L’anti-totalitarisme n’est pas politiquement correct

Posté le février 06, 2008, 12:00
8 mins

La couverture par les médias français de la campagne présidentielle américaine promet d’être un vrai régal de gourmet. J’ai dit, à l’attachée de presse qui s’occupe en ce moment de moi, d’insister sur ma parfaite connaissance du pays, de son histoire, de sa culture et de son camp conservateur, mais je crains que cela, pour l’essentiel, me desserve et que l’ignorance en tous ces domaines soit la qualité recherchée.

Quand, voici quatre ans, j’ai publié « Pourquoi Bush sera réélu », j’étais seul sur mes positions, mais je ne fus invité à la radio et à la télévision qu’une seule journée : celle de la grande déprime où tous ceux qui avaient pris leurs désirs pour des réalités subissaient le choc traumatique de la défaite de John Kerry.

Cette année, après plusieurs mois où il n’y en avait que pour la merveilleuse, intelligente, progressiste et si remarquable Hillary Clinton (j’ai écourté délibérément la liste des adjectifs louangeurs), la vogue se porte sur Barack Obama, qui se trouve lui-même paré de toutes les qualités imaginées et de l’ensemble de celles qui restent à inventer.

On pourrait croire que les États-Unis sont un pays de parti unique où tout le monde vote démocrate, ou, au moins, tous les gens raffinés, éduqués, tous ceux dont le quotient intellectuel est supérieur à celui d’un débile profond.

Lorsqu’une émission sur le sujet est pluraliste, elle ressemble à l’une de celles, rares, très rares, auxquelles j’ai été convié. J’étais en compagnie d’un assortiment de gens qui pensaient à gauche, très à gauche, ou extrêmement à gauche, soit un assez large éventail. J’ai entendu, de la part d’un saxophoniste de jazz que je respecte en tant qu’artiste, mais pas en tant que politologue, une litanie sur le racisme anti-Noirs qui continuerait, me disait mon interlocuteur, à pourrir de l’intérieur la société américaine.

Un professeur de sciences politiques qu’on m’avait présenté comme « centriste » a exprimé toute son aversion pour les gens de l’Amérique profonde, confits d’ignorance, de bigoterie et de préjugés. J’aurais pu imaginer compter sur l’appui d’Édouard Balladur, présent au début de l’émission, et qui venait prôner le rapprochement et la synergie Europe-Amérique, mais il se montra incorrigiblement gaulliste, donc teinté d’antiaméricanisme, de préjugés et d’une fatuité très française qui consiste à sembler penser que la France a des leçons à donner à la planète entière.

Mon ami Ted Stanger, qui participait lui-même à l’émission, et qui est un démocrate modéré (ce qui le classe aux États-Unis au centre-gauche, mais le placerait en France à la droite de l’UMP), a résumé le contexte en une formule lapidaire, glissant à la cantonade : « Vous êtes tous tellement à gauche que vos positions seraient incompréhensibles de l’autre côté de l’Atlantique ». L’émission est ce qui se fait de mieux en France aujourd’hui en matière de pluralisme. Ce qui en dit long sur la situation du pays. Dans d’autres émissions, c’est pire : voici quelques jours, lors de la primaire démocrate, un « débat contradictoire » était organisé sur France 2 avec des gens qui étaient en profond désaccord, certains étaient des démocrates comme on en trouve à New York, d’autres des démocrates comme on en trouve à Boston : un écart fondamental.

Pendant ce temps, les vrais débats, les seuls qui comptent, ont lieu de Washington à Los Angeles. La plus puissante et la plus ancienne démocratie du monde occidental choisit celui ou celle qui aura pour quatre ans entre ses mains le sort économique et géopolitique de la planète.

Si cela se jouera entre Hillary et Obama côté démocrate (le seul côté qui semble compréhensible et déchiffrable en France), du côté républicain, la balance penche de plus en plus en direction de John McCain. Qui osera expliquer aux Français que McCain est en position de favori républicain parce qu’il a toujours parlé clairement de la guerre contre le terrorisme islamiste, parce qu’il a été favorable d’emblée à la libération de l’Irak et parce qu’il a défendu dès le départ la stratégie mise en œuvre avec efficacité et pertinence par le général Petraeus ?

Si on me donne davantage la parole, je le ferai, mais parler clairement de la différence entre démocratie et totalitarisme et de la nécessité de lutter par tous les moyens contre le totalitarisme et le terrorisme est devenu en ce pays très politiquement incorrect, voire scandaleux.

Share this article on Facebook

37 réponses à l'article : L’anti-totalitarisme n’est pas politiquement correct

  1. Anonyme

    13/02/2008

    Thank you, Grepon, I sure appreciate it.

    Cheers,

    Mancney

    Répondre
  2. robert

    12/02/2008

    "C’est vrai aussi qu’ils se souviennent de Yorktown. Louis XVI."

    Non ? Je croyais que "Yorktown. Louis XVI" avait été éclipsé par "Bagdad. Chirac" …

    Blague à part, je conteste votre affirmation selon laquelle les américains connaissent Louis XVI…  Et il est faux d´écrire que la France était un pays-phare pour les auditeurs de Romney (ou alors : ils sont très très vieux).

    "Quelle chute ?-  C’est bien Robert, c’est tres bien : c’est depuis l’Argentine, je crois, que vous nous observez?"

    Redisons-le : bien des pays aimeraient "tomber" aussi bas que la France…

    Quant aux suisses, norvégiens, luxembourgeois, autrichiens et autres néo-zálandais ils semblent se contrefoutre de notions aussi fumeuses que "pays leader": ils se contentent de bien vivre. Et entre nous, les américains semblent peiner à se faire écouter par leurs alliés.

    Juste une constatation. J´ai vu sur ces pages plusieurs intervenants de la R.O.U. et d´Argentine… Nous sommes 50.000 français dans les parages..

     

    "" on a eu des records d´investissements étrangers (FDI) en France ces dernières années"
    –  Oui, cela fait partie des risques du capitalisme. "

    Apparemment, vous avez mal compris: il est rigolo de penser au nombre d´investissements étrangers que le "pays-qui-chute" attire… Paradoxe donc.

     

     

    "on est tous d’accord que la France est un des pays…laissez moi utiliser une forme qui peut etre pris comme lapidaire seulement a premiere vue…un des pays les moins merdique du monde."

    Merci de le préciser. Ça ne semblait pas évident à vous lire.

    A part ça merci de vous inquiéter pour nous mais vos peurs me semble -et ne le prenez pas à mal- un ramassis de phantasmes (les barbares sont à nos portes… pardon, ils sont déjà là… Ça me rappelle le sketch des Inconnus sur les envahisseurs).

    Il peut y avoir des problèmes en France mais ils ne sont pas pire qu´en Angleterre, Italie, USA ou Allemagne.

    Le "socialisme" français ou notre économie mixte a pu avoir des ratés (même si on peut vous objecter que Renault-Nissan, Air France ou la SNCF ne se débrouillent pas plus mal que GM, AA ou Amtrack) mais l´important est que VOUS puissiez décider démocratiquement pour VOTRE pays et que NOUS puissions faire de même pour le NÔTRE.

    Répondre
  3. grepon le texan

    12/02/2008

    En ce qui concerne l’utilistation gratuite d’insultes et vulgarites ecrites en anglais…sujet extremement hors sujet, mais bon…j’insiste que la phrase "Assholes for Allah" est deja courant sur le forum, ou du moins accepte par le(s) moderateur(s) quand je l’ecrit.   C’est leger, amusant, et plein de sens tout a la foi(s).

    Répondre
  4. Anonyme

    12/02/2008

    Jaures : " Il est curieux qu’entre L’Arabie Saoudite et l’Iran, c’est l’Irak, dictature sanglante certes mais laïque, que les E.Unis aient choisi."

    Jaures.  Laïque? On s’en fout. Parce que, la laicité n’existe que par opposition aux religions, elle n’est pas une école, elle n’est pas une philosophie, elle n’est qu’un ramassis de personnes aux idées complétement différentes, dont beaucoup de gauchos, qui rejettent et condamnent, les religions, plus particulierement LA religion chrétienne.
    Contrairement a la démocratie, et a la république, la "laicité" est récente et s’appuie CONTRE une idée, la croyance en Dieu, CONTRE un des composants essentiels de toutes les civilisations, les religions. Sans rentrer dans un débat sur l’existence de Dieu, (une autre fois, quand vous voulez), les Religions des Hommes, crées par les Hommes, pour les Hommes et éventuellement pour Dieu, elles existent bien. La notre, c’est la Chrétienté, et celle-ci est une grande part de nos racines, de notre culture, de nous-meme.
    N’étant pas d’un naturel ingrat, je suis tres reluctant a balancer tout cela a la trash, simplement parce que j’ai découvert un matin qu’on m’a menti pendant des années (on m’a fait croire au Pere Noel), surtout quand je sais que je nous n’avons pas aujoud’hui, les connaissances ni les capacités intellectuelles pour "comprendre"; le doute, dans ce domaine, sans aucune modestie mais par pragmatisme, constitue un minimum, et la négation est d’une prétention incroyable, car elle ignore l’inconnu et surtout l’inimaginable.

    Pour en revenir a la laicité, les deux plus belles réussites de ceux qui se disent laics, sont, primo, le recul du Catholicisme en Occident, et, secundo, la montée de l’islam – je comprends que ce dernier n’était pas prévu, enfin, par les laics – . Alors, votre laicité, n’est ce pas, aujourd’hui, vous pouvez vous la garder.
    Maintenant, si demain, elle nous permet d’accoucher d’actions réelles, textes juridiques ou nouvel Attaturk, qui limiteraient l’expansion de l’Islam hors de ses frontieres, alors, elle aura gagné ses lettres de noblesse, elle aura gagné son existence a etre autre chose qu’une bande de frileux disparates, qu’une association contre nature de communistes et de franc-macons.

    Saddam? Saddam, a été trompé par nos amis Chirac et Villepin (cela aussi ne sera pas oublié); pendant que l’Occident, pour enfin répondre a trente + ans de terrorisme islamiste, cherchait son terrain de bataille en Islamland, cet idiot s’est porté volontaire.  Qu’auriez vous fait a la place des Occidentaux?  Pensez vous que ses choix pendant la guerre Iran-Iraq et surtout ses attaques lamentables, abjectes contre les populations civiles Kurdes n’aient pas été prises en considération? 
    Le personnage était disgusting, Jaures, répugnant, et je comprends que les alliées, y compris Blair, Aznar et John Howard, pas vraiment des dictateurs, n’est ce pas, aient finalement décidé de le déposer. Si on avait attendu que les Iraquiens le fassent eux-meme, cela aurait pu prendre du temps et Saddam aurait eu sa bombe entre temps, et s’en serait servi, comme il s’est servi du chimique.

    Jaures, vous pardonnez les crimes de Saddam comme vous avez pardonné ceux de Staline. Vous vous alliez a J.C. Thialet pour pleurer Saddam, nous l’avons bien noté, et cela laisse songeur : Quelle est la magie qui rapproche un Royaliste d’un Socialiste? Saddam Hussein!  J’espere que cela vous fait rire autant que moi!

    Best,

    Mancney

    Répondre
  5. Anonyme

    11/02/2008

    Robert : " Pays phare ? Sous Louis XIV ?"
    –  Robert, je ne donnais pas votre point de vue, dont je vous laisse mesurer l’intéret, je donnais le point de vue des Américains que je cotoie tous les jours. C’est vrai aussi qu’ils se souviennent de Yorktown. Louis XVI.

    Robert : " Notre chute ? Quelle chute ?"
    –  C’est bien Robert, c’est tres bien : c’est depuis l’Argentine, je crois, que vous nous observez? Tout le monde vous suit bien : vous assurez votre crédibilité; on a compris.

    Robert : " on a eu des records d´investissements étrangers (FDI) en France ces dernières années"
    –  Oui, cela fait partie des risques du capitalisme. Vous pouvez peut etre imaginer que ces capitaux quitteront le navire au bon moment. Don’t cry for them, Robert, ne vous en faites pas trop pour eux.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  6. Anonyme

    11/02/2008

    Vitruve : " Essayez donc de redevenir productif, sinon modeste, tout le monde y gagnera."

        Productif? Il va falloir alors me verser un salaire, car je n’aime pas écrire, et que c’est un travail, quand a modeste, je n’y tiens pas, mais alors pas du tout; surtout quand je vois que c’est sans doute par modestie que vous avez retiré l’image de l’ Uomo Vitruviono de la marge de vos commentaires. Modeste en 2008? Pas la bonne année.
    Thanks, anyway, Vitruve, pour la lecon du matin. Elle portait bien sur la forme, n’est ce pas? Rien trouvé a redire sur le fond? Car c’est plutot sur le fond que j’exerce ma discipation et mon terrorisme. Non, parce que la forme, vous savez, je m’efforce plutot de la décrisper un peu, et les termes comme "assholes" font partie, justement, de cette décrispation; si je voulais etre déplaisant, je m’y prendrais autrement, et de vous a moi, pour égratigner quelqu’un, je préfere de loin le sabre a la plume. Tout cela pour dire que vous prenez beaucoup trop au sérieux mes propos, bien plus que moi, en tout cas.

       Qqs mots en Anglais? Tout simplement parce que je vis dans un environnement Anglophone; également cela pourrait etre un message de rapprochement avec les Anglo-Saxons qui partagent notre meme Civilisation Occidentale; un peu trop subtile, probablement. Aucun disrespect, en tout cas, et me préter ce genre de pensée est insultant… a mon égard et bien plus gravement que le mot asshole (vous parliez de politesse, n’est ce pas?).  Ici, beaucoup d’Américains utilisent des mots francais. Cela ne les gene pas. Par contre, pour ce qui est de la compréhension des langues, je crois qu’il est connu que l’Anglais est assez répandu, le Russe et l’Allemand beaucoup moins, et l’Arabe pas encore. J’ai quand meme voulu voir les difficultés qu’un Francais pourrait avoir a la traduction/compréhension du mot asshole; j’ai donc fait comme chacun de nous, j’ai tapé "asshole" sur Google : Sur la premiere page, Wikipedia nous dit : "Asshole (..) is slang for the anus" . Voulez vous nous dire qu’un Francais ne comprendrait pas cela? Ca, c’est une insulte. Quelles sont donc les autres productions dont vous parlez? Si ce sont des articles écrits en Anglais par des anglophones, qu’y puis-je? Dois-je en priver ceux qui lisent l’Anglais pour ne pas écorcher la frustration de ceux qui ne le lisent pas? Je ne suis pas né en parlant Anglais, cher Vitruve, et, n’étant absolument pas doué pour les langues, je me suis bien emm.. dé pour apprendre le peu que je sais; tout le monde peut en faire autant, just do it. (valable aussi pour vous, cher Grandpas).
    Quand a l’exemple que vous avez relevé, je pense que "asshole" est plus humoristique, moins agressif, moins virulent, que "trou du cul"; vous voyez, j’avais cherché a atténuer l’effet du qualificatif : peut-etre encore une fois un peu subtil pour vous, ou disons maladroit de ma part. A ma décharge vous avez noté quand meme que j’utilise parfois aussi d’autres mots, tel "lisse-encephale", par exemple, qui est bien francais, ou bien la vieille famille Italienne que je donne en exemple, la famille "Confini", elle est francaise, aussi, si, si, mais je sais que vous l’avez remarqué. Les Confini, vous connaissez? Pas des relatifs a vous? Probablement pas.

        Vous écrivez, aussi : "de nombreuses personnes sur ce site sont d’une santé mentale qui semble normale" –   Tiens donc, je n’aurais jamais pensé a étudier cela; mais maintenant que vous en parlez, effectivement, peut-etre que certains…
    Vitruve : " et s’affirmant d’ emblée culturellement aussi, sinon plus évoluées que vous" –  Oh oui, mille fois. J’ai bien observé cela aussi; bien plus évoluées, bien plus, et j’ai bien noté le peu d’intéret que certains portent a mes babillages. C’est pourquoi je suis tres confiant pour l’avenir de la France.
    Vitruve : " soient systématiquement contrées avec une condescendance qui frise la bassesse, " – Non, je ne le pense pas. Ni systématique, a moins d’écrire systématiquement des bétises plus énormes que les miennes, Ni condescendance; sans doute qqs gens fragiles ou hypersensibles pourraient ressentir cela…. J’en suis navré; voir le psy, ou mieux, le curé, ou mieux se voir soi-meme devant la glace. Comment prendrais-je moi-meme vos propos si j’étais comme ces gens?
    Je vous concede un peu d’agacement quand je lis des mots d’abandon. Pas vraiment le moment d’abandonner.
    Vitruve : " tout ceci tendrait à nous faire accroire que vous avez atteint votre niveau d’incompétence" –  Oui, je le pense aussi, je l’ai meme dépassé. Depuis longtemps. Bonne observation. Au fait, etes vous loin, vous-meme, du votre?
    Vitruve : " et n’apportez plus rien que rancoeur et jalousie louis-philiparde sur ce forum" – Ca, c’est pas mal, et c’est nouveau pour moi; je ne l’avais jamais entendu. La connotation bourgeoise est amusante; mon pauvre Vitruve, si vous saviez. C’est interessant,  comme on connait mal les gens, et vous venez de me montrer, et LA est la "lecon" de votre commentaire, que je retiendrais, c’est qu’il est dificile de juger quelqu’un par ses écrits. 
    Ce qui compte, ce sont les actes, et c’est ce qu’a écrit Leibnitz, dans la marge des 4 V. Tout est bien qui finit bien.

       Je vous remercie, Vitruve, de préter tant d’attention a mes bétises, et je ne pense pas qu’elles le méritent, mais je suis content que leur mise en forme ait pu vous permettre de vous exprimer avec un tel sérieux. Evidemment, vos remarques n’auront bien sur aucun effet, a part celui de m’avoir fait sourire, ce dont je vous remercie. Je vous aime bien, Vitruve, surtout quand vous etes en colere, et quand vous courrez a la défense d’un trouduc en danger; n’hésitez pas a me m’écrire "personnellement" encore sur de tel sujet, cela me fait oublier que les actions AAPL sont encore en baisse ce matin, que l’Islam envahit l’Europe et le Monde, et qu’un Archeveque Anglais propose d’appliquer la Charia en Grande Bretagne.

    Ah, by the way, un individu qui me critique, ou qui critique qui que ce soit, de facon anonyme, est bien un "asshole". De quoi vous plaignez vous? Vous avez signé le votre.

    All the best, Vitruve.

    Mancney

    Répondre
  7. grepon le texan

    11/02/2008

    Robert, on est tous d’accord que la France est un des pays…laissez moi utiliser une forme qui peut etre pris comme lapidaire seulement a premiere vue…un des pays les moins merdique du monde.

    Mais cet etat des choses, =est en chute= actuellment, avec un etat qui etrangle le pays  au point ou sa demographie disons "de souche" ne laisse que peu d’espoir que la France ne devienne pas assez Bosniaque dans trente ans.   Le socialisme-avec-un-peu-de-marche avait l’aire de marcher bien pendant trente ans mais ce n’est pas une surprise.   Il y avait de l’espoir et la demographie.   La premiere generation du socialisme, qui a pu participer maximalement au boum ET aux retraites et services "gratuites" croient bien, je suppose, que ca va tres bien.   La deuxime generation, un peu moins.    La troisieme..decervele par les medias et ecoles de l’etatisme, sont aussi fichus qu’ils sont peu nombreux.   Je ne met pas dans ce mix les enfants d’etrangers, qui eux ne s’identifient pas a la France et ses projets civilisationnelle, mais ont par contre pas mal d’identification avec les zeros du moyen orient ou de l’afrique de nord qui brandissent leur AK pour les photographes de l’AFP.

    Répondre
  8. Jean

    11/02/2008

    A Mancney: "- Par contre, VOUS n’avez toujours pas compris, et c’est tant pis pour vous, qu’avec ou sans erreurs, il fallait absolument porter la guerre en Islamland; ce qui fut fait, God bless, et c’est ce que retiendra l’histoire. Les Iraqiens aussi by the way."

    Très bon ! Voilà l’essentiel de toute action humaine, à chaque époque. Ceux qui prennent des responsabilités et des risques ne peuvent être jugés à égalité avec ceux regardent passer le train, passifs et amorphes, qui ne font rien mais qui parlottent en essayant de salir !

    Des nouvelles de Mighty Lady ? !!!

    Take care.

    Répondre
  9. Jaures

    11/02/2008

    Mancney: "Il fallait absolument porter la guerre en Islamland". Il est curieux qu’entre L’Arabie Saoudite et l’Iran, c’est l’Irak, dictature sanglante certes mais laïque, que les E.Unis aient choisi. Les E.Unis s’accomodent très bien de l’Islam le plus intégriste quand il ne nuit pas à ses intérèts économiques.

    On peut toujours justifier l’intervention américaine par les dizaines de milliers de morts innocents causés par Saddam. Mais la guerre a, elle même, causé des dizaines de milliers de morts innocents (série en cours) sans que le résultat ne soit acquis.

    Je pense donc, cher Mancney, qu’il est un peu prématuré de parler de "ce que retiendra l’histoire". 

    Répondre
  10. ROUBY Patrice

    11/02/2008

    Monsieur Milière,
    j’avais acheté votre ouvrage qui, à juste titre, prévoyait la victoire du président américain actuel.
    Je suis également la personne qui vous a envoyé une lettre et j’espère qu’elle vous est parvenue à l’époque.
    Je suis désolé de ne plus vous entendre, car j’appréciais vos analyses très pertinentes.
    Nous avons besoins en France de tourner la page du communisme et de 68 pour comprendre la société américaine;
    Je serais américain, je serai répubicain et je soutiendrai tout candidat qui propose la culture de vie, le respect de Dieu et  l’amour sincère de la patrie ;
    Merci encore cher monsieur Milière et poursuivez à faire connaitre le vrai parti républicain américain à la France et aux français.
    Patrice

    Répondre
  11. Robert

    11/02/2008

    "pour qui la France est, enfin était, un pays phare, il souligne donc nos choix, notre socialisme, notre immigration/invasion, en bref, notre parcours, qui ont provoqué notre chute, "

    Pays phare ? Sous Louis XIV ?

    Notre chute ? Quelle chute ? Ça fait des années que la France fait partie des 6+ ou 7 pays les plus riches du monde. Il doit y avoir près de 200 pays dans le monde qui aimeraient "chuter" comme nous…

    Au fait : on a eu des records d´investissements étrangers (FDI) en France ces dernières années : prévenez vite tous ces abrutis qui misent leur épargne sur le mauvais cheval ! Connards de capitalistes : incapables de reconnaître un pays foutu, fini….

    Quant au "socialisme" français : LOL.

     

     

     

     

    Répondre
  12. Frank

    11/02/2008

    que les idées du  "politiquement correct" ont amené la France au bord de l’implosion.

    ….

    Ce n’est pas le PC qui a amené la France au bord de l’implosion mais l’incurie de ses dirigeants et la subversion des extrémistes de droite comme de gauche qui sont prêts à détruire la France plutôt que d’accepter qu’elle devienne une démocratie libérale et capitaliste.

    Tout cela, sous le vain prétexte que le "raciste" LE PEN était contre ! 

    ..

    Le Pen est objectivement raciste. Son racisme, sa volonté de s’imposer en détruisant le débat et le diletantisme de partis "modérés" de droite et de gauche qui l’ont instrumentalisé sont responsables de la situation actuelle. JC Thialet qui n’a toujours rien compris et qui est toujours prêt à tout détruire plutôt que d’accepter la "gueuse" continue dans cette voie.

    Répondre
  13. Anonyme

    10/02/2008

    Excellent commentaire de Grepon, et tres interessante question sur l’hegemonie. Ne vous en privez pas.
    D’apres mes discussions, je pensais que plus de 30% d’Americains comprennaient l’importance de cette position.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  14. Anonyme

    10/02/2008

    J. C. Thialet : " Quand donc, les uns et les autres auront-ils l’honnêteté intellectuelle de reconnaître, pour ce qui concerne Guy MILLIERE, que George W. BUSH et ses "néoconss" ont accumulé les erreurs en IRAK"

    – Des erreurs, assuremment, ils en ont faites. Vous etes historien Jean Claude, alors les erreurs dans l’histoire, vous devez en connaitre quelques unes, meme chez les plus brillants; celles-ci font partie de notre vie, comme les mensonges, les vols, les meurtres, les cocus et les guerres, les massacres et les Jaures. (je n’ai pas dit que c’est Jaures qui faisait des massacres, ni qu’il était cocu. Nothing personal, just un exemple d’un etre humain representatif, j’aurais pu écrire Mancney, éventuellement, mais il n’est pas assez sérieux)
    Par contre, VOUS n’avez toujours pas compris, et c’est tant pis pour vous, qu’avec ou sans erreurs, il fallait absolument porter la guerre en Islamland; ce qui fut fait, God bless, et c’est ce que retiendra l’histoire. Les Iraqiens aussi by the way.
    Et donc il n’est pas question d’honneteté, Jean Claude, il est question d’observer, de comprendre et d’anticiper! Et puis pas besoin de coup de griffes perfides tendant a faire croire que les néocons sont malhonnettes.
    Mais, par contre, si vous vous interrogiez sur vous-meme, quand vous ne cachez meme pas votre sympathie pour un réel assassin, Jean Claude. Le gazage des villages Kurdes? Does that ring a bell chez vous? Non? Environ 50 000 morts, pour des raisons de "pouvoir". C’est la dessus que Saddam et Maniaco-chimist Ali ont été condamnés, par sur leur collection de magazines Playboy.
    Moi, je vous le demande, Jean Claude : comment un homme civilisé peut il soutenir un Saddam Hussein?

    All the best, cher Jean Claude.

    Mancney

    Répondre
  15. giovannelli

    10/02/2008

    Suisse, Danemark, Luxembourg, Norvège, Irlande…. sont loin d´être des "super-puissances" ou des "leaders" mais ces pays sont très prospères et vivent en paix.

    En paix…

    Comme les cadavres.

    Répondre
  16. grepon le texan

    10/02/2008

    L’epouvataille de Romney, d’un Amerique qui fini comme la France, ne sera pas compris par 95% our plus des americains, qui ont  comme idees de la France que des caricatures.   Normale, car la France n’est pas significatif dans leurs vies…pour cause.

    Beaucoup plus d’Americains, disons 30%??, comprennent que  l’hegomonie des EUA sur le reste du monde est quelque chose d’indispensable =pour le monde entier=, et que la perdition de cet etat des choses menerait automatiquement vers un etat de guerres generalise, et crises economiques a un niveau jamais vu.  

    Il a toujours ete ainsi.  La liberte de navigation des mers (et aujourdhui des mers…ou il y a tres longtemps les routes de soie et similaire) a toujours ete garanti par des pouvoirs militaires hegomonique.   Quand ce n’etait pas le cas, c’etait a la cause du manque d’un pouvoir hegomononique.    

    La question difficile pour les americains isolationistes, ou les antiiamericains de base, ou autres gauchistes, c’est:  qui voulez vous comme pouvoir hegomonique de remplacement?

    Un tuyau:   l’ONU n’est pas une reponse possible, car nous savons que ce truc est ineluctablement inefficace par sa construction…   L’Europe n’est pas une reponse possible car elle n’a pas la demographie, et elle sombre dans des dettes sociale collossales au meme temps qu’elle devienne de plus en plus musulman, c.a.d.  peu a peu plus inefficace.

    Répondre
  17. VITRUVE

    10/02/2008

    AVE
    à Mancney ,
    ne traitez pas de "trou-du-cul- qui-ne-signe-pas-son-post" un inconnu qui s’égare sur le forum dans des propos bien anodins,même si la saillie est en anglais.
    j’ai souvent  remarqué qu’avec vous la politesse est à géométrie variable et généralement à sens unique.
    Vous rai(é?)sonnez comme un vieil égocentrique qui ne respecte pas ceux qui ne parlent ni ne lisent l’ anglais (il y en a quelques milliards, savez-vous?) en ne traduisant pas certaines de vos productions, nonobstant peut-être l’idée que vous voudriez que certains vous répondissent en russe ou en allemand, voire peut-être même en arabe?

    Le fait répété et facilement vérifiable que de nombreuses personnes sur ce site, ayant, à la lecture puis à l’analyse de leurs interventions fait visiblement leurs humanités, sont d’une santé mentale qui semble normale, et s’affirmant d’ emblée culturellement aussi, sinon plus évoluées que vous, soient systématiquement contrées avec une condescendance qui frise la bassesse, tout ceci tendrait à nous faire accroire que vous avez atteint votre niveau d’incompétence et n’apportez plus rien que rancoeur et jalousie louis-philiparde sur ce forum.
    Essayez donc de redevenir productif, sinon modeste, tout le monde y gagnera.
    VALE

    Répondre
  18. Jean-Claude THIALET

    10/02/2008

    10/02/08    – "Les 4-Vérités"

    REAGAN2. Merci de nous apprendre que Guy MILLIERE avait participé à l’émission de Frédéric TADDEÏ, ce que l’ontéressé avait omis de nous dire. Et sans douter qu’il ait été "brillant"  comme vous le dîtes  – ce qui me fait regretter de ne pas l’avoir vu – cela n’enlève rien à ce que j’ai écrit précédemment. Je mets en doute non pas les qualités intellectuelles de Guy MILLIERE, ni ses talents. Je regrette simplement qu’il les exerce, au moins en matière de politique américaine, avec des oeillères. Comme le font d’ailleurs ses confrères de la prétendue "grande" presse française dont il est inutile de rappeler qu’ils sont  très majoritairement de gauche. Lui est prisonnier de sa "néoconnerie", pardon de ses positions en faveur des "néoconss", eux de leurs préjugés et de leurs présupposés imposés par la "pensée unique".

    Quand donc, les uns et les autres auront-ils l’honnêteté intellectuelle de reconnaître, pour ce qui concerne Guy MILLIERE, que George W. BUSH et ses "néoconss" ont accumulé les erreurs en IRAK et, d’une manière générale, dans tout le Moyen-Orient, et, pour ce qui concerne la presse française (et pas seulement elle, d’ailleurs !), que les idées du  "politiquement correct" ont amené la France au bord de l’implosion. Par exemple, avec le soutien inconsidéré d’une immigration de plus en plus incontrôlable. Tout cela, sous le vain prétexte que le "raciste" LE PEN était contre ! 

    Alors, et alors seulement, les téléspectateurs et les auditeurs sauront ce que sont de véritables débats audiovisuels ! Nous aurons échappé au "totalitarisme médiatique"… 

                        Bon dimanche, cordialement, Jean-Claude THIALET

    Répondre
  19. reagan2

    09/02/2008

    J’ai vu Guy Millière dans l’émission de Frédéric Taddeï sur France 3. Je n’ai qu’un mot à dire: brillant!

    Répondre
  20. Anonyme

    09/02/2008

    Asshole-qui-ne-signe-pas-son-post : " Ensuite avouons le : il y a dans chaque être une petite part de masochisme ."
     – N
    égatif. Chez vous, certainement, mais pas chez moi.
    Vivez avec vos tares!

    Best,

    Mancney

    Répondre
  21. Jean-Claude THIALET

    09/02/2008

    09/02/08    – "Les 4-Vérités" –

    N’y aurait-il pas de l’outrecuidance, et même de l’innocence (les deux, j’en conviens, vont souvent de pair) de la part de Guy MILLIERE à regretter ainsi de se voir écarter des plateaux de T.V. et des studios de Radio français pour commenter avec les gens de la politique et des médias la campagne des primaires américaines.
    Certes, nul ne pourrait contester la parfaite connaissance qu’a le Président de l’Institut TURGOT (une autre de ses références de poids !) des milieux de la politique américaine. Mais a-t-il raison que, lcette possibilité qu’il aurait de s’exprimer sur un sujet qui intéresse une bonne partie du monde des deux côtés de l’Atlantique et du Pacifique, permettrait à l’opinion publique française d’être éclairée OBJECTIVEMENT. sur les dessous de la pilitique américaine ? 

    Il ne suffit pas en effet d’avoir pronostiqué l’élection de BUSH junior à la Présidence des Etats-Unis où il a succédé à Bille CLINTON, pour justifier que l’on sera capable d’informer objectivement les auditeurs, non pas sur qui sera ou non président, ou même présidente (cela tient souvent du pronostic), mais sur ce qu’est véritablement la politique américaine depuis que les "néoconSS" se sont, dans les coulisses, emparés du pouvoir aux ETATS-UNIS.

    Et, justement, le meilleur moyen de de faire un bon pronostic n’est-il pas précisément de savoir qui, parmi les candidats  – qu’ils soient "démocrates" ou "républicains"  – a le plus le soutien des "néoconss" ?

    Il faut suivre les circonvolutions, et même les reptations, des principaux candidats, qu’ils se nomment McCAIN (John), CLINTON (Hillary) ou OBAMA (Barak) pour comprendre que, derrière "L’ESTABLISHEMENT", ils s’efforcent d’obtenir l’aval d’un sorte de "Contre-Establishement" (1) dont les pouvoirs n’ont cessé d’augmenter (j’oserai le mot "empirer") sous le règne de George W. BUSH. Ce "contre-establishment"  – comme l’indique Jacob HEILBRUNN (NB. ses origines "ethniques" le mettent à l’abri de toute accusation gravissime, sinon d’antisionnisme, du moins d’antisémitisme) dans un ouvrage paru Outre-Atlantique (2), "toute la politique américaine est vue à l’aune de la question israëlienne et de l’attitude de la Maison Blanche à l’égard des Palestiniens.". Il n’y a qu’à remonter à la chute de NIXON (celui-ci aurait tenu "d’odieux propos antisémites"), la non réelection de BUSH-père (coupable de n’avoir pas anéanti Saddam HUSSEIN lors le la Première Guerre du Golfe) etc. Une "leçon" qu’avait parfaitement comprise son rejeton.

    Et, pour mieux faire un "pronostic", après le forfait prématuré de Rudy GIULIANI dont on connaît le "philosémitisme", il n’est que d’examiner les positions respectives des candidats restant en lice, sur l’IRAK, sur l’IRAN, et, bien entendu sur la PALESTINE, pour deviner qui a le plus de chances de l’emporter en dehors de toute étiquette politique. Sans être dans le secret des dieux, je pense que John McCAIN a le plus de chances de l’emporter sur Hillary CLINTON et sur Barak OBAMAn même si, assurément, les deux derniers cités ont les faveur de l’intelligentsia et de la presse francaise sur les "attaches" desquelles je ne m’aventurerai certes pas.

    Même s’il n’était pas faborable à la Seconde Guerre du Golf (contrairement à HILLARY, et même à BARAK, lequel, il ne faut pas l’oublier, a voté les crédits demandés par GWB !), sans doute à cause du syndrome de la défaite cinglante subie lors de la guerre du VIETNAM (dont il est un héros, en même temps qu’un rescapé), McCAIN est décidé à aller jusqu’au bout en IRAK, prêt à y mettre le paquet, si coûteuse ait déjà été, en argent comme en hommes. Reste à savoir quelle sera la position des trois "principaux candidats" précités à l’égard d’un IRAN que les "neoconss" considèrent comme un autre IRAK qu’il convient de punir par précaution. Je gage qu’ils hésiteront à sde prononcer sur ce sujet alors qu’une large majorité d’Américains voudraient voir se terminer au plus vite la "sale guerre d’IRAK". Ils pourront comprendre que l’honneur de la bannière étoilée veuille qu’on ne se retire pas "vaincu" d’IRAK. Ils auront du mal à avaler l’idée d’une nouvelle aventure qui risque d’être plus coûteuse encore.

    Je serais heureux de savoir ce qu’en pense Guy MILLIERE. Rien que pour cela, il me paraît regrettable qu’on ne l’ait pas convié sur les grandes chaînes de Radio et de Télévision, mais aussi dans les grands quotidiens ou "news", à donner son point de vue. Mais il me paraît étonnant qu’un homme de sa qualité, ayant accès à des sources d’informations inaccessibles aux profanes, donne l’impression de découvrir le "TOTALITARISME" qui règne aujourd’hui en FRANCE. Il aura franchi un gand pas (pas seulement dans mon esprit) le jour où il fera cette découverte … aux ETATS-UNIS. Où, comme en France, une chape de plomb médiatique (le "rideau de fer" des prétendues "démocraties") s’abat sur tous ceux qui ne sont ni politiccally, ni medicalo, ni historico, ni philisophically ni religiously CORRECT (3). Aussi, en conclusion, je me permettrai de rappeler à Guy MILLIERE le fameux "HODIE MIHI, CRAS TIBI ! " (Aujourd’hui moi, demain toi !".). Alors, de quoi se plaindrait-il ? D’une certaine façon, n’appartient-il pas lui-même à l’ETABLISSEMENT, le français, bien sûr …

     Bon dimanche, cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1)  J’emprunte ce mot à J.L. qui a signé un excellent article dans "RIVAROL" (toujours bien informé) du 08/02/08. 

    (2)  "They Knew They Were Right : The Rise of the Neocons" (Ils savaient avoir raison : l’essor des Neocons", Ed. DOUBLE-DAY

    (3) le laisse aux lecteurs le soin de compléter cette liste !

    Répondre
  22. Anonyme

    09/02/2008

    Jean a Jaures  : " Vous ne pouvez pas dire que Millière manque de crédibilité et le lire chaque semaine !"

    si si !!  l’ àme humaine est fort complexe.  quelque fois il faut se faire peur en s’approchant du précipice . Le vertige qui en resulte reveille l’instict de prudence . Savoir que de tels gens existent donne un malaise salutaire . La liberté , le sens de la justice sont des combats de tous les jours. Les vrais terroristes ne sont pas forcément ceux avec un couteau entre les dents. Ensuite avouons le : il y a dans chaque être une petite part de masochisme . Si non comment expliqueriez vous que des gens montent sur des manèges à 60 m de hauteur , font des courses F1 ou du saut à  l’elastique ?

     

    eh oui  !     "Quand même !"

    Répondre
  23. Anonyme

    09/02/2008

    Robert : " Ouais, bof ! Sans aucun doute, un argument qui porte aux USA mais vu d´ici ça fait sourire."

    Ce n’est pas un argument, Robert, qu’a agité Mitt Romney, c’est un épouvantail et c’est bien plus grave, car il souligne ainsi aux Américains, pour qui la France est, enfin était, un pays phare, il souligne donc nos choix, notre socialisme, notre immigration/invasion, en bref, notre parcours, qui ont provoqué notre chute, de maniere a, si possible, éviter cela a son pays. Vous lui donnez d’ailleurs raison en comparant la France au Luxembourg.
    Mais le plus grave, voyez vous, c’est que cela vous fasse sourire.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  24. Robert

    09/02/2008

     "I am convinced that unless America changes course, we will become the France of the 21st century-still a great nation, but no longer the leader of the world, no longer the superpower. "

     

    Ouais, bof ! Sans aucun doute, un argument qui porte aux USA mais vu d´ici ça fait sourire. Suisse, Danemark, Luxembourg, Norvège, Irlande…. sont loin d´être des "super-puissances" ou des "leaders" mais ces pays sont très prospères et vivent en paix.

    Répondre
  25. Anonyme

    08/02/2008

    Jean a Jaures  : " Vous ne pouvez pas dire que Millière manque de crédibilité et le lire chaque semaine !"

    Superbe Jean!

    Best,

    Mancney

    Répondre
  26. Jaures

    08/02/2008

    Cher Jean, je ne suis pas un Don Quichotte qui ne lirait que les livres qui le confortent dans sa pensée. Je préfère participer aux forums de droite (celui-ci ou d’autres) qu’à ceux où mon point de vue est déjà représenté. Si vous voulez rester entre néo-conservateurs, fermez ce forum et ouvrez un club.

    Sur Millière, il est vrai que j’ai lu ,il y a quelque temps, quelques uns de ses livres de sa période relativiste (notamment "Mise à mort des cultures populaires" écrit avec Gilles Servat) et j’ai été un peu surpris de le retrouver ici. Un de ses anciens étudiant m’a informé qu’il avait brusquement changé au début des années 80, devenant tout à coup libéral conservateur, sans explications (peut-être, s’il se donnait la peine de lire les commentaires à ses articles s’expliquerait-il sur ce sujet). Ce qui me révulse chez Millière c’est cette prétention à affirmer sans cesse, sans nuances, sur le même ton peremptoire des avis qui sont immédiatement contredits par les faits et jamais suivis, par son auteur, de la moindre auto-critique. C’est pourquoi je me fais un malin plaisir de citer ses articles passés, notamment sur l’Irak, où l’on trouve tout et son contraire sans jamais y distinguer la moindre parcelle de doute.

    Millière fait partie de ces intellectuels tels J.Attali, A Minc, A.Glucksmann ou C.Nay qui prétendent tout savoir sur tout et n’ont raison sur rien.

    Répondre
  27. grepon le texan

    08/02/2008

    Donc il ne reste plus aucun conservateur dans la course.

    Voyons maintenant qui McCain va choisir comme VP.    S’il choisit un RINO(Republican In Name Only), ou un Democrate du type Lieberman, ca va m’agacer atrocement.   Pareil en pire si il prend Huckabee.  

    Par contre si McCain prend Romney comme VP, ce serait peut-etre pas si mal.  

    Si McCain sera elu, son VP aurait de bonne chances a devenir, quasiment sans conteste, le candidat republicain de 2012, ou 2016 au pire.     Je crois que il va choisir un vrai conservateur OU un quasi independant(Lieberman…), pas un RINO.   Quelqun a gauche de lui pourrait attirer les "swing voters".   Mais de l’autre cote ca repousserait la vote conservateur, qui pourrait rester a la maison, ou placer des votes de proteste, ou suivre Ann Coulter.   La vote conservateur etant important dans ce pays, il se peut qu’il va choisir un figure conservateur pour essayer de renouer, ou au moin enthusiasmer, avec les conservateurs.   La chose importante a comprendre c’est que les conservateurs reste majoritaire dans le parti Republicain, meme si cet opportuniste sans principes claire qui est McCain est sorti de la confusion des primaires avec la pluralite des delegues.

     

    Répondre
  28. Anonyme

    07/02/2008

    Extrait du speech de Mitt Romney annoncant qu’il quitte la course a la présidence des Etats Unis :

    " To all of you, thank you for caring enough about the future of America to show up, stand up and speak up for conservative principles.

    As I said to you last year, conservative principles are needed now more than ever. We face a new generation of challenges, challenges which threaten our prosperity, our security and our future.

    I am convinced that unless America changes course, we will become the France of the 21st century-still a great nation, but no longer the leader of the world, no longer the superpower. And to me, that is unthinkable."

    No comments.

    Mancney

    Répondre
  29. Jean

    07/02/2008

    De Jaurès: …" lire mes posts sur le précédent article de Millière"

    N avez vous pas l impression que le costume de l universitaire est bien trop grand pour vous ?

    Soyez cohérent. Vous ne pouvez pas dire que Millière manque de crédibilité et le lire chaque semaine ! Non seulement vous le lisez mais ensuite vous consacrez pas mal de votre temps à écrire sur lui, chaque parution, chaque semaine, plusieurs fois par semaine… sans compter les réponses aux autres intervenants ayant pour toile de fond les positions de Guy Millière !

    Je suis sûr que vous avez tout ses bouquins chez vous !!

    Il vous faut prendre conscience que tout ce que vous pourrez dire et écrire contre Guy Millière est vain. Il ne va pas changer d avis grace à vous. Ici c est un journal de droite néoconservatrice.

    A moins d aimer être un hamster en train de pédaler dans sa roue métallique… au fond de votre cage !…

    Répondre
  30. Anonyme

    07/02/2008

    M’appuyant sur le commentaire de Grepon, je précise un peu son propos. Hope you don’t mind Grepon.
    Grepon nous explique la position d’Ann Coulter, qui est une brillante intellectuelle traditionaliste et conservatrice, (elle sait aussi tres bien f… tre sa m…de quand elle l’estime necessaire) dont les analyses sont tres écoutées, aux USA, au moins chez les Républicains. Pour les raisons que Grepon a mentionnées ci dessus, Ann Coulter est absolument opposée a l’election de McCain, et envisage de voter Hillary, pour que, comme l’écrit Grepon : " L’idee de Coulter est que l’attribution de la source des castastrophes a venir doivent etre conduit vers le "D" au lieu de laisser passer l’idee que c’etait les Republicains a la source", autrement dit, pour que la responsabilité du bordel a venir ne retombe pas sur les Républicains, mais sur une administration Démocrate.
    Voter contre son camp, meme pour une bonne raison, est un jeu dangereux. Notre brillant Valery avait fait le coup au Général de Gaulle en 69, et ce faisant, il a bien montré combien le pragmatisme peut devenir vulgaire quand il n’est pas sous-tendu par des principes.
    Je pense pour ma part que les (nombreuses) manifestations de mauvaise humeur contre McCain, sont en fait des avertissements pour sa politique a venir, si il était élu. En clair, les Républicains lui disent, "tu redeviens vite fait républicain et tu te conduis comme tel, ou bien tu vas te trouver tout seul devant le congres" .  Le moment venu, tous les Républicains voteront pour le nominé, quelqu’il soit, comme des gens intelligents et disciplinés.
    Il est interessant de noter combien les Américains sont réactifs quand leurs représentants "glissent" un peu de leur image ou de leur affiliation. Chez l’Oncle Sam, on n’aime pas les girouettes.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  31. Aude

    07/02/2008

    Les sondages a la sortie des urnes de la primaire en Caroline du Nord il me semble, ont montre que parmi l’electorat republicain, 80% des personnes pour qui la guerre en Irak est le sujet le plus preoccupant ont vote McCain qui je rappelle est contre tout retrait… Personnellement, j’etais pour Guiliani mais hier je n’ai pas eu d’autre choix que de voter pour Romney. Je comprends la logique de Ann Coulter mais comme l’a dit grepon le texan, Hillary ou Barak nomineront des juges liberaux ce qui serait une catastrophe et c’est la seule raison pour laquelle je voterai McCain en novembre…

    Répondre
  32. MINUX75

    07/02/2008

    Bonjour Curieusement, personne ne parle de Mitt Romney qui est une vraie force pour l’amérique du futur. Quand il était gouverneur du Massachusetts, il a baissé 19 fois les taxes alors que notre bien aimé président SARKOSY en institue de nouvelles tous les quinze jours. Le résultat ne s’est pas fait attendre, alors que l’administration précédente n’ a pu que créer 140 000 chômeurs supplémentaire, Mitt Romney a créé 80 000 emplois.

    Répondre
  33. grepon le texan

    06/02/2008

    Il n y a, malheuresement, qu’un conservateur qui reste dans la course.   Mitt Romney.    Il va probablement perdre la course a la nomination (vu les resultats d’hier du Super Tuesday).   Il est probable que McCain gagnera la nomination republicain, quoique ce n’est pas encore certain.

    McCain est un type de politicien formellement "Republicain" qu’on appele ici un RINO…Republican in Name Only.     En France, evidemment il va etre traite de "conservateur", MALGRE sa longue carriere dans le Senat a promouvoir et a passer des reformes pro-etatistes ou a bloquer des reformes anti-etatistes, voir participer dans l’effort Democrat a remplir les courts federaux que avec des activistes.

    Le sentiment d’Ann Coulter sur McCain est assez repandu ici.  Si il y aura quatre ans d’idioties, se sera mieux peut-etre que les citoyens qui ont vote en erreur, de par leur faiblesse mentale ou leur ideologie reveur, re-apprennent de quel cote les idees vraiment malsaine viennent.  Ainsi ils peuvent se remettrent a voter pour des vrai conservateurs apres les 4 ou 8 ans de d’idioties.   Certes, Obama est a gauche de Clinton, et Clinton est a gauche de McCain, mais pas autant qu’on devinerait en regardant que leur parti d’affiliation. (R ou D).   L’idee de Coulter est que l’attribution de la source des castastrophes a venir doivent etre conduit vers le "D" au lieu de laisser passer l’idee que c’etait les Republicains a la source

    Perso, si McCain gagne la nomination je voterais McCain en "gerbant un peu dans ma bouche" comme ca se dit.   La raison etant, malgre la belle idee d’Ann, le President est responsable de nominer des juges au Cour Supreme.  Hillary our Obama mettraient de vrais horreurs.  Des que les 2ieme et 1ier Amendements seraient re-interprete hors de l’existence ce sera une longue descente vers le meme sorte d’enfer dans laquelle sombre ineluctablement tout l’Europe.   Meme genre d’argument cote "assurance sante".   Tout programme de medecine socialise sera impossible a deloger des qu’il  sera etabli.

    Répondre
  34. UN choka

    06/02/2008

    comme dit l’autre "tu parles " 😀

    Répondre
  35. EIFF

    06/02/2008

    Ron Paul dans les différents débats, une constante : la censure ! ! !

    Les débats se suivent et le nombre de candidat diminue. Logiquement, le temps de parole de chaque candidat restant devrait augmenter en proportion des abandons. Mais la place accordée à Ron Paul dans ces débats reste étonnamment la même : faible. Qui a dit « censure » ?

    http://ronpaulfr.blogspot.com/2008/02/ron-paul-dans-les-diffrents-dbats-une.html

    Répondre
  36. Jaures

    06/02/2008

    En quoi Millière est-il un expert. Certes, il avait plus ou moins prévu la réellection de Bush mais son livre s’intitulait "Pourquoi G.Bush sera réélu et ce qui se passera même s’il n’est pas réélu". Prudent le Millière! Par ailleurs, de nombreux commentateurs, de droite comme de gauche, avaient fait la même prédiction soulignant qu’une amérique en guerre désavouerait difficilement son président.

    Enfin, j’ai fréquemment souligné ici la différence entre les analyses de Millière et la réalité constatée. Ainsi, celui qui se réjouit de la nouvelle stratégie et de l’envoi de troupes supplémentaires raillait en 2003 les militaires qui le préconnisaient. Les exemples affluent (lire mes posts sur le précédent article de Millière). Dès lors, pourquoi inviter sur un plateau quelqu’un qui se trompe ou tente de tromper ses lecteurs ?

    Avoir un bon attaché de presse ne suffit pas, il faut également être crédible.

    Répondre
  37. Luc SEMBOUR

    06/02/2008

    Ann COULTER la célèbre intellectuelle républicaine a curieusement déclaré qu’à tout prendre, elle préférait CLINTON à Mc CAIN, parce que ce dernier était un faux républicain, parti dont il s’apprétait à brader les valeurs profondes.

    http://www.newsmax.com/insidecover/ann_coulter/2008/02/04/69907.html?s=sp&promo_code=446F-1

    CLINTON a été très amusée de cette prise de position, COULTER étant depuis des années sa plus intraitable et infatigable critique dans les medias.

    LS   Abu Dhabi

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)