L’après Bush commence

Posté le décembre 18, 2008, 12:00
8 mins

Il va certes s’écouler des années avant que les historiens se penchent scrupuleusement sur la présidence Bush. Je sais qu’aujourd’hui le mépris, la haine et l’ironie condescendante des imbéciles règnent. Je sais le poids des modes, des engouements, des conformismes et je connais l’histoire des moutons de Panurge.

Au point où nous en sommes, si George Bush sauvait une vieille dame de la noyade, on l’accuserait d’avoir eu de sombres intentions et, s’il offrait un repas à un déshérité, on l’accuserait d’avoir voulu empoisonner le malheureux. Néanmoins, je trouve le traitement médiatique subi par George Bush ces dernières années répugnant. Et je ne doute pas que, dans deux ou trois décennies, on lui rendra justice.

Tout d’abord, George Bush a été un homme droit et bon, pendant toutes ses années à la Maison Blanche. Je dispose d’assez de témoignages pour remplir un livre sur ce sujet. Ce genre de qualités fait sourire chez les gens supérieurement intelligents, mais pour moi, qui ai passé ma vie à étudier, cela compte ! Le caractère d’un homme en dit long sur lui, très long. C’est parce qu’il y a eu, très régulièrement, dans l’histoire des États-Unis des hommes dotés d’un caractère de ce genre que le pays est toujours debout et que les valeurs de la liberté n’y sont pas mortes.

J’ajouterai que Bush est un homme imprégné des valeurs du judaïsme et du christianisme, et qu’il s’est efforcé de gouverner selon ces valeurs. Et cela compte aussi à mes yeux car, à la différence des gens supérieurement intelligents, je sais que ce sont ces valeurs qui ont fondé la civilisation qui a donné naissance, entre autres, au droit naturel, à la démocratie, à la connaissance et à l’esprit d’entreprise.
On reprochera à Bush la situation financière et économique actuelle et on tentera de lui imputer des erreurs commises avant lui et qu’il n’est, c’est vrai, pas parvenu à corriger. On lui imputera aussi les erreurs qui se commettront bientôt sous Obama. Chez ces gens-là, on n’a guère de scrupules et, surtout, on a beaucoup de cynisme.

On oubliera vite que le terrorisme islamique, qui avait grandi sous la présidence Clinton, a, après les attentats du 11 septembre, reflué au fil du temps : il faudra du temps pour voir que ce reflux a été dû à la politique impulsée par Bush.

On ne dira pas pourquoi il était important de mettre fin à la dictature en Irak et que, si cela a suscité chez certains des rancœurs, il en a résulté, aussi et surtout, dans le monde arabe, des interrogations sur le sous-développement de ce même monde arabe et sur la tolérance de celui-ci pour les tyrans. Là encore, il faudra du temps pour voir que la fin de la dictature en Irak, les interrogations sur le sous-développement du monde arabe qui en ont découlé, et les conséquences de ces interrogations, doivent beaucoup à la politique visionnaire de George Bush.

Lorsqu’on parlera de l’Asie, où vit plus du tiers de l’humanité, on ne dira pas quelle a été la lucidité inhérente à la politique asiatique menée pendant la présidence Bush. Les liens avec le Japon, la Corée du Sud, l’Inde, l’Australie, ont permis d’endiguer la Chine sans jamais parler d’endiguement, et la Chine a été intégrée davantage aux interdépendances de la mondialisation tout en restant sous une surveillance précise, mais discrète. L’Europe a pu continuer à croître doucement et à vieillir à l’ombre de la défense américaine sans se voir demander trop d’efforts et sans avoir à montrer de gratitude : on le discernera en Europe quand la défense américaine s’estompera, ce qui ne saurait tarder sans doute.

Ceux qui aujourd’hui pratiquent la détestation, le mépris, la haine, l’ironie finiront par comprendre, trop tard. Peut-être ne comprendront-ils jamais. Qu’importe. Les hommes qui laissent une trace féconde dans l’histoire reçoivent rarement la reconnaissance de leurs contemporains. Il est plus facile d’être un démagogue.

L’après-Bush commencera officiellement le 21 janvier. En réalité, il a déjà commencé. Qui osera dire que les crimes commis récemment à Bombay constituent une première tentative de défaire ce que Bush a tenté de faire, et que cette tentative sera sans doute suivie d’autres tentatives, qui auront la couleur du sang plus que celle de la liberté ? On va vite voir ce que les démagogues font, face à la brutale âpreté du réel.

Acheter l’Amérique et le monde Après Bush chez AMAZON

86 réponses à l'article : L’après Bush commence

  1. Sheesh

    05/01/2009

    "Nombre de palestiniens handicapés permanents : 3530"

    Chiffre contestable.   On nous a dit qu’il y avait des millions de Palis, et qu’il s’agissait largement de musulmans, et parmi eux un pourcentage serieuse de fanatiques.     Alors, deja, sur un million de Palis, dont bien sur au moins 50% musulmans, et 10% d’entre eux des vrai de vrai fous d’Allah, ca fait…50,000 handicappes mentales.    Faut pas deconner avec les stats.

    Répondre
  2. Florin

    04/01/2009

    Aux barbus : arrêtez d’envoyer des missiles … et vous survivrez.

    Aux soutiens des barbus : les barbus ne vous soutiennent pas. Ils vous haïssent. Chez eux vous seriez des dhimmis.

    Répondre
  3. sas

    03/01/2009

    A florin…..

    Sais tu ce qu’est le GU36 ,les bombes a uranium apauvri……utilisé massivement à gaza……? ? ? ?

    Quel avenir après cela sur ces terres qui deviendront et stériles et empoisonnées????

    ……pire la sublimation des microparticules radioactive , tout comme en irak avec les gi, ne s arreteront pas à la frontière…..fusse un mur…..

    Il faut arrêter d être con.

    l exemple de bestialité donné la bas devrait , tous nous confondre de honte pour la race humaine.

    sas

    Répondre
  4. vitruve

    03/01/2009

    a tous les sympathisants sionistes, puisqu’il vous faut des références exactes: voyez les chiffres de btselem.org ( c’est israélien donc fiable et incontestable…du moins pour nous les goys…)

      Bilan de la répression israélienne dans les territoires palestiniens depuis le début de l’Intifada de 2000

    28 septembre 2000 – 31 aout 2008

    Total des victimes palestiniennes : 5389 Dont :

    Enfants : 995

    Femmes : 194

    Hommes : 4200

    Nombre de palestiniens tués par des colons : 75

    Nombre de palestiniens tués par des bombardements : 942

    Nombre de palestiniens morts devant les barrages de l’armée israélienne faute de soins médicaux : 135 dont 31 bébés morts nés.

    Nombre de militants palestiniens victimes "d’assassinats ciblés" : 746

    Nombre de civils palestiniens tués lors des opérations "d’assassinats ciblés" : 233

    Répartition géographique des victimes de la répression israélienne :

    Cisjordanie dont Jérusalem-est : 2140

    Bande de Gaza : 3249

    Nombre de blessés palestiniens par les forces d’occupation ou par les colons : 32720

    Nombre de palestiniens handicapés permanents : 3530

    Nombre de prisonniers * : 9075 dont 345 mineurs

    Nombre de "détenus administratifs"** : 738 dont 22 mineurs

    Pour le détail voir le site israélien Btselem

    *Ces chiffres ne sont pas actualisés, on peut estimer qu’ils sont à ce jour plus importants, puisque le rythme des arrestations n’a jamais diminué.

    ( nb:Ajouter environ 400 morts et 1800 blessés à ce jour du 3 janvier2009 /rajout de VITRUVE)

    Destruction de biens appartenant à des palestiniens :

    Terres confisquées : 256244 donum* soit 25624,4 ha

    Terres agricoles détruites : 77372 donum soit 7737,2ha

    Arbres arrachés : 1189362

    Maisons ou immeubles détruits : 7934

    *Un donum correspond à environ 1000m²

    ** Terme miliatire israélien qui veut dire que la personne est détenu pour une durée inconnue, sans jugement et sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui.

    Nombre des victimes israéliennes :

    Nombre total d’israéliens tués depuis le début de l’intifada : 1056 Dont 123 enfants, 305 femmes et 628 hommes

    Dont 334 soldats et 236 colons tués lors d’opérations de la résistance palestinienne.

    Sources :

    Croissant rouge palestinien

    Centre palestinien des droits de l’homme

    Palestine Monitor

    http://www.miftah.org

    http://www.btselem.org

    NO COMMENT… 

    Répondre
  5. Florin

    02/01/2009

    @Vitruve : bon, je dois faire plus simple, peut-être on y verra plus clair.

    Lorsque l’on ne s’entend plus avec sa femme, on divorce. Et on déménage. Chacun chez soi, et chacun est responsable de sa vie. Maintenant, si l’un vient tous les jours sous les fenêtres de l’autre pour l’emmerder, il faut en effet appeler la police.

    Israël est parti de Gaza. Très bien. Ils ne sont AUCUNEMENT obligés de recevoir les "travailleurs" de Gaza chez eux. On n’est pas aux USA, pour respecter des quotas ethniques à l’embauche.

    Israël a voulu construire un mur sur la frontière. Et alors ? c’est son droit le plus stricte (les USA font la même chose sur leur frontière Sud).

    ISRAEL N’EST NULLEMENT OBLIGE A SUBVENIR AUX BESOINS DE CES GENS-LA.
    Pour des raisons HUMANITAIRES, Israël n’a pas fermé les points de passage, comme ils auraient dû l’être par temps de guerre. C’est déjà une ENORME concession. Je ne pense pas que les Berlinois en 1945 étaient libres de faire leur marché en Suisse … Et je ne pense pas que l’on les aurait laissé faire, si jamais ils auraient voulu maintenir le régime nazi, tout en continuant la lutte armée.

    Gaza, c’est le Berlin de ’45. Ils ont intérêt à se mettre au boulot, et ranger la haine au vestiaire.

    Quant à votre assimilation de la TOTALITE des 453 morts aux enfants, cela en dit long sur votre bonne foi. Les images télé vous contredisent, ou alors, les uniformes que j’ai vu éparpillées sur le bitume c’étaient des uniformes de soldats de plomb …

    Répondre
  6. Emeric

    02/01/2009

    àJaurès (qui m’a bien reconnu malgré l’oubli de l’adresse),

    voyez que nous sommes d’accord: le problème ne réside pas dans une croyance à la transcendance, dîtes-vous, donc elle ne réside pas dans la foi ou la religiosité (c’est le sens d’une croyance à la transcendance), à moins que j’aie mal ou trop vite lu votre post (c’est un reproche qu’on me fait si rarement que je me vois obligé de douter de votre clarté, sans offense). Je souscris au reste de votre post.

    Lisez aussi les attendus du procès de Galilée qui sont maintenant publics, en tout cas en italien. Vous verrez que notre vision actuelle du débat est infiniment caricaturale. J’ignore pourquoi le procès de Giordano Bruno n’a pas marqué davantage les consciences, c’est là plutôt que l’Eglise s’est vraiment déclarée obscurantiste.  

    On se recroisera.

    PS: et merci au modérateur d’avoir laissé passer mon post sans coordonnées

    Répondre
  7. Jaures

    01/01/2009

    A "votre email": Je crois que vous me lisez mal (ou vite). Je n’ai jamais dit que les génies de toutes spécialités et de toutes époques étaient athées ! Socrate niait avoir mis en cause les Dieux avant de boire la cigüe. Je ne doute pas une seconde que Descartes avait la foi ou que Spinoza était panthéiste, donc croyant. Marx lui-même "croyait" en la Révolution (d’autres ont souligné la corrélation entre la foi catholique et la "foi" communiste). De même, je ne doute pas de la sincérité de la croyance de scientifiques qu’ils soient chrétiens, juifs ou musulmans.

    Le problème ne réside pas dans la croyance en une transcendance: elle est de tous temps et de toutes civilisations, mais dans l’Eglise qui la définit et en déduit les comportements moraux et politiques. C’est la question du pouvoir qui fait que la religion est un prétexte aux persécutions et aux massacres. De fait, les tenant d’une même religion peuvent se massacrer avec  zèle pour accaparer ou garder le pouvoir. Si la religion en place trouve, pour conserver son pouvoir spirituel et temporel, qu’il est nécessaire que la terre soit plate et que le soleil tourne autour d’elle, ceux qui proclament le contraire seront déclarés hérétiques et persécutés.

    Il faut donc, pour que la science et les arts avancent, que les créateurs et chercheurs puissent laisser leurs croyances en entrant dans leur laboratoire ou leur atelier. Quand ces croyances sont encadrées par des religions qui dictent a priori ce qui doit ressortir de ces travaux, nous sommes dans l’obscurantisme.

    P.S: Pour ce qui concerne Mozart, je vous conseille sa corresondance qui vous donnera une idée plus précise de sa conception très personnelle de la religion et de ses préceptes moraux.

    Répondre
  8. Anonyme

    01/01/2009

    A  Jaures,

    apparemment, ça ne vous dérange pas d’opposer science et religion en citant des philosophes croyants victimes de l’obscurantisme! C’est fou ça, parce que les institutions religieuses tracassent Descartes, combattent Spinoza, ceux-ci n’ont plus le droit de croire!? Quant à Mozart, il était franc-maçon, chose qui, à l’époque, comportait une obligation de croyance, comme le révèle d’ailleurs clairement le Requiem.

    Vous doutez de la sincérité de la foi de beaucoup de croyants, étant données les pressions culturelles exercées à l’époque. Vous avez raison et c’est ce qui fait qu’à mes yeux notre laïcité a retiré en grande partie les incroyants, les mimétiques des Eglises, Synagogues, Temples… ceux que les pouvoirs temporels attiraient dans des institutions spirituelles contaminées par la corruption du sicèle. Elle lui a rendu un immense service qui nous prémunit partiellement contre les prévaricateurs: n’ayant plus rien à gagner à s’engager en religion, l’engagement n’en est que plus sincère. Voltaire comme purificateur de l’Eglise, n’est-ce pas un délicieux paradoxe? Cela dit, l’impossibilité de sonder les consciences ne Vous autorisent pas à mettre en doute les écrits des génies de l’époque et il suffit d’arriver au chapitre 4 du discours de la Méthode pour voir que Dieu est la seule hypothèse en mesure d’animer l’univers une fois que l’homme a admis qu’il pouvait définir son existence de manière autonome. C’est cette prétention du cogito qui a été combattue par l’Eglise, pas l’athéisme de Descartes.

    Enfin, et rapidement car j’ai été plus long que je le pensais, cette opposition d’un autre âge entre religion et science déclencherait, je crois, l’amertume de scientifiques de grand renom et beaucoup plus nuancés que vous, tels qu’Einstein (qu’on cite à tort et à travers), Teilhard, Penzias, Eccles (pour rester dans les contemporains)… C’est bien dommage d’utiliser leurs travaux contre l’hypothèse d’un Dieu qu’ils défendent contre les bigots et les athées.

    Répondre
  9. VITRUVE

    01/01/2009

     

    Cher Florin, j’ai repris votre texte et ai remplacé, « barbus et palestiniens » par « israéliens » voyons ce que devient ce texte qui là, c’est sûr, devient condamnable par toutes les institutions des droits de l’homme … alors que le vôtre , l’original, outre passer la censure du modérateur les doigts dans le nez, ne dérange même pas Jaurès… C’est tout dire. Elle est là , la différence que je dénonce depuis de années et qui me rend fier !

    (Les changements sont en italique)

     

    « à Florin : l’animalité, cher Monsieur, vient d’en face. Vous faites bien de parler d’enfants massacrés : rappelez-vous ces 453* gamins palestiniens, 2 à 14 ans, s’étant un peu éloignés de leur pâté de maisons … On les a retrouvés tués d’une balle dans la tête. Pas par un "particulier" quelconque, ça, on connaît en Europe aussi, mais par les soldats de Tsahal, revendiqués OFFICIELLEMENT comme acte de guerre par l’état hébreux …

    LA PALESTINE A TORT de négocier. J’espère que les Israëliens finiront comme les nazis, enterrés sous des tapis de bombes, ou cachés comme des rats dans la jungle. ( ce texte devient condamnable par les lois antiracistes alors que le vôtre…)

    Il ne s’agit pas ici de droite contre gauche, étoile de david contre croissant, démocratie contre totalitarisme, assistés par les USA contre crève-la-faim, Occident contre Orient, choc des cultures et autres concepts de ce genre.

    Il n’est même pas question d’être humain. Mais bien de l’HUMANITE en tant que telle. Relisez vos livres d’Histoire : les Barbares ont toujours fini par remplacer les pouvoirs en place ( voir Rome et l’histoire du monde en général) (pas de gaieté de coeur, je vous l’accorde), l’humanité a toujours triomphé en fin de compte.

    Dans le cas d’espèce, laissez-moi vous poser une question : que penser de celui qui va au boulot le matin, et y retourne le lendemain et ne trouve plus son entreprise, bombardée la nuit ???? Les israéliens ne rêvent que d’une chose :  virer les palestiniens , il y a déjà des années que plus un seul gazaouïte n’a une  fiche de paie en Israël, n’est-ce pas – mais alors, avec un minimum d’éthique, on comprend celui qui mord la main qui l’affame.

    Le MUR ? je suis contre, à 100%.

    *chiffre du début d’année, à mettre à jour 

     

    Répondre
  10. VITRUVE

    31/12/2008

     

    @Florin que de haine dans votre post, vous vous révélez donc bien comme celui qui peut se glisser dans la peau du sbire qui donnera un coup de crosse au pauvre type crevant de faim qui essaie d’attraper une épluchure, dans le camp… Il en faut, il en à fallu et il en faudra toujours pour écrire les pages noires de l’histoire.

    Répondre
  11. Florin

    30/12/2008

    à Vitruve : l’animalité, cher Monsieur, vient d’en face. Vous faites bien de parler d’enfants égorgés : rappelez-vous ces deux gamins israéliens, 12 et 13 ans, s’étant un peu éloignés de leur pâté de maisons … On les a retrouvés égorgés. Pas par un "particulier" quelconque, ça, on connaît en Europe aussi, mais par les barbus du Hamas, revendiqué OFFICIELLEMENT comme acte de guerre par l’organisation …

    ISRAEL A TORT de négocier. J’espère que les barbus finiront comme les nazis, enterrés sous des tapis de bombes, ou cachés comme des rats dans la jungle.

    Il ne s’agit pas ici de droite contre gauche, croix contre croissant, démocratie contre totalitarisme, riches contre pauvres, Occident contre Orient, choc des cultures et autres conceptes de ce genre.

    Il n’est même pas question d’être humain. Mais bien de l’HUMANITE en tant que telle. Relisez vos livres d’Histoire : les Barbares ont toujours fini par laisser la place (pas de gaieté de coeur, je vous l’accorde), l’humanité a toujours triomphé en fin de compte.

    Dans le cas d’espèce, laissez-moi vous poser une question : que penser de celui qui va au boulot le matin, et y retourne la nuit pour y mettre des bombes ???? Les barbus ne rêvent que d’une chose : travailler en Israël !!!!!! Une vraie fiche de paie, ça a du bon, n’est-ce pas – mais alors, avec un minimum d’éthique, on ne mord pas la main qui vous nourrit.

    Le MUR ? je suis pour, à 100%.

    Répondre
  12. sas

    30/12/2008

    A phelios……

    …….encore une question idiote , qui stigmatise l ‘ignorance du questioneur…..

    Le crétionisme s oppose naturellement à l évolutionisme…..

    Si l obscurantisme a permis aux homes de vivres ensembles après quelques heurts……vive l obscurantisme….

    Si l universalisme darwinien permet l’avènement des comunautarismes et la guerre civil en france……revenons vite à la messse le dimanche….

    Nous saurons faire la part des choses….

    sas

    Répondre
  13. Jaures

    30/12/2008

    A Emeric. Vous m’avez mal lu. Je n’ai jamais écrit que les Grecs et Romains de l’antiquité étaient athées mais simplement qu’ils n’étaient pas chrétiens.

    Pour le reste, les art et les sciences se sont toujours développés contre la religion. Chaque avancée l’a été contre les conservateurs par des personnalités de plus en plus libérées du carcan religieux. Peut-être avaient ils la foi (ce fut le cas incontestablement de Bach, certainement pas  celui de Mozart). Mais avaient-ils le choix ? Montaigne rappelle "qu’il était impie de croire qu’il existait quelque choses aux antipodes, et l’on vient d’y découvrir un continent". Spinoza , persécuté, dû s’exiler. Descartes dû constamment se justifier auprès des institutions religieuses

    Je rappelle également que ce qu’on appelle la Renaissance, à partir de la fin du XVème siècle, a surtout été la redécouverte d’acquis de l’antiquité jusqu’ici interdits ou oubliés (en art, je citerai simplement la perspective).

     

    Répondre
  14. PHELIOS

    30/12/2008

    "Le christianisme a aidé à la democratisation des sciences"

    question:le christianisme reconnai t’il la theorie de darwin?

     

    il a fallu que l’europe sorte de l’obscurantisme  chrétient,pour decouvrir les sciences et se dévellopé a la technologie,par le biai de la culture arabo-musulmane,grecs ou romaine qui etais jadis disparu,au moyen age ont avais pas de science exacte,les dogmes de l’epoque encouragai la chasse a l’hérésie,la seigné comme seule moyen medical,via l’autorité du clérgé.

    Répondre
  15. sas re

    29/12/2008

    L’après bush, ressemble etrangement à l’avant obama…..

    380 PALESTINIENS TUES ET PAS LOIN DE 600 BLESSES…….

    we change ? ? ? ? ? ?

    ha bon…..

    sas

    Répondre
  16. vitruve

    29/12/2008

    AVE

    @Florin que vous soyez Juif ou non importe peu, quoi qu’il en soit il a toujours existé des gens qui comme vous, mais je n’ose y croire, qui m’ apostrophez plus haut, se sont sentis investis de par la volonté divine ou la pression communautaire, qu’ils soient dans un "grand peuple", une "grande race" élue ou pas,  ou alors dans leur vérité, sur leur terre promise par Dieu ou bien rêvée, des hommes qui ont mis leur animalité, leur bestialité et leur force au service de (toujours) nobles causes, cela a permis entr’autres d’avoir le courage de bombarder le ghetto de Varsovie ( cette similitude ne vous rappelle rien?) d’affamer ou de contaminer à la variole des couvertures pour les indigènes, ou bien de porter le fer et le feu au fond des steppes russes sous la croix gammée, d’accomplir des saloperies inommables, bref  je parle de ces nervis, ces nettoyeurs de tranchées , ces sbires et ces reitres qui , une fois la cendre refroidie et les cadavres ( ou ce qu’il en reste ) enterrés, sont redevenus de bons pères de famille ou de paisibles laboureurs ayant définitivement coulé sous une chape de plomb la terreur vue dans les yeux des enfants qu’ils ont égorgés et ceci tout en pleurant aujourd’hui la mort de leur petit chat… Vous voulez nous faire croire et vous n’êtes pas le seul sur le site des 4V, je pense surtout à l’autre qui a un numéro d’U-boot au-dessus, que vous parvenez facilement à vous glisser dans la peau et parler comme un de ces types, désolé , moi je n’y arrive pas…Je dois être ce qu’on appelait un "untermensch"…

    PS accessoirement, j’attends toujours du socialiste de service, une prise de position tranchée sur ce grave sujet, mais ni Martine ni Ségo ne veulent se mouiller semble-t-il.

    cordialement

    VALE est une formule de politesse romaine, je vous le rappelle…

    Répondre
  17. Emeric

    29/12/2008

    A Jaurès,

    je suis, plus souvent que la moyenne des intervenants du forum, d’accord avec vos propos et j’approuve tout ce que vous dites sur Millière. Cependant, vous commettez une grossière erreur: les artistes et génies de l’antiquité que vous citez étaient-ils sans religion, parce que sans christianisme??? Vous n’ignorez pas que l’antiquité était majoritairement polythéiste, n’est-ce pas?

    Par ailleurs, ces génies ont-ils été redécouvert par des athées? Il me semble que si l’on se penche sur leurs héritiers musulmans ou sur leurs admirateurs de la Renaissance (l’école d’Athènes, c’est bien au Vatican qu’elle est peinte, non?), on a affaire à des gens de foi. 

    Outre le fait que vous assimilez religiosité et catholicisme, ce qui est le comble pour (je crois) un athée et devrait être le propre d’un catholique, votre aveuglement ne rend pas justice aux avancées spectaculaires du Christianisme en musique (il reste aujourd’hui moins de deux heures de musique antique et elle n’a aucune influence sur les compositions classiques et modernes), en diffusion de l’écrit dans les pays convertis (Irlande, Germanie, par exemple)… j’en passe et des meilleurs, sans nier par ailleurs les freins que le Christianisme a apporté en médecine ou d’autres sciences.

    La religion est une dimension trop universelle et problématique pour ne pas être oppressante ou libératrice tour à tour (comme le socialisme d’ailleurs).

     

    Répondre
  18. Ga

    29/12/2008

    A Jaures;
    l’anonyme c’est moi;

    Le christianisme a aidé à la democratisation des sciences aux masses, autrefois confiné aux grecs et aux romains seulement. Grace au christianisme, voila que les gaulois, les anglais, les germains, les russes, les espagnols et autres peuples europeens commencent eux aussi a faire meilleur science et art que les grecs et romains eux meme.

    Une chose;
    tu seras d’accord avec moi qu’un dieu unique est plus proche du scientifiquement exact que le paganisme grec et romain et autres? si c’est le cas, c’est déja depoussierer le chemins de la sciences de toutes les religions et superstitions qui rongaient auparavent l’esprit humain.

    Maintenant, je ne vais pas te donner la liste des scientifiques profondément chretiens, tellement y’en a beaucoup; tiens, Newton par exemple.

    Pour ce qu’il fallut attendre des siécles pour l’explosion des sciences, je ne pense pas qu’il eut attente mais accumulation du savoir a travers tout ce temps, notament, grace aux contacts et guerres avec les autres cultures du monde.

    Pour Milliére, sur le fond de sa pensée je suis d’accord;

    Répondre
  19. Jaures

    29/12/2008

    A Ga: Comment pouvez-vous, après la masse d’analyses érronées que Millière a accumulé ces dernières années, lui confier encore le droit de distinguer le Bien du Mal ?

    Un peu comme si vous acceptiez qu’un chirurgien vous fasse une transplantation cardiaque après qu’il se soit révélé incapable de vous extraire une écharde.

    Répondre
  20. PHELIOS

    29/12/2008

    Pourquoi est-il impossible de critiquer l’état criminel d’israel(seul pays au monde où les snipers tuent des enfants qui sortent de l’école) sous peine d’être taxé d’antisémite?

    Répondre
  21. Jaures

    28/12/2008

    A l’anonyme: Je me permets de vous apprendre que les arts, l’écriture et la science existaient avant le christianisme.Par ailleurs, je ne vois pas dans ce qui a succédé à Homère et Euripide, aux penseurs grecs, à Virgile et Ennius, aux architecte de l’ Acropole et du Capitole, aux peintres des fresques de Pompéi ce qu’il y eut de "supérieur" Il aura fallu attendre des siècle avant que le carcan catholique s’entrouve et que la philosophie (embourbée dans la scolastique), les arts et la science se développent à nouveau.

    Les religions, bien loin de favoriser les arts et la pensée, n’ont jamais eu comme autres buts que l’oppression et la soumission à leurs dogmes.

    Répondre
  22. Florin

    28/12/2008

    à val-vitruve : celui qui sème le vent, récolte … Bon, j’adapte : quand on pisse contre le vent, on mouille ses godasses. Si une gentille roquette venait à tomber tous les jours sur votre balcon, vous feriez quoi ? Appelleriez la police ? ET SI LA POLICE NE PEUT RIEN FAIRE ??? (ça va venir, n’ayez crainte !!!) Déménager ? m-oui, pas mal comme idée. Vous iriez à Monaco, endroit tranquille entre tous…

    Mais comme c’est un peu cher et surtout, il y a peu de place, les Israéliens doivent défendre leurs maisons.

    ça vous étonne qu’ils aient la volonté de le faire ? A leur place, je l’aurais fait bien avant. Sans être juif.

    Répondre
  23. Anonyme

    28/12/2008

    A Jaures;
    pour "Ces choses là vous ne pouvez pas argumenter contre, tellement elles sont évidentes" c’est parceque y’en a marre a chaque fois d’entendre de la part de beaucoup de philosophes et bien pensants et autres a coté de la plaque que :
    le christianisme, c’est bof, c’est rien, aucun apport de ce dernier, rien que des misères, alors que c’est tout le contraire.

    Très bien, je suppose que pour ce qui est de la libérté et de l’unification tu es d’accord? 

    pour ce qui est de la science, la libérté et l’unification sont  a une grande part responsable de celle ci, et d’ajouter:

    1 – Le christianisme tellement superieur et avant garde que les religion paiennes du debut du christianisme.

    2 – Diffusion de la culture, l’ecriture et le savoir indirectement et directement a travers la bible au peuples du monde.

    3 – le christianisme est specifique a ce que les adorateurs du christ, de part ce dernier, a donné la belle musique classique. et les arts, et de part le mystére du dieu unique, de d’emerveiller et d’essayer de comprendre sa creation, curiosité qui a mené vers les sciences modernes.

    Voila, pour ce qui est du clash entre la science et le christianisme; c’est normal, la bible n’est pas un livre scientifique; et pour la terre ronde, toute chose incroyable (pour l’epoque) cause des retissance et sceptiques, mais doucement, l’idée a fait son chemin, parceque le christianisme s’interesse a l’ame et non au materiel;

    Répondre
  24. Albert

    28/12/2008

    @ GA

    Vous avez, du christianisme, une image saint-sulpicienne totalement éloignée de la réalité. Notamment dans ses rapports avec l’Islam. Notez par exemple qu’un des résultats les plus clairs des croisades a été la destruction méthodique de l’empire byzantin (chrétiens d’Orient) par les croisés (chrétiens d’Occident) que le premier avait pourtant appelés à l’aide contre les musulmans…

    Et, peu de temps avant la chute de Constantinople, en 1453, la haine envers les Occidentaux était si vive dans la population grecque qu’elle préférait "le turban turc à la mitre latine" (Georges Ostrogorsky, Histoire de l’empire byzantn, Payot).

    Quant à la délivrance de Vienne, elle fut d’abord, et essentiellement, l’affaire du duc Charles de Lorraine, placé à l’aile gauche, qui parvint le premier aux murailles de la ville, bien avant les Polonais. Lesquels Polonais s’obstinèrent à piller le camp turc, donnant à l’armée ottomane le temps de s’échapper. Et, quelques jours plus tard, à Parkan, le roi de Pologne, embarqué dans une bataille hasardeuse ne dut son salut qu’aux troupes allemandes et autrichiennes… (voir Thomas Barker, Doppeladler und Halbmond, traduction allemande de son ouvrage sur le siège de Venne "Double Eagle and Crescent" par Peter et Traude Broucek).

    Des exemples de la sorte, de division du monde chrétien, et de l’alliance de ce même monde chrétien avec le monde musulman contre d’autres chrétiens, je pourrais vous en fournir à la pelle. Descendez de cheval, les croisades sont achevées depuis sept siècles…

     

    Répondre
  25. OU812

    28/12/2008

    C’est effectivement dingue combien je ne perd de sommeil a l’idee de centres de recrutement de Hamas recevant sur la geule des missiles supersoniques lorsque ils  sont pleins d’actifs et de sympathisants.    C’est quand meme une organisation terroriste, inflamme par l’ideologie irreformable et meurtrier dite "Islam".     Que ca se fasse un peu partout de le monde, simultanement et massivement, par des armees de pays respectant la liberte individuel, la femme, etc, ne devriait deranger personne qui soit saine d’esprit.   

    Remarquons que aujourdhui il est possible de degommer des centaines de centres de n’importe quelle organisation ou gouvernement similtanement avec une bonne certitude avec l’element de surprise totalement conserve.   Etant donne ce fait, Il est dommage que le ouest continue a faire la guerre armee contre armee, a l’ancienne disons, au lieu de supprimeer d’un coup les gouvernements, leaders, partis, etc qui font la misere des gens du tiers monde.  Le plus souvent les soldats de base dans des armees du tiers monde y sont involontairement, ou par manque d;opportunites.    Alors il est abhorrent de les degommer quand les generaux et les divers "gardes republicaines" et autres semeurs de terreur ou leurs maitres peuvent etre cible avec precision.  

    Dans le cas de Hamas, pour me faire pleurer sur le sort de quelqun vaporise ces derniers jours il faudrait me trouver ce genre de innocent victime vrai.   Je doute fortement que ca peut exister en quantite significatif:     Tout le monde dans ce coin comprend parfaitement ce que c’est, Hamas.   A moins qu’il avait un cours "d’ecole" pour enfants sur les sites au mauvais moment.    Je tiens a ce que les enfants soient respecte comme innocent, ce qui est encore une difference importante entre les cultures libres et moderne sur ce planete, et le genre de barbarite qui decoule de Islam.   (Defleurer des fillettes…envoyer des gosses dans des champs de mines par milliers…tout semble etre permis)

    Répondre
  26. VITRUVE

    28/12/2008

    AVE

    Vous avez raison @Ga, "d’un côté il y a la liberté et de l’autre l’esclavage et l’horreur"… c’est bien de la bande de Gaza que vous parlez, non? 

    VALE

    Répondre
  27. ht128

    28/12/2008

    "Les occidentaux peuvent remercier le christianisme et Dieu qui est :

    – Garant de leur libérté.

    – Unificateur civilisationel (Europe, Amerique, et rappelez vous lepante, et Vienne, le roi polonais)

    – Tremplin vers la culure et la science d’aujourd’hui."

     

    ils peuvent remerçié les croisades,les colonisations qui leurs ont donné un essort certain pour pillés des richesses et des cultures,les deux guerres mondiaux,qui sont a l’origine de l’expansion occidental de par le monde,et les milliers de massacres et génocides dans tous ça? ,qu’importe c’est pour le bien de "l’humanité" pour le confort et la prospérité du monde "libre" et puis "dieu le veux" ont tue a son nom,et ça changera rien depuis les croisades.

    Répondre
  28. Jaures

    27/12/2008

    Chere Ga, je ne me fais pas aux phrases du genre: " Ces choses là vous ne pouvez pas argumenter contre, tellement elles sont évidentes".

    Ainsi, je ne pense pas que le christianisme soit un tremplin vers la science et la culture. Si la science et la culture se sont développées, ce fut contre le christianisme qui brulait ceux qui avançaient que la terre est ronde et tourne autour du soleil. C’est le christianisme qui cachait les sexes de la chapelle Sixtine et déclarait impie la musique tonale.

    Pour que la science et la culture se développent, il a fallu vaincre le christianisme idéologiquement comme devront le faire les musulmans.

    Le retour idéologique du christianisme, c’est le Créationnisme et les ligues de vertu.

    Vous voyez qu’on peut argumenter contre ce qui sont pour vous des évidences.

    Répondre
  29. ga

    27/12/2008

    a Jaures;
    Guy s’est trompé dans ces pronostics, ca arrive; rien n’est garanti d’avance, j’espere qu’il en tirera une lesson.
    Ce que je partage avec Guy c’est la vision du monde, et la clair difference qu’il y’a entre le bien et le mal, la liberté d’un coté, l’esclavage et l’horreur de l’autre.
    Maintenant, il faut vivre dans cette atmosphere de bien et de mal pour bien la comprendre. Sinon, vous finirez par la comprendre, mais sera t’il peut etre trop tard?

    Les occidentaux peuvent remercier le christianisme et Dieu qui est :
    – Garant de leur libérté.
    – Unificateur civilisationel (Europe, Amerique, et rappelez vous lepante, et Vienne, le roi polonais)
    – Tremplin vers la culure et la science d’aujourd’hui.

    Ces choses la vous ne pouvez pas argumentez contre; tellement elles sont evidentes.

    Maintenant, les Americains votent qui ils veulent, le bien reste le bien, le mal reste le mal sous la loupe du christianisme et du bon sens.

    Répondre
  30. VITRUVE

    27/12/2008

    AVE

    Jubilez Millière et tous les sionistes qui prolifient sur ce site! Heretz Israel vient de tuer des centaines de palestiniens…

    Pour les européens egarés sur ce site: appliquez la consigne: "Silence, Israël tue!"

    VALE

    Répondre
  31. Jaures

    26/12/2008

    Chere Ga, quand Millière écrit que "Giuliani a de bonnes chances de battre H.Clinton", que "Obama ne sera jamais président des E.Unis" ou que "Non, les Etats Unis ne sont pas en recesson", est-ce nous qui manquons de recul ??

    Répondre
  32. Ben

    26/12/2008

    En ce qui  concerne G. W. Bush, il est encore trop tôt pour conclure et tout se basera sur le devenir de l’Irak. Il va peut-être falloir 20 à 30 ans pour juger!

    Soit la violence se calme avec la démocratie qui se solidifie, ce qui fera tache d’huile sur tous les pays arabes environnants, conduisant à une onde sysmique de paix et de prospérité au Proche-orient, un peu à la manière de l’après guerre en Europe et de la construction européenne. Israel et les pays arabes seront en paix car les démocraties ne se font pas la guerre. Le bonheur et la prospérité du monde arabe feront alors notre propre bonheur. G. W. Bush sera alors jugé par les historiens comme un grand Président et les Français qui l’auront dénigré comme des gens peu intelligents et niais.

     

    Soit la violence ne se calme pas et des factions guerrières sèment la mort et la désolation en Irak qui devient une terre de terreur, refuge de tous les terroristes islamistes. La misère en découlera naturellemnt et le monde arabe sombre dans la pauvreté, ne laissant qu’à tous ses malheureux que le choix de l’immigration vers l’Occident. On peut dire, dans ce cas la, que les pauvres jeunes GI américains tués dans cette guerre sont sous terre pour rien. Des milliers d’Irakiens auront péri également. Bush aura alors brisé des milliers de jeunes vies pour rien, sans compter les centaines ou milliers de milliards de dollars gaspillés pour rien dans un gouffre financier sans fin, sans que l’excuse de la présence d’armes de destruction massives soit démontrée. Bush aura alors créé inutilement un second Vietnam et aura affaibli pour longtemps les Etats-Unis. Il sera alors normal de le juger comme un des plus mauvais présidents de l’histoire américaine.

     

    Voila, je ne sais pas encore quelle sera la version définitive de l’histoire qui balbutie encore. En tant que Français aimant la paix, j’espère que l’Irak sortira du cauchemar et évoluera vers la paix, ce qui fera juger Bush comme un des plus grands hommes d’Etat de ce début de siècle!

    Répondre
  33. ga

    24/12/2008

    [email protected]

    exellente analyse. je suis née dans cette religion d’amour de tolérance et de paix.
    Bravo Guy Millière, les detracteurs qui postent ici, manquent de recul et d’experience sur le terrain.

    Répondre
  34. IOSA

    24/12/2008

    [email protected]

    ." un reve de domination balayé comme une peau de chagrin,voila se qui coute de se frotté a des peuples qui se battent pour leur independence,pour leur libérté,certains ne l’ont pas compris,encore endormi a leur propre mensonges,le reveil qui ne tardera pas sera fatal! "

    Indépendance ? Pas si sur….En fait, il s’agit pour eux de garder leurs "droits" qu’ils ont imposer par la force aux membres de leur propre peuple, surtout aux femmes puisque leurs vies ne vaut pas un âne sous ces latitudes.

    Le mot LIBERTE existe t’ il vraiment dans leur langue ?

    La religion est un prétexte d’ asservissement de l’homme pervers qui se dit guerrier de Dieu et la guerre en Irak par l’ Amérique, même si celà part en peau de chagrin, est un avertissement retentissant à ceux qui ont fait le 11 Septembre. Partout où ils cachent, les ennemis de la Liberté seront touchés à leur tour, tel est ce message.

    Pour le reste , vous avez raison, la guerre d’Irak est devenue une guerre de colonisation, mais la faute à qui si ce n’est celle des pays qui ont refusé cette guerre et laissé le champs libre à GW Bush ?

     

    Répondre
  35. OU812

    24/12/2008

    N’inversez pas l’ordre des causalités : ce ne sont pas eux qui menacent les Etats-Unis, ce sont les Etats-Unis qui, sous une modalité ou une autre, les menacent, voire les oppriment (pays musulmans)…

    ==> Quoique, l’islam est auto-opprimant.   C’est pas les occidentaux qui les encouragent a etre soumis, autant que eux-memes.  Leur probleme c’est d’abord leur religion, qui veut dire quand meme "Soumission", sa traduction originelle et honnete.   C’est leur sousmission leur rend globalement plus pauvres, plus betes, plus bestiaux dans leur comportments que le reste du monde…sans aucun besoin d’intervetion exterieure.   C’est comme ca, tout de meme, que les dictatures en serie qui s’installent dans tout les pays musulmans, s’y installent si automatiquement, meme dans des pays ayant un culture de base assez sophistique, comme dans l’Iran, notamment.

    Répondre
  36. Jaures

    23/12/2008

    Cher Matrix, si vous habitez prèt de St Denis (ce qui n’est pas mon cas) faites donc une copie de ce florilège pour la donner aux étudiants de Millière, à Paris VIII (vous savez cette faculté dont une ancienne secrétaire d’état aux universités disait que "même un cheval peut y obtenir un diplôme"). Voilà qui devrait animer ses cours.

    Répondre
  37. Matrix

    23/12/2008

    Merci a JAURES…. C’est le festival !…

    Pauvre Monsieur Milliere quand meme. Il en deviendrait presque attendrissant… J’ai pitie de lui ! Comme il doit etre malheureux.

    Allez je relis le florilege quand meme… c’est trop tentant.

    Répondre
  38. vitruve

    23/12/2008

    AVE

    GM et Nathaniel: vous me faites vraiment penser à ces types cocus et contents,( c’est vrai qu’il y en a….) A ce jour, la banque américaine, ses sbires néocons et ses alliés sionistes ont fait mille fois plus de dégats dans la marche, le porte-monnaie et la tranquillité de l’humanité que toutes les ADM et les islamistes de la création réunis:il suffit de regarder n’importe quel média et de lire n’importe quel journal , toutes opinions confondues, tous d’accord sur ce point. Ca se pèse en triilliards de dollars, mais à quoi bon le rappeler, un âne qui ne veut pas boire… air connu.

    Et pas la peine de nous en distiller des pages Nathaniel( en double quelquefois), on a tous bien compris ce qu’on vous a formaté en tête et c’est "mission impossible" de vous raisonner , le résultat sera encore une fois comme avec le  Vietnam: nul et sans avenu! Quelques films, des boys au destin brisé, des marchands d’armes plus riches puis ruinés par un Madoff queconque, une haine accrue contre les states et l’occident en général  et c’est tout… retour à la case départ avec ces va-t-en guerre jamais satisfaits…On va les supporter combien de temps encore ces calamités ambulantes?

    VALE

     

    Répondre
  39. PHELIOS

    23/12/2008

    "10 millions d’arabo musulmans on  a pas besoin de davantage de preuves à vous opposer."

    si on comprend votre raissonement,ce sont tout des extremistes?,des terroristes?,vous etes hors propos,pourtant la france n’est pas a feu et a sang,vous faites preuve d’une islamophobie certaine c’est évident.

    Répondre
  40. PHELIOS

    23/12/2008

    la deconfiture total,ont aurrai jamais cru a une defaite americaine,ils partiront humilié,au point de négocié avec les talibans et la resistance irakienne pour avoir une sorti plus "honnorable",combien a couté cette agression?combien de morts? le déshonneur americains bat SONT PLEIN…un reve de domination balayé comme une peau de chagrin,voila se qui coute de se frotté a des peuples qui se battent pour leur independence,pour leur libérté,certains ne l’ont pas compris,encore endormi a leur propre mensonges,le reveil qui ne tardera pas sera fatal!

    Répondre
  41. Albert

    23/12/2008

     

    @ Nathaniel

     

         Vos propos du 22 décembre à 14 h 30 (réitérés à 17 h 34) n’infirment pas mes appréciations précédentes. Simplement, aux arguties habituelles, vous rajoutez l’incompréhension ou le travestissement (voire l’invention) pour y plaquer vos délires. Voyons cela de plus près.

     

         Premier point. Je ne fais que prendre votre thèse au pied de la lettre : les Etats-Unis sont meilleurs que les autres. Donc j’examine et qu’est-ce que je vois ? Qu’ils se comportent comme des forbans… Qu’ils aient aidé Saddam Hussein à tuer des communistes, après tout, c’étaient des gibiers de potence. Mais les autres ? Au moins pourriez-vous avoir, pour eux, une parole de compassion dépassant la clause de style. Mais non, même pas : silence radio…

     

         [Au passage, je vous signale que, dans la suite de la guerre hispano-américaine de 1898, les Etats-Unis mirent la main sur les Philippines – autre colonie espagnole – et, au lieu de rendre le pouvoir aux insurgés qui avaient commencé à se révolter contre le colonisateur, ne firent que substituer leur férule à celle de Madrid, en tuant, au passage, au abs mot, 200 000 Philippins. Et ne leur accordèrent l’indépendance que 50 ans après. Au nom de quoi ? Mystère… Les Philippins les avaient-ils attaqués ? Pas que l’on sache. Avaient-ils débarqué des troupes en Californie ? Pas davantage. Avaient-ils attenté à la vie du président Mac Kinley ? Aucune source ne l’atteste…]

     

         Deuxième point. Comme souvent (voire très souvent) à droite, vous confondez contraire et contradictoire. Le contradictoire inclut le contradictoire mais ne s’y réduit pas. Le contraire de blanc, c’est noir. Le contradictoire de blanc, c’est non-blanc, c’est-à-dire l’infinie variété du spectre… parmi lequel le noir. Autrement dit, on peut être contre les Américains sans pour autant être pour les islamistes ou pour les Soviétiques. Ou, pour être plus précis : je ne suis pas anti-américain par principe, je ne le suis qu’en tant qu’avec les Etats-Unis de Bush (et peut-être aussi d’Obama), ils représentent la droite dans ce qu’elle a de plus borné dans tous les domaines : ultralibéralisme, peine de mort, créationnisme, hostilité à l’avortement, négation des problèmes environnementaux, cléricalisme, chauvinisme et impérialisme. Si demain, la Russie, la Chine, l’Inde, le Brésil ou l’Europe défendaient ces contre-valeurs, j’en aurais autant à leur service…

     

         Annexe au point deux. Il est caractéristique que vous mettiez ensemble des pays aussi dissemblables que les Etats musulmans, la Chine ou la Russie, qui sont dissemblables en tout et dont les intérêts sont assez souvent divergents, voire contradictoires. N’inversez pas l’ordre des causalités : ce ne sont pas eux qui menacent les Etats-Unis, ce sont les Etats-Unis qui, sous une modalité ou une autre, les menacent, voire les oppriment (pays musulmans)…

     

         Je serais curieux de savoir où et quand on a lynché des communistes en Pologne récemment, et en quoi cela contredit le fait que la majorité de ceux qui, en France, n’étaient pas communistes pouvaient ne pas être violemment anticommunistes. A commencer par les socialistes…

     

         Je n’ai pas dit que les Soviétiques avaient libéré la France (vous avez – sciemment ? – déformé mes propos). J’ai dit qu’ils avaient écrasé l’armée allemande, ce qui est différent et ce qui est la stricte vérité. Dans la totalité des pertes subies par la Wehrmacht, la part due à l’Armée rouge est sans comparaison avec celle de l’armée américaine.

     

         Je ne comprends pas, par ailleurs, ce que viennent faire le racisme ou l’ego blessé. Vous vous inventez des fantasmes pour avoir le plaisir de les pourfendre. Quant aux Etats-Unis «protecteurs», je vous signale que ce mot est aussi en ployé au sens de «souteneur» ou de «proxénète». Les Etats-Unis «protègent» des pays comme des « macs » protègent des filles qu’ils mettent sur le trottoir…

     

         Quant à la plus grande démocratie du monde, je suis désolé pour vous, ce ne sont pas les Etats-Unis mais l’Inde. A moins que vous ne me démontriez le contraire…

     

         En quoi l’approvisionnement en pétrole de l’Occident justifie-t-il quoi que ce soit ? Pour vous rendre compte de l’étrangeté de la situation, imaginez que la situation soit inversée, que les seules ressources pétrolières mondiales se trouvent en Europe occidentale ou aux Etats-Unis. Admettriez-vous que les pays musulmans, la Chine, la Russie, se comportent chez nous comme en pays conquis, manipulent nos gouvernements comme des marionnettes, payent le pétrole n’importe quel prix, installent des bases sans nous demander notre avis, humilient notre population, entraînent notre police à la torture ? J’imagine que vous seriez révolté. Eh bien, c’est ce qui s’est passé avec l’Iran. Pourquoi ne vous mettez-vous pas à la place des habitants de ce pays ? Qu’est-ce qui, conceptuellement, vous en empêche ?

     

         Pourquoi voudriez-vous que l’Iran attaque Israël ? Quel intérêt aurait-il à le faire, alors que le seul Israël est considérablement mieux armé que l’Iran et qu’une telle attaque entraînerait aussitôt la riposte non seulement des Israéliens mais des Américains ? En fait, lorsque vous évoquez cette hypothèse, j’ai le très fort sentiment que vous ne formulez pas une supposition mais un souhait : «Ah, si au moins les Iraniens pouvaient attaquer les premiers !  Ah comme ils combleraient nos désirs ! Ah comme on leur tomberait dessus !». Eh bien, vous en serez pour vos frais, les Iraniens ne vous donneront pas ce plaisir…

     

         Je ne vois pas non plus ce que l’hypocrisie a à voir avec l’ONU. J’ai simplement dit (je le redis en d’autres termes) que votre argument de la guerre de 1991 menée sous l’égide de l’ONU ne valait pas tripette…

     

    Répondre
  42. grepon le texan

    22/12/2008

    "Je pense que les citations qui précèdent sont édifiantes sur la surerté d’analyse , la clairvoyance et la perspicacité de Guy Millière. Mais laissons lui le mot de la fin, cet éclair de lucidité:"

    Vous n’avez pas vu l’implosion Fannie/Freddie venir non plus a mon avis.   Avant ca, c’etait previsible que Obama gagne.   Apres l’implosion et les reactions en chaine dans le monde financiere, une partie assez petite du publique a change de camp, -a tort-, sous la theorie globale que tout ca etait la faute de Bush ou les Republicans, et que le demogogue Democrat ne pouvait pas faire pire.  

    La dessus ils ont doublement tort.   C’est les Democrats qui ont cree le CRA, et qui l’ont instrumentalise, et ont instrumentalise Fannie et Freddie et les reglementations bancaires pour faire donner des prets a des gens insolvable, contre le sens commun, contre les regles du marche libre, de facon insense, malgre maintes essais des vox de raison appelant l’arret de ces abus.    Le Democrat Obama, bien implique dans la creation de la crise de par ses associations et alliances politique, va empirer les choses, en volant encore plus des productifs pour le redonner (APRES avoir donne a manger qux employes-a-vie du gouvernement) a des elements improductifs, voir contraproducitf(genre les unions qui plombe l’industrie de l’automobile americaine).   Ainsi, il achete la vote des miserables tout en semant plus de misere, ce qui permet a acheter des votes des nouveaux  miserables, et ainsi de suite.   C’etait la formule merveillieuse de FDR, qui a ainsi fait de la depression des annees 30 la "Great" Depression, avec Majuscules.    Seule une belle grosse guerre mondiale..et le mort de ce tyran bienveilliant…nous a tire de ca.

    Répondre
  43. PHELIOS

    22/12/2008

    "Vous parlez peut etre du respect envers tous les pays qui ont soutenu les Etats-Unis dans ce conflit. Non, il y en a beaucoup trop…dans ce cas, c’est le respect de Berlin et Moscou"

    ils ont tellement du respect,et d’allégences,que les pays de la coalition,prennent la poudre d’escampettes,quelle est belle cette "fraternité"!il ne restera que les etats unies et leur follie sur ce conflit,qui signe le debut de la fin de l’empire yankees,soyez réaliste:les etats unies,n’ont plus le poid politique de soumettre leur dictat,sans passé par des alliences qui sont souvent contesté,ont  hesite de sérré la main qui est taché de trop de sang.

    Répondre
  44. PHELIOS

    22/12/2008

    "Dois je vous rappeler que les soldats de la Coalition ont été accueillis les bras ouverts par la population, sauf par la faction de Hussein? "

     

    mais biensur,suis je bete…vous allez me dire que durant 6 ans la plus "puissante" armée au monde,n’arrive pas a se débarrassé d’une poignée de "terroristes" enturbané,equipé de fusils rouillé et de modeste ied,si c’etais le cas,la soldatesque de la coalition ne serai pas entrain de se caché dans leurs bases et aurrai ecrasé depuis longtemps cette rebellion,puisque la population leur sont aquis,se qui est loin du cas,vous voyez beaucoup d’irakiens brandir la drapeau americain?trouvé un seul irakien collaboré,ses jours sont compté.

     

    "La population irakienne esperait que la guerre soit très courte, que Saddam tombe, qu’un gouvernement démocratique soit instauré et que chacun rentre chez soi."

     

    mais les irakiens ne vous rien demandez!,ils ne vous ont meme pas invité,comme si "ils esperaient" une guerre" que les etats unies ont provoqué et mené a son nom et de façon unilatérale,en violent les droit international,un gouvernement? quel gouvernement!,celui qui se cantonne a la zone verte et ne controle que une avenue?l’irak est une poudriere constitué de tribut,l’anarchie regne,des groupes islamistes se sont formé,ont est loin du regime laic de sadaam..la democratie?  elle est bien bonne,sous les bombes,un pays ravagé,des milliers de morts,une guerre inutile,les irakiens seront eternellement reconnaissant…vive la liberté!

     

    "Vous niez l’existence des ADM? Meme l’ONU a admis l’existence de ces armes. Comment expliquez vous l’interdiction faite aux inspecteurs de l’ONU d’acceder à certains sites militaires,"

     

    je le répéte vous etes lobotomisé a votre propre propagande!,l’irak a obtempéré ont connai la suite,mais ou sont les ADM? quand meme tres fort ses irakiens,pour les avoir en si peu de temps dissimulé et expedié leur quantités astronomiques (made in usa) d’armement vers l’iran et la syrie!,meme les americains n’ont pas fait mieux pour retiré tout leur materiels durant la guerre du vietnam(5 ans) et leur retrait d’irak qui devrai duré plus de 3 ans(estimation) a par le sable et deux chaussures quesque les américains ont ils trouvé comme armement?et je nie pas l’existance d’Adm,ils sont americains!,avec leurs bases et les hommes et ceux qui est bien réel comparé a votre vision imaginaire d’armes au main des soit disant islamistes.

     

    "Dans la lutte contre l’Islam radcal"

     

    a force de donné des coups a un chien il fini par vous mordre…les moyen entrepris sont inéficasse,elle creve le budget de l’etat,la preuve la crise financiere est du en partie au credit octroyé et non a l’impot,les americains n’ont plus les moyens de financé une telle guerre,le nerf de guerre est l’argent,a force d’imprimé du billet qui servent a rien,les ressources eux ne sont pas illimité,les americains sont dans des guerres sans fin,une neo colonisation est voué a l’echec,il est plus preferable pour vous de vous lancé dans la lecture des livres d’histoire au lieu de vous enfermé& dans votre bulle mediatico-propagandiste.

    Répondre
  45. Anonyme

    22/12/2008

    Phelios:

    "le peuple est la résistance". Et c ‘est vous qui me parlez de lobotomie?

    Dois je vous rappeler que les soldats de la Coalition ont été accueillis les bras ouverts par la population, sauf par la faction de Hussein? Qu’ensuite, les islamistes ont commencé à les prendre en otage, ce qui a rendu la tache très ardue et a demoralisé les irakiens?Que les américains coupables d’exactions sont condamnés aux Etats Unis?

    La population irakienne esperait que la guerre soit très courte, que Saddam tombe, qu’un gouvernement démocratique soit instauré et que chacun rentre chez soi. Non seulement les islamistes venus de tous les pays voisins ont en decreté autrement, que la démocratie était un affront à l’Islam,qu’il fallait mettre les américains à la porte, quite à exterminer la population derriére (d’ailleurs les attentats en Irak visent souvent la population), mais aussi la "résistance" française et allemande leur a donné une certaine legitimité dont ils usent en faisant passer les américains pour des infames tyrans.

    Choisissez votre camp. Je considére que vous avez choisi le votre, tout comme moi, tout comme chacun d’entre nous. Dans la lutte contre l’Islam radcal, la France a fait son choix. Du moins il est assez nuancé actuellement avc la présidence Sarkozy.

    Répondre
  46. Anonyme

    22/12/2008

    à Phelios:

    les bases? en Afghanistan, en Iran, au Pakistan, en Jordanie, en Syrie…

    Vous niez l’existence des ADM? Meme l’ONU a admis l’existence de ces armes. Comment expliquez vous l’interdiction faite aux inspecteurs de l’ONU d’acceder à certains sites militaires, bien avant l’invasion? Comment expliquez vous le refus d’obtemperer aux contrôles, si selon vous il n’y avait pas d’ADM? Enfin, comment expliquez vous ces soudains transferts massifs d’armes non identifiées en direction de la Syrie, de la Russie et de la Corée du Nord, juste avant l’invasion? 

    Si vous niez la présence d’islamistes en France, c’est que vous connaissez mal votre pays. Je ne m’attarderai pas sur l’islamisation rapide de la France mais à force de 10 millions d’arabo musulmans on  a pas besoin de davantage de preuves à vous opposer.

    Mais de quel respect parlez vous? Ca fait des années que plus personne ne respecte la France. Vous parlez peut etre du respect envers tous les pays qui ont soutenu les Etats-Unis dans ce conflit. Non, il y en a beaucoup trop…dans ce cas, c’est le respect de Berlin et Moscou….quelles references pour votre actif….

     

    à Albert:

    Comme à peu près toute personne de gauche, vous vous plaisez à pactiser avec vos ennemis et à poignarfer dans le dos vos alliés.

    Je ne fais rien d’autre que d’énoncer un principe macchiavélique? Mais, très cher Albert, votre opinion compte peu et ce fameux principe est utilisé par tout être vivant qui cherche à survivre, même par vous, Monsieur. Pourquoi dénier à quelqu’un l’usage de ce principe alors qu’on l’emploie soi même. La preuve avec vous, vous aimez les islamistes donc vous n’aimez pas les américains, ou bien l’inverse. Vous avez fait votre choix, je ne peux rien y faire. Je vous met juste en garde:  l’Islam n’est pas une religion exotique qui rajoute une touche orientale dans nos vies si mornes. SI tel est votre état d’esprit, je vous conseille de prendre rapidement conscience de votre suffisance.

    Je ne sais pas ce que vous avez contre les USA, mais la direction que prennent vos critiques pourrait à terme vous valloir de mauvaises surprises.

    Comme je vous le disais, aujourd’hui nous devons faire un choix. Il y a ceux qui prendront partie pour les Etats-Unis, malgré leur nombreuses faiblesses, et il y a ceux qui rejoindront les rangs de l’Islam radical, de la Chine et de la Russie. Vous appartenez à la seconde catégorie. Je vous invite juste à vous asseoir et à lire un livre d’histoire. De cette maniére il est quasi certain que vous changiez d’avis.

    "Au maximum, à la fin des années 1940……..".  Violemment anticommunistes? Savez vous seulement ce que c’est qu’être "violemment anticommuniste"? Allez donc en Pologne. Là bas, les anciens communistes sont traqués et lynchés publiquement. Impossible de transposer une telle vision en France ou Besancenot recueille près de la moitié d’opinions favorables et ou 20 ans aprés la chute du mur, la totalité des partis communistes fait 10% aux éléctions, ce qui est franchement énorme.

    Vous vous trompez. Les raisons de la progression des communistes aprés la guerre ne réside pas dans la conscience des français d’une victoire soviétique. Au contraire, ce sont les américains qui ont liberé la France, non l’URSS. Le succés des communistes tient dans le fait que beaucoup de résistants aprés juin 41 étaient communistes (avant, ils étaient COLLABORATEURS, Mr Albert).

    "l appel à l’etranger". Laissez moi rire. Vous êtes le premier à me qualifier de raciste. SI vous parlez des USA, je peux très bien vous répondre que le sujet de ce "forum" concerne les ETATS UNIS.

    Vous voulez jouer aux comparaisons? Qu’à cela ne tienne!

    Vous êtes de la tempe de tous les pacifistes genre Jaurés qui appelaient à la paix alors que les armées allemandes envahissaient la Belgique puis la France. Vous êtes du genre de Gaulle, qui voulait mordre la main de celui qui le maintenanait sous perfusion.Oui, car vous êtes le symptome de la suffisance française. Vous devez presque tout aux Etats Unis aujourd’hui et votre amour-propre blessé, votre ego meurtri et la nostalgie d’une gloire ancienne (tiens, cette gloire a été l’oeuvre de la Monarchie puis de l’Empire, notons la contradiction avec vos propos précédents) vous rendent haineux envers ceux qui vous ont supplanté à la tête du monde, ceux qui ont sû mieux appliquer les principes que vous avez été les premiers à défendre, ceux aussi qui parviennent à concilier ces principes avec les valeurs qui rendent un pays puissant militairement et économiquement. Oui, vous êtes de ceux qui cracheront sur leur protecteur alors que la menace exterieure approche. De ceux aussi qui se plaisent, et avec quel farouche acharnement, à critiquer sans cesse sans voir que les critiques peuvent être doublées dans l’autre sens.

    Vous êtes surtout de ceux qui ont abandonné la lutte, qui sont prets à devenir des dhimmis, tant que l’on ne touche pas à leur train train quotidien "vélo  bobo dodo".

    Il y a en vous tant de haine envers les Etats Unis que vous seriez prets à les voir disparaitre et avec eux la plus grande démocratie du monde, la seule qui mérite vraiment ce nom, avec Israel. Oh et puis au diable Israel, une autre démocratie détruite pour satisfaire les exigences du monde arabo musulman.

    En fait, vous choisissez la facilité, à condition qu’elle est un agréable faciés. Vous êtes tellement drogué à la désinformation que vous percevez l’immigration massive comme un simple apport exotique , le "bon noir banania", n’est ce pas? Les violences des banlieues sont dues à des politiques trop autortaires de droite tandis que le crépuscule de la culture est dû à une politique trop laxiste, de droite aussi tant qu’on y est n’est ce pas, Monsieur l’adorateur de Jack Lang? Oh mais qu’en voici une belle contradiction. Ne vous en faites pas, La Chariah progresse et vous n’aurez bientôt plus de souci à vous faire. Les femmes retourneront à leur place et les juifs seront egorgés. On vous otera de temps en temps la museliére pour que vous puissiez vous défouler sur les USA agonisant puis on vos remettra vite fait au chenil. Plaisant futur que voici pour vous. Alors excusez moi de ne pas y adhérer et de me ranger du côté de ceux qui nous ont sauvé la peau à trois reprises en moins d’un siècle.

    Oui, le Shah avait à maintes reprises solicité l’aide des USA. Alors il y a autre chose à votre sujet. Les Etats Unis s’efforcent de proteger leurs interets energetiques (les notres par la même occasion) et c’est une occasion pour vous de redoubler d’efforts de sape.Là je n’arrive vraiment pas à comprendre comment vous osez prendre la défense de la Révolution Islamique qui a provoqué la crise pétrolière alors que l’approvisionnement était assuré pendant le régime du Shah et attaquer si violemment ceux qui mettent tout en oeuvre pour nous assurer une perennité de nos apports. Vous souhaitez vraiment que le pétrole passe entre les mains de tous les islamistes? vous êtes suiciadire, Mr Albert!

    Et n’y voyait pas une preuve de "realpolitik", car je vous venir avec vos critiques premachées. Il ne s’agit pas de défendre, par la résistance à l’islamisme" uniquement notre énergie, mais aussi notre culture et notre civilisation.

    Ne nous mettez pas à la place des iraniens, cela démontre votre faiblesse car vous nous jettez des exemples fumeux dans le seul but de nous incriminer en nous imposant un avis préconçu. L’Iran est un pays musulman, il l’est depuis des lustres. Il est normal que les iraniens préférent le règime qui leur est le plus proche. Mais alors que préferes vous, à votre tour: vous avez de lachance d’être un homme blanc, vivant gentillement à l’abri des difficultés. Vous n’êtes ni une femme, ni un juif ou un chrétien en terre d’Islam (du moins pa encore). Si les iraniens sont incinscients du danger que représente Ahmadinejad, c’est leur problème, mais ils seront les premiers à se plaindre d’être attaqués aprés que leur leader ait bombardé Israel.

    En plus, vous êtes sacrément hypocrite! Les USA n’ont en rien à faire de l’ONU? Et bien dans ce cas si les USA cessent de financer cete organisation, elle s’effondrera. Apparement, je constate que vous auriez preferé être sous la botte soviétique….vous méconnaissez le sort des pays d’Europe Centrale, vous…Affligeant….

    Répondre
  47. Anonyme

    22/12/2008

    à Phelios:

    les bases? en Afghanistan, en Iran, au Pakistan, en Jordanie, en Syrie…

    Vous niez l’existence des ADM? Meme l’ONU a admis l’existence de ces armes. Comment expliquez vous l’interdiction faite aux inspecteurs de l’ONU d’acceder à certains sites militaires, bien avant l’invasion? Comment expliquez vous le refus d’obtemperer aux contrôles, si selon vous il n’y avait pas d’ADM? Enfin, comment expliquez vous ces soudains transferts massifs d’armes non identifiées en direction de la Syrie, de la Russie et de la Corée du Nord, juste avant l’invasion? 

    Si vous niez la présence d’islamistes en France, c’est que vous connaissez mal votre pays. Je ne m’attarderai pas sur l’islamisation rapide de la France mais à force de 10 millions d’arabo musulmans on  a pas besoin de davantage de preuves à vous opposer.

    Mais de quel respect parlez vous? Ca fait des années que plus personne ne respecte la France. Vous parlez peut etre du respect envers tous les pays qui ont soutenu les Etats-Unis dans ce conflit. Non, il y en a beaucoup trop…dans ce cas, c’est le respect de Berlin et Moscou….quelles references pour votre actif….

     

    à Albert:

    Comme à peu près toute personne de gauche, vous vous plaisez à pactiser avec vos ennemis et à poignarfer dans le dos vos alliés.

    Je ne fais rien d’autre que d’énoncer un principe macchiavélique? Mais, très cher Albert, votre opinion compte peu et ce fameux principe est utilisé par tout être vivant qui cherche à survivre, même par vous, Monsieur. Pourquoi dénier à quelqu’un l’usage de ce principe alors qu’on l’emploie soi même. La preuve avec vous, vous aimez les islamistes donc vous n’aimez pas les américains, ou bien l’inverse. Vous avez fait votre choix, je ne peux rien y faire. Je vous met juste en garde:  l’Islam n’est pas une religion exotique qui rajoute une touche orientale dans nos vies si mornes. SI tel est votre état d’esprit, je vous conseille de prendre rapidement conscience de votre suffisance.

    Je ne sais pas ce que vous avez contre les USA, mais la direction que prennent vos critiques pourrait à terme vous valloir de mauvaises surprises.

    Comme je vous le disais, aujourd’hui nous devons faire un choix. Il y a ceux qui prendront partie pour les Etats-Unis, malgré leur nombreuses faiblesses, et il y a ceux qui rejoindront les rangs de l’Islam radical, de la Chine et de la Russie. Vous appartenez à la seconde catégorie. Je vous invite juste à vous asseoir et à lire un livre d’histoire. De cette maniére il est quasi certain que vous changiez d’avis.

    "Au maximum, à la fin des années 1940……..".  Violemment anticommunistes? Savez vous seulement ce que c’est qu’être "violemment anticommuniste"? Allez donc en Pologne. Là bas, les anciens communistes sont traqués et lynchés publiquement. Impossible de transposer une telle vision en France ou Besancenot recueille près de la moitié d’opinions favorables et ou 20 ans aprés la chute du mur, la totalité des partis communistes fait 10% aux éléctions, ce qui est franchement énorme.

    Vous vous trompez. Les raisons de la progression des communistes aprés la guerre ne réside pas dans la conscience des français d’une victoire soviétique. Au contraire, ce sont les américains qui ont liberé la France, non l’URSS. Le succés des communistes tient dans le fait que beaucoup de résistants aprés juin 41 étaient communistes (avant, ils étaient COLLABORATEURS, Mr Albert).

    "l appel à l’etranger". Laissez moi rire. Vous êtes le premier à me qualifier de raciste. SI vous parlez des USA, je peux très bien vous répondre que le sujet de ce "forum" concerne les ETATS UNIS.

    Vous voulez jouer aux comparaisons? Qu’à cela ne tienne!

    Vous êtes de la tempe de tous les pacifistes genre Jaurés qui appelaient à la paix alors que les armées allemandes envahissaient la Belgique puis la France. Vous êtes du genre de Gaulle, qui voulait mordre la main de celui qui le maintenanait sous perfusion.Oui, car vous êtes le symptome de la suffisance française. Vous devez presque tout aux Etats Unis aujourd’hui et votre amour-propre blessé, votre ego meurtri et la nostalgie d’une gloire ancienne (tiens, cette gloire a été l’oeuvre de la Monarchie puis de l’Empire, notons la contradiction avec vos propos précédents) vous rendent haineux envers ceux qui vous ont supplanté à la tête du monde, ceux qui ont sû mieux appliquer les principes que vous avez été les premiers à défendre, ceux aussi qui parviennent à concilier ces principes avec les valeurs qui rendent un pays puissant militairement et économiquement. Oui, vous êtes de ceux qui cracheront sur leur protecteur alors que la menace exterieure approche. De ceux aussi qui se plaisent, et avec quel farouche acharnement, à critiquer sans cesse sans voir que les critiques peuvent être doublées dans l’autre sens.

    Vous êtes surtout de ceux qui ont abandonné la lutte, qui sont prets à devenir des dhimmis, tant que l’on ne touche pas à leur train train quotidien "vélo  bobo dodo".

    Il y a en vous tant de haine envers les Etats Unis que vous seriez prets à les voir disparaitre et avec eux la plus grande démocratie du monde, la seule qui mérite vraiment ce nom, avec Israel. Oh et puis au diable Israel, une autre démocratie détruite pour satisfaire les exigences du monde arabo musulman.

    En fait, vous choisissez la facilité, à condition qu’elle est un agréable faciés. Vous êtes tellement drogué à la désinformation que vous percevez l’immigration massive comme un simple apport exotique , le "bon noir banania", n’est ce pas? Les violences des banlieues sont dues à des politiques trop autortaires de droite tandis que le crépuscule de la culture est dû à une politique trop laxiste, de droite aussi tant qu’on y est n’est ce pas, Monsieur l’adorateur de Jack Lang? Oh mais qu’en voici une belle contradiction. Ne vous en faites pas, La Chariah progresse et vous n’aurez bientôt plus de souci à vous faire. Les femmes retourneront à leur place et les juifs seront egorgés. On vous otera de temps en temps la museliére pour que vous puissiez vous défouler sur les USA agonisant puis on vos remettra vite fait au chenil. Plaisant futur que voici pour vous. Alors excusez moi de ne pas y adhérer et de me ranger du côté de ceux qui nous ont sauvé la peau à trois reprises en moins d’un siècle.

    Oui, le Shah avait à maintes reprises solicité l’aide des USA. Alors il y a autre chose à votre sujet. Les Etats Unis s’efforcent de proteger leurs interets energetiques (les notres par la même occasion) et c’est une occasion pour vous de redoubler d’efforts de sape.Là je n’arrive vraiment pas à comprendre comment vous osez prendre la défense de la Révolution Islamique qui a provoqué la crise pétrolière alors que l’approvisionnement était assuré pendant le régime du Shah et attaquer si violemment ceux qui mettent tout en oeuvre pour nous assurer une perennité de nos apports. Vous souhaitez vraiment que le pétrole passe entre les mains de tous les islamistes? vous êtes suiciadire, Mr Albert!

    Et n’y voyait pas une preuve de "realpolitik", car je vous venir avec vos critiques premachées. Il ne s’agit pas de défendre, par la résistance à l’islamisme" uniquement notre énergie, mais aussi notre culture et notre civilisation.

    Ne nous mettez pas à la place des iraniens, cela démontre votre faiblesse car vous nous jettez des exemples fumeux dans le seul but de nous incriminer en nous imposant un avis préconçu. L’Iran est un pays musulman, il l’est depuis des lustres. Il est normal que les iraniens préférent le règime qui leur est le plus proche. Mais alors que préferes vous, à votre tour: vous avez de lachance d’être un homme blanc, vivant gentillement à l’abri des difficultés. Vous n’êtes ni une femme, ni un juif ou un chrétien en terre d’Islam (du moins pa encore). Si les iraniens sont incinscients du danger que représente Ahmadinejad, c’est leur problème, mais ils seront les premiers à se plaindre d’être attaqués aprés que leur leader ait bombardé Israel.

    En plus, vous êtes sacrément hypocrite! Les USA n’ont en rien à faire de l’ONU? Et bien dans ce cas si les USA cessent de financer cete organisation, elle s’effondrera. Apparement, je constate que vous auriez preferé être sous la botte soviétique….vous méconnaissez le sort des pays d’Europe Centrale, vous…Affligeant….

    Répondre
  48. Jaures

    22/12/2008

    Allez, cher Matrix, pour votre petit cadeau de noël:

    "Je montre dans "le futur selon Bush" qu’une révolution est en cours, que j’appellerai "révolution néo-conservatrice: renouveau économique, retour aux valeurs des pères fondateurs, réaffirmation des principes matriciels judeo-chrétiens, retrouvailles ave l’éthique. G.W.Bush est porteur de cette révolution" (G.MIllière le 09/10/2005)

    Les deux citations qui suivent doivent être lues à la suite pour comprendre la constance du discours de Millière:

    "Dans les medias à Washington, Los Angeles ou Miami, je trouve, pour l’essentiel, un discours économique sensé où nul ne propose davantage de régulations, de bureaucratie, de harcèlement, au contraire. Je trouve un discours où on comprend ce qu’est la création de richesses, on a confiance en l’innovation, on considère comme légitime la liberté d’agir, d’échanger, de parler, de croire en ce que l’on veut, de poursuivre le bonheur à sa manière" (G.Millière le 07/03/2007)

    "La presse américaine penchant à gauche à l’époque, a été féroce avec Reagan et l’a traité d’idiot. Encore plus à gauche aujourd’hui, elle est odieuse avec Bush et le traite de crétin" (05/09/2007)

    "Le dollar fluctue et fluctuera, comme cela est arrivé mille fois déjà. Des ajustements boursiers se produiront. Une bulle financière se dégonflera comme d’autres se sont dégonflées. Il y aura des perdants mais aussi beaucoup de gagnants" (G.Millière 26/12/2007)

    " Je dirai qu’en cas de victoire très hypothétique d’Obama (les primaires ne sont pas encore achevées), l’obamania retomberait plus vite encore en Europe qu’elle ne retomberait en Amérique où je m’attends à ce qu’elle s’effondre comme un mauvais soufflé" (G.Millière le 26/03/2008)

    "Il n’empèche, l’économie américaine ne s’effondre pas. Dans la plupart des secteurs, la croissance se poursuit, à un rythme plus faible, c’est tout. Le secteur immobilier est loin d’être en chute libre: seulement 2% des emprunteurs ne peuvent pas faire face à leurs échéances" (G.Millière le 02/04/08)

    "L’économie américaine devient post-industrielle, ce qui implique des changements de paradigme que certains ne parviennent pas à déchiffrer" (G.Millière le 11/06/2008)

    "J’y ai ajouter une postface qui aurait pu prendre les dimensions d’un ouvrage entier et que j’ai intitulé "Pourquoi B.Obama ne sera pas président des Etats Unis". Et je me tiens à ce que j’ai écrit dans cette postface." (G.Millière 30/07/2008)

    Je pense que les citations qui précèdent sont édifiantes sur la surerté d’analyse , la clairvoyance et la perspicacité de Guy Millière. Mais laissons lui le mot de la fin, cet éclair de lucidité:

    "Il y a eu de tout temps des gens incapables d’analyser le monde qui les entoure" (G.Millière le 09/10/2005)

    Répondre
  49. grepon le texan

    22/12/2008

    "Les États-Unis d’Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation. "

    Albert Einstein 

    ==> Si jamais il a dit ca…ben, remarquons, l’Europe d’ou il s’est enfui (apres une guerre mondiale hyper sanglant puis la montee d’ideologies racistes et genocidaires) a etait si sophistique!

    De ce cote d’atlantique, nous sommes fieres de ne pas etre sophistique du tout.    Et maintenant si vous pouvez m’excuser, j’ai une belle arme de guerre en 7.62 NATO qui va etre complete et pret juste avant Noel.   Le systeme night vision militaire dernier cri est deja la mais il faut que je commande quelques pieces pour que l’optique de jour soit bien alignee avec.   Voyez, c’est en etant des brutes tout le temps, armee jusquau dents en tout legalite, que ca ne derape jamais ici, et que le censeur et le fisc ne vont pas aussi loin qu’en Europe.     L’implosion en cours chez vous, qui va bien sur finir par etre liberticide, puis tres sanglante, ca ne risque pas d’aller aussi loin chez nous.    Le propriete prive, donc le capitalisme, est impose ici quand meme, par les proprietaires.

    Répondre
  50. PHELIOS

    21/12/2008

    "les victimes civiles n’ont pas été tuées par les soldats de la Coalition mais par les terroristes islamistes se servant d’innocents comme boucliers humains"

    vous faites preuves d’une lobotomie mediatique,pensé,les américains continuent a investir des milliards dans l’armement a rammené du matériels de guerre,des milliers de missiles a tout genre,des chars,des avions,des montagnes de munitions,vous croyez que c’est pour cultivé des fleurs tout ça?,mais bien sur les "terroristes" eux massacre a abattage industriel,avec des couteaux en plastique! et apprené que la resistance ne se cache pas,le peuple EST  la resistance,les américains ne sont pas les bien venu,apres 6 ans de guerre,il vous faudra encore combien d’années pour l’admettre?

    Répondre
  51. Anonyme

    21/12/2008

    "(au moins, EUX appliquent la notion d’EGALITE, pourtant un des symboles de la République Française) et c’est en partie grâce à cet etat d’esprit que ce pays est devenu le puissant du monde."

    les usa serai communiste alors! fallai me le prévenir,vous venez de m’apprendre un scoop!,les etats unies sont devenu tres puissant,grace au PRES et au crédit accumulé,on est pas fauché a "l’hyperpuissance".

    Répondre
  52. Laudance

    21/12/2008

    @ Guy Millière

    Pour être sûr de ne pas avoir la berlue, je viens de relire, une fois de plus, l’intitulé de ce site présenté comme étant celui de "l’actualité française vue de droite libérale" (sic). Si les fondateurs des 4 Vérités Hebdo le prétendent, je veux bien faire l’effort de les croire, car tel est peut-être le cas de leur part. Mais en ce qui concerne de nombreux commentaires, je suis obligé de me poser des questions concernant la véritable orientation de ce blog squatté par d’étranges partisans plus proches du marxisme-léninisme que du libéralisme.

    En effet, si ces commentaires-là sont issus de droite libérale, je me demande ce que signifient encore les mots "droite" et "libérale". Et je me demande aussi ce qu’est un blog de gauche si celui-ci ne l’est pas. En tout cas, vu de mon côté de l’Atlantique, la "droite libérale" que je découvre ici ressemble à s’y méprendre à… l’extrême gauche américaine, même si, parmi les intervenants, il existe encore quelques rescapés de la vraie droite française en voie de disparition, seule la fausse droite de l’UMP (l’autre parti socialiste) étant représentée au gouvernement.

    Répondre
  53. Albert

    21/12/2008

     

    Au contributeur anonyme du 20 décembre à 10 h 31.

     

         Comme à peu près systématiquement à droite, vous n’êtes pas avare en contrevérités, semi-vérités, arguments spécieux et autres arguties. Voyons de plus près.

     

         Lorsque vous dites : "les ennemis de mes ennemis sont mes amis", vous ne faites rien d’autre que d’énoncer le machiavélique principe de «la fin qui justifie les moyens ». Principe que vous confirmez d’ailleurs vous-même par la suite avec cette phrase superbe de cynisme [à propos des armes livrées par les Américains à Saddam Hussein] : «Ce qu’en a fait Hussein est une autre histoire non liée aux Etats Unis.» [sic].

     

         Autrement dit, Saddam Hussein pouvait bien faire ce qu’il voulait des armes qu’on lui livrait, être le tyran le plus abominable (y compris contre des non communistes !), du moment qu’il était efficace dans la lutte contre les communistes, on fermait les yeux ! Comme disait Ponce Pilate, «je m’en lave les mains»… Quand on a de tels principes, on ne vient pas déblatérer sur l’état de droit ou les droits de l’homme !

     

         «Les» Français montrer de l’affection à l’égard des communistes ? Pourquoi «les» Français ? Au maximum, à la fin des années 1940, le P.C. a représenté 28 % du corps électoral. Tout le reste, soit pas loin des trois quarts de la population, non seulement n’était pas communiste, mais violemment anticommuniste. Et, à la fin de la guerre, ce (relatif) succès électoral était largement justifié : la très grande majorité des Français, y compris parmi les non-communistes avaient conscience (et une conscience justifiée) que l’écrasement de l’Allemagne avait (et de loin !) davantage été le fait de l’URSS que des Etats-Unis.

     

         Cet attachement à l’étranger (au demeurant limité dans le temps, et confiné dans les classes inférieures de la société) en vaut bien un autre, autrement plus ancien, autrement mieux représenté dans les «élites», et dont vous poursuivez la tradition : l’appel sans vergogne de ce même étranger, par les classes dominantes et les secteurs traditionalistes, pour contenir, réprimer ou écraser leurs compatriotes jugés trop rétifs…

     

         Eh oui, cher contributeur anonyme, vous êtes de la même espèce que les Ligueurs qui, à la fin du XVIe siècle, ouvrirent les portes de Paris aux troupes espagnoles d’Alexandre Farnèse, préférant l’Espagne de l’Inquisition à la France du roi hérétique ; de la même espèce que les Dévots qui, durant la guerre de Trente ans, s’étranglaient d’indignation que le Roi Très chrétien mêle ses armes à celles des hérétiques allemands contre le Roi catholique ; de la même espèce que les Emigrés, prêtres réfractaires, aristocrates et autres traîtres, qui, de 1791 à 1815, complotèrent avec l’étranger pour réinstaller un Ancien Régime honni ; de la même espèce que les Versaillais qui mendièrent à Bismarck le droit d’écraser la Commune ; de la même espèce que les suppôts du gouvernement de Vichy qui, à l’abri des baïonnettes allemandes, exercèrent leur vengeance contre la République et le Front Populaire ; de la même espèce que tous les plumitifs qui, depuis Reagan, ne cessent de réclamer des Etats-Unis républicains qu’ils remettent les Français à l’ombre du mancenillier capitaliste…

     

         Avant 1979, l’Iran n’était pas «l’allié» des Etats-Unis ! Ou, plutôt, il en était l’allié comme la France de Laval était l’alliée de Hitler ou la RDA de Honecker l’alliée de Brejnev… Les alliés des Américains, c’était une petite couche d’exploiteurs et de collaborateurs qui s’occupaient de l’intérêt du Parrain US. De la fin de la guerre à la révolution islamique, l’Iran n’a pas cessé d’être sous la botte des Etats-Unis et du Royaume-Uni, qui ont entraîné la Savak à la torture et, quand un gouvernement s’avisait d’être indépendant, complotaient contre lui (Mossadegh) pour le renverser. Les «actes de guerre en soi» du gouvernement étatsunien à l’encontre de l’Iran ont été incomparablement plus nombreux et plus graves que l’inverse.

     

         Soixante ans après, les Français se souviennent encore (et avec raison) des exactions et des vilenies de la Collaboration et de l’Occupation. Et vous imagineriez que les Iraniens ne se souviendraient pas de 35 ans d’exactions ! Mais ils ont eu dix fois, cent fois raison de faire la Révolution de 1979 ! A leur place, vous en auriez fait autant, à leur place, à leur place, vous auriez autant vomi les «valeurs» des soutiens (ou, plutôt, des souteneurs du Shah)…

     

         Et ils ont dix fois, cent fois raison de chercher à s’armer pour se défendre des lubies, des caprices des Etatsuniens et Israéliens : ce n’est pas l’Iran qui, durant 35 ans, a régenté les Etats-Unis, y imposant un gouvernement fantoche et entraînant la CIA à la torture. Ce n’est pas l’Iran qui, de 1980 à 1988, a poussé un de leurs voisins à attaquer les Etats-Unis, en occasionnant des centaines de milliers de morts. Ce n’est pas l’Iran dont un croiseur, le 3 juillet 1988, a pulvérisé un avion de ligne étatsunien, y occasionnant la mort de 290 civils…

     

         Quant à la guerre de 1991 accomplie sous le mandat de l’ONU, laissez-moi rire ! Les Américains se moquent bien de l’ONU ! [Entre autres multiples exemples, ils s’en sont superbement moqués de 1975 à 2000, lors de l’invasion de Timor oriental par l’Indonésie (un pays chrétien envahi par un pays musulman, je vous le rappelle…) qui fit 200 000 morts sur un million d’habitants]. Comme lors de la guerre de Corée en 1950 ou des deux guerres du Golfe (1990 et 2003), l’ONU a été instrumentalisé au seul profit des Etats-Unis…

    Répondre
  54. PHELIOS

    21/12/2008

    "il est financé par des pays musulmans qui lui livrent des bases, du matériel et surtout de hommes"

    mais ou sont diable ses bases?,ses matériels?,peu etre que vous parlez des etats unies dans le monde,il a fallu alors 8 ans de guerre contre le "terrorisme" pour admettre que il n’y avais pas d’armes de destruction massif?vous avez raison:il y a des camps d’entrainement partout en france des islamistes belle deduction,mais que fait la police?

    oui la france a bien gardé son respect envers le monde en particularité envers les pays arabes sauf l’afganistan qui fait tâche et sa neutralité,il suffit de voir l’antiamericanisme croissente dans le monde,vous faite parti de quoi? de 1% de la population mondial qui soutienne les usa et ses alliés?la honte?

    Répondre
  55. VITRUVE

    21/12/2008

    AVE

    "Les États-Unis d’Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation. "
    Albert Einstein        bon rappel de HEFF

    Idem pour les Luxembourgeois qui sont passés du statut de propriétaire de 3 vaches laitières à celui de banquier international sans intermède culturel…Il suffit de visiter leur unique musée digne de ce nom pour vérifier…

    Répondre
  56. VITRUVE

    21/12/2008

    AVE

    @SAS quand vous parlez  des loges "athées", n’oubliez pas que plus de la moitié des obédiences , et souvent les plus affairistes (comme certaines loges de la GL dans le midi ) sont déistes , jurent sur la bible et calotinent gentiment, ne réduisez donc pas les turpitudes nationales au seul bénéfice du grand orient de France,vous allez faire des jaloux…

    VALE 

    Répondre
  57. grepon le texan

    20/12/2008

    Le pret de 18 milliards que Bush vient de donner au UAW est encore une indication de la MANQUE de certains principes chez Bush, en ce qui concerne la liberte economique.   

    Il avait deux gros defauts
    Defaut numero 1)   Ce n’etait pas un conservateur.  

    Les conservateurs preferent un gouvernement limite, comme decrit dans la constitution.   Au lieu de ca, Bush preferait la terminolgie "compassionate conservative".   C.A.D. un type nouvel de conservateur qui serait pour l’intervention du gouvernement federale dans des affaires privee au nom de calculs emotionnels politiques pris dans l’immediat.   

    L’expansion du gouvernment qui en etait le resultat sous son administration, et les dettes publiques qu’il a empile pouir l’avenir avec les nouveau programmes de Medicaid et Medicare(entre autres) Bush s’en foutait quand il ne se felicitait pas carrement.   Pour un conservateur, ce sont des tragedies, alors que pour Bush c’etait des triomphes de ce que peu faire le gouvernement quand la gauche et la droite se mettent en collaboration.  Il a construit ses phrases comme ca bien trop souvent, car:   

    La constitution a ete dessine pour que le gouvernement soit en conflit avec soi a telle point qu’il ne pouvait pas trop emmerder les citoyens.    Le resultat du "compassionate conservatisme" a ete un gouvernement en expansion, ettoufant et liberticide de par son poids toujours plus lourd et sa capacite de coercition toujours plus fort.

    Defaut numero 2)   Bush restait un conservateur vrai de vrai que dans un sens "paleo conservateur" a propos, par exemple, les tarifs sur l’acier(protectionisme nationaliste en ne peut plus contra productif), mais pire, sur des questions de moralite traditionnel tire de la religion.    Il a perdu beaucoup d’electeurs avec son conservatisme d’antan sur cette affaire judiciaire -tres tres locale- et -tres tres privee-, dans u n coin de l’etat de Floride autour d’une femme decervelee pour laquelle il etait question de la debrancher.     Il a degoute beaucoup de gens ainsi, avec ce genre de jugements anti-libertaire, emmotionnel, et surtout anti-scientifique, ou il a engage le pouvoir du gouvernment federale pour essayer de faire une difference.  

    Pour revenir aux "bailouts"   Il valait mieux laisse ce genre d’agissements aussi nefaste que inutile a l’equipe Obama, qui se sont vendu au UAW et SEIU, au lieu d’emiscer la marque "Republican" dans cette sale affaire.     Le UAW et SEIU sont des ennemis de la productivite de nos industries depuis tant de decennies.   Ils sont la cause principale des problemes chez les "Big Three", et malgre tout ca ils  seront  les seules benefacteurs des "bailouts" successif que les Demoncrats et l’equipe Obama ne vont pas manquer de faire pleuvoir dans leur comptes banquaires…des sous tire des poches de gens productifs dans des industries non-unionisees.

    Répondre
  58. Matrix

    20/12/2008

    A HEFF : j’adore la citation d’Einstein !…. je ne la connaissais pas…. mais qu’est-ce qu’il avait raison !!!…. A mon avis, les Americains ont tellement perdu le contact avec la nature qu’ils ne pourront jamais devenir une grande civilisation.

    A JAURES : Arretez !…. c’est trop ! Je n’en peux plus !… Cela equivaut a un beau lancer de chaussure !…. mais avec plus d’elegance. Merci !

    Répondre
  59. Anonyme

    20/12/2008

    à Phelios:

    La France a sauvegardé son respect? Quel respect?

    "Elle a évité les attentats sur son sol".Les Etats Unis aussi. Et puis elle en a evité car la France est grande amie des pays musulmans et islamistes.Il n’y a qu a voir le nombre croissant de muslmans en France.

    Au sujet de l’islamisme. Si il n a ni repere précis ni nation, il est financé par des pays musulmans qui lui livrent des bases, du matériel et surtout de hommes. La France en fat partie car en retrouve souvent des talibans français en afghanistan. Alors selon vous, il faudrait laisser l’islamisme croître davantage et devenir plus que menacant pour nos pays occidentaux? Vous voulez les laisser devenir encore plus dangereux sans essayer de vous défendre? Vous êtes ce que l’on peut à juste titre appeler un LÂCHE.

     

    A ce cher Albert:

    Vous est il déjà arrivé d’être trahi par un allié? Sachez que l’état d’esprit des américains envers Saddam a d’abord été de l’ordre de: "les ennemis de mes ennemis sont mes amis", un principe utlisé dans tous les secteur de la vie, privée comme publique. Pour ce qui est des ventes d’armes, il s’agissait d’armer une résistance au communisme. Ce qu’en a fait Hussein est une autre histoire non liée aux Etats Unis. Je vous rappelle que cette période corespond à la crise de Cuba puis aux guerres d’Asie contre le communisme. L’ennemi commun était rouge. Aussi les français ne peuvent pas le comprendre car ils représentaient l’un des seuls peuples démocratiques à montrer de l’affection à ‘égard des communistes. Votre analyse est donc biaisée.

    Je me permet de vous rappeler ensuite le contexte du début des années 80: L’Iran devient aprés 1979 un pays islamiste par l’intermediaire de Khomeiny. La Révolution Islamique s’est illustrée par la prise d’otage des ambassadeurs américains, constituant un acte de guerre en soi, alors que le pays était allie (avant 1979). La France a aussi employé ce genre de méthodes en Afrique. Je vous met au défi de me trouver un seul pays qui n’a jamais utilisé de telles tactiques face à un adversaire.

    Pour ce qui est des années 90 et surtout les événements liés à la première guerre du Golfe, les américains étaient alors sous mandat de l’ONU. TOUT se faisait sous la houlette de cette institution, y compris la décision de laisser Hussein au pouvoir et de lui fournir des armes.

     

    Au Kamarad:

    Pour la crise économique: Bush ne l’a pas inventée. les Etats Unis sont un pays libre ou chacun investit son argent comme il le souhaite. L’erreur des politiques a été d’imposer les subprimes, ces crédits immobiliers accordés à des personnes non solvables. Mais cette décision avait été prise sous Carter, qui avait précisé que TOUS les américains devaient devenir propriétaires de leur logement, et notamment les gens de couleur et les pauvres. Les subprimes ont crû et se sont amplifiés jusqu’à exploser dans les circonstances que l’on sait.

    Non, Bush n’est pas responsable de la propagation de la crise qui est lié au caractére mondialisé du monde, mais vous seriez prêt à aller jusqu’à accuser Bush d’avoir inventé la mondialisation, dans le seul but de vous justifier.Les Etats Unis sont régis par le concept de libéralisme. Personne ne doit être favorisé par telle ou telle mesure (au moins, EUX appliquent la notion d’EGALITE, pourtant un des symboles de la République Française) et c’est en partie grâce à cet etat d’esprit que ce pays est devenu le puissant du monde. Tandis qu’en France, plus on avance dans le concept d’Etat Providence, plus on redistribue sans chercher à créer, plus on sombre dans un extremisme égalitaire (mais par le bas cette fois ci), plus le pays s’appauvrit et incite ce qui fait sa richesse à aller voir ailleurs.

    Au sujet des Talibans: qui à l’époque allait croire que les Talibans allaient devenir des terroristes internationaux? Surement pas vous. La cible était le communisme. Ensuite ils ont trahi les Etats Unis. Armer un mouvement rebelle pour lutter contre un envahisseur est un pratique répandue depuis des millénaires et ce n’est pas aux français de faire un faux procés aux américains, n’est ce pas? Ne reprochez pas aux autres ce que vous faites vous mêmes.

    Pour l’Irak, vous êtes sacrément hypocrite. Premièrement le pétrole n’a pas été pillé. Il est remis en circulation au prix du marché, y compris pour les Etats Unis. Deuxiémement, les victimes civiles n’ont pas été tuées par les soldats de la Coalition mais par les terroristes islamistes se servant d’innocents comme boucliers humains (par contre, cette pratique là, vous ne a critiquez pas, Monsieur le Kamarad) ou comme cibles privilégiées pour forcer la population à se rebeller contre les coalisés. Il y a des conventions à respecter et rien que ces deux exemples (il y en aurait bien d’autres) vaudraient aux islamistes les pires condamnations au Tribunal International.

    Mais non, vous péférez les cibles faciles, les Américains, car eux ne vous lanceront pas de bombes si vous les critiquez. Oui, car si vous critiquez les islamistes, holà non Madame, cela ne se fait pas, ces gens là sont des RESISTANTS, des Gentilhommes Madame. Et surtout ils pourraient vous tuer ou vous accuser de racisme. Tandis que les Americains, ces saletés de yankees qui ont bombardé les ports français en 1944 sont des criminels de guerre, nous pouvons les insulter à outrance EUX, puisque ces gars là sont respecueux des valeurs et de la démocratie, en consequence de quoi ils ne réagiront pas par la force face aux critiques.

    Des millénaires de Civilisation détruits?! Par le faute de américains? Ce ne sont pas eux qui font sauter les temples bouddhistes en Asie du sud est , ils n’égorgent pas les moines, ils ne détruisent pas le paysage culturel et Civilisationnel français en construisant des mosquées par centaines , du moins ne nous imposent ils rien. Du temps des babyloniens en Irak il ne reste plus rien et ce depuis les invasions musulmanes des 8ème et 9ème siécles. Les américians n’ont rien à voir avec ça, mais je vous entend déjà les accuser d’avoir provoqué la destruction de l’héritage civilisationnel…. AU IX EME SIECLE APRES JESUS-CHRIST!!!!

    Au sujet de la lutte secréte des USA contre le terrorisme, alors là vous faites preuve d’imbecilité. Vous dénoncez un certain nombre de pratiques contestables sur des personnes représentant plus que des dangers internationaux mais vous n’éléverez jamais la voix contre les fondamentalistes qui lapident leurs femmes, égorgent les non musulmans et s’en prennent avec une violence inouie aux forces de l’ordre en France!

    Si le bilan de Bush peut être sujet à maintes critiques, je reprend l’argument de Scipion: il est trop tôt. Nous verrons dans quelques années, quand lumière sera faite sur de très nombreux dossiers qui prouveront que vos réactions disproportionnées étaient plus motivées par la haine que par un examen objectif des causes et conséquences.

    Dernière chose, vote hypocrisie n’a d’égale qu votre absurdité flagrante. Vous attaquez Bush sur son éventuel comportement face aux pauvres alors que, selon votre "pseudo" (Kamarad), vous devriez au contraire lui jetter des fleurs.N’était ce pas l’apanage des communistes de maintenir leur population dans une pauvreté constante en dilapidant leur argent dans de l’armement et des plaisirs frivoles?

    Répondre
  60. Kamarad

    19/12/2008

     

    Je ne vois vraiment pas ce que l’on pourrait reprocher aux Américains en général et à George Bush en particulier.

    Bien sûr, l’homme le plus puissant de la planète a largement contribué à l’installation de la crise économique en son pays, par les guerres qu’il a initiées aussi bien qu’en suivant aveuglément les préceptes de ses conseillers économiques.

    Mais est-ce si grave ?

    Il n’est évidemment pas responsable de la propagation de cette crise au reste du Monde et de tout ce que cela induit comme souffrances, puisque ce n’est pas lui qui a instauré la loi du plus fort.

    Les faibles n’ont qu’à se « vitaminer » et les pauvres ont le devoir de s’enrichir, un point c’est tout.

    Que tous ces fainéants se bougent un peu le popotin, quoi !

    L’Afghanistan ?

    Quelle mauvaise foi de la part de ses détracteurs gauchistes !

    Souvenez-vous de la sale guerre du temps de l’occupation soviétique : ces chiens luttaient férocement contre les gentils Talibans, créés puis puissamment armés et soutenus par la CIA.

    Eh ! bien, tout le génie de George Bush a consisté à faire bien pis encore, tout en rendant cette guerre propre, parce qu’elle est par magie devenue le fer de lance de la lutte contre le terrorisme.

    L’Irak ?

    Un pays dévasté, exsangue, le pétrole pillé, 800 000 morts civils d’après certains, un million d’après d’autres, y compris femmes et enfants ?

    Des millénaires de civilisation détruits, un des plus beaux patrimoines de l’Humanité englouti sous les bombes ?

    Quelques peccadilles, tout au plus.

    Guantanamo, les bateaux prisons censés ne pas exister, les bombardements de civils, les viols, les meurtres gratuits perpétrés par des mercenaires, les bavures, les dégâts collatéraux, le Patriot Act, la torture légalisée, les mensonges d’Etat, le droit international foulé aux pieds ?

    Des broutilles, je vous dis.

    En vérité, George, je te l’assure : ton bilan est globalement positif et tu as bien mérité la retraite dorée que tu t’es préparée.

    Je sais que tu viens de faire des dépenses somptuaires dans l’une de tes nombreuses demeures et c’est là un geste de solidarité évident envers tous tes compatriotes qui se retrouvent à la rue à la suite du scandale des subprimes.

    C’est pourquoi toutes mes pensées vont vers toi et je te souhaite, dans ta radieuse datcha, tout le bonheur que tu mérites.

    Cependant, méfie-toi des brodequins volants comme des bretzels maléfiques : qui sait si Saint Pierre ne t’en réserve pas quelques-uns ?

    Répondre
  61. Albert

    19/12/2008

     

    @ Laudance

     

    – C’était qui, le dictateur Saddam ?

     

    – Etait-ce celui dont, en 1963, les Américains aidèrent son parti, le Baas, à renverser Qassem et à arrêter et à torturer les communistes ?

    – Etait-ce celui auquel, au début des années 1960, les Américains livrèrent 5000 bombes au napalm pour écraser les Kurdes ?

    – Etait-ce celui auquel, en1980, les Américains donnèrent le feu vert pour attaquer l’Iran, lui fournissant généreusement, durant 8 ans, napalm, bombes à billes et photos des positions iraniennes ?

    – Etait-ce celui en faveur de qui les Américains demandèrent par télex à leurs ambassades dans le monde d’affirmer que les Kurdes d’Halabja avaient été gazés… par les Iraniens ?

    – Etait-ce celui à qui la firme Bechtel, qui finançait les campagnes électorales de la famille Bush, fournit une usine chimique?

    – Etait-ce celui à qui, en 1983, Donald Rumsfeld serra la main par deux fois, à Bagdad ?

    – Etait-ce celui que Mme April Glaspie, ambassadrice américaine à Bagdad en 1990, ne fit rien pour dissuader– alors qu’il s’en était ouvert à elle – d’envahir le Koweit ?

    – Etait-ce celui à qui, en mars 1991, les Américains redonnèrent les tanks, canons, avions et hélicoptères qu’ils venaient juste de lui prendre pour écraser la révolte chiite… qu’ils avaient eux-mêmes appelé à se déclencher ?

     

    – En bref, était-ce celui dont, en 27 ans, les Américains supportèrent toutes les turpitudes, toutes les vilenies, toutes les saloperies, toutes les tortures, toutes les «boucheries», tant que ça servait leurs desseins, et qui ne s’aperçurent de ses tares que le jour où il voulut être indépendant ? Etait-ce celui à qui, en 1991, les Américains octroyèrent 12 années de dictature supplémentaire, pour éviter une anarchie qui aurait contrarié leurs intérêts ?

    Répondre
  62. Scipion

    19/12/2008

    A la différence de M.  Millière et de ses détracteurs, je me garderai bien d’émettre un jugement global sur l’action de G.W. Bush. Je n’oublie pas qu’il m’a fallu vingt ans pour donner raison à De Gaulle sur la question algérienne – ce qui ne fait pas de moi un gaulliste.

    Pour l’heure, je ne retiens contre lui que son aberrante politique immigrationniste qui  tend à l’accueil massif de populations médiocres affluant du tiers monde hispanique et qui, à mon sens, sera la principale cause d’un déclin unanimement annoncé.

    Il faut aussi souligner l’erreur cyclopéenne qui a consisté à croire que les Irakiens accueilleraient les GI’s comme des libérateurs apportant l’urne et le bulletin de vote à des populations assoiffées de démocratie partitocratique.

    Répondre
  63. Anonyme

    19/12/2008

    Vous etes pitoyable Jaures. Vous abaisser ainsi à nous présenter 4 vieilles citations toutes sorties de leur contextes. Aussi, si Millière s’est trompé, qu est ce que cela peut bien vous faire? Vous aussi vous trompez souvent. Millière n’avait il pas prédit la réelection de Bush?

    Pour ce qui est de la spéculation, il faut être bien hypocrite pour critiquer si violemment ce qui VOUS a permit de vous enrichir. Si tant de pays pauvres aspirent au capitalisme aujourd’hui, vous devriez plutot vous réjouir.

    Au sujet des valeurs, Millière n’avait pas tout à fait tort dans le mesure ou nous avons la preuve aujourd’hui que nos valeurs ont disparu à la suite de 1968. L’administration Bush nous a rappelé, de diverses façons, que nous ne pouvons pas vivre sans nos valeurs, nos principes et nos traditions. les abandonner si brutalement équivaudrait à ouvrir la porte à tous les extremismes, qu’ils soient socialistes, communistes, fascistes ou islamistes. Bush nous a fait ouvrir les yeux sur le fait que notre civilisation est en danger et il s’est battu pour sauver ce qu’il a pu (avec plus ou moins de succés….). Si, au lieu de le critiquer à tout va jusqu’à en devenir contradictoire, on s’était mis en ordre de marche pour défendre nos valeurs, on aurait aujourd’hui vu la présidence Bush sous un autre angle…

    Répondre
  64. Paul

    19/12/2008

    Fennec,

    je crois surtout que les français adorent se faire rouler, élire quelqu’un qui passera son temps à trahir et mentir. Des hommes comme Reagan ou Bush ont toujours marché droit, ne déviant que lorsque de nouveaux  évènements les y contraignaient. Ce n’est pas eux qui changeait, mais la route qui tournait. Ils devaient donc tourner eux aussi.

    La France a adoré Mittérand. Pétainiste, puis radical-socialiste, socialiste ami du PCF, puis centriste, il a passé son temps à jouer les girouettes. Contre l’Europe capitaliste, il fit voter le principe de l’Euro en 92 (un exemple parmi d’autres).

    Puis ce fut Chirac. Travailliste en 75, reaganien en 86, centriste en 95. Il fit voter l’autorisation administrative de licenciement en 75, puis l’abrogea en 87. Il critiqua l’Europe en 78 (appel de Cochin) et en fut un ardent défenseur après 95. Il parla de fracture sociale, et la pauvreté augmenta dans les années 2000. Il assura Bush de son entier soutien (le 15 septembre 2001) mais refusa de combatre en Irak 1 an et demi plus tard. Il reconnut la criminalité du régime de Vichy et s’en excusa en 95, pour provoquer les israeliens 1 an plus tard. Il reçut Sharon en 2003 et Arrafat vint mourir dans ses bras en 2004. C’est ça qu’aiment les français. D’ailleurs, Mitterand et Chirac furent réélus tous les deux…

    Barack "Sanctified" Obama a déjà dû les décevoir en poursuivant la lutte antiterroriste au moyen-orient et en réservant les dollars de la relance économique… aux américains. Laissez donc les alters de gauche et de droite causer, on va se marrer en les lisant en 2009 🙂 Ils en viendront même à regretter GWB, n’ayant plus de bouc-émissaire sur lequel vomir.

    Paul

    PS: J’apprends qu’on va être en récession grave l’année prochaine selon l’INSEE. Mais que fait le Messie Obama ? Je croyais qu’il allait faire disparaître la pauvreté dans l’univers ?

    Répondre
  65. HEFF

    19/12/2008

    "Les États-Unis d’Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation. "
    Albert Einstein

    Répondre
  66. sas

    18/12/2008

    A fennec…..

    On mesure la qualité d’un arbre aux fruits qu’il porte……

    Contrairement a la lancinante débilité chronique des veaux nationaux, il en est certain qui n’ont pas besoin de s éterniser pour capter et comprendre : c’est ca la clairevoyance et l intelligence et c’est , dans l ordre naturel des choses , l’apanache du chef……

    mais depuis 50 ans les chef coopté et autochoisis qui se succède proviennent de choix secret en atelier ou autre loge……nous sommes dirigés par de misérables merdes…..sans honneurs, sans dignité, apatrides,athée,affairistes et vaniteux……et pas perspicace du tout

    je dis donc au peuple de france ou ce qu’il enrete que ce n’est pas une fatalité, c’est un très mauvais choix reconduit à la déraison…..

    ……le cursus et les errance de bush avait déjà parlées pour lui……alors sa fin misérable et les godasse à la gueule ne sont que le prélude de ce qui ne manquera pas de le ratrapper.

    C’est un avis éclairé et pas une posture type socialiste d opposition pour s opposer…

    sas

    Répondre
  67. PHELIOS

    18/12/2008

    "du temps de Saddam Hussein, le geste de ce journaliste, désormais libre de s’exprimer, lui aurait valu, dans le meilleur des cas, quelques années dans un trou à rats"

    c’est bien vrai,il s’en sort plutot bien:un bras et des côtes cassés,et une reclusion a 7 ans en prison(minimum) finalement la "democratie" en irak,n’a rien a envié a la dictature sous sadaam.

    Répondre
  68. PHELIOS

    18/12/2008

    Nathaniel:

    y a eu une belle "coalition" en effet,qui se termine par un fiasco monumentale,la france a eu raison de ne pas intervenir,elle a pu sauvegardé son respect(et evité des attantats sur son sol),et puis pour revenir sur l’islamisme,elle ne se combat pas sur un endroit precis de la planéte,c’est une mouvance,qui n’a ni nation,ni gouvernement,s’epuisé financiérement comme les etats unies a vouloir s’en débarrassé? big mistake,ont utilise les outils a bonne escient,ont ne les utilisent pas a brassé du vent…

    Répondre
  69. PHELIOS

    18/12/2008

    voila comment se résume la mort politique de bush:deux chaussures!,humiliation supreme en irak,on ne jette ses pompes que aux chiens(bien que le dingo texan n’a rien a envié a la race canine!) lui qui voulai une fin "honorable" ,il repartira dans la honte,ça sera tres riche en enseignement dans les livres d’histoire.

    Répondre
  70. Jaures

    18/12/2008

    Pour ceux qui veulent nourrir leur bétisier:

    "Quand le désastre sera partout, comme des enfants incorrigibles, nous compterons sur l’Oncle Sam pour nous sortir de là, comme des enfants à l’âge ingrat, nous ne dirons même pas merci." (G.Millière le 03/05/2002)

    "On peut avoir aussi, bien sur, une lueur d’espoir en regardant du côté des Etats Unis. Dans les moments cruciaux, ce pays a toujours su trouver des dirigeants à la hauteur des enjeux auxquels ils étaient confrontés. G.Bush est un de ces hommes. Il sait que le monde n’échappera  à la désorganisation économique et politique que si les Etats Unis assument leurs responsabilités" (G.Millière le 01/02/2003)

    "Les Français pensaient et continuent à penser que Bush est un imbécile qui conduit son pays au naufrage et pourtant les Etats Unis sont en situation de plein emploi, de croissance forte (4%) et sans inflation et de dynamisme sans faille." (G.Millière 20/02/05)

    Une grande réforme du système de santé et du système de retraite est à l’ordre du jour. Bush a placé l’une et l’autre dans une perspective claire: celle de la construction d’une "ownership society", société de propriétaires. L’objectif est clair, la propriété rend responsable, l’épargne et l’investissement font que tout un chacun comprend l’intérèt qu’il a à ce que l’économie et les entreprises qui la constituent soient dynamiques" (G.Millière 13/03/2005)

    Reprenez votre souffle. La suite demain.

    Répondre
  71. fennec

    18/12/2008

    A Jaurès et SAS

    Je ne comprend pas votre masochisme à lire des article que vous démontez systématiquement. Comment pouvez-vous juger un homme à l’aune d’une vie ? C’est bien quand la poussière retombe et que les archives s’ouvrent que l’on peut commencer à apprécier le travail d’un homme d’état. Mais en France, cette étude n’est jamais critique, elle est haineuse : repensez-y : Truman : un vendeur de cravates, Reagan, un acteur de série B. Le seul qui trouve grâce à vos yeux demeure l’ineffable JFK dont on connaît une trop grande proximité avec la Mafia
    Personnellement je pense comme Millière : Les lucides, par contraste, verront que Bush était un grand président et qu’un président à poigne aux Etats Unis garantit la liberté à l’ensemble de l’Occident. Lorsqu’ils se replieront sur eux mêmes, vous serez encore les premiers à lecritiquer !
    Bonne journée

    Répondre
  72. Laudance

    18/12/2008

    A l’heure où Deubelyou vient de recevoir des godasses en guise de volée de bois vert, ll est bon de rappeler que, du temps de Saddam Hussein, le geste de ce journaliste, désormais libre de s’exprimer, lui aurait valu, dans le meilleur des cas, quelques années dans un trou à rats ou, selon des exemples qui ne manquent pas, un séjour définitif dans une fosse commune. Rien de grave en somme, car le bourreau de Bagdad était sûrement un brave homme comparé à George W. Bush qui est, comme tout le monde le sait en Europe et surtout en France, le diable en personne.

    Mais à quoi bon effectuer des comparaisons entre l’Irak d’hier et celui d’aujourd’hui ? En effet, selon mes nombreuses lectures, dont quelques-unes ici basées sur les délires d’intervenants égarés sur ce blog, il est clair qu’à l’époque de Saddam Hussein, l’un des dictateurs les plus appréciés par une catégorie de Français très intéressés par les dessous de table, les Irakiens vivaient heureux dans une société évidemment juste et équilibrée. Les opposants – quels ingrats ! – y étaient tous égaux dans les prisons et les charniers.

    Rien à voir avec le présent, avec le régime pourri imposé par le Grand Satan, le cow-boy texan en direction duquel un héros des médias lance des chaussures, faisant ainsi la joie de tous les bobos, gauchos, intellos autoproclamés, artistes, journalistes, relativistes et islamistes de la planète, lesquels partagent un large éventail de valeurs idéales s’étendant du communisme à la charia. Ayant leur antiaméricanisme en commun, ces alliés de circonstance ont donc  trouvé… chaussure à leur pied. en Irak.

    Et pendant ce temps-là en France, pendant qu’à coups de chaussures jetées à la face des démocraties, les dhimmis continuent à cirer les pompes de ceux qui, avec elles, vont leur botter le cul, la Chiraquie reprend lentement mais sûrement ses droits. Oublions donc le pays promis par Nicolas Sarkozy et voyons comment va la nouvelle France de Carla Bruni, celle de tous ceux qui sont une chance pour elle(s).

    Xavier Darcos y avait fait un rêve. Il s’était vu à l’origine d’une réforme qui aurait inscrit son nom au fronton de la Nation. Et il n’avait aucune raison de douter de sa destinée, car les Français veulent des réformes, réclament des réformes, exigent des réformes. Ils sont d’ailleurs des réformateurs-nés et soutiennent tous les réformateurs de passage à condition… qu’ils ne réforment pas.

    Mais après tant d’autres avant celle-ci, la baudruche s’est dégonflée. Il a suffi pour ça de quelques cris dans la rue, de quelques slogans lancés par des lycéens dont je suis persuadé qu’ils ignorent même, pour la plupart, le contenu de la réforme proposée. Mais qu’à cela ne tienne : la tradition sera respectée. Le gouvernement va enclencher la marche arrière. Alors de là à le croire capable de s’opposer aux fous d’Allah…

    Répondre
  73. Kamarad

    17/12/2008

    George W Bush a eu mille fois raison d’invoquer l’existence des armes de destruction massive détenues par l’Irak.

    La preuve ?

    Les pompes (funèbres ?) de journalistes !

    Répondre
  74. Eric

    17/12/2008

    Arretez avec votre idolatrie pour Bush. Ce monsieur Bush que vous celebrez a tout fait pour faire rentrer dans la gorge d Israel, un etat palestinien et a force Israel a abandonner ses terres. Alors quand vous dites qu il est impregne des valeurs du judaisme et du christianisme, laissez le judaisme tranquil. Il n est prone nulle part dans le judaisme que Israel et Jerusalem doivent etre divises pour etre donnes a un ennemi sanguinaire islamiste. Bon debarras Bush, les chaussures dans la tete de ce faux-ami mais vrai faux-cul m ont bien fait rire, c est un Juif de droite d Israel qui aurait du les lui lancer au visage!

    Répondre
  75. Paul

    17/12/2008

    Georges Bush n’échappe pas à la règle.

    Churchil organisa merveilleusement l’économie de guerre de 1940 à 1945, puis fut battu aux élections dès… 1946 !

    De Gaulle sauva l’honneur et 1940, empécha l’arrivée des communistes en 1946 et sauva la république chancellante en 1958. Il dut partir malgrè tout, le peuple n’ayant rien compris à tentative de réforme de 1969.

    Reagan fut haï par la moitié du monde, dictateurs et marxistes en tête. Il l’est toujours en France, malgré la relance de l’économie américaine et la disparition du communisme en europe.

    Bush part de la même façon. Comptez 20 ans pour que l’histoire reconnaisse ses mérites, et 100 ans pour que les intellectuels parisiens considère que… tout compte fait… l’était pas si mauvais que ça, ce président !

    Répondre
  76. Jaures

    17/12/2008

    Pour Matrix et ceux qui, depuis toujours apprécient la clairvoyance et l’humilité de G.Millière, voici donc quelques perles dont il garde le précieux secret de fabrication.

    " Souvenez-vous. C’était il n’y a pas si longtemps. On nous promettait monts et merveilles. L’Europe aurait une monnaie capable de rivaliser avec le dollar… Moins de 3 mois plus tard, l’euro poursuit sa dégringolade face à la monnaie américaine, un peu plus de 8% de baisse à ce jour !" (20/03/99)

    "L’anti-américanisme, qui a succédé à l’anti-sémitisme en tête du hit parade des xénophobies, reflue et sera de plus en plus un dogme ringard pour gratte-papiers aigris." (29/01/2000)

    "L’activité boursière crée de la richesse en permettant aux entreprises de trouver plus vite et plus efficacement des capitaux et en offrant aux épargnants de multiples possibilités d’investissement rétribuant l’épargne de façon responsable. La spéculation, loin d’être une activité nuisible, est une activité noble" (10/04/2000)

    "Pour peu qu’il gouverne sans commettre d’erreurs grossières, et on peut penser que ce sera le cas, Georges W.Bush a toutes les chances d’incarner le futur de l’Amérique et une réaffirmation des valeurs de l’Occident." (23/12/2000)

    C’est tout pour ce soir. Mais je vous en promets d’autres, petits gourmand !

    Répondre
  77. Anonyme

    17/12/2008

    Jaures et cie auront trouvé leur bouc émissaire parfait.
    Au lieu d’attaquer les adversaires de l’Occident ils s’en prennent à notre principal allié. Très judicieux, en effet. Les islamistes doivent se frotter les mains en nous regardant nous entretuer de la sorte. Nous aurions pu affronter le terrorisme islamiste tous ensemble après le 11 septembre. A la place de ça, nous nous échinons à critiquer sans arrêt le président des Etats-Unis, pour la seule raison qu’il a osé se lancer à l’assaut du dangereux monde islamiste.

    Spécialement pour Jaures: si, au moment de l’invasion de l’Irak, TOUS les pays occidentaux s’étaient coalisés autour de leur allié naturel, l’affaire aurait déjà été réglée. Au lieu de ça, nous trouvons un certain plaisir à voir les difficultés qu’éprouvent NOS ALLIES en ce moment même afin de défendre NOS intérets.

    Allez y avec votre débat, je l’attend de pied ferme et je vous assure qu’au final, votre seul moyen de vous défendre sera de vous contracter sur les déclarations nauséabondes qui caractérisent vos discours dépourvus de cohérence et d’amour-propre.

    Répondre
  78. Magny

    17/12/2008

    Monsieur Milière est un exemple de dissonance cognitive à lui tout seul : comme il ne peut admettre de s’être trompé il en rajoute toujours plus pour se persuader qu’il n’a pas eu tort , et plus de monde il entrainera dans son erreur plus il aura raison ( qu’il croit ) .

    Alors faisons lui plaisir et admettons que Bush jr est fantastique , qu’il a été le meilleur ( après tout c’est noël ) à la présidence des USA . Qu’il n’a pas du tout amoindri l’image et l’influence son propre parti ( pensez vous … ) , et que la situation des américains n’a jamais été aussi bonne ( … pour se prendre des godasses sur le coin de la g ) .

    La décadence c’est de ne pas reconnaître ses erreurs ( les vrais , pas les soi-disant erreurs des méchants services secrets qui l’ont abusé à l’insu de son plein gré avant l’invasion de l’Irak ) .

    Mais tant que les pigeons occidentaux goberont tout ce que leur raconte les buses qui les dirigent celles-ci auraient tort de ne pas profiter de leur position dominante .

    Et le plus beau c’est de se faire traiter d’imbécile pour seulement avoir voulu mettre le doigt sur les erreurs réelles de ce grand homme plein de bonne intentions car si plein de valeurs . Désolé mais dans intention il y a les deux t de Tartuffe . Ras-le-bol des sauveurs qui ne savaient pas , qui n’ont pas fait exprès , et que c’est pas leur faute , ah s’ils avaient su , le prochain mandat ils feront mieux … zut et rezut !

     

    Répondre
  79. grepon le texan

    17/12/2008

    La vie politique d’Obama, par contre, a ete une longue nuit d’associations et arrangement douteuses avec des gens de tres bas caracatere, dans un environment de corruption et cynisme(Machine Politics de Chicago).   

    D’apres ses supporteurs, par quelque miracle Obama serait sorti de vingt ans de tout ca, malgre ses alliances execrables, malgre sa manque total d’accomplissements identifiables, malgre sa manque integrale d’experience executif, comme un grand homme d’un niveau d’integrite superieur.

    Son plan est de transformer les Etats-Unis en Detroit economiquement, combine de Chicago politiquement, combine de Washington DC en ce qui concerne le securite de la personne et de son propriete.   J’espere que l’electorat recrachera us sacre tas de Democrats du Senat et House en 2010, et remettre ce vipere d’Obama dans la boue d’Illinois avec les autres de son espece.

    Répondre
  80. ga

    17/12/2008

    J’ajouterai que Bush est un homme imprégné des valeurs du judaïsme et du christianisme, et qu’il s’est efforcé de gouverner selon ces valeurs. Et cela compte aussi à mes yeux car, à la différence des gens supérieurement intelligents, je sais que ce sont ces valeurs qui ont fondé la civilisation qui a donné naissance, entre autres, au droit naturel, à la démocratie, à la connaissance et à l’esprit d’entreprise. Tellement vrai.

    Répondre
  81. Matrix

    17/12/2008

    Bravo a Jaures !…. Excellente intervention comme d’habitude. J’attends avec impatience de lire le florilege des belles promesses de Milliere sur la presidence W….

    La memoire que tous les etres humains garderont de W c’est d’avoir ete le plus mauvais president de l’histoire Etats-Unis.

     

    Répondre
  82. david

    17/12/2008

    Sas et Jaures sont l’exemple même de la suffisance française à l’égard du plus grand président depuis Reagan et Roosevelt

    Répondre
  83. sas

    17/12/2008

    Le journaliste Irakien a très bien résumé la situation et la compétence personnelle de bush et de son équipe….

    …."……espèce de chien ….." a-t-il déclaré , en lui jetant 2 godasse à la gueule…

     

    …..gloir à lui, bravo pour son analyse et son courage ……il n’y a rien a retrancher ni ajouter….

    SAS qui salut cet homme courageux et perspicace.

    Répondre
  84. Jaures

    17/12/2008

    Incorrigible Millière ! Pour reprendre son allégorie de la vieille dame, disons que si Bush éventrait la même innocente et l’étranglait avec ses intestins, Millière s’évertuerait à nous démontrer que cela est pour le mieux et que dans quelques décennies (ce qui n’engage à rien) justice serait rendue au  criminel.

    En fait, le pire détracteur de la politique de Bush est … Bush lui-même. Depuis quelques mois, celui-ci enchaîne les mea culpa avec une sincérité confondante. Depuis l’aveu sidérant "Je n’étais pas prèt à une guerre contre l’Irak" au récent "Je délaisse l’économie de marché pour sauver le système", G.Bush tente de soulager sa conscience avant de rejoindre sa retraite de luxe dans sa magnifique propriété récemment aménagée dont les clichés répendus dans la presse réjouiront les victimes des subprimes.

    Millière peut injurier les 9/10èmes de la planète qui éxècre l’homme autant que sa politique, cela ne change rien au fait que Bush laisse un pays, le sien, et une planète dans un état lamentable.

    Au cours de ce nouveau débat, je citerai un petit florilège des belles promesses que Millière nous a offert jusqu’à ces derniers mois sur la présidence Bush que les lecteurs pourront confronter à la dure réalité d’aujourd’hui.

    Libre à chacun ensuite de lire les éditos de Millière qui me rappellent des plus en plus ceux de G.Marchais sur l’URSS après la chute du mur de Berlin.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)