La désinformation sur les États-Unis

La désinformation sur les États-Unis

La plupart des journalistes français ont accueilli l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche avec une joie non dissimulée.

Dix-sept mois plus tard, ils pourraient regarder en face les multiples désastres résultant de l’action de l’administration Biden.

Ceux d’entre eux qui sont correspondants à Washington seraient à même de parler de l’inflation effrénée qui crée d’immenses difficultés pour les familles pauvres et pour celles de la classe moyenne inférieure.

Ils pourraient aussi parler de l’insécurité qui monte en flèche, des très lourdes conséquences de l’immigration illégale massive et incontrôlée qui résulte de la quasi-abolition de la frontière avec le Mexique.

Ceux qui s’occupent des dossiers internationaux pourraient, eux, garder en mémoire la débâcle en Afghanistan, noter les nombreux camouflets diplomatiques infligés aux États-Unis par la Chine.

Ils pourraient rappeler que l’administration Biden n’a strictement rien fait pour tenter de dissuader Vladimir Poutine d’envahir l’Ukraine et noter que l’administration Biden n’a apporté son soutien à l’Ukraine que tardivement, quand il est devenu clair que l’armée russe ne réussirait pas à prendre Kiev, que l’armée ukrainienne résistait et que Volodymyr Zelensky se conduisait en véritable homme d’État.

Ils pourraient aussi souligner que l’attitude d’apaisement de l’administration Biden vis-à-vis du régime des mollahs en Iran crée les conditions d’une déstabilisation grave au Proche-Orient.

Rien de tout cela n’est fait.

La population française n’est pas informée des actions et décisions de l’administration Biden aux États-Unis.

Elle n’est pas davantage informée des aspects délétères de la politique étrangère suivie par l’administration Biden.

Ce qui signifie que la population française ne peut trouver dans les médias français la moindre possibilité de comprendre des données pourtant cruciales pour le futur du monde.

C’est tout juste s’il est dit quelquefois que Joe Biden n’est pas en pleine possession de ses moyens intellectuels.

Les mensonges et les maquillages de la réalité qu’on trouve dans les médias de gauche américains se retrouvent dans tous les médias français, qu’ils soient de gauche ou de droite.

Et, s’il s’agit de Trump, les médias français reproduisent docilement toute la désinformation que colportent les médias de gauche américains.

Les fraudes électorales en novembre 2020 ont été massives et sont maintenant très documentées.

Les médias de gauche américains pratiquent l’occultation sur le sujet.

Les médias français pratiquent la même occultation.

L’entrée de manifestants le 6 janvier 2021 dans le bâtiment du Congrès a été un coup monté, et n’a pas un seul instant été une tentative de renverser la république américaine.

Les médias de gauche américains mentent de manière éhontée sur le sujet, et se placent entièrement au service du parti démocrate, qui se conduit sur le sujet comme un parti aux intentions totalitaires.

Les médias français reprennent les mensonges éhontés des médias de gauche américains et se placent eux-mêmes au service du parti démocrate, en feignant de ne pas voir qu’il est devenu un parti aux intentions totalitaires.

Une commission du Congrès constituée en violation de toutes les règles juridiques américaines utilise de faux documents, des vidéos tronquées, des témoignages qui ne prouvent rien, et profère des accusations diffamatoires contre Donald Trump.

Les médias de gauche américains reproduisent les accusations diffamatoires et occultent la violation de toutes les règles juridiques américaines, le recours à des faux documents et à des vidéos tronquées et le fait que les témoignages ne prouvent rien.

Les médias français reprennent aveuglément ce qu’ils trouvent dans les médias de gauche américains.

Le but du parti démocrate américain est visiblement de tenter de se maintenir au pouvoir à tout prix et de mener une opération de démolition de son principal adversaire politique par tous les moyens.

Le but des médias de gauche américains est de permettre au parti démocrate de se maintenir au pouvoir à tout prix et d’inciter à la haine contre Trump sans se préoccuper de la vérité.

On pourrait aisément penser que c’est aussi le but que se donnent les médias français.

Partager cette publication

(15) Commentaires

  • vozuti Répondre

    jojo : « rien d’illégal ou d’anormal dans ce bureau de vote en Géorgie. »

    si le dépouillement d’une élection se fait sans observateurs des 2 camps, il est inutile d’organiser une élection, il suffit de demander à ceux qui dépouillent qui ils ont décidé d’élire.
    si ces 4 officiels n’avaient pas l’intention de frauder pourquoi ont ils viré tous les témoins, pour ensuite continuer le décompte à l’abri des regards et, comme par hasard, inverser le résultat de l’election de l’état de georgie?
    ce qu’ils ont fait est bien plus grave que de s’assoir sur le fauteuil de pelosi au capitole. le fait qu’ils n’aient meme pas été interrogés par la police et que les bulletins qu’ils ont comptés illégalement n’ont pas été retirés du décompte ne prouve pas que ce qu’ils ont fait est légal, cela prouve plutot que l’état profond a décidé d’écarter trump et que personne ne s’est mis en travers.
    par contre, le gars qui s’est pris en photo dans le fauteuil de pelosi a été retrouvé suicidé peu de temps après. selon vous, cela prouve qu’il méritait la peine de mort, comme la jeune manifestante désarmée qui a été executée d’une balle dans la nuque dans les couloirs du capitole ?

    par ailleurs si vous voulez comparer à une élection en france, la victoire de biden avec 18 million de voix de plus qu’obama, c’est comme si chirac avait fait campagne en 2012 de sa maison de retraite et qu’il avait obtenu 4 millions de voix en plus que sarkosy en 2007.

    24/06/2022 à 0 h 35 min
  • vozuti Répondre

    les images scandaleuses de cette élection de 2020 sont les vidéos de surveillance du centre de décompte en géorgie, ou l’on voit les 4 officiels qui renvoient tous les observateurs chez eux à 22h,en disant que le décompte reprendra le lendemain matin. dès que tout le monde est parti, les 4 officiels sortent des valises de bulletins cachés sous une nappe et inversent le résultat de l’état de géorgie dans la nuit. quand on sait qu’il n’y a pas eu la moindre enquête après ce flagrant délit et que le meme scénario c’est produit dans les 6 états pivots avec un arrêt précoce du décompte suivi d’une inversion des résultats au petit matin, on comprend que l’élection était truquée.
    n’importe quel individu doué de raison peut comprendre qu’un candidat complétement sénile comme biden ne peut pas obtenir 81 millions de voix, record absolu de l’histoire des élections américaines, alors que le beau parleur obama, idole du parti démocrate, avait gagné avec 63 millions de voix.
    après, libre à jojo et tous les aveugles volontaires de clamer que le scandale de cette élection était les images du chahut au capitole et non les images de la fraude.

    22/06/2022 à 15 h 14 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Je pense , en professionnel, que vous êtes encore plus  » sénile  » que Biden
      Et pourtant je vous aime charitablement bien parce que vous êtes  » malheureux »

      23/06/2022 à 11 h 22 min
      • vozuti Répondre

        votre avis de professionnel éclairé est toujours aussi argumenté.
        votre commentaire étayé par de précieuses informations oblige à changer d’avis sur la fraude de biden.

        continuez à nous apporter la lumière par vos immenses capacités d’analyse et de persuasion.

        23/06/2022 à 15 h 11 min
    • Jojo 2ème Répondre

      Vozuti, il faudra un moment vous faire à l’idée que votre analyse d’expert judiciaire est à revoir.
      Les responsables Républicains locaux, tout comme le propre ministre de la Justice de Trump a affirmé qu’il n’y avait rien d’illégal ou d’anormal dans ce bureau de vote en Géorgie.
      De nombreux recomptes ont été effectués. Les Republicains ont lancé plusieurs enquêtes.

      Vous vous faites laver le cerveau par des montages grotesques de l’équipe Guilliani. Qui non contente de tromper les gens comme vous sur Internet (mais vous ne demandez qu’à croire les pires bêtises), se gardent bien d’amener ces soi-disant preuves en justice.
      À aucun moment cela nous vous interpelle qu’avec des soi-disant preuves aussi énormes Guilliani & co n’aillent pas en justice ou voir la police avec ces éléments ?
      Pourquoi à chaque fois qu’ils étaient devant un juge ont-ils plaidé sur absolument autre chose ?
      Les équipes de Guilliani & Trump n’ont lancé que des procèdures d’annulation des élections sur des « technicalities » en réalité. Ils ont par exemple essayé a posteriori de demander que les votes par correspondance soit invalide, car selon eux non prévus par le code électoral. (en résumé).

      Je ne sais pas d’où viennent vos chiffres, mais Obama a été élu en 2008 avec presque 70 millions de voix.

      Et je ne vois pas en quoi cela est la preuve de fraude, Trump été détesté par une grande partie de la population, tout au long de son mandat et l’élection avait lieu pendant une période de crise sans précédent, cela a mobilisé les électeurs contre lui. Il a décidé de jouer la mobilisation du cœur de son électorat plutôt que de rassembler largement. C’est son problème… stratégie stupide, on ne gagne pas avec juste sa base en forte période de mobilisation.

      Si vous voulez faire des comparaisons débiles, allons y Mitterrand, qui a ruiné la France en 1981, a été réélu avec presque 17 millions de voix en 1988, alors que de Gaulle en 1965 a fait 13 millions de voix. Est-ce que cela prouve sur une soi-disant fraude électorale massive ? … ou la bêtise et la fonctionnarisation d’une bonne partie de la population..

      23/06/2022 à 15 h 43 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        Vozuti à l’ âme du persécuté , vous ne pourrez pas l’ amener à un raisonnement sain, c. à d. juste , sensé et conforme à la Raison . C ‘est cette souffrance qui le rend digne de pitié et même de sympathie . Il n’ en va pas de même avec Guy Millière qui n’ est qu’ un manipulateur qui ajoute à sa souffrance

        25/06/2022 à 8 h 45 min
        • vozuti Répondre

          merci infiniment pour votre diagnostic docteur knock, je vais suivre votre conseil avisé en faisant quelques piqures pour retrouver la raison. meme lorsqu’on se croit en bonne santé, on a besoin d’une bonne piqure pour retrouver une pensée saine et conforme, et au moins on évite de contaminer les autres avec des idées qui finissent par iste.

          26/06/2022 à 2 h 12 min
          • quinctius cincinnatus

            en politique le  » complotisme  » est une forme d’ expression de la paranoïa ( c. f. définition de ce mot dans un bon dictionnaire pas nécessairement médical )

            26/06/2022 à 11 h 23 min
          • vozuti

            votre conception de la médecine était très utilisée à l’époque soviétique. ceux qui n’étaient pas persuadés que staline était le bon père du peuple étaient soignés en psychiatrie.
            merci de nous rappeler ces bonnes vielles théories politico_médicales si utiles pour ramener à la raison les récalcitrants.

            26/06/2022 à 14 h 16 min
          • quinctius cincinnatus

            chacun à sa réduction la vôtre est  » reductio ad stalinum « 

            27/06/2022 à 11 h 26 min
          • vozuti

            sauf exception je ne cite jamais staline ou hitler, mais vu vos commentaires, il est impossible de ne pas vous imaginer en médecin soviétique, stupide et borné, qui envoie tous les opposants en psychiatrie, avec la satisfaction du travail bien fait.

            27/06/2022 à 14 h 58 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Avoir un … collaborateur comme Millière est une insulte à l’ intelligence des lecteurs des  » 4 Vérités « 

    21/06/2022 à 19 h 20 min
  • Jojo 2ème Répondre

    >L’entrée de manifestants le 6 janvier 2021 dans le bâtiment du Congrès a été un coup monté, et n’a pas un seul instant été >une tentative de renverser la république américaine.

    Donc les images des hordes hurlant « Hang Mike Pence », les portes et fenêtres défoncées, les gardes du capitole violemment attaquées, tout cela n’est qu’un truquage ?
    Tous ces gens qui ont été arrêté et jugé pour l’attaque n’ont jamais nié être des partisans de Trump.

    Guy, vous avez fait votre choix : suivre Trump jusqu’au bout. Prétendre que Bill Barr, tous les témoins (l’équipe de Pence nottament), les gardes du capitole, les républicains locaux que Trump a appelés au téléphone pour le demander de « trouver » des bulletins de votes. La Cours suprême qui a refusé d’examiner le dossier, etc etc … tous ont menti. C’est Trump qui a raison.

    Trump a déclaré avant les élections : soit je gagne, soit c’est truqué. Et ils font exactement la même chose aux primaires.
    Regardez les candidats trumpistes aux primaires, sont-ce vraiment des gens à qui vous voulez vous associer ?

    Vous avez été un grand défenseur de George Bush, vous devriez écouter ce qu’il dit sur Trump…
    L’Histoire vous jugera pour avoir choisi Trump et être resté a son côté après le 6 janvier.

    21/06/2022 à 16 h 11 min
    • Laure Tograf Répondre

      Bravo JOJO2.
      Votre chèque vous attend a la représentation du parti démocrato-obanesque si cher à votre coeur. Et peut être à votre portefeuille….il faut bien vivre.

      22/06/2022 à 0 h 43 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Guy Millière est un … fanatique , pas un universitaire !
      La défaite de son  » idole  » lui a définitivement gâté le jugement
      De toute façon nous devrions TOUS savoir et cela depuis longtemps que l’ Amérique que ce soit celle de Roosevelt, de Reagan, de Carter ,des Bush, de Trump , d’ Obama ou de Biden c’ est  » business first  »
      les U.S.A. est un pays ( comme la Chine ) où la cupidité est une vertu cardinale !

      22/06/2022 à 11 h 52 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: