Le Djihad est sur le déclin

Posté le avril 16, 2008, 12:00
8 mins

Société disloquée », a noté l’un. « Pouvoir politique éclaté », a ajouté l’autre. Quelques mots glanés ici ou là encore : « terrorisme en expansion », « bourbier », « sale guerre », « impasse ». Un auteur particulièrement en verve a parlé d’« insulte à l’humanité », un autre, adepte de la brosse à reluire, a évoqué la « clairvoyance française » et le « glorieux » discours de Villepin. Des chiffres fantaisistes ont circulé. Bien sûr, George Bush a été présenté comme un crétin, c’est devenu un réflexe de ce côté de l’Atlantique. On a évoqué le déclin absolu des États-Unis, leur image ternie…

L’occasion de tout cela ? Le récent cinquième anniversaire des opérations de libération de l’Irak. Peut-on tenter de procéder à un bilan provisoire moins bilieux et plus exact ? Je le pense, malgré le bouillon de culture idéologique français.

D’abord, la situation en Irak était devenue intenable au fil du temps. Les accords pétrole contre nourriture et médicaments servaient d’une façon de plus en plus évidente à affamer et terroriser la population irakienne, à alimenter une dictature immonde et à engraisser une multitude de corrompus. Le régime de Saddam était le prototype même des États voyous. La guerre proprement dite a duré trois semaines et s’est achevée dans l’allégresse du peuple irakien. Villepin et Chirac n’étaient pas très contents, eux : ils venaient de perdre un ami. La chute de Saddam a eu assez vite des répercussions dans le monde arabe, et le « printemps de Beyrouth », même s’il n’a pas été aussi fécond qu’on pouvait l’espérer, a été un sous-produit évident du changement à Bagdad.

Ce qui a suivi a permis de voir que l’après-Saddam avait été mal préparé à Washington, que la stratégie conçue par Donald Rumsfeld était loin d’être optimale, et avait gravement sous-estimé la volonté des islamistes et des partisans de la dictature de pratiquer la politique du pire contre la démocratisation du pays. Des élections ont eu lieu, avec une participation très importante. Une presse pluraliste a vu le jour.

D’anciens baasistes, des membres d’al Qaida, des milices shiites ont tenté de semer le chaos et assassiné des milliers de gens.
Pour des raisons qui restent à élucider et qu’on ne peut que lui reprocher, l’administration Bush tardera à réagir. Il faudra le glissement de la guerre vers l’impopularité, des soldats morts, et la défaite électorale de l’automne 2006 pour qu’un changement de stratégie s’opère, et que le général Petraeus puisse mettre en œuvre des opérations anti-terroristes cohérentes. Aujourd’hui, la pacification, pour l’essentiel, est enfin là.
Les communiqués d‘al Qaida montrent que les terroristes sont en déroute, même s’ils frappent encore sporadiquement. Personne en France ne connaît ces communiqués. Les anciens baasistes et les dirigeants sunnites ont rejoint le processus démocratique. Les djihadistes shiites de Moqtada al Sadr reconnaissent eux-mêmes qu’ils ont échoué : là encore, personne en France ne lit leurs déclarations.

Les efforts ne doivent en aucun cas se relâcher : ce qui est en jeu, comme l’affirme John McCain, vraisemblable successeur de Bush, c’est la guerre globale contre l’islam radical et la terreur. Mais des avancées décisives se sont opérées. La démocratie irakienne est très imparfaite, mais mieux vaut une démocratie imparfaite qu’un régime sanguinaire. Il y a eu des victimes : quatre mille soldats américains, bien davantage d’Irakiens, sunnites, shiites, chrétiens. L’Iran est sur la défensive et ce sont, plus que jamais, les tenants de l’appareil de répression du régime qui y tiennent les rênes. Les dirigeants irakiens affirment leur volonté de rester dans l’orbite de la puissance américaine.
L’image du djihadisme pâlit partout dans le monde musulman. Le fait que Bush ait tardé à faire appel à Petraeus restera une ombre sur sa présidence, mais le peuple américain se reconnaît davantage dans l’héroïsme que dans le défaitisme débile prôné par Clinton-Obama.
Qui, chez nous, aura le courage de dire la vérité et de souligner qu’en cultivant la nostalgie du dictateur, en affirmant (dans une ignorance volontaire des preuves) que Saddam n’avait pas d’armes chimiques ou biologiques et aucun lien avec le terrorisme, et en pratiquant l’apaisement devant le djihadisme, nous faisons le jeu du pire, ici, dans un proche avenir ?

Partager cet article sur Facebook

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

31 réponses à l'article : Le Djihad est sur le déclin

  1. gtffdd

    17/05/2008

    Obama et Clinton sont bien marxistes car ils menacent d’agrandir le gouvernement, ses pouvoirs et ses taxes.

     

    Le marxisme, c’est exactement l’inverse.

    Répondre
  2. Anonyme

    23/04/2008

    Qui, chez nous, aura le courage de dire la vérité et de souligner qu’en cultivant la nostalgie du dictateur, en affirmant (dans une ignorance volontaire des preuves) que Saddam n’avait pas d’armes chimiques ou biologiques et aucun lien avec le terrorisme, et en pratiquant l’apaisement devant le djihadisme, nous faisons le jeu du pire, ici, dans un proche avenir ?

    L’absence de preuves n’est pas la preuve de l’absence d’armes de destruction massive. Il y a des choses que nous savons que nous savons. Il y a des choses que nous savons que nous ne savons pas. Et enfin il y a ce que nous ne savons pas que nous ne savons pas.

     Donald Rumsfeld, le secrétaire américain à la défense, Foreign Affairs, septembre-octobre 2002.

     

    Répondre
  3. grepon le texan

    23/04/2008

    Je n’ai pas compris le post precedent, mais, a savoir, je ne possede aucun bouquin de Janes ou Gun Digest.    L’internet, le vendeur derriere le comptoir, et bien sur l’entrainement expert sont mes guides quand j’ai une question serieuese sur les armes ou leur maniement.    J’ai  seulement un texte, sur le comment du port cache.  

    MAIS, j’admet que je recois souvent les catalogues de "Cheaper than Dirt.com" .     Curieusement, ca me fait toujours quelque chose de savoir que je peut commander des quantites =illimite= de munitions jusquau terrible .50BMG avec ordi mon ordi et une carte de credit.   Ca arriverait dans quelques jours au maximum.   Toutes sortes d’munitions:  full metal jacket bien sur, mais aussi subsonic(pour utilisation avec silencier), hypersonic(meme avec sabot), penetrante(plusieurs types suivant le type de blindage a penetrer), en surpressure, explosive(sans blague), tracers, blanks, snap-caps, hollowpoints tutti-frutti, ET mon favorite pour pistol, pour utilisation avec la vermine a deux ou de quatre pieds: les frangibles.   

    Les balles frangibles, typiquement legeres, avec une charge de poudre en surpressure,  livrent des degats terrible a l’interieur d’un animal ou autre vermine a deux pieds.   Ils fragmentent dans des milliers de pieces.   Ca permet a traduire l’energie initiale de poudre le plus efficacement possible en dechirement de chaire.   Le gros plus:   Ca ne sort pas de l’autre cote, ou si oui, c’est des fragments qui perdent leur energie tres rapidement.    Alors il y a a maximum de dommages livre pour un minimum de dommage collateraux.   Au cas ou on loupe la cible(*), ce qui est frequent dans des moments de haut stress parait-il, la balle perd son velocite plus rapidement que d’autres en metaux lourds, et quand ca frappe quelque chose, ca ne fait pas des ricochets.    Mais, je ne suis pas un idiot…je met plusieurs hollowpointe entre les frangibles, de type Corbon typiquement.    Il y a des vetements et blindages ou les frangibles ne feraient pas du tout l’affaire.   Et il faut renouveller je crois.   Tout les quelques mois je tire les deux magazines de service pour m’assurer que tout aurait marche.  

    (*) Oui et texan =peut= louper son cible, meme un "bon".   Le monde n’est pas un film hollywoodien.

    Répondre
  4. Vitruve

    22/04/2008

    AVE
    avis aux ferrailleurs:
    Tiré d’un article de "jANE’S" le livre de chevet de grepon avec "Gun Digest"
    il semblerait que plus de 85000 cartouches de M16 ( cal 223 ou 222 je ne suis pas spécialiste…) aient été tirées par Irakien mort si on fait la règle de 3… depuis 2001
    NICE SHOOT GUYS!
    mais que va-t-on faire de toutes ces douilles?
    VALE

    Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    21/04/2008

    Keep on trucking Grepon I like it that way! At least you still have all your balls.

    Répondre
  6. grepon le texan

    20/04/2008

    Christian,

    Il est amusant de visioner  les addresses de des deux Clinton, et de Gore, et de Kerry, lors de l’administration Clinton, sur les dangers represente par les programmes ADM de Saddam.    Ce que vous occulter c’est que ce n’etait pas seulement l’adminstration de W qui annoncait  les dangers represente par Saddam(y compris programmes d’ADM), mais aussi toute les services d’intelligence du monde, l’ONU, et les organisations de l’ONU concerne par les armes de type ADM.    TOUT LE MONDE pensait que Saddam avait des ADM, meme des opposants de la guerre, et meme des opposants de le guerre qui voulait bien que Saddam les sort contre la coalition.   C’etait quand meme naturel de suppose qu’il a recompose ses programmes ADM, vu son histoire.  Il les avait utilise a grand echelle dans une guerre, dans une genocide ciblant les kurdes.   Il avait des scientifiques bossant dessus tres serieusement.   Ca date d’Osirak et meme avant.   Vers la fin, il refusait les inspections par Hans Blix et cie, organisme d’ONU centre sur les ADM.  Ce refus a genere =des= resolutions dites "binding" dans l’ONU, c.a.d. enforcable par voie d’interventions,  pas seulement des resolutions d’approbation, contre l’Irak de Saddam.   Causus belli il y avait, venant de l’ONU tout de meme, specifiquement concernant des programmes d’ADM que le monde entier pensait exister.

    DEUXIO, le sbires de Saddam disposaient de DIX-HUIT MOIS pour disposer ou plutot CACHER ce qu’ils avaient en matiere d’ADM.     Comment ca?    L’accumulation de troupes et equipement avant l’invasion propre a pris 18 mois:  un an et demi.     Pendant ce temps ils ont pris la peine d’enterrer plein d’engins de guerre.  La quantite d’armements explosifs classiques trouves dans ce pays a ete proprement psychotique.   Meme des chasseurs ont ete trouve couvert de sable.    Pour des choses un peu plus delicat, il y avait a cote le Syrie, avec son regime Bassiste de meme type que celui d’Irak, qui a des ADM pour certain.   Alors, il est non seulement possible mais toute a fait raissonable de supposer que la Syrie detienne toujours les stocks d’armes chimiques et bacteriolgique de Saddam,ainsi que beaucoup de materiel sous-jacent d’une programme nucleaire, gentre isotopes oour "dirty bombs", uranium non raffinne, equipents etc.      Pour l’instant, la Syrie ne bouge pas beaucoup.   L’Iran est bien plus problematique.   Allez vous nous dire que l’Iran n’a pas de programme d’ADM?   Ils nous le montre a la television.  Ils le proclament.    Mais ce n’est pas  un probleme sans doute, une dictature psychotique de plus avec des plans concret de creer des armes nucleaires.

    Répondre
  7. Ben

    20/04/2008

    Grepon raisonne bien. S’il n’écrit pas parfaitement le français, peu importe. On n’est pas obligé de maîtriser une langue pour s’y exprimer. Il voit la globalité historique et géographique des évènements. J’aime beaucoup lire ses avis. Obama et Clinton sont bien marxistes car ils menacent d’agrandir le gouvernement, ses pouvoirs et ses taxes. Cela réduirait les libertés et le budget des citoyens; c’est du gauchisme. Continue à parler comme ça, Grepon.

    Répondre
  8. Anonyme

    20/04/2008

    What’s your background and education level?

    Beretta 92 ,357 Sig, of course !

    Répondre
  9. grepon le texan

    19/04/2008

    "Encore il faut que j’explique les chose a un nombriliste"

    Dans le sens que la France est nombriliste.  

    Obama est Clinton ont ete des radicaux dans leur jeunesse.  Toute les deux ont ete convaincu par les idees d’Alinsky.    Dans les debats et par leur programmes ils cherchent a punir le capital et les riches etc.   C’est la guerre des classes etc cheres aux marxistes.

     

    Répondre
  10. Christian

    19/04/2008

    Désolé Marcoroz mais ce n’est pas un raisonnement de concierge. Il est absolument évident que la moindre trace d’ADM trouvée en Irak aurait fait l’objet d’une médiatisation à outrance tant la légitimité des prétextes avancés pour faire cette guerre était mise en cause.

    De même, si on avait vraiment démantelé un arsenal nucléaire lors de la Gulf-War 1, l’Administration Bush n’aurait pas manqué de le rappeler au public pour alimenter sa stratégie de la peur. L’absence de toute publicité autour de cette "éventualité" est, dans le cas qui nous occupe, bien révélatrice.

    Et enfin, plus personne, même aux Etats Unis, ne doute que Bush n’a cessé de mentir sciemment et il apparaît très clair et prouvé que l’invasion de l’Irak était programmée dans le détail bien avant les attentats du 11 septembre.

    De même également, et il faut qu’on le répète inlassablement, il est certain que le 11/09 a été le "Pearl Harbour" psychologiquement nécessaire aux yeux des Neo-Con’s pour faire admettre par un public mentalement anesthésié ce que personne n’aurait jamais admis aussi légèrement en temps normal.    

    Répondre
  11. Frank

    19/04/2008

    @EIFF

    L’extrême-droite française prouve une fois de plus qu’elle est "dure" en paroles mais pas dans les actes. Rien de nouveau depuis Vichy.

    Les talibans sont dangereux donc on reste à l’écart. Mieux vaut faire de la propagande antisémite et anti-américaine, c’est nettement moins dangereux pour les faux patriotes.

    Répondre
  12. Christian

    19/04/2008

    Désolé Marcoroz mais ce n’est pas un raisonnement de concierge. Il est absolument évident que la moindre trace d’ADM trouvée en Irak aurait fait l’objet d’une médiatisation à outrance tant la légitimité des prétextes avancés pour faire cette guerre était mise en cause.

    De même, si on avait vraiment démantelé un arsenal nucléaire lors de la Gulf-War 1, l’Administration Bush n’aurait pas manqué de le rappeler au public pour alimenter sa stratégie de la peur. L’absence de toute publicité autour de cette "éventualité" est, dans le cas qui nous occupe, bien révélatrice.

    Et enfin, plus personne, même aux Etats Unis, ne doute que Bush n’a cessé de mentir sciemment et il apparaît très clair et prouvé que l’invasion de l’Irak était programmée dans le détail bien avant les attentats du 11 septembre.

    De même également, et il faut qu’on le répète inlassablement, il est certain que le 11/09 a été le "Pearl Harbour" psychologiquement nécessaire aux yeux des Neo-Con’s pour faire admettre par un public mentalement anesthésié ce que personne n’aurait jamais admis aussi légèrement en temps normal.    

    Répondre
  13. 19/04/2008

    Grepon, are you American or French?

    "Encore il faut que j’explique les chose a un nombriliste"

    I looked up the definition of "nombriliste" — apparently it means "self-centered"…not sure what you mean by that really.

    neither Obama nor Clinton is "Marxist" in any possible sane interpretation of the term.

    I cant possibly imagine you’re French, given your blatant lack of grammatical or even basic knowledge of the language. Vous vous exprimez en "petit nègre".

    What’s your background and education level?

    Répondre
  14. Marcoroz

    18/04/2008

    Christian: "Je pense naïvement que si on avait trouvée ne fut-ce qu’un baril d’armes chimiques ou bactériologiques, ça se serait su."

    Naïvement, vous pouvez le dire ! Vous raisonnez comme la concierge d’Arnold Mandel, qui ne voulait pas croire que l’Angleterre est une île et qui lui avait rétorqué: "Si l’Angleterre était une île, ça se saurait !" Et Mandel de conclure: "Elle ne savait pas que ça se savait."

    Sauf que vous avez peut-être raison, Christian: ils n’y ont peut-être trouvé aucun baril d’armes chimiques ou bactériologiques. Peut-être. Mais savez-vous que lors de leur intervention précédente, ils y avaient démantelé un arsenal nucléaire ? Est-ce que "ça s’est su" ?

        

    Répondre
  15. grepon le texan

    18/04/2008

    "Car il est peu probable que l’election de McCain, un petit vieux aigri, puisse ameliorer la situation."

    Encore il faut que j’explique les chose a un nombriliste.  CE N’EST PAS LE GOUVERNMENT QUI FAIT TOURNER L’AMERIQUE.   C’est l’electorat qui bossent et qui echange et paie un peu d’impots(et toujours bien trop a leur avis) qui font tourner l’Amerique.  Ce que fait le gouvernment reste bien moins important pour la sort de l’Amerique que chez vous, justemement parceque le gouvernment est bien moins present dans la vie americain que chez les democraties socialistes europeens, ou c’est omnipresent.    Donc, l’election de McCain contre un ou l’autre des guignols marxistes de l’autre cote ne fera pas un grand difference.    Ca aidera un peu a stopper le glissement vers la situation en France, ou le gouvernment pese tellement dans toute les domaines.    Ca aidera a remplacer des Justices du cours supreme vieilliessant avec des juges qui respectent la constitution, qui n’inventent rien.  L’election de Clinton ou Obama serait mauvais pendant les premieres deux annees, mais apres les dumb-o-crats perdraient le senat et le house tres rapidement, et ils finirait comme Clinton Ier empietre dans une contra-revolution conservatrice, ou comme Carter, deprime et inefficace, comme un deprime venue directe de ‘Central Casting’.    

    Comme disait Reagan, les americains sont un peuple qui ont un gouvernement, "not the other way around".    La France est dans ce dernier cas des gouvernements qui detiennent un peuple.    Plusieurs decennies de "crise" d’affilie, un defense nationale incapable, et un vague demographique qui l’instroduit rapidement dans la zone frontiere ensanglante entre l’oumma et la maison de la guerre.  

    Répondre
  16. Jaures

    18/04/2008

    A Grepon: Je vous laisse célébrer les morts que vous avez choisis. On se satisfait de ce que l’on peut.

    "Les communiqués d’Al Qaïda montrent que les terroristes sont en déroute, même s’ils frappent encore sporadiquement" affirme Millière régulièrement depuis 5 années.

    Lundi, attentats, 30 morts. Mardi, attentats, + de 50 morts. Mercredi, attentats, + de 50 morts.

    Dans un communiqué, Al Qaïda qualifie l’occupation américaine "d’échec et de défaite".

    Sans doute G.Millière me qualifiera encore "d’archiviste myope". J’attends pour ma part qu’émane de lui le quart de la moitié du commencement d’un doute. Je m’en satisferai comme on se satisfait du regard un moment apaisé d’un grand malade dont les douleurs se font un instant un peu plus sages.

    Répondre
  17. grepon le texan

    18/04/2008

    " Cher Grepon, je vous laisse cet axiome macabre qui voudrait qu’il serait nécessaire de tuer 2 "bons" Irakiens pour en éliminer un "mauvais". On n’est pas loin du "un bon Irakien est un Irakien mort"."

    Distortions, evidemment.   Mais non, tres evidemment je voulais illustrer que AU MOINS un bon tiers des morts ont ete des morts a celebrer ouvertment, sans aucune arriere pensee, doute, ou coupabilite.   Pour les autres deux tiers(prenant votre chiffre comme fait avere), je n’ai pas pris plus de peine que ca a comprendre combien ont ete des mechants, combien tres clairement des innocents tues par des mechants, combien des morts indechiffrables entres gangs qui s’appelle tribus dans ce coin, et combien ont ete de militiaires, policiers ou autres acteurs "bons".    Pourquoi ne pas prendre la peine de regarder plus loin que le premier tier tres clairement pas deplorable du tout du tout?   J’ai, perso, bien mieux a faire.  Je pourrais renverser la question:  Combien sont des morts au Zimbabwe, et combien souffrent au Venezuela merci a des politiques odieuse produits par la pratique grand echelle de vos idees a vous ?  

    Une extension de notre identite de pays voue a la liberte pour toujours est evidemment notre mission externe.  Nous devons defendre la liberte partout, pas seulement chez nous, si nous voulons stopper la generalisation de des dictatures et ideologies anti-libertaires jusqua chez nous.    Il y a faire dans le moyen orient, pour ne parler que de cet region du monde.   L’Iraq ‘est qu’une instance precise d’actualite dans cet partie limite du monde, mais ce n’est rien d’extraordinaire dans l’histoire americain, et ce n’est pas le seul theatre, de tres loin, ou nous avons des forces installer et active contre des dictatures.   Tous sont importants, meme si L’Irak est le seul exemplaire que les medias et moonbats peuvent sortir pour l’instant.  Ils sont focalises dessus comme un chien avec un os bien maigre.   Vous allez comprendre un nour quand eclatera un machin qui referait de l’irak le detail de l’histoire que ca a toujours ete.   Vu que nous ne somme pas encore au dixieme des pertes du Vietnam, il faut quand meme admettre que c’est relativement petit cette histoire, parmi les conflits que les EUA ont entrepris, et entreprendront.   La part du PIB perdu dedans est petit aussi, relativement a des conflits bien plus long et importants, genre la guerre froide.   Nous sommes tres loin du "military industrial complex."    Notre gouvernment/lawyers complexe est facilement vingt fois plus puissant, et vous ne savez probablement presque rien de son existence. 

    Répondre
  18. Maspic

    18/04/2008

    Je pense que le probleme fondamental, c’est que les Americains on cesse de croire en eux-memes. Ajoute la dessus, il y la realisation que leur propre gouvernement est encore plus nocif pour eux que les Jihadistes. Il s’agit donc d’un cocktail fatal sans issue. Car il est peu probable que l’election de McCain, un petit vieux aigri, puisse ameliorer la situation. Et en ce moment, son election me parait malheureusement aussi tres probable. C’est un cercle vicieux.

    Répondre
  19. jacques

    17/04/2008

    Ce bon vieux propagandiste Millière continue à répeter ses imbécilités et je n’arrive toujours pas à comprendre qu’on puisse encore le payer à faire cela compte tenu que, loin de "convertir" qui que ce soit à la "cause" israélienne ou aux "bienfaits" de l’extension américaine, plus on le lit plus on devient convaincu du contraire! On peut réellement dire que Millière est anti-américaine(et anti-israélien) puisque ses écrits dressent tous le monde contre le gouvernement de ces deux pays, et pire encore, qu’en décrivant  l’ennemi réel (Al Qaeda) comment étant en déroute il contribue à diminuer nos gardes.

    Heureusement qu’ils restent de vrais américians lucides (par oppositions à ce petit  pantin français "moralisticly challenged" qui crachent son venin dans les 4vérités chaque mois):

    "Despite the United States providing $10.5 billion in military and economic aid to Pakistan, a key U.S. ally, the Government Accountability Office (GAO) said it "found broad agreement … that al Qaeda had regenerated its ability to attack the United States and had succeeded in establishing a safe haven" in Pakistan’s Federally Administrated Tribal
    Areas (FATA)"

    source:
    http://edition.cnn.com/2008/POLITICS/04/17/gao.pakistan/index.html

    Répondre
  20. robert

    17/04/2008

    "Les communiqués d‘al Qaida montrent que les terroristes sont en déroute, même s’ils frappent encore sporadiquement. Personne en France ne connaît ces communiqués. Les anciens baasistes et les dirigeants sunnites ont rejoint le processus démocratique. Les djihadistes shiites de Moqtada al Sadr reconnaissent eux-mêmes qu’ils ont échoué : là encore, personne en France ne lit leurs déclarations."

    Je vous rassure tout de suite, personne aux USA n’a entendu parler de ces "communiques" ou de ces "declarations" non-plus. Probablement parce-que nous manquons de traducteurs ici aux US 🙂

    1 partout la balle au centre…

    Répondre
  21. EIFF

    17/04/2008

    Communiqué de Bruno Mégret


    Si le gouvernement veut combattre les islamistes, mieux vaut le faire en France plutôt qu’en Afghanistan

    Bruno Mégret, président du MNR, s’étonne de la décision de M. Sarkozy d’envoyer de nouvelles troupes françaises combattre les talibans en Afghanistan.

    Il est en effet surprenant que le gouvernement déclare maintenant vouloir combattre le terrorisme islamique avec la plus grande fermeté alors qu’il manifeste une très grande mansuétude à l’égard des mouvements islamistes qui ne cessent de se développer sur notre sol.

    Avant de jouer les supplétifs de l’armée américaine en Afghanistan contre les militants islamistes, le gouvernement ferait mieux de monter en première ligne contre eux dans les cités de Seine- Saint-Denis et d’ailleurs.

    Répondre
  22. Jaures

    17/04/2008

    Cher Grepon, je vous laisse cet axiome macabre qui voudrait qu’il serait nécessaire de tuer 2 "bons" Irakiens pour en éliminer un "mauvais". On n’est pas loin du "un bon Irakien est un Irakien mort".
    Par ailleurs, depuis le temps que l’on nous annonce la victoire, comment ce fait-il que tant de combattants ou terroristes soient encore aussi présents ?
    Cela dit, je n’ai pas, contrairement à Millière de certitudes sur l’attitude à avoir. Continuer à occuper le pays ? Mais cela voudra probablement dire 10 à 20 ans d’enlisement de la situation actuelle. Partir ? Mais cela provoquera probablement une balkanisation de la région, des rivalités ethniques et religieuses exacerbées et une lutte à mort pour accaparer la manne pétrolière.
    Bush nous a mis dans cette situation absurde telle que quoi que l’on fasse, ce sera mal.

    Répondre
  23. grepon le texan

    16/04/2008

    "Au mois de mars, 1100 Irakiens (chiffres officiels) sont morts au cours d’affrontements ou d’attentats. 50% de plus qu’en Février."

    Des qu’il s’agit majoritairement du bon type "d’Irakiens" qui ont creve, c’est du progres tout de meme, n’es-ce  pas?   Au fait, nous savons que =des centaines= de terrroristes particulierement retardees du camp d’Al-Sadr(guignol d’Iran) ont ete tues lors des "affrontements" avec le =gouvernment iraquien= dans le sud du pays pendant ce mois.   Le decompte a ete supeurieure a 350 si je me souviens bien.    Alors c’est au moins un tiers du votre decompte de 1100 "Irakiens".  

    Bien evidemment, a mon avis sur-eclaire de texan ne, toute personne en faveur de la liberte et les valeurs des lumieres etc ne peut que faire autre chose que de celebrer, si ce n’etait qu’un petit peu(shadenfreud), des morts de genre, surtout quand il s’entassent dans si peu de temps, par l’armee d’une nouvel democratie liberee de date recent.   Ce qui est un plus non negligeable dans l’histoire:   il parait que seulement quelques uns des assholes pour allah, des sujets particulierement digne pour une conversion en nebuleuse roseatre, ont ete degomme avec l’aide de air strikes ou missiles tires par d’americains.   Les airstrikes ont ete appelle par l’armee irakien.   C’est touchant tout de meme. 

    Répondre
  24. grepon le texan

    16/04/2008

    "L’Amérique (sorry, Grépon !) n’est pas exempte de cette perversion, ni même Israel – qui n’ont pas pris toutes les mesures pour couper les vannes à l’argent de la haine."

    Si vous parlez des sommes collossales d’argent envoye (par exemple) par des supporteurs du wahhabisme auz imams des nouveaux mosques, aux polticiens, aux universites, et j’en passe, effectivement, vous avez raison, nous ne savons pas (encore) comment couper "l’argent de la haine."    Les discours de Bush comme quoi l’islam est un "religion de paix" n’aident pas a mettre le doit sur cette tentative tres ouverte de miner les piliers de la liberte dans l’occident.    Le refus de nos politiciens de demander au moins du "faire trade" en matiere de religions…c.a.d. demandez fermement au pays islamiques d’accepter l’implantion d’autres religions que l’islam chez eux, est parlant.   Un bible n’est pas permis d’exister en Arabie Saudite.    Dans un passe pas si lointain, nous savions parfaitement comment combattre les tentatives d’implantion par d’autres ideologies politiques(*), comme les divers communismes.   Des que quelqun s’agitait pour le communisme avec un support etranger, c’etait a combattre avec des moyens de l’etat.   Aujourdhui nous avons des universites avec des "speach codes" tres contraignant qui stoppent et punissent rapidement le critique de islam comme etant du racisme(ce qui est parfaitement absurde, vu que c’est une ideologie pas une race), alors que toute les insultes a la chretienete ou contre le "zionsime"  sont non seulement permis mais celebres.   Nous avons aussi des auteurs qui ont du mal a se faire publie merci a des jugements dans l’Angleterre ou au Canada contre eux-memes ou les publications qui l’ont publie.   Les proces ont ete invariablement finance par des acteurs saudi ou similaire qui voulaient absolumment que leur support du terrorisme ou du secte wahhabite ou des politiciens et figures occidentaux divers de sortir au grand jour.

    Donc oui, toute a fait d’accord, si j’ai compris…

    (*)  Si "islam" est autant, sinon plus, un systeme politique que ce n’est un systeme spirituelle.  Les textes de ce secte malsain pour la liberte sont tres claire la dessus.  

    Répondre
  25. Frank

    16/04/2008

    Je pense naïvement que si on avait trouvée ne fut-ce qu’un baril d’armes chimiques ou bactériologiques, ça se serait su. 

    ….

    Tu vas le savoir prochainement:

    An upcoming joint US-Israel report on the September 6 IAF strike on a Syrian facility will claim that former Iraqi president Saddam Hussein transferred weapons of mass destruction to the country, Channel 2 stated Monday.

    http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1207486215610&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull

    Répondre
  26. ozone

    16/04/2008

    Vu comme ça que le Monde parait simple….

    Répondre
  27. Christian

    16/04/2008

    "Qui, chez nous, aura le courage de dire la vérité et de souligner qu’en cultivant la nostalgie du dictateur, en affirmant (dans une ignorance volontaire des preuves) que Saddam n’avait pas d’armes chimiques ou biologiques et aucun lien avec le terrorisme, et en pratiquant l’apaisement devant le djihadisme, nous faisons le jeu du pire, ici, dans un proche avenir ?"

    Je pense naïvement que si on avait trouvée ne fut-ce qu’un baril d’armes chimiques ou bactériologiques, ça se serait su. 

    Je pense également que c’est à ceux qui ont envahi "préventivement" et en toute illégalité une nation étrangère, de faire la preuve des motifs qu’ils ont fait valoir pour justifier cette sale guerre.

    A partir du moment où les agences de renseignement US affirment elles-même que tous les prétextes évoqués pour lancer cette guerre étaient mensongers, on ne culpabilisera pas trop en exigeant que l’Administration Bush rende enfin des comptes devant la justice.

    La vérité se trouve dans les théories du PNAC.

    A moins qu’on ne dise que c’est une invention liée à la "théorie du complot" …

    La vérité est aussi que, l’économie neo-libérale étant arrivée au bout de sa logique, la seule alternative qui reste aux neo-conservateurs pour proroger l’hégémonie des Etats Unis est la logique de l’agression militaire.     

    Répondre
  28. Florin

    16/04/2008

    Y’a pas que la France : l’Europe entière est malade. Malade de ses mensonges et de ses contradictions.

    L’Angleterre : n’hésite pas à envoyer des soldats se faire tuer en Irak, mais retire la Shoah des manuels scolaires, pour "ne pas indisposer" l’épicier du coin …

    L’UE "combat" le terrorisme, le racisme etc. Pourtant, elle finance, par centaines de millions d’euros, l’impression de manuels scolaires pour les Palestiniens, bouquins imprégnés de haine pour les juifs et les chrétiens.

    Des propos "douteux" peuvent vous mener en taule en France. Pourtant, on prend l’argent de nos impôts pour imprimer noir sur blanc des propos bien pires encore, pour ensuite pervertir la cervelle des enfants de Palestine.

    L’Amérique (sorry, Grépon !) n’est pas exempte de cette perversion, ni même Israel – qui n’ont pas pris toutes les mesures pour couper les vannes à l’argent de la haine.

    Répondre
  29. Jaures

    16/04/2008

    Guy Millière nous a habitué aux communiqués de victoire:

    "L’Irak s’assainit et se stabilise" (22/11/2003)

    "Dans l’Irak libéré de Saddam Hussein, la reconstruction continue à progresser sur tous les plans" (03/07/2004)

    "La population irakienne, dans son ensemble, jouit aujourd’hui d’une liberté de parole, de déplacement, d’activité qui n’a jamais existé en Irak" (06/11/2005)

    " Le terrorisme reflue en Irak" (22/01/2006)

    "Selon Kagan, gagner est une question de mois" (28/03/2007)

    Millière nous montre ce qui differencie la conviction de l’entêtement. "Il me faut parler mais sans rien affirmer, je chercherai toujours, je douterai la plupart du temps, me défiant de moi-même" écrivait Cicéron. Il y a quelques années, le philosophe Grec Kostas Axelos que Millière a bien connu je crois)répondait lors d’une conférence à un auditeur qui lui demandait comment trouver son chemin parmi les informations et les opinions contradictoires qu’il fallait méditer sur un objet simple:un livre, un crayon,..

    Revenir au doute et aux concepts Mr Millière pour réparer une pensée gangrénée par les certitudes.

    Au mois de mars, 1100 Irakiens (chiffres officiels) sont morts au cours d’affrontements ou d’attentats. 50% de plus qu’en Février.

    Répondre
  30. grepon le texan

    16/04/2008

    Les francais donnent l’impression d’etre pris par le meme sorte de maladie psychologique qui ravage le monde musulman:    Ils blament des acteurs exterieure pour leurs problemes et les problemes du monde entier, toute en s’isolant au mieux d’informations ou arguments contraires, memes les plus evidents.  Pour les musulmans c’est les infidels, les juifs, des pouvoirs financieres mondialisee, qui empoissonnent leur monde. 

    Pour les francais, c’est presque le meme argument, mais pour infidels et juifs il faut mettre les ricains, l’autre pays universaliste de l’occident, celui qui inexplicablement marche decennie sur decennie malgre les crises que les francais decelent pour son avenir proche.  Pour les "pouvoirs financieres mondialisee" les francais ont un modele mentale plus sophistique du comment du monde reelle:   C’est le marche qui est chiant.    Dans le cas Chirac/Villepin sur le problematique d’Irak, c’etait effectivement un desir de pouvoir echanger profitablement avec le regime de Saddam sans concurrence, c.a.d. =sans le chiant mechanisme de marche=.    Les dettes accumules par Saddam envers la France, et les contrats promis a des boites francaises dans l’avenir, n’etaient que les enjeux concret du moment d’une strategie plus globale:  Trouvez comment fausser les marches, pour permettre a des industries francaises de respirer encore, malgre les boulets qu’ils trainent(rigidites dans tout, impots et dettes sociales extremes, economies d’echelle insuffisants, et j’en passe).  

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)