La stratégie de Vladimir Poutine

La stratégie de Vladimir Poutine

Ce qui s’est joué ces derniers jours aux Nations Unies a montré, une fois de plus, que Vladimir Poutine est un maître du réalisme politique et un grand joueur d’échecs.

Il est vrai qu’en ayant, en face de lui, le premier Président islamo-gauchiste de l’histoire des États-Unis et, dans le rôle du nain, un piètre joueur de dames, chef d’une moyenne puissance, la France, la partie n’était pas très difficile pour lui.

Poutine a laissé Obama courtiser les mollahs iraniens, passer un accord honteux avec eux, laisser se mettre en place l’État islamique, abandonner la Syrie au chaos, trahir les alliés traditionnels des États-Unis dans la région, traiter les dirigeants européens comme des pantins impuissants.

Puis il a décidé, quand le moment lui a semblé approprié, de prendre la main et d’avancer vers l’échec et mat. C’est ce qu’il est en train de faire.

Le débarquement de matériel militaire à Tartous, la construction d’un aéroport à Lattaquié ont pour but de renforcer l’emprise russe sur les régions alaouites de la Syrie, et d’en faire une place forte durable pour la Russie.

L’objectif affiché est la lutte contre l’État islamique.
L’objectif réel est d’endiguer l’État islamique sans le détruire et de parachever la mise en place d’un axe Iran-Russie.

Cet axe Iran-Russie est destiné à devenir hégémonique sur la ré­gion, à être entériné par les dirigeants occidentaux (voire de faire des dirigeants occidentaux des alliés implicites ou explicites de cet axe), à utiliser en parallèle la capacité de nuisance de l’EI pour faire pression sur les régimes arabes sunnites (émirats du Golfe, Arabie Saoudite, Jordanie, Égypte), et à faire peu à peu de ceux-ci des protectorats russes…

Poutine sait que le Président islamo-gauchiste des États-Unis ne lui fera pas obstacle, car celui-ci tient à l’accord suicidaire qu’il vient de passer avec les mollahs iraniens, et il sait, de surcroît, que les milliards qui commencent à arriver dans les caisses iraniennes vont se retrouver en partie dans les caisses russes grâce à l’achat d’installations nucléaires et d’armement supplémentaires par l’Iran.

Il sait que les dirigeants européens ne lui feront pas obstacle non plus (passées les quelques gesticulations de Hollande), parce qu’ils sont impuissants militairement et prêts à passer n’importe quel contrat avec les mollahs iraniens, et parce qu’ils font aussi face à une crise migratoire (sans précédent de­puis la Deuxième Guerre mondiale) qui menace leur équilibre intérieur et fait monter en puissance des partis de droite souverainiste, en général alliés de la Russie.

Il sait que les régimes arabes sunnites menacés vont, tôt ou tard, demander protection.

Il sait qu’en jouant la partie qu’il joue au Proche-Orient, il joue aussi une autre partie en Europe centrale.
En effet, Poutine peut désormais obtenir des dirigeants européens d’Europe occidentale des concessions majeures concernant l’Ukraine, la Crimée, les pays baltes sans doute.

Il sait qu’il tient les fournitures énergétiques de plusieurs pays d’Europe, et pourrait les tenir plus encore si, comme c’est prévisible, l’hégémonie irano-russe sur le Proche-Orient se renforce.
Il ne pourra pas reconstituer la puissance des temps soviétiques, même s’il en a, à l’évidence, la nostalgie.

Mais, en se rendant maître du Proche-Orient, en plaçant l’Eu­rope sous sa coupe, en renforçant ses liens avec la Chine (ce qu’il fait aussi), Poutine peut s’assurer un poids planétaire et, conformément à la théorie eurasienne chère à Alexandre Douguine, se rendre maître, avec les dirigeants chinois, de ce qu’Halford John Mackinder appelait le « heartland », l’île-monde.

Rien de ce qu’il met en place n’aurait été possible sans Obama.
Celui-ci aura été un effroyable stratège guidé par la volonté d’abaisser les États-Unis, de détruire le monde occidental, et de donner le pouvoir planétaire à un cartel de régimes autoritaires.
Obama aura aussi été l’idiot utile d’un Poutine bien plus intelligent que lui.

Ce qui se dessine n’est en tout cas pas un monde meilleur pour la liberté d’entreprendre, de parler, de penser et de choisir.
Ni Poutine, ni les dirigeants chinois, ni les mollahs iraniens ne sont des amis de quelque forme de liberté que ce soit.

Partager cette publication

(71) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    @ Jacky était en permission pour le W.-E. … de l’ hôpital  » spécialisé  » … quant au Ket : aussi con que dans les histoires … belges

    12/10/2015 à 13 h 51 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    électoralisme, communautarisme, socialisme et bonne conscience ou comment rester  » politiquement correct  » :

    les milieux officiels ( c à d ceux ceux proches de l’ Elysée ) font savoir que le bombardement des forces aériennes françaises contre un camp d’ entraînement de Daesh ne visaient pas [ exclusivement ] les ressortissants ( qu’ on dit toujours  » français  » ) car il ne s’ agit pas de  » rétablir la peine de mort  » ( défense absolue de se gausser ou bien @ Jaurès va vous sanctionner, vous punir, vous exclure de la …  » race  » humaine ) … il semblerait donc s’ agir, malheureusement, de  » victimes parallèles  » …

    12/10/2015 à 13 h 43 min
  • druant philippe Répondre

    ….. Gide , le Charles Trenet de la littérature était sûrement en mission exploratoire anale là – bas comme le fou chantant .
    Tu parles d’ une souce fiable !

    09/10/2015 à 20 h 27 min
  • druant philippe Répondre

    @Brenus :

    allons , allons, Jaures est un grand expert de l’ Afrique et nul ne peut remettre en question ses propos !
    Bien des familles Belges au Congo ont été sauvées par leurs boys lors des graves évènements précédant l’ indépendance : ils se cachaient et les boys les ravitaillaient jusqu’ à ce qu’ ils puissent retourner en Belgique.
    Attitude incroyable de la part de gens qui auraient été atrocement torturés par les Blancs .
    Gide , le

    09/10/2015 à 20 h 24 min
  • BRENUS Répondre

    Jojo a raison : il paraitrait même que les Belges au Congo mangeaient chacun un petit enfant le matin pour se mettre en forme. Si, si, c’est écrit dans son bréviaire coco.

    09/10/2015 à 20 h 05 min
  • SergeB Répondre

    Il est malheureux de constater l’inertie totale dans le dossier de la Syrie, tous auraient dû COLLABORER avec la Russie
    dans ce scénario apocalyptique, a croire que personne n’a compris le passé. Le jamais plus de guerre, on s’est précipité tête la première dans le mur et cela va nous mener au désastre Le meilleur est à venir je suppose…
    .

    09/10/2015 à 14 h 53 min
  • druant philippe Répondre

    @jacky :

    je ne miserais pas trop sur l’ unité éternelle de l’ Absurdistan (alias royaume bananier de Gelbique) car Bartounet , l’ homme de psudo droite mais vrai master’ s voice du patronat immigrationniste et le VB renaissant vont lancer des torpilles vers le bateau Gelbique privé de gouvernail .

    08/10/2015 à 7 h 48 min
    • Jacky Social Répondre

      @druant: Oui, c’est probable. Mais l’idee, c’est de ne pas devenir francais, synonyme de devenir vraiment tres con. Mais nos usines de recuperation n’en voudraient pas.

      08/10/2015 à 19 h 19 min
  • druant philippe Répondre

    Les Congolais ayant connu la colonisation Belge regrettent les temps heureux où tout fonctionnait efficacement , où il y avait des écoles , des usines, des trains qui roulaient , des fléaux terribles évacués (tsetse, malaria) ou limités , des hôpitaux fiables , ……
    Les Français peuvent en dire autant de leurs colonies où l’ ingratitude règne en maître envers l’ ancien colonisateur Algérie / Cameroun / Maroc : qu’ ils essaient donc la colonisation chinoise et ils verront si le colonisateur bridé
    leur procurera autant de bienfaits que les Français ou les Belges pour le Congo.
    J( approuve le commentaire de J. Social!

    08/10/2015 à 7 h 19 min
    • Jaures Répondre

      J’espère que vous plaisantez. La colonisation du Congo a été l’une des plus barbares de l’Histoire pour les populations locales.
      Lisez « Voyage au Congo » de Gide, édifiant et pourtant bien tiède.
      Les autochtones ont été exploités de la pire façon, ont connu les plus infâmes exactions (ouvriers abattus quand ils ne sont pas assez productifs, mains coupées, coups de fouets, têtes tranchées,…).
      Je ne sais pas si les enfants allaient beaucoup à l’école car embauchés très jeunes, ils étaient tout aussi maltraités que leurs aînés: on dispose des photos de leurs cadavres que ramenaient les soldats à leurs officiers pour prouver qu’ils ne gaspillaient pas leurs cartouches.
      Et quelle gratitude voudriez-vous que les Congolais expriment aujourd’hui en souvenir du bon vieux temps ?

      08/10/2015 à 10 h 37 min
      • DESOYER Répondre

        Toujours aussi traficoteur d’Histoire: le merdo-socialiste dans toute sa splendeur! Les socialos, vous n’avez apporté au Monde que la pauvreté, la jalousie, le conflit et même la guerre en ne la préparant pas (si vis pacem, para bellum). Vous êtes des bras cassés, des tarés, des menteurs, des malhonnêtes, des incapables, des asociaux, des voyous, des jean-foutres (dans la branche rad-soc) ou des ordures (dans la branche coco). Au XXIème siècle, les partis socialistes, quelles que soient leurs acceptions, ne devraient plus exister.

        08/10/2015 à 12 h 58 min
        • Jaures Répondre

          J’espère cher Pierre que vous vous êtes bien défoulé après ce post qui donnera sans doute envie aux lecteurs de se procurer votre dernier ouvrage tant on pressent ici une finesse d’analyse et un raffinement de la réflexion sans équivalent.
          Sinon, dire que les socialistes auraient inventé la guerre, la jalousie ou la pauvreté n’est pas « traficoter l’Histoire » mais simplement faire montre d’un esprit aliéné.
          Je pense que pour vous ce ne sont pas les socialistes qui ne devraient pas existé mais simplement ceux qui soulignent la pauvreté et la vacuité de vos propos.
          Sinon, lisez-donc « Voyage au Congo » de Gide en introduction. Puis consultez les photos diffusées par le « Times » des enfants et adultes aux mains coupées avec les témoignages des colons de l’époque. Tous ces éléments repris dans divers ouvrages et documentaires (dont celui de Peter Bate pour la BBC).
          Mais c’est sans doute un peu trop pour votre esprit limité.
          Contentez-vous donc de lire « Tintin au Congo ».

          08/10/2015 à 13 h 38 min
          • DE SOYER

            Je préfère « Tintin au Congo ». En bon socialiste, vous déformez tous les propos. Je n’ai pas dit que vous avez « inventé ». J’ai dit que vous avez « apporté ». Tout cela existait avant vous, mais vous l’avez promu systématiquement. Moi, je suis dans l’efficacité et la prospérité. Vous, vous êtes un tire-au-flanc et un mauvais coucheur. Chacun son truc.

            10/10/2015 à 13 h 30 min
          • Jaures

            Bien. Nous verrons. Essayez simplement de parler correctement quand vous confrontez vos idées à celles des autres, celles-ci n’en seront que mieux considérées.

            10/10/2015 à 14 h 41 min
      • Jacky Social Répondre

        Suffit les bobards de l’officine marxiste jalouse et haineuse. La colonisation belge du Congo BELGE a ete plus qu’un succes. Nous avons du nous separer de cette colonie a cause de la Guerre Froide. L’Europe avait perdu la guerre. Lisez Svetlana Alexievich afin de vous rafraichir votre memoire defaillante, Jojo.

        08/10/2015 à 19 h 31 min
        • Jaures Répondre

          Svetlana Alexievich a écrit sur le Congo ?
          Merci de me donner les références de l’ouvrage.

          09/10/2015 à 10 h 49 min
          • Jacky Social

            Non, evidemment. Quelle culture, ce Jojo. Mais elle a ecrit sur l’echec de votre ideologie et sur l’homo sovieticon, l’avenir du peuple francais que vous haissez tant, meme dans sa forme actuelle, affligeante et crepusculaire. En attendant, contentez-vous aussi de lire Tintin au Pays des Soviets.

            09/10/2015 à 15 h 58 min
      • Rosenberg Répondre

        Tintin aussi était au Congo avant Patrice Lumumba et les crapules qui lui succédaient !

        09/10/2015 à 13 h 28 min
  • Sylvain Drey Répondre

    Le Ket les millions de congolais morts pour le caoutchouc sont décédés d’épuisement et de maltraitance ! Tu es Belge ?

    07/10/2015 à 21 h 50 min
    • Le Ket Répondre

      @ Sylvain Drey : « les millions de congolais… » ? T’as lu çà dans Pif le Chien ? Ou dans l’encyclopédie Wikimerdia …?

      08/10/2015 à 12 h 01 min
      • Rosenberg Répondre

        Le ket au sujet des millions de morts congolais pour le caoutchouc de Leopold, il y avait en 2014 une émission télévisée. A la fin il y a eu Débats, et personne n’a contesté le contenu de l’émission.

        09/10/2015 à 19 h 06 min
        • Jacky Social Répondre

          Si c’est la telechoche francaise qui le dit, alors cela ne peut etre que vrai.

          10/10/2015 à 18 h 05 min
  • Raspoutine Répondre

    Heureusement que Poutine a décidé d’intervenir militairement en Syrie. Car ces cons comme Obama et Hollande se trompent d’ennemis. Israel a seulement bombardé les syriens du Plateau de Golan ! Amis ouvrez enfin vos yeux !

    07/10/2015 à 9 h 48 min
  • Raoul Villain Répondre

    « Sa seule stratégie est de flatter la fibre nationaliste pour garder le soutien d’un peuple aliéné par des médias aux ordres ».

    « Mon ennemi c’est la Finance » François Hollande, autrement dit flatter les demeurés de la lutte des classes aliénés par des médias gauchistes aux ordres. Balayez devant votre porte Jaurès, enfin du moins si vous savez faire quelque chose de vos dix doigts.

    06/10/2015 à 18 h 28 min
    • Raspoutine Répondre

      Oui, mais Jaurès n’a pas de balai !

      07/10/2015 à 9 h 40 min
    • Sylvain Drey Répondre

      Poutine et Nadine Morano flattent le nationalisme de leurs citoyens ! Ce n’est pas une mauvaise chose !

      07/10/2015 à 21 h 47 min
  • druant philippe Répondre

    @jacky :

    l’ expédition Us en Irak n’ avait pour but que l’ exploitation du pétrole (« our life standard is not negotiable » selon père Bush) : l’ argument de GWB d’ instauration de la démocratie
    est vraiment risible surtout quand on sait que ce pays et ses habitants ,comme les muzz d’ ailleurs, doivent être tenus d’ une main de fer : Saddam savait s’ y employer et restait dans la tradition des grands rois de l’ antiquité en Mésopotamie tous reconnus pour leur dureté .

    Certains affirment que Obama s’ est décidé à attaquer la Libye avec le nain car Khadafi avait pris la décision de ne plus utiliser le USD pour ses transactions financières .

    J’ ai de la sympathie pour les habitants des USA mais guère pour leurs dirigeants républicains ou démocrates tous deux mondialistes et donc immigrationnistes !

    06/10/2015 à 17 h 31 min
    • Jacky Social Répondre

      Je me demande vraiment, Druant, si l’expedition en Iraq n’etait pas destinee a vous laver le cerveau finalement. Si ce que vous dites est exact (mais ce n’est pas le cas), connaissant ces « mechants Americains qui ne renient pas les petits profits », comme on le sait fort bien ici chez les anti-Americains eclaires qui arguent sur les couts de « cette expedition suicidaire qui s’est embourbee dans le bourbier plein de bourbe », n’aurait-il pas ete beaucoup beaucoup moins cher de l’acheter a bas prix, ce petrole, en en faisant tomber le prix par le fracking et les jeux boursiers (comme cela se passe actuellement, merci pour votre voiture)? Je crois que vous connaissez tres mal la Doctrine Bush. Celle-ci vous parait naïve et aberrante parce que vous projetez vos propres fantasmes et turpitudes sur elle. En effet, la Vieille Europe est incapable de s’engager dans quoi que ce soit, sauf des negociations minables et interminables (rien que 12 ans avec votre pauvre et regrette ami Saddddddam au regime si staaaaable de l’Internationale Socialiste). Allez, vous prendrez ‘core bien un p’tit four, Gentil Negociateur Druant du Club des Akhmeds? Il y avait des ADMs en Irak et transformer le M-O en le faisant entrer dans la modernite etait dans une priorite. Croyez-vous franchement que nous, Europeens, Americains, Chinois, Indiens et autres, pouvions encore vivre longtemps avec cette menace, cette bombe a retardement? Aujourd’hui nous voyons les degats de la politique d’Obama par son retrait des troupes bien trop tot, beaucoup trop tot. C’est vraiment dommage. Car tout est a recommencer. Il faut faire sortir les peuples islamises de l’obscurantisme par la force. Alors crachez votre haine contre le President Bush et les USA. C’est facile. Cela emeut des Quinctius et autres Jojos, mais vous etes a cote de la vraie question.

      06/10/2015 à 19 h 29 min
      • Raspoutine Répondre

        Jackinot Social : l’un de vos Leopold a fait mieux en s’appropriant le Congo à titre personnel. 1à millions de noirs y sont morts pour la cueillette du jus de caoutchouc

        07/10/2015 à 9 h 43 min
        • Raspoutine Répondre

          erreur de frappe : ce Dix millions de noirs qui sont morts pour le caoutchouc du Roi des Belges

          07/10/2015 à 9 h 50 min
          • Le Ket

            @ Raspoutine = 10 millions de pauvres congolais morts pour le « caoutchouc » du roi Léopold II ? Et non pas 9 ou 11 ? Pourquoi pas 50 pendant qu’on y est !
            Cela suppose que tous les mois et pendant 20 ans (1885-1905) les méchants colonisateurs auraient massacrés plus de 40.000 indigènes ! Ces colons n’avaient-ils donc pas besoin de main-d’œuvre en bonne santé pour travailler à la récolte du caoutchouc au lieu de les tuer ? Combien de congolais, ont-ils survécu à ce génocide ? 25 ? 5.000 ? Plus ?

            Et en 1885, l’ex-Congo belge était-il peuplé seulement avec 10 millions de noirs alors qu’en 1985 on en comptait 30 millions et 47 millions en 2003 ?
            Les statistiques et les relevés de population ont-ils été vérifié en 1885 par les démographes ?

            07/10/2015 à 16 h 28 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          C’ est lei le Banquier ( Société Générale de Belgique ) Francqui ( ami et surtout comparse de … Hoover dans des affaires douteuses en … Chine ) qui en 1891 avait mené une expédition coloniale qui permit à Léopold de s’ approprier à titre personnel le Congo dit Belge ( et qui n’ avait de Belge que le nom ) Les crimes de ces deux hommes ont été ensuite exploités par la propagande  » alliée  » ( 14 / 18 ) pour affirmer que les  » Prussiens  » coupaient les mains des enfants belges alors même que notre banquier dirigeait le fond de secours de Belgique qui permettait au Reich affamé de continuer la guerre … de grands humanistes ! … rassurez vous, il n’ en va plus de même … présentement ( sic ) !

          07/10/2015 à 15 h 59 min
          • Jacky Social

            Tiens Stanley et Livingstone n’y sont pour rien. De quel reich parles-tu, Coin-Coincius?

            10/10/2015 à 18 h 07 min
        • Jacky Social Répondre

          Le Ket: les Franskillons, on les emmerde.
          Raspoutinothingbutshit: Vous avez lu Adam Hochschild (Schild en Vriend?). Vous nous emmerdez, vous les petainistes du nom de ce marechal inepte, le vieux schnock qui a trahi son grrrrand pays dont la grrrrande armee a ete ridiculisee par l’armee allemande du petit caporal. Leopold II n’a lui jamais trahi son pays, mais a bien baise vos putes a Paris. Voici la reponse de Frederic Verbruggen:
          Du Congo belge au Congo laid (Frédéric Verbruggen)
          Congo belge : 25.000 écoles construites en moins de 50 ans.
          Congo laid : en 2010, il en reste moins de 100 fois moins.
          Congo belge : 300 hôpitaux parmi les plus modernes de l’époque [même en comparaison avec certains pays européens].
          Congo laid : en 2010, les rares qui ont subsisté fonctionnent dans des conditions d’hygiène indescriptibles.
          Congo belge : 2.000 dispensaires.
          Congo laid : en 2010, une désorganisation totale, des rafistolages précaires, entrepris par des ONG.
          Congo belge : le réseau routier et les chemins de fer les plus en pointe de toute l’Afrique.
          Congo laid : en 2010, plus aucune route digne de ce nom ; des chemins de fer obsolètes et dangereux, de nombreuses lignes fermées.
          Congo belge : voies fluviales ouvertes à la circulation et drainées régulièrement.
          Congo laid : en 2010, moins d’un dixième de ces voies fluviales utilisables.
          Pourtant, depuis 1960, plus de 65 milliards de dollars ont été versés au Congo [brièvement Zaïre] par la communauté internationale et singulièrement par la Belgique. En 2009, le Congo était le pays africain qui a exporté le plus de capitaux vers des paradis fiscaux. Donc, marre de ces images de victimes de famines, de misère endémique, de pénurie, de dénuement. Ce n’est pas la faute de la Belgique ! Il faut pointer l’index accusateur vers les « élites » congolaises qui, par leur pillage systématique des richesses du pays, ancrent leur pays dans l’indigence. Ils en viendraient à démontrer la justesse de la vision paternaliste des colons d’avant 1960 : « Les Africains ne sont pas capables de prendre leur propre destin en main ».
          Une tragédie en Noirs et Blancs
          Le seul ratage des Belges au Congo?: n’avoir pas su éradiquer les vieilles haines tribales. Au soir du 30 juin 1960, elles éclataient, provoquant massacres et pillages. Dans son discours du 30 juin 1960, Lumumba appelait ses « frères de race » [ce sont ses propres mots] à diriger leurs frustrations contre les Belges. Car le racisme [un vrai de vrai] anti-Blanc, cela existait, cela existe toujours… jusqu’au cœur de Matongé, version bruxelloise.
          Une conséquence parmi des milliers : le 16 juillet, à Jadotville, la famille Van D. a été décimée par une populace avinée et haineuse. Cela commença par la fille de 9 ans, violée 17 fois parce qu’elle avait le malheur d’être vierge. La malheureuse se vida de son sang et mourut exsangue. Le mari fut sodomisé avant de mourir éventré. A Bruxelles, où sa veuve avait trouvé refuge, les autorités n’entreprirent aucune démarche. Cette mère bafouée ne trouva d’issue que dans le suicide.
          Marre de l’auto flagellation !
          Depuis la fin des années soixante, certains beaux esprits incultes et debiles genre Quinctius inculquent la repentance aux Belges. A coup de mensonges, la plupart du temps.
          « L’affaire » des mains coupées, par exemple. On en rend responsable les « sbires de Léopold II ». Mensonge ! Cette pratique existait bien avant l’arrivée des Belges : elle était régulièrement appliquée par les trafiquants d’esclaves arabes et africains islamisés. On en veut pour preuve la tragique fin du sergent De Bruyne et du lieutenant Lippens. Tombés aux mains du sultan Setu, ils furent égorgés à la musulmane, avant d’avoir les mains et les pieds coupés. Signalons que les dépouilles de ces deux héros furent exhumées en 1960 par la 2ème Compagnie du 3ème Para, afin d’éviter les profanations [déjà !]. Réaction du gouvernement belge ? Refus du rapatriement des corps… Un des responsables de cette décision inique n’était autre qu’Arthur Gilson, le ministre qui était si courtaud qu’on prétendait que ses semelles sentaient la brillantine dont il faisait un usage inconsidéré.
          Les mêmes beaux esprits nous bourrent le crâne avec la contre-vérité « Les Belges doivent leur prospérité à la colonisation du Congo ». Faux ! La Belgique était prospère AVANT l’arrivée des Belges au Congo. Comment un petit pays comme le nôtre aurait-il pu coloniser un territoire 80 fois plus grand que notre « lambeau de patrie », s’il n’avait disposé d’une richesse financière et industrielle ? Et si, en effet, la Belgique a tiré profit [pas tous les Belges de manière égale !] de sa présence au Congo, elle fut le pays qui dépensa le plus à installer des réseaux routiers, sanitaires et scolaires dans sa colonie. Il est plus que temps de rendre hommage à l’œuvre des Belges dans un pays qui avait été décimé par des siècles de razzia esclavagistes.
          Et à un Roi qui fit de la Belgique la deuxième nation la plus prospère de la planète – c’était il y a un siècle…
          Il aura suffi de 50 ans pour que le Congo laid fiche tout l’héritage belge par terre. A se demander ce qu’Albert II va bien faire aux fêtes de « l’indépendance » d’un pays d’une ingratitude noire, en passe de devenir une colonie de la Chine…
          Alors les tout p’tits minus Frenchies complexes et jaloux, la ferme !

          07/10/2015 à 19 h 18 min
          • Le Ket

            YES ! « Eigen volk eerst !

            Excellent résumé de l’apport colonialiste belge au Congo.

            Comme en Indochine actuellement, les gouvernements locaux (viet et congolais « démocratiques ») utilisent quotidiennement les infrastructures laissées en place depuis 60 ans !
            Mais dans quel état ! Tout se déglingue et n’est pas entretenu …A croire que malgré les milliards de dollars qu’ils ont reçus depuis des décennies, RIEN n’a été consacré par leurs dirigeants au développement économique et social de leurs populations.

            Ceci dit, POUTINE a bien raison d’aller « buter les terroristes jusque dans les chiottes » et de les exterminer en allant vitrifier leurs sanctuaires !

            08/10/2015 à 12 h 10 min
          • DESOYER

            Sur ce coup, je vous approuve!

            08/10/2015 à 13 h 04 min
          • Rosenberg

            Tais-toi Jacky le Belge – Ton pére a vendu des armes aux SS.
            Pas de leçons de la part des Frites de Leopold et de Rethy – Vous cherchez à vous faire oublier – tu n’as pas ta place ici –

            09/10/2015 à 13 h 31 min
          • quinctius cincinnatus

            Pour ceux qui seraient tentés de croire les assertions belges exposées patriotiquement sur ce blog , je leur conseille de lire la biographie de Léopold II … N’ oublions pas que ce grand humaniste qui s ‘ était attribué avec sa cassette personnelle la possession du Haut-Congo ( comme on disait alors ) y instaura le … travail forcé ce qui souleva :  » une vive émotion internationale  » … Une fois le Congo devenu … rentable, le 20 Août 1908 le Parlement ( libéral ) Belge vota l’ annexion du Congo … et c’ est seulement à partir de ce moment que se développèrent véritablement les  » activités humanitaires  » à par cela  » nos  » Belges du blog sont dans le vrai

            P.S. 1 ils devraient lire leur grand roman :

             » Le chagrin des Belges  »

            P.S. 2 : Jacky ne doit plus prendre ses médicaments

            09/10/2015 à 14 h 14 min
          • Jacky Social

            Quand on prend un pseudo comme « Rosenberg », on la ferme, OK? OK. J’ai ma place ou je veux et ce ne sont pas des vieux fachos rances et coinces qui me diront ou ma place doit etre. Non mais.

            09/10/2015 à 16 h 19 min
          • Rosenberg

            Le Maréchal avait 84 ans lorsque les poltrons l’ont Pouvoir. Tu n’as rien sous la calotte; tiens fumes!

            09/10/2015 à 19 h 09 min
      • Rosenberg Répondre

        Jacky tu n’ignores pas que Herstal a fabriqué des armes pour les nazis ! puisque tu es Belge, une fois !

        08/10/2015 à 3 h 11 min
        • Jacky Social Répondre

          Et Francois la Francisque et Hontoir et Laval et Messire Marchais chez Messerschmitt? Tu es un chti francais, geraaard ? Nous meprisons nos politicons, mais nous meprisons encore plus les votres et votre systeme laico-stupide. C’est pourquoi la Belgique restera unie.

          08/10/2015 à 7 h 36 min
        • Le Ket Répondre

          Et alors ? Business is business !
          On parle quand même moins des intérêts américains dans l’industrie du 3ème Reich, usines qui ont elles AUSSI contribué à l’effort de guerre allemand ! Telle la Général Motors, entre autres….

          08/10/2015 à 15 h 45 min
        • Rosenberg Répondre

          correction : le Maréchal avait 84 ans lorsque les poltrons l’ont poussé au Pouvoir !

          09/10/2015 à 19 h 12 min
          • Jacky Social

            Et alors?

            10/10/2015 à 18 h 09 min
    • Jacky Social Répondre

      Et le scandale « Petrole contre Nourriture » dont vos media ont evidemment occulte l’importance, ce n’est rien. Voila la raison pour laquelle « il ne fallait pas aller en Iraq deranger le juteux business des « elites » europeennes ».
       » l’ argument de GWB d’ instauration de la démocratie
      est vraiment risible surtout quand on sait que ce pays et ses habitants ,comme les muzz d’ ailleurs, doivent être tenus d’ une main de fer : Saddam savait s’ y employer et restait dans la tradition des grands rois de l’ antiquité en Mésopotamie tous reconnus pour leur dureté ». D’abord, votre affirmation est outrageusement raciste. Car elle sous-entend que le monde arabe serait incapable de democratie. Ensuite, il s’agit de la Doctrine Bush, qui a pour objectif aussi de lutter contre le terrorisme. En vous lisant, on dirait que le monde arabo-musulman etait staaaable et pacifique avant le conflit en Iraq. Dictature n’est pas synonyme de stabilite. Et pacifique? Quid du 11 septembre, du Grand Vefour, de Londres, Paris, Bali, etc.? Auriez-vous une memoire selective? Visitez le site religion of peace.

      07/10/2015 à 19 h 32 min
  • vozuti Répondre

    poutine et obama sont d’accord sur un point crucial: faire de la république islamique d’iran une puissance nucléaire.

    06/10/2015 à 15 h 54 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Une fois encore on ne peut qu’ être en désaccord avec les  » visions ( c’ est le mot ) e Millière et de Jaurès … à renvoyer chacun dans leur coin de ring et être pleinement en phase avec le peu que dit Druant qui oublie charitablement nos propres crétins ou plutôt nos propres  » vendus  » … pour ce qui est du  » désaccord  » cela est sans importance : personne de sensé ne peut prendre pour argent comptant de telles fables sauf pour ce qui concerne les difficultés économiques de la Russie … mais le Russe sait … souffrir !

    P.S remarquons que pas plus tard qu’ aujourd’ hui le Sultan d’ Ankara commence à faire profil bas devant l’ ours russe

    06/10/2015 à 15 h 50 min
    • Jacky Social Répondre

      « les difficultés économiques de la Russie ». Au secours, on va pleurer. Depuis quand la Russie est-elle un pays pauvre? Elle est mal dirigee, c’est tout. Ceci n’est pas nouveau. On aime les hommes forts libertcides qui brident les forces vives du pays. Sans liberte, pas de creation, ni d’innovation.
      « … mais le Russe sait … souffrir ». Ceci est une vue de l’esprit. Le Russe sait subir stupidement, ce qui est tres different. L’endurance a la souffrance n’a rien a voir. Il n’y a rien de plus gaga que l’homme russe pour lequel la femme n’est qu’un cheval.

      06/10/2015 à 16 h 45 min
      • Jacky Social Répondre

        Pour achever ma generalisation, je tiens a ajouter que l’homme russe a sa grande valeur intellectuelle et sa grande culture. Mais sa capacite a subir pour rien l’a aussi souvent handicape dans son Histoire. L’homme russe est ensuite devenu gaga vu les souffrances de la Deuxieme Guerre Mondiale. Il est devenu un heros qu’il fallait choyer. Les femmes, qu’elles soient mamans ou epouses, s’en sont chargees et sont devenues des domestiques, bien plus que chez nous. Cela a tendance a changer avec les nouvelles generations, mais il y a encore bien du chemin a faire. Mais c’est vrai, c’est un peuple en general courageux.

        06/10/2015 à 20 h 29 min
  • Jacky Social Répondre

    Notre cruchot champion du sophisme vient donc de repondre ses bobards habituels au Prof. Milliere sans rien comprendre aux USA. Obama a ete elu par la presse. Apres 8 annees de propagande pour la creation d’un monde a l’envers, la population en a ete deboussolee. Et puis, c’etait bien aussi, l’idee d’un president noir (sauf qu’il est metis) et surtout un noir de gauche. C’est la meme logique avec Hillary Clinton qui est une feministe geniale car elle est de gauche. Sarah Palin qui represente un feminisme de droite est, elle, une cone, c’est l’evidence meme. Poutine est effectivement un fin stratege, ce qui est normal en l’absence de repondant aussi fin en face. En plus, il defend les interets geostrategiques de son pays, lui. Ce ne sont pas nos interets, mais les notres, qui les defend?

    06/10/2015 à 14 h 03 min
    • Jaures Répondre

      « Obama a été élu par la presse ». Exemple type d’ineptie.
      La presse n’était pas différente en 2008 qu’en 2000. Ce que vous dîtes peut être repris pour n’importe quel président car cela n’a absolument aucun fondement.
      En démocratie un président est élu par les électeurs. Il est commun qu’un militant déçu affirme que ceux-ci ont été manipulés par les médias. Que le résultat s’inverse ensuite et le même glorifiera le peuple clairvoyant et responsable.

      07/10/2015 à 10 h 35 min
      • Rosenberg Répondre

        Hila

        07/10/2015 à 15 h 19 min
      • Jacky Social Répondre

        @Jojo: la presse n’est pas differente en 2008 qu’en 2000. Qui a dit le contraire? La population americaine a fini par craquer face a la propagande. On peut la comprendre apres les campagnes permanentes de diabolisation scandaleuses. Le vrai journalisme, ce n’est pas cela. Ou etaient les faits? Apres la douche froide obamesque, on espere que l’electeur fera son propre jugement au lieu d’ecouter les bobards d’une presse qui est de gauche.

        08/10/2015 à 19 h 26 min
        • Jaures Répondre

          Que veut dire « craquer face à la propagande » ?
          Les électeurs jugent sur pièce. Si ils n’étaient pas contents d’Obama après 4 années, quel article de presse pouvait d’un coup les rendre heureux ?
          Depuis les années 80 Républicains et Démocrates alternent pour des périodes sensiblement égales, presse ou pas presse.
          Rien ne dit qu’un Républicain ne sera pas élu l’an prochain. Rien n’exclut le contraire. Et la presse n’y sera pas pour grand chose, sauf évidemment pour le camp de la défaite.

          09/10/2015 à 11 h 03 min
          • Jacky Social

            Non, ce n’est pas comme ca que ca fonctionne, Jojo. On se siuviendra du « ABB » (Anything but Bush) qui est devenu « Anything but a Conservative ». Il faut dire qu’avec O-hole, le peuple, il a ete gate, lui, le peuple. Le sheople?

            09/10/2015 à 16 h 22 min
          • Jaures

            Merci pour cette explication exhaustive et pertinente, Jacky.
            Tout est beaucoup plus clair à présent.

            09/10/2015 à 21 h 30 min
          • Jacky Social

            @Jojoxe-la-Science, l’homme aux reves qui sentent le frais et le neuf. Quand on vous lit Jojoxe, on est asphyxie par votre intelligence et votre finesse inegalaaaaaaaaaaaaables et inepuisaaaaaaaaaaaaaables.

            10/10/2015 à 18 h 14 min
    • Rosenberg Répondre

      Hilary sera meilleure car elle tavraille avec son ordinateur privé pour éviter la Presse.

      07/10/2015 à 15 h 22 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        il faut bien dire que les électeurs américains ont un  » choix  » intellectuellement exigüe

        d’ un côté un promoteur immobilier

        de l’ autre une décoratrice d’ intérieur

        manque plus que le troisième des Bush !

        09/10/2015 à 14 h 18 min
    • Appuyons là où ça fait mal Répondre

      Poutine est en train d’exploser la gueule aux buveurs de pisse de chameau (Daesh, Al-Qaeda et autres groupes apparentés) en quelques jours là où les dirigeants occidentaux n’en ont éliminé quasiment aucun, et ce malgré 2 ans de présence dans la région.
      C’est peut-être difficile à admettre pour certains ici car ça met fin à leur orgueil de petits bourgeois occidentaux, à leur vision manichéenne d’un monde où les Ricains sont des superhéros et les Russes des incapables, mais c’est comme ça.
      La roue tourne.

      10/10/2015 à 3 h 43 min
      • Le Ket Répondre

        @ Appuyons là où çà fait mal : EXACT ! ! !

        Et pendant que les russes bombardent les rebelles armés qui combattent l’armée de Bachar, les américains viennent de larguer 50 tonnes d’armement et de munitions aux milices « modérées » (ALS + Al-Nostra) ….. afin de prolonger la guerre contre Damas.

        Valls, le représentant de commerce hexagonal, visite les pays du Golfe pour enregistrer les commandes auprès des donneurs d’ordres de DAESH : de qui se moque-t-on ?

        13/10/2015 à 14 h 11 min
  • Jaures Répondre

    Dans sa haine conjuguée d’Obama et de la France, Millière nous gratifie d’un analyse saugrenue.
    Tout d’abord, si Obama est un islamo-marxiste, comment pourrait-il être un piètre stratège alors qu’il a été élu et réélu dans un pays où il y a moins d’1% de musulmans et où vivent moins de militants communistes sur tout le territoire qu’à Vitry/Seine ? Si c’était le cas, nous aurions affaire à un génie politique !

    Cette haine fait perdre à Millière toute clairvoyance. On s’en était déjà aperçu lors des élections présidentielles américaines, c’est à nouveau le cas aujourd’hui.
    Il importe de comprendre que Poutine n’est pas le joueur d’échec avisé, le chef d’Etat puissant et visionnaire que décrit Millière. Poutine est très affaibli. La Russie affiche une récession de 4%, une inflation de plus de 10% avec une monnaie qui s’effondre mois après mois. La pauvreté s’installe.
    Sa seule stratégie est de flatter la fibre nationaliste pour garder le soutien d’un peuple aliéné par des médias aux ordres.

    La Syrie est le seul bastion russe en Méditerranée. Le perdre avec Bachar serait un revers dévastateur. Poutine réagit donc à sa manière, celle d’un rhinocéros acculé: il fonce.
    Il faut dire qu’en cas de bavure, il ne risque pas les reproches de la presse ou une commission d’enquête parlementaire. Pareillement, en cas de pertes sur place, il n’y a pas à craindre les larmes des familles ou les hommages nationaux. Les victimes russes en Ukraine ont été enterrées à la sauvette et les familles incitées à se taire.

    Les occidentaux essayent, et ce n’est pas facile, de lutter contre l’EI sans s’impliquer dans la guerre de religion qui fait rage. En prenant fait et cause pour une coalition chiite, Poutine se met à dos la Turquie et les pays du Golfe. Les populations sunnites sur place préféreront de loin Daech à des milices chiites appuyées par les Russes.
    Bref, Poutine, pour ses propres intérêts jette de l’huile sur le feu sans trop se soucier des conséquences.
    Prétendre que ce serait là l’attitude d’un fin stratège est ridicule.

    Bachar et Poutine se rejoignent dans une même vision du monde: mes intérêts personnels, quitte à provoquer l’apocalypse. Qu’ils se soutiennent mutuellement n’a donc rien d’étonnant et ceux qui ont regretté la fin de Kadhafi voient ce que donne le sursis laissé à un dictateur cynique.

    06/10/2015 à 13 h 06 min
    • Le Ket Répondre

      @ Jaurès :

      Les mêmes stratégies engendrent les mêmes échecs et ce, depuis 30 ans !

      Notre devoir de mémoire nous ramène à l’invasion de l’Afghanistan par les soviétiques. Pour contrer l’avancée de l’ogre russe, les yankees vont injecter le ludion Ben Laden et ses katibas, recrutés, formés, financés et armés via les services secrets saoudiens du prince Al-Turki. On connait la suite : après la déroute des soviétiques et la chute du rideau de fer en 1989, le petit Oussama échappe à ses créateurs, fonde Al-Qaïda, essaime ses métastases dans le monde et déclare son djihad personnel.

      Par la suite, on assiste à la 1ère guerre du Golfe (août 1990-février 1991) avec autorisation de l’ONU, car l’Irak avait envahi le Koweït, pour le punir d’avoir pompé durant des années le pétrole dans une zone irakienne, sans débourser un dollar. Le prétexte américain fut que Saddam possédait la 4ème armée du monde et détenait des armes NBC…

      Seconde guerre en Afghanistan en Février 2002, comme représailles aux attentats du WTC (11/9/2001) et là, c’est l’Otan qui intervient pendant plus de 11 ans (contre les islamistes de Ben Laden notamment) sans résultats tangibles sur le terrain et doit quitter la zone sur un constat d’échec, comme les soviétiques auparavant.

      Deuxième guerre du Golfe entamée le 19 mars 2003, sous des prétextes farfelus et SANS accord de l’ONU, qui s’achèvera par la pendaison de Saddam Hussein et le début d’un chaos qui se poursuit encore aujourd’hui.

      Mais c’est en avril 2006 que al-Qaïda en Irak forme avec 5 autres groupes djihadistes Le Conseil des Moudjahidines en Irak, au sein de DAESH, contraction de « ad-dawia al islamiyya fi-l Iraq wa-s-sam ». Cela fait plus de 7 ans !
      Et durant ces années, ce sont bien les USA, l’Arabie Saoudite, le Qatar, les Emirats, la Turquie et Israël qui ont recruté, armé, formé, financé les djihadistes de DAESH maintenant appelés « terroristes » !

      Puis l’on assiste en 2011, aux représentations des « Printemps Arabes », délicieusement nommés « Révolutions de Jasmin » en Tunisie, en Egypte, en Lybie et en Syrie.

      Avec la prise de Mossoul au printemps 2014, DAESH a mis la main sur des armements ultra moderne et des milliers de blindés, appartenant à 4 divisions de l’armée irakienne qui s’était débandée sans combattre…
      Suite à ce fait d’armes, et une intense propagande audio/vidéo sur Internet, les takfiristes de DAESH acquièrent une sinistre renommée mondiale et imposent la terreur comme marque déposée. La « Base » a échappé encore une fois à ses créateurs américanos-saoudiens et a implanté profondément ses racines au Proche et au Moyen-Orient.

      Et ce ne sont pas des bandes de loqueteux, ou de brigands ou de déséquilibrés schizophrènes : il constituent -selon les divers services de renseignements- une armée puissante, disposant d’un état-major compétent, de cadres et de soldats motivés et disciplinés, capable de stratégie et de tactique !

      Après l’Irak et la Syrie, ce sont le Liban et la Jordanie qui sont menacés, car parmi les millions de réfugiés, des centaines – et sans doute des milliers de salafistes – se sont infiltrés et recrutent en permanence au nom de DAESH, au grand désespoir des gouvernements concernés.

      Suite aux frappes aériennes russes sur les positions clefs des djihadistes, des colonnes de plusieurs dizaines de camions et semi-remorques ont transférés des centaines de tonnes de matériels et d’armements vers des sites plus sûrs et proches de la frontières turque.

      Avez-vous vu ou entendu les médias nous relater les bombardements de ces colonnes par l’aviation de la coalition occidentales ? Et l’extermination des katibas qui se repliaient ?

      Il est donc envisageable que les USA et leurs laquais ménagent encore et toujours les terroristes qu’ils vouent aux gémonies dans les médias …la main gauche ignore ce que fait la main droite ! De qui se moque t-on ?

      06/10/2015 à 16 h 56 min
    • Sylvain Drey Répondre

      Jaurès tu en as qu »après Milière – Tu en es obsédé ! oyeeeh !

      07/10/2015 à 17 h 52 min
  • DE SOYER Répondre

    Poutine marcherait avec les mollahs iraniens (de même qu’Obama d’ailleurs). Ceci ne doit-il pas nous inquiéter?
    La bombe dans les mains des mollahs iraniens: vous imaginez? Vous me direz qu’il faut bien que la fin de ce monde survienne. Il y a plus de 10 ans, le cardinal italien Baldacci, un ponte du Vatican, avait livré au monde un 3ème secret de Fatima qui parlait de guerre nucléaire en Méditerranée. La curie romaine, sous la suggestion de Jean-Paul II, je suppose, s’était empressée de trouver un 3ème secret de substitution (la tentative d’assassinat du pape en 1981) qui n’a convaincu personne, nonobstant les qualités de ce pape par ailleurs.

    06/10/2015 à 12 h 42 min
    • vozuti Répondre

      Le vrai 3ème secret de fatima disait aussi que satan s’était installé dans l’église, c’est pourquoi le pape Jean-Paul II a fait publier un faux 3ème secret de fatima.

      06/10/2015 à 14 h 33 min
  • Jacky Social Répondre

    Tiens druant nous fait une indigestion de lecture de la bonne presse gauchiste sans analyse aucune. Certains articles recents des 4 Verites contenaient aussi le meme bourrage de cranes vides. Chassez le naturel…Merci Guy Milliere pour votre resume des faits analyses avec precision et discernement.

    06/10/2015 à 12 h 30 min
  • druant philippe Répondre

    « Poutine a laissé Obama courtiser les mollahs iraniens, passer un accord honteux avec eux, laisser se mettre en place l’État islamique, abandonner la Syrie au chaos, trahir les alliés traditionnels des États-Unis dans la région »

    Bien entendu ces braves Occidentaux si avisés, yankees en tête, ne sont en rien responsables de l’ arrivée de l’ EI et de la crapule islamique en général : liquider Khadafi / Saddam Hussein (initiative du singe Bush : déSolé pour les texans en général d’ avoir eu un tel crétin à la tête de leur parti) n’ a bien sûr contribué en rien au bordel ambiant .
    Obama EST Une belle salope mais que dire de Georges « the slaughter » Bush ?

    06/10/2015 à 11 h 34 min
    • Caillou Répondre

      Hélas, tout cela semble clair aujourd’hui !

      06/10/2015 à 12 h 16 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: