembre 2013

            il ne faut jamais intervenir en terres musulmanes tant que : …

            – primo : les chrétiens ne sont pas menacés

            secondo tant que nous ne sommes pas menacés directement ( guerre terroriste ) ou indirectement ( approvisionnements )

            et encore faudrait il en avoir les moyens militaires et diplomatiques

            nous ne sommes pas là pour :

            – protéger les intérêts de tel ou tel état

            – instaurer de part le Monde la démocratie onussienne

          • vozuti

            14 septembre 2013

            @jaurès,si obama et sarkosy font des calculs de probabilité pour prévoir dans quel pays aura lieu le prochain massacre, alors c’est du sérieux! dans ce cas on a bien fait de déclencher une guerre en lybie qui a tué 30000 personnes,de détruire entièrement la ville de kadhafi (sirte) et de donner le pouvoir aux islamistes(alors que l’insurrection contre kadafhi n’avait tué “que” 200 personnes selon une enquete de l’onu,et qu’elle était quasiment finie lorsque sarkosy a déclenché les bombardements)……tandis que que bush n’a pas eu le sérieux de consulter un astroloque ni meme de demander à sadam hussein s’il avait prévu de commettre un nouveau massacre.

      • verdad

        12 septembre 2013

        l’Irak ?
        En ce qui concerne l’attaque Chimique des Kurdes attribuée à Sadam,
        chez nous la moitié croyaient dur comme fer, les auteurs étaient les
        Ayatollahs. les Médias ne s’autorisèrent pas à en parler bizarre ?
        Pourquoi se priver d’un scoop , de toute façon il est parfois malaisé
        de cheminer à contre courant.
        Personnellement n’ayant pas eu à traiter de la chose je n’ai pas à en parler car;
        j’ai pour principe de ne pas émettre d’opinion,; sur ce que je ne sais pas !
        **********************************************************************************************
        {{{ Et l’Irak était stabilisé quand Barack Obama est arrivé au pouvoir. C’est Obama qui a abandonné l’Irak à l’Iran..Millières }}}
        ****************************************************************************************************
        Rien de surprenant à cela, il est des Musulmans que nous ignorons, ceci explique cela !
        **************************************************************************************************
        Par contre le stock d’armes chimiques détenu par Bachar al Assad . POUTINE a bien
        précisé, {{{Damas doit ” rendre “les armes chimiques }}}, personne ne relève ce
        point car, c’est fort simple rendre signifie restituer les armes aux fournisseurs,
        sans cela je ne vois pas à qui ???? Par sécurité il serait souhaitable, dés qu’ils
        en auraient pris possession, il appartiendrait aux fournisseurs de les détruire d’autant
        plus que l’acheteur a du les payer très cher !
        C’est là que, ni notre Président Mimolette; ni Fabius semblent ne pas savoir lire et,
        je l’imagine d’aucuns, les fournisseurs doivent se sentir un tantinet Merdeux
        après avoir joué les Punisseurs , Moralisateurs, inquisiteurs !!!

        .
        Aucune reconnaissance envers Poutine, qui leur enlevé une sacrée épine du
        pieds car, si les tapis de Missiles de croisières et autres nuées de bombes
        et autres stocks d’armes de destructions massives, avaient déclenché la troisième
        Guerre Mondiale , les fauteurs de Guerre Capitalistes, risquaient de se retrouver
        jugés CRIMINELS de GUERRE,,
        Les Guerres, on sait toujours comment elles démarrent, jamais comme elles
        vont évoluer ni, comment elles se terminent !

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)