Le combat pour l’identité doit être européen

Posté le janvier 09, 2013, 10:29
5 mins

Les récentes élections partielles ont amené les commentateurs à des conclusions un peu hâtives, à mon avis, en raison du pourcentage très élevé d’abstentions (50 à 60 %).

Elles ont cependant apporté une surprise : la stagnation relative du Front national, alors que la médiocrité du gouvernement socialiste complétée par les luttes intestines de l’UMP pouvaient laisser envisager une progression significative.

J’ai une hypothèse : crédible lorsqu’il parle de l’identité nationale et de l’immigration, le FN ne l’est plus lorsqu’il manifeste une hostilité aussi têtue à tout ce qui concerne l’Europe au sens large : économie, finance, structure politique… Il rejoint là le Front de gauche de M. Mélenchon ; ce n’est guère séduisant. Attirés d’un côté, repoussés de l’autre, les électeurs de droite hésitent.

Sans doute la construction européenne a-t-elle été trop rapide, ne prenant pas assez en compte tous les aspects spécifiques des États concernés. Mais, si on avait été plus méticuleux, au­rait-on fait quelque chose ?

Le bon sens, maintenant, veut que l’on parte de ce qui existe. Et, schématiquement, il y a deux voies : ou on essaie de sauver ce qui existe avant de repartir de l’avant quand la tempête sera passée, ou on revient en arrière en détruisant ce qui a été fait : dénonciation de la plupart des accords européens, retrait de l’euro – en clair repli sur l’hexagone. C’est à peu près le programme du FN qui en attend la solution à nos problèmes.

On pourrait ajouter une troisième voie : l’effondrement « naturel » du système élaboré mais branlant, ce qui devancerait peut-être les vœux du FN.

Je ne crois pas aux vertus ré­demptrices du repli sur soi dans un monde qui voit jaillir de nouvelles superpuissances économiques. Quelle catastrophe attendre du retour au franc ? Je ne suis pas un économiste et me garderai de conseils prétentieux. Simplement, le recroquevillement de la France sur elle-même peut difficilement être vu comme un progrès, alors qu’il ne serait probablement qu’un bond en arrière, lourd de conséquences négatives.

Reste que le FN est le seul parti défenseur véritable de notre id­entité nationale, puisque l’UMP se cache la tête dans le sable avec une constance affligeante. C’est le seul qui dénonce le laxisme de tous nos gouvernants vis-à-vis de l’immigration. À cet égard, M. Sarkozy a été aussi inefficace que les autres.

Contrairement au parallèle que certains cherchent à faire avec les immigrations connues pendant des décennies, mais venant de pays de même culture que nous, celles que nous connaissons maintenant feront de nous des sous-citoyens avant de nous conduire à l’abîme. Là est le défi majeur et prioritaire de notre société. Tout le reste, on s’en remettra, même si ça doit être long. Et le FN ferait bien de se concentrer sur cet objectif. Il émousse son action en lançant en parallèle des combats du passé, qui n’entraînent pas l’adhésion et repoussent des citoyens qui rejoignent pourtant le FN sur l’essentiel.

C’est du côté de l’Europe que ce combat peut se mener. Toute l’Europe est envahie, pas seulement la France, et le combat ne peut pas se mener seul. Seuls, nous serons défaits. Il faut rejoindre l’Europe et œuvrer pour qu’elle résiste dans un premier temps, puis absorbe ou rejette l’envahisseur.

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

8 réponses à l'article : Le combat pour l’identité doit être européen

  1. grepon

    12/01/2013

    Le FN est un parti socialiste-nationaliste.

    Les autres sont des partis socialistes internationalistes, ou du moins s’affichant assez cool avec multi-culturalisme, tiers mondisme, globalisme, « Europe » etc.

    Tous vos partis politiques sont socialiste, etatiste, et c’est ce genre de regime la source de vos maux.

    Vos maux se multiplient et la reponse etatiste est de creer encore nouveaux reglementation, impots, roles pour fonctionnaires, un niveau de planification centralisee au dessus de enormement de planfication centralisee deja en trop.

    Tres naturelment, car chasse le naturel il revient au galop, le Vieme republique finira sous les roues d’elan nationaliste grace a quelque sauveur reactionnaire. Mais toujours etatiste, ce qui est la source de vos maux.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13/01/2013

      on ne peut être plus prophétique !
      mais ce n’est pas une raison , pour un Français , pour baisser les bras ( et son pantalon ! )

      Répondre
  2. mauvaisedent

    11/01/2013

    Oh c’est grave ce que vous dites, ils envahissent quoi, ce sont des familles, pas une armée et dailleurs c’est la France qui donne la nationalité automatiquement aux enfants. si ce n’était pas le cas certains n’aurait mème pas fait la demande.. De plus si depuis 40 ans vous n’aviez pas mis des incapables au pouvoir il y aurait du travail pour tous le monde et ces émmigrés tant détestés ne seraient pas ainsi, il font n’importe quelles conneries pour vivre et il ne peuvent mème pas fonder une famille. Bon c’est vrai qu’il y a trop d’emmigrés en France mais ce n’est pas une raison de faire du raçisme contre des pauvres gens et mème si leur religion n’est pas la même. Ne pas confondre islame et eslamiste, la différence et comme honnête et voyou. Et au sujet de Mélenchon et Lepen là c’est comme voyou est honnête, de plus n’avez vous jamais entendu dire que les extrème se touches. mais comme l’un des deux est un voyou il veut de l’emmigration pour baisser les remunération prolètaires

    Répondre
  3. JEAN PN

    11/01/2013

    Le grand malaise vient de l’Europe mais Marine ne peut pas s’en occuper à elle toute seule. Qu’Elle s’occupe de la France et Elle aura déjà pas mal à faire. Que les autre états se prennent en charge. Comme avait dit Rocard: « On ne peut pas rendre toute la misère du monde ». Je demande à celui qui a écrit cet article s’il soccupe de ce qui se passe chez ses voisins, dans son quartier, avant de s’occuper de ce qui se passe chez lui. Et si nous devons nous défaire de l’Europe pour sortir de son bourbier, eh-bien nous devons le faire rapidement. Et puis s’il vous plaît, il y en a assez des bla bla bla, passons aux actes si nous ne voulons pas être islamisés !!!

    Répondre
  4. FONS

    10/01/2013

    Le grand malaise à mon avis vient du fait que l’ Europe s’est construite jusqu’à présent sans l’assentiment des peuples qui n’ont pour ainsi dire jamais été consultés . Leur a-t-on laissé le choix entre une Europe confédérale et une Europe fédérale ? Non. Depuis leur arrivée au pouvoir en 1981 les socialistes, toujours dans leur utopie du village planétaire ont voulu nous diriger à marche forcée vers une Europe fédérale, pensant que finalement le brassage se ferait de lui-même ; mais ils ont réveillé les nationalismes qu’ils voulaient voir disparaître ! A-t-on consulté le peuple sur l’adhésion de la Turquie à cette union Européenne en construction ? Non, encore une fois non ; ont-ils pensé à une éventuelle entrée de la Russie dont nous nous sommes tant de fois rapprochés au cours des siècles passés et qui a une population et une civilisation semblable à la nôtre? Ne serait-ce pas préférable à l’importation de la misère et l’obcurantisme musulman ?
    Le FN effectivement est le seul parti qui depuis sa création a voulu attirer l’attention sur le danger que représentait l’immigration non contrôlée mais il se perd actuellement dans un programme économique obsolète ! Il n’est effectivement plus possible de se barricader et de s’opposer à la mondialisation de l’économie, bénéfique pour tous . Et comme le disait Frédéric BASTIAT, les échanges économiques sont à la base de la paix entre les nations .

    Répondre
    • JEAN PN

      11/01/2013

      Le FN se perd actuellement dans un programme économique obsolète ?
      Il n’est effectivement plus possible de se barricader et de s’opposer à la mondialisation de l’économie, bénéfique pour tous ?
      les échanges économiques sont à la base de la paix entre les nations ?
      Je réponds:
      – Ne voyez-vous pas dans quelle situation désastreuse nous met le programme économique actuel ? Avec près de 2.000 milliards de dette la France est-elle à l’aise ?
      – Ne voyez-vous pas où nous mène votre mondialisation bénéfique de l’économie ? Peut-être n’y a-t-il pas assez de chômeurs en France pour que vous compreniez ?
      – les échanges économiques sont tellement à la base de la paix entre les nations que vous ne voyez pas arriver la 3 ème guerre mondiale ?
      La Suisse qui est indépendante et pas dans l’Europe, a-t-elle les mêmes problèmes que les pays de l’Europe ? AUCUN ! Son peuple est au travail et ne traîne pas la savate pour vivre !!!

      Répondre
  5. Prudhomme

    09/01/2013

    j’ai peur lorsque « le bon sens » est appelé au secours…..
    L’identité reste française .
    L’Europe n’est qu’un moyen , pour l’instant nos technocrates n’ont pas fait leur preuve ,ils ont mis la charrue avant les bœufs se sont pris les pieds dans le tapis.Au lieu de défendre l’économie européenne ,ils l’ ont sacrifié à la mondialisation sans ménager des étapes et en dérégulant la finance . ce qui a profité au négoce et à la finance ..
    Le FN est le poil à gratter de la Droite qui ne sait pas convaincre les abstentionnistes et déçoit une grande partie de ses électeurs qui ne votent pour elle que par DÉFAUT !!!!!
    Il serait bon de signer les articles !!!!!

    Répondre
  6. salminander

    09/01/2013

    Je suis bien d’accord avec vos réflexions. Instinctivement, en effet, j’aurais tendance moi aussi à vouloir revenir « au bon vieux temps », celui ou nous étions CHEZ NOUS. Mais effectivement, le repli sur soi n’est guère envisageable à moins d’être l’Islande par exemple. Je suis TRES eurosceptique, mais malheureusement c’est le moindre mal que nous devons subir pour espérer pouvoir sortir de la crise avec une restriction tout de même : que l’Europe soit économique, mais pas culturelle. L’intégrité de chaque nation DOIT ETRE PRESERVEE. Il ne faut pas faire du monde UN état, un melting pot, une poubelle en quelque sorte : un peu de la culture chinoise, un peu de la culture indienne, un peu des cultures européennes….. DE LA MERDE ! La culture de chaque nation est un tout qui a construit un pays et un peuple, on ne peut en tirer un morceau de ci-de là. La culture russe (parlons d’actualité !!!), la culture allemande, la culture scandinave, la culture française, la culture italienne, etc… toutes sont particulières et toutes représentent leur pays. Elles sont riches de sens, de philosophie, mais elles forment un tout avec leur pays, sa géographie, son climat, ses habitants. J’en arrive donc à l’immigration qui peut être une richesse lorsqu’elle intègre la culture du pays en y apportant sa touche « complémentaire », mais qui est un GENOCIDE lorsqu’elle veut simplement « supprimer » la culture intrinsèque pour la remplacer par la sienne. C’est ce que nous apporte l’islam : un remplacement pur et simple de notre mode de vie par une doctrine violente et barbare qui n’a aucun point commun avec nos valeurs. Et vous avez raison, ce n’est qu’au niveau de l’Europe que nous arriverons à nous débarrasser de ces envahisseurs, parasites funestes et intolérants. Il faudra beaucoup de dialogues entre les Européens, il faudra échafauder des règles et des statuts nouveaux, il faudra faire des référendums car tout devra se passer au niveau des « autochtones » et PAS DU TOUT au niveau des politiques. Ce sont les peuples d’Europe qui devront se prononcer. Le problème est trop fondamental pour le laisser aux mains des politiques qui sont les auteurs de notre perdition actuelle. Il y a du travail à faire mais d’abord, trouver nos représentants au niveau européen.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)