La Palestine copie le Vatican à l’ONU

Posté le décembre 06, 2012, 5:30
3 mins

L’un des deux « gouvernements » palestiniens est désormais « observateur permanent » à l’ONU.

Ce statut nous est présenté comme identique à celui du Vatican. Voire … D’abord, ce n’est pas la Cité du Vatican qui est invitée dans les univers diplomatiques, mais le « Saint-Siège ». Sans doute, les 44 hectares autour du tombeau de Pierre fondent la réalité d’une souveraineté territoriale. Un quartier de Rome n’a pas qualité pour exprimer la sagesse millénaire de l’Eglise catholique.

Et les Palestiniens sont bien dotés de murs comparables à ceux qui entourent le Vatican : des murs qu’ils n’ont pas eu à payer … et qui ne sont pas des frontières reconnues, même par Israël qui les a construits ! Le gouvernement de Tel Aviv peut, du reste, se montrer plus satisfait qu’il ne le déclare : la bande de Gaza, avec ses rampes de missiles, n’est pas « observateur » à l’ONU. Les problèmes ne font que commencer pour Mahmoud Abbas, car il va devoir jeter le masque à l’occasion de toutes sortes de rencontres.

C’est à croire que Tsahal inspire le Hamas : les missiles qui ont raté Jérusalem ont valeur de blasphème. Qu’en serait-il si l’un de ces projectiles avait frappé l’Esplanade des Mosquées ? L’autre autorité palestinienne vient d’autoriser l’exhumation de Yasser Arafat, contre la loi du repos des morts … Principe contre principe, si ces territoires étaient … frontaliers, la guerre ouverte serait déclarée.

Le Saint-Siège n’avait été invité à la SDN. Participer à l’ONU a une toute autre portée. S’est posée aussitôt la question du droit de vote : le pape ne peut pas « voter la guerre ». Il faudrait alors qu’il y participe. C’est ainsi qu’il a quitté l’OSCE, issue des Accords d’Helsinki, pour ne pas devenir belligérant. Et puis, il y a la question de la cotisation … un « Observateur » en est dispensé, comme le fut l’Autriche pendant quelques années, après le départ des troupes d’occupation.

Ce statut sur mesures a un inventeur : feu l’avocat Jean Violet, qui a lui-même tenu ce poste en plusieurs occasions. Il eut aussi un rôle considérable pour la France : son patron « Pierre Nord », le colonel Brouillard, l’a décrit dans un roman vérité « Pas de scandale à l’ONU ». Une expression difficile à reprendre maintenant qu’une Palestine terroriste et corrompue vibrionne dans les couloirs du « Machin ».

Damoclès

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

6 réponses à l'article : La Palestine copie le Vatican à l’ONU

  1. AZ

    10 décembre 2012

    Quinctius Cincinnatus

    – Je me plaçais simplement du point de vue des Britanniques. Vu du côté des Palestiniens, c’est autre chose.

    – Cela dit, ma remarque reste valable pour toutes les luttes de libération nationale, contre des métropoles européennes des années 1940 à 1970. Et bien entendu, de la lutte des Vietnamiens contre les Américains des années 1963 à 1975.

    Répondre
  2. AZ

    8 décembre 2012

    Quinctius Cincinnatus

    – Si on ne se méprend pas sur le sens de vos propos, vous considérez donc comme illégale, voire illégitime, l’action des FFI et FTP contre l’occupant allemand ?

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    8 décembre 2012

    la Palestine et le Vatican ont une autre chose en commun :

    “combien de divisions ? “***

    *** signé Joseph STALINE

    Répondre
  4. AZ

    7 décembre 2012

    – “Terroriste” est le nom donné à tous les mouvements de résistance à un pouvoir oppresseur.

    – Durant la dernière guerre, les FFI et FTP étaient qualifiés de terroristes par les Allemands et le gouvernement de Vichy.

    – Durant les guerres d’indépendance coloniale, tous les mouvements de libération furent qualifiés de terroristes par les puissances occupantes : France, Angleterre, Portugal. Au Tibet, les réfractaires à l’occupation chinoise sont qualifiés de terroristes.

    – Et, durant le mandat du Royaume-Uni sur la Palestine, les mouvements de libération juifs furent qualifiés de terroristes…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      8 décembre 2012

      selon les lois de la guerre ( Genève ) lorsque la paix ou un armistice a (ont ) été signé(s) un franc-tireur est passible d’être exécuté … c’est le risque à courir

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      9 décembre 2012

      de quelle ” libération ” parlez vous ?
      pourquoi ne pas dire les évènements comme ils ont été : la spoliation des terres et des maisons palestiniennes par des Juifs du Bund venus d’Europe Centrale et de Russie ?

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)