Il y a moins de liberté en France qu’en Russie !

Il y a moins de liberté en France qu’en Russie !

Guy Millière nous avait habitués à plus de perspicacité dans ses précédentes chroni­ques que lors de sa charge contre Vladimir Poutine (n° 984).

Quand il écrit que la liberté de parole n’existe pas en Russie, je suis surpris qu’il ne parle pas de la France. Je trouve souvent plus de vérités dans les médias russes que dans nos propres mé­dias subventionnés.

S’agissant de la liberté d’entreprendre, M. Millière devrait aller sur le terrain demander à nos entrepreneurs quelle est leur liberté. Songeons à ce boulanger, dont parle le dernier ouvrage d’Agnès Verdier-Molinié, obligé de mettre deux salariés au chômage pour obéir à la « loi » qui contraint les boulangeries à fermer un jour par semaine…

Si les opposants à notre gouvernement ne finissent pas en prison, ils n’en sont pas moins condamnés au silence par le boycott étouffant qui règne sur nos médias (demandez à Éric Zemmour).

Dire que « l’orthodoxie » est imprégnée d’un fatalisme dogmatique est pour le moins risible quand aucun de nos évê­ques ne s’élève contre le génocide qui frappe les plus anciens chrétiens du monde (ils parlent encore l’araméen, la langue du Christ), que le Pape lui-même n’en dit guère plus et que seules quelques organisations caritatives chrétiennes tentent de leur venir en aide.

Plût au ciel que l’on trouve en Occident quelques hommes d’état plus courageux que les nôtres ! Les scrupules d’un homme d’État ne peuvent, hélas, être du même ordre que ceux d’un particulier.

Personne ne nie que de Gaulle fut un véritable homme d’État. Il n’empêche qu’il a laissé assassiner des dizaines de milliers de pieds-noirs et de harkis (M. Poutine n’a pas autant de victimes sur la conscience) et il a accueilli de manière ignoble les centaines de milliers de nos compatriotes chassés de chez eux.

Ce n’est pas M. Poutine qui a conduit son pays vers l’affrontement ; c’est la stupidité des dirigeants européens ignares, qui ont pu imaginer, au mépris de l’histoire, qu’ils pourraient intégrer l’Ukraine, berceau de la Russie, dans un glacis anti-russe inféodé à l’OTAN

Enfin, si M. Poutine entretient des liens avec les partis nationalistes, peut-être a-t-il compris que les séquelles de la révolution française et celles du marxisme ont détruit en Europe les sentiments religieux qui unissaient nos populations (religio signifie étymologiquement lien) et qu’il n’y a plus guère que les nationalismes qui puissent faire renaître les sentiments d’appartenance auxquels aspirent les populations et qui constituent leur ciment de leur cohésion.

Aux temps où la France était encore attachée aux valeurs qui ont fait sa grandeur, les relations franco-russes étaient la plupart du temps cordiales.

Jusqu’à l’avènement d’Henri IV, nos rois avaient du sang russe dans les veines (rappelons que Henri Ier avait épousé Anne de Kiev en 1051, Kiev étant alors la capitale de la Russie naissante). La renaissance d’une entente avec M. Poutine me paraît, en tout cas, largement plus conforme à nos intérêts nationaux que l’inféodation à l’impérialisme anglo-americain !

Guy Eychenne

Partager cette publication

(14) Commentaires

  • Robert Marchenoir Répondre

    J’espère que vous êtes correctement payé par les services secrets russes pour diffuser ce magnifique morceau de désinformation.

    07/04/2015 à 16 h 16 min
  • verdad Répondre

    En Russie, les élections sont au scrutin PROPORTIONNEL REPUTE LE SEUL A être DEMOCRATE !!!!!!!!
    Alors qu’en France, la Proportionnelle est formellemernt
    Interdite par les Fachos, de l’U.M.P+P.S+ ASSOCIES
    infinitésimaux mais, privilégiés ! C’est–y pas beau ça ?
    Qui a instauré le Bi- Partisme Alternatif Mafieux ?
    Voir les détails déclarés officiellement par Monsieur le Président de la Région P.A.C.A !!!!!!!En ce qui concerne, les Politiciens condamnés pour et par, Délits de Droit Commun, toujours, en exercice, élus et réélus, et, malgré cela, toujours éligibles chez les Démocrates selon la Cinquième République .

    01/04/2015 à 12 h 54 min
  • DA 85 Répondre

    Entre les sottises de Guy Millière et les sophismes de Jaurès on est gâté. Vive Poutine, la Russie a le chef qu’elle mérite. Il se bat pour son pays par patriotisme. Comparé à notre France on est pas gagnant chez nous ils ne se battent que pour leur place et les avantages financiers qu’ils en tirent.

    01/04/2015 à 11 h 33 min
    • Jaures Répondre

      Je ne sais si Millière écrit des sottises ou si j’écris des sophismes mais vous êtes vous pour le moins irrationnel.
      Si François Hollande légalisait la GPA, si la France produisait plus d’avortements que de naissance, si notre pays était classé 136ème pour la lutte contre la corruption, si l’accès à la santé, l’alcoolisme, les accidents de la route (7 fois plus de morts pour moins de véhicules) amenait à une espérance de vie inférieure de 10 ans, si nos soldats morts au combat étaient enterrés en catimini, si Hollande nommait un islamiste à la tête d’une république pour y instaurer la charia, si le patrimoine des élus était totalement secret,…que diriez-vous de la France de 2015 ?
      Qu’est-ce qui vous fait ainsi pardonner à Poutine ce qui, même à dose homéopathique, vous ferait dresser les cheveux sur la tête venant de n’importe quel dirigeant français ?

      01/04/2015 à 12 h 03 min
  • Jaures Répondre

    Un monument de bêtise que ne renierait pas le Georges Marchais des plus belles heures affirmant qu’en URSS les droits de l’homme sont mieux respectés qu’en France !
    Beaucoup d’opposants russes souhaiteraient bénéficier du « boycott étouffant » de Zemmour avec une chronique régulière sur RTL ou Paris Première, une présence remarquée dans les salons du livre, des conférences partout en France et en Europe…
    Alors qu’en France les soldats morts au combat sont honorés publiquement, les militaires russes tués sur le sol ukrainien sont enterrés à la va-vite, dans le plus grand secret et les familles qui tentent de dénoncer cela sont persécutées comme Liudmila Bogatenkova, 73 ans, mère de soldat, emprisonnée 3 jours pour « fraude ».
    Alors qu’en Russie le salaire moyen est de 500€, Poutine a accumulé une fortune considérable que ne peut contrôler aucun journaliste d’investigation ou Haute Autorité.
    Qu’aurait écrit Guy Eychenne si Hollande avait, fait du Prince, organisé des jeux olympiques en France pour un coût de 30 milliards d’euros ? Si la corruption était évaluée au niveau de l’Iran et du Nigeria (rapport Transparency International 2014) ?
    Enfin, la notion de religion est très large dans l’esprit de Poutine qui ne voit aucun problème à ce qu’une charia de plomb s’applique en Tchétchénie sous la houlette de Kadyrov et qui gouverne un pays où la GPA est légale et le taux d’avortement 3 fois plus élevé qu’en France.
    Bref, Eychenne montre une tolérance bienveillante à Poutine pour des faits qui en Europe, et en France en particulier, seraient pour lui signes de décadence, démocratie bafouée et droits de l’homme en péril.

    01/04/2015 à 10 h 58 min
    • Raoul Villain Répondre

      Jojo le Clodo Va bosser feignasse plutôt que de nous enfumer.

      01/04/2015 à 12 h 41 min
      • Jaures Répondre

        Donner à penser ce n’est pas enfumer.
        C’est même le contraire.

        01/04/2015 à 13 h 13 min
        • Raoul Villain Répondre

          va « panser » tes plaies de débacle crétin.

          01/04/2015 à 13 h 29 min
    • Raoul Villain Répondre

      Georges Marchais, c’était bien le programme commun non? Donc la même direction que vous selon vos dires.

      01/04/2015 à 14 h 23 min
    • HERVE Répondre

      Ouh ouh Jaures, réveillez-vous : L’URSS, c’est fini depuis 1989.
      En France, notre système est, depuis la libération, toujours calquée sur le soviétisme, et, malheureusement, ça n’a pas l’air de prendre une nouvelle tournure.

      03/04/2015 à 15 h 10 min
      • Jaures Répondre

        Quoi Hervé, ce que j’écris ci-dessus est-il faux ?
        Encore une fois, d’où vous vient cette tolérance pour des faits qui, s’ils étaient avérés en France pour une infime partie, vous feraient vous étouffer de colère et d’indignation ?

        03/04/2015 à 16 h 39 min
  • théofrède Répondre

    Henri IV aussi descendait d’Henri II et d’Anne de Kiev, qui d’ailleurs n’avait pas de sang slave, mais était d’origine scandinave
    quant à De Gaulle, il n’a pas provoqué de morts qu’au moment de l’indépendance de l’Algérie, il en a provoqué aussi à la Libération

    01/04/2015 à 9 h 52 min
  • Marquais Répondre

    Oui… à quand le grand bûcher publique où l’on viendra jeter les livres pornos après en avoir « enkolkosé » les détenteurs ?
    On les balance déjà en tôle mais n’est-ce pas un peu…insuffisant ?

    01/04/2015 à 8 h 37 min
  • TRICOT Répondre

    Bonjour
    Simplement 100% d’accord avec vous. Notre politique étrangère est à rebours de nos intérêts, nous savons que les intérêts supérieurs de la nation sont guidés par les droits de l’Homme!!!. Les USA et bien d’autres s’occupent de leur intérêt bien compris.

    31/03/2015 à 19 h 37 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: