La politique d’ingérence de la France : un revers diplomatique ?

Posté le janvier 18, 2013, 2:59
3 mins

Le Cercle de Flore organise, le samedi 19 janvier 2013, un colloque sur « La politique d’ingérence de la France : un revers diplomatique ? ».

Il se déroulera sous la présidence de S.A.R. le prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme, avec notamment la participation de :

–       Somar Al Assad, Géopoliticien, cousin du Président syrien Bachar Al Assad ;

–       Michèle Guillaume-Hofnung, professeur à l’Université de Paris XI, médiatrice ;

–       Elie Hatem, avocat à la cour, enseignant à la faculté libre de droit, d’économie de Paris, membre du comité directeur de l’Action française ;

–       Anne-Marie Lizin, présidente d’honneur du Sénat de Belgique et vice-présidente de l’Assemblée plénière de l’OSCE ;

–       Olivier Perceval, Secrétaire Général de l’Action française ;

–       Philippe de Saint Robert, écrivain, ancien Commissaire Général à la langue française ;

–       Gérard de Villiers, écrivain et journaliste.

 

Ingérence et Politique étrangère : Où va la République ?

La France n’a plus de politique étrangère. Celle-ci est dictée par les maîtres de l’Empire auxquels nos dirigeants on fait allégeance depuis longtemps avec une accélération spectaculaire en matière de veulerie depuis Sarkozy et peut-être un degré supplémentaire encore avec Hollande.

La justification de l’intervention de la France au Mali est symptomatique de l’état d’esprit qui préside à cette décision.

Selon le « président normal » ce n’est pas pour les intérêts fondamentaux de la France que nous envoyons nos soldats, mais pour sauver la démocratie (au Mali ?) et le peuple malien.

Défendre les intérêts fondamentaux de la France devient honteux. L’élu des Français indique ainsi à son peuple qu’il n’est pas là pour défendre ses intérêts, mais la démocratie dans le monde, c’est du reste la feuille de route donnée au ministre des Affaires étrangères.

Ainsi nos dirigeants ne réagissent-ils plus qu’aux coups de sifflet des leaders du mondialisme libéral.

La tentative de mise à mort internationale de la Syrie à laquelle la République française apporte sa contribution en est la démonstration la plus éclatante.

VENEZ NOMBREUX

Samedi 19 janvier 2013, de 14h 30 à 18h00 sur la péniche : « le Blues Café », Quai de Bercy Aval (rive droite)-75012 Paris

Tarif normal 5€. Etudiants, Lycéens, chômeurs : 2€

Parking à proximité, station RER : gare de Lyon/métro : Bercy_ au pied du pont de Bercy, en face du ministère des finances.

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

6 réponses à l'article : La politique d’ingérence de la France : un revers diplomatique ?

  1. isocrate

    20/01/2013

    Il y a bien longtemps que la politique extérieure de la France n’a eu un tel éclat. La France vient de réaliser un coup de maître en s’affirmant comme unique défenseur de la liberté contre les terroristes dans le conflit Malien. L’Afrique noire francophone n’a jamais été aussi admirative de la France . C’est ce qui fait pâlir de rage nos « alliés » européens qui soutiennent du bout des lèvres notre magnifique initiative. Vive l’Armée française libératrice des peuples opprimés d’Afrique! A bas les traitres, alliés objectifs du terrorisme!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      21/01/2013

      @ Isocrate ou Déroulède ?

      cherchez la différence !

      Répondre
  2. Anton

    18/01/2013

    Bien sur que la diplomatie Française navigue à vue!

    Ensuite on fait au mali, ce que l’on reproche aux Israéliens.
    Alors que l’on y combat les mêmes islamistes qu’Israël chez eux.
    Comment peut-on condamner une nation qui combat pour sa survie, alors que l’on va défendre une nation à plusieurs milliers de kilomètres, tout en laissant les français sans défense contre ce même islamisme.

    Répondre
    • JEAN PN

      19/01/2013

      Il est impossible, pour plusieurs raisons, qu’Hollande gagne la guerre au Mali. Alors il devrait vite venir sauver la France avant qu’elle ne devienne musulmane !!! Mais … et que font les gaullistes pour sauver la France ???…

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19/01/2013

      il semblerait bien à vous lire que vous n’ayez jamais entendu parler des lobbies … ( sic )
      et ce n’est certainement pas, ni à l’E.N.A. ni à l’I.E.P..P. qu’on apprend la real-politik !
      si vous ajoutez à ces nuisances françaises les  » directives  » morales de Bruxelles et les  » oukases  » américaines via la voix de l’O.T A N vous avez le résultat que vous pouvez observer présentement
      c’est bien pour cela que la Russie ( celle de Poutine en tout cas ) se méfie des uns comme des autres … comme d’une peste ( pire que brune )

      Répondre
    • JEAN PN

      20/01/2013

      Entièrement d’accord !!!

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)