Le choix d’Obama désavoué par la Cour suprême

Posté le 07 juillet , 2009, 12:00
4 mins

Nonobstant son préjugé pro-avortement désormais avéré, la « catholique » Sonia Sotomayor, choisie par Obama pour le siège qui s’est libéré à la Cour suprême des États-Unis, vient de se voir désavouée par… la Cour suprême !

L’instance judiciaire suprême des États-Unis a, en effet, rendu hier (par 5 voix contre 4) son arrêt Ricci vs. DiStefano cassant un jugement de Sotomayor.

Retour sur l’histoire. La ville de New Haven (Connecticut) organisa un concours destiné à tous ses sapeurs-pompiers en vue d’une promotion. Sur les dix-huit qualifiés, 17 étaient des Blancs et un Hispanique. Aucun sapeur-pompier afro-américain ne se qualifia. Craignant d’être poursuivies pour discrimination raciale, les autorités municipales décidèrent d’annuler le concours. S’estimant victimes d’une discrimination à rebours, les qualifiés du concours portèrent plainte en 2004 devant une Cour fédérale de première instance, mais furent déboutés au motif que la municipalité de New Haven avait eu raison d’annuler le concours, puisque les lois de non-discrimation fédérales présument [sic] la discrimination lorsqu’un concours donne des résultats si contrastés au détriment de minorités…

Les déboutés firent appel de la décision de la première instance. Cet appel fut entendu par la Cour d’appel du ressort, tribunal auquel appartenait le juge Sotomayor qui jugea, avec deux autres juges de cette instance, l’irrecevabilité de l’appel, confirmant ainsi le jugement de première instance.
Les déboutés se pourvurent donc à la Cour suprême qui a donc rendu, le 29 juin dernier, un arrêt cassant le jugement d’appel et de première instance au motif qu’il n’y avait aucune discrimination dans l’énoncé des questions du concours et qu’il n’y avait aucune bonne raison d’annuler un concours au seul motif de ses résultats.

Ce n’est pas la première fois que la juge Sotomayor est confondue pour ses préjugés de « discrimination positive ». Cela s’ajoute à son préjugé désormais établi en faveur de l’arrêt Roe vs. Wade, permettant l’avortement aux États-Unis, qui devrait, en toute logique, la disqualifier pour la Cour suprême. Puisque, nous dit-on, souhaiter, pour des raisons de droit, le renversement de Roe vs. Wade suffit à disqualifier pour la fonction de juge à la Cour suprême, la réciproque devrait aussi s’appliquer…

C’est sans doute à partir du 13 juillet que Sonia Sotomayor devrait être « auditionnée » par la commission judiciaire du Sénat.
Nous verrons bien si le Sénat actuel est aussi « objectif » qu’il prétend l’être ou si, lui aussi, obéit à des mobiles purement idéologiques…

http://americatho.over-blog.com/

2 Commentaires sur : Le choix d’Obama désavoué par la Cour suprême

  1. IOSA

    16 juillet 2009

    Et à voir le nombre de commentaires sur cet article, il est à croire qu’ ici en France le choix d’Obama soit moins désavoué…

    Celà veut il dire qu’il aurait l’accord tacite de la majorité française ?

    celà veut il dire que la majeure partie des Français soit plus colorée ?

    IOSA

    Répondre
  2. grepon

    8 juillet 2009

    Elle est ouvertement raciste et/ou ethniciste disons, ce qui n’est pas un probleme enh soi, DES qu’elle ne laisse pas entrer son racisme dans ses arguments ecrits et decisions en tant que juge.  

    Comment ca?  Si elle se laisserait guidee, en tant que juge, que par la Constitution et la loi et non pas par ses preferences personelles et surtout ses opinions comment la loi DEVAIT etre, ses idees personelles peuvent etres aussi farfelus que vous voulez.   Genre, elle pourrait croire dur comme fer que son esprit soit immortel, comme tant d’autres juges un peut partout.   Aussi, elle peut preferer telle ou telle quipe de foot ou joueur de tennis au point d’etre une fanatique..peindre son visage dans leurs couleur ou tatouee leur noms sur sa peau..leur ecire des lettres amoureuse et leur chanter des poemes sur Facebook.    Aucun probleme tout ca, des que ses idees farfelus et toute personelles ne vient pas biaiser son jugement professionelle.   Quand ca le fait, elle doit s’excuser sur la question.  

    Je crois donc, que etant donne ses jugements jusquici sur tant d’affaire qui sont passe devant elle, on peut s’assure qu’elle ne laissera pas ses preferences un biais perso en dehors du Supreme Court.  Malheureusement, je crois qu’elle va finir pas passer plusieurs decennies dedans, detruisant les fondaments de la liberte par ses coups tordus a le sens de la constition et notre loi.

    C’est d’aillieurs un autre exemple des effets nefastes d’un radicale comme Obama devenant President des Etats Unis.    Tout le fondement de l’etat providence et la regelementation demesure dont nous sont sujet decoule de l’activisme par des juges commencant au debut du dernier siecle, et surtout sous la presidence de FDR, mais non seulement.   Ils ont fait dire la Constittion un tas de choses qui sont introuvable dedans et qui seraiient impensables par les architectes de ce document.  

    Comme resultat, nous sommes que quelques decennies en retard des Europeens en ce qui concerne dettes publiques, efritement de la liberte, infantilisation du public, et declin meme de notre civilisation.   Esperons que Obama continue a se reveler anti-americain de par ce genre de mauvaise jugements, et que les voteurs prennent note.   Les mid-terms de 2010 doivent etre terrible pour les Democrats, sinon c’est la chute programme de ….l’Occident…dans 20 a 30 ans.    Nous ne pouvons pas faire marche arriere apres qu’ils auraient nationalise le secteur de sante.   L’infantilisation de citoyen, sa conversion en sujet dependant, a ete irreversible partout aillieurs en  occident jusquici, avec resultat une chute terrible de fecondite, une faiblesse militaire terrible, et des dettes colossales impossibles a repayer.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)