Il faut ramener nos soldats à la maison!

Posté le décembre 03, 2019, 10:09
5 mins

La mort récente au combat de treize des nôtres au Sahel, s’ajoutant à d’autres, et avant les suivants, pose une question majeure.

Leur sacrifice a-t-il un sens dans l’intérêt de la nation française? Je ne le pense pas.

Évidemment, on exalte le sacrifice des sacrifiés.

Une fois dit qu’ils sont morts pour la patrie, pour nous défendre, nos chefs semblent être exonérés de tout questionnement sur le sens de ce sacrifice.

Une consolation: ceux qui sont tombés auront droit à un hommage présidentiel aux Invalides; comme de coutume.

Morts pour la France? À 5000 km de chez nous, où ils sont moins de 5000 à lutter depuis cinq ans, par des températures extrêmes, dans un territoire grand comme dix fois la France?

Ces chiffres à eux seuls suffisent à faire pressentir l’inanité à terme de la mission.

Bien sûr, dans certaines circonstances, la défense du pays peut commencer loin des frontières.

Les risques seraient acceptables s’il pouvait être espéré que leur action là-bas annihile, ou au moins réduit, le danger chez nous.

Ce n’est pas le cas.

Malgré les efforts et la qualité de ces troupes, sur leur terrain d’action le danger grandit sans cesse.

Les zones infestées par les djihadistes grandissent. La population, travaillée par la propagande islamique et sans doute désabusée devant l’incurie de ses dirigeants officiels, nous est de plus en plus hostile et nous voit comme une armée d’occupation. Autrement dit, nous sommes trop peu, surclassés, mal tolérés par des populations qu’on aurait pu espérer bienveillantes.

Nous ne sommes pas encore submergés, mais craignons que la menace grandissante contraigne nos maigres forces à consacrer l’essentiel de leurs moyens à se protéger elles-mêmes, au détriment de la mission principale de destruction des bandes adverses.

Nos alliés locaux ne valent rien.

L’Europe n’est pas là, sauf pour un soutien parcimonieux dans les domaines logistique et de formation d’unités indigènes dont la médiocrité semble sans remède. À défaut d’engagement massif des Européens, c’est mission impossible.

Et la ministre des Armées ne trouve à dire qu’une chose: le combat sera long. Pas de quoi soutenir le moral!

Quels sont les buts de guerre? Pas un mot. La lutte contre le terrorisme n’est pas un but. Le terrorisme n’est qu’un moyen. Il faut désigner l’ennemi. Mais on ne le fera pas car ce serait reconnaître que l’ennemi c’est in fine l’islam, dont on continue pourtant à accueillir chez nous, légaux ou non, les adeptes par foules de 3 à 400000 par an.

On envoie une armée squelettique là-bas, pendant que l’invasion consentie continue chez nous.

L’ennemi est dans la place mais on regarde au loin.

Et, pendant que nos gens se font tuer au Mali, on héberge chez nous, entre autres, 70000 à 80000 Maliens, au seul mérite d’avoir fui un pays en guerre.

Autrement dit, on donne asile à des déserteurs et on envoie les nôtres se battre à leur place.

Mes compatriotes français, dans ce pays où tout le monde a autant de droits que vous, quand ce n’est pas davantage, je crois qu’il y a un privilège que personne ne vous disputera. C’est celui d’aller vous faire casser la gueule quand un conflit éclate. Est-ce normal?

Nous n’avons pas les moyens de lutter seuls aux limites extrêmes du désert dans l’espoir vain d’assurer notre sécurité ici.

On ne peut pas compter sur le sacrifice lointain d’une minorité, aussi motivée soit-elle, pour pallier l’aveuglement et la lâcheté de notre classe politique qui se rend.

Il faut ramener nos soldats chez nous. Nous pourrions en avoir besoin prochainement.

8 réponses à l'article : Il faut ramener nos soldats à la maison!

  1. KAVULOMKAVULOS

    07/12/2019

    Aujourd’hui encore, l’annonce d’un nouveau mort militaire français au Mali – avec mine « artisanale » mais néanmoins efficace- , confirme qu’il faut se tirer de ces bleds pourris que les natifs ne veulent pas défendre eux mêmes, tout en nous conspuant et en tendant la sébille en permanence.
    Et, comme le disait si bien De GAULE à propos de l’Algérie : « si d’autres veulent prendre notre place, nous leur souhaitons bien du plaisir » !
    Sur d’ailleurs que les éventuels « autres » ne seront, eux, jamais assez cons pour donner sans aucun retour. Par exemple les Chinois qui financent des infrastructures en Afrique, prennent des sortes de nantissements sur la valeur de leurs investissements et, quand le remboursement est absent ( la plupart du temps) ils font jouer les clauses et mettent la main sur du concret.
    Avez vous jamais entendu une critique des africains a leur égard? Ils ont compris qu’ils n’avaient pas intérêt à leur baver dessus ni de tenter de les occire car la réponse serait sans pitié. Surtout pour les « muzzs » : voyez avec les Ouigours qui sont mis au pas.

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    07/12/2019

    Morts pour la France !

    Est-ce bien sûr ?

    Depuis la fin de la guerre d’Algérie, …… que nos soldats avaient MILITAIREMENT GAGNÉE mais que nos gouvernants ont POLITIQUEMENT PERDUE, …… la république n’a pas cessé d’envoyer des troupes au Tchad, au Liban, au Zaïre (pour une fois ce fut une bonne décision), en Bosnie, au Kosovo (où l’on s’est trompés d’ennemi), en Arabie Saoudite, en Irak, au Koweit, en Centrafrique, en Côte d’Ivoire, en Somalie, à Djibouti, en Macédoine, au Gabon, en Afghanistan, au Mali, au Niger, …… et tout cela pour défendre qui contre qui ? …… pour défendre quoi ?
    La vocation de l’Armée Française a été, de tous temps, de défendre la France et son sol contre toute incursion agressive d’un ennemi venu de l’extérieur, et le cas échéant ses intérêts dans le monde s’ils y sont menacés !

    À part dans le cas du Zaïre, où se situent les intérêts de la France, depuis 1962, dans les pays cités ci-dessus ? …… Je ne les discerne pas clairement !

    La lutte contre l’islamisme ? …… qu’on s’empresse aussitôt de nous demander de ne pas confondre avec l’islam ! ! ! … comme si l’anarchisme ne devait pas être lui-même associé à l’anarchie ! ! !

    Pas besoin d’aller chercher l’islamisme dans des contrées exotiques où, de surcroît, les autochtones ne semblent pas vouloir se défendre outre mesure contre ce chancre politico-religieux ! …… Il est chez nous, sur notre sol, et il y occupe des pans de territoires de plus en plus nombreux ! …… Il s’y trouve par la complaisance des princes de la cité qui lui ont ouvert grand les portes d’entrée, …… pendant qu’ils envoient au-delà des mers des enfants de France dont ils sont rarement les pères !

    Pire, les enfants de tous ces pays viennent se « réfugier » en France au lieu de combattre chez eux (à notre place) pour recouvrer une liberté qu’ils ont perdue dans la plupart des cas par lâcheté et par manque de dignité !

    Renvoyons tous ces parasites dans leurs pays respectifs et rapatrions TOUS NOS SOLDATS, … DÉFINITIVEMENT ! …… La France sera gagnante sur les deux tableaux !

    L’Afrique sera livrée aux Chinois ? … aux Russes ? … voire à d’autres pays potentiellement intéressés, et alors ? … Ceux qui, là-bas, nous conspuent de plus en plus apprécieront la différence ! … et ceux qui nous remplaceront verront rapidement que le profit à en tirer n’est pas à la hauteur de ce qui les a fait saliver !

    La France, championne du monde de la redistribution sociale fera enfin de substantielles économies, lesquelles lui permettront de reconstituer ses forces de défense à un niveau plus acceptable, d’envisager plus sereinement l’avenir de notre système de retraite, … voire de songer sérieusement à la réindustrialisation du pays !

    Il serait grand temps de penser un peu à nous puisque de toute façon, quoi que nous fassions, nous serons toujours, aux yeux de ceux que nous sommes censés aider, …… des néo colonialistes !

    Alors basta !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    06/12/2019

     » il faut ramener nos soldats à la maison  » !

    Le Drian qui fut le chouchou des media de droite et de l’ Armée était parti en Irak pour que ce pays accueille les soldats français de l’ E.I. ayant combattu sur le territoire … syrien contre Assad et les commandos … français

    fin de non recevoir de Bagdad !

    Le Drian se tourne vers … Erdogan ( avec des compensations de notre part )

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    06/12/2019

     » il faut ramener nos soldats à la maison  » !

    les peines de deux  » Français  » combattants djihadistes en … Syrie allégées en appel au tribunal de Toulouse

    sans doute parce qu’ ils avaient fait du  » bon boulot  » ( Fabius )

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    05/12/2019

    le problème avec les troupes des pays africains c’ est l’ indiscipline à quelques exceptions près : tchadiens , mauritaniens, sénégalais et encore pas tous

    Répondre
  6. BRENUS

    04/12/2019

    @ LAVANDIN : aujourd’hui, ce sont les jeunes maliens, protégés par nos hommes qui se font trouer la peau pour eux, qui « s’échappent » vers la France, un paradis social pour eux. La ville de Montreuil aux portes de Paris, est devenue la deuxième du Mali….. même si, à coup de distribution à outrance de notre nationalité – ce qui permet de fausser les statistiques- les officiels nieront cette réalité.
    Ceci posé, bien sûr qu’il faut rapatrier nos troupes. Ne serait ce que pour faire régner l’ordre dans le bordel des banlieues déjà sécessionnistes de fait (sauf pour les allocs et les guichets)

    Répondre
    • lavandin

      04/12/2019

      tout à fait d’accord, le courage ne doit pas être l’apanage des seuls blancs

      Répondre
  7. lavandin

    03/12/2019

    en 1940, nos jeunes s’échappaient en Angleterre, non pas pour fuir le joug nazi et y couler des jours paisibles, mais pour reprendre le combat contre l’occupant………..

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)