Il faut réduire la population mondiale !

Posté le 02 février , 2016, 11:01
5 mins

Les dirigeants des du monde entier rompront-ils le tabou pesant sur la démographie ? Auront-ils enfin le courage d’aborder cette question cruciale ?

À supposer qu’il n’en aille pas de l’avenir d’une planète qui peut se passer des hommes, il en va de celui de notre civilisation et peut-être même de celui de l’espèce humaine.

Abraham Maslow déclarait dans « Être humain » (Eyrolles, 2013) : « J’affirme que planifier notre a­venir devrait consister à diminuer la population mondiale. »

Je me permets d’ajouter, avec l’humilité de quelqu’un qui ne possède que sa part de bon sens, que je considère le pouvoir scientifique comme premier responsable de la situation démographique catastrophique dans laquelle se trouve l’humanité, avec la complicité des pouvoirs politiques et religieux.

« Il n’est de richesse que d’homme. » Tel a été le leitmotiv de ces trois pouvoirs durant des siècles, ravis qu’ils étaient de voir croître le nombre de leurs disciples, sujets, partisans ou fidèles. Aucun ne semble s’être rendu compte de l’inflation dégradante à laquelle ils ont ainsi condamné la valeur « homme ».

Non seulement ils ont assisté sans réagir à la multiplication effrénée de la population, mais ils l’ont encouragée, ne concevant à aucun moment ce qui ne pouvait qu’en résulter en termes de pillage des ressources de la planète et de dégradation de l’environnement.

Un autre pouvoir, mettant l’écologie au service des luttes sociales, prône une décroissance qui déboucherait sur l’égalitarisme, dans la négation de la nature humaine (qui veut que chacun cherche à améliorer ses propres conditions de vie et celles des siens).

Il est pourtant encore temps de redresser la barre, au bénéfice de nos descendants. La réduction drastique du nombre de ceux qui, dans le futur, pourraient profiter pendant encore longtemps d’un progrès et d’une consommation assagis est encore possible par simple dénatalité, avant que la nature s’en charge d’une tout autre manière. Mais ce sont toujours les mêmes pouvoirs qui s’y refusent, par la vanité et l’obscurantisme d’une majorité de leurs représentants.

Au début du XIXe siècle, la population humaine mondiale était d’un milliard d’individus. D’après l’INED (Populations & Sociétés, n° 526) :

1960 : la population mondiale atteint 3 milliards d’habitants ;
1974 : 4 milliards ;
1987 : 5 milliards;
1999 : 6 milliards;
2011 : 7 milliards.
Elle devrait atteindre 8 milliards en 2024, 9 milliards en 2036 et 10 milliards en 2056.

D’après l’ONU, nous dépasserons largement les 11 milliards au début du prochain siècle, en attendant la décrue que promet une hypothétique « transition démographique ».

Quant au taux mondial de natalité, il est passé de 1,91 en 2012 à 1,87 en 2014. Et le taux de fécondité est passé de 2,58 en 2009 à 2,42 en 2015. Conclu­sion : la transition démographique promise par les démographes arrivera trop tard, à supposer qu’elle se manifeste un jour.

Solutions : a) Tuer les riches, qui seraient les plus gourmands, ou b) freiner la naissance des plus pauvres, qui sont les plus nombreux.

Nous devons ou, pour le moins, pouvons aimer les pauvres, mais nous devons à coup sûr refuser la pauvreté, dont le nombre de pauvres est le premier indicateur.

C’est la seule façon de se comporter en êtres humains raisonnables, dont la raison d’être est, envers et contre tout, d’améliorer leur condition et celle des leurs, et de contribuer ainsi à l’amélioration du sort de l’espèce humaine et à sa longévité.

34 Commentaires sur : Il faut réduire la population mondiale !

  1. jean-luc

    20 novembre 2018

    Je suis un peu surpris de beaucoup de vos commentaires et aussi de l’orthographe de quelques uns …La réduction de la population mondiale est plus qu’un simple problème et demande d’autres observations qu’une ” Pandémie ” et une récupération du monde par les fortunes mondiales .
    Le vrai problème doit être vu au futur , si nous avons pratiquement triplé la population en 60 ans , nous serons 15 milliards dans 50 ans et quelque soit votre religion , votre idéologie ou le pays ou vous vivez , c’est pratiquement la mort assuré pour vos enfants ou vos petits enfants !! Il faut absolument faire comprendre ça aux gouvernements et à TOUT LE MONDE , il faut que chaque humain sache que notre auto-destruction est au bout du chemin et que c’est pour bientôt !!
    Je vous laisse imaginer les problèmes avec 15 milliards d’êtres humain , comparez avec nos 7 milliards et multipliez par 2 …
    Ce qu’il faut aussi , c’est le faire comprendre à nos dirigeants qui font n’importe quoi sous couvert d’une transition énergétique bidon dans l’état actuel de la progression démographique galopante .
    Le pire , c’est que ces dirigeants sont nos employés puisque c’est nous qui les nommons et que c’est nous qui les payons .. j’aimerais dire à ce sujet entre parenthèse que des employés aussi incompétents et aussi bêtes seraient déjà licenciés dans le privé !!
    Pour exemple cette histoire du prix du pétrole , au lieu de taxer le peuple , pourquoi ne pas obliger les fabricants automobiles à ne produire QUE des véhicules Hybrides ou électriques , la solution serait simple et sans failles !! Mais là , ce sont les copains et c’est plus délicat , tous ces dirigeants ( nos employés ) manquent singulièrement de courage ( et je suis poli ) et sont assis sur les beaux salaires que nous leur payons !!
    Réduisons les allocations à un seul enfant on ne paye pas plus pour 2 ou 3 ou 4 , déjà il y aura une vision différente .
    Supprimons aussi les aides pour familles de plus d’un enfant , diffusons à travers les médias un message permanent au sujet du risque majeur qui arrive , apprenons aux peuples qu’il n’y a pas de choix , que les enfants qui viennent sont condamnés à vivre un enfer avec surement la mort au milieu du chemin….Il ne s’agit pas de transiger ou de discuter oiseusement , C’EST LA MORT QUI EST A NOS PORTES DANS LES 50 ANS A VENIR !!
    Pensez , si nous sommes en déficit 2 mois par ans avec 7 milliards , avec 15 milliards nous tuerons la terre , les animaux , les terrains cultivables , l’eau manquera , la mer sera polluée , le niveau des mers montera d’environ 4 mètres ( tous les côtes du monde sous l’eau , ce sont des millions de KM² en moins) .
    Alors votre Blogue est bien sympa mais vous êtes en dessous de la réalité car il est vrai que 1984 d’ Orwell n’a pas tenu compte du réchauffement..
    Il faut être plus percutants on ne peux pas y échapper

    Répondre
  2. Bastien

    9 février 2018

    Moi je propose une pandémie

    Répondre
  3. Clotaire

    19 novembre 2017

    Il n’y a que les blancs pour se soucier de notre nombre sur terre. Les autres pays font des enfants à tire à larigot. Nous sommes déjà une minorité mondiale pourtant il faut continuellement accueillir la planète entière. C’est quoi le projet la disparition des européens de l’ouest et demain de l’est. Fermer les frontières nous sommes déjà remplacés à plus de 40 pour-cent niveau naissance. Au passage cela se nomme n’y plus n’y moins qu’un génocide lire charte de l’onu. Allez faire votre propagande en Afrique et encourager les européens à faire plus d’enfants minimun 3 par couple, bordel!

    Répondre
    • DE SOYER

      20 novembre 2017

      D’accord avec vous Clotaire: fermons les frontières de l’Europe et sauvons la race blanche avec un taux de reproduction net au moins égal à 2,4 ou 2,5 (au lieu de 1,3 ou 1,4 actuellement). Mettons aussi à l’asile les quelques féministes les plus hystériques: elles pourrons y copuler sans capote. Peut-être que la maternité pourrait leur remettre les pieds sur terre!

      Répondre
    • Alphilhe

      13 décembre 2017

      Quand la pauvreté du monde extra occidental aura submergé et bouffé tout ce qui restera de cette vielle civilisation…que restera t’il à liquider…Rien..plus rien…!!! Et les remplacants de ce vieux monde feront ce que les dinausores ont fait: disparaître faute de ressources.. Tout n’est qu’une question de temps…La nature ne se change pas…Elle est brute de beton et sans recours….

      Répondre
  4. francis

    25 septembre 2017

    ils ont déjà introduit des vaccins limitant la natalité fécondité pour les pauvres…à travers les programmes de l’onu d’aide au 1/3 monde et au réfugier

    Répondre
    • Clotaire

      19 novembre 2017

      Vous avez des preuves de ce que vous avancez?

      Répondre
    • Guillaume Van Til

      20 novembre 2017

      T’es-tu sérieux toi làlà? Un vaccin pour réduire la population promu par l’onu… mais t’es vraiment con de croire a ca. Si tel aurait été le cas, la population de certain pays aurait déjà flancher vers le bas. On observe que la russie et le japon qui on une baisse de population parce que la population ne se reproduis pas assez et non pas parce qu’un vaccin vicieux a été donné.

      Répondre
  5. Cécile

    10 août 2017

    Euthanasier les handicapés et les gens gravement malades n’est ni plus ni moins que de la séléction naturelle. Alors moi je ne vivrai pas mais ça ne serait pas un mal.

    Je suis handicapée et j’en souffre, je ne suis pas aidée. Ma mère est endettée, elle me crie dessus, je n’ai qu’elle, j’ai pas d’amis et je suis mauvaise à l’école. Si seuls les plus robustes persistent, cela va renforcer l’espèce humaine.

    Il faudrait aussi euthanasier les gens à 70 ans pour ne garder que une population jeune et active.

    Et interdire les familles nombreuses, car c’est pas de la prospérité d’avoir pleins d’enfants, mais de la privation au niveau financier et matériel. Et elles prennent de l’argent à l’État!

    Répondre
  6. Cécile

    10 août 2017

    Trop de monde sur Terre?
    Bah on se fait tous euthanasier à 70 ans, pour une population jeune et active!

    Et l’euthanasie pour les handicapés, c’est ni plus ni moins que de la séléction naturelle, du coup moi j’existerai pas mais bon je souffre d’être handicapée et je ne reçois pas d’aide alors ça ne serait pas un mal, ma mère me crie dessus, elle est endettée, j’ai pas de famille à part elle, pas d’amis et je suis mauvaise à l’école!

    Euthanasie aussi pour les gens trop gravement malades, pour renforcer notre espèce en ne gardant que les plus robustes.

    Il faudrait aussi interdire les famille nombreuses. Les familles nombreuses c’est pas la prospérité mais la privation au niveau financier et tout et tout! Et aussi prendre l’argent de l’état!

    Répondre
  7. verite

    28 mars 2016

    tous bien naif,
    bien sur que le probleme est etudie et cela depuis un bon moment.les banquiers ne sont pas si “mauvais” que vous pensez. ce sont des hommes qui on conscience que le peuple ne peut ce prendre en main. la finance etant le seule levier pour faire avencer toute choses. sans argent rien ne ce fait. ils doivent controler ce levier pour controler l´humanite.
    pour l´instemps ils doivent gagner du temps.il faut encore ameliorer le controle des populations par les communications de tout types, et finaliser les armes nouvelles qui permetront aux armees prive de tout controler.
    la robotique et l´intelligence artifficel a therme remplaceront le travail effectuer par notre race. donc la finalitee est que notre race survive pour toujours. mais comme nous sommes des etres vivant avec nos instincs et nos genes, nous seront reproduit pas la science et non par reproduction naturel, sans pere ni mere, ni progeniture potentiel, avec un pouvoir superieur qui auront pris le controle exclusif de la modiffication genetique pour leur propre itilisation ( race de seigneurs devant preserver l´humanitee ). notre race náura qu´a proffiter d´une vie certe programme mais belle et agreable, les robots fesant le reste.
    notre role sera de controler la thechnologie qui nous environne et de preserver et ameliorer la masse ecologique de notre planete. notre role sera de permetre l´existance de toutes race sur terre et donc aussi la notre d´etre deffinitivement perene.
    depuis 200 ans ans nous ne vivont plus naturellement ayant attein un nivau sur naturel , le niveau de la science qui nous permet de depasser les consequance naturel ( medecine, confort, nouritures…..).
    nous ne pouvont plus nous reproduire comme des annimaux que nous sommes en ayant depasser ce stade.
    tel sera notre avenir.
    et des gens on dejas beaucoup debatu de tous cela.
    seula meme qui controle la haute finance.

    Répondre
    • DE SOYER

      4 avril 2016

      Apprenez l’orthographe: on ne comprend rien à votre sabir!

      Répondre
    • dilou63

      24 février 2018

      Vérité : vous devriez écrire des livres, vous avez l’imagination et cela vous rapportera peut-être de l’argent. Sincèrement, j’espère que non nous n’en arriverons pas là et c’est vrai que nous sommes trop nombreux sur terre et c’est la nature qui prime pas l’Homme

      Répondre
  8. pi31416

    8 février 2016

    Pas de panique! La solution est là:
    “Play little victims” de Kenneth Cook
    et: “Make room! Make room!” de Harry Harrison.

    Meantime carry on breeding, little fools.

    Répondre
  9. Claude Roland

    5 février 2016

    Que de naïveté !!!
    Mais lisez le texte des Pierres de Géorgie et lisez surtout entre les lignes. Ces pierres ont été commandées et payées par des banksters de Wall street qui veulent instaurer la mondialisation : un seul gouvernement pour toute la planète après réduction drastique de la population, éradication des nations, des religions et instauration du matérialisme athée : tous des consommateurs sans visage ! Et les banksters seront nos nouveaux dirigeants régnant sur un peuple mondial d’esclaves (1984, de G. Orwell). Bien innocent et naïfs qui l’ignore encore et ne comprend pas. Mais il est vrai que les Français ne comprennent rien.
    Allez voir ça ici :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones

    Pour passer de 7 milliards à 500 millions, à votre avis, on fait comment dans le contexte actuel et ce qui se prépare ?!… Bien con celui qui ne comprend pas.

    Répondre
    • huguo

      6 février 2016

      il suffit d’étudier comment les cellules cancéreuses finissent par détruire l’organisme qui les font vivre !

      Répondre
  10. Hassun

    3 février 2016

    Comme l’indiquent les chiffres, ce problème est tout récent, Naguère la régulation s’opérait par les épidémies de peste, choléra, variole, tuberculose et autres joyeusetés. Les riches étaient aussi tués lors des révolutions, et les pauvres mouraient de faim ou étaient tués à la guerre par millions.
    La durée de vie augmente, il n’y a plus d’épidémies, ni de révolutions sanglantes et les guerres ne font que des victimes par centaines, les famines se font rares.
    Il a fallu inventer l’avortement et l’euthanasie, mais ce n’est pas suffisant.
    Les USA et la Russie possèdent la clé du problème.

    Répondre
  11. druant philippe

    3 février 2016

    @Schaissé :

    je ne me suis jamais gêné pour dénoncer la natalité hallucinante des pays du 1/3 monde muzz ou non (Afrique / Inde / autres pays ASIAtiques …
    Je suis malthusien et le revendique !
    Bien que des programmes de limitation des naissances aient été lancés en Thailande , Perou, Inde , il n’ y a jamais eu d’ action à échelle mondiale pour en finir avec la surnatalité .
    Je pense que dame nature va réguler ce problème à sa façon et ce ne sera pas beau à voir !

    Répondre
    • Schaïssé@

      3 février 2016

      Druant@ il ne faut plus aider financièrement les pays qui prospèrent comme des lapins –

      Répondre
  12. jayjay.nc

    3 février 2016

    L’accroissement de la population fait le bonheur des promoteurs, des entreprises de Travaux Publics et globalement des grosses entreprises. Imaginons une France peuplée de 50 millions d’habitants comme dans les années 60, les enfants auraient hérité de la maison des parents et les promoteurs immobiliers n’auraient plus qu’à pointer au chômage. Leurs lobbies n’accepteront jamais une stagnation de la population mondiale.
    Attali dans “une brève histoire de l’avenir” veut une France de 140 millions d’habitants. Que du bonheur! Les sans-dents logés dans des cages à lapins, du béton partout; de l’asphalte , des circuits de grande distribution et des points de vente au pied des immeubles. Et par dessus tout ça la mobilité; la France serait une vaste station de transit. Pour Attali c’est la clé de la prospérité économique et du bonheur. Il a ses adeptes. il a été conseiller de Mitterrand; Sarkozy et Hollande ont aussi fait appel à lui.

    Répondre
    • DESOYER

      3 février 2016

      Jayjay, commencer à écouter Attali, c’est commencer à se rendre malheureux. Je ne suis pas sûr qu’il pourrait dire en Israël la moitié des conneries qu’il dit en France.

      Répondre
      • Schaïssé@

        3 février 2016

        De Soyer@les juifs les plus intelligents sont en Israel;.Attali est un juif Kabyle !

        Répondre
    • francis

      25 septembre 2017

      merde nous en Afrique on vient juste d’être connecté à internet et d’avoir de gaz de ville et c’est déjà la fin .

      Répondre
  13. DESOYER

    2 février 2016

    J’ai lu pas mal de choses qui considèrent que dépasser une population mondiale de 10 milliards d’habitants serait catastrophique. Le pape, d’ailleurs, lors de son dernier déplacement en Afrique, a mis en garde, un peu tard à mon goût, les Africains contre un “lapinisme” inconsidéré.

    Répondre
    • Raspoutine

      3 février 2016

      De Soyer@ le Pape n’a pas dit cela en Afrique, mais aux Philipines !
      Et, il faut surtout réduire les nombre des musulmans et biensùre d’Afrique noire

      Répondre
      • DESOYER

        3 février 2016

        Peut-être, mais çà s’adressait à tous, y compris aux Africains!

        Répondre
  14. PIGIS Yves

    2 février 2016

    En ce qui concerne la population mondiale, à l’époque où j’étais encore abonné aux 4 VERITES, j’ai proposé des études qui montraient que la surpopulation mondiale ne pouvait déboucher que sur des catastrophes et j”accusai les écologistes de ne jamais parler de ce problème alors que multiplier les hommes sur la terre, c’est multiplier la pollution !
    Il n’ eut aucune réaction du coté des 4V ! !

    Répondre
    • Schaïssé

      3 février 2016

      Pigis@ oui les contributeurs des 4 V courageux ne sont pas nombreux – Ne dit-on pas “qui ne dit mot, consent” ?

      Répondre
  15. 2 février 2016

    Je ne peux qu’approuver le constat de surpopulation humaine mais je ne suis pas de votre avis sur les mesures à mettre en place.
    Pour limiter les naissances il suffit que chaque femme se limite à deux enfants sans distinction du niveau social.
    Mais dans l’immédiat compte tenu de la situation il faudrait durant quelques décennies limiter les naissances à un seul enfant par femme afin de faire revenir la population humaine à un niveau convenable.

    Répondre
    • DE SOYER

      11 février 2016

      N’exagérons rien. La planète peut supporter 8 à 9 milliards d’habitants. On peut donc se contenter à limiter à 2 enfants par couple.

      Répondre
      • Jaures

        11 février 2016

        Cela fera beaucoup d’avortements…

        Répondre
        • DE SOYER

          11 février 2016

          Distribuons des capotes!

          Répondre
        • Zarkand

          7 juillet 2016

          Est ce réellement un problême? Quelque chose qui ne nait, ne vit pas sort un foetus de 6 semaine d’un corp il ne peut vivre autrement qu’en parasite…

          Répondre
      • Eric

        29 décembre 2017

        La terre ne nous nourrit que sur 8 mois
        la consommation de viande est de 2 milliards de tonnes
        73 millions de requins abattus pour leurs ailerons
        Le fléau c est l homme

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)