La propagande médiatique sur la Syrie

Posté le décembre 29, 2016, 9:36
6 mins

Il n’y a probablement aucun journaliste français dans Alep. Mais, apparemment, nous ne manquons pas d’informations, qui vont toutes dans le même sens, et qui tendent à nous montrer que le dictateur syrien et ses alliés russes et iraniens ont décidé de « génocider » le peuple syrien.

Les sources ? D’abord et avant tout, « l’Observatoire syrien des droits de l’homme », dont on se garde bien de rappeler que c’est une émanation directe des rebelles anti-Assad, installée à Londres.

L’appellation entretient un flou flatteur et trompeur qui « fait » ONU, et émeut naturellement les médias qui se pensent représentatifs du peuple français porteur des espoirs de toute l’humanité souffrante.

Il y a aussi quelques « casques blancs », sortis de la mouvance rebelle et pas de la croix rouge ; mais la couleur évoque une neutralité bienveillante et sympathique qui entraîne l’adhésion.

Il y a, enfin, de l’autre côté, la propagande du « régime ».

Évidemment, si on était réaliste et honnête, on pourrait au moins admettre que tous ces gens-là ont de mauvaises raisons de donner des événements une vision partiale.

On devrait en tenir compte et faire la part des choses.

Mais nos médias ont choisi de croire que l’unique méchant, c’est « Bachar qui massacre son peuple ».

Il doit pourtant bien y avoir une partie de la population qui le soutient, non ? Sinon, ce serait réglé depuis longtemps.

Dans toute cette affaire, la majorité de la presse se comporte comme la Pravda de l’époque soviétique. Le 14 décembre, enfin, mais sur une chaîne d’info marginale (Radio classique), j’ai entendu que les rebelles retranchés dans leur réduit empêchaient la population de partir, de peur de perdre leur bouclier.

Ce qui est une évidence depuis le début. Qui avait intérêt à garder la population au milieu des combats ? Pas le « régime » qui aurait eu les mains libres et n’aurait pas été montré du doigt à l’opinion internationale ; mais les rebelles qui auraient perdu leur bouclier.

Daech partout, et d’abord à Mossoul (mais, là, curieusement notre presse n’en parle pas) et en Libye, le Hamas à Gaza, et ces rebelles soi-disant modérés, tous agissent de la même façon.

Installez un canon sur le toit d’un hôpital et, ou bien l’adversaire hésitera à tirer, ou bien, s’il le fait quand même, on pourra attirer l’attention du monde sur sa barbarie. Et ça marche bien auprès de nos journalistes.

Nous sommes revenus au beau temps du bourrage de crâne lors de l’invasion communiste du sud-est asiatique.

Souvenez-vous des commentaires enthousiastes lors de la « libération » du Cambodge par les Khmers rouges – par les mêmes journaux et les stations de radio du service public.

Cette information biaisée est à l’image de la classe dirigeante française.

C’est la rage hystérique et impuissante qui inspire notre diplomatie.

Après, il n’y a guère, le « bon boulot » fait par Al Nosra (M. Fabius), et le déni du droit de vivre pour Bachar El Assad (le même), on a maintenant l’assassin Pou­tine (M. Ayrault), dont « les crimes devront bien un jour être jugés par le tribunal international ».

Hier, pour demander la création d’un couloir pour l’évacuation de la population d’Alep-Est, notre président lançait un vibrant « ultimatum humanitaire ».

Toujours aussi inspiré, celui-là !

Quand on lance un ultimatum, il faut avoir un gros bâton à sa disposition. Où est le nôtre ? Pauvre armée, raclée jusqu’à l’os depuis 25 ans par des chefs irresponsables, éparpillée en confettis sur presque toute la planète !

Le roi est nu et ne le sait pas.

Est-on devenu fou dans ce pays ?

En aurait-on les moyens, irions-nous faire tuer des Français dans un pays étranger que ses jeunes hommes renoncent à défendre pour fuir et se réfugier chez nous ?
 
L’émotion devant les victimes civiles est légitime, mais c’est malheureusement inévitable et habituel, chaque fois que les affrontements se déroulent au milieu de la population. 

Personnellement, je considère comme une bonne nouvelle que Alep soit reconquise par l’armée syrienne et ses alliés.

Ils sont les ennemis de Daech, donc nos partenaires de fait dans ce combat. Les ennemis de mes ennemis sont mes amis – en tous cas maintenant, et c’est la priorité.

24 réponses à l'article : La propagande médiatique sur la Syrie

  1. Janvier

    31/12/2016

    @quinctius
    Sur la réunion à huis-clos du Conseil de sécurité de l’ONU, vais essayer retrouver video
    Il est fait mention de 14, ai compte 11.
    Mais il semble (à retrouver) que 21 frenchies sur 121.
    Le contradictoire et grave :
    Une version affirme que les officiers de l’OTAN auraient quitté le territoire avec les terroristes et leurs familles
    Une connerie sans nom si avéré
    Vais retrouver liens et j’envoie sans me préoccuper des contradictions d’ici demain soir
    Je ne puis croire qu’une décision imbéciles ait pu être prise.
    Mais peut-être ?
    Salute et Pace, l’ami
    Et bon réveillon

    Répondre
  2. Janvier

    30/12/2016

    Pas pu poster références assassinat haut-fonctionnaire de l’OTAN
    Aller sur Guerrecivileeneurope
    Les sources sont en bas d’article
    Aller sur journal La Meuse : la famille ne croit pas au suicide
    L’un de ses proches, ds les commentaires , dit impossible.

    Répondre
  3. druant philippe

    29/12/2016

    @janvier :

    « Sa réthorique est « museler » »

    j’ écrirais plutôt sa rhétorique est « muzzelée » vu leur lèche babouchisme ignoble !

    salutations patriotiques

    Répondre
  4. C.B.

    29/12/2016

    « « l’Observatoire syrien des droits de l’homme », dont on se garde bien de rappeler que c’est une émanation directe des rebelles anti-Assad, installée à Londres. »
    On aimerait bien en savoir davantage sur cet « observatoire ».
    Il se dit qu’il est composé en tout et pour tout d’UNE SEULE personne, qui se contente d’observer de fort loin mais ne se risque pas sur le terrain.

    Répondre
    • Janvier

      29/12/2016

      @CB. Oui , ca on le sait, et Mainstream fait ds la discrétion depuis 15 jours
      Vous, d’autres, bougez ?

      Répondre
    • Janvier

      29/12/2016

      @ CB , on souhaite pas en savoir plus, pourquoi ? On sait ,
      La seule question : nous , je dis Nous, représentons quoi ?
      Si 91% vomissent sur mainstream ? ?
      Éclairons tant que nous le pouvons encore
      Le gouvernorat frenchie vient d’accorder le « nettoyage @ du net a des stes américaines
      Merkel, C aux States , met en place un Ministere de la Vérité
      Oups ???
      Je vous le dis , vous ne nous aurez pas et va fanculo
      Ouais, pas très poli
      Mais illustre bien
      On sent un vent de panique chez l’ennemi
      Sa réthorique est « museler »
      1 on lui donne pas
      2- in se lève de ville en ville
      Salut et fraternité

      Répondre
  5. Le Ket

    29/12/2016

    La situation en Syrie ressemble -dès l’origine- à une véritable « salade russe ».

    Des intérêts économico-financiers (pipelines pour le gaz et le pétrole) s’emmêlent avec des confrontations politiques et compliqués par les communautarismes religieux.

    Lors de 3 visites à Damas, en octobre et décembre 2014 puis en juin 2015, j’ai constaté que tous les intervenants étaient sur place et se rencontraient aux bars des hôtels internationaux…tout ce petit monde des « services » se côtoyait hypocritement.

    Ce n’est pas demain , ni en 2017 que cesseront les conflits qui opposent des dizaines de milices entre-elles pour des motifs aussi variés que localement justifiés, chacune d’entre elles soutenue par des états étrangers.

    Répondre
  6. Jaures

    29/12/2016

    « Il doit pourtant bien y avoir une partie de la population qui le soutient, non ? Sinon, ce serait réglé depuis longtemps. »
    Evidemment ! Mais cette partie de la population ne doit pas être si importante puisque sans le soutien des Russes et des milices iraniennes, Alep n’aurait pas été reconquise.

    « Personnellement, je considère comme une bonne nouvelle que Alep soit reconquise par l’armée syrienne et ses alliés. »
    Ce qui compte, au final, n’est-ce pas l’avis de la population ?
    Si c’est le cas, on va voir revenir en masse les réfugiés Syriens dans leur pays, au moins ceux parqués dans des camps de fortune par millions au Liban, en Jordanie ou en Turquie.
    Si ceux-ci préfèrent encore la précarité de cette situation à l’accueil que leur réservent leurs libérateurs Iraniens et Russes, R.Dubois reviendra-t-il sur ses considérations toute personnelles ?

    Répondre
    • Oxydent75

      29/12/2016

      @Jaurès
      Du fond de votre doxa gauchiste, pro-jihadiste en l’occurrence, vous persistez à nier l’évidence d’une LIBERATION d’Alep-Est.
      Prenez la peine d’écouter ceux qui, aujourd’hui, condamnent cette occupation comme ayant été celle de la barbarie islamiste que vous avez essayé, en vain, de nous vendre pour une « armée rebelle ».
      AVIS D’EXPERT : https://youtu.be/BYlzZ6VKMkA
      Par ailleurs, rien ne nous interdit de penser que bon nombre de ces refugiés Syriens reviendront dans leur pays LIBERE.
      On peut comprendre votre amertume, vous qui tentiez, comme votre guide Hollande, de nous convaincre de rejeter Poutine et Assad. Faites comme votre pseudo-Président : faites autre chose en 2017 !

      Répondre
      • Jaures

        29/12/2016

        Oxydent, contrairement à d’autres, je ne prétends pas détenir la vérité sur une situation lointaine et complexe.
        Ce qui est incontestable c’est que Bachar n’a pu conquérir Alep que grâce à l’armée russe et les milices iraniennes.
        Si les Syriens reviennent en masse dans leur pays « libéré » et reconstruisent leur ville dans l’enthousiasme, c’est que vous aurez eu raison.
        S’ils sont réticents à revenir et si Russes et Iraniens cogèrent finalement le pays pour une minorité, le débat demeurera ouvert.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        29/12/2016

        à @ Oxydent 75

        comme Hollande il n’ est apte à rien ! alors lui conseiller de faire autre chose en 2017 … quoi donc ?

        Répondre
        • Oxydent75

          29/12/2016

          @quinctius
          Travailler par exemple

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            30/12/2016

            comme Hollande il a déjà appris ne pas le faire … autre chose alors ? gérant d’ une base de données  » expurgées  » ? concepteur de grilles de lecture ? tiens ! permanent rue de Solferino en charge de la broyeuse !

          • Boutté

            30/12/2016

            ou se faire fonctionnaire ?

          • quinctius cincinnatus

            31/12/2016

            à @ boutté

            vous voulez pour lui une fin précoce et horrible : Fillon veut les mettre … véritablement au travail, les fonctionnaires !

    • C.B.

      29/12/2016

      L’avis de la population, Jaures, il a été formulé de façon très explicite, mais ces vidéos d’amateurs ne sont absolument pas relayées par les médias mainstream occidentaux, qui, bien plus que pour le déferlement khmer rouge à Phnom-penh, seraient en droit de titrer « les Alepois accueillent avec joie leurs libérateurs ».
      Il semble que les Syriens, surtout ceux qui ne sont pas musulmans, ont été peu favorisés par des visas pour venir en France, et que pour beaucoup, ils ne se soient guère éloignés de leur territoire.
      Visiblement, l’Occident n’a rien compris au film; d’ailleurs pour le dernier épisode du feuilleton, ceux qui sont vraiment investis dans la libération de la Syrie des ultra-musulmans n’ ont invité à la projection ni l’Oncle Sam ni la Bande européiste…

      Répondre
      • Jaures

        31/12/2016

        C.B, je ne fie guère aux vidéos d’où qu’elles viennent (d’ailleurs, les Russes disent que celles qui ne leur sont pas favorables sont truquées).
        Nous verrons ce qu’il en est des millions de Syriens exilés et des millions d’autres déplacés. Nous verrons s’ils retournent dans leur pays dans la liesse accueilli avec enthousiasme par leurs « libérateurs ».
        Je m’étonne d’ailleurs qu’on loue ici des troupes « libératrices » telles que les milices chiites financées par l’Iran.
        Quant aux chrétiens d’Orient, pardonnez-moi mais les pays qui proclament leurs racines chrétiennes ne se sont pas précipités pour les accueillir ou même leur venir en aide. La plupart sont en Jordanie ou auprès des Kurdes avec lesquels ils combattent Daech.

        Répondre
    • Boutté

      30/12/2016

      Il va préalablement déminer les rares maisons habitables qui étaient occupées par les terroristes de toutes sectes et en construire des milliers d’autres pour espérer le retour des familles évacuées . Pour les déserteurs , ils préfèrent venir en Europe chercher du « confort » et ne feront éventuellement venir les leurs que si la soupe est bonne . Coluche est un entrepreneur à la réussite obligatoire et un aspirateur fort efficace .

      Répondre
  7. Janvier

    29/12/2016

    Pour les officiers capturés, à la libération d’Alep, réunion du Conseil de sécurité de l’ONU à huis-clos où le représentant de la Russie a exposé le probleme crûment.
    Nous, on est Francais , on veut savoir.
    La Convention de Genève interdit la publication des noms, matricules , photos
    Mais, si le gouvernorat Francais ne se désolidarise pas de ces gens, c’est un aveu terrible
    Oups , c’est pas le dormant Ayrault qui va résoudre
    Si « la France » se désolidarise, ce sera une leçon pour les soldats et officiers français . On n’obéit pas à n’importe quel ordre de sa hiérarchie .
    On a pas absout les nazis qui plaidaient « je n’ai fait qu’obéir aux ordres « .
    Qu’en pensez-vous ?

    Répondre
  8. Janvier

    29/12/2016

    Pardon pour les fautes de frappes
    « Dimitri??? » La phrase est : qui font du bon boulot
    (Fabius).

    Répondre
  9. Janvier

    29/12/2016

    Bien vu er bien dit.
    2 questions :
    1- 121 officiers de l’OTAN appartenant à leurs armées régulières respectives , qui coordonnaient les actions d’Al Nusra (les gars qui font Dimitri bon boulot en Syrie)!ont été capturés à la libération d’Alep, dont 21 Francais .
    Que deviennent-ils ?
    Armée régulière mais en appui de mouvements terroristes . On peut supposer que ce sont des traîtres à leur pays.
    Hollande va-t’il en « exiger  » la restitution comme Fabius le fit sans résultat pour les « 8 blancs » faits prisonniers dans les rangs de Boko Haram au Mali ?
    Et contre quoi ??
    2- un cadre de l’OTAN a été missionné pour enquêter sur les mouvements financiers qui abondent les terroristes en Surie.
    Reyrouvé suicide dans sa voiture d’une balle tirer de la main gauche , il est droitier et m’arme ne lui est pas tombée des mains
    Il s’appuyait, pour ses investigations, sur des rapports de classifiés de la CIA qui rapportaient que la France et la Turquie avaient créé des groupes terroristes en Syrie
    La question est : pourquoi l’OTAN lance une enquête sur ce qu’elle sait déjà comme participante ?
    Chantage ?
    Appuyer les rapports CIA par une enquête en bonne et dûe forme ?
    Subsidiairement , pourquoi avoir assassiné ce type ?
    Le résultat est encore pire
    On dirait que tout le monde perd la tête en Occident
    Suite des événements : l’assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara :
    1- n’a pas distendu les liens entre Moscou et Ankara
    2- à fait admettre dans le club des 3, la Turquie pour planifier l’avenir de la Syrie
    3- la Turquie est admise pour l’Irak et l’Afghanistan.
    Donc maintenant,, club des 4 auquel ni les USA et encore moins leurs carpettes , n’ont accès .
    Pour l’enquêteur , cf le journal La Meuse plus divers sites

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      29/12/2016

      d’ où tenez vous ces  » informations  » ? le paragraphe 1 est de loin , pour moi, le plus intéressant puisqu’ il il n’ est pas impossible que sous Fabius de éléments des forces spéciales françaises aient servi d’ instructeurs aux  » rebelles « ; mais en général ils sont … exfiltrés avant que les choses ne se gâtent véritablement

      par contre on est toujours  » sans nouvelles  » du petit-fils du Maréchal Leclerc ***, un  » ingénieur fou de moto extrême  » qui était parti faire un  » raid  » … solitaire dans le désert iranien là justement où se cachent des  » rebelles  » islamiques affiliés à … Al Qaida et comme on n’ a reçu  » officiellement  » aucune demande de rançon on en déduit qu’ il serait plutôt entre les mains des services de la sécurité intérieure iranienne qui n ‘ a rien à envier à celle du … Shah

      *** vous savez ces dynasties militaires ( y compris dans le renseignement )

      Répondre
  10. 29/12/2016

    Le premier qui dit la Vérité, chanson interprétée par Guy Béart, godillot de la gauche bobo s’il en est, qui serait bien marri de vérifier que c’est dans son camp, celui des bien-pensants que celle est le plus maltraitée…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)