Le Kosovo n’appartient pas à la Serbie

Posté le juin 18, 2008, 12:00
7 mins

Je n’ai pas voulu écrire d’emblée sur l’indépendance du Kosovo. Je pensais que les passions s’éteindraient, et c’est ce qui s’est passé. Je pensais que la Serbie sortirait peu à peu de l’ornière national-socialiste dans laquelle gît encore une part de sa population. Les récentes élections ont montré que les fils spirituels de Milosevic ont perdu du terrain, mais que la page n’est pas encore tournée. Le moment est propice pour rappeler certains faits.

1. Le Kosovo n’a jamais fait partie de la Serbie. Ceux qui se réfèrent aux liens historiques entre Serbie et Kosovo renvoient à une bataille perdue par les Serbes contre les armées ottomanes en 1389. Quiconque regarde une carte de l’Europe bien plus récente, datant, disons, de 1600, discernera que bien des frontières ont bougé depuis. Pendant la guerre des Balkans, en 1912, le royaume de Serbie a envahi et annexé le Kosovo. À la fin de la Première guerre mondiale, le Kosovo a été inclus dans la Yougoslavie nouvellement formée dont la Serbie n’était pas la seule province. Après la Seconde guerre mondiale, la Yougoslavie a glissé sous le joug du communiste Tito : le Kosovo est resté englobé dans la Yougoslavie communiste, et s’est vu accorder une autonomie en 1974.

2. Lors de l’effondrement de la Yougoslavie, le pouvoir à Belgrade est passé aux mains d’un ancien communiste reconverti dans l’hypernationalisme, Slobodan Milosevic. S’en sont suivis des mouvements qui ont abouti à l’émancipation de la Slovénie, de la Croatie, et, ultérieurement, de la Bosnie et de la Macédoine. Les Serbes de Kraina ont subi les conséquences de la politique de Milosevic. La Bosnie est entrée dans une guerre civile en laquelle les Serbes tendance Milosevic ont commis des crimes atroces. Il a fallu l’intervention de l’Otan pour que l’abomination cesse : il est évident que Bosniaques musulmans et Bosniaques serbes ne pourront plus vivre ensemble. Le Kosovo a fait l’objet, dès 1990, d’une prise en main violente et arbitraire par les autorités serbes. Il a fallu, là encore, l’intervention de l’Otan pour que des actes ignobles prennent fin. Il était tout aussi évident qu’en Bosnie que Kosovars serbes et Kosovars musulmans ne pourraient plus vivre ensemble.

3. Le statu quo ne pouvant durer indéfiniment, l’autonomie au sein de la Serbie n’ayant ni sens, ni légitimité ni viabilité, la voie de l’indépendance du Kosovo était tracée.

4. Les Kosovars musulmans ne sont pas des colonisateurs. Ils n’ont aucune visée prédatrice. Ils exercent leur droit de divorcer d’avec la Serbie après que celle-ci ait cédé à des penchants criminels. Les Serbes du Kosovo sont les victimes non des Kosovars musulmans, mais des crimes de Milosevic. Le Kosovo est peuplé d’une majorité de musulmans depuis longtemps et les musulmans kosovars sont chez eux au Kosovo.

5. L’islam au Kosovo est un islam soufi, très modéré, et en aucun cas un islam imprégné d’islamisme. C’est à Milosevic qu’en son temps, les islamistes ont apporté leur soutien.

6. Dans un contexte où se déroule dans le monde musulman une bataille pour l’âme de l’islam entre modérés et islamistes, l’intérêt bien compris du monde occidental et l’éthique élémentaire impliquent de se situer du côté des modérés. Aucune population musulmane n’est plus pro-occidentale que celle du Kosovo. Et cela devrait apparaître comme un atout en un temps où l’Europe devient toujours davantage musulmane. On oscille en Europe entre discours angéliques niant le problème de l’islamisme, et discours haineux parlant de « guerre de civilisation » et repoussant en vrac tous les musulmans. Les Kosovars sont musulmans et occidentaux. La Serbie aura sa place dans les sociétés ouvertes lorsqu’elle sera pleinement sortie de l’ornière que j’évoquais au début de ce texte.

Je dirai à ceux de mes amis Israéliens qui identifieraient les Kosovars aux « Palestiniens » que les uns n’ont rien à voir avec les autres : les « Palestiniens » sont imprégnés de nationalisme et de violence, ils sont la pointe avancée du nationalisme arabe et de l’islamisme, les Kosovars ont été victimes de Serbes imprégnés de nationalisme et de violence. Ils sont nos alliés dans la lutte contre le nationalisme serbe qui doit se détacher de ses tendances fascistes et nos alliés aussi dans la lutte contre l’islamisme.

Voir aussi les derniers livres de Guy Millière :

L'Islam radical à la conquête du monde

Mille et une vies Fereydoun Hoveyda Survivre à Auschwitz

 

63 réponses à l'article : Le Kosovo n’appartient pas à la Serbie

  1. Sebaneau

    25 juillet 2015

    Il y a quand même deux erreurs de fait dans le texte de Guy Millière, erreurs que les ignorants jugeront sans conséquences mais qui feront tiquer les spécialistes :

    — il n’est pas exact que le Royaume de Serbie ait “annexé le Kosovo” après que la Conférence des Ambassadeurs le lui ait livré en 1912 ; bien au contraire, en 1913 l’Assemblée parlementaire de Belgrade a REFUSE d’annexer les territoires nouvellement conquis, Kosovo et Macédoine du Nord, parce que ça l’aurait contrainte à reconnaître des Droits égaux à leurs habitants, lesquels étaient aux deux tiers albanais (au Kosovo) et bulgares (en Macédoine).
    Le Kosovo n’a été inclus dans la Serbie que par Tito, en 1945, en tant que région autonome et aux conditions posées par la Constitution fédérale. La Serbie n’était pas alors un “Etat souverain”.

    — La Bosnie-Herzégovine n’a pas été “entraînée dans la guerre civile” : étant un “état souverain” au titre de la Constitution fédérale yougoslave du 21 février 1974, elle s’est retrouvée de facto indépendante lorsque l’indépendance de la Slovénie et de la Croatie ont été reconnues, officiellement en janvier 1992, et elle a choisi de RESTER indépendante par un referendum qui a eu lieu en avril 1992.
    C’est Milosevic et les dirigeants félons de la désormais feue Armée Populaire de Yougoslavie qui, sous le faux nez d’une prétendue “guerre civile”, ont armé, financé et excité les Serbes de Bosnie-Herzégovine pour y créer une armée serbe et y mener contre cet Etat, souverain et internationalement reconnu, une guerre d’agression internationale, de conquête et d’extermination.

    Répondre
    • dejan

      26 février 2019

      je vous renvoie au recensement (defter) de 1455 effectué par l’empire ottoman (à voir sur Scribd ) et traduit en 1972 par les linguistes et historiens musulmans de Sarajevo ( à l’époque de la Yougoslavie communiste de Tito).
      ce recensement comprend plus de 80% du territoire actuel du Kosovo et la population était à plus de 95% serbe et seulement 1% d’albanais se trouvant concentré à la frontière actuelle de l’Albanie près de Djakovica.
      ce document historique et indéniable ne peut être taxé de grand serbe puisqu’il a été établi par des musulmans turcs et traduit par des musulmans bosniaques.
      d’autres Defter , ont suivi, mais non publié, mais ils démontrent la lente colonisation du kosovo par les albanais du nord.
      chaque albanais du Kosovo sait parfaitement de quel fratrie, de quel clan et de quel région du nord de l’Albanie ses ancêtres sont issus.
      nous savons également que votre président Taci descend d’un serbe islamisé et albanisé portant le nom de Danilovic

      Répondre
  2. 6 janvier 2015

    vous me faite tousse rire . le kosovo ne s’appel pas kosovo mes la dardanie deja ces pour annanas je voulez juste te dire
    que l’albanais a plus de culture que les serbes en tout cas ces nous on vous apprend a vivre fils de berger les albanais son agriculteur de pere en fils donne lui un champ ils vous en feront des tomate pastek ble …. les albanais n’ont jamais coloniser est n’a jamais voulu étre coloniser et ojourdui cesar veut reprendre ceux qu’on lui doit nous somme kosovar notre origine est albanaise autochtone dit moi d’ou viennent les serbes ce n’est que des tsigane russe qui sont venu chez nous en caravane est a qui on a donner un peu de terrin la un autre par la bas et mtn on ces tousse diviser mais sache un truk on se bas pour des terre mes n’oublie pas qu’on vous serait tousse caler de terre car on finiras tousse poussiére

    Répondre
    • Manic

      1 mars 2019

      La bosnie est rentrée en guerre civil a cause d’un mariage qui a tourner o drame ,les mariées serbes sortent de l’église orthodoxe de sarajevo et les musulmans ouvres le feu et le mari séfondre voila le début de cette putain de guerre et non milośévic ki la voulu ça cest la propagande mondialiste pour les intéréts aprés guerre ,il y a eu autant de serbe ke de musulman tuer alors arrêter de dire les serbes ont ke eux massacré et les barbus ki sont venus des 4 coins du monde eux sont des gentilles 😂 et pour ce kil est du kosovo il redeviendra serbe comme il était avant une foi ke les assassins américains noront plus besoin de ce territoire comme base arriére pour leurs guerres future

      Répondre
    • Danielle

      29 mai 2019

      Monsieur, avec tout le respect que je vous dois, apprenez a ecrire et apprenez un peu l’ histoire avant de laisser ce genre de commentaires, qui ne font que montrer toute votre ignorance.

      Répondre
  3. Anna

    29 mars 2009

    Je lis tant de propos haineux sur les Serbes que je me dis qu’ils viennent nécessairement d’Albanais mais finalement, je n’en suis pas sûre. Ce type aux amalgames écoeurants "serbolchévique" etc et qui sévit sur d’autres sites me semble-t-il, comme cette folle dingue de Lambrichs qui se radine partout où on parle des Serbes pour nous dire encore et encore qu’ils sont le diable… Ce type donc est un petit négationiste minable pour qui jasenovac est une fable.

    Quant à l’auteur de cet article, il devrait se transformer en femme et se faire engrosser six ou sept fois dans sa vie par son mari sans qu’il lui demande son avis comme c’est le cas visiblement pour les albanaises du Kosovo, pour voir un peu les bienfaits de l’islam modéré. L’islam modéré, ça n’existe pas. L’islam et le mépris de la femme qu’il implique, c’est ce qui fait en bonne partie que les Albanais sont ultra-majoritaires au Kosovo (en dehors du fait que les musulmans, Turcs puis Albanais ont chassé les Serbes de chez eux. Mais bien mal acquis ne profite jamais.

    Si le Kosovo n’a jamais été serbe, s’il a toujours été autre chose, j’aimerais bien savoir ce qu’y ont fait les autres peuples qui en ont été les propriétaires. Où sont les cathédrales catholiques des Albanais qui avant d’être renégats ont été catholiques pendant 17 siècles ? … Ah mais oui… C’est vrai… les Serbes ont construit leurs monastères à l’emplacement des églises catholiques des Albanais. S’il y a une fable, c’est bien celle-là. Pourquoi les Albanais ont-ils besoin d’inventer de telles fadaises ? Parce que prétendre qu’ils étaient au Kosovo avant les Serbes alors qu’ils n’y ont pas laissé de trace de leur civilisation, cela ne donne pas une très bonne image d’eux : soit c’est faux et ce sont des menteurs, soit c’est vrai et c’est un peuple sans culture qui a laissé autant de traces de sa présence "séculaire" au Kosovo que l’homme de Néanderthal en a laissé en Europe.

    Pour finir, cet article négationiste qui tente de cacher la vérité sur la culpabilité et le nationalisme des Albanais du Kosovo qui depuis 10 ans, avec l’assentiment tacite de "la communauté internationale" (synonyme d’Otan) persécutent les rares Serbes qui s’accrochent encore à la terre de leurs ancêtres sur laquelle ils ont des droits historiques indéniables, cet article négationiste n’est jamais que la confirmation de la propagande antiserbe que l’on subit depuis tant d’années et contre laquelle les gens un peu lucides et informés sont bien vaccinés désormais.  Vous ne pouvez plus nous la jouer. Vous ne pouvez plus nous mentir, on a mis à jour votre propagande, on a lu, on s’est documenté (cf le reportage de Geo, Jean-Arnaud Derens, Edouard Husson…). On s’informe coco, on se renseigne, on n’est pas décérébré ni décérébrable. Ta prose chiasseuse est sans effet sur les gens qui réfléchissent, qui veulent savoir et sont lucides.

    Ah au fait coco, pourquoi les dessins d’enfants serbes du Kosovo ont été censuré par un maire parisien ? Pourquoi n’a-t-on pas pu voir cette exposition ? Cela dérangeait tellement ce que ces enfants montraient ? Ah, on ne voulait pas voir les pogroms de mars 2004 (sans doute une manifestation de l’islam modéré des Albanais…)

     

    Répondre
    • Katrioti

      18 août 2015

      Madame Anna,

      je vois que vous denoncez de toute vos forces le mal qui se serait abattu sur les pauvres victimes serbes… malheureusement on sent a plein nez votre parti prit et vos tendances albanophobes en osant pretendre toute sorte de choses et en particulier sur le fait de nier toute legitimiter du peuple Albanais sur le Kosovo qui comme le dit bien l article, n a jamais ete Serbe… vous allez jusqu a nier une quelconque prescence de civilisation Albanaise sur ces terres, hors vous savez tres bien que c est faux et que l etat Serbe depuis qu il existe a effectuer toute sorte de propagande et a falsifier pas mal de document au detriment d une verite absolue, laisser moi vous rappeler que les serbes sont des slaves et qu ils sont arrives dans les balkans aux 6eme, 7eme, siecke et qu il ne se sont interesse au kosovo que plusieurs siecles plus tard… la plus part des toponymes aux Kosovo ne sont non pas serbe, mais bulgare et que le nom Kosovo a ete adopte tres tardivement , cad au 19 siecle, siecle du nationalisme des nation par ilja Garashanin pour la creation du necertanja, le plan pansllave… du pachalik de belgrade s est vu etendre son territoire au confin des teritoires autochtone Albanais, les Albanais descendent des traco-Ilyriens, peuples balkanique pre-hellenique, et la langue albanaise est proto-indo-europeene… le vrai mom de la region fut appele, depuis la haute antiquite, DARDANIA, puis KASSOVA… qui veut dire KAS, KOS, labourer, les champs ici en l occurence, OVA, terminaison latin, ex, GENOVA, TERRANOVA etc, etc, le pays des labeurs… ou celle des chateau d ou KAS, CAS, CAST>>> le terme KOS OVO est apparu au 19 eme siecle suite a la propagande comme quoi le Kosovo est exclusivement serbe en reference a la bataille du champs des merles, au 70 000 Albanais ont participer a la bataille aux rangs des serbes, bulgares, roumains, hongrois, et pas seulement serbe… des cartes du 15 siecles existe avec la municipalite de KASSOVA, et les cadestres ottomans le situe en pays d ARBERIA, cad ALBANIA… je vous conseille vivement de vous documenter et de lire un peu plus avant de profaner votre propagande tendencieuse pro serbe, liser Alain Ducellier, est ce que les Albanais ont envahis le Kosovo, et puis apres omn reparle, cette auteur est francais et a un doctorat sur l histoire medievale et l empire bizantin et les royaumes chretiens d orient et d occident… a bon entendeur… http://www.bndlg.de/~wplarre/back150.htm

      Répondre
    • Mole

      14 novembre 2018

      Bravo Madame de votre courage je suis totalement d’accord avec vous d’autant que l’on sait maintenant que les accusations de nettoyage ethnique attribuées aux Serbes et ayant abouties à l’intervention des forces militaires de l’OTAN se sont révélées totalement fausses . Fausses accusations qui ont provoquées plus de 70 jours de bombardements . Comme vous dites il n’y a pas d’Islam modéré d’autant lorsque l’on voit le sort réservé aux Serbes du Kosovo et il n’y a qu’un nain comme le connard qui nous sert de Président je veux dire Macron pour oser encore humilier la Serbie en mettant le Kosovo à la tribune principale pour la célébration de l’armistice alors que la Serbie est reléguée dans une autre tribune . Rappelons à cet ABRUTI qui apparemment ne connaît rien à l’histoire de son pays (déclarations de crime contre l’humanité en parlant de la colonisation en Algerie ) ni celle des autres que le Kosovo n’existait pas en 1918 et que c’est bien les Serbes qui avec le sacrifice d’un tiers de sa population a contribué à la victoire française . QUELLE HONTE !!! Ce type doit être DESTITUÉ !!!

      Répondre
    • Belge

      30 mai 2019

      Tout ce que je pense moi-même et toutes les personnes sensées. La propagande albanaise ne marche plus car les gens ont compris leur propagande. Help help Amérique help c’est tout ce qu’ils savent faire ces albanais. Bref on a tout compris, mais on ne peut pas dire que en effet c’est notre faute à nous (Europe) tout ça. Bravo pour votre texte !

      Répondre
  4. Petya

    1 février 2009

    Je commence à me méfier de tout ce que je lis dans la presse sur les Serbie et l’ex-Yougoslavie:

    Les discours angéliques "nos frères-serbes" " le petit peuple courageux"… ça me dégoûte, vu  ce qu’ils ont fait à tous leurs voisins sans exceptions:

    – la Bulgarie – 1885, 1941- bombardements sur Kustendil…
    – la Macédoine – ou comment tranformer les "Bulgares" en Serbes jusqu’en 1941 (je comprends pourquoi les Bulgares en Macédoine ont accueilli l’armée bulgare occupante les bras ouverts….) idem après Tito – répressions, serbisation, discrimination, exils..
    – la Croatie – pareil – jusqu’en 1999
    – la Slovénie – pareil – jusqu’à l’indépendance
    – La Bosnie – massacres, guerre… pareil…
    – Maintenant Kossovo et les albanais….
    ….

    Ca ne me donne aucune envie de lire quoi que ce soit vu les mensonges que les médias nous ont fait avaler pendant toutes ces années…

    Répondre
  5. Petya

    1 février 2009

    C’est plus que clair que Kosovo n’a jamais été serbe….

    Tous les pays voisins de la Serbie par contre connaissent très bien "le pacifisme des Serbes": Etendre la Serbie jusqu’au Pacifique…"

    Après le bref rappel historique de la part de l’auteur, j’aimerais dire que les Serbes ne se sont jamais entendus avec aucun de leurs pays voisins:

    Les Serbes sont en effet contre les Slovènes,
    Les Serbes ont toujours été contre les Bulgares,
    Les Serbes ont toujours été contre les Croates,
    Les Serbes ont toujours été contre les Albanais….

    Répondre
    • Mama

      29 mars 2019

      Et les églises à Kosovo depuis des siècles ont été apportées par les extraterrestres.

      Répondre
  6. jean

    9 août 2008

    C’est fou le nombre de contre vérité historique de cet article!

    Monsieur Millière, vous semblez oublier les vestiges religieux et seigneuriaux très enciens et surtout entérieures à la présence des turcs et de leurs  janissaires albanais.

    Les serbes ne l’avaient pas oublié en 1912.

    De plus les Albanais du Kosovo ne sont devenus  majoritaire en 1945 dans la région qu’après avoir éliminés beaucoups de serbes après avoir endossé l’uniforme SS.

    Alors, Monsieur Millière, arrêtez de dire n’importe quoi!

    Répondre
    • Mole

      14 novembre 2018

      Même tactique qu’en Israel oùl’on nie l’existence des juifs dans cette région depuis la nuit des temps . Posture définitivement musulmane de nier tout ce qui est près-islamique et de detruire les vestiges qui pourrait contrevenir à leur fascisme et à leur expansionnisme mondial .

      Répondre
  7. Draggi

    27 juillet 2008

    J’en es marre de toute cette désinformation, l’objectivité n’existe pas dans ce conflit que l’on se place d’un coté ou de l’autre on peut trouver des pro serbes et des pro (tous les autres).
    en réponse aux "serbochelviques" :

    http://www.csotan.org/textes/texte.php?type=articles&art_id=298
    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=HER20060127&articleId=1833

    Bref tous le monde y va de sa petite théorie, de toute façon cette guerre comme toutes les autres à servie certains intérêts sur le dos des malheureux qui se trouvaient aux mauvais endroits au mauvais moments, ou aux malheureux qui perdaient la raison parce qu’ils étaient confrontés à la mort imminente et omni présente. Il est temps de tourner la page parce qu’il faudra au moins deux générations pour oublier toute cette M…..

    Répondre
  8. Anonyme

    10 juillet 2008

    La fable de la "propagande officielle"  se heurte  au fait, apparemment ignoré par les imbéciles, que les gouvernements britannique, français et canadien ont été COMPLICES des Serbolchéviques au moins jusqu’en 1993, c’est-à-dire pendant la période  où ceux-ci ont commis la plupart de leurs assassinats : 
    ce qui a provoqué  l’indignation des opinions publiques,  ce sont les rapports des journalistes (comme Roy Gutman) et des diplomates (comme Tadeusz Mazowiecki) qui avaient décidé de faire leur métier,  et qui ont raconté  ce qu’ils ont vu.

    Le rapport Bassiouni de 1994  atteste  qu’en Bosnie-Herzégovine,  ce sont les neuf dixièmes des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité  que les Serbolchéviques ont commis. 
    La conséquence en est d’ailleurs que le Tribunal Pénal international est obligé  d’acquitter les autres,  quand elle réussit  seulement à monter une inculpation contre eux :  Ramush Haradinaj, Idriz Balaj, Naser  Orić,  parce qu’il n’a rien contre eux ;  les prochains acquittés seront Rahim Ademi et Ante Gotovina.

    C’est évidemment la mafia poutinienne qui veut affaiblir l’Europe,  notamment en attaquant ses voisins  et en encourageant les Serbes dans leurs fantasmes annexionnistes aux dépens des autres peuples.

    Répondre
  9. Hieronymus

    4 juillet 2008

    Encore un article de desinformation ds la plus pure veine des guerres de demembrement de la Yougoslavie vue par la propagande officielle occidentale (car la propagande existe partout)

    D’un cote les mechants Serbes, de l’autre les pauvres Bosniaques ou ensuite Kosovars avec entre deux les suivistes Croates, rien n’est moins objectif (vous pourriez etre le Michelet du XXIe siecle)

    Les atrocites ont ete commises de tous les cotes a la fois par une minorite d’extremistes au sein de chaque camp, des Croates ont du sang sur les mains, des Bosniaques ou Kosovars ne sont pas non plus en reste, pourquoi les medias occidentaux se sont ils des le debut acharnes sur les Serbes ?

    Parce ce que les Americains surtout (et leurs allies anglo-saxons) ont la un moyen ideal d’affaiblir encore une fois l’Europe politique (dont ils ne veulent a aucun prix) en entretenant a ses frontieres un foyer d’infection permanent et en affaiblissant du meme coup l’influence russe (d’une pierre 2 coups)

    Je ne comprends pas comment Guy Milliere peut ecrire de tels articles, c’est soit de la mauvaise foi, soit de l’incompetence ..

     

     

    Répondre
  10. Sebaneau

    27 juin 2008

    Novopress s’était déjà ridiculisée samedi  en présentant comme un "attentat terroriste  albanais"  le meurtre à Rudar i vogël,  dans la soirée de vendredi,  du policier serbe Todor Deverdžić  par le Serbe  Radoje Virijević,  qu’il cocufiait.  Le plus rigolo c’est que,  dans cet article ultérieur,  ils présentent toujours comme si c’était un "attentat terroriste"  cette histoire de mari trompé,  alors que,  le suspect et son fils  ayant été  immédiatement arrêtés,  on pouvait tout savoir dès samedi.  A fortiori quand on se présente comme une "agence de presse".
    Le dénommé "Yrissou"  n’est pas moins ridicule dans sa prétention et son ignorance. Question de génération ? http://pasta.cantbedone.org/pages/4kpqvO.htm
    Pourtant,  on peut  savoir,  si on veut :  http://pasta.cantbedone.org/pages/cGGOYv.htm
    http://docs.google.com/Doc?id=dc2m8p62_107d2h94xs2
    http://pasta.cantbedone.org/pages/PLfDDG.htm
    Kosovo: des Serbes mentent, des gens meurent
    par  Stephen Schwartz, Jewcy,  21 février 2008
    [Note du rédacteur en chef:  Aujourd’hui,  une manifestation de masse contre les Etats-Unis et le Kosovo a dégénéré  à Belgrade.  Les protestataires ont mis le feu  à l’Ambassade des Etats-Unis.]

    US embassy torched: Serbians protest Kosovo independence
    Les incendiaires à l’ambassade des États-Unis :
    des Serbes protestant contre l’indépendance du Kosovo

    Maintenant que le Kosovo  a proclamé  son indépendance  et se retrouve  au centre de l’actualité mondiale,  il est instructif,  même si on en demeure abasourdi,  de voir comment les mensonges propagés  par le régime fasciste de Milošević et ses prédécesseurs  impérialistes grand-serbes  se recyclent,  et s’acceptent largement,  de nouveau,  dans les médias  du monde.  Les Serbes ont de nouveau manifesté  leur fantastique  capacité  pour se réinventer en victimes  là où ils se sont conduits en assassins et en criminels.
    Examinons donc  les 10 mensonges  qu’on entend le plus souvent  à propos du Kosovo.  La vérité,  à propos de chacune de ces affirmations mensongères,  peut facilement se vérifier.

    1. Mensonge :  “les Albanais du Kosovo seraient tous musulmans.”
    La vérité :  les Albanais du Kosovo,  comme  les Albanais en général,  comprennent une minorité catholique
    importante. Il y a une église catholique  dans presque toute  grande bourgade du Kosovo. Et historiquement, les catholiques  ont été à la pointe de la lutte contre les agressions de la Serbie.  De ce fait,  les catholiques se sont retrouvés parmi les principales victimes  du terrorisme serbe  en 1998  et 1999.  Le pire  des crimes que les Serbes aient commis  contre  les Kosovars  a principalement assassiné  des catholiques :  c’était le massacre de Korenica du 27 avril 1999,  où 377 personnes,  y compris des bébés,  ont été  tuées.
    2. Mensonge :
    les musulmans du Kosovo seraient des islamistes.”
    La vérité :  Les Albanais musulmans du Kosovo méprisent l’islam radical.  Même  si l’Arabie séoudite  maintient un bureau de "bienfaisance"  à Prishtina, et a construit un petit nombre  de mosquées au Kosovo,  leur présence  est mal perçue.  Les Kosovars  détestaient les Wahhabites  qui saccageaient les cimetières sous le prétexte que les pierres tombales seraient de l’idolâtrie,  et qui ont tenté  de remplacer les mosquées ottomanes historiques  et les mosquées albanaises modernes,  elles aussi construites dans le style ottoman,  par des bâtisses à la manière du Golfe Persique.
    Les Serbes ont complètement détruit plus d’un tiers des mosquées de la République du Kosovo.
    3. Mensonge : “l’Armée de Libération du Kosovo (UÇK)  aurait été  alignée avec al-Qaïda.”
    La vérité :  à la différence de l’Armée de Bosnie-Herzégovine (ARBiH), l’
    UÇK n’ jamais permis  à des musulmans étrangers  de rejoindre ses rangs. l’UÇK a mené  un combat exclusivement national,  et non la défense d’une identité religieuse quelconque.  L’UÇK a compris de nombreux  catholiques et de nombreux soufis  (comme Bernard Lewis l’a fait remarquer,  les soufis sont pacifiques mais ne sont pas pacifistes) de même qu’un grand nombre de personnes sans affiliation religieuse.  Il est vrai que des islamistes étrangers  ont contribué financièrement au secours aux réfugiés, mais  ils n’ont joué  aucun rôle dans le combat de l’UÇK.  C’est là  l’un des mensonges serbes les plus étranges,  parce qu’au cours de l’intervention occidentale  aucune indication n’est apparue dans la presse internationale sur une influence quelconque des Arabes ou des islamistes dans la lutte de l’UÇK. C’est bien après la guerre que ce mensonge  est apparu dans toute son extravagance.
    4. Mensonge : “les Kosovars musulmans  détesteraient les chrétiens orthodoxes.”
    La vérité :  il y a
    parmi les Albanais quelque 20 % d’adeptes de l’Église Orthodoxe Albanaise,  qui a été fondée  comme entité  autocéphale  (indépendante) aux  États-Unis,  contre l’opposition des orthodoxes grecs :  son fondateur était un patriote  albanais  exceptionnel nommé Fan Noli, (Theofan Stilian Noli 1882-1965).  Le plus grand poète  albanais du XX° siècle  était peut-être Lasgush Poradeci (1899-1987), qui venait d’une famille orthodoxe.  Un autre poète populaire de renom était Millosh Gjergj Nikolla (Migjeni – 1872-1924), né dans une famille slave orthodoxe  mais  auteurs de vers en albanais,  et le premier auteur moderniste dans cette langue.
    5. Mensonge : “le Kosovo serait le ‘berceau de la nation serbe’”
    La vérité :  le premier foyer d’implantation des Serbes dans les Balkans se trouve  en Rascie,  au nord par rapport au Kosovo. Et aujourd’hui, ce que parlent les Serbes,  c’est une variante  de la langue des Slaves du sud originaire de Voïvodine,  qui se trouve à plusieurs centaines de kilomères au nord du Kosovo,  et qui appartenait à la Hongrie jusqu’en 1918.
    6. Mensonge : “ce seraient les Serbes qui ont construit les monastères orthodoxes au Kosovo.”
    La vérité :  l’origine de la plupart des monastères orthodoxes n’est pas élucidée ;  ils pourraient avoir été fondés par des chrétiens orthodoxes d’origine albanaise, byzantine, roumaine (valaque), macédonienne ou bulgare.  Une fresque murale dans le fameux monastère de Peja  au Kosovo met en scène saint Sava  en compagnie  de fidèles albanais,  reconnaissables  à leur bonnet de feutre blanc caractéristique, le plis. La version la plus probable est que ce sont les Bulgares qui ont construit ces monastères,  lorsqu’ils dominaient le Kosovo aux IX° et X° siècle [ensuite ce furent les Grecs]. 
    Le premier Concile des évêques chrétiens de la région de Dioclée,  dont le centre se trouve  aujourd’hui  dans la capitale  monténégrine de Podgorica,  s’est tenu en 1199 à Antivari (Bar),  et était totalement albanais dans sa composition,  sans aucune participation slave. [?]
    7. Mensonge : “les Serbes ont combattu les Turcs ottomans pendant des siècles.”
    La vérité :  Après la victoire  ottomane  à la bataille de Kosovo  en 1389,  le sultan ottoman Bâyezit  a épousé  une princesse de Serbie,  Despina,  et la Serbie est devenue  une alliée de la Turquie.  La Serbie ne s’est pas rebellée contre les Ottomans  avant 1804.

    Scene from a Bosnian death camp
    Scène d’un camp de la mort serbe en Bosnie :
    Fikret Alić  à Omarska

    8. Mensonge : “les Serbes auraient sauvé  les juifs  pendant la Deuxième guerre mondiale.”
    La vérité : 
    en 1942  Emanuel Schäfer, le chef (Befehlshaber)  de la Sicherheitspolizei et du Sicherheitsdienst pour la Serbie, pouvait se vanter de ce que "Belgrade – la seule grande ville d’Europe qui ait été nettoyée des juifs, est devenue judenfrei"
    Les statistiques publiées en 1989 par  la Fédération des Communautés Juives,  alors en Yougoslavie,  montrent le taux de liquidation le plus élevé dans le Banat,  gouverné par des collaborateurs serbes (93 % tués),  et en Serbie proprement dite (88 % tués).  Le taux  le plus bas de génocide des juifs  était dans le Kosovo gouverné par des Albanais  (38 % tués).  L’Albanie  elle-même,  qui avait attiré  beaucoup de juifs d’Europe centrale,  n’a pas livré  un seul juif aux Nazis :  c’est le seul pays occupé par l’Axe qui a terminé la guerre avec plus de juifs sur son sol qu’au début.  Le rôle  des Albanais comme Justes parmi les Nations  a été récemment reconnu par Yad Vashem,  l’autorité  de Jérusalem pour la mémoire des héros et des martyrs de l’Holocauste. La plupart des Albanais qui ont sauvé des juifs étaient musulmans. 
    En outre,  le nombre des juifs du Kosovo  morts dans l’Holocauste  a récemment été remis en cause :  la découverte  de la liste allemande d’origine des individus déportés du Kosovo vers les camps de la mort, de même que d’autres documents,  conservés Sinan Shabani, ancien directeur des Archives Nationales d’Albanie, et distribué par Claire Lavoine,  une Française  admirable,  est d’une importance exceptionnelle. Ces sources-là montrent que les Nazis  n’ont pas déporté  du Kosovo plus de 40 juifs  ou issus de mariages mixtes :  ce nombre-là  conduirait à un taux de liquidation des juifs du Kosovo de 8 % seulement.
    9. Mensonge : “les Albanais seraient devenus la majorité  en immigrant au Kosovo après la Deuxième guerre mondiale, et chercheraient maintenant  à former une Grande Albanie avec les autres territoires albanophones.”
    La vérité :  le premier recensement dans ce qui allait devenir la Yougoslavie, organisé  en 1921,  montre  une majorité  écrasante d’Albanais au Kosovo [les 2/3, pour 1/4 de Serbes]  alors même que leur nombre était systématiquement minoré. 
    Le Kosovo et l’Albanie  ont moins de choses en commun que  ne le croient les étrangers. Les Kosovars parlent guègue,  le dialecte albanais du nord,  les Albanais du centre et du sud de l’Albanie parlent le tosque.  Et quoique le Kosovo soit encore pauvre, du fait de l’obstruction des Nations Unies sur la privatisation et autres réformes,  il a un plus haut niveau de vie que l’Albanie.  Le Kosovo s’est débarrassé des vestiges du communisme  dans sa vie politique,  alors qu’en Albanie  il y a encore lieu de procéder à une réforme de l’appareil judiciaire  et d’autres institutions, depuis la tenue d ‘élections libres  et la prolifération de journaux  médiocres inféodés aux partis politiques. Aucun dirigeant politique sérieux,  dans aucun des deux pays,  n’appelle à former une Grande Albanie.

    Unmarked graves from the massacres in Kosovo
    Tombes anonymes de victimes des massacres au Kosovo

    10. Mensonge : “le Kosovo serait un centre du trafic de drogue albanais.”
    La vérité : le Kosovo est l’un des pays d’Europe où il y a le plus de police.  Les Serbes et leurs souteneurs  ne peuvent citer aucune inculpation,  aucun procès,  aucune condamnation,  et encore moins  de quelconques données sérieuses sur ce prétendu trafic de drogue au Kosovo,  à part  la petite saisie  de marijuana à l’occasion. Les surveillants étrangers de la République n’ont aucune raison de fermer les yeux sur de telles activités, si elles existaient.
    Les Albanais du Kosovo ne sont ni fous ni stupides.  C’est
    à l’intervention menée par les États-Unis qu’ils doivent leur liberté, et ils ne sont pas près de l’oublier. C’est un peuple d’entrepreneurs,  moral et traditionnel,  qui ne demande qu’à prendre leur place au rang des pays européens responsables.  Les États-Unis ont eu raison de soutenir la liberté des Kosovars,  qui le leur rendront entièrement et avec honneur.


    Répondre
  11. fshatari

    25 juin 2008

    eiff: kosovo: encore un attentat anti serbe:

    http://fr.novopress.info/?p=11951

    Le terroriste de cet abominable attentat est un serbe, vivant au quartier nord de Mitrovica. On pense qu’il s’agit de la même personne qui avait mis le feu à l’Ambassade américaine à Belgrade et avait provoqué la mort d’un autre serbe.

    En matière de terrorisme, les serbes ont une longue tradition en Europe.

    Répondre
  12. Anonyme

    25 juin 2008

    Guy Millière est très décevant; de quel droit ce professeur aux USA assène des contre vérités sur le théme de la non appartenance du Kossovo à la Serbie? Quel aveuglement devant le soi disant Islam adouci par le soufisme règnant nous dit-il au Kossovo. Je rappelle que dans son dernier livre l’ex juge du TPI Carla del Ponte a indiqué que les prisonniers serbes ont subi des tortures dignes des camps nazis. D’autre part le soufisme ne représente pas un vrai courant politique dans le monde musulman actuel. Millière comme d’autres veut nous intoxiquer. Je trouve dérisoire et dangereuse sa position et je trouve son article insultent, prétentieux et faux. Qu’il retourne aux US et qu’il nous débarrase de ses analyses idiotes.

    Répondre
  13. HansImSchnoggeLoch

    22 juin 2008

    Au lieu de philosopher sur l’appartenance du Kosovo, il serait plus urgent de voir ce qui se passe en France. Là aussi des minorités sont bafouées, le dernier votre du Sénat sur les langues régionales en est un exemple flagrant!

    Répondre
  14. Le pacifiste

    22 juin 2008

    Bravo, y a rien à ajouter c’est les 4 vérités.

    Répondre
  15. Sebaneau

    22 juin 2008

    J’ai donné le lien vers la preuve ultime du fait  que ce sont les Serbolchéviques qui ont tiré  l’obus  du 5 février 1994 :   d’après l’angle d’impact,  de 60°,  et  la vitesse d’impact,  supérieure  à  154 m/s,    l’expert militaire Berko Zečević   a déduit  que la position de tir  se trouvait à  plus de 6 000 m, au nord-est,  sur le territoire  contrôlé  par les Serbolchéviques (http://www.un.org/icty/galic/trialc/jugement/gal-tj031205f-2.htm ).  Qui plus est,  il a aussi prouvé  que l’obus en question  ne pouvait avoir été fabriqué  qu’à deux endroits,  l’un et l’autre tenus par les Serbolchéviques en Bosnie (http://srebrenica-genocide.blogspot.com/2005/12/icty-serbs-responsible-for-1994.html ). Ces preuves ont emporté la conviction du Tribunal Pénal International : http://srebrenica-genocide.blogspot.com/2005/12/serb-general-stanislav-galic-guilty.html
    et c’est donc pour ce crime-là aussi que le général serbolchévique  Stanislav Galić, commandant du "corps d’armée de  Sarajevo-Romanija"  de la soi-disant "Armée de Republika Srpska" (VRS) –le faux nez  local de la non moins soi-disant "Armée de Yougoslavie" (VJ) de Slobodan Milošević,  a été définitivement condamné le 30 novembre 2006  à la prison à vie (http://www.un.org/icty/galic/judgment/gal-acj061130e.pdf ). Berko Zečević  a aussi démontré au passage qu’une grande partie des munitions tirées par la soi-disant "Armée de Republika Srpska" (VRS) avait été fabriquée  dans la non moins  soi-disant "République Fédérale de Yougoslavie" (SRJ),  ce dont personne ne pouvait réellement douter.
    Cependant  le mensonge des Serbolchéviques,  comme quoi le gouvernement légitime de Sarajevo aurait  tiré  cet obus pour apitoyer l’opinion mondiale,  est intéressant parce que,  comme la moitié  des mensonges serbes,  en plus d’être réfuté par les faits,  il était en même temps INVRAISEMBLABLE  et NON PERTINENT.
    INVRAISEMBLABLE  parce qu’il était faussement déduit d’une connaissance a posteriori des faits. Ce tir, en tuant 68 personnes d’un coup,  avait  inspiré un changement de la politique internationale et avait donc fait le jeu du gouvernement légitime de Sarajevo :  ça aurait donc été  son intérêt à lui de le faire  et pas  celui des Serbolchéviques.  Or,  ce raisonnement-là implique qu’on pouvait savoir que cet obus-là aurait cet effet-là,  alors qu’au contraire  personne ne pouvait le savoir à l’avance.  Si le gouvernement de Sarajevo avait lui-même fait tirer sur sa propre population civile, c’est une chance sur mille  qu’il pouvait escompter d’obtenir cet effet-là,  alors qu’il en aurait eu une sur deux  de provoquer une indignation générale qui l’aurait discrédité.  Alors qu’en revanche, il pouvait parfaitement escompter que,  parmi les CENTAINES DE MILLIERS d’obus  que les Serbolchéviques ont tiré  sur la ville,  il s’en trouverait un qui finirait par tuer plus de monde que ces assassins-là  n’y avaient intérêt.  Les Serbolchéviques devaient le savoir aussi,  et  comme ces centaines de milliers d’obus-là,  ils avaient quand même décidé  de les tirer sur la ville  –ce que tout le monde a pu constater–   ils avaient déjà rodé leur  appareil de propagande pour accuser mensongèrement le gouvernement légitime  chaque fois que cet accident-là se produirait.
    NON PERTINENT parce que justement,  on n’a jamais eu besoin de cet obus-là pour juger les assassins serbolchéviques et ce qu’ils ont fait à Sarajevo.  En trois ans et demi de siège,  ce n’est pas un seul obus qu’ils ont tiré  mais plus de 450 000,  et ce n’est pas 68 personnes qu’ils y ont assassinés  mais 10 000,  dont plus de 1000 enfants.  Le seul fait d’ergoter  sur ce seul obus-là,  et sur ces seules 68 victimes-là  est donc en soi un procédé de propagande :  à lui seul il prouve la mauvaise foi  de ceux qui s’en servent,  et la stupidité de ceux qui y verraient un critère de jugement.
    La moitié des mensonges serbes  s’évente de la sorte,  au prix de quelques secondes de réflexion,  à condition de bien vouloir exercer son esprit critique ;  quant à l’autre moitié,  elle s’évente au prix  d’une vérification élémentaire,  dans une documentation même pas spécialisée.  Le seul mensonge serbe qui soit difficile  à réfuter,  parce qu’il faut connaître toute l’histoire du pays pour vérifier que c’en est bien un,  de mensonge,  c’est celui qui présente faussement les Albanais  comme des "immigrés"  au Kosovo.

    La tradition antisémite  est profondément ancrée dans la soi-disant "Eglise orthodoxe serbe". Le 19 mai 2003,  celle-ci  a "canonisé"  le "Vladika"  Nikolaj Velimirović qui, dans un sermon prononcé  au printemps de 1935,  "Le nationalisme de saint Sava",   avait ceci à dire  d’Adolf Hitler : 
    "Cependant on se doit d’exprimer du respect  envers le Führer actuel de l’Allemagne :  celui-ci,  en tant que simple artisan et homme du peuple, a bien vu que  le nationalisme sans la foi est une anomalie,  un mécanisme  froid  et indigne de confiance.  Et voilà qu’au XX° siècle  il est parvenu à l’idée de saint Sava,  et qu’il a, en tant que  laïc,  entrepris dans son propre peuple  cette tâche des plus importante,  qui ne convient qu’à un saint,  un génie et un héros"
    ("Ипак се мора одати поштовање садашњем немачком Вођи, који је као прост занатлија и човек из народа увидео да је национализам без вере једна аномалија, један хладан и несигуран механизам. И ево у двадесетом веку он је дошао на идеју Светога Саве, и као лаик подузео
    је у своме народу онај најважнији посао, који приличи једино светитељу, генију и хероју." http://kontra-punkt.info/arhiva/resources/nikolaj.html)
    Dans un autre discours,  prononcé  en juin 1939 au monastère de Ravanica,  Velimirović avait affirmé  que les Serbes étaient de race aryenne "par le sang" et parlé de tribus  de "races inférieure et de moindre foi".
    Nikolaj Velimirović n’était pas n’importe quel bouseux :  il avait fait des études à Berne et à Oxford,  et soutenu un doctorat à Genève ;  seulement, de même  que  Sayyid Qutb qui a fondé  les Frères Musulmans  au retour de son voyage aux Etats-Unis,  il n’avait pas aimé  non plus la civilisation occidentale, dont il a publié à son retour force dénonciations.  (http://en.wikipedia.org/wiki/Nikolaj_Velimirovi%C4%87 )
    Jovan Byford  a publié  tout un article  sur cette "canonisation"  pour Radio Europe Libre : il y précise qu’en 1953,  Nikolaj Velimirović s’était vanté  d’être le maître spirituel de Dimitrije Ljotić, fondateur du mouvement "Zbor" (http://www.rferl.org/reports/eepreport/2004/02/4-180204.asp )
    Le mouvement "Zbor",  ouvertement fasciste et pro-allemand, traquait les juifs  pour le compte des nazis ;  il  avait formé  un Corps des Volontaires Serbes (Srpski Dobrovoljački Korpus)  qui a,  le 27 novembre 1944,  été  intégré  à la  Waffen SS –eh oui,  les Serbes aussi ont eu  leurs Waffen SS.
    Voici ce que dit Filip David de l’attitude actuelle des dirigeants politiques serbes envers les juifs :
    "Il est bien connu que toute résurgence de nationalisme est accompagnée d’une montée de l’antisémitisme. Chez nous, celui-ci est avant tout basé sur ce mythe voulant qu’il existe une conspiration internationale contre le peuple serbe qui, évidemment, est dirigée dans l’ombre par les Juifs qui contrôlent le monde. Par ailleurs, il existe un certain nombre de Juifs qui supportent très activement le nationalisme serbe. Il s’agit de Juifs atteints de cette affection pathopsychologique de la haine de soi, de personnes qui n’acceptent pas de ne pas pouvoir s’assimiler totalement dans la société et qui, par conséquent, sont plus nationalistes que tous les autres Serbes. Ils ont fondé une société d’amitié judéo-serbe dont le but est de promouvoir le nationalisme serbe auprès de l’establishment juif à travers le monde. Les membres juifs  de ce groupe en font partie afin de mieux se faire accepter par la société serbe, mais les Serbes qui ont rejoint cette organisation l’ont fait parce qu’ils sont persuadés qu’il existe une puissance juive occulte qui dirige le monde et qu’ils veulent obtenir les bonnes grâces des personnes proches de cette force. Ceci a également pour but d’utiliser la société juive à travers le monde afin de promouvoir et de justifier les excès du régime de Milosevic.
    En fait, cette organisation fait la promotion de facto, non déclarée, des thèses des «Protocoles des Sages de Sion». La communauté juive en tant que telle s’est distancée de ce groupe, toutefois certains de nos membres ont rejoint ses rangs. A mon avis, il s’agit d’une démarche très dangereuse. De plus, cette organisation porte bien le nom d’«amitié judéo-serbe» et non de «Serbie-Israël», comme c’est le cas dans d’autres pays. Ceci n’est pas innocent et démontre bien le caractère antisémite de ce groupe. De par sa propre appellation, il s’adresse directement «au pouvoir occulte juif mondial». Comme je vous l’ai dit, le gouvernement actuellement en place n’a pas de vision politique définie et par conséquent, comme le faisait Milosevic, il s’appuie, certes dans une mesure bien moins importante, sur l’exploitation des sentiments nationalistes. Il en découle que sur le plan de l’antisémitisme, nous ne disposons pas, pour l’instant, d’une solide base morale ou éthique qui, politiquement, s’y oppose effectivement.
    Par conséquent, l’action de ce genre de groupe ne pourra que se retourner contre nous, car les intentions des participants sont malsaines et condamnées à l’échec.
    Quant à l’église, elle a une forte tradition de soutien au nationalisme serbe. Cela dit, elle n’est nullement unie dans sa façon de penser et de s’exprimer et compte dans ses rangs quelques évêques âgés de grande influence qui sont ouvertement antisémites. Je pense en particulier à Nikolaj Velimirović dont les écrits, très bien diffusés, sont beaucoup plus virulents que les «Protocoles des Sages de Sion». De plus, ici, l’antisémitisme revêt encore un autre aspect que l’on ne peut pas négliger: être antisémite signifie tout d’abord être un bon citoyen serbe nationaliste, anti-américain, anti-globalisation et contre la démocratisation du pays (http://www.shalom-magazine.com/pdfs/39/Fr/Filip%20FR_39.pdf ). 
    C’était avant la "canonisation"  de Nikolaj Velimirović.
    Voir aussi Ljubica Stefan :  " Anti-semitism in Serbia during the World War II" (http://www.hic.hr/books/seeurope/014e-stefan.htm#top )

    Répondre
  16. zoran

    21 juin 2008

    vous devrez avoir honte d’écrire un article pareille

    je suis moi meme serbe originaire du kosovo

    où se trouve nos monastères,nos églises

    le kosovo est une province serbe et c’est comme ça depuis la nuit des temps

    et parlon des victimes serbes puisque je suis une des  preuve vivante d’avoir perdu des personnes de ma famille ,victime du terrorisme uck.

    Je suis fier d’etre Serbe et de dire que le kosovo est serbe

     

     

    Répondre
  17. Cerdan

    21 juin 2008

    Et pour le prouver voici le texte :

    La tuerie du marché de Sarajevo un prétexte ?

     

    La commission internationale incapable de désigner la faction responsable de la tragédie du 5 février dernier. Les stratèges de l’OTAN poursuivent leurs préparatifs. Il faut éviter l’irréparable.

    L’OBUS tombé le 5 février dernier sur le marché central de Sarajevo (68 morts et près de 200 blessés) a provoqué une vive émotion dans le monde entier.

    —–

    Dans une vidéo pour une TV croate ou bosniaque je ne sais plus, on voit le cameraman se cacher deux secondes environ avant la détonation et filmer exactement l’endroit ou tombera l’obus… de la à dire que c’est encore un délire des serbes… enfin je remets ça pour essayer d’enlever de le tête des gens qui ont été "noyés" sous des flots d’informations mensongères ou alors arrangées et selon lesquels les serbes seraient sanguinaires et assoiffés de sang, personnellement, je ne mange jamais de viande saignante et j’ai une horreur du sang, pourtant je suis d’origine serbe… serais-je l’exception ? serais-je l’élu ? Néo ? ahh non ça c’était un film…

    Je réagis comme coluche à la connerie, c’est à dire par l’humour, comme Woody Allen dans le sketch des guignols sur les juifs pour ceux qui ont vu…

    Par contre un truc marrant et des idées qu’on se fait sur les serbes avec des sujets sans liaison, j’ai entendu par des juifs qui sont venus de tel aviv (frères d’un client à moi) que les serbes sont antisémites… je leur ai répondu : "oui", mais pas plus que les autres 🙂 (blague) non sérieusement, il n’y a presque pas de juifs chez nous, comment peut-on être antisémites ? à part à Belgrade peut-être… je leur ai dis que j’ai vu plus de jeunes israliens se déguiser en nazis (c’est aparamment une mode), comme chez le prince d’angleterre… qu’en serbie. Dans la région dont je suis originaire, les gens sont  "tombés sur le cul" lorsqu’ils ont vu des chinois pour la première fois il y à 3 ou 4 ans… aujourd’hui une dizaine de magasins chinois se sont ouverts dans la petite ville à côté de chez moi… alors être antisémites ou anti quelque chose qu’ils n’ont jamais vus…

    Répondre
  18. Cerdan

    21 juin 2008

    Pour info, je parlais du bombardement de Sarajevo… c’est de ma faute, à toujours faire 50 choses en même temps, je ne finis jamais mes phrases…

    Répondre
  19. Cerdan

    21 juin 2008

    Je ne reviendrai pas sur tout, car je repars demain là bas… hé oui.

    Juste un petit truc, on ne pourra jamais prouver à qui appartenait tel ou tel territoire car il faudrait dans ce cas remonter a des milliers d’années… vous vous égarez. A la base les frontières n’existaient pas ne l’oubliez pas, c’est une invention de l’homme

    Juste pour revenir sur : > l’"Albanais" qui aurait "demandé à Milosevic d’envoyer les chars pour calmer la situation

    As-tu suivi le jour du procès retransmis en vidéo lorsque Milosevic à demandé à l’autre gars dont je ne me rappelle pas du tout le nom car je n’ai pas que ça à faire un truc du genre : "M. XXX, n’est -ce pas vous qui m’avez demandé en urgence d’envoyer l’armée pour calmer la situation que la police ne pouvait plus contenir ?" (je ne suis plus du tout certain de l’ordre des mots, mais l’idée principale est là, et le gars à répondu "OUI"…

    Je n’ai jamais dit que Milosevic serait "disculpé"… perso je suis content qu’il soit mort, je ne défends donc pas du tout ni Milosevic, ni les serbes, ni les autres d’ailleurs… les serbes ne sont pas les seules à avoir été inculpés pour crimes de guerre, et je peux dire que les "combattants de l’uck" furent particulièrement "violents", et les pseudo-viols qui peuvent se compter sur les doigts d’une main, celle là il faudrait la mettre en une sur TF1… entre les deux coupures de la star’ac ou loft… tellement elle semble réaliste.

    Ensuite se baser sur des blogs etc pour prouver que ceci ou cela est vrai ou alors sur des instituts bosniaques ou serbes ou croates… moi j’ai regardé plein de reportages sur le sujet, le nombre de morts est difficile à trouver, mais entre 50000 et 80000 en moyenne, parfois plus. N’oublions pas que beaucoup de civils ont été bombardés par les alliés les prenant pour des colonnes de chars par exemple… et les gens en serbie morts car leurs appareils respiratoires ne fonctionnaient plus alors que les centrales électriques étaient bombardées ?… les morts indirects furent au moins aussi nombreux que ceux de la guerre, et je veux dire que 100 000 morts en tout pour cette guerre de 10 ans c’est moins qu’en Birmanie par exemple ou qu’un tsunami… mais à la même période les quelques 1 millions d’africains qui se tuaient à la machette rien…

    Ensuite certains qui tentent systématiquement de discréditer mes dires (je l’ai remarqué, mais c’est de bonne guerre…), ceux là ne font que faire du vent, mais ne reviennent pas sur les églises brûlées ou transformées en toilettes, allez faire un tour sur youtube vous verrez… alors lorsqu’on essaie de discréditer quelqu’un, il serait bien qu’au moins on puisse accepter que se communauté n’est pas "irréprochable", tous les gens qui l’auront compris pourront passer à autre chose, pour les autres ce ne sont que des cons avec lesquels je ne m’emmerde pas, car il y en a des dizaines, à commencer par mes voisins qui sont serbes, hé oui… je n’aime pas tant que ça les serbes car ils sont en partie responsables d’avoir laissé un gars comme milosevic au pouvoir, comme les croates et bosniaques pour tudjman et izetbegovicces 3 là ont crée les guerres inter ethniques, et juissent de fortunes conséquentes aujourd’hui (pour ceux qui sont envie)…

    Il y a eu des morts de toutes parts, et si vous cherchez encore à trouver qui est le coupable, on ne s’en sortira jamais, nous sommes tous coupables car nous avons laissé d’autres s’incruster dans nos affaires, en même temps c’était inévitable, et pour revenir à la montée de l’islamisme et les USA, regarde le reportage "Il était une fois la Yougoslavie" sur Arte, (de mémoire), tu y verras (je ne sais plus si c’est dedans), des agents de la CIA organiser un achat d’armes pour armer les croates et bosniaques afin d’attaquer des enclaves serbes…

    Si les français et allemands continuaient à se demander qui a commencé, qui est coupable… la 3ème Guerre Mondiale aurait déjà commencé…

    Pour finir, j’espère qu’un jour tous ces gens vivront en paix, je m’y emploie, avec beaucoup de gens (internet, social, sur place, projets…), malheureusement les islamistes intimident les kosovars albanais afin que ces derniers ne jouent même pas au Basket par exemple contre/avec les jeunes serbes, ils cherchent à se créer ou étendre un état mafieux qui est l’albanie (je ne parle pas de la majorité de la population qui comme d’habitude n’y est pour rien)… et qu’on ne vienne pas me dire le contraire.

    Si on se base du point de vue de chacun (slovènes, croates, bosniaques, serbes, kosovars…), alors on aura toujours une tentative de défense de sa communauté (ce que j’ai pu lire plus haut)… seulement, je pense qu’il faut aller de l’avant, et ne pas créer une bande de gaza en europe… car si on laisse ces gens faire ce qu’ils veulent, à savoir monter les populations entre-elles alors toute idée de paix est perdue d’avance.

    Essayez juste de vous dire que parmi les serbes, comme parmi les autres il y a des gens bien, d’autres très bien, d’autres moins bien, et enfin d’autres à éviter, mais que c’est le cas partout, il n’y a pas plus de serbes bons que d’albanais, le peuple de base en général est manipulé par les médias et les églises dans les 2 cas (orthodoxe d’un côté, islam de l’autre), et ils se poussent à faire la guerre.

    le pire c’est que ces gens vivaient très bien avant, j’ai rencontré des serbes et kosovars au kosovo en 2007 (été), on a fait une petite réunion, difficile à organiser, menaces… et les gens une fois en territoire familier étaient bizarrement détendus, souriants, et se racontaient le bon vieux temps ou ils allaient boire le café turc… hé oui vestiges de la colonisation… baklavas, sarma, café turc, musique aussi en partie… le pire c’est que les nationalistes serbes adorent la sarma, que les albanais achètent des produits de belgrade… tout comme les échanges entre croatie et serbie…

    J’ai vu un croate un peu plus haut "franjo" dit que du bien de la serbie…, on voit tout de suite ton niveau c’est comme si je m’appelais "slobodan" dans mon pseudo… pour slobodan milosevic, lorsqu’on idolatre le chef des croates qui peut aussi être jugé pour crimes de guerre, tout autant que milosevic…, on ne va pas forcément dire du bien des serbes…

    Pour moi je te mets plus dans le camp d’un supporter de foot genre (partizan, etoile rouge, psg, om)… car c’est stupide…

    Sinon pour en finir réellement, je suis triste que la Turquie ait battue la Croatie, mon père aussi, pourtant on est serbes, mais on supportait la croatie… de ton côté si un match de foot serbie/turquie avait eu lieu qui aurais-tu supporté ? quoique c’est subjectif, nous on n’est pas fans de foot, mais comme il n’y avait rien d’autre et qu’on se dit quand même ce sont quelque part nos "frères", car on a tous fait partie du même pays, on préfère supporter ceux qui étaient des frères que les colonisateurs 🙂 (occupation turque, j’espère que les gens comrpendront que c’est ici une blague), je n’ai rien contre les turcs, j’ai 2 amis turcs (mais je crois que je vais les empoisoner au cochon lors du proichain barbecue auquel sont conviés environ 7serbes, 3croates, 2bosniaques (bosanci comme on dit chez nous dont un serbe-bosniaque), un des deux turcs, l’autre sera en turquie, etc, ils bossent ensemble et on s’est liés d’amitié comme quoi tout est possible…).

    L’avenir appartient à la jeunesse, et il ne faut pas vous laisser engrainer par ces connards de politiques, les médias et le communautarisme… pour ma part j’ai 32 ans, j’ai vécu avec une française 6 ans… que j’ai adoré et avec qui je suis encore en très bon contact et je me suis heurté à des connards genre "reste dans ta religion, ou avec une fille de ton origine, la vie sera plus facile"… je ne les ai pas écoutés, on s’est séparés pour raisons personnelles, envies différentes de la vie enfants, lieu de vie, travail…, mais certainement pas à cause des nationalistes à qui je sais tenir tête sans gène même en plein milieu d’une foule, et on me respecte pour ça, j’aimerais que tous les autres fassent autant, n’est-ce pas Goran? (il se reconnaîtra s’il passe par là), il a quité une fille serbe lors de la guerre pour se mettre plus tard avec une fille croate (sous la pression de sa famille et quelques amis), et ils se sont séparés au final avec un enfant, alors qu’avec J. (pour ne pas la citer) ça faisait 5 ans déjà et personnellement, je pense que ça aurait duré pour toute la vie, vous aviez étudié ensemble depuis que vous étiez en france…

    Bonnes vacances à tous ceux qui partent (et aux autres).

    Cerdan, (Srdan)

    Répondre
  20. IOSA

    20 juin 2008

    Il me semble que la diffusion d’écrits prônant l’incitation au meutre et celà quelque soit l’idéologie est interdite en France…

    Alors comme il se fait que le Coran ne soit pas encore interdit sur les sol français ?

    La seule réponse logique est la …..TROUILLE !

    Déjà les excuses du Pape en sont les prémisses.

    Quand au Kosovo…avant il n’y avait personne, mais c’était il y a très très longtemps.

    Disont le mot… toutes les guerres ont pour base la religion.

    Répondre
  21. Anonyme

    20 juin 2008

    Ce qui m’inquiète beaucoup,quand je suis un débat comme celui – ci , je me rends compte qu’il est très dur de retrouver la vérité dans l’histoire. Mais ma gène en temps que “Pied Noir “? Quand l’histoire sera faite par des historiens officiels de gauche ,les seuls autorisés à l’écrire(soutenus par notre ministre porteur de riz et d’autre chose), mes descendants l’apprendront et penseront que leur grand-père (ainsi que mes ancêtres) n’ étaient que des vulgaires salauds esclavagistes et profiteurs des peuples Africains ? L’histoire est bien triste .

    Répondre
  22. Anonyme

    20 juin 2008

    La prétendue "Krajina" croate a toujours fait partie de la Croatie, à l’exception d’un siècle et demi d’occupation ottomane jusqu’à la fin du XVII° siècle. La Croatie n’a que 70 km de frontière commune avec la Serbie, pour l’essentiel marquée par le Danube : les frontières de la Croatie que les Serbolchéviques ont voulu changer par la force la séparent non pas de la Serbie, mais de la Bosnie-Herzégovine qui n’a jamais appartenu non plus à la Serbie, et elles ont été fixées à la fin du XVIII° siècle. Et ce n’étaient pas des frontières "administratives" mais des frontières d’Etat.

    La fable des "Serbes résistants" et des autres peuples "collabos"  est un mensonge serbolchévique patiemment construit après-guerre au mépris des faits. Les seuls Serbes qui aient résisté sérieusement étaient des paysans de Croatie et de Bosnie-Herzégovine qui avaient rejoint les Partisans de Tito. Les nationalistes serbes, eux, collaboraient et ils étaient en 1945 parmi les vaincus. Le grand tort de Tito c’est d’avoir laissé les vaincus survivants rejoindre les rangs des Partisans pour chasser les Allemands en retraite sur le front de Slavonie, et surtout d’avoir conservé la capitale à Belgrade.

    Ce n’est pas une exagération que de traiter de "nazis" les nationalistes serbes : non seulement ils continuent de nier les Droits nationaux des autres peuples mais l’"Eglise Orthodoxe Serbe" a "canonisé" en  2003 un admirateur déclaré de Adolf Hitler.

    Répondre
  23. Sebaneau

    20 juin 2008

    Le Kosovo n’a fait partie de l’un des état serbes successifs que pendant 300 ans  au cours  des 2500 ans de son histoire,  c’est-à-dire moins de temps que la Serbie n’a disparu dans l’empire ottoman.
    Il n’y a pas de "Bosniaques serbes"  ni de "Kosovars serbes" : "Bosniaque" est une appellation inventée  dans les années 80 par Muhamed Filipović pour désigner  les habitants  de la Bosnie historique –donc y compris le Sandjak–  qui ne sont ni serbes ni croates,  et qu’on ne pouvait plus appeler "Musulmans"  puisque  seuls  17 % d’entre eux  étaient des musulmans pratiquants ; et "Kosovar"  est le mot albanais qui désigne  les Albanais du Kosovo.

    Au XI° siècle,  le Kosovo faisait partie de l’empire Byzantin,  qui l’avait repris  au royaume bulgare de Macédoine. C’est seulement à la fin du XII° siècle  que le royaume serbe  des Nemanjić a commencé  d’envahir le Kosovo.
    Il n’est pas possible de dire la vérité  dans l’article de Wikipédia sur le Kosovo :  une armée de Serbes  y veille à ce qu’on ne sache pas que les Albanais sont ses premiers habitants,  qu’ils y ont toujours vécu,  qu’ils n’y ont jamais immigré,  qu’ils ont toujours  été  la majorité absolue  au cours des tentatives menées depuis 96 ans par l’impérialisme de Belgrade pour s’en emparer,  et que le Kosovo est aujourd’hui monoethniquement albanais,  puisqu’ils y sont plus de 90 % de la population.

    Le nombre de Français  qui en disent n’importe quoi par ignorance, racisme et crédulité est impressionnant,  mais  celui des Serbes aussi :  parmi les affirmations ridicules qui précèdent,  dire que les Serbes, envahisseurs des Balkans à partir du VI° siècle, "n’ont jamais envahis (sic) de territoire" et que Milošević, livré par son gouvernement et mort en prison, n’aurait "jamais été inculpé",  ce ne sont probablement pas des inventions de la Gestapo communiste de Belgrade.
    – Le négationnisme  sur le massacre de Reçak est un classique du mensonge serbe  http://pasta.cantbedone.org/pages/CQ43Xu.htm
    – de même que les "200 000 Serbes chassés de chez eux" :  200 000,  c’est le nombre de Serbes  qui vivaient au Kosovo avant sa libération ; il en reste 130 000,  et les autres sont partis pendant la guerre et non pas  après ;
    – de même  que l’obus  de 120 mm tiré le 5 février 1994 par les Serbolchéviques sur le marché de Markale, qui a tué  68 personnes  et que la propagande serbe présente comme prétendument "tiré par les Bosniaques" http://srebrenica-genocide.blogspot.com/2005/12/icty-serbs-responsible-for-1994.html
    – De même que le Kosovo, prétendu "berceau de la Serbie" : aucun état serbe  n’est jamais né au Kosovo,  alors que la langue albanaise y est née  au XI° siècle,  et le nationalisme albanais  au XIX°.
    – De même le prétendu "viol du droit international" :  le "Droit international"  reconnaît  depuis belle lurette le Droit des peuples colonisés de proclamer leur indépendance,  que le colonisateur soit d’acord ou non
    http://books.google.pt/books?id=pq4c7MjNCVgC&pg=PA85&lpg=PA85&dq=alain .
    – La "montée de l’islamisme dirigée par les USA" est une fable qui n’est pas nouvelle,  c’était même la favorite,  "preuves"  à l’appui, du général Gallois et du soi-disant "Alexandre Del Valle" dans les années 90  mais même ce dernier y a renoncé à partir de 2001.
    Il y a quand même quelques nouvelles perles pour les collectionneurs :
    La prétendue  citation de "violer a repetition (sic)  les femmes serbes pour creer (resic) une race pure albanaise au Kosovo (reresic)".  Non seulement c’est une pure invention,  mais il y avait moins de viols  au Kosovo qu’en Slovénie à la même  époque,  et les viols intercommunautaires se sont comptés sur les doigts d’une seule main.
    –  les "50 000 morts" des guerres lancées par Milošević : il y en a eu 100 000 rien qu’en Bosnie,  dont les deux tiers de Bosniaques d’après  le Centre de Recherches et de Documentation de Mirsad Tokača.
    – l’"Albanais" qui aurait "demandé à Milošević d’envoyer les chars pour calmer la situation":
    c’est d’une impudence  tellement poétique  qu’on peut dire que c’est LE mensonge serbe typique,  tellement plus  imaginatif que ceux des soi-disant "Palestiniens",  qui eux  aussi mentent comme ils respirent –voir  leur ignoble et meurtrière mise en scène al-Durra– mais pas  avec autant de créativité ni même d’abandon.

    Répondre
  24. Anonyme

    19 juin 2008

    Cerdan a dit …

     "et si on se base sur les majorités pourqoi pas donner Marseille aux Marocains et Algériens ? moi je pense que les gens qui sont dans un pays doivent s’y intégrer et non essayer à tout prix de se l’apprivoiser."

    Je crois que mot approprié dans la phrase est :

    "doivent s’y intégrer et non essayer à tout prix de se l’approprier."

    Ce qui est plus conforme à vos idées et aux miennes.

    Amicalement.

    ps: les êtres humains sont tous de la même race, même si le plumage est différent.

    Répondre
  25. Anonyme

    19 juin 2008

    1) "Les Serbes de la Krajina ont subi les conséquences de la politique de Milosevic"

    Tito, un Croate, avait découpé la Yougoslavie en rattachant la Krajina, majoritairement serbe, à la Croatie pour réduire l’influence de la Serbie. Lors de l’éclatement de la Yougoslavie, il y avait deux options : considérer la Krajina comme partie intégrante de la Croatie avec les frontières administratives existantes ou comme partie intégrante de la Serbie avec la majorité de sa population.

    Des pays comme l’Allemagne ont soutenu la première option, soutenant ainsi la Croatie, allié de l’Allemagne contre la Serbie. La quasi-totalité des Serbes de Krajina ont été expulsés.

    2) "Ornière nationale-socialiste" : Si ma mémoire est bonne, les alliés des Allemands pendant la deuxième guerre mondiale n’étaient pas les Serbes mais plutôt les Croates et beaucoup de Bosniaques musulmans ( ces derniers ayant formé la plus grande part des deux divisions SS Hanschar et Kama ).  Notons que d’autres Bosniaques musulmans avaient choisi le camp opposé. L’assimilation des Serbes au national-socialisme relève d’une argumentation non conforme à la réalité historique.

    Finalement la Yougoslavie selon GM est un monde peuplé de gens gentils, ouverts et pro-occidentaux. Les Serbes seraient les seuls à jouer le rôle des méchants.  Bienvenue dans le monde des Bisounours !

    Répondre
  26. marc

    19 juin 2008

    J’apprécie vraiment le texte de Cerdan. Voilà une personne censée et intelligente.Je suis aussi du même avis que lui. je dirai même plus "Allons, vers une union Balkanique surtout serbo-albanaise", vous vous rendez compte du potentiel économique, culturelle et sociale. Ce serai superbe mais pas pour tout le monde( le petit homme de la tribu des "Bush"man suivi de ses vasseaux),je pense!

    Répondre
  27. YMER

    19 juin 2008

    Chaque mot est vrais. La vérité parfois c’est amer pour quelqu’uns et ça fais mal, c’est normal.

    Tout mes félicitations d’avoir compris le conflict à fond. Ymer Zeqiri – le Kosovar.

    Répondre
  28. franjo

    19 juin 2008

    Le Kosovo n’appartient pas à la Serbie

    Mais le Kosovo n’a JAMAIS appartenu à la Serbie. C’est une propagande bien connue des serbes que de faire croire que parce que leur petit état du 12ième siècle centré autour de l’est de la Bosnie et du nord du Monténégro s’est agrandi à l’actuel Kosovo que cette région est serbe. Le Kosovo n’a JAMAIS été serbe, pas plus d’ailleurs que la Krajina (berceau de la nation croate que les serbes ont tenté d’annexer sans succès heureusement) ou la Vojvodina (berceau de la nation hongroise que les serbes ont annexé en 1918). C’est pas parce qu’une région a été annexée par des serbes qu’elle est serbe !!! Le Kosovo est albanais comme la Krajina est croate, et la Vojvodina aurait du rester hongroise. La vraie Serbie c’est quelque part en Beograd et Nis, le reste ce sont des régions non serbes.

    Répondre
  29. EIFF

    19 juin 2008

    Ce qui est déplorable, c’est que monsieur Millière ne se rend même pas compte que les criminels de l’UCK qui dirigent l’entité artificielle du Kosovo actuel sont les descendants directs des divisions musulmanes SS  Handschar et que toute leur idéologie repose sur une politique d’épuration éthnique des serbes et des chrétiens et sur l’extension de l’espace vital pour une grande Albanie, le Hamas et le Hezbollah sont des enfants de coeur à côté de ces barbares assoiffés de sang serbe.

    La vérité c’est que l’UE s’est fait abuser, s’est fait entuber bien profond, elle a succombé à l’argent sale de la mafia kosovar albanaise qui réclamait la mort et l’expulsion des Serbes, l’UCK, le véritable Etat dans l’Etat du Kosovo, que monsieur Millière considère comme ce nouvel islam des Lumières, s’est d’abord illustré par des attentats et des crimes odieux contre les autorités et ensuite par des assassinats et des viols de civils innocents, voilà l’origine de la réaction brutale des Serbes.

    Toute la propagande de l’OTAN et des pays occidentaux a été téléguidée par des agences de communication payées par la mafia albanaise et leur relais aux USA et en Europe.

    Malheureusement, bientôt, l’arroseur se retrouvera une nouvelle fois inévitablement arrosé, on l’a vu à New-York, Londres et Madrid, et comme les causes produisent les mêmes effets, on peut s’attendre à des soulèvements séparatistes dans les diasporas islamiques installés en Occident. Les communautés islamiques turques en Allemagne, pakistanaises en Grande-Bretagne, albanaises en Suisse, maghrébines en France et en Belgique, s’ont constamment dans une logique d’affrontement, de prosélitisme et revendiquent sans cesse des lois et des arrangements pour saper les fondements de nos sociétés occidentales ….. jusqu’au jour où les autorités se retrouveront impuissantes à contenir ces révolutions islamistes qui attendent leur heure. Tic Tac Tic Tac ……La partie est même probablement déjà perdue d’avance tant l’immigration est devenue de fait une colonisation et une islamisation à marche forcée ……

    Répondre
  30. יְהוּדִים

    19 juin 2008

    Les kosovars sont des palestiens … Il sont venu apres les turcs comme les arabes sont venu apres les Romains… Avant les palestiennes il y avait les juifs , avant les albanais , ils y avait les serbes. Il me paraît évidant que les serbes et les juifs ont c point commun.

    Autre point commun la seconde guerre mondiale les serbes on subit un génocide de la part de létat croates nazi, qui exterminait les juifs et les tziganes comme partout en Europe, mais ils exterminés aussi des serbes, entre 600 000 et 1,5 millions de serbes.
    Les serbes ont une histoire paradoxalement assez proche de la notre.
    Mais moi ce qui m’inquiéte le plus c la politique américaine qui a oubli la serbie apres que elle lui ai livre les plans du systeme anti aérien de lirak ainsi que les plans des cachettes de hussein… En effet c la yougoslavie de Tito qui avait constuit c instalation dans les année 70 et debut 80.
    Nous aurions du divise le kosovo de la Serbie mais donné à la serbie le nord du kosovo peuplé de serbes… Ainsi que le droit a la majorite serbe de Bosnie à l’autodédermination. Cela aurait permis à l’occident d’avoir la serbie comme alliers dans la région.

    Autre possibilité était d’incorporé dans l’UE la Serbie (8millions), la Bosnie(3 millions), et la Croatie(4millions) en MEME temps !! . 15 millons de slave du sud alors que lon a avaler 80 millions de personnes au dernier deployement europeen c pas la mer à boire. Surtourt lorsque on voit l’intéret de l’impact métiatique que cela aurait donne à l’UE, elle qui nous parle de paix mais qui ne fait jamais rien pour…(surtourt pendant la guerre en Yougoslavie ou l’UE a ete en dessous de tout… d’ailleur c depuis cette guerre que les europeens ont eût consience des limites de l’UE).

    Shalom (שָׁלוֹם)

    Répondre
  31. Cerdan

    19 juin 2008

    A alban…

    Je te cite :

    "Les serbes continueront à brailler à tout va "le Kosovo est serbe" mais plus personnes ne les entendra. Les albanais vont petit à petit déveploppé ce pays dans les règle de la tolérance interculutelles comme elle a toujours fait (exemple de l’albanie – seul pays de l’europe à avoir déporter aucun juifs habitant sur son térritoire et où aucuns homme ne s’est fait tué parcequ’il appartient à tel ou tel religion – pour rappel : les musulmans de bosnie ne sont rien d’autre que des serbe converti à l’islam, cela ne les a pas empecher de se faire massacré par des serbes resté orthodoxes… à méditer…)."

    Ma réponse :

    Salut Alban, je présume que tu es "Albanais", je n’ai rien contre, par contre lorsque tu dis "développer le pays dans les règles…", sous-entends tu également "drogue, trafic d’organes, prostitution à l’échelle européenne et bien plus, etc. ?

    Et le respect des églises dont je parle dans un de mes messages qui est en cours de vérification (transformées en toilettes ? est-cela la tolérance dont tu parles … ? les albanais n’ont peut-être pas déporté de juifs, mais que fais-tu des SS musulmans y compris d’origine albanaise qui servaient pour les allemands et qui étaient connus pour leur brutalité (d’ailleurs ils faisaient le sale boulot dans les Balkans pour le comte des SS)… ?

    P.S. les massacres de Bosniaques par des Serbes…, faut pas exagérer, ce que tu as vu à la tv n’est vrai qu’à 10%, le reste c’est la propagande, parles-en à des gens qui ne se sont pas seulement informés à la TV, mais sur le terrain, slovènes, croates, bosniaques… et on verra après, tout le monde à perdu dans cette guerre des gens qu’il connaissait de près ou de loin, donc certaines personnes vont "soutenir ton hypothèse", mais ces "massacres" ont eu lieu de toutes parts, croates, serbes, albanais ou encore bosniaques… ou sont les charniers de nos jours, et le pseudo-bombardement du marché par les serbes prouvé depuis que ce n’était pas vrai… tu devrais je pense essayer de côtoyer des Serbes du Kosovo, et des Kosovars de toutes origines "non lobotomisés" par la tv, religion… et là tu découvrira que les peuples peuvent parfaitement cohabiter, comme ce fut le cas durant des années…

    Je suis désolé, mais je n’aime pas les gens qui sont incapables de s’autocritiquer… non les albanais tout comme les serbes ne sont pas parfaits, et ce territoire mériterait d’avoir une autonomie par rapport à la Serbie, mais tout en continuant à conserver un statut tél que défini depuis une centaine d’années… sinon donnones l’Alsace et la Lorraine aux Allemands… pourquoi pas ? et si on se base sur les majorités pourqoi pas donner Marseille aux Marocains et Algériens ? moi je pense que les gens qui sont dans un pays doivent s’y intégrer et non essayer à tout prix de se l’apprivoiser.

    A MEDITER.

    Répondre
  32. Cerdan

    19 juin 2008

    En tant que Serbe d’origine, je trouve que c’est réellement "NUL" comme point de vue…

    Pourtant j’ai des amis kosovars y compris des amis d’origine albanaise (d’autres Croates, Serbes, Slovènes, et même Bosniaques, comme quoi la Yougoslavie se reforme :-)…

    Le problème vient surtout d’une montée de l’islamisme dirigée par les USA quoi que vous en pensiez… j’ai été sur le terrain, et j’y suis régulièrement, les kosovars d’origine albanaise sont d’accord pour dire qu’il y a des tensions créées par les "barbus", nouveau terme depuis une vingtaine d’années au Kosovo… rien n’est du au hasard.

    Je suis sur le terrain, car j’essaie avec certains de recréer un espoir pour ce pays (et nous sommes tous contre les nationalistes, que ce soit les Serbes, les Croates etc… certainement qu’il y en à comme dans chaque pays, seulement les images que nous montre la TV ne montrent qu’une poignée de "cons" de tous bords, mais je suis surpris qu’à chaque fois ce soient des serbes et rarement des albanais…

    C’est un peu comme les pauvres palestiniens qui combattent les chars israéliens avec des cailloux, enfin l’image qui nous est faite.

    Moi personnellement je ne suis pas religieux, mais d’origine orthodoxe… je laisse le choix à chacun de croire en quoi il veut dans la mesure ou il ne fait pas "chier" ses voisins…

    La question n’est pas de savoir si le Kosovo est Serbe ou pas… mais que faire des dizaines de milliers de Serbes qui y sont et qui ne veulent pas eux "DEVENIR KOSOVARS/ALBANAIS" de FORCE !!!

    Personne ne se pose cette question…

    Arrêtez un peu de "polluer internet" et essayez de réellement côtoyer des gens "dignes" au sein de toutes ces communautés avant de dire qui est le bon et qui est le méchant…

    Pour info, les Serbes n’ont jamais envahis de territoire, il est vrai qu’il y a une certaine fierté de s’être débarrassés de quelques siècles d’occupation turque, point barre, beaucoup de mes amis serbes vont en vacances en Turquie, sont-ils pour autant antimusulmans alors ??? je ne sais pas si Le Pen passerait ses vacances à Alger par exemple, en dehors d’un club MED au Maroc par exemple (je ne sais même pas si ça existe, mais c’est pour l’exemple)…

    Tout le monde peut y aller de sa petite "conclusion", moi je pense qu’aux dernières nouvelles les Serbes n’ont pas incendié toutes les Mosquées de Serbie (et il y e à un paquet), par contre les églises au Kosovo sont devenues des "toilettes" ou incendiées dans leur majorité, alors j’aimerais qu’on m’explique ensuite pourquoi les serbes sont systématiquement montrés comme étant les "grands méchants"…

    Paris/Belgrade c’est à 2 heures environ d’avion, j’invite les gens à s’y rendre afin de découvrir un peuple à mille lieux de ce qu’ils pensent, faisant leur vie tant bien que mal après avoir été bombardés par 19 pays pour des "massacres", alors que toute la guerre d’ex-Yougoslavie à fait largement moins de 50000 morts (y compris indirectes, et causées pour les alliés), tandis qu’en Afrique, près d’un million de personnes se finissaient à la machette…

    Non les serbes ne sont pas parfaits (j’en sais quelque chose), ni les albanais, ni les croates, ni les… mais il faut accepter nos différences et vivre ensemble.

    Pour info les kosovars d’origine albanaise étaient représentés à tous les stades du gouvernement avant le début de la guerre, et c’est un kosovar d’origine albanaise qui a demandé à Milosevic (un connard au passage, pire voleur que Chirac et Sarkozy, si si !!!), enfin bref. c’est un albanais qui a demandé à Milosevic d’envoyer les chars pour calmer la situation, d’ailleurs milosevic n’a pas été inculpé malgré les dizaines de faux témoignages et pièces fabriquées contre lui, pourtant il assurait seul sa défense, alors à la fin qu’est ce qu’on fait pour sauver la face, on le fait "disparaitre", mais pour la grande majorité des serbes ce ne sera jamais un "martyre"… les gens se sont ralliés derrière lui, car voyant le monde entier (emmené par USA, UK, FR, enfin par bush quoi), leur tomber dessus, ils ont fait union, mais cela s’arrête là.

    D’ailleurs l’Eurovision à Belgrade en 2008, aucun drapeau albanais de brûlé (il y a du avoir des incidents isolés, comme pour un match de foot psg/om…), mais il faut arrêter d’essayer de faire ressembler la Serbie et les serbes en général à des "assassins assoiffés de sang"… et voulant conquérir le monde entier.

    Cerdan (Srdan).

    Répondre
  33. Maxime

    18 juin 2008

    “Ils sont nos alliés dans la lutte contre le nationalisme serbe qui doit se détacher de ses tendances fascistes” Le nationalisme albanais n’existe-t-il pas? N’est-ce pas en ce moment meme qu’une apartheid a lieu? Il y a au Kosovo, des bus pour les albanais, des bus pour les non albanais. Comment peut-on traiter un peuple de fasciste quant il a été massacré pour avoir résisté au nazism, par les croates et albanais, quand c’est dernier , musulmans et catholiques, etaient alliés a hitler! Ne sont-ce pas les croate qui sont fervant de l’ideologie ustasi? Aujourdhui encore! Quand hoxha, premier ministre albanais du Kosovo, dans les années 80 disait qu’il fallait je cite “violer a repetition les femmes serbes pour creer une race pure albanaise au Kosovo”, ce sont encore les serbes qui sont fascistes? Allons, ne soyons pas mauvaise foi. Ce n’est encore que de la propagande pour diaboliser les Serbes. je suis allé a belgrade, et il y a des albanais, des musulmans, des catholiques… et ils ne vivent pas dans la persecution! Il ne faut porter de faux jugement! je lis que vous etes “philosophe”, vous devreiez savoir que les préjugés sont une faiblesse!

    Répondre
  34. alban

    18 juin 2008

    bravo pour cet article . Très beau résumé de ce qui s’est passé làbas.

     

    Ce qui va s’y passé est tout aussi clair. Les serbes vont progressivement s’éteindre du kosovo (viellisement, non renouvellement de la population) et le Kosovo sera non plus à 90% albanais mais à 100%.

    Les serbes continueront à brailler à tout va "le Kosovo est serbe" mais plus personnes ne les entendra. Les albanais vont petit à petit déveploppé ce pays dans les règle de la tolérance interculutelles comme elle a toujours fait (exemple de l’albanie – seul pays de l’europe à avoir déporter aucun juifs habitant sur son térritoire et où aucuns homme ne s’est fait tué parcequ’il appartient à tel ou tel religion – pour rappel : les musulmans de bosnie ne sont rien d’autre que des serbe converti à l’islam, cela ne les a pas empecher de se faire massacré par des serbes resté orthodoxes… à méditer…).

     

    Répondre
  35. bruno

    18 juin 2008

     Je ne m’attendais pas à trouver Guy Millière dans le rôle du quatrième mousquetaire, en compagnie de  Wesley Clarck, Jeamie Shea et Javier Solana, que nous avons vu à l’oeuvre pendant les bombardements de Belgrade, censés stopper un abominable "génocide", qui s’est révélé totalement fictif, et aussi mensonger que Timisoara. Il s’agissait de justifier la politique de Clinton et de Madeleine Albright (que l’on va revoir bientôt, avec Hussein Obama au pouvoir; voilà un point qui va inciter Mr Millière à faire campagne pour les démocrates).

    Il y a eu aussi notre "french doctor" Kouchner comme proconsul du Kosovo conquis sur la Serbie par l’Otan, copain comme cochon avec l’UCK, et qui n’a rien vu, rien entendu d’anormal pendant un an. . .

     J’attends de voir, dans quelques années, les indépendantistes hispaniques et narcotrafiquants des états du sud des USA, frontaliers du Mexique, réclamer la "libération" de leurs territoires, soutenus par Chavez et autres. Et la réaction de Mr Millière. Sûrement que, soucieux de cohérence avec sa position sur le Kosovo, il choisira leur camp.

    Répondre
  36. sach

    18 juin 2008

    C’est tout simplement regrettable de voir publier ce genre d’articles qui dénigrent complètement les sociétés de presse qui les publient par le manque d’objectivité mais bien plus encore par la stigmatisation d’un peuple qui,il faut bien l’admettre,a hérité des guerres d’ex yougoslavie d’une réputation de génocidaire.Sur le fond,rien à commenter car l’auteur s’est lui même placé dans un unilatéralisme que lui envierai même Madame Albright voir Richard Holbrooke.Dumoins ce genre d’articles peuvent-ils servir d’exemple autant que de preuve de la diabolisation des serbes dans les médias français en particulier et de la manière dont l’information est traitée ce qui ,dans toute guerre ,est déterminant pour faire approuver sa politique à l’opinion (aujourd’hui plus encore qu’hier).Pour preuve de ces affirmations je ne citerai "que" deux exemples hautement significatifs:le massacre de Racak qui a été à l’origine du bombardement de la Serbie en 1999 et qui n’a en réalité jamais eu lieu (les cadavres ayant été transportés jusqu’au village et déguisés en civiles) et le massacre du marché de Markale de Sarajevo dont l’obus est en réalité venu du coté musulman du front.Pour en savoir plus taper sur youtube :"yougoslavie une guerre évitable" ,vraiment très bon documentaire mais n’étant pas l’origine de mes sources.

    Répondre
  37. Malice

    18 juin 2008

    Mais c’est pas croyable le nombre d’âneries qu’on peux lire !

    @Fraçois : Bien sur qu’il s’agit d’un islam modéré, montrez moi ne serait ce qu’une seule femme voilée au Kosovo !
    D’ailleurs le Kosovo est tellement imprégné de l’Islam que tous les pays islamistes ce sont empressé de reconnaitre son indépendance !
    Cessez donc un peu votre anti-islamisme primaire !

    "Et ce sont les méchants nationalistes serbes, traités de national-socialistes et de fascistes, excusez du peu"
    Pouvez vous s’il vous plaît me rappeler le résultat des dernières élections ? Comment qualifieriez-vous Tomislav Nikolic ? qui n’a pas été loin de remporté les élections.

    @Maxime

    "Les serbes ont construits le Kosovo-métochie"
    Revenons à l’histoire puisque vous la connaissez mieux que quiconque !
    À la fin du XIe siècle, Vukan, le joupan (župan en serbe) de Rascie, alors l’État serbe le plus puissant des Balkans, agrandit les frontières de son pays vers le sud, en conquérant la majeure partie de l’actuel Kosovo,
    Source :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Kosovo
    Moi je n’appel pas ca construire…

    Toujours la même source :
    "À la mort de Dušan en 1355, la majeure partie du Kosovo se trouve alors sous la domination du prince serbe Vuk Branković."
    Je ne savais pas que l’on "dominait" son propre pays…

    "Vous pouvez discuter de l’histoire du Kosovo, et du fait que les serbes disent qu’il est leur berceau religieux et historiques (ce qui est vrai). "

    Mais tout le monde c’est que ca c’était la propagande de Milosevic !!! Relisez vous même l’histoire de la Serbie ! Ils sont venus du Nord pour s’étendre vers le Sud !!! Et jusqu’a preuve du contraire le Kosovo est au Nord de la Serbie alors j’ai du mal a concevoir comment cela peux être leur berceau historique…

    "la résolution 1244 de l’ONU – qui a été violée – elle, le disait noir sur blanc!"
    Je demande à voir !

    @CallouVert, tiens donc ! Cela faisait longtemps ! Comme on se retrouve !
    Tu donnes encore ton site en lien ? Pourtant depuis que 2-3 opposants à ton site pro-serbe sont intervenus plus personne n’a voulu répondre de votre coté. Manque d’arguments valables ?

    @serbe
    "le kosovo a toujours été la Serbie"
    je vous refaire également aux même sources que précédemment.

    @Assertif
    "Pourquoi autant de Serbes ont-ils quittés ce Kosovo soufiste ..sinon par  la PEUR ?"

    Je n’ai pas encore eu l’occasion de rencontrer un serbe ayant fuit le Kosovo alors que je ne compte plus le nombre d’albanais l’ayant fait !
    Je ne nie pas le fait que des serbes fuient, mais certainement pas autant que le nombre d’albanais qui ont fuient en 99.
    Et vous pourrez me raconter ce que vous voulez mais l’épuration ethnique des serbes dont vous parliez tous en cas d’indépendance, où est elle ? Les seuls gros dérapages depuis l’indépendance ont été les émeutes a Mitrovica par les serbes !
    Le Kosovo a adopté un drapeau dénué de tous lien avec l’Albanie, un hymne nationale sans paroles pour ne pas privilégié l’albanais. Quels ont été les efforts venant des serbes du Kosovo ?
    Milosevic asservissait les albanais par la répression et aujourd’hui que le Kosovo est indépendant et qu’ils pourraient pleinement affirmer leurs origines albanaise et bien nom ils choisissent le chemin de l’ouverture.
    Certes il y a des répressions, je ne le nie pas et les condamne, mais pas dans les proportions que vous leur donnez et c’est également loin d’être la tendance générale.

    Et cessez vous aussi votre anti-americanisme primaire ! Oui les USA ont leurs propres intérêts à reconnaitre le Kosovo, mais ne me faite pas croire qu’il n’en est pas de même pour la Russie, vous me faite rire là ! Si ce pays est si formidable que ça, qu’il vient défendre le petit du gros méchant américain à la Robin des bois. Allez donc y vivre dans votre formidable pays. Moi je vous le laisse !

    J’aurais bien aimé retrouver cet article de jeunes serbes apportant un point de vue critique sur leur pays, ils parlaient justement du pro-nationalisme Serbie ainsi que du pseudo "berceau historique" issue de la propagande de Milosevic afin de persuader l’opinion public de la légitimité des massacres au Kosovo…

    Répondre
  38. marc

    18 juin 2008

    Pour répondre de nouveau àux propos de ce cher Guy Milliere. A qui appartient le kosovo? monsieur Millière n’oubliez pas que la serbie est peuplée de plus de 26 éthnies différente vivant ensemble.Comment pouvez- vous comparer un pays, dont toutes ces éthnies ont leur propre droit à l’autodétermination et à la défense de leur propre langue et universités, au NSDAP (National Socialiste) parti d’Adolph Hitler.En ce qui concerne la mauvaise relation du point de vue diplomatique entre albanais du Kosovo et serbe a entretenu certainement par des néfaste voulant certainement s’inplanter dans une zone géostratégique à haute importance. Le peuple serbe et le peuple albanais peuvent vivre parfaitement ensemble, si……..Retounez -vous plutôt vers une certaine administration transatlantique au relan extrémiste et vous comprendrez . Pouvez m’expliquer pourquoi les building du wtc on été plastifié(explosif)

    Répondre
  39. Sion

    18 juin 2008

    Salut a tous

    je suis d’ accord sur plusieurs points avec Monsieur Milliére….quand on parle du Kosovo on a tendance a tout de suite a faire le lien avec la Serbie,,, ce qui est tout a fait faux pour une aproche rationnelle..

    si lien il y a  !!! c’ est uniquement un lien artificielle crée par la politique hégémoniste serbe qui a tout fait pour que le Kosovo devienne serbe : église chrétienne changé en monastére orthodoxes, mosqué de la periode sous occupation turque aussi, exode forcé  18-19 siécles des la population vers la Turquie, repression ciblée des élites intélléctuelles, assimiliation programmé: nom de rues , ecoles, institutions avec des nom des heros serbes, jusqu’ au massacres, déportations, fosses communes durant la dérniere guerre du Kosovo…

    le Kosovo durant toute sont histoire aussi bien ancienne que récente a eu des frontiéres bien réelle, pas étatique mes du moins administratives..celles que l’ on connait aujourd’hui.

    Répondre
  40. MENDI KRASNIQI

    18 juin 2008

    Cher monsieur je suis tout à fait d’accord avec votre article. Voilà quelqu’un qui a compris l’histoire du Kosovo.

    Pas seulement ce que racontent les serbes( par exemple: le mythe du berceau du Kosovo) parce que les serbes du kosovo ont toujours été 2ème classe pour Belgrade.(rien à faire)

    Et quand je lis les commentaires des serbes qui se trouvent en France, ça me fait très rire!!!

    Si on donne la partie supérieure du Kosovo(Mitrovica etc…) à la Serbie, en échange de Presevo etc…

    C’est la seule solution.

    Vive l’état Kosovar!!!

    La Serbie ne serra JAMAIS EUROPEENNE avec le Kosovo inclus.

     

    P.S. Je remercie tous les pays ayant reconnu le Kosovo

     

    Répondre
  41. edouard

    18 juin 2008

    dans ce que vous racontez seul les albanais sont des victimes ,quand allez vous donc parlez des 200000 serbes chassés de chez eux.

    Répondre
  42. fshatari

    18 juin 2008

    Correct et objectif, il n’y a rien à rajouter puisque toutes les vérités(les 4) sont définitivement dites et établies. 

     

    Répondre
  43. Philippe

    18 juin 2008

    Bonjour,

    Je appuis et soutien les idées de Guy Millière, il est donc vrais que la vérité blesse souvent !

     

    Il faut lire, c’est tout dans ces mots :

    6. Dans un contexte où se déroule dans le monde musulman une bataille pour l’âme de l’islam entre modérés et islamistes, l’intérêt bien compris du monde occidental et l’éthique élémentaire impliquent de se situer du côté des modérés. Aucune population musulmane n’est plus pro-occidentale que celle du Kosovo. Et cela devrait apparaître comme un atout en un temps où l’Europe devient toujours davantage musulmane. On oscille en Europe entre discours angéliques niant le problème de l’islamisme, et discours haineux parlant de « guerre de civilisation » et repoussant en vrac tous les musulmans. Les Kosovars sont musulmans et occidentaux. La Serbie aura sa place dans les sociétés ouvertes lorsqu’elle sera pleinement sortie de l’ornière que j’évoquais au début de ce texte.

     

    Amicalement

    Répondre
  44. EIFF

    18 juin 2008

    Comme souvent, monsieur Millière utilise des contre-vérités et semble perdre tout sens critique lorsqu’il s’agit de faire de la propagande pour le compte des euro-mondialistes.

    Le Kosovo, berceau du peuple serbe, a toujours été lié à la Serbie jusqu’à ce que l’Empire Ottoman vienne tenter de s’emparer des terres des balkans en y répandant l’Islam, propageant sa haine et sa volonté de destruction de la chrétienté, pratiquant une politique de colonisation islamique par l’intermédiaire des populations que les Turcs réussirent à soumettre.

    Ce sont les crimes et les assauts répétés des musulmans albanais de l’UCK et leur volonté d’hégémonie et d’éradication des kosovars serbes qui ont amené à la guerre civile et aux abominations.

    La collaboration honteuse de l’OTAN avec les miliciens nazis de l’UCK restera comme une tâche indélébile dans la conscience européénne. L’UE, ce machin bureaucratique corrompu et artificiel, s’est laissé acheter à vil prix par l’argent des mafias et des révisionistes albanais pour bombarder les populations serbes et pour anéantir le patrimoine chrétien du Kosovo.

    Demain, monsieur Millière nous expliquera que les banlieues de Londres, Paris, Amsterdam ou Bruxelles, ont toujours été depuis la plus haute antiquité des terres marocaines, algériennes, turques ou maliennes, d’ailleurs, ses amis de l’UMP et de la fausse droite, se chargent de nous imposer la Turquie en Europe et sont plus discrets lorsqu’il s’agit de remettre en cause l’occupation illégale de Chypre par les turcs, Chypre pourtant membre à part entière de l’UE.

    Les technocrates et les commissaires de la BCE ont un plan : nous noyer sous l’invasion migratoire et rattacher l’Europe à l’Afrique et au Maghreb à l’intérieur d’un grand Empire marchand sans identité.

    Partout, les grandes civilisations se réveillent, s’arment pour l’avenir, dynamisent leur économie, renforcent leur sécurité, l’Europe prend le chemin en sens inverse, prépare son euthanasie et sa sépulture.

    La seule alternative : une Europe des nations et des identités.

    Répondre
  45. Assertif

    18 juin 2008

    Je me démarque des propose de Millière.

    Le divorce consensuel, de l’ex Tchécoslovaquie, ex URSS..etc. reste l’exemple de la séparation pacifiques de peuples. Au Kosovo, il s’agit de la volonté d’une partie : les musulmans Kosovars (serbes islamisés), de renier aux serbes leurs racines chrétiennes qui s’y trouvent (eglises, lieu de pélerinage..) …Pourquoi nos valeureux soufis, exemple de modération pillent, détruisent les églises sous l’indifférence de l’OTAN ? Pourquoi autant de Serbes ont-ils quittés ce Kosovo soufiste ..sinon par  la PEUR ? Les balkans, avant l’invasion Ottomane, étaients composés de baronnies qui s’entretuaient allègrement. Comment peux-t-on dire ceci appartient au Kosovar depuis XXXX..ok mais avant  que ces Kosovars ne soient islamisés?? 

    Le drame, la tragédie, l’horreur vient des massacres organisés par les 2 parties..oui les 2 parties. Les Kosovars ne sont pas d’une blancheur immaculée..Tant de morts pour RIEN.

    Nous savons tous que l’intégralité des Balkans a vocation à intégrer une europe où la libre circulation est la règle.

    Je déplore la reconnaissance du Kosovo par l’Europe, et j’approuve l’attentisme de la Russie.

    "L’Indépendance du Kosovo" tel que noue le vivons est un dangereux précédents, une jurisprudence. Pourquoi refuser le rattachement à la Serbie de certaines zones peuplées à plus de 80% par des Serbes? Si demain le 9.3, peuplé d’une majorité Musulmane votaient l’autonomie pour mieux se gérer selon leur rite et coutum..pourquoi dire NON ?

    Assertif 

    Répondre
  46. serbe

    18 juin 2008

    eh mec vous dites trop nimporte quoi vous connaissez rien a l’histoire le kosovo a toujours été la Serbie depuis q’on est arrivé dans les balkans et juste komme sa les albanais islamiste ont tué je sais pas combien de serbes alors ke vous dites ke c’est milosevic ki les a tué franchement sa fait pitié sa se voit ke vous étes des albanais ou des pantains des américains franchament vous faites pitié vous diaboliser les serbes ki nont rien fait sale téte!!!

    Répondre
  47. CaillouVert

    18 juin 2008

    Je ne suis pas d’accords avec votre article.

    Il contient pleins d’erreurs, de mensonges même.

    Pour justifier votre envie d’indépendance du Kosovo (ou la rendre justifiable malgré le Droit International), vous donnez des éléments historiques faux, et en omettant les réalités qui pourraient vous posez problème (UCK, enclave, retour des réfugiés, conflit ethnique, mafia, résolution 1244, Conseil de Sécurité, ONU, stabilité régionale…)

    Et pour terminer, et montrer mon opposition au titre, je vous le dis, le Kosovo est la Serbie !

    Mais quel est alors l’intérêt de votre article si ce n’est une auto-satisfaction personnelle et tromper les autres ?

    http://www.geocities.com/caillouvert/fr

    Répondre
  48. Maxime

    18 juin 2008

    Merci pour cet article de propagande, de nouveau illustrant l’anti-serbisme occidental!

    Apprenez un peu l’histoire de la serbie, il ne suffit pas d’ouvir un livre et d’observer une carte pour comprendre l’histoire balkanique!

    Les serbes ont construits le Kosovo-métochie et l’ont manifié. Quelle trace y ont laissé les albanais si ce n’est la destruction des lieux de cultes chrétiens. Le nationalisme alkbanais extremiste existe!

    Ils ont pour but de détruire toute trace de civilisation Serbe au Kosovo afin de pouvoir dire"c’est a nous, les serbes n’y nt rien laissés!". Et depuis cette volonté cet accentuée et appuyée depuis le bombardemùent illegal de l Serbie par l’OTAN.

    L’Etat du Kosovo est en effet irreprochable: Toute les lois internationales ont été violées. La mafia yy est au pouvoir. Les minorités vivent dans des conditions miserables.

    Ce n’est pas la peine de vouloir une fois de plus décridibiliser les arguments serbes.

    Vous pouvez discuter de l’histoire du Kosovo, et du fait que les serbes disent qu’il est leur berceau religieux et historiques (ce qui est vrai).

    Mais les lois sont les lois, et elles ont été violées!

    Si pour vous l’histoire ne dit pas que le Kosovo est Serbe, la résolution 1244 de l’ONU – qui a été violée – elle, le disait noir sur blanc!

    Répondre
  49. François

    18 juin 2008

    Guy Millière dans son numéro hebdomadaire nous refait le coup de la fable de l’islam modéré. L’islam est modéré uniquement lorsqu’un pouvoir fort voire une dictature le tient en respect. Tous les gens qui se prétendent libéraux devraient se demander pourquoi aucun pays musulman ne respecte les critères élémentaires de nos démocraties, même s’il y aurait beaucoup à critiquer chez nous. Dès que vous laissez faire les imams et autres mollahs, c’est plus ou moins rapidement le retour à la barbarie du coran, qu’il suffit d’étudier pour se persuader de l’incompatibilité des civilisations occidentale et islamique.

    Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, G.M est un idéologue et comme tel ne recule devant aucun mensonge pour servir ses maîtres américains qui avaient bien besoin d’un état fantoche voire carrément mafieux, le Kosovo en l’occurrence, pour y installer une gigantesque base militaire et asseoir un peu plus leur domination sous marine sur l’union soviétique européenne.

    Et ce sont les méchants nationalistes serbes, traités de national-socialistes et de fascistes, excusez du peu et comme d’habitude, qui sont les premiers responsables de ce qui arrive. Le procédé est digne d’un trotskyste bon teint ou d’un autre genre de crapule gauchiste.

    Mais Vitruve, mandaté par la halde, ne manquera pas de relever le méchant patrioteu racisteu nationalisteu que je suis, n’est ce pas?

    Cordialement,

    Répondre
  50. marc

    18 juin 2008

    De quel droit vous vous permettez de mettre de l’huile sur le feu.Au lieu de trouver une solution acceptable de façon à aider ce peuple albanais et serbe à vivre communément heureux et prospère. Le plus important n’est pas de savoir à qui appartient ce territoire. Alors on peut dire qu’Israël appartient aux palestienient suivant vous propos. Soyez constructif.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)