La « différence » américaine

Posté le juillet 27, 2007, 12:00
8 mins

americanism David Gelernter (Maurice G. Dantec, romancier et pamphlétaire, a cessé voici quelques années de se définir comme un écrivain français, préférant le qualificatif d’écrivain nord américain de langue française. Il s’est agi, pour lui, d’un rejet de la société française telle qu’elle est devenue. Je n’irai pas aussi loin que lui.

Je l’ai dit dans un article précédent, je souhaite du courage et de l’opiniâtreté à Nicolas Sarkozy. Je ne doute pas qu’il entend faire pour le mieux. Je pense même que son élection à la présidence a été la meilleure chose qui soit arrivée à la France depuis longtemps. Mais je ne peux m’empêcher de penser aussi que la tâche sera difficile, presque impossible. Les hommes croient quelquefois changer le cours de l’histoire d’un pays, mais c’est, plus souvent, l’histoire du pays qui les change, et la durée laisse voir assez vite l’effet de leurs pesanteurs.
La Russie a été autocratique pendant des siècles.
Elle a connu des tsars réformateurs et d’autres simplement meurtriers, mais l’idée de liberté ne s’y est jamais implantée en profondeur. Lénine, en 1917, s’est fait tsar à la place des tsars précédents et a fondé une dynastie bolchevique qui a duré soixante-dix ans avant de s’effondrer.
La fin de l’URSS a vu le retour de la Russie et Poutine gouverne aujourd’hui avec les mêmes réflexes et les mêmes attitudes que Pierre le Grand ou Vladimir Illitch Oulianov. La population ne se soulève pas plus qu’elle ne s’est soulevée depuis des siècles, et elle vit entre fierté du chef brutal et fatalisme. Le développement économique reste un rêve et la liberté pas même un songe.

En France, les choses sont autres. Les traces de la monarchie absolue, du dirigisme colbertiste, de l’Ancien régime continuent à abonder, le poids démesuré accordé aux « intellectuels » aussi. Le Président garde le statut d’un quasi-monarque. Les hauts fonctionnaires constituent une noblesse du Cour. L’idée que l’économie et l’entreprise sont des choses trop sérieuses pour n’être pas politiquement réglementées est presque hégémonique. On attend tout ou presque de l’État comme on l’attendait du roi voici deux siècles et demi. On n’est pas très sourcilleux concernant les violations du droit par les puissants. Des penseurs « pensent » et sont honorés pour cela, même si leur « pensée » est confuse et ils se cooptent les uns les autres dans les médias pour dire du bien du socialisme censé veiller sur le peuple comme, autrefois, le souverain.

La France gardera un État fort. On y voudra une économie dirigée, protégée, une économie qui restera mixte. La population verra monter les difficultés, mais continuera à chercher des protections, des assistances, des « acquis sociaux ». Ce ne sera pas le désastre, mais le déclin en cours se poursuivra. Les idées de liberté non teintées de socialisme et d’étatisme resteront minoritaires.
La « différence » américaine restera ce qu’elle est, il est même très vraisemblable qu’elle s’accroîtra.

Et, j’y reviendrai prochainement, ce n’est pas le projet européen tel qu’il continue à se bâtir qui y changera quelque chose. L’histoire de France a modelé la France telle qu’elle est devenue et telle qu’elle devient. Elle y a fait le siècle de Louis XIV, les errements du dix-huitième siècle, le désastre que fut la Révolution Française, l’instabilité politique du dix-neuvième siècle, l’esprit qui a mené à la Première Guerre Mondiale, le Front Populaire, le pétainisme, le gaullisme, la technocratie, le socialisme dogmatique, la marginalisation des idées libérales. Des générations entières ont été formées selon le discours qui découle de ce modelage.

Ceux qui, en France, rêveraient davantage du « droit d’avoir des droits », d’accomplissement individuel, de plus de liberté peuvent tenter de faire évoluer la France et l’Europe. Ils ne pourront vivre une vie conforme à leurs rêves qu’en empruntant le chemin qui les mènera outre Atlantique et les conduira à comprendre ce que David Gelernter, en un livre remarquable et tout juste publié, appelle, l’« américanisme ».
Les États-Unis d’Amérique, eux aussi, sont le fruit d’une histoire que des hommes ont faite, qui a fait des hommes, et en laquelle des hommes se sont reconnus pour venir contribuer à ce que je tiens pour l’expérience spirituelle et concrète majeure des temps modernes.

18 réponses à l'article : La « différence » américaine

  1. Anonyme

    26/08/2007

    Hello Ozone,

    Vous écrivez :" un village a ètè rasè par des explosions terroristes faisant plus de deux cents morts"
    Vous ne voulez pas admettre que cela fait partie de la vie sur la planete TERRE, que c’est l’ordre des choses, que cela a toujours existé et EXISTERA toujours? Pourquoi utilisez vous des événements sanglants, gores et émotifs, qui touchent la sensiblerie de votre concierge alors que vous savez tres bien que le raisonnement et l’intelligence sont ailleurs? Mais enfin, pourquoi voudriez vous que notre monde soit parfait?! Que les Ricains fassent tout juste? C’est bien plus malin d’aimer le monde et les Hommes comme ils sont, y compris les Arabes qui nous envahissent (et qui ont bien raison puisqu’on les laisse faire), que de prendre un aller simple pour Utopie et de passer a coté de la Vie.

    Ozone : "C’est sur, a Fox news sont pas prets a le faire"
    Arretez, ca ne vous parait pas sympa d’avoir une presse qui pour une fois ne soit pas de gauche? Ca vous gene que qqs uns tirent un peu de l’autre coté? Ca ne vous parait pas plus équilibré? En attendant, ils sont de LOIN les premiers et les plus regardés aux USA, bien devant CNN, ABC, et surtout NBC, completemnt gauchiste, et qui va dans le mur. Et il y a beaucoup de BON SENS dans leur emissions. Croyez moi, les chaines Francaises en prendraient un sacre coup si on avait une Fox chez nous!

    Ozone : " Je ne pense pas du tout,ce genre de personage n’ecoute que lui".
    Vous parlez de qui exactement, du President Bush ou de Saddam Hussein? Parce que pour beaucoup de medecins qui l’ont approché, la malade, c’est Saddam.

    Ozone : " les USA doivent prendre leur rèsponsabilitè,ils l’ont voulu,ils l’ont fait,"the game is over".
    Mouais; les Ricaisn ont toujours su prendre leurs responsabilités, meme celles des autres parfois, et le game is TRES LOIN d’etre OVER, on en a pour des dizaines d’années, believe me. La fin du conflit Monde-Muslim n’est pas encore programmé.
    J’espere que je ne vous fait pas trop de peine, n’est ce pas? et puis, rassurez vous, je me trompe probablement en écrivant cela, et, comme disait un vieux pote "Tout le Monde il est beau, tout le monde il est gentil"  Coulchi mezziane.

    Ozone : " Globalement le problème est plus aisè d’aprehender par les Americains,il y a un mechant identifiè a vingt milles kilometres alors on lui tape dessus,il s’agit d’une guerre exterieure,pour nous,cela s’envisage a l’interieur de nos frontières deja,hèlas."
    Yes, sir, correct, comme je disais, la guerre devait etre portée en Islamland, quant a chez nous, je n’ai pas la réponse, ou plutot la réponse que j’ai ne me satisfait pas vraiment. Un peu désesperant la France, en ce moment, ou plutot nous, les Francais. Je ne sais pas si j’ai honte d’etre Francais, probablement pas encore, a cause de notre histoire et de ceux qui l’ont faite,  mais je suis tres mal a l’aise.

    Have a good week end,

    Mancney

    Répondre
  2. ozone

    26/08/2007

    Salut Mancney

    "Intelligence Assessment Suggests Now Is Not Time to Change"

    C’est sur,a Fox news sont pas prets a le faire,mais rassurer moi "FOX News’ Trish Turner and The Associated Press contributed to this report.",ils ne leur ont pas demander leur opinion j’espere,Hi..HI;

    Cela se traduit par,"etre embourbè","overall attack levels across Iraq have fallen during seven of the last nine weeks",ils se contentent de peu de choses surtout qu’il y a quelques jours un village a ètè rasè par des explosions terroristes faisant plus de deux cents morts,encore une communautè pas trop religieuse qui dira merci a bush,en realitè,des alliès potentiels vont encore lui tourner le dos.Le debut d’elimination d’el quaida est dans l’ordre des choses quand les factions autochtones commencent a sentir que la volontè de l’adversaire faiblie,ils ont le temps pour eux et certains ètrangers gènent,de toutes façons,rappelez vous du "body count" au Vietnam.

    " mais ne pensez vous pas qu’il l’a expliqué a son fiston?"

    Certes,mais comme beaucoups de fistons celui ci a plutot ecoutè les copains,les mises en garde de papa etaient de trop.

    "ces deux la aurait PU EVITER l’intervention Iraquienne en conseillant a Saddam d’arreter ses conneries."
    Je ne pense pas du tout,ce genre de personage n’ecoute que lui et la decision de l’intervention etait prise depuis longtemps de toutes façons,de ce cotè la les USA doivent prendre leur rèsponsabilitè,ils l’ont voulu,ils l’ont fait,"the game is over".

    "Mais, Saddam, dictateur d’un état bien plus puissant que la petite Lybie, avec de l’argent, des ingénieurs, et une armée, a cherché l’arme nucléaire pendant tout son "regne" et il aurait fini par l’avoir."
     Que sortira du chaos qui suivra le retrait Americain?,un autre Saddam n’est pas a exclure puisque dans ces contrèes le coup de pied au c.. tient lieu d’argument universel.
    D’autres l’ont deja,que faire quand le Pakistan va passer du"cotè obscur de la force",combien de troupes a dèployer,le probleme reste entier,sans compter qu’une des raisons de l’affaiblissement du pouvoir en place vient de la politique US dans la region,le mal s’ettend.(c’est de ce coin la que sont inspirès les actions terroristes a Londres).

    Globalement le problème est plus aisè d’aprehender par les Americains,il y a un mechant identifiè a vingt milles kilometres alors on lui tape dessus,il s’agit d’une guerre exterieure,pour nous,cela s’envisage a l’interieur de nos frontières deja,hèlas.
    Tout le monde voit bien que la France perd a vu d’oeuil sa libertè d’action dans sa politique arabe.

     

     

    Répondre
  3. Anonyme

    24/08/2007

    Jean du Lointain : " Il n’y a rien à dire. La France est au diapason de son destin."
    Aouch… Ouille…mais c’est vrai.
    Nous avons construit nous-meme notre propre misere, et nous allons laisser disparaitre 2000 ans de civilisations; nous crachons sur les tombes de tous ceux qui se sont battus pour notre pays, pour notre avenir. I can’t believe it, I just can’t!
    Si seulement on decidait enfin de faire notre devoir, de faire face!
    Best,
    Mancney

    Répondre
  4. Anonyme

    23/08/2007

    Hi Ozone,

    Oui, la Lybie est un excellent exemple, c’est vrai, et c’est d’ailleurs un peu ce qu’avait tenté de faire l’ONU et le papa Bush lors de Desert Storm en 91: donner un Big Warning a Saddam. Ca n’aurait pas changé le fond du bonhomme, pas plus que cela a changé Khadafi,  (Googler le discours tres intéressant de Kadhafi a Tombouctou last year) mais on s’en fout, tout ce qu’on souhaitait, c’est qu’il se tienne tranquille.
    Mais, Saddam, dictateur d’un état bien plus puissant que la petite Lybie, avec de l’argent, des ingénieurs, et une armée, a cherché l’arme nucléaire pendant tout son "regne" et il aurait fini par l’avoir. Je regrette, mais il était HORS de question de le laisser jouer avec ca;  et nos familles sont bien plus en sécurité aujourd’hui, avec les opérations de contre-terrorisme au Proche Orient, qu’elles ne le seraient avec un Saddam équipé de la Bombe, et libre de la refiler a AQ ou d’autres zinzins, et je crois que je "comprends" un peu l’immense orgueil qu’aurait ressenti ce tyran, et ce sentiment de pouvoir immense, j’imagine ses yeux brillants de bonheur a la vue d’un champignon par lui déclanché; croyez moi, ca se serait mal terminé.
     Lorsque l’on a compris, ou plutot admis, que l’on était en guerre, et pour LONGTEMPS, on peut penser que l’Iraq, pour les raisons expliquées dans mon précédent mail, n’est pas forcément le pire des théatres d’opérations, (par contre j’aimerais bien que l’Histoire révele un jour le role et la responsabilité des Chirac et Villepin dans cette affaire, mon sentiment me porte a croire que ces deux la aurait PU EVITER l’intervention Iraquienne en conseillant a Saddam d’arreter ses conneries. 17 rejets des résolutions de l’ONU sont de graves et délibérés camouflets envers le Monde entier et l’Occident. Il fallait que ca cesse. C’est vrai qu’il etait un rempart a l’Islam, et que cela nous arrangeait bien, mais c’etait un pacte avec le diable, et vous le savez bien.) mais comme je l’ai déja dit, et bien qu’aucune réponse ne soit a 100% juste, il  FALLAIT porter la guerre, qqs part en Islamland, et ceci est le plus important.

    Vous écrivez : "Tout cela, Bush père l’avait compris,"
    Bien sur, mais ne pensez vous pas qu’il l’a expliqué a son fiston? C’est une grave erreur de croire que le President G. W. Bush est tout seul dans ces analyses. Croyez moi, il y a beaucoup de monde a coté de lui. Vous vous privez, vous, des idées et des reflexions de votre femme, de votre famille, de vos amis? Pour votre info, voici la derniere analyses des services US, la : http://www.foxnews.com/printer_friendly_story/0,3566,294239,00.html
    Just cliquer sur le lien : • Click here to read the new National Intelligence Estimate on Iraq.

    Ozone : " Et qu’est ce qui anime la haine du petit garçon qui casse le jouet de son petit camarade?,l’envie,la frustration,le complexe d’inferioritè que cela induit,il faut a tout prix qu’il montre qu’il est plus fort que lui."
    Vous avez tout a fait raison, tout a fait, ca commence a "complexe d’inferiorité" et ca se termine a "frustration", tout ca soupoudré pas de l’envie.  Bon, 5 siecles d’histoire derriere soi avec rien, oualou, maccache, comme apport a l’Humanité sauf la pratique du pillage et de l’esclavage en Mediterranée, ca fait pas besef comme pages de gloire, or l’homme a besoin de Gloire, meme si le mot est interdit en France aujourd’hui, il a besoin d’Heroisme et de Panache, comme moteur et comme récompense du dépassement de lui-meme.

    Ozone : " la pietaille est motivèe et nourrie par les maladresses que nous comettons, l’intervention en Irak a plus fait pour alimenter le moulin que toute autre action"
    Non, je ne pense pas, on allait au conflit West-Muslim dans tous les cas. Il est latent depuis les 70’s, bien avant Bush et l’Iraq. Ce n’est pas NOUS qui somme en cause, c’est EUX et leur desir de nous conquerir. Enfin, vous avez bien compris qu’une partie d’entre eux, les plus actifs, veulent Islamiser le Monde, et il ne suffit que d’un PETIT nombre pour atteindre l’objectif car les soi-disant moderés sont otages, des moutons, plus ou moins hypocrites, vous le savez bien.  Le FLN n’était pas tres nombreux en Algérie apres le nettoyage du pays par les Paras Francais… il a eu gain de cause malgré tout, et apres que l’expérience Algerienne ai PROUVE l’impossibilité de la vie commune entre Occidental et Musulman, (en plus, je ne vois pas l’interet de melanger deux civilisations, deux ways of life, qui sont chacunes tres bien chez elles et ont des racines millénaires) la seul chose a faire de leur point de vue, est de rendre le monde Musulman, comme ca tout le monde est content, et surtout le prophete, et la, enfin, apres des siecles de vie médiocre,  on a sa page de gloire dans les bouquins d’histoire; ce n’est pas un secret, ils l’écrivent partout. Please, prenez du recul pour observer.

    Ozone : "Cela ne fera que repandre le mal, l’echec va donner raison a ceux qui ne veulent que casser le jouet,
    Non, car il n’y aura PAS d’échecs.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  5. Jean du lointain

    23/08/2007

    Bonne question de Mennecy, excellente question oui… pourquoi les imams encouragent les naissances musulmanes en Europe ?

    L’Europe est terre chrétienne d’abord, ensuite terre des lumières.

    Normalement en terre chrétienne on devrait n’accepter que les chrétiens puis en terre des lumières ceux qui partagent la lumière avec nous.

    Donc pour les nons chrétiens et ceux qui ne partagent pas les autres  valeurs de la région le chemin est tout tracé. L’accepter de notre part, leur faire ce cadeau, est préparé des jours sombres pour nops petits enfants.

    Mais quoi dire ? En France le gaulliste et ses valeurs tièdes a miné l’avenir du pays ou, olus terrible… a révélé au monde la véritable face de la France : celle de Villepin à New York s’opposant à ce que l’on déboulonne l’ami Saddam et celle de Chirac, tout de suite aprés, récoltant les fruits lors de son voyage historique en Algérie.

    Il n’y a rien à dire. La France est au diapason de son destin.

    Pour les autres, ceux que cela dérange il faut fermer sa gueule, faire son barda et dégager.

    Le monde est vaste et tout compté fait pour ceux là avoir été français n’est qu’un accident.

    Bye Bye

    Répondre
  6. Observateur

    22/08/2007

    Tout cela est bien joli, mais voilà :

    Et le blocage ne vient pas des français car contrairement aux idées reçues, une majorité, y compris de "gauche",  souhaitent de grandes réformes (voir par exemple les sondages de "contribuables associés").  Le blocage vient uniquement du monde politico-médiatique.

    En d’autres mots, cette idée – Je cite : "La population verra monter les difficultés, mais continuera à chercher des protections, des assistances, des « acquis sociaux ». Ce ne sera pas le désastre, mais le déclin en cours se poursuivra. Les idées de liberté non teintées de socialisme et d’étatisme resteront minoritaires." – qui revient constamment dans vos écrits, semble dénoter une incompréhension totale de la classe politique française, du système médiatique et de son fonctionnement.

    Nous sommes dans une dictature de gauche, mais beaucoup moins fruste qu’une dictature à l’ancienne comme l’URSS qui a d’ailleurs fini par exploser. D’ailleurs, la France est considérée comme un pays soviétique qui a réussi à la différence de l’URSS, alors pourquoi changer quelque chose qui marche.  Tout ce système est organisé par les 2 partis au pouvoir, je devrais dire le parti, car une fois arrivés au pouvoir ils appliquent la même politique.

     

    Un exemple parmi d’autres : La France est le pays le plus imposé au monde (voir le classement du journal Forbes), et même devant la Chine, un pays communiste dans lequel l’état prélève moins d’impôts qu’en France. Mais on pourrait parler également de la pensée unique des grands médias dirigés par un très petit nombre de groupes industriels (4 ou 5) liés à l’état et au parti dominant, de l’éducation nationale, des universités toutes d’état et dont les programmes sont archaïques, des syndicats "représentatifs" en situation de monopole, du nombre anormalement élevé de fonctionnaires, des programmes scolaires gauchistes, des nouvelles lois contre le "racisme et la "discrimination", de l’idéologie (tiers-)mondialiste et égalitariste des grands médias, de la sécurité sociale, du système des retraite, du système routier dans lequel on est perpétuellement en embouteillage en Ile de France, de l’interdiction de moyens de transport régionaux, en dehors de l’avion, qui pourraient concurrencer la SNCF 

     

    La différence avec des pays ouvertement communistes,

    – c’est qu’il existe une multitude de grands médias libres… mais qui s’alignent toujours sur la pensée unique et qui se gardent bien d’attaquer les partis du système. Vous même, vous vous garder bien d’attaquer l’UMP, pourtant au pouvoir depuis plus de 30 ans, en alternance avec l’autre parti socialite, et Totalement responsable du désastre actuel et futur annoncé.

     

    – c’est que vous avez des élections pluripartistes où vous pouvez voter pour qui vous voulez… mais que vous êtes fortement incité et conditionné à voter pour les mêmes partis qui font d’ailleurs toujours la même politique. Et la diabolisation se charge de discréditer les partis non conformes qui seront d’ailleurs qualifié par vous "d’extrême droite" ou d’"extrémiste".

    – Et bout du compte vous pouvez toujours vous installer ailleurs si vous n’êtes pas content, (plus de 2 Millions de français ont déjà choisi cette voix).

     

     

    La fuite en avant vers le socialisme est sans fin et continue depuis 30 ans, que la fausse droite soit au pouvoir ou pas : Sarko lui-même ne propose-t-il pas toutes sortes de nouveaux droits "droit au logement opposable" (1), droit opposable à "la prise en charge de la dépendance" (1), "droit de faire garder ses enfants quand on travaille ou quand on est à la recherche d’un emploi devienne opposable au bout de cinq ans » (1), "droit à l’emprunt (il prône la création d’un « cautionnement public » pour permettre tant au malade qu’à l’enfant issu d’une famille modeste de « louer ou emprunter pour financer ses projets ») (1), droit opposables aux crèches (1), … le droit à la discrimination dite positive et son interdiction de « discriminer » sous peine d’amende, le droit de vote pour les étrangers, le droit au mariage et à l’adoption des homosexuels, le droit à la construction des mosquées financées par l’état,   Etc…

     

     Vous êtes dans une dictature de GAUCHE, sans vous en apercevoir  !!! 

     

    (1)   : voir son discours de Périgueux

     

    Répondre
  7. ozone

    21/08/2007

     

    Salut Mancney.

    Vous mentionnez la Lybie,voila un exemple d’action breve,determinèe et donc efficace,peu apres,un avion Americain fut detournè en Inde,Khadaffi etait a une reunion de pays Africains, le premier jour  il s’en pris aux USA,le jour d’apres il s’empressa de dementir sa participation au dètournement en question,"c’est pas moi,c’est pas moi",mème si la politique general de Reagan ne me convainc pas totalement,en la matiere,ce fut une action intelligente,porter le bruit des bombes aux oreilles du dictateur a refroidi ses ambitions,de mème que la participation de la Navy a l’arrestation du responsable du detournement de l’Achilè Lauro,en 89 Mitterrand mit fin au desirs expansionistes de Khaddafi au Tchad,le blocus de la Lybie depuis 1992 paracheva l’action,et le calme revint,comme quoi ….

    Je ne vais pas m’ettendre sur mon opinion a propos de Bush,vous la connaissez,comme ils disent en Espagne "no le pidas peras al olmo",ne demande pas de poires a l’orme,c’est peine perdu,Saddam,ne nous en dèplaise etait le seul rempart face a l’islamisme dans la region,apres l’action US aucune autre confession ne pourra exister,les chretiens serons obligès a l’exode,chapeau….Et pour la Democratie faudra s’asseoir,on risque de prendre racines,dans le Sud,le depart des Anglais sonne le "start" entre factions chiites  pour le pouvoir,la totale.

    Tout cela,Bush père l’avait compris,

    Il est affligeant de voir l’utilisation de ses capacitès d’action par les USA,ils ont reussi a s’embourber,et ce malgrè leurs moyens d’actions autonomes de toute territorialitè,vous rappelez vous de tout ces fous qui se ruaient vers l’Afganistan pour tuer du "croisè"?,manque de pot ils n’ont trouver en face que les "seigneurs de la guerre" aidès par les forces speciales US,l’action fut breve et brillante,malheuresemt un peu par hasard pour les raisons qu’on put comprendre un ans plus tard.

    "Maintenant, avez vous une idée des raisons qui animent les terroristes?"

    Et qu’est ce qui anime la haine du petit garçon qui casse le jouet de son petit camarade?,l’envie,la frustration,le complexe d’inferioritè que cela induit,il faut a tout prix qu’il montre qu’il est plus fort que lui.

    Pour ce qui nous occupe,la pietaille est motivèe et nourrie par les maladresses que nous comettons,l’intervention en Irak a plus fait pour alimenter le moulin que toute autre action,cela ne fera que repandre le mal,l’echec va donner raison a ceux qui ne veulent que casser le jouet,les autres devrons mettre une sourdine sous peine d’etre traitès de vendus aux infidèles,le mèlange qui est fait entre gouvernants,dirigents religieux,fort nombreux dans ce cas,peuples est interets economiques et strategiques va produire un desastre,que va t’il se passer quand ils vont chercher a se mettre sous la tutelle de la Chine,sans compter que la Russie de Poutine,aidèe par la stupide politique Bush pourra remettre le pied dans la region?

    Chez nous,les imams sont dans leur role,ils profitent de l’alliance de fait et contre nature des gauchistes et des libereaux pour faciliter au maximun l’installation de la "main d’oeuvre",vous savez,ensuite il se passe comme avec les tortues de Floride qui sont lachèes dans la nature par des irresponsables aux depends des placides tortues bien de chez nous.

    A mettre dans la liste des maladresses citèes plus haut.

    Pour les actions pratiques?renseignement,primes,la tradition aidèe par les nouvelles technologies,l’action militaire si elle devient necessaire doit etre a bon escient,concentrèe  massive et de courte durèe.

     


     

    Répondre
  8. Anonyme

    21/08/2007

    Je m’inquiète quand même quand j’entends nos bourreurs de crâne parler de » la mauvaise politique de Bush ».Déja qu’il s’occupent de ce qu’il se passe en France (qui est encore notre pays) avec notre ventilateur de promesses rarement tenues.Et surtout au lieu de renier nos origines judeo-chretiennes, et d’être en admiration devant l’islam,il serait temps que les biens pensants ouvrent les yeux et les oreilles et comprennent que cette religion EST une politique d’occupation.L’europe est une des cible (c’est une évidence)et il n’y a qu’a voire l’origine de la plupart des conflits dans le monde.

    Répondre
  9. Anonyme

    20/08/2007

    Oui, Ozone, bien sur que le temps passe pour rien, et que les hommes oublient… enfin, pas tout, et pas completement, mais les choses vont doucement, a la vitesse de l’herbe qui pousse; il y a quand meme eu de petits progres depuis dix mille ans, mais il ne faut pas OUBLIER l’ordre des choses et la nature humaine, et cela comprend meutres, guerres, massacres et toutes sortes d’atrocités inscrites dans notre génétique (et il faut etre bien stupide et prétentieux pour esperer arreter cela; on améliore, certes, et c’est visible, mais on ne change pas ).

    Quand aux choix de la politique de l’administration Bush, je fais comme vous, je cherche a les comprendre. Nous avons tous pu observer la persistence des agressions arabo-musulmanes contre l’Ouest depuis les années 70. ( les raisons de ces agressions sont un sujet qui est rarement etudié publiquement – normal, certains n’ont meme pas réalisé qu’il y avait agression). Il fallait donc bien poser la question de les faire cesser, éventuellement rappeler au monde arabe que l’Occident, malgrés ses guerres plus ou moins perdues (Algérie, Vietnam, Somali, etc..) malgré ses moeurs décadentes, ses femmes infideles et ses maris cocus, n’était pas complétement a genoux,
    L’Europe, pendant plus de trente ans, n’a pas réagit de maniere forte ni ostensible; ce fut un choix.  Apres l’insupportable September 11, les Américains ont choisis la contre attaque: Il fallait porter la guerre chez ceux qui l’avaient commencé, c-a-d dans le monde arabe; cela aurait pu etre n’importe ou, en Syrie, au Liban, en Lybie, etc.., mais il fallait que ce soit en Arabland. Saddam, avec ses con..ies, et les conseils avisés de l’administration Chiraco-Villepin, s’est manifestement porté volontaire. Si en plus, le pays considéré est supposé etre peuplé de gens "cultivés" que l’on pourrait croire etre intéressés par une vie plus "démocratique" (entre guillemets), moins médiéval en tout cas, et bien c’est un gros "plus", et les chances sont réelles que le pays s’améliore, que les gens y vivent mieux, soient moins hostiles a l’Occident (médias), ne menacent pas le pétrole MONDIAL (pas américain, mondial!!), que le pays puisse etre un allié contre le terrorisme islamique et, cerise sur le gateau, fasse copain-copain, au moins économiquement, avec Israel, (Israel qui commence a en avoir marre, et qui se demande si elle est aussi parti pour une guerre de cent ans).
    Voila. On peut ne pas etre d’accord mais on est loin de la machination diabolique de l’administration Bush que certains imaginent et nous présentent avec leurs peurs, leurs émotions primaires et leur manque de réflection.

    Maintenant, avez vous une idée des raisons qui animent les terroristes? Et dans un autre ordre de choses, pouvez vous me dire les raisons qui poussent les Imams a encourager les naissances musulmanes en Europe et dans le monde? N’est ce pas plus grave que l’Iraq?

    All the best,
    Mancney

    Répondre
  10. Anonyme

    19/08/2007

    Rosanov  " En ce qui me concerne, je préfère encore la France aux "States" :  plutôt la peste que la gangrène généralisée, plutôt le bidonville que l’asile de fous."
    Ouf! Good news. Au moins, on ne verra pas la tete de Rosanov aux States!
    Best,
    Mancney

    Répondre
  11. ozone

    19/08/2007

    Toujours le mème argument,"le regime economique neoliberal ne joue pas a plein",mais sans cette masse de credit le recul (logique vu les circonstances) de la consommation l’aurait deja envoyè au tapis.

    Mancney,il est terrifiant de penser que vos propos soit le reflet d’une politique mise en pratique par l’administration US,decidament le temps passe pour rien,avez vous deja oublier que B.Laden a votè Bush?

    Répondre
  12. Juvénal

    17/08/2007

    Mon pauvre Jacques, vous n’êtes apparemment pas très doué pour mettre vos idées au propre. Ce qui serait dommage si vos arguments méritaient qu’on s’y arrête…

    Prenons votre premier exemple : la crise du crédit américain. Contrairement à ce que les médias français vous racontent, la cause de la crise est avant tout étatique. Une réglementation des sols trop stricte dans beaucoup de régions conjuguées à des lois obligeant les organismes de crédit à prêter au tout venant sont les facteurs clés de cette crise.

    Bref, merci de dirigisme !

    Répondre
  13. Anonyme

    16/08/2007

    Allez, encore une fois, (avec une pensée émue pour ceux qui n’hésitent pas a exposer la médiocrité de leur raisonnements), l’administration du président Bush a, pour la premiere fois, et enfin, porté la guerre contre l’Occident déclenchée depuis plus de trente ans par des Arabo-musulmans, en TERRE arabo-musulmane. Au lieu de continuer a SUBIR, ou de se défendre en mettant des barrieres devant les écoles maternelles,  l’administration US a "contre-attaqué" et porté le conflit LA d’OU IL VIENT, c-a-d en terre d’islam.
    Mais bon, on comprendra que pour certains, ceci n’est si facile a voir.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  14. Rosanov

    15/08/2007

    L’article de Millière repose sur une vérité en trompe-l’œil.   Le début du discours est vrai et sert à faire accréditer la suite qui est totalement mensongère.

    Bref notre pays est bien exsangue. (Ce n’est d’ailleurs pas le petit blablateur, véritable mouche du coche et maitre inégalé en trahisons de toutes sortes qui va redresser quoi que ce soit). Pour autant ça ne signifie pas que, par une mécanique compensatoire, les USA soient forcément une terre de salut.  J’invite Guy à se cultiver un peu : s’il laisse tomber une part de son snobisme, il verra qu’il existe bien d’autres pays dans le monde qui sont nettement plus attirants que les USA.

    En ce qui me concerne, je préfère encore la France aux "States" :  plutôt la peste que la gangrène généralisée, plutôt le bidonville que l’asile de fous.

    Répondre
  15. jacques

    15/08/2007

    La différence américaine:

    Les faits

    proportion de maison en reprise de justice pour défaut de paiement d’hypothèque dans les derniers 6 mois:

    Stockton, Ca: 1 maison sur 27
    Detroit, Mi: 1 maison sur 29
    Las Vegas, Nv: 1 maison sur 31
    San Bernardino, Ca: 1 maison sur 33
    Denver, Co: 1 maison sur 42

    soit un total de 145,000 maisons juste pour ces 5 villes….

    http://money.cnn.com/2007/08/14/real_estate/California_cities_lead_foreclosure/index.htm?postversion=2007081411

    Réponse de la maison blanche:

    Augmentation de 25% de l’aide militaire à Israël, pour remplacer les bombes qui ont détruits le liban
    Augmentation massive du soutien aux dictatures arabes avec exportation pour la première fois de la technologie de missiles de précision
    Préparatifs pour attaquer l’Iran
    Envoie supplémentaire (dans les 6 derniers mois, le fameux surge) de recrues américain de ces mêmes villes pour remplacer les 30,000 mutilés
    L’entourage de Bush parle également de plus en plus de conscription obligatoire, même si Bush lui-même refuse pour l’instant.

    Vraiment Millière, vous êtes véritablent un génie incompris lorsque vous dites qu’il s’agit d’une administration remarquable. Vraiment là, votre raisonnement nous dépasse tous.

    Vive la différence française.

    Répondre
  16. Alain Coqueugniot

    14/08/2007

    Guy Milliere fait une analyse sobre et historiquement documentée. Elle est évidemment « difficile à avaler » pour les bons Français que nous sommes, encore fiers de leur pays et peu enclins à regarder la vérité en face. Mais il suffirait de se replacer 30 ans en arrière pour mesurer la somme des choses que nous acceptons aujourd’hui dans ce pays, et qui auraient semblé tout simplement IMPENSABLES à cette époque. Ainsi, le nombre effarant de voitures qui sont quotidiennement incendiées en France, phénomène qui n’existe dans aucun autre pays de la planète, sauf peut-être en Irak, est devenu tellement une banalité que plus personne n’y fait attention. D’ailleurs, plus aucun journal n’en parle, on préfère les people, les matchs de foot et les corridas, qui empêchent de réfléchir. Sans doute ce processus est-il inéluctablement inscrit dans l’Histoire.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)