La France ne doit pas s’aligner sur l’OTAN !

Posté le avril 19, 2016, 10:48
5 mins

Je ne partage pas du tout l’analyse de Mme Joslain sur la Russie (n° 1039). Selon elle, l’Europe de l’Est et du Nord serait menacée par le réarmement russe. Elle parle aussi d’« agression territoriale supplémentaire ».

Visiblement, pour l’empire américain et ses toutous européens, la guerre froide continue.

Revenons un peu en arrière.

En septembre 1990, les conditions de la réunification allemande stipulaient que l’OTAN ne devait pas se déployer sur le territoire de l’ex RDA.

Après la chute de l’URSS, les États-Unis et leurs alliés de l’OTAN ont décidé de s’étendre vers les pays de l’est.

Au début des années 90, survint l’éclatement de la Yougoslavie, éclatement programmé avec une forte implication de facteurs étrangers (allemands et américains sur le plan diplomatique et militaire ; financier avec les pétro-monarchies arabes) avec pour résultats la création de deux États musulmans, la Bos­nie et le Kosovo.

Et, en prime, pour les Améri­cains, la base de Bondtseel (7 000 hommes), cœur d’un dispositif englobant 4 bases en Roumanie et 2 en Bulgarie.

Sans doute pour dissuader d’une probable agression soviétique (pardon, russe) !

Poursuivons avec le dossier ukrainien, véritable coup d’État. Que faisait le n° 2 de la CIA à Kiev à ce moment-là ?

La « révolution orange » avait déjà été financée par l’abominable M. Soros, véritable bailleur de fond de tous les mouvements subversifs de la planète (comme par exemple les « no borders »), il est aussi le principal soutien financier de la candidate bobo à la Maison Blanche.

Si Hillary Clinton est élue, elle sera le jouet de ce vieillard assoiffé de profit. ça nous promet pas mal de tensions diplomatiques avec la Russie et d’autres pays insoumis comme la Hongrie. Fermons la parenthèse sur ce triste sire…

Si l’OTAN s’installe en Ukraine, il s’agira d’un véritable casus belli vis-à-vis de la Russie. Imaginons la tête des Américains, si l’armée russe s’installait sur les ri­ves du Rio Grande.

En fait, depuis la fin de l’URSS, les Américains n’ont cessé de pousser leurs pions et de jeter de l’huile sur le feu en provoquant la Russie.

Dans quel but ?

En résumé, on ne peut trouver la réponse dans aucune agression de Poutine.

Bien au contraire, après les odieux attentats du 11 septembre, il avait proposé aux États-Unis et aux Européens une alliance contre le terrorisme islamiste alliance rejetée avec mépris.

Et, contrairement à la propagande occidentale, il se désintéresse de cette Europe américanisée et soumise à l’invasion migratoire. Il observe avec un petit sourire narquois notre décadence et tourne désormais son regard ailleurs, vers l’est.

Avec le Biélorusse Loukachenko et le Kazakh Nazarbaïev, ils ont jeté ensemble les bases d’un grand bloc eurasiatique et se rapprochent de la Chine, de l’Inde et de l’Iran. Alors, vous pensez bien que Poutine se mo­que complètement de nous !

Je précise que je ne suis pas un sympathisant européen de Vladimir Poutine. Je ne suis ni anti-américain, ni pro-russe. Je me contente d’être pro-français, mais je suis lucide et il me semble que l’Europe n’a rien à gagner en se fâchant avec la Russie, ni en s’attelant au char américain qui joue un dangereux double jeu avec les monarchies du golfe et avec la Turquie du sultan Erdogan qu’il voudrait nous imposer dans l’Union européenne…

10 réponses à l'article : La France ne doit pas s’aligner sur l’OTAN !

  1. Blaise

    06/05/2016

    Les USA sont une puissance de destruction et de subversion. Naguère, ils établissaient des régimes fascistes en Grèce et dans différents pays d’Amérique Latine, et avaient soudoyé une armée secrète en Italie pour essayer d’en faire une république bananière. Plus récemment, ils ont armé et financé les Talibans en Afghanistan, puis bombardé les Serbes, à la fois militairement et par leurs organes de diffamation; et instauré des républiques islamiques en Europe, avec pour effet des pogroms anti-chrétiens au Kosovo en 2004. Outre le soutien à des « printemps arabes » comme celui qui a conduit à des persécutions massives des chrétiens coptes d’Egypte, ils ont délibérément laissé s’établir et se renforcer l’EI, probablement avec l’arrière-pensée de radicaliser l’Asie Centrale et d’ouvrir un 2ème front à l’est de la Russie. En outre, c’est eux qui ont déclaré la guerre à la Syrie en 2001, avec force diffamation anti-Assad, et les conséquences catastrophiques que l’on sait. La propagande anti-Poutine fait partie des bombardements idéologiques de cette entité maléfique.

    Répondre
  2. Alain

    21/04/2016

    Sorros a rejoint les républicains

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      21/04/2016

      et quand bien même cela serait vrai, qu’ est ce que cela changerait à sa dangerosité ?

      Répondre
  3. Jaures

    20/04/2016

    « C’est un Poutine qu’il nous faudrait » dit Marquais.
    Etrange. Ceux qui vilipendent Hollande en montrant l’état de la France, que diraient-ils si nous étions dans la situation économique (récession de plus de 4%, inflation 11%, taux de pauvreté,…) et morale (GPA, taux de criminalité, corruption, alcoolisme,…) de la Russie ?

    Répondre
  4. Marquais

    20/04/2016

    C’est un Poutine qu’il nous faudrait, sans aucun doute !
    D »ailleurs . je l’ai invité à venir s’installer à l(Elysée mais il a refusé quand il a su que Chichi et Borloo avaient vidé la cave à vin .
    Voyez à quoi tient la détresse d »un peuple!

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    19/04/2016

    Monsieur Hamel commet une erreur fondamentale : non  » Mr Soros n’ est pas un vieillard assoiffé d’ argent  » c’ est un  » messie  » assoiffé de pouvoir … comme l’ avait été N. Rothschild

    d’ autre part il est difficile de dire quel sera l’ avenir proche de la Russie après les élections de cet automne : vraisemblablement plus de … libéralisme, ce qui profitera surtout à … la Chine, les Européens ( à quelques rares exceptions c.f. infra ) se maintenant toujours sous le  » joug  » américain et en premiers les Allemands, encore que cela commence à bouger dans les brancards dans ce pays comme en … Pologne ou en Tchéquie

    N.B. c’ est fou ce que les Italiens font comme efforts présentement pour pénétrer le marché russe et … iranien ( son allié )

    Répondre
  6. Claude roland

    19/04/2016

    Je partage une grosse partie de ce point de vue de L. Hamel dont il faut connaître les soubassements, sinon, on reste encore avec cette idée de l’URSS.
    Les sionistes de la haute finance internationale (dont Soros) qui manipulent les USA et de nombreux pays (dont la France) à coup de $ ont un plan pour contrôler toute la planète, et Poutine leur résiste. Ils sont prêts à déclencher une guerre mondiale pour le faire plier. Reste que Poutine est le défenseur du dernier empire chrétien au monde.

    Répondre
  7. Jaures

    19/04/2016

    Bien sûr ! C’est à cause de la CIA que la Russie a annexé la Crimée !

    Répondre
    • R. Ed.

      19/04/2016

      Tu marches à côté de tes pompes

      Répondre
  8. Jacky Social

    19/04/2016

    Quelle meconnaissance de la Russie!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)