La troisième guerre mondiale s’avance

Posté le mai 01, 2013, 11:04
6 mins

Notre ami Laurent Artur du Plessis est sans doute l’un des meilleurs essayistes de notre époque. Depuis plus de dix ans, il décrit méthodiquement la crise qui enfle, tant au plan économique qu’au plan géopolitique. Et il continue à le faire dans son nouvel ouvrage : « Le monde s’embrase ».

Ce titre n’est pas un titre grandiloquent, visant à « faire vendre ». Au contraire, il définit admirablement et précisément ce que nous avons sous les yeux et que les médias officiels semblent soit ne pas voir, soit nous cacher volontairement.

Quels sont les ingrédients de cet embrasement ?

Tout d’abord, la crise économique. Celle-ci, malgré les chants de triomphe des « élites » européennes, est loin d’être derrière nous. Et plus nous répondons à cette crise par une « amélioration » de la « gouvernance économique » internationale, plus nous enferrons le monde dans le marasme et dans la crise. On le voit particulièrement pour l’euro.

Les ingrédients de cette crise économique sont multiples. Il y a d’abord la drogue de crédit et de fausse monnaie. Et il y a les réponses inadaptées, qui sont de deux types essentiellement. La plus grande « intégration » qui rend la machine économique mondiale toujours plus fragile, tout d’abord ; et ensuite une austérité à contre-temps.

À propos de cette austérité, il faut préciser que, naturellement, je suis très favorable à ce que les finances publiques soient gérées sérieusement, à l’inverse de ce qui se pratique depuis 40 ans. Mais l’austérité qui nous est aujourd’hui imposée n’est pas le sérieux budgétaire. C’est, au contraire, le refus de choisir. Il est évident que, constatant que l’État croule sous les dettes, la sagesse la plus élémentaire consisterait à dire : nous n’avons plus les moyens d’un État-providence pléthorique aux côtés d’une défense forte ; la mission principale de l’État est d’assurer la défense ; alors coupons dans l’État-providence. C’est cela que nous attendons d’un homme d’État. Mais c’est cela qu’un politicien ne peut nous offrir, puisque l’État-providence permet à sa démagogie d’arroser une clientèle nombreuse.

Selon Laurent Artur du Plessis, la crise économique ne sera qu’un catalyseur de l’embrasement mondial à venir. C’est vrai pour l’Occident. Pour le Moyen-Orient, la crise économique pourrait bien être le moteur, puisque des dizaines de millions de personnes vivent avec un dollar par jour et risquent donc, du jour au lendemain, de se retrouver en situation de famine, n’ayant rien à perdre.

Mais, à vrai dire, il importe peu de savoir quel ingrédient sera le détonateur et quel ingrédient constituera l’explosif.

Ce qui importe, c’est de noter qu’à côté de cette crise économique majeure – et systématiquement sous-estimée par les médias aux ordres –, les éléments d’une crise politique majeure sont réunis.

Cette crise trouve son épicentre dans la région du Moyen-Orient, où se trouve l’essentiel des ressources énergétiques de la planète (au passage, les écolo-gauchistes portent une lourde res­ponsabilité dans notre dépendance énergétique, en refusant le développement de notre industrie nucléaire et la recherche sur les gaz de schiste). Et, ici, la situation, explosive au sens propre, de l’Iran est particulièrement préoccupante.

Mais il n’y a pas que l’Iran ; il faut aussi compter avec la radicalisation du conflit ancestral islam-Occident (dont la réislamisation de la Turquie est l’un des principaux symptômes) et peut-être plus encore avec le conflit, économique et géopolitique, entre la Chine et les États-Unis…

Pour conclure, Laurent Artur du Plessis appelle au développement des relations russo-européennes.

Dès l’instant que l’on regarde une carte du monde, ce point saute aux yeux. La Russie a deux alliances possibles : une alliance occidentale avec l’Europe et une alliance orientale avec la Chine. Si la Russie s’allie avec la Chine, elle permet à cette dernière de prendre le contrôle du Pacifique aux dépens des États-Unis.

Le problème, c’est qu’actuellement, l’Occident tout entier est dans une logique suicidaire.

Il serait souhaitable que nos « élites » lisent d’urgence le livre de Laurent Artur du Plessis et se réveillent de leur torpeur. Nous avons beaucoup de cartes en main. Encore faut-il les jouer et vouloir gagner !

Laurent Artur du Plessis
Le monde s’embrase
309 pages – 22 €
Jean-Cyrille Godefroy

http://www.editionsjcgodefroy.fr/collection.php?id=14

16 réponses à l'article : La troisième guerre mondiale s’avance

  1. quinctius cincinnatus

    07/05/2013

    et même plutôt 68 ans … une simple erreur de doigté ( et Dieu sait si j’en ai pourtant du …doigté ! )
    allez bonne soirée à tous les inquiets comme les optimistes pas de cauchemar pour les premiers , pas de rêve idylliques pour les seconds

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    07/05/2013

    cela va faire bientôt 58 ans qu’elle ( la troisième guerre mondiale ) dure … sous des » expressions  » et formes différentes !

    Répondre
  3. BRENUS

    04/05/2013

    Message aux cerveaux musclés de ce site – et d’ailleurs- :
    Tout à fait d’accord pour remplacer le pétrole, le gaz et leurs dérivés par une « énergie propre et locale ». A condition de nous convaincre, autrement que par du verbiage, que le « remplaçant » existe et en quantités suffisante et qu’il est vraiment propre – ce qui n’est pas le cas du bois par exemple. La bougie et la lampe a huile c’est sympa pour les soirées amoureuses mais en terme de kilowatts/heure ou correspondants ça donne quoi? Même tous les brasseurs de vent de France seraient incapables d’égaler une seule centrale.

    Répondre
    • Jaures

      06/05/2013

      Curieux tout de même d’exiger pour remplacer le pétrole qui est cher, polluant et engraisse des théocrates tyranniques une énergie parfaitement propre.
      La seule qui réponse à vos critère est celle que l’on utilise pas. La première action à réaliser est donc d’investir dans les économies d’énergie.
      En ce qui concerne le bois, il est vrai qu’il n’est pas parfaitement propre mais c’est néanmoins une énergie renouvelable, neutre en matière d’émission de CO2, locale, qui contribue à l’emploi et à l’aménagement du territoire. Par ailleurs, les nouvelles chaudières et le conditionnement moderne permettent un rendement performant et les cendres peuvent être recyclées.
      Le bois fait partie des alternatives au pétrole encore trop peu exploitées.

      Répondre
  4. Magne

    04/05/2013

    La guerre est là , ce n’est plus qu’une question de jours .
    Plus tôt elle aura lieu , mieux cela vaudra .

    Répondre
  5. Chevalier Noir

    02/05/2013

    Et pourquoi les transports routiers???
    Peut être que si le transport ferroviaire etait plus fiable dans ses obligations… Et moins noyauté par ces bras cassés de syndicalistes SUD, CGT etc (sans parler de leurs privilèges) qui ont détruit le réseau et service le plus dense du monde.. Le choix de la route n’aurait pas atteint cette apogée et constitué un lobie aussi puissant qu’incontournable maintenant…

    Répondre
    • Jaures

      03/05/2013

      Exact, Chevalier ! Et si vous militez pour la promotion du transport ferroviaire et des circuits courts, vous aurez les « bras cassés » à vos côtés !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        04/05/2013

        Jaures pense qu’on pourrait refaire le transport ferroviaire avec ceux qui l’ont cassé.
        En tant que syndicaliste il a beaucoup trop de temps libre pour rêver.
        Gageons qu’avec des aides pareilles le transport routier a encore de beaux jours devant lui.

        Répondre
    • manu

      02/08/2013

      je suis choqué de lire se que vous avez écris. vous prétendez que les agents de la sncf sont noyauté par le syndicat. le syndicat et la pour faire respecter les loi, et vas aussi du sens des gens de tout travail. a écouter les info vous etes passé derrière les info que tout syndicat à dénoncé. celle de l’ANI le nouveau contrat qui va dan sle sens du patron qui peu virer et faire baisser le salaire a qui il veux. les avantages appart le train quesqu’on a d’autre?? les retraites? on cotise dans une caisse appart pour notre retraite. le privé tout est compté même les primes . nous non les nuit et week end ne sont pas compté alors avant de critiquer allez dejà vous informer au lieu de croire se qu’on vous raconte à la tv

      Répondre
  6. Philippe Coutel

    02/05/2013

    – Si je retire la porte de chez moi en me disant que les autres vont en faire de même, c’est bien, mais en attendant aujourd’hui on va me piquer ma TV, demain matin mon frigidaire, puis mon ordi et ainsi de suite.
    – Si je donne à manger à tous les affamés, c’est très bien mais un jour je ne pourrai même plus donner à manger à mes enfants…..Ce qui est mon devoir premier.
    – Si je dis à un pédophile : « Tu es une victime,on oublie tout » et que pour preuve je lui confie mes enfants, c’est très très bien mais mes enfants vont finir par se faire violer.
    – Si je dis aux fanatiques : « Ce n’est pas votre fanatisme qui est en cause mais la santé mentale de certains qui n’ont rien à voir avec vous », c’est très bien mais à quoi bon éteindre le feux si on n’arrête pas le pyromane.
    – Si le cordon de ma bourse est serré et que je paye pléthore d’experts pour réfléchir sur mon budget, je ne vais plus avoir un seul sou en poche.
    – Si je vote pour celui qui dit : « demain on rase gratis », alors, je suis un con.

    Répondre
  7. 02/05/2013

    Urgentissime: l’eau potable! C’est la même eau, en surface dessus et dessous, qui circule sur toute la planète. Platon, Les Lois, demande la mise à mort des pollueurs d’eau potable.
    Les analyses d’eau de source sont chaque jour plus alarmantes. Non aux gaz de schiste et autres âneries irresponsables. Nous allons tous mourir très bientôt. Pas besoin de guerre.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      07/05/2013

      vous n’allez vous faire que des amis sur le blog, si vous manifestez autant d’opposition à l’exploitation des gaz de schiste … pour mémoire la Pologne ( qui d ‘après les géologues regorgeait de ces gaz ) déchante : ils ne sont pas aussi abondants et leur exploitation ( expérimentale ) a déjà rendu des terres non cultivables pour au moins une décennie … Quant à ce qui se passe aux U.S. c’est encore plus drôle ; d’une par la technologie de trans formation n’est pas au point et est hors de prix, quant au pétrole ( brut ) il s’accumule dans les cuves faute de pipe-lines pour le conduire aux raffineries du Sud

      Répondre
  8. Jaures

    02/05/2013

    La solution n’est pas de massacrer notre environnement comme aux Etats-unis pour deux ou trois décennies de plus de gabegie mais de favoriser les économies d’énergie et le développement durable. On prétend dénoncer les théocraties islamistes et on se gave de pétrole et de gaz en favorisant les transports routiers et en négligeant les énergies propres et locales.
    Par ailleurs, le monde musulman n’est pas en guerre avec l’occident mais avec lui-même, comme l’Occident le fut durant des siècle à coups de guerres civiles et de religions ou de conflits mondiaux.

    Répondre
    • Janko54

      03/05/2013

       » Par ailleurs, le monde musulman n’est pas en guerre avec l’occident mais avec lui-même, comme l’Occident le fut durant des siècle à coups de guerres civiles et de religions ou de conflits mondiaux »

      => Jusqu’au jour où la situation va se détériorer (au niveau des relations islamo-occidentales)… Et ça, ça peut arriver d’un moment à l’autre.

      Répondre
      • Jaures

        04/05/2013

        Certes, Janko. Beaucoup de musulmans ont été entrainés dans nos propres conflits. L’inverse n’est pas impossible.

        Répondre
  9. idnaze

    01/05/2013

    Tout cela est bine combiné d’avance ,a mon avis .
    Le gaz de schiste, ne serait ‘il pas un pretexte pour pourrir nos nape d’eau ,richesse inèstimable bien au dessus du gaz ?
    De toute façon, tout le monde d’un peut objèctif voit bien que la situation est soigneusement menée par tous les sèrviteurs du pouvoir non elu que sont les gens du fric et des industries .
    Tout le monde se rend compte qu’une trés grande partie de la population n’entre plus dans les plans d’exploitation du pouvoir non elu .Celui ci veut se debarasser des geneurs ,mais là , il y a des gens qui font du deli,je crois ?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)