Le dessous des cartes américaines au Moyen Orient et la montée de Daech

Posté le 05 juin , 2015, 9:34
3 mins

syrie jihadC’est la substance de cette très intéressante analyse de Christian Harbulot, directeur de l’Ecole de guerre économique et l’un des plus éclairés théoriciens et praticiens de la guerre de l’information. Extrait.

“La mise en lumière du dessous des cartes américaines au Moyen Orient

En mai 2015, un groupe conservateur américain a obtenu la déclassification d’un rapport de la Defense Intelligence Agency à la suite d’un procès intenté à l’administration fédérale. Il est précisé dans ce document daté d’août 2012, que les Etats-Unis et leurs alliés opposés au régime syrien auraient intérêt à voir apparaître un Etat islamiste de tendance salafiste dans une partie de la Syrie afin d’accentuer la déstabilisation de Bachar El Assad. Cette révélation met un peu plus en lumière la petite phrase du général Vincent Desportes. Cet ancien directeur de l’Ecole de Guerre avait déclaré, lors d’une audition devant une commission parlementaire française, que les Etats-Unis ont joué un rôle actif dans la montée en puissance de Daech.
Par la suite, il est démontré par les faits que cette manœuvre géopolitique américaine a mis la France dans une situation totalement contradictoire:
– sur le plan diplomatique, le gouvernement français soutient la position américaine et saoudienne contre le régime syrien ;
– sur le plan intérieur, les forces de sécurité françaises doivent affronter des terroristes qui se revendiquent de Daech et qui tuent des Français sur le territoire national.

La France en porte-à-faux

Cette situation est à terme intenable car les structures de contre information dont Manuel Valls a annoncé la création seront d’autant plus démunies sur le plan argumentaire si les jeunes qui partent rejoindre Daech leur objectent ironiquement qu’elles le font avec l’assentiment tacite du principal allié de la France.
L’heure est venue de traiter ce type de problématique (cf. note 3) avec le plus grand sérieux et sans ambigüité en termes de stratégie. C’est le sens du rapport La France peut-elle vaincre Daech sur le terrain de la guerre de l’information. Rédigé par des membres de l’Ecole de Guerre Economique, ce rapport s’inscrit dans une démarche de sensibilisation sur les nouvelles manières de s’affronter en dehors du terrain strictement militaire.”

8 Commentaires sur : Le dessous des cartes américaines au Moyen Orient et la montée de Daech

  1. Janko54

    12 juillet 2015

    Sinon Jacky Social, ça te fait quoi de voir qu’Hillary Clinton, coqueluche des sondages US, soutient ouvertement les Frères musulmans égyptiens, les “rebelles” syriens et les wahhabites golféens ?
    ça te fait quoi aussi de voir que les hommes politiques ayant promu l’immigration de masse (sans laquelle l’islamisation de la France n’aurait pas pu avoir lieu) sont tous membres de la French American Foundation ?
    Takfir, allah wakbar ?

    Répondre
  2. Marquais

    9 juin 2015

    attention, noble jaky…les gens qui ne pensent pas comme vous ne sont pas nécessairement aigris et gâteux . Nous sommes tous les aigris et gâteux de quelqu’un d’autre et, dans cette catégorie, les grand donneurs de leçon à petite pointure comme vous tiennent une place d’honneur !

    Répondre
    • Jacky Social

      10 juin 2015

      Monsieur le petit Marquis, et bien si justement. Quand on n’aime pas la viande, Nabila, Ardisson, le chocolat ou les voitures francaises, c’est une opinion effectivement. Quand on deteste les USA ou l’economie de marche, on est dans l’envie et dans l’insulte a l’intelligence. Il ne s’agit plus de simples opinions. Idem pour l’antisemitisme, le revisionnisme ou le negationnisme. Et la, mon p’tit Marquais, ce qui rime avec laquais – de la pensee unique sans doute -, on est dans l’aigreur et le gatisme qui rendent bête, une betise don’t vous etes le parangon.

      Répondre
  3. Ana

    6 juin 2015

    Excellent résumé! Merci pour cet article!

    Répondre
  4. Jacky Social

    6 juin 2015

    Je vois que le festival des andouilles anti-americaines sous la propagande du Kremlin continue de plus belle sur ce site. Ce Rapport ne dit pas grand chose pour un document “strategique”. Il s’agit juste du bilan d’une situation a un moment donne, rien de plus. Ensuite, si c’est pour nous citer des petites phrases d’anciens generaux aigris gateux qui ne disent en fait rien de plus que les propres delires de leurs auteurs, c’est pas la peine. En fait, si un chien traverse en dehors des clous en Syrie ou ailleurs, prevenez-moi. On verra peut-etre ce qu’on peut faire.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      6 juin 2015

      c ‘ est que ” not’ @Jacky ” est un expert … lui … !

      Répondre
  5. orldiabolo

    6 juin 2015

    Ah la Guerre Froide, c’était le bon temps : on savait qui étaient les bons et qui étaient les méchants… Depuis qu’on est allé bombarder les serbes chrétiens au bénéfice des truands musulmans albanais, c’est plus difficile à suivre. Heureusement on a la télé pour nous dire qui c’est les méchants ! (Poutine, par exemple, est très méchant…) Mais parfois le même individu est un gentil quand il canonne à Palmyre, et un méchant quand il flingue à Toulouse… C’est dingue, non ?

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    5 juin 2015

    C’ est @ Jacky qui va être heureux à la lecture de cet article ! comme quoi mes ” informateurs ” de la Région sont des sources sûres … allez @ Jacky le scato un peu de diarrhée …. verbale

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)