La face noire des États-Unis

Posté le mai 12, 2009, 12:00
8 mins

Que ce titre n’induise pas en erreur, car il pourrait s’appliquer à n’importe quel pays, notamment à la France, et n’a donc rien de spécialement anti-américain. Tous les États- Nations ont leur face noire, mais elle est évidemment d’autant plus inquiétante que ce pays est plus puissant.

Lorsque j’étais enfant, il est une question que je posais souvent à mes parents en revenant de l’école, car elle me tourmentait beaucoup : « Comment la France peut-elle être en même temps une république et un empire ? » Je ne compris que beaucoup plus tard qu’il existe souvent une contradiction fondamentale entre la politique intérieure et la politique étrangère d’un État, sauf si cet État est une dictature avérée, car, en ce cas, le citoyen n’est pas mieux considéré que l’étranger. En revanche, pour une démocratie, il y a presque toujours deux poids, deux mesures. Pourquoi ?

Ce comportement remonte à la nuit des temps préhistoriques, lorsque, dans les tribus primitives, on ne considérait comme des « hommes » dignes de respect que les membres du clan, tous les autres étant bons à exploiter, à réduire en esclavage ou à tuer sans scrupule ni remords.

Or, cette attitude survit dans notre cerveau reptilien, lequel gouverne encore beaucoup de nos contemporains. Elle est à la racine même du comportement fruste-rustre, soit en termes politiques fasciste-raciste, bien qu’on puisse le déceler chez des personnes présentes dans toutes les formations politiques. Car ce n’est pas une affaire d’idéologie, mais une question de tempérament et de retard évolutif.

Or, lorsque des individus de cette sorte, évidemment patriotes et nationalistes, mais de la manière la plus excessive, se retrouvent à des postes de responsabilité dans l’appareil d’État, fût-il des plus démocratiques, il y a fort à craindre qu’ils orientent la politique étrangère dudit État vers la domination brutale envers le monde extérieur.

Soutien aux dictatures

C’est ce qui explique que les deux premières démocraties historiques, les États-Unis et la France, aient maintes fois apporté leur soutien économique et militaire à des régimes dictatoriaux du tiers-monde. Ce en vertu de ce raisonnement simpliste : « Le tiers-monde, c’est pas chez nous, et la démocratie, on la préserve chez nous, mais ailleurs, on s’en fout et l’on y défend nos intérêts d’abord. » Ai-je besoin de vous dire qu’un monde pacifique et fraternel n’a aucune chance de s’établir sur de telles bases ?

Mais, en outre, s’imaginer que l’on puisse maintenir ainsi durablement la démocratie à usage interne est totalement utopique. Car les tempéraments « reptiliens » à qui l’on a laissé trop de pouvoir dans la sphère extérieure ne peuvent bientôt plus s’en contenter. Après avoir constitué un « État dans l’État », ils n’ont de cesse de tout mettre à leur botte. C’est ce qui s’est passé aux États-Unis, où la CIA devint si puissante qu’elle finit par tout se permettre dans le monde entier: assassinats (Allende), attentats (Italie), coups d’État téléguidés (Pinochet, colonels grecs), pour enfin tenter de s’imposer au pouvoir politique légitime de son propre pays. Et lorsque le Président John F. Kennedy voulut assagir le monstre, on sait ce qu’il lui advint.

Au fait, savez-vous pourquoi le Général de Gaulle, en 1966, retira notre pays de l’OTAN? Parce qu’il avait découvert que la CIA avait organisé dans tous les pays de l’Alliance, dont la France, des « armées secrètes » échappant totalement aux souverainetés nationales. Je vous en ai déjà parlé dans notre N° 686 et je vous recommande une nouvelle fois le livre de Daniele Ganser intitulé « Les Armées secrètes de l’OTAN » (Éd. Demi-Lune).

Or, ces unités clandestines, destinées à préparer à l’avance la Résistance à l’Armée rouge en cas d’invasion soviétique, recrutaient évidemment des « anticommunistes radicaux », donc en priorité… d’anciens nazis en Allemagne ou d’anciens fascistes en Italie, le tout avec l’aval et le financement de la « plus grande démocratie du monde », prête à utiliser sans états d’âme ses ex-ennemis contre le communisme alors menaçant. Qu’en est-il aujourd’hui ? Je l’ignore.

Le régime soviétique est tombé. L’islamisme a remplacé le communisme comme ennemi potentiel. Et je doute que la CIA soit devenue une assemblée d’angelots…

96 réponses à l'article : La face noire des États-Unis

  1. Pierre LANCE

    04/06/2009

    À Daniel : Alors vous croyez qu’en adoptant un ton suffisant et méprisant à mon égard vous vous rehaussez du col ? C’est exactement le contraire, mon bon ami. Et je ne vous répondrai pas, car il faudrait que je me baisse un peu trop et ce n’est pas dans mes habitudes. À Annie : Faites attention : Daniel vous approuve. C’est le moment de vous méfier et de vous demander si vous avez vraiment vu juste.

    Répondre
  2. Daniel

    26/05/2009

     "Vous oubliez, comme tant d’autres, que les droits de l’homme impliquent automatiquement ses devoirs, puisqu’ils obligent chacun à les respecter.    Le droit de chacun implique le devoir de tous. C’est pourtant simple." 

    Pierre lance:   "  "En quoi le droit de chacun implique-t-il le devoir de tous ?" !!! Et vous ne distinguez même pas l’évidence ? Mais voyons, jeune homme (car il faut être à peine adolescent pour poser des questions pareilles !), "

    Mon enfant :  il va falloir sortir de tes rêves utopistes. Ce que tu décris au sujet du droit qui implique le devoir pourrait être beau, c’est ce que tous les enfants scolarisés imaginent.  Mais il se trouve que ce n’est justement pas le cas dans la réalité…  c’est bien là tout le problème.  Et c’est bien cette différence entre ton utopie et ce qui se passe réellement qui fait que les gens débattent sur ce forum pour tenter de démêler l’imbroglio. C’est même grace à  cette mêlée que tu as ta confiture bio du matin.  Car si c’était comme tu l’énonces si gentiment, si naïvement, on ne s’inquièterait pas: on ferait confiance à ceux qui sont rémunérés pour organiser et maintenir une société sécurisée par ses règles justes.   On s’emploierait à produire utile et efficace pour assurer ton avenir;  juste l’inverse de la réalité d’aujourdhui envers nos enfants!.  Vois tu mon poussin, quand j’écris que des gens crèvent du droit des autres à les voler, il est inutile de vouloir le prendre de haut pour réaffirmer ensuite que le problème de droit peut effectivement poser problème  puisqu’il n’implique précisément pas le droit pour les autres dans beaucoup de cas  mais il implique le triste devoir de le subir. Et quand un homme bat sa femme parce que le Coran lui confère ce droit , il faudrait éviter d’écrire:  "ce droit ne peut absolument pas exister" ,  parce que ça existe:   c’est la réalité  d’aujourdhui qui s’implante en France trés naturellement, selon la logique du Droit français qui donne lui aussi ce type de droit au vol que tu sembles découvrir à travers ce deuxième exemple "un peu plus pertinent" parce qu’il a trouvé une petite place dans ton cerveau alors qu’il relève strictement du même principe que celui de la femme battue. 

    Je comprends que ton expérience de la réalité n’est  pas ton point fort: tu as toujours cru que ton rôle était de "penser" et tu as un peu abusé de la chose car la pensée sans la réalité pour la contenir, c’est la folie assurée. Tu as cru que tu n’étais là que pour distribuer les jugements et les bons et mauvais points:  pas étonnant que quelques domaines t’échappent totalement, c’est le problème de tous les enfants gatés qui ont de la peine à se connaitre. Et encore plus à reconnaitre les autres.  

    Maintenant que tu sembles avoir perçu que les droits impliquaient dans certains cas des problèmes fondamentaux pour la société, que l’absude n’est pas toujours chez les autres, tu as grandi et je vais donc reprendre le vouvoiement, mon cher Pierre!.

    Et je crois qu’il vous faut réflèchir sur ce problème à partir du fait que le droit est établi par la loi donc passage obligatoire avec contraite physique si nécessaire. En face , le mot "devoir" est un principe non soumis directement à la loi;  pas de code qui régit le "devoir". Cette notion est donc réduite à un sens moral, à un choix individuel de la conscience. Quand je dis réduite, je devrai dire notion libérée à l’échelle de l’humain, contrairement au droit réducteur de l’humain .  Et quand je parle de Devoir, comme Annie, je parle de Devoir choisi par la conscience et non celui soumis à la contrainte du droit qui n’a plus rien des caractéristiques du Devoir.  Pour saisir le risque de malentendu,  Je propose l’exemple suivant: on dit j’ai le droit de ne pas dire bonjour alors qu’on ne dit pas j’ai le droit de dire bonjour.  J’ai le devoir de rendre ce service et non j’ai le droit de rendre service. Le droit est une négation de l’humain qui n’est pas "conçu" pour obéir bêtement à cause la contrainte mais pour  choisir sa voie parce qu’elle est la meilleure sur tous les plans y compris le plan spirituel.     Et à force de condamner la gratuité et la générosité (comme celle des petits chanteurs?), on va finir par faire des lois pour avoir "le droit de rendre service"!!!. Et  ça, c’est bon pour l’islam qui fonctionne déjà sur ce modèle!.

    Merci Annie :  "En ne parlant que de droits à des gens très peu évolués sur le plan spirituel et intellectuel, on leur donne une arme redoutable car ils n’ont pas la  notion de devoir … "

    Répondre
  3. Anonyme

    26/05/2009

    Pierre Lance:

    Je suis bien d’accord avec vous. Aucune droite ne parviendrait plus à inverser la tendance. Mais bon, l’espoir fait vivre….

    Répondre
  4. annie

    26/05/2009

    En ne parlant que de droits à des gens très peu évolués sur le plan spirituel et intellectuel, on leur donne une arme redoutable car ils n’ont pas la  notion de devoir ou ils l’occultent et dans leur esprit borné, sans cette notion de devoir,  la société se résout pour eux à un vaste champ de bataille ou c’est le rapport de force qui prime … …

    Répondre
  5. Pierre LANCE

    26/05/2009

    À Daniel : « En quoi le droit de chacun implique-t-il le devoir de tous ? » !!! Et vous ne distinguez même pas l’évidence ? Mais voyons, jeune homme (car il faut être à peine adolescent pour poser des questions pareilles !), si la société reconnaît et confirme votre droit de propriété, sur votre jardin par exemple, cela implique immédiatement le devoir pour tous vos concitoyens de le respecter et de ne pas venir cueillir vos fraises et piétiner vos plates-bandes. Si cela vous échappe, je ne peux plus rien pour vous. Et vous ajoutez, en vous complaisant dans l’absurde :  » Voulez vous dire que si le droit du mari est de battre sa femme, cela implique pour la femme le devoir de le subir ? ». Or, ce droit ne peut absolument pas exister, étant la négation même du droit humain, qui est évidemment celui de la femme de ne pas être battue. Or, ce « faux droit » du mari ne se trouve en fait que dans le Coran, dont personne n’a jamais prétendu qu’il était une Déclaration des droits. Quant à l’exemple un peu plus pertinent que vous donnez du  » droit donné à un fonctionnaire français d’avoir une retraite assurée par le biais des impots prélevés par la contrainte sur leurs (ses) concitoyens », c’est précisément un abus de droit, absolument contraire à la Constitution. Ici, c’est l’égalité des droits qui n’est pas respectée et c’est l’État qui ne remplit pas son devoir. Mais le fait qu’un devoir ne soit pas accompli est un manquement qui, non seulement n’efface pas le devoir, mais exige la réforme qui doit permettre de le remplir. À Nathaniel : Et vous croyez que toutes les influences gauchistes qui traversent l’Education nationale, et que vous dénoncez justement, ne se seraient pas manifestées s’il n’y avait pas eu mai 68 ? Vous rêvez ! Elles existaient avant, elles ont continué de se développer après. Tout juste peut-on concéder que mai 68 leur a donné un petit coup d’accélérateur, et encore je n’en suis pas très sûr, car il y a eu aussi une forte réaction dans l’autre sens. Non, tout cela participe d’une décadence qui continue au fil des ans depuis la naissance du marxisme et que la droite molle est incapable de stopper. D’ailleurs la droite dure ne le pourrait pas davantage, contrairement à ce qu’elle imagine, car elle ferait seulement exploser la marmite. À Florin : Désolé, mais votre comparaison comptable ne tient absolument pas la route, du fait que les colonnes crédit et débit peuvent varier en fonction des facilités ou des difficultés de l’entreprise. Cela n’a rien à voir avec une Déclaration des droits, qui ne dresse pas des comptes aléatoires, mais des principes intangibles, et dans laquelle, je le répète, car cela ne semble pas bien entrer dans les têtes, chaque droit du citoyen énoncé implique nécessairement un devoir pour tous les autres citoyens et aussi pour l’Etat.

    Répondre
  6. Anonyme

    25/05/2009

    Florin:  "je ne vois pas très bien où voulez-vous en venir ??? (au même point que P Lance, prenons le pari)."  

    J’irai au même point que Pierre Lance aprés que chacun aura expliqué ce qu’il met derrière les mots.

    "Droits et devoirs, c’est comme actif et passif dans les comptes d’une entreprise. Entre les deux, il y a un équilibre au centime près." 

    Oui bon exemple: sauf que l’analyse des chiffres à l’intérieur des 2 totaux équilibrés peut montrer une entreprise qui fait faillite ou une entreprise qui réussit . Comme pour les droits et les devoirs:  le total ne change pas mais la répartition "fait  sens", le sens de la vie de l’entreprise et des humains qui se sont employés à tenter de la faire vivre, chacun à son niveau. 

    Les droits des uns deviennent toujours les non droits des autres. Vases communicants: ce qui est mis en  plus d’un côté sera en moins de l’autre.

    Florin:     Merci d’essayer de m’expliquer comment vous voyez la justice dans les exemples que j’ai évoqués.

    Marie, " les DEVOIRS ET LES droits de l’homme …."   oui évidemment, mille fois.    Si vous êtes à l’écoute, merci de donner votre angle de vue; il est toujours difficile d’expliquer ce qu’on pensait évident. Pour ma part, il me parait clair que toutes les violences naissent à ce niveau. Non seulement elles naissent mais en plus elles se justifient et se confortent en se conformant au droit.      Pas étonnant que les bonnes volontés n’arrivent pas à se rejoindre sur ce forum pourtant riche en convictions!.  

    Répondre
  7. Florin

    25/05/2009

     à Daniel : je ne vois pas très bien où voulez-vous en venir ??? (au même point que P Lance, prenons le pari).

    Droits et devoirs, c’est comme actif et passif dans les comptes d’une entreprise. Entre les deux, il y a un équilibre au centime près.

    Et ce n’est pas une trouvaille récente, loin s’en faut.

    Répondre
  8. Anonyme

    25/05/2009

    Pierre Lance:

    Insignifiants, les changements? C’est pas ce qu’en disent ce qui se plaignent que le niveau d’éducation a degringolé depuis 40 ans. Pareil por ceux qui ont remarqué que les valeurs patriotiques se sont réduites comme peau de chagrin durant cette même période.

    Culturellement surtout, c’est désastreux, car 1968 a fait la promotion de ce qu’on appelle les "intellectuels de gauche" (qui existaient déjà mais qui n’avaient pas encore ce rayonnement dont ils peuvent se targuer aujourd’hui), ceux là qui ont preconisé une France laxiste, ouverte à la monidalisation, à l’immigration. La France devenait une auberge espagnole… Le symbole de cette décadence a pour nom Jack Lang.

    Je vous l’ai signalé. Le plus important est l’Education. Et c’est justement le domaine qui a le plus été contaminé par 1968 (c’est peut être pour ça que vous ne vous en êtes pas rendu compte). Pierre, comment jugez vous les enseignants du public aujourd’hui? mal, comme tout le monde. C’est normal. Ces mêmes enseignants qui étaient manipulés en tant qu’étudiants par les soviétiques il y a 40 ans, comme vous le dites avec raison. Je m’utilise comme exemple: il y a encore pas si longtemps, j’étais à Janson de Sailly, lycée public (mais qualifié de haut de gamme) au plein coeur du 16ème. C’était durant les manifestation contre le CPE. Aprés un cours ou notre enseignante d’économie nous avait inlassablement presenté les vertus du keynésianisme, elle nous insita à aller manifester Place de la Rèpublique car c’était, disait elle, "comme ça qu’on faisait en 1968".

    J’ai gardé un très mauvais souvenir de cette période et me suis juré de ne plus jamais mettre les pieds dans une manifestation de jeunes ayant gobés les mythes de 1968, ni même d’accorder crédit à quelqu’un qui m’aurait dit que 1968 n’était pas si mal que ça au final.

    Et comment voulez vous défendre vos principes si même vos élus s’en détournent  et qu’il n’ a plus personne pour vous les enseigner?

    Répondre
  9. Daniel

    24/05/2009

    Pierre Lance à Annie:    "Vous oubliez, comme tant d’autres, que les droits de l’homme impliquent automatiquement ses devoirs, puisqu’ils obligent chacun à les respecter.    Le droit de chacun implique le devoir de tous. C’est pourtant simple." 

    Simpliste oui.

    C’est terrifiant cette affirmation passe partout qui fait de la première cause criminelle mondiale un principe banalisé. En quoi le droit de chacun implique-t-il le devoir pour tous?

    Voulez vous dire que si le droit du mari est de battre sa femme, cela implique pour la femme le devoir de le subir?   

    et de même,  que si le droit est donné à un fonctionnaire français d’avoir une retraite assurée par le biais des impots prélevés par la contrainte sur leurs concitoyens, ceux ci doivent donc se réjouir du devoir obligatoire de remplir la caisse publique que d’autres vident? … que si beaucoup de Français en crèvent , c’est leur devoir?  Curieux votre sens de la justice!  Finalement à quoi sert ce journal?

    Le droit est récupéré dans la pratique pour nier le devoir qui a une connotation  morale et souvent religieuse (c’est ça le problème?) . Le droit mis en avant et légalisé permet la suppression de la responsabilité. Et à partir de là, c’est la loi du plus fort. On peut fermer les yeux sur les crimes, ils sont quasiment tous légaux. 

     

       

     

    Répondre
  10. grepon

    24/05/2009

    "Vous avez pu prendre des photos, j’espère ? Paris-Match vous en donnera un bon prix."

    Le menu a etait publie, et pour les photos des cellules etc, Paris-Match n’a que a payer le prix a Time ou a Newsweek.   Vous n’avez pas trop vu des reportages serieux sur Guantanamo en France car un reportage honnete serait revelateur de faits qui vont a l’encontre de la version officielle de la gauche que vous nous donner ici!      Sachez, d’aillieurs, que vous recevez en France les "international versions" des journal americains, avec couvertures et mixages des photos cibles sur les sensibiltes du marche europeen, c.a.d. franchement gauchiste.   Aux states, ils sont clairement de gauche aussi, mais pas encore monde diplo’.

    Répondre
  11. Anonyme

    24/05/2009

    À Nathaniel : Personne ne vous demande de rentrer dans le rang. Et qu’est-ce que c’est que cette légende sur « l’évolution de notre pays depuis 1968 » ? J’ai vécu mai 68, et l’avant et l’après. Les changements survenus furent parfaitement insignifiants et se seraient produits de toute manière. D’ailleurs les évènements de 68 ne furent même pas une ébauche de révolution et personne ne semble se souvenir de leur véritable origine. C’était l’époque du « printemps de Prague ». Des velléités d’indépendance et de vraie révolution se faisaient jour dans tous les pays de l’Est afin de secouer le joug soviétique. Moscou trouva la parade en activant des agitateurs dans toutes les universités occidentales afin de dissuader nos gouvernements de soutenir les mouvements de rébellion dans les pays communistes, tandis que les tanks russes rétablissaient « l’ordre ». Nos étudiants de gauche, stupides comme toujours, ne s’aperçurent même pas qu’ils étaient manipulés et les Soviétiques firent comprendre à nos hommes politiques qu’ils étaient parfaitement capables de déstabiliser le pouvoir chez nous. De Gaulle fut le premier à réaliser ce qui se passait. Il s’envola le 29 mai en hélicoptère pour Baden-Baden, soi-disant pour discuter avec le général Massu. Puis il disparut pendant 3 heures et personne ne sut jamais où il était passé. Aujourd’hui encore, personne ne saura vous le dire… sauf moi. Or il est évident qu’il rencontra dans un lieu secret un haut personnage soviétique. (Prenez une carte géographique, et vous constaterez que Baden-Baden est exactement à égale distance de Paris et de Moscou.) De Gaulle réapparut à Paris le 30 mai, prononça un discours d’une extraordinaire fermeté qui rassembla un million de Français sur les Champs-Elysées. Mais 68 était fini. Le même jour, les chars soviétiques envahissaient les rues de Prague et Dubchek était arrêté. Le rideau de fer et le mur de Berlin allaient demeurer en place pendant encore 30 ans. Tel fut le seul et unique résultat politique concret de Mai 68. Pourtant, les étudiants de gauche en rêvent encore et les conservateurs de droite s’imaginent que ce fut le début de la décadence. Ce qui prouve que la réalité historique n’est pas accessible aux esprits gouvernés par leurs fantasmes. Le fait que nos gouvernements respectent mal les principes de la démocratie n’affaiblit ces principes en rien, tout au contraire. Il appartient aux citoyens de les défendre plus que jamais avec intransigeance et en tous lieux. À grepon : Je me réjouis d’apprendre que vous avez pu faire une enquête minutieuse à Guantanamo et que ce camp de concentration américain « de luxe » n’a plus de secrets pour vous. Vous avez pu prendre des photos, j’espère ? Paris-Match vous en donnera un bon prix.

    Répondre
  12. grepon

    23/05/2009

    "Toutefois, cela n’a rien à voir avec Guantanamo. L’emprisonnement arbitraire, ce n’est pas la force guerrière, c’est seulement l’injustice.
    "

    Vous dites que c’est arbitraire mais vous ne savez pas du tout si c’est arbitraire ou non.

    Aussi, regardons un peu comment vous n’avez meme pas essaye de defendre votre these que le Guantanamo serviraient a outil de recrutement pour de nouveau jihadistes.    Obama et la gauche disent cela comme c’est s’etait une evidence depuis des annees, mais sans le moindre debut d’un donne allant dans ce sense.  

    Dans le monde reelle, ce que nous savons c’est que le traitement des prisonniers de Gitmo a ete bien mieux que le meillieur de taules du monde musulman.   Cellule prive.   Traitement medicale et bouffe haut de gamme.   Imam pour ceux qui voulait.   Etc.   Bien sur que les pires des detenus ont subi des traitement genre la supplice a Barney the Dinosoar(programme pour enfants de bas age figurant un dino pourpre), la music rock, la supplice a la chenille dans la boite, la supplice a de fort langages et similaire.    Et TROIS d’entre eux ont subi un waterboarding, que meme l’Attorney General des Etats Unis gauchiste-etatiste pur sang a du mal a definir comme etant de la torture.   Tous ont ete pris comme cobattant =illegaux= sur le terrain etranger, faisant la guerre.   Sous les Conventions de Geneve ils n’ont aucun droit.  Les Etats Unis les donnent un meillieur traitement que demand les Conventions, et de tres tres loin.    C’est a tel point "soft" sur ces criminels que ce serait plus sense de se poser la question si ce traitment en apparance trop "soft" ne signal pas aux musulmans une faiblesse de l’infidel.   C’est certain que leur idee de la torture ou de la prison n’est pas le Disneyland que nous avons cree a Gitmo.    Meme vu de notre point de vue d’occidentales, c’est tres soft.  Voyons: si c’etait des prisonniers de guerre ordinaire, pris sous les Conventions de Geneve, comme les 400,000 Allemands emprisonne aux Etats-Unis lors de WWII, ils n’auraient eu des conditions aussi luxueses.

    Répondre
  13. Anonyme

    23/05/2009

    Pierre Lance:

    Vous avez tout à fait raison. Je me joindrai sans difficulté à ce point s’il n’ y avait pas ce petit detail génant:

    Vous dites, avec justesse d’ailleurs,           " Il faut donc s’en tenir aux principes fondateurs de la démocratie, et ne surtout pas les affaiblir sous prétexte que certains les détournent."

    ce fameux "certains" concerne malheureusement les plus hautes instances de notre pays depuis 40 ans déjà. Il représente toutes les politiques mises en place depuis 1968, qu’elles soient de droite ou de gauche.

    Le problème aurait été minime si on ne parlait que de deux ou trois badauds qui ne réspectaient pas la juste application de la démocratie. Mais nous parlons des gens qui nous gouvernent, qui dirigent nos vies et créent les lois que nous sommes obligés de respecter.

    En d’autres termes, on nous impose un changement auquel on ne peut pas résister car aucun parti politique ne remet réellement en cause l’évolution de notre pays depuis 1968.

    Hélas, Pierre! J’ai juste un peu de mal à me résigner et à rentrer dans le rang…

    Répondre
  14. Pierre LANCE

    23/05/2009

    À Nathaniel : Il ne faut pas confondre les principes avec les abus que certains en font. Il n’existe pas d’hyper-démocratie. Il existe seulement une déformation socialiste et démagogique de la démocratie (ce que j’ai appelé la « démagocratie »), qui n’est qu’une caricature sans intérêt et qui ne concerne ni vous ni moi. Et n’oubliez pas ceci, que j’ai écrit quelque part : « Toute idée intelligente qui entre dans la tête d’un imbécile se transforme aussitôt en sottise. » Il faut donc s’en tenir aux principes fondateurs de la démocratie, et ne surtout pas les affaiblir sous prétexte que certains les détournent. À grepon : Que les peuples arabes soient en général plus influencés que d’autres par les démonstrations de force, c’est une évidence historique. J’en ai moi-même été témoin de façon stupéfiante durant mon service militaire en Algérie. En 1956, Gamal Abdel Nasser, qui avait pris le pouvoir en Egypte, était le héros du monde arabe et les Algériens écoutaient tous ses discours à la radio. Lorsque nous traversions les villages, les habitants nous regardaient passer avec indifférence. Nasser nationalisa le canal de Suez. Les Français et les Anglais constituèrent un corps expéditionnaire qui, soutenu par les Israëliens, débarqua sur le canal et mis l’armée égyptienne en déroute. Le lendemain même du jour de l’attaque, quand nous traversions les villages, tous les Algériens, y compris les gamins, se levaient comme un seul homme, se mettaient au garde-à-vous et nous faisaient un salut militaire. J’en étais sidéré. Personne ne leur avait rien demandé et rien ne les y obligeait. Ils avaient seulement appris par la radio que les soldats de Nasser fuyaient dans le désert à la seule approche des Anglo-Français. Malheureusement, les Américains et les Russes s’entendirent pour exiger conjointement le retrait de notre corps expéditionnaire, et nous dûmes céder à cette double pression. Nasser repris à la radio ses discours triomphants, transformant sa défaite en victoire et nos soldats n’eurent plus la faveur des saluts algériens. (Car il ne faut pas oublier que le mot Islam signifie « soumission ». ) Toutefois, cela n’a rien à voir avec Guantanamo. L’emprisonnement arbitraire, ce n’est pas la force guerrière, c’est seulement l’injustice. À Annie : Merci pour les Petits Chanteurs. Mais avez-vous envoyé un message à la Rédaction du journal ? Vous oubliez, comme tant d’autres, que les droits de l’homme impliquent automatiquement ses devoirs, puisqu’ils obligent chacun à les respecter. Si la Déclaration me garantit, par exemple, la liberté d’expression, elle vous impose du même coup le devoir de ne pas y faire obstacle. Et tout à l’avenant. Le droit de chacun implique le devoir de tous. C’est pourtant simple.

    Répondre
  15. Annie

    22/05/2009

    Tout à fait d’accord avec Nathaniel, à mon avis, les dérives de la démocratie viennent du fait que avant de parler des droits de l’homme parlons de ses devoirs, un mot que je n’entends ni ne lis jamais, les DEVOIRS ET LES droits de l’homme ….

    Répondre
  16. grepon

    22/05/2009

    Tiens, Barack Hussein Obama vient de faire un discours, hier dans le National Archives, devant la Constitution et la Declaration of Independence, condamnant le waterboarding et les moindres inconforts faites aux terroristes de Guantanamo.    De plus, il repete le formule appouve des ecrivaillons de gauche que tout ca n’etait rien d’autre qu’un outil de recrutement on ne peut plus efficace pour les fous d’Allah.  

    Comme Pierre Lance, il a repete ca sans moindre ombre d’un doute, bien qu’il n y aucun preuve ou donne allant dans ce sens, et bien que ce soit meme illogique de supposer une effet positive sur le recrutement au jihad:   En effet, l’histoire du martyr comme route directe au paradis devient quand meme complique quand on est pris par les Americains pour etre installe a Guantanamo, avec empechement permanent de faire du mal a l’infidel lors de son suicide.  

    Mais, c’est aussi terriblement victoire interruptus, voyez.    Quelqun de tres respecte chez les jihadis, un certain OBL…qui est tres probablement mort a mon avis, mais qui continue neamoins a emettre des discours….a declare tres fameusement que les musulmans sont impressione par le "strong horse"…c.a.d. le gagnant.   Il est donc parfaitement lucide et logique d’arguer que Guantanamo est encore plus honteux pour les recruteurs et cibles de recrutement pour le jihad, qu’il ne l’est pour les ames sensibles de la gauche occidentale..et accessoirement de Pierre Lance dans son tour d’ivoire.   Tout embarras et tout defaite subi par les jihadistes devant l’infidel DEVRAIT, d’apres le plus grand recruteur jihadiste des derniers annees, reduire le zele a faire le jiahd…si jamais OBL sait(savait) de quoi il parle.

    Répondre
  17. Anonyme

    22/05/2009

    Pierre Lance:

    Je n’ai pas dit que vous deviez être fondamentalement contre la démocratie ou les Droits de l’Homme. Bien au contraire!

    Ce que je critique c’est l’usage excessif de ces valeurs. Usage excessif qui a fini par nous être préjudiciable, ne croyez vous pas?

    La démocratie est une des grandes réussites du monde occidental. Mais l’hyper-démocratie a gangrené l’Education et la Culture,domaines pourtant ou cette démocratie n’a pas sa place si on souhaite la conservation d’une élite porteuse de valeurs, n’est ce pas?

    Les Droits de l’Homme ont amelioré la vie de millions de personnes. Mais on y a pas associé de limites, ce qui fait qu’aujourd’hui, le criminel a presque plus de droits que la victime, et que les voyous de banlieus deviennent de pauvres jeunes victimes de la societé!!!

    L’individualisme a fondé les prinicpes économiques qui ont donné naissance aux pays les plus riches du monde. Mais cet individualisme  appliqué sans garde fous à une societé en quéte de repéres a créé des êtres insensibles pour qui solidarité et amour sont des vains mots (mais pas des vains maux, arf arf…). La morale n’a pas été remplacée par l’intelligence (comme l’aurait espéré Nietzsche) mais par la décrepitude des âmes qui trouvent plus d’intéret à danser en boîte de nuit plutôt qu’a essayer de sauvegarder ce qui leur reste de culture.

    Ce que je veux dire c’est que ces quelques principes sont essentiels à la notre survie, mais à doses regulées et controlées. Ce à quoi nous assistons en ce moment même est la chute d’une civilisation qui a abusé de ses trésors…

    Répondre
  18. ivan deniitchssov

    22/05/2009

    A IOSA:

    On dit aussi Allemand, Croate et Italien.

    Répondre
  19. Annie

    22/05/2009

    A Pierre Lance,
    Tout à fait d’accord avec vous pour les Petits Chanteurs de la Croix de Bois, il n’y a pas deux poids et deux mesures, une autre affaire qui m’a scandalisé, l’histoire de soeur Sourire qui s’est suicidée en partie à cause de ses problèmes avec le fisc, car son couvent qui avait récupéré tout ce qu’elle avait gagné sans lui signer le moindre papier – reconnaissance de dette – au moins l’a lâché honteusement …. plus tout le reste dont on ne parle pas …

    Répondre
  20. Pierre LANCE

    22/05/2009

    À Nathaniel : Vous avez lu « Le Fils de Zarathoustra » ? Relisez-le. Vous n’y trouverez pas un seul mot contre la démocratie, les droits de l’homme ou l’individualisme. Je suis un disciple de Nietzsche, mais non un dévot. Je suis un admirateur, mais non un imitateur, un admirateur de celui qui a écrit : « On n’a que peu de reconnaissance pour un maître quand on reste toujours élève. Et pourquoi ne voulez-vous pas dépouiller ma couronne ? » Et n’oubliez pas ceci : On cherche instinctivement dans un livre le reflet de ce que l’on pense soi-même. Et on le veut si fort (quand le livre est bon) que parfois on se trompe en croyant l’avoir trouvé. Guillaume de Thieulloy ayant, pour la seconde fois, censuré mon article de cette semaine (dans lequel je m’indignais du fait récemment révélé que les Petits Chanteurs à la Croix de Bois n’avaient jamais été rétribués par l’Eglise, en violation caractérisée de la législation sur le travail des enfants), il est probable que je vais devoir cesser ma collaboration à ce journal, qui est en train de renier les principes qu’avaient posés son fondateur. À moins qu’un grand mouvement de protestation de nos lecteurs ne vienne en exiger la remise en vigueur…

    Répondre
  21. vitruve

    21/05/2009

    AVE
    "asinus asinum fricat"
    J’avais soulevé en son temps un problème qui cristallisait notre cher Pierre Lance autour de ses certitudes comme une sclérosante fixation autour des auxiliaires: être, paraître, sembler, devenir, rester…
    il semblerait que ce soient les 2e et 5e qui continuent à coincer un peu… c’est dommage pour un vieux sage qui a superbement intégré les trois autres.

    Changeant de sujet, quoique…j’apprécie aussi ceux qui sont un peu fêlés sur ce site, ils se reconnaîtront aisément…une fissure n’a-t-elle point cet avantage de laisser passer la lumière?

    VALETE
    avec les salutations de Madame

     

    Répondre
  22. Anonyme

    21/05/2009

     

    Pierre Lance:

    "Mettre de côté nos valeurs, c’est exactement ce qu’espèrent nos ennemis".

    Pas si vite, Mr Lance! Les valeurs auxquelles je fais allusion ici sont l’individualisme, le Droit de l’Hommisme, l’ultralibéralisme, l’hyper-démocratie (démocratie appliquée à des domaines ou elle n’a pas sa place: Education, Armée, Culture…)… Je ne vous comprends plus, Pierre, je croyais que vous étiez du même avis, que ces pseudo-valeurs étaient dangereuses et nuisibles. Etant un disciple de Nietzsche (Le fils de Zarathoustra est un excellent livre), vous devriez aussi les critiquer! Lorsque nous lisons l’Ere Nouvelle, nous voyons que vous êtes du même avis! Donc pourquoi ici et maintenant refuser d’attaquer ces quelques principes qui sont en train de causer notre perte???

    Autre chose, nous n’aurons jamais la chance de vaincre l’Islam si nous appliquons les recettes Droits de l’Hommistes qui nous caractérisent aujourd’hui (Halde, Durban, allocs…).

    Vous avez peur pour l’identité de l’Occident, qui s’est récemment bâtie sur ces "valeurs"? Mais dans ce cas changeons-les! Evoluons! Si le progressisme n’est pas la solution, eh bien essayons autre chose! Apprenons de nos erreurs et jetons aux orties ces principes faibles et stérilisants qui nous rendent si vulnérables face à la force conquérante de l’Islam!

    Dernier point, vous devriez me rejoindre là dessus puisque je vous rejoins moi même. Ces valeurs que j’ai stigmatisées sont le résultat de la culture socialiste et catholique de notre civilisation!!!!!!!!

    Nous avons, ma famille et moi même, une très grande sympathie à votre égard, en particulier ma mère… Et nous estimons que nos pensées se rejoignent sur le fond mais pas dans la forme! Auriez-vous un avis là dessus?

    Répondre
  23. Pierre LANCE

    21/05/2009

    À Nathaniel : Les islamistes radicaux sont des fous criminels qui droguent et intoxiquent mentalement des adolescents pour qu’ils aillent se faire exploser. Aussi sont-ils très heureux de la manière dont les Américains se sont conduits à Guantanamo, car cela leur fournit d’excellents arguments pour démontrer à leurs kamikazes que l’Amérique est bien le Grand Satan qu’il faut détruire. D’ailleurs vous le dites vous-même en les faisant parler :  » et nous nous délecterons des injustices que vous commettrez. » C’est exactement cela. Et après cela vous nous dites : « nous devons apprendre à mettre de côté nos idéaux universalistes individualistes le temps d’éradiquer la menace. » Je ne vous comprends pas. Mettre de côté nos valeurs, c’est exactement ce qu’espèrent nos ennemis. Vous devriez mieux accorder votre violon, mon cher Nathaniel. À VITRUVE : Oh non, par pitié, pas Etatsunien !!! C’est le néologisme le plus dégueulasse qu’on ait jamais produit. J’ai lu un livre entier dans lequel ce mot barbare revenait à chaque page et j’en ai eu la nausée. D’ailleurs je parie que la linguiste qui partage votre couche depuis quarante ans est de mon avis. Au fait, vous lui ferez mes compliments. Si elle s’est contentée de sourire sans un mot là où la plupart de ses collègues auraient rigolé et commenté stupidement, c’est qu’elle est accessible au doute et à la réflexion, donc plus intelligente que la moyenne. (Sauf si son sourire était accompagné d’une mimique condescendante, auquel cas je retirerai aussitôt mes compliments.) L’Amérique est un continent, mais elle est aussi un pays lorsque ce mot est employé pour désigner plus particulièrement les citoyens des Etats-Unis d’Amérique. Et lorsque l’on parle des Américains, terme consacré par l’usage, le dernier des ignares de n’importe quelle nation sait aussitôt de qui l’on parle, et il n’y a aucun risque qu’il les confonde avec les Brésiliens ou les Canadiens, même si ces derniers vivent aussi en Amérique. Alors cessez donc de pratiquer l’esprit de contradiction et reconnaissez que j’ai raison, même si ça vous agace. Le fair-play, vous connaissez ?

    Répondre
  24. VITRUVE

    20/05/2009

    Cher R.Ed
    entièrement d’accord avec vous pour mettre une majuscule aux qualificatifs des représentants d’un quelconque pays.  Mais, si je raisonne à la Pierre Lance, c’est à dire sûr de mon fait, englué dans mes certitudes ( hé oui, il y en a d’autres aussi têtus que lui!) laissez-moi me fourvoyer à ne pas en mettre à ce qualificatif "américain" car l’Amérique n’est pas un pays pour Vitruve et la belle mappemonde qui orne mon bureau affiche comme toutes les cartes vendues en bonne boutique la dénomination "Etats Unis d’Amérique" sur cet endroit que les commodités et la paresse ont contribué à appeler "l’Amérique"; alors, je déciderai donc pour "Etatsunien". Pas trés joli mais aussi chantant à l’oreille que Baloutche ou Aveyronnais, convenons-en.

    Dans le cas précis relevé par le pion du dessus j’avais donc tort et fus fort marri, mais je ne m’en confesserai pas à lui car cela lui ferait trop plaisir.
    Je puis même vous affirmer ici,  comme preuve de ma profonde repentance, que lorsqu’il requalifiera à bon escient notre courageuse "capra espiatoria" autrement que par son méprisant "Joresse" repris en coeur par tous les esprits étroits du site, j’affublerai nos ricains d’un R majuscule…Promis, juré!

    Quand j’ai rapporté sa saillie sur le Français qui ne serait pas une langue ( en partie…) d’origine latine à la linguiste qui partage ma couche depuis plus de quarante ans, elle a souri …c’est tout dire…
    Séduisante en effet l’idée soutenue entr’autres par Frédéric Malmatel qui affirme et soutient mordicus que le latin dérive d’un proto celtique lui même originaire d’Inde, mais tout cela est bien entendu fort nébuleux, sans preuves aucunes.
     
    On devait bien philosopher au Magdalénien dans le Périgord en ocrant les fresques, voire même s’apostropher au cours de la construction d’une hutte de branchages de 15M de long à Terra Amata il y a 600 000 ans en plein Acheuléen sinon bien avant en échangeant des chopping-tools à la Pointe aux Oies.

    Pour les amateurs de certitudes et de nourritures prédigérées qui font flores, les baptistes, créationnistes et autres apparentés buveurs d’eau finiront par nous imposer (comme il semble bien établi que cette peste se répande déjà outre Atlantique à la vitesse grand V ) que toute forme d’expression orale remonte évidemment à Babel ( Genèse 11.4), il y a moins de 6000 ans. 

    Dommage également pour Robert Charroux, j’aimais bien ses théories hollywoodiennnes des Elohims chers à Rahel et autres hyperboréens à grandes oreilles et inséminateurs de tapirs ( si, si !), à consommer sur écran géant et son THX, en buvant un coca, beaucoup plus vendeur auprès des jeunes que les herbes amères en infusion …
    bien à vous.

    Répondre
  25. grepon

    20/05/2009

    Infantile, donc.

    Vous n’etes pas "mechant"?     Alors pour prevenir a des dizaines de millions de morts supplementaire vous n’etes pas pret a accepter la mort d’un nombre bien inferieure de dictateurs?   C’est la lachete, alors.

    Pour le waterboarding, qui a ete applique QUE A TROIS PERSONNES POUR LAQUELLE IL N’Y AVAIT PAS LE MOINDRE DOUTE DE LEUR INNOCENCE NI DU FAIT QU’IL DETENAIT CERTAINEMENT DES INFOS UTILE A SAUVER DES VIES ET RELEVER DES CONTACTS, c’est effecfivement tres penible, mais ce n’est pas "la supplice de baignoire"…noyade a reptition..mais la creation de

    Pour les anciens de Guantanamo, bon nombre par la suite, malgre leur traitement et cellules luxueuse pendant le sejour avec Oncle Sam, se sont retrouve mort par la suite en Afghanistan, fragmente par leur bombe suicide et des situations bien similaire.  

    Pour les proces rententissants, nous n’allons pas donner a des etrangers pris sur terrain etranger faisant la guerre hors des conventions de Geneve, les memes droits qu’un individu arrete aux Etats-Unis.   Ce qui a ete propose par Bush Cheney a ete a systeme de "military commissions" qui allait bien au dela de ce qui demande les Convention de Geneve pour des combattants legaux, apres enormement de plaintes et critques de la gauche d’Obama…vient d’etre non seulement accepte mais approuve par…l’Administration Obama.   C’est comme si c’est une bonne idee. 

    Perso, je demandait si ce ne serait pas interessant, si il faut les liberer, de les laisser partir de Guantanamo directement, la ou ils se trouvent, libre comme des oiseaux, au Cuba de Castro, communiste et athee.

    Répondre
  26. R. Ed.

    20/05/2009

    Ce n’est pas tout à fait correct  ???

    Ce n’est pas " vraiment " une faute ???

    C’est donc une erreur qui n’est pas juste.

    Ce que je peux vous dire en tout cas, moi le Belge néerlandophone, c’est que ce n’est pas seulement le problème de la majuscule qui est laissé à l’appréciation non seulement de " certains auteurs " mais à chacun comme vous le dites si bien, mais pratiquement toute la langue française…

    Et je vous certifie que mes propos écrits sur ce site ne le sont pas " à l’aide d’un correcteur d’orthographe ", déjà que je ne sais pas comment m’y prendre

    Non, je me sers tout bêtement d’un dictionnaire, en l’occurance le Petit Robert, pas le Larousse bien sûr.

    Pour terminer, une proposition, dans le doute, on pourrait par exemple utiliser la demi – majuscule

    Répondre
  27. DrHouse

    20/05/2009

    Re-désolé…je croyais que c’était vous "l’Historien"…(sans importance pour votre chronique)…le pathos est une autre discipline…

    Répondre
  28. sas

    20/05/2009

    A manceney et grepon….

    et les mecs ca va devenir le paradi chez vous ???? nouivel reglementation sur les armes au Montana et le Tenessee ?

    …..plus de numéros sur les flingues fabriqués localement…..et le fbi INTERDIT DE SEJOUR….

    les anglo saxon m epateront toujours ….pour leurs facultés a rebondir et ne pas se coucher….

    sas

    nb° chez nous ca existe officieusement en banlieux depuis 1980…..

    Répondre
  29. Anonyme

    20/05/2009

    A Pierre Lance:

    C’est pour cela que j ai parlé de "contestable". Il y a peut être des injustices, mais à qui la faute? Aux américains qu’on accuse de les commettre ou aux islamistes qui se plaisent à appliquer leurs techniques de guerre à savoir: nous nous confondons avec des civils,  nous nous cachons parmi eux, vous n’arriverez pas à nous repérer et nous nous délecterons des injustices que vous commettrez en comptant sur tous les Droits de l’Hommistes universalistes pour vous faire la morale?

    Bien evidemment, la perfection démocratique n’existe pas, et surtout pas en France, mais il y a des domaines ou celle ci ne s’applique pas: la lutte anti terroriste par exemple.

    Dans une situation ou nos ennemis n’hésitent pas à se sacrifier et à sacrifier les leurs pour nous porter des coups, nous devons apprendre à mettre de côté nos idéaux universalistes individualistes le temps d’éradiquer la menace.

    Je ne vois pas comment vous pourriez ne pas être d’accord avec ceci…

    Répondre
  30. vox populi

    20/05/2009

    Monsieur "FoxRenard" (à moins que ça ne soit Madame ou bien Mademoiselle ?).

    1 ) Si vous ne m’aviez pas chatouillé le premier (ou la première), vous n’auriez pas eu de retour de boomerang. 

    2) Que Pierre Lance me soit supérieur, je vous le concède volontiers. Vous, pour oser dire le plus sérieusement du monde, entre autres choses, qu’il n’y a pas de différence entre moi et un gardien de Guantanamo (que diantre savez-vous de moi ?), vous êtes dans le grotesque le plus consommé et vous vous discréditez totalement. Et quelle animosité !

    3) Le rêve d’un nouvel ordre mondial caressé par certains (moi, contrairement à vous,  je n’y mets pas de majuscules), est pour moi un sommet de l’aberration, une sorte d’apothéose du mal (si c’est bien de "gouvernance mondiale" à quoi vous faites allusion).

    4) J’ai dit que je m’amusais de certains commentaires ; pourquoi faut-il que vous compreniez-vous que je veux interdire "aux autres" de s’exprimer ? Rien à voir.  Eh bien, oui, certains commentaires m’amusent. L’angle sous lequel me les font voir mon âge assez avancé (je vous fais une confidence : je n’ai jamais été aussi près de mes 100 ans) et une vie assez riche en expériences, bonnes ou mauvaises, me fait  jauger les choses avec un peu de recul. Et oui, il est clair que certains commentaires sont plus légers que d’autres et il n’y a là rien que de très normal. Et pourquoi prendre la mouche ? En quoi vous êtes-vous senti visé ?

    5) Parce que j’aime ma langue, le Français, cela veut dire que je n’accorde pas de crédit aux autres, que je leur dénie le droit de cité ? Décidément, vous excellez dans l’extrapolation….non contrôlée ! Attention à l’accident !

    J’espère que vous pouvez mieux faire Monsieur (Madame ou Mademoiselle) FoxRenard qui arpentez le domaine suisse (où d’ordinaire on est plus pondéré).

    Répondre
  31. Pierre LANCE

    20/05/2009

    À Dr House : Je n’ai rien compris à vos deux lignes. Traduction, SVP. À R.Ed : En ce qui concerne les autres appartenances que nationales, vous avez raison, la règle n’est pas fixée et la majuscule est laissée à l’appréciation de chacun. Certains auteurs mettent une majuscule à Chrétien ou à Musulman. Ce n’est pas tout à fait correct mais ce n’est pas vraiment une faute. À Nathaniel :  » Cessons de nous horrifier lorsqu’un islamiste est torturé », osez-vous dire. Mais il ne s’agissait pas à Guantanamo d’islamistes radicaux repérés comme tels, mais de simples suspects raflés le plus souvent dans des circonstances douteuses et qui, ne sachant rien, n’avaient rien à dire. Au fait : Où sont donc les procès retentissants des présumés coupables sortis de Guantanamo ? Vous en avez entendu parler ? Moi pas. Un grand nombre ont déjà été libérés sans poursuites. Où sont les résultats probants de « l’efficacité » de Guantanamo ? Nulle part. Ce n’est rien d’autre qu’un film d’épouvante dont le seul effet aura été de multiplier une peu plus dans les pays arabes le nombre des ennemis de l’Amérique. Bravo M. Bush ! À grepon : Je ne suis pas méchant et ne souhaite de mal à personne. Mais franchement, j’aimerais bien voir votre trombine si vous étiez soumis chaque jour des semaines durant au « waterboarding » (supplice de la baignoire, technique préférée de la Gestapo), que vous ne voulez pas appeler de la « torture ». Vous êtes d’une mauvaise foi effrayante. Si je comprends bien votre raisonnement, puisque le communisme a fait des dizaines de millions de morts, pourquoi se gêner, on peut bien en ajouter quelques-uns. Et vous n’avez même pas honte… Accessoirement, je vous signale que l’on écrit « infantile » et non « enfantile ». Mais c’est beaucoup moins grave que votre opinion sur le « waterboarding » !

    Répondre
  32. Magny

    19/05/2009

    Selon certaines interprétations des centuries de Nostradamus les islamistes vont envahir la côte d’Azur , razzier l’Espagne et l’Italie , massacrer tous les chrétiens d’Orient , vitrifier quelques villes et faire couler des fleuves de sang … mais à la fin l’Occident vaincra , et ensuite l’humanité aura enfin la paix pour mille ans , mais pas avant 2025 ( quand même ) .

    Alors franchement pourquoi s’inquiéter ?

    Répondre
  33. grepon

    19/05/2009

    "Je n’ai pas rêvé, vous avez bien approuvé ici même l’assassinat d’Allende et la torture à Guantanamo ? Oui ou non ?"

    Je vous voulez descendre dans semantique, eh bien ma reponse et NON pour la "torture a Guantanamo", car je n’appelle pas ce qui a ete fait au prisonniers de Guantanamo pour les encourager a cooperer "torture".   Neamoins les methodes utilise ont ete efficaces.

    Evidemment vous imaginez que c’etait de la torture, ce qui a ete fait au prisonniers de Guantanamo.   Peut-etre que vous pouviez d’abord vous instruire mieuxr ce qui a ete "la torture" a travers le temps!   Je me souviens pas de la "torture par chenille"(*), ou la "torture par musique rock", ou "la torture par desagrements on ne peut plus leger" dans les textes historiques sur la torture.  

    Alors la question devient, dans les TROIS cas ou il y avait cas de "waterboarding" (tout le monde semble d’accord que c’est le pire des techniques utilise), es ce que c’etait de la torture?   NON.  Des dizaines de milliers de soldats americains, des volunteers jusquau dernier, ont subi le waterboarding.   Des journalistes l’ont subi pour voir un peu ce que c’est.  C’est tres desagreable a vivre, mais ce n’est pas de la "torture."  

    Si VOUS insistez a appeler waterboarding "torture", alors j’approuve l’application tres selective et premedite dans le calme des formes de "torture" qui ont ete efficace a Guantanamo, sur des prisonnier pour qui les droits sont forfaits sous les conventions de Geneve, quant il est juge qu’ils detiennent des infromations qui peuvent sauver la vie d’innocents.   ET ENCORE, cette torture que j’approuve n’a rien a voir avec la torture au sens traditionel et historique du terme.    ET SURTOUT meme si j’approuvais des tortures bien plus traditionnel(et je ne le fais pas) ca ne fait pas de moi un "admirateur" de staline, les nazis, et cie.   Mais vous avez affirme ca, ce qui a ete "enfantile".   Je l’ai ecrit plusieurs fois.

    Pour l’assinat d’Allende, pfftt.   Le communisme a tue une bonne centaine de millions au dernier siecle, et Allende a ete un vecteur du communisme, ou au moins du misere guaranti(et tout plein de morts premature…le socialisme tue aussi).   J’approuve l’action efficace contre le developpment de dicatatures de tous types, avec une economie des moyens et degats, bien sur, mais sans larmes de crocodiles ni etats d’ames tortures.  

    Le point de vue adulte acceptent que la vie et le monde n’est pas une compte de fee ou il des solutions du type "yaka" "faukon" etc peuvent faire emerger des solutions sans degats, sans pertes, sans souillages.    Les angelots sont des perdants, a moins de pouvoir vivre sous la protection de gens d’action qui sont un tantinet plus pratique.   Les europeens ont pu jouer les angelots merci a la protection des Etats-Unis sur plusieurs decennies d’affillee.    C’est comme si le continent entier c’etait des academiciens et leur etudiants vivant sur le dos de l’impose, maman et papa, et l’etat, passant leur temps a manifester contre la bombe et la capitalisme…alors que leur train de vie et leur liberte sont possible merci a la bombe et le capitalisme.   Enfantile…c’est peut etre trop injurieux.   Mais c’est toujours aussi immature.

    Répondre
  34. Anonyme

    19/05/2009

    de grâce, pour la preservation de la Civilisation, cessons de nous chamailler entre blancs, greco-romains, judéo-chrétiens… Il y a une menace, l’Islam, qui vaudrait bien qu’on se range tous sous la même banniére: "sauvons ce qui reste de notre Civilisation,de notre Histoire,de notre Culture".

    Donc de grâce, cessons de critiquer les USA qui tentent de frapper les islamistes (même si ce qu’ils font est des fois contestable), cessons de brandir les Droits de l’Homme et l’hyper-démocratie à tout le monde (et surtout à nous mêmes) car ce sont ces deux monstres là qui nous conduisent à notre perte. Cessons de nous horrifier lorsqu’un islamiste est torturé afin d’obtenir des informations sur le prochain attentat et arrétons de défendre les dictateurs africains et arabes sous le faux pretexte qu’ils sont des pseudo remparts contre l’islamisme.

    Acceptons, enfin, la privation de certaines de nos "libertés fondamentales" durant la lutte pour la Civilisation car si celle ci venait à disparaitre (et elle est en bonne voie), ce seraient alors toutes nos libertés qui disparaitraient.

    Répondre
  35. sas

    19/05/2009

    A pierre lance….

    ….pour  l adhesion de la turquie….ca avance a grand pas….

    ….prépare le pognon….

    pierre…

     

    sas

    Répondre
  36. R. Ed.

    19/05/2009

    La nationalité avec une majuscule, oui, absolument.

    Par contre, l’adepte d’une secte ou d’une religion, ce qui est la même chose, la religion étant tout simplement une secte qui a " réussi " ne prend pas la majuscule.

    Un chrétien, un musulman…

    Avec la particularité de Juif – juif, selon que l’on le situe par rapport au peuple ou à sa religion…

    Répondre
  37. DrHouse

    19/05/2009

    M. Lance, désolé que vous n’ayez en référence qu’un gros poussah sanglant… De Bombay au Cap, Dresde et autres lieux…

    Répondre
  38. Anonyme

    19/05/2009

    Vox Populi dit : « Pardonnez-moi mister Goupil de vous laisser encore sur votre faim mais il me semble que Pierre Lance loge à l’étage au-dessus. » ________________________ Ceci n’est que votre point de vue ! Et quand bien meme ce serait vrai, serait-ce une raison pour que les autres ne puissent pas donner leur opinion sous pretexte que l’auteur loge a l’etage superieur (superieur a vous certainement!) ? Voila encore un tout grand democrate, ecrasant la pensee des autres, pour ne pas dire les autres et qui a l’impression (fausse) d’appartenir a une elite en plus ! C’est bien ce genre d’individu qui est en train de nous conconcter le Nouvel Ordre Mondial dans lequel notre seul droit est de nous taire. Il y a ceux que vous ecrasez et qui essaient de s’exprimer ici et dont la langue maternelle, de surcroit, n’est pas forcemment le francais (Pas possible ! il existe d’autres langues ??? Et d’autres opinions ??? Vite, tout unifier dans un gouvernement centralise) Et il y a ceux, qui comme vous, viennent parler pour ne rien dire ! Il y a finalement bien peu de difference entre vous et un gardien de Guantanamo !

    Répondre
  39. richa83

    19/05/2009

     Guantanamo c’est pas bien…/

    mais raser une ville comme Dresde ou Hiroshima, bof… c’était la guerre, il fallait le faire, et puis ça a évité d’autre morts..
    Affamer l’Ukraine,faire crever des dizaines de milliers de gens dans le goulag… bof
    La conduite  du FLn c’était pas le top, mais il fallait bien qu’ils se libèrent..
    le Rwanda, le libéria ça c’est  pas bien mais bof!
    Saddam c’était pas le top, mais bof.. pour le pétrole ou lui fourguer du matériel que ne ferait on pas…

    je trouve que Guantanamo, quoiqu’on puisse en dire fait pâle figure…..

    C’est vrai, j’oublie, nous sommes des "démocraties" et nous, nous devons respecter les règles et fermer notre gueule quand on nous ch..dessus ( notez le courage de nos représentants a DurbanII.), et surtout ne pas oublier de faire repentance, important ça la repentance!

    Pas étonnant qu’on s’en prenne plein la gueule ( 11.09  / Madrid / Londre / paris /lockerbie etc..etc..) et que  nos population soient en voie de"substitution"….

    Répondre
  40. Pierre LANCE

    19/05/2009

    À La bête blonde Teuton : Pierre, tu es pierre et avec cette pierre je démolirai mon église. Au Dr House : Selon Winston Churchill : « La démocratie est le pire des régimes à l’exception de tous les autres. » À vitruve : Il est bien connu que le « spécialiste de la chose » est toujours fort marri qu’on lui en apprenne. Et si vous trouvez tout ça sur Wikipédia (ce qui m’étonnerait beaucoup – références SVP), cela voudra seulement dire qu’un de mes plus anciens lecteurs l’y aura mis, car cela date de mes études celtisantes qui remontent à une époque où Internet n’existait pas (n’était même pas imaginable) et Wikipédia, ipso facto, encore dans les limbes. Il faut écrire « les Américains ». Les noms de nationalité prennent toujours une majuscule, sauf lorsqu’ils sont employés comme adjectifs. Vous êtes spécialiste de quoi, au fait ? À vox populi : Merci de vos appréciations. Un seul être vous comprend, et tout est repeuplé. À grepon : Mais détendez-vous, voyons ! Le dépit est inesthétique. Je ne vous ai accusé de rien, j’ai seulement tiré la conséquence logique de vos propres affirmations. Je n’ai pas rêvé, vous avez bien approuvé ici même l’assassinat d’Allende et la torture à Guantanamo ? Oui ou non ? « Dis-moi ce que tu approuves et je te dirai qui tu es. » Je voulais seulement vous être utile en attirant votre attention sur le fait qu’en approuvant l’assassinat politique et la torture des suspects vous vous abaissiez au même rang que leurs praticiens historiques. Car je supposais que vous n’étiez pas si mauvais mais que vous n’aviez pas réfléchi aux conséquences idéologiques de vos options. À GUS : Il faut écrire « un Arabe » avec une majuscule. Les noms de nationalité, etc… (voir plus haut). Lorsqu’on n’est pas de mon avis, j’argumente, mais je n’insulte pas. Pourquoi vous complaisez-vous dans la mesquinerie ? Je corrige les fautes d’orthographe parce que j’ai la passion de la langue française et que je n’aime pas qu’on la maltraite. Et aussi pour rendre service aux fautifs afin qu’ils se corrigent. Par exemple, j’ai vu plusieurs de nos correspondants écrire « language ». Mais en français on écrit « langage ». Ce sont les Anglais qui écrivent « languagis ». Je vous félicite d’avoir lu mes livres, et je suis sûr que vous les avez compris, puisque vous avez récidivé. Sinon, vous auriez laissé tomber au milieu du premier, n’est-ce pas ? Vous n’êtes donc pas aussi mauvais lecteur que vous vous plaisez à le faire croire. Cessez donc de vous faire du tort. Je suis sûr que vous êtes un brave gus.

    Répondre
  41. vox populi

    19/05/2009

    Pardonnez-moi mister Goupil de vous laisser encore sur votre faim mais il me semble que Pierre Lance loge à l’étage au-dessus. Et qu’il a beaucoup plus de panache que votre queue. Vos considérations valent–elles un fromage ? J’en doute.

    Répondre
  42. siniq

    18/05/2009

    Gus

    Je compatis, vous avez tout mon soutien mais pour ce cher Pierre nous sommes tous des incultes incurables même vous qui avez pourtant donné pour la gloire de ce dernier.

    Répondre
  43. FoxRenard

    18/05/2009

    Gargantuesque contribution, Vox Populi, avec argumentation imparable sur le sujet traite. Bon, personnellement, je reste sur ma faim mais je suppose que c’etait pour faire avancer le « schmilblick » ?

    Répondre
  44. GUS

    18/05/2009

     

    Voilà, c’est fait. Dès lors que l’on n’est pas de son avis, l’injure récurrente est au rendez-vous: on est un facho, un nazi , un bolchevique. Ca me rappelle que, lorsque l’on dit ,en France, à un arabe, qu’il a tort de faire tel ou tel acte , c’est immédiat:."Sale raciste, ou sale blanc, dit-il." Et là, on se tait: l’argument est imparable…Eh! bien ,non, mon cher Pierre Lance, je ne suis ,pas plus que tous ceux qui n’ont pas l’heur d’etre de votre avis, le crétin borné que vous subodorez en moi.Il m’arrive de penser, il m’arrive de lire , par exemple des bouquins souvent bien documentés sur Alésia, sur l’aventure de la mort, sur les savants maudits, sur les grands secrets du ciel, etc…et d’autres. Tous signés P.L. Je vois venir la réponse :"Vous les avez lus, mais vous n’y avez rien compris." Evidemment… En tout cas, vous ne pourrez pas me faire le reproche que vous faites si souvent aux autres : les fautes d’orthographe : toujours ce coté pion…

    Répondre
  45. siniq

    18/05/2009

    @ M Lance

    Le coup du " Il est le président de tous les américains" pour justifier la non fermeture de Guantanamo est un argument éculé car que risquait il en le fermant définitivement rien sinon un grand "CLAP-CLAP" de la part de ses amis humanistes et autres gouvernements de cette planète pour qui G W Bush était le Diable.

    Vous n’ aimez que l’on vous mettes dans une case selon assertions mais vous ne gênez pas pour l’ appliquer aux autres.

    Connaissez vous des personnes qui vous donnent des renseignements pour vous faire plaisir, je ne pense pas, il faut parfois faire preuves de coercition. Il m’ arrive parfois de mettre une taloche à un de mes enfants, suis je pour cela un parent maltraitant, Jaures dirait , oui!

    Les américains horrifiés, les âmes sensibles certainement, ceux qui ont des villas en Californie mais ces mêmes personnes seraient les premières à égorger tout le monde si un des leurs étaient victimes d’ un de ces terroristes.

    Attendons nous à ce que Saint Obama nous fasse encore quelques reculades en disant: " ce n’est pas moi mais les vilains républicains qui étaient avant moi" mais tant qu’ il passe bien chez Ophra et qu’ il fait rire les acteurs d’ Hollywood, il a encore de belles années et puis en plus quand il rentre chez lui, il retrouve la 97 éme femme la plus sexy de la planète, ça c’est de l’ information qui va nous changer le monde.

    Deux livres par semaine et que du sérieux, c’est pour ça que vous nous raconter de belles histoires Père Lance.

    Vitruve

    Vous allez vous faire taper sur les doigts.

    Répondre
  46. SAS

    18/05/2009

    alor , mon pierre …..tu t’evertus a renforcer ton fan club….

    …..gaffe mec tu va finir par être inexorablement étiqueté….

    SAS qui se marre….

    Répondre
  47. grepon le texan

    18/05/2009

    "Et si vous trouvez cela très bien, ne manquez pas de rejoindre notre ami grepon. Il se fera un plaisir de vous faire caresser le toutou d’Hitler. Il paraît que cela vaut toutes les absolutions."

    C’est vraiment le top, la.   Enfantile.

    Répondre
  48. grepon

    18/05/2009

    "ce qu’il en sait, il l’a lu dans Libé ou le Monde, ou ds Match, qui, comme chacun le sait, constitue la vulgate du pret à penser ordinaire du branché. Marrant, non ???"

    VOUS m’avez accuse d’etre admirateur de nazis, de facon irrefleche, et idiote.   C’est comme si c’est possible pour quelqun de "lire" deux livres par semaine, sans retenir grande chose.  Le perdant c’est celui qui franchi le premier le point Godwin d’un argument.   Il parait que vous y arrive facilement, Grand Monsieur.

    Répondre
  49. vox populi

    18/05/2009

    Pierre Lance, vos répliques sont, comme toujours, un vrai régal, tant au plan de la connaissance dont vous faites montre que de la qualité de votre écriture (ah, que notre français est une belle langue !) et du grain d’impertinence qui y ajoute encore un peu de sel. Je ne résiste pas au plaisir de vous tirer un coup de chapeau. Et ne changez rien : votre regard non oblique sur les choses et la vie est rare et précieux, vos considérations sont éclairantes. Vous l’aurez compris, j’y souscris….le plus souvent.

    Et je m’amuse aussi de pas mal des attaques qui vous sont faites, par quelques idéologues figés dans leurs certitudes ou par des intervenants manifestement immatures. A ces derniers, s’ils sont encore jeunes et que tout espoir n’est pas perdu, je souhaite qu’ils en viennent un jour à vous lire sans à priori, avec une attention curieuse et avec objectivité. Peut-être pourront-ils alors en tirer quelque profit.  

    Bonne continuation.

     

    Répondre
  50. vitruve

    18/05/2009

    AVE Pierre Lance
    ne jouez donc pas les professeurs avec un spécialiste de la chose, relisez ma phrase et lisez:"en partie du latin" c’est tout…
    Quand à tous vos apports du dessus , on trouve tout ça sur Wikipédia , c’est tout dire…

    Répondre
  51. DrHouse

    18/05/2009

    L’ami Lance Pierre nous confirme que la démocratie, sous tous les régimes, Démocrate, Républicain, aux U.S. et ailleurs…est un leurre "sciento-logique"

    La démocratie républicaine est aussi inconsistante qu’un coulis de ketchup sur un plat de nouilles…mais flate le neurone du votant…le goût amer ne vient qu’après…trop tard… Tant que l’indigestion est psycho-hormonale…ça va! … Quand les coliques deviennent de plomb…cela sent la fosse où l’on enterre les fausses croyances…

    Faut-il lever les yeux plus haut que la barbe des prophètes…? 

    Répondre
  52. La bête blonde Teuton

    18/05/2009

    Je regarde Virgin 17. J’ai du mal à imaginer qu’il puisse exister sur cette planète autant de Vice. Mais bon, leurs vices, ils les récupèreront.

    Répondre
  53. La bête blonde Teuton

    18/05/2009

    Pierre, tu es pierre et sur cette pierre je bâtirai mon église.

    Répondre
  54. Pierre LANCE

    18/05/2009

    À Vitruve : Le français ne dérive en aucune façon du latin en ce qui concerne la syntaxe. Quant au vocabulaire, il est difficile d’affirmer quoi que ce soit, le gaulois ayant laissé très peu de traces écrites, mais on sait qu’un grand nombre de mots étaient communs aux anciennes langues européennes : grec, latin, celte, tudesque… Et l’on ne peut guère se fier aux philologues modernes, dont les préjugés latinistes sont parfois comiques. Un exemple : Si vous ouvrez le dictionnaire au mot « calcul », vous lisez : du latin « calculus ». Mais il se trouve que les Gaulois faisaient leurs comptes avec de petits cailloux (comme les Chinois avec leur boulier). Or, « pierre » en gaulois se disait « gal » ou « cal » (permutation g-k-c, loi de Grimm) qui signifiait « dur » et qui nous a donné « galet » et « caillou », ainsi que le verbe « caler » et les mains « calleuses ». Le Gaulois en train de compter ajoutait pierre sur pierre, c’est-à-dire cal + cal, ce qui a laissé au français « calcal » puis « calcul », auquel les Latins ont seulement ajouté leur finale habituelle « us ». Autre exemple : savez-vous d’où vient notre mot apparemment très moderne « embrayage » ? Aucun dictionnaire étymologique ne vous le dira, car nos universitaires l’ignorent. Mais il est un mot célèbre que nous ont laissé les Gaulois, les « braies », pluriel désignant les deux jambes du pantalon (inventé par les Gaulois et que porte aujourd’hui l’humanité entière, souvent même les femmes). Ce mot est d’ailleurs à l’origine de « braguette » (ne voyez là aucune… « gauloiserie »). Mais, de fil en aiguille, le mot « braie » s’est étendu à la ceinture de cuir soutenant le pantalon, et finalement à toute courroie de cuir. Celles-ci étant utilisées pour transmettre aux premières machines l’énergie soutirée aux moulins à vent ou à eau, on « passait la braie » sur la poulie pour faire démarrer la machine, ce que nous faisons toujours lorsque nous « em-brayons ». Amusant, non ? Il est d’ailleurs bon de savoir que les Gaulois n’ont JAMAIS parlé latin (sauf les curés, bien sûr, les notaires, les administrateurs et les nobliaux voulant jouer les instruits). Ce qu’on a appelé le bas-latin que parlait le peuple était en réalité du gaulois plus ou moins latinisé, quelque chose que l’on pourrait comparer à l’actuel « franglais » dérivé de l’influence américaine. En réalité, nos ancêtres sont passés directement du gaulois au français, ce qui explique la disparition totale des déclinaisons dans notre langue (alors qu’elles ont perduré dans l’allemand). À grepon : Je n’ai pas argumenté. Cela n’en valait pas la peine. J’ai seulement tiré les conséquences de vos affirmations irréfléchies. Quant à votre argumentation « canine », nos lecteurs ne manqueront pas de la juger pour ce qu’elle vaut. À GUS : Sachez, mon cher gus, que je ne lis ni « Libération » ni « Le Monde » ni même « Paris-Match ». Je lis surtout des livres dans lesquels les sujets sérieux sont appronfondis, ce qui n’est probablement pas votre cas. Cela explique sans doute l’indigence du « prêt à penser » que vous semblez consommer sans modération. Et je vous rappelle que tout ce que nous savons de Guantanamo nous vient des Américains eux-mêmes, dont beaucoup sont horrifiés de constater que leur pays a pu « embastiller » des suspects durant des années sans aucun jugement. Et si vous trouvez cela très bien, ne manquez pas de rejoindre notre ami grepon. Il se fera un plaisir de vous faire caresser le toutou d’Hitler. Il paraît que cela vaut toutes les absolutions.

    Répondre
  55. Magny

    17/05/2009

    <<La seule question intéressante à poser est la calcul de rendement des informations obtenues >>

    <<Le dernier post de pierre lance est moralisateur comme un langage de curé , moralisateur comme les socialos , qui semble refuser la real politique >>

    Je vais me les encadrer ces deux là , ça me fera une jolie collection de citations bien lourdes , du genre coupe-pâquerettes . C’est vrai quoi : pourquoi s’embarrasser avec la présomption d’innocence ? Pfff …le mec a été utile : la preuve il a dit ce qu’on voulait qu’il crache . La moralité ? Combien de divisions ?

    J’ai connu des mecs affalés dans leur canapé un verre de bière à la main en train de se vitrifier les neurones devant la télé sortir des propos plus profonds que ces énormités étalées à la vue de tous .

    Oui on est décadent en France , oui on a besoin des USA , oui on s’est ramolli et notre cérébralité nous masque souvent le danger . Mais on n’est quand même pas encore assez c.. pour ne pas reconnaître la barbarie quand on la voit . Et les "gentils" voisins d’un bord , qui nous occupent pour nous protéger des "méchants" envahisseurs de l’autre : on a déjà donné , merci . 

    Vous vous croyez malins avec votre force alors qu’elle sert de moyen à des fins inavouées ! Les dieux rendent fous ceux qu’ils veulent perdre : il est encore temps de se ressaisir .  

    Répondre
  56. GUS

    17/05/2009

    Le dernier post de pierre Lance est un langage de curé, moralisateur comme les socialos, invariablement moralisateur,qui semble refuser la réal politique. Marrant, non, pour un anti curé ??

    Le couplet sur l’algérien qui sort de guantanamo est délicieusement touchant: car, au fond, pierre Lance, pas plus que moi ni vous, n’a jamais mis les pieds à guantanamo pour assister aux séances de tortures organisées par ces gangters d’américains. ce qu’il en sait, il l’a lu dans Libé ou le Monde, ou ds Match, qui, comme chacun le sait, constitue la vulgate du pret à penser ordinaire du branché. Marrant, non ???

    Répondre
  57. grepon

    17/05/2009

    "Vous êtes donc un admirateur des nazis, des fascistes et des bolcheviques."

    J’aime bien les chiens.  Hitler les a adore, parait-il.   Mois et les amateurs des chiens sont donc admirateurs de Hitler?    Votre argumentation devient tres franchement enfantile.  

    Répondre
  58. VITRUVE

    17/05/2009

    AVE
    content de voir que des teutons blonds nés à l’époque de Maggie utilisent l’accent circonflexe et la conjugaison des temps fort à propos… La langue française, quoi qu’en pensent  certains a encore de beaux jours devant elle ( "normal" dira Vitruve: elle dérive en partie du latin…)
    Imaginez aussi le nombre de connections synaptiques supplémentaires qui aurait pu développer le cerveau de l’américain moyen* s’il avait été confronté à des déclinaisons! Je ne parle pas bien sûr ici de Grepon qui manie et écrit la langue de Molière aussi bien qu’il démonte et remonte un Springfield US 17 les yeux fermés…
    VALETE

    * désolé d’en remettre une couche mais tous ceux ( de l’amérique profonde ) à qui j’ai été confronté professionnellement jusqu’à ce jour étaient de sympathiques mais véritables bourrins qui plus est, souvent confits dans des convictions et pratiques religieuses d’un autre temps…Et par galanterie, je ne parlerai pas des dames…

    Répondre
  59. La bête blonde Teuton

    17/05/2009

    And what about Charles Lindbergh ? Il a qualifié Hitler de  » Grand homme « , but il eût mieux valu qu’il se présentât aux élections américaines de 1940 pour le parti de l’Eléphant ! Ca nous aurait débarrassé de l’autre Roosevelt !!

    Répondre
  60. La bête blonde Teuton

    17/05/2009

    La face noire des Etats-Unis ? C’est un fait : il fut très difficile d’aimer le Japon dans les années 2000 !! F. D. Roosevelt n’était pas un grand homme. Hirohito en était un. Staline était un 1.

    Répondre
  61. Pierre LANCE

    17/05/2009

    À grepon : Il était inutile d’être aussi long. J’ai compris : vous êtes partisan de l’asssassinat politique et de la torture des suspects. Vous êtes donc un admirateur des nazis, des fascistes et des bolcheviques. J’en prends bonne note. À siniq : Comme je l’ai dit dès son arrivée à la Maison Blanche, Barack Obama se révélera beaucoup plus américain que certains le supposent et c’est bien ce qui se passe. Aussi n’a-t-il pas du tout « mangé son chapeau », comme vous dites. Il a simplement pris conscience qu’il était le Président de tous les Américains, y compris de ceux qui ne l’aiment pas ou qu’il n’aime pas. Exactement comme Nicolas Sarkozy est devenu le Président de tous les Français. J’ai déjà expliqué à propos de ce dernier qu’un nouveau président ne peut plus être seulement représentatif de ceux qui l’ont élu, mais qu’il le devient de la nation tout entière, toutes oppositions incluses, ce que ceux qui ont voté pour lui sont généralement incapables de comprendre. Ils se jugent donc trahis, se sentent déçus et deviennent bientôt les plus virulents critiques de leur ex-candidat. Je trouverais cela comique si ce n’était pas aussi dommageable aux intérêts nationaux. En fait, comme en témoignent les commentaires de ce site, tous les citoyens se croient compétents en politique, mais infiniment rares sont ceux qui le sont réellement (y compris chez nos députés). La seule chose importante concernant le prisonnier algérien récupéré par la France, c’est de savoir s’il était innocent de ce dont on l’accusait. Or, il avait été mis hors de cause par la justice bosniaque avant son arrestation par les Américains, et la justice américaine vient elle-même de l’innocenter. Mais il a souffert sept années de tortures à Guantanamo, au point de vouloir se laisser mourir de faim. Je suis donc très fier de voir la France l’aider à se rétablir et vouloir lui rendre justice. Car rien au monde n’est plus important que la justice, même si certains prétendent s’en moquer (tant du moins qu’ils ne sont pas dans leur petite personne victimes de l’iniquité). Ce qui est curieux, c’est que tous ceux qui accusaient Sarkozy d’être devenu « américain », on ne les entend plus.

    Répondre
  62. R. ed.

    16/05/2009

     Bien dit, grepon.

    En France, pays des dwoidlom il existe des tribunaux d’exeption.

    Des sortes de cour d’assises où le juri populaire est remplacé par des juges professionnels.

    Ce ne sont pas des représentants du peuple – Monsieur tout le monde – qui rendent le verdic, mais la " hiérarchie ", ou bien la chancellerie, vous pouvez choisir.

    Cf. le cirque  " Colonna ".

    A part ça, les élites françaises se permettent de donner des leçons au monde entier.

    Tiens, j’ai envie de leur offrir un balai, pour leur permetre de commencer à balayer devant leur porte.

    Un balai ? Que dis-je, une caisse entière.(pour commencer)

    Répondre
  63. grepon

    16/05/2009

    "Si je vous comprends bien, vous considérez que les méthodes de Guantanamo ont été efficaces ? Vous en avez des preuves ?"

    Vous avez des preuves du contraire?  Non, car les transcripts ont ete tenu secret.  Mais alors, si les "methodes" n’ont pas pu produire quelque chose d’interessant, ce lawyer brilliant Barack Obama aurait tres evidemment tout revele deja, pour mettre les Republicans dans l’embarras, et pour prouver que sont cote avait raison.   Il parait que maintenant il est au courant de tout, et les secrets vont rester secrets.   Les proces vont etre des "military tribunals" exactement comme ceux que Bush et Cheney ont choisi, sans le moindre nuance d’une difference.    Les mecs a Gitmo sont des bad guys, meme pas des "enemy combatants" d’apres les conventions de Geneve, mais des "illegal combattants" qui peuvent etre fusilles sur place, n’importe ou, apres un proces on ne peut plus sommaire.   Leur vies sont forfeit.   Leurs droits nulles.   Les Etats-Unis les donnent, avec les military tribunals et des conditions a tout les point de vue luxueuse a Gitmo, bien plus de droits qu’ils ne valent, pour un seul but:   Pour les detenir parfois sans relever qu’ils ont ete captures, et pour les interroger intelligement pour obtenir infos.   Faisons une brieve contraste avec le style de l’ennemi:   Ils prennent des soldats en uniforme(legal combatants, tiens) et d’autres personnes come Danile Pearl pour les egorger devant un camcorder.   Un des trois mecs qui a subi le "waterboarding" a ete l’executioner de Daniel Pearl. parmi plein d’autres horreurs qu’il a fait au vu et au su de monde, et fierement.   Alors treve de plaisanteries et nyah nyah nyah sur le sort et les traitements de ces mecs.

    "En revanche, comme l’a fort bien dit Barack Obama, ces méthodes n’ont réussi qu’à discréditer un peu plus les Etats-Unis dans l’opinion publique mondiale. Quelle superbe victoire ! Mais laissons cela de côté."

    Oui, laissons ca completement de cote, car Barack va continuer a approver des methodes utiles, mais cette fois ci ca va se faire non pas dans le camle dans un camp bien organiser, staffe de professionnels suivant des protocoles dessines a maximiser le resultat, mais aillieurs, voyez.  Renditions.   Camps secrets.   Puis, car les soldats aurait ete informe tout haut que l’Amerique n’a pas besoin de prisonniers qui pourrait etre truffe de details utiles, ben, pourquoi ces soldats vont-ils prendre plus de risques pour prendre les foux de Muhammed vivant?  Hein?   Des qu’ils sont des combattants illegaux(pas d’uniform, pas de rang etc), bon ben, bye bye M. Muje.

    "Mais laissons cela de côté. Je pose à votre conscience une seule question : Approuvez-vous la torture de suspects dont nul ne sait s’ils sont coupables ou innocents ?"

    C’est une question ridicule, car il y a nullement cas d’innocents dans le cas des prisonnier de Gitmo.   Les mecs a Gitmo ont ete pris en flagrant delit de terrorisme ou des delits graves, genre, violations des conventions de Geneve.  Comme je vous ai explique plus haut, leurs vies ont ete de forfeit .   Les troi qui ont ete "waterboarded" sont nullement des cas de doutes sur leur innocences.   Voir le cas du mec qui a tranche la tete de Daniel Pearl, parmi des douzaines d’atures crimes avere.   La seule question interessant a poser avant de proceder de dessiner et d’appliquer un programme personalise de "enhanced interrogation" est de faire le calcul du rendement d’informations utiles.   Tenez, quelqun A VU ce M. Ben Laden depuis 2002 environs?   

    "ces méthodes n’ont réussi qu’à discréditer un peu plus les Etats-Unis dans l’opinion publique mondiale. "

    C’est quand meme enfantile de croire cela.   Les Musulmans de ce monde, et pas mal des autre peuples de ce planete,  vivent majoritairement  sous des regimes ou le traitement du citoyen lambda chez la police ou dans les prisons est tres regulierement bien pire que les traitements subi par vos enfants de choir emprisonne a Gitmo.    Leur religion appel le meurtre des infidels, et tout un menu d’amputations et de methodes barbares d’executions qui sont encore, non…qui sont de plus en plus, applique meme de nos jours.   Pour ce qui en est de l’opinion des Europeens ou Japonais ou autres paisibles gens se croyant sur-civilisees, ben, vous etes des enfants irresponsables.   La planete brule et vous, les sophistiques, veulent vivre dans vos Club Med vieillisants se moquant des pauvres cons du detail de securite qui protege votre paradis artificiel des criminels et du chaos environnant.   Bien sur mon metaphor ne marche pas parfaitement, car le detail de securite dans un club Med serait paye pour.  Dans le cas des Etats-Unis, il parait que nous acceptons pour seule paiement vos crachats.   Il faut quand meme vous demandez des fois, si, quand vous aurait besoin encore du GI, si les Etats-Unis seront toujours le style adulte responsable a ce moment la, ou plutot le style europeen;/japonais.   Je ne donne pas 25% de chances que la France soit identifiablement francais encore dans 35 ans.   Entre temps ca va chauffer.

    Répondre
  64. siniq

    16/05/2009

    Saint Obama vient de manger son chapeau, Guantnamo restera fonctionnelle mais ce n’est pas grave, la France dans sa grande bonté a récupéré un de gentils prisonnier.

    Jaures vous serez d’ accord pour le prendreen charge sur vos deniers pour le soigner, l’ heberger et tout le reste quand on se dit solidaire, on montre l’ exemple mais pas avec les €uros des autres.

    Répondre
  65. Pierre LANCE

    16/05/2009

    À FoxRenard : Je lis environ deux livres par semaine sur des sujets que je connais mal et sur lesquels j’ai besoin de me documenter pour ne pas dire n’importe quoi à mes lecteurs, lesquels, pour la plupart, en lisent à peine deux dans l’année. Alors, non, désolé, mais je ne lirai pas des livres qui ne m’apprendront rien, puisque je sais déjà tout ce que vous m’en dites. Je suis d’ailleurs complètement d’accord avec l’analyse que vous faites du « logiciel » de lavage de cerveau. C’est donc aux gauchistes qu’il faut conseiller de lire ces livres et non pas à moi. Mais je doute que cela serve à quelque chose car vous n’êtes pas sans savoir qu’il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Il existe des cerveaux dégénérés qui ne demandent qu’à se faire « laver » et qui avalent avec gourmandise tous les mensonges qu’on leur sert, parce qu’ils sont fascinés par l’autodestruction. Aussi ne vous faites pas trop d’illusions  » pour remettre la vérite a sa place dans les esprits « , car les esprits imperméables à la vérité sont légion. Mais je ne veux pas vous décourager. Quelques âmes peuvent sans doute être sauvées, si les corps qui les soutiennent ont encore un peu de santé. À grepon : Si je vous comprends bien, vous considérez que les méthodes de Guantanamo ont été efficaces ? Vous en avez des preuves ? Aucune. En revanche, comme l’a fort bien dit Barack Obama, ces méthodes n’ont réussi qu’à discréditer un peu plus les Etats-Unis dans l’opinion publique mondiale. Quelle superbe victoire ! Mais laissons cela de côté. Je pose à votre conscience une seule question : Approuvez-vous la torture de suspects dont nul ne sait s’ils sont coupables ou innocents ? Et réfléchissez bien aux conséquences de votre réponse, car elle engagera votre destin. À Magny : Je trouve votre premier commentaire parfait et je le contresigne volontiers. Quant au second commentaire, je n’ai pas dit que Reagan n’avait rien fait. D’ailleurs beaucoup de gens ont fait des efforts pour faire chuter l’URSS (Lech Walesa par exemple), mais rien de tout cela n’eut été décisif sans l’astucieux courage de Gorbatchev, car sans lui, et vous le suggérez très justement, le Politburo aurait préféré déclencher la guerre chaude plutôt que s’avouer vaincu. À Florin : Il n’y a aucune différence entre l’anarchie et la dictature. Elles sont cousines germaines et l’une mène à l’autre inexorablement. La dictature ne crée pas l’ordre; elle se contente de congeler le désordre, qui dégèle tôt ou tard et répand l’odeur de la pourriture.

    Répondre
  66. grepon

    15/05/2009

    "Au Grépon : vous affirmez que, lorsqu’elles font de sales coups à travers le monde, la France agit en son propre intérêt, et l’Amérique dans l’intérêt de l’humanité toute entière ….

    Vous y croyez VRAIMENT ????"

    Je sais, je sais.  Ce n’est pas ce que L’Edu’c Nationale a enseigne et approuve, mais voila que sur les dernier 100 ans il faut chercher pour trouver un atteint a la souverainete d’un gouvernement etranger du gouvernment americain qui soit entierement mesquin, sans argument libertaire ou humanitaire.   Dans le cas de la France, il suffit de citer quelques cas flagrant de basse mesquineries dans l’interet de la France a partir d’un argument de "raison d’etat" pur et simple, pour conclure sur le cas de la France.   Messieurs, je vous donne la longue et profitabe relation entre la France et l’Irak de Saddam Hussein(et ses charmant fils et officiers).  

    Répondre
  67. grepon

    15/05/2009

    "Le problème n’est pas de savoir qui était Allende, mais de savoir si l’assassinat politique est licite. "

    Mais bien sur que oui.   La mort d’un politicien malfaisant et preferable, de tres loin, a une guerre, a une perte de territoire aux sovietiques de l’epoch, et meme a la souffrance du peuple sous un con comme Allende.   Imaginons pour un instant une guerre pour enlever la bombe nucleaire aux mullahs d’Iran.   Imaginons 500,000 morts (bien sur largement du cote Iranien).   Au lieux de ca, imaginons un "decapitation strike" ou environs 1000 bombes intelligents arriveraient sur leur cibles…les quartiers et batiments des mullahs et leur protecteurs…au meme instant, tuant 10,000.   Quelle est la meillieur resultat hein?   Assassinat du regime ou guerre classique qui mange des centaine de milliers de pauvres gars force a faire l’armee, laissant les mullahs en vie?

    "Il est en outre ridicule de polémiquer sur le nombre des voix recueilli par Allende, alors que celui engrangé par Bush pour son premier mandat était encore plus minable. "

    Bush a tres fameusement recolte la moitie des voix contre un vice president tres reconnu par le public, et par la suite a ete un president suffisamment populaire pour gagner un deixieme mandat contre un senateur tres experimente et tres reconnu du public.   Allende, un candidat tres reconnu en Chile de par ses 40 ans de carriere, a gange que 36% des voix, et par la suite il n’etait pas tres populaire.   Mes commentaires tiennent la route bien evidemment.  

    Mais passons sur cet argument.  J’affirme, bien sur, que le Chile a ete mieux sans la ruine rprevisble d’un regime socialiste dur.   Pinochet a ete regrettable, relativement parlant…relative a un politicien chilien theorique qui aurait ete parfait…si il existait, et si il a pu gagner.    Arretons de rever.   Pour ce qui en est du sort du monde entier, c.a.d. ce qui interessait les Etats-Unis, bien sur que dans le contexte de la guerre froide, l’imperative a ete de ne pas ceder des terres au communisme en Amerique du Sud (ni nulle par aillieurs).  

    "L’empire soviétique s’est effondré sur lui-même, rongé de l’intérieur par sa propre bureaucratie et si quelqu’un lui donnât le coup de grâce, ce fut Mikhaïl Gorbatchev,"

    A, d’accord.  Notre politique de "containment" sur plusieurs decennies d’affile, n’avait rien du tou a voir avec l’implosion de l’URSS.   Les sovietiques se sont limite aux terres et aux ressources present dans les confins territoriale dans lesquelles ils se retrouvaient par le pure force de leur plein gres geniale.   Par ailieurs, l’enormite de leurs depenses militaires sur tant de decennies a ete une curieuse sorte de "hobby" sans orientation particuliere contre qui que ce soit.  C’est par pur hasard qu’ils ont construit une machine militiare a des depenses demesures (par rapport a leur PNB), malgre tant de pauvrete chez eux, pour orienter cette machine contre le rien du tout, fondamentalement inerte, qui les entourait.

    Vous en avez d’autre comme celle la, M. LANCE?

    Répondre
  68. IOSA

    15/05/2009

    Désolé M.Lance, mais vos propos en ce qui concerne le mec trop cérébral, astucieux et subtil ( et dont je tais le nom) ne semble pas vraiment collé avec le mec de la foire aux bestiaux, dont les exploits ont fait la Une des journaux.

    Celui-ci m’a semblé plutôt être un sanguin qui n’a pas réfléchit au sens de ses propos (devant la caméra), d’autant plus que ce second exploit (marins pêcheurs auparavant) dont la subtilité manifeste est proche de celle des loubards de banlieux.

    Pour autant, il convient de reconnaître que ses invectives sortaient sans avoir été mûrement réfléchies au vu de la spontanéité de la réponse.

    Sans doute un atavisme rédhibitoire mal caché ?

    IOSA

    Répondre
  69. Magny

    15/05/2009

    En fait si : Reagan a beaucoup aidé à faire chuter l’URSS .

    Certes les soviétiques étaient gangrénés par leur système mais Reagan leur a donné le coup de grâce en utilisant l’arme pétrolière ( l’Arabie Sahoudite a ouvert les vannes en grand pour faire chuter les cours et par contrecoup afflaiblir les rentrés en devises fortes de l’URSS , exportatrice de pétrole ) et en les poussant à une compétition militaire ( la fumeuse guerre des étoiles ) alors qu’ils étaient exsangues , sans compter les jolis cadeaux livrés aux résistants afghans contre les envahisseurs russes ( lance-missile Stinger : le plaisir d’offrir …. la joie de recevoir ! ) .

    Au final Gorbatchev a préféré annoncer la fin de la partie , ce qui est tout à son honneur , car un autre que lui aurait pu opter pour une politique agressive ou extrémiste dans ses conséquences sur les peuples de l’Est . 

    Pour résumer l’URSS titubait , et Reagan a eu la gentillesse de lui faire un croche-patte : sympa , non ?

    Répondre
  70. Pierre LANCE

    15/05/2009

    À Grepon : Le problème n’est pas de savoir qui était Allende, mais de savoir si l’assassinat politique est licite. Et ne venez pas nous raconter que Pinochet fut plus bénéfique à son peuple qu’Allende; ce serait une sinistre farce. Il est en outre ridicule de polémiquer sur le nombre des voix recueilli par Allende, alors que celui engrangé par Bush pour son premier mandat était encore plus minable. D’ailleurs nul n’ignore que tout chef d’Etat en démocratie n’a pour lui qu’une minorité de voix au départ. Quant à la fin de la guerre froide, la CIA n’y fut rigoureusement pour rien, pas plus que Reagan, le pape ou les escargots de Bourgogne. L’empire soviétique s’est effondré sur lui-même, rongé de l’intérieur par sa propre bureaucratie et si quelqu’un lui donnât le coup de grâce, ce fut Mikhaïl Gorbatchev, homme d’une intelligence et d’un courage exemplaires que l’on oublie un peu trop, et qui parvint à faire « une révolution par le haut » (la perestroïka), ce qui est d’une extrême rareté dans l’Histoire. À IOSA : Le « mec avec un cerveau reptilien », non, on ne l’a pas en France, et, par moments, on pourrait presque le regretter. Celui que nous avons est peut-être, au contraire, beaucoup trop cérébral, astucieux et subtil, au point d’en oublier parfois les comportements élémentaires nécessaires à la survie nationale.

    Répondre
  71. Florin

    14/05/2009

    Au Grépon : vous affirmez que, lorsqu’elles font de sales coups à travers le monde, la France agit en son propre intérêt, et l’Amérique dans l’intérêt de l’humanité toute entière ….

    Vous y croyez VRAIMENT ????

    (bon, remarquez, on dit que plus c’est gros, mieux ça passe, mais là, franchement …)

    Si l’on n’est pas anti-américain, on a le droit d’en rêver un quart de seconde, pas plus …

    Pourriez-vous certainement  alors nous expliquer l’empressement de l’obama de service à plaider pour que quelques centaines de millions de turcophones (de Turquie et de toute l’Asie Centrale) intègrent l’UE … C’est sans doute pour le bien de l’humanité … ou alors je n’ai pas tout saisi, ’cause my English didn’t go so far …

    Répondre
  72. Florin

    14/05/2009

    M. Lance, vous évoquiez la tolérance des Etats occidentaux par rapport aux dictatures de par le monde, et aussi les affaires que l’on fait avec les dictateurs.

    Essayons de simplifier : si votre voisin de palier est un barbu vivant dans la plus répugnante saleté, bat sa femme etc, cela ne vous empêche pas de lui dire bonjour, ni de l’aider à se relever si jamais il lui arrivait de tomber dans les escaliers. On n’est pas en Bosnie, on n’égorge pas nos voisins quand ce derniers ne sont pas sympathiques.

    Les relations entre Etats sont bâties sur ce même modèle. On n’a pas le recul suffisant pour porter systématiquement un jugement sur les agissements de tel ou tel autre dirigeant. Chavez est détesté par la WorldCompany (j’ai failli utiliser les initiales … désolé !) mais il a été élu par les siens. Pareil pour Bush en son temps. Pareil pour Poutine (dont la popularité ferait pâlir les Chichi, Sarko et consorts).

    J’ai beau détester la dictature en tant que système, j’ai beau haïr les Saddam et les autres comme lui, le jour où j’ai vu les images des pillages DE MASSE en Irak (10-11 avril 2003), je me suis dit que je préfère encore la dictature à la barbarie et à l’anarchie. Souvenez-vous, en ces jours-là le commun des mortels allait vaillament voler ne serait-ce qu’une chaise brinquebalante dans la mairie de son bled pourri. Ignobles gens, dignes de leur sort, dignes d’être sous la botte d’un Saddam. 

    Comment voulez-vous que tous les Etats respectent les mêmes règles ??? (édictées par nous, tant qu’à faire, bien évidemment …). ON NE VIT PAS SUR LA MEME PLANETE, voilà tout. On fait avec les voisins que l’on a. Chacun chez soi, et les vaches seront bien gardées.

    En revanche, une politique exterieure intelligente aurait pu mettre les dictateurs au service de l’Occident. En les obligeant notamment à accepter la réadmission des clandos debarqués chez nous.

    Au lieu de ça, on arrose indistinctement les bons et les mauvais dictateurs, y compris ceux qui nous crachent à la gueule. Et ça, ça ‘appelle être maso.

    Répondre
  73. Magny

    14/05/2009

    Les USA sont fantastiques , et on ne pourra sans doute jamais concevoir tout ce que le monde leur doit ( en bien ) . Mais ils ne sont pas parfaits , et surtout , ce qui est inquiétant , ils ont tendance à se réfugier derrière leurs succès pour effacer à bon compte leurs échecs et leurs pires défauts .

    La plus puissante démocratie du monde , l’armée du monde libre , donc … puisque la fin justifie les moyens on se permet "d’écarter" Allende , on se permet de "stimuler" des prisonniers non jugés , de mentir ( pudiquement on dit qu’on exagère ) , toujours pour la bonne cause . Et on glisse , on glisse , on dérape … jusqu’au moment où on se demande : comment en suis-je arrivé là ? Pourquoi tous ces visages déçus , ou pire haineux , autour de moi ? 

    C’est parce qu’on attend beaucoup , trop d’ailleurs , de l’Amérique que l’on souhaite tous qu’elle soit infaillible . Mais si on l’ aime il faut la prendre comme elle est … ce qui ne nous empêche pas de la pousser à s’améliorer , et de lui dire ce que l’on apprécie pas chez elle . De la part d’un ami c’est la moindre des choses .

    Répondre
  74. grepon

    14/05/2009

    Pierre Lance, quel brilliant stratege!      Mais franchement, dans une lutte existentielle avec le Mal, je ne savais pas que le victoire ne valait rien, mais rien, si le Bon utilisait des methodes efficaces pour y arriver.   Pour reparer les degats, il faut qu’on cherche le DNA de Hitler, faire un clone, et lui nommer empereur du moitier du monde.  Les clones de Mao, Staline, et Tojo pouvaient partager le reste avec le clone de Muhammed.  

    Répondre
  75. MAGNE

    14/05/2009

    L’Amérique , la plus belle réussite de l’esprit européen a dit Paul Valéry est né de pionniers à qui il ne fallait pas chatouiller les pieds , et malheureusement les Indiens ?, on en fait la triste expérience .

    Ils se sont débarassés de leur colonisateur anglais sans etats d’âme . La France qui a aidé à l’Indépendance des Etats Unis est , jusqu’à preuve du contraire dans le coeur des Américains des Etats Unis .

    En 1917 quand les Allemands ont commencé à attaquer leurs navires de commerce , ils ont débarqués en Europe .

    En 1941 quand le même  phénomène s’est reproduit ils sont allés jusqu’au bunker du détraqué .

    Bien entendu , ils ont compris la nature de leurs alliés , se sont méfiés et  les ont tenus en échec jusqu’à l’écroulement du Mur de Berlin . Les Russes sont maintenant alliés non seulement avec l’Europe , mais avec les Américians .

    Quand les Japonais ont eu la funeste idée de Pearl Harbour  cela s’est terminé malheureusement à  Hiroshima et Nagasaki .

    Tout allait bien , et voilà qu’un petit groupe détruit un quartier du plein centre de New York .La guerre durera cent ans , mais les Etats Unis la poursuivront .

    M. Obama l’a dit . Nous ne combattons pas l’Islam , et même si un jour un Président musulman présidait les Etats Unis cette guerre se poursuivrait jusqu’à la victoire totale des Etats Unis .

    L’Islam peut se propager pacifiquement les Etats Unis ne s’y opposeront pas , mais toute action violente sera réprimée par une action violente .

    Peut -être que leur courte histoire , leur commande d’avoir un long avenir .

    Répondre
  76. sas

    14/05/2009

    A pierre ….loin d être des propos dillatoires et digressifs…..explique nous mon bon pierre simplement et clairement :

    COmment une juge républicain français….peut également prêter serment sur la constitution d anderson et être franc-maçon….. avec assurément des injonctions rédhibitoires…et supèrieur au notion ripoublicaine: probité , indépendence et loyauté…..la bonne morale et les bon moeurs….ayant été depuis peu viré au motif stupéfiant que trop peu pouvaient s’y contraindre…..

    ….avant de porter des jugements sur les autres et leurs sytemes sociaux politiques…..on doit balayer sa propre cour…

    sas 

    La france, l europe et les yanky s sont loin d être des modèles pour quiconque…

    Répondre
  77. Anonyme

    14/05/2009

    Kamarad dit : « L’ordre mondial qui est en train de se mettre en place est pourtant bien plus terrifiant qu’une hypothétique pandémie de rhinite aiguë provoquée par un virus ayant muté […] » _____ Et bien vous devriez etre content puisque le Nouvel Ordre Mondial est une dictature de type sovietique avec un pouvoir central compose d’elites non-elues qui se cooptent les uns les autres et ou vous ne serez plus qu’un numero. N’est-ce pas justement votre societe de reve, a vous l’anti-liberal ?

    Répondre
  78. FoxRenard

    14/05/2009

    A Pierre Lance Excusez-moi Pierre, j’ai oublie de mentionne ceci dans mon post precedent. Le KGB, contrairement a tout autre service secret, a oeuvre dans et intoxique tous les domaines et spheres de la vie. Sports, arts, musique, enseignement, agriculture, education, militaire, journalistes, cadres d’entreprises, woodstock (pour reunir, droguer et affaiblir la jeunesse americaine), etc., etc.

    Répondre
  79. FoxRenard

    14/05/2009

    A Pierre Lance Je ne conteste pas le contenu de la reponse que vous m’avez faite. Par contre, vous devriez lire les bouquins que je vous suggere. J’imagine bien que vous imaginiez que le KGB n’est pas innocent. La vrai raison du pourquoi les lire n’est pas tamt pour les culpabiliser, mais dans le fait que la mayonnaise a pris et que tous ceux qui defendent avec plus ou moins de virulence le communisme et l’islamisme et autres totalitarisme en sont affecte sans meme s’en rendre compte. Ils sont bourres de donnees fausses dans leurs tetes et comme disait Yuri Bezmenov « le ‘logiciel’ a ete lance et a fonctionne au-dela de nos esperance, si bien qu’aujourd’hui, l’Occident s’auto-eduque et transmet de generation en generation nos idees gauchistes subversives ». Or, c’est la qu’est tout le probleme de l’attitude et de la complaisance des gauchistes envers l’Islam. Si je vous demande de lire ces bouquins, ca n’est pas pour la petite histoire, c’est pour comprendre comment et quelles fausses donnees ont ete disseminees par eux dans le monde occidentale et surtout qu’elles sont en train d’agir MAINTENANT meme si les dernieres actions ont eu lieu il y a 20 ans. Et la France a ete grandement affectee par cet empoisonnement. Bref, il est vital de savoir ce qui a ete fait pour pouvoir ensuite deconstruire ces fausses idees et ces mensonges dans la tete des gens. Une amie a moi, ex-membre du parti communiste francais les a lu et en est restee bouche bee en comparant ce qu’elle pensait etre la verite sur certains evenements (meme apres avoir quitte le parti)et en lisant ensuite la realite des mensonges concernant ces evenements… Enfin, chacun est libre. Mais lire ces bouquin est une sacree arme qu’on a ensuite entre les mains pour remettre la verite a sa place dans les esprits.

    Répondre
  80. IOSA

    14/05/2009

    M.Lance….

    J’allais oublier…le mec avec un cerveau reptilien au poste de commandes et voulant régenter le " monde " avec une main de fer……….. On ne l’a pas déjà en France ?

    On commence à se faire la main avec le peuple, puis avec les autres peuples en suivant, un peu comme lors du passage de la présidence à l’ Union Européenne.

    IOSA

    Répondre
  81. IOSA

    14/05/2009

    Ne vous désolez pas M.Lance……Après Néandertal, il y a eu Cromagnon et selon la loi des probabilités, après nous il y aura certainement un "autre". mais peut être que cet "autre" est déjà là ( tout du moins, à ses débuts) ?

    ben ?…il est où Sinistrose ? devrait pas tarder puisqu’il s’agit des amer…loques.

    IOSA

     

    Répondre
  82. Pierre LANCE

    14/05/2009

    À FoxRenard : Je n’accable pas la CIA; je me contente de rappeler ce qu’elle est et ce qu’elle fit. Et, bien entendu, je n’innocente nullement le KGB, n’ayant aucun besoin de lire les volumes que vous me conseillez pour connaître leurs turpitudes. Mais je vous rappelle que le KGB agissait dans la logique d’une dictature totalitaire dont le rêve était d’asservir le monde entier. Tandis que la CIA était et est, en principe, l’Agence de renseignements de la plus grande démocratie du monde, proposant officiellement d’étendre à tous les peuples les principes de liberté et le suffrage universel. (C’est bien dans ce but affirmé que Bush a attaqué l’Irak, n’est-ce pas ?). Autrement dit, l’action de la CIA était en contradiction avec l’éthique de la nation américaine. Personne ne s’étonnera, par exemple, que des régimes tyranniques pratiquent la torture, puisqu’ils ont fait fi par avance de la dignité de l’être humain. En revanche, en pratiquant la torture à Guantanamo, les Etats-Unis se sont déshonorés. Si un pays qui prétend donner des leçons de démocratie et de droit humain à toute la planète se met à torturer des prisonniers, où va-t-on ? À qui se fier ? Où sont les repères ? Ces pratiques se basent sur un raisonnemùent simpliste : Puisque nos ennemis le font, nous devons le faire aussi. Eh bien non ! On ne doit jamais s’abaisser au niveau d’un adversaire indigne. Et comme je l’ai écrit dans mon livre « Alésia, un choc de civilisations », dans un tout autre contexte historique : « À quoi bon se préserver de Rome, s’il faut pour cela se faire Rome soi-même ? »

    Répondre
  83. grepon

    14/05/2009

    Ben, autant faire du hors sujet vu que Pierre Lance va traiter de hors sujets nos commentaires plein le mille de son sujet:   Les Rockefeller Republicans n’ont pas pu empecher l’ascendence de Reagan.  C’est de l’histoire ancienne tout ca.

    Pierre, une fois pour toute:  en s’en fout eperdument d’Allende, malgre l’obsession des intellos franchouille autour de bonhomme:    C’etait un gauchiste irreeliste, elu a peine(30% de la vote ou un truc comme ca), pas populaire au moment meme de son election, et radicale, qui ete mauvais pour son pays tres rapidement(nationalisations etc), et qui aurait ete encore pire le plus  longtemps il restait en pouvoir.   C’etait peut-etre un big deal localement, mais voila que opposer le communisme sur l’echiquier mondiale etait le nom du jeu a l’epoch.   On ne peut pas rejouir des souffrances des innocents et pays pris dans les "proxy wars" mais on peut se rejouir du sort de la guerre froide, tout de meme.

    Répondre
  84. Kamarad

    13/05/2009

    Pour se maintenir au pouvoir, il faut diviser le peuple et lui faire peur, ce qui n’est pas bien difficile, compte tenu de son absence d’esprit critique.

    L’attention de l’écrasante majorité des esprits se focalisant ainsi sur des phobies chimériques, nos dirigeants peuvent tout à loisir mettre en œuvre leurs politiques mortifères afin de faire fructifier leur business, tout en nous persuadant qu’aucune alternative n’est possible.

    L’ordre mondial qui est en train de se mettre en place est pourtant bien plus terrifiant qu’une hypothétique pandémie de rhinite aiguë provoquée par un virus ayant muté, à la suite d’un contact prolongé entre un petit poisson et un petit oiseau. Ce qui permet par la même occasion de vendre une pharmacopée et des masques qui ne servent qu’à enrichir ceux qui en font commerce.
    Répondre
  85. Ben

    13/05/2009

    Rebonjour, Grepon. Je ne prétends pas connaître ton pays mieux que toi, mais voudrais-tu lire le texte dont j’ai mis le lien à la fin de ce commentaire? (Il occupe beaucoup de place mais il est en angais). Je suis quasi sûr que ça pourrait clarifier des choses qui te semblent incohérentes en Amérique. En réalité, ce qui semble incohérent ne l’est pas vraiment, c’est juste que nous n’avons pas assez de renseignements pour comprendre le point commun entre des évènements apparemment contradictoires ou apparemment sans rapport les uns avec les autres.

    http://www.mega.nu:8080/ampp/gary_allen_rocker/

    Répondre
  86. Pierre LANCE

    13/05/2009

    J’ai beau lire et relire vos trois premiers commentaires, Messieurs, je distingue mal le rapport entre ce que vous écrivez et mon article. Que chacun ait ses petites obsessions, c’est humain, mais je trouve que vous passez allègrement à côté des faits historiques (quoique très récents) et graves dont je parle. Bon, nous verrons les suivants…

    Répondre
  87. FoxRenard

    13/05/2009

    Je sais, Pierre, que vous n’etes pas anti-americain. Mais avant d’accabler la CIA (on sait bien sur que ce ne sont pas des anges)de tous les maux de la planete, vous devriez lire les 1600 pages des archives Mitrokhine en 2 volumes : 1/ Le KGB contre l’Ouest (1917-1991) de Christopher Andrew et Vassili Mitrokhine chez Fayard 2/ Le KGB a l’assaut du Tiers-Monde (1945-1991) de Christopher Andrew et Vassili Mitrokhine chez Fayard et aussi 3/ Horizon Rouge du General Roumain Ion Mihai Pacepa, qu’on ne trouve plus que d’occasion. Dans les coulisses de la « maison CEAUSESCU », par l’ancien chef des services secrets roumains. Je conviens que c’est une longue lecture mais le resultat sera que vous en resterez assis par terre a voir s’ecrouler autour de vous toutes vos certitudes. Mais rassurez-vous, vous en construirez de nouvelles qui seront plus justes car plus conformes a la verite. Vous y verrez plus clair sur le pourquoi de cet anti-americanisme ambient et glauque sur presque toute la planete et comment il a ete fabrique et surtout aussi au Moyen-Orient. Vous pourrez comprendre pourquoi au Moyen-Orient, Americains et Israeliens sont consideres comme grand et petit satan. Vous y verrez la griffe du KGB et comment tout a ete possible, comment Arafat etait manipule par Ceaucescu et Moscou, pourquoi il y avait 20’000 conseillers militaires du KGB dans l’Egypte de Sadate et comment les Americains, en voulant aider les Roumains dans la culture du mais pour nourrir les Roumains affames se sont fait voler la quasi totalite de leurs technologies militaires par Moscou. Sans avoir lu ces bouquins, vous ne connaitrez pas une des raisons majeures de ce qui se joue aujourd’hui et pourquoi le Monde semble fou et intoxique. En passant, une interview d’un autre transfuge sovietique encore ne peut pas faire de mal. On peut comprendre comment les islamistes ont utilise le trou beant laisses par les communistes et le KGB pour entrer chez nous, les idiots-utiles etant les memes dans les 2 cas. http://www.dailymotion.com/video/x32cxf_yuri-bezmenov

    Répondre
  88. Anonyme

    13/05/2009

    Désolé si mes "invèstigations ,ne procèdent pas de la meme manière .

    Aujourd’hui,je chèrche ou est le fric et ses puissants manipulateurs.

    (Cette orientation ,m’est venue a la suite de lèctures particulièrement réalistes )

    Je vois donc que les états,ne sont plus que de vieilles  étiquettes jaunies  qui ne trompent plus que ceux que cela arrange,et quelques  croyants largués(primitifs furieux ) ?

    Autrefois, les douanes devaient sèrvir d’autres intérets je penses ,mais je n’ai pas encore bien saisi  toute la combine .

    Avec la mondialisation, je penses que "la notion d’états "doit faire place a autre chose ?

    Je penses aux banques" intèrnationales "qui sèrvent de repèrs a tous les commèrces sans distinction de nature , et par extention de "nation " du fric "sans odeur "?

    Un pivot du commèrce et des banques ,a mon avis, repose autant sur les échanges naturels que sur les commèrces clandèstins hautement rentables et hors taxe,mais protégés par des lois prohibitives ?.Le fric vat ou il veut et peut alimenter n’importe quellle industrie ,qu’elle soit légale ou "intèrdite "ou n’importe quelleagence de "sécurité /renseignement "?

    Qui pourrait bien mieux défendre les intérets banquaires que le fric qui achète tout ?

    Comme dans la vie, c’est tout le temps chacun pour sa peau,il convient peut etre a  mon avis de ne pas s’attarder sur les illusions "de légalité "?

    Répondre
  89. sas

    13/05/2009

    A pierre….outre que nous connaissaons tous le nom de la face noir des etats unis …obama

    Il devrait ettre évident à tous et toutes….que l occident est le spécialiste mondial de l apparat de démocratie….que les découvertes de DE GAULLE sont depuis rélayées et confirmées….les élections sont une mystification générale, la dualité et la concurrence est faussé systématiquement par des lois scélérates et dyscriminatoires….il y a même dans nos propres démocraties des MILLIONS D ELECTEURS qui ne sont pas et jamais représentées alotrs que des ultraminorités ont des députés et autres sénateurs….

    Que depuis la révolution….l’armée secrete de francs maçons qui représentait selon les propos du mtre GLUGLIEMI….les 2/3 de chaque parti, tiers etat,clergé et noblesse….aujourd hui c’est encore le cas

    En martinique…..la grève a été initiée par le prefet fm et des retraités de la fonction public education nationale locale truffé par la maçonnerie…les mots du mouvement sociale sont éminament maçonique: ATELIER,ETAT GENERAUX,NOUVEL ORDRE ECONOMIQUE…..tous les présidents d atelier sont des francs maçons bon teint …..DONC IL Y A ACCAPAREMENT DU DEBAT ET NOYAUTAGE DU PROPOS

    Les américains avec guentanamo, l operation irakiene hors otan ou en serbie…..ont fait démonstration qu ils n appliquent le droit ,la loi et les vertus républicaines…..qu à la carte

    D ailleurs dès lors que le droit devienen trop précis ou contraignant : TPI (tribunal penal international) ils ne l acceptent pas…..usa et israel en tête

    …..les lois et les contraintes ne sont donc en fait que pour les cons, la pietailles,les profanes et les dictateurs africians…..ca c’est sure et certain…..et ca commence à se voir

    Loccident est totalement discrédité, les mots libertés et démlocratie chez eux…ne valent pas plus que le mot honneur et courage dans la bouche de nos politiques….

    A durban , c’etait une démonstration et une prise de conscience collective de ce fait qui est maintenant acquit…..

    sas

    Répondre
  90. grepon

    13/05/2009

    "Et je doute que la CIA soit devenue une assemblée d’angelots…"    ==>  ROFLOL  Alors vous avez rate 30 ans d’histoire environs.   La Defense Intelligence Agency est efficace encore, mais le CIA est d’un ridicule…

    Pour ce qui en est de la creation de, ou des aides aux, dictatures exterieures, La France l’a toujours fait pour des raisons d’etat, full stop.   Ce qui est un contraste noir et blanc avec les agissements des Etats-Unis.   Les Etats-Unis ont fait de meme dans l’interet de l’humanite dans son entier, car l’humain est mieux quand il est libre.  Voyez, le communisme a ete une sorte de dictature totalitaire qui a pu consommee la planete entierement.   Aujourhui nous avons en face un secte politico-spirituelle totalitaire modiale qui bouffe l"Europe, et qui n’est pas loin d’obtenir des armes nucleaires(ils sont a 100km du capital de Pakistan, et le programme nucleaire d’Iran va tres bien).   Il faut faire des calculs penibles pays par pays quoi faire pour minimiser la progression de ce Mal liberticide.  Parfois la meillieur choix sera d’aider, ou supporter l’existence de, dictatures quand ca aide a s’opposer a la progression du Mal.  Au moment ou la dictature n’est plus utile, on se reposition rapidement pour l’opposer au mieux.    Pour la France les dictatures sont utiles pour faire du business la ou le reste du monde avance n’acceptent pas l’odeur de mort.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)