La résistible ascension de Barack Obama

Posté le avril 01, 2010, 12:00
9 mins

Pendant la campagne électorale qui a mené Barack Obama à la Maison Blanche, il m’est arrivé de penser que celui-ci ne pouvait pas être élu, et je l’ai écrit. Un homme avec un aussi lourd passé, pensais-je, allait se trouver éliminé : les grands médias américains feraient leur travail d’information, et la baudruche méphitique exploserait en vol.
La réalité a été que les grands médias américains n’ont pas fait leur travail et se sont transformés en organes de propagande. Ils ont contribué à gonfler la baudruche et pas à la faire exploser. Et, malgré son passé, Obama a été élu.

Au moment de l’élection, et au cours des semaines et des mois qui ont suivi, j’ai été l’un des seuls à dire que les Etats-Unis et le monde entraient dans une période très sombre et très dangereuse. On m’a accusé, parfois, d’être excessif. La réalité, là, m’a donné raison, hélas, et a montré que si j’avais été excessif, c’était dans l’optimisme. J’ai dit qu’Obama serait pire que Carter : désormais ce serait faire injure à Jimmy Carter que de le comparer à Barack Obama. Carter était un imbécile. Obama n’est pas très intelligent, mais il compense par le cynisme, l’absence totale de scrupules, un comportement qui frôle le gangstérisme, et un entourage d’exécuteurs de basses oeuvres.

J’ai comparé Obama à un orage ou à une tornade. J’ai dit qu’il se comportait en allié des islamistes. Tout cela se révèle de plus en plus exact, avec une différence : les orages et les tornades passent. Obama me semble désormais prêt à tout faire, je dis bien strictement tout, pour s’incruster, quitte à agir par effraction ou par hold up.
 
Sur un plan intérieur aux Etats-Unis, non seulement Obama se donne pour tâche de briser le dynamisme entrepreneurial américain, de placer graduellement l’économie sous tutelle gouvernementale, de démultiplier l’endettement afin d’aller vers la banqueroute et de placer le pays sous le contrôle d’autres puissances ou d’organisations internationales, mais il entend aussi rendre le plus grand nombre d’Américains possible dépendants du gouvernement afin de pouvoir acheter leurs voix selon les règles les plus sordides du marché politique. Et si cela ne suffit pas, il est prêt à créer de nouveaux Américains par centaines de milliers en régularisant à la hâte des immigrants clandestins et en leur donnant le droit de vote.

Sur le plan extérieur, la doctrine Obama laisse voir de plus en plus clairement ses contours, et consiste à abandonner graduellement les alliés des Etats-Unis, à pratiquer l’apaisement face aux puissances hostiles aux Etats-Unis et au monde occidental, et à affaiblir les systèmes de défense américains pour confier le futur à des instances telles que les Nations Unies.

La loi tout juste promulguée concernant la « réforme de la santé » n’est ce qu’elle prétend être qu’en apparence : c’est, en fait, un instrument destiné à créer une administration publique tentaculaire chargée de placer sous son contrôle seize pour cent du secteur privé, et de mettre sous perfusion et sous surveillance bureaucratique plusieurs dizaines de millions d’Américains. Et la façon dont les votes permettant la promulgation ont été extorqués, contre l’opinion d’une grande majorité du peuple, à la poignée de représentants réticents en dit très long : on peut la trouver grotesque, comme l’ont fait quelques commentateurs à Washington. On peut la trouver infâme aussi, et le mot «infâme» semble tout à fait approprié.

Les déclarations parlant en parallèle, de la poursuite de la recherche de sanctions contre l’Iran ne sont elles-mêmes que de la poudre aux yeux : les comportements en coulisse indiquent tous qu’Obama considère d’ores et déjà la nucléarisation de l’Iran comme une chose accomplie. Et le fait qu’en parallèle, il laisse la Turquie dériver vers l’islam radical, ne s’inquiète plus du tout de ce qui se passe au Soudan, et place Israël dans la position du bouc émissaire coupable de tous les maux en dit long, très long là encore : et là, aucun commentateur à Washington n’emploie le mot « grotesque », même si tous n’emploient pas le mot « infâme ».

Sept mois nous séparent des élections de mi mandat. Ces élections seront les plus décisives de l’histoire américaine. Elles diront si ce que j’appellerais, sur un mode brechtien, la résistible ascension de Barack Obama s’arrêtera là, ou si elle se poursuivra. Ceux qui en Europe trouveraient anodin qu’elle se poursuivre devraient réfléchir. L’Europe va très mal et n’a aucun moyen de se défendre. Si les Etats-Unis devaient tomber, la mort de l’Europe viendrait plus vite, et il n’y aurait aucune issue.

N.B :

Euro 92 et l’Association pour la Liberté Economique et le Progrès Social vous invitent à une conférence de Guy Millière
(La 7e dimension Le nouveau visage du monde après la crise)

Mercredi 7 avril à 19h30
au siège de l’ALEPS :
35, ave Mac-Mahon 75017 Paris
Inscriptions : [email protected]

44 réponses à l'article : La résistible ascension de Barack Obama

  1. fradet

    23/04/2010

    je partage cette analyse…depuis l’élection de cet individu

    Répondre
  2. Anonyme

    22/04/2010

    @ Jaurès

    Les seuls droits fondamentaux sont les droits de liberté, expression, instruction et justice etc… Ce n’est en aucun cas des droits matériels. Pour le matériel l’Homme a le devoir de se battre : "tu gagneras ton pain à la sueur de ton front".

    J’ai appris ceci :

    Avant d’avoir des droits, l’Homme a des devoirs. Et le Travail est le premier devoir de l’Homme.

    Votre humanisme est tout simplement du laxisme. Et manque donc de respect à l’Homme.

    Quand on voit déjà le peu de cas que font les racailles qui trainent dans la rue de la chance formidable qu’il leur est offerte par la France de s’instruire, je me dis que la misère a bon dos pour "excuser" les exactions et la violence haineuse  de certains groupuscules.

    Répondre
  3. Anonyme

    10/04/2010

    Pour des raisons inconnues, deux de mes posts n’ont pas été publiés, pourtant, ils ne contenaient ni grossièretés, ni injures, ni rien de choquant. Bizarre…

    D’autre part, il est impossible de modifier l’avatar.

    Merci de bien vouloir intervenir pour corriger ces contre temps.

    Salutations.

     

    Répondre
  4. grepon

    08/04/2010

    Jaures, votre politique qui transforme desires privees en droits guaranti par l’etat…guaranti quitte a voler le bien de certains pour le donner a autrui…AMENE les penuries que vous deplorez!!!

    Demandez vous pourquoi il y a penurie de logements.   Ben. pour qu’il y ait des logements, quelqun doit les construire.   Les constructeurs doivent vivre aussi, et ne revendent pas leur temps et travaille gratuitement.  Alors, des investisseurs capables de leur payer pour construire doivent exister.   Ces derniers. eux aussi, ont besoin de revenus pour repayer l’investissment, l’entretien du batiment, et repayer le risque qu’ils ont pris a immobiliser les ressources limites dont ils disposent pour investir dans le batiment (au lieu d’autre chose).   Voila maintenant viennent l’etat, les activistes comme vous, les squatteurs, droits de l’hommistes, et saignants du coeur demandant divers droigts pour les locataires qui rendent les attentes de revenus de l’investisseurs trop bas pour recapter leur depenses.    LE RESULTAT EST BIEN SUR UN RALENTISSEMENT PERMANENT DE L"ACTIVITE BTP NECESSAIRE FAIRE CROITRE LE STOCK DE LOGEMENTS, ET CA, DE FACON CHRONIQUE ET PERMANENT.   Pour faire courte, c’est l’etat de penurie de logements auquelle les francais ont l’habitude.   Et ca explique en partie aussi le pourquoi c’est que la famille francaise moyenne se disposent de beaucoup moin d’espace que meme les pauvres des Etats-Unis.   Et oui.    Encore, il faut ecarter des coins comme NYC ou les lois intervenant dans le marche immobilier donnent une situation similaire a ce que qui se trouve en Europe….en outre et malgre le fait que que l’espace batissable est reellement limite.

    De part vos interventions, et les interventions de l’etat, pour proteger les locataires, vous rendez la situation des locataires plus aigue encore.  Et par locataires, vous pouvez aussi dire "francais" car le taux des proprietaires chez vous est quand meme bas.   Ca doit avoir quelque chose a faire avec la penurie de sous laisse dans leur poches par le diabolique etat-providence.

    Et oui, diabolique, car ca tue les pays europeens, l’etat, en prennant l’air d’etre angelique, bien-faisant, dans le droit, humaine et tout le reste.    Le diable, le vrai, ne se presentent pas comme un voleur, un tueur, un tricheur.   Il est seduisant, beau, prometteur de delices, de facilites, de bienfaits….mais c’est un voleur, un tricheur, et un meurtrier tout de meme.   En europe, votre "social democratie" avec ses beau promesses a tue une civilisation.   Sans l’arivee de quelques miracles de la technologie et dans la productivite, les democratie sociales a l’europeennes vont ineluctablement pour l’implosion, car les promesses ne peuvent pas etre tenus.

    Seul la motivation des individus et les familles a s’ameliorer et ecarter eux-meme les risques que presente la vie peut faire fleurir l’economie.   Vous, en volant le bien de ceux qui se sont prepare, detruisent leur motivation, en meme temps que vous detruisez la motivation de ceux en risque d’etre mise a la rue d’eviter de se trouver dans cette situation.   Tout le monde est demotive, par vos interventions, a s’occuper d’eux memes et de leur biens…jusqua prevenir sur les decennies la construction meme de logements, ce qui donne la crise constante de logement que connait la France.

    Répondre
  5. Jaures

    08/04/2010

    Apparamment mes posts ne sont pas arrivés jusqu’aux 4V.

    Je résume: Pascale et Grepon, je considère que le droit au logement est un droit fondamental, comme celui de manger, se vêtir et s’éduquer et ceci pour une raison simple: comment concevez-vous de vivre sans ces droits élémentaire ? Quand je m’oppose à l’expulsion d’un locataire, c’est quand il est logé dans un cadre public (HLM) et s’il est expulsé d’un logement privé, on doit lui trouver une solution publique. Quoi ! Concevez-vous qu’une famille se retrouve à la rue quand pour une raison de chômage ou de maladie une chute des revenus l’empêche de faire face aux échéances d’un loyer ? Je ne le conçois pas !

    Il ne faut pas que les Droits de l’Homme se résument à des droits correspondant à des classes sociales: en quoi le droit à la propriété concerne celui qui ne possède rien ? Qu’ont à faire les chômeurs du droit du travail ? Quelle que soit sa condition, tout homme doit bénéficier de droits fondamentaux qui lui assure la survie et l’espoir de s’en sortir. Sans cela, il n’existe plus de liens sociaux et vous ouvrez la voie à toutes les dérives.

    Anonyme, moins de 70 000 Français, la plupart binationaux, vivent en Australie. C’est une communauté comparable aux autres. Les français ne s’éxilent pas plus que les autres européens, plutôt moins que les Britanniques d’ailleurs.

    Répondre
  6. Annika

    08/04/2010

    Howdy ‘Down Under"! (static.exetel) ; Pour te dire franchement, les classes moyennes americaines sont au plus mal, non seulement Washington vient d’imposer une tornade de taxes sur leurs employeurs – ce qui engendrera le licenciement d’un bon nombre.  Mais l’on parle egalement d’une VAT tax  (TVA), une augmentation sur les taxes retraites (social security tax increase – pour employeurs ET employes), une taxe sur les investissements, une taxe carbone, une taxe pour l’assurance sante des autres… etc  Chaque jour nous amene une nouvelle… taxe!

    Le chomage est particulierement eleve et se situe a 39.3% pour les … noirs d’entre 16 et 19 ans… Pour les jeunes latins, il chiffre 30.3%… Woopeedoo!

    http://biggovernment.com/ldoan/2010/04/06/jobless-numbers-show-minorities-crushed-by-team-obama-policies/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+BigGovernment+(Big+Government)

    Vous avez de la place en Australie ?  Brown me plait!

     

    Répondre
  7. Pascale

    07/04/2010

    Je connais personnellement un entrepreneur qui préfère rester "petit" plutôt que de tenter de développer son affaire. Développer son affaire ne serait pas du tout rentable compte tenu de la fiscalité française et de cette haine du "riche". C’est à dire de la haine pour ceux qui créent, qui bougent, qui entreprennent en prenant des risques.

    Résultat : la France meurt à petit feu….  Avec des jeunes dont l’ambition c’est …… de devenir fonctionnaires….

    Les Droits de l’Homme cher Jaures, c’est le droit d’être traité dignement (cad pas de torture, etc), de bénéficier d’une justice équitable, de  s’exprimer librement .

    Ce n’est en aucun cas le droit inaliénable de disposer des bénéfices du travail des autres sans avoir fourni soi-même le moindre devoir. En ce qui me concerne, j’ai appris qu’avant d’avoir des droits, on doit remplir certains devoirs….

    Les intégristes droitdelhommistes semblent oublier cette loi fondamentale de l’équilibre d’une société. (et de n’importe quel système d’ailleurs). Par exemple, à moins de me comporter à mes yeux de manière totalement indigne, il ne me viendrait jamais à l’idée de débarquer dans un pays étranger et d’exiger un logement en invoquant mon doit au logement. Je me ferais honte à moi-même.

    Répondre
  8. Anonyme

    06/04/2010

    @ Grepon et Annika, Vous n’allez pas etre etonne, car moi aussi j’ai eu exactement le meme sentiment de depression morale en vivant en France. Vous avez touche tout a fait juste dans le drame de toute une generation, les 30-40 ans qui n’ont absolument plus confiance dans l’avenir: pension de retraite qui ne viendra jamais, impossibilite d’entreprendre sans avoir peur de s’aggrandir, culture de l’assistanat et conflits sociaux perpetuels avec des gens de plus en plus sous eduques. C’est en m’exilant en Australie que j’ai pu comprendre que ma depression perpetuelle ne venait pas de moi, mais d’un malaise en France. Je sais que je ne suis pas le seul, car enormement de Francais, contrairment a ce que dit Jaures, ne reviennent plus en France, ils restent en Australie ou en Asie. Ils changent tout simplement de nationalite…c’est triste, tres triste pour la France. Certains d’ailleur reviennent investir en France mais avec leur passports etrangers, pour ne pas avoir d’emmerde. @ Jaures, Oui c’est vrai en France les extremement riches s’enrichissent encore et les pauvres sont de plus en plus pauvres, mais ce qui distinguait la France des USA est surtout la mobilite des classes moyennes non? Car nous le savons tous ce sont surtout les classes moyennes qui forment le gros de ces 2 pays. J’ai plutot l’impression que les classes moyennes en France ont de moins en moins confiance en l’avenir, et sont plutot deprimes non? Je ne crois pas que cela soit le cas aux USA… @ Netchayev, Le but d’Obama n’est il pas de viser le controle de l’Asie Centrale et des derniers producteurs de petrole (controle de l’OPEP), pour lutter contre la domination economique de la Chine? Je me base sur une transposition de la theorie de Brezinsky (l’Arc de Crise). Cette transposition suppose qu’Obama avec Brezinsky et Clinton font tout pour amadouer le Regime Iranien, quit a lacher Israel, et lecher les bottes de Putin….tout en s’alliant avec les anciens copains des Chinois, les Pakistanais, tout ca encore une fois pour affaiblir la Chine.

    Répondre
  9. Anonyme

    06/04/2010

    @ Jaures,

    @ Netchayev, je ne vois pas en quoi la situation actuelle diffère sur le fond de ce qu’elle était avant l’accession d’Obama: guerre et attentats en Afghanistan et en Irak, tension en Iran, crise économique internationale,…Tout cela existait déjà en 2008.

    Mais mon cher, ce n’est pas du tout, mais alors pas du tout, ce que j’ai écrit dans mes posts que vous n’avez pas du lire correctement.

    Le gigantestque problème posé par la présidence Obama n’est pas lié au passé ou à l’héritage Bush, comme vous voulez, c’est plutôt les solutions qu’il met en place pour se rapprocher du monde arabe à tout prix, affaiblir les USA, tenter de briser l’axe stratégique USA-Israël, de faire trainer les sanctions contre l’Iran alors qu’on joue les arrêts de jeu, l’abandon de l’Europe de l’Est, le renforcement indirect de la Russie de Putin, le lâchage de l’Inde, le rapprochement avec le Pakistan, un jeu bizarre avec la Syrie, des tentatives de laisons incestueuses avec le hezbollah & le hamas, nuisances multiples pour faire chuter la première puissance du monde de son rang… persuadé qu’il est que ces débilités dangereuses pour l’ensemble du monde, vont amener la tranquillité & la sécurité extérieure des USA. Vous saisissez ?

    Parmi les dernières trouvailles de ce fou dangereux, il est question maintenant, de marchander l’appui de la Chine au Conseil de Sécurité pour voter des sanctions contre l’Iran, en échange d’un vote contre Israël, au sujet des constructions dans des "colonies" de Jérusalem Est. Ce à quoi il faut ajouter les hurlements hystériques prévisibles que poussera ce malade mental & qui seront repris en choeur, par toute la planète, si Israël seul & sans son accord, réglait son compte à l’Iran.  

    Libre à vous de ne pas relever les dangers quotidiens que ce cinglé fait courir à l’ensemble de la planète, les faits sont réels, têtus & récurrents, ils montrent tous la nouvelle direction prise par les USA qu’il va conduire droit dans le mur & ça va faire très mal ! 

    Netchayev

     

    Répondre
  10. Geo

    06/04/2010

    J’ajoute mon grain de sel à tout ce que je viens de lire. Personne ne parle de Mr Obama fils d’Islamique et à ce titre il est Islamique et s’il n’applique pas la charia il mourra. Mr Obama a été élu grace à une campagne se montant à quelques 650 millions de dolars dépensés dans les médias. Toutes les 30 minutes un sopt télévisé à la gloire de Mr Obama, et l’avant veille du scrutin, 30 minutes sur les plus grandes chaînes télés. En plus grand le système Miterrand-Ségala qui amena Mr Miterrend à l’Elysée. Des livres dénonçant les coups fourrés de Mr Obama paraissent ici. Peut être le début d’une prise de conscience ? ? ?

    Répondre
  11. grepon

    05/04/2010

    "Le mandat de Bush a été une suite de conflits avec des centaines de milliers de morts…"

    …du cote des ennemis de l’humanite. 

    Voila, Jaures je vous ai corrige.     C’etait quand meme gros de laisser perdre de vue comme vous l’avez fait les bienfaits de la fraction de l’hecatombe pour lequel les armees des USA sont directement responsables.  

    Pour les montagnes de morts donnees aux innocents par terroristes en Iraq ou Aghanistan, bien sur que c’est le responsibilite des terroristes et non pas ceux cherchant a stopper terroristes, n’esce pas?   Ou, etes-vous du cote des amateurs des Saddam Hussein et dictatures sectaires comme le Taliban? 

    Je voit mal votre point de vue sur ce plan, car votre pacifisme au nom de dictatures sanglantes est difficile a mettre avec votre activisme bien pensante envers les victimes designes de chez vous.

    Répondre
  12. Pascale

    05/04/2010

    @ Jaurès

    Ca ne vous ennuie pas le moins du monde de bafouer le droit de propriété en aidant certains à ne pas être expulsés ? Ca ne vous ennuie pas que les loyers non payés peuvent être indispensables à une autre personne pour vivre ? Et que cette autre personne aura peut-être travaillé toute sa vie pour se payer une retraite convenable, non pas en cotisant, mais en investissant ? Vous ne vous posez pas la question de savoir pourquoi UNE SEULE PERSONNE (le propriétaire de l’appartement) est obligée de supporter le cout d’un chômeur ? Vous vous êtes posé la question de savoir si vous, vous pourriez héberger ce chômeur ?

    Mon père qui était un véritable homme de droite (il s’était déplacé en Espagne pour les funérailles de Franco, c’est vous dire), avait recueilli chez nous un SDF alors que toute la famille était en vacances. Vous êtes capable de faire la même chose ? Et je le voyais aider les plus pauvres et les plus démunis dès qu’il le pouvait, sans bafouer la loi mais en distribuant des billets. Il se mouillait réellement quoi. Et sans faire la leçon à quiconque ….

    Répondre
  13. grepon

    05/04/2010

    "Mais une chose réunit les 2 pays: depuis dix ans les riches y sont plus riches et les pauvres encore plus pauvres. Ce qui nous différencie est que, moi, ça me révulse alors que vous, vous préférez ne pas le voir.
    "

    Si il y a une differentielle entre le taux de croissance des revenus (apres impots) entre la premiere quintile et la derniere, et c’est le taux pour les premiers qui monte plus vite que le taux pour les derniers, toujours en est il que tout le monde s’enriche.     C’est, ou c’etait, le cas aux Etats Unis avant Pelosi/Obama/Reid.   Quand on met les impots (negatives desormais) sur la derniere quintile, la photo s’ameliore encore, de votre point du vue supposeement egalitiairiste.    

    Ne commence pas, par aillieurs, que vos pauvres de chez vous vivent mieux que nos pauvres de chez nous.   Nous avons les plus riches pauvres du monde.

    Vous, avec vos "actions" pour permettre a certains de (jeunes…meme djeunes, qui sait) voler la propriete des autres, ne faites rien pour ameliorer le sort de votre civilisation dans son entier.   Chez vous, merci a des milliards de mesures pris chaque jour au nom du collectivisme ou "solidarite" ou quoi encore, vous faite appauvrir tout le monde chez vous, de la premiere a la derniere quintile.   

    Prenons le cas des evictions de gens vivant sur des lieux pour lequelles ils ne paient pas.    Vous me demandez de pleurer, apparamment, les millions qui ont ete expulses de "leurs" maisons depuis 2007.   Mais voyez, d’abord, que personne n’a ete expulse de "leurs" maisons, car techniquement il ne s’agissait pas de leur maison.   Dans ce pays on ne recoit pas le titre de la maison (ou voiture, ou appartement etc) avant d’avoir paye la note.  

    Ce qui se trouvait en defaut de paiement, et qui ont ete expulse de "leurs" maisons jusquici, on ete expulse le plus souvent apres de tres long delais de paiement.   Relisez, SVP, la derniere phrase avant de lire la prochaine.   ET encore, il y en a des millions en defaut de paiement qui vivent toujours et encore dans "leurs" maisons ici, "merci" au grande "bailout" et changements tricheurs faites dans la comptabilite des organisations detenant la dette.   Tres bien! vous diriez, et il y en des millions en defaut que l’Amerique laisse dans "leurs" maisons, quel acte de charite!     Des millions qui ne sont pas mis a la rue par les banques!

    Mais c’est une tragedie.   Ce qui s’opere ici, est une tentative qui se revelera, comme par chaque occurence pat l’histoire, FUTILE par le gouvernement et la fed et les banques qu’ils controlent desormais, de RENFLUER UNE BULLE, dans ce cas precis dans le marche de l’immobiler.   Ca ne marche jamais, et toujours a la fin, la krache qui a lie est encore plus terrible, et encore moins limite aux actifs dans lesquelles il y avait une bulle.   Allez demandez les banquiers et economistes du monde entier ce qu’ils projettent etre le resultat, apres au moins 3 mille milliards de dollars foutu dans ce trou abyssau, quand les prix (et la valeur des mortgage backed securities detenu de par a l’autre de la planete avec) retomberont non seulement a leur valeurs de marche historiquement projete, mais  encore plus bas que ca!    Et oui.   

    Bien sur que la macro economique et la dure realite ne sont pas votre concerne.  Prennons donc un jeune famille cherchant a acheter une maison dans laquelle elever leur trois enfant (un age de deux ans et et des jumelles arrivant dans quatres mois seulement), en plus que grande mere qui aura besoin d’une chambre elle aussi.   Quelle joie pour eux de trouvez que les prix des maison restent trop eleve, merci a l’action du gouvernement-banques-Fed qui renflouent la bulle, mais aussi qu’il est bien plus difficile qu’avant d’avoir A) le credit pour acheter une maison et B) que leur revenus sont en perile plus important merci aux difficultes des employeurs et C) que leur impots vont en haussant, merci a Pelosi-Reid-Obama.   

    Pour vos commentaires sur la taille des maisons en province ou les apparts a Paris, et combien ils n’ont rien a envier de ceux ici, laissez tomber, franchement.   Je connais la France de bas en hat, et c’est une absurdite de vouloir compare le metre carre typique des habitations en France avec ceux dans des quartiers populaire des Etats-Unis, coins bizarres comme New York City mise a cote.   Nos pauvres diposent de plus d’espace que vos relativements aises.

    Mais ce qui est pire:   Vos couples de trente ans bien employees vivent dans des appartements de petit taille, ont de vieillissante petite voitures, et savent pertinement qu’il n y aura pas de sous restants pour eux BIEN AVANT qu’il prendraient theoriquement la retraite.    Voila une crise.  Vos BAC + 5 savent pertimment que c’est "game over" le social democratie glorieuse des trente glorieuses, et que ca ne peut pas se repeter(hors quelque miracle de productivite et/ou de longevite de l’ordre technologique qui n’est pas encore en vue).     Ainsi, vos jeunes que vous aidez, dites vous, a continuer a voler le bien d’autres, ben, combien de doigts avez vous a mettre dans les fissures du barrage?    

    Le humaine chose affaire avec les "reality challenged" c’est de laisser faire la realite.    Les biens qu’ils volent nen sont pas a eux.   La civilisation est appauvri DU FAIT d’initiatives confiscatoires bien pensantes qui prennent des productifs responsables et donnent aux irresposables improductifsf, TUANT chez LES DEUX la motivation d’etre productif ou reponsable.   Bienvenu en socialistan!

    Répondre
  14. Jaures

    05/04/2010

    Chère Annika, que vous vous soyez accomplie aux Etats-Unis est tout à fait estimable. De même, des millions d’Américains s’expatrient à l’étranger (plus de 100 000 en France) et, parmi les Français qui tentent leur chance chez vous, tous n’y réussissent pas: 9 sur sont de retour après 5 ans.
    Quand à vos collègues millionnaires, la France ne leur est pas si hostile. En région parisienne, par exemple, ils sont nombreux entre Auteuil, Neuilly et Passy. Et s’il est vrai que certains (comme Johnny ou Alain Delon) s’expatrient en Suisse, beaucoup d’Anglais et d’Américains en font de même.
    On trouve toujours mieux pour planquer son pognon.

    Netchayev, je ne vois pas en quoi la situation actuelle diffère sur le fond de ce qu’elle était avant l’accession d’Obama: guerre et attentats en Afghanistan et en Irak, tension en Iran, crise économique internationale,…Tout cela existait déjà en 2008.
    John Mc Cain aurait-il évité tout cela ? Serions-nous avec lui dans la paix et la prospérité ? Plaisanterie !

    Le mandat de Bush a été une suite de conflits avec des centaines de milliers de morts, des millions de déplacés et une crise économique mondiale au bout. Obama ne fera peut-être pas mieux mais je doute qu’il fasse pire.
    Par ailleurs, la litanie de citations que j’ai extraites des articles de Millière en disent assez long sur sa clairvoyance. Inutile d’y revenir, c’est une affaire entendue.

    Amie Pascale, les dernières statistiques montrent qu’en France, ces 10 dernières années, il valait mieux être millionnaire que fonctionnaire. Connaissez-vous un fonctionnaire qui ait vu ses revenus multipliés par 4 en 10 ans ?
    Encore une fois, qu’il y ait des riches n’est pas un problème. Le problème est qu’il y ait des pauvres. Et quand je vois que les riches deviennent de plus en plus riches et que les pauvres s’appauvrissent, je me dis qu’il y a sans doute quelque chose qui ne tourne pas rond dans l’organisation sociale.
    Cela dit, je sais qu’il y en a à qui cela convient tout à fait.

    Enfin, cher anonyme, pouvez-vous m’expliquer comment on vous a forcé à vous métisser et quelle association des Droits de l’Homme (quelle horreur les Droits de l’Homme !) a transformé votre vie en un enfer ?
    Simple curiosité.

    Répondre
  15. Anonyme

    04/04/2010

    @
    Grepon

    """Quand a moi, j’ai personnellment pense etre deprime pendant un temps, mais il se trouve que j’ai ete tout simplement en France!   Ca va bien mieux depuis la realisation que le probleme etait externe a moi meme.   Pour un francais ca doit etre bien plus dure a s’extirper de ce petrin presque psychiatrique.   Je suppose que c’est encore plus difficile a renverser qu’une paranoia, car en France, l’etat et les "autres" vous en veux reellement.  Ce n’est pas qu’un etat du cervelle de l’indvidu."""

    Vous avez encore raison. Quelque organisme international prétend que la France est l’un des pays où l’on vit le mieux. Je ne sais pas où ils ont été chercher une ineptie pareille quand on constate comme vous le faites et comme je l’ai fait depuis plusieurs années que les français sont les plus gros consommateurs au monde d’anxiolytiques. Ca en dit long sur la douceur de vivre française …..

    Nos libertés qui se réduisent comme peau de chagrin, nos associations droitdelhommistes qui peuvent transformer en un claquement de doigt la vie du simple quidam en un enfer, l’immigration et le métissage forcés, etc etc …. il y a de quoi rendre dingue n’importe qui .

    Répondre
  16. Pascale

    04/04/2010

    @ Grepon

    J’apprécie toujours vos commentaires que je lis avec beaucoup de plaisir. Votre dernière réponse sur les Grepon et Annika français est bien trouvée.

    Je ne sais pas si aux USA la haine du riche fait partie de la mentalité des gens, mais ici en France, c’est terrible. Après ils vont s’étonner que les riches quittent la France qui est un pays d’assistés et de fonctionnaires dans l’âme . Je crois que finalement beaucoup de Français rêvent d’un régime de type soviétique où l’Etat est tout et tout est l’Etat.

    Les libéraux français l’appellent l’Etat-maman sous l’aide de laquelle viennent se réfugier les petits poussins qui ne veulent pas se battre contre les dures réalités de la vie.

    Répondre
  17. Chris

    04/04/2010

    Pour avoir connu plusieurs systèmes de santé différents (français, suisse, canadien), il me semble que les querelles sont un peu vaines :
    – Si l’assurance maladie est obligatoire et ne contrôle pas (ou mal) les coûts, elle est en déficit chronique, les assurés en position d’assistés ont tout loisir de devenir des profiteurs dans une ambiance de dé-responsabilisation généralisée. Ainsi en France, tout le monde profite du système, et personne ne se sent ‘porteur’ du moindre centime de déficit des régimes d’assurances sociale. Ni les médecins, ni les labos, ni les cliniques, et encore moins les assurés. Le tout pour un rendement moyen à faible. C’est à mon avis le pire de tous les systèmes

    – Si l’assurance maladie est obligatoire, et que les coûts sont contrôlés, il y a 2 possibilités :
        * dans une version étatique, c’est la bureaucratie qui règne, qui rationne les soins, les équipements, les lits d’hôpitaux, etc… Le résultat sur la santé n’est pas si mauvais, mais la population vit le socialisme au quotidien avec toutes les frustrations que cela peut générer. A l’échelle individuelle des drames qui passent relativement inaperçus, semblent plus sortis de 1984, ou de Brazil, que d’une chronique médicale.
    Pour tout homme libre, ce système est une abomination, mais soit il existe par la volonté du peuple, et dans ce cas, bah… il faut assumer. Soit il est imposé au peuple, et la révolte est légitime.
        * dans une version d’assurances privées, ce sont ces dernières qui régulent l’activité, et cristallisent les frustrations ou colères du public. La gestion est un poil plus efficace, mais de fait, la concurrence est faible entre toutes les compagnies, tenues par des lois d’offir plus ou moins les mêmes couvertures. C’est un compromis… pas terrible quand même…

    – Quand l’assurance maladie est une affaire privée entre des assureurs et des citoyens, c’est la ‘responsabilité’ qui devient le mot clé. Chacun peut choisir de s’assurer trop, juste assez, trop peu, ou pas du tout. A cette liberté correspond la responsabilité de devoir assumer ses choix (quand un coup dur arrive en particulier). Cela ne peut exister que dans des sociétés de citoyens adultes qui se concoivent comme tels.
    Bien sur, avec ce système, on aura les fameux ‘millions de citoyens qui ne peuvent pas se soigner, parce que pas assurés, et parce que ne pouvant pas se payer d’assurances maladies’.
    On sait que même si on enlève ceux qui ne peuvent pas d’abord parce qu’ils sont des immigrés illégaux, et ceux qui auraient pu et qui ne l’ont pas fait, il en restera toujours un nombre significatif.
    Et la vraie question est : faut-il pour apporter une couverture à ceux-là (qui restent quand même une petite minorité) modifier le système pour TOUS les autres ?

    La réponse est importante parce que quitter le système du contrat à l’échelle individuelle est un ‘game changer’ définitif, et que c’est bien plus que la question de la santé qui est impacté. C’est tout le rapport des citoyens à l’état et au gouvernement qui change.
    Et qui généralement, change pour toujours.

    Que cela arrive finalement aux E.U n’est pas anodin.

    Répondre
  18. Annika

    04/04/2010

      Les Grepon et Annika francais voient la majorite de leur revenus bouffes par l’etat avant meme de pouvoir les toucher,

    En effet Grépon, mon père –l’ingénieur/inventeur/entrepreneur- est mort jeune (66 ans) et sans un sou. Il était patron de 3 entreprises, et payait au fisc français un montant égal aux salaires perçus par ses employés. Malgré ses 15 heures de travail par jour et une vie sans vacances ou presque, il arrivait à peine à survivre financièrement.

    Mon père était patron et a son compte ; « Un Riche Profiteur » dirait on de lui en France ! Si tant que la France, ce pays supposément ‘égalitaire et charitable’, lui déniait accès à la sécurité sociale.  Il m’a toujours dit « fout le camp de ce pays, ma fille, tu n’arriveras a rien ici » ; j’ai suivi ton sage conseil et ai trouvé opportunité, liberté et bonheur en Amérique.

    Merci Papa.

    Répondre
  19. sas

    04/04/2010

    A grepon…..sas n’a ,n aura et na jamais eu peur de la maçonnaille……comme tout gaulois qui se respecte , la seule peur qu il pourrait avoir " cest que le ciel lui tombe sur la tête"….

    1) J explique simplement a plus soif, expresso in deserto……que nous autres occidentaux dit démocrates….VIVONS SOUS UNE APPARENCE DE DEMOCRATIE ET DE LIBERTE….que les règles et lois de la république ne s appliquent qu a certains et pas en toutes causes…et donc tout simplement que nous ne répondons pas au règles et principes d une démocratie popupaire et donc QUE NOUS N AVONS AUCUNES LECONS A DONNER AUX AUTRES et encore moins au tiers monde sudiste, et autres dictatures musulmanes installé ou pas par nos aïeux…..

    2) si nous voulons corriger le tir encore doit on être d accord sur le diagnostique et sa cause 1 ère…!!!!ce n est même pas le cas…

    3) La dette réelle de la france est de 3 000 000 000 d euros et non de 1 500 000 000 comme on nous le chante inutilement….(sommes englobant toute les provisions et anticipations sur les sommes dues : emprunts, retraites des fonctionaires, etc,etc)…..NOUS SOMMES EN CESSATION DE PAIEMENT avec 77 % du PIB … et n arrivons même plus a payer les intérêts….quand le FMI ou les mechants du bilberger siffleront la fin de la récréation….nous seront "sous tutelle " et ils viendront voler le reste…..

    4) L insee QUE VOUS CITEZ POUR ETAYER VOS THESES utopistes et nauséeuses…..ne payent plus ses factures….. et a une chiée de créanciers au cul….

    Riche de ces quelques informations vérifiables sur n importe quelles sources sérieuses….je vous laisse continuer votre débat.

    amicales salutations

    sas

     

    Répondre
  20. Anonyme

    04/04/2010

    Histoire de rafraichir la mémoire de ceux qui contestent sans cesse les analyses de notre ami Guy, qui, ne leur en déplaise, a prévu bien avant son élection, le désastre pour les USA que serait la présidence du calamiteux B.H. Obama qui montre chaque jour, l’étendue de sa folie malfaisante.

    Lire ci-dessous, une réflexion émise par Albert Soued qui a fait exactement les mêmes prévisions que notre ami Guy, en 2008, écrivant mot à mot, les mêmes inquiétudes dont l’étendue planétaire n’est pas encore terminée. Parmi les dernières trouvailles du mafieux de la Maison Blanche, il y a la fourniture au Pakistan de drones, histoire d’emm…bêter l’Inde, moins dangereuse que les islamistes d’à côté.  

    Bien entendu, comme d’habitude, les autruches, les émiplégiques & autres coincés du cigare ne l’admettront pas & continueront à balancer selon leurs mauvaises habitudes, des débilités infantiles sans intérêt, ni saveur, ni cohérence, ni valeur intellectuelle…

    Le moment de vérité approche pour Obama

    Albert Soued- Septembre 2008

    dimanche 4 avril 2010

    J’écrivais en septembre 2008, ces quelques mots : Si Obama est élu nous nous dirigeons vers des désordres mondiaux importants, plus que poivrés car l’enfance et la jeunesse de cet homme sont imprégnées d’antijudaïsme et anti-occident qui resurgiront fatalement au moment des décisions importantes + les bagarres avec le Congrès à venir. Toujours est-il que les groupes pétroliers pro-arabes misent sur lui (Baker, Bush père et peut-être même le fils) Le peuple américain est un enfant qui joue avec le feu, s’il doit élire Obama.

    P.S.
    1- Le Syrien de Chicago et non moins mafieux Rezko qui a financé l’équipée politique d’Obama est parti en Syrie 24 fois en 2 ans pour quoi faire ?
    Là il y a un coup fourré dont sont conscients les services de renseignement et qui ne mouftent pas. Obama ne serait-il pas l’agent secret d’un conservatisme américain antisémite, anti-néocon qui se fout de Mac Cain ? En tout cas, c’est l’impression que j’ai eue en voyant Mac Cain avec le président G W Bush lorsque ce dernier lui a tapé sur le dos (vas-y toujours !), sur les pelouses de la Maison Blanche, devant les médias.
    2- Aucun dirigeant palestinien ne pourra créer un état palestinien à Gaza-Cisjordanie, c’est une chimère, il se fera descendre. Contrairement à ce que raconte Levi de la Stampa, les Palestiniens s’alignent sur le mieux-disant, comme tous les Arabes modérés. L’extrémisme a le vent en poupe chez les Arabes qui sont tous opprimés par leurs familles, par leurs dirigeants et par leur religion et Israël est un excellent bouc émissaire… Avec Obama au pouvoir aux US, Israël ne pourra compter que sur lui-même….
    On n’est pas sorti de l’auberge…

    http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=17947

     

    Répondre
  21. Jaures

    04/04/2010

    Mon cher Grepon, êtes-vous sûr que c’est en France que vous avez vécu. Je sais que les Américains ne sont pas très férus de géographie (on se souvient des premières interviews de W.Bush) et je me demande si vous n’avez pas visité un pays différent.

    En fait, cher ami, notre pays diffère peu du vôtre sur l’essentiel: vous avez plus de chance de réussir si vous êtes riche et bien portant que si vous êtes pauvre et fragile.

    Pour les modes de vie, vous pouvez caricaturer le nôtre comme vous le faîtes, ça fera beaucoup rire.
    En ce qui concerne les appartements, il est vrai qu’il est difficile de se loger en plein Paris…quand on a de faibles revenus. Allez visiter les résidences privées du XVIème, XVIIème, VIIIème ou Vème arrondissement: vous trouverez chaussure à votre pied et de quoi satisfaire vos millions ! De même pour les voitures. Le seul marché automobile qui ne souffre pas de la crise en France est celui des berlines de luxe.

    En Province, la superficie des logements n’a rien à envier à la vôtre. Ne soyez pas trop parisien, cher Grepon. Notre problème en France est le logement des jeunes et je participe souvent à des actions pour éviter l’expulsion de chômeurs insolvables.

    Mais vous ? Combien de millions d’Américains ont été expulsés de leurs maisons depuis 2007 ?
    Vous dîtes que nous consommons beaucoup d’anxiolytiques, c’est exact, mais une étude réalisée par des chercheurs américains publiée en 2008 par "PLOS Medicine" a montré que les Etats-Unis sont les plus gros consommateurs d’alcool, de cocaïne et de cannabis au monde ! Chacun ses vices.

    Mais tout cela est puéril. Chacun trouvera des éléments dans le pays de l’autre qui lui paraîtra exotique, sympathique, ridicule ou insupportable. Mais une chose réunit les 2 pays: depuis dix ans les riches y sont plus riches et les pauvres encore plus pauvres. Ce qui nous différencie est que, moi, ça me révulse alors que vous, vous préférez ne pas le voir.

    Répondre
  22. Anonyme

    04/04/2010

    @ Jaures,

    Merci pour votre tuyau, il est vrai que sans le duo Jaures_SAS, la vie serait impossible à supporter, tandis que l’intelligence y laisserait des plumes…

     

    Répondre
  23. grepon

    04/04/2010

    "Enfin, le dernier rapport de l’INSEE montre que notre horrible pays confiscatoire a vu son nombre de millionnaires augmenter sensiblement depuis 10 ans et leurs revenus multipliés par 4 alors que les pauvres s’appauvrissaient encore…..Les Grepon et Annika français ont encore de beaux jours devant eux avec la droite au pouvoir."

    Les Grepon et Annika francais vivent dans de petits apartements, ont de petit voitures, voient la majorite de leur revenus bouffe par l’etat avant meme pouvoir les touche, voient autour d’eux rigidites et reglementations, et font 1,3 enfants par couple.   Leurs pensions, ils doutent tres fortement pouvoir les toucher, car l’etat et les vieux et les aidees du present vont tout bouffer, et encore plus, avant qu’ils n’arrive a l’age de les toucher.   

    De l’autre cote, les aides vivent empile a peu pres comme eux dans des appartements presque de meme taille, dans d’autres quartiers bien evidemment.  Ils font plus d’enfants, n’ayant rien de mieux a faire, parceque leur religion leur le demande, parceque ils peuvent avoir ainsi plus de rentes et plus d’espace, et parceque ils peuvent relativiser avec les condtions au pays.   

    Les Grepon et Annika francais, ils savent que c’est mieux aillieurs.  Plus de liberte, plus d’espace, moins d’insalubrite, plus d’espoir, plus de sous a epargner a la fin des mois.    Ils ont vu ca a la tele, meme en directe, si ils ont pu voyager aux Etats-Unis:   Familles ayant de l’espace, des voitures presque neuf pour transporter leurs enfants, plus de sous a la fin des mois, plus de debouchees.   Je suppose que Obama peut representer une espoire pour certains d’entre eux, ces Grepon et Annika francais, que l’Amerique auquel ils n’ont pas acces eux memes devient, aux mains d’Obama, moins miroitant, ralenti, en crise permanent, pour que ca fait moins mal d’etre francais.

    Répondre
  24. jaures

    03/04/2010

    Cher netchayev, il ne sert à rien d’être injurieux. J’ai tort ? Démontrez-le. Vous ne comprenez pas mes textes ? Relisez-les.
    Par ailleurs, je ne suis pas le premier à commenter l’édito de Millière et je ne considère pas que le contredire  soit une marque d’irrespect. Si il ne souhaitait pas ouvrir ses textes au dialogue, il ne les publierait pas et ne se donnerait pas la peine de répondre à ses contradicteurs comme il le fait depuis quelques semaines, ce qui est à son honneur.
    J’écris des commentaires sur ce site depuis plusieurs années et j’y apporte un point de vue différent que je n’ai pas honte de considérer comme cohérent .
    Si ceux-ci vous déplaisent, rien ne vous empêche d’aller directement à ceux de SAS.

    Répondre
  25. grepon

    03/04/2010

    "Cher Grepon, je suis assez sidéré de vos fantasmes et de votre croyance en un complot socialiste visant à faire dépendre les gens de l’Etat. Parfois, vous me rappelez les propos de l’ineffable SAS avec sa peur panique des Maçons.
    "

    Eumm, apropos, peut-etre que SAS ou Jaures peut nous dire combien de divisions ils ont, les Macons?

    Combien d’employees ont-ils, l’Etat?

    Quand au reste de l’argumentation de Jaures, ca m’a fait rigole tout haut.   Bien sur que certains s’en sorte mieux que d’autres dans votre democratie sociale domine par un etat tenticulare!    C’est devenu, comme c’est le cas partout de gouvernements construit comme le votre, un monstre ou les rapports de force et le controle sont le seul but.   Le suppose interet des pauvres et l’egalitairisme et l’angelisme d’aillieurs sont laisse de cote…pas systematiquement voyez…car tout etudiant de Machiavelle, y compris bien sur chaque eleve d’ENA sait qu’il faut creer une facade de Moralite, toute en poursuivant sans scrupules ses buts.    

    ET maintenant je vous envoi peut-etre une surprise.   La construction de notre gouvernement, federale a l’origine, a ete dessine COMPANT sur le desir d’hommes et leur organisations a prendre toujours plus de pouvoir, marchant sur n’importe qui pour y arriver.    Une reconnassance de la nature humaine a mene a la construction de notre constitution, qui met divers unites du gouvernement en opposition permanente, et le citoyen individuelle et ses libertes et biens en principe intouchable, et bien sur le "trial by jury" devant 12 autre citoyens(et non pas l’etat ou des juges) pour proteger le citoyen de l’etat.    Nous avons, jusquici, evite les paroxysmes permanents de stresses qui sont le quotien des quotidiens de votre pays.

    En France, vous, comme individus, avez les protections et avantages que vous pouvez arranger le long de votre vie par un jeu continu de construire votre "reseau" personell.   Vous savez, mais trop bien, que vous avez besoin, et que ceux qui se trouve en dehors de bons reseaux sont "out" pour de bon, pret a etre ecrase, domine, laisse pour compte etc.    Vous avez besoin de sa par votre sens d’INSECURITE PERMANANENTE, ce qui expliquerait la forte consommation de anti-anxilytiques chez vous, et tant d’autres desagrements qui vouis rendent…d’apres touristes et visiteurs du monde entier, et meme d’apres les francais se regardant eux-memes…chiants, presque au dernier.    

    Quand a moi, j’ai personnellment pense etre deprime pendant un temps, mais il se trouve que j’ai ete tout simplement en France!   Ca va bien mieux depuis la realisation que le probleme etait externe a moi meme.   Pour un francais ca doit etre bien plus dure a s’extirper de ce petrin presque psychiatrique.   Je suppose que c’est encore plus difficile a renverser qu’une paranoia, car en France, l’etat et les "autres" vous en veux reellement.  Ce n’est pas qu’un etat du cervelle de l’indvidu.

    Répondre
  26. grepon

    03/04/2010

    "Cher Grepon, je suis assez sidéré de vos fantasmes et de votre croyance en un complot socialiste visant à faire dépendre les gens de l’Etat. Parfois, vous me rappelez les propos de l’ineffable SAS avec sa peur panique des Maçons.
    "

    Eumm, apropos, peut-etre que SAS ou Jaures peut nous dire combien de divisions ils ont, les Macons?

    Combien d’employees ont-ils, l’Etat?

    Quand au reste de l’argumentation de Jaures, ca m’a fait rigole tout haut.   Bien sur que certains s’en sorte mieux que d’autres dans votre democratie sociale domine par un etat tenticulare!    C’est devenu, comme c’est le cas partout de gouvernements construit comme le votre, un monstre ou les rapports de force et le controle sont le seul but.   Le suppose interet des pauvres et l’egalitairisme et l’angelisme d’aillieurs sont laisse de cote…pas systematiquement voyez…car tout etudiant de Machiavelle, y compris bien sur chaque eleve d’ENA sait qu’il faut creer une facade de Moralite, toute en poursuivant sans scrupules ses buts.    

    ET maintenant je vous envoi peut-etre une surprise.   La construction de notre gouvernement, federale a l’origine, a ete dessine COMPANT sur le desir d’hommes et leur organisations a prendre toujours plus de pouvoir, marchant sur n’importe qui pour y arriver.    Une reconnassance de la nature humaine a mene a la construction de notre constitution, qui met divers unites du gouvernement en opposition permanente, et le citoyen individuelle et ses libertes et biens en principe intouchable, et bien sur le "trial by jury" devant 12 autre citoyens(et non pas l’etat ou des juges) pour proteger le citoyen de l’etat.    Nous avons, jusquici, evite les paroxysmes permanents de stresses qui sont le quotien des quotidiens de votre pays.

    En France, vous, comme individus, avez les protections et avantages que vous pouvez arranger le long de votre vie par un jeu continu de construire votre "reseau" personell.   Vous savez, mais trop bien, que vous avez besoin, et que ceux qui se trouve en dehors de bons reseaux sont "out" pour de bon, pret a etre ecrase, domine, laisse pour compte etc.    Vous avez besoin de sa par votre sens d’INSECURITE PERMANANENTE, ce qui expliquerait la forte consommation de anti-anxilytiques chez vous, et tant d’autres desagrements qui vouis rendent…d’apres touristes et visiteurs du monde entier, et meme d’apres les francais se regardant eux-memes…chiants, presque au dernier.    

    Quand a moi, j’ai personnellment pense etre deprime pendant un temps, mais il se trouve que j’ai ete tout simplement en France!   Ca va bien mieux depuis la realisation que le probleme etait externe a moi meme.   Pour un francais ca doit etre bien plus dure a s’extirper de ce petrin presque psychiatrique.   Je suppose que c’est encore plus difficile a renverser qu’une paranoia, car en France, l’etat et les "autres" vous en veux reellement.  Ce n’est pas qu’un etat du cervelle de l’indvidu.

    Répondre
  27. Anonyme

    03/04/2010

    Il apparait de plus en plus clair que la politique de B.H. Obama consiste à distribuer des claques à la gueule des amis/alliés les plus fidèles des USA & de lécher les fesses de tous les tyrans de la planète.

    Parmi les victimes de cette folie transformée en nouvelle politique étrangère, il est surprenant de remarquer dans le rang des "victimes" des pays comme Israël, la Grande Bretagne, la Pologne, la Tchéquie, le Honduras, pour ne citer que les plus malmenés.

    Israël

    Humiliations récurrentes de Pérès, puis de Natanyahou, accompagnées de remontrances inacceptables émises en public par les plus hauts dirigeants des USA. Engueulades privées durant 43 minutes de Netanyahou par l’hystérique H. Clinton. Exigences inadmissibles en faveur des arabes de Palestine qui vont jusqu’à mettre en question l’existence d’Israël, soumis à un embargo sur les armes nécessaires à la destruction de l’arsenal nucléaire des cinglés de Téhéran. Discussions/contacts établis avec le hamas alors que celui-ci est toujours sur la liste des organisations terroristes aux USA & en Europe. Menaces de ne pas utiliser le droit de veto en cas de condamnation d’Israël à l’ONU s’il n’obéit pas aux exigences du taré qui se conduit en véritable crapule. De l’autre côté, baise-main & courbettes au roi Abdallah d’Arabie Saoudite, accord tacite accordé à l’Iran pour qu’il acquiert sa bombe atomique grâce à des promesses de sanctions repoussées sans cesse, alors que l’on joue les arrêts de jeu, tentatives de faire disparaitre Israël de façon douce & progressive, en tentant d’appliquer un plan conduisant au suicide d’un pays démocratique à qui il refuse le droit à son indépendance nationale… Bref, ce président (sic) se conduit comme un mafieux, organisateur de coups tordus en tous genres.

    Grande Bretagne

    Le buste de Winston Churchill prêté par Blair a été viré du bureau ovale & remplacé par celui de Lincoln. Geste mal vécu par les Anglais qui se battent aux côtés des USA en Irak & en Afghanistan. H. Clinton, encore elle, a appelé la Grande Bretagne à discuter avec l’Argentine au sujet des Iles Falkland, rouvrant ainsi, une question qui a été réglée depuis près de 30 ans. Comment expliquer une politique envers la Grande Bretagne qui n’a aucun sens moral ni politique, alors que les valeurs & la langue sont partagées par ces deux pays alliés depuis des lustres ?

    Europe de l’Est

    La Pologne & la Tchéquie sont en état de choc quand Obama révoque de façon unilatérale l’accord de missiles de défense, cédant à la pression de la Russie de Putin & à ses rêves d’hégémonie régionale sur l’Europe de l’Est. Marché conclu selon certaines rumeurs, en échange de pressions sur l’Iran, dont on peut voir l’effet dissuasif impressionnant.

    Le Honduras n’arrive pas à comprendre pourquoi les USA ont soutenu un allié de Chavez à la recherche d’une extension illégale de sa présidence contre les représentants de la société civile.

    Eloignement de l’Inde au profit de la Chine, deux puissances à qui Putin vient de vendre une quantité impressionnante de missiles & armes de guerre en tous genres.

    A ce sombre tableau, auquel il faut ajouter les saloperies intérieures dirigées contre le peuple américain, il ne faut pas s’étonner que la côte de popularité de ce malade mental soit au plus bas.

    Peuple américain, secoue-toi & ne laisse pas un malade mental détruire ta puissance & tes valeurs !

    Netchayev

     

    Répondre
  28. sas

    03/04/2010

    QUE DIRE DES ELECTIONS DE TOUS LES CHEF D ETAT OCCIDENTAUX;…….

    …….de berlusconi , a blair , en passant par aznar et nos sacrosaint mitterand, giscrad, chirac puis le boutiquier maintenant…

    …paut être allez vous enfin comprendre…..le couple POUTINE/MEGVEDV ; sans floritures ni discrétion devraie il vous eclairer….! ! ! !  ! ! ! un coup l un, puis l autrre, puis re l un…

    c’est y pas beau de la démocratie a la louche…..a  l occidentale

    SAS

    Répondre
  29. Anonyme

    03/04/2010

    @ Jaures,

    Selon un rite devenu immuable, vous guettez les textes de notre ami Millière, pour être le premier à intervenir pour écrire vos inepties habituelles, dont la dernière commence ainsi :

    Je vois que, désormais, M Millière perd toute mesure.

    Il est particulièrement savoureux de lire pareille idiotie venant de vous.

    Le reste de votre texte est aussi clair que du jus de réglisse, tandis que vos prévisions ont autant de chances de se réaliser que si je voulais aller à bicyclette sur la lune…

    Comme disait l’autre :

    Nous étions au bord du précipice, et depuis, nous avons fait un grand bond en avant !

     

    Répondre
  30. Jaures

    03/04/2010

    Cher Grepon, je suis assez sidéré de vos fantasmes et de votre croyance en un complot socialiste visant à faire dépendre les gens de l’Etat. Parfois, vous me rappelez les propos de l’ineffable SAS avec sa peur panique des Maçons.

    Je veux vous rassurer. Le système social français est bien plus ambitieux que celui d’Obama (CMU, nombreux établissements publics, parcours de santé,…), cela n’empêche en rien nos laboratoires privés d’engranger de somptueux profits. Nos cliniques privées se portent bien également, je connais peu de pharmacies qui font faillites et nos médecins, qu’ils oeuvrent dans le public ou le privé n’ont pas à se plaindre de leurs revenus. Seule la condition de nos infirmières et aides-soignantes est, du fait de coupes sombres dans les crédits, de plus en plus difficile. Ces coupes nuisent au bon fonctionnement de nos hôpitaux . Elles s’expliquent par des allègements de charges non compensées qui n’ont ni évité la crise, ni créé le moindre emploi.

    Par ailleurs, j’ai montré dans une précédente intervention que, malgré tout ce que vous avancez sur l’enfer que serait la France pour les entrepreneurs, nous sommes l’un des 3 pays où les étrangers investissent le plus au monde et que ces investisseurs (en premier lieu les Etats-Unis et l’Allemagne) mettent en premier comme critères de leur démarche la qualité de notre main d’oeuvre et des infrastructures, là où justement l’Etat est le plus présent.

    Enfin, le dernier rapport de l’INSEE montre que notre horrible pays confiscatoire a vu son nombre de millionnaires augmenter sensiblement depuis 10 ans et leurs revenus multipliés par 4 alors que les pauvres s’appauvrissaient encore.

    Les Grepon et Annika français ont encore de beaux jours devant eux avec la droite au pouvoir.

    Répondre
  31. grutjack

    03/04/2010

         La "résistible ascension" d’Obama ? Que dire de celle des Bush ! Cela commence par une scène de vaudeville en 1980, à la convention du parti républicain. Reagan a été choisi comme candidat à la présidence, mais au lieu de désigner lui-même son vice-président, il a cédé aux pressions de ceux qui rêvent d’un "ticket-miracle" avec Gérald Ford . Cependant Ford, qui a déjà été Président, n’accepte que si, en cas de victoire, il devient une sorte de premier ministre avec la réalité du Pouvoir, ce qui est tout à fait contraire à la Constitution des Etats-Unis. On essaye de le ramener à la raison, mais Ford est têtu. Finalement Reagan en a marre ; il rappelle son ancien rival Bush, qui est déjà en pyjama dans sa chambre d’hôtel. Il sera nommé candidat à la vice-présidence, bien qu’au cours des primaires, il ait accusé Reagan de proposer un programme économique "vaudou".
        Bush père a le sens de la famille : deux de ses fils deviendront gouverneurs. George W. a pourtant mal commencé ; il est plutôt "fils à papa" et ivrogne dans sa jeunesse, mais il s’est converti depuis à la Moralité. Son ascension sera marquée par un autre vaudeville : l’élection présidentielle de 2000. Bush fils est battu au vote populaire, mais grâce à la "sagesse" des Pères fondateurs, il peut encore l’emporter au Collège électoral. Mais là aussi, les résultats sont si serrés que les observateurs s’arrachent les cheveux, d’autant plus que quelques dizaines de voix de différence suffisent pour entraîner l’attribution de tous les délégués d’un grand Etat. C’est ce qui se produit en Floride (ou ne se produit pas vraiment, on ne saura jamais).
        Mais Millière a raison, c’est l’élection d’Obama qui n’a pas été très régulière…

    Répondre
  32. grepon

    03/04/2010

    "Je pense que vous avez , tout comme l’ami Grepon, une condition sociale qui vous permet de vous passer de la solidarité. Je vous en félicite mais garde mon attention aux moins chanceux et, pour cela, demeure vigilant pour qu’en France nous gardions intacte notre système de santé malgré les mauvais coups qu’il subit depuis bientôt 10 ans."

    Le but des Democrats, comme des socialistes de partout, c’est de se rendrent necessaires.   Le plus ils epongent la croissance et le produit du travail des gens dans le privee, le moins le privee peut degager des ressources.  Ca s’empire coup par coup, loi par loi, reglementation par reglementation, demagoguerie par demagoguerie, jusqua la dependance totale, et la decheance quasi-complete, de la majorite de la population.     C’est en effet la theorie d’Obama, etudie le long de son education, et non pas une invention.   I

    l a comme preuve de l’efficacite de ses idees l’Europe dans son entier.   Nous n’y sommes pas encore.  La grande difference avec l’Europe, c’est que la proportion de dette en rapport avec PNB chez nous a ete supportable…avant l’arrivee de Reid/Pelosi/Obama.   L’economie Pelosi-Reid-Obama ne peut pas supporter les dettes qu’ils comptent ajouter, avec les reglementations et impots et maintes autres batons qu’ils entendent mettre dans les roues.   La dette n’est pas un probleme des que la croissance peut la repayer assez facilement.   L’Europe a ete prefoutu integralement dans ce sens.   La faillite souveraine est ineluctable depuis bon nombre d’annees.   La chance a prendre c’etait en 1992, mais vous avez commence des 1992 a stopper ce moteur possible de votre salut.    Notre programme d’autodestruction n’a commence qu’en 2006, avec l’election qui a mis Reid et Pelosi en charge du Congress.

    Alors, pour repondre a votre idee que Annika ou moi sont forcement aise pour avoir l’idee que la liberte est quelque chose a defendre coute que coute, je peux bien sur en reponse me demande, tout haut, voyez, si Jaures n’a pas trouve une situation favorable merci a la domination de l’etat providence sur tout ce qui bouge en France.   

    Pour ce qui en est de mon cas particulier, voila que la boite que je ferme actuellement a ete une tres petite entreprise datant de 1981, qui a employe que 4 a 6 ouvriers de facon correcte.   Mais le proprietaire, deja peureux de ce que fabriqaient les federaux sous Bush, ne veut pas continuer a s’exposer a la reglementation franchement vindictive, punitive, et meme aleatoire du regime actuelle.   Un des employes va se retrouver, je crois, tres a mal, les trois autres s’en sortirant sans gloire, mais s’en sortirant.   L’extension de l’activite de cette boite par 3 a 4 ans au dela de la date prevu, a ete une aubaine pour les employees, pour l’etat du Texas, pour la communaute, et bien sur pour les (majoritairement) petit clients que nous avons servi.   Le poids sur eux est ecrasant.   Les echappees inexistante pour le proprietaire, donnee le nombre et detail enorme de reglementations et crimes definies par le gouvernement federale.

    Moi je vais m’en sortir, evidemment, bien qu’un diplome de HEC ne veut strictement rien dire outre atlantique, pour la plupart des employeurs.   C’est meme douteux chez beaucoup, l’idee que quelqun a etudie les affaires en Europe, et franchement je n’essaie jamais a arguer le contraire.   Le business a l’europeen n’est jamais tres nette, tellement le sucage de l’etat vampirique, et les attitudes machiavelliques des produits des divers Mammouths de chez vous sont faconnees.

    Répondre
  33. Frank

    02/04/2010

    @AC130

    Excellente analyse de la politique cynique d’Obama qui vise a maintenir sa puissance mondiale en sacrifiant ses amis et y compris les idiots utiles francais comme Sarko. Je ne serais pas etonne qu’a un certain moment, il incite a la guerre civile en Europe. Cette politique est terriblement dangereuse pour les EU qui vont avoir tout le monde sur le dos.

    @Jaures

    Vous etes un bon representant de la gauche inepte francaise dont l’incompetence economique est de la cruaute sociale tant elle cree de chomage de masse et de pauvrete.

    Le probleme majeure de l’economie americaine est le haut taux de chomage, la faible croissance et la dette monstrueuse. Dans ces conditions, des dirigeants responsables dirigent tous leurs efforts sur le redressement economique et pas sur un plan de sante qui va couter des trillions de dollars. Cette ponction penalisera durablement le retour a la croissance et au plein emploi aux EU et elle va certainement augmenter la dette.

    Répondre
  34. grepon

    02/04/2010

    Je seconde ce que dit Annika en reponse a Jaures, et j’ajoute:

    "Alors, c’est vrai, il faut le concéder, Obama n’a pas tout réglé en 14 mois. "

    Des son election, et surtout des l’election de majorites serieuses pour Reid et Pelosi au Congress pour pondre les bouses pour signature pour Obama, une bonne majorite des gens d’affaires des Etats-Unis ont compris qu’il fallait se preparer pour l’orage.    C’etait mon sentiment sur le coup, et je connais tres peu de gens dans la privee qui pensent autrement.   Alors, ils ont arreter plans d’expansion, ils encaissent reserves comme ils peuvent en preparation pour des temps encore moins terribles qu’aujourdhui.   Ils laissent partir employees.   Ils font que les investissements si clairement rentable qu’il n y pas besoin de photo, et le chomage monte, le taux d’inactivite monte, les recettes du gouvernement baissent, et les deficits federales, locales, et des etats decolle pour la lune.   

    Voyez, Obama et Pelosi ont envoye maintes signaux, pratiquement a chaque fois qu’ils prennent le micro ou agissent en public, qui sont nuisible au privee, que le secteur prive les prennent au serieux, et agissent de la sorte.    Comme par hazard, je suis actuellement en train de fermer une boite qui etait en operation depuis 30 ans, au lieu de risquer se trouver dans la ligne de mire de quelque bureaucratie.    C’est moins la rentabilite ou les perspectives du ce business que les risques demultipliant issu de reglementations aussi ecrasantes que epaisses et meme farfelu, avec punitions absurde derriere.   Le proprietaire de la boite detiens de la capitale et il sait comment naviguer de mauvaises periodes economique et legale.   Les employees, ben, c’est autre chose.    Personne dans la privee n’embauche, meme au Texas ou l’economie va mieux que presque partout aillieurs….     L’esperance de benefices et debouchees a disparu dans l’autonme de 2008.

    Maintenant, demandez vous comment medecins et infirmieres vont reagir a la "reforme" de l’assurance sante.    Environs 30% des medicins des Etats-Unis affirment qu’ils arreteront leur activite avant que le pire de ce programme soit active(Et ce programme si urgent qu’il ne fallait pas le lire avant de la passer ne prend pas tous ces effets avant 2013, car Obama veut se faire re-elir en 2012).      Encore plus de medecins disent qu’ils vont devoir refuser clients payant par assurances federales qui ne paeient suffisamment pour couvrir les couts des traitements.   Voyez, comme notre systeme d’education n’est pas nationalisee, et que nos medecins sont en principe toujours libre et non pas un propriete de l’etat, on va voir tres bientot des listes d’attente a la canadienne ou comme a l’Angleterre….SI cette loi clairement inconstitutionelle sur plusieurs fronts soit mis en force….

    "Quant à la réforme, bien modeste pour nous, du système de santé, qui ne sera en place que dans plusieurs mois, elle était le principal engagement d’Obama durant sa campagne. Dire qu’elle a été extorquée contre la volonté du peuple est donc une plaisanterie."

    En outre le fait que le public a ete, et toujours est, contre la "reforme" pondu par le Congress de Pelosi et Reid, et signe(sans autre contribution) par Obama, apres une liste d’entorses au methodes de notre democratie etablie depuis plus de 230 ans, il fait ajouter que ce n’est pas "modeste" du tout cette "reforme".   C’est un plan dessine pour faillite au boites d’assurances privee, pour ainsi forcer de plus en plus de gens dans une tres mauvaise situation, par dizaines de millions, jusqua ce que une nationalisation de l’assurance soit "necessaire."     Le pourquoi du fait qu’ils ont passer cette tres complexe legislation sans le lire, sans debattre, sans le publier, c’est qu’ils savent pertinnemment que ce n’est qu’une toute premiere etape vers leur reve de toujours…la nationalisation de l’assurance privee, c.a.d. le controle centralisee des plus intimes et plus privee et plus individualisee services que l’individu a besoin.    La planification centrale jusqua dicter details de vie et de mort de chacun.   Transformation des citoyens nees libres en sujets, propriete de l’etats serialises.

    Répondre
  35. Jaures

    02/04/2010

    Cher Annika, je vous suis sur un point: si Obama ne se sentait pas de taille à remettre le pays en marche, il n’avait qu’à ne pas se présenter. Mais, entre nous, ce n’est pas Reagan dont vous auriez besoin car lui-même fut un champion du déficit budgétaire.

    Par ailleurs, tous les pays ont accru leurs déficits budgétaires, des plus libéraux (Angleterre, Irlande) aux plus redistributifs (Suède, France), et ceci dans les mêmes proportions. Idem pour le chômage, l’endettement, etc…Si Obama est un Astaroth, ils sont nombreux aux affaires.

    Enfin, si la loi d’Obama est anti-constitutionnelle, vous n’avez pas à vous en faire: elle sera déclarée comme telle et ne sera pas promulguée. Il vous faudra continuer à trouver des bénévoles pour tenir les "free clinics". Comme je l’ai déjà écrit, il s’agit là d’un choix de société. Pour ma part, ayant eu un père très malade pendant un an et demi, je suis plutôt heureux d’avoir vu un ancien tourneur-outilleur bénéficier des meilleurs soins sans avoir à bourse délier ou à tirer le bon numéro. 

    Je pense que vous avez , tout comme l’ami Grepon, une condition sociale qui vous permet de vous passer de la solidarité. Je vous en félicite mais garde mon attention aux moins chanceux et, pour cela, demeure vigilant pour qu’en France nous gardions intacte notre système de santé malgré les mauvais coups qu’il subit depuis bientôt 10 ans.

    Répondre
  36. Annika

    02/04/2010

    Jaurès:  En tant qu’entrepreneur, si un PDG me dit une année après son engagement, que la situation financière désastreuse de mon entreprise ressort du PDG d’avant lui… je le vire.  Il en est de même pour le président américain ; nous sommes un pays peuplé de gens créatifs, résilients, entrepreneurs, et ou des lois pro-business ont toujours engendré le rebond économique suite a une dépression.  On avait besoin d’un Ronald Reagan, on s’est retrouvé avec un Carter en cent fois pire.  Obama a quadruplé le déficit en 10 mois, il faut quand même le faire !  Le graph ci-après s’est avéré être correct, et ne tient même pas compte des frais qui seront engendrés par une ‘assurance santé’ étatiste http://blog.heritage.org/2009/03/24/bush-deficit-vs-obama-deficit-in-pictures/  

    Quant a cette fameuse ‘assurance santé’ étatiste (Obamacare), les jeux ont été faits par le congre, a coups de contraintes, magouilles, bakchich & corruption pour gagner des votes, mais le passage de cette loi ne signifie en aucun cas qu’elle sera permanente.   Obamacare contient nombreuses clauses considérées anticonstitutionnelles dont celle qui oblige tout citoyen américain à être assuré.  L’état fédéral n’est pas Roi, et ne peut empiéter sur les droits individuels des états (10eme amendement a la Constitution, ci-après) ;

    "The powers not delegated to the United States by the Constitution, nor prohibited by it to the States, are reserved to the States respectively, or to the people."

    En révolte contre Obamacare, nombre d’états ont déjà intenté procès a l’état fédéral afin de bloquer Obamacare – dont le Colorado, la Floride, la Virginie, etc http://www.coloradoattorneygeneral.gov/press/news/2010/03/22/attorney_general_joins_federal_lawsuit_challenging_health_care_mandate_0

    Egalement, une douzaine d’états ont engravé de nouvelles lois dans leurs législatures, lois qui annulent Obamacare pour leurs citoyens.

    Les procès contre l’état fédéral seront gérés par la Cour Suprême (la troisième branche du gouvernement), et c’est leur devoir de s’assurer que les lois respectent la Constitution. Au sujet d’Obamacare, rien n’est sur … Ce qui est sur et certain, c’est que non seulement nous faisons face a une crise financière, un déficit astronomique, une atmosphère de corruption étouffante, une dette de 12.3 Trillions de $$, un chômage grandissant… mais en plus… et grâce a l’administration Obama nous allons tout droit vers UNE CRISE CONSTITUTIONNELLE. 

    Répondre
  37. Annika

    02/04/2010

    Article qui resume tres bien l’humeur actuelle aux Etats Unis.  Les medias ne revelent pas -ou peu- le niveau de mecontentement du peuple.  Parfois la verite fait surface, comme celle ci "70% de l’electorat est en colere/mecontent des politiques du gouvernement"   http://www.cnsnews.com/news/article/63617

    Franchement Messieurs Dames les francais, vous y etes habitues, mais nous ici -en Amerique- on etouffe.

    Arianne nous demande "quel est le lourd passe d’Obama".  Est-elle serieuse ?

    Tiens Grepon, pour toi especially… "web video in celebration of the most successful presidency, ever. And then sign up to get your own rainbow-powered unicorn."

      http://www.nrsc.org/unicornsignup?hq_e=el&hq_m=21392&hq_l=2&hq_v=0cb0c9a347

    Happy Fools Day!

     

    Répondre
  38. orsu

    01/04/2010

    monsieur millière dénonce en réalité la position américaine de considérer enfin le monde non comme des méchants d’un coté et les gentils occidentaux de l’autre. L’auteur de cet article est un néocolonialiste haineu qui pense que l’occident a encore une mission civilisatrice des autres sociétés. Peut-être que grace à ce président, 35 millions de pauvres américains pourront enfin se soigner grace à son programme. Bien sur celui des républicains et du pigiste est  "marche ou on crève", la solidarité, ils ne connaissent pas. Ils vont tuer des milliers d’irakiens pour leur voler leur pétrole et gaz.. Aujourd’hui, ils veulent raser l’iran pour les mêmes raisons. Voila les graines de la discorde. Les Républicains à la botte des extrémistes religieux américains prêts à vider la palestine de ses habitants autochtones pour y installer des colons est certainement mieux. C’est une politique peut-être beaucoup plus justes ! Cette idéologie étroite d’esprit est une invitation à un choc des civilisations. 

    Répondre
  39. Jaures

    01/04/2010

    Je vois que, désormais, M Millière perd toute mesure.

    Quoi ! Obama n’avait pas encore mis un pied à la Maison Blanche que la crise battait son plein. Dés l’été 2007, alors que personne ne savait qu’Obama existait, 15% des emprunteurs ne pouvaient plus rembourser leurs emprunts et 1 million d’Américains perdaient leur logement. Alors que la crise s’amplifie, Millière écrit " Des ajustements boursiers se produiront. Une bulle financière se dégonflera comme d’autres se sont dégonflées. Il y aura des perdants, mais aussi beaucoup de gagnants." (26/12/2007).

    Tout au long de 2008, la crise va s’aggraver. Personne, en tout cas pas Millière, ne croit en Obama: " Je dirai qu’en cas de victoire très hypothétique d’Obama, l’Obamamania retombera plus vite en Europe qu’elle ne retombera en Amérique où je m’attends pourtant à ce qu’elle s’affaisse comme un mauvais soufflé."(26/03/2008)

    Ce n’est que le 01 Octobre 2008 que Millière écrit sur la crise avec le discours enfin mis au point par les libéraux pour expliquer le marasme en cours (Lennie et Freddie, la faute à Carter, patin couffin,…). Mais toujours optimiste, Milliére affirme que "à peine 6% des emprunteurs Américains n’ont pas pu faire face à leurs échéances, pas davantage".

    On sait ce qu’il advînt ensuite.

    C’est cette situation qu’a trouvée Obama. Son héritage: une crise financière mondiale, une croissance en chute libre, un chômage au plus haut, une dette multipliée par deux, une guerre sur deux fronts,…

    Même Ahmadinejad, il l’a trouvé en arrivant.

    Alors, c’est vrai, il faut le concéder, Obama n’a pas tout réglé en 14 mois. Reconnaissons lui également un respect sans faille des valeurs essentielles de l’Amérique: les bonus tombent par dizaines de milliards de dollars.

    Quant à la réforme, bien modeste pour nous, du système de santé, qui ne sera en place que dans plusieurs mois, elle était le principal engagement d’Obama durant sa campagne. Dire qu’elle a été extorquée contre la volonté du peuple est donc une plaisanterie.

    La seule question qui vaille est: M Millière, pourquoi donc tant de haine ?

    Après l’article de la semaine passée, il semble que l’esprit de Guy Millière soit pris d’une aigreur maladive. On le comprend: depuis plusieurs années tout ce qu’il nous annonce, sur l’Irak, la politique française ou américaine, l’économie, s’avère totalement éronné. Ce qui est vexant quand on se flatte d’être un économiste spécialiste des Etats-Unis. Ho ! Certes ! Il avait prédi la réélection de Bush. Mais dans la cantine de mon entreprise, les deux tiers des salariés avaient établi le même pronostic.

    Mais eux, au moins, ils savent réparer le contre-plateau d’un sous-chassis flottant.

    Répondre
  40. grepon

    01/04/2010

    Bien sur que grepon signerait cet article, sans reserves.    J’ai moi meme pense comme Milliere, et j’ai ecrit, et j’ai explique tout haut que les americains ne voteraient pas pour un president si clairement anti-americain.    Mais la presse, et d’aillieurs la campagne de Hillary et les autre concurrents a la nomination, et meme le campagne de McCain, ne voulait pas toucher la ou ca faisait mal chex Obama.    Tout critique d’Obama, sur n’importe quel registre, a ete recompense avec cris de RACISME!, bien que les criticismes n’avaient rien a voir avec race.    Le pirec c’etait que cette tactique a ete employe non seulement par les opposants naturels du programme d’Obama, mais sans vergogne par les figures de la presse et chaines de television de masse.

    Le cote nefaste des plans de l’individu reste sous-estime.  Meme avec la chute impressionnante de popularite chez le public(desormais une majorite "strongly dissapprove" de sa performance en tant que president), l’ampleur de la negativite de son programme est encore peu reconnu.    Milliere fait un bon resume ici, et ici et la par le passe, de cfe que cet homme represente, et je seconde Milliere sans reserves, et en ajoute comme je peux.

    Obama a etudier, puis a enseigne(et oui) a des groupes d’action radicale, comment prendre le pouvoir, suivant des schemas de base Machiavellique(cacher son jeu..etre d’apparence moral et bon tout en poursuivant son objectif sans merci ou scrupules) enseigne par individus comme Alinsky, qui ont publie des methodes de prise de pouvoir et destruction d’institutions.    Bien que Obama n’a pas ecrit le legislation qu’il viennent de signer, Milliere a raison de le decrire comme un plan pour le prise de controle, facon fascisant je dirais moi meme, de pans d’industrie et surtout la relation de chaque individu avec docteurs, inflrmieres, et boites d’assurances.    Cette loi a ete massivement oppose par le public, et il a ete vote en faisant des entorses et fractures terribles aux methodes deja un peu degeullasse de notre Congress.   

    Plusieurs aspects de cette loi sont facialement inconstitutionelles, et meneront a une crise constitutionnelle devant le Cours Supreme.    Les Democrats font ceci expres, car, comme l’a dit tres clairement Obama, ils voient la Constitution comme un empechement penible qu’il serait bien de s’eloigner le plus rapidement possible.   Voyez, Obama se plaigne que notre Constitution, guarant de la liberte individuel, de gouvernance par le peuple, de l’independance des etats du gouvernement central, est reellement un liste de "negative rights"(dixit Obama lui meme) qui disent ce que le "governement cannot do to you."     Il prefere re-interpreter, ou ignorer ce document qu’il trouve penible, pour donner au gouvernment centrale  pouvoirs que ce document est construit pour NIER au gouvernement central a tout jamais.    La loi de "reforme" du systeme d’assurance sante est ce genre d’etape, qu’ils ont contruit pour etre irreversible, et pour detruire le systeme d’assurance sante que nous avons au lieu de le sauver ou de l’ameliorer.    Voyez, leurs auteurs radicales preferees, preconcise ce genre de programme de destructions d’institutions existant avec but de mener a des crises que les radicaux peuvent exploiter pour refaire tout dans le sense de l’augmentation perpetuelle de leur pouvoir.

    Je crois que l’acutelle Supreme Courte pourrait livrer de tres mauvaise surprises a l’Administration Obama et les figures egalement nefaste de Pelosi et Reid au Congress, car les votes sont typiquement 5 contre 4 conservateur de l’interepretation originelle de la Constitution.    Des aspects cles de la loi passee recemment sur l’assurance sante sont inconstitionelle sur la face, et pourraient etre detruitent par leur opinion.   Mais je ne compte pas dessus.     Par la suite, il y a carrememt danger de perdre notre Republique agees de plus 230 ans deja, merci a la mort ou retrait d’un des 5 Justices conservateur durant le mandat de 4 ans d’Obama.     Il va nominer un Justice comme lui, c’est a dire un faux modere qui s’est prepare toute sa vie pour se porter, son jeu cache, jusqua une niveau de pouvoir suffisant pour faire des degats terribles au nom de la revolution qu’ils veulent operer.     Je ne voit pas comment Obama pourrait gangner un deuxieme mandat….a part par l’existence temporaire d’une tierce parti (c’est comment nous avons eu Bill Clinton en ’92), tellement il est clairement un menteur pret a tout desormais…mais si jamais il y arrivait…ce serait une catastrophe non seulement pour la liberte des americains, mais pour l’humanite dans son entier.

    Le Supreme Court des Etats-Unis, que Obama a pris le temps d’insulter de facon mensongere — devant la nation entier — pendant son State of the Union addresse televisee sur les chaines principales, va probablement pencher, si la question est fine, vers le cote d’une decision qui envoie un bras d’honneur a Obama.     C’est presque comme si nous sommes revenus au 1930’s, un epoque ou un  president "progressive" se foutant de la constitution n’avait pour seule empechements la realite lui meme(qui n’est pas favorable aux amateurs de planification centrale) et le Supreme Court.    Il y avait a cet epoch une guerre contre le Supreme Court, et lors de cette guerre la Constitution a perdurer, bien qu’avec des blessures tres importante.   Aujourdhui, Obama a moins de pouvoir a faire faire le Supreme Court exactement ce qu’il voudrait que FDR avait dans les 1930’s.   Obama est impopulaire deja, et va probablement perdre de marge au Congress en Novembre.   FDR en avait beaucoup plus de marge, avec sa majorite bien plus important au Congress.   

    Il se peut meme que Obama, qui se voulait heritier de FDR qui allait avancer l’agenda de FDR comme FDR ne pouvait pas a son epoch, pourrait finir par enfaiblir les realisations de FDR, de par son arrogant et mensongere attaque gratuite contre le Supreme Courte recemment.:     Voila que les entorses les plus grave du loi sur l’assurance sante concernent egalement le Commerce Clause et le  10ieme Amendment, deux sections cles de la Constittion que FDR a pu forcer le Supreme Court a l’epoch de reinterpreter dans la direction des etatistes de l’epoch.    L’actuel Supreme Court pourrait meme etablir un precedant, et tres bientot, qui pourrait non seulement capoter l’horrible loi sur l’assurance sante, mais aussi capoter un liste de lois et programmes federale deja etablis.     Ce serait une geurre ouverte alors entre les trois "Separate But Equal" branches du gouvernement.

    Répondre
  41. unknowon

    01/04/2010

    Un peu de Lexomil dans votre whisky vous ferait le plus grand bien ! Et peut être que vos pendules se remettront à tourner dans le bon sens !

    Répondre
  42. Anonyme

    01/04/2010

    En effet, Obama et Clinton font tout pour essayer de controler les Mollahs d’Iran, et pour cela n’hesitent pas a lacher de plus en plus Israel au profit des proxy de Teheran, le Hezbollah et le Hamas. Et bien sur au milieu la France, et la GB, frileuses, parceque trop dependantes du petrole du Moyen Orient d’ou le lachage des diplomates Israeliens et les faux passports autour de la sombre histoire d’espionnage a Dubai. Controler l’Iran c’est s’emparer du controle l’OPEP et de la capacite de nuisance terroriste des islamistes, afin de destabilise l’Asie Centrale, et donc la Chine. Quoi de meilleur pour les USA qu’un nouveau etat voyou sous son controle…Avez vous remarque que les USA n’ont jamais evoque les liens entre l’Iran et Al Quaida…bien sur les USA ne veulent pas aller trop loin au risque de ne jamais controler l’Iran. Oui Obama est entoure d’une equipe bien sinistre. Quant a l’Obamacare, le Weekly Standard pretend que 54% des Americains ne veulent pas de cette reforme…est ce vrai ou est ce un fantasme? Obama est il en train de tuer l’American Dream? Ou est il devenu bien plus dangereux que les Republicains ne le pensaient, tous tablaient sur un Obama incompetent et juste bon a lire son prompteur…Il se revele etre un dangereux tacticien, cynique et autoritaire. Obama, le Mitterand US?

    Répondre
  43. lou

    01/04/2010

    Malheureusement, cette description du président américain peut très bien s’appliquer à nos présidents français depuis 20 ans.
    – briser le dynamisme entrepreneurial
    – rendre le plus grand nombre […] possible dépendants du gouvernement
    – en régularisant à la hâte des immigrants clandestins et en leur donnant le droit de vote
    – une administration publique tentaculaire
    – …

    Répondre
  44. Marianne

    01/04/2010

    Mais quel est donc, monsieur Millière, ce lourd passé d’Obama?  Pouvez-vous nous donner des détails?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)