La politique expansionniste de la Chine

Posté le 15 janvier , 2019, 2:31
2 mins

La politique extérieure de la Chine actuelle est en continuité parfaite avec celle de l’ex « Empire du milieu » : vaincre sans avoir à livrer bataille, en occupant préventivement tous les espaces tenus par ses adversaires potentiels.

Mon précédent article sur le sujet concernait le Pacifique. et la Méditerranée.

Dans celui-ci, je voudrais décrire ce qu’il en est dans une partie de l’océan Atlantique.

Pendant presque tout le siècle dernier, la Chine voyait nombre de ses habitants s’y disperser par nécessité.

Depuis qu’elle a comblé son retard scientifique et technique, grâce à la place qui lui a été consentie dans l’économie mondiale par les instances internationales, elle en fait une armée de chevaux de Troie potentiels en cas de conflit guerrier – mais aussi, actuellement, pour influencer la politique internationale de ces pays dans un sens qui lui soit favorable.

Les médias n’ont pas fait le rapprochement, à ma connaissance, entre le changement politique des opinions publiques en Amérique du Sud (et les petits États des Caraïbes moins à gauche que précédemment) et la présence sur leurs côtes d’un navire-hôpital chinois en permanence dans la zone.

Ce navire reçoit gratuitement à son bord des malades, graves ou non, de ces pays.

Cela lui permettrait dans le même temps de nouer des relations occultes avec le monde politique de ces pays, jusqu’ici orientés très à gauche.

Selon certaines sources, des sommes très importantes sont versées aux gouvernements de ces pays, ce qui expliquerait ce changement.

Nous pouvons espérer que notre marine, présente aussi dans cette zone, soit bien dotée de tous les moyens qui lui sont nécessaires pour savoir ce qu’il en est.

Répondre

  • (pas publié)