La doctrine de l’administration Bush II

Posté le mars 13, 2005, 12:00
6 mins

George W. Bush a été réélu en novembre dernier. L’administration Bush II a pris ses fonctions voici quelques semaines à peine. La tendance prépondérante en France consiste à s’accommoder de la situation et à s’aveugler volontairement concernant ce qui se joue. Je ne sais si l’aveuglement volontaire pourra durer encore très longtemps.
Lors de son premier mandat, Bush a libéré les Afghans des talibans, écrasé à hauteur de 75 à 80 % l’organisation Al Qaïda, renversé Saddam Hussein, permis la démocratisation de l’Afghanistan et de l’Irak, accompagné et renforcé l’évolution vers la liberté de la Géorgie et de l’Ukraine (qui n’en seraient pas là sans l’aide américaine). Cela pourrait déjà être suffisant pour marquer l’histoire et pour permettre à Bush de recevoir le titre de « libérateur ». Mais Bush n’est pas homme à s’arrêter là. L’Initiative pour un Grand Moyen-Orient reste à ses yeux d’actualité. Il s’agit désormais d’accompagner vers la liberté, vers le droit, vers la démocratie libérale l’ensemble des populations du monde arabe et de l’Iran. Il s’agit de faire la paix au Proche-Orient : non pas en revenant à des utopies meurtrières façon processus d’Oslo sous Clinton, mais par la force et l’opiniâtreté. Le « désir de négocier » de Mahmoud Abbas est le sous-produit de la barrière de sécurité et de la vigilance militaire israélienne. Il reste à l’Autorité palestinienne à franchir les étapes qu’on lui demande de franchir en matière de démocratie, de respect du droit, de transparence financière, de développement économique et d’éducation ou à disparaître, et tel sera l’enjeu des négociations qui commencent. Tout indique en tout cas que d’ici à 2008, bien des pas vers la liberté, la paix et la prospérité seront franchis. Et tout indique qu’à ce moment-là, Bush sera parvenu à une stature égale à celle de son père spirituel, Ronald Reagan. Les gouvernants français pendant le même temps n’auront libéré personne, pas même, je pense, la population française des pesanteurs administratives et fiscales qui l’écrasent.
Les accomplissements de Bush en politique étrangère vont de pair avec ses accomplissements en politique intérieure. Bush a, au cours de son premier mandat, permis aux États-Unis de renouer avec une croissance forte et avec le plein emploi en recourant à des stratégies fiscales reaganiennes, basées sur la déréglementation et les baisses d’impôts.
Bush compte aller plus loin. Les baisses d’impôts déjà accomplies vont se trouver approfondies et devenir permanentes par le biais de la loi. Une grande réforme des systèmes de santé et des systèmes de retraite est également à l’ordre du jour. Bush a placé l’une et l’autre dans une perspective claire : celle de la construction d’une « ownership society », société de propriétaires. Il s’agira de mettre en place des comptes d’épargne santé basés sur la capitalisation et de mettre en place le même type de comptes d’épargne pour le financement du minimum vieillesse américain, la « social security », qui fonctionne sur un mode de répartition à l’européenne. L’objectif est clair : la propriété rend responsable, l’épargne et l’investissement font que tout un chacun comprend l’intérêt qu’il a à ce que l’économie et les entreprises qui la constituent soient dynamiques.
Si ces réformes sont menées à terme, et je ne doute pas qu’elles le seront, ce seront les derniers vestiges de l’État-providence mis en place dans les années 1930 par Franklin Roosevelt qui disparaîtront. Les États-Unis, qui sont déjà une société très différente des sociétés européennes deviendront plus différents encore et pourront afficher les promesses fécondes du libéralisme.
Dès lors que les activités économiques américaines se dérouleront, pour une part croissante, dans le Bassin Pacifique qui est en train de devenir le pôle de co-prospérité majeur du xxie siècle, il deviendra pour nous plus urgent que jamais de nous poser les questions qui devraient d’ores et déjà s’imposer : allons-nous encore longtemps persister dans l’erreur et la sottise et, par conséquent, glisser toujours davantage vers l’insignifiance et les banlieues de l’histoire ? ou allons-nous retrouver un peu de dignité, nous redresser, et discerner à nouveau ce que sont les promesses de la civilisation occidentale dont la doctrine Bush II est, en l’ère contemporaine, le fruit le plus accompli ?

20 réponses à l'article : La doctrine de l’administration Bush II

  1. Thierry Orlowski

    18 mars 2005

    Cher lecteur, Cher M.Marc, Je n’ignore pas les problemes que traverse l’amérique. je vais cependant répondre a vos affirmations: En ce qui a trait aux prisons: la raison pour laquelle il y a plus de gens en prison en amérique en France n’a rien a voir avec la civilité des gens: En France, on enferme peu les gens pour les délits car les prisons sont pleines: Si un “jeune” vole une voiture, il est relaché le soir-même. Aux USA, au contraire, le systeme privatisé de prisons permet qu’il y est une place pour tout le monde, de fait la loi est appliqué, les gens dangereux sont et restent enfermés. Il y a plus de gens en prison en Amérique qu’en France car on ne tolere pas le multirecidivisme du délit comme en France et les prisons ont la place pour acceuillir les criminels plutot que de les laisser dans la nature, ce qui est loin d’être un tord. En ce qui a trait des morts de mineurs par armes a feu,l’ultra majorité arrivent par accident. Comme individu, je me sent beaucoup plus en securité a New-York ou a Toronto qu’a Paris ou qu’a Marseille: Je met au même niveau la pire banlieue Torontoise (que je connais bien)et la plus sûr banlieue parisienne(que je connais bien aussi!!!). Je pense pouvoir dire que du point de vue de la sécurité, je vivrait plus sereinement n’importe ou en amérique du nord qu’a Sarcelles ou la courneuve….Et je prends des exemples que j’appelle “extreme” uniquement parce que je le ferait vraiment!!! Pour Mr.Malik: Je pense que les Islamistes et ceux qui les suivent sont inferieur moralement a l’occident: Vous n’avez jamais vu un soldat américain se faire exploser volontairement dans une cours d’école (comme font les palestinien en Israel) et trouver cela jouissif. De plus, Mr Malik, je pense que les fans du Corans ne sont pas inferieur a l’occident: Ce sont des BARBARES qui ne font que jalouser les pays qui les devancent. Je pense que si j’étais Islamiste, je serai tres jaloux de la prospérité et des bienfaits de l’occidents…Peut-être est-ce le cas? Cordialement, Thierry Orlowski

    Répondre
  2. t;larger

    17 mars 2005

    je préfère vous laisser à vos contradictions cher M. Ouissem: on voit trop souvent des individus relativiser l’occident pour mieux imposer l’absolu d’une religion rétrograde, violente et intolérante comme l’islam. C’est le même schéma qu’avec la laïcité. Si au moins ils tiraient les conséquences de leurs convictions et nous fichaient la paix en occident..J’arrête là, je vais encore me prendre des virus Personnellement je ne suis pas américanophile au point de M. millières (comment peuvent ils manger aussi mal), mais je partage globalement son point de vue sur l’occident, sachant que certaines cultures semblent poindre en Asie, après réforme.

    Répondre
  3. Jean-Claude Lahitte

    16 mars 2005

    Mes citations d’HUNTINGTON ayant été interrompues (NB. le webmaster n’y est absolument pour rien !) par je ne sais quelle touche malencontreusement … touchée, je reprends la situation coupée: “L’Occident a vaincu le monde non parce que ses idées, ses valeurs, sa religion étaient supérieures (…) mais plutôt par sa supériorité à utiliser la violence organisée (NDRL. je souligne le mot “organisée” qui me paraît important). Les Occidentaux l’oublient souvent. Les non-Occidendaux jamais !” (NDRL. Autre mot à souligner) “Lorsque la modernisation s’accroît, cependant le taux d’occidentalisation décline et la culture indigène regagne en vigueur.” (NDRL. On le voit en INDE !) “L’Afrique quant à elle, non seulement n’a rien à offrir pour contribuer à la reconstruction de l’Europe, mais elle déverse des hordes d’immigrés résolus à partager les restes.” “Le problème central pour l’Occident n’est pas le fondamentalisme islamique. C’est l’islam, civilisation différente dont les représentants sont convaincus de la supériorité de leur culture et obsédés par l’infériorité de leur puissances.” Fin des citations (extraites de LA NOUVELLE REVUE D’HISTOIRE de Mars-Avril) dont on voudra bien me pardonner la longueur et qui, j’en suis certain vont en alternance plaire et déplaire, aux un(e)s et aux autres. Bonne lecture, bonnes réflexions. Merci. Courtoisement vôtre, Jean-Claude Lahitte

    Répondre
  4. Alborg

    16 mars 2005

    C’est curieux, OUISSEM: d’un côté tu te fous du Coran, de la Torah,etc, de l’autre tu hurles parce que UNE mosquée a été profanée quelque part en France, puis après ça tu te mets à aboyer contre ce que tu crois être le “racisme” de G. MILLIERE. On peut critiquer son optimisme parfois excessif (selon moi), mais certainement pas un “racisme” quelconque. Ca devient absolument TUANT d’approximation et tout simplement de bêtise cette maladie collective chez vous-autres à TOUT MELANGER ! “Je condamne TOUS les racismes, qu’ils soient anti-musulmans, anti-chrétiens ou anti-juifs….” Je demande : DEPUIS QUAND EST-ON RACISTE PARCE QUE ON CRITIQUE UNE R E L I G I O N ? ? Il faut donc arrêter de t’exciter et retourner étudier un peu, l’ami !

    Répondre
  5. Jean-Claude Lahitte

    16 mars 2005

    Pour me mêler à certaines “escarmouches” entre “commentateurs”, que l’on me permette de citer Samuel-P.HUNTINGTON (qui n’est pas forcément parole d’évangile, pas plus que de Coran ou de Torah, pour ménager quelques susceptibilités”: “Fondamentalement, le le monde est en train de devenir plus moderne et de moins en mois occidental.” “Seule l’arrogance incite les Occidentaux à considérer que les non-Occidentaux s’occidentaliseront en consommant plus de produits occidentaux. Le fait que les Occidentaux identifient leur culture à des liquides-vaisselle, des oantalons décolorés et des aliments trop richesn voilà qui est révélateur de ce qu’est l’Occident.” (Remarque personnelle: le dommage est que tous les allogènes qui sont attirés par l’Occident ne le soient que pour cette fausse “culture” !) “L’Occident a vaincu le monde non parce que ses idées, ses valeurs, sa religion, étaient supérieurs (…) mais plutôt par sa supériorité à utiliser la

    Répondre
  6. sas

    16 mars 2005

    les théories sur les supèriorités prétendues de la civilisation occidentale…..ne doivent pas heurter les consciences pour les problèmatiques d’opposition de races….elles doivent heurter l’intelligence et l’instruction… sas

    Répondre
  7. marc

    16 mars 2005

    Le problème est moins les chiffres du chômage que la manière dont la population vit : à ce titre, et pour répondre à mr Orlowski , je ne suis pas sur qu’il fait meilleur vivre dans un pays où un enfant est assassiné par arme à feu toute les 3 heures , et dans un pays où il y en proportion 10 fois plus de personnes en prison(2 millions c’est à dire presque 1% contre 520000 c’ est à dire 1 pour mille) Ces 2 statistiques montrent quand même que la société américaine ne tourne pas trés rond marc

    Répondre
  8. Magic Malik

    16 mars 2005

    Pour ceux qui ont la mémoire courte et qui semblent ignorer des pans entiers de l’histoire des Etats-Unis, rappelons un témoignage, celui de Charles McKay, un voyageur écossais qui séjourna au Nord et au Sud la veille de la guerre de sécession: “Dans le Sud, le propriétaire d’esclaves ne semble pas avoir la moindre objection à se trouver tout prêt de n’importe quel Noir. En revanche, les hommes du Nord, qui parlent tant de liberté et d’égalité politique, retroussent dédaigneusement les lèvres à la moindre possibilité de contact avec un Africain. Si les Etats du Nord et leurs habitants témoignaient aux Noirs la moitié ou le quart de la bienveilance sociale qui leur est témoignée dans le Sud, le problème de l’esclavage serait grandement simplifié. Mais étant donné que les habitants du Nord parlent des droits politiques d Noir tout en l’opprimant ou le rabaissant socialement, leurs discours antiesclavagistes ont un relent d’hypocrisie et de fausseté.” Tocqueville a fat le même constat. Cette hypocrisie Yankee a contaminé aujourd’hui toute la politique US depuis la victoire du Nord et atteint aujourd’hui en France le fonctionnaire Millière. Les sectaires protestants aiment bien l’Homme comme idée, mais ils se contrefichent de l’Homme réel, celui qui est différent, lié à une communauté historique, culturelle ou religieuse autre que la leur. Ce sont de êtres forcémment “inférieurs moralement”…

    Répondre
  9. Thierry Orlowski

    15 mars 2005

    Cher lecteur, Un ouvrage revisitant l’attitude Fancaise a l’égards de l’Amérique,d’un point de vue historique, vient de sortir outre-atlantique: Apparement, c’est tres bon: http://www.encounterbooks.com/books/vifr/vifr.html Enjoy!!! cordialement, Thierry Orlowski

    Répondre
  10. ouissem

    15 mars 2005

    REPONSE A T.LARGER bonjour je vois que tu as commencé à me répondre en me parlant de l’algérie…VOILA LE DRAME DE NOTRE PAYS : L’AMALGAME ! mais pourquoi me parles-tu de l’algérie ? je suis français moi et que je sache on habite en france…ensuite tu me parle du coran !?! là encore qu’est-ce que j’en ai à foutre du coran moi !! et je me fous également de la torah et de la bible…moi quand je critique guy millière je m’en prends à ses propos , à ces préjugés , pas à sa religion ou à sa façon de s’habiller ! toi tu me réponds en me disant qu’il y a + de français maghrébins dans les prisons que de français de souche…pfff…mais ça n’a aucun sens ce n’est pas parce-ce que tu es d’origine étrangère que tu es plus violent qu’un antoine ou un françois c’est seulement la conséquence de la ghettoisation des banlieus où les gens sont reclus dans des quartiers à cause d’une politique d’exclusion depuis 40 ans et si dans ces quartiers on avait mis des français qui viennent de chine ou de pologne le problème aurait été le même ! ” c’est pas la branche qu’il faut soigner c’est la raçine ” et puis tu me dis que je ne suis pas objectif en regardant que d’un côté , c’est faux je condamne TOUT les racismes qu’ils soient anti musulmans anti chrétiens ou anti juifs , chose qui n’est pas le cas de guy millière qui fait malheureusement de la propagande anti arabe et anti musulmane de façon constante en se faisant passer en plus pour une personne au dessus de tout soupçon…

    Répondre
  11. Thierry Orlowski

    15 mars 2005

    Cher Lecteur, Je reviens d’un long voyage d’affaire a New york. Je suis encore stupéfait du dynamisme et de l’énergie qui y reigne…. On voit que l’économie va mieux, que la société y est plus prospere et plus sécure qu’il y a deux ans et que “W” a été élu sur la base de la prospérité engendré par l’impact de son arrivé au pouvoir et non sur une propagande quelquonc. Que l’on aime l”homme ou pas, force est de constater que l’impact de Mr. Bush sur la société américaine a été positif et que, toute proportions gardées, l’impact du gouvernement de Mr. Chirac est négatif sur la France, qui au regards des derniers chiffres du chomage continue a dégénérer inéluctablement. Je ne peux qu’être d’accords avec les propos de Mr. Milliere, et rappeler que si nos politiciens avaient la moitié du courage politique de “W” nous ne serions probablement pas dans la M—e, dans laquelle notre pays se trouve en ce moment. A nous de nous demander si nous n’avons pas les politiciens que l’on méritent… Cordialement, Thierry orlowski

    Répondre
  12. Aude

    15 mars 2005

    Il n’y a pas que M Millière qui s’en moque mais moi aussi… A mon avis le racisme le plus grave (si on peut parler ainsi) en France est le racisme anti-français. C’est quand même un comble de se faire traiter de sale français lorsqu’on est dans SON propre pays. Mais ça on en parle pas…4

    Répondre
  13. t..larger

    15 mars 2005

    j’ai eu une réaction épidermique, mais je m’étonne de voir des “français” issus de l’immigration prétendre que dire que la civilisation occidentale présente des aspects supérieurs à d’autres civilisations, notament musulmane est faux et relève du racisme ordinaire si présent apparement dans ce beau pays (là c’est moi qui le dis) qu’on appelle la France. Que sont ils donc venus chercher en France si l’aspect civilisationnel est si peu attractif, et si c’est pour se retrouver en butte à un racisme si virulent? Pourquoi s’obstinent ils à rester dans un pays aussi décadent et peu accueillant, eux qui ont eu le courage de traverser des mers et changer de continent? Pourquoi continuer à faire bénéficier de leur apport culturel et civilisationnel un pays aussi ingrat que la France J’ai beau chercher, je ne trouve pas, d’autant plus qu’on leur refuse les postes de travail qui devraient leur revenir de plein droit si nous n’étions pas si racistes. Et en plus on les laisse entrainer leurs familles, parfois si nombreuses dans cette aventure si perilleuse qu’on appelle regroupement familial, quelle inhumanité de notre part. Je crains que la seule valeur à laquelle ne soient sensibles certains migrants ne soit “l’allocation en Euro” Ca y est je viens de retomber dans du racisme primaire, il faudra bien, en tant que futur dhimmi, que je m’habitue à payer l’impot (jizya?) dans l’humiliation comme certaine civilisation nous le promet

    Répondre
  14. Thierry ROBERT

    15 mars 2005

    Pour mettre en perspective les propos éclairés de Guy Millière, il suffit de relire son article intitulé “La guerre de G.BUSH” écrit au lendemain de l’intervention américaine. Entre autre ( je ne veux pas vous gacher le plaisir mais seulement vous offrir une mise en bouche), il affirmait que la question n’était pas de savoir si il existait des armes de destruction massive mais de les trouver rapidement. Désopilant n’est-ce pas ? Je vous laisse découvrir les autres perles de ses meilleurs gags par vous même. Une telle américanophilie maladive me parait dangereuse pour la droite libérale qui devrait se poser sérieusement la question d’une connivence secrète entre G.Millière et le P.S

    Répondre
  15. t..larger

    15 mars 2005

    ET EN Algérie des cimetières chrétiens vont etre profanés pour servir à des promoteurs immobiliers,en france, les “français” d’origine maghrébine sont plus nombreux en prison que les français d’origine…française, la liste pourrait etre longue sur ce sujet. Tu vois la paille qui est dans l’oeil de ton voisin, mais pas la poutre qui est dans le tien, il est vrai que ce n’est pas tiré du coran..

    Répondre
  16. ouissem

    14 mars 2005

    rester vigileant devant le racisme et les préjugés de guy Millière et autres…tel serait ma conclusion quand je lis les pathétiques mais “sincères?” pensées de MONSIEUR MILLIERE PHILOSOPHE PROFESSEUR INTELLECTUEL ATTAQUANT DU MILAN AC ETC…a oui j’allais oublier durant ces 3 derniers jours un cimetière musulman a été profané ainsi qu’une mosquée , un français d’origine maghrébine a été visé de coups de fusil en corse et à st etienne des policiers ont obligé un jeune français d’origine maghrébine à prier sur une statuette du christ !!! mais ça MONSIEUR MILLIERE S’EN MOQUE…

    Répondre
  17. Jean-Claude Lahitte

    13 mars 2005

    Avant propos pour le web-master. Ce commentaire n’était pas tout à fait achevé lorsque je ne sais quelle fausse manoeuvre me l’a fait envoyer. Avec mes excuses, je vous remercie de ne tenir compte que de celui, reconstitué et terminé, qui suit. Sincèrement vôtre, Jean-Claude Lahitte N’étant pas Etatsunien, pas même politologue, sociologue ou économiste, je ne me permettrai pas de juger de la situation intérieure des Etats-Unis, même si tant par mes lectures que par mes relations personnelles, j’ai matière à l’apprécier. Par contre, en ma qualité d’Européen, que dis-je, d’Occidental, que l’on me permettre de trouver très “suffisant” (je reprends là un mot de son papier) les propos de Guy Millière sur les bienfaits de l’intervention de certaine coalition aussi bien en Irak qu’en Afghanistan ou au Kossovo (avec deux “s”, s’il vous plaît !). En quoi les Irakiens disposent-ils de “plus de liberté” (avec ou sans “s”) depuis qu’ils ont été débarrassés du (forcément) “tyran” Saddam Hussein (fabriqué en grande partie, tout comme certain Ben Laden, par les Américains et leurs alliés israëliens ou anglais ?) au prix de dizaines de milliers de tués ou de blessés innocents, de centaines de millions de dollars de destructions ou de pillages (je pense là notamment à celui de certain musée!). Est-ce parce qu’ils ont (pas tous, loin de là) mis un bulletin de vote. Qui leur aura permis de donner la majorité aux Chiites dont on voit, par l’exemple de l’Iran voisin, comment ils se comportent en parfaits “démocrates”. Ou encore en ayant donné une certaine puissance “électorale” aux Kurdes, lesquels, forts de cette “légitimité” accrue réclament avec de plus en plus d’insistance, outre leur autonomie, l’annexion de Mossoul et de son prétole. Cela au risque de déclencher un conflit avec la Turquie, l’alliée des USA ! Que penser d’un Afgahistan “libéré” où les femmes continuent à raser les murs en se voilant des pieds à la tête ? Parce qu’elles ne savent pas qu’elles ont été “libérées” par les forces conduites par les Etats-Unies ? Cela me fait penser à cet homme qui, se croyant un grain d’orge et craignant les poules continuait – bien que “guéri” – à les craindre parce qu’il ne savait pas si les poules avaient été prévenues qu’il n’était pas un grain d’orge. Que dire aussi de ce pays “libéré” qui est redevenu l’un des plus gros producteur de drogue (dont les Taliban l’avait débarrassé) ? il est vrai que ce poison “libère” des millions d’Occidentaux (parmi lesquels, d’ailleurs, des militaires en opération ! Quant au Kossovo, les Américains viennent seulement de découvrir (ou font semblant de) que les “démocrates” kossovar (l’un d’eux plus particulièrement) qu’ils ont mis à la tête du pays “libéré” étaient au mieux des voyous mafieux, au pire des massacreurs racistes qui avaient mis délibérément à feu et à sang le Kossovo en faisant croire à un génocide serbe… Faut-il sourire devant tant de fausse innocence, alors que la Presse internationale ne fait que parler des ramifications plus ou moins souterraines, sans cesse renaissantes et tout aussi internationales d’Al-Quaida, lorsqu’on lit qu’il est détruit à 80% ? J’arrête-là, il ne devrait y avoir aucun honnête homme, quelle que soit son admiration pour les Etats-Unis (à commencer par les journalistes américains – la presse américaine, contrairement à la nôtre, est encore libre dans ce pays cher à mon coeur ! – qui ont fini par ouvrir les yeux, après avoir soutenu le va-t-en-guerrisme bushien après le 9-11), à ne pas vouloir se rendre compte que – comme naguère si l’on en croit Churchill – on a tué le mauvais, que dis-je, les mauvais cochons, même si, en terre d’islam, j’en conviens, le mot est à changer. Et, sans mettre (du moins pas encore !) en doute les bonnes intentions de GWB et du clan qui le soutient, je rappellerai en guise de conclusion que l’enfer est (de plus en plus, hélas !)souvent pavé de bonnes intentions; Cordialement, Jean-Claude Lahitte

    Répondre
  18. gpa

    13 mars 2005

    USA / Mr. Bush / Politique exterieure, calendrier: Sans oublier Dictator-China qui attends le moment opportun pour “absorber” Tawian. Bien sur Mr. Chirac, en bon “collaborateur” est tout a fait disposer et pret a “vendre” ses armes aux Chinois … Bonjour tristesse. gpa usa

    Répondre
  19. TheBlob

    13 mars 2005

    “[…]Les gouvernants français pendant le même temps n’auront libéré personne, pas même, je pense, la population française des pesanteurs administratives et fiscales qui l’écrasent[…]” Décidément, ces professeurs d’université déversant leur fiel sur l’Etat qui les rétribue grassement sont amusants. J’espère donc que nous ne serons pas “libérés” de Guy Millière et de sa prose de sitôt. En tout cas pas avant d’avoir la réponse à cette hebdomadaire question: le garçon-busher Millière n’est-il qu’un idiot utile, comme disait l’Autre, au service de l’Empire et de son idéologie libéralo-libertaire? Ou est-ce un clone tardif de Brasillach se vautrant dans les délices d’une collaboration (au moins) intellectuelle? Le talent en moins.

    Répondre
  20. david Martin

    13 mars 2005

    Il est clair que Bush II ira encore plus loin que Bush I. Et que l’Europe , et surtout la France continuera à stagner et à chercher le compromis avec les nazislamistes.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)