La cohérence politique de Donald Trump

Posté le juin 04, 2018, 4:25
6 mins

Les dirigeants européens ne cessent décidément pas de parler comme s’ils ne comprenaient strictement rien à qui est Donald Trump et à ce qu’est sa politique.

La quasi-totalité des journalistes européens ne valent pas mieux sur ce plan.

Je ne veux pas imaginer que les uns et les autres soient totalement stupides.

Je pense donc qu’ils sont hypocrites et volontairement aveugles.

Constatant que leur hypocrisie et leur aveuglement volontaire ont pour effet que les populations européennes sont dans l’impossibilité de comprendre, je vais donner quelques explications rapides.

J’ai déjà eu l’occasion de dire qu’il y avait une cohérence dans les décisions prises par Donald Trump en politique étrangère et que le but de celles-ci était de rétablir un ordre du monde plus sûr pour la civilisation occidentale.

J’ai expliqué ici récemment la logique de la politique suivie concernant le régime iranien : asphyxie et endiguement du régime, de façon à conduire celui-ci à se soumettre ou à se démettre.

Je pourrais expliquer que c’est une même logique qui se trouve appliquée au régime nord-coréen, lui-même asphyxié et endigué, et conduit à se soumettre ou à se démettre.

Je pourrais dire qu’une logique du même type est mise en œuvre vis-à-vis de la Russie et, surtout, de la Chine, en laquelle Donald Trump voit (à juste titre) un danger majeur.

Donald Trump n’est pas un néo-conservateur et ne cherche pas nécessairement des changements de régime, mais il entend clairement mettre les ennemis de la civilisation occidentale hors d’état de nuire.

Cela signifie qu’il veut les placer dans une position où ils ne seront plus en position de pratiquer des menaces, des agressions, ou des actions de prédation et de déstabilisation.

J’ai déjà eu aussi l’occasion de dire qu’il y avait également une cohérence dans la politique économique suivie par Donald Trump et une volonté chez lui de penser les relations commerciales internationales en ne les dissociant pas de la politique étrangère et en utilisant les rapports de force commerciaux de façon à parvenir aux résultats souhaités.

La politique économique suivie par Donald Trump consiste très simplement à libérer les entreprises des réglementations inutiles, des charges écrasantes, et de la concurrence étrangère déloyale.

Elle porte ses fruits et a permis des investissements immenses, des créations d’emploi par centaines de milliers, et un retour à une croissance forte.

Les rapports de force commerciaux sont utilisés systématiquement.

Ils le sont quand il s’agit de conduire des régimes ennemis et délétères vers l’asphyxie, et ils sont utilisés vis-à-vis de l’Iran et de la Corée du Nord.

Ils sont utilisés de manière plus modérée vis-à-vis de la Russie et de la Chine.

Ils sont utilisés aussi vis-à-vis de pays qui ne sont pas des ennemis, mais dont Donald Trump veut obtenir des changements de comportement.

La renégociation de tous les accords commerciaux liant les États Unis à d’autres pays ou ensembles de pays doit être lue dans ce cadre.

Les taxes à l’importation que Donald Trump menace de mettre en place sont des moyens de pression.

Si ce que souhaite Donald Trump est obtenu, les taxes ne seront pas mises en place.

Dans le cas contraire, elles le seront.

La Corée du Sud et le Japon ont fait ce que Donald Trump attendait d’eux, et les taxes qui devaient les frapper n’ont pas été mises en place.

Le Canada et le Mexique se sont trouvés dans le cas contraire, et les taxes qui devaient les frapper sont devenues effectives.

L’Union européenne s’est, elle aussi, placée dans le cas contraire, et les taxes qui devaient la frapper sont devenues effectives, elles aussi.

Plutôt que vociférer et vouloir s’adresser à l’Organisation mondiale du commerce, ce qui sera une démarche vaine, car Donald Trump n’est pas homme à reculer, les dirigeants européens devraient se demander ce que Donald Trump attend d’eux, et plutôt qu’accuser Donald Trump de protectionnisme, ils devraient reconnaître que l’Union européenne est très protectionniste et taxe ou interdit à l’importation de multiples produits américains – et en tirer des conclusions.

Voir la paille dans l’œil de Donald Trump ne doit pas empêcher de voir la poutre dans l’œil européen.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

12 réponses à l'article : La cohérence politique de Donald Trump

  1. HansImSchnoggeLoch

    08/06/2018

    Juaqu’à présent je considérais le pseudo-nommé Brenus comme un adversaire acerbe à éviter.

    Après sa dernière sortie, voir au bas des commentaires de cet article, il est devenu de facto un ennemi et sera traité dorénavant comme tel.
    Pour augmenter les chances de victoire dans une guerre asymétrique, il faut d’après le nouveau bréviaire du Pentagone, toujours se mettre un cran en-dessous de la tactique de l’ennemi.
    L’ennemi est un fervent adepte de la langue vernaculaire parisienne qui n’est pas toujours le modèle de la langue officielle.

    Clausewitz ne me contrarierait pas si je commence par décrire l’ennemi.

    A) L’ennemi

    a) Sa localité:
    créche quelque part à Paris, ville qui chacun le sait depuis les derniers commentaires d’un ex-ministre de la culture n’est pas réputée pour sa propreté (ordures, rats, et autres bipèdes).
    La ville est ”coachée” par une maire(sse) qui a une mentalité très proche de celle de l’ennemi, qui se ressemble, s’assemble. De temps en temps elle éteint les lumières de la Tour Eiffel pour la mettre au niveau de la ville. Bonne idée old hen!

    b) Ses connaissances:

    -Politiques: indéfinies, critique aussi bien les intervenants de gauche que de droite. Ses spécialités sur ce site sont l’embuscade et les interventions de 23h59.

    -Entomologiques: spécialiste reconnu des morpions, ils doivent proliférer chez lui comme le sable dans le désert.

    -Médicales: connaissances approfondies de la raie de son Q, sait y trouver l’endroit mou.
    Se gorge d’un coup de rouge et d’une tasse de Camomille avant de se coucher.

    Littéraire: “Alain” est son livre de chevet. Au lieu de compter les moutons, il lit une dizaine de citations pour s’endormir.

    -Informatiques: connait un “geek” dans sa parenté qui fait des logiciels d’imitation vocale.
    Cherche désespérement un VPN pour se promener sur le net avec d’obscurs desseins.

    -Mécaniques: s’y connait en machines-outils, en common rail et en voitures électriques. À côté de cela la firme Robert Bosch n’est qu’une vulgaire bande d’amateurs.

    c) Ses noirs désirs
    mettre le site 4V sous surveillance renforcée
    vérifier le contenu des commentaires
    punir les contrevenants en leur balançant moult étrons.

    B) La partie adverse (QC et moi)

    a) Localité:
    Quelque part dans l’Hexagone. Peu importe, hors Paris on est tous des ploucs.

    b) Connaissances:
    QC est dans la médecine, moi un peu dans l’informatique.
    Mais rien de spécial qui justifierait une quelconque admission dans une Académie.

    c) buts:
    Se payer du bon temps à défaut de pouvoir influencer les décisions des politiques.
    QC et moi ne sommes pas toujours sur la même longueur d’onde.
    Mais au lieu de nous balancer des injures mutuelles, nous répliquons par l’humour, cela peut atténuer bien des souffrances.

    OK, Brenus voilà la déclaration de guerre.
    À l’avenir je vais vous rentrer dans le gras chaque fois que je le jugerai nécessaire.
    Welcome to hell, my home.

    QC, je l’ai un peu ramolli, finissez le si vous voulez.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    05/06/2018

    l’ ex directeur de campagne de Donald Trump sous l’ inculpation de subornation de témoin dans l’ affaire des  » contacts  » russes

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      05/06/2018

      Après un an et demi d’enquêtes on attend avec impatience le nom de ces contacts russes.
      Müller le meunier du FBI devrait enfin les révéler au public et ne pas les garder pour soi cet égoiste.

      Répondre
  3. Bainville

    05/06/2018

    « …Ils (les USA) le sont quand il s’agit de conduire des régimes ennemis et délétères vers l’asphyxie, et ils sont utilisés vis-à-vis de l’Iran … »

    Pour notre grand historien à la mémoire infime, les USA sont l’incarnation du Bien, mais les lecteurs des 4 Vérités ne sont pas tous incultes, voici un témoignage de grande valeur qui infirme la vision artificielle de G.Millière.

    Selon le Général Delawarde, Expert en renseignement militaire, à l’Etat-Major interarmées :
    « … dans un article très court, Ardeshir Zahedi, 90 ans, gendre du dernier Shah d’Iran, ancien ministre iranien des affaires étrangères (7 ans), ancien ambassadeur d’Iran aux Etats Unis pour une durée totale de 9 ans, ancien ambassadeur d’Iran au Royaume Uni (4 ans), résidant aujourd’hui en Suisse, s’exprime sur l’affaire iranienne que nous connaissons.

    Avec ses 20 ans d’expérience de diplomate d’un pays alors allié des USA (l’Iran sous le Chah), il soutient, dans ce texte, la direction actuelle de son pays (alors qu’il est dissident). Il condamne fermement la politique de carnage et de brutalité (soutenue par les Etats Unis) contre le Yémen, justifie la présence en Syrie d’éléments iraniens, à la demande du gouvernement légitime de Damas, pour combattre le terrorisme… »

    Ardeshir Zahedi :
    « … l’Iran n’est pas l’Irak. L’Iran pourra résister à une attaque militaire étrangère. Nous devrions nous rappeler le cas de l’Irak. La guerre était basée sur de faux documents et des mensonges. L’attaque n’avait ni l’autorité de la morale ni celle de la loi. Il en a résulté un nombre considérable de morts et de ravages. Des centaines de milliers d’innocents sont morts et des millions d’autres ont vu leur vie et leur avenir complètement détruits. Et financièrement, selon le président américain, sept trillions de dollars ont été gaspillés. Les cerveaux du département d’État et de la CIA sont-ils aussi ignorants de l’histoire ?

    L’Iran est dénoncé pour ingérence en Syrie. Ce qui n’est pas mentionné, c’est que l’Iran se trouve en Syrie à l’invitation de la Syrie, le gouvernement légitime d’une nation souveraine. C’est la présence en Syrie d’armées secrètes des États-Unis et d’autres pays occidentaux qui viole le droit international.

    Le carnage continu, la brutalité et autres atrocités contre la population civile du Yémen est non seulement un crime de guerre, mais aussi une attaque contre l’humanité. Pourrons-nous jamais pardonner ou oublier cette barbarie … »

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      05/06/2018

      oui on se demande bien pourquoi la direction des  » 4 vérités  » maintient les papiers de Millière et d’ Evelyne

      il n’ est pas même nécessaire de faire des recherches approfondies pour comprendre qu’ il ne s’ agit là que de propagande la plus primaire

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    05/06/2018

    avis médical : …

    la paranoïa est toujours bien organisée on peut même dire qu’ elle l’ est trop

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      05/06/2018

      What’s up, doc?

      Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    04/06/2018

    Revenons aux accords bilatéraux entre pays car les accords internationaux ont tous plus ou moins échoué.

    L’échec le plus visible étant celui de l’ONU, le machin qui avait été créé pour éviter les guerres mais qui en fait les a plutôt attisées.
    L’Europe qui est aussi issue d’un traité pour éviter la guerre est dans une situation de délabrement complet et ses jours semblent comptés.

    Le constructivisme de tout poil national et / ou international nous a amené dans cette impasse.
    Si Donald Trump peut l’arrêter et remettre le monde sur de nouveaux rails tant mieux.

    Qui vivra verra.

    Répondre
  6. BRENUS

    04/06/2018

    Après lecture de cet article, nous attendons les aboiements habituels des spécialistes du genre sur ce site. Alons , Médors, hardi !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      04/06/2018

      Je pense que vous devriez vous concentrer sur le sujet plutôt que sur les réactions des autres intervenants.
      Cela devient lassant et gneu gneu.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        06/06/2018

        estimons nous heureux , nous avons évité une volée d’ étrons !

        Répondre
      • BRENUS

        07/06/2018

        @ HANS ET QQ les duettistes associés : Vous avez réagit exactement comme je le supposais. Tout imbus de vous même que vous êtes. Je crois que les 4 V ne sont pas au niveau de votre immense intelligence et que seule l’académie française pourrait accueillir vos divagations mentales et vos mots d’esprit foireux.
        Il est souhaitable que Millière et Joslain puisse toujours être accueillis sur ce site qui n’est pas réservés qu’aux imbéciles pontifiants que vous êtes. Dito pour Lambert qui a une autre expérience internationale que les gugusses (même si QQ quand il parle de ses expériences semble avoir le don d’ubiquité. C’est trop drôle).

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)