Le futur selon Bush

Le futur selon Bush

( Acheter maintenant le Futur selon George Bush de Guy Millière avec CHAPITRE – CONSEILLE

Acheter maintenant le Futur selon George Bush de Guy Millière avec Amazon )

Voici cinq ans que George Walker Bush est Président des États-Unis, voici presque autant de temps que le « conservatisme compassionnel » et la « doctrine Bush » sont mis en œuvre.
La désinformation sur ces sujets n’a, au fil du temps, cessé de croître en ce pays. Des stéréotypes débiles sont inscrits profondément dans les têtes : « Bush est un idiot », « Bush est un intégriste religieux », « Bush est un belliciste » ou, après le passage du cyclone Katrina, « Bush est raciste », « Bush déteste les pauvres ». Ce à quoi je pourrais ajouter : « l’Irak est un bourbier ». La liste pourrait être encore longue, je m’arrête là. Ce qui me gène dans ces stéréotypes n’est pas qu’ils sont faux (il y a eu de tout temps des gens incapables d’analyser la réalité qui les entoure), mais qu’ils ont des conséquences lourdes.
Nous en sommes à un stade où, je le dis, nous ne comprenons plus rien en France à la politique étrangère américaine, et dès lors que celle-ci a une influence profonde sur le cours du monde, nous en sommes à un stade où nous ne comprenons plus le cours du monde. Si le cours du monde n’avait aucun impact sur la société où nous vivons, ce serait moins grave, mais le cours du monde a un impact réel et profond sur la société où nous vivons.
Une guerre planétaire est en cours entre les nouveaux totalitaires et les sociétés ouvertes, et nous semblons ne pas voir qui sont les nouveaux totalitaires, ce que sont leurs réseaux ou comment nous pourrions nous défendre efficacement. Une bataille pour le cœur de l’islam se déroule au centre de cette guerre planétaire, et nous semblons ne pas vouloir voir cette bataille.
Nous dissocions les dossiers les uns des autres sans discerner qu’ils sont liés : combattre les taliban, Ben Laden ou Zarqawi, c’est combattre l’intégrisme islamique en Europe, et l’intégrisme islamique en Europe ne sera jamais éradiqué tant qu’une alternative aux taliban, à Ben Laden, à Zarqawi n’aura pas pris forme. La démocratisation de l’Afghanistan et de l’Irak nous concerne très directement et concerne notre futur.
L’évolution de la Chine ou celle du Venezuela nous concernent aussi très directement. Il nous faut nous ressaisir, déchiffrer à nouveau la complexité du monde, comprendre à nouveau les réels dangers.
Je l’affirme, je signe et je le montre dans mon nouveau livre « Le futur selon Bush » (Page après page, 2005, 284 pages, 20 euros) : la « doctrine Bush » et la puissance américaine sont aujourd’hui notre seul bouclier contre les nouveaux totalitaires et l’islam militant, contre les incertitudes quant à l’avenir de la Chine et quant au regain du populisme en Amérique latine.
Quand bien même le danger n’est pas écarté (l’heure décisive approche au Proche-Orient avec la fuite en avant de l’Iran), des avancées considérables s’opèrent sur la planète, et nous n’en savons rien.
Non seulement nous ne comprenons plus la politique étrangère américaine et nous ne comprenons plus le cours du monde, mais nous ne comprenons plus, non plus, les États-Unis d’Amérique. Dès lors que, c’est un fait, les États-Unis sont et resteront dans les décennies à venir la première puissance économique, politique et militaire du monde et que notre futur ne peut être dissocié du leur, cette incompréhension est catastrophique.
Nous la payons déjà en termes de relativisme moral, de dénatalité, d’asthénie économique, de chômage, et de mille autres façons. L’addition pourrait aisément s’alourdir encore. Il nous faut là aussi nous ressaisir, comprendre à nouveau l’Amérique car elle reste le terrain fertile où s’inventent des pans cruciaux du devenir de notre civilisation commune.
Je montre dans « Le futur selon Bush » qu’une révolution est en cours aux États-Unis que j’appellerais « révolution néo-conservatrice » : renouveau économique, retour aux valeurs des pères fondateurs, réaffirmation des principes matriciels judéo-chrétiens, retrouvailles avec l’éthique. George Walker Bush est porteur de cette révolution. C’est parce que nous ne comprenons pas cette révolution que nous détestons Bush et que nous ne discernons pas ce qu’il est déjà : un grand Président. Nous ne le discernions pas non plus au temps de Ronald Reagan qui, c’est bien connu, était un médiocre acteur de série B, et rien d’autre…

( Acheter maintenant le Futur selon George Bush de Guy Millière avec CHAPITRE – CONSEILLE

Acheter maintenant le Futur selon George Bush de Guy Millière avec Amazon )

Partager cette publication

(30) Commentaires

  • philou7168 Répondre

    Que dire de tout cela. Effectivement Saddam est un dictateur de la pire espece mais est ce une raison de lui faire la guerre base sur des mensonges (arme de destruction massive; complot avec Ben Laden etc….) et ce sur une decision unilaterale prise par le gouvernement Bush que l’on veut faire passe pour un saint. Bien sur il evolue pour le bien de son pays (tres jolie avec des habitants merveilleux, j’y vais de temps en temps) mais la aussi il ment comme personne pour la soit disante securite nationale. Je parle de ce meme GWB qui refuse de signer les accords de Kyoto sous pretexte que l’effet de serre cause par le CO n’est pas prouver formellement. Pourquoi s’attaquer a Saddam pour ses ADM mais qu’on laisse trainer l’histoire avec l’Iran. Il y a tellement de point qu’il faudrait m’eclaircir. Encore une chose a Saddam, on lui impute le genocide Kurde n’oublions pas que cela n’a choque personne a l’epoque vu qu’on y avait nos interet (Guerre Iran-Irak). Arretons une fois pour toute de se bander les yeux et sans vouloir etre pro islamiste ou anti occidentaux il serait peut-etre temps que l’occident cherche a comprendre l’Islam (et inversement) et ne pas cherche a imposer sa democratie (des qu’on impose pour moi c’est une dictature). Sur ce au lieu de vous chamailler sur le bien fonde de l’article de G. Milliere qui cherche a nous demontrer le bien fonde de l’action Bush faite vous une propre opinion en lisant tous les sujets dispo a trvers le merveilleux outils que nous avons: le Web. Ici nous pouvons lire tout ce qui ce dit a travers les yeux du monde entier. Et decidement commencons par nettoyer le bousier dans lequel nous sommes; j’ai nomme la France. Pays des droits de l’homme ou le seul droit que nous avons c’est de suivre les dictate de nos chers elus qui comme par hasard reviennent sans arret sur le devant de la scene meme apres avoir fait les pires travers qui soient ( detournemt de fonds public, caisse noire etc….) mais nous les votons encore et toujours. Ca fait longtemps que je ne vote plus car de toute facon nos elus ne tienne pas compte des votes blancs ce qui devrait etre fait en premier lieu. Sur ce meditez un peu la dessus et bonne journee

    15/06/2006 à 12 h 24 min
  • Frédéric Répondre

    Pour SAS, si le Koweit est une invention Britannique, l’Irak aussi, regarder donc une carte du monde en 1900. Que voyer vous au Proche Orien ? l’Empire Ottoman !

    27/10/2005 à 1 h 20 min
  • Florent Répondre

    A SAS, d’accord Chichi et Mitteuhrant n’était pas mieux que Saddam au niveau condition d’élection et magouille. Sans doute faut-il commencer par se débarrasser d’eux, mais pas d’accord pour qu’on ferme notre gueule, c’est juste à cause de ça que Saddam mais Kim Jong Il ou Milosevic ont put génocider aussi tranquillement. Et désolé mais si, Saddam trouvait très bien son compte dans la guerre contre l’Iran. A ronald mcreagan, franchement, vous auriez choisi quoi vous, un pinochet certes brutal mais prévisible et qui a des limites ou bien un Allende magouilleurs, fraudeur d’élection et qui plus est eugéniste et antisémite convaincu. Ah, peut-être va-t-on m’accuser de négationisme, oser attaquer une sainte figure de la gauche bien-pensante.

    15/10/2005 à 23 h 18 min
  • ronald mcreagan Répondre

    Ah, cette brave CIA. Cependant Alter, vous oubliez aussi les Contras, Pinochet, Carlos Castillo Armas etc

    14/10/2005 à 23 h 01 min
  • Florent Répondre

    Thierry, je serai plus rassuré quand des gens comme vous auront enfin admit la vérité. Quant à lire Millière ( et pas jeter un oeil ), vous devriez vous y mettre, vous constateriez en effet qu’il a presque toujours vu juste. Mais au fait, seriez-vous jaloux?Ca expliquerait bien des choses.

    14/10/2005 à 21 h 18 min
  • sas Répondre

    A grepon,américain de souche ou par adoption….pour ta gouverne le KOWEIT est une invention et une création opportuniste des anglais et autres enculés initiés…pour le pétrole…donc les frontières sont « controuvées » et anciennement c’était une province IRAKIENE…donc les revendications de SADDAM était naturelle…2 emement SADDAM à fait la guerre au mollha iraniens sur injonctions et complicité des occidentaux…certainement pas par velléitées personnelles….3 emement SADDAM etait un président pas meius élu que les notre ,donc chirac ou mitterand…alors les francais démocrates et bobo ont juste une chose à faire: c’est fermer leurs gueules sur ce sujet…saddam,staline et ha oui hitler….ce n’est pas notre problème actuel en france et encore moins la solution… sas

    14/10/2005 à 20 h 36 min
  • grepon Répondre

    Il parait que SAS soit souverainiste quand ca lui plait de l’etre, et aussi defendeur de la democratie en tant que valeur absolu. D’abord il faut dire que les mouvements communistes reelles ont etait assez pauvre en matiere de democratie ou de respect pour la souverainete. Sadam, grand admirateur de Staline qui etait effectivement, comme disait SAS « patron CHEZ LUI », et qui est aujhourdhui PRISONIER CHEZ LUI, n’avait, comme SAS, pas de respect pour la souverainete(du Kuwait our de l’Iran), ni la democratie(chez lui, pendant 25 ans de sa dictature parano style stalinien). Mais ce n’etait pas sa manque de respect pour la democratie qui a fait son malheur, c’etait sa manque de respect pour la souverainete. Ce que les medias appellent le deuxieme guerre du golfe n’etait rien d’autre que la reprise des hostilites commencees par lui avec son occupation du Kuwait. Il a provoque ce qui lui est arrive par ses violations numereuses contre =binding= resolutions de l’UN. Ca c’est bien evidemment penible a devoir raconter, car de mon point de vue cette excuse pour enclencher le renversement de Saddam suffit autant que l’evasion des impots suffisait pour prendre, finalement Al Capone. Nous, les neocons, attendons impatiemment pour la Syrie, l’Iran, le Koree du Nord, l’Arabie Saudite, de faire une connerie du meme genre, pour qu’on puisse finir avece leurs dictatures a eux aussi. Ils le savent je crois, mais ce serait mieux pour leur peuples qu’un moment d’oublie arrive a ces dictatures, et qu’ils fassent une connerie. Votre humble serviteur texan.

    13/10/2005 à 20 h 51 min
  • Florent Répondre

    Pour SAS, « Saddam était patron chez lui », Hitler et Staline aussi, je n’irai pas plus loin. Pour Alter, ouin, pauvre petits communistes injustement exécutés alors qu’ils voulaient juste aider le grand frère soviétique à faire règner la dictature du prolétariat sur le monde!

    13/10/2005 à 20 h 12 min
  • Thierry Répondre

    Que Florent se rassure: le terme lobotomisé ne s’adressait pas qu’à lui. En ce qui concerne G.Millière, je ne saurais trop vous conseiller de relire ses articles depuis 2003 (et je ne vous parle pas de ses premiers livres de sa période relativiste). Vous aurez alors un burlesque aperçu de sa justesse d’analyse et de la pertinence de ses prédictions.

    13/10/2005 à 15 h 17 min
  • Alter Répondre

    N’oublions pas… —– Indonésie : retour sur un massacre oublié Le 30 septembre 1965, Suharto orchestre le massacre de communistes et démocrates indonésiens. Le putsch de Suharto, soutenu et aidé par la CIA, s’est fait dans un bain de sang, un génocide qui fit entre 500 000 et 2 millions de victimes dans l’indifférence mondiale. Témoignage de Pramoedya Ananta Toer, grand figure de l’opposition à Suharto, incarcéré durant de longues années, et explication de Jean-Louis Margolin. Livres : Pramoedya Ananta Toer : Gadis Pantai : la fille du rivage (Gallimard) Jacques Semelin : Purifier et détruire : usages politiques des massacres et génocides (Seuil) http://www.la-bas.org/

    12/10/2005 à 19 h 20 min
  • SAS Répondre

    sas pas malheureux du tout….en revanche ,je te confirme que SADAM étéit patron CHEZ LUI , et que L’irak était un pays souverain….ne te déplaise…persiste,signe et atteste…et si tu trouve l’intervention des siono/américains normale…..tu n’est pas un démocrate….point final. sas nb) on ne peut pas être tout et son contraire à la fois…..vision francofrançaise exclusive.

    12/10/2005 à 15 h 59 min
  • Apres moi Répondre

    Tout le monde tourne en rond c’est sur, y compris ce malheureux SAS. Mais certains y mettent plus d’elegance que d’autres. Donc tout est dans la nuance. Bravo Guy, J’aime ce que vous faites! Et il y en a qui prennent les arabes pour tellement demeures qu’ils veulent, par tous les moyens, leur faire croire que Sadam c’etait super et que la democratie qui s’etablit avec les difficultes que l’on sait est indigne d’eux. Et ceux la pretendent etre leurs amis. qui oeuvrent pour la paix et le progres! Non mais!

    12/10/2005 à 8 h 00 min
  • fatigué Répondre

    Bon, les Etats-Unis c’est gentil mais le Vieux continent dans tout ça ? On a un peu tendance à l’oublier. Il fut un temps où le Guy était un peu plus réactionnaire.

    11/10/2005 à 23 h 31 min
  • Florent Répondre

    Thierry, ils sont marrants vos reproches à Millière parce que ce sont exactement ceux que je pense vous formuler. Et vous-même, quand cesserez-vous de prendre les pro-Bush pour des sinistres cons intégristes? A propos de lobotomie, y’a qu’à voir le travail de propagande du « Monde », « Libé » et autre « Marianne » pour savoir où elle se situe. Et pour ce qui est de l’humilité, où diable est la votre? Oublié avec votre perspicacité? Gradpas, je vous rejoint tout à fait et m’inquiète autant que vous.

    11/10/2005 à 20 h 43 min
  • sas Répondre

    Bonne observation Marc, ce sont même les intervenants qui donne le relief à millière et dieu seul sait à quel point le webmasteur, taille,coupe, aseptise….sas ne joura plus sur ses commantaires… sas

    11/10/2005 à 16 h 49 min
  • Aude Répondre

    Pat, vous faites preuve d’un esprit complétement fermé. Je vomis les propos de Michael Moore par exemple mais ça ne m’a jamais empêché de lire ses livres (gratuitement bien sur à la Fnac bien tranquille dans mon coin). De quoi avez vous peur ? D’être convaincu peut être…

    11/10/2005 à 15 h 24 min
  • grandpas Répondre

    L »anti-américanisme est inculqué trés tôt dans les écoles françaises,un magazine distibué gratuitement dans les écoles françaises(le petit quotidien ou l’actu)parle des dégats du cyclone « katerina » et de son impact sur la population noire donc pauvre à la Nouvelle Orléans. Ce type de bourrage de crâne,nous promet des lendemains joyeux et des futurs adorateurs du grand « Monde » Calomnier,calmonier,il en restera toujours quelque chose

    10/10/2005 à 20 h 26 min
  • Thierry Répondre

    Merci G.Millière pour votre écran publicitaire. Il est habituel pour les intelectuels français de s’auto légitimer en prenant fait et cause pour les plus lobotomisés des intervenants contemporains. C’est Aragon soutenant les yéyés, les rédacteurs des « Cahiers du Cinéma » élisant « Loft storie » meilleur film de l’année ou G.Millière voulant nous faire passer G.B pour un nouveau Marc Aurele. Avec son aplomb habituel, il nous refait le coup du « j’ai tout compris et ceux qui pensent le contraire sont des islamo-marxistes » comme si, du fond de son bureau, il pouvait prétendre comprendre quoi que ce soit à, par exemple, la situation en Irak. Millière sera crédible quand dans ses écrits, visiblement se plus en plus bâclés, pointera enfin une petite lueur d’humilité.

    10/10/2005 à 13 h 39 min
  • marc Répondre

    à chaque article de millere(qui tourne en rond , est ce qu’il s’en rend compte?) je suis surpris des réactions , toujours les mêmes ….toujours prévisibles …..et qui ne font en rien avancer le débat ….et qui amène 2 questions : pourquoi L4V publie toujours le même article de millere ? Pourquoi y répondre ?

    10/10/2005 à 13 h 12 min
  • jeagger Répondre

    Il est quand même remarquable qu’un aussi grand nombre soit incapable ou plutôt déterminé à ne pas admettre que passer d’un régime qui extermine des millions de kurdes au gaz moutarde à un autre dont le président est lui-même kurde et son gouvernement constitué de chiites et sunnites soit une performance jamais égalée dans cette région du monde depuis l’apparition de l’homme sur la terre. Accepter cette évidence semble autrement plus difficile à nos « démocrates gauchistes » que de hurler au « fasciiisme » « raciiisme » et autre « impérialiisme » de GW BUSH et à travers lui du peuple américain. Nos droidlomistes motivés n’ont d’ailleurs d’autres volontés que d’empêcher que les millions de malheureux ayant eu la chance de connaître le bonheur socialiste ne subissent à leur tour un tel malheur.

    10/10/2005 à 12 h 48 min
  • Pat Répondre

    Je n’ai pas lu ce livre et il y a peu de chance que je le fasse. Rien que son titre me donne envie de gerber!

    10/10/2005 à 10 h 35 min
  • T.O Répondre

    Merci a Alexis pour son rapide clonage du discours des medias Francais a l’égards de W…. Plus serieusement, je trouve triste que l’on s’acharne sur les USA, quant on voit les résultats de la politique du grand imbecile qui occupe actuellement l’Élysée. « Mind your own business » disent les anglopones: Passez-donc le balaie devant votre porte…Dieu sait que la France aurait besoin de depoussierage !!!

    10/10/2005 à 4 h 17 min
  • davidmartin Répondre

    Alexis, quel commentaire profond !! Vous êtes sans doute à l’opposé du portrait peu flatteur que vous faîtes de W. Mais comment le monde peut-il exister sans vous ? Vite, vite, foncez à l’ONU, ils ont besoin de gens intègres comme vous !!

    09/10/2005 à 22 h 55 min
  • grandpas Répondre

    C’est parti,les diatribes sont de mise,voir alexis et son doux discours. Pour miss Rice,le fait qu’elle soit une femme noire,le déranges t il?

    09/10/2005 à 20 h 27 min
  • sas Répondre

    pourquoi notre prof national millière confond la première personne du pluriel et la première personne du singulier ???? SAS PAS COMPRENDRE MILLIERE DECIDEMENT…

    09/10/2005 à 17 h 58 min
  • George de Boston Répondre

    L’absence totale d’objectivité, son acharnement à soutenir sans réserve une dictature « démocratique » ne permettent pas de prendre au sérieux les brillantes démonstrations littéraires de Guy Millière. Montherlant dans le « Chaos et la nuit » écrivait :  » Une seule nation qui parvient à faire baisser l’intelligence, la moralité, la qualité de l’homme sur presque toute la surface de la terre, cela ne s’est jamais vu depuis que le globe existe. J’accuse les Etats Unis d’être en état constant de crime contre l’humanité ».

    09/10/2005 à 17 h 02 min
  • al Répondre

    Alexis, vous êtes-vous aperçu que vous êtes atteint de psittacisme?: Des stéréotypes débiles sont inscrits profondément dans les têtes : « Bush est un idiot », « Bush est un intégriste religieux », « Bush est un belliciste » ou, après le passage du cyclone Katrina, « Bush est raciste », « Bush déteste les pauvres ». Ce à quoi je pourrais ajouter : « l’Irak est un bourbier ». La liste pourrait être encore longue, je m’arrête là. Ce qui me gène dans ces stéréotypes n’est pas qu’ils sont faux (il y a eu de tout temps des gens incapables d’analyser la réalité qui les entoure), mais qu’ils ont des conséquences lourdes.

    09/10/2005 à 15 h 11 min
  • alexis Répondre

    Eloge d’un nul à chier : GWBush – Thaumaturge de café-concert – Faux-dévot – Ivrogne mal repenti – Pitre tragique – Zéro du Vietnam ( planqué…) – Catastrophe nationale – Caniche de Condoleeza Rance…..

    09/10/2005 à 12 h 11 min
  • grandpas Répondre

    Encore combien de hurlements des zélotes de l’église anti-américaine. Bush n’est pas le Christ Sauveur,mais au moins il a le courage d’essayer. Nos hommes politiques,eux se contentent de bêler à l’unisson,le principal c’est d’avoir un bon article dans la bible des « bobos-lilis »,j’ai nommé le seul,l’unique journal « le Monde »,il est vrai qu’avec une entête pareille,on a les chevilles qui gonflent. Je suis sûr que si le « CHRIST » revenait les journalistes de cet intégre quotidien mettraient sa parole en doute. LES IGNORANTS GOUVERNENT LE MONDE ET LES IDOLATRES LES VENERENT

    09/10/2005 à 10 h 28 min
  • Adolphos Répondre

    Brejnev étant mort, tous contre Bush ! Et pour les Islamistes, ces braves totalitaires, qui eux au moins ne sont pas prés d’adopter le libéralisme ! En plus, il faut le dire, ce sont des Arabes souvent, ou des immigrés, qui font tous péter. Donc raison de plus de soutenir, car ca prouve que nous, on est pas des racistes. (Ou ca un raisonement bien raciste ? Puisqu’on vous le dit, la démocratie ce n’est pas pour les Arabes enfin ! Donc non à Bush, et vive la Turquie dans l’Europe -qui n’est pas Arabe, mais doit changer grâce à nous, bien qu’Européenne) Le plus amusant étant tout de même que Bush est beaucoups moins libéral que .. Clinton ! Pauvre gauche, pauvre Chichi, pauvre français… 🙁

    09/10/2005 à 2 h 58 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: