Laurent Artur du Plessis : L’Iran disposera bientôt de la bombe atomique

Posté le octobre 27, 2009, 12:00
8 mins

Entretien avec Laurent
Artur du Plessis

Journaliste et essayiste

L’Iran disposera bientôt de la bombe atomique !

Au-delà des polémiques, quelle est la véritable situation du nucléaire civil et militaire iranien ?

Du nucléaire civil au militaire, il n’y a qu’un pas et la capacité de l’Iran à enrichir l’uranium progresse. Dans les prochaines années, il sera en mesure d’effectuer son premier essai atomique. Parallèlement, l’Iran ne cesse d’améliorer la technologue de ses missiles. Cette course aux missiles, couplée à celle à l’enrichissement de l’uranium, témoigne de la volonté de l’Iran de se doter de missiles à tête nucléaire.

Que pensez-vous de la politique des États-Unis vis-à-vis de l’Iran ? Quels sont les enjeux ?

Les États-Unis ont de bonnes raisons de s’inquiéter de la situation iranienne. Les enjeux sont énergétiques : l’Iran occupe le troisième rang mondial pour ses réserves de pétrole et le deuxième pour ses réserves de gaz. En outre, la détention de la bombe par l’Iran provoquerait une course à l’armement atomique au Moyen-Orient. Une telle prolifération nucléaire dans ces pays, dont les régimes sont progressivement submergés par le radicalisme islamiste, mènerait à une catastrophe. Les États-Unis avaient misé sur la chute du régime des mollahs, censée résulter notamment de l’embargo économique. Puis, Obama a renoué le dialogue avec Téhéran. Le 1er octobre dernier, des délégués iraniens et américains se sont rencontrés à Genève : une première depuis 30 ans. Étaient aussi représentées la Chine, la France, la Grande-Bretagne, la Russie et l’Allemagne. L’accès des inspecteurs de l’AIEA au site de Qom qui enrichit l’uranium et dont l’existence n’a été révélée que très récemment, a été annoncé. Le président Ahamadinejad a proposé que l’uranium faiblement enrichi en Iran soit traité dans d’autres pays pour être totalement enrichi. Le négociateur iranien Saïd Jalili et le sous-secrétaire d’État américain William Burns, ont discuté en tête-à-tête. Mais, nombreuses sont les promesses de Téhéran non tenues… En l’absence d’actes concrets, l’Iran sera menacé de nouvelles sanctions. Mais celles-ci ne sauraient être pleinement efficaces, s’il n’y a pas une totale collaboration de tous les pays commerçant avec lui. Obama n’exclut pas « l’option militaire ». Elle semble le seul moyen de stopper la course de l’Iran au nucléaire. Téhéran ne la prend pas très au sérieux, qui a procédé à de nouveaux et spectaculaires tirs de missiles…

Sur quels alliés l’Iran peut-il s’appuyer ?
Jusqu’à maintenant, la Russie et la Chine ont fait usage de leur droit de veto au Conseil de sécurité des Nations unies pour entraver les tentatives occidentales de faire céder l’Iran. Mais les relations américano-russes ont commencé à se détendre à la suite de la décision du président Obama de renoncer à installer des missiles anti-missiles en Europe de l’Est. Du coup, le président Mevedev s’est rapproché des États-Unis en ce qui concerne le dossier iranien. La Chine, elle, reste un solide allié de l’Iran.

Que pensez-vous des propos récents de Jean-Marie Le Pen, plutôt favorables à l’Iran et l’islam en général ?
Jean-Marie Le Pen rejoint l’islamiquement correct distillé par les grands médias occidentaux : il parie sur une heureuse cohabitation islam-Occident en faisant l’impasse sur le fond du débat, qui relève de la théologie et de la philosophie politique. L’islam, sunnite comme chiite, n’est pas soluble dans la démocratie, car il refuse la séparation du politique et du religieux. Le Pen tombe dans le piège décrit par le Premier ministre turc, Recep Erdogan : « Nous vous conquerrons par vos valeurs démocratiques, nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes. »

Quel avenir pour l’opposition iranienne ?
L’opposition ne rencontre le succès ni dans les urnes, ni dans la rue. L’Iran est une théocratie musulmane, habillée des oripeaux de la démocratie. La réélection du président Ahmadinejad, entachée de fraudes, et l’efficace répression des émeutes qui ont suivi, ont été l’expression de ce totalitarisme islamique. L’avenir de l’opposition semble bien sombre.

13 réponses à l'article : Laurent Artur du Plessis : L’Iran disposera bientôt de la bombe atomique

  1. le sultan

    28/03/2011

    Je penses que les USA ne doivent pas empecher les autres d’avoir leur bombe atomique.Pourquoi veulent-ils etre les seuls a en possedé?puisqu’ils luttent contre la proliferation de cette arme,pourquoi ils ne detruisent pas la leur?et lceuxils veulent toujours avoir une main mise sur les autre.C’est pas du tout normal!!!

    Répondre
  2. Anonyme

    03/11/2009

    @ GREPON : C’est moi l’anonyme qui a du mal parfois à faire figurer son avatar.  Bref, vous n’avez pas regardé la vidéo que je proposais, ou pas bien compris ce qu’elle montre.

    Les nazislamistes disent qu’ils ne peuvent faire le poids face à une armée occidentale et c’est pour cette raison même qu’ils optent pour une tactique différente et rampante d’infiltration des population, prélude à une guerilla de guerre civile.  C’est le principe de la 5ème colonne.

    Aucune armée au monde n’a été capable de contrôler une guerilla.  Regardez comment le vietcong a fichu les Américains dehors et comment les Talibans ont fait de même avec les Russes…  Arrêtons de rêver et de croire à la force des armées supertechniques comme des gosses de 10 ans.  C’est pas si simple.  On ne peut écraser de bombes une ville parce que si elle contient des nazislamistes, elle contient aussi d’autres gens innocents.  Et les armées redoutent de plus en plus les dégâts collatéraux…

    Et regardez le film "la chute du faucon noir" qui raconte des faits réels : bonjour les dégâts dans l’armée US et la psychologie respective des belligérants.

    Les nazislamistes ont le nombre avec eux et le désir de mort, de sacrifice ;  et  le renouvellement des générations est en leur écrasante faveur.  Et psychologiquement, ils sont sombrement supérieurs pour l’instant, tant que le géant occidental ne se sera pas éveillé sous les piqures de ces mouches.

    Répondre
  3. grepon

    31/10/2009

    un anonyme ci-haut:  "je dirais à GREPON qu’il a raison, mais que toute agression contre l’Iran serait une aubaine dans la propagande des nazislamistes pour fustiger les occidentaux et lancer la 3ème Djihad. De l’eau à leur moulin, quoi."

    Et ca changerais quoi?   Ils ralent depuis des decennies, que ce soit Carter/Obama au pouvoir, ou Reagan/Bush.    C’est des tares, mais c’est aussi DES FAIBLES.   A force a etre con a manger du foin, ils se developpent pas, mais pas du tout.   Et aucune armee faites d’ideologues con a ce point la survivrait contacte avec des armees occidentale, pour ne pas parler de ceux des Etats-Unis.  C’est toujours des rapports de 100 morts d’un cote pour 1 ou 2 chez les gagnants-de-service.    C’est meme DU FAIT QU’ILS SONT DES FAIBLES QU’ILS PRATIQUENT LE TERRORISME.    Chez, vous les efants issu de cultures infectes d’islam brulent des voitures PARCEQUE ILS SONT FAIBLES.   Arretez de trembler de peur devant ces idiots pitoyable, et sur tout arretz de deplorez ce qu’il peuvent penser ou ecrire ou declarer suite a quelque pouvoir occidental, ou meme Israel, faisant leur boulot d’etats protegeant leurs citoyens et leurs interets.  Je vais repetez une fois de plus.  Les islamistes, et les pays infectes d’islam, et les cultures infectes d’islam, sont FAIBLISSIME.    Dans le cas d’Iran, il y a donc espoir, car les perses ne sont pas des arabes, et la greffe de ce religion arabe sur les perses ne tiens pas si bien que ca.   Les classes moyen de ce pays sont largement degoute avec.

    Répondre
  4. grepon

    31/10/2009

    "Même destinée rapportée à notre époque.  Tout empire a une fin et il y a toujours une vague barbare pour remettre les compteurs à zéro et relancer la dynamique de l’humanité."

    Je n’ai pas lu "The Rise and Fall of the Roman Empire" de Gibbon, et je me demand si ca en vaut la peine.   Il y avait de changements du climat vers la fin de l’empire romain, et quand meme a l’epoch 95% des gens ont ete des fermier, et notre image de Rome d’aujourdhui representait qu’une mince part.   Aujourdhui il n y a pas de telles changements climatiques apparent, quoi qu’on disent les idiots utiles du global warming, et meme si c’etat le cas c’est 3% qui s’occupent de recuperation de bouffe aujourdhui.    Aussi, la rapidite des avancees techniques sur le temps est cent fois plus rapide (pour etre conservatrice) que a l’epoch romain ou greque.   Revez comme vous voulez dans votre coin, mais l’idee des Etats Unis comme un nouveau empire romain est d’un ridicule.   D’abord nous n’occupons pas notre empire.   Nous partons aussi rapidement possible pour ensuite laisser faire.   Et ensuite si l’Europe est notre Grece, ben, notre Grece ne croient plus dans ses dieux, mais nous croyons toujours ferme dans notre dieu propre a nous, celui de l’evangile, sans bureaucratie, qui disait que l’homme vivrait de la sueur de de son front, et qu’il y aurait toujours des pauvres parmi nous, quoiqu’on fasse.   La grece d’aujourdhui ne marche pas ainsi.  Au contraire.

    Répondre
  5. Anonyme

    30/10/2009

    Je ferais une objection à NENUPHAR en proposant de regarder cette vidéo qui, à mon avis, n’est pas du tout issue des "sionistes" comme il dit.  De toute façon, face aux nazislamistes, les juifs sont aux premières loges et nous derrirèe dans la liste des exterminations à venir.  Et dommage pour les abrutis qui ne l’ont pas encore compris.

     http://blip.tv/play/AdmXMI6nSg

    Et je dirais à GREPON qu’il a raison, mais que toute agression contre l’Iran serait une aubaine dans la propagande des nazislamistes pour fustiger les occidentaux et lancer la 3ème Djihad. De l’eau à leur moulin, quoi.

    Il est facile de comprendre que l’Amérique est ce qui était autrefois l’empire Romain et que l’europe est ce qu’était autrefois la Grèce.  Même destinée rapportée à notre époque.  Tout empire a une fin et il y a toujours une vague barbare pour remettre les compteurs à zéro et relancer la dynamique de l’humanité.

    Il y a trop de molassons chez les occidentaux qui n’ont plus cette vertu de guerriers d’autrefois.  Ce sont des cycles, comme les cycles naturels.

    Répondre
  6. grepon

    30/10/2009

    "Très bonne question, les victimes de la dernière répression iranienne aimeraient sûrement y répondre, malheureusement…."

    Oui.  Je pleur toujours a penser aux montagnes de AK et de pistole et autres petits armes et munitions pour que les armees de l’alliance contre le regime de Saddam ont fait saute a travers l’Iraq.   Le truc a faire a ete de les parachuter sur les civils au Sudan, et pourquoi pas dans les quartiers de classe moyenne iranienne?   

    Quand ils ont fait saute ses armes, ils ont fait sauter de la Liberte en concentree.

    Répondre
  7. HansImSchnoggeLoch

    30/10/2009

    <<Pourquoi tant d’injustice ?>>
    Très bonne question, les victimes de la dernière répression iranienne aimeraient sûrement y répondre, malheureusement….

    Répondre
  8. grepon

    29/10/2009

    "Je doute qu’une frappe sur l’Iran ne suscite pas une fusion morale de tous les musulmans contre le reste du monde, comme une réaction chimique d’aggrégation subite."

    Ca, on le repete ad nauseum, mais ca n’arrive jamais, et ca n’arrivera pas bientot.    Le monde musulman est surtout faible, squalide, divise, et le restera…car, ben, c’est Islamique.    Une collection de tyrannies, avec quelques exceptions, qui n’ont, mais tous, presque aucune motivation a defendre le tyrannie irannienne.  Bien au contraire.  Le regime saudite et pleines d’autres ne veulent pas un iran nucleaire.

    "Mais attention, les iraniens ne sont pas des arabes, et donc ils savent se battre efficacement.  Rien à voir avec les Irakiens."

    Mais c’est exactement pour ca qu’il est strictement inutile de cibler l’armee iranien regulier.   Il suffit de degommer et/ou faire fuire les unites qui protegent le mullahcracy, et les unites de l’armee qui sont la police du reste de l’armee, et puis laisser faire le peuple et l’arme regulier iranien faire le sale boulot de purge contre les "assholes for allah" qui les tourmentent.   Comme vous dites, les iraniens ne sont pas des arabes, et il en sont fiers.  De la religion arabe qui s’est greffe par la force sur la persie, ils (la majorite) en sont bien moins fiere.    En dessous des vetements la bas, et a l’interieur des maisons il y a encore symboles Zorastrian par exemple.   Le sentiment des iraniens qui compte (ceux capables et eduque, ce qui fait beaucoup) est ANTI-CLERICALE dans le fond, et de ce point de vue reflechit des elements de revolution familiere aux francais, ou bien on voudrait le croire.    

    Répondre
  9. Nenuphar

    29/10/2009

    Les sionistes squattent tous les sites en distillant leurs prétendues vérités sur le prétendu programme nucléaire iranien. Pour le coup c’est raté car, il apparait clairement que l’Iran n’a pas d’usines d’enrichissement autres que civiles et est, même disposé à faire traiter son uranium chez ses "ennemis" déclarés qui n’avaient à l’esprit que lui faire guerre comme si, en cette époque, il n’y a que cette politique qui paye. Il faut bien le reconnaître et les sionistes de ce site et de tant d’autres, doivent faire leur mea culpa et toute honte bue, avouer qu’ils n’ont tenté de faire que de la manipulation des opinions. Maintenant que le "problème" iranien, si tant est qu’il eu existé, sauf dans l’esprit des va-en-guerre, il reste le cas d’Israël qui terrorise ses voisins par ses guerres interminables et ses actions condamnées par la communauté internationale. Ce pays doit rendre des comptes sur son propre programme nucléaire car il est et serait inconcevable d’appliquer des sanctions à l’encontre d’un présumé innocent, l’Iran qui maintenant a été blanchi de sa culpabilité et en même temps, encourager, par un laxisme évident, Israël à continuer, en toute impunité son programme nucléaire, militaire au demeurant, et à échapper par une espèce de pardon, ses terreurs et ses passes droits. Ça suffit ! Assez de tergiversations ! Que le vrai coupable, qui appelait à la guerre pour détourner l’attention, en prenant l’opinion pour un débile, arrête et détruit son propre arsenal et qu’il laisse ses voisins, enfin vivre en paix. Bon sang, c’est pas compliqué quand même !  Pourquoi tant d’injustice ?

    Répondre
  10. Anonyme

    28/10/2009

    Tout ceci me rappelle un film ancien commenté par Hitchkok et qui je crois s’appelait "Le septième sceau" et qui expliquait une attaque nucléaire par missile venant d’un pays du moyen-Orient vers l’Irak-Iran, qui frappait par surprise les USA et l’Europe et commençait ainsi la troisième guerre mondiale où le monde libre en prenait d’entrée plein la figure, avec en plus des soulèvements dans chaque pays. Un vrai aftermath apocalyptique bien avant Mad Max.

    Je doute qu’une frappe sur l’Iran ne suscite pas une fusion morale de tous les musulmans contre le reste du monde, comme une réaction chimique d’aggrégation subite.  Mais attention, les iraniens ne sont pas des arabes, et donc ils savent se battre efficacement.  Rien à voir avec les Irakiens.

    Répondre
  11. grepon le texan

    28/10/2009

    "Obama n’exclut pas « l’option militaire ». Elle semble le seul moyen de stopper la course de l’Iran au nucléaire. Téhéran ne la prend pas très au sérieux, qui a procédé à de nouveaux et spectaculaires tirs de missiles…"

    Ils ne peuvent l’exclure et rester credible politiquement aux Etats-Unis.   Mais il peut meme y a voir du reelle dans les paroles d’Obama.   Le Pentagon, et donc l »actuel Administration d’Obama aussi, accelerent le developpement et deploiement du nouveau Massive Ordinance Penetrator sur le bombardier strateqique Stealth B-2.    Je crois que l’Administration Obama pourrait calculer que de tels attaques a cout relativement faibles sur les sites connus du programme nucleaire iraniens pourraient rebatir l’image de l’Administration et du parti Democrat chez le public.   Ils sont machiavelliques a ce point la, mais beaucoup d’Amercains, y compris votre texan de services, reconnaitraient l’Administarion Obama pour ce fait, quelque soient les intentions.   Et ils vont avoir besoin de chaque vote en Novembre 2010 et Novembre 2012.   

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)