La stratégie de Trump pour l’Iran

Posté le juillet 02, 2019, 12:16
15 mins

Trump ne voulait pas du rôle de policier mondial, mais il se trouve obligé de l’assumer, puisqu’il n’y a aucune puissance capable de remplacer les États-Unis dans ce domaine-clé.

C’est l’Amérique, pas l’ONU impotente et corrompue, qui maintient les routes commerciales, et le monde entier en profite, gratuitement – comme si cela allait de soi. Or, non seulement, cela ne va pas de soi, mais beaucoup d’obligés geignent contre un pseudo «impérialisme américain», sans jamais se remettre en question.

Si l’Amérique trouve certes son compte dans ce service planétaire assuré à grands frais par sa flotte et ses services de surveillance, ce n’est pas elle qui en a le plus besoin, mais ses alliés qui, eux, ne sont pas sevrés du brut que leur vend l’OPEP.

C’est aussi l’Amérique qui en assume les risques comme on vient de voir avec la descente en flammes d’un drone de 100 millions de dollars, heureusement sans pilote, qui croisait dans l’espace international et non iranien. Cela, après des attaques iraniennes, sans raison non plus, sur des pétroliers norvégien et japonais.

Alors, «l’opinion internationale» (c’est-à-dire la gauche mondialiste et ses médias désinformateurs) se dit «soulagée» que Trump n’ait pas poursuivi «son escalade», mais tous ces trolls qui renversent ignominieusement les responsabilités, déplorent à présent son «manque de stratégie».

Qu’est-ce que des anti-américains et anti-militaristes primaires peuvent comprendre aux questions de stratégie avec leur logiciel bloqué?

La véritable question est: pourquoi l’ayatollah Khamenei décide-t-il maintenant de provoquer Trump?

Les sanctions asphyxient son économie de rente, d’autant que l’aide concoctée par les Européens cupides, hypocrites et lâches, tarde à se matérialiser.
Les dirigeants de l’UE, qui mar­chent au pas de l’oie avec Merkel, entretiennent une cécité criminelle vis-à-vis de l’Iran.

Sous Merkel, l’Allemagne oublie qu’elle doit tout aux États-Unis. Elle remercie par une politique teigneuse de tarifs douaniers. Elle se targue cyniquement d’être la plus mauvaise payeuse de l’OTAN, achète le gaz de la Russie et refuse le gaz américain. Et voici qu’elle pactise avec les ayatollahs contre les USA.

L’Allemagne et l’UE illustrent tout ce qui est inacceptable pour Trump: l’archétype de l’allié félon aux prétentions disproportionnées au vu de la réalité. Et elles sont coupables de négligence inadmissible envers notre sécurité collective en dissimulant le danger pour l’Occident qu’est la République islamique, nullement différente (dans ses visées hégémoniques et ses méthodes internes brutales) de l’État islamique que l’Iran aidait et que Trump a éradiqué.

L’Iran n’a jamais cessé l’enrichissement d’uranium et continue d’alimenter le terrorisme islamique. Les sanctions ne sont que justice et, malgré leur dureté renforcée, Trump espère des Iraniens éclairés un énième et décisif soulèvement contre ses dirigeants. Car il n’en a qu’après ce régime meurtrier et sympathise avec les Iraniens, mais il leur rappelle qu’il ne peut intervenir militairement, sauf attaque avec victimes américaines, auquel cas la réponse serait foudroyante. Loin de vouloir la guerre, il veut «redonner à l’Iran sa grandeur».

Khamenei sait qu’à la Maison Blanche, Trump s’est entouré volontairement de conseillers aux vues opposées qui représentent chacun une partie de la base de Trump et qui constituent un «brain-trust». Il table sur le fait que Trump est tenu par l’impératif de sa réélection. Les « deux côtés de l’équation », comme Trump les appelle, sont parfaitement honorables et défendent des arguments que l’on ne peut négliger.
Pour le moment, le côté «colombe» exulte, les isolationnistes, les libertariens, et toute la mouvance du «The American Conservative».

Les «faucons» comprennent que l’heure de l’action militaire n’est pas venue. Mais ce serait mal connaître ­Trump que de penser qu’il ne va pas trouver le moyen de faire payer aux criminels de Téhéran leurs méfaits.

Il doit, seul, parvenir à empêcher les ayatollahs d’accéder au nucléaire et faire cesser leur financement du terrorisme, sans engager de troupes et sans dépenser des milliards.

C’est une tâche de police mondiale à laquelle les Européens devraient participer.

La stratégie de Trump, c’est de voir venir, de ne pas dévoiler son jeu et de se tenir prêt à frapper.

Ceux qui lui font confiance ne sont pas inquiets et savourent un divertissement politique quotidien de qualité.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

La version longue de cet article est disponible ci-dessous pour les abonnés :

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

18 réponses à l'article : La stratégie de Trump pour l’Iran

  1. quinctius cincinnatus

    12 juillet 2019

    la ” Famille Trump ” sera t elle assez nombreuse pour remplacer les partants ou devra t il faire appel à la ” Famille ” de Benjamin ?

    on apprend aujourd’ hui ( site du ” Figaro ” )

    ” Affaire … Epstein , le Ministre du Travail de D.T. annonce sa démission ”

    je propose @ Brenus ( un drôle d’ oiseau qui n’ a qu’ un ” n ” ) lui sait travailler du chapeau

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    7 juillet 2019

    l’ Administration Trump qualifiée d’ INEPTE par les Services diplomatiques de sa Gracieuse Majesté à Washington , Services dont on connait bien l’ inaptitude historique

    et encore n’ ont ils rien vu tant que Millière , Joslain ou Brenus ne rejoindront pas la glorieuse équipe de branquignols de la Maison Blanche

    Répondre
    • BRENUS

      8 juillet 2019

      Pour ce qui concerne “Monsieur” (SVP) BRENUS – un seul N -, voici sa réponse : silence méprisant pour le malfaisant Q.Q. qui, bébé, a du être bercé trop près du mur. D’où des dommages cérébraux irréversibles qui l’amènent maintenant à totalement perdre le peu de neurones qui lui restait. AVE KUKUS, l’intelligenstia nec mergitur. Ne t’en déplaise.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        12 juillet 2019

        ” intelligentSia ” Brutus Anus Brutus , ” intelligentSia “, mot russe, du polonais ” inteligencja ” créé par le philosophe polonais Libelt pour désigner un groupe d’ individus qui détiennent le savoir … les nouveaux ” clercs ” en quelque sorte

        aucun risque pour vous d’ intégrer un tel ” groupe “

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          12 juillet 2019

          pardon ! Brenus Anus Brutus récent converti au ” Très Haut “

          Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    5 juillet 2019

    qui ? mais Israël bien sûr !

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    5 juillet 2019

    Joslain Evelyne et Guy Millière vous avez un supporteur de poids sur ce blog : Brenus

    l’ ennuis est que ce qui pèse le plus chez cet individu c’ est sa bêtise

    à votre place et de cette seule constatation je réviserais mes analyses ( si analyses il y a )

    Répondre
    • Gérard Pierre

      6 juillet 2019

      @ Q.C.

      Je ne suis pas ‘’psymachinchose‘’, et encore moins analyste en quoi que ce soit ! …… dans bien des domaines mes connaissances sont limitées et, de surcroît, je n’en nourris aucune insatisfaction ! …… je tente simplement, au jour le jour, de combler le fossé abyssal de mon ignorance ! …… et je ne sais si l’Éternité suffira à son comblement puisque, par définition, l’Éternité est infinie !

      Ce qui pourrait expliquer, in fine, que SEUL D.IEU SAIT ! …… puisqu’Il n’a, par définition, ni commencement ni fin !

      Depuis que je vous lis, sur ce site, je pense avoir en face de moi sinon quelqu’un de particulièrement érudit, … (il est toujours aisé de bluffer son monde derrière un écran) … mais du moins quelqu’un d’intellectuellement curieux de tout ! …… et cela ne vous déshonore pas.

      Pour autant, derrière votre arrogance de vitrine, … (car je ne suis pas certain qu’elle vous soit consubstantielle) … je ne suis pas certain que vous soyez réellement l’homme que vous aimeriez que l’on croit que vous êtes !

      J’ai envie, après toutes ces lectures très courtes sous votre plume, de vous poser une seule question : « Êtes-vous réellement heureux ? »

      Je ne doute même pas de la réponse ! …… Elle sera inhérente au personnage que vous tentez de nous vendre ! …… Elle n’en sera pas pour autant convaincante !

      Est-ce que rabattre plus bas que terre quelqu’un comme Brenus est, pour vous, jouissif ? …… (D.ieu merci, l’homme en a vu d’autres si j’en crois son parcours) ! …… Est-ce que ‘’recadrer‘’ vos « apprenants » comme vous le faites était une pratique habituelle chez celui qui, … comme vous l’avez prétendu par ailleurs, … dispensa sa ‘’science‘’ à des doctorants ?

      Si tel est le cas, point n’est besoin d’autres témoignages pour affirmer que vous fûtes, à n’en point douter, un bien triste pédagogue !

      De quoi souffrez-vous Q.C. ?

      D’un manque de reconnaissance ? … mais de qui ?

      D’un déficit affectif ? … mais de qui ?

      Cessez vos interventions à la limite de l’injure, elles ne dupent que vous et ne suscitent même pas la compassion tant elles sont à la fois excessives et grotesques !

      Tous les gens très intelligents qu’il m’a été donné de croiser dans ma vie avaient en commun leur simplicité et leur humilité, …… et c’est précisément à cela qu’ils étaient reconnaissables !

      Tirez-en vous-même les conclusions !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        7 juillet 2019

        rassurez vous , je suis un homme heureux qui ne manque ni d’ affection ni de reconnaissance ( y compris celleS de mes anciens malades )

        je ne supporte pas la ” Bêtise ” en tout cas pas celle qui se veut ” triomphante ” , voilà tout !

        Brenus est résolument con et Millière et Joslain pètent bien trop haut que leur cul à seule fin de contenter leurs fans

        il ne faut JAMAIS être charitable avec les imbéciles pas plusqu’ avec les escrocs, y compris ” intellectuels ” il faut les empêcher de nuire, par leurs mensonges, à l’ Esprit et à l’ Intelligence

        je sais ce n’ est pas très ” catho ” mais après tout ne suis je pas calviniste

        Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    4 juillet 2019

    à @ Brenus Asinus Brutus

    BAINVILLE a excellemment répondu pour moi

    rien à ajouter !

    ah si !

    Brenus Anus Brutus est un con et Guy Millière un compulsif ( entre autres qualités intellectuelles morales et psychiques ) qui fait avaler des … crapauds aux ” naïfs ” ( ? ) lecteurs des ” 4 Vérités ”

    mais bon tant qu’ il restera 18.000 ” attardés ” à lire cette feuille d’ opinion cela couvrira ( partiellement ) les frais de fonctionnement

    gros bisous

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      5 juillet 2019

      par ” attardé ” j’ entendais bien sûr ” attardés en Politique ” mais le préciser est plus courtois

      Répondre
  6. BAINVILLE

    3 juillet 2019

    Maintenant le Mossad et la CIA interviennent directement chez les 4 Vérités.

    Millière a plus de talent pour vendre l’histoire du Méchant Iran, et du valeureux Israël se protégeant. Il ne manque plus que le peuple syrien se révoltant contre son boucher Bachar, gazeur de son peuple, c’est prouvé, les casques blancs l’ont dit.

    Répondre
    • Gérard Pierre

      6 juillet 2019

      Alors Bainville ? …… voila qui, manifestement, réveille vos vieux prurits !

      Répondre
  7. Alain PROTTE

    3 juillet 2019

    Pourquoi la prolifération nucléaire à l’égard de l’Iran serait répréhensible au Moyen Orient alors que pour l’inde, et le Pakistan elle ne l’était pas. Qui donc pourrait se sentir menacé par une bombe iranienne pour autant alarmer les Etats-Unis?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      5 juillet 2019

      qui ? mais Israël bien sûr !

      Répondre
      • Gérard Pierre

        6 juillet 2019

        …… et ce d’autant plus que les mollahs ont clairement affirmé leur intention d’éradiquer Israël de la carte du monde !

        Ce que nul ne peut contester !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          12 juillet 2019

          et inversement !

          c’ est bien pour quoi l’ Iran veut accéder à … l’ équilibre atomique !

          un remake de la ” guerre froide ” en zone … chaude

          Répondre
  8. BRENUS

    3 juillet 2019

    A toi Q.Q. ! Défoules toi une fois de plus sur un sujet qui te grattouilles en permanence et un auteur que tu abhorres . Comme ton serviteur qui se languit de tes silences….

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)